Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 juillet 2016

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 juin (revue de presse et du web bi-mensuelle....pendant l'été)

Le concert de la fin de semaine : Céline Dion - Live in Paris - Full Concert HD (June 24th, 2016, AccorHotels Arena)

Le clip de la semaine : La Grande Sophie, Nicolas Ly - Les portes claquent

L'album de la semaine : Jérémie Bossone, Gloires

A LA UNE : BENGALE

Télérama - Bengale

Quelle étrangeté : des poitrines de femmes transformées en boules à facet­tes, greffées sur des corps d'hommes, hipsters aux mines patibulaires... D'abord, on craint le décalage de principe, forcément branché et totalement vain, destiné à se faire remarquer sur le Net. Et puis non : cette pochette-là dit bien la teneur du disque, à la fois le plus joyeux et le plus désespéré qu'on ait entendu ces derniers temps. Des paillettes pour avaler la noirceur. Un mélange de disco et de rap très dansant pour se consoler de textes sombres, plus douloureux que revendicatifs. Un alliage improbable dans les schémas d'hier... donc moderne.

SILVAIN VANOT

Télérama - Silvain Vanot, Ithaque

.... Si on a longtemps senti chez lui l'influence de Neil Young, c'est à Manset et Souchon qu'on songe cette fois. Pour la voix fragile et haut perchée, qui s'aventure aux franges de la rupture. Pour l'écriture gracile, au style plutôt littéraire. Et pour les douces complaintes amoureuses à la Souchon (« Je l'aimais, je l'aimais, pourtant elle porte le nom d'un autre qui l'aimait moins »), ou les bonheurs qui se savent fragiles (« Je m'interromps parce qu'il est temps. Une chanson heureuse... On n'est jamais trop prudent »).

RFI - Silvain Vanot, le retour en grâce, Nouvel album, Ithaque

Sept ans après Bethesda, Silvain Vanot sort de son silence pour délivrer Ithaque, septième album solitaire et dépouillé où l’on retrouve avec plaisir ce troubadour folk singulier, à la poésie touchante et sans âge. Rencontre.

JEAN ERIC PERRIN

Crapauds et rossignols - « Qui veut la peau de la chanson française ? »

Le livre est riche en témoignages de gens du métier, c’est-à-dire du showbiz, agrémenté de quelques chiffres donnés à la louche. Cependant les questions posées sont légitimes et correspondent bien à notre époque de mutations technologiques si importantes que plus personne n’a de point repère, tout le monde navigue à l’estime. Même les requins du showbiz ! Le dernier chapitre a d’ailleurs pour titre une simple question: Le métier d’artiste bien sûr. Une question à méditer par tous ceux (de qualité ou non) qui veulent gagner leur vie en poussant la chansonnette. Jean-Éric Perrin constate, avec les professionnels de la profession, qu’ils sont bien trop nombreux…

MOISSAC

Hexagone - Moissac, un Festival qui montre la voix plurielle

Dans mon article d’annonce sur ce Festival des Voix, des Lieux, des Mondes je te vantais la programmation et les belles découvertes à faire. Je t’évoquais le grand nombre de concerts offerts et je te proposais la découverte du cadre patrimonial remarquable de Moissac, bel écrin pour des concerts de chansons et de musique du monde. Et je terminais en te disant « on s’y retrouve ? »

VOLO

Nos Enchanteurs - Les Volo se renvoient la balle

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

PATRICIA KAAS

Culturebox - "Le jour et l'heure" : Patricia Kaas livre une chanson de son prochain album

Patricia Kaas, après deux spectacles en hommage à Edith Piaf et aux femmes des années 1930, revient avec une chanson au ton grave, "Le jour et l'heure", diffusée lundi en avant-goût d'un album attendu à l'automne.

ADRIENNE PAULY

Hexagone - Adrienne Pauly fait son retour aux Trois Baudets

Adrienne PIl y a des artistes comme ça qui nous marquent, Adrienne Pauly en fait partie. Originale, déjantée en un concentré de bonnes humeurs, le coup de coeur avait été immédiat pour J’veux un mec : rythmique entraînante, guitare rock et des paroles universelles parlant à toutes les célibataires. Et puis l’intégralité de son album sorti en 2006. C’est aux Trois Baudets qu’elle décide de faire son grand retour avec deux dates programmées, le 1er et 15 juin. Un deuxième album après 10 ans ? On peut dire qu’Adrienne sait se faire désirer. Piquée par la curiosité de cette artiste qui a marqué mes 15 ans, j’assiste aux deux dates pour rattraper le temps perdu et décide de traîner Fred avec moi.auly fait son retour aux Trois Baudets

EMMA DAUMAS

RFI - La renaissance d’Emma Daumas, Nouvel album, Vivante

L’ex-candidate de la Star Academy, Emma Daumas, revient après une traversée du désert, avec un mini-album intitulé Vivante. Pour la première fois, elle y écrit des chansons, grâce à la bienveillance et aux conseils avisés de Maxime Le Forestier. Composé de six titres, l’album fleuri, amoureux, sonne doux : une résurrection, un joli printemps. Retour sur l’itinéraire, entre disque et roman, d’une ex-star de la téléréalité, grandie et émancipée sur le chemin de l’écriture.

vendredi, 01 juillet 2016

Le clip de la fin de semaine : Gemma, T'es pas beau

dimanche, 26 juin 2016

Gemma, Presqu'île / 3 Baudets, Paris / Live

samedi, 25 juin 2016

Gemma, Quand je te frôle / 3 Baudets, Paris / Live

vendredi, 28 août 2015

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 août (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Thomas Demaere - "Les stations balnéaires"

Le clip de la semaine : Hushh, Jamais perdus

A la une

La fin de semaine en vidéo avec Marc Ogeret et Hélène Martin mais aussi Antoine Coesens :

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient

....  j’ai beaucoup aimé Antoine Coesens. Le bonhomme déjà. On co-gîtait et j’ai eu le temps de découvrir une merveille d’être humain. Mais l’artiste également. Ses talents d’interprète notamment. Le soir de la première à Pompadour, pour le lancement du festival, il a chanté Je suis comédien de Debronckart et Ma France de Ferrat. Cette dernière est devenue l’hymne du festival à tous les afters.

Le Monde, Véronique Mortaigne (2009) - Hélène Martin : entre les mots et la musique

Hélène Martin ne voit pas le temps passer, elle le sent. Les yeux clairs en acier trempé, cheveux batailleurs, sourire élégant, elle joue comme une jeune fille des attributs de son art, la chanson. Quoique, comme elle le dit : "Je suis de ce pays frontalier entre les mots et la musique. Mais où la musique "qui a sa place unique" donne priorité au verbe et à l'amour du verbe." Non, la vieillesse n'est pas un naufrage, mais l'avancée dans la vie modifie le regard des autres, toujours prompts à plaindre, à aider et à considérer que tout est bien qui finit bien. Hélène Martin a 80 ans.

J'ai la mémoire qui chante (Pierre M. Lavallée)

J'ai la mémoire qui chante - James Ollivier – Je n’aime pas dormir (Jean Cocteau)

James Ollivier (de son vrai nom James Gaston Raymond Duchamp) est un chanteur et musicien français, né le 25 mars 1933 à Reims. Il a commencé sa carrière comme comédien, mais se tourna très tôt vers la chanson, en se produisant dans les cabarets de la rive gauche et en participant à l’émission de Luc Bérimont, La Fine Fleur de la chanson française.

29 août

En 1996, La Grande Sophie est repérée par Jean-Louis Foulquier, qui l’intègre dans sa compilation « Le Son de Paris » et l’invite à se produire à son festival en juillet de la même année, il était donc complètement naturel qu'elle soit invitée.
avec : La Grande Sophie

France Inter, L'esprit d'Inter : Hubert-Félix Thiéfaine du 06/08/2015

Il était parmi ces artistes que Foulquier aimait tant : Hubert-Félix Thiéfaine, présent lors de première édition des Francos ... Souvenir, souvenir quand tu nous tiens !
avec : Hubert-Félix Thiéfaine

démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission

France Inter, L'esprit d'Inter ; Alain Souchon du 07/08/2015

Il avait chanté avec Jean-Louis Foulquier, copains pour toujours, en ce vendredi, il fallait aussi Alain Souchon pour se souvenir.
avec : Alain Souchon
démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission
 
Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

28 août

BFMTV - Comment les majors du disque vont toucher le jackpot avec Deezer

En donnant accès à leur catalogue, Universal, Sony et Warner ont obtenu des options convertibles en actions de Deezer. Elles valent aujourd'hui près de 200 millions d'euros.

C’est le secret le mieux gardé de l’industrie musicale. Il s’agit de la participation des majors de disque au capital de Deezer. Cette participation a la forme d’options convertibles en actions Deezer -dans le jargon financier, on appelle ça des bons de souscription d’action (BSA) ou des warrants.

Nos Enchanteurs - René Lacaille en réunion de famille

La « Marmaille » de René Lacaille, ce sont ses enfants, Marco et Oriane, qui accompagnent leur père depuis qu’ils ont quatorze ans. Famille de musiciens où René était déjà enfant de la balle. Cet opus est le premier album d’inédits de ce trio.

RFI - Mathieu Saïkaly, folk rayonnant, Premier album, A million particles

Sorti à une date hasardeuse, A million particles, le premier album du lauréat l'an dernier de Nouvelle Star, prend l'auditeur par surprise et emballe par sa belle audace. A seulement 22 ans et avec des chansons folk hybrides, Mathieu Saïkaly fait ainsi preuve d'une assurance assez impressionnante. Il faudra le suivre de très près.

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient.

Du 12 au 18 août dernier se déroulait la 13ème édition du Festival DécOUVRIR de Concèze, en Corrèze. Tu ne l’ignores pas Hexagonaute, toi qui lis ces pages avec délectation comme un premier communiant fait son beurre de Missel, tu ne l’ignores pas dis-je puisque tu as pu suivre nos pérégrinations. Aujourd’hui, le festoche a plié boutique et tire des plans sur la comète pour 2016. Nous, à tête reposée et jacqueline digérée (la jacqueline est un petit apéro local à base de framboise pas dégueu mais il faut faire gaffe aux excès quand même), on peut revenir sur les moments qui ont marqué plus spécifiquement nos hexagonales portugaises.

Nos Enchanteurs - Lucas Rocher, un turbulent de la Chanson

Sortie de l’ep « Restons couchés Vol.1″, paroles et musique de Lucas Rocher, aidé pour les arrangements par Axel Dachet (violon), Damien Tartamella (harmonicas),

Avouons que ces chansons-là, on aimerait les voir tout de suite incarnées par les musiciens, l’habituel trio (Rocher, Dachet, Tartamella). On sait déjà, par les photos, les enregistrements vidéo, qu’avec eux la scène c’est avant tout une fête. « Alors on danse » !

Nos Enchanteurs - Alexander Faem, une chanson-pop en voyage

Alexander Faem est le guitariste du groupe pop Gülcher. Ou était, le seul album recensé de ce groupe, After nature, remonte à fin 2006. Rien qu’en solo, Faem en a fait bien plus : L’agent 238 en 2009 puis Bataille royale en 2012. C’est son troisième opus qui nous intéresse aujourd’hui, O’Cangaceiro (titre, les cinéphiles s’en souviennent, d’un des plus grands succès, en 1953, du cinéma brésilien).

27 août
 
RFI - La chanson 360° de Jehro, Bohemian Soul Songs, nouvel album

Avec son approche omnidirectionnelle de la musique, le chanteur français Jehro nourrit en permanence son inspiration, comme le laisse deviner son parcours artistique depuis seize ans. Pour son nouvel album, Bohemian Soul Songs, auquel il a voulu donner un accent soul prononcé, le chanteur marseillais s’est envolé vers les États-Unis.

France 24 - Baptiste Hamon, héritier de la chanson française à textes

"À l'Affiche !" accueille Baptiste Hamon, héritier inspiré de la chanson française à textes. Entre folk, country et chanson française, son premier album fait déjà beaucoup parler de lui.

Nos Enchanteurs - D’un Z qui veut dire…

Qui veut dire zoB’ : c’est son nom d’artiste (comme dit l’un de mes fils, conseiller en Chanson de son père : « C’est glamour ! »). Le petit métier de dénicheur de pseudo ayant disparu cause à la crise, il est de plus en plus difficile d’en trouver un : flûte, merde, bite, zob ! Ce sera donc zoB’, avec un apostrophe pour panache et la capitale – c’est important – pas placée pareil, quitte à frôler l’incident typographique.

Hexagone - Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - La Goutte, goutte après goutte

Il a le timbre de Laurent Berger (le chanteur, pas le syndicaliste, hein !) et quelques intonations communes à Loïc Lantoine et à Batlik, à Mano Solo aussi, belles familiarités pour entrer en connaissance. Lui, c’est Gabriel de Villeneuve, le chanteur de La Goutte.

Télérama - Arnaud Le Gouëfflec, Deux fois dans le même fleuve

Oui, la chanson française peut être intrépide ! La preuve avec cet album joliment touche-à-tout.

Chanson folk, rock psyché, divagations lyriques ou dansantes. Surréalisme assez sombre et pourtant réjouissant. Le nouvel album de ce Brestois prolifique, scénariste de bandes dessinées (dont une sur Dominique A), auteur, prof de français, rappelle l'esprit qui régnait dans les années 70 du côté des disques Saravah — quand Brigitte Fontaine, entre autres, explosait les codes de la chanson.

Le Devoir - Deux fois dans le même fleuve, Arnaud Le Gouëfflec

L’été s’écoulait en apparence comme un long fleuve tranquille… l’eau de nos yeux semblait toujours identique et pourtant, il suffisait que le vent souffle dans le sillage d’un presqu’inconnu pour que notre coeur s’emballe au point de cesser de battre. Mais comme chante le Brestois Arnaud Le Gouëfflec, « Mieux vaut trouver la mort / Que de ne trouver rien ».

26 août

C'est déjà ça - Renaud: un album avant Noël?

Le chanteur est actuellement en studio à Bruxelles pour travailler ses nouvelles chansons. Son retour dans les bacs pourrait se faire avant 2016

Fidèle suiveur transi et bienveillant de l'artiste, le directeur des programmes musicaux de France Inter Didier Varrod l'a évoqué ce matin sur les ondes de la radio publique: Renaud est en studio pour l'enregistrement de son treizième album.

France Info, Bertrand Dicale - "La chanson française, c’était mieux avant"

On le dit souvent au bistrot ou dans les repas de famille : la chanson française n'est plus ce qu'elle était. Mais savez-vous depuis quand c'était mieux avant ?

 En ce temps-là, on savait chanter, ma bonne dame ! Et puis les chanteurs de maintenant c’est plus pareil !  Eh bien ça sonne faux.

Hexagone - Festival de Marne 2015 du 1er au 17 octobre

Hexagonaute, tiens-toi bien, prépare-toi, refais-toi une santé, prends un rail de coke ou un bouillon de poule, mais il va te falloir tenir la forme pour enquiller les 15 gros jours du Festival de Marne 2015. 29ème édition cette année, du 1er au 17 octobre, pour ce festival que l’on aime très particulièrement chez Hexagone.

Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Le Dix Vins Blog - CHRISTOPHE ANDREANI - Le coup de coeur musical de Pierre Thévenin

Aujourd'hui, c'est en effet au cinéma que je vous convie, les chansons de Christophe Andréani étant  des  courts métrages qui font songer aux films de Jacques Tati, avec leur fantaisie et leur poésie du quotidien. Ici pas de drames, pas de faits divers, mais deux bicyclettes à partir desquelles l'auteur se raconte une histoire, un piaf qui égaie Paris ou encore une petite vendeuse de croissants (inspirée par un personnage réel) dont il regrette qu'elle ne puisse être immortalisée par Vermeer et qui offre quelques miettes de ses pâtisseries à un oiseau (sans doute le pierrot de la cinquième chanson).  Des scènes touchantes, déroulées avec une délicatesse et un art consommé du détail qui fait mouche et dénuées de toute mièvrerie. Des films où il est tantôt spectateur, tantôt acteur.

25 août

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (6) – Allain et Nino, à la mi-août

Nino Ferrer « a bu une carabine / et s’est endormi dans ses vignes » le 13 août 1998 à Montcuq (Lot), où le « Festival de la chanson à texte » de juillet à accueilli Francesca Solleville, l’interprète frangine d’Allain. « Le vin garde son dernier mot… » aussi pour l’auteur de Nino, qui a pris congé le 15 août 2011 à Antraigues (Ardèche), un an et demi après son ami Jean Ferrat.

Mais qu'est ce qu'on nous chante - Radiographie

Dans un monde normal, Julien Baer, Pierre Schott ou Jean-François Coen continueraient pépères d'apparaitre tous les deux-trois ans chargés d'une cargaison d'airs soyeux qu'ils écouleraient facilement à quarante mille exemplaires au moins, ce qui leur permettrait d'en vivre et d'orner la chanson française de leurs démons. Dans un monde normal, 2014 aurait été l'année de Dominique Dalcan (HIRUNDO); Circé Deslandes, la It girl du moment. Quoi encore? Les Innocents casseraient la baraque avec MANDARINE. Dick Annegarn remplirait l'Olympia. Pareil pour Ariane Moffatt, Mokaïesh, Barbara Carlotti, Lisa Leblanc ou Fred Métayer...

Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - Gemma, presque jusqu’au bout ?

.... Voici que notre brève rencontre avec Gemma nous donne envie d’aller faire un tour dans son univers. Jeune artiste d’Auvergne, son nom a couru sur les ondes de France-Inter pendant un certain nombre de semaines à la faveur du radio crochet cher à Didier Varrod. Encouragée par les auditeurs, elle est allée « presque jusqu’au bout »… Alors, bien sûr, on se sent curieux.

RFI - Hushh, positive attitude, Premier album, Jamais perdus

Nouvel élu du label de financement participatif My Major Company, Hushh a surgi idéalement pour l'été avec Jamais perdus. Un disque chaleureux, aux textes simples, optimistes et directs. Reflet aussi de la persévérance d'un jeune duo guitare-voix incarné par Raphh et Chrys et qui affirme son penchant pour des sonorités métissées.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (5) : Bolée initiale, écriture et Dragues

Retour chez l’ami Allain après quatre mois et demi sans article sur ce blog, qui pourraient inciter à penser « Y’a rien qui s’passe » (sur Facebook, j’ai prévenu que nous sommes en train de vendre notre trois pièces de 70m2 à Ménilmontant en vue de notre déménagement à Bordeaux et que si ça vous chante, il suffit de me contacter en privé)… Bref, après les trois extraits d’entretien datés de janvier 1987, où le chanteur parle de ses débuts à Paris et de son rapport à l’écriture, suit un autre inédit, vocal celui-là.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (4) : Entre "le" Ferrat et la peinture

Dès la semaine prochaine, dans les médias, on va beaucoup parler de Jean Ferrat, disparu il y a cinq ans, le 13 mars. Un disque d’hommage et une « grande » émission sur France 2 sont d’ores et déjà annoncés… Comme une exposition de portraits et de peintures d’Allain sera également dans l’actualité (certes de façon beaucoup plus discrète), j’ai eu envie d’associer les deux chanteurs dans ce quatrième épisode de la série LDLM.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (3) : « Je hais les colloques "

Allain Leprest aurait sans doute pu chanter cette « haine » comme il a chanté Je hais les gosses. Au « second degré », il va de soi, vous le constaterez dans la version maison qui réjouit ce troisième épisode de la série LDLM, laquelle troque exception- nellement le M de « micro » contre celui de « musée », voire de « Médoc », puisque les jeudi 15 et vendredi 16 janvier s’est tenu au Musée d’Aquitaine de Bordeaux un colloque en hommage à son irrévérent auteur.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (2) : « Voleur de mots »

À l’automne 2002, la revue Chorus consacre l’un de ses deux dossiers principaux à Allain Leprest*. Il y parle bien sûr de son enfance (nous y reviendrons) et rappelle qu’avant de devenir agent d’entretien, son père avait été menuisier. Et il ajoute : « C’est probablement une des origines de ma carrière… J’ai poursuivi ça longtemps au niveau des mots…/… cette technique de l’emboîtage. »

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (1) : « Poète »

Après une vingtaine d’articles en sept ans, voici du Leprest sur paroles. Une série de courts extraits sonores, captés dans des endroits divers et variés, lors des multiples entretiens que nous avons eus Allain et moi, tout au long de sa vie professionnelle. Premier épisode, le « poète », terme qu’on lui accole à tout-va aujourd’hui.

24 août

C'est déjà ça - Lutte anti-corrida: on connaît (pas trop) la chanson

En cette période dense en rendez-vous sanglants, l'occasion est tentante de faire un point sur la production chanson traitant de la corrida, tendance contre. L'éventail n'est pas luxuriant, parfois chez les plus grands. Tour d'arène des anti-corrida non exhaustif.

Si la littérature est assez nourrie en pages enflammées sur le genre, signées par des écrivains ou journalistes illustres et/ou géniaux, elle est aussi riche en pamphlets contre cette mise à mort élevée au rang de spectacle. D'autres arts (peinture, sculpture) en sont également richement dotés. La chanson peut alors faire figure de parent pauvre.

Télérama - Le Cabaret vert, un festival qui pousse comme du gazon

L'événement, qui compte désormais parmi les grandes manifestations de l'été, a ouvert ses portes jeudi 20 août à Charleville-Mézière. Modèle d'engagement et de bénévolat, il a su affirmer au fil des années son identité.

Nos Enchanteurs - Flamarens 2015. Sarah, promesse d’une grande ?

6 août 2015, première partie : Sarah, Puissances endormies,

Pas vraiment ce qu’il y a de plus évident que de programmer un(e) artiste venant du Québec, de s’offrir en conséquence la référence de la francophonie. Et pourtant, l’obstination, également partagée de part et d’autre de l’océan, a remporté la partie puisque voici ce soir, en ouverture de cette 5ème édition, Sarah débarquée du Québec.

RFI - Louane, nouvelle élue, Portrait

Révélée en 2013 dans The Voice, Louane Emera est cette année à la fois championne du box-office et des charts. Cette consécration entamée sur grand-écran avec La famille Bélier, film qui lui a valu de remporter le César du jeune espoir féminin, se poursuit avec son premier album Chambre 12 qui fonce tout droit vers le demi-million d'exemplaires vendus. Où s'arrêtera-t-elle ?

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Hexagone - Mick à Avignon – Top 1 : Romain Didier

Romain Didier en piano solo. Je t’en ai déjà parlé comme un de mes coups de cœur des concerts 2014. En fait c’est un chanteur référence pour moi. Il m’accompagne depuis une trentaine d’année. D’habitude j’essaie de te faire partager mes découvertes des dernières semaines, des derniers mois, des toutes dernières années. Aujourd’hui, je fais dans l’intime, l’encore plus subjectif. D’ailleurs Romain Didier s’est choisi le prénom de mon fils, pourtant né plusieurs décennies après lui ! Depuis l’époque de l’album Piano Public (tiens un piano solo en live comme il en fait à nouveau depuis quelques années), comme une personne proche, je l’ai très souvent vu en concert et j’ai énormément beaucoup écouté ses chansons. Puis avec le temps, comme avec certains amis, je l’ai vu un peu moins souvent, peut être car il ne venait pas chanter près de mon lieu de vie (deux fois seulement en quasi vingt ans à Toulouse), je l’ai écouté moins souvent peut être parce que ses thèmes d’alors me touchaient moins, étaient moins en résonance avec ma vie. Et puis, ces dernières années, je le retrouve comme on retrouve un ami, et je l’apprécie comme lors de la première rencontre.

Nos Enchanteurs - Éric Guilleton, le temps, l’errance et toutes ces choses

S’il y a trois ans, son précédent album, Une ville, un soir, le voyait en solo, tant aux guitares, au piano qu’à l’ukulélé, opus particulièrement intime donc, il y a un monde avec celui-ci. Il y a du monde même. Guilleton y gagne pas moins qu’un orchestre, celui de DécOuvrir, issu de la festivalière école de Concèze, dirigé par Étienne Champollion, un petit génie de la musique qui déchiffre une partition comme son aïeul une pierre de Rosette. Qu’on sait travailler également avec Céline Caussimon, Émilie Marsch et quelques autres encore.

 
 

dimanche, 17 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 11 au 17 mai (mise à jour)

Le clip de la semaine - Louis-Jean Cormier, Si tu reviens

Une journée en vidéo : mercredi et jeudi avec Mathieu Boogearts et Luce puis 3 journées de fin de semaine avec Radio Elvis.

A la une

Hexagone - Bastien Lanza, pour une dernière d’A Thou Bout d’Chant

J’ai annoncé récemment dans ces colonnes le changement d’équipe pour A Thou Bout d’Chant, à Lyon, haut lieu de la chanson française en Rhône-Alpes. Un changement qui sera effectif à compter de la rentrée prochaine. Fin avril avait lieu le dernier spectacle Dans les murs, c’est à dire dans la salle même de la rue du Thou, pour Frédérique Gagnol et Marc David qui ont animé cette salle avec engagement et enthousiasme pendant 14 ans

Sur le Pluzz de France 3, pendant 4 jours, "Renaud, on t'a dans la peau" du lundi 11 mai

17 mai

Culturebox - Après l'Amérique, Stromae fait "kiffer" Dakar et l'Afrique

Stromae, qui a conquis l'Amérique ces derniers mois, se lance maintenant à l'assaut de l'Afrique. L'auteur de "Papaoutai" a donné mercredi soir à Dakar le coup d'envoi de sa première tournée en Afrique sub-saharienne. Le chanteur belge d'origine rwandaise a essuyé lors de ce show inaugural une panne d'électricité, ce qui lui a fait toucher du doigt les réalités du continent.

France 3 - Festival : La chanson dans tous ses états à Lignières

Une fois de plus le festival "L'Air du Temps"  présente la chanson française dans toute sa diversité. De la voix suave de Camélia Jordana aux phrasé funk de Karimouche en passant par The Joe's qui reprennent Joe Dassin, chaque nuance a sa place dans le festival.

16 mai

Le Figaro - Joseph d'Anvers ose la simplicité

LE LIVE - Sur son quatrième album Les Matins blancs, le trentenaire aborde une écriture plus directe, qui le rapproche de la chanson française défendue par ses maîtres Dominique A et Miossec.

France 3 - Camélia Jordana et Lior Shoov prennent L'Air à Lignières

Deux styles très différents pour deux artistes. L'Air du temps accueillait jeudi soir Camélia Jordana et Lior Shoov pour la deuxième soirée du festival berrichon dédié à la chanson française.

Culturebox - Déprogrammé en Seine-Saint-Denis, Grand Corps Malade dénonce une "censure"

L'artiste Grand Corps Malade, qui devait se produire le 21 mai au théâtre municipal du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), a dénoncé ce 15 mai une "censure" après avoir vu son concert annulé par la municipalité pour des raisons qu'il qualifie de "politiques".

RFI - Piaf à la BnF, la Môme s’expose, Un fonds exceptionnel

Jusqu’au 23 août, la Bibliothèque nationale de France (BnF) consacre une grande exposition à Édith Piaf, à partir du précieux legs que fit à l’institution, Danielle Bonel, dernière secrétaire de la chanteuse. De la Femme du Peuple à la Légende, en passant par l’éternel Amoureuse, l’exposition parcourt toutes les facettes de l’icône populaire. Découverte, en compagnie de ses deux commissaires, Joël Huthwohl et Bertrand Bonnieux.

Nos Enchanteurs - Coups de cœur 2015 du Charles-Cros : et les gagnants sont…

C’est exception- nellement au festival L’Air du temps de Lignières, en lieu et place d’Alors Chante à Montauban, que se déroule aujourd’hui même la proclamation des Coups de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros (disques parus au cours des douze derniers mois).

Hexagone - Goguettes en trio mais à quatre, fou rire au Forum

En mars dernier, je découvrais Patrice Mercier en première partie de Benoît Dorémus chez Thénardier. Je t’avais donc fait subir, dans les jours qui s’ensuivirent, une petite présentation rapide mais néanmoins super bien quand même de ce garçon qui, depuis 2 ans environ, participe à la remise au goût du jour d’un art ancien mais bien plaisant puisque tu sais que c’est dans les vieilles peaux qu’on fait les meilleures soupes ; je veux parler de la goguette. Je rappelle pour ceux qui n’ont pas appris leur leçon : une goguette consiste à écrire sur un air connu une chanson en lien avec l’actualité.

15 mai

Paris Normandie - Luce et Mathieu, un duo très chaud

Le 23 février dernier, Luce a sorti « Chaud » son second album dont est extrait le titre « Polka ». Luce ? C’est la jeune chanteuse révélée par la huitième saison de l’émission La Nouvelle Star de M6 et qui a réussi à prendre son envol grâce à un style pétillant et plein de peps. Après Philippe Katerine, John Mamann ou Orelsan qui avaient travaillé avec elle à son premier album « Première phalange », c’est à Mathieu Boogaerts que la jeune femme a fait appel pour la réalisation de ce second opus. Une rencontre artistique à découvrir aussi en version scène au Tetris au Havre ce samedi. A quelques jours de deux ses deux concerts (ce soir à Sotteville-lès-Rouen), Luce a accepté de répondre à nos questions.

Quai Baco - Luce : son nouvel album « Chaud »

Au beau milieu de l’hiver 2015, le nouvel album de Luce viendra nous réchauffer. Quatre ans après « Première Phalange », la chanteuse sera de retour avec « Chaud » qui sortira le 23 février prochain. Un opus sur lequel a collaboré son fidèle compère Mathieu Boogaerts.

Hexagone - Sélection de concerts du 14 au 30 mai en région toulousaine

Un début de mois de mai calme avec les deux ponts du 1er et du 8 mai. Mais c’est  désormais un bel ensoleillement de bons concerts jusqu’à la fin du mois. Voici donc une nouvelle sélection, subjective et éclectique, de la scène chanson sur la région toulousaine, élargie jusqu’à Montpellier à nouveau, avec deux parisiens qui viennent se faire connaître à Toulouse, une audition publique, un concert chez des particuliers et bien sûr avec quelques uns de mes « chouchous ».

Nos Enchanteurs - Dans Cadoré, il y a cadeau et doré par Nicolas Céléguègne,

Qu’on me pardonne ce trop facile jeu de mots, pour rendre compte de la magnifique soirée que nous ont offert, il y a peu, Jean-Louis Cadoré et Anna Bosco. C’était au Tabou, un café associatif en bordure du Panier, à Marseille. Je pourrais définir leur recherche artistique, poétique et musicale comme l’art délicat de faire des chansons sérieusement sans jamais se prendre au sérieux. Il y en a tant, de ces chanteurs à guitare qui se croient maudits, rejetés par le « système », mal compris, mal reconnus. Ces deux-là s’en colchiquent royalement : ils chantent, ils jouent, leur complicité est drôlissime, l’union de leurs voix est un cadeau doré.

14 mai

Libé - Renaud, une affection longue durée

On ne peut pas douter de la sincérité de la démarche du documentaire Renaud, on t’a dans la peau diffusé ce lundi 11 mai sur France 3. Coauteur du film avec Nicolas Maupied, Didier Varrod est – en plus d’un des meilleurs spécialistes de la chanson française – un proche du chanteur de 63 ans qui a volontairement coupé les ponts avec le monde. Tout au plus, avons-nous de ses nouvelles – alarmantes – à la faveur d’une couverture de VSD comme en juillet.

Le Parisien - Quand Renaud évoque son retour à la musique

Le chanteur a visionné le magnifique portrait que France 3 lui consacre ce lundi à 20 h 50 pour ses 63 ans. Au point d'évoquer un retour à la musique.

Télérama - Karimouche, Action

La chanson réaliste revigorée par deux jeunes femmes, Karimouche et Zaza Fournier.La chanson réaliste n'appartient pas qu'à l'archéologie. Ou à Zaz. Deux jeunes femmes empoignent le genre et le renouvellent : Karimouche et Zaza Fournier, qui sortent leur deuxième et troisième album. Au-delà de parcours et de personnalités différents, la brune Karimouche et la blonde Zaza étreignent la réalité avec une gouaille et un mordant typique du genre. Et se plient aux figures de rigueur : elles confessent leurs bris de coeur, ne boudent pas l'accordéon, jouent les provocatrices, dégainent à l'occasion l'humour et la dérision.

RFI - Le Noiseur, flou sentimental, Premier album, Du bout des lèvres

Le cousinage avec Benjamin Biolay, notamment vocalement, est plutôt confondant. Mais il serait trop réducteur de résumer Le Noiseur, à cela. Du bout des lèvres, son premier album a d'autres qualités perceptibles et on se laisse ainsi prendre par cet univers à la fois feutré, cinématographique, intime et mélancolique.

Culturebox- Gemma sous l'aile de Tryo à la Coopérative de Mai

Gemma, jeune chanteuse originaire d'Auvergne est actuellement en résidence à la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand pour travailler ses dernières compositions. Cette semaine, elle répétait avec l'un des piliers du groupe Tryo, Christophe Mali, pour peaufiner sa présence scénique.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Courir les rues, un quintet qui décoiffe

Comme annoncé, ce sera feu d’artifices pour clôturer les quatre jours de cette 15e édition… Aussi emphatique que puisse paraître l’expression, elle est assez proche de notre ressenti. 

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Frédéric Fromet, tir nourri de chansons drôles

Ce festival Dimey de Nogent a vraiment exploré beaucoup de secteurs de cette chanson francophone qui allie des paroles et de la musique pour faire passer des idées, des histoires, des sentiments et des émotions : du lyrique d’Anne Baquet au slam de Louis-Noël Bobey, du rock de Frédéric Bobin à la fragilité assumée de Gaëlle Vignaux, les spectateurs ont bénéficié d’une variété d’expressions dont ils n’avaient peut-être pas idée initialement. Mais ils étaient loin d’avoir eu l’exhaustivité des possibilités, et Frédéric Fromet en a déroulé une autre forme : les chansons humoristiques.

Le Figaro - Souchon-Voulzy, frères de scène

NOUS Y ÉTIONS - Les deux chanteurs ont commencé leur tournée commune par une série de concerts au Palais des Sports de Paris. Émouvant.

13 mai

C'est déjà ça - La "rage positive" d'HK et les Saltimbanks

Avec le disque "Rallumeurs d'étoiles", HK & les Saltimbanks réussissent à connecter la culture urbaine et l'esprit de la bonne vieille chanson française, avec autant de profondeur que de légèreté

12 mai

Ptit blog - Brigitte : la femme à deux têtes a littéralement soulevé l'Olympia !

Les Brigitte cartonnent, les Brigitte détonnent, et ce ne sont pas les deux concerts donnés à guichets fermés à l'Olympia de Paris les 5 & 6 mai derniers qui nous feront dire le contraire ! Il ne faudra pas s'étonner devant l'avalanche de superlatifs contenus dans ces lignes, mais vraiment la femme à deux têtes a plus que jamais prouvé son efficacité !

C'est déjà ça - Parad et Sarraco, petite scène entre amis

Deux des formations charentaises les plus excitantes du moment partageaient l'affiche jeudi à Marennes

Nos Enchanteurs - Alain Nitchaeff, le diable est aux anges

.... Alain Nitchaeff est un artiste particulier. Jusqu’à ce jour, on croyait vraiment que ce qui l’intéressait dans la chanson, c’était d’en créer, puis de les graver. Guère plus : deux ou trois concerts in situ, un ou deux autres sur Paris, belle occasion d’aller saluer les collègues. Et c’est tout. Occupé par sa Compagnie, accaparé par la gestion et la programmation de sa salle mythique, on ne le savait pas plus préoccupé que ça par ses propres chansons : lui défendait celles des autres. Entre nous, il les défend bien.

Hexagone - Zaza Fournier, fille à haute tension

Quand on l’a vue en novembre dernier aux Trois Baudets, Zaza Fournier n’avait pas encore sorti son nouvel album mais testait son nouveau spectacle composé de ses nouvelles chansons. L’album Le départ est à présent sorti depuis plusieurs semaines et Zaza venait, ce mardi 5 mai 2015, le défendre et le présenter sur les planches de L’Européen.

Hexagone - Victoria Lud : un diamant sort de la fabrique

Victoria Lud. Un jeune groupe et le souvenir d’une belle émotion sur deux plateaux découvertes et un apéro concert ces derniers mois. Ce soir, Chez ta mère, Victoria Lud, se produit, pour la première fois, sur une scène toulousaine pour un concert complet de plus d’une heure. Tu viens découvrir avec moi ?

11 mai

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Frédéric Bobin, rock’n’ texte

Le spectacle de Frédéric, c’est avant tout la musique en majesté qui se sent à l’aise dans les dimensions de la grande scène, et que trois musiciens gèrent au cordeau pour qu’elle se répande en harmonie au-delà de son espace de lumière. Et quelle musique ! Du bon rock’n’roll, de celui qui vous fait, en rythme, bouger, taper du pied voire claquer dans les mains, au service de mélodies variées, riches et subtiles.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Un chat dans la main… et une chanson de l’autre !

Voilà une petit groupe bien sympathique qui, le temps d’un récital, vous entraîne avec gourmandise dans les rayons du répertoire. Ce sont trois messieurs respectables qui se sont constitués un petit stock de chansons dans lequel ils piochent en fonction des circonstances de leurs prestations. Pour le Festival Dimey, dans l’auditorium en sous-sol de la médiathèque qui porte son nom, ils ont fait honneur au poète.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Gaëlle Vignaux, funambule en scène

Ce festival prône éclectisme et ouverture, nous l’avons déjà dit. Et c’est un réel bonheur que de percevoir, au fil de sa programmation, l’infinité de formes et de styles que peut prendre la Chanson. Ce deuxième jour ne nous démentira pas.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Louis-Noël Bobey, stupéfiant jongleur de mots et de notes

A la différence des organisateurs qui pestent contre ces dates ahurissantes de vacances de printemps, j’en suis ravi : elles m’ont permis de faire la connaissance de Louis-Noël Bobey, la plus belle surprise de ce festival !

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Les Vieilles Margattes, graines d’anar

Avec un poulpe, une seiche, une « margatte » pour effigie, avec du rouge et noir, avec de la rage revendiquée,  ces trois gars, plus punks que chanson, débarquent de Bretagne sur un  festival très éloigné de leur univers.  Qui plus est, on leur a confié la tâche d’être le traditionnel « fil rouge » de l’événement. Explication : ils sont chargés non seulement de l’animation de l’incontournable « troisième mi-temps » mais aussi de porter leurs chansons hors enceinte du centre culturel où se déroulent les concerts.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Claire Danjou, chanteuse en vol ?

Pour sa troisième soirée, le festival a fait le choix d’offrir la grande scène du centre culturel à cette artiste du Nord,  découverte aux terrasses des cafés, dans les rues de Barjac. Sa fraîcheur, son charme indéniable, sa voix claire et précise, son vaste répertoire de reprises n’avaient pas non plus échappé à la vigilance de NosEnchanteurs.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Barzingault, quête de repères dans un monde dézingué

Barzingault sur scène avance masqué, à l’image de son entame de concert : il est seul éclairé sur la scène derrière son piano qu’il ne quittera pas, et nous aligne pendant plusieurs minutes une série ininterrompue de réflexions disparates basées sur des jeux de mots. Dans leur expectative, les spectateurs s’amusent de certains rapprochements sémantiques qui font toujours mouche. Enfin arrivent les premières notes de musique et la première chanson, la scène s’éclaire alors totalement et tous ses musiciens apparaissent : un batteur, un contrebassiste, une accordéoniste et une violoniste ; ces deux dernières donneront aux chansons une coloration musicale plaisante et festive de danses populaires (on trouvera tantôt des citations musicales de Bella Ciao).

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : mai, le joli mai chez Dimey

Soirée d’ouverture de la 15ème édition, Nogent, Haute-Marne,

Il faut croire que les dieux se sont concertés sur l’Olympe ou ailleurs pour offrir à cette journée la douceur de l’air, le soleil et le vert  qui éclabousse tout, tout autour. La pluie qui inonde les champs alentour a bien voulu aller voir ailleurs. Et pour être en harmonie, le président de l’association Bernard Dimey, Yves Amour, qui vous accueille, arbore l’une de ces chemises à fleurs dont il a le secret.

 

samedi, 17 janvier 2015

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 janvier (mise à jour)

Lo Glasman, Je suis Charlie

L'album de la fin de semaine - Louis Ville : Cinémas

Le clip de la fin de semaine : Louis Ville - Marcello

Le concert de la fin de semaine : Mélanie Pain en concert aux 3 Baudets en intégralité

Le clip de la semaine : Louis Ville - Embrasse moi à l'occasion de concert à Lyon, A Thou Bout d'Chant le 16 janvier

En vidéo aujourd'hui :  jeudi et vendredi avec Louis Ville en concert à A Thou Bout d'Chant le 16 janvier et Ostende en concert au même endroit le samedi17 janvier.
Samedi et dimanche avec Guy Béart à l'occasion de son dernier concert à l'Olympia le 17 janvier

A la une

La plupart des tocards sont des crétins sectaires...

Ce soir à L’Olympia, samedi 17 janvier 2015, Guy Béart – qui n’avait plus chanté sur scène depuis Bobino 1999* et qui avait donné à Chorus, au printemps 2008, sa dernière (très) longue interview depuis cette année-là** – vient faire ses adieux définitifs en public. L’occasion de rappeler combien cet auteur-compositeur majeur (trop souvent oublié) de l’histoire de la chanson francophone (« les 3 B de la chanson française », disait toujours Jacques Canetti à propos de Brel, de Brassens et de Béart…) a toujours été en avance sur son temps, visionnaire voire… prophétique !

L'Obs - Guy Béart s'offre un Olympia pour dire adieu à la scène

Il y aura peut-être d'autres disques mais pour la scène, promis juré, c'est fini: Guy Béart a choisi la salle parisienne de l'Olympia pour donner samedi soir, à 84 ans, son "tout dernier" récital.

Le Journal du Centre - Guy Béart annonce qu'il fera ses adieux à la scène samedi lors d'un concert à l'Olympia

Guy Béart, 84 ans, a annoncé jeudi à l'AFP qu'il ferait ses adieux à la scène à l'occasion de son concert à l'Olympia samedi soir, où il aura notamment pour invités Julien Clerc et sa fille, l'actrice Emmanuelle Béart.

L'interprète de "L'eau vive", chanson fredonnée par des générations de Français, voit ce "tout dernier" récital comme "un coup de chapeau avant de partir dans l'autre monde".

Pure People :
Il fallait bien l'Olympia et un concert exceptionnel ce samedi 17 janvier, le premier depuis 15 ans, pour les adieux de Guy Béart. Un clap de fin qu'il a annoncé à l'AFP et qui met un terme à 56 ans d'une carrière au cours de laquelle il aura observé les transformations de la société, et surtout de la télé, où il avait fait ses débuts à la fin des années 1960 avec l'émission Bienvenue, "la première où tout était improvisé".

18 janvier

Le Figaro - Zaz: «Je ne vais pas m'excuser de gagner de l'argent»

Lors de l'enregistrement de l'émission de Charles Aznavour, Hier encore, la chanteuse est revenue au micro du Parisien.fr sur les critiques dont elle fait l'objet ces dernières semaines.

17 janvier

Nos Enchanteurs - 2015 : les bonnes révolutions

Oreilles qu’on branche en permanence; culture qui rime non même plus avec confiture mais avec centre commercial ; enfin subventions et festivals qui s’évanouissent : de 2014 à 2015, on a beau prendre de bonnes résolutions, dur dur d’être optimiste sur les conditions de la chanson en France. Et pourtant, au milieu de ce marasme vulgarisant et globalisant du tout et vite consommable, la chanson française est bien loin de fondre comme neige qui ne tombe même plus.

Nos Enchanteurs - Denis Rivet, dérivé ciné

On sait que Lyon et sa région sont devenues une des places fortes de cette chanson d’expression française qu’elle met particulièrement en lumières : Karimouche, Buridane, Carmen Maria Vega, Évelyne Gallet, Frédéric Bobin et bien d’autres, d’égal talent, ont fait de la Capitale des gaules une ville qui compte en ce domaine, multipliant les talents comme d’autres des petits pains. « Artiste Inouï » au Printemps de Bourges 2013, Denis Rivet n’échappe pas à la règle, qui pourrait bien percer au national avec ce nouvel opus, Tout est triste, rien n’est grave, qui nous arrive.

Nos Enchanteurs - AutodidActe : Joyet frappe toujours deux fois

Un petit marquis qui se croyait arbitre des élégances es-chansons, expliqua un jour à Bernard Joyet : « On ne fait plus de chansons comme ça, il y a trop de mots… » Dans un monde parallèle, un autre expert du bon goût musical en vogue, déclara à mademoiselle Miravette : «  mais on n’accompagne plus comme ça, il y a trop de notes. » Le monde est trop plein de ces gens qui savent, et ne font pas… Toutefois, il arrive que les parallèles se rejoignent, ce n’est peut-être pas géométriquement exact, mais ça peut être possible. Pour le plus grand bonheur des spectateurs qui se régalent des aventures spectaculaires de ce duo.

16 janvier

C'est déjà ça - Etudier Leprest

Le musée d'Aquitaine à Bordeaux accueille jeudi et vendredi un colloque universitaire sur le chanteur disparu en août 2013: "Quant auront fondu les banquises".Aurait-il imaginé être un jour disséqué sur la table de chercheurs lexicaux et linguistiques? Pas sûr. C'est pourtant ce qui va lui arriver pendant deux demi-journées à Bordeaux où un "colloque en hommage à Allain Leprest", étrange intitulé, va se dérouler dans une des salles du Musée d'Aquitaine (1). Organisé conjointement par Stéphane Hirschi (Université de Valenciennes), Julie Mansion-Vaquié et Pascal Pistone (Bordeaux-Montaigne) et de Valenciennes, il propose de croiser les regards d'artistes, journalistes et universitaires sur l'oeuvre de l'auteur-compositeur-interprète.

Chansons que tout celà - Leprest dans le micro (1) : « Poète »

Après une vingtaine d’articles en sept ans, voici du Leprest sur paroles. Une série de courts extraits sonores, captés dans des endroits divers et variés, lors des multiples entretiens que nous avons eus Allain et moi, tout au long de sa vie professionnelle. Premier épisode, le « poète », terme qu’on lui accole à tout-va aujourd’hui.

À l’automne 2002, la revue Chorus consacre l’un de ses deux dossiers principaux à Allain Leprest*. Il y parle bien sûr de son enfance (nous y reviendrons) et rappelle qu’avant de devenir agent d’entretien, son père avait été menuisier. Et il ajoute : « C’est probablement une des origines de ma carrière… J’ai poursuivi ça longtemps au niveau des mots…/… cette technique de l’emboîtage. »

Nos Enchanteurs - Leprest en Colloque et en Concert à Bordeaux

Depuis le temps que nous en parlions, le voici ce Colloque bordelais sur Allain Leprest. Intitulé « Quand auront fondu les banquises » (du titre de l’album de Leprest de 2008), il se déroulera ces jeudi 15 et vendredi 16 janvier au Musée d’Aquitaine, à Bordeaux, dans le cadre d’une organisation commune d’Artes (Université de Bordeaux-Montaigne) et de Calhiste (Université de Valencienne) représentées par Pascal Pistone, Julie Mansion-Vaquié et Stéphane Hirschi

15 janvier

Nos Enchanteurs - Gemma aux Trois Baudets

La belle histoire de Gemma … C’est une des bonnes surprises du radio crochet France Inter, parmi quelques artistes sélectionnés dans les deux premières étapes, voir arriver des candidats vraiment tout neufs, dont le projet artistique débutait avec ce tremplin. Gemma étant le cas d’espèce le plus symbolique d’une jeune femme soutenue par quelques amis, certes, mais sans aucune structure, même pas un facebook… Et pourtant, elle a passé la première écoute sur les 5000 postulants, passé les auditions des Trois Baudets, et fait une partie du parcours final. En ayant évolué à vue, en solo piano, sobre et simple à une formule en trio. Les Trois Baudets ont repéré ces talents naissants et poursuit l’oeuvre de découvreur, en invitant régulièrement certains de ces postulants qui ont laissé une trace dans le public et le jury.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Ils étaient déjà Charlie

13 septembre 1980, Brel est mort depuis bientôt deux ans, et dans un mois et demi, Brassens s'en ira aussi. Changement d'époque. À la télévision, dans un Numéro 1 produit par les époux Carpentier, Laurent Voulzy à la guitare, Alain Souchon et Michel Jonasz au piano accompagnent un damoiseau qui, le foulard rouge autour du cou, chante La P'tite Bill, elle est malade. «Bill, ma Bill, t'es comme tout l'monde:/ Quand ça coule de tes yeux, ça tombe/ Mais c'est pas des confettis/ Cette pluie

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone bat le rappel du feu

.... Voilà donc douze chansons où l’on retrouve ces titres qui nous font toujours frissonner, orchestrés pour porter le texte, le sublimer. Car Jérémie Bossone est un auteur, un poète qui consacre d’ailleurs sa première chanson à un paysage nocturne et froid, celui d’une nuit sans inspiration : « Moi qui me prétends écrivain / Eh bien ce soir je n’ai rien à dire (…) J’entends les étoiles qui causent / La poésie doit me maudire. » Il faut une violence très rock pour dire ce mal de vivre, cette destinée, que seule la création pourrait affranchir : « On vit, on meurt / On va seul et on vacille / On est tous des christ en croix. » Et le poète n’échappe pas au tragique de notre condition, ce qu’illustre le cri pathétique de la fin de La tombe.

14 janvier

BFM TV - Ils chantent "Je suis Charlie"

Les hommages en chanson des musiciens, connus ou inconnus, aux morts de Charlie Hebdo se multiplient. De Tryo à Oxmo Puccino, en passant par Francis Lalanne.

Certains ont tweeté leur solidarité, leur indignation, leur tristesse. D'autres, chanteurs connus ou anonymes ont pris leur guitare et leur stylo pour rendre hommage aux morts de Charlie Hebdo, victimes mercredi dernier d'une attaque terroriste.

Grand Corps Malade, Tryo, Francis Lalanne, mais aussi de jeunes anonymes comme JB Bullet, qui dès le lendemain du drame a dégainé en réaction un morceau sur un air emprunté à Renaud, ont ainsi réagi. En voici quelques-uns.

Nos Enchanteurs - Zaz, le mauvais procès

Vous rendez-vous compte ? La chanteuse Zaz vient d’obtenir (« de facturer » écrivent certains médias) 40 000 € pour avoir chanté 30 mn devant quelques 600 salariés du groupe d’assurances Allianz. Lancée par un blogueur, l’info a été reprise des tas de fois par la presse nationale, chacun soupesant, calculette en main, le coût à la minute. Qu’ils sont cons, ils auraient pu calculer le prix de chaque chanson. Sachant qu’en une demi-heure, on en fait grand maximum huit, Zaz s’est fait 5 000 € par titre. S’est fait ? A ce niveau du chaud-bise, c’est rarement le rôle de l’artiste de trouver les dates, négocier les contrats puis les signer.

13 janvier

Nos Enchanteurs - Et Paris maria Vega à Mistinguett

Mistinguett, 2 janvier 2015, Casino de Paris,

L’histoire de la Miss est prétexte à un spectacle qu’on peut définir en deux parties ; la première pourrait être un documentaire de théâtre musical qui resitue dans le temps les plus grandes années de la gloire de Mistinguett reine des années folles. Est-ce le début d’année ou la fin de semaine, cette première partie manque un peu de souffle. La vedette de cette entrée en matière est le très méchant grand voyou mafieux, l’infâme Scipion/ Fabian Olivier, une formidable présence qui domine l’ensemble. Et cette crapule a pour projet de prendre le Casino de Paris pour en faire un grand parking à étages. Bon.

Nos Enchanteurs - Bal O’Gadjo musica appassionatta

.... Bal O’ Gadjo est de cette famille. Sur leur route Trad-swing, ils sèment leurs danses d’ici et dissidences, en rondes polychromes et en mosaïques de notes, qui font de ce groupe un des plus riches dans la vie musicale bariolée des couleurs du monde. A l’aise dans toutes les langues, et tous les paysages, et tous ces métissages qui peuvent faire vivre l’espoir d’une humanité apaisée. Il y a des passages délicats comme des dentelles, des envolées lyriques comme un opéra de Verdi, des murmures intimes comme des confidences. C’est comme un petit cirque poétique qui fait danser les rêves à enchanter les petits et les grands, les guetteurs d’étoiles les orpailleurs de bonheur, envers et contre tout.

12 janvier

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Et les nominés sont...

Tiens? Pas de Zaz au générique! Peu d'Hallyday. Point de Bénabar ni de Katerine… Les Victoires viseraient-elles donc juste cette année?
Artiste Masculin de l'année: Calogero, Julien Doré, Johnny Hallyday
Bon. Bien. Et Jean-Louis Murat? et Dick Annegarn? et Arthur H? ou Florent Marchet... Les meilleurs manquent à l'appel.
Artiste féminine: Brigitte, Christine and The Queens, The Do
Ok. Mais Jeanne Cherhal? ou Yelle? Dont la critique unanime a fait l'éloge… Comment ne pas être caricatural quand on limite à trois entrées chaque catégorie? Tout le problème est là.
 

samedi, 15 mars 2014

Radio Crochet de France Inter : Gemma et Blanchard

Cette semaine le jury a choisi Blanchard. Mais Ddidier Varrod et Frédéric Mitterrand soutenaient Gemma. Moi aussi je vote Gemma. Le vote du public va être décisif.

jeudi, 13 mars 2014

Radio Crochet Inter - Gemma : "T'es pas beau"


radio crochet Inter - Gemma : "T'es pas beau" par franceinter

dimanche, 23 février 2014

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 février (mise à jour)

La vidéo de la fin de semaine : Paul Louka et Adamo 11/1963

Les vidéos de la fin de semaine : Liz Van Deuq du Radio Crochet de France Inter et les finalistes du Prix Georges Moustaki

Le concert de la fin de semaine : Florent Marchet - Live Deezer Sessions (Bambi Galaxy)

Le clip de la fin de semaine : L'Homme Parle au Café de la Plage

L'album de la fin de semaine - Gaël Faure : De silences en bascules

Le clip de la semaine : Le Coz - Paradis

L'album de la semaine : Pigalle, T'inquiète

A la une

Liz Van Deuq va-t-elle être éliminée du fait des résultats "totalement bousculés" cette semaine au Radio Crochet de France Inter ? (YLP)

France Inter - Ce soir ils ne sont plus que 12

Nous avons pris connaissance des résultats définitifs de cette cession du samedi 15 février ce soir samedi 22 février à la prise d’antenne à 21.00. Lors de ces dernières 24 heures, les résultats ont été totalement bousculés de façon douteuse. Ce qui nous amène à nous poser des questions et à examiner en détails ces résultats avec notre huissier. Nous sommes vraiment désolés de cette situation. En début de semaine prochaine, nous vous communiquerons les noms des deux derniers qualifiés.

Depuis 6 semaines vous avez pu découvrir les 24 artistes sélectionnés après les auditions des Trois Baudets. Vous avez votez et voici ceux qui ont obtenu le plus de suffrages et qui poursuivent l'aventure:

Jean Elliott Senior, Ua Tea, Leopoldine, Gemma, Kim Tim, Martin Rahin, Julien Calot, l'Arthur, Blanchard, MmMmM, Clou, Arkadin

Nos Enchanteurs - Radio Crochet France Inter, sélection des auditeurs

Les deux premières étapes viennent de sélectionner les 14 candidats pour la dernière étape… 14 ??? et pourquoi ça, c’était 12 normalement? Parce que le jury a tenu à user de son droit régalien avec un rattrapage, d’une part pour le meilleur 3 ème, Arkadin, d’autre part pour celle qui a eu le plus de vues, Clou.. Ce qui me console d’avoir vu dans la sélection des 12 ACI , un groupe dont le titre phare répète ad libitum 1-2-3, ça fait plus gag de premier avril que chanson d’auteur, mais c’est dansant, le déhanché d’un des chanteurs semble être un atout convaincant. … Les sélectionnés sont pour la plupart francophones, en gros 9 sur 14 chantent en français, donc sur ce plan, c’est très bien. Et voir Gemma dans le top 14, c’est une excellente surprise qui coupe court à tout soupçon de « formatage » showbiz, c’est la seule des postulants qui n’a rien sur le plan com’, pas même un FB. Premier tremplin, première sélection. Bravo.

23 février

La Croix - Loin du boulevard des Victoires, le sentier du Prix Moustaki

Après le triomphe de Stromae au Zénith de Paris et sur France 2 dans le cadre des Victoires de la musique, vendredi 14 février, une autre récompense – bien moins médiatisée mais pas moins intéressante – se joue jusqu’au 27 février, le prix Moustaki....
Cette récompense convoitée donnera lieu le soir de la finale, le 27 février 2014, à un prix du jury, mais aussi un prix du public. Chacun peut d’ores et déjà voter ici pour son artiste préféré parmi les sept finalistes… que voici (classés par ordre alphabétique) !

22 février

Culturebox - Je m'appelle Simon Autain, et je suis un chanteur vivant

A 25 ans, Simon Autain s'apprête à publier son premier CD. Après avoir tourné avec plusieurs groupes il écume les petites salles, présentant un tour de chant d'une quinzaine de ses compositions. Influencé par la pop, la chanson française et les musiques actuelles, il évoque Barbara, Brian Wilson et James Vincent McMorrow. Entre humour, amertume et poésie, Simon Autain.

C'est déjà ça - Des (très bonnes) nouvelles de Benoît Dorémus

On l'avait quitté à l'automne 2011 dans "Seuls à trois", la tournée qu'il a faite avec Alexis HK et Renan Luce. A l'occasion d'une série de concerts intimistes sur Bordeaux, on a fait le point avec le fiston de Renaud et Souchon: quelques très belles nouvelles chansons et un album pour l'automne.

Crapauds et rossignols - A la découpe ?

C’est Boby Lapointe qui n’en reviendrait pas. Désormais ses chansons se vendent comme du saucisson (de ch’val) sur les plateformes de téléchargement. Et Juliette, si elle s’y plie aussi (mais a-t-elle le choix ?), n’aime pas ça la vente à la découpe. Ingrid Merckx, qui l’a récemment rencontrée pour Politis*, lui a demandé pourquoi elle avait glissé dans la pochette de Nour un petit mot qui « invite l’auditeur à […] écouter [le disque] au moins une fois en entier et dans l’ordre ». Et la chanteuse d’expliquer : « Tous les artistes prêtent attention à la manière dont les morceaux s’enchaînent sur un disque. On calcule même la durée des blancs entre les chansons. »

RFI - Les chants d’amour de Nosfell: Amour massif, son nouvel album

Cinq ans qu’il était parti voir ailleurs, du côté de la danse contemporaine. Après une longue traversée avec le chorégraphe Philippe Decouflé, Nosfell regagne la terre ferme et la chanson. Explorant le sentiment amoureux, Amour massif révèle surtout l’écriture en français d’un performer hors cadre, parmi les plus intenses de sa génération.

21 février

Nos Enchanteurs - Eric Mie en « Chute libre »…

On l’a connu en duo détonnant avec Lobo, en dessinateur ascendant Reiser Cavanna, mais c’est surtout un auteur compositeur interprète qui n’a pas la langue dans la poche d’un chanteur de charme roucoulant sucré. Ici c’est la langue de Richepin, de Couté, qui se met à la une, avec des musiques d’aujourd’hui. Il y a quelques jours on saluait Pete Seeger et ses chansons branchées sur la vie battante. On y est, c’est de la vie battante, et en authentique homme libre, Eric Mie est un de ces indépendants qui avancent en franc-tireurs: autoproducteur, comédiante, ou tragédiante à l’occasion, tendre ou sarcastique, lucide et narquois, les députés et les PDG devraient apprécier la chanson qu’il leur dédie, enfin j’espère…

Nos Enchanteurs - Jean-Guy Deraspe, chanson remède à la morosité

Association Chant Domicile Fixe, Dalou (Ariège) samedi 15 février 2014,

Il existe des chansons rebelles, et nous les aimons beaucoup, et des chansons remèdes…remèdes au cœur brisé ou de bois, à la grise mine des temps de crise !

L’association Chant Domicile Fixe (qui œuvre chez l’habitant avec des noms qui flattent nos oreilles, comme Alain Sourigues, Jeanne Garraud, Nicolas Bacchus, Vocal Cordes…) a offert les deux dans la salle des fêtes du village.

20 février

Nos Enchanteurs - Nilda Fernandez au New Morning

Ce sont des fiançailles et des retrouvailles toujours heureuses avec ce voyageur-citoyen libre. Un authentique artiste qui s’est émancipé des liens parfois contraignants avec les grandes structures du commerce pour vivre sa vie comme un oiseau migrateur curieux de découvrir la planète et les frères humains. Ça commence de Lyon à Barcelone, ça continue à Moscou, ambassadeur permanent de la chanson francophone, l’Amérique du Sud l’accueille, et ses carnets de voyages très justement titrés « les chants du monde » en font un auteur complet. Artiste curieux et ouvert, il voyage léger « … aucune limitation musicale. A Cuba, il se joint à une Sonora; en Ouzbékistan, au Turkménistan il s’entoure de musiciens traditionnels; à Hong-Kong, Macao, il voyage avec un pianiste cubain; au Nigéria, au Paraguay, en Terre de Feu, à Wuhan, il chante avec la légèreté de sa seule guitare. »

19 février

Crapauds et rossignols - Les mémoires d’Aznavour

La presse, parfois, ça joue des tours à la mémoire. Surtout quand elle a des trous. Comme chez Aznavour, par exemple. Interrogé en 1969 par Catherine Claude du magazine Best*, sur la manière dont il juge,« avec le recul » les « les jeunes chanteurs par rapport à [ses] débuts », il raconte : « Je n’ai pas compris pourquoi ces jeunes ont attendu si longtemps pour enfin se déchaîner. […] quand j’ai vu Johnny Hallyday débuter comme je l’avais fait sous les critiques et les huées, j’ai voulu l’aider et l’encourager, et nous lui avons écrit des chansons. » Le « nous » inclut certainement Georges Garvarentz, avec qui il a notamment cosigné Retiens la nuit pour l’Idole. Et nombre d’autres titres pour les idoles : La Plus Belle pour aller danser (Sylvie Vartan), Crois-moi mon cœur (Les Chaussettes Noires), L’Ange que j’attendais (Frank Alamo), Donne tes seize ans(Dany Logan)… 

Culturebox - Yves Jamait, chanteur populaire et fier de l'être

Un sixième album "Amor Fati" et une tournée : début d'année chargé pour Yves Jamait. Avant deux dates les 14 et 15 février au Casino de Paris, le Dijonnais a joué "à domicile" ce mercredi 12 février. Rencontre...

18 février
 
 
J’ai trouvé dans le petit livre qu’Yvette Guilbert a consacré à ses mémoires de chanteuse* une phrase où elle parle de son art d’interpréter. C’est, écrit-elle, « la science d’allumer et d’éteindre les mots, de les plonger, selon leur sens, dans l’ombre ou la lumière ». Je me demande si une phrase aussi simple que celle-ci, même sortie de son contexte, ne vaut finalement pas tous les cours d’interprétation ?
 
 
C'était fortement pressenti, il n'y a pas eu de surprise : Stromae a raflé trois trophées vendredi soir aux Victoires, au Zénith de Paris, dont celui d'artiste masculin. De son côté, Vanessa Paradis a été couronnée artiste féminine de l'année pour la troisième fois de sa carrière. Johnny Hallyday, absent de la soirée, a remporté le trophée -remis par le public- de la chanson originale de l'année.
 
 
Dans une autre de ses vies d’artiste, Valérie Michler a fait du rock, de la comédie en chanson en théâtre et en cinéma, et les 400 coups de scène dans toutes les configurations. Depuis un formidable Dimey, elle est devenue auteur de chansons, qu’on peut labéliser portraits de femmes d’aujourd’hui dans toute la gamme des héroïnes des temps modernes. Qui intéressent ces messieurs, puisque le public est toujours d’une mixité exemplaire sur le plan parité. Et comme disait ce cher Pierre Dac, « pour bien comprendre les gens, le mieux c’est d’écouter ce qu’ils disent. »
 
 
Jean-Louis Aubert publiera en avril un album qui met en musique les poèmes de Michel Houellebecq. L'écrivain se fait également acteur dans "L'Enlèvement de Michel Houellebecq", une comédie loufoque aux allures de documentaire où il interprète son propre rôle. Le film a été présenté en marge de la Berlinale.

Nos Enchanteurs - Disques pour enfants : tous à poil, Monsieur Copé !

Ainsi Jean-François Copé, sans doute furieux de la concurrence éhontée que lui fait le Front National sur le terrain de la désinformation et de l’ignominie, craque nerveusement des allumettes et se prépare à l’autodafé, dénonçant les livres pour enfants, Tous à poil en premier, qui, de près ou de loin, auraient l’outrecuidance de nous entretenir du genre. Dans le genre con, Copé fait très fort, plus encore que son petit pain au chocolat de l’an passé, à l’indigeste relent raciste, qui ne devait rien à Joe Dassin.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? L'ancêtre de Florent Marchet

Qui suis-je ?
«En 1977, je produis FUTUR FICTION FANTASTIQUE, 33 tours viré SF dont le visuel était réalisé par Moebius…  
Prélude d'apocalypse : "Vinrent, cette année-là,/ Des temps étranges,/ Des chaleurs, des frimas,/ Des pluies, des fanges…" (Les temps étranges
Plus vieux encore, en 1967, je chante dans Le voyageur de rayons: "Je suis voyageur de fictions:/ Demain est ma destination". La pochette psychédélique du 45 tours [MON NOM] CHANTE L'ESPACE était l'œuvre de Guy Peellaert, qui travaillerait ensuite pour David Bowie et The Rolling Stones.
 
17 février
 
 
La Palène charentaise a offert à Amélie-les-Crayons un petit plaisir: un titre accompagné par une chorale de Cognac. A déguster en vidéo
C'était vendredi dernier, dans la salle polyvalente de Gensac-la-Pallue, près de Cognac. Un endroit pas forcément idéal pour un concert intimiste, mais que l'association la Palène, soucieuse d'irriguer le territoire par la culture, avait choisi pour recevoir une vieille connaissance, Amélie-les-Crayons.

Crapauds et rossignols - Le vagabond d’automne (II) : La dynamique du fluide

Voici quelques nouvelles de la préparation du spectacle Jean-Roger Caussimon, le vagabond d’automne, dont nous vous avons annoncé, il y a quelques semaines*, la mise en chantier.
Nous travaillons dans un premier temps à l’apprentissage des chansons. Lorsqu’un comédien chante seul une chanson, il suffit de trouver la tonalité qui correspond à son registre et ensuite travailler l’interprétation de la chanson. L’interprétation, c’est-à-dire le phrasé, les nuances et surtout la façon « d’éclairer ou d’éteindre certains mots » comme le disait si bien Yvette Guilbert.

C'est déjà ça - Les Victoires de la musique broient du noir

La cérémonie a sacré Stromae et Vanessa Paradis au cours d'une soirée longue comme un jour sans chanson française

On ne pas se mentir : si vous avez raté la cérémonie des Victoires de la musique, vous n'avez rien raté. Encéphalogramme plat. Incroyable, tout de même, qu'au bout de 27 éditions, ce rendez-vous ne trouve pas un tempo un peu plus vivace, un peu plus alléchant. Le cru 2013 était autrement plus tonique, nous semble-t-il. Heureusement que la chanson, celle qui est présentée dans cette fenêtre très médiatique et surtout celle qui ne l'est pas, nourrit d'autres frissons. On comprend que Daft Punk ait décliné l'invitation.

Nos Enchanteurs - Victoires de la musique 2014 : Stromae, pas Maé

La cérémonie des Victoires de la musique est tellement sans surprise qu‘elle s‘annule d’elle-même, que c‘en est un non-événement, ravalé au rang d’une simple soirée télé. Il y a plus de suspense et d’éclats de vie dans Plus belle la vie que dans cette autocélébration d’un showbizness déclinant qui, presque dans un dernier râle, médaille comme il peut ses derniers soudards.

Nos Enchanteurs - Droit d’auteur : la Commission européenne tire une balle dans le pied de la culture

Régulièrement, NosEnchanteurs proposera une tribune libre à des artistes. Nous débutons, c’est un honneur, avec Yves Duteil.

par Yves Duteil,

Le Droit des auteurs est menacé.La Commission Européenne a en effet rouvert le débat sur le droit d’auteur et remet tout en cause en proposant une consultation publique qui va s’achever le 5 mars prochain, pour engager une « modernisation » afin d’instaurer une nouvelle directive, défavorable aux créateurs.
___________________________________
___________________________________