Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 11 janvier 2018

L'actualité de la chanson française du 22 décembre au 7 janvier

Les artistes de la semaine : France Gall, Isabelle Aubret, Coko et Danito, Soldat Louis, Semal

L'album de la semaine : Isabelle Aubret, Dernier rendez-vous à l'Olympia

FRANCE GALL

Nos Enchanteurs - France Gall, 1947-2018

De quelle France Gall nous souviendrons-nous ? De cette écolière-chanteuse (comme le fut Sheila), le jour de ses seize ans à la télévision eu l’idée folle de chanter ? (en fait, ce fut son papa, auteur de chansons à succès, à qui on doit entre autres La Mamma, chantée par Aznavour). De celle qui, alors innocente, déglutie les mots de malice sirupeuse de Gainsbourg en suçant des sucettes à l’anis ? Ou de celle qui, bien plus tard, renait aux bras de Michel Berger, qui en fit tant sa femme que son égérie, pour bien deux décennies d’une nouvelle et brillante carrière ?
 
ISABELLE AUBRET

Baptiste Vignol - Isabelle, infiniment

DERNIER RENDEZ-VOUS À L’OLYMPIA, tel est le nom du nouveau disque d’Isabelle Aubret, enregistré boulevard des Capucines à l'automne 2016. Trente-deux chansons composent ce petit coffret de deux CD enrichi d'un DVD grâce auquel on peut admirer le sens de la scène et l'élégance de cette magnifique interprète engagée d’amours et de combats rouge coquelicot dont elle ne s’est jamais défaite. Vêtue de blanc, puis de noir, Isabelle, 78 ans sous le soleil, chante comme une jeune femme avec tant de finesse, de force et de nuance que c’en devient bouleversant.

SEMAL

Nos Enchanteurs - Semal qui nous fait du bien

En 1982 paraissait un disque – on parlait encore de 33 tours à l’époque – au titre à la fois poétique et bien belge, Les convoyeurs attendent (pour vous qui n’auriez aucune connaissance colombophile, activité bien ancrée jadis dans notre plat pays, je signale que le convoyeur est la personne qui emmène le pigeon dans sa cage bien loin de son nid et le relâche pour que celui-ci regagne ses pénates le plus vite possible). La pochette représentait le jeune artiste, tout en moustache et solide tignasse, sur fond de gare ferroviaire et de grand-roue de la foire du Midi. Son nom ? Claude Semal.

SOLDAT LOUIS

Nos Enchanteurs - Soldat Louis : encore un disque, toujours un rhum

Ça en fait des marées depuis Du rhum des femmes… Trois décennies presque que Renaud Detressan (Gary Wicknam, c’est lui) et Serge Danet (Soldat, c’est Louis) inauguraient à Lorient (sous le parraînage de Renaud, celui de « Dès que le vent soufflera, je repartira… ») à la fois le bateau Soldat Louis et la longue traversée qui, vu la ferveur du public, semble loin d’être achevée. Au fil des escales, le personnel à bord a certes bien changé, pas les deux cap’taines, inamovibles et talentueux. Voici le neuvième album (hors disques en public et compilations), le troisième signé chez Coop Breizh.

TOP 2017

Télérama : Cinq albums chanson par Valérie Lehoux

Lhasa – “Live In Reykjavik”, Camille, Pierre Lapointe, Antoine Bataille – “Crescent Hotel”, Fishbach
Une chanson : “Kid” par Eddy de Pretto

RFI - Top 10 des albums francophones de l'année 2017

Une bonne dose de chanson, quelques mesures de hip hop, une rasade d'électro et le cocktail de cette année 2017 est encore fort réussi ! Difficile dans ces conditions de faire une sélection. Pourtant, les albums choisis ici nous ont enthousiasmés, nous ont transportés, parfois étonnés. 10 albums à écouter et réécouter sans modération.

Biolay, Laura Cahen, Etienne Daho, Depardieu chante Barbara, Fishbach, Lavilliers, Lamomali par M, MC Solaar, Orelsan, The Blaze

C'est déjà ça - Le TOP 15 de 2017, et quelques coups de coeur

Quelques sommets, beaucoup de très bon, des déceptions: l'année 2017 aura été riche. Retrouvailles, confirmations, révélations et même un disque exhumé 32 ans après... et le plus beau de cette année. Alors ce sera le premier du top 15 que voici....
Barbara Lily passion, Pierre Lapointe, Loïc Lantoine, Jean Guidoni, Clarika, Camille Hardouin, Tim Dup, Tue-Loup, Gérard Morel, La tribu de Pierre Perret, Ours, Lady sir, Lavilliers, Amélie les crayons, Big Flo et Oli,
 
Le Top 10 de Francofans : Loïc Lantoine, Albin de la Simone, Cabadzi, Lo'Jo, Pierre Lapointe, Barbara Weldens, Eskelina, Eddy de Pretto, Un air 2 familles, Camille Hadouin.
 
Le TOP des TOP dans le désordre : Pierre Lapointe, Lavilliers, Fishbach, Camille Hardouin, Loïc Lantoine
 
LOIC LANTOINE
 
Nos Enchanteurs - Loïc Lantoine & The Very Big Expérimental Toubifri Orchestra, Nous hier, aujourd’hui, demain

C’est le cadeau à (s’)offrir en cette fin d’année pour bien passer le nouveau millésime. Un coffret généreux, double CD et livret illustré (merci Benjamin Flao) caché dans un digifile tout fin, tant qu’on se demande comment il peut contenir tant de sons, de mots et de sens à se faire éclater le cœur, à se réchauffer du malheur. Qui vous ravissent toujours plus à chaque nouvelle écoute.

MURAT

Baptiste Vignol - Travaux sur la N89

Beau ce titre qui rappelle L’ÉTAT DES ROUTES, superbe album de Jacques Bertin sorti en 2013. Tout comme Bertin, Jean-Louis Murat ne chante pas tellement pour caresser qui l'écoute dans le sens du poil. Aussi propose-t-il ici, comme cadeau de Noël, un disque drôle parfois (pas facile de l'être en chanson, et Murat y parvient à deux ou trois reprises), apaisé, mais plein d'aquaplanages, dont certaines pistes (Alco, Travaux sur la N89, Garçon, Chanson de Sade), par endroits, quand elles ressemblent à des chansons, évoquent, comme des poignées de blé qu’on sème, le Murat des moissons divines qu'étaient CHEYENNE AUTUMN, LE MANTEAU DE PLUIE ou MADEMOISELLE PERSONNE.

PREVERT

RFI, Bertrand Dicale - Jacques Prévert, inventeur de la chanson moderne

Avec Les Feuilles mortes, le poète et scénariste Jacques Prévert bouleverse les perspectives de la chanson française. Quarante ans après sa mort, il reste une référence centrale. Évocation d'une œuvre immortelle.

"Oh! je voudrais tant que tu te souviennes / Des jours heureux où nous étions amis / En ce temps-là la vie était plus belle, / Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui / Les feuilles mortes se ramassent à la pelle / Tu vois, je n'ai pas oublié / Les feuilles mortes se ramassent à la pelle / Les souvenirs et les regrets aussi"… Il est peu de poètes que l’on chante autant que Jacques Prévert, sans pour autant se tenir raide contre un piano de concert ou sans prendre une figure de rebelle du verbe.

DABADIE

Le Figaro - Jean-Loup Dabadie : les chansons immortelles d'un Académicien

LES GRANDS PAROLIERS 1/5 - L'homme de lettres a écrit des romans, des scénarii, des sketches mais aussi les mots de quelques-uns des plus grands succès de ses cinquante dernières années. Barbara, Polnareff, Julien Clerc, Reggiani, Sardou mais aussi Romy Schneider et Jean Gabin furent parmi ses plus grands interprètes. Florilège.

«On ira tous au paradis, même moi, qu'on soit béni ou qu'on soit maudit...» C'est un immortel qui a écrit les paroles de l'un des plus grands succès de Michel Polnareff.

BORIS BERGMAN

Le Figaro - Boris Bergman : le rock'n'roll en chansons

LES GRANDS PAROLIERS 2/5 - Bashung oh Bashung bien sûr, mais aussi Nicoletta, Demis Roussos, Franz Ferdinand ... Le plus londonien des auteurs francophones a écrit des textes où se mêlent l'humour, le contre-pied et un rythme qui n'appartient qu'à lui. Le Figaro vous présente un florilège de ses plus belles créations

Pour les Français, c'est un auteur. Pour les Anglais Boris Bergman est un «songwriter». Pour le grand public, il est et il restera le parolier fétiche d'Alain Bashung.

CLAUDE LEMESLE

Le Figaro - Claude Lemesle : les plus grands succès de l'auteur de L'été indien

LES GRANDS PAROLIERS 3/5 - Dans sa collection Les grandes plumes, Universal Music consacre un coffret à l'un des plus prolifiques faiseurs de disque d'or de la chanson française. Pour la fête des pères Le Figaro offre à tous les papas un florilège de son œuvre.

Il a écrit plus de trois mille textes pour les plus grands chanteurs de variétés des années 1970. Aujourd'hui, Claude Lemesle est considéré comme l'un des paroliers les plus doués de sa génération.

Le Figaro - Claude Lemesle : «Joe Dassin a américanisé mon écriture»

Le parolier historique de l'inoubliable interprète de L'été indien fait partie des grandes plumes de la chanson française, à qui Universal Music a consacré un coffret. Plus de 3.000 titres et des dizaines de disques d'or écrits pour Reggiani, Bécaud, Dassin, Sardou y sont rassemblés. Pour Le Figaro, il livre une partie de ses secrets.

Son nom est méconnu du grand public mais la liste des interprètes de ses paroles est impressionnante. Claude Lemesle a écrit des chansons pour Joe Dassin, Serge Reggiani, Gilbert Bécaud, Michel Sardou, Julio Iglesias, Gilbert Montagné, Carlos, Johnny Hallyday... La crème de la crème de ce qu'on appelait dans les années 1970 et 80, avec un zeste de condescendance, les artistes de variétés.

PIERRE DELANOE

Le Figaro - Pierre Delanoë: les plus grands succès de l'homme aux 5000 chansons

LES GRANDS PAROLIERS 4/5 - Après Jean-Loup Dabadie, Boris Bergman, Claude Lemesle... Le Figaro poursuit sa série consacrée aux plus grands écrivains de la chanson française. Et maintenant pour Bécaud, Le Bal des Laze pour Polnareff, Derrière l'amour pour Johnny, Le France pour Sardou, l'adaptateur de Bob Dylan a écrit près de trois cents tubes. Florilège de l'œuvre de Pierre Delanoë, «d'une vie en chantant».

jeudi, 30 novembre 2017

L'actualite de la chanson française du 17 au 23 novembre

Alcaline du 24 novembre spécial Barbara en replay

Il y a 20 ans, jour pour jour, Barbara disparaissait. Ce numéro d'Alcaline est totalement consacé à la chanteuse et revient sur l'ensemble des hommages de la part du monde de la musique et du cinéma rendus à l'interprète de « L'Aigle noir ».

L'album du jour : Dalida par Ibrahim Maalouf

Le clip de la semaine - Damien Jourdan - Ca va tenir

Les artistes de la semaine : Raymond Devos, Jean-Louis Murat, Ibrahim Maalouf (Dalida), François Puyalto, Damien Jourdan, Mathieu Chedid.

L'album de la semaine : M, Lamomali (live)

DALIDA

Europe 1 - Ibrahim Maalouf rend hommage à Dalida dans son nouvel album

À l'occasion des 30 ans de la disparition de Dalida, Ibrahim Maalouf revisite le répertoire de la chanteuse dans un album résolument jazz et pop, dans les bacs avec Europe 1.

Barclay est le label historique de Dalida. La maison de disques fait appel à Ibrahim Maalouf pour rendre hommage à la chanteuse d'origine italienne, trente ans après sa disparition. Le trompettiste et compositeur franco-libanais a ainsi réuni son "big band" pour reprendre les plus grands titres du répertoire de l'interprète inoubliable de Bambino, et les revisiter dans un disque intitulé Dalida by Ibrahim Maalouf.

RAYMOND DEVOS

Culturebox - "Devos en musique(s)" : François Morel, Boris Bergman, MC Jean Gab1... album hommage au musicien des mots

Magicien de la langue française qui savait mieux que quiconque jongler avec les mots, Raymond Devos était aussi un multi-instrumentiste de talent. C'est parce que la musique tenait une place primordiale dans son art que le projet "Devos en musique(s)" est né : François Morel, Boris Bergman et MC JeanGab1 ont adapté ses textes en chansons, et 8 sketches sont mis en musique. Sortie le 10 novembre.

DAMIEN JOURDAN

Nos Enchanteurs - Damien Jourdan : aimer, c’est regarder le ciel dans sa direction

Le disque vient d’être inséré dans le lecteur. Ça fait un moment qu’il est attendu car, grâce aux réseaux, on est maintenant informé tôt du démarrage d’une nouvelle aventure et c’est enthousiasmant, la plupart du temps. Là, on dépasse, et de loin, l’enthousiasme.

Le son arrive et, aux premières notes, on reconnaît l’univers tant apprécié dans le précédent opus «Orchidées» alors on se laisse aller sur le chemin de l’écoute, on ouvre les vannes des sens et on se laisse emporter dans la découverte de l’album Je regarde le ciel.

FRANCOIS PUYALTO

Nos Enchanteurs - François Puyalto, tout en haut sa maison

Ecouter ce disque de François Puyalto, c’est comme visiter une maison en vue de l’acheter et savoir que c’est celle-ci que vous prendrez. Vous vous sentez immédiatement chez vous, comme si vous l’aviez habitée depuis l’enfance, et en même temps, à chaque pièce que vous visitez, vous faites des ho ! et des ha ! de surprise et d’émerveillement. Il y a d’abord la voix : grave, audible (diction parfaite), claire, caressante avec ces infimes inflexions qui ponctuent ses mots pour vous séduire. Un peu celle d’Arthur H, rocaille en moins. Aussi pour la liberté absolue de la  musique et des arrangements, qui part douce mélodie, parfois piano, parfois basse harmonique, pour virer rock ou free jazz détonant (il cite John Coltrane et ses méditations), avec des chœurs bien intégrés. Et pour le texte, limpide, précis, musical en lui-même, qui dit beaucoup avec peu de mots.

LAMONALIVE

C'est déjà ça - Un Lamomalive pour le 24 novembre

L'album "Lamomali" de M sorti au printemps et réalisé avec notamment les Diabaté père et fils, a été suivi d'une tournée réjouissante. Restitution en double CD dans 15 jours.

PREVERT

Culturebox - L'univers de Prévert servi par Yolande Moreau et Christian Olivier

La comédienne et réalisatrice, ex-Deschiens, et l'auteur compositeur interprète, ancien des Têtes Raides, Christian Olivier interprètent des textes choisis dans l'oeuvre de Jacques Prévert. Ajoutant chacun son univers et apportant de nouvelles couleurs à des textes très souvent entendus, ils en offrent une nouvelle lecture et une nouvelle musicalité. A La Rochelle puis en tournée.

Ouest France - RDV soniques. Le Prévert à la Moreau-Olivier prend aux tripes

RDV soniques. Compères accompagnés de trois musiciens talentueux, Yolande Moreau et Christian Olivier ont redonné tout son sel et sa verve à la prose de Prévert.

Interprétation de Prévert magistrale que celle offerte, vendredi soir, au public du festival au théâtre Roger-Ferdinand. La greffe des talents de la comédienne Yolande Moreau et du leader des Têtes raides, Christian Olivier, a pris. Enracinée dans les mots dits du Grand Jacques, au mégot au coin du bec, à la casquette de travers. Des travers d’ailleurs que le poète aimait dénoncer.

CHARLES CROS

Nos Enchanteurs - 70e Grand prix de l’Académie Charles-Cros : symphonie de talents

C’est jeudi 16 novembre que se tenait, à la Maison de la Radio, la proclamation des résultats du 70eme Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, qui décerne depuis 1948 des grands Prix du Disque (et du DVD plus tardivement) dans le domaine de la chanson, de la musique populaire ou savante au niveau français et international, ainsi que les Grands prix Scène....

Dans la catégorie Chanson c’est avec grand plaisir que nous retrouvons récompensés des artistes que nous soutenons depuis leurs débuts et que nos lecteurs connaissent bien. Sont Grands Prix internationaux du disque et du DVD : Camille pour Ouï, François Morel pour La vie (titre provisoire) et Nicolas Jules pour Crève-silence.

BARBARA

Baptiste Vignol - Ça, c'est «Arba»

C’est un voyage d’une heure et quinze minutes qui file à la vitesse d’une très bonne chanson de Barbara – c’est dire, une performance inouïe d’audace et de dextérité, un hommage inattendu, oblique, qui déshabille la longue dame brune par son versant musical, c’est un spectacle d’une simplicité admirable, évidente, qu’éclairent des projections justes et discrètes, une joute instrumentale entre deux êtres-piano, amoureuse, tendue, ludique et légère aussi....

BRIGITTE

RFI - Brigitte, l’aventure américaine

Fini les jumelles qui ont fait un carton sur un air de disco. Brigitte signe Nues, un troisième album "américain" imaginé à distance, entre Paris et Los Angeles. Le duo revient de cette escapade avec des chansons d’amour souvent contrariées, qui rappellent volontiers Véronique Sanson ou Michel Berger. La blonde, Aurélie Saada, et la brune, Sylvie Hoarau, n’ont toujours pas la langue dans leur poche. Concentré de filles.

SERGE LAMA

Le Républicain Lorrain - Serge Lama : « On m’a remis sur le chemin de la chanson »

Il est l’un des monuments de la chanson française : à 74 ans, après cinquante ans de carrière, Serge Lama repart sur les routes, avec toujours autant de passion et de verve sur le monde qui l’entoure.

HENRI VALETTE

Norbert Gabriel - Henri Valette et compagnie à l’Arthé Café.

Henri Valette, fine silhouette d’adolescent, visage encadré de longs cheveux blancs en boucles folles, voix qui se fait grave ou douce, qui se module du rire aux larmes, de la tendresse à la colère, s’adaptant au répertoire très riche et varié dont il est le passeur, ou lui-même l’auteur,  des intonations qui font penser  à Leny Escudero et parfois à Henri Tachan.

DAHO

Baptiste Vignol - Daho démate

Comment avoir pu écrire (co-signer en réalité) de merveilleuses chansonnettes comme Tombé pour la France, Duel au soleil, Week-end à Rome, Épaule Tattoo, Des Heures hindoues, Paris le Flore, L’Enfer enfin, Ouverture, La Baie... et proposer après trente-cinq ans de carrière un disque aussi vain que BLITZ, informe, pénible et plein de fatigues (ne nous attardons pas sur la pochette porno-crade, risible et glauque)?
 
SARDOU
 
 
Alors qu'il annonce refermer le chapitre chanson de sa vie avec un dernier album, "Le choix du fou", et une ultime tournée avant de se consacrer au théâtre, Michel Sardou revient sur sa carrière en répondant aux questions de Laurent Delahousse. L'occasion pour celui qui a vendu 100 millions de disques de faire le point des polémiques le concernant et d'évoquer des amitiés importantes.

MURAT

Froggy's Delight - Travaux sur la RN89

Parfois comme les jours, les disques se suivent et se ressemblent, c’était parfois le cas avec Murat, des petites différences, mais toujours la même veine, comme quelques variations sur le même thème et on aimait ça et c’était très bien comme ça. Soudain arrive ces Travaux sur la N89, et là c’est plus pareil. Alors comment qualifier cet album : audacieux, surprenant ou même suicide commercial ?

Télérama - JL Murat, Travaux sur la RN89

Au mieux, il dira qu’on n’a rien compris. Et cette fois il aura raison : on n’a pas saisi grand-chose de ce disque-là. Connaissant un peu Jean-Louis Murat, on présume pourtant qu’il a un sens. Mais voilà belle lurette que l’énergumène avance à couvert ; et, on n’a pas tenu à avoir plus d’explications que l’auditeur lambda — après tout, les peintres abstraits ne fournissent pas de mode d’emploi de leurs œuvres. C’est donc vierge de tout décryptage qu’on a abordé cette espèce de mini-opéra pop, à la production néo-électro sophistiquée, mais au propos embrumé. Les sons se mêlent aux notes.

France Inter - Drôle de titre pour un album étrange...Travaux sur la RN 89 : Le Jean-Louis Murat nouveau est arrivé !

Jean-Louis Murat, le troubadour éclectique, use de la métaphore des travaux pour nous indiquer peut-être qu'il se considère lui-même en chantier.

La nationale 89 est celle qui relie Clermont Ferrand à Bordeaux, une route par ailleurs en partie déclassée. Autant dire que dans un pays centralisé où l’axe nord-sud prime, c’est une sorte d’anomalie qui correspond assez bien au rapport au monde de Jean-Louis Murat. Etre désaxé volontairement. Respirer dans le sens de la marge.

Le site de Jean-Louis Murat

jeudi, 02 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 mai (revue de presse et du web hebdomadaire)

Le clip de la fin de semaine : Miossec - Après le bonheur

Le concert de la fin de semaine : Miossec - Live @ Nova Sessions (2014)

A LA UNE : MIOSSEC

Paris Match - Miossec se réinvente

... Car si Miossec s’est lancé dans cette étrange aventure, c’est qu’il a vécu un drame intime l’an passé. Son ami et héros d’enfance, Rémy Kolpa Kopoul – bien connu des auditeurs de Radio Nova – est décédé brutalement, presque dans ses bras. Quelques jours plus tard, à Paris, lors d’un hommage rendu au DJ, Christophe rencontre Mirabelle Gilis et Leander Lyons. La première est violoniste, le second, guitariste. Tous deux sont plus proches du milieu alternatif que de celui de la grande variété. « On a accroché tout de suite, on a fait une répétition, puis deux, et on s’est lancés. » 

Le Monde - Miossec, sans adjectifs

La mort d’un ami et le retour de l’amour ont donné un tour nouveau à la vie du chanteur brestois. Et à ses envies « de terrain », de petites salles chaleureuses.
Sobre depuis une demi-douzaine d’années, Christophe Miossec n’en fréquente pas moins Le Cannibale et L’Assassin, bars voisins du deux-pièces parisien qu’il loue depuis quelques mois, à deux pas du métro Couronnes. Comme si le chanteur brestois s’amusait de ces restes canailles de Ménilmuche dans un quartier brassant Orient, Afrique, Asie et soupçons de bourgeoisie bohème. « Je me sens un parfait touriste, étranger parmi les étrangers », remarque en souriant celui qui, il y a moins d’un an, vivait encore dans sa belle maison blanche, en bord de falaise, dominant la mer d’Iroise. « Les avantages de cette position ? Regarder et écouter. »
 
 
Le chanteur explique deux textes de son dixième album, Mammifères, un disque sombre et effréné, habité par les attentats de 2015.
 
 
Christophe Miossec sort vendredi son dixième album studio, "Mammifères", écrit sur les routes, au contact du public lors de concerts dans des petites salles, à prendre le pouls d'une "France catastrophée" par les événements écoulés depuis 2015. Dans un entretien à l'AFP, il présente son disque comme un acte de "militantisme musical".
 
SOAN
 
RFI - Soan, la victoire est au bout du métro ! Nouvel album, Retourné vivre

Avec son 4e album, Retourné vivre, Soan a voulu retrouver ses musiques d’avant La Nouvelle Star. Cet album est pour lui une véritable résurrection puisqu’il est effectivement "retourné vivre" à Narbonne plutôt que de "rester crever" à Paris. Un album généreux. Seize titres puissants et variés. Urgents. Et à aimer d’urgence.

MURAT
 
RFI - L'autre Jean-Louis Murat, Nouvel album, Morituri

À chaque nouvel album, il suit un fil ten(d)u entre la musique américaine et la chanson française. Pour Morituri, Jean-Louis Murat s'est fait le chroniqueur d'une année 2015 ensanglantée au cours de laquelle il n'a cessé de prendre des notes. Loin de sa provocation d'usage, qui crée avec les médias un rapport amour/haine, c'est un tout autre Murat qui nous a parlé de son essence musicale. Un homme tranché, certes, mais ô combien cultivé et passionné…

PIC D'OR

Claude Févre - Pic d’Or 2016, Barbara Weldens et sa folie l’emportent

.... Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !

Claude Févre - Pic d’or 2016, une journée entière dans les chansons

Une journée entière à écouter des artistes qualifiés d’auteurs, compositeurs, interprètes –  mais sans doute si l’on y regarde de plus près, plus au moins auteurs, plus ou moins compositeurs –  interprètes seuls ou accompagnés. Du solo au quintet… ce qui d’emblée fait une sacrée différence !  On vient ici, très au Sud, parfois de très, très loin au prix (c’est le cas de le dire) de déplacements compliqués et onéreux pour gagner une récompense, que l’on soit débutants (émergents dit-on) ou aguerris, ce qui pourrait justifier quelques réflexions sur la ligne directrice de cette sélection.

Claude Févre - Pic d’Or 2016 – Dis, Emilie Marsh, pourquoi tu chantes ?

La chanson pour Émilie répond d’abord au besoin de s’exprimer qui, dans l’adolescence, avait pris la forme de nouvelles, de poésies. D’ailleurs elle a fréquenté de très près les questions d’écriture puisqu’elle a opté pour des études de Lettres. Mais elle a très tôt aussi rencontré la musique avec la guitare classique.

Un jour ô miracle elle découvre que l’on peut lier les deux. Dès la première chanson, c’est une évidence : ce format court répond exactement à ce qu’elle souhaite dire. Et tant pis pour la littérature ! Elle ne reviendra plus à l’écriture de poésies, de nouvelles…

Nos Enchanteurs - Tarbes : Barbara Weldens se pique d’or

Ils sont tous venus, ils étaient tous là : Anastasia, Angèle*, Barbara Weldens, Benjamin Piat, Caruso (vu en TV à la Nouvelle Star), Clio, Deborah Elina, Eli’z, Garner, Jules Nectar, Koutla, L’Affaire Capucine, Les Flow, Liz Van Deuq, Lizzie, Makja, Marilyn Stanko, Quessada*, Odlatsa!, Roocky*, Sarah Mikovski, Sylvain Reverte, Thomas Monica, TiéRi, Timothée Levi, Whities et Yépa. Tous à la conquête, sinon d’une montagne, au moins d’un Pic. Pas n’importe lequel : il est d’or. Certains artistes ne sont pas inconnus de ces compétitions : ils ont concouru par ci, ils concourront par là. Liz Van Deuq s’est adjugé le Prix Moustaki, Sarah Mikovski Vive la reprise dont Jules Nectar fut par ailleurs finaliste… De dangereux récidivistes.

LES DIDOUDINGUES

Festival Dimey : Les DiDouDingues pour finir en beauté

Samedi 7 mai. Clôture du Festival Dimey, en Haute-Marne, avec Les DiDouDingues. Plus d’un an que je cherchais à voir ce spectacle. Longue attente mais un résultat au-delà des espérances. Huit artistes sur scène. Un superbe spectacle collectif. Une ovation debout à la fin du concert après quasiment deux heures de bonheur.

ROSELAND

C'est déjà ça - Roseland prête à éclore

Membre du groupe Le A, Emeline Marceau dévoile son projet personnel, entourée de l'équipe du Prince Miiaou, avec un premier concert à Bordeaux samedi
 
NICOLAS MICHAUX
 
RFI - La belle renaissance de Nicolas Michaux, Nouvel album, À la vie, à la mort

Il est sans conteste l'une des plus belles découvertes de ce printemps. À 31 ans, le Belge Nicolas Michaux prend son envol en solo avec un premier disque, À la vie, à la mort, qui (ré)concilie la pop et l'écriture en français. Et si ce garçon inspiré par les années soixante avait trouvé bien plus qu'un nouveau départ…

LILI CROS
 
 
On a bien entendu quelques scrupules à citer pour commencer ce que l’on a déjà écrit pour saluer Peau neuve, l’album. Et pourtant on se retrouve de plain-pied avec ses sensations, à l’instant où il est question du concert. Ce moment attendu de retrouvailles avec des artistes qui vous font tant de bien. C’est de la chanson sucre d’orge, du bonbon de l’enfance par ces temps de gris. C’est chaud, c’est doux. C’est comme un verre de bon vin, « à l’amitié, l’amour, la joie ! ». Ça vous réchauffe le corps et le cœur.
 
KEREN ANN
 
RFI - Keren Ann, mélancolie lumineuse, Nouvel album, You’re gonna get love

Avec son septième album, You’re gonna get love, Keren Ann revient à la lumière avec un disque intime et personnel, conçu après une parenthèse liée à la naissance de sa fille et à de nombreux projets parallèles. Ses atouts ? Un songwriting délicat, une narration simple et poignante, et une production plus soignée que jamais. Explications.

GUL DE BOA

Nos Enchanteurs - Gul de Boa, constricteur de chansons

Mais pourquoi donc ce type, Gul de Boa, n’est-il pas plus connu ? Que les programma- teurs fassent leur boulot, que Varrod et Manoukian se retirent les doigts du cul, qu’on remette en marche la machine à chanson non formatée, le bon sens, le bon goût. Et Gul de Boa (et pas mal d’autres, j’ai la liste) caracolera lui-aussi sur les ondes et dans le fenestron de nos soirées télévisuelles. C’est dit, ça fait du bien.

CAMUcamu,

Claude Févre - Camu, un jardin bleu dans l’océan

On sait que depuis l’accompagnement bienveillant du café associatif Chez ta Mère Olivier Chatellier reconnaît d’emblée un talent d’écriture, depuis  la victoire de Camu au Prix d’écriture Claude Nougaro de la Région Midi-Pyrénées en 2015, depuis les Découvertes d’Alors Chante,  un certain nombre de bons génies se penchent sur les chansons du très jeune Corentin Grellier. Le dernier en date, au cours d’une résidence au Bijou, est Eric Lareine, toujours attentif à la jeune génération. On aimera souligner en Camu, l’efficacité du réseau Chanson à Toulouse.

XAVIER RENARD

Nos Enchanteurs - Xavier Renard : la vie des gens dans la ville-terrier

Entre deux toiles, Xavier Renard travaille la matière et la couleur autrement : dans la gamme de gris de la ville, de ses néons, de ses petites lumières, en chansons, en concerts, en albums. Quatrième opus (et quelques ep) pour cet enseignant d’arts plastiques et artiste à la large palette. Ça se nomme La vie des gens et ne pourrait guère s’intituler autrement tant il est vrai que c’est la vie qui irrigue les veines de ses chansons, vie de villes, vers urbains, tramways qui serpentent, courses infernales contre le temps… qui parfois rêvent d’ailleurs, d’Argentine, de longues distances. « A-t’elle une horloge, la planète ? / Fuseaux horaires / Des calculs dans nos artères, nos pendules. »

BIOLAY

Nos Enchanteurs - Benjamin Biolay : vivre à Palermo

Benjamin Biolay est peut-être l’artiste français le plus clivant du moment. Son allure de dandy, son air hautain de premier de la classe, sa tendance à dégommer ses confrères… Autant d’attitudes qui peuvent porter à l’énervement et au rejet, sans même prendre la peine de jeter une oreille intéressée sur son œuvre. Celle-ci commence pourtant à être d’importance :  sept albums originaux à ce jour sous son seul nom et une multitude de collaborations diverses (du célébrissime Chambre avec vue de Salvador aux plus méconnus albums de Coralie Clément, en passant par Hubert Mounier, Julien Clerc, CharlÉlie Couture, Vanessa Paradis ou autre Élodie Frégé…), qui démontrent à suffisance que le métier, lui, n’a guère mis longtemps à reconnaître les mérites artistiques du successeur-le-plus-talentueux-de-Serge-Gainsbourg.

ROMTOM

Nos Enchanteurs - Romtom, subtil homme du monde

Un premier album qui commence par l’histoire d’un vendeur de roses n’est pas si banal que cela pour un jeune artiste masculin «Ça a besoin d’amour et de prose / De jour et d’une dose / De cieux. »

samedi, 07 février 2015

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Claude Nougaro le 27 juin 2001 au Théatre des Champs-Elysées

Le clip de la fin de semaine  : Robi - L'éternité

Le clip de la semaine : Yoanna - Voici venu

Les vidéos de la fin de semaine : Discorama, la célèbre émission de Denise Glaser à l'ORTF de 1959 à 1975.

Les vidéos de la semaine : La selection du Prix Georges Moustaki 2015 avec ce mardi Laurie Darmon, mercredi Garner, jeudi avec Baptiste W. Hamon et vendredi avec Armelle Dumoulin

A la une

Télérama - Véronique Sanson a-t-elle réussi son retour ?

A l'Olympia jusqu'au 13 février, puis en tournée, Véronique Sanson chante ses “années américaines”. Nous y étions.

7 et 8 février

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Jérémie Bossone enfin prêt pour l’envol!

Il fallait l’avoir entendu souvent seul, depuis au moins sept ans, avec sa guitare acoustique, comme au printemps dernier sur la scène de musiques actuelles d’Art’cade en Ariège ; il fallait être là cette semaine aux apéros concerts du Grand Rond deux soirs de suite pour s’interroger sur ce qui peut restreindre l’élan d’un artiste tel que Jérémie Bossone. Son nouvel album Gloires sort enfin en février après des mois d’attente, quitte à être enfin distribué quand ces chansons là perdent sûrement de leur pertinence aux yeux de l’artiste lui-même. Car auteur, il l’est, Jérémie, compositeur aussi. Et nous le devinons impatient d’ouvrir une nouvelle page du livre.

Hexagone - Jérémie Bossone – Décomplexe

Sur les planches du forum Léo Ferré, le 16 janvier dernier, j’ai découvert un animal des plus singuliers et déconcertants. Jérémie Bossone venait présenter son premier album sur le point de sortir. Un album intitulé Gloires, bien nommé, comme autant de succès à venir. On le souhaite.

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Faut que ça pousse !

Samedi 31 janvier, journée et soirée dédiées aux découvertes, Le Bijou, Toulouse,

Un jardinier aux doigts verts, un jardinier talentueux veille sur la terre fertile de Midi-Pyrénées, semant ses graines qui régulièrement donnent de jolies pousses ! Ce festival hivernal se charge de nous exhiber quelques rejetons de l’année écoulée. Le public averti du Bijou ne s’y trompe pas. Il répond présent et c’est aussi devenu un rendez-vous pour quelques programmateurs. Voilà donc un moment que l’on ne saurait manquer et l’on s’en réjouit par avance même si cinq concerts dans la journée ce n’est pas rien, surtout quand, au passage, on prend le risque de la déception. C’est le jeu !

Culturebox - Alain Chamfort : un nouvel album "pop et mélodique" le 13 avril

Alain Chamfort publiera le 13 avril un nouvel album résolument pop et mélodique, annoncé par un single particulièrement dansant, "Joy", qui emmène le chanteur sur les dancefloors.

Télérama - Claire Diterzi se livre aux Bouffes du Nord, entre musique, récit et vidéo

Aux Bouffes du Nord jusqu'au 14 février, Claire Diterzi s'apprête à publier un disque, un journal de création, et une série de vidéos.

La Tribune de Genève - A 85 ans, Régine va repartir en tournée

La dernière tournée de l'artiste française remonte à 1969, avec Gilbert Bécaud. Elle annonce des concerts d'octobre 2015 à juillet 2016.

Hexagone - Clément Bertrand – Le déménagement

Voici le premier extrait de l’album Peau Bleue, de Clément Bertrand, qui paraitra au printemps prochain. Un EP 4 titres devrait être dispo très prochainement. Ce premier extrait donc, sur un très beau clip de Ewa Brykalska tourné sur l’île d’Yeu, s’intitule Le Déménagement.

Télérama - Liz Cherhal, Les Survivantes

C'est plutôt à Michèle Bernard ou à Amélie-les-Crayons que l'on songe en l'entendant. Textes descriptifs, narratifs, sensibles et chant délicat... qui auraient mérité des arrangements davantage dans l'air du temps. Malgré tout, comme le premier, ce deuxième disque solo comporte quelques très jolis titres — à commencer par le premier extrait, Les Heures en or, histoire d'amour impossible.

6 février

Nos Enchanteurs - La Rue Ketanou, un Olympia pour eux tout seuls…

Arrivé bien en avance afin de bouquiner un peu au chaud, je m’installe au balcon de l’illustre salle de l’Olympia et me plonge dans mon chouchou littéraire du moment (pour info, et puisque vous insistez, le délicieux Pygmy de l’iconoclaste Chuck Palahniuk….). L’oreille à peine distraite par la musique passant en fond sonore, je pense à vous, chers Enlecteurs, et note à la volée quelques noms reconnus, petit instantané d’une certaine chanson, à un certain moment, à un certain endroit : Bashung, Emily Loizeau, Philippe Katerine, Sanseverino. Voilà qui prépare à merveille les esgourdes dégourdies à fêter dignement les 15 ans de carrière de ce groupe éminemment sympathique. Oui, décidément, ce truc est à nous !

Nos Enchanteurs - Détours de chant 2015. Des fourmis dans les mains : uppercut en plein cœur

Jeudi 29 janvier 2015, Camille Durieux (piano, chœur) Corentin Quemener (batterie, chœur) Laurent Fellot (textes, composition, contrebasse, basse, voix), Jérôme Rio (sonorisation), Le Bijou, Toulouse,

 On est littéralement sonné, groggy, étourdi, là, sur le trottoir mouillé en retrouvant la ville, le froid, la pluie. C’est « alerte orange » sur Toulouse et sa région. Et c’est alerte, à ce moment précis, dans les têtes où résonnent encore des voix venues d’ailleurs. A vous dire vrai on ne sait plus bien où l’on est en quittant le navire – enfin, entendez le Bijou – qui pour un troisième soir accueillait le trio Des fourmis dans les mains.

Nos Enchanteurs - Avec Pierre Lebelâge, autour de « Babel »

Il me raconte des histoires, celles de la vie qui va, parfois en zig zag, parfois en carambolages, et j’ai toujours aimé les histoires, mon côté midinette sans doute, (très intérieur) même quand le sucré-salé laisse passer des notes plus poivrées, avec une touche d’amertume pour rehausser les saveurs. Les histoires et les contes d’avant le temps des guimauves aseptisées par le politiquement correct, c’était parfois lourd de sens, pas toujours bien perçu, mais à la longue, ça fait son effet.

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Tous debout pour Manu et ses galuriens !

Mercredi 28 janvier, Manu Galure en quartet, au Bikini (Toulouse),

On ne voudrait surtout pas vous faire attendre ! On sait votre impatience à lire dans votre quotidien ce que nous avons vécu hier soir au deuxième jour du festival toulousain de la Chanson. Du moins, c’est tellement plaisant d’y croire !

C'est déjà ça - Fabien Boeuf monte sur le ring

Des chansons, un groupe, un spectacle puis finalement et heureusement un disque: le projet "Dans les cordes", du violon à la guitare, du violoncelle aux cordes vocales, nous ramène un Fabien Boeuf au sommet, entre mélodies douces-amères et textes ciselés. Et vice-versa.

5 février

Hexagone - Le Prince Miiaou à la Gaîté Lyrique – « Elle est habitée… »

.... Non, Elisa et son Prince n’habitent pas une tour, mais vivent à l’horizontale à la campagne… le Prince, les chats, mais de quoi me parle-t-elle te dis-tu ? Rappelle-toi!, j’ai déjà évoqué le royaume du Chat et de Maud-Elisa alias le Prince Miiaou. Je t’avais dit qu’il était une fois une princesse qui perdait des « œils », qui avait souci d’équilibre entre le gauche et le droit… dépossession, fragmentation corporelle… ne m’étaient pas étrangers ces problèmes d’organes et d’hémisphères… J’ai deux yeux, ma p’tite chanson de cœur, la seule en français (enfin, je croyais), tous les autres titres en anglais… j’avais donc écouté les 2 derniers albums… j’aimais bien mais je n’étais pas conquise, il me manquait quelque chose… j’avais regardé les sessions live qui m’avaient beaucoup plus touchées que les albums studio alors je me suis dit que le chaînon manquant pour vraiment entendre le Prince était peut-être le live…

C'est déjà ça - Il y a cinq ans déjà

Le 13 mars 2010, Jean Ferrat disparaissait à l'aube de ses 80 ans. Cinq ans plus tard, le crooner rouge est repris par une quinzaine d'artistes sur un album-hommage: "Des airs de liberté". Sortie le 2 mars.

4 février

Double Note - Mademoiselle K : « Mon fantasme est d’aller torse nu sur scène »

Mademoiselle K – Quatre ans après Jouer dehors, la chanteuse revient avec Hungry Dirty Baby. Un album punk-rock balancé à l’instinct, autoproduit et entièrement interprété en anglais. Une première et une réussite pour Mademoiselle K, qui à la Cigale fin janvier promet un concert brûlant.

Double Note - La révolution Soviet Suprem, entre faux-cils et marteau

Soviet Suprem – Porté par le succès de son premier album, l’ Internationale, le groupe militaro-punk met le feu partout où il se produit. Un cocktail musical aux accents politiques burlesques emmené par les musiciens R. Wan et Toma Feterman, alias Sylvester Staline et John Lénine.

RFI - Vianney, l'optimiste idéaliste, Premier album, Idées blanches

Il a de la suite dans les idées ce jeune garçon de 23 ans. Encore scolarisé l'an dernier et débarqué de nulle part, Vianney n'a pourtant pas manqué de se faire remarquer avec un premier disque, Idées blanches, qui a la sincérité du cœur. Le voilà même nommé aux Victoires de la musique.

3 février

Le blog de Norbert Gabriel - Vivre ou survivre, tranches de vies

454 sans-abris morts en 2013 en France, dont 15 enfants

..... Quel regard sur le clodi-clodo SDF, sans abri, le squatter des bancs publics, bancs qu'on encercle de grilles ou qu'on équipe de clous rétractables moyennant finance pour éviter que des mal vêtus, mal lavés ne polluent le paysage de leur misère visible ? Cachez ces pauvres qui désobligent le regard des braves gens trop sensibles... et puis il y a des enfants qui pourraient voir ces horreurs, des pauvres qu'ont même pas la décence de se cacher sous les ponts.

Nos Enchanteurs - Philippe Guillard, l’impétueux chanteur

Philippe Guillard, 24 janvier 2015, Le Deux-pièces-cuisine au Blanc-Mesnil,

 « Contre le regret et le remord / Je reviens… » D’évidence Guillard nous revient. La précédente fois, c’était déjà en cette salle du Blanc-Mesnil : il y éructait Léo, nous laissant comme deux ronds de flan. Déférence. A présent déferré, comme un cheval plus fou encore, c’est son répertoire en propre qu’il vient nous présenter.

Nos Enchanteurs - Pierre Margot : lui demander la lune !

.... Malgré ses longueurs, le « Grand chambellan de la lune » qu’est Pierre Margot peut être satisfait de ce plateau d’exception, de cette soirée dont la recette est versée au D.A.L. (association Droit au logement) et dont les bénéficiaires seront ceux qui, été comme hiver, dorment sous la lune en y rêvant d’un toit. Nous, on y a vu de belles choses. C’est du commerce équitable où tout le monde repart content.

2 février

 
«Si, au cours d'un dîner, quelqu'un met Vincent Delerm, il se prend une assiette dans la gueule.» Mais de qui peut donc venir pareille vacherie qui, soit dit en passant, n'offenserait personne si elle visait Michel Sardou ou Didier Barbelivien? De Benjamin Biolay? Perdu. D'un Auvergnat bien sûr portant le nom de Murat et dont, depuis quelques lustres, le doux visage respire la franchise nette et brutale. «Pour un bon mot, je suis prêt à déclencher une guerre mondiale!» aurait-il d'ailleurs déclaré. Un petit livre de Sébastien Bataille, «Coups de tête» (200 pages, dont 110 de biographie, 30 consacrées à l'abondante discographie du chanteur et 50 à ses «meilleures» saillies), révèle qu'à la fin des années 90, Jean-Louis Murat, piqué par le service promotionnel de sa maison de disque qui lui expliquait son peu d'écho médiatique par le caractère trop lisse de ses interviews, aurait décidé que - puisqu'il faut assurer le show, autant y aller franco!
 
 
..... Bien avant l’arrivée du public, c’est ici fourmilière. Patrick Engel (oui, celui entre autres de NosEnchanteurs) y inaugure tout à l’heure ses Dimanchanteurs qui se tiendront de façon aléatoire (prochaine date le 22 mars). On fait les balances entre deux plombs qui pètent. On coupe le chauffage pour donner un peu de chance à la fée électricité. On alterne le chaud et le froid. Je suis en avance et Sarcloret me fait visiter l’impressionnant chantier, cette ancienne mosquée de fait laïcisée. Y’a du Charlie dans l’esprit, en suspension dans l’action. Tout à l’heure, malgré la superstition du vert sur scène, Engel brandira la une de l’irresponsable et indispensable hebdo.

RFI - Moriarty à la Philharmoni, Epitaph, pour un nouveau voyage

Samedi 24 et dimanche 25 janvier, la bande folk-blues Moriarty a investi la Philharmonie, pour présenter les chansons qui tisseront leur prochain album, Epitaph, à paraître le 30 mars prochain. Sur scène, le groupe a confirmé ses talents, son don pour les histoires, son goût pour le blues, et l’humour. Devant une foule compacte, ses membres ont donné corps à leurs nouvelles créations. L'occasion aussi de donner la parole à Vincent Anglade, programmateur "jazz et musiques actuelles" à la Philharmonie, la nouvelle salle parisienne inaugurée le 14 janvier dernier.

Nos Enchanteurs - Mischler, l’air du temps, le temps de Dimey

Valérie Mischler, 23 janvier, Le Connétable à Paris,

 C’est une cave voûtée qui porte le poids de ses siècles, température idéale pour conserver les corps et le pinard : il aurait aimé, l’ami Dimey. Dans l’après-midi le froid de l’hiver a gagné la capitale, s’est imposé jusque dans cette salle du Connétable. Ça donne la chair de poule à la chanteuse que seul un bout de tissu et les dentelles et résilles de ses dessous habillent : dieu que les frissons sont élégants sur l’épiderme de la Mischler… Deux trois chansons, pas mal de vers, pour se réchauffer aux rares projecteurs. Pour nous, ça tourbillonne déjà, ça virevolte, ça pleure et ça rit, ça sent la vie.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Des chansons sur échasses

.... Extraits de titres figurant sur l'album L'INSOLITUDE d'Andoni Iturrioz sorti chez J'ai vécu les étoiles et dont le beau livret est illustré par six peintures d'Andoni Guiresse Dupérou. Arrangées par Bertrand Louis, certaines musiques de ce disque à l'épaisseur étonnante rappellent quelques mélopées qui marquèrent d'un foulard rouge toute une génération. Probablement la raison pour laquelle ce berger basque en reprenant Déserteur pour le site «Tatatssin.com» donnait l'agréable impression de remonter le temps à la recherche d'un Renaud perdu.

Nos Enchanteurs - Reprises de Ferrat : tant qu’il y aura du fric à se faire…

Rien ne se perd, tout se recycle. Des gigantesques containers de vers que sont les majors sortent des disques de reprises à tour de bras. Un petit toilettage (adaptation pas bien farouche, orchestration minimale, pas mal de com’) et voici voilà chaque fois dix à quinze titres à nouveau propres à la consommation, comme s’ils étaient neufs. On frise l’indigestion, la nausée.

 

dimanche, 11 janvier 2015

L'actualité de la chanson française du 29 décembre au 11 janvier (mise à jour)

Quelques jours en vidéo avec Georges Brassens et Léo Ferré qui sont sans doute les plus proches par leur répertoire de ceux qui ont été assassinés à Charlie Hebdo.... mais aussi des vidéos de Cabu, Bernard Joyet, Leny Escudéro, du Professeur Choron...

A la une

Pure Breack - Grand Corps Malade : Je suis Charlie, sa chanson touchante pour Charlie Hebdo

Plus habitué aux concerts et aux chansons qu'aux réseaux sociaux, Grand Corps Malade a pris sa plume magique pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Charlie Hebdo. Ce vendredi 9 janvier 2015, le slameur a ainsi publié sur Youtube 'Je suis Charlie', un texte poignant, mis en musique par John Mamann.

L'Obs + - Chanson "Je suis Charlie" sur Facebook : "Tu salis ta religion". Percutant

Ce n'est pas une question que nous nous posons ce soir, mais une vidéo, qui a été vue plus de 6,5 millions de fois, que nous avons choisi de diffuser. Il s'agit de la chanson "Je suis Charlie", interprétée par JB Bullet, qui connaît un immense succès sur Facebook. La vidéo de ce soir est pertinente.


je-suis-CharlieLe 3 janvier dernier, le photographe Alain Rullier me souhaitait la bonne année en m’adressant ce portrait récent et magnifique de mon ami Cabu... Deux jours plus tôt, sur le groupe du réseau social lié à mon blog, j’avais publié ce souhait : « Un mot clé pour 2015 : l’ouverture (à tous les possibles et à tout ce que l’on peut aimer et découvrir). » Et pour symboliser ce nécessaire état d’esprit au seuil de l’an neuf, je suggérais un dialogue entre chanson et peinture, en « postant » des toiles de Matisse, adepte des fenêtres ouvertes, sur Collioure, sur Tahiti, sur le monde…

10 et 11 janvier

Midi Libre - Narbonne : Cabu, un homme libre sur les traces de Trenet

Le dessinateur a été tué dans l'attaque qui a visé Charlie Hebdo. Il s'était investi dans les rouages du Festival Trenet.

Saisissant contraste. Le 25 août 2011, alors que la matinée s'étire, nombre de personnalités se pressent dans la modeste cour qui fait office d'entrée au 13 avenue Charles-Trenet. Là, au pied de la statue de l'illustre enfant du pays, Nana Mouskouri, Fabienne Thibeault et le gratin politique de la ville font face aux photographes et caméras, venus découvrir la nouvelle mise en scène de la maison natale du Fou chantant.

Pure Charts - Charlie Hebdo : le témoignage touchant de la fille de Renaud. "Il a perdu tous ses amis"

Chroniqueur pour "Charlie Hebdo" dans les années 90, le chanteur Renaud est affecté par l'attentat qui a visé les locaux du journal hier. Sa fille, Lolita Séchan, raconte.

9 janvier

Nos Enchanteurs - Cabu « Tarentelle de Caruso »

Une chanson de Charles Trenet (paroles et musique) interprétée par un de ses plus grands fans : le dessinateur Cabu, par ailleurs papa de Mano Solo, assassiné ce 7 janvier 2015 lors d’une conférence de rédaction de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, avec onze autres personnes, par un commando a priori d’un islamisme intolérant qui ne sait rien des choses de l’humour et de l’esprit, qui ne sait rire de rien.

7 et 8 janvier

C'est déjà ça - 2014: les top 10 de la rédaction de "C'est déjà ça"

L'exercice est aussi rituel et convenu que plaisant: sélectionner les dix albums qui ont marqué l'année, toujours un savoureux casse-tête. Voici nos deux best of (en français dans le texte), différents et donc complémentaires.

Hexagone - Une Demoiselle sur une balançoire

.... La Demoiselle Inconnue chante, plutôt bien même, mais pas que. Je m’explique. On se méfie toujours à raison des comparaisons hâtives ou pas, mais il n’est cependant pas sot de mentionner un cousinage avec Loïc Lantoine. Comme son aîné, la Demoiselle Inconnue donne assez régulièrement dans une sorte de chanson « pas chantée ». Un texte puissant, lourd, vient se poser sur un accompagnement minimaliste. Juste 2 ou 3 accords sur un arpège ou une rythmique des plus basiques, les cordes à peine effleurées. Le reste, c’est l’interprétation, la magie de mots percutants déversés comme une excuse, des mots susurrés mais sans censure pour une politesse prononcée avec force détermination. Cette détermination, cette force intérieure que l’on sent présente à chaque instant, comme une écorchure que l’on ne souhaiterait pas voir cicatriser.

Nos Enchanteurs - La demoiselle inconnue, échappée belle d’«Alors Chante»

.... Qu’elle chante de sa voix qui ondule, ponctue certaines syllabes, entre diction et chanson, qu’elle dise ses textes sans aucun accompagnement, si ce n’est celui de ses mains alors libérées de sa guitare ou de son ukulélé, qu’elle chante en français ou en anglais (reprise de Britney Spears, la jambe, le bras, d’une poupée genre Barbie pour gratter les cordes ! ) on ne saurait vraiment dire pourquoi la demoiselle sans nom vous décoche des flèches invisibles, qui vous vont direct en plein cœur et y imprime leur marque indélébile.

C'est déjà ça - Jur, l'énergie "Fossile"

Issu du cirque, le groupe Jur délivre un album d'une brûlante intensité. La succession de Lhasa est dignement assurée

Voilà un disque qui a immédiatement captivé nos oreilles par sa délicate intensité. "Fossile", album sorti le 22 septembre par le groupe Jur, puise son magma dans les méandres de l'âme humaine, les tréfonds de l'imagination, touchant à l'épiderme.

Froggy's Delight - Geneviève Morissette

.... Geneviève Morissette nous avait déjà séduit l'année dernière avec des chansons comme "je me présente tout' nue devant vous". Elle est aujourd'hui entourée d'un groupe rock qui envoie le bois. Elle a quelque chose de Diane Dufresnes, et pas seulement en raison de ses cheveux roux bouclés, mais aussi la voix, l'attitude, l'univers décalé. Une chanson comme "Toutes les chanteuses qui exagèrent"

4, 5 et 6 décembre

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Miossec

Télérama - Miossec, Ici-bas, ici même

On l'a connu plus plaintif et plus rageur. Plus détruit et plus destructeur. A croire qu'à l'approche de la cinquantaine il est arrivé à un point charnière de son existence, peut-être aussi de sa carrière. Formellement, ce neuvième album délaisse les tentations rock pour mettre au jour des chansons sobres, près de l'os et de l'essentiel, que Miossec semble avoir expulsées d'une traite. Les guitares électriques cèdent le pas devant les cordes, le piano, le marimba, le bandonéon ; et parfois les choeurs, qui ne sont pas si loin des... voix bulgares. Orchestrations inattendues, que l'on doit à l'élégant Albin de la Simone. Dans cet écrin, la voix est vacillante et l'écriture, bancale, car elles ressemblent à la vie. Les mots frappent par leur acuité, comme au beau temps de Boire, l'album choc des débuts — il y a dix-neuf ans. Et s'ils portent toujours leur lot de peurs et de noirceurs (« On ne se refait pas », chante-t-il comme un aveu), ils semblent plus sereins. Ou, du moins, ils ont faim. De vie. « Le temps file vite », nous dit le chanteur, qui compte profiter de celui qui lui reste

Les Inrocks - Miossec : “Je n’ai jamais eu l’impression d’être dépressif”

Après une carrière déjà longue et accidentée, Miossec surprend et séduit à nouveau avec un album plus musical : « Ici-bas, Ici même ». On y retrouve le chanteur qui, il y a vingt ans, nous avait envoyé sa cassette comme une bouteille à la mer. Entretien, critique et écoute.

RFI - L’album lumineux de Miossec, Nouvel album, Ici-bas, Ici même

Avec Ici-bas, Ici même, Miossec sort un 9e album lumineux, terrestre, charnel, empreint de douceur. Hors de ses habituels univers pop-rock, ce très beau disque, écrit et composé pour l'essentiel par le Brestois, arrangé par Albin de la Simone, collectionne des textes sensibles, lucides sur l’amour, la mort et la vie : des mots justes, pesés, qui voguent sur une musique minimaliste, tissée de cordes et de marimba. Une fois encore, Miossec nous offre un époustouflant voyage. Rencontre.

France Musique - Miossec, pour la tournée "Ici-bas, Ici même"

2 et 3 janvier

Télérma - Nicolas Paugam, Aqua Mostlae

Il y a du Michel Legrand dans cette voix, des sonorités très années 1970 dans ces chansons d'amour sans illusions. Un style troublant, à contre-courant.

Qui c'est, celui-là ? On n'avait jamais entendu son nom. Encore moins ses chansons. Et puis, dès le premier titre, Le Col du Galibier : bingo ! Un étrange pouvoir d'attraction se dégage de cette voix bizarre, un peu fausse, un peu vieillotte, et pourtant accrocheuse, à la diction précise et précieuse. Et la suite s'avère, elle aussi, troublante. Pas toujours séduisante mais intrigante, car ne ressemblant à rien de ce qu'on a l'habitude d'entendre — ni à la pop fade qu'on nous sert à longueur de journée, ni aux chansons prétendument « à textes », façon journal intime d'ados.

France Musique - Spéciale La Souterraine : Nicolas Paugam et Chevalrex en session

Emission spéciale consacrée au site La Souterraine, vitrine de la pop francophone underground. Défricheur de talents, le site propose – en accès libre – des compilations monographiques et thématiques. Une mine d’or, dont ses fondateurs - Laurent Bajon et Benjamin Caschera - ont extrait 40 pépites, publiées en CD sur le coffret Anthologie Souterraine. Ils sont les invités de Vincent Théval pour présenter leur travail.

Pour écouter l'album de Nicolas Paugam sur le site de La Souterraine

Nicolas Paugam est sur Facebook

La Souterraine sur Facebook

Télérama - Jeanne Cherhal, Histoire de J.

Avec sa voix sensuelle et une maturité nouvelle, la Nantaise creuse un peu plus son sillon dans la chanson française. Son nouvel album est plein de grâce, de culot et de profondeur.

Elle a toujours eu cet air d'équilibriste, un peu fragile, près de tomber. Capable aussi de s'envoler, aussi légère et gracieuse qu'une plume d'oiseau. Pour cette présence lumineuse qui balance entre hardiesse et timidité, pour l'ironie tendre et la profondeur de ses textes, Jeanne Cherhal est une chanteuse précieuse. Sans tambour ni trompette, elle est même devenue l'une des plus attachantes de sa génération.

Avec le splendide « Histoire de J. », sous influence Véronique Sanson, Jeanne Cherhal dépasse l’exercice d’hommage à la chanson pop des seventies pour livrer son disque le plus personnel. Rencontre, critique et écoute.

L'Obs - Jeanne Cherhal : ce que Jacques Higelin m'a appris

J’ai débuté sur scène en première partie de Jacques Higelin. J’avais 22 ou 23 ans, je m’y suis retrouvée par les hasards de la programmation, comme c’est souvent le cas - on n’est pas forcément choisi par l’artiste.

31 décembre et 1er janvier

Télérama - Dick Annegarn : “On n’a pas besoin d’être semblables pour communiquer”

Un très bel album, une tournée pour ses quarante ans de scène : revenu de loin, le chanteur néerlandais n’a rien perdu de son mordant. Iconoclaste et esprit libre. Dick Annegarn est l'invité de “Télérama” cette semaine.

RFI - Dick Annegarn, un chansonnier dans le texte, Nouvel album, Vélo va

Quand on rencontre Dick Annegarn, il revient d’une saison passée au Maroc, son autre terre d’accueil. Alors qu’il publie un nouveau disque, Vélo va, et qu’il s’apprête à fêter ses 40 ans de carrière sur scène, le chanteur "nolandais" remonte le fil de son écriture. Promenade dans une conversation au cours de laquelle Dick A. aura discuté de sa vision d’un "vélo social", évoqué son village, la culture berbère ou ce développement durable qu’il croque dans ses chansons tendres, définitivement pleines de poésie.

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Jean-Louis Murat

Laure Adler s'entretient avec Jean-Louis Murat, auteur, compositeur et interprète

Il évoque les paysages de son enfance en Auvergne, son corps dans la nature... "J'aimais beaucoup me mêler aux élements et en jouir..."  Les animaux sont aussi importants : "j'espère bien finir en m'occupant des vaches (...) Je parle beaucoup aux vaches..."

De l'école il garde un assez mauvais souvenir : "il y avait des distinctions de classe très fortes..." Il continue pourtant les études, dans un lycée non-mixte... "C'était une libération totale pour moi" Il fait souvent le mur. "Comme je travaillais bien j'étais couvert par les autorités si j'ose dire..."

Télérama - Murat, Babel

Avec un groupe de folk-rock lui aussi venu d'Auvergne, Jean-Louis Murat se hisse au sommet. De ses montagnes, de son paysage mental. De son oeuvre.

C'est déjà ça - Jean-Louis Murat: "Je déteste la chanson réaliste"

Un an et demi après un "Toboggan" tranquille et une tournée classieuse version guitare-batterie, l'Auvergnat bougon et lumineux revient avec The Delano Orchestra pour un "Babel" somptueux et puissant, naturel et profond. Il s'est confié tout récemment à notre pote du blog voisin, "Pop, rock et colegram". A déguster.

Les Inrocks - “Babel” de Jean-Louis Murat, un disque de deuil et de vie retrouvée

Riche disque de deuil et de vie retrouvée, le nouveau Murat a été enregistré avec le très américanophile Delano Orchestra. Jamais les monts d’Auvergne n’avaient été si bien jumelés avec les Appalaches. Rencontre, critique et écoute.

Le Monde - Jean-Louis Murat en altitude

La qualité constante de Jean-Louis Murat n'en finit pas d'étonner. Fruit d'une discipline, d'un mode de vie, autant que d'une inspiration, elle ne le met pas pour autant à l'abri de la lassitude qu'implique parfois la surabondance. Certains des treize albums que le dandy paysan a publiés ces treize dernières années (une vingtaine depuis ses débuts en 1982) ont ainsi pu souffrir d'une instrumentation trop repliée sur son autarcie.
 

Accompagné du Delano Orchestra, l’ermite auvergnat sort «Babel», un double album naturaliste, entre folk et blues, au goût de terroir.

Longueur d'ondes - MURAT & DELANO ORCHESTRA Rencontre aux sommets

Un an après « Toboggan », et épaulé cette fois-ci du Delano Orchestra, quintette folk-rock lui aussi enraciné en Auvergne, Jean-Louis Murat frappe fort avec « Babel ». Du haut d’un magnifique double-album, il plonge à la renverse dans tout ce qui le constitue. Ses montagnes. Sa cartographie intime, réelle ou fantasmée. Son œuvre.

Télérama - Jean-Louis Murat : “Je ne suis pas un chevalier blanc, je vois juste la pourriture du système”

A l'occasion de la sortie de “Babel”, le chanteur revient entre autres sur ses relations avec les médias, sur l'évolution du métier de chanteur et sur le rôle de la chanson.

Le Figaro - Jean-Louis Murat, le groove dans la peau

Pour le Live-Le Figaro, le chanteur auvergnat parle de son nouvel album intitulé Babel, certainement l'un des meilleurs disques de sa discographie depuis la sortie de Lilith en 2003.

30 décembre

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Laure Adler s'entretient avec la chanteuse Barbara Carlotti

France Culture - Semaine spéciale chanteur : Laure Adler s'entretient avec Brigitte Fontaine, auteur, compositeur, interprète, comédienne, écrivain

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Laure Adler s'entretient avec le rappeur Disiz

Télérama - Daphné, La fauve

Pour ce que l'on sait d'elle, ce qu'on en a perçu dans ses disques précédents, le titre lui sied à merveille. Oui, il y a bien du fauve en Daphné, une fougue indomptable, un instinct animal la liant aux éléments, une infinie capacité à s'embraser. A l'écouter, on l'imagine un peu sorcière, à la fois d'ici et d'ailleurs, rêveuse et terrienne, récidiviste de l'amour, consumée mais aussi nourrie par le feu de ses sentiments forcément passionnés — à l'image d'une Barbara, qu'elle a d'ailleurs chantée.
 
29 et 30 décembre

Télérama - Les Sonos Tonnent #107, le club chanson : Charles Aznavour, Bernard Lavilliers et Johnny Hallyday

Lavilliers, qui revisite son répertoire en acoustique. Aznavour, à qui de jeunes interprètes rendent hommage. Et Hallyday, dont la presse a salué le nouveau disque, quasi unanimement... Que se passe-t-il ? Valérie Lehoux de “Télérama”, Sophie Delassein de “L’Obs” et Gilles Médioni de “L’Express” nous disent ce qu'ils en pensent.

Nos Enchanteurs - Michel Boutet, écoutez son fleuve de mots

.... Boutet, c’est un bouquet de mélancolies, de couleurs, de sonorités et de matières différentes. Du soyeux, du granuleux. Du passé, du présent. De l’individuel, du collectif. Des chansons douces, très musicales, qui charrient les souvenirs, soupèsent les épreuves, les séparations : « Si tu l’aimes, faut pas la noyer / Ell’ veut plus être ta moitié / Si tu l’aimes, c’est toute entière / De sa source à la haute mer. » C’est dans ce registre de la rupture que Michel Boutet est plus déchirant encore, qu’il nous offre les plus belles chansons (Barcelone, Partie loin) de ce disque.

 

samedi, 01 novembre 2014

L'actualité de la chanson française du 27 octobre au 2 novembre (mise à jour)

L'album de la fin de semaine : La bande à Renaud, volume 2

Le clip de la fin de semaine : Gervaise, La femme que l'on déteste

En vidéo : en concert à la Menuiserie, salle de concert de Pantin

L'album de la semaine : GiedRé, Ma première compil'

Le clip de la semaine, GiedRé - TouTes des PuTes

Les vidéos de la fin de semaine : La Bande à Renaud 2 (et Les Licenciés de chez renaud) et les concerts de la Menuiserie à Pantin

Bien reçu.... merci : Noémi, Les pays humides

A la une

Télérama - Johnny Hallyday se confie : le rock, la “Star Ac”, la drogue, la mort de Jim Morrison...

Entretien | Il sort un nouvel album, “Rester vivant”, et s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre (en attendant une tournée en 2015). Dans une longue interview pour “Télérama”, Johnny Hallyday, rencontré à Los Angeles, se livre avec pudeur et sincérité. Voici une partie bonus de cet entretien publié dans notre magazine.

2 novembre

Nos Enchanteurs - Allain Leprest : le livre qu’il méritait

Ceux qui espéraient lire en cet ouvrage la biographie définitive de Leprest seront déçus. Encore qu’il y ait pas mal de façons de relater le parcours de ce natif de Rouen. Ici ce sont des bribes de vie et des ellipses, des séquences qui s’attardent sur quelques moments et en enjambent d’autres : « un livre à plusieurs entrées, récit entrecoupé de formes courtes », d’abord « à quatre mains », celles de Marc Legras (ex de France-Musique et de France-Culture, de Paroles et Musique et de Chorus), celles d’Allain. Puis demain, à deux mains seulement, dès après un funeste quinze août (à peine esquissé, d’ailleurs, par « des véhicules de police, au bas de l’hôtel » et cette nouvelle qui « fait le tour du village »). Nous sommes (ou nous nous croyons) tellement tous dépositaires d’un peu de la vie d’Allain Leprest que ce livre nous surprendra, qui élude des épisodes que nous savons ou que nous croyons savoir, tout en en réhabilitant d’autres à ce jour inconnus du plus grand nombre.

1er novembre

Hexagone - Gervaise en flamme mystère

« Femme officielle » ou « Femme officieuse » ? Comme Gervaise le dépeint en nuance sur La femme que l’on déteste. On ne tranchera pas. Cependant, on se rangera derrière le titre de ce premier EP, paru le 15 octobre dernier, La Femme Mystère, pour se faire une idée définitivement et volontairement multiple de Gervaise.

Le Figaro - La Bande à Renaud 2 : des reprises sans ambition

Quatre mois après le premier volume, la chanson française continue à rendre hommage à l'un de ses plus fiers représentants. Sans parvenir pour autant à donner toute la force aux textes du chanteur.

Nos enchanteurs - Ces licenciés de chez Renaud, qui « bande » autrement mieux

.... C’est quoi ça, ces Licenciés ? Trois gars (David Hougron aux chant, guitare, banjo et mandoline ; Franck Thomelet, aux cajon et percussions ; Laurent Bouvron, chant et guitare) qui s’en donnent à cœur et à joie, de chanter Renaud. C’est par eux un Renaud tout mouillé d’émotion (pas grave, car Renaud Séchan…), retrouvant corps et esprit, sa gouaille, féconde faconde. Un Renaud vrai de chez vrai, pas vicié.

Nos Enchanteurs - Ewen, Delahaye et Favennec électrifient la Route 66

Ces trois-là, on les nomme aussi par leurs initiales : ça fait « EDF » (comme [Patrick] Ewen, [Gérard] Delahaye et [Melaine] Favennec) et, vu l’énergie qu’ils dégagent, ça leur va plutôt bien. C’est pas qu’ils se le jouent rockers (il le sont un peu, très folk-rock, un peu blues) mais ils ont les mêmes codes. Que ce soit pour l’aqueu Johnny ou pour eux, ça passe notamment par la Route 66. Sauf que la leur relie Saint-Jean-du-Doigt, dans le nord, à la Pointe de la Torche, dans le sud, axe de leur bel imaginaire.

31 octobre

RFI - Massilia Sound System, trente ans et un disque, Massilia, nouvel album

Fortement lié à sa ville des bords de la Méditerranée qu’il chante sur tous les tons, et souvent sur fond de reggae, Massilia Sound System a réuni ses effectifs dispersés sur les projets solos, pour donner forme à un nouvel album, Massilia, et le défendre en live, tout en fêtant ses trente ans d’existence.

Télérama - Karen Brunon, La Fille idéale

Depuis plus de vingt ans, Karen Brunon est l'une des musiciennes les plus demandées du circuit. Exposée, d'ailleurs, plus que d'autres (elle est membre à part entière du « super groupe » Circus, aux côtés de Calogero). Aujourd'hui, la voilà qui sort un album solo, conviant auprès d'elle Biolay, mais aussi Keren Ann ou Elodie Frégé, pour l'épauler à l'écriture et à la composition. Un beau casting. Et une longue gestation pour un disque dans lequel on pensait entendre un peu d'urgence. Il est, au contraire, tout en légèreté. Evanescent.

30 octobre

Télérama - Johnny Hallyday : “Le manque de père a hanté ma vie”

Avant-goût | Un nouvel album, deux nouveaux spectacles et un retour aux sources du rock. Johnny Hallyday est l'invité de “Télérama” cette semaine. En voici un aperçu.

Nul besoin d’aimer l’intégralité de sa discographie pléthorique pour s’intéresser à l’homme. Et difficile de ne pas être touché par sa candeur, sa franchise, sa sincérité. Il sort un nouvel album, Rester vivant, s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre et prépare une tournée en 2015. Johnny Hallyday nous a reçu à Los Angeles. Il est l'invité de Télérama cette semaine.

29 octobre

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #104 : Julien Clerc, Adrien Gallo et Salomé Leclerc

Musiques | L'un fait figure d'ancien, l'autre de chanteur en vogue, la troisième de talent prometteur : Julien clerc, Adrien Gallo (chanteur de BB Brunes en solo) et la Québécoise Salomé Leclerc sont passés au crible par nos critiques chanson : Sophie Delassein de “L'Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Salomé Leclerc, l’amour et le mystère

.... Retour à Granby, cinq ans après, pour Salomé Leclerc, en formule dépouillée, en guitariste percussionnante, femme battante. Splendide spleen amoureux, dentelle d’émotions. « Je pensais rapporter / La lune à bout de bras / Elle est encore bien accrochée / Je suis resté en bas / L’impossible ne se fait pas sans toi. » Un micro pour chanter dedans, un autre pour que la voix porte loin, explore d’autres contrées, sonde d’autres mondes, prolonge l’instant présent, se brise en abimes. La main lourde de son maillet qui frappe sans tendresse les cordes de sa guitare, Salomé Leclerc a tout d’une amazone, à lutter pour se frayer un chemin dans la passion amoureuse, imaginaires luxurieux, mystérieux, réels en suspens faits d’éclaircies et de noirceurs.

28 octobre

Nos Enchanteurs - Brassens nous ouvre (enfin) son journal

Pour bien comprendre les chanteurs il faut les écouter, et lire ce qu’ils écrivent. Parfois il faut des éléments de décodage par des initiés, (comme  L’aigle noir de Barbara) parfois on dispose d’un livre qui apporte à tout lecteur un peu attentif de quoi comprendre sans qu’on le dirige sur des voies balisées. Ici, Jean Paul Liégeois a réuni dans une stricte chronologie les écrits, les notes, les carnets de brouillon où Brassens notait au jour le jour les idées esquissées, les débuts de chansons, un thème possible, une observation personnelle… On voit se dérouler tout ce qui fait l’ordinaire d’une vie, qu’un écrivain, poète, ou auteur de chansons transforme en matériau de construction pour ses ritournelles, ses chansonnettes, ses tranches de vie… Des fragments de textes écrits au fur et à mesure, qui reviennent parfois, comme une idée qu’on avait oubliée, et qu’on renote, parfois à l’identique, parfois avec des variantes. On y trouve ce qui sera peut-être une des pierres du monument.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014. Michèle Bernard, 1,2,3 soleil !

Un gros soleil tout rond, tout jaune, avec des yeux et un large sourire illumine la page blanche. C’est que, ce soir, l’enfance a déboulé sur la scène, toute habillée de couleurs acidulées, couleurs sucre d’orge ou roudoudou, de boîtes empilées et de toute petites lampes aux quatre coins, avec le rouge de leur abat-jour. On devine même un nounours sagement assis dans sa boite. Les instruments veillent en attendant que commence la fête : côté jardin, ukulélé, alto, violon, tuba, côté cour guitares, au fond la grosse contrebasse et en avant scène, princier au pied du micro, l’accordéon.

C'est déjà ça - Perez, le rôdeur des méandres

Le Bordelais pose les jalons d'un univers dans un EP prometteur, "Gamine"

Ca commence par un gars qui n'ose pas suivre une fille sur le quai de la gare. Classique. Et puis il se pose dans un café, et se transforme en... chaise. Ce n'est déjà pas la même musique, et passé la surprise du propos, on compatit pour ce destin immobile, condamné à supporter les popotins quand on ne l'envoie pas voltiger pendant les bagarres. Jusqu'à la libération, le retour de la fille, et le garçon qui ne laisse pas passer cette deuxième chance.

Quai Baco - GiedRé débarque au Japon !

Qui pouvait imaginer que la douce poésie de GiedRé débarquerait un jour au pays du soleil levant ? Pourtant la chanteuse vient tout juste de sortir son premier opus au Japon avec comme single incontournable son titre « Minna Unchi Suru » («On fait tous caca»).

27 octobre

Libé - Jean-Louis Murat en son Puy carré

Accompagné du Delano Orchestra, l’ermite auvergnat sort «Babel», un double album naturaliste, entre folk et blues, au goût de terroir.

Froggy'd delight - Claire Elzière L'Européen  (Paris)  samedi 27 septembre 2014

Fin septembre, Claire Elzière et Dominique Cravic ont donné un récital à l’Européen pour fêter la sortie de leur album Claire Elzière chante Allain Leprest. La salle était comble, et l’on pouvait y voir plusieurs représentants de la "famille Leprest", tant artistique que génétique : Fantine et Sally, Francesca Solleville (toutes trois saluées par Claire Elzière), JeHaN et Caroline Allonzo (dont on a récemment chroniqué un spectacle au Limonaire), François Lemonnier, Jean-Louis Beydon, Françoise Kucheida, Claude Lemesle.

Froggy's Delight - Claire Elzière Claire Elzière chante Allain Leprest  (Saravah)  août 2014

Trois ans après sa mort, l’œuvre d’Allain Leprest connaît ces jours-ci un sursaut inespéré : après les nécessaires hommages, voici qu’on ouvre enfin le coffre aux trésors inédits – révélant la face cachée de cette production monumentale, jusque-là très éparpillée (dont on retrouve chaque jour de nouveaux morceaux). Nous chroniquions la semaine dernière l’album Paris-Milan de Jean Guidoni mis en musique par Romain Didier et produit par Didier Pascalis pour le label Tacet. Un autre album d’inédits était déjà paru, quelques semaines plus tôt, chez Saravah. Belle brune à voix limpide, Claire Elzière est connue pour ses interprétations de Pierre Louki – déjà deux albums à son actif sur le label de Pierre Barouh. Elle jouit d’une petite notoriété au Japon, où elle publie des disques de standards spécifiquement destinés au marché francophile. Son nouvel album, sur des textes d’Allain Leprest, contient quatorze chansons dont dix inédites, plus quatre reprises choisies – politique maison oblige – sur les albums publiés par Leprest chez Saravah dans les années 90’s. 

dimanche, 26 octobre 2014

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 octobre (mise à jour)

Le clip de la semaine : Andoni Iturrioz (Je rigole.) - "L'insolitude"

L'album de la fin de semaine - Bodh'Aktan, Au diable les remords...

Le clip de la semaine : Emilie Marsh, Goodbye Comédie

L'album de la semaine - Jean Guidoni : Paris - Milan

Le concert de la fin de semaine : Emilie Marsh au Festival Lâcher d'Artistes (le 11/06/2014 coplateau avec Dimitri Nirman)

En vidéo la fin de semaine avec Andoni Iturrioz (Je Rigole) ainsi que "La bande à Renaud", volume 2

A la une.

C'est déjà ça - Andoni Iturrioz, la luxuriante insolitude

On l'avait laissé il y a presque deux ans avec un disque magnifique sous le nom de Je rigole: "Qui chante le matin est peut-être un oiseau". Andoni Iturrioz revient, son basque patronyme assumé pour un album plus personnel mais pas moins prenant, "L'insolitude".

Nos Enchanteurs - Andoni Iturrioz L’insolitude

D’emblée on est saisi par ces tambours profonds qui résonnent comme les tambours indiens, ces rythmes qui semblent reliés à des forces vitales, millénaires, comme une sorte de marche en avant de la vie, toute la vie, tout ce qui constitue l’univers selon les indiens, la terre mère et tous ses enfants. On n’est pas seul, on est en route… même  sédentaire, être de passage, on a la foi, on croit au doute, les courants d’air sont des messages..

26 octobre

Hexagone - Tomislav & Garance : Montréal

Tomislav. Garance. Voici deux jeunes et belles personnes de la scène chanson actuelle que nous autres, à Hexagone, on a plaisir à aller voir et dont nous aimons parler régulièrement.

Jeudi dernier, le 23 octobre, Tomislav et Garance étaient en plateau partagé sur la scène du Forum Léo Ferré, à Ivry sur Seine. Chacun dans leur registre particulier. Garance, en héritière de Renaud-Lemay-Cherrier. Tomislav, comme un bluesman blanc dont la voix rocailleuse nous écorche joliment l’âme.

L'Express - Jean-Michel Ribes: "La chanson française a des saveurs délectables "

Le Rond-Point consacre un week-end aux chanteurs francophones, avec le festival Touche Française. L'occasion de soumettre le directeur du théâtre parisien à l'interview loto. 5 numéros parmi 49, chacun correspondant à une question. Plus la complémentaire. 

25 octobre

Nos Enchanteurs - Manu Galure, toute la pluie tombe sur lui

Après le printemps et la sortie de l’EP 4 titres, voici l’automne et l’album dans son bel emballage ! A l’ère de la dématériali- sation de l’objet culturel, c’est un plaisir haut de gamme de découvrir cette pochette et son contenu. C’est d’abord une photo, celle d’un Manu Galure au bord des larmes à moins que ce ne soit simplement la pluie qui ruisselle sur son visage. Son crâne est partagé en deux, entre chevelure frisée et crâne rasé. De quelle coupure, fracture, cassure, de quelle déchirure, césure nous parle cette image de l’artiste dont on connaît la folie créatrice ?

C'est déjà ça - Christine est une queen

Pour la première fois hier soir à Bordeaux (Rock school Barbey), la luxuriante révélation de cette année 2014 a livré un show aussi étourdissant qu'intimiste, aussi maîtrisé que libre. Impressionnant.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014. La Ruelle en chantier, enchantée !

La Ruelle en chantier ? Moi, je baptiserais volontiers ce groupe La Ruelle Enchantée, tant la soirée qu’ils nous ont fait passer, ce mercredi à Néris-les-Bains, s’est avérée une des plus agréables qu’il m’ait été donné de vivre depuis longtemps !

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014 : Nilda Fernandez, engagé, écorché, généreux

Un soir dans une ville de France, le lendemain dans un bar de la Capitale (il ne les fait pas tous, mais…), Nilda Fernandez continue son p’tit grand bonhomme de chemin. C’était hier halte à la très confortable salle du centre Athanor de Montluçon, dans le cadre des « Huitièmes rencontres de la chanson francophone ».

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014. Les p’tits plats dans les grands

Il en est des festivals de chansons comme des êtres humains : il y en a des grands, il y en a des gros, des petits, des sages, des excités, des colorés, des métissés, des monomaniaques, des snobs, des riches… et puis il y a Prémilhat !

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014 : Ledoux fait le dur

Guillaume Ledoux, 23 octobre 2014, théâtre Le P’tit Bastringue à Cosne d’Allier,

Eux, au prétexte de briser la glace, commencent par la toute fin, celle d’après les rappels pour être sûrs d’être de suite applaudis. Coeur et tripes de rocker, Guillaume Ledoux a des tatouages sur chacun des bras, de larges tatouages : « C’étaient des gros Malabar ! » Il a cet accent de pas loin d’ici, du Berry. Avec son complice Cédric Milard, il nous fait concert de, disons de folk-song, sur trame rock dont ils sont nourris. Lui à la guitare (klink !! la corde pête, on s’en va prendre la guitare du groupe qui les précédait), l’autre au clavier. Entre eux plus que de la complicité : entre l’humour et l’amitié dites-moi donc la déférence.

24 octobre

C'est déjà ça - Gérald Genty, méchamment drôle

Ses chansons sont des descentes en rappel périlleuses pour l'auditeur qui doit s'accrocher, son style est hors-normes, son univers oscille entre bluette et savoureux n'importe quoi, son contrebassiste est un être improbable: Gérard... euh Gérald Genty est à part et chante en appart'.

C'est déjà ça - Les Yeux d'la tête, débridés

Le groupe parisien sort de ses valises quatre titres qui traduisent une aisance à varier les registres

Nos Enchanteurs - Vive la reprise ! 2014. En route pour la finale

Demi-finale Sud-Ouest, vendredi 14 octobre 2014, Le Bijou (Toulouse),

Des températures étonnamment estivales nous feraient oublier que nous sommes bien en automne et qu’avec lui reviennent des incontournables, tel le tremplin du Centre de la Chanson. Comme on vous l’a rappelé tout récemment, pour la deuxième année, les demi-finales sont dispersées sur le territoire et c’est au Bijou qu’incombe la tâche de réunir le jury et le public du grand Sud-Ouest

Nos Enchanteurs - Oté Pirates, lettres d’un lointain bout de France

.... Pas d’unité dans ce disque, si ce n’est ce jazz parfois frotté aux rythmes en cours dans l’océan indien. Mais des chansons précises où Delezay ne délaye pas ses mots. Car tout n’est pas que souvenirs individuels. Où alors ils rejoignent parfois, souvent, l’Histoire collective. Comme dans La piéta de Soweto, mineurs en colère contre milices policières, révolte ancienne que l’Afrique du sud cherche aujourd’hui à estomper. Qu’en conséquence Oté Pirates chante plus fort encore. Quitte à tenir un micro, Delezay ne ménage pas sa peine et n’abdique rien de ses idées, de ses indignations. Comme par cette reprise de Michel Bühler qu’est Malagasy.

Nos Enchanteurs - Garz, chanson-introspection, autobio bouclée

.... Beaucoup d’artistes se chantent (certains ne font même que ça) mais peu ont à ce point tenté une telle expertise, sondé comme Garz l’intérieur de leur être. Il chante même son autobiographie, par une chanson qui porte simplement son nom, re-tissant la toile de son ascendance. S’imaginant différent aussi : « Quelqu’un d’autre pas moi / Se transplanter à des kilomètres / Pour se sentir moins à l’étroit / Squatter un lisboète / Un suisse ou in indochinois. » Dire que ça donne du corps et de l’esprit à ses chansons est comme une évidence. Ça vaut le coup de s’y intéresser. Mais, entre nous, si tous les chanteurs se révélaient ainsi, que resterait-il aux biographes ensuite ? (encore une p’tit métier de merde menacé de disparition).

Nos Enchanteurs - Clarika/Daphné, de vers en verre à la Cigale

Nous vous avions fait la promesse, en août dernier, de parfois confronter nos plumes sur un même disque, un même bouquin, un même concert. Non une écriture à deux, mais deux avis distincts. NosEnchanteurs ne se refusant rien, voici nos deux parisiens, Norbert Gabriel et Patrick Engel, se disputant Clarika et Daphné, prises de choix s’il en est. On lira ci-dessous le regard de Patrick Engel ; celui de Norbert Gabriel est ici.

Nos Enchanteurs - Scènes de rimes pour ivresse en vers

Chaque année, les vendanges de Montmartre mettent le 18 éme en fêtes, et la chanson, la poésie sont à l’honneur, dans un ensemble riche et diversifié de spectacles, expos, conférences et autres réjouissances gratuites.

Il y a eu la soirée « vin et chanson » jeudi, dont on a parlé ici, et dimanche, c’était une création « Ivresse » confiée à Clarika et Daphné, et ce fut gouleyant. Ces dames se sont offert, en plus de quelques vers, et verres de grande qualité, la présence d’Albin de la Simone et de Pierre Lapointe, on ne refuse rien, surtout pas le meilleur.

23 octobre

Télérama - Coralie Clément, La Belle Affaire

..... Bref, ce n'est pas tant l'originalité qui charme que la douleur discrète des textes, ne cessant de tourner autour d'un constat résigné : l'inexorabilité des ruptures amoureuses. Plusieurs titres (Trois Fois rien, Un jour) font mouche d'entrée. Quant à Mon amie la rose, qu'elle emprunte à Françoise Hardy, elle trouve joliment sa place dans ce disque un peu longuet, mais néanmoins très harmonieux.

Télérama - Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra, Babel

C'est un quasi-rituel : depuis un quart de siècle, chaque année ou presque nous vaut un nouveau Murat. Production prolifique, qui ravit les amateurs, contente une critique en général bienveillante, ne passionne guère les foules et s'agrémente parfois de propos douteux du chanteur (tendance misanthrope tirant à vue sur tout ce qui bouge), qui ne le servent pas, mais dont quelques médias font leur miel. Le cru 2014 devrait remettre le curseur là où il n'aurait jamais dû cesser d'être : sur l'oeuvre. Elle le mérite.

RFI - Salomé Leclerc, saisissante de maturité, Nouvel album, 27 fois l'aurore

On n'avait pas pu passer sous silence il y a deux ans l'avènement d'une chanteuse chargée de promesses. Avec 27 fois l'aurore, Salomé Leclerc, Québécoise de 27 ans, confirme les espoirs placés en elle en se renouvelant de manière plus que probante. Pourvu que le public français succombe désormais à son charme.

 
.... Avec ce nouvel album CharlElie revient à ses premières amours. L’amour au fond, le premier extrait, catchy, tendre et poétique à la fois, ne laissera personne de glace… On y ressentira toute la tendresse des textes de CharlElie, le tout finement et poétiquement orchestré par Benjamin Biolay qu’on ne présente plus».
 
 
Au cours d'une interview, la chanteuse a critiqué les concours de chants à la télévision. L'artiste n'est pas du tout fan du concept...

Direct matin - Vladimir Cosma : "Etre en contact avec le public"

Le grand blond avec une chaussure noire, Les aventures de Rabbi Jacob, La chèvre… Autant de films gravés dans la mémoire collective, dont la bande originale est signée Vladimir Cosma. Le compositeur, qui a débarqué de Roumanie à Paris en 1963, va aller à la rencontre de ses fans vendredi 24 et samedi 25 octobre, au Grand Rex, pour y interpréter ses plus grands thèmes du 7e art, mais aussi certains airs de ses opéras. Un bonheur pour l’homme, plus habitué à la solitude des studios qu’à la scène et son public.

Nos Enchanteurs - Intacte et flamboyante

Un des événements du mois, c’était les 14, 15 et 16 au Forum Léo-Ferré avec ces trois  soirées consacrées à l’enregistrement de l’album Intacte de Marie-Thérèse Orain, une des invitées du film d’Yves Jeuland «Il est minuit Paris s’éveille. Après un parcours d’artiste très riche, du théâtre au cabaret au lyrique, et de multiples rôles cinéma ou télé, de ces « petits rôles » qui ajoutent du piquant aux comédies, Marie-Thérèse Orain aura au printemps 2015 un album, chansons nouvelles d’auteurs amis, Anne Sylvestre, Claude Lemesle, Bernard Joyet, Jean-Louis Guitard et aussi des amis partis trop tôt, Gribouille, Jacques Debronckart qui lui avait donné quelques morceaux d’anthologie, jamais enregistrés

22 octobre

France Musique - Nathalie Miravette, pianiste émérite mais pas que … chanteuse espiègle et irrésistible ! En concert au Café de la Danse le 4 novembre, puis en tournée...

Hexagone - Planète Marsh, Goodbye Comédie en live

Emilie Marsh, dont on te parle régulièrement dans ces colonnes depuis quelque temps, présente depuis peu son nouveau spectacle Goodbye Comédie.

Un EP sera prochainement enregistré et sortira début 2015. Nous autres, à Hexagone, on a été la voir, Émilie, accompagnée au piano par Étienne Champollion. C’était à Vitry sur Seine, dans le cadre du FestiVal de Marne, le samedi 18 octobre 2014.

Culturebox - DIAPORAMA. Miossec en live dans les Nova Sessions 

Nova Sessions, jour 5 : on referme le chapitre #3 des Nova Sessions en compagnie de Miossec. Sous la verrière de Nova, le Brestois nous a offert ses nouveaux titres... Sans oublier de sublimer ses grands classiques d'arrangements rock, pour notre plus grand plaisir. Retour en image sur un concert des plus touchant.

France Musique, Le temps d'une chanson - Jacques Brel à l'honneur des 27èmes Nuits de Champagne de Troyes

« Je suis un mort encore vivant » avait prédit Jacques Brel dans une de ses chansons. « Au suivant ! » des Nuits qui chantent Jacques Brel.

Culturebox - Emilie Simon fait sa "Mue" au Nancy Jazz Pulsations

Quatre ans que ses fans l'attendaient. Emilie Simon revient sur scène. Elle était lundi soir au Nancy Jazz Pulsations avec son nouvel album "Mue". Avant Catherine Ringer, Ibrahim Maalouf ou Gilberto Gil. L'occasion d'entendre cette voix si particulière qui creuse son sillon.

Hexagone - Mon amoureuse s’appelle RobERT… la chanteuse

RobERT la chanteuse a accepté de nous livrer quelques confidences sur son univers, son parcours atypique et ses nouveaux projets, pour notre plus grand plaisir et notre âme trouble d’enfant… Un grand merci à elle.

Nos Enchanteurs - Bernard Joyet : Autodidacte II, le retour

Avec Joyet, c’est toujours pareil : ça change tout le temps… la preuve par les cheveux, et surtout par le mouvement textuel perpétuel. Car si avec le temps, tout ne s’en va pas, la vie d’artistes apporte chaque année son lot de surprises.

21 octobre

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy: la liste des chansons

Alors que l'album attendu depuis dix ans est désormais en pré-commande (sortie le 24 novembre), on vient de connaître les titres et l'ordre qu'ils auront au sein de ce disque éponyme.

Europe 1 - L'ex-parolier de "Cloclo" retrouvé mort

L'ancien parolier de Claude François et Daniel Guichard est mort. Nicolas Skorsky a été retrouvé égorgé chez lui lundi matin, rapporte Le Parisien. Il était âgé de 62 ans. Producteur et compositeur reconnu, il a été retrouvé gisant dans son appartement, situé dans le 17e arrondissement de Paris, par son employée de maison peu après 8 heures du matin, précise le quotidien.

RFI - Jean-Louis Murat et The Delano Orchestra, Nouvel album, Babel

Pour ses nouvelles aventures, Jean-Louis Murat s'est entouré d'un jeune groupe auvergnat, The Delano Orchestra. Grand bien lui en a pris, Babel, est un double album qui casse la routine et donne à entendre un Murat inattendu, autrement plus aérien.

 
Un an et demi après un "Toboggan" tranquille et une tournée classieuse version guitare-batterie, l'Auvergnat bougon et lumineux revient avec The Delano Orchestra pour un "Babel" somptueux et puissant, naturel et profond. Il s'est confié tout récemment à notre pote du blog voisin, "Pop, rock et colegram". A déguster..

C'est déjà ça - Maxime Le Forestier, quarante ans sous les réverbères

Maxime Le Forestier était au Fémina bordelais hier soir, le troisième depuis le début d'une tournée-fleuve, son dernier album "Le cadeau" sous le bras. Spectacle impeccable, complice et chaleureux, où les nouveaux titres sont au creux d'une farandole de classiques.

Nos Enchanteurs - Scènes de rimes pour ivresse en vers

Chaque année, les vendanges de Montmartre mettent le 18 éme en fêtes, et la chanson, la poésie sont à l’honneur, dans un ensemble riche et diversifié de spectacles, expos, conférences et autres réjouissances gratuites.

Il y a eu la soirée « vin et chanson » jeudi, dont on a parlé ici, et dimanche, c’était une création « Ivresse » confiée à Clarika et Daphné, et ce fut gouleyant. Ces dames se sont offert, en plus de quelques vers, et verres de grande qualité, la présence d’Albin de la Simone et de Pierre Lapointe, on ne refuse rien, surtout pas le meilleur.

C'est déjà ça - Yves Duteil, la ballade ininterrompue

S'il ne hante plus guère les plateaux de télévision, Yves Duteil n'a jamais perdu le fil d'une carrière entamée en 1972. De passage en terre charentaise avec un spectacle tiré de son 14e album, "Flagrant Délice", il se confie sur son rapport à la création, le lien entretenu avec le public via son blog ou encore le climat actuel d'intolérance

Nos Enchanteurs - Clarika/Daphné, de vers en verre à la Cigale

Nous vous avions fait la promesse, en août dernier, de parfois confronter nos plumes sur un même disque, un même bouquin, un même concert. Non une écriture à deux, mais deux avis distincts. NosEnchanteurs ne se refusant rien, voici nos deux parisiens, Norbert Gabriel et Patrick Engel, se disputant Clarika et Daphné, prises de choix s’il en est. On lira ci-dessous le regard de Patrick Engel ; celui de Norbert Gabriel est ici.

RFI - Jean Guidoni magnifie Leprest, Nouvel album, Paris-Milan

Quand un interprète magistral s'allie à un auteur d'exception, cela ne peut que provoquer des étincelles. Sur ce Paris-Milan, Jean Guidoni s'empare des mots du regretté Allain Leprest. Douze textes inédits mis superbement en musique par Romain Didier qui palpitent sous nos peaux et qu'on sent vibrer dans nos poitrines. Du grand art.

Nos Enchanteurs (avril 2013) - Emilie Marsh : désirs d’elle

C’est un disque où tout est précieux, rien ne s’y trouve par hasard. Où chaque aspect, qu’il soit du son, des images, ou des mots qui y sont consignés, sagement, malicieusement, même le plus petit détail, a été pensé. En cela, c’est un disque rassurant, paisible, qu’il sera agréable de retrouver de temps à autres, souvent même, sur la platine. Trop sage peut-être : pour l’avoir vu en scène, on sait ce qu’Emilie Marsh peut y donner, en des notes plus turbulences, parfois teintées classiques, d’autre fois rock. Comme des pleins et des déliés dans la portée…

20 octobre

Le Point - Vive la censure ! "En France, le délit de blasphème n'existe pas"

Pourquoi et comment peut-on interdire une chanson en France ? Entretien avec Emmanuel Pierrat, avocat et auteur, avec Aurélie Sfez, de "100 chansons censurées".

Nos Enchanteurs - Christophe, faiseur de tubes, bricoleur de sons

Christophe, 15 octobre, salle Aristide-Briand à Saint-Chamond,

Il vient tout juste d’arriver sur scène, encore nimbé de relative obscurité, que des voix dans la salle s’élèvent pour lui crier « Bon anniversaire ! ». Donc, Christophe, 69 ans depuis deux jours, qui vient nous faire l’Intime. Si la scène toute entière est désormais parsemée de projecteurs qui dessinent des architectures de lumières, il est et sera seul, aux synthés, au piano, aux guitares. Solo, « robe sonore pour les filles et blues pour les garçons. »

Nos Enchanteurs - Chanson Plus : enfin de la realTV dans NosEnchanteurs

.... Au lieu d’envoyer vos enfants chéris faire l’école des fans des vedettes, en passant par le conservatoire du coin, il faut aller toutes affaires cessantes à l’Alhambra, ce Grand Casting est fait pour vous, pour passer un très bon moment, que vous soyez un expert des realtvcrochet, ou un néophyte de la chose, vous en ressortirez ravis, instruits de bons tuyaux propres à monter en haut de l’affiche, car avec Chanson Plus Bifluorée, la voie royale est ouverte. D’ailleurs, la consécration est avérée, leur spectacle « Le Grand Casting » est soutenu par un sponsor qui essuie tout problème et toute avanie, ils le valent bien. (Je veux bien citer la marque, mais après réception et encaissement du chèque, réalisme oblige !)

Le Figaro - Jean-Louis Murat, le groove dans la peau

LE LIVE - Pour le Live-Le Figaro, le chanteur auvergnat parle de son nouvel album intitulé Babel, certainement l'un des meilleurs disques de sa discographie depuis la sortie de Lilith en 2003

France Musique - Jean-Louis Murat, pour la sortie du disque "Babel"

Vincent Josse reçoit Jean-Louis Murat, à l'occasion de la sortie du nouvel album "Babel", enregistré avec le Delano Orchestra.

samedi, 18 octobre 2014

Jean-Louis Murat - «L'Au-delà»


Jean-Louis Murat - «L'Au-delà» par lefigaro

dimanche, 07 septembre 2014

L'actualité de la chanson francaise du 1er au 7 septembre (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Louis-Ronan Choisy - Lucie Lucie

L'album de la fin de semaine - Calogero : Les feux d'artifice

L'album de la semaine - Bénabar, Inspiré de faits réels

Le clip de la semaine : Salomé Leclerc, Arlon

Bien reçu, merci : Jenn Ayache, "la chanteuse du groupe Superbus se lance en solo", sur Facebook

Ce samedi, sur France 2 à 20h45 : Les copains d'abord, 30 ans, 30 chansons, enregistrés en juillet aux Francofolies de La Rochelle, maintenant disponible sur le Pluzz

A la une

Le Soleil.ca - Audiogram: 30 ans au service de la chanson

(Québec) L'étiquette indépendante Audiogram est née dans une ambiance de morosité post-référendaire, en pleine crise du disque. Trois décennies plus tard, l'industrie traverse une nouvelle zone de turbulences. Alors qu'il s'apprête à célébrer les 30 ans de la compagnie qu'il a fondée, Michel Bélanger prend la situation avec un grain de sel. «Une crise tous les cinq ans, ça nous force à réapprendre, à repenser le métier», croit-il.

7 septembre

Le blog d'Arbon - L'incandescence noire de Jérémie Bossone

Jérémie Bossone chante depuis une dizaine d'années, et l'on attend toujours son premier disque (prévu pour février 2015). C'est un garçon au talent exceptionnel, mais il le dit lui-même : il ne rentre pas dans les cases. « Trop rock pour les gens de la chanson, trop chanson pour les gens du rock ». Il semble piégé dans cet entre-deux, alors qu'il défriche un genre : voix aiguë, voilée, envoûtante, musique électrique intense, textes baudelairiens d'une incandescence noire, comme d'ailleurs le personnage qu'il donne à voir sur scène : maigre, pâle, consumé, magnétique.

Nos Enchanteurs - Garden, c’est de l’air et du temps

Elle, Géraldine Béguec, chanteuse, est de Rézé. Lui, Olivier Dague, scénariste, de Paris. Leurs chemins se croisent à Astaffort, en 2011, lors des bien nommées Rencontres. Coup de foudre artistique, « affinité des mélodies, des mots et des voix », un duo va bientôt naître. Et que font-ils ? Rien ! Ou plutôt un album qu’ils nomment Rien. Et c’est déjà quelque chose, c’est pas rien, même qu’on en parle ici. Ils avaient auparavant revisité ensemble leurs répertoires respectifs, à Paris, Nantes et ailleurs, les faisant se rencontrer sur scène, se croiser, se féconder. Vous ne les connaissiez pas encore sous le nom de Garden, mais de G & Olivier Dague.
Garden sur Facebook

Hexagone - Touche Française au théâtre du Rond Point

..... Durant le week-end des 25 et 26 octobre prochain, le Théâtre du Rond Point accueillera une dizaine d’artistes des plus confirmés à ceux en voie de l’être. Éclectisme musical également puisque Dick Annegarn, Babx, Bagarre, Louis Chedid, Jeanne Cherhal, Dawn, Gontard !, Juniore, Patricia Kaas, Maissiat, Milk Coffee & Sugar et William Sheller viendront donner un concert dans une formule acoustique plus que dépouillée puisque « unplugged », comme on dit dans la langue de Nirvana.

Nos Enchanteurs - Les Grandes bouches : pourquoi ont-ils chanté Jaurès

Oui, la chanson engagée (appelez-là ainsi ou comme ça vous chante…) existe. Notamment par les toulousains des Grandes bouches, ces rescapés du collectif Les Motivés et de 100% collègues : c’est même grand pléonasme les concernant. Ils sont sur la ville rose ce qu’est Christian Paccoud sur la capitale. Ce qu’est HK avec ou sans ses Saltimbanks. Ou Encore Tournée générale et bien d’autres encore.
Les Grandes Bouches sur Facebook

Hexagone - Garçons, s’il vous plaît !

Le 1er juillet dernier, avait lieu la première de la nouvelle création originale des Trois Baudets, intitulée Garçons. Nouvelle car la formule avait été inaugurée l’an dernier, avec la chanteuse Loane et ses musiciens, qui sous le nom de code Georges, avaient repris avantageusement le répertoire français des années 50-60. Cette année donc, Les Trois Baudets récidivent en proposant à Cléa Vincent, Luciole et Zaza Fournier de créer à leur tour, du 1er au 26 juillet 2014, un groupe éphémère – Garçons donc – et de se coller au répertoire des années Jacques Canetti, fondateur du lieu.

Nos Enchanteurs - Granby 2014 : vingt-quatre candidats pour un sacre d’avenir

C’est un festival qui n’a pas d’équivalence dans l’Hexagone. Par ici transite, un jour ou un autre, toute la chanson, comme un passage obligé. En fait ce n’est pas tout à fait un festival, mais un concours, un révélateur, un accélérateur de talents.

Hexagone - Nicolas Jules : « J’avance vers des châteaux imaginaires »

Nicolas Jules. 20 ans de boutique et pas une ride ! Aussi bien artistiquement que physiquement. Le genre de client rare, très rare, trop rare. Poète subtil, musicien précis, clown joyeusement triste, Nicolas Jules écrit sa carrière au quotidien, lentement, à son rythme, à sa façon et sans compromissions. On a voulu le rencontrer pour faire une interview qui poserait un regard sur ses 20 ans de carrière. On a retrouvé cet homme précis, qui pèse chacun de ses mots dans une générosité peu commune. A l’arrivée, tout le talent, la classe et la lucidité de Nicolas Jules se retrouvent dans cette interview. Un moment précieux.

6 septembre

Hexagone - Tomislav, This land is your land

Toute la musique qu’il aime, elle vient de là, elle vient du blues. Tomislav ne se réduit pas à être un M. Tambourine Man ambulant en mode bête de foire mais séduit et sidère par un parcours exigeant qui s’enracine de l’autre côté de l’Atlantique, sur les traces de Woodie Guthrie et Hank Williams. Entre autres chroniqueurs de laissés pour compte en terre d’exil. L’humanité chevillée au corps, en toute humilité, Tomislav prend la chanson comme décharge émotionnelle. Rencontre avec un folk-bluesman francophone des plus talentueux et attachants.

Libé, Next - Stromae a besoin de «quelques années pour s'en remettre»

PAUSE Dans une interview au magazine «Complex», le chanteur belge annonce qu'il ne refera pas de musique avant plusieurs années, le temps de retrouver «une vie normale».

RFI - Calogero, la carte de l'efficacité, Nouvel album, Les feux d'artifice

On le sait : il maîtrise à la perfection les codes de la chanson pop imparable, Calogero. Sur ce septième album, Les feux d'artifice, il continue de montrer sa puissance mélodique mais pêche sur certains textes. D'où de belles réussites et des lourdeurs.

RFI - Les tourbillons mélancoliques de Sébastien Schuller, Nouvel album, Heat Wave

Français expatrié aux Etats-Unis, Sébastien Schuller, 39 ans, donne de ses nouvelles à travers son troisième album, Heat Wave, mais aussi des nouvelles d’un monde tourmenté, secoué de tempêtes. Ses chansons mélancoliques et éthérées se font un peu plus dansantes, réminiscences de la new wave des années 1980.

5 septembre

France Inter, Tubes and co - Alors regarde

"C’est vendredi, c’est Tubes And Co. Ce soir et demain, Patrick Bruel sera en concert au stade Pierre Mauroy à Lille. Fin novembre sera ré – édité l’album Alors regarde, 25 ans après.

Nos Enchanteurs - Michèle Guigon, une voix amie vient de se taire

C’est bizarre d’être triste et de ressentir un manque en sachant qu’on n’entendra plus la voix de quelqu’un qu’on ne connaît même pas… Pas personnellement. Ça vient de m’arriver ce matin, en apprenant, par un mail de Gérard Morel, le décès de Michèle Guigon.

Nos Enchanteurs - Gaël Duro, l’empreinte de belles références

Premier album solo pour Gaël Duro, pas tout à fait inconnu pour qui s’intéresse à la scène ouest : il fut douze années durant l’un des animateurs (et co-créateur) du groupe Gwenc’hlan (rock aux accents celtes, du nom d’un illustre et légendaire barde breton du VIe siècle) où il officia d’abord comme bassiste puis comme auteur et chanteur.

Nos Enchanteurs - François Buffaud, chansons à massages

Buffaud est un discret, trop sans doute, dont la modestie fait barrage à l’expression de son talent. Voix grave et douce à la fois (il y a des intonations à la Louis Chedid), dans des musiques qui jazzent, tanguent et parfois tangottent d’une lointaine Argentine, guitares accordéon et bandonéon, Buffaud nous fait dans le quotidien, dans le je, tu et il, en des situations agréablement brossées qui tirent tant sur la fable, l’anecdote et la philosophie.

4 septembre

RTBF - Les chansons de notre adolescence dopent notre plaisir

Certaines chansons de notre adolescence déclenchent en nous instantanément le frisson. C’est de la nostalgie, pensons-nous. Eh bien pas seulement. Ces dernières années, psychologues et experts en neurosciences ont démontré que nous répondons ainsi à une commande neuronale. Nos chansons préférées stimulent, en fait, nos circuits du plaisir

Nos Enchanteurs - Concèze 2014 (6/6) Et au milieu chante une Rivière…

Quelle émotion ensuite de retrouver enfin sur scène Véronique Rivière et sa belle voix grave et bien posée. Dès le premier titre, elle cueille le public au plexus, solaire et rayonnante. Les mots sont justes, précis et ciselés tels des flèches de tendresse qui vont droit au cœur se ficher et y vibrer longtemps… Les titres s’enchainent, Capitaine, bien sûr, mais aussi Parle-moi, petit trésor d’émotion à fleur de mots, ou une très belle version de L’herbe tendre, écrite par Gainsbourg et chantée en son temps par Michel Simon, véritable ode à la liberté et manifeste punk (si, si) avant l’heure.

Nos Enchanteurs - Jagas, la chanson pour résistance

De quoi, de qui vous entretenir aujourd’hui ? Tiens, Jagas, tiré de la pile des disques en attente, à tout hasard. Ecoute… On va dire que je le fais exprès mais, dès le premier titre, c’est… très « engageant », à croire que nous en faisons thématique, que nous chroniquons pour la presse de gauche, enfin… d’extrème gauche.

Nos Enchanteurs - Jilber, chanson bien fournie

..... Lunettes presque rondes, casquette visée, moustache et barbe poivre et sel soigneusement entretenues à la mousquetaire, ainsi est Jilber, qui « achèterais bien même d’occasion / Un peu plus d’une vingtaine d’années / Que je mettrais très vite en soustraction / De ce court instant que tu m’as donné. » Disque de mélancolie, de tendresse, quelques indignations (sur l’internement arbitraire notamment), rimes bien troussées…

Le Figaro - La rentrée des classes en dix chansons culte

L'école a inspiré les plus illustres paroliers et interprètes français. De Sacré Charlemagne de France Gall à Rosa de Jacques Brel en passant par La Maîtresse d'école de Georges Brassens Le Figaro vous offre un florilège musical.

3 septembre

Jean-Jacques Boitard - Sa boitarderie selon Claude Lemesle

Déjanté, poétique, chaleureux, proche de l'émotion du public, Jean-Jacques est auteur, compositeur et interprète. Il nous nous offre des chansons intemporelles mais ô combien d'actualité ! On peut le situer, bien que l’exercice s’avère caricatural, dans la lignée de Boby Lapointe, Pierre Perret ou Ricet Barrier, quelque part entre Brassens, Tri Yann et les Frères Jacques. On pense aussi à Didier Volubile, autre figure loufoque de la chanson. Mais Jean-Jacques a un style, une écriture unique et inimitable que son ami Claude Lemesle a baptisé la "Boitarderie".

L'Humanité - Florent Marchet, électron libre de la chanson

De Gargilesse, le nom de son village natal, à la Bambi Galaxy, celui de son dernier opus, le chanteur, auteur et compositeur travaille un univers riche de sa curiosité tous azimuts.
 
 
La Rouquiquinante, que nous avons récemment saluée dans son hommage à Nougaro, a décidément toutes les audaces que lui inspire son amour sans limites pour les noms mythiques de la Chanson. Et cet album de quinze titres, sobrement accompagnés pour la plupart par le piano de David Meignan, l’inscrit définitivement dans la lignée de celles qui ont tant chanté – et sublimé – Ferrat : Christine, Isabelle, Francesca… et Karin Wullschleger.

Le Nouvel Obs, Sophie Delassein - Johnny Hallyday : plus vivant que jamais

Avant la parution de son nouvel album "Rester vivant" le 17 novembre prochain, Johnny Hallyday envoie sa chanson "Regarde nous" en  éclaireur.

Culturebox - "Regarde-nous" : Johnny Hallyday dévoile une chanson de son nouvel album

RTL a diffusé lundi matin une vingtaine de secondes d'une chanson du nouvel album de Johnny Hallyday, "Rester vivant", attendu pour le 17 novembre. Un disque qu'il présente comme du "rock'n'roll mélodique".

2 septembre

Quai Baco - Maurane de retour avec un nouvel album le 17 novembre

Trois ans après la sortie de « Fais-moi une fleur », Maurane sera de retour avec un onzième album studio qui sortira dans les bacs le 17 novembre prochain. La chanteuse partira également sur les routes de France pour présenter ses nouvelles chansons à partir du mois d’avril 2015.

Les Inrocks - La découverte du lab #77 : Juliette Armanet

Cette grande amoureuse de la chanson française détourne ses codes avec panache et modernité.

Avec une seule chanson en ligne sur Soundcloud, Juliette Armanet totalise déjà près de 26 000 écoutes de L’Amour en solitaire, produit par Yuksek. La rencontre entre le prince charmant de l’electro et la petite-fille adoptive de Michel Berger redonne à la “variété” une nouvelle jeunesse, un genre de coupé-décalé inédit entre l’electro-pop et la chanson “à texte”.

Le Figaro - Michel Sardou: «Arnaud Montebourg n'a pas tort...»

C'est sa marque de fabrique, Michel Sardou ne répugne jamais à donner son opinion politique. La semaine dernière, sur la station Europe 1, il a en l'espace de quelques courtes minutes critiqué Hollande et le suffrage universel puis soutenu la fronde d'Arnaud Montebourg, le ministre de l'Économie et du Redressement productif fraîchement remercié par Manuel Valls.

Rue 89 - Babx : « La monde de la musique actuelle a été avalé par le marketing »

Ses trois albums, « Babx » (2006), « Cristal Ballroom » (2009), et « Drones Personnels » (2013) ont tous trois été encensés par la critique lors de leur sortie, mais ils se vendent peu.

Babx, nom de scène de David Babin, est un auteur-compositeur-interprète encore trop peu connu du grand public. Bien moins, en tout cas, que sa protégée, Camélia Jordana, gagnante de l’édition 2009 de « La Nouvelle Star », dont il a collaboré à l’écriture du premier album et vient de finir de composer le deuxième, « Dans la peau »

Pure Charts - Jean-Louis Murat enchante avec "J'ai fréquenté la beauté", extrait de l'album "Babel"

Deux ans après avoir publié "Toboggan", Jean-Louis Murat annonce la sortie de son successeur, "Babel", prévue le 13 octobre. Écoutez le premier extrait "J'ai fréquenté la beauté" sur Pure Charts !
 
1er septembre
 
 
Le 12 novembre 1918, la musique populaire en France bascule dans un nouvel âge avec "Phi-Phi", opérette de Henri Christiné qui fait aussitôt oublier ses chansons patriotiques.

Pendant les quatre années de la Grande Guerre, les Français ont chanté – et beaucoup chanté. Mais l’écrasante majorité des chansons écrites pendant et à propos de cette immense épreuve collective n’ont pas été enregistrées et ont disparu des mémoires.

TF1 - Stromae : l'attention des médias et du public, c'est "flatteur mais inhumain"

Le poids de la célébrité n'est pas facile à porter pour le chanteur belge comme il l'a confié dans une conférence de presse donnée en juin lors du Festival Mawazine. Des propos dévoilés le 26 août dans une vidéo publiée par Montreality.

RTL - Benjamin Biolay, le Pygmalion de la chanson française

Le crooner Benjamin Biolay va travailler avec la chanteuse Priscilla Betti sur son prochain album, une faveur qui s'ajoute à la longue liste des collaborations tissées par l'artiste avec des voix françaises.

Nos Enchanteurs - Matthieu L, sous son ciel normand

Comment dire à l’écoute du dernier album de Matthieu Lemétais (dit Matthieu L, Ciel normand, l’estime dans lequel on peut tenir cet artiste, dont nous connaissions (et appréciions) son précédent album, Intrigues à l’eau de rose ? Il suffit de plonger dans un tel disque pour s’affranchir du temps et, si peu que vous ayez enclenché la touche repeat, de ne plus avoir de repères, sinon la musicalité du propos, la voix prenante, chaude, un peu granuleuse, très « standard variétés » (on songe à quelques québécois de belle tenue), qui vous attire vers elle et ne vous lâche plus.

 

dimanche, 09 février 2014

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Murat chante Baudelaire & Ferré

Les vidéos de la fin de semaine : illustrations de l'article de Libé "La chanson française se remet en piste" et Claude Nougaro

L'abum de la fin de semaine - Romain Lateltin : Pas de chichi entre nous

Le clip de la fin de semaine : Romain Lateltin, Pas de chichi entre nous

Le clip de la semaine : La Femme - Si Un Jour

L'album de la semaine - Fauve : Vieux frères - partie 1
_________________________

Bien reçu.... merci !

Pigalle, T'inquiète, le nouvel album de François Hadji-Lazaro

Elise and the cats, Le piège

Nourith, Here I am
_________________________

A la une :

Nos Enchanteurs - Radio crochet 5 ème tour

On dirait que je suis un auditeur de base, qui écoute la radio toute la journée, avec une attention variable selon les émissions et leur contenu, et qui parfois a l’oreille attrapée par une chanson qui passe, et qui va illico ou presque se renseigner sur cette nouveauté quand c’est une nouveauté. Ce samedi soir, c’est le 5 ème tour des auditions radiodiffusées, 4 nouveaux candidats à l’ascension vers le haut de l’affiche, je n’ai pas l’image, en chanson ce n’est pas mon premier intérêt, juste les paroles et la musique… Le premier candidat vient de passer, après une présentation de Didier Varrod, mais je n’ai pas retrouvé ce qui a séduit le jury de sélection, rien ne m’a attrapé l’oreille. Le deuxième, c’est de l’anglais, mais la musique a un charme indéniable, ça se laisse écouter avec plaisir, mais sans l’envie irrépressible d’aller chercher l’album chez le marchand, ou de consulter le web pour en savoir plus. C’est comme un très agréable rafraîchissement un jour d’été, ça ne laisse pas le même souvenir que le somptueux Pommard 1966…

8 et 9 février

Nos Enchanteurs - Paris Combo, opus 5

Enfin, ils reviennent ! Paris Combo…

Le plus élégant swing de la chanson francophone, pionnier du revival manouche, et ambassadeur dans le monde d’une langue française qui balance avec cette touche d’humour, et ce pétillement de champagne unique en son genre. La voix de Belle du Berry a gardé une fraîcheur qui défie le temps, la trompette de David Lewis s’amuse avec la guitare de Potzi, un des plus fins guitaristes de jazz, qui s’est un peu éloigné des sonorités classiques manouches pour adopter le son épuré qu’aurait aimé Henri Crolla, ou Django des années 50.

Nos Enchanteurs - Aux Détours [de Chant] il y a du neuf !

Le Bijou, 1er février 2014,

Du neuf, de la nouveauté, des « découvertes »… ce mot là constituerait presque une nouvelle catégorie, reconnue d’ailleurs dans les grilles salariales.

Cinq artistes ou groupes occupent la scène, trois dans l’après-midi et deux en soirée. Ils donneront en quarante minutes un aperçu de leur singularité. Car le défi est là ! Comment, en 2014, marquer du sceau de son univers ce monde de la Chanson ?

Libé - La chanson française se remet en piste

REMIX Une nouvelle génération de DJ revisite avec finesse la variété des années 60 à 80, apportant une touche de modernité inédite à des titres qui passent de l’oubli au dancefloor.

Le Bateau blanc de Sacha Distel est une banale chanson, parmi tant d’autres dans l’histoire de la variété française. En 1980, l’auteur de Scoubidou y évoque paresseusement la vie d’un homme au fil de son existence, de l’adolescence à la quarantaine, le tout rythmé par un refrain inepte repris en chœur par des enfants

Libé - Jean-Michel Jarre: «La création existait avant l’électricité, elle existera après Internet»

INTERVIEW Le président de la Cisac, la «Sacem» internationale, dénonce l’inégale répartition des revenus qui ne profite qu’aux géants du Web.

Il a remisé ses synthés et ses shows laser sur la grande muraille de Chine, mais conservé son iconique tignasse pour endosser le costume de VRP des compositeurs et du droit d’auteur. Jean-Michel Jarre est depuis l’année dernière le président de la Cisac, la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs, qui rassemble les «Sacem» d’une centaine de pays et couvre la musique, le cinéma, la photographie et même une partie de la presse.

Libé - Jérôme Roger: «Les indépendants sont ceux qui ont le plus souffert»

INTERVIEW Pour le directeur général de l’Union des producteurs français indépendants la reprise du marché est inégale.

Jérôme Roger est le directeur général de l’Union des producteurs français indépendants (UPFI), l’un des principaux représentants des petits labels. Il prend acte des bons chiffres de l’année écoulée mais alerte sur la fragilité des artistes les moins visibles.

Libé - Streaming : la musique cherche l’accord parfait

MIDEMLe secteur va devoir s’entendre sur les conditions d’accès à Deezer et consorts, sous peine de se voir imposer une gestion collective par le gouvernement.

A quoi ressemblera une plateforme de streaming musical dans dix ans ? Sera-t-elle encore riche de toute la musique jamais produite ou un robinet d’où ne coulent que les plus gros tubes ?

Libé - Les trop bons chiffres du Midem

CHIFFRES Le grand raout cannois célèbre les bons résultats du disque français. Le marché est pourtant en pleine restructuration.

La chenille attendra encore un peu. On espérait débarquer hier au Midem, le 48salon des industries de la musique qui se tient au Palais des festivals de Cannes, en pleine orgie alcoolisée, les cadres des maisons de disques dansant une bouteille de champagne à la main sur les tables, piétinant les petits fours en hurlant «It’s Time to Get Lucky» pendant que Pascal Nègre s’échauffait aux platines.

Libé - Darc : retrouvez le garçon

CRITIQUE Biographie . Pierre Mikaïloff retrace le parcours du chanteur.

Polytoxico passé par la case prison, Daniel Darc évoquait souvent la mort. En 2007, il confiait à son ami Pierre Mikaïloff : «Tu crois que si je crève demain, j’aurai la une de Libé ? Allez, au moins Libé…» Le souhait du chanteur de Taxi Girl se réalise le 1er mars de l’an dernier, lendemain de son décès. Un crève-cœur pour ceux qui confectionnèrent dans l’urgence ce dérisoire linceul de papier.

La Dépêche du Midi - Juliette : «La situation des femmes se dégrade»

Juliette, la Parigot-tarno-toulousaine, sera en concert ce soir jeudi à la Halle aux grains et c’est complet. Confidences autour de son dernier disque, «Nour» (Polydor). «Nour», c’est une chanson que vous devez à Jean-Luc Mélenchon ?

7 février

RFI - Vu d'ailleurs février 2014, Oh, les filles

A l’international, les chanteuses françaises ont souvent plus de succès que leurs homologues masculins. Mais ces temps-ci, la chance ne leur sourit pas toujours. Revue de presse avec Zaz, Carla Bruni, Lara Fabian, Mylène Farmer, Hélène Rollès…

Nos Enchanteurs - Pierre Lapointe, PunkT à l’Olympia

On peut résumer en deux mots « C’est extra! » On peut aussi s’interroger sur l’écoute d’un chroniqueur radio qui a présenté Pierre Lapointe en enfilant les clichés archi usés sur les artistes québécois élevés dans une cabane à sucre, nourris de haricots rouges confits dans du sirop d’érable, sur un air de la Bolduc violoné par un monsieur Pointu

Slate - Ecouter des chansons tristes peut vous rendre heureux

Cela peut paraître surprenant, mais la musique triste peut provoquer une sensation de bien-être. Le Pacific Standard se fait l'écho d'une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Kent, Annemieke J.M Van den Tol et Jane Edwards et publiée dans Psychology of Music. Ils avancent qu’écouter une chanson triste peut nous éloigner du sentiment de tristesse. Mais, uniquement «si vous pouvez vous concentrer sur la beauté intrinsèque de l'œuvre», précise le Pacific Standard.

Nos Enchanteurs - Carmen Maria Vega : après Vian, Mistinguett

Après s’être emparée d’une partie du répertoire de Boris Vian pour une récente tournée, Carmen Maria Vega s’investit d’un autre fameux personnage de l’histoire de la chanson : Mistinguett. Notre lyonnaise vient en effet de décrocher le rôle-titre d’une comédie musicale produite par Albert Cohen, qui a déjà initié les spectacles à succès que sont Les 10 commandements, Le Roi-soleil, Mozart, l’opéra rock et 1789, les amants de la Bastille.

Rue 89 Lyon - Le clip de Palandri censuré : « on a mis des lolcats pour ne pas offenser Youtube »

Le clip d’origine commence par un message d’alerte : « Certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties ». Mais aussi celle de Youtube qui, au lendemain de sa mise en ligne, a censuré la vidéo joliment réalisée pour Des Palaces dans le désert, titre issu du dernier EP de Palandri. Furieuse, l’équipe de l’artiste a décidé de la torpiller en collant sur les scènes jugées violentes une série de lolcats.

Yves Jamait et la comédie musicale "Mistinguett, reine des années folles"

Yves Jamait nous parle de son nouvel album "Amor Fati" et Albert Cohen nous présente la nouvelle comédie musicale "Mistinguett, reine des années folles".

6 février

Crapauds et Rossignols - Barde de Brest et Chanteur sans nom

Savez-vous chanter le chou à la mode de Bretagne ? Non ? Alors, entrez dans l’Eglise de la Petite Folie. Puisque c’est là qu’officie, en compagnie d’autres chantres inclassables (1), Arnaud Le Gouëfflec, le barde barré de Brest. Et effeuillez jusqu’à plus faim l’œuvre du chef de l’Orchestre préhistorique. Piochez au hasard dans ses albums, aux titres plus apéritifs les uns que les autres : L’Affaire Vénus Abitbol, Petite mécanique de nuit, Portrait de l’artiste en génome, Le Bon Temps de la guillotine ou Le Chanteur masqué.  Ce dernier titre m’arrange bien.

Nos Enchanteurs - Nino Ferrer, like a rolling stone

Festival Détours de chant, Espace Bonnefoy, vendredi 31 janvier 2014,

Oui, étrangement le titre anglais s’impose à moi. Car ces mots là disent une époque, celle qui vit l’artiste au zénith, mais aussi celle qui l’a mené à ce mal de vivre dont il n’est pas revenu.

Nos Enchanteurs - Les Nuits de la pleine lune Acte III

Raconter un spectacle comme La nuit de la pleine lune, c’est un peu comme faire un digest de la Bible en 50 lignes, encore que Joyet nous fait l’intégrale biblique en moins de 5 mn, mais c’est Joyet. La nuit de la pleine lune c’est une sorte de farandole qui rappelle les années Barouh, quand on affichait au Kabaret de la dernière chance, un avis « la maison accepte l’échec » mais sur un air de Tralalaviata, histoire de dire, allons y, tout est possible, même l’improbable., et surtout l’improbable.

Radio Crochet Inter : L'Arthur, Julien Calot, Clou et Arkadin

L’Arthur est un projet individuel défendu par Arthur Sangra, jeune comédien metteur en scène fraîchement diplômé du Conservatoire.
Son travail d'auteur, compositeur et interprète consiste à créer ce qu'il nomme des "mises en scènes musicales". Composée à partir d'un texte, chaque chanson intègre un ou plusieurs personnages qui évoluent en fonction de l'environnement musical dans lequel ils se situent.

L'Arthur est sur Facebook  et c'est une belle découverte. Cette semaine je vote L'Arthur et Julien Calot (YLP)

5 février

Nos Enchanteurs - Piérick, chanteur pas poli du tout !

Festival Détours de Chant, le Bijou, jeudi 30 janvier 2014,

Facile, me direz vous, d’ouvrir la chronique de l’ex chanteur-auteur des « Malpolis » de cette façon ! Mais, franchement, je n’ai pas trouvé mieux ! Car nous avons là un de ces spécimens qui, dans une tradition bien de chez nous, tire sur tout ce qui bouge, sans ménager quiconque. Foin de la pudeur, des compromis, de la réserve de bon ton qui régissent nos vies, bien policées celles-ci.

Nos Enchanteurs - Jacques Serizier, extérieur et intérieur

Tout chaud sorti des presses, et déjà dévoré à belles dents… Je suis entré dans ce livre par le jardin et n’en suis sorti par la cour qu’une fois les 400 pages avalées, avec des images dans les yeux et des sentiments dans le cœur. La trajectoire de vie de Jacques Serizier ne peut laisser indifférent, tant il a traversé cette époque emblématique des années cinquante à quatre vingt qui fut la plus foisonnante et inventive dans le domaine de la scène et de la chanson. Et il prit part à nombre de ces entreprises-là, en compagnie de bien d’autres artistes.

RFI - Le blues générationnel de Fauve, Premier album, Vieux frères - partie 1

Rarement, un groupe français aura fait tant de bruit en si peu de temps et connu un tel buzz sur Internet. A l’heure où il publie son premier album, Vieux frères - partie 1, Fauve (≠) tient la corde pour faire un carton auprès du grand public grâce à son vague à l’âme qui touche au cœur la génération des 25-35 ans et ravive la flamme du spoken word à la française.

4 février

Le Parisien - Oldelaf, ce n’est pas qu’un rigolo

Il s’est fait connaître par « la Tristitude », une chanson enlevée et rigolote, qu’il a adaptée à l’infini l’an dernier sur Europe 1 dans l’émission de « Faites entrer l’invité ». Dans cette ritournelle, Oldelaf expliquait que « la tristitude, c’est quand ton frère siamois t’apprend qu’il a le sida/Quand ta femme fait de l’échangisme un peu sans toi/Quand des jeunes t’appellent monsieur pour la première fois… »

Nos Enchanteurs - France Inter, quatrième tour

L’aventure des auditions continue avec les mêmes contrastes dans les candidats en lice, et les mêmes réflexions que la semaine dernière : comment évaluer et départager des artistes aussi différents que Clou et son folk raffiné, Arkadin et sa pop electro, L’Arthur et Julien Calot ? Impression personnelle, subjective : deux jours après avoir assisté, à l’enregistrement, deux des postulants me restent en mémoire pour leurs chansons, parité parfaite, anglais-français, et mixtes… 

Libé, Philippe Brochen -  Pour les fans, Fauve résonne sur les réseaux

Lancé il y a deux ans avec un titre sur Facebook, le groupe a enflé sur Internet en gardant ses distances avec le marketing musical traditionnel.

Comme en écho. Pour s’incarner musicalement, la génération 1980-2000, résumée par les sociologues sous la bannière «2.0» ou «Y», ne pouvait rêver mieux qu’un groupe reprenant ces codes. Ce sera le signe (sigle) «≠», que Fauve tague invariablement après son nom. Sur ses affiches, ses productions, et les réseaux sociaux où il est très actif, à l’image de sa fan base avec laquelle il entretient proximité et complicité.

Libé - Fauve est lâché

Phénomène sur scène et sur le Net, le collectif parisien scande, à travers un univers musical et visuel personnel, le malaise d’une jeunesse déboussolée.

D’abord dix concerts, puis quinze, puis vingt. Les trois quarts déjà archicomplets, comme le seront bientôt les autres - et on murmure que la liste va continuer de s’allonger. S’il faut prendre un exemple, parmi d’autres, de la métastasique «Fauve mania» telle qu’elle se propage inexorablement depuis maintenant plus d’un an en France, celui-ci est le plus éloquent qui nous vienne à l’esprit : avant même la sortie de son premier album, Vieux Frères, en circulation à partir de lundi (lire ci-contre), le groupe (ou «collectif», dénomination qu’il semble préférer) parisien a donc planifié pas moins de vingt concerts au Bataclan (2), étalés entre début février et mai.

Libé - «Ils expriment des préoccupations spécifiques à leur génération»

Historien, animateur du séminaire «l’histoire sociale du rock», Arnaud Baubérot estime que le groupe est emblématique de cet âge où l’on cherche sa place dans la société :

Arnaud Baubérot, 44 ans, est maître de conférence en histoire et enseigne à l’université Paris-Est Créteil. Il co-organise, avec l’historienne Florence Tamagne, un séminaire sur «l’histoire sociale du rock», chaque mois, au Centre Mahler, à Paris.

3 février

Crapauds et rossignols - Le temps d’une parenthèse

Sur mon Teppaz, j’ai écouté Hélène par Gérard Barray. Oui le même qui bondissait, l’épée au point, sus au méchant sur l’écran blanc du cinéma de notre enfance, les dimanches et les jeudis, en matinée. Pardaillan, c’était lui ; et Scaramouche ; et D’Artagnan (dans la version de 1961, réalisée par Bernard Borderie). Dans un autre costume, il a aussi campé, par deux fois, un commissaire San Antonio très convaincant

Les Echos - La chronique CD : troublants voyages musicaux

FLORENT MARCHET - Bambi Galaxy (1CD Pias)

Florent Marchet faisait partie, en novembre dernier, de la centaine de personnalités conviées pour l'édition spéciale des « Echos » consacrée à la « relève », et ce n’est pas tout à fait un hasard. Parce qu’il compte pas mal de fans dans cette rédaction, d’abord. Mais aussi parce qu’à l’écoute de ses albums, on percevait depuis longtemps une forme de résonance avec les sujets qui nourrissent nos pages.

Nos Enchanteurs - Véronique Rivière à l’Auguste Théâtre

C’était le 10 janvier, Véronique Rivière retrouvait un public ami à l’Auguste Théâtre, bien accompagnée par l’excellent duo de guitaristes Michel Haumont et Jack Ada.
___________________________________
___________________________________