Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 avril 2019

L'album de la semaine : Ces gens là....ils et elles chantent Brel

L'actualité de la chanson française du 29 mars au 4 avril

Les artistes de la semaine : Helena Noguerra, Canine, Baptiste W. Hamon, Les Grandes Bouches, Christian Paccoud et le Sister System

L'album de la semaine : Ces gens là....ils et elles chantent Brel

Le clip de la semaine - Helena Noguerra - Je Mens feat. Vincent Dedienne

BREL

Culturebox - "Ces gens-là" : l'hommage à Jacques Brel de Lavilliers, Faithfull, Dutronc, Zaz...

Jacques Brel aurait eu 90 ans le 8 avril. Pour lui rendre hommage, Decca sort ce vendredi un album de reprises, réalisé par Larry Klein, et interprété par plusieurs générations : Michel Jonasz, Bernard Lavilliers, Carla Bruni,Thomas Dutronc, Melody Gardot, Gauvain Sers, Zaz...Tous se sont prêtés à l'exercice périlleux de revisiter les chansons de ce monument de la chanson française.

NOGUERRA

France Info - Helena Noguerra : "Je me sens partout chez moi"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, la chanteuse Helena Noguerra.

Après Année Zéro en 2013, Helena Noguerra sort le 29 mars son nouvel album, Nue. Un nouveau disque où la chanteuse belge revendique son élégance. "L'idée c'était de faire un album de bossa, un peu comme Azul que j'ai fait en 2001, mais en français cette fois", confie-t-elle au micro de franceinfo.

Culturebox - Helena Noguerra sort "Nue", son nouvel album : "Mon plus grand talent c'est le culot !"

Télévision, chanson, cinéma ou littérature, Helena Noguerra est une artiste multiple. Elle sort ces jours-ci un nouvel album intitulé Nue (BMG). Une parenthèse de musique qui mixe la légèreté et la fantaisie, à l'image de sa créatrice, "rebelle et réfractaire". Estelle Colin est allée à sa rencontre.

Elle est "Nue" et elle se donne à tous ceux qui veulent bien la voir : Helena Noguerra est de retour avec cet opus on ne peut plus explicite.
 
CANINE
 
 
Et si le temps d’un disque, tant les lecteurs de NosEnchanteurs que l’auteur de ces lignes sortaient de leur zone de confort ? Car l’artiste dont il sera question dans cet article n’est pas de la famille de ceux que l’on a coutume de croiser dans les pages de notre quotidien de la chanson. Déjà, elle chante en anglais. Pas tout le temps, certes, mais majoritairement : seules 4 chansons sur les 13 qui composent son premier album font usage de la langue de Voltaire. Il est clair toutefois que ce ne sont pas les paroles, quelle que soit la langue utilisée, qui retiendront l’attention de l’auditeur. Le voyage est ailleurs.
 
LES GRANDES BOUCHES
 
 
Certains albums font figure de symbole, le dernier des Grandes Bouches est de ceux-là. Symbole qu’il partage avec beaucoup d’autres d’abord : celui de la résistance. Résistance à la dématérialisation massive et sans frein à laquelle on veut nous habituer.  

Un album est d’abord un objet, un habillage, un visuel, des  formes et des couleurs comme autant de messages, avant même d’écouter celui que formulent les mots des chansons.  Le format de la pochette est ici totalement inhabituel, 18cm x 18cm. L’image signée du peintre Thierry Clamens, est très colorée, évoquant d’emblée les graffitis, l’empilement des affiches sur nos murs urbains, des silhouettes grossières, des têtes caricaturées, bouche grand ouverte, qui rit ou hurle, yeux tout ronds. Le titre comme tracé à la main « Je te salue ma Rue ».

LA MAISON TELLIER

Télérama - La Maison Tellier, Primitifs modernes

Les Rouennais observent les fantômes de leur jeunesse passée. Et en conservent l’ardeur dans de belles envolées rock.

Mais qui sont ces primitifs modernes qui donnent leur nom au sixième album de la Maison Tellier ? Peut-être leurs propres fantômes, figures d’une adolescence passée qu’observent aujourd’hui ces hommes ancrés dans leur vie d’adulte. Si on ne prétend pas avoir tout compris aux textes, voilà du moins ce qu’on en retient : la sensation que le disque puise aux sources de la jeunesse et de son impétueuse vitalité, sans en nier les ratés, ni perdre de vue les richesses de la maturité.

Nos Enchanteurs - La Maison Tellier, hommes sweet hommes

6ème album studio déjà pour les cinq acolytes de La Maison Tellier. Avec un défi de taille : soutenir la comparaison avec leur disque précédent, Avalanche, paru en 2016 et réussi en tous points avec son habile mix de chanson française traditionnelle et d’ambiances western façon Ennio Morricone.

CHRISTIAN PACCOUD

Nos Enchanteurs - Christian Paccoud & le Sister System : des petits riens qui font un grand tout

Vous connaissez Christian Paccoud, l’un des plus beaux fleurons de la chanson populaire, dans la définition même du populaire : « qui émane du peuple », « propre au peuple ». A ne pas confondre avec populeux, encore moins populiste : y’a d’autres chanteurs pour ça, ils sont même nombreux.

Ça fait dix ans que Paccoud co-anime le Sister System (jadis ça s’appelait les Sœurs Sisters mais le nom devait être déjà pris), quatre chanteuses (ici Eléna Josse, Aurélie Miermont, Sophie Plattner et Armelle Dumoulin). Quatre femmes, et l’accordéoniste-chanteur, qui, souvent par des chants en apparence légers, valses et airs entrainants, font le récit de nos vies, de notre société. Et, en creux, disent la colère, la révolte qui gronde.

JOUNO

Marvin Jouno : interview pour Sur Mars

Le nouvel album de Marvin Jouno est l’histoire du chaos qu’il a traversé ces deux dernières années. Depuis la sortie d’Intérieur nuit il y a deux ans, tout s’est accéléré. Il y a eu les tournées, les médias, les rencontres avec d’autres artistes. « Et puis il y a eu les luttes intimes, les amours imprévues, les déchirements du deuil. Autant d’épreuves que Marvin Jouno exprime avec pudeur mais sans se cacher, mettant sa voix éraillée au cœur de ce marasme personnel. Car au bout de cette période de solitude et d’errances géographiques, il y a la lumière d’un album qui retrouve l’espoir et prend de la hauteur sur les tourments terrestres. Sur Mars donc  » indique le dossier de presse.

C'EST DEJA CA

C'est déjà ça - Chroniques de printemps

Malgré les apparences, l'hiver se traîne. Avalanche rayon disques par exemple : un coup d'oeil sur les derniers albums de Keren Ann, Gauvain Sers, les Innocents, Marc Delmas, la Maison Tellier, Thiéfaine, Daguerre, Marvin Jouno ou encore Gérard Morel et Wally.

SOAN

Nos Enchanteurs - Soan, les muses veillent sur lui

Soan aurait pu se contenter de faire une compilation de ses succès pour ses dix ans de chanson. C’est mal le connaître, il a préféré réenregistrer entièrement treize chansons des cinq albums de sa discographie, ponctués de quatre interludes – clins d’œil latinos ou western ( Chœurs de Bo Poncho ou voix langoureuse de La belle de Cadix…). Auxquels il a rajouté cinq inédits récemment écrits, et une chanson de Tryo d’abord enregistrée seule, A l’ancienne, message volontairement fédérateur et dansant, à chanter en se tenant par les bras, et son public aura bien envie de le lui dire, qu’il l’aime, à l’ancienne.

MARCEL AMONT

Le Parisien - Marcel Amont fête ses 90 ans sur scène, devant un parterre de célébrités

Marcel Amont fêtait ses 90 ans sur scène, mardi soir à Paris, avec un one-man-show sur sa vie et une kyrielle d’amis célèbres autour du gâteau.

Ce n’est pas un poisson d’avril, mais ce farceur l’aurait adoré. Marcel Amont a eu 90 ans lundi et il a fêté ça le lendemain dans sa salle parisienne fétiche de l’Alhambra. Il a soufflé ses 90 bougies entouré d’un nombre impressionnant d’artistes l’ayant accompagné au long de sa carrière et de sa vie.

A LA RADIO

France Inter - Baptiste W. Hamon, le plus américain des chanteurs français

Le jeune auteur-compositeur-interprète Baptiste Hamon se présente sous le nom d’artiste Baptiste W. Hamon, une coquetterie qui le ferait passer pour un américain. Il n’en est rien puisqu’il est né en région parisienne et a grandi à Nice.

France Inter - Pour "Dune", son premier album, Canine sort les griffes

D'elle, on sait qu'elle s'appelle Magali Cotta, qu'elle vient du Sud de la France et qu'elle a été enfant-actrice. C'est à peu près tout. Pour son premier disque, elle choisit d'avancer masquée, la plupart du temps, et de se déplacer en bande, ou plutôt en "meute". Le résultat ? "Dune", superbe premier album de Canine.

France Inter - La chanteuse Juliette

Juliette a silloné les routes de France pendant un an pour une immense tournée accompagnant son dernier album "J’aime pas la chanson" sorti en février dernier. Depuis qu'elle s'est faite repérée au Printemps de Bourges en 1985, Juliette est devenue une artiste hors du commun

dimanche, 07 avril 2019

Catherine Ribeiro "'Amsterdam"

Une femme qui chante: Barbara

Roger LOUIS est allée interviewer BARBARA, d'abord à Bobino ou elle répète les chansons de son nouveau spectacle, puis chez elle.Dans la loge de Bobino, à travers le nuage de fumée des cigarettes, BARBARA qui vient d'écrire huit nouvelles chansons, dit qu'elle n'a pas le talent d'écrire sur commande et fait une chanson comme on écrit une lettre. Puis elle parle de la salle "qu'il faut aller chercher" et la convaincre de vous aimer.Images de répétition sur la scène de Bobino avec un extrait de "Ma plus belle histoire d'amour".Chez elle, BARBARA supporte mal l'intrusion de la lumière, des caméras et le dit: "j'aime pas ça , je voulais pas, vous m'avez emprisonné, ici c'est ma place de femme...".Interprète des chansons de BREL et de BRASSENS, elle n'aime pourtant pas les chansons d'amour écrites par les hommes, alors elle a écrit les siennes "il fallait qu'elles soient senties, griffées...". Mais les hommes , elle les aime "ils m'ont faite, j'ai besoin d'eux" -

Marcel Amont se confie dans Melody de ma vie

Luis Mariano "Je vous ai apporté des bonbons"

Jacques Brel/Marcel Azzola : Vesoul (par le pari des Bretelles)

Jacques Brel "Ces gens là"

samedi, 06 avril 2019

Dalida "Quand on n'a que l'amour"

ADIEU AUX FOULES : BREL JAZY

La foule applaudit. De dos JACQUES BREL fait ses adieux au music-hall. Il apparait de face en sueur. JAZY courent. ITW des deux hommes qui font leurs adieux au public. JAZY :"Je voulais savoir jusqu'où je pouvais aller, à quel point je pouvais me surpasser. Je n'ai pas atteint mes limites. ...Je regrette l'amitié avec l'équipe de France..