Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 février 2019

L'actualité de la chanson du 1er au 7 février

Les artistes de la semaine : Jérémie Bossone, Lara Fabian, Hubert Lenoir, Charlelie Couture, Enrico Macias,Thomas Breinert, La Sido, Olivier Marguerit

L'album de la semaine : La Sido, Pour tout bagage on a 20 ans

LA SIDO

Nos Enchanteurs - Mi fa sol, La Sido

Pour tout bagage on a 20 ans. Ce vers extrait du célèbre Vingt ans du père Léo claque comme un manifeste pour La Sido, six musiciens de jazz réunis autour de la chanteuse Sidonie Dubosc. Dame, c’est que chacun des membres du collectif ne l’a qu’à peine dépassé, ce cap symbolique de la vingtaine ! Sept artistes issus du Conservatoire de Chalon sur Saône, qui osent se lancer, avec la vigueur de la jeunesse et l’assurance de ceux qui n’ont rien à perdre, dans un spectacle consacré aux deux maîtres de la chanson française que sont Boris Vian et Léo Ferré. Avec un disque à la clé, financé par crowdfunding, en guise de carte de visite. C’est gonflé, c’est frais et ça nous plaît.

OLIVIER MARGUERIT

Télérama - A terre !

Des mélodies à fredonner, une douceur vocale grisante… Olivier Marguerit, alias O, rend à la pop music ses lettres de noblesse.

S’il est une expression qui s’est peu à peu vidée de sa substance, c’est bien celle de pop music. Apparue au tournant des années 1950 et 1960 pour définir une esthétique plus harmonieuse que celle du rock classique, elle a fini par être utilisée à tort et à travers. Au point de se demander aujourd’hui : qu’est-ce qui est pop, dans le paysage multifractionné des musiques populaires ?

France Inter - O (Olivier Marguerit) tombe à terre pour mieux se relever

"À terre !", c'est le titre du nouvel album d'un auteur-compositeur-interprète qui s'appelle Olivier Marguerit et qui avance sous le nom de scène O. Trois ans après "Un torrent, la boue", son premier album déjà chroniqué dans Pop & Co, O est de retour avec un disque soigné, très orchestré, poétique et précis.

HUBERT LENOIR

RFI - Hubert Lenoir, tout ce qui brille

Hubert Lenoir, look androgyne et véritable bête de scène est le nouveau phénomène en provenance du Québec. À coups de provocations, d'exaltations culottées et de chansons aussi hybrides qu'excitantes, le chanteur de 24 ans s'apprête à partir à l'assaut de la France. Et on lui prédit une conquête radieuse.

D'abord, rembobiner le film. Juin dernier, Francofolies de Montréal. Aussitôt débarqué dans la ville lumière, la rumeur est galopante : un nom s'imprime sur toutes les lèvres. On nous martèle qu'il est la sensation du moment, qu'il a une personnalité hors du commun, que la direction du festival a été dans l'obligation de changer de salle tant la demande était importante.

Télérama - Hubert Lenoir, Darlène

Ingénieux, le jeune Québécois mêle jazz et glam rock flamboyant sur ce premier album solo. Avec l’acceptation de soi pour manifeste.

Réputation flatteuse : à 23 ans, Hubert Lenoir serait le nouveau petit prodige du Québec, au look androgyne, aux ­attitudes provocantes, aux influences musicales foisonnantes, et dont le premier album inspiré d’un roman de sa compagne mettrait en lumière les rêves et malaises de sa génération. Rien que cela ?

CHARLELIE

France Info - CharlElie Couture : "Ma musique c’est mon bateau, mes musiciens mes marins, moi je suis le skipper, les médias font la météo et le public fait la mer"

Chanteur, compositeur, peintre, graphiste, écrivain et poète, appartenant au mouvement multiste, CharlElie Couture est de retour avec son 23e album, intitulé Même pas sommeil, qui sort vendredi 24 janvier.

RFI - Deux minutes avec Charlélie Couture

Chanteur, écrivain, photographe et peintre, Charlélie Couture répond aux questions de RFI Musique. Il évoque son 23e album studio Même pas sommeil et ses influences. 

ENRICO MACIAS

Culturebox - Enrico Macias, 80 ans, se prépare pour son 26e Olympia : "J'ai appris que les peuples sont les mêmes partout"

Enrico Macias était hier l'invité de 20h30 le dimanche sur France 2. A 80 ans, et alors qu'il s'apprête à investir l'Olympia pour la 26e fois, l'auteur des "Filles de mon pays" évoque ses 57 ans de carrière. Il est rejoint en fin d'émission par Kendji Girac, qu'il a invité pour un duo sur son nouvel album.

"Enrico c'est la joie de vivre. Enrico il me fait penser à un pays lumineux, coloré. C'est l'Algérie, le soleil". Il y a des noms comme cela qui recèlent en eux un fort pouvoir évocateur. Enrico Macias fait partie de ces artistes qui, au fil d'une carrière ont su tisser des liens très étroits avec leur public et au-delà. Sa sensiblité, son humanisme, son amour des femmes génèrent un capital sympathie immédiat.

LARA FABIAN

Radio Canada - Lara Fabian présente ce qui sera peut-être son dernier album, mais pas ses adieux

La célèbre auteure-compositrice-interprète était « extrêmement fébrile » mercredi, en présentant Papillon en primeur à un groupe de journalistes. Cet album pourrait bien être son dernier, sous ce format.

Entre des enregistrements de La voix et une tournée internationale, c’est en pyjama, cloîtrée dans son sous-sol de la rue Metcalfe, à Montréal, que Lara Fabian a écrit son nouvel opus en sept jours seulement.

LES VICTOIRES DE LA MUSIQUE

France Info - Victoires de la musique 2019 : Jeanne Added, Angèle et Bigflo & Oli déjouent les pronostics

L'édition 2019 des Victoires de la musique, présentée par Daphné Bürki, s'est déroulée à la Seine musicale et en direct sur France 2 ce vendredi 8 février. Jeanne Added a été sacrée artiste féminine de l'année et remporte la Victoire de l'"album rock" pour son disque "Radiate". Autres grands gagnants Bigflo & Oli remportent la Victoire de l'artiste masculin et l'album de musiques urbaines.

Beaucoup pariaient sur Eddy De Pretto et Christine & the Queens, nommés respectivement dans trois et deux catégories. Finalement, ce sont les outsiders qui ont été choisi par le collège des 600 votants

France Inter - Découvrez les nominations des Victoires de la Musique 2019

Le 8 février prochain, la Seine Musicale accueillera la 34e cérémonie des Victoires de la Musique, diffusée en simultané sur France 2 et France Inter. Dès aujourd’hui, découvrez les artistes nommés dans les différentes catégories.

C’est le grand rendez-vous annuel de la musique francophone : le vendredi 8 février se tiendra la 34e cérémonie des Victoires de la Musique, diffusée en direct sur France 2 et France Inter en direct de la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt. 

Qui succèdera à Orelsan et Charlotte Gainsbourg en tant qu’artistes masculin et féminin de l’année, à Juliette Armanet et Gaël Faye pour les prix des révélations, et à “Dommage” de Bigflo et Oli au titre de la chanson de l’année ? Les nommés ont été révélés ce mercredi au Casino de Paris. 

jeudi, 07 février 2019

L'actualité de la chanson française du 25 au 31 janvier

Les artistes de la semaine : Bruit Noir,Tété, Lou Doillon, Ramon Pipin, Manu Katché, Christophe Delabaere, Les Wriggles

Le clip de la semaine : Tété - King Simili

L'album de la semaine : Les Wriggles, Complètement Red

MANU KATCHE

RFI - Le jazz de Joe avec Manu Katché

Chaque semaine, dans L'épopée des Musiques Noires sur RFI, Joe Farmer met en relief la diversité des couleurs sonores nées de la diaspora africaine dans le monde. Manu Katché a prouvé tout au long de son éclectique parcours que la cadence de ses racines ivoiriennes a façonné son jeu de batteur résolument inventif et ouvert. Son dernier album en date est une nouvelle démonstration de cette curiosité jubilatoire du rythme qu’il aime malaxer sans s’interdire de surprendre son auditoire. The ScOpe est, en effet, une aventure musicale déroutante mâtinée de trip-hop et de circonvolutions afro-pop audacieuses, mais rigoureusement ciselées. Une fois de plus, Manu Katché expérimente avec le talent de l’instrumentiste aguerri.

RAMON PIPIN

Nos Enchanteurs - Qu’est-ce qu’il est bon, Ramon Pipin !

.... Or donc, le voici de retour avec un nouvel album, intitulé Qu’est-ce que c’est beau. Titre usurpé ? Certainement pas pour l’objet-même, en tout cas ! Pour un prix modique, vous recevez en effet un magnifique coffret regroupant, outre le CD bien sûr, un livret illustré de 44 pages débordant de paroles de chansons, de photos des comparses et de remerciements émus, et un recueil d’aphorismes richement enluminé par Olivier Legan et nommé judicieusement « Perles à Pipin ». Je ne résiste pas à l’envie de vous en livrer un extrait : Parfois, devant le désarroi du monde, je me sens impuissant. Alors j’écoute un vieux disque de Dylan. Et ça ne change rien…

BERTRAND BELIN

Baptiste Vignol - Le coup du boa

Si le génie était gage de succès, Bertrand Belin serait une star. Son sixième album, PERSONA, vient de sortir et c’est probablement le meilleur de sa discographie, le plus abouti, musicalement, où l'auteur, fidèle à ses lacis, nous attire dans des forêts obscures peuplées de rêves, d'épouvantes et de nostalgies. « La nuit je parle, je parle seul / Je te parle tout seul / Pour te dire des choses nouvelles… » (Choses nouvelles). Les gens pensent à Bashung lorsqu'ils tombent sur Belin, pour sa voix de boa, d'abord, qui étouffe sa proie, pour l'univers aussi, et ses percées labyrinthiques. Mais on aurait tort d'oublier la probable influence de Dick Annegarn, de Marcel Kanche ou de Rodolphe Burger, ces artistes qui ne transigent pas.

RFI - Bertrand Belin: un chanteur, ciseleur de mots

Bertrand Belin, chanteur, guitariste et écrivain fait la Une de cette rentrée de janvier 2019, avec la parution de son troisième roman Les grands carnivores chez POL et la sortie de Persona, son sixième album (cinq 7 Wagram).

RADIO ELVIS

C'est déjà ça - Radio Elvis: "J'ai fait peau neuve"

Le trio fait basculer son rock littéraire dans un univers plus intime. L'amour, le temps qui passe, le harcèlement scolaire, le fanatisme religieux, le chanteur Pierre Guénard aborde les sujets de front et présente la tournée qui va démarrer sur ses terres d'enfance, dans les Deux-Sèvres

MAUD LUBECK

Baptiste Vignol - Ça raconte Maud

Rester calme, ne pas s’enflammer, éviter la critique idolâtre. DIVINE vole d’éloges en louanges. Faut-il se méfier du vent chaud? Tellement d'artistes ont connu ce bonheur provisoire avant de disparaitre corps et âmes. Mais là, quand même. En neuf chansons brèves (pas de remplissage ici) et 23 minutes d'élégance, Maud Lübeck dépeint avec une mélancolie magnifique les choses de l’amour quand il éclot, les feux du hasard, de la rencontre, les peurs que la passion inspire, ses promesses et ses inconnues, ses bonheurs indicibles, ses tendres plaintes, le vertige fou des sentiments…

LOU DOILLON

RFI - Lou Doillon revient sur scène avec son troisième album

En français, un soliloque, c’est lorsqu’on se parle à soi-même. La fille du cinéaste Jacques Doillon et de la star Jane Birkin, voulait aussi le partager en musique. Plus rock, son disque casse son image de chanteuse folk fragile.

POMME

Télérama - Pomme : “Ado, j’aurais aimé pouvoir me reconnaître dans des chanteuses lesbiennes”

Petit nom à croquer et physique d’adolescente, la chanteuse Pomme s’est discrètement installée dans le paysage de la nouvelle chanson française, enchaînant les salles bondées. Ce soir-là, cette icône d’une homosexualité assumée nous avait reçu, en toute simplicité, dans sa loge juste avant son entrée sur la scène du Trianon, à Paris.  

jeudi, 31 janvier 2019

L'actualité de la chanson française du 18 au 25 janvier (mise à jour)

Les artistes de la semaine : M, Bertrand Belin, Marjolaine Piémont, Collectif 13, Les hôtesses d'Hilaire, Sacha Toorop, Benoît Paradis trio, Nicolas Duclos .....

Le clip de la semaine : Bertrand Belin - Nuits bleues

L'album de la semaine : Bertrand Belin, Persona

BERTRAND BELIN

France Info - Bertrand Belin, des chansons et des mots

Voix singulière sur la scène française, Bertrand Belin vient de sortir son sixième album, "Persona", marqué par les mêmes obsessions qui habitent son chant bien particulier, marqué par l'épure et le minimalisme.

Depuis 15 ans qu'il sort des disques sous son nom, Bertrand Belin a très peu varié ; son sixième album, Persona, ne dérive qu'à la marge. Chaque mot y est pesé au trébuchet, dans une économie qui frôle parfois le minimalisme. Le langage poétique de Bertrand Belin se nourrit d'épure, de silences même parfois. Et c'est parfaitement conscient. "J'écoute la musique, les reliefs, comme un paysage, explique-t-il, et je décide de planter un bâton tous les 50 au lieu de 5 mètres ; je me dis que ça suffit".

Télérama - Bertrand Belin, Persona

Ses chansons à la poésie brute ne sont ni pop, ni rock. A son habitude, l’esthète punk signe un album radical. Et ancré dans son temps.

Peut-être parce que le disque nous est arrivé en pleine éclosion des Gilets jaunes. Ou bien parce que ses textes sont légèrement moins hermétiques que d’ordinaire. Toujours est-il que des visions très nettes nous sont d’emblée venues à l’esprit. Sociales et politiques. Le tableau d’une humanité accablée par le poids d’un quotidien sans luxe ; la fuite nocturne d’un exilé, la glissade d’un infortuné, la ronde mécanique d’un salarié.

COLLECTIF 13

L'Humanité - « Nous appelons à lutter en cultivant de la joie »

Les gais lurons du Collectif 13, issus notamment de Tryo, Massilia Sound System et la Rue Kétanou, dédient leur CD Chant libre aux frondeurs des ronds-points. Entretien.

En 2015, quand des artistes des formations Tryo, le P’tit Son, Massilia Sound System, le Pied de la pompe et la Rue Kétanou ont fondé le Collectif 13 avec les chanteurs ­Syrano et Alee, tous croyaient à une expérience unique, qui se limiterait à un disque. À la suite du succès de l’opus éponyme et des cent concerts donnés en deux ans, il réitère la folle aventure, avec un nouvel album enthousiasmant (Chant libre) et une autre tournée. Rompus à une large palette de styles, ces inspirés troubadours des temps modernes ont concocté des chansons aux mélodies pétulantes et aux harmonies chatoyantes. Des hymnes jubilatoires, frondeurs, qu’on a envie de chanter à tue-tête, tous ensemble, aux ronds-points.

RFI - Collectif 13 : festifs, familiers et fraternels

Près de 4 ans après 13, un premier album écoulé à 10 000 exemplaires, Collectif 13 revient avec Chant Libre. Festifs, familiers et fraternels sont les qualificatifs qui collent le mieux à cette quinzaine de titres enregistrés par ces 13 doux rêveurs réunis en un collectif pour le meilleur et pour le rire.

Sarcastiques, ironiques ou simplement légers, les textes de ce collectif constitué de Guizmo et Danielito, de Tryo, Gari du Massilia Sound System, Mourad de La Rue Ketanou, Gérôme, Erwann et Fred du Pied de la Pompe, Alee et Max du P’tit Son, de Syrano, DJ Ordœuvre et de leurs techniciens son et lumière revendiquent, sur tous les tons, un esprit contestataire. Leur doctrine : un sens affûté du bon vivre, emprunt au quotidien de soleil, de farniente, un refus des conventions et parfois même d’un certain jemenfoutisme.

NICOLAS DUCLOS

Nos Enchanteurs - Nicolas Duclos, à huis-clos

Troisième album pour Nicolas Duclos et pas un article à ce jour sur NosEnchanteurs. Erreur Aujourd’hui réparée. Dès le disque posé sur la platine, la vie s’en échappe, d’une voix claire, ferme, d’emblée sympathique. On sait qu’on ira au bout de l’album, des treize titres qui le composent. C’est un enregistrement public (tiens, singulier artiste que celui-ci, qui n’écrit pas « live » sur la pochette) au Forum Léo-Ferré, captation en mai 2017 (sortie de l’album en avril 2018). Un piano-voix en solo, par trois fois distrait par l’accordéon de Léo Varnet.

SACHA TOOROP

RTBF - Sacha Toorop - Itinéraire d'un amateur professionnel

Âme sensible, homme sincère, bricoleur et batteur sans pareil, Sacha Toorop a donné sa voix à Zop Hopop, avant d’ouvrir son cœur à la chanson française. Autodidacte, ce multi-instrumentiste s’est aussi forgé une solide réputation aux côtés de Dominique A, Yann Tiersen ou Françoiz Breut. De retour en solo et sous son nom, il signe aujourd’hui Les Tourments du Ciel, un album témoin de son temps, conscient de l’époque. Entre démarche écolo et exigences citoyennes, Sacha Toorop affine sa pensée et affirme sa plume. Au plus près de la vérité.

BENOIT PARADIS TRIO

Le Devoir - L’expérience a du bon

Mine de rien, même s’il navigue toujours un peu en marge, sur les chemins de traverse, le Benoît Paradis Trio sévit sur disque et sur scène depuis douze ans maintenant avec sa chanson jazz décalée. Et si le temps, parfois, ne fait rien à l’affaire, l’expérience, elle, laisse sa trace.

« Comme vous dites, mon cher ami ! » rit Benoît Paradis d’un rire un peu fou. Avec le chanteur-trompettiste et son groupe, il y a des choses qui ne semblent pas changer, comme cet esprit décalé et théâtral, qui s’imbrique si bien avec un certain classicisme jazz.

PANDORE

Nos Enchanteurs - Ouvrir le disque de Pandore

On le dit souvent : la scène lyonnaise est d’une richesse incroyable qui, chaque année, nous amène de nouvelles pépites. C’est encore le cas avec Pandore, de son vrai nom Guillaume Payet, dont l’album de sept titres, Enfant du vide, a de quoi nous scotcher. Tout y est beau, paroles musique et interprétation, bien en place, passionnant. « Je suis poème, je suis morose / Je suis l’élan qui s’entrepose… »

MICHEL LEGRAND

L'Express - Michel Legrand, une vie dans le tourbillon de la musique

Paris - Créateur des thèmes des "Parapluies de Cherbourg" et des "Demoiselles de Rochefort", compositeur français aux trois Oscars, Michel Legrand a vécu dans un tourbillon musical, passant avec le même appétit du jazz à la variété, de la direction d'orchestre au cinéma.

Au cours d'une carrière de plus de 50 ans qui lui a valu une renommée mondiale, ce musicien touche-à-tout a travaillé avec les plus grands de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - Michel Legrand, 1932-2019

La presse est friande de phrases définitives dont elle aime rivaliser à la mort des artistes : « c’était le dernier des géants », « c’était le plus grand », que sais-je encore. Qu’elle se contente cette fois de dire simplement « c’était Legrand ». Sans mal, Michel Legrand a bercé un peu beaucoup toutes nos vies, toujours se rappelant à nous par une chanson ou une musique à la radio, au temps il n’y avait pas beaucoup de stations et que tous les artistes qui y passaient étaient notre bain, notre bien communs. A la radio donc, au cinéma aussi, dans un style inimitable, qu’il soit chanteur, ou simplement parolier et compositeur. Il y a un style Legrand, un ADN inimitable : tous les faussaires s’y sont cassé les dents.

AZZOLA

RFI - Marcel Azzola, le jazz et la java

L’accordéoniste français Marcel Azzola, qui avait su marier jazz et accordéon et accompagné de grands noms de la chanson française, vient de s’éteindre à l’âge de 91 ans, après une vie entière dédiée à sa passion pour l’instrument.

Un rythme d’accordéon enflammé et virtuose, et ce fameux "Chauffe Marcel !" scandé par Jacques Brel sur l’enregistrement de la chanson Vesoul, voilà l’un des célèbres faits d’armes que Marcel Azzola laisse à la postérité. Mais limiter ce grand accordéoniste à cette seule anecdote serait évidemment bien trop réducteur pour un musicien qui a su donner ses lettres de noblesse à un instrument populaire.

M

France Inter - -M- au pied de la lettre

Il est le musicien le plus primé aux Victoires de la musique ! Dans "Lettre infinie", son nouvel album, il renoue avec son alter ego à cornes, et signe un disque tout en intimité et déclaration. Matthieu Chedid, -M-, est l'invité d'Augustin Trapenard.

Il est sans doute le guitariste français le plus doué de sa génération. Il y a vingt ans, naissait son alter ego, costumé, cornu et déjanté ! Après l'avoir abandonné quelques années, il renoue avec lui dans "Lettre infinie", un album aux accents funk et pop, qui sortira le 25 janvier.  

Baptiste Vignol - Ça sonne faux

Car comment la jeunesse séduite par la grâce magnétique d’une Angèle, ou d'une Clara Luciani, pourrait-elle succomber aux couinements ressassés d’un clown en perruque jaune moutarde? Ce costume, franchement... Etait-ce bien nécessaire? Quel embarras masque-t-il? Le malaise de s’être perdu dans un absurde affublement? Qu’est donc devenu le crack qui chantait Je dis aime ou Bonobo? Un zèbre? Un homme passe-partout? Mister mystère.

Culturebox - -M- revient avec "Lettre infinie", un album en demi-teinte

Après le superbe "Lamomali", Matthieu Chedid revient à son personnage de -M- haut en couleurs, mi-guitariste de funk-rock, mi-héros de BD. Son dernier album "Lettre infinie" à paraître ce 25 janvier, propose 13 lettres musicales et intimes adressées à son public. Même si on ne doute pas de la sincérité de la démarche, l'ensemble ne convainc pas totalement.

ZEDRINE

Claude Févre - Zédrine, « On a marché combien de siècles »…

Voilà que Zedrine nous revient… Et même s’il croit nous faire faire un pas de côté –une chute est si vite arrivée quand on avance en âge ! –  s’il nous imagine loin de cette écoute de chanson, nous nous sentons singulièrement familière de cette approche du texte et des sons qui le soutiennent. Avec son complice Aurélien Calvo, bidouilleur d’atmosphères, de rythmes, de scansions, il revient avec cinq titres, en attendant deux autres livraisons…

Au fond, que nous importent les mots, les étiquettes – slam, rap, chanson, électro, spoken word… ? Un peu tout à la fois –  si l’émotion est là, bien là, et si les mots sonnent, résonnent à notre oreille et plus encore à notre cœur ! Car cette création, aux côtés d’autres noms comme Govrache, Archibald, Nevché, Mehdi Krüger ou Jérôme Pinel (Strange Enquête), a ce remarquable et précieux effet de rendre aux mots toute leur saveur, leur onctuosité. Chacun de ceux, précédemment cités, s’efforce en effet de nous en restituer la force, le pouvoir, dans la tradition la plus ancienne des aèdes, rhapsodes, griots. Alors réjouissons-nous de cette inclination de ce que nous appelons encore la chanson…

SAEZ

Nos Enchanteurs - Le canal de Saez

..... Tout est scansion, tension dans ces onze titres, tant qu’on en sort épuisé. Sans qu’au bout du compte on ait compris grand’chose de sa colère, de son rejet du tout. Sans qu’on sache si la posture ne confine pas au bout du compte à l’imposture. Certains parleront de chanson engagée. Soit, mais contre qui, pour quoi ? C’est bien de faire une liste de sujets de dénonciations comme moi je fais ma liste de courses, encore faut-il construire parfois. Pourfendre la mondialisation, opposer l’humanisme aux réseaux sociaux (d’une chanson à l’autre, ça semble être le leitmotiv), fustiger la société de consommation où toutes et tous se vendent tels des produits… c’est facile dans un micro, ça flatte l’indignation d’une clientèle possiblement révoltée (ça disparait bien souvent comme l’acné), ça fait succès et ça récolte du blé.

 

mardi, 22 janvier 2019

L'actualité de la chanson française du 11 au 22 janvier (mise à jour)

Les artistes de la semaine : Géraldine Lefrêne, Makja, Kuzylarsen, Anne Darban, OK Choral, Laurent Cavalié, Vernon Polaris

Le clip de la semaine : Géraldine Lefrêne, L'homme à l'écran

AZZOLA

Télérama - Le grand accordéoniste Marcel Azzola ne fera plus swinguer les foules : il est mort à 91 ans

Le fameux “Chauffe, Marcel”, du Vesoul de Jacques Brel, s’adressait à lui. Marcel Azzola est mort, à l'âge de 91 ans, lundi 21 janvier. En plus d’accompagner Brel ou Barbara, il avait fait sonner son accordéon avec des grands noms du jazz. Nous l’avions rencontré, en 1996, pour un portrait que nous republions ci-dessous.

Le Monde - L’accordéoniste Marcel Azzola est mort à 91 ans

Il avait accompagné les plus grands noms de la chanson française, comme Jacques Brel, Edith Piaf et Barbara.

L’accordéoniste Marcel Azzola est mort lundi 21 janvier, à l’âge de 91 ans, à l’hôpital de Poissy (Yvelines) où il était dialysé trois fois par semaine depuis quatre ans. Si cette contrainte ne l’avait pas empêché de continuer à se produire en concert avec la pianiste Lina Bossatti, sa partenaire de toujours, les complications d’un diabète l’avaient passablement immobilisé depuis l’été 2018. « Il faut qu’on s’y remette », confiait-il à Lina Bossatti la veille de son décès.

Libé - Mort de Marcel Azzola, «patron» de l'accordéon

De «Vesoul» aux Sex Pistols, itinéraire retracé d'un géant de la musique populaire française, qui accompagna Montand et Gréco et fut l'un des premiers à faire souffler le «piano à bretelles» dans le jazz.

Si Yvette Horner a été célébrée comme la reine des flonflons pop, Marcel Azzola pouvait légitimement postuler au trône de roi du swing musette. Plus encore que son aînée, qui le devança en 1948 lors d’une coupe du monde de l’instrument, l’accordéoniste aura œuvré à sortir son instrument des préjugés dans lesquels il fut contraint. «Le combat n’est pas fini !» avait-il ainsi prévenu le jeune Vincent Peirani à ses débuts. Ironie ultime, Horner l’aura précédé également dans la mort de quelques mois – elle est décédée en juin, lui le 21 janvier, à l’âge de 91 ans.

KUZYLARSEN

France 3 - Découvrez la reprise de “La grenade” de Clara Luciani par le chanteur belge Kùzylarsen

Un chat et une mésange, voilà deux créatifs qui chantent la tolérance en reprenant "La Grenade" de Clara Luciani  à l’Institut du Monde Arabe de Tourcoing. Écoutez la pop voyageuse du Belge Kùzylarsen et de sa complice, Alice Vande Voorde.

LAURENT CAVALIE

Il vient parler et faire de la musique pour son groupe : Du Bartàs. Un groupe qui modernise en douceur la musique occitane avec des créations, des textes...

Archives du sensible - Laurent Cavalié, Chanter la mémoire au présent.

Rejetée parce qu’imposée dans l’enfance par un père instrumentiste, oubliée puis retrouvée dans de nouvelles formes, contestataires et festives, utilisée pour le plaisir, dans un premier temps sans souci de création personnelle, la musique dans l’univers de Laurent Cavalié ponctue un parcours personnel fait de méandres, de détours et d’enthousiasmes avant la plénitude lumineuse et sereine des retrouvailles et de l’approfondissement. Au bout de l’adolescence, oubliés les cours de piano ou de guitare classique de l’enfance au profit de la liberté des rythmes free ou afro-cubains, des bœufs irrésistibles, oubliée la rigueur normative du solfège au profit des chansons de la musique vivante. Puis, pendant près de dix ans, en même temps que les premiers cachets, commence et se poursuit un long compagnonnage avec le théâtre sous des formes diverses, réponse à des demandes de création, séances d’apprentissage destinées aux comédiens, musiques jouées en tournée avec le Théâtre de la Rampe, La Carriera ou bien Avant-Quart qui fixe dans l’Aude cet immigrant du Tarn et de la ntagne Noire.

ANNE DARBAN

La Parisienne - Partez à la rencontre de la chanteuse Anne Darban, un talent à suivre de près !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je m’appelle Anne Darban, je suis auteur, compositeur et interprète. Je suis originaire de Normandie et vis à Paris depuis dix ans. Je fais de la chanson pop en français. J’écris mes morceaux au piano et les étoffe ensuite au niveau des arrangements avec un réalisateur.

MAKJA

MAKJA : pas d’artifice, une présence, une parole, celle de Kalam

Mais qui est ce franc-tireur au regard aiguisé qui nous file le frisson avec ses chansons intenses qui visent au cœur ? MAKJA vit à Bordeaux mais il est à l’image des décors escarpés du maquis corse, dont il tire son nom de scène, un chanteur sensible et contrasté.

Comme il le chante, il n'y a pas de chemin connu d'avance. En seulement 7 titres peuplés de guitares, d’électronique mais aussi de somptueuses cordes, bois, cuivres et piano, son premier album "Ne te retourne pas" met dans la lumière une personnalité incandescente, un garçon au verbe vif, fier et terriblement attachant, qui évoque le lyrisme habité d’un Léo Ferré traversant des paysages incendiaires.

MAUD LUBECK

Télérama - Maud Lubeck, Divine

Bonne nouvelle pour ceux qui s’inquiétaient de sa vie sentimentale, après un disque racontant les douleurs d’une séparation, Maud Lübeck a retrouvé quelqu’un ; ce troisième album lui est même (presque) tout entier dédié. Une carte du Tendre : la jeune femme chante le coup de foudre initial, la sidération amoureuse, l’épanouissement d’une vie à deux sans anicroche, les envies d’avenir… Mais aussi les angoisses inhérentes à tant de béatitude. Peur que la belle histoire ne s’arrête. Avec le piano-voix pour matrice musicale, Maud Lübeck ne cache rien de ses états d’âme.

GRANDJEAN/DELPIEU

Nos Enchanteurs - Cachés dans le Morvan : Jean-Michel Grandjean et Gilbert Delpieu

Jean-Michel Grandjean, le plus parisien des Morvandiaux, puisqu’il fut conducteur à la RATP et chanteur du groupe Service Public, est un modeste. Avec la complicité de ses paroliers, dont Marc Havet et Gilbert Delpieu, il se fait l’écho de la vie ordinaire des gens du Morvan, loin des tumultes et des rumeurs médiatiques.  « J’suis d’un p’tit pays / Dans les champs derrière chez toi. » La vraie vie avec ses joies et ses drames qui sont trop quotidiens pour qu’on les oublie. Loin de Mallarmé, ces chansons-là sont touchantes par leur simplicité directe, leur force est dans l’authenticité qui résonne dans les cœurs de ceux qui les écoutent.

CHARLES CROS

Nos Enchanteurs - Lavilliers et Stivell, Grands prix 2018 de l’Académie Charles-Cros

Stivell et Lavilliers ensemble : l’eau et le feu, le rockeur et le folkeux ? Même si, jadis, Bernard Lavilliers, alors en gros muscles et blouson de cuir, fustigeait les amateurs de folk par des propos méprisants à leur égard, il n’est pas dit que les musiques et chansons trads lui soient totalement étrangères. C’est lui qui, en février 1995 a accueilli trois semaines durant, Gabriel Yacoub (redoutable folk-singer, ancien musicien de Stivell au temps du Stivell à l’Olympia, puis créateur et leader de Malicorne) au Palais des sports, porte de Versailles. C’est dire si l’horizon musical du Stéphanois est plus large et autrement plus bienveillant qu’il a pu le laisser entendre lui-même.

Nos Enchanteurs - 71e Grands prix Charles-Cros : tant que le disque durera…

10 janvier 2018, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris,

L’orgue est gigantesque, haut de plusieurs étages, et la salle s’organise autour de lui. C’est là que, pour un soir pas comme les autres, la docte Académie du disque Charles-Cros s’est réfugiée, lieu autrement plus hospitalier que l’auditorium de Radio-France qui lui était loué à prix d’usure. Autre lieu donc, et une salle pas pleine. Ce n’est pas comme aux Prix de la Sacem ou aux pitoyables Victoires, où la presse fait salon.

OTE PIRATES

Nos Enchanteurs - La Réunion universelle d’Oté Pirates : comme si j’avais des ailes !

J’ai longtemps gardé ce bel objet sur un coin de mon bureau, afin de le mieux savourer. J’hésitais devant la couverture cartonnée, comme si je risquais de la déflorer. Magnifique dessin de Marcel Nino Pajot. Et puis après plusieurs jours je me suis décidé à ouvrir le livre. Les remerciements entament la lecture. C’est sympa de commencer par remercier les hommes et femmes d’équipage.  J’ai d’abord feuilleté, avec émerveillement, jusqu’à découvrir le CD à la fin du livre. Alors commence l’aventure. J’embarque sur les pages d’écriture et de dessins, le disque lève l’ancre sur la platine, le Pirate Didier Delezay donne de la voix et l’équipage s’active chacun à son poste. La poésie souffle doucement avant de gagner le large sur quelques notes de piano : « Nos chants de résistance / Humanisme de combat / Riches de nos différences / La rose et le réséda » L’ombre d’Aragon veille sur le bateau. Tout va bien. Mais le voyage ne sera pas pour autant paisible.

PRIX MOUSTAKI

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2019 : voici les 7 candidats retenus
 
Ils furent cette année encore plus de 200 à postuler. Deux commissions d’écoute en ont retenu chacune 11 : 22 au total. 22 soumis aux membres de jury, appelés dans un premier temps à en retenir 7 par vote internet puis, réunis la semaine passée à La Manufacture Chanson à Paris, à confirmer et affiner leur choix.

Voici donc les sept lauréats : (dans l’ordre du montage photo ci-dessus) : Bastien Lucas, La Pietà, SiAu, Rovski, MOrisse, K !, Leïla Huissoud (chaque nom renvoie qui au site internet, qui à la page facebook correspondant). Avec, vous l’aurez remarqué, une majorité de dames, ce qui n’est pas pour déplaire à un Prix qui, année après année, fait la part belle aux chanteuses. Les dernières lauréates furent Gatica et Gervaise en 2018, Léopoldine HH en 2017, Eskelina en 2016, Liz Van Deuq et Jules & Jo en 2015…

BARJAC

Nos Enchanteurs - Barjac : la programmation 2019

Qu’on s’y rende ou non, chacun a cœur de consulter, dès sa publication, le programme des festivités de Barjac m’enchante. Parce que le plus grand des petits festivals (qui fête cette année sa vingt-cinquième édition, quel que fut son nom à diverses époques) fait autorité, que plus ou moins tout le petit monde de la chanson règle sa montre sur le cadran de cette ville du nord du Gard, temple six jours durant d’une certaine idée de la chanson, d’une chanson justement qui ne viendrait pas à l’idée de nos grands médias, de ceux qui font en général la pluie et le beau temps, mais pas ici.

VERONIQUE SANSON

RFI - Les beaux duos de Véronique Sanson

Avec Duos volatils, Véronique Sanson dialogue sur ses hits intemporels avec Souchon, Bruel, Thiéfaine, Jeanne Cherhal, Zaz, etc. L’occasion de revisiter les tubes enchantés de l’une des plus grandes légendes de la chanson française.

Se donner la réplique sur des titres atemporels, repeindre ses créations d’autres couleurs, avec la complicité et la bonne humeur en supplément d’âme : dans Duos volatils, la flamboyante égérie Véronique Sanson, figure de proue d’une variété française classieuse, aux accords groovy, glamour et fiévreux, revisite quinze de ses plus belles chansons…

En général, l’exercice de style du duo cherche à redonner du lustre à des titres poussiéreux, démodés. Pourtant, 23 ans après Comme ils l’imaginent (1995), un premier disque de duos avec des interprètes exclusivement masculins, les chansons de Sanson n’ont pas pris une ride : elles résonnent fort avec notre époque, pour leurs audaces harmoniques, leur poésie, leur lyrisme.

 

jeudi, 17 janvier 2019

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 janvier

Les artistes de la semaine : Suissa, Andréel, Des Astres, Lucien Chéenne

Le clip de la semaine : Suissa - Tout sera beau

ANDREEL

Télérama - Andréel, L'étrangère

Il aura fallu ce sixième (!) album pour que le discret, mais non moins prolifique, Andréel retienne notre attention. Par son discours : un homme qui fait des chansons féministes, c’est suffisamment rare pour qu’on le remarque ; par l’harmonie de ses compositions et de ses arrangements, très imprégnés de MPB — musique populaire brésilienne — sur laquelle il navigue d’une voix ouatée, approximative mais charmante, rappelant celles de Moustaki ou de Pierre Barouh.

SUISSA

Nos Enchanteurs - Suissa : quand viendra demain

Par une ile chère à son cœur, La Réunion, il chante pour cette plus grande ile encore qu’est la Terre, « qui est notre mère, notre oxygène, notre frigo, notre base ». Ce Lyonnais n’a pas particulièrement la neutralité que supposerait son nom. Il chante depuis bien trois albums, faisant élégant et efficace pont « entre la chanson française et les grooves d’Afrique et de l’Océan indien ».

LUCIEN CHEENNE

Nos Enchanteurs - Lucien Chéenne, cœur tendre et tête de bois

On ne couvrira pas Lucien Chéenne de goudron et de plumes tel qu’il apparaît sur la pochette de son album. Parce qu’une écoute même distraite de ce premier album ( après une pré-chauffe en 2011 et deux EP en 2013 et 2015, tous épuisés) vous met immédiatement en forme, vous contraint à faire sonner les éperons, et ce même si vous ne répondez pas oui à la question « Est-ce que tu aimes, dans les westerns… ? »

DES ASTRES

Nos Enchanteurs - Des Astres : pas tant que ça, loin s’en faut !

Au vu du pseudonyme de cet artiste, au moment de chroniquer son album, on cherche vite dans le Larousse les antonymes. Qui, même excessifs, valent bien mieux : donc, la rousse me suggère aubaine, bénédiction, bonheur, fortune et réussite. Réussite, c’est sûr. Bonheur aussi à l’écoute de ce CD de onze titres, plus un autre en « edit club » et un treizième en « unplugged » comme on dit dans le métier, alors que c’est si facile de dire respectivement « version boîte/danse » et « acoustique ».

FERRAT

L'Humanité - La flamme Ferrat, avec grâce et fulgurance

C’est un joli nom camarade – L’empreinte Ferrat illustre l’acuité de la plume et l’engagement visionnaire du poète disparu. Entretien avec Thomas Pitiot, initiateur de ce CD collectif.

Quel tendre et fort hommage rend à Jean Ferrat le CD C’est un joli nom camarade – L’empreinte Ferrat ! À la suite du succès du spectacle créé en 2014 au festival Aubercail, l’essentiel artiste Thomas Pitiot a initié cet album de reprises et réuni un collectif d’artistes, dont 14 interprètes (voir notre encadré), issus d’horizons divers, chanson, hip-hop, chant lyrique, etc. Un rock ouvert, chaleureux, embrasse ici une biguine et là le sensuel ondoiement d’une mélodie. Accordéon vagabond, palpitation urbaine, guitares fougueuses ou pop apaisée… La modernité musicale illustre l’universalité du répertoire. L’interprétation, les arrangements, tout met en lumière l’acuité éminemment actuelle de la poésie et de l’engagement de l’humble géant disparu en 2010. Merci, camarades artistes, d’attiser la flamme Ferrat, avec grâce et fulgurance.

Claude Févre - L’empreinte Ferrat, Voix en mosaïque

.... C’est donc cet album de reprises qui ouvre pour nous l’année 2019.  Étrange coïncidence. Il est sorti le 16 novembre dernier, à la veille exactement d’un mouvement social qui, au fil des semaines, devait prendre de l’ampleur et mettre à mal le pouvoir en place, singulièrement pris au dépourvu… A ce jour le calme n’est toujours pas revenu… Or, certains textes choisis,  chansons de lutte, de combat – sans concession, sans compromis – pourraient curieusement faire écho aux évènements actuels.  Citons  Hou, hou méfions-nous, titre sans pitié pour les flics qu’endosse brillamment Nicolas Bacchus, ou  En groupe en ligue en procession,  par Zora. Sa voix donne envie de danser comme le font souvent les chansons de Thomas Pitiot, leurs rythmes  africains, où excellent ses musiciens, les fidèles Michel Kanuty aux claviers et Yvan Descamps à la batterie présents sur cet album. Rappelons que cette chanson est une réponse aux mots de Brassens dans Le pluriel, « sitôt qu’on est plus de quatre on est une bande de cons ».

Nos Enchanteurs - L’empreinte Ferrat sur cet excellent disque

..... Là, c’est l’Océan-nomade (de Thomas Pitiot) qui préside à cette assemblée. Et forcément c’est différent. Pas de requins du showbiz ici, que des gens qui savent pourquoi ils sont ici et chantent Ferrat. Je ne dis pas que seul Michel Bühler puisse chanter La complainte de Pablo Neruda comme ici, mais encore faut-il savoir qui est Neruda et s’inscrire quelque peu dans les vers du poète. Ce disque, ces quinze titres, sont tant une succession de (belles) surprises que d’évidences. Thomas Pitiot chante Ma France, Imbert Imbert La montagne, Julie Rousseau Maria, Jérémie Bossone Potemkine, Nicolas Bacchus Hou hou méfions-nous, Jules Nuit et brouillard, Tedji Le bruit des bottes, Mao Sidibé Ma môme… Et Wally, oui Wally !, y chante L’amour est cerise ! Eux et  Zora, Balthaze, Florence Naprix, Valéria Altaver, Viviane Arnoux. « L’empreinte Ferrat… Des mots sur les murs de la ville, des musiques qui murmurent dans nos vies, les chants de Jean Ferrat sont des repères toujours vivants, des roses des vents. Pour un temps, nous avons voulu mettre nos pas dans les siens, à la croisée de nos divers chemins, pour célébrer collectivement ce qui constitue un éternel témoignage chanté. Toutes nos voix en mosaïque qui empruntent ses mots et ses musiques, pour un public d’hier et d’aujourd’hui, pouvoir encore chanter pour lui que c’est beau, c’est beau la vie ».

PRIX MOUSTAKI

Hexagone - Prix Moustaki, les finalistes

Les demi-finales de la neuvième édition du Prix Georges Moustaki se déroulaient hier, mardi 8 janvier 2019, à la Manufacture Chanson à Paris. A l’issue du scrutin, voici la liste des sept finalistes qui se retrouveront sur la scène du Centre Malesherbes Sorbonne, le 7 mars 2019. Le Président de cette édition 2019 est Jean Guidoni (présent lors des 1/2 finales). Le parrain est Aliose.

THIERRY SECHAN

Culturebox - Mort de l'écrivain et parolier Thierry Séchan, frère du chanteur Renaud

L'écrivain et parolier Thierry Séchan, a été retrouvé mort dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile à Paris, ont annoncé à l'AFP ses frères, le chanteur Renaud et son jumeau David.

"Renaud et David Séchan, ses frères, ainsi que ses trois filles Olivia, Lou et Lila me chargent de vous annoncer avec une grande tristesse que Thierry Séchan est décédé à l'âge de 69 ans à son domicile parisien de mort naturelle", indique le communiqué familial, transmis par l'avocat de Renaud, Me Stéphane Loisy.

HUBERT LENOIR

France Inter - Excentrique et haut en couleurs, Hubert Lenoir débarque en France.

Après un passage remarqué aux Transmusicales de Rennes cet hiver, Hubert Lenoir s'apprête à sortir son premier album « Darlène » en février.

De son vrai nom Hubert Chiasson, Hubert Lenoir a 23 ans et il est auteur, compositeur et interprète.  Il a grandi à Beauport en banlieue de la ville de Québec. S'il est encore inconnu chez nous, ce n'est pas le cas dans sa belle province, où son album déjà disponible, connait un joli succès.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

France Inter - Être "révélation" aux Victoires de la Musique, un vrai tremplin ?

Six jeunes artistes ont été nommés mercredi soir dans les catégories "révélations", pour les 34èmes Victoires de la Musique, qui auront lieu le 8 février prochain. Pour certains artistes, la cérémonie s'est avérée être un premier pas vers une longue carrière.

Elles font partie des catégories les plus en vue aux Victoires de la Musique : les révélations, réparties en deux catégories (« Révélation scène » et « Album révélation »). Cette année, pour la 34e cérémonie des Victoires, six jeunes artistes ont été nommés pour les « révélations » : Tim Dup, Clara Luciani et Thérapie Taxi pour les "révélations scène", et Angèle, Foé et Roni Alter pour "l'album révélation".

France Inter - Découvrez les nominations des Victoires de la Musique 2019

Le 8 février prochain, la Seine Musicale accueillera la 34e cérémonie des Victoires de la Musique, diffusée en simultané sur France 2 et France Inter. Dès aujourd’hui, découvrez les artistes nommés dans les différentes catégories.

C’est le grand rendez-vous annuel de la musique francophone : le vendredi 8 février se tiendra la 34e cérémonie des Victoires de la Musique, diffusée en direct sur France 2 et France Inter en direct de la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt. 

Qui succèdera à Orelsan et Charlotte Gainsbourg en tant qu’artistes masculin et féminin de l’année, à Juliette Armanet et Gaël Faye pour les prix des révélations, et à “Dommage” de Bigflo et Oli au titre de la chanson de l’année ? Les nommés ont été révélés ce mercredi au Casino de Paris. 

ANNE SYLVESTRE

Nos Enchanteurs - Anne Sylvestre, en ce dernier jour de l’année

France-Culture, France-Musique, Télérama… les médias culturels semblent (enfin) redécouvrir Anne Sylvestre. Et c’est tant mieux. Ainsi ses 60 ans de chansons (un de plus depuis la parution de sa dernière intégrale discographique (1) ) ne tombent pas dans l’oreille d’un sourd. Car il faudrait l’être, sourd ou malhonnête, pour ne pas savoir le chant étonnant – et persistant – de cette dame à l’œuvre remarquable qui pourtant vit à l’ombre des médias, dans une indifférence suspecte. Dans l’ombre des grands de la chanson, dont on peut affirmer qu’elle est l’égale. Mais Anne Sylvestre est « juste une femme » et ses chansons de bon sens, de grande intelligence, à la fibre féministe affirmée, ne peuvent accéder à des médias bien trop frileux.

ANNA MARLY

France Inter - Anna Marly, compositrice et créatrice du Chant des Partisans

Anna Marly composa le "Chant des Partisans" et "La Complainte du Partisan" puis s’en est allée loin des chemins du succès, quittant la France en 1947 pour n’y revenir que rarement. C’était un oiseau sur la branche. Elle aimait marcher dans le vent, son inséparable guitare sur l’épaule...

Anna Betulinsky naît en 1917 à Saint-Pétersbourg pendant la Révolution russe au cours de laquelle son père est fusillé. Au début des années 20, contrainte à l’exil, la mère d’Anna rejoint la France en emmenant ses deux filles et leur gouvernante. Celle-ci fait cadeau à Anna d’une guitare dont la jeune fille ne se séparera jamais.. En 1934, Anna intègre les Nouveaux Ballets de Monte Carlo, héritiers des légendaires Ballets Russes. De retour à Paris, elle est admise au conservatoire où elle travaille assidûment le chant. 

jeudi, 10 janvier 2019

L'actualité de la chanson du 21 décembre au 3 janvier

Les artistes de la semaine : Jofroi, Jehan, Filip Chrétien, Bertille, Les rois de Suède, Samuel Cajal, Caroline Fredi

L'album de la semaine : Jofroi, Habiter la terre

JOFROI

Nos Enchanteurs - Jofroi : é…mot…ions !

Après Cabiac sur terre en 2011, le nouvel album de Jofroi nous parvient juste avant la fin de l’année. Onze nouvelles chansons, la reprise d’une de Julos Beaucarne (Le petit royau- me), un texte (L’homme qui voulait peindre la mer) et Un petit air sont au menu de ce disque glissé dans une pochette qui montre un Jofroi à l’œil malicieux.

Claude Févre - Jofroi, «Heureusement y a des chansons»

L’homme vous regarde droit dans les yeux avec un très léger sourire dans sa barbe grisonnante ;  il parle avec les mains ;  il vous attend, sur le banc, devant sa porte.  L’homme regarde la terre, la mer, le ciel, dans sa mémoire aussi, ceux qui sont partis et lui ont laissé traces d’amour. Il lui arrive d’en faire des chansons.  Car  l’homme joue de la guitare, l’homme chante et raconte… Cet homme c’est Jofroi et c’est cadeau que d’écouter son dernier opus fait de tendresse pour l’humaine condition, d’espérance, de questions aussi.

Alors, tout naturellement on s’installe dans le silence, on écoute, on déguste ces chansons qui rassurent. Car elles font inévitablement écho à notre monde intérieur, à nos  secondes suspendues entre hier et demain. On se sent proche, très proche de ces mots là, choisis,  qui vous arrivent comme au fil d’une conversation bienveillante avec un « passager ordinaire ».

FILIP CHRETIEN

Télérama - Filip Chrétien, Devant

De son timbre à la Miossec, le Breton chante la candeur de l’adolescence et les amours imprévues. Sur un album où plane une douce étrangeté.

Il a le timbre de Miossec, ses intonations, son univers musical, entre cordes parcimonieuses et guitares sèches. Et si physiquement il ne lui ressemble pas, il arbore sur son disque un pull marin qui le raccroche, lui aussi, à la Bretagne — photographié de surcroît par Richard Dumas, qui avait signé la pochette de Boire… On arrête là : il doit être rageant pour un chanteur d’être sans cesse ramené à un autre. N’empêche que la proximité est flagrante

CHRIS

Baptiste Vignol - The french singer

The Guardian, The Independant et Clash magazine ont fait de CHRIS leur disque de l’année 2018. Pour The TimesGirlfriend est la plus belle chanson des douze mois écoulés. Faut-il encore évoquer les innombrables revues anglo-saxonnes qui ont honoré la fille aux cheveux courts, ou bien alors le New York Times qui l'a mise à sa Une? Héloïse Letissier vit à Paris. Elle mesure trois centimètres de plus qu'Edith Piaf et peut chanter en anglais. A l’instar d'Aznavour qui, au début des sixties, entama une carrière internationale en faisant traduire ses succès, la chanteuse explose les frontières. Une Nantaise, reine du monde? De quoi pouffer en sourdine... Mais la voilà qui triomphe ! Femme volcan. Un seul pays fait encore la fine bouche, le sien.

CLAIRE LUCIANI

C'est déjà ça - Clara Luciani: "Cet album parle de moi à 100 000%"

Son premier album, « Sainte-Victoire », est une bombe, enrobée d'une voix de velours, avec une guitare basse féline en guise de mèche. Clara Luciani expose avec une puissance tranchante les rêves et les difficultés d'une femme d'aujourd'hui. Entretien avant deux concerts à Cenon et Cognac.

LAVILLIERS

Culturebox - Lavilliers : "Je dis les choses moins brutalement mais je suis resté le même"

50 ans de carrière, 21 albums et 12 tours du monde. Voilà comment Bernard Lavilliers a rempli sept décennies. A 71 ans, le chanteur-baroudeur est toujours sur la route avec, en bandoulière, la même envie de plonger sa plume dans les plaies de notre époque. Il en sort des mots justes qui touchent le public. Le succès critique et public de son dernier album "5 minutes au paradis" en est la preuve.

En concert à la salle Pleyel le 6 octobre dernier (à revoir jusqu'au 14 janvier sur Culturebox), Bernard Lavilliers est descendu chanter un de ses titres phares, "La salsa", au milieu du public avec son saxophoniste. Un bain de foule qui n’effraie pas celui qui se définit comme un bateleur de la scène.

BERTILLE

Claude Févre - Bertille, « Le chant de nos instants fragiles… »

Le projet de Bertille est de ceux qui valsent entre la tradition la plus classique-  ici cordes (violon, violoncelle, alto)- et l’infinie recherche des sons électroniques. Il interpelle, donne envie d’aller voir comment peuvent s’allier des univers à priori aussi distants. Ces derniers temps nos découvertes nous apprennent que la musique électronique gagne du terrain dans le monde de la Chanson. Certains, certaines, lui donnent même l’exclusivité, comme Claire Gimatt ou Christelle Boizanté (ex Orlando) et son Bel Armel, auxquelles Le Bijou a tout naturellement fait une place dans son actuelle saison. Soulignons une fois encore combien ce lieu nous est précieux pour prendre la mesure de la vitalité de la Chanson, pour ne pas passer outre ses recherches, ses expériences, pour nous faire faire un pas de côté.

LES ROIS DE SUEDE

Nos Enchanteurs - Les Rois de la Suède, fils de punk

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par la fin. C’est que le nouveau et double album des Rois de la Suède, Punk Rock Academy, s’achève opportunément par un  morceau intitulé La chanson du pardon. Dans cette chanson de repentir, le groupe passe en revue tous ceux et celles qu’ils ont allègrement brocardés dans les 20 chansons précédentes. Pratique donc pour vous résumer les grands thèmes de ce disque essentiel pour comprendre la marche du monde actuel.

MURAT

Baptiste Vignol - And the winner is...

En dégainant IL FRANCESE de son fourreau, Murat prouve qu’après quarante ans de chevauchée musicale, on peut encore épater son monde et retrouver dans un geste princier la place d’un condottiere dont l’esprit rebelle et la foisonnante culture imposèrent longtemps le respect avant qu’il ne devienne, par mégarde, le temps d’une parenthèse hasardeuse, au début des années 2010, le «dézingueur» patenté du champ des variétés. Murat, pour le quidam, avait alors, façon Biolay, le profil du grognard qui visait juste sans doute, mais que ses soutiens historiques, froissés par ses saillies (dont ils n'étaient pas épargnés), avaient abandonnés, au premier rang desquels les bidasses des Inrocks dont les critiques bébêtes occultaient désormais l'intrépide liberté qui n'a pourtant jamais cessé de caractériser l’œuvre du prophète auvergnat.

SAMUEL CAJAL

Nos Enchanteurs - Samuel Cajal, entre chien et loup

Samuel Cajal, nous l’avons connu bassiste, puis guitariste, accompagnant Fanch, Jérémie Kiefer ou Andoni Iturioz. Nous venons de l’apprécier en auteur pour K !. Nous l’avons écouté dans son projet punk cosmique et déjanté Zissis the Beast avec la chanteuse Yas. Mais je l’ai personnellement d’abord découvert au sein du trio 3 minutes sur mer, un rock aérien d’humaine mélancolie. La vie de tous les jours magnifiée dans des fulgurances de texte et d’harmonie. Cajal y ajoutait déjà à ses talents de compositeur quelques textes, qui l’habitaient depuis plusieurs années. Et plus au fond des tiroirs.

CAROLINE FREDI

Claude Févre - Caroline Fédi, « J’veux du soleil »

Il y a des jours comme ça, des jours où l’on s’attarde aux rives d’une joie simple et vraie. Des jours où l’on veut chanter et danser pour rendre le monde moins laid, la vie moins dure. Alors, quand on a la chance que des artistes vous proposent un peu de leur lumière, on s’en saisit vite et l’instant de l’écrire, on sauve ce rayon de soleil…

Vous le connaissez ce soleil, celui de la chanson du groupe Au p’tit bonheur,  comme un appel, une invitation, une prière sur laquelle a dansé toute une jeunesse, au début des années 90. C’est bien une des fonctions essentielles de la chanson, nous faire rire et chanter, nous émouvoir, nous faire danser. Cette chanson que Caroline Fédi honore dans cet album live où elles glissent subrepticement deux titres personnels dans un ensemble de reprises. On retiendra particulièrement T’as beau être beau, aux côtés de la chanson de Bénabar Je suis de celles… Paroles dont on la remercie.

CHARLES DUMONT

Culturebox - Rencontre. Charles Dumont : l'homme qui a fait qu'Edith Piaf ne regrette rien

Charles Dumont aura 90 ans en 2019. Une année qui, entre spectacles et CD s'annonce dores et déjà très chargée. Rencontre avec celui dont Edith Piaf disait qu’il avait donné à sa carrière un souffle nouveau.

En septembre dernier, Charles Dumont chantait sur scène avec l'orchestre philharmonique de Besançon. Lui qui aura 90 ans dans quelques semaines a toujours des projets à foison. En janvier, il sortira un double CD, conseils aux apprentis chanteurs sur un concept innovant qu’il a fait breveter. Puis un disque avec une reprise de titres peu connus du grand public. En mars, enfin, il donnera un concert dans le Lot pour son anniversaire. 

jeudi, 03 janvier 2019

La chanson française en 2018

Le clip de la semaine - Pandore - À chaque mot de leurs apôtres

Pour finir en beauté cette année, 2 semaines en vidéos avec les palmarès de l'année 2018.

Celui de France Info et ses 10 jeunes talents à suivre assurément : Leïla Huissoud, Pandore, Evelyne Gallet, Antoine Sahler, Karine Clercq, Julien Bensé, Maud Lübeck, Anne Darban, Emma Beatson, Guillaume Poncelet.

Celui de Francofans: Feu! Chatteron, Alexis HK, Gaël Faure, La tribu de Pierre Perret, Christian Olivier, Dominique A, Miossec, Féloche, La Green Box, La Goutte et les meilleurs premiers albums : Bonbon Vaudou, Eddy de Pretto, Clara Luciani.

Celui de Valérie Lehoux et Télérama : Hollydays, Clara Luciani, Barbara Carlotti, Jean-Louis Murat, Eddy de Pretto et la chanson de l’année : Le Large, Françoise Hardy

Celui de RFI : Flavien Berger, Chamfort, Miossec, Chris, Eddy de Pretto, Delgres, Disiz, Johnny, Victor Solf (Her), Youssoupha

Nos Enchanteurs - Les disques de l’année 2018 : le choix de nos rédacteurs

Voici que, dans toute sa diversité, NosEnchanteurs se raconte à travers un classement de fin d’année. Tableau d’honneur de disques (c’est aujourd’hui, 24 décembre) puis de concerts mémorables (c’est pour le 26 décembre). Le « top 5 » officiel de NosEnchanteurs ? Non ! NosEnchanteurs, vous le savez pour nous lire chaque jour, ne parle pas d’une seule voix, si ce n’est celle du respect et de l’honnêteté qui nous animent. Nous n’avons pas tous forcément les mêmes préférences, n’achetons ni ne recevons les mêmes disques, ne nous retrouvons pas forcément aux mêmes concerts : difficile alors d’élire entre nous un artiste, un spectacle. Juste additionner nos coups de cœur et ainsi tenter un auto-portrait collectif, un selfie de groupe.

RFI - Top 10 des albums francophones de l'année 2018

Culturebox - Nos 25 chansons préférées de 2018

Les Inrocks

1 - FLAVIEN BERGER - CONTRE-TEMPS (PAN EUROPEAN RECORDING/ SONY ALSO)

Révélé en 2015 avec Léviathan, Flavien Berger est notre héros de 2018 avec le magnifique Contre-Temps. L'un des plus beaux disques français des dernières années.

Les Inrocks - Christine and the Queens - La marcheuse

Coup de coeur les inRocKs
On a décidé d'adopter la nouvelle technique efficace de Chris face aux critiques : enfiler une tenue de toréador, marcher très longtemps, sans jamais se retourner.

Le deuxième album, très attendu, de Christine and the Queens arrive dans les bacs ce vendredi 21 septembre. Mais avant de pouvoir écouter ce fameux Chris en intégralité, sa génitrice vient de faire une dernière offrande de taille au public qu'elle chérit tant.

Sans surprise, le nouvel extrait de “Contre-Temps” est une petite merveille pour les oreilles et le cœur.

Avec Maddy la nuit, Flavien Berger illustre parfaitement son nouvel album Contre-temps, qui verra le jour le 28 septembre prochain, toujours chez Pan European.

Culturebox - Nouvelle scène française : 10 jeunes talents à suivre assurément

La chanson française n'en finit pas de se renouveler. L'héritage est imposant, mais la nouvelle génération fait preuve d'inventivité, tout en s'inscrivant dans une tradition de textes poétiques, réalistes, humoristiques ou désenchantés. Tour d'horizon de disques déjà sortis ou à paraître en début d'année prochaine.

Télérama - Les meilleurs albums rock, classique, électro... de 2018 selon “Télérama”

Antidote - Brigitte Fontaine, éternelle punk de la chanson française

Chanteuse, comédienne et écrivaine, Brigitte Fontaine est aussi célèbre pour ses œuvres que son attitude iconoclaste, et sa liberté d’esprit inébranlable. Après une carrière prolifique à travers laquelle elle a fait de l’excès sa norme, elle souhaite aujourd’hui renouer avec la veine punk de ses débuts.

« On n’est pas là pour apporter la paix », clame Brigitte Fontaine lorsqu’elle débarque accompagnée d’un guitariste sur la scène de la Bellevilloise, esquissant une série de pas de danse qu’elle qualifie de « monkeywalk » – en clin d’œil ironique à Michael Jackson. Arborant une ample robe en tulle blanche et une paire de micro-lunettes à verre transparent, elle entame alors son morceau « Au diable Dieu » ; une vague d’excitation déferle dans le public. L’artiste, qui prétend avoir plus de 20 000 ans, n’a rien perdu de son aura iconoclaste.

Hexgone - Gérard Morel et les vingt-ans qui l’accompagnent

Vingt-ans de scène et mille concerts pour Gérard Morel ! Un tel événement ça se fête par une soirée spéciale, par un concert unique. C’était ce samedi 8 décembre à Privas, en Ardèche, son département. Voici un compte-rendu, un peu comme si vous y étiez, illustré par quelques jolies photos. Mais, et c’est bien dommage, sans les rires du public, sans la musique et les textes, sans le talent et le plaisir sur la scène, sans le parfum de bonne humeur et de bonheur dans l’air.

Gérard Morel arrive du haut de la salle, seul en jouant de l’accordéon, puis chante un de ses titres référence Les goûts d’Olga. Il vérifie, au passage, qu’une bonne partie des spectateurs la connaît et reprend les fins de phrase « Ajaccio, Olga connaît pas / Mais Calvi si ! / Les p’tits gros Olga n’aime pas / Les grands secs si / Que j’aime Olga, ça c’est sûr papa / Qu’Olga m’aim’ non !« . Arrivé en bas de la salle et à la fin de la chanson, il se dirige vers la scène, le rideau rouge s’ouvre et on voit et on entend les dix musiciens qui l’ont accompagné successivement pendant ces vingt ans.

Nos Enchanteurs - Kent, juste quelqu’un de bien

14 décembre 2018, Palais de la Mutualité, Lyon,

Pour le dernier concert de sa tournée dédiée à 40 ans de carrière, Kent avait choisi Lyon. Ses fans de toujours étaient au rendez-vous, les nouveaux aussi, pour partager une émotion palpable, authentique, communicative sur scène et dans la salle archi-comble.
 
Au fil des mélodies et des duos, le charme a opéré, repris en chœur par des vrais gens. Et Kent d’offrir à son public des jardins de tendresse tout droit sortis de son panorama. « Ne soyez pas intimidés, on se connaît déjà ! » En première partie, les riffs rock d’Alice Animal avaient déjà chauffé l’ambiance, de créations en reprises. La venue de Tahiti Boy – David Sztanke –, chargé des chœurs sur le dernier opus La Grande Illusion, a distillé des instants de grâce, jusqu’à l’arrivée de Frédéric Bobin, superbe complice en harmonie d’un Kent généreux et visiblement aussi heureux que nous.

jeudi, 20 décembre 2018

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 décembre

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Nolwenn Leroy, Big Flo et Oli, Maud Lubeck, Noël Walterthum,Faustine

L'album de la semaine : Circe Deslandes, Objet a

Le clip de la semaine : Maud Lübeck - Ne me dis pas

JL CADORE

Nos Enchanteurs - JL Cadoré : l’engagement des mots, la poésie des actes

Un chanteur engagé de plus, la belle affaire ! La plupart l’ignoreront, au seul prétexte qu’un chanteur n’existe pas s’il n’est signé chez une major, s’il ne passe pas en radios et télés.

Et puis qu’est-ce qu’un chanteur engagé ? Contre la guerre, pour les p’tits oiseaux et les bouées de sauvetage du côté de Lampedusa, un droitdelhommiste, tout le monde est un peu tout ça. Moi je tiens pour chanteurs engagés, rebelles, ces artistes qui se permettent encore et toujours d’exister alors que les vents de l’air du temps leur sont contraires. A ce titre-là, à ce seul titre, oui JL Cadoré est un chanteur engagé. De surcroit son chant, ses chansons, ne peuvent que faire du bien à ceux qui les entendent même si ce sont souvent des convaincus, des convertis.

MAUD LUBECK

Nos Enchanteurs - Maud Lübeck, l’amour intranquiLLe

On l’avoue, normalement les accents intimistes sur des arrangements pop ne sont pas trop not’ tasse de thé. Sauf que là, oui. Sauf que là, sans crier gare, Maud Lübeck nous embarque dans son univers doucement mélancolique dès les premières notes. En 2016, elle nous avait déjà charmés avec  Toi non plus, chroniques intenses d’une séparation. Le temps a passé, nous restons dans une belle continuité avec Divine (chroniques d’une rencontre) où elle écrit, compose et arrange avec élégance les neuf titres de ce nouvel opus.

NOLWENN LEROY

Culturebox - "Folk", le nouvel album de Nolwenn Leroy, hommage nostalgique aux années 70

"Folk", c’est le titre du nouvel album de Nolwenn Leroy. Pour ce 7e opus, la chanteuse a choisi de rendre hommage aux artistes des années 70 qui l’ont inspirée : Nino Ferrer, Jacques Higelin, Nicolas Peyrac ou encore Francis Cabrel et Yves Simon. Au total treize titres qui fleurent bon la nostalgie.

En seize ans de carrière, Nolwenn Leroy n’a pas chômé. Depuis sa victoire en 2002 lors de la seconde saison de la Star Académy, la native du Finistère a maintenu le rythme, enregistrant 7 albums dont le plus marquant fut certainement "Bretonne", immense succès populaire (plus d’un million d’exemplaires vendus) de l’année 2010 qui l’a installée durablement dans le paysage musical français.
 
NOEL WALTERTHUM
 
 
Septième album pour le mosellan Noël Walterthum, sans compter un album pour enfants, en français et en allemand, des recueils, un livre. Auteur (en français mais aussi en allemand), compositeur depuis 1981, sélectionné au Printemps de Bourges avec un premier album qui n’est plus commercialisé, il a d’abord été professeur de lettres et directeur d’écoles, avant de se consacrer à la chanson.

ANNE SYLVESTRE/PAULINE JULIEN

Télérama - Anne Sylvestre, Pauline Julien Gémeaux croisées

Dans tous les arts ils existent, ces moments ou ces œuvres reconnus comme majeurs par les amateurs d’un genre. Gémeaux croisés, d’Anne Sylvestre et de la Québécoise Pauline Julien, est de ceux-ci : un spectacle qui aura marqué la mémoire de la chanson francophone par son originalité, son audace. Nourrissant encore les regrets de cel­les et ceux qui ne purent assister à la centaine de représentations données en 1987 et 1988. Sorti dans la foulée, l’album live était devenu introuvable ; et la disparition de Pauline Julien, dix ans plus tard, avait emporté avec elle tout espoir de reprise.

CIRCE DESLANDES

Nos Enchanteurs - Circé Deslandes, une sorcière pas comme les autres

Quand elle monte sur scène, on pressent, on devine, on suppute que l’on va avoir affaire à quelque chose de différent. Teint diaphane sur fond de robe noire, les lèvres d’un rouge éclatant, en bas résilles déchirés, telle nous apparaît Circé Deslandes. Un nom évocateur à lui seul. Elle se présente seule sur les planches, armée d’un habituel synthé-boîte à rythmes. La chanson d’ouverture pose le décor. « Oh Lilith, déesse de la lune noire, donne-moi ton sein, que je puisse y boire, prends-moi pour fille, veille à ce qu’un homme jamais plus ne me soumette… » Ambiance lugubre et ténébreuse, propos revendicateur, interprétation habitée, tous les éléments pour un concert féministe 2.0 sont réunis d’emblée.

BIG FLO ET OLI

20 minutes - Bigflo & Oli racontent «leur vie de rêve» pas toujours rose

« On a envie que ça s’arrête et on a peur que ça s’arrête. » En trois ans, Bigflo & Oli ont rempli des Zénith et enchaîné les tubes. Dans La vie de rêve, leur nouvel album, les deux frères rappeurs font le point sur leur ascension et un succès pas toujours facile à gérer. « On vit les années les plus heureuses de notre vie. Evidemment, il y a des choses compliquées : on passe de "la vraie vie" [titre de leur deuxième album écoulé à plus de 400.000 exemplaires] à "la vie de rêve"… Quand tu restes trop dans l’une, l’autre te manque. On doit apprendre à gérer les deux », résume Bigflo (Florian), 25 ans, l’aîné.

FAUSTINE

Nos Enchanteurs - Faustine « Ce qui me guette »

La nîmoise allie au charme de sa voix le goût des jolis mots évocateurs. Ces métamorphoses sont autant de voyages, sensuels comme Marmara, voire gourmands avec Sur ta bouche, pleins d’énergie et de conviction dans Sous la pluie. La vie promesse est un combat plein d’espoir. A suivre cette jeune artiste, comédienne, amoureuse des belles lettres qui s’entoure de bons musiciens pour une ambiance entre rock et chanson.