Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 02 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 27 avril au 3 mai (mise à jour)

Les vidéos du jour :  Jeudi avec Circé Deslandes. Vendredi avec Patachou qui vient de décéder. Et la fin de semaine avec Alexis HK.

Le concert de la fin de semaine - Renaud : La chetron sauvage / Concert live au Zenith (1986)

L'album de la fin de semaine - Archives BNF : Patachou chante aux variétés

L'album de la semaine - Bastien Lanza : 2h du mat

Le clip de la semaine - Bastien Lanza - 2h du mat'

A la une :


La Bague à Jules, Voyage de noces, Maman, papa : Patachou était chanteuse, une interprète rigoureuse, à la voix sensuelle et vibrante. Mais elle était bien plus : partageuse, traqueuse de talents, aventureuse, femme de cabaret, étoile d’une France identifiée à sa vie nocturne autant qu’à son sens poétique. Henriette Ragon, dite Patachou, a quitté le monde des vivants, le 30 avril.
 
2 et 3 mai
 
 
Une petite chronique sur les deux derniers jours du Printival. Et, en toute logique, on commence par le dernier : le samedi, jour de marché. De la vie, de l’accent, des couleurs, des odeurs : j’aime bien ces moments là. En remontant le cours Jean Jaurès on entend quelques phrases définitives le long des étals : « Profitons des beaux jours et des bons moments car il y en a plus derrière que devant », « il n’y a que de la maladie dont on ne se remet pas, d’une déception ou d’un chagrin on se remet ! ». On arrive place Gambetta pour le concert de Dimoné à midi et en plein air. Très bonne idée de permettre aux Piscénois et aux touristes de passage de voir gratuitement et d’apprécier cet artiste pour qui ils n’auraient certainement pas pris un billet. Un superbe concert de Dimoné de plus en plus à l’aise sur scène et dans ses échanges avec le public.

C'est déjà ça - Au temps en emporte Cabrel

Francis Cabrel a sorti ce lundi 27 avril "In extremis", son treizième album studio. Douze titres sur le temps qui passe (vite), le monde qui tourne (mal), l'amour qui sauve (à peu près). Décryptage de la galette, chanson par chanson.

Nos Enchanteurs - Les Ogres : vingt ans et toujours le même appétit

Vingt ans ! Oui, comme dit la chanson « ça n’arrive qu’une fois seulement. » Alors ça s’arrose, ça se fête, ça se guinche. Ça fait en sorte qu’après coup on n’oublie plus ces instants-là, qu’ils soient gravés à la gouge ou au burin dans la mémoire du temps. Et, de ce côté-là, il faut dire que les Ogres de Barback ont bien fait les choses. D’abord ils ont partagé. Partagé leur joie, leurs musiques, leurs chansons, là où ils sont le plus à même de le faire : sur scène.

C'est déjà ça - Patachou ne chante plus

La chanteuse est morte hier à l'âge de 96 ans. Outre sa propre carrière d'artiste ("Chez Temporel"), elle aura marqué le monde de la chanson en tenant pendant plus de vingt ans un cabaret où elle a lancé des débutants comme Brel ou Brassens. Avec ce dernier, elle créa notamment la chanson "Maman, Papa".

Nos Enchanteurs - Patachou, 1918-2015

Se rendre Chez Patachou, à Montmartre, dès l’installation, en 1948, de cette ancienne dactylo devenue pâtissière aussi (d’où son surnom de « pâte à choux » ; son cabaret étant un local mitoyen de sa boutique), qui aimait chanter pour ses amis médecins des chansons de corps de garde, c’était, si peu que vous soyez un de ses riches clients, prendre le risque de repartir avec une demi-cravate. Castratrice de cravates, c’est ainsi qu’elle se lança, que le bouche-à-oreille fonctionna : ça devait être d’un vrai chic de se se faire couper un si viril instrument…

Le Monde - Mort de la chanteuse Patachou

Patachou, l'une des voix les plus gouailleuses de la chanson française d'après-guerre, qui avait tenu un célèbre cabaret parisien à Montmartre avant de se lancer elle-même sur les planches, s'est éteinte jeudi à 96 ans, entourée de sa famille.

De son vrai nom Henriette Ragon, Patachou, née le 10 juin 1918 à Paris, est morte à son domicile à Neuilly (Hauts-de-Seine), a annoncé son fils Pierre Billon à l'AFP, confirmant une information de France 2.

1er mai

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy en concert: chanter, c'est lancer des balles

Une semaine après le début de leur tournée-événement, le duo enfin rassemblé sur album et sur scène était à Angoulême. Plus de deux heures et demie d'un concert pantagruélique et léger, avec des pépins techniques et des impros craquantes, où défile un incroyable best of de quarante ans

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le cas caséeux de «The Voice»

.... une artiste hors norme, regard foudroyant, bouille et voix lumineuses, dont chacun connaît déjà le nom: Anne Sila. Samedi soir, pour la dernière épreuve de l'émission, Julien Doré est même venu lui donner la réplique. Et c'est l'ancienne Nouvelle star qui paraissait intimidée. Anne Sila survole son domaine, laissant toujours planer sur ses prestations comme une grâce mystérieuse suspendue par des battements d'aile impalpables. Elle sera si les petits cochons ne la mangent pas une grande dame de la chanson française. Ça tombe bien, Juliette Gréco tire enfin sa révérence.

30 avril

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Si nue Circé

Comme nulle ne le chante aujourd'hui, cette jeune femme moderne parle cru, de «bite» ici, de «boules» là, de «trous», de «cul», d'odeurs qui sentent aussi le remugle parfois et d'impatiences fondamentales avec dans la voix une langueur jamais monotone. «Je veux bien me fendre en deux/ Pourvu que ce soit dans tes yeux.» Qu'est-ce alors sinon de l'amour intégral? Voici sur un disque d'enfer quatorze bulles de rêves, de silences et d'espoirs («Il est là, le soleil!»...). Du nectar.

Nos Enchanteurs - Melissmell, l’énergie du désespoir

Dans la gueule du loup, 11 avril 2015, MJC Venelles (13),

Nous l’avions connue révoltée, hurlant d’une voix rauque si particulière, le poing levé, Aux armes… etc, cette Marseillaise « enculée par l’Internationale » (sic) qu’elle nous chante encore en fin de récital.

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Sud Ouest - Le Landais Guillo lance un appel pour financer la finalisation de son prochain album

En contrepartie de leurs dons, Guillo propose notamment un concert à domicile, un titre écrit et composé spécialement pour le donateur, ou encore un bond dans la dune en vrai, main dans la main au Pyla avec lui.

SOULAGE, mon nouvel album, pointe à l'horizon...

A la toute fin du mois de mars 2014, il y a un an déjà, j'ai rassemblé mes idées, mes notes, chargé mes guitares dans le coffre de la voiture, puis maquettes en poche j'ai pris la route du Far Est pour rejoindre l'antre du studio de David et Michaela de Fergessen, dans les Vosges, avec l'idée simple de donner un frère, une sœur, une suite à Super 8, mon dernier album paru en 2013 (en écoute sur Deezer) ...

Pendant dix jours et neuf nuits, nous avons posé des voix témoins, les premières guitares, du piano, quelques percussions, avons beaucoup discuté et bu du vin, décliné les ambiances et l'esprit de ces chansons qui vivaient alors dans ma tête...Naturellement, arrivés des quatre vents, les amis musiciens sont passés donner de leurs notes, de leurs voix, comme autant de souffle dans les voiles de ces titres qui ne demandaient qu'à prendre leur envol :

Voix : Fabien Boeuf (+ prises de son Violoncelle), Davy Kilembé, Jean-Marc Lemerre, Jérémie Bossone (+ guitares), Michaela Chariau, Laurent Cabrillat (Le Larron), Antoine Corriveau, Pierre-Yves Lebert, Nicolas Vitas, Olivier Daguerre, Alain Sourigues, Fox Kijango, Guillaume Barraband,  Bastien Lanza, Majid Kabdani, Valentin Marceau, David Cairol, Gérald Genty, Syan, Matthieu Askehoug, Arthur de la Taille...

29 avril

RTL - Bastien Lanza : découvrez 2 titres de son premier album dans le Grand Studio RTL

REPLAY - LE GRAND STUDIO - Bastien Lanza vient de sortir son premier album,"2h du mat" dont il interprète 2 morceaux, "2h du mat" et "À l'air libre" dans le Grand Studio. Découvrez "2h du mat" en vidéo.

Ptit Blog - Bastien Lanza en interview

Avant même de sortir son premier album, Bastien Lanza a déjà eu un beau parcours. Le jeune auteur-compositeur-interprète est passé par les Rencontres d'Astaffort, a chanté au sein du collectif Génération Goldman, et a fait les premières parties de Renan Luce, Irma, Joyce Jonathan et Francis Cabrel. Ce dernier a d'ailleurs pris sous son aile le jeune artiste en acceptant de chanter un duo sur son tout premier opus. Dans les bacs ce 26 janvier, 2H du mat' est un petit bijou d'écriture, parfois drôle, touchant, et présente un univers poétique. Bastien Lanza nous raconte comment il en est arrivé jusqu'ici !

Inconnu il y a quatre ans, Bastien Lanza a convaincu les contributeurs du label My Major Company d'investir pour le financement de son album "2h du mat". Il a ensuite assuré les premières parties de Joyce Jonathan ou encore Renan Luce, et figure sur la compilation "Génération Goldman 2" avec Sofia Essaïdi. Ensemble, ils ont enregistré une reprise du titre "Si je t'avais pas".
 

Son premier album, "2h du mat" sort le 26 janvier. A l'intérieur, parmi les 12 titres, le chanteur Bastien Lanza fait notamment un duo avec Francis Cabrel. Bastien Lanza est notre invité de midi. Découvrez sa belle voix, sa belle gueule et ses chansons d'amours impossibles

Le Dauphiné Libéré (décembre 2011) - Le chanteur Bastien Lanza prépare son premier album

Au printemps dernier, il s’était fait remarquer sur le web, par le site My major company : en deux mois, Bastien Lanza, avait collecté la somme de 100 000 €, nécessaire pour la production de son album. Un temps record jamais atteint par les artistes produits auparavant sous ce label.

28 avril

Le JDD - Francis Cabrel : "Le théâtre politique ressemble à un vaudeville"

INTERVIEW - Avec In extremis, Francis Cabrel signe un disque à la fois féroce contre les puissants et intimiste. Il en décrit le contenu pour le JDD, mais évoque aussi Charlie Hebdo et la politique.

Culturebox - L'album "In Extremis" de Francis Cabrel dans les bacs lundi 27 avril

Francis Cabrel est de retour sur les ondes radio avec "Partis pour rester", le premier extrait de "In Extremis", son nouvel album annoncé pour le 27 avril. Le chanteur dit aborder, à 61 ans, les "derniers lacets" de sa carrière avec l'envie de "dire exactement ce (qu'il) ressent, sans vouloir toujours accrocher un public d'une quinzaine d'années".

Le blog de l'Occitan - Quand Francis Cabrel fait chanter l’occitan « In extremis »

Francis Cabrel évoque dans son nouvel album « In extremis » la disparition de la langue occitane qu’il compare à celle des oiseaux. Le chanteur a l’accent revendiqué sortira son nouvel album le 27 avril. On y entendra le Corou de Berra.

Le Parisien - Cabrel : «Je me sens comme un débutant»

Francis Cabrel revient aujourd'hui en radio avec « Partis pour rester », premier extrait de son 13e album, « In extremis », qui paraîtra le 27 avril.

27 avril

Télérama - Europe 1 ressuscite le mythe Bashung

Avec beaucoup de tendresse et d'admiration, ses proches racontent l'interprète surdoué de “Vertige de l'amour”, mort il y a six ans.

Le Parisien - «The voice» : les réseaux sociaux s'élèvent contre la défaite d'Anne Sila

Quatrième année consécutive que «The voice», le télécrochet de TF1 sacre un homme. Lilian Renaud, le jeune fromager de Franche-comté a remporté 54 % des suffrages ce soir lors de la finale du concours musical de TF1. Un score sans appel. Anne Sila, candidate de Florent Pagny, grande favorite termine deuxième, avec 32 % des voix mais très loin derrière le poulain de Zazie.

Nos Enchanteurs - Lizzie, le risque d’un ailleurs

S’il est un premier album désiré, attendu, rêvé c’est bien celui-ci. Au moins sept bonnes années, pour ce que nous savons d’elle… peut-être davantage ? Parfois au bord de l’abandon, de la désespérance, Lizzie a pourtant tenu bon et ce que nous écoutons ici, maintenant, lui donne raison. Elle est allée au bout de ce désir légitime de voir ses chansons enjolivées des musiques qui l‘habitent, la possèdent, elle, depuis son enfance appliquée, les doigts posés sur les touches du piano.

C'est déjà ça - Les Hurlements d'Léo peaufinent leur copie

Le projet de reprises de Mano Solo s'épanouit à travers un disque, le 10 juin, bondé d'invités, et une nouvelle tournéeQuelques jours au vert pour mieux rebondir. Cette semaine, les Hurlements d'Léo se sont posés à Rouillac, en Charente, afin de donner de nouvelles couleurs à leur projet autour de Mano Solo. Déjà évoqué ici, cette belle et judicieuse aventure a déjà donné lieu à une quarantaine de concerts, avec le soutien de proches du chanteur disparu, dont son guitariste Napo Romera. Le spectacle a déjà fait ses preuves, mais cette deuxième salve prend une configuration un peu différente, sans Erwan Wallace, alias R1.Wallace, l'un des historiques de la bande, qui fait une pause.

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

samedi, 18 avril 2015

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 avril (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Édith Piaf : 1936/1945

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Le film de la fin de semaine : La Môme

Le clip de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy - Oiseau malin

L'album de la semaine - Klô Pelgag : L'alchimie des monstres

Les vidéos du jour : Jeudi et vendredi avec Renaud Papillon Paravel. Et une fin de semaine avec Edith Piaf à l'occasion de l'expo du centenaire à la BNF.

A la une

Culturebox - Bernard Lavilliers et Patrizia Poli sur scène à Bastia avec des titres inédits

C'est une histoire d'amitié qui prend corps sous nos yeux. Bernard Lavilliers avait envie de mettre en scène Patrizia Poli. La chanteuse corse a accepté sans hésitation. Le résultat ne pouvait être qu'une invitation au voyage. Caminendu qui signifie "en marchant" sera jouée au théâtre de Bastia le samedi 18 avril 2015. Attention représentation unique.

19 avril

Le Monde - Les artistes mieux accueillis dans les cafés

Des musiciens comme La Grande Sophie, Sanseverino ou Massilia Sound System ont fait leurs débuts dans des bars. Derrière cet aspect convivial et chaleureux, se cachent souvent des pratiques peu satisfaisantes autant pour les cafetiers que pour les musiciens.
Visite guidée de l’exposition évènement de la Bibliothèque Nationale  : « Piaf », sous tous ses aspects, dans un joyeux bric à brac de souvenirs... et avec un casque aux oreilles.
 
 
Une exposition se tient à la Bibliothèque nationale de France en l'honneur de la célèbre chanteuse. L'occasion de redécouvrir une artiste aux multiples facettes.

18 avril

Nos Enchanteurs - François Puyalto, ovni jubilatoire

Pourquoi se priverait-on de citer in extenso Emily Loizeau à qui ce bassiste doit déjà ses irruptions improbables au-devant de la scène ? De quoi, sans aucun doute, lui donner l’audace et l’envie de s’adonner au plaisir des mots. Alors voici : « Chaque chanson de ce garçon est un ovni jubilatoire et ciselé. Ciselé dans une toile où  le jazz, le rock, le moyen-âge et l’Afrique font une énorme chouille. Une chouille où on a tous les droits, où les mots planent au dessus de l’eau comme des oiseaux volant vers les pays chauds avec devant, comme figure de proue, ce drôle de pâtre excentrique et calme qui viendrait de se réveiller d’un long rêve étonné… » C’est joliment écrit, il faut en convenir, mais c’est surtout un élégant passeport vers une reconnaissance d’auteur. Le musicien, lui, ne manque pas de créativité, de goût des autres surtout

C'est déjà ça - La Zaza a la gouaille groovy, l'Igit a le blues d'ici

Le public de Barbey a été plongé hier soir dans deux univers très différents, entre les goualantes de Zaza Fournier et le blues-rock d'Igit.

17 avril

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

Le blog de Fred Hidalgo - Du rêve à la réalité « Alors… Chante ! »… au Café du Canal 

C’est l’histoire d’un impossible rêve devenu réalité… ou en passe de le devenir. J’avais conté ici la façon dont une certaine politique ennemie de la culture vivante avait mis fin au rêve du festival Alors… Chante ! de Montauban de fêter cette année sa trentième édition. Finalement, ça ne sera que partie remise, mais ailleurs, en d’autres terres plus aimables pour la chanson. À Castelsarrasin, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne. À Castelsarrasin, où selon Pierre Perret y a du tabac, y a du raisin : « C’est pas du havane il s’en faut / Et le vin c’est pas du bordeaux / Mais les gens y sont accueillants / Et j’en connais de bien vaillants… » La preuve !

16 avril

Hexagone - Retour du printemps : Plaisir du Printival !

Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 15 au 18 avril. Allez je délaisse Toulouse une petite semaine et je t’emmène du côté de Pèzenas. Le Printival : mon festival préféré (avec Musicalarue). Une belle programmation, bien sûr. Et une superbe ambiance : alchimie réussie de convivialité, de proximité et d’amour de la chanson. C’est une belle adresse !

Nos Enchanteurs - Denez Prigent, son jardin enchanteur

S’il y a un reproche, un seul, à faire sur ce disque, sur le livret plutôt, c’est de ne pas avoir traduit les textes en français. C’est forcément un choix. Mais tous ne parlons pas forcément breton, pas même ces critiques qui se parent d’un nom finistérien. Ça a beau n’être qu’une somme de chanson d’inspirations et de thèmes traditionnels, des gwerz (complaintes), on aime savoir ce qu’on écoute, vivre un peu ses complaintes tragiques qui peuplent l’art de Prigent.

Télérama, Denez Prigent : Enchanting garden Ul liorzh vurzhudus

Ressourcé aux voyages et à la scène, le chanteur breton Denez Prigent revient de douze années de silence discographique avec des compositions neuves, enracinées dans un imaginaire celtique métisse et fécond. Ses gwerz mutent ainsi au contact d'effluves orientaux et de couleurs méditerranéennes, entre rythme grec, violon tzigane et frappes andalouses. Les percussions (daf, ­cajon, bendir...) cultivent la bohème.

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

15 avril

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût aussi sont goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

RFI - Alain Chamfort renoue avec l'envie, Nouvel album

Il aura fallu attendre plus d'une décennie pour qu'Alain Chamfort sorte de nouveaux morceaux originaux. En s'entourant du décidément inspiré Frédéric Lo – à qui l'on doit beaucoup pour le majestueux Crève Cœur de Daniel Darc – et de son fidèle parolier Jacques Duvall, cet éternel romantique fait la part belle aux sonorités eighties. Un disque éponyme qui s'inscrit dans la continuité.

14 avril

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Nos Enchanteurs - Bobin, Fèvre, Vivares, l’évidence d’un trio

« L’insurrection poétique », 2 avril 2015, théâtre de l’Ourdissoir à Lavelanet (Ariège), par Cécile D.

La scène est sobre, intime : une table, une petite lampe rouge allumée, des guitares, trois sièges, trois micros, des câbles et deux enceintes… Les deux musiciens entrent en scène et ouvrent par leurs accords la voie aux rimes si spécifiques de Nougaro, lus par la voix singulière, soufflée, presque rauque de Claude Fèvre (elle nous dira à la fin du concert qu’elle l’avait perdue il y a quelques jours…). « Il serait temps que l’homme s’aime »… « Assez ! » Le ton est donné, le trio est en scène et nous embarquera sans répit dans une insurrection poétique et musicale qui parle au cœur et au ventre.

Nos Enchanteurs - Jeanne Cherhal, émotions intimes

Jeanne Cherhal, 21 mars 2015, festival Avec le Temps, Espace Julien à Marseille,

Elle fait partie de ces femmes qui savent tout réussir. Belle et talentueuse, elle joue du piano, écrit ses textes, compose ses musiques, vient d’enfanter cet automne et est déjà repartie en tournée pour cet album, Histoire de J, qu’elle chantait déjà sur scène avec son joli ventre rond. Avec toujours ce mélange d’émotions intimes, d’engagements et d’humour qui le rende universel.

RFI - Renaud Papillon Paravel, hors cadre et fier de l’être, Nouvel album, La Langue de la bestiole

Pas sûr que La Langue de la bestiole change grand-chose au statut de Papillon Paravel : celui d’un autoproclamé "chanteur mal entendu", qui poursuit son chemin de voix dans une relative indifférence médiatique. Dommage, car le bonhomme construit depuis maintenant 5 albums, un univers à nul autre pareil. A la fois planant et féroce, tire larmes et rentre-dedans. Où le parler-chanter d’avant le slam répond aux écrins soniques les plus soignés. Un univers qui a notamment séduit Charlélie Couture, qui signe ici un texte. Rencontre avec un chanteur au flow calme.

13 avril

Hexagone - Bastien Lallemant : La maison haute

Une photo noir & blanc, floue, un peu cramée. Crédit Clément Deuve. Extérieur nuit. Gros plan sur le personnage principal, la clope à la main et le regard ailleurs. Le personnage principal sur ce cliché qui donne le ton du disque, c’est Bastien Lallemant. Il prend la pose pour son nouvel album intitulé La maison haute, sorti au début du mois de mars. Un petit bijou.

Nos Enchanteurs - Alors Chante, une sortie de tunnel en septembre ?

10 avril 2015, Communiqué de presse signé de l’association « Chants libres » et « Abacaba »,

Une association, c’est avant tout l’énergie farouche de quelques bénévoles, nous le savons, pour peu que nous ayons pris un jour des responsabilités dans ce type de gouvernance… Dans la tourmente, les rats quittent le navire, il faut bien l’avouer. Et l’on se retrouve non seulement éprouvé par l’obligation d’écoper mais aussi, et plus encore, par l’abandon des rameurs.

Nos Enchanteurs - Face à l’amertume, tous en Seine !

Pile entre la Dame de Canton, ex-jonque chinoise, et le Bateau-phare, temple de l’électro, El Alamein c’est bien plus qu’un gros bateau amarré au pied de la Bibliothèque Nationale. C’est, à l’extérieur, un véritable jardin flottant, jungle luxuriante et indomptée. C’est, dans la cale, un incroyable et chaleureux capharnaüm mêlant vieux mobilier défraichi, tableaux improbables, objet hétéroclites aux murs, masques africains et instruments de musique à la jeunesse envolée… c’est surtout un putain de beau lieu de vie, une chapelle dédiée à la chanson, un havre de convivialité et de chaleur humaine.

Nos Enchanteurs - Collectif 13, melting-potes, pot commun

On vient de les voir au Divan du monde et ils sont, pour un bout de temps, pour une grosse poignée de dates, sur les routes. Eux, c’est le Collectif 13. Pourquoi 13 ? Parce qu’il s’est créé en 2013, parce que certains d’entre eux viennent des Bouches-du-Rhône, parce qu’ils ont mis treize chansons sur ce premier album et qu’ils sont, semble-t-il, treize sur la route. Peut-être aussi parce que, dit-on, ça porte bonheur.

dimanche, 30 novembre 2014

L'actualité de la chanson francaise du 24 au 30 novembre (mise à jour)

En vidéo du jour : toute la fin de semaine avec les vidéos d'Hexagone, le mag sans papier de la chanson.

L'album de la fin de semaine - La Demoiselle Inconnue, Dormir seule - EP

Le clip de la fin de semaine : Dehors tout refleurit, Delphine Coutant

Le clip de la semaine : Vianney - Pas là

L'album de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy

A la une

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? L'écho Robi

Chevelure brune, lèvres carmin, ongles d'ébène. «Le temps s'est arrêté, [elle répète:] le temps s'est arrêté/ L'éternité derrière moi.» Dans la plénitude de sa voix, blanche et gorgée d'orages nocturnes, qu'on devine aussi juteuse qu'une poire - et dans laquelle on voudrait mordre, Robi dévoile avant Noël une nouvelle chanson, L'Éternité. Un poème de Rimbaud pareillement nommé fut mis en musique par Léo Ferré, puis par Dick Annegarn, jadis… «Elle est retrouvée./ Quoi? - L'éternité./ C'est la mer allée/ Avec le soleil

30 novembre

RFI - Étienne Daho, en live et en photos, Olympia et tournée française

En musique et en photos, découvrez en exclusivité le retour gagnant d’Étienne Daho ! RFI Musique vous propose un reportage photo sur lequel on peut entendre deux titres du prochain album live du chanteur rennais, L'invitation et Soleil de minuit.

 RFI, Bertrand Dicale - Maurane, plus vraie que jamais, Nouvel album, Ouvre

L’album Ouvre dévoile le cœur, l’âme et la vie de la chanteuse belge Maurane, avec une précision et une sincérité étonnantes. Une superbe réussite.

Il manquait peut-être à Maurane de s’écouter un peu plus, et un peu moins. Sur beaucoup d’albums et beaucoup de tournées, elle racontait souvent autre chose que ce qu’elle était, tendue vers la performance – la note énorme, la larme imparable, le frisson prémédité. Ouvre est certainement l’album le plus vrai et le plus juste de sa carrière, sans doute parce qu’elle y plonge comme sous une douche brûlante ou dans un bain glacé.

29 novembre

C'est déjà ça - Souchon & Voulzy: l'interview-fleuve

Evénement ce lundi avec la sortie du premier album en duo d'Alain Souchon et Laurent Voulzy. Après la chronique de l'album, voici l'entretien réalisé par notre confrère Stéphane C.Jonathan vendredi place des Vosges à Paris (et non pas dans les bois ci-dessous)...

Souchon & Voulzy: un disque (presque) à la hauteur des attentes

Il sort. L'album le plus guetté de la décennie chez les amoureux de chanson. De "J'ai dix ans" à "Lys & Love", Souchon et Voulzy ont balisé nos vies de kyrielles de standards, d'hymne au soleil qui donne des belles couleurs aux gens, en doux amers qui regrettent la beauté d'Ava Gardner. Souchon et Voulzy, inséparables compagnons de création sur les albums de l'un ou de l'autre depuis près de quarante ans, n'en avaient jamais sorti un en duo. C'est fait ce lundi avec ces douze titres ouvragés et modestes à la fois, écrits par l'Alain, composés par Laurent. Penchant d'avantage vers la pop british chère à Voulzy que le sobre intimisme de Souchon. Tant pis, c'est quand même très bien.

28 novembre

C'est déjà ça - Dick Annegarn, la classe fantasque

Le Hollandais loufoque et orfèvre musical est venu avec ses musiciens et ses vélos chanter ses chansons brinquebalantes et lumineuses pour un spectacle foutraque et précis à la fois.

C'est déjà ça - La Féline, la pop panthère

Agnès Gayraud pose une patte veloutée sur son premier album, "Adieu l'enfance".

Prendre comme nom de scène La Féline, ça sonne bien, mais il faut tenir la promesse. Agnès Gayraud s'en sort joliment avec un album, "Adieu l'enfance", en piste le 25 novembre, et depuis le 27 octobre en digital. Initialement projet de groupe, il a mis cinq ans à émerger, le temps que la demoiselle assume de chasser en solo. Dans le registre félin, elle serait la panthère, aux mouvements chaloupés, à la robe veloutée, classe et insaisissable.

Nuits de Champagne ou la promesse de l’Aube

Créé à Troyes en 1992, le festival des Nuits de Champagne appartient au cercle historique restreint des plus importantes manifestations chansonnières de France, aux côtés de Bourges, La Rochelle et Montauban. Une spécificité admirable le distingue toutefois des autres : son Grand Choral composé de près de mille choristes venus de tout l’espace francophone pour faire chorus avec l’invité d’honneur de l’édition (d’Aznavour à Voulzy en passant par Chedid, Clerc, Jonasz, Lavilliers, Le Forestier, Nougaro, Renaud, Sanson, Sheller… ou Tryo). Celle de cette année, aux vacances de la Toussaint, aura été exceptionnelle, car consacrée pour la première fois au répertoire d’un artiste disparu. De Jacques Brel en l’occurrence, comme l’indiquait son titre « Au suivant ! ». Avec, à la coda, un succès total, artistique autant que populaire : émotions en tout genre et record de fréquentation ! Instantanés et impressions personnelles, tels que notés dans mon « carnet »…

27 novembre

Le Parisien - Hubert-Félix Thiefaine et son fils Lucas parlent pour la première fois

Thiéfaine père et fils réunis. C'est désormais chose faite sur disque. Hubert-Félix Thiefaine a en effet travaillé avec son rejeton, Lucas, 21 ans, qui a réalisé son nouvel album «Stratégie de l'inespoir», formidable nouvel enregistrement, dans la lignée de son triomphal «Suppléments de mensonge», récompensé aux Victoires de la Musique il y a deux ans. Les deux Thiéfaine avaient déjà joué ensemble, ils n'avaient pas encore parlé à deux, devant une caméra. C'est désormais chose faite à l'occasion du «Journal de la musique» du « Parisien », nouveau rendez-vous sur leparisien.fr qui évoque, chaque semaine, l'actualité du disque.

Bien Public - Hubert-Félix Thiéfaine, un album de famille

Le poète-rock du Jura a le sens de la famille : deux ans après avoir décroché ses premières Victoires de la musique, il a confié à son fils le soin de co-réaliser son nouvel album studio qui sort ce lundi dans les bacs.

Le JDD - Régénération Thiéfaine

Fidèle à ses fondamentaux, le chanteur accueille Jeanne Cherhal et son fils Lucas dans sa troupe.

"La vitesse de la Lune autour de nos orbites n'arrête pas les sanglots froids de l'humanité", chante Hubert-Félix Thiéfaine dans Stratégie de l'inespoir, la chanson-titre de son 17e album. Deux ans après le triomphe inopiné de son précédent opus, Suppléments de mensonge, le Jurassien reste fidèle à ses fondamentaux et à sa bile toute noire tressée d'arpèges poétiques tour à tour tendres et vengeurs.

Le Monde - Sélection CD : Thiéfaine.....Hubert-Félix Thiéfaine, Stratégie de l’inespoir

Longtemps marginalisé, Hubert-Félix Thiéfaine a finalement goûté au triomphe médiatique et commercial, en 2011, avec Suppléments de mensonges, couronné de deux Victoires de la musique (album et artiste de l’année). Dans une même lignée de chansons s’éloignant de la veine surréaliste de ses débuts pour une plénitude plus sobre et apaisée, Stratégie de l’inespoir, son 17e opus, voit le Jurassien chanter une lucidité pessimiste sans être désespérée.

Ouest-France - Hubert-Félix Thiéfaine. « Je boycotte la réalité »

« Quand on aime une fois Thiéfaine, c’est pour toujours »

S’il fallait douter de l’affection que suscite le chanteur, nos lecteurs ont prouvé le contraire… Et c’est peut-être une petite phrase dans la lettre du Vendéen Laurent Macé, 35 ans, qui a le mieux résumé le sentiment général : « Thiéfaine est l’artiste qui m’a permis d’être juste un peu moins con… Des paroles incroyables sur des mélodies entêtantes, un sens de la poésie, de l’image, du cynisme… »

France Info - Thiéfaine : l’inespoir fait vivre

Le chanteur sort, ce lundi, son 17e album "Stratégie de l'inespoir" qui confirme qu'après ses deux victoires de la musique -remportées en 2012- l'homme continue de fouiller sans relâche les recoins de sa mélancolie. Mais cette poésie, autrefois bien plus amère, s'écoute désormais plus en douceur.

26 novembre

Le blog du doigt dans l'oeuil - Dimey dans tous ses états …

Bernard Dimey est un auteur généreux qui a beaucoup écrit sur les tours et contours de la vie bariolée, Mon truc en plumes, ou Syracuse, c’est bien, mais c’est un peu court pour résumer l’oeuvre de ce géant du verbe.

C’est peut-être le moment de signaler que dans les jours qui viennent, deux spectacles Dimey sont à l’affiche, tous les deux mis en scène par des comédiens qui chantent, et qui chantent bien. Et dans des salles qui méritent un coup de lumière… Les comédiens aussi, qui ne sont pas de ceux qui encombrent les médias, on peut même dire, qu’à part un public qui les suit de bouche à oreille, ils avancent dans une glorieuse solitude, y compris des professionnels de la profession. C’est de la cyranesque attitude, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul..

Hexagone - Une Demoiselle sur une balançoire

Samedi dernier, Hexagone avait mis le cap sur Pantin. Direction La Menuiserie et ses menuisiers mais également direction la Demoiselle Inconnue qui venait faire taire  un peu plus encore son anonymat, tant chacune de ses apparitions nous semble la confirmation d’un talent hors norme.

On avait pris date depuis un moment pour venir juger sur planches tout le bien que l’on pensait de cette demoiselle qui balance entre introspection, non dits ou à moitié dits et avalanches de mots d’oiseaux. Des mots d’oiseaux comme sur le Gros dégueu que tu trouveras ci-dessous, mais aussi d’autres tournures à te mettre en vrac où poésie populaire le dispute à l’émotion la plus vive. Ça frôle l’incandescence par moments. Ma retenue que l’on retient comme un tube d’infidélité non pratiquée, Les Pirates, Mille Bouches, La Louve et je ne te les sers pas toutes mais le cœur y est. Crois-moi !

25 novembre

La Dépêche - Jazz à Montauban disparaît à son tour

L'opérateur qui devait porter le festival unique voulu par Brigitte Barèges à Montauban se retire du projet. Une rupture qui intervient sur fond de désaccords financiers et règlementaires. Ce qui a pour incidence de voir le festival de jazz disparaître, à l'instar d'Alors chante et de Danse en places...

Le blog de Fred Hidalgo - ALORS... CHANTE ! RÉDUIT AU SILENCE Y en a marre !

Certains d’entre nous étaient dans la confidence : on savait que la municipalité de Montauban était de moins en moins en phase (comme dirait mon amie Litote) avec les valeurs de découverte et de diversité, de défense de la francophonie aussi, prônées par le festival Alors… Chante ! Ce que l’on ignorait, c’est qu’elle avait déjà décidé de lui supprimer brutalement et sans appel sa subvention pourtant vitale. Sans appel… et sans tenir compte, c’est un comble, des importantes retombées économiques engendrées chaque année par le festival durant la semaine de l’Ascension. Cela signifie une mise à mort immédiate de celui-ci, à l’aube, qui plus est, de sa trentième édition…

Culturebox - Bernard Lavilliers revisite 40 ans de chansons en version "Acoustique"

Un an après son dernier album salué par la critique, Bernard Lavilliers s'offre, à 68 ans, une relecture inspirée, et en "Acoustique", de ses quarante ans de chansons en invitant quelques complices comme Catherine Ringer ou Jean-Louis Aubert. Ce disque-bilan baptisé "Acoustique" sort lundi.

24 novembre

Culturebox - Hubert-Félix Thiéfaine et sa "Stratégie de l'inespoir", un album de famille

Hubert-Félix Thiéfaine a le sens de la famille: deux ans après décroché ses premières Victoires de la musique, le poète-rock du Jura a confié à son fils le soin de co-réaliser un 17e album studio, « Stratégie de l'inespoir », à la poésie sombre (sortie lundi). Entretien.

Nos Enchanteurs - Prix de l’Académie du disque Charles-Cros : le sacre de Guidoni

Paris, Maison de la radio, 20 novembre 2014,

Ainsi donc Jean Guidoni reçoit le prix In honorem Chanson de l’Académie du disque Charles-Cros, à l’occasion de la sortie du disque Paris-Milan, paru il y a quelques semaines chez Tacet/L’Autre distribution, un disque fait de chansons « inédites » d’Allain Leprest. Ce prix récompense une œuvre, une carrière et saluer Guidoni est un acte fort qui acte un parcours exemplaire et difficile, loin des canons d’une chanson formatée. Guidoni, en le recevant, a salué tous ses auteurs, ses compositeurs en les associant à cette récompense. Et a profité du micro qui lui était tendu pour afficher sans ambiguïté son soutien au festival Alors Chante ! de Montauban « qui en a bien besoin. »

Culturebox - Arthur H et Jeanne Cherhal auréolés du prix chanson de l'Académie Charles Cros

Après le père, le fils : un an après son prix à Jacques Higelin pour l'ensemble de sa carrière, l'Académie Charles Cros a décerné ce 20 novembre son prix chanson à Arthur H pour son dernier disque, "Soleil dedans", ex aequo avec Jeanne Cherhal pour "Histoire de J.".

Culturebox - Jean Fauque, parolier de Bashung, lui rend un hommage jazz sur scène

La MAC de Bischwiller proposait ce mercredi son "concert création" annuel. En amont, la salle avait accueilli en résidence le parolier d'Alain Bashung, Jean Fauque et les musiciens de jazz de Strassax. Ils sont sortis avec le projet "Dans les sillons d'Alain Bashung".

Nos Enchanteurs - Martine Scozzesi, en pleine lumière

C’est une région de France désertée par la chanson. Deux salles seulement qui s’y offrent en écrin : la MJC de Venelles et celle-ci, Théâtre & Chansons, à Aix-en-Provence. Et quand je parle d’écrin, celle-ci en est, vivant et chaleureux. Un lieu infiniment précieux.

Ce soir-là, la salle est pleine, il eut fallu pousser les murs pour accueillir tous les prétendants. La vedette de la soirée est Martine Scozzesi : carton plein !

Culturebox - Souchon et Voulzy, un album en commun pour cimenter 40 ans de complicité

Alain Souchon, 70 ans, et Laurent Voulzy, 65 ans, scellent par un premier album en commun plus de 40 ans de complicité. Pour la première fois, ils chantent ensemble sur cet album, qui sort lundi, avec un titre particulièrement sobre : "Alain Souchon & Laurent Voulzy ". Le duo débutera en avril une tournée qui durera jusqu'à fin 2015.

dimanche, 17 juin 2012

L'actualité de la chanson française du 11 au 17 juin (mise à jour)

A LA UNE : NOS ENCHANTEURS

Nos Enchanteurs - On fait du chiffre ! (les reconduites à la frontière)
Il n’y a pas que les politiques qui peuvent prétendre au droit d’inventaire. Le peuple aussi et, en son sein, les artistes. Et plus encore au devoir d’Histoire. S’il est un acte qui signera à jamais le précédent quinquennat et, de façon générale, les années Sarkozy, ce sont bien ces reconduites de masse à la frontière, pour faire du chiffre, pour marquer les consciences, flatter les bas instincts et, à l’extrême, capitaliser en voix. Des reconduites sans nuances, pour un oui, pour un rien, avec la brutalité qui sied, avec la morgue d’une consigne déshumanisée, d’un banal coup de tampon : « Y a un trou dans la photo d´classe / Un vilain trou de cigarette / Mégot méchamment écrasé / Par le tampon d´ la sous-préfète / Sur un visage terrorisé » (Hervé Akrich, La photo de classe, 2008). Un coup de tampon sur des vies : « Mais où est donc Ornicar / Wladimir et Ismaïl ? / Pour Kamel et Boubakar / Quelle horreur est il ? » (Agnès Bihl, Mais où est donc Ornicar ?, 2007).

LEPREST ET DIMEY

La prochaine fois je vous le chanterai La Comédie-Française : Bernard Dimey et Allain Leprest

.VOULZY

Libé - Voulzy dans les vêpres, Par FRANÇOIS-XAVIER GOMEZ
Le chanteur entame la tournée de son album médiéval «Lys and Love», inspiré par la poésie de Charles d’Orléans.
La tournée précédente, en 2004, et le double CD qui la retraçait, s’appelaient Gothique flamboyant. C’est pourtant vendredi dernier que l’intitulé prenait tout son sens : Laurent Voulzy se produisait dans la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le site cadre à merveille avec l’inspiration médiévale de Lys and Love, dernier album du compositeur, dont il offre sur scène la presque intégralité. L’origine du disque fut la lecture des poèmes d’exil de Charles d’Orléans (1394-1465), prince de France dont le tombeau se situe justement dans la basilique.

LES FRANCOS DE MONTREAL

Télérama - Aux Francos de Montréal, en hommage au “printemps érable”, des concerts de casseroles imprévus
Musiques |
Les 24e FancoFolies de Montréal se sont ouvertes jeudi 7 juin. Le festival n'échappe pas au mouvement de protestation qui secoue le Québec.

Il est 21h10, jeudi 7 juin,  lorsque plusieurs centaines de personnes à moitié – ou complètement – nues, traversent la foule amassée place des Arts à Montréal pour écouter le concert d’ouverture des Francos… Spectateurs et « manufestants » se mêlent au son des casseroles, sans le moindre heurt et même avec une belle dose de bonne humeur ! Pour un moment, le spectacle n’est plus sur scène, il est dans la rue.

LES VIDEOS DE LA FIN DE SEMAINE

Les Francofolies de Montréal

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn (1) Les disques rayés, le blog musique de François Gorin
La chanson la plus connue de Dick Annegarn est un leurre : il n'y a rien de pareil, ni même de ressemblant à Bruxelles dans tout le reste de sa discographie et si elle a eu le mérite de faire bouffer le chanteur dès ses débuts en 1974, il lui a presque aussitôt tourné le dos, quitte à la traîner ensuite quelque temps comme une casserole. Or Bruxelles est une friteuse de premier choix, sinon de première main, journal intime déguisé en carte postale, avec un vieux fond de Jacques Brel pour supporter l'ébullition : sublime décadence, la danse des panses… ministère de la bière, artère vers l'enfer… Place de Brouckère…

CEDRIC GERVY

Télérama - La Belgique aussi a son Didier Super, il s'appelle Cédric Gervy
On y est ! |
Découverte inattendue aux FrancoFolies de Montréal : le Belge Cédric Gervy se produisait dimanche 10 juin dans un bar gothique de la ville. Chanson à texte ? En quelque sorte.

D’abord, on est dubitatif : mais c’est qui, cet énergumène en bermuda, T-shirt Motörhead et tennis pas très nettes, au crâne lisse comme une boule de billard, au débit mitraillette, aux lunettes d’intello et à la montre plastique orange ? Il a accroché une petite peluche à son pied de micro et semble aussi nerveux qu’un criminel pris sur le fait. Une erreur de casting ? Un passager clandestin embarqué en douce dans le plus grand festival de chanson au monde ? En tout cas, une étrange rencontre, dans un drôle d’endroit : un bar gothique décoré de têtes de mort, boulevard Saint-Laurent, à Montréal.

CHARLEBOIS

Télérama - Robert Charlebois : “Quand il y a de l'arrogance, il y a des révolutions”
Musiques |
Sa longue carrière, ses engagements, ses compromis et le printemps érable… Robert Charlebois, invité majeur des FrancoFolies de Montréal est au micro de Valérie Lehoux.

Le Huffington Post Québec - FrancoFolies : Charlebois, on t'aime comme un fou !
Le secret de sa forme physique époustouflante, le connaîtra-t-on un jour ? Robert Charlebois avait l'énergie d'un jeune homme de 20 ans ce soir sur la grande scène des FrancoFolies. À le voir se trémousser, il était difficile de penser qu'il lançait pourtant les célébrations entourant le 50e anniversaire de sa carrière.

ARIANE MOFFATT

Télérama - Le sacre d’Ariane Moffatt
Au micro de Valérie Lehoux, Ariane Moffatt revient sur ses dix ans de chanson, son dernier album, et son engagement dans le Printemps Erable.
Les Francofolies de Montréal battent leur plein depuis six jours, et c'est à elle que l'on doit pour l'instant le concert le plus intense : Ariane Moffatt a joué chez elle, dans la grande salle rock de la ville, un Métropolis bondé et enthousiaste.

TADOUSSAC

Le Journal de Québec - L’âme de Tadoussac
Le week-end s’annonce magnifique, le soleil brille de tous ses feux, vous avez envie d’une petite escapade à proximité de Québec? Prenez la voiture, préparez la glacière et le pique-nique, amenez les enfants ou les amis et partez à l’aventure… à Tadoussac!
Tadoussac, c’est bien plus que ses baleines, ses dunes, son village sympathique, ses cafés et ses plages. Tadoussac, c’est une âme en soi, une ambiance qui se traduit à son maximum lors de son festival de la chanson, qui célébrera ses 29 ans du 14 au 17 juin.

Le Quotidien.ca - Mélange de nostalgie et de découverte
(TADOUSSAC) Retrouver des visages familiers tout en accueillant de nombreux artistes pour la première fois: telle est la formule privilégiée par la directrice de la programmation du Festival de la chanson de Tadoussac, Catherine Marck. Cette année encore, cette heureuse combinaison, mélange de nostalgie et de découverte, fera de cet événement le rendez-vous incontournable du début de l'été.

MOMO

Nos Enchanteurs - Momo, mots pour maux
Bien sûr, Momo n’est pas Mano. N’empêche que la voix du nantais évoque irrésistiblement celle du Solo disparu. Il y a une mélancolie proche et cette voix qui la prolonge parfois jusqu’à la presque plainte. Deuxième album pour Momo (de son vrai nom Julien Berteaux), après Le grand voyageur de 2010 dans lequel, titre oblige, on y parlait beaucoup de voyages. Pas de thématique sur celui-là mais de jolies situations brossées.

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

CLAIRE DENAMUR

Huffington Post Québec - Claire Denamur aux FrancoFolies : une douce voix qui érafle l'âme
Artiste encore méconnue chez nous, l’auteure-compositrice-interprète française Claire Denamur a pourtant enregistré son dernier album Vagabonde au Québec, une réalisation de Jean Massicotte (Pierre Lapointe). Une voix sensuellement rauque ressemblant par moments à celle de Carla Bruni, des mélodies nostalgiques, une musique folk très mature… Il y a là quelque chose de surprenant ! Son parcours passé s’entend assurément ; Claire Denamur a vécu aux Etats-Unis durant une grande partie de son enfance. Elle s’est donc appropriée ses racines d’une très belle façon, un néo-country folk américain bien à elle.

Le blog d'Alain Brunet - Claire Denamur: chansons de France nées à Montréal
Illustre inconnue de la chanson française de ce côté de la flaque, Claire Denamur a enregistré son deuxième album à Montréal, l’an dernier : Vagabonde, sous étiquette Capitol, été lancé il y a près d’un an. Âgée de 28 ans, l’auteure-compositrice-interprète vient en présenter la matière aux Francos; ce mardi, 22h, scène Desjardins et mercredi, 19h, Club Soda première partie de Marie-Pierre Arthur.

BRIGITTE

Huffington Post Québec - FrancoFolies : L'effet Brigitte
Pour une première à Montréal, c’était toute une première ! Alors qu’une pluie déprimante s’abattait sur la foule, Brigitte a offert une performance remarquable qui a permis aux spectateurs d’oublier qu’ils portaient des ponchos de plastique pour quelques instants ! De toute évidence, à voir ces scintillantes robes sur scène, on ne pouvait que s’imaginer porter un accoutrement de soirée…imperméable !

LES MIETTES

Nos Enchanteurs - Les Miettes, promesses d’avenir
On ne sait pas grand-chose de ce groupe. Si ce n’est qu’il nous vient de Montreuil, qu’il a désormais quatre ans d’âge… Et, quitte à faire, se permet un premier album ambitieux. Ils sont quatre dont deux frères : les Bironneau, Sébastien et Kevin (cuivres pour le premier, guitare pour les deux). Les paroles sont de ces deux-là.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Tomislav - " Tourner les talons "

CARMEN MARIA VEGA

Libé - Carmen Maria Vega. La fille du feu, Par FRANÇOIS-XAVIER GOMEZ
Révélée par «la Menteuse», la chanteuse au naturel effronté et à la volubilité soufflante raconte le Guatemala et l’adoption.
«Connasse». En lettres argentées, elle porte le joli substantif en sautoir. Le genre de collier qu’arborent (en plus cliquant, version diamants) les rappeurs avec les mots «Money», «Me» ou «Maman». Pour Carmen Maria Vega, connasse suffira. Dimanche dernier, sur la scène des Francos Gourmandes, à Tournus, celle qui se dit «toujours grossière, jamais vulgaire» balançait ses chansons effrontées avec une énergie enthousiaste, sous une pluie battante, pour un parterre de parapluies ravis.

BENJAMIN PAULIN

Télérama - Deux
... Hélas, au lieu de soigner son étrangeté, le voilà plutôt qui rentre dans le rang. Chansons plus polies, textes moins acerbes, phrasé plus consensuel (c'est à peine si l'on perçoit encore son passé rap). Même les arrangements de Frédéric Lo (Daniel Darc, Pony Pony Run Run) semblent plus sucrés que pimentés.

HERVE AKRICH

Nos Enchanteurs - Hervé Akrich, à qui il arrive quelque chose
Ses tours de chant « cherchent sans cesse l’équilibre entre un humour potache, un intime apaisé et un réalisme rebelle. Parce que l’amour, l’humour et la colère sont les ingrédients qu’on passe son temps à doser au mieux pour se concocter les plus beaux des jours. »

Le site d'Hervé Akrich

PHILIPPE UMINSKI

L'Express - Les chansons tonitruantes de Philippe Uminski, Par Gilles Médioni
L'arrangeur et musicien a enregistré son album Mon premier amour en une journée. Verdict?
C'est de la chanson tonitruante qui vient du ventre et a roulé sa bosse. Philippe Uminski, 38 ans, après des détours en groupe (Montecarl) puis en solo (trois disques), s'est fait un nom comme réalisateur-arrangeur de Calogero, Julien Clerc ou Johnny. Dans son nouveau disque, Mon premier amour, on retrouve les échos d'aînés prestigieux : la rage brûlante de Brel, le lyrisme tonique de Julien Clerc, la bohème tourmentée d'Aznavour, les fêlures de Michel Delpech...

L'ALBUM DE LA SEMAINE

FRANCOFOLIES DE MONTREAL

Le Huffington Post - FrancoFolies 2012: Jean-Louis Murat, animal poète
Artiste qui ne laisse personne indifférent, Jean-Louis Murat s'est présenté sur la scène du Club Soda avec cette intensité qu'on lui connaît bien. Sans présentation, ni détour, il a envoyé de sa voix langoureuse, dramatique et puissante des riffs de guitare électrique. « La lettre de la pampa » était lancée. Sur les planches, les mots, pour lui, existent d'abord pour chanter. Quelques minutes suffisaient à la soirée pour capter l'intensité de cet homme sans compromis. Second spectacle en autant de soirs pour l'Auvergnat de soixante ans.

Le Huffington Post - FrancoFolies 2012: Ariane Moffatt en spectacle au Métropolis, à Montréal
MONTRÉAL - Elle est en contrôle de presque tout. Et elle s’amuse comme une folle. Au top de la forme, Ariane Moffatt a offert sans contredit l’un des meilleurs spectacles de sa carrière aux Francos, dimanche soir, au Métropolis. Du coup, elle nous a rappelé qu’elle fait partie des meilleures bêtes de scène au Québec.

L'harmonie malgré les manifestants
MONTRÉAL – Les FrancoFolies ont amorcé la période des festivals sans accrocs ni bouleversements, jeudi soir, malgré deux visites éclair des manifestants. Au coin des rues Jeanne-Mance et Sainte-Catherine, les festivaliers ont pu profiter du grand événement d'ouverture sans avoir à se soucier des manifestations… ou presque

La Presse - Richard Séguin en multiples tableaux
Lors du premier de ses deux spectacles présentés à l'occasion des FrancoFolies pour clore sa tournée De colère et d'espoir, Richard Séguin a montré vendredi à l'Astral qu'il avait encore toute sa pertinence. Entouré des « deux meilleurs guitaristes du Québec», Hugo Perreault et Simon Godin, il a rempli tout l'espace possible de sa voix riche et profonde, dans un spectacle aux éclairages subtils et aux décors évocateurs.

La Presse - Murat le possédé
Jean-Louis Murat est un artiste fascinant. L'Auvergnat de 60 ans l'a encore prouvé lors du premier de ses deux spectacles en autant de soirs au Club Soda, il est tout à la fois un auteur qui sert la langue française avec une rare élégance, un musicien intense, peu enclin au compromis, et un chanteur à la voix caressante capable de crier et de mordre.

Lisa Le Blanc et GiedRé : des filles et des gros mots
On dit que ce n'est pas beau, une fille qui sacre. Mais ça peut être bon en ta... La preuve, demain soir, avec Lisa LeBlanc, nouvelle sensation acadienne, jumelée à GiedRé, nouveau phénomène français, pour un spectacle où les filles n'auront pas la langue dans leur poche.

Le Huffington Post - FrancoFolies 2012: pari réussi pour Catherine Major
MONTRÉAL - Dans les premiers instants du spectacle d'ouverture de la programmation intérieure des Francos, les mots « ma voix comme un cadeau, qu'un ami m'aurait fait » résonnaient au Théâtre Maisonneuve. La table était mise pour Catherine Major, pianiste passionnée, chanteuse exaltée, qui nous a ensuite transporté dans l'inconnu de la percutante « Saturne sans anneaux ». Voyage dans un univers unique d'une chanteuse tout aussi singulière. Temps suspendu.

La Presse - Bénabar à fond de train
La venue de Bénabar aux FrancoFolies avait tous les ingrédients du happening: une vedette populaire qui met les pieds pour la première fois à Montréal, des chansons bien écrites et festives, un spectacle rodé au quart de tour. On attendait un événement vendredi soir au Métropolis, on l'a eu

FERNANDE

Le Midi Libre - "Quand je pense à Fernande...": Sète célèbre la chanson française
Avec le festival "Quand je pense à Fernande", du 13 au 17 juin, Sète ouvre sa saison musicale en voulant "montrer le meilleur" de la scène française actuelle, de Laurent Voulzy à Thomas Dutronc en passant par Sanseverino.
"Quand je pense à  Fernande... La volonté c'est de montrer ce qui se fait de mieux dans le domaine de chanson française. Mais notre but est aussi de soutenir au maximum les jeunes artistes", souligne Jean-Hervé Mirouze, directeur des Affaires culturelles de la ville.

LES AMIS d'A THOU BOUT D'CHANT

Les Amis d'A Thou Bout d'Chant, une page sur Facebook pour tous ceux qui veulent que vive ce haut lieu de la belle chanson française :

A Thou Bout d'Chant (ATBC) risque de fermer. La salle emblématique de la chanson française en Rhône Alpes est en effet menacée sur deux fronts :
- le propriétaire des lieux pourrait être obligé de vendre les locaux à une date encore indéterminée à ce jour.
- le renouvellement de la convention avec la Ville de Lyon va se discuter en septembre et rien ne garantit à ce jour que l'équipe soit dotée des moyens nécessaires pour poursuivre sa mission et offrir des conditions d'accueil décentes pour les artistes.
Cette page est créée pour réunir tous ceux qui aiment ATBC et veulent défendre ce lieu unique pour la promotion de la chanson française en Rhône-Alpes.
Peut-être faudra-t-il un jour prochain créer une "association des amis d'ATBC". En attendant nous pouvons nous retrouver sur cette page pour leur manifester notre soutien et nous préparer à exprimer ensemble notre solidarité active, le moment venu.
Sont donc les bienvenus sur cette page tous les messages de soutien mais, mieux encore, les souvenirs de soirées passées en ce lieu soit comme artiste, soit comme spectateur.
Très régulièrement, Marc David et Frédérique Gagnol nous tiendrons informés de l'évolution de la situation de la salle.

______________________________________________________________________________________

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

____________________________________________________________________

dimanche, 04 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : BENABAR

Nord Eclair - Bénabar : « Je suis un angoissé de nature »
On l'avait quitté « Infréquentable », on le retrouvera ce lundi dans les bacs avec « Les bénéfices du doute », son sixième album. Des sonorités country et un single « Politiquement correct » qui fait déjà sérieusement causer. Un très bon cru.

LES VIDEOS DE LA FIN DE SEMAINE

- Le portrait d'Alain Souchon
- Apéro-concert de La Parisienne
- Barbara - Dis, quand reviendras-tu ?
- Jacques Higelin et Jeanne Cherhal - Paradis païen
- Jean Vasca - L'incertitude, l'insoumission et les étoiles
- Zaz, version grecque
- Raphael en live vu par Jacques Audiard
- Dites-nous...Les Ogres de Barback (Acoustic - TV5Monde)
- Mustang - La princesse au petit pois, Ce qui m'branche  et entretien

LE CLIP DE LA FIN DE SEMAINE

Lizzy Ling, Je suis pire

MURAT

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Murat pommadé sans honte
Est-ce rationnel d'aimer la chanson française tout en supportant (d'après l'anglais to support) Jean-Louis Murat bien que lui la déteste? «À part Camille, c'est mauvais...» assène-t-il dans les Inrockuptibles (2/11/2011). Comment - et pourquoi - célébrer un maître critiqueur dont le discours officiel, celui des interviews, consiste à débiner la variété?

GERARD LENORMAN

Nos Enchanteurs- Chanson : nouvelles des marchés financiers…
Ça sent la date de péremption. Gérard Lenorman se refait une santé, à savoir qu’il vient de sortir un disque de reprise de ses propres titres. Ils y sont tous, même Si j’étais président (il parle de l’Elysée, pas du camembert).

LES SONOS TONNENT

Télérama - Les Sonos Tonnent #49 : Alain Souchon, Bashung, Isabelle Boulay
Alain Souchon reprend les chansons que sa mère lui chantait enfant, Isabelle Boulay se met au folk sous la direction de Benjamin Biolay Et une curiosité : “L'homme à tête de chou” de Gainsbourg, revisité par Bashung.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Isabelle Boulay revient à Montréal
Rencontre dans sa ville avec la chanteuse québécoise qui sort « les Grands Espaces », un album splendide aux accents country, et se produit jusqu’à dimanche au Casino de Paris.

Culturebox - Le nouveau voyage d’Isabelle Boulay avec Benjamin Biolay
C’est le retour d’une grande voix de la chanson québécoise. Après quatre ans d’absence, Isabelle Boulay propose un nouvel album « Les grands espaces » réalisé par Benjamin Biolay.

COEUR DE PIRATE

Télérama, Valérie Lehoux - Blonde
Un aveu : on a un peu pouffé devant le titre de ce deuxième disque... Mais la demoiselle est maligne, et sait composer des refrains efficaces. Cela étant, si le premier album - sans grand intérêt - avait le mérite de la fraîcheur, celui-ci creuse une veine rock, country et yé-yé plus entendue

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

ALLAIN LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

vendredi, 02 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Télérama - Les Sonos Tonnent #49 : Alain Souchon, Bashung, Isabelle Boulay
Alain Souchon reprend les chansons que sa mère lui chantait enfant, Isabelle Boulay se met au folk sous la direction de Benjamin Biolay Et une curiosité : “L'homme à tête de chou” de Gainsbourg, revisité par Bashung.

ISABELLE BOULAY

Culturebox - Le nouveau voyage d’Isabelle Boulay avec Benjamin Biolay
C’est le retour d’une grande voix de la chanson québécoise. Après quatre ans d’absence, Isabelle Boulay propose un nouvel album « Les grands espaces » réalisé par Benjamin Biolay.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons d'Isabelle Boulay

COEUR DE PIRATE

Télérama, Valérie Lehoux - Blonde
Un aveu : on a un peu pouffé devant le titre de ce deuxième disque... Mais la demoiselle est maligne, et sait composer des refrains efficaces. Cela étant, si le premier album - sans grand intérêt - avait le mérite de la fraîcheur, celui-ci creuse une veine rock, country et yé-yé plus entendue

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

ALLAIN LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

jeudi, 01 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de Jean Vasca

LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

mercredi, 30 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de Jean Vasca

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

mardi, 29 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

LES VIDEOS DU JOUR

- Liz Cherhal et Thibaud Defever (Presque Oui) chantent Sacré Géranium
- "Léonard a une sensibilité de gauche" par Vincent Delerm
- Interview vidéo de Coeur de Pirate
- Le compositeur Michel Legrand sort un album de Noël
- Keren Ann - You were on fire

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

lundi, 28 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre

A LA UNE : BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

LES VIDEOS DU JOUR

- Étienne Daho - Tous les goûts sont dans ma nature (en duo avec Jacques Dutronc)
- Emission France 3 "Ce soir avec vous", Un Matin par Liz Cherhal
- Jean-Louis Aubert - Prix spécial de la Sacem
- Grands Prix Sacem 2011 - Les meilleurs moments

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________