Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 17 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 11 au 17 mai (mise à jour)

Le clip de la semaine - Louis-Jean Cormier, Si tu reviens

Une journée en vidéo : mercredi et jeudi avec Mathieu Boogearts et Luce puis 3 journées de fin de semaine avec Radio Elvis.

A la une

Hexagone - Bastien Lanza, pour une dernière d’A Thou Bout d’Chant

J’ai annoncé récemment dans ces colonnes le changement d’équipe pour A Thou Bout d’Chant, à Lyon, haut lieu de la chanson française en Rhône-Alpes. Un changement qui sera effectif à compter de la rentrée prochaine. Fin avril avait lieu le dernier spectacle Dans les murs, c’est à dire dans la salle même de la rue du Thou, pour Frédérique Gagnol et Marc David qui ont animé cette salle avec engagement et enthousiasme pendant 14 ans

Sur le Pluzz de France 3, pendant 4 jours, "Renaud, on t'a dans la peau" du lundi 11 mai

17 mai

Culturebox - Après l'Amérique, Stromae fait "kiffer" Dakar et l'Afrique

Stromae, qui a conquis l'Amérique ces derniers mois, se lance maintenant à l'assaut de l'Afrique. L'auteur de "Papaoutai" a donné mercredi soir à Dakar le coup d'envoi de sa première tournée en Afrique sub-saharienne. Le chanteur belge d'origine rwandaise a essuyé lors de ce show inaugural une panne d'électricité, ce qui lui a fait toucher du doigt les réalités du continent.

France 3 - Festival : La chanson dans tous ses états à Lignières

Une fois de plus le festival "L'Air du Temps"  présente la chanson française dans toute sa diversité. De la voix suave de Camélia Jordana aux phrasé funk de Karimouche en passant par The Joe's qui reprennent Joe Dassin, chaque nuance a sa place dans le festival.

16 mai

Le Figaro - Joseph d'Anvers ose la simplicité

LE LIVE - Sur son quatrième album Les Matins blancs, le trentenaire aborde une écriture plus directe, qui le rapproche de la chanson française défendue par ses maîtres Dominique A et Miossec.

France 3 - Camélia Jordana et Lior Shoov prennent L'Air à Lignières

Deux styles très différents pour deux artistes. L'Air du temps accueillait jeudi soir Camélia Jordana et Lior Shoov pour la deuxième soirée du festival berrichon dédié à la chanson française.

Culturebox - Déprogrammé en Seine-Saint-Denis, Grand Corps Malade dénonce une "censure"

L'artiste Grand Corps Malade, qui devait se produire le 21 mai au théâtre municipal du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), a dénoncé ce 15 mai une "censure" après avoir vu son concert annulé par la municipalité pour des raisons qu'il qualifie de "politiques".

RFI - Piaf à la BnF, la Môme s’expose, Un fonds exceptionnel

Jusqu’au 23 août, la Bibliothèque nationale de France (BnF) consacre une grande exposition à Édith Piaf, à partir du précieux legs que fit à l’institution, Danielle Bonel, dernière secrétaire de la chanteuse. De la Femme du Peuple à la Légende, en passant par l’éternel Amoureuse, l’exposition parcourt toutes les facettes de l’icône populaire. Découverte, en compagnie de ses deux commissaires, Joël Huthwohl et Bertrand Bonnieux.

Nos Enchanteurs - Coups de cœur 2015 du Charles-Cros : et les gagnants sont…

C’est exception- nellement au festival L’Air du temps de Lignières, en lieu et place d’Alors Chante à Montauban, que se déroule aujourd’hui même la proclamation des Coups de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros (disques parus au cours des douze derniers mois).

Hexagone - Goguettes en trio mais à quatre, fou rire au Forum

En mars dernier, je découvrais Patrice Mercier en première partie de Benoît Dorémus chez Thénardier. Je t’avais donc fait subir, dans les jours qui s’ensuivirent, une petite présentation rapide mais néanmoins super bien quand même de ce garçon qui, depuis 2 ans environ, participe à la remise au goût du jour d’un art ancien mais bien plaisant puisque tu sais que c’est dans les vieilles peaux qu’on fait les meilleures soupes ; je veux parler de la goguette. Je rappelle pour ceux qui n’ont pas appris leur leçon : une goguette consiste à écrire sur un air connu une chanson en lien avec l’actualité.

15 mai

Paris Normandie - Luce et Mathieu, un duo très chaud

Le 23 février dernier, Luce a sorti « Chaud » son second album dont est extrait le titre « Polka ». Luce ? C’est la jeune chanteuse révélée par la huitième saison de l’émission La Nouvelle Star de M6 et qui a réussi à prendre son envol grâce à un style pétillant et plein de peps. Après Philippe Katerine, John Mamann ou Orelsan qui avaient travaillé avec elle à son premier album « Première phalange », c’est à Mathieu Boogaerts que la jeune femme a fait appel pour la réalisation de ce second opus. Une rencontre artistique à découvrir aussi en version scène au Tetris au Havre ce samedi. A quelques jours de deux ses deux concerts (ce soir à Sotteville-lès-Rouen), Luce a accepté de répondre à nos questions.

Quai Baco - Luce : son nouvel album « Chaud »

Au beau milieu de l’hiver 2015, le nouvel album de Luce viendra nous réchauffer. Quatre ans après « Première Phalange », la chanteuse sera de retour avec « Chaud » qui sortira le 23 février prochain. Un opus sur lequel a collaboré son fidèle compère Mathieu Boogaerts.

Hexagone - Sélection de concerts du 14 au 30 mai en région toulousaine

Un début de mois de mai calme avec les deux ponts du 1er et du 8 mai. Mais c’est  désormais un bel ensoleillement de bons concerts jusqu’à la fin du mois. Voici donc une nouvelle sélection, subjective et éclectique, de la scène chanson sur la région toulousaine, élargie jusqu’à Montpellier à nouveau, avec deux parisiens qui viennent se faire connaître à Toulouse, une audition publique, un concert chez des particuliers et bien sûr avec quelques uns de mes « chouchous ».

Nos Enchanteurs - Dans Cadoré, il y a cadeau et doré par Nicolas Céléguègne,

Qu’on me pardonne ce trop facile jeu de mots, pour rendre compte de la magnifique soirée que nous ont offert, il y a peu, Jean-Louis Cadoré et Anna Bosco. C’était au Tabou, un café associatif en bordure du Panier, à Marseille. Je pourrais définir leur recherche artistique, poétique et musicale comme l’art délicat de faire des chansons sérieusement sans jamais se prendre au sérieux. Il y en a tant, de ces chanteurs à guitare qui se croient maudits, rejetés par le « système », mal compris, mal reconnus. Ces deux-là s’en colchiquent royalement : ils chantent, ils jouent, leur complicité est drôlissime, l’union de leurs voix est un cadeau doré.

14 mai

Libé - Renaud, une affection longue durée

On ne peut pas douter de la sincérité de la démarche du documentaire Renaud, on t’a dans la peau diffusé ce lundi 11 mai sur France 3. Coauteur du film avec Nicolas Maupied, Didier Varrod est – en plus d’un des meilleurs spécialistes de la chanson française – un proche du chanteur de 63 ans qui a volontairement coupé les ponts avec le monde. Tout au plus, avons-nous de ses nouvelles – alarmantes – à la faveur d’une couverture de VSD comme en juillet.

Le Parisien - Quand Renaud évoque son retour à la musique

Le chanteur a visionné le magnifique portrait que France 3 lui consacre ce lundi à 20 h 50 pour ses 63 ans. Au point d'évoquer un retour à la musique.

Télérama - Karimouche, Action

La chanson réaliste revigorée par deux jeunes femmes, Karimouche et Zaza Fournier.La chanson réaliste n'appartient pas qu'à l'archéologie. Ou à Zaz. Deux jeunes femmes empoignent le genre et le renouvellent : Karimouche et Zaza Fournier, qui sortent leur deuxième et troisième album. Au-delà de parcours et de personnalités différents, la brune Karimouche et la blonde Zaza étreignent la réalité avec une gouaille et un mordant typique du genre. Et se plient aux figures de rigueur : elles confessent leurs bris de coeur, ne boudent pas l'accordéon, jouent les provocatrices, dégainent à l'occasion l'humour et la dérision.

RFI - Le Noiseur, flou sentimental, Premier album, Du bout des lèvres

Le cousinage avec Benjamin Biolay, notamment vocalement, est plutôt confondant. Mais il serait trop réducteur de résumer Le Noiseur, à cela. Du bout des lèvres, son premier album a d'autres qualités perceptibles et on se laisse ainsi prendre par cet univers à la fois feutré, cinématographique, intime et mélancolique.

Culturebox- Gemma sous l'aile de Tryo à la Coopérative de Mai

Gemma, jeune chanteuse originaire d'Auvergne est actuellement en résidence à la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand pour travailler ses dernières compositions. Cette semaine, elle répétait avec l'un des piliers du groupe Tryo, Christophe Mali, pour peaufiner sa présence scénique.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Courir les rues, un quintet qui décoiffe

Comme annoncé, ce sera feu d’artifices pour clôturer les quatre jours de cette 15e édition… Aussi emphatique que puisse paraître l’expression, elle est assez proche de notre ressenti. 

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Frédéric Fromet, tir nourri de chansons drôles

Ce festival Dimey de Nogent a vraiment exploré beaucoup de secteurs de cette chanson francophone qui allie des paroles et de la musique pour faire passer des idées, des histoires, des sentiments et des émotions : du lyrique d’Anne Baquet au slam de Louis-Noël Bobey, du rock de Frédéric Bobin à la fragilité assumée de Gaëlle Vignaux, les spectateurs ont bénéficié d’une variété d’expressions dont ils n’avaient peut-être pas idée initialement. Mais ils étaient loin d’avoir eu l’exhaustivité des possibilités, et Frédéric Fromet en a déroulé une autre forme : les chansons humoristiques.

Le Figaro - Souchon-Voulzy, frères de scène

NOUS Y ÉTIONS - Les deux chanteurs ont commencé leur tournée commune par une série de concerts au Palais des Sports de Paris. Émouvant.

13 mai

C'est déjà ça - La "rage positive" d'HK et les Saltimbanks

Avec le disque "Rallumeurs d'étoiles", HK & les Saltimbanks réussissent à connecter la culture urbaine et l'esprit de la bonne vieille chanson française, avec autant de profondeur que de légèreté

12 mai

Ptit blog - Brigitte : la femme à deux têtes a littéralement soulevé l'Olympia !

Les Brigitte cartonnent, les Brigitte détonnent, et ce ne sont pas les deux concerts donnés à guichets fermés à l'Olympia de Paris les 5 & 6 mai derniers qui nous feront dire le contraire ! Il ne faudra pas s'étonner devant l'avalanche de superlatifs contenus dans ces lignes, mais vraiment la femme à deux têtes a plus que jamais prouvé son efficacité !

C'est déjà ça - Parad et Sarraco, petite scène entre amis

Deux des formations charentaises les plus excitantes du moment partageaient l'affiche jeudi à Marennes

Nos Enchanteurs - Alain Nitchaeff, le diable est aux anges

.... Alain Nitchaeff est un artiste particulier. Jusqu’à ce jour, on croyait vraiment que ce qui l’intéressait dans la chanson, c’était d’en créer, puis de les graver. Guère plus : deux ou trois concerts in situ, un ou deux autres sur Paris, belle occasion d’aller saluer les collègues. Et c’est tout. Occupé par sa Compagnie, accaparé par la gestion et la programmation de sa salle mythique, on ne le savait pas plus préoccupé que ça par ses propres chansons : lui défendait celles des autres. Entre nous, il les défend bien.

Hexagone - Zaza Fournier, fille à haute tension

Quand on l’a vue en novembre dernier aux Trois Baudets, Zaza Fournier n’avait pas encore sorti son nouvel album mais testait son nouveau spectacle composé de ses nouvelles chansons. L’album Le départ est à présent sorti depuis plusieurs semaines et Zaza venait, ce mardi 5 mai 2015, le défendre et le présenter sur les planches de L’Européen.

Hexagone - Victoria Lud : un diamant sort de la fabrique

Victoria Lud. Un jeune groupe et le souvenir d’une belle émotion sur deux plateaux découvertes et un apéro concert ces derniers mois. Ce soir, Chez ta mère, Victoria Lud, se produit, pour la première fois, sur une scène toulousaine pour un concert complet de plus d’une heure. Tu viens découvrir avec moi ?

11 mai

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Frédéric Bobin, rock’n’ texte

Le spectacle de Frédéric, c’est avant tout la musique en majesté qui se sent à l’aise dans les dimensions de la grande scène, et que trois musiciens gèrent au cordeau pour qu’elle se répande en harmonie au-delà de son espace de lumière. Et quelle musique ! Du bon rock’n’roll, de celui qui vous fait, en rythme, bouger, taper du pied voire claquer dans les mains, au service de mélodies variées, riches et subtiles.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Un chat dans la main… et une chanson de l’autre !

Voilà une petit groupe bien sympathique qui, le temps d’un récital, vous entraîne avec gourmandise dans les rayons du répertoire. Ce sont trois messieurs respectables qui se sont constitués un petit stock de chansons dans lequel ils piochent en fonction des circonstances de leurs prestations. Pour le Festival Dimey, dans l’auditorium en sous-sol de la médiathèque qui porte son nom, ils ont fait honneur au poète.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Gaëlle Vignaux, funambule en scène

Ce festival prône éclectisme et ouverture, nous l’avons déjà dit. Et c’est un réel bonheur que de percevoir, au fil de sa programmation, l’infinité de formes et de styles que peut prendre la Chanson. Ce deuxième jour ne nous démentira pas.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Louis-Noël Bobey, stupéfiant jongleur de mots et de notes

A la différence des organisateurs qui pestent contre ces dates ahurissantes de vacances de printemps, j’en suis ravi : elles m’ont permis de faire la connaissance de Louis-Noël Bobey, la plus belle surprise de ce festival !

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Les Vieilles Margattes, graines d’anar

Avec un poulpe, une seiche, une « margatte » pour effigie, avec du rouge et noir, avec de la rage revendiquée,  ces trois gars, plus punks que chanson, débarquent de Bretagne sur un  festival très éloigné de leur univers.  Qui plus est, on leur a confié la tâche d’être le traditionnel « fil rouge » de l’événement. Explication : ils sont chargés non seulement de l’animation de l’incontournable « troisième mi-temps » mais aussi de porter leurs chansons hors enceinte du centre culturel où se déroulent les concerts.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Claire Danjou, chanteuse en vol ?

Pour sa troisième soirée, le festival a fait le choix d’offrir la grande scène du centre culturel à cette artiste du Nord,  découverte aux terrasses des cafés, dans les rues de Barjac. Sa fraîcheur, son charme indéniable, sa voix claire et précise, son vaste répertoire de reprises n’avaient pas non plus échappé à la vigilance de NosEnchanteurs.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Barzingault, quête de repères dans un monde dézingué

Barzingault sur scène avance masqué, à l’image de son entame de concert : il est seul éclairé sur la scène derrière son piano qu’il ne quittera pas, et nous aligne pendant plusieurs minutes une série ininterrompue de réflexions disparates basées sur des jeux de mots. Dans leur expectative, les spectateurs s’amusent de certains rapprochements sémantiques qui font toujours mouche. Enfin arrivent les premières notes de musique et la première chanson, la scène s’éclaire alors totalement et tous ses musiciens apparaissent : un batteur, un contrebassiste, une accordéoniste et une violoniste ; ces deux dernières donneront aux chansons une coloration musicale plaisante et festive de danses populaires (on trouvera tantôt des citations musicales de Bella Ciao).

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : mai, le joli mai chez Dimey

Soirée d’ouverture de la 15ème édition, Nogent, Haute-Marne,

Il faut croire que les dieux se sont concertés sur l’Olympe ou ailleurs pour offrir à cette journée la douceur de l’air, le soleil et le vert  qui éclabousse tout, tout autour. La pluie qui inonde les champs alentour a bien voulu aller voir ailleurs. Et pour être en harmonie, le président de l’association Bernard Dimey, Yves Amour, qui vous accueille, arbore l’une de ces chemises à fleurs dont il a le secret.

 

dimanche, 28 décembre 2014

L'actualité de la chanson française du 22 au 28 décembre (mise à jour)

Cette semaine avec les albums 2014 de C'est déjà ça, le blog des journalistes de Sud Ouest

Le clip de la semaine : Arkadin - Valhalla

Une journée en vidéo avec : vendredi avec Parad, samedi avec Vianney et dimanche avec Christine and the Queens.

A la une

C'est déjà ça - 2014: les top 10 de la rédaction de "C'est déjà ça"

L'exercice est aussi rituel et convenu que plaisant: sélectionner les dix albums qui ont marqué l'année, toujours un savoureux casse-tête. Voici nos deux best of (en français dans le texte), différents et donc complémentaires.

Libé - Christine and The Queens, le trône

De l’art de ne pas brûler les étapes pour parvenir à gravir inexorablement les échelons (à méditer à l’heure volatile du tout tweet qui à peine diffracté ne forme plus qu’un petit tas de cendres) : Christine and The Queens aura mis en effet trois ans, depuis les premières manœuvres d’approche ayant commencé à propager la rumeur (Loge, Point éphémère), avant de s’imposer comme le consensus electro pop recevable que l’on sait - reprenant en quelque sorte et dans une moindre mesure le flambeau de Stromae.

Le Parisien - Christine and the Queens, féminin plurielle

Un premier album disque d’or, des concerts complets et une critique unanime. En quelques mois, la chanteuse et danseuse androgyne s’est imposée sur la scène musicale française.

Télérama - Christine and The Queens : “J’adorerais être une icône gay”

Mais qui est Christine ? Et qui sont ces mystérieuses Queens ? Rencontre avec une artiste androgyne qui sort du lot, après son concert à Bourges.

28 décembre

L'Express - Les chemins buissonniers de Vianney, Par

Pourquoi lui? Parce que son premier album révèle un chanteur à part, un Dick Annegarn de son époque. 

Un sens de la mélodie imparable et rassembleuse, une voix virevoltante et des textes habiles: porté par le single «Je te déteste», Vianney sort son premier album («Idées blanches») lundi.

Le Parisien - Chanson : vous allez adorer Vianney

Il chante « Je te déteste ». Mais on aime ce chanteur de 23 ans, révélation du moment avec son excellent premier album.

26 et 27 décembre

Nos Enchanteurs - Sale petit bonhomme : du Brassens dans les gènes

..... Oui, autre chose, y’a du Brassens dans les gènes, pas des trucs tirés de savants alambics, que du naturel, des rimes simples qui en disent beaucoup, qui en disent long. Cette pendue à La potence qui nous laisse comme des cons, celle qui par-ci par-là ôte sa chemise dans de nouveaux bras et s’offre A sa guise, ces vieux en maisons de retraite qui conspuent les guinguettes pour Woodstock et ACDC, celle qui se rêve en robe blanche sous les mains douces d’un mari, « les douces parenthèses / Que l’on met à la vie / Et toutes ses fadaises », ces fesses rebondies qui illustrent si bien le livret faisant écho à la rondeur des vers, cet amant qui vous prend votre femme et à qui il ne faut pas jeter la pierre… Tout est certes original mais tout s’inscrit dans une tradition qui est un constant hommage, comme une prolongation du Sétois, comme si les radicelles de ses vers inspiraient Mouzac.

Nos Enchanteurs - Jour de Fête : et vlan, ça swingue !

A Nantes et alentours, et pourquoi pas près de chez nous, que dis-je, chez vous, carrément au pied du sapin, ce jeune et fringant trio pour donner du peps à vos cadeaux ? Cadeau pas cher de surcroît : 1,15 € la chanson ! Qui dit mieux ?

Les Inrocks - Parad, de la chanson française étrange et incontrôlée

On l’a connu punk avec Gâtechien. Laurent Paradot cachait bien son jeu complexe, son aisance mélodique et sa voix de drame. Devenu Parad, il devient surtout un auteur d’envergure, martelant ses mots graves avec la malice renfrognée d’un Arnaud Fleurent-Didier, la rage délavée d’un Fauve ≠ devenu vieux mâle solitaire.

Double Note (Victor Hache) - Brigitte joue double entre désir et jouissance

Trois ans après leur premier album Et vous, tu m’aimes ?, le duo composé d’Aurélie Saada et de Sylvie Hoarau sort À bouche que veux-tu (chez B. Records-Columbia). Un disque antimorosité dédié au thème de l’amour : « C’est plus particulièrement un album sur le désir et la jouissance, confie Aurélie. Dans le premier disque, avec un titre comme Battez-vous, il y avait quelque chose d’assez triste et douloureux, de l’ordre du combat.

Là, c’est comme si Brigitte sortait la tête de l’eau, enfin ! » Désormais, les Brigitte entendent « prendre du plaisir » en étant « plus aventurières ». Une manière jubilatoire d’être et un sourire à l’existence qui fait écho à leur nom de scène qui, à leurs yeux, symbolise l’idée de liberté

Nos Enchanteurs - Sourigues : souriez, je chante chez vous !

Ça se nomme Chant’Appart en Vendée (c’est d’ailleurs là où c’est né), Chante Jardin du côté de Lyon, Chansons chez l’habitant à Aix-en-Provence, Chansons à domicile à Vesoul, Chants domicile fixe à Foix, Concert appart’ par le concierge un peu partout (une initiative commerciale) et ça porte des tas d’autres noms ailleurs. On recule les meubles, on fait un peu de place et la chanson y est comme chez elle, dans un rapport direct au public. Des réseaux souvent inconnus du grand public, de grande convivialité, où la chanson trouve non seulement refuge mais aussi un nouveau public et c’est important. Aujourd’hui nous sommes à côté du Puy-en-Velay

Nos Enchanteurs - Les Filles du Canal : Garance / Gaëlle Vignaux

..... C’est donc Garance qui attaque les hostilités, seule en scène avec sa guitare, pas bégueule, bardée de son bagage de beau bagout. D’emblée, le contraste est saisissant entre son apparence frêle, presque sage, et son abattage impressionnant quand elle monte dans les tours, scandant sa passion telle un fruit acide qui agacerait les dents en donnant envie d’en gouter d’avantage encore… Le jeu de guitare est volontiers percussif et rentre-dedans, les mots, agilement portés par d’altières allitérations, sont au service gagnant de foisonnantes idées rock et folk… La force des chansons de Garance est de savoir sembler légères au premier abord, avant de dévoiler une profondeur cachée à même

RFI - Le charme discret d’Alain Souchon et Laurent Voulzy, Alain Souchon & Laurent Voulzy, premier album en duo

Le premier disque co-écrit par les deux complices Souchon et Voulzy tient-il les promesses de cette réunion de deux talents ? L’album, éponyme, suscite plutôt une légère déception malgré l’harmonie, la tendresse et le savoir-faire qui s’imposent au fil des pistes. Écoute…

Les Inrocks - “Audiorama” de Mermonte, pour les jours de pluie comme ceux de joie

Le deuxième album de ces Rennais est une immense réserve de merveilles et de joies. Critique et écoute.

On conservait jusqu’à il y a peu, au creux de la poche, un précieux trésor. Un raviveur de joies, un rehausseur de bonheur et la preuve que le souvenir n’avait pas été un songe : une courte vidéo du concert des dix Rennais qui composent Mermonte sur scène, lors de leur concert au Festival de musique émergente (au Québec) l’année dernière.

L'Express - David McNeil, chanteur hors père Par Gilles Médioni

Il a écrit Hollywood, repris par Yves Montand, et Mélissa, pour Julien Clerc. Notamment. Après deux décennies d'absence, David McNeil revient avec Un lézard en septembre, entouré de Souchon, Charlebois, Hardy, M...

24 et 25 décembre

C'est déjà ça - Le retour de David McNeil

Evénement: l'un des plus grands auteurs de la chanson n'avait pas sorti d'album depuis le magnifique "Seul dans ton coin". Vingt-trois ans d'absence pour celui qui a écrit pour les plus grands, de Souchon à Julien Clerc, de Charlebois à Le Forestier. "Un lézard en septembre" sort le 12 mai.

Plus de 20 ans d’absence, c’est long. Les aînés se souviendront d’Hollywood, repris par Montand, les plus jeunes de ses chansons écrites pour les autres : Julien Clerc (Mélissa) ou Alain Souchon (J’veux du cuir), entre autres, qui ont traversé le temps. Avec Un lézard en septembre, son premier album studio depuis 1991, et dont la réalisation est signée Dominique Blanc-Francard, David McNeil effectue un retour discographique plus qu’attendu : magnifique.

C'est déjà ça - La cavalerie Mermonte

Le collectif rennais mené par Ghislain Fracapane fait son trou parmi les groupes qui montent, avec une force sereine mais puissante

Les Inrocks - Mermonte : le film “Onamission” en avant-première

On savait qu’on ne ferait jamais tout à fait le tour d’Audiorama, deuxième album de Mermonte paru un peu plus tôt dans l’année. Et si l’album, inaltérable collection de morceaux en forme de monts et merveilles, est déjà en soi un fantastique périple, on pourra bientôt à nouveau partir en voyage en compagnie des Rennais grâce au film Onamission.

C'est déjà ça - Le bijou voyageur de Mermonte

Le groupe rennais s'est prêté à un film ovni de 28 minutes, à voir pendant une semaine sur le site des Inrockuptibles

Les Inrocks - Mermonte : album en écoute en avant-première commentée

..... l’impétueuse magie des constellations mélodiques d’Audiorama, la brillance de ses arrangements ardents, la logique fougueuse de ses morceaux à géométrie variables, sa kraut-pop de conte de fée a dessiné ses propres humeurs, formé ses propres paysages. Toujours changeants, jamais lassants : on l’écoute depuis quelques semaines, on l’écoutera encore sans doute quelques années.

Les Inrocks - Groupe à suivre : La Féline, “moderne, c’est déjà vieux”

Après cinq ans à squatter l’underground parisien, La Féline annonce avec un EP, “Adieu l’Enfance”, l’album qui la fera sortir de l’ombre. En se recentrant sur le français après avoir fait sonner l’arabe, l’anglais et l’espagnol comme personne, La Féline trouve la formule d’une cold wave minimale, d’une pop intelligente, nocturne et sensuelle.

Sensation Rock - La féline

Sa voix douce et feutrée, ses cheveux noirs de geai, ses yeux de lynx d’un bleu étrange et pénétrant , tout chez Agnès Gayraud nous évoque déjà que La Féline est bien plus qu’un nom de scène. Nous rencontrons la chanteuse et guitariste dream pop au détour d’un concert solo organisé par les Bains Douches de Besançon.

23 décembre

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le sex-appeal de Mistinguett

...... Superbement incarnée par Carmen Maria Vega, électrique et désirable, on découvre une femme moderne, libre, qui ne s'en laisse pas conter dans le Paris des Années folles. Paillettes, plumes et gambettes sur fond de trafics en tous genres, avec durs à cuire et marlous… Les paroles des chansons, pétillantes et cavaleuses, sont de Vincent Baguian sur des musiques de Jean-Pierre Pilot et William Rousseau. Et ça joue, et ça danse et ça chante pour de bon! Portée par une troupe efficace de comédiens et danseurs parmi lesquels Patrice Maktav, excellent dans le rôle de Léon Volterra (qui fut le propriétaire du Casino à partir de 1918), Ciryl Romoli dans celui du fameux metteur en scène Jacques-Charles, ou Fabian Richard, le voyou, l'intrigue monte crescendo jusqu'à l'éblouissant final où Mistinguett descend, et avec quelle classe!, les grands escaliers du Casino. Une réussite, dans toute la force du terme.

Nos Enchanteurs - Caroline Loeb et Sand, ma vie, son oeuvre

Dans la vie de Caroline, il y eut sa période Mistinguett et Madonna, voici maintenant George Sand. Et quand on s’attarde un peu sur le contexte, sa vie, et son œuvre, on constate que depuis George Sand, il y a encore pas mal de choses à faire… Ce qui renvoie indirectement à une phrase de Maximilien montant à l’échafaud : « Je ne crois pas que la Révolution soit finie », et aussi à ce qu’aurait pu dire un an avant, Olympe de Gouges, que ce bon Robespierre fit guillotiner pour lui raccourcir les idées féministes d’égalité appliquée aussi aux femmes, l’insolente…

Télérama - Lavilliers, Acoustique
Quatorze succès issus de quarante ans de carrière, avec des arrangements et des duos inédits... et toujours la voix chaude de Lavilliers.

Un an pile après la sortie d'un album le montrant au meilleur de sa forme, Lavilliers revisite son propre répertoire en acoustique. Exercice convenu à l'approche de Noël ? Sur le papier, sans doute. Mais le résultat dépasse de beaucoup les petites manoeuvres marketing. D'abord parce que les quatorze titres retenus — pour la plupart des ­succès — sont des démonstrations d'écriture concise et maîtrisée. Ensuite parce qu'à 68 ans Lavilliers chante d'une voix chaude et précise, qui ne s'altère pas.

22 décembre

Francofolies 2015: les premiers noms pour la grande scène

Ouf, il n'y aura pas que Johnny à Saint-Jean-d'Acre en juillet prochain: les Francos viennent d'annoncer de nouvelles têtes d'affiche, de Christine & the queens à Thiéfaine en passant par Véronique Sanson.

C'est déjà ça - Seul avec son piano et ses mots, Thomas Fersen dit tout

Seul en scène, le chanteur dévoile des "sketchs en vers" et revient à la quintessence de ses chansons. Un spectacle qu'il voit comme "une page qui se tourne". Voyage dans la tête d'un créateur virtuose

vendredi, 26 décembre 2014

Parad - "Une cure de sommeil"

Parad - Le Bonheur Inquiet

Parad, Jurer de rien

Portrait de Laurent Paradot

Parad, Encéphalogramme plat