Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui c'est la journée Ivan Tirtiaux

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

mercredi, 22 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui une journée avec le label Tôt ou Tard

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

TOT OU TARD

Télérama (juillet 2016) - Vingt ans de Tôt ou Tard : la vie d'un label en huit disques

Tôt ou Tard fête ses vingt ans avec une journée spéciale au festival Fnac Live, jeudi 21 juillet. Son patron et fondateur, Vincent Frèrebeau, revient sur quelques artistes et enregistrements qui ont marqué l'histoire du label.

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

mardi, 21 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui c'est la journée des Naufragés

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

lundi, 20 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

dimanche, 19 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

samedi, 18 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

vendredi, 17 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

dimanche, 28 février 2016

L'actualité de la chanson française du 15 au 29 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Arman Méliès - Constamment Je Brûle

Le clip de la semaine - Clarika - Je ne te dirai pas

Les vidéos de la semaine : tous les candidats à la finale du prix Georges Moustaki 2016

A la une

Hexagone - Claire Sabbagh, retour sur scène

Claire Sabbagh est une artiste lyonnaise qui s’est fait connaître par un premier EP en 2010. Il a fallu attendre 2015 pour qu’elle sorte son premier album. Entre temps, il s’est passé beaucoup de choses dans sa vie qu’elle raconte ici pour Hexagone. En mars, elle sera deux fois sur une scène lyonnaise à commencer par une sortie de résidence à A Thou Bout d’Chant, puis, à l’occasion d’un concert dans le cadre du festival des Chants de Mars. Deux de ses programmateurs avaient présenté récemment ce festival pour Hexagone. Comme je l’avais signalé, certains concerts risquaient d’être très vite complets. C’est ce qui s’est déjà produit pour Miossec et GiedRé. Ca ne va pas tarder certainement pour d’autres dates. Un conseil : lyonnaises et lyonnais, réservez !

Nos Enchanteurs - Clarika, message cardiaque

On ne cherche plus depuis longtemps ce qui diffère d’un album l’autre chez Clarika, en quoi le nouveau disque est préférable au précédent. Nous sommes avec elle très haut dans l’art de la chanson. Ce qui diffère ici, c’est cette thématique, cette fois-ci très personnelle, de la rupture. Nous savions beaucoup de choses d’elle, mais pas de façon si intime. Même son désir, jadis, d’être porte-savon dans le vestiaire des garçons ne la mettait pas autant à nu.

27 au 29 février

RFI - Clarika à cœur vaillant - Nouvel album, De quoi faire battre mon cœur

Les ruptures amoureuses, aussi douloureuses soient-elles, peuvent engendrer de très grandes chansons. De quoi faire battre mon cœur, le septième album de Clarika, en est la preuve étincelante. C'est un disque intense, déchirant et happant. Qu'il arrive aux oreilles du plus grand nombre ne serait donc que justice.

Nos Enchanteurs - 6e Prix Moustaki : à vos marques, prêts ? Votez !

Ils furent près de cent cinquante au départ, à postuler. Deux longues séances de travail ont permis d’en retenir vingt-deux. Sur lesquels le jury vient d’en retenir sept : voici donc celles et ceux qui concourront pour le prix Georges-Moustaki, 6e du nom, un prix singulier qui ne cesse de gagner en réputation et où – c’est assez exceptionnel pour être signalé – même un artiste dit en émergence peut s’adjuger le trophée.

21 au 26 février

Hexagone - Détours de chant : Grand K ! d’un festival XXElles avec Ben Mazué

Détours de chant (la suite). Sur l’article précédent, je te faisais un retour sur mes quatre concerts des deux premiers jours. Là, on continue sur les vendredi, samedi et dimanche de la première semaine mais j’ai déjà réduit le braquet : un seul concert par jour. Et à nouveau de l’éclectisme, de la qualité et la présence d’un nombreux public.

Dora Mars en vol libre, Rédigé par Claude Fèvre

19 février 2016, Sandra Bourguet en solo, Dessine-moi un avion. Accompagnement artistique, Eric Saint Antonin. Mise en scène, Fabrice Guerin. Sortie de résidence, Centre Culturel Alban Minville (Toulouse)

Avouons qu’elle est bien inspirée Sandra Bourguet de s’offrir un si joli nom inspiré par une autre Dora Mars, née sous la plume de l’auteur toulousain Franck Giroud et le dessin de Cyril Bonin. Aventureuse, romantique, le personnage a de quoi ouvrir grand les portes de l’imaginaire.

Hexagone - Sendak : « La scène m’a aidé à m’accepter dans mes forces et mes faiblesses »

J’ai fait la connaissance de Sendak, chanteur/musicien/auteur/compositeur qui prépare son premier EP, Ocelot, sur les recommandations d’un ami. J’ai d’abord écouté son SoundClound, mais ce sont ses sessions acoustiques qui m’ont frappée. La sensibilité avec laquelle il chante m’a sauté aux yeux. Il enjolive les mots et leur donne une chaleur, une profondeur. Se lançant tout juste dans une campagne de financement participatif, j’ai voulu en savoir plus sur cet artiste. Il m’a ouvert les portes de son univers, me révélant toute sa richesse mais aussi ses faiblesses. Preuve qu’un artiste est celui qui réceptionne l’humanité, la retransmet selon son angle de vue pour en révéler toute sa beauté et sa complexité. Pas toujours des plus démonstratifs au premier abord, mais généreux avant tout. À défaut d’avoir le privilège de rencontrer Sendak de visu, nous avons conversé pendant près de deux heures autour de ses créations. Un échange des plus intéressants qu’Hexagone vous invite à découvrir.

Télérama - Clarika, De quoi faire battre mon coeur

Le ton plus grave, l'écriture aussi poétique et mordante : un poignard plongé dans le coeur, Clarika chante vrai. Et retrouve sa flamme.

Milieu des années 1990. Bien avant ­Camille ou Cherhal, une jeune femme bouscule la chanson par la modernité de son écriture, sa manière singulière de faire surgir une ironie mordante ou une poésie poignante du vocabulaire le plus simple. Non, ça s'peut pas se hisse au palmarès des plus belles chansons d'amour. « Ça s'peut pas que ça dure toujours, ça s'peut pas... C'est trop fort, c'est trop pur, notre amour, là. » La chanson disait vrai. Le temps a passé, et l'amour aussi, à en croire ce septième album marqué par la séparation. 

C'est déjà ça - Ludéal sur "Pluton": chic planète

Deux ans après le somptueux "Paon d'or", le trop discret Ludéal récidive et nous embarque pour "Pluton", quatrième album où la classe le dispute à l'inspiration, où l'espace est habité par des mélodies spectrales, où l'amour, la mort et leurs enfants dégagent une chaleur élégante jusqu'à envoutante

C'est déjà ça - Alors chante!: riche affiche pour la trentième édition

Chassées par la ville de Montauban, les "Francos du sud" prennent leurs quartiers à Castelsarrasin, biotope de Pierre Perret qui ouvrira la première soirée d'une 30e édition pantagruélique avec 50 artistes. Vianney, Thomas Dutronc, Thiéfaine, Youssoupha, La Grande Sophie, Yves Jamait, Alexis Hk et plein d'autres défileront en Tarn-et-Garonne du 4 au 7 mai prochains

C'est déjà ça - Le troisième album solo de Magyd Cherfi est en route... mais après le livre

L'auteur-chanteur de Zebda vient de terminer les maquettes de "Catégorie reine", son troisième disque solo. Il fait l'objet d'un financement participatif. Premier titre à l'écoute...

Froggy's Delight - Pierre Lebelâge, Interview  (Montreuil)  janvier 2016

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années : on pourrait appliquer cette citation au chanteur Pierre Lebelâge, 30 ans, jeune pousse grandie sur un terrain doublement fertile (mélange de chanson à texte exigeante et de mélodies pop 60’s), dont les premiers fruits s’avèrent particulièrement goûteux. On a déjà dit le bien qu’on pensait de son album inaugural, Babel. On l’a ensuite vu en concert (son premier en tête d’affiche) le 20 juin 2015 au Forum Léo Ferré, et gardé à l’œil depuis. Alors qu’il continue les premières parties de prestige (Philippe Torreton et Jean Guidoni, excusez du peu), il fourbit ses armes pour sa deuxième grosse date : le vendredi 19 février prochain, dans la mythique salle des Trois Baudets, chère à l’écurie Canetti (dont Brassens, son maître à penser). Lebelâge lui, fait partie de l’équipe Tacet – la très respectable maison de disque du regretté Allain Leprest – et il a de qui tenir… avec ce petit supplément de soleil dans la voix (il vient du Sud) et dans les compos (biberonné aux Beatles), qui font sa singularité.

19 et 20 février

Norbert Gabriel - Agnès Collet Gétoufo II

Elle écrit avec la plume ironico-caustique façon Boris Vian, des portraits gentiment féroces, tendrement cruels, selon votre approche de l’autodérision, faites votre choix. C’est le défilé d’une série de personnages bigarrés, une fantasia humaine à dominante féminine dans sa quête assidue du tube qui la propulsera en haut de l’affiche, mais j’t’en fiche, le chemin est biscornu, plein d’impasses. Mais c’est le chemin… Faut-il rapper, rocker, moduler lyrique, slamer ou susurrer, tout y passe. Toujours en équilibre sur le fil, jamais méchamment ridicule, il y a toujours une touche de convivialité amusée dans cette mini musicale comédie.

Nos Enchanteurs - Dimoné, honneur de casting !

Partager l’art nerveux, saccadé et amoureux de Dimoné est expérience enviable. Associer nos voix à la sienne dans des chansons si intimes, si intérieures… Rarement le créateur des Narcisses n’aura connu telle proposition que celle-ci. Une captation vidéo nous proposera sans doute un jour quelques extraits de ce concert forcément collector où neuf adolescents de la Maîtrise de la Loire ont eu la chance de se parer d’un peu de Dimoné, de faire sinon jeu égal avec lui au moins singulier compagnonnage en des conditions professionnelles, sur une scène idéale. Convenez que c’est bien mieux qu’un selfie avec l’idole.

Hexagone - Pierre Lebelâge fête la sortie de son premier album « Babel », aux Trois Baudets

Pierre Lebelâge, je l’ai découvert d’abord avec son album que quelques chroniqueurs avaient signalé avec enthousiasme réjouissant. Je l’ai vu ensuite sur la scène d’A Thou Bout d’Chant à Lyon. Il est rare, surtout chez un tout jeune artiste, de trouver tout de suite une telle concordance dans la réussite de l’album et de la scène. J’avais beaucoup de questions à lui poser et, à la veille de 2 beaux rendez-vous sur les scènes parisiennes, il a accepté d’y répondre…

Télérama - Eskelina, chanteuse franco-folk

Voix claire et guitare sous les doigts, la jeune Suédoise enchantait avec les chansons des autres. Elle a désormais les siennes. Du sur-mesure à découvrir sur disque et sur scène.

18 février

Norbert Gabriel - Mec, le spectacle…

Ovation debout pour Philippe Torreton et Edward Perraud à La Cigale qui a fait le plein pour partager les vers de Leprest , servis avec générosité, envoyés comme un direct au cœur par un boxeur du verbe, un enragé de la vie, Torreton est un athlète de la scène, Leprestophile passionné..... La soirée a commencé avec Pierre Lebelâge, pour 4 chansons en lever de rideau. Malgré la perturbation de quelques arrivées tardives de spectateurs, placés dans les premiers rangs, la salle est vite captivée, Pierre Lebelâge seul avec sa guitare, n’a pas changé grand chose depuis ses premières apparitions en scène, et pourtant il y a quelque chose de plus.

L'Humanité - Philippe Torreton et Edward Perraud, un frissonnant cœur à cœur avec Leprest

Outre Cyrano de Bergerac qu’il joue au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, Philippe Torreton présente à la Cigale, avec le maître rythmicien, le CD Mec !. Sublime hommage à Allain Leprest et sa poésie de la lucidité.

Le 11 septembre 2015, le temps se suspendit, tandis que Philippe Torreton et Edward Perraud faisaient offrande d’un miracle de poésie. C’était à l’espace des Amis de l’Huma, lors de la Fête de l’Humanité. Le comédien et le musicien déclinèrent dix-neuf titres d’Allain Leprest, dans le cadre de leur spectacle baptisé du nom de la bouleversante chanson, Mec !. Malgré l’environnement impétueux de la Fête qui battait son plein, l’auditoire se laissa captiver, happer, par le subtil hommage à l’ami Leprest.

16 et 17 février

Nos Enchanteurs - Joulik, le tour du monde en quatre-vingts minutes

Le Petit Duc, Aix-en-Provence, 23 janvier 2016,

Et quelques minutes de bonus ! Une fois encore la programmation du Petit Duc nous fait voyager, avec ce jeune groupe à la géométrie variable (actuellement un trio), Joulik. Ceux qui déjà regrettent l’arrêt du groupe Bratsch se souviennent de leur chanson dont le titre russe peut se traduire approximativement  par « chenapan».

Norbert Gabriel - Mère agitée, Ann’Clair

C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante à la vie et à l’amour, quand les temps sont difficiles. Toutefois, tant qu’il y a de vie, y a de l’espoir, et avec l’homme que j’aime, messieurs, vous avez des indices et des pistes pour tenter de conquérir cette mère agitée femme sauvage, qui n’est pas née pour être sage.

15 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le feu d'Arman Méliès

Sorti en octobre 2015, VERTIGONE est un grand disque ardent, sauvage, mais tendu avec précision, telle une corde au-dessus d'un lac de laves sur laquelle un funambule aurait à tenter une traversée. Impitoyable et calme, conçu comme on tresse une natte, chaque chanson s'enlaçant aux flammes qui la précèdent, c'est un tableau incandescent, plein de sourdes conspirations, que viennent lécher de longs solos de sax qui tournoient, lentement, avant que la voix claire et féline d'Arman Méliès ne s'échauffe et brûle en lumineux cataclysmes.

RFI - Les Victoires de la Musique 2016, Le triomphe de Vianney et Yael Naim

Un palmarès qui se répète comme en proie à d'étranges bugs (Johnny Hallyday, Les Innocents), le sacre d'un label indépendant (Vianney et Yael Naim), Louane curieusement couronnée, le nouveau doublé de Christine and The Queens mais dans des catégories moins prisées. Voilà ce qu'on peut retenir de cette 31e édition des Victoires de la musique.

Chloé Lacan en trio, la pêche au bonheur, Rédigé par Claude Fèvre

Quand vos albums ont pour titre « Plaisirs solitaires » puis « Ménage à trois », on ne peut pas dire que vous soyez ambigüe, que vous n’affichiez pas d’emblée la couleur, le ton… Et pourtant, s’il est bien question d’amour- le plus souvent avec un grand A, ici pas d’amourette lénifiante - on ne saurait se méprendre bien longtemps.

C’est de l’amour que l’on devine douloureux. Souvent. Celui que l’on cherche en vain, celui qui invite au voyage, celui, nostalgique, qui nous lie à l’enfance - un petit tour en méditerranée - celui qui se noie dans l’alcool, au temps désespéré des amours adolescentes. Celui aussi que l’on vend. On voit se dessiner alors, sur fond de parking, de zone urbaine et de poids lourds, un personnage, une petite sœur venue d’Ukraine, une petite sœur d’amour de l’émouvante Tatiana de Frédéric Bobin.

Hexagone - Lise Martin, mettre au monde cette étoile qui danse

« Je suis née le 8 décembre 1984. Le jour de l’immaculée conception » raconte avec un large sourire Lise Martin. Le genre de hasard du calendrier que sa grand-mère regardait avec bonheur, confie-t-elle. Tout commence dans l’Allier, dans la commune de Saint-Menoux. Jusque-là, que du banal mais le banal tombe quand je t’apprends que Lise voit le jour à la maison. Au foyer. Genre à l’ancienne parce que ses parents « étaient un peu des hippies. » Devancée d’un an par sa sœur Soizic, Lise arrive en numéro 2 dans une famille de cinq mouflets. Quatre filles et un garçon. Il devait y avoir bien de l’occupation dans cette maison non loin de Vichy et de Moulins.

Nos Enchanteurs - Manu Lods, pigeon, hirondelle et tourtereaux

C’est pas qu’il soit né de la cuisse de Font & Val, mais c’est tout comme, lui qui fit longtemps leurs premières parties à l’orée des années quatre-vingt dix, puis fut un temps coursier à Charlie-Hebdo avant d’écrire dedans. Est-ce de ce temps que Manu Lods a gardé par capillarité un timbre qui n’est pas sans faire songer à Philippe Val ? Ça vous saute plus encore aux tympans quand vous écoutez Le pigeon du 11 janvier, une chanson sur ce fameux jour d’après massacre, de concorde nationale (« Tout l’monde portait le même prénom ce jour-là dans la rue / Entre République et Nation c’était du jamais vu ») et d’un pigeon sans doute anar qui s’en va chier sur l’épaule présidentielle, pour faire marrer les rescapés de Charlie, Luz et Pelloux au premier plan, Lods juste derrière.

12 février 2016, Quévin Noguès, Archibald, solo textes, chant, guitare (et quantité d’autres sons en boucles !) le Bijou, Toulouse

Le spectacle d’Archibald commence sur la célèbre invitation de Charles Baudelaire à l’ivresse. Il le déclame, verre en main, en parcourant la salle. Il plante ses regards dans le nôtre. Un sourire conquérant éclaire son visage. Il ne le quittera guère.

dimanche, 10 janvier 2016

"de Sylvestre à Leprest" JeHaN - Caroline Allonzo - Marion Lemonnier

mercredi, 06 janvier 2016

Trafiquants (clip officiel) | JeHaN & Lionel Suarez | LEPREST Pacifiste inconnu