Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 30 avril 2018

Serge Utge-Royo chante Ferré

mercredi, 01 mai 2013

Des gouttes de bonheur - Serge Utge-Royo

"Le jour où nous serons vieux" de Bernard Haillant par Serge Utgé-Royo

Serge Utgé Royo : Carte Blanche au Vingtième Théâtre (extraits)

dimanche, 04 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : BENABAR

Nord Eclair - Bénabar : « Je suis un angoissé de nature »
On l'avait quitté « Infréquentable », on le retrouvera ce lundi dans les bacs avec « Les bénéfices du doute », son sixième album. Des sonorités country et un single « Politiquement correct » qui fait déjà sérieusement causer. Un très bon cru.

LES VIDEOS DE LA FIN DE SEMAINE

- Le portrait d'Alain Souchon
- Apéro-concert de La Parisienne
- Barbara - Dis, quand reviendras-tu ?
- Jacques Higelin et Jeanne Cherhal - Paradis païen
- Jean Vasca - L'incertitude, l'insoumission et les étoiles
- Zaz, version grecque
- Raphael en live vu par Jacques Audiard
- Dites-nous...Les Ogres de Barback (Acoustic - TV5Monde)
- Mustang - La princesse au petit pois, Ce qui m'branche  et entretien

LE CLIP DE LA FIN DE SEMAINE

Lizzy Ling, Je suis pire

MURAT

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Murat pommadé sans honte
Est-ce rationnel d'aimer la chanson française tout en supportant (d'après l'anglais to support) Jean-Louis Murat bien que lui la déteste? «À part Camille, c'est mauvais...» assène-t-il dans les Inrockuptibles (2/11/2011). Comment - et pourquoi - célébrer un maître critiqueur dont le discours officiel, celui des interviews, consiste à débiner la variété?

GERARD LENORMAN

Nos Enchanteurs- Chanson : nouvelles des marchés financiers…
Ça sent la date de péremption. Gérard Lenorman se refait une santé, à savoir qu’il vient de sortir un disque de reprise de ses propres titres. Ils y sont tous, même Si j’étais président (il parle de l’Elysée, pas du camembert).

LES SONOS TONNENT

Télérama - Les Sonos Tonnent #49 : Alain Souchon, Bashung, Isabelle Boulay
Alain Souchon reprend les chansons que sa mère lui chantait enfant, Isabelle Boulay se met au folk sous la direction de Benjamin Biolay Et une curiosité : “L'homme à tête de chou” de Gainsbourg, revisité par Bashung.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Isabelle Boulay revient à Montréal
Rencontre dans sa ville avec la chanteuse québécoise qui sort « les Grands Espaces », un album splendide aux accents country, et se produit jusqu’à dimanche au Casino de Paris.

Culturebox - Le nouveau voyage d’Isabelle Boulay avec Benjamin Biolay
C’est le retour d’une grande voix de la chanson québécoise. Après quatre ans d’absence, Isabelle Boulay propose un nouvel album « Les grands espaces » réalisé par Benjamin Biolay.

COEUR DE PIRATE

Télérama, Valérie Lehoux - Blonde
Un aveu : on a un peu pouffé devant le titre de ce deuxième disque... Mais la demoiselle est maligne, et sait composer des refrains efficaces. Cela étant, si le premier album - sans grand intérêt - avait le mérite de la fraîcheur, celui-ci creuse une veine rock, country et yé-yé plus entendue

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

ALLAIN LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

vendredi, 02 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Télérama - Les Sonos Tonnent #49 : Alain Souchon, Bashung, Isabelle Boulay
Alain Souchon reprend les chansons que sa mère lui chantait enfant, Isabelle Boulay se met au folk sous la direction de Benjamin Biolay Et une curiosité : “L'homme à tête de chou” de Gainsbourg, revisité par Bashung.

ISABELLE BOULAY

Culturebox - Le nouveau voyage d’Isabelle Boulay avec Benjamin Biolay
C’est le retour d’une grande voix de la chanson québécoise. Après quatre ans d’absence, Isabelle Boulay propose un nouvel album « Les grands espaces » réalisé par Benjamin Biolay.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons d'Isabelle Boulay

COEUR DE PIRATE

Télérama, Valérie Lehoux - Blonde
Un aveu : on a un peu pouffé devant le titre de ce deuxième disque... Mais la demoiselle est maligne, et sait composer des refrains efficaces. Cela étant, si le premier album - sans grand intérêt - avait le mérite de la fraîcheur, celui-ci creuse une veine rock, country et yé-yé plus entendue

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

ALLAIN LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

jeudi, 01 décembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : YVES JAMAIT

Musique Mag - Yves Jamait : interview et session acoustique pour "Saison 4"
Avec dix ans de carrière au compteur, trois albums (trois fois disques d’or), plus de 500 dates de concert pour quelques 400000 spectateurs, Yves Jamait fait désormais partie du paysage musical français. Son quatrième album nous permet de retrouver cet écorché vif qui chante les déboires d’une vie avec ses hauts et surtout ses bas, le temps qui passe et l’amour qui s’émousse. Saison 4 est plus sombre, plus nostalgique et plus rock que les précédents opus.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de Jean Vasca

LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

mercredi, 30 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : LEPREST

Chansons que tout cela - Leprest dans son plus beau posthume
C’est un hommage magnifique, un album-florilège où, d’emblée, il pleut des cordes sur la mer, sur l’homme de la Manche cousin du Grand Jacques. Treize merveilles à la douzaine d’Allain, sous la houlette symphonique de son pote Romain Didier et de l’Ensemble Orchestral des Hauts de Seine dirigé par Laurent Brack, dans une production très classe tout risque de Didier Pascalis (Tacet / L’Autre Distribution, le 5 décembre).

Nos Enchanteurs - Leprest sur écran panoramique
....
C’est Leprest, avec une voix qui accuse le coup, qui sait déjà ce qu’elle a perdu. Mais une voix majeure, impressionnante à plus d’un titre, d’un jeune doyen qui domine son art. On ne trouvera pas ici d’inédits, tant il est vrai qu’on n’en offre rarement à un tel projet.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de Jean Vasca

VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

mardi, 29 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre (mise à jour)

A LA UNE : VINCENT DELERM

My Boox - Vincent Delerm explique la politique aux enfants
Qu’est ce que le Labour Party ? Que signifie être de gauche ? Et comment fait-on la différence entre les gens de gauche et de droite ? Avec Léonard a une sensibilité de gauche, Vincent Delerm répond à toutes les questions que les enfants se sont toujours posées sans jamais oser le demander.

LES VIDEOS DU JOUR

- Liz Cherhal et Thibaud Defever (Presque Oui) chantent Sacré Géranium
- "Léonard a une sensibilité de gauche" par Vincent Delerm
- Interview vidéo de Coeur de Pirate
- Le compositeur Michel Legrand sort un album de Noël
- Keren Ann - You were on fire

BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________

lundi, 28 novembre 2011

L'actualité de la chanson française du 28 novembre au 4 décembre

A LA UNE : BERNARD DIMEY

J'ai la mémoire qui chante - Hommage à Bernard Dimey
Poète avant tout et véritable amoureux des mots, Bernard Dimey est resté longtemps dans l’ombre de ses chansons qui ont pourtant fait le succès de leurs nombreux interprètes: Charles Aznavour, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Bourvil, Jean Sablon, Jean-Claude Pascal, Les Frères Jacques, Michel Simon,  Mouloudji, Serge Réggiani, pour ne nommer que ceux-la. Tout le monde connait « Mon truc en plume » que chantait Zizi Jeanmaire, et la très envoutante chanson « Syracuse » que Bernard Dimey a co-écrite avec Henri Salvador. Vous souvenez peut-être aussi des Frères Jacques qui chantaient « Frédo » ou  « Le quartier des Halles » et de Mouloudji  racontant « Une soirée au Gerpil » ou Reggiani chantant l’émouvante « Si tu me payes un verre » ou encore Michel Simon avec sa « Mémère ». Et bien toutes ces chansons sont nées de la plume de Bernard Dimey.

LES VIDEOS DU JOUR

- Étienne Daho - Tous les goûts sont dans ma nature (en duo avec Jacques Dutronc)
- Emission France 3 "Ce soir avec vous", Un Matin par Liz Cherhal
- Jean-Louis Aubert - Prix spécial de la Sacem
- Grands Prix Sacem 2011 - Les meilleurs moments

BREL

Le blog de Fred Hidalgo - SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (2), Sa nouvelle adresse
Lorsque Brel quitte le canal de Panama, le 22 septembre 1975, il met directement le cap sur les Marquises, sans passer par l’escale traditionnelle des Galapagos : pas question pour lui d’aborder dans un territoire appartenant à un pays, l’Équateur, vivant sous dictature militaire. Mais ce choix, en le menant hors de la route des alizés, lui vaudra de connaître ce que les marins appellent « le pot au noir », le calme plat, dix-sept jours durant… Au total, la traversée jusqu’à Hiva Oa où l’Askoy jette l’ancre le 19 novembre prendra cinquante-neuf jours. En avion, aujourd’hui, on relie Paris aux Marquises en moins de trente heures, après une étape obligée à Tahiti, « capitale » et seule île de Polynésie française capable d’accueillir des vols intercontinentaux. Tahiti où Brel, on le sait moins, séjournait régulièrement et d’où il rayonnait par la voie des airs d’une île à l’autre.

SUR LES TRACES DE JACQUES BREL (prologue) Le voyage aux Marquises
Si l’on s’accorde assez facilement sur une liste d’artistes ayant marqué l’histoire de la chanson française contemporaine, chacun possède ses petites préférences qui ont plus à voir avec sa sensibilité propre qu’avec la valeur intrinsèque de l’œuvre concernée – à supposer qu’à ces sommets de qualité il soit objectivement possible de comparer l’écriture, la composition, l’interprétation et la teneur respectives des chansons, leur capacité à transcender les chapelles et à dépasser leur époque... Donc, à chacun son artiste, ça ne se discute pas. Ainsi, celui qui aura le plus compté pour moi – homme et créateur confondus, sa vie ayant été aussi admirable que son œuvre –, au point peut-être d’infléchir le cours de la mienne, s’appelle Jacques Brel.

SOUCHON

La Tribune de Genève - Souchon a bonne mémoire
L’homme est invariablement le même: boucles en pagaille, regard mélancolique, le verbe toujours pétillant, toujours nonchalant. A 67 ans, Alain Souchon persiste: il est chanteur, encore. Preuve en ce joli mois de novembre avec un recueil de chansons traditionnelles dont les profits de la vente iront à la lutte contre le cancer

Télérama, Valérie Lehoux - A cause d'elles
.... Reste qu'une fois passées la surprise et une première écoute troublée d'une once de déception, on se laisse gagner par le charme discret de ce disque à la fois universel et très personnel.

VOULZY

Les Echos - Voulzy invente la pop médiévale
« Lys and Love » : une merveille entre les Beatles et Charles d'Orléans. Respect.
C'est son sixième album en trente-cinq ans de carrière. Il est arrivé sur le fil. Dix ans après « Avril », Laurent le Méticuleux a obtenu à l'arrache quelques jours de sursis de sa maison de disques. Les bandes ont été remises le lundi 14 novembre à 10 h 45. Quatre heures plus tard, un Voulzy fringant et douché de frais passe le seuil de l'hôtel Meurice, caban bleu marine à boutons dorés et Converse blanches. L'heure d'un thé.

Le Matin - Voulzy, vassal à guitare
Avec «Lys & Love», le copain de Souchon s’invente une pop médiévale déroutante.
A-t-il secrètement voulu faire son «Sgt. Pepper»? Dans le crépitement des feux de camp et les cavalcades électroniques, le Français tente avec «Lys & Love» de marier pop et Moyen Age. Un objet curieux où ballades voulziennes côtoient de longues épopées féodales, enregistrées entre le donjon du château de Vincennes et Abbey Road. Dix ans après son dernier album de chansons originales («Avril») et quarante ans après le chef-d’œuvre des Beatles, le troubadour au cœur grenadine offre au Royaume de France un album qui pourrait pousser le plus sain des historiens à décapiter son lecteur de CD d’un seul coup d’épée. Comme en cuisine, les ingrédients sont bons, mais le mélange ne prend pas.

LE CLIP DE LA SEMAINE

Romain Lateltin, Le râleur made in France

L'ALBUM DE LA SEMAINE

 _____________________________________________________________________________

Toujours en ligne

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

_____________________________________________________________________