Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 octobre 2018

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 octobre

Les artistes de la semaine : Moussu T et les Jovents, Odezenne, Emma Staël, The Pirouettes, Jur

Les vidéos de la fin de semaine : Johnny et Moussu T

Le clip de la fin de semaine - Johnny Hallyday - J'en parlerai au diable

L'album de la fin de semaine : Johnny Halliday, Mon pays c'est l'amour

JOHNNY

Télérama - On a écouté l’album posthume de Johnny Hallyday : inégal, mais une voix toujours saisissante

“Mon pays c'est l'amour”, l’album posthume de Johnny Hallyday, dont la sortie est prévue le 19 octobre, était dévoilé aujourd’hui à la presse et à quelques fans triés sur le volet. Après (une première) écoute, on reste un peu sur notre faim, malgré plusieurs chansons émouvantes.

L'Obs - Johnny Hallyday : nos premières impressions à l'écoute de l'album "Mon pays c'est l'amour"

Il est savamment programmé pour monopoliser le bruit médiatique et comptabiliser un maximum de (pré)commandes dans la semaine. Sous le titre ambigu et guimauve de "Mon pays c’est l’amour", l’album posthume de Johnny Hallyday, qui sort le 19 octobre chez Warner, constitue un événement. Pour qui aime la chanson française dans sa pluralité, on peut aussi passer son tour et préférer découvrir "la Fragilité" de Dominique A, "les Rescapés" de Christophe Miossec, "Comme un ours" d’Alexis HK, "ces Garçons-là" de Radio Elvis ou encore le sublime hommage de Maurane à Brel. Mais là n’est pas le sujet, là n’est pas le projet. Johnny sera toujours Johnny. 

MAURANE/BREL

France Info - Maurane : Brel, par sa fille Lou

Alors qu’était célébrée mardi le quarantième anniversaire de la mort de Brel, la même semaine, trois jours plus tard, sort le dernier album de Maurane intitulé justement "Brel".

Nous rendons deux hommages en un aujourd'hui : le premier à Brel, le second à Maurane. On fêtait en effet mardi le 40e anniversaire de la mort de Jacques Brel, et sortait la même semaine le dernier album de la chanteuse Maurane, qui nous a quittés le 7 mai dernier.

ODEZENNE

Télérama - Odezenne, Au Baccara

En dix ans et quatre albums, Odezenne se sera forgé une identité originale et solide ; non pas en courant après la mode, mais en forgeant sa propre modernité. Dans la forme, elle émerge d’une fusion des esthétiques, plus poussée que ce qu’on entend ordinairement : chez eux, ce ne sont pas seulement le rap et la chanson, ou le rap et l’électro, qui se mêlent, mais la chanson, le hip-hop, le dub-step, l’ambient, le trip-hop, le slam, le jazz, la pop — on en oublie. Mix d’hypnotisme et de tension.

EMMA STAEL

Nos Enchanteurs - Emma Staël, étrange et séduisante poésie

Fasse que La vierge de Barjac, qu’elle chante ici, aux pensées parfois impures qui ne peuvent nous laisser, comme elle, de pierre, intercède en sa/notre faveur et la fasse programmer au fameux festival de cette commune du Gard où Emma Staël aurait visiblement sa place. Emma Staël ? Vous pouvez ne pas connaître, bien que nous ayons eu l’occasion de la présenter ici-même : c’était il y a quatre ans (lire ici) lors de la sortie de son premier album. Elle faisait alors équipage avec le pianiste et arrangeur Marco Albano (co-compositeur ici sur trois titres). On la retrouve sur ce nouvel opus avec Claude Préchac à la réalisation et aux arrangements. Jolie équipe pour une réalisation soignée, sensible, irréprochable.

THE PIROUETTES

Kombini - The Pirouettes

À l'occasion de la sortie de leur deuxième album Monopolis, on a parlé renouveau de la variété, France Gall et histoires d'amour avec le duo.

Cette rentrée, la "French Pop" a le vent en poupe. On pense bien sûr à Christine and The Queens, Columbine, et tous ces musiciens qui incarnent la vague du renouveau de la chanson française.

The Pirouettes, le duo parisien composé de Léo et Victoria – ou Léo Bear Creek et Vickie Chérie pour leurs noms d'artistes – font aussi partie de cette scène émergente. Quatre ans après Carrément Carrément, leur deuxième album, l'ambitieux Monopolis, touche avec ses paroles romantiques sur fond d'instru minimaliste.

CHRIS

RFI - Chris, confessions sur la piste de danse

Danse, sexe, funk, liberté et affirmation de sa masculinité, voici quelques-uns des éléments qui résument le changement spectaculaire qu'a connu Christine and the Queens, "Chris" comme elle se présente aujourd'hui. L'artiste est métamorphosée de la tête aux pieds à l'occasion de ce deuxième album dynamique, ouvert et osé. Un deuxième essai parfait pour faire luire les corps sur la piste de danse et mettre en sourdine le style classieux autrefois apprécié sur Chaleur humaine.

AGNES GAYRAUD

France Inter - Agnès Gayraud : "Dans la pop, l’ordinaire devient une figure de l’existence toute entière"

Musicienne et philosophe, Agnès Gayraud publie l'essentielle "Dialectique de la pop" et choisit pour Interférences sa bande-son idéale. De Brigitte Fontaine à Lee Perry en passant par Françoise Hardy. Nouveautés et archives au programme de la 2ème heure avec, entre autres, Jean Genet et Muthoni Drummer Queen.

WRIGGLES

Le Parisien - Le retour des Wriggles, les clowns féroces de la chanson française

Près de dix ans après, les Wriggles reviennent ! Le groupe renoue avec l’esprit de ses débuts. Une bonne bouffée d’humour acide en perspective. Ils seront le 19 octobre 2018 à Ablon (94) avant une grande tournée.

Les clowns ressortent leurs tenues rouges du placard. Après neuf ans de silence, Les Wriggles, ces cinq chanteurs qui fanfaronnaient sur scène de 1995 à 2009, signent leur come-back. Une cinquantaine de dates sont programmées et, preuve que le public ne les avait pas oubliés, beaucoup affichent déjà complètes.

HALL DE LA CHANSON

Agathe Charnet - A l’école de la chanson française

« Que sont mes amis devenus, que j’avais de si près tenus, et tant aimés ? ». Sur la scène du théâtre du Hall de la Chanson, un jeune homme blond, au visage diaphane, reprend fiévreusement la chanson de Léo Ferré Pauvre Rutebeuf, composée en 1956. Son professeur, Serge Hureau, l’interrompt au bout de quelques mesures : « il faut que l’on sente de façon concrète dans ton regard ce que signifient aujourd’hui la misère et l’abandon. L’important ce n’est pas que cette chanson soit adaptée d’un poème du XIIIème siècle, l’important ce n’est pas Léo Ferré, l’important c’est ce que toi tu vas faire de la chanson et ce qu’elle nous raconte aujourd’hui ».

Préserver et faire retentir le répertoire de la chanson française au plus près du monde contemporain, tel est justement l’objectif du Théâtre Ecole des répertoires de la Chanson (TEC) qui vient d’ouvrir ses portes en ce mois d’octobre 2018. Une quinzaine d’étudiants, musiciens arrangeurs et interprètes, ont intégré cet établissement d’un genre inédit en France, au sein du Hall de la Chanson.

LAPOINTE

Télérama - Pierre Lapointe : “J’écris rarement pour les autres…mais Patrick Bruel n’a pas eu peur”

En fait, le chanteur québécois se sent bien à Paris, auprès d’artistes qui l’inspirent. Et tant pis s’il n’y est pas aussi célèbre qu’au pays.

MASSILIA

RFI - Massilia Sound System, l’infatigable commando fada

Patrimoine vivant de la chanson marseillaise moderne, Massilia Sound System, remueur de conscience, était jeudi 11 octobre à l’affiche de la 27e édition de la Fiesta des Suds, à Marseille. Rencontre avec Gari Grèu, l’un des trois MCs de cette institution du "oaï" occitan (mais pas seulement).

RFI Musique : La Fiesta des Suds est indissociable de votre carrière. Vous vous y être produit une quinzaine de fois et notamment en 2014 pour fêtez vos 30 ans. Comment la décriveriez-vous ?
Gari Grèu : Elle est née en 1992, un an après le 1er album de Massilia. Donc, on a des destins un peu chevillés effectivement. Il faut savoir que dans les années 80 et au début des années 90, c’était le marasme culturel à Marseille. Il ne se passait rien. La Fiesta a donné un nouvel élan à la ville et au rapport que les Marseillais entretenaient avec elle : oui, ici, on peut faire aussi bien qu’ailleurs.

jeudi, 11 octobre 2018

L'actualité de la chanson du 30 septembre au 4 octobre

Les artistes de la semaine : Alexis HK, Dominique A, Trois cafés gourmands, Cali, Nathalie Lillo, Bertrand Louis, Féloche, Lenine Renaud

Le clip de la semaine - Lenine Renaud - Ma copine narcoleptique

L'album de la semaine : Cali chante Ferré

BREL

Télérama - 40 ans après la mort de Jacques Brel, que reste-t-il de lui aux Îles Marquises ?

C’est aux Iles Marquises, en Polynésie française, que Jacques Brel est enterré. Mais hormis une carlingue et une poignée d'ex-voto près de sa tombe, que reste-t-il du chanteur dans ce bout du monde fouetté par l'océan ? Durant sept jours, sur l'île de Hiva Oa, nous avons cherché ses traces.

RFI - Chanson: il y a quarante ans disparaissait Jacques Brel

« Madeleine », « Rosa », « les Flamands », « Mathilde », « la Quête » : il y a quarante ans, le 9 octobre 1978, à Bobigny au nord de Paris, s’éteignait Jacques Brel au terme d’un cancer qu’il traînait depuis quatre ans. Sa mort ne l’aura pas fait sombrer dans l’oubli, bien au contraire. Il reste l’un des compositeurs-interprètes majeurs de la francophonie et certains de ses textes sont même régulièrement étudiés à l’école en France. Mais c’est évidemment en Belgique qu’il laisse l’empreinte la plus vive. Lors de l’élection du Belge le plus célèbre du XXe siècle, les francophones ont élu Jacques Brel et encore aujourd’hui son souvenir est vivace.

Le Figaro - Marcel Azzola : «Pour Brel, j'allais à chaque séance même quand je n'avais pas à jouer»

L'accordéoniste, interpellé par Jacques Brel pendant l'enregistrement de Vesoul par le fameux «Chauffe Marcel !», évoque avec admiration le souvenir de l'incomparable chanteur belge à l'occasion du quarantième anniversaire de sa disparition, le 9 octobre 1978.

Il a accompagné Piaf, Montand, Barbara, Gréco, Bécaud... et Brel qui l'a immortalisé dans Vesoul avec son fameux «Chauffe, Marcel!». Car c'est lui, Marcel Azzola, le fameux accordéoniste qui nous emmène, dans un crescendo endiablé, de Vierzon à Vesoul, d'Anvers à Hambourg.

DOMINIQUE A

RFI - Le compositeur réalisateur Dominique A

Notre invité culture aujourd’hui est Dominique A. Pilier de la nouvelle chanson francophone dans les années 1990, il a su réconcilier les amateurs de rock et de chanson. Au point d’être devenu une sorte d’icône. Le chanteur compositeur prolifique de la région parisienne, sort demain, vendredi « La Fragilité », son treizième album.  Un disque intimiste et poétique traversé par le vibrato de sa voix reconnaissable. Dominique A est interviewé par José Marinho.

ALEXIS HK

Claude Févre - Alexis HK, « Et la prose apaise nos ecchymoses… »

L’homme est seul, habillé d’un costume pour les plus  grands soirs. Il fait face à un ours. Étrange tête à tête de silhouettes noires qui se détachent sur un fond bleu gris. L’ampoule au plafond, la table et la chaise en formica,  le chandelier, les flûtes de champagne et la porcelaine font un ensemble  dissonant. Voilà l’image qui nous accueille et nous parle d’abord de ce nouvel album d’Alexis HK, Comme un ours. Image puissante de solitude.  Image d’une confrontation avec soi-même ? Image d’un antagonisme, une distorsion, « en apesanteur entre les deux hémisphères », comme le dit la chanson éponyme ?

Cet album propose une immersion dans un monde intérieur, une pensée mise en mots simples – ceux des âmes humbles – une pensée qui se heurte au pire et atteint le sublime. Cette création pourrait bien nous consoler tant elle est nourrie de nos ressentis les plus intimes pour peu que l’on ait perçu un jour ce sentiment d’être « tout étroit dans [sa] liquette, égaré sur la planète. »

Le Progrès - Alexis HK : « Un album pour aller de l’ombre à la lumière »

Les entretiens avec Alexis HK sont à l’image de ses chansons : un mélange d’élégance et de finesse, parsemé de traits d’esprit ou d’humour. Le chanteur viendra présenter son nouvel album, Comme un ours , vendredi à La  Ricamarie. Rencontre.

Nos Enchanteurs - Alexis HK, frère des ours

Tiens, et si on parlait un peu de l’autre Arménien de France ? Nous étions sans nouvelles discographiques depuis Le dernier présent, paru en 2012, d’Alexis Djoshkounian, plus connu sous le nom d’Alexis HK (même s’il nous avait fait patienter avec son spectacle consacré au maître sétois, Georges et moi). C’est dire si nous sommes heureux de voir apparaître dans les bacs, ce 5 octobre, son appétissante galette intitulée Comme un ours.

LENINE RENAUD

Culturebox - "La gueule de l’emploi", nouvel album ni hype, ni tendance de "Lenine Renaud"

Le groupe nordiste Lenine Renaud sort son 3e opus, "La gueule de l'emploi". Un album populaire et engagé qui se moque des tendances actuelles.

Trois ans après leur dernier album, les Lenine Renaud sont de retour avec "La gueule de l'emploi". Douze titres qui racontent les combats d’hommes et de femmes ordinaires. Une nouvelle aventure aux multiples influences musicales.  

MURAT

Baptiste Vignol - Quand Murat se souvient...

IL FRANCESE est son dix-huitième album-studio. Celui d’un retour divin, par la seule grâce d’une complainte importante, imparable, éternelle et déchirante où Murat chante comme on ne l’avait quasiment jamais entendu: Je me souviens. Se souvenir que Murat, avec sa belle gueule d’amant idéal, est un seigneur, qu’il sève encore (du verbe sever), qu'il n'est pas dans la nostalgie facile et que sa voix demeure, et de loin, la plus sensuelle que la chanson française n’ait jamais enfantée.

NATHALIE LILLO

Nos Enchanteurs - Nathalie Lillo… Ce qui me lie à Nathalie

Quand je songe, rêveur, à la chanson, celle qui tente d’exister malgré le poids de l’industrie musicale et de sa modélisation, je ne peux m’empêcher de penser au compagnon- nage, à cette aventure humaine tout à la fois individuelle et collective, empreinte de passion. Cette passion, cet amour de la chanson c’est cela qui me lie à Nathalie, comme à tant d’autres compagnons.

CALI

Culturebox - Cali : un album hommage à Léo Ferré et une tournée

Le chanteur Cali consacre son 8e album à des reprises de chansons de Léo Ferré. 25 ans après la disparition du vieux lion monégasque, le chanteur perpignanais a choisi 16 chansons dont ses plus célèbres. L'album sort alors que le chanteur entreprend une tournée en France comptant de nombreuses dates.

BERTRAND LOUIS

Baptiste Vignol - Le panache de Bertrand Louis

Voilà dix-sept ans, depuis la sortie de son premier album en 2001, que les chansons de Bertrand Louis accompagnent celles et ceux qui connaissent sa voix grave, musicale et tranchante. Après la poésie hyper contemporaine de Philippe Muray auquel le compositeur a consacré un disque en 2013 (SANS MOI, primé par l’Académie Charles Cros), Bertrand Louis s’attaque à Baudelaire ! Avec un panache salutaire. D’une dizaine de chefs-d’œuvre extraits du recueil Les Fleurs du Mal paru en 1857, Bertrand Louis a fait des chansons d’aujourd’hui. « Ce projet n’a pas d’autre dessein que de remettre un peu d'essence dans le moteur baudelairien », explique le chanteur. Pari gagné.

Nos Enchanteurs - Bertrand Louis : beau comme Baudelaire

Le nouvel album de Bertrand Louis est un superbe album : qui aime la chanson, sincèrement, ne saurait l’ignorer. Avec des résultats divers, parfois de toute beauté, ils sont pourtant nombreux a avoir posé des notes et leur voix sur des textes de Baudelaire, notamment sur Les Fleurs du Mal, seul écrit en vers. Parmi les plus fameux, les plus réussis, citons Léo Ferré qui consacra deux albums à cet ouvrage, Jean-Louis Murat qui, avec Charles et Léo, repris une partie du travail de Ferré. Et Georges Chelon qui se permit l’intégrale de ce recueil (en un coffret de sept CD, chez EPM). A son tour, Bertrand Louis s’est immergé dans cet auteur, sans parvenir à s’arrêter, mettant vingt textes en musique, les enregistrant, pour au final n’en retenir que dix. Tout y est cohérence, élégance. Louis trouve les notes pour dire Baudelaire, en une douce mélopée aux tonalités souvent pop-rock, faite de harpe, guitare électrique, basse batterie, alto et violoncelle, qui caresse et magnifie le verbe, presque le prolonge.

TROIS CAFES GOURMANDS

France 3 - Le groupe « 3 Cafés gourmands » sort son 1er album officiel

Après leur signature avec une maison de disques, les corréziens de 3 cafés gourmands sortent leur premier disque le 5 octobre 2018. Leurs concerts affichent complet partout en France.

Les fans les plus inconditionnels de 3 cafés gourmands ont déjà 3 CD de leur groupe préféré dans leur discothèque. Ces enregistrements sont qualifiés de « maquettes » par les membres du groupe. Ils sont aujourd’hui introuvables.

Le premier vrai album professionnel enregistré après la signature avec une maison de disque sort donc ce 5 octobre 2018. A cette occasion, le groupe sera à Brive pour une grande séance de dédicaces.

FELOCHE

Nos Enchanteurs - Féloche, chimiste de la vie

Qu’il est difficile parfois d’être critique musical ! On attend de ce digne représentant de presse qu’il dissèque les points forts et les faiblesses d’un disque, en le replaçant dans l’œuvre de l’artiste ou dans le milieu musical dont il est issu, l’analyse avec toute l’objectivité requise, livre le fruit de ses savantes réflexions dans un texte solidement charpenté… En un mot, qu’il permette au lecteur de se faire une idée précise de l’œuvre étudiée.

AZNAVOUR

Nos Enchanteurs - Charles Aznavour, 1924-2018

Nous ne ferons pas ici l’inventaire de, dit-on, ses quelque 1400 chansons (1). Ni l’histoire de sa vie. D’autres le feront et on remettra sous presse dans les heures qui viennent moult biographies qui seront demain à l’étal des librairies. L’un des grands, des très grands de la chanson, des immenses, vient de mourir, presque à la surprise générale tant il nous semblait doué d’immortalité. A notre stupéfaction. Au retour d’une tournée au Japon, d’une tournée internationale écourtée, avant toutefois de reprendre celle en cours dans l’Hexagone. Une tournée d’adieux dont le terme était chaque fois remis aux calendes, comme si Aznavour ne pouvait qu’être en haut de l’affiche, plus jamais en retrait. La scène était cette maîtresse qu’il ne savait quitter.

Le Figaro - Mort de Charles Aznavour après une longue et belle vie de bohème

Le légendaire artiste franco-arménien s'est éteint à l'âge de 94 ans. Avec des chansons telles que Emmenez-moi, Je m'voyais déjà ou La Bohème, l'éternel Charles Aznavour a traversé les époques, les générations et les frontières.

«Chanteur de variété le plus important du XXe siècle». C'est le titre attribué en 1988 à Charles Aznavour par la chaîne américaine CNN et le Times. Plus de 1200 chansons dans sept langues différentes, des spectacles dans 94 pays et plus de 100 millions de disques vendus dans le monde entier. Mais aussi plus de 60 participations à des longs-métrages. Très discret sur sa vie privée, le chanteur - décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans - a été marié trois fois et a eu six enfants dont trois avec sa dernière femme Ulla avec qui il était marié depuis plus de 50 ans

Le Monde - Charles Aznavour, chanteur et comédien, est mort

L’auteur-compositeur-interprète et acteur français d’origine arménienne est mort lundi à l’âge de 94 ans. En plus de soixante-dix ans de carrière, il s’est imposé comme l’un des plus grands chanteurs du XXe siècle.

Charles Aznavour, de son vrai nom Shahnourh Varenagh Aznavourian, est mort lundi 1er octobre, à l’âge de 94 ans, dans son appartement situé dans les Alpilles (Bouches-du-Rhône), ont annoncé ses attachées de presse. En soixante-dix ans de carrière, Charles Aznavour a écrit plus de 1 400 chansons et en a enregistré plus de 1 200, chantées dans huit langues différentes. Il a également joué dans plus de quatre-vingts films et téléfilms.

Le Monde - Charles Aznavour, en 2009 : « Quand on est fils d’immigrants, il faut sortir de sa condition »

Extraits de la rencontre, en 2009, de notre journaliste Annick ­Cojean avec l’artiste, mort dans la nuit de dimanche à lundi.

A l’occasion de la sortie, en 2009, du livre A voix basse de Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi, notre journaliste Annick ­Cojean avait rencontré l’artiste pour Le Monde Magazine. Extraits.

jeudi, 04 octobre 2018

L'actualité de la chanson française du 21 au 27 septembre

Les artistes de la semaine : Fred Nevché, Miossec, Mylène Farmer, JM Caradec, Columbine, Gaetan Roussel, Flavien Berger, Faby Perier

L'album de la semaine : L'intégrale de Jean-Michel Caradec

Le clip de la semaine - Fred Nevché - L'océan

AZNAVOUR

Le Figaro - Mort de Charles Aznavour après une longue et belle vie de bohème

Le légendaire artiste franco-arménien s'est éteint à l'âge de 94 ans. Avec des chansons telles que Emmenez-moi, Je m'voyais déjà ou La Bohème, l'éternel Charles Aznavour a traversé les époques, les générations et les frontières.

«Chanteur de variété le plus important du XXe siècle». C'est le titre attribué en 1988 à Charles Aznavour par la chaîne américaine CNN et le Times. Plus de 1200 chansons dans sept langues différentes, des spectacles dans 94 pays et plus de 100 millions de disques vendus dans le monde entier. Mais aussi plus de 60 participations à des longs-métrages. Très discret sur sa vie privée, le chanteur - décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans - a été marié trois fois et a eu six enfants dont trois avec sa dernière femme Ulla avec qui il était marié depuis plus de 50 ans

Le Monde - Charles Aznavour, chanteur et comédien, est mort

L’auteur-compositeur-interprète et acteur français d’origine arménienne est mort lundi à l’âge de 94 ans. En plus de soixante-dix ans de carrière, il s’est imposé comme l’un des plus grands chanteurs du XXe siècle.

Charles Aznavour, de son vrai nom Shahnourh Varenagh Aznavourian, est mort lundi 1er octobre, à l’âge de 94 ans, dans son appartement situé dans les Alpilles (Bouches-du-Rhône), ont annoncé ses attachées de presse. En soixante-dix ans de carrière, Charles Aznavour a écrit plus de 1 400 chansons et en a enregistré plus de 1 200, chantées dans huit langues différentes. Il a également joué dans plus de quatre-vingts films et téléfilms.

Le Monde - Charles Aznavour, en 2009 : « Quand on est fils d’immigrants, il faut sortir de sa condition »

Extraits de la rencontre, en 2009, de notre journaliste Annick ­Cojean avec l’artiste, mort dans la nuit de dimanche à lundi.

A l’occasion de la sortie, en 2009, du livre A voix basse de Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi, notre journaliste Annick ­Cojean avait rencontré l’artiste pour Le Monde Magazine. Extraits.

MURAT

Baptiste Vignol - Quand Murat se souvient...

Mais depuis La Tige d'or en 2009 sur LE COURS ORDINAIRE DES CHOSES, Murat fauchait, labourait, semait. IL FRANCESE est son dix-huitième album-studio. Celui d’un retour divin, par la seule grâce d’une complainte importante, imparable, éternelle et déchirante où Murat chante comme on ne l’avait quasiment jamais entendu: Je me souviens. Se souvenir que Murat, avec sa belle gueule d’amant idéal, est un seigneur, qu’il sève encore (du verbe sever), qu'il n'est pas dans la nostalgie facile et que sa voix demeure, et de loin, la plus sensuelle que la chanson française n’ait jamais enfantée.

Télérama - Il francese, JL Murat

Tiens, encore un album de Murat. Le vingt-deuxième au moins. On ne s’est pas précipité dessus comme on l’aurait fait sur une denrée rare… et finalement, la dégustation n’en fut que plus agré­able. Car là où l’on s’attendait à une énième digression de ses précédentes productions, là où on soupçonnait déjà une possible sécheresse mélodique, dissimulée sous un prétexte éculé du genre « ce n’est pas de la chanson, c’est de la recherche », nous avons croisé un homme en liberté. Et inspiré. Qui ­renoue avec des sons plus organiques que sur son précédent disque, et dessine un étrange portrait, le sien, « Francese » composite explorant des racines tant imaginaires que réelles.

BASHUNG

Culturebox - Alain Bashung : découvrez "Immortels", premier extrait d'un album d'inédits époque "Bleu Pétrole"

Le 14 mars prochain marquera les dix ans de la disparition d'Alain Bashung. Comme surgie d'outre-tombe, sa voix bien aimée revient hanter les ondes avec un album d'inédits promis pour novembre. Et que dit Bashung dans le premier extrait inédit à écouter ci-dessous ? "Mortels, mortels ? Je ne t'ai jamais dit mais nous sommes immortels".

NEVCHE

Libé - Fred Nevché, verve électronique Par Patrice Demailly

Le poète marseillais revient avec un audacieux album de chansons électroniques minimaliste.

Se dépasser pour se rejoindre soi-même. S’il y a bien une idée fixe qui innerve la démarche de Fred Nevché, c’est celle-là. Chez lui, une véritable imperméabilité au surplace. Tête chercheuse intransigeante, le Marseillais a gravité au sein de la scène slam, fait de (belles) vagues avec le groupe Vibrion, collaboré avec Serge Teyssot-Gay, mis remarquablement en musique des inédits de Prévert et s’est rapproché du format chanson sur Rétroviseur, son précédent album.

Claude Févre - Fred Nevché dans son embarcation de rêves

Il y a quelques mois déjà que Fred Nevché est immergé dans tout ce bleu qui s’étale sur la pochette de son  nouvel album. Un bleu où l’on se perd… « Est-ce la lune et le ciel tout autour de la terre, ou le ciel à l’inverse qui renverse l’océan ? » questionne la chanson titrée L’Océan.  Avec Valdevaqueros il  est question d’une plage, dans la province de Cadix, où le vent incessant attire les sportifs accrochés à leur voile comme à un cerf-volant. Élégante métaphore de la lutte contre les éléments.

 Il y a quelques semaines que des clips viennent se joindre à la promesse des chansons après que Décibel, un poème de trente minutes, a tracé dès le mois de janvier,  les contours et les couleurs de paysages intérieurs. S’y bousculent les échos d’une époque où « la peur a pris le dessus » face « aux menaces d’un monde qui va finir », la tentation des paradis artificiels – « une injection de foutre dans le sang » – puis soudain la secousse : se ressaisir, prendre les devants « pour s’écouter, se révéler…dégommer le matin pour voir venir le jour, le courage intact… » Et enfin l’étendue, là devant soi – l’étendue bleue ? – celle des rêves… Et de la poésie. « Je naviguais vers mon rêve » dit la chanson courte de l’album, assez irréelle avec ses voix d’outre-tombe … « Je disais des poèmes, j’étais bien »…

Nos Enchanteurs - Nevché, la terre est bleue comme un orage

Issu de familles que l’on qualifierait actuellement de migrantes, depuis l’Espagne franquiste ou l’Arménie, grandi dans un quartier populaire de Marseille au nom parfumé, les Olives, baigné dès l’enfance de mots et de poésie, Nevchehirlian est devenu professeur de Français en se rêvant poète, ce qu’il n’a pas tardé à devenir, avant de mêler la musique à ses mots. Le petit slammeur de Marseille s’est mué en un grand artiste, acteur de la culture marseillaise, associé à la Scène nationale du Merlan, créateur de la coopérative Internexterne, qui manage, programme, produit, conseille… tout un panel d’artistes.

MYLENE FARMER

Le Parisien - On aime le nouveau Mylène Farmer

Nous avons écouté en avant-première «Désobéissance», le 11e album de Mylène Farmer, qui sort vendredi. Un retour réussi.

Il est rarissime que Mylène Farmer laisse écouter à la presse un disque avant sa sortie. Exceptionnellement, elle a accepté de dévoiler son onzième album en avant-première au Parisien.

C’est signe que cette grande angoissée a confiance en ce nouvel album et en son potentiel. Et celle qui prépare son retour sur scène l’an prochain - avec plusieurs dates à Paris La Défense Arena - a raison d’y croire. Autant ses précédents disques nous avaient déçus, en particulier le dernier, « Interstellaires » sorti il y a trois ans, autant « Désobéissance » - qui sort ce vendredi - nous a séduits dès la première écoute.

FABY PERIER

Claude Févre - Faby Perier, quand la mer retient son souffle

La photographie de la pochette est d’une force et d’une beauté renversante ! Ce noir et blanc, cette femme nue, superbe, sortant des eaux, ces vagues et ce ciel qui la nimbent de force et de lumière, malgré l’absence de cheveux qui dénonce le drame et la menace. Il fallait nécessairement que les chansons qu’elle renferme fussent à la hauteur de cette première émotion.

Le pari était d’autant plus osé que Faby Perier n’est pas tout à fait une chanteuse comme les autres. En se battant pour la publication de ce nouvel album elle pensait faire acte ultime. Elle pensait déposer en quelque sorte un testament. C’est sans doute pour cette raison que c’est un album si peaufiné, choyé jusque dans les plus petits détails : livret avec ses pages élégantes, couleur ivoire, ses textes que l’on relit comme autant de poèmes, le CD lui-même où sont imprimés les noms des artisans de chaque titre… On y trouve tout ce que peut rechercher un auditeur exigeant.

MANSET

RFI - Manset seul maître à bord

Gérard Manset, figure tutélaire de la chanson française, publie son 22e album. À Bord du Blossom relate en chansons et en textes les pérégrinations d'un capitaine dans les mers du Sud. Comme à son habitude, l'artiste a créé comme il voyage, en solitaire.

RFI Musique : Quels sont les récits de voyage qui ont façonné votre imaginaire ?

Gérard Manset : Il y en a peu. Pierre Loti, évidemment, car c'est l'un des rares à avoir écrit autant de récits de voyage. Il est du XIXe siècle, le siècle que je privilégie. J'ai à peu près lu toute son œuvre, je suis un inconditionnel admiratif, car j'ai aimé sa vie, son courage, ses multiples aventures, très touchantes. Il a écrit Le Mariage de Loti qui se déroule à Tahiti, qui est d'une beauté à pleurer à toutes les pages ; le Roman d'un Spahi, dont l'action se situe à Saint-Louis du Sénégal, également de toute beauté ; Aziyadé, qui se passe en Turquie, Mon Frère Yves, en Bretagne, ou encore Ramuntcho, au Pays basque.

CHRISTINE AND THE QUEENS

Télérama - Christine and the queens,  Chris

Dans une époque qui ne s’enthousiasme que pour les débuts, Christine and the Queens ambitionne de raconter une histoire au long cours, comme les pop stars américaines de ses rêves (Michael Jackson, Madonna), dont l’album Chris ne serait qu’un épisode, le deuxième. Après l’héroïne sensible et lointaine de Chaleur humaine, voici donc une canaille androgyne mais sexuelle, une Marcheuse, qui cherche la bagarre et les corps-à-corps — Damn, dis-moi, premier extrait, sorti avant l’été, a donné le ton. D’où un son plus carré, plus agressif, un groove qui s’affirme.

MIOSSEC

Les Inrocks - Miossec, l’interview-bilan: “Je ne suis jamais rentré dans le cercle”

[Miossec rédacteur en chef] Miossec, jeune, a été journaliste. Il le redevient, en tant que rédacteur en chef de ce numéro. L’occasion, alors que sort le brillant et euphorique Les Rescapés, de dresser le bilan intime d’une vie et d’une carrière bien remplies.

Au printemps 1994, la rédaction des “Inrockuptibles” reçoit une cassette, l’aime beaucoup puis passionnément, et la chronique. Et même deux fois, pour hurler au monde entier qu’il fallait entendre ces chansons importantes, même sous leur forme primitive. Ça ne coûtait pas cher, une cassette : environ 10 francs (1,5 euro). Celle-ci changea des vies. Elle avait été envoyée de Brest par un certain Miossec. Ce qu’on ignorait alors, c’était à quel point poster cette cassette était pour lui comme jeter une bouteille à la mer, avec un gros SOS gribouillé dessus.

CARADEC

 
En mémoire du chanteur breton Jean-Michel Caradec, une association a été créée en 2009 en région parisienne, par des fidèles de l’artiste disparu en 1981 dans un accident automobile, à l’âge de 34 ans. La chanson française a connu sa « parenthèse magique », durant les années 70, parmi lesquelles de nombreux auteurs-compositeurs-interprètes se sont exprimés comme Alain Souchon, Francis Cabrel… et Jean-Michel Caradec, même si le destin écourta sa carrière. Dès 1973, il assure la première partie de son ami Maxime Le Forestier, puis celle de Serge Lama.

COLUMBINE

Les Inrocks - Columbine se livre comme rarement dans une très longue interview

Avant la sortie de leur troisième album, "Adieu Bientôt", Foda C et Lujipeka s'expriment en longueur. L'occasion de comprendre la relation intime qui les lie à leurs fans, l'influence d'Etienne Daho et les haters...

Foda et Lujipeka sortent vendredi leur troisième album, Adieu Bientôt, disque crépusculaire dans lequel les deux rappeurs rennais affinent leur style : des titres déstructurés, des textes qui semblent parfois relever de l'écriture automatique ou des performances oulipiennes, et des voix souvent torturées par l'autotune. Avant de reparler de cet album dans les Inrocks, on a rencontré les deux membres de Columbine pour un petit bilan.

GAETAN ROUSSEL

Télérama - Gaëtan Roussel Trafic

Il en va des disques comme des humains : certaines rencontres sont évidentes, d’autres moins. Et en dépit de plusieurs écoutes consciencieuses, on ne s’attachera pas au troisième solo de Gaëtan Roussel. Nonobstant deux ou trois titres au joli potentiel radiophonique — Hope et Tu me manques en duo avec Vanessa Paradis —, il n’y dégaine pas l’un de ces tubes dont il a le secret. On y retrouve pourtant des traits caractéristiques du style Roussel : l’usage de phrases répétitives (J’entends des voix, Dedans il y a de l’or), une alternance de français et d’anglais (Je veux bien, je ne sais pas), l’appui généreux de chœurs ou même l’effet mêlé de la litanie et de l’emballement musical, qui rappelle les grandes heures de Louise Attaque (Tellement peur, La Question).

FLAVIEN BERGER

Brain - Flavien Berger – Hors du temps

Dans n'importe quelle série, Flavien Berger serait le geek, ce nerd un peu étrange qui ne semble jamais réellement à sa place mais sans qui l'ensemble du récit aurait autant d’intérêt que l’intrigue d’un soap des années 1970. On l’imaginerait alors balancer tout un tas de références venues d’une autre époque, on le verrait bidouiller ses instruments et on l’entendrait nous parler constamment de ses différentes passions : au hasard, les abysses et le voyage dans le temps. La première a été assouvie dès le premier album, Leviathan, sorti en 2015. La seconde est largement explorée aujourd’hui dans Contre-temps, un deuxième disque où le Français n’est plus simplement le nerd de service : il est devenu une présence essentielle au paysage pop français, une voix à suivre, vers l’infini et l’au-delà.

France Inter - Pour "Contre-Temps", Flavien Berger a pris son temps... et c'est tant mieux !

Plus de trois ans après son remarquable et remarqué "Léviathan", le jeune Flavien Berger, prodige de la musique électronique chantée en français, revient avec "Contre-Temps", un nouvel album pop et envoûtant. Pour fêter la fin de cette longue attente, Flavien Berger est à l'affiche du Pop & Co de Rebecca Manzoni.

mercredi, 26 septembre 2018

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 septembre

Les artistes de la semaine : Françoise Hardy, Gotainer, Manset, Chris, Goel, Wladimir Anselme, Ruffier des Aimes

L'album de la semaine : Française Hardy, Personne d'autre

Le clip de la semaine : Christine and the Queens - La marcheuse

FRANCOISE HARDY

France Inter - Messages personnels de Françoise Hardy

C’est une femme de mots à qui l’on doit l’un des plus beaux répertoires de la chanson française. Au gré de grandes et mélancoliques mélodies, elle convoque à l'envie absences, départs et rendez-vous manqués. Aujourd'hui, on parle fantôme, amour et poésie avec Françoise Hardy, invitée d'Augustin Trapenard.

GOTAINER

France Info - Richard Gotainer : "L'humour est un compagnon de route, et j'ai du mal à m'en défaire"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo, et se confie. Aujourd'hui, Richard Gotainer.

Richard Gotainer est de retour avec un nouvel album au titre "gotainerien" : Saperlipopette (or not Saperlipopette). Dix ans déjà se sont écoulés depuis la sortie de son dernier album. L'homme aux lunettes rondes n'était pas vraiment parti, il se faisait plus discret depuis sa grande période de gloire dans les années 80. Richard Gotainer, c'est Le mambo du décalco, Le sampa, ou Le youki

CHRIS

Culturebox - Puissante et charnelle, Christine & The Queens se réinvente au second album

"Cet album parle d'émotions beaucoup plus assumées, du désir comme force de désordre", analyse Christine and the Queens, devenue Chris d'une rature, au sujet de son deuxième album attendu vendredi 21 septembre. Au plan musical, elle tend avec ce disque vers un son plus "flamboyant", reflet de sa mue vers un personnage puissant.

MANSET

Télérama - Manset, A bord du Blossom

Le capitaine Manset nous entraîne à nouveau dans une odyssée musicale hypnotique, teintée de nostalgie et d’idéalisme.

Il y a quelque chose de définitivement troublant chez Manset. De troublant et de fascinant à la fois, dans sa façon d’avancer en suivant un idéal d’esthétisme qu’on pourra trouver désuet, voire kitsch, et qui n’en demeure pas moins habité par un souffle saisissant. Cet album, plus encore que le précédent (qui déclinait le mythe d’Aphrodite), affiche sa prétention : tisser le ­récit romanesque des pérégrinations d’un capitaine naviguant vers un pays de cocagne — quête d’une société et d’un âge d’or qui obsède l’artiste.

ANSELME

Nos Enchanteurs - Wladimir Anselme : prolonger les heures

Quand la définition semble si juste, prenons-là, directement puisée à son actuelle bio : « Wladimir Anselme est un songwriter impétueux et délicat, qui gravite dans le paysage musical, en tête brûlée, en doux excessif. Il nous délivre ses romances sauvages, à la mélancolie frondeuse et à la grâce désarmée, aux mélodies superbes ». Wladimir Anselme nous a toujours semblé être à la marge de la chanson, sur un de ses flancs, un peu à contre-courant de tout, du contenu comme du contenant. C’est un peintre qui de ses mots vous couche sur une toile des sentiments, des mouvements, de larges panoramiques comme le plus menu des détails, qui fait enluminures de vers.

GOEL

Mandor - Goël : interview pour Le bruit dehors

Ecouter cet album, c’est faire un pas vers l’étrange, vers l’étranger aussi, c’est sortir des sentiers battus et découvrir des paysages musicaux non explorés, c’est écouter une fois, puis plusieurs parce qu’on remarque d’écoute en écoute, çà et là, des subtilités non perçues les fois précédentes. Je ne sais pas comment qualifier cet album. On a beau partir dans tous les sens, virevolter sans rien maitriser, il y a tout de même une unité. Tout se tient. C’est miraculeux. Le bruit dehors est une expérience musicale inédite. Soyez curieux, partez à la recherche d’une cohérence musicale improbable mais vraie. Le jour où vous la trouverez, vous n’aurez certainement plus envie de quitter ce coin de paradis.

RUFFIER DES AIMES

Nos Enchanteurs - Jo Ruffier des Aimes, y’a une vie après les Négresses

Son nom ne vous dira sans doute rien. Sauf si. Sauf si on vous parle des Négresses Vertes, dont il fut naguère membre sous le pseudo de Jo Roz. C’est quand même lui qui a coécrit l’album Famille nombreuse et a travaillé sur les arrangements de Mlah. Rien que ça l’inscrit à nos oreilles dans la grande anthologie d’une chanson-rock mâtinée de plein d’autres choses encore, d’adjuvants sonores, de cultures mêlées. Après les Négresses Vertes, il fonde des collectifs : Tarace Boulba, école vivante s’il en est, puis Roger, fort d’une trentaine de musiciens, qui, tourne dans le Sud de la France.

 

jeudi, 20 septembre 2018

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 septembre

Les artistes de la semaine : Nino Ferrer, Boulevard des airs, Zazie, Grand Blanc, Madame Robert, Bruno Brel

L'album de la semaine : Boulevard des Airs, Je me dis que toi aussi

RACHID TAHA

RFI - Rachid Taha, l’arrêt du cœur du rocker au grand cœur

À quelques jours de ses 60 ans, Rachid Taha est mort d’une crise cardiaque dans la nuit du 11 au 12 septembre. Le rocker, né en Algérie et arrivé en France à l’âge de 10 ans, avait été le chanteur du groupe lyonnais Carte de Séjour, avant de s’imposer mondialement grâce à un répertoire riche de compositions et de reprises. Un nouvel opus était attendu au début 2019.

Dans quelques jours à peine, le 22 septembre prochain, Rachid Taha devait fouler la scène de l’Opéra National de Lyon, à l’occasion des 20 ans de la sortie de son premier Diwan. Album de reprises paru en 1998, ce 4e album de sa discographie avait été conçu comme une passation des savoirs, reliant la génération de ses parents venus du Maghreb à celles des enfants de France.

Nos Enchanteurs - Rachid Taha, 1958-2018

Outre Karim Kacel, Khaled et Faudel, la prise de parole de la banlieue et des beurs, dans les années 80, tint beaucoup de ce groupe que fut Carte de Séjour, composé initialement de Rachid Taha, Djamel Dif, Mokhtar Amini, Mohamed Amini, et Éric Vaquer, qui donnèrent leur premier concert en juillet 1981 à Rillieux-la-Pape, dans la banlieue lyonnaise. Rien que le nom était déjà une revendication politique, l’orientation musicale aussi : un raï mâtiné de rock.

RFI - Disparition de Rachid Taha

Rachid Taha vient de disparaitre brutalement à l'âge de 59 ans. Il venait de terminer l'enregistrement d'un nouvel album qui devait sortir début 2019.

L'esprit de révolte est aujourd'hui quelque chose qui manque cruellement à la chanson française. Heureusement, il y a Rachid Taha qui, lui, continuait à gueuler pour secouer les conformismes, le racisme, et toutes les formes d'exclusion. Le tout sur une musique inventive qui apporte un métissage très particulier, à nul autre comparable. À tous les niveaux, Taha dérangeait. Et c'est tant mieux !

NINO FERRER

Slate - Nino Ferrer, le mal-aimé de la chanson française

Disparu il y a vingt ans, Nino Ferrer n’est jamais parvenu à trouver sa place dans le paysage musical français malgré d’immenses succès. La faute à un caractère colérique, à une volonté artistique complexe, et à un milieu qui ne lui a pas fait de cadeau.

Nino Ferrer ne pouvait plus se sauver. Lorsqu’il se donne la mort l’avant-veille de ses 64 ans le 13 août 1998, il y a tout juste vingt ans, il a déjà perdu le goût de bien des choses. Un coup de carabine dans le cœur vient clore des années de réclusion passées à faire de la musique et à extraire les bienfaits de la nature dans cette maison du Lot qu’il aura passé la moitié de son existence à retaper. Il était désintéressé du monde qu’il avait connu de 1965 à 1975: le succès d’estime et critique, les belles femmes, les belles voitures, l’argent… Non, décidément, Nino Ferrer ne pouvait plus se sauver.

BOULEVARD DES AIRS

Mandor - Boulevard des Airs : interview de Sylvain Duthu pour Je me dis que toi aussi

Dès leur premier album, sorti en 2012, Paris-Buenos-Aires (certifié disque d’or), le groupe Boulevard des Airs, à l’époque considéré comme un groupe « festif » avec leurs cuivres mis en avant, a trouvé un large public. En 2013, avec leur deuxième album, Les apparences trompeuses, il était net qu’il se passait quelque chose autour d’eux. Une tournée de presque deux ans s’en est suivie ainsi que des critiques positives dans tous les médias.

Quand j’ai reçu le troisième album, Bruxelles, la claque ! J’ai compris que ce groupe était une perle et qu’il y avait une forte probabilité qu’il devienne un des nouveaux poids lourds de la scène française.

ZAZIE

RFI - Zazie, mise à nue

Avec Essenciel, le 10e disque de sa carrière, Zazie explore, en compagnie de la réalisatrice Édith Fambuena, des pistes aventureuses, hors cadre, pop et rock : une musique audacieuse et exploratoire, en patchwork, tissée de jeux et de liberté. Sur ses cavalcades et ses climats sonores, sa poésie apaisée se pose. Car, sur cet album, Zazie se livre, en toute intimité. Telle une blueswoman, l’artiste incarne son essentiel : les valeurs fondamentales et les questionnements d’une femme de 50 ans, bien dans sa peau et dans son chant. Rencontre.

MADAME ROBERT

Nos Enchanteurs - Aux seins de Madame Robert

Malgré son format qui est loin de celui d’une affiche, une pochette de CD a les mêmes obligations : attirer et retenir l’attention. Parfois même informer mais convenons qu’avec le visuel de ce disque-là, nous sommes de prime abord loin de cette mission, encore que : c’est mis « Madame Robert » (c’est le nom de ce groupe) et, en guise de Roberts, s’étalent les roploplos d’une dame plantureuse à souhait, à l’écoute sur une platine de 45 tours des Rolling Stone et de Nino Ferrer, de soul aussi.

ALBIN DE LA SIMONE

Télérama - Albin de la Simone : “C’est quand je n’ai plus attendu le succès qu’il a commencé à venir !”

Après une longue tournée dans toute la France, Albin de la Simone donnera deux derniers concerts, les 16 et 17 septembre à la Philharmonie de Paris, avec des invités surprise. Retour sur le parcours sans fautes d’un chanteur chic, doublé d’un artiste complet, et de son irrésistible ascension.

BRUNO BREL

Nos Enchanteurs - Brel ! Un nom qui claque et résonne belge comme aucun autre

Dans quelques semaines on fêtera les 40 ans de sa disparition. Pour être exact, cela n’aura échappé à personne, les commémora- tions ont commencé depuis un certain temps déjà avec quelques émissions télé, plusieurs livres et de nombreux spectacles par monts et par vaux. Si certains n’ont pas à rougir de leurs interprétations du Grand Jacques, d’autres, il faut bien le dire, ressemblent plus à des enterrements de seconde classe qu’à de véritables hommages. Inutile de m‘arracher des noms, je ne cafterai pas.

En revanche, qui mieux que Bruno Brel lui-même peut porter bien haut le flambeau familial ? Avec son talent et son timbre de voix qui ne peuvent cacher la fibre familiale, avec cette façon bien à lui de faire le Jacques sans être taxé d’imitateur, Bruno, après quelques reprises sur l’un ou l’autre album et sur scène, nous livre cette fois, quelques mois après Flammes, un album presque 100% BB – les quelques autres % étant constitués d’un inédit de Leprest -, un opus dédié entièrement à son oncle.

GRAND BLANC

Magic - Grand Blanc : « On comprendra vraiment cet album quand on aura fini la tournée »

Grand Blanc publie ce vendredi Images au Mur. Cet album,

Grand Blanc publie ce vendredi Images au Mur. Cet album, inflexion stylistique notable, refuse à dessein de choisir entre rupture et continuité, et traduit les questions identitaires d’un groupe très souvent étiqueté.

Depuis 2011, ce quatuor porte les espoirs d’une presse toujours pas remise de la disparition d’Alain Bashung, s’est vu coincer dans une case new wave, pas forcément inadéquate, quoi franchement limitante en 2018, et affublé de comparaisons, parfois excessives et hasardeuses.

Ils furent accablés de mots-clés, parmi lesquels « messins », « Paris », « new wave », « topographique » trônaient en bonne position.  Jusqu’à disparaître derrière. Ce storytelling forcément réducteur semble avoir orienté cette formation qui est bien plus que ça. La rencontre se déroule en plein été. Sur la terrasse du studio Luna Rossa. Ils préparent la tournée qui débute à la rentrée. Extérieur jour.

ALEX LUTZ

C'est déjà ça - "Guy", formidable chance aux chansons

Dans son deuxième film actuellement en salles, Alex Lutz incarne un vieux chanteur de variétés avec une authenticité et des nuances extraordinaires. Sans mépris facile, avec une drôlerie et une émotion pour un bel hommage à la chanson.

 

lundi, 10 septembre 2018

L'actualité de la chanson française du 1er au 6 septembre

Les artistes de la semaine : Dick Annegarn, Saratoga, Bertrand Betsch, Arash Sarkéchik, Alenvers et Les Gens du Nord

L'album de la semaine : Saratoga, Fleur

Le clip de la semaine : "Le vide en soi", Bertrand Betsch, Tout doux

RACHID TAHA

Télérama - Le chanteur Rachid Taha est mort

En plus de trente-cinq ans de carrière, il avait sorti deux albums avec son groupe Carte de Séjour, et une dizaine d’albums en solo. Il est mort d’une crise cardiaque, à l’âge de 59 ans.

Le chanteur Rachid Taha est mort dans la nuit de mardi à mercredi d’une crise cardiaque, selon Le Parisien. Il avait 59 ans (il en aurait eu 60 le 18 septembre). Avec son groupe lyonnais Carte de Séjour (1982-1989), puis en solo, il fut l’un des premiers à mixer rock et raï. Ce « rebelle écorché vif », comme l’écrivait Télérama, n’avait peur de rien, surtout pas de dénoncer la condition des musulmanes (Zoubida, en 1981), d’orientaliser Charles Trenet (Douce France, en 1986), d’imposer le premier tube en arabe (Ya Rayah, en 1998), ou de revisiter sans fin la musique de son enfance (Diwân 1, en 1998, et Diwân 2, en 2007).

BERTRAND BETSCH

RFI - Bertrand Betsch, la grâce de la solitude

Artiste discret à l'écriture poétique, Bertrand Betsch revient avec un nouvel album intitulé Tout doux, plus de 20 ans après un premier album remarqué et remarquable La soupe à la grimace. Retour sur son parcours. 

Jamais un disque n’avait aussi bien porté son nom, Tout doux. Douce, d’abord la voix de Bertrand Betsch : chaude et enveloppante qui nous glisse ces belles chansons à nos oreilles attentives. Douces aussi ses mélodies qui contrebalancent des textes parfois plus sombres, si personnels et intemporels. Le chanteur nous avoue alors que certaines chansons présentent sur ce disque, datent d’une vingtaine d’années : deux d'entre elles datent de 1993 … "les chansons doivent se reposer, avoir un temps de maturation" nous glisse-t’il. 

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

DICK ANNEGARN

RFI - Dick Annegarn, les villes d’une vie

Dick Annegarn s’offre un album symphonique et un voyage de douze chansons piochées dans son répertoire, parcourant autant de villes. On s’émeut, on sourit et on s’emballe pour cette fantaisie orchestrée du plus hexagonal des chanteurs hollandais, un grand bonhomme de la chanson française.

Au début de l’été, Dick Annegarn a donné un concert aux Nuits de Fourvière, à Lyon, au cours duquel il a revisité douze chansons, accompagné par un orchestre. L’album "symphonique" reprenant ce même concept, a été le point de départ d’un travail qui fait résonner le répertoire de ce grand promeneur avec des villes disséminées aux quatre coins du monde.

Télérama - Dick Annegarn, 12 villes, 12 chansons

Ce disque-ci, on l’a aimé avant de l’écouter. Du moins sa promesse : Dick Annegarn réinvente douze de ses chansons avec un orchestre symphonique… Certes, le principe est convenu, une façon pas trop risquée d’entretenir la discographie d’un chanteur en manque de nouveaux titres. Sauf qu’il s’agit de l’insaisissable Annegarn, qui ne cède ni à la facilité ni à l’autocélébration, et jamais ne brosse le public dans le sens du poil. On se demandait bien comment sa voix rugueuse et chaotique allait se confronter à l’ampleur instrumentale déployée face à lui.

LES GENS DU NORD

Culturebox - Dany Boon, Line Renaud, Alain Souchon... chantent leur amour des "Gens du Nord" dans un album de reprises 100% ch'ti

A l'instar de Dany Boon, 24 artistes emblématiques ont choisi de rendre hommage aux "Gens du Nord", dans un album de reprises de chansons traditionnelles et populaires. Le disque sort juste avant le coup d'envoi de la Braderie de Lille.

"Les Gens du Nord" avaient leur titre (Enrico Macias), ils ont désormais leur album.

24 personnalités ont collaboré pour reprendre les grands standards de la chanson populaire régionale et rendre hommage à ce "public plus chaleureux qu'ailleurs", dixit Alain Souchon.
 
 
CHRISTINE

Baptiste Vignol - Une polémique à deux balles

Depuis la fin du mois de juin, des médiocres lui cherchaient des poux. Et l’accusaient de plagiat. Carrément. Parce que la musique de Damn dis-moi est en partie inspirée d'une boucle musicale disponible et libre de droits. Assez pour fâcher les grincheux, les donneurs de leçon, les internautes frustrés qui trouvent, c’est toujours agaçant, en Héloïse Letissier le feu d’un talent qu’ils n'auront jamais. Déjà consacrée par la une du mythique magazine américain Times qui la voyait en octobre 2016 parmi celles et ceux qui sont en train de refaire le monde, elle vient d'obtenir, le 23 juillet, celle du New York Times ! Sans jamais mentionner le moindre plagiat, le quotidien souligne, avec admiration, l’audace artistique de la Française.

ALENVERS

Nos Enchanteurs - Alenvers : le chaud et l’effroi

« Chanteur pour rire, chanteur pour drames », ainsi se qualifie Alenvers, artiste que les plus fidèles de nos lecteurs connaissent. Qui se qualifie de plein d’autres choses encore, et se rhabille pour le réchauffement climatique à venir (il fait tout à l’envers) en se parant d’une légende latino-américaine dont seul Lavilliers pourrait revendiquer à parts égales la paternité.

Nouvel album pour Luc Alenvers, donc. Et là encore, on trouvera parenté avec le Nanar du dessus : si Lavilliers chante Bosse, Alenvers chante Bosse, bosse, bosse : « Comment ça va la vie ? Ben moi, j’en peux plus, faut la gagner cette vie, se défoncer l’cul / Comment va la vie ? Faut bûcher, gratter, trimer, turbiner toute la journée ». Ceci dit, Alenvers a bien bossé : douze titres, onze pour le rire ou presque, le douzième aux couleurs du drame, Bistrot La Belle équipe.

ZEBDA

C'est déjà ça - "Essence ordinaire", carburant depuis 20 ans

Le 27 août 1998 sortait le troisième album des Toulousains de Zebda. Un album dont le tube "Tomber la chemise" aura un peu occulté l'excellence des autres titres, tout en neurones survitaminés d'une banlieue incarnée

L'arbre qui cache la forêt. Le tube sympa qui fait un peu oublier la palanquée de chansons fortes du reste de l'album. "Tomber la chemise" avait-il vocation a faire danser les beaufs aussi? La dure loi du gros succès de l'été s'est appliquée au groupe toulousain Zebda qui à la fin du mois d'août 1998, sortait son troisième album. "Essence ordinaire" ou 13 titres pour raconter sur ragga-raï-musette, les souvenirs d'une jeunesse d'origine algérienne dans les quartiers de la ville rose.

CORDEN

Baptiste Vignol - Naturaliser James Corden, et vite!

Le problème de la chanson française, de son avenir, n’est pas la qualité de ses auteurs, de ses compositeurs, de ses interprètes, c’est l’âge de ceux qui sont censés la promouvoir, aux yeux comme aux oreilles du grand public. Comment espérer que les kids du pays ne la trouvent pas ringarde, dépassée, poussiéreuse et bavarde lorsqu’elle est défendue par d'indéfectibles barbons obséquieux ou de jeunes quinquas vanneurs, le tif savamment décoiffé, qui s’écoutent – c’est le pire – davantage poser leurs questions qu’ils ne font attention aux réponses des artistes…

mardi, 04 septembre 2018

L'actualité de la chanson française en août

Les artistes de la semaine : Les Négresses Vertes, Maude Audet, Damien Larivière, Masdau, Bernard Ascal, Jean-Jacques Birgé.

L'album de la semaine : Maud Audet, Comme une odeur de déclin

Le clip de la semaine - Yoanna, Tolérance zéro

MAUDE AUDET

RFI - Maude Audet, ballades en scènes

Formée au Conservatoire d’art dramatique, l’auteure-compositrice-interprète Maude Audet est reconnue pour ses chansons dépouillées et authentiques qui parlent d’amour et de rencontres. RFI l'a rencontrée la veille de son concert au Festival d’été de Québec (FÉQ), dans sa ville natale.

Même si Maude Audet mène une vie parallèle de conceptrice de costumes pour le théâtre, ces jours-ci, c’est habiller ses chansons qui l’allume. En particulier celles de Comme une odeur de déclin, son plus récent album, paru l’automne dernier. Nous sommes début juillet, en pleine canicule et au tout début de sa tournée estivale qui l’entraînera dans plusieurs festivals, dont le FRIMAT (Val-d’Or), le Festif (Baie-Saint-Paul) et le Festival international de la chanson (Granby). Depuis la parution de son disque, Maude a livré plusieurs "spectacles d’hiver", soit des concerts intérieurs en mode plus intimiste, où elle se plaît à raconter des anecdotes et à contextualiser ses ballades, qu’elle présente de façon minimaliste. Elle lance maintenant sa formule estivale, à cinq musiciens, avec des versions plus enrobées de ses chansons.

LES NEGRESSES VERTES

RFI - Les Négresses Vertes se refondent autour de "Mlah"

Une poignée de tubes intemporels et une identité musicale singulière, entre chanson parisienne et rock alternatif métissé, ont fait des Négresses Vertes un groupe à part sur la scène française. Pour fêter les trente ans de l’album Mlah qui a lancé sa carrière et compte quelques classiques, la joyeuse bande a repris du service après quinze ans de silence. Avec un succès qui se mesure à la liste des concerts prévus pour cette tournée, toujours plus longue ! Entretien avec Stéfane Mellino, membre fondateur du groupe.

JEAN-JACQUES BIRGE

Télérama -Jean-Jacques Birgé, Centenaire

L’inclassable Jean-Jacques Birgé nous offre un malicieux retour sur son œuvre, depuis 1950 jusqu’à… 2050.

Difficile de brosser en quelques mots le portrait de Jean-Jacques Birgé, musicien, compositeur, inventeur, homme engagé et qui préfère aux plans tout tracés, aux lignes droites et aux cases les ondulations des chats et des instruments les plus hétéroclites.

JEAN-MARIE QUIESSE

Nos Enchanteurs - Jean-Marie Quiesse : femmes de proue

« Le grand jeu, c’est la mer, et d’autres rivages viendront encore… » Entre la mer et Jean-Marie Quiesse, c’est histoire d’amour, la chose est entendue. Tant que son site fait tellement place à l’actualité de le mer et de la chanson de mer (poésie, cinéma, chanson, images, festivals, etc) qu’on un peu de mal à trouver ce qui nous parle de lui, le chanteur. Quelques dates font échos en nous, telle cette année 1967 où il rencontre Luc Bérimont et est invité à se produire à la télé dans « La fine fleur de la chanson française ». La même année, Quiesse prend la direction artistique du Virgule, cabaret caennais implanté dans les caves du foyer Robert-Rême. Quelques années après on le retrouve en Bretagne où se nouent pas mal d’amitiés. Puis une très longue parenthèse qui le verra partir pour les Antilles. De La Réunion, il conçoit nombre de spectacles. Et les chants de marins grandissent en lui.

FABY PERIER

Nos Enchanteurs - Faby Perier : le dernier album, en attendant les autres

C’est déjà l’une des plus belles pochettes de disque qui soit : magnifique photo signée Izabela Sawicka d’une femme qui offre sa nudité aux éléments. Corps nu, crane nu : le crabe est déjà sur l’image.

À propos d’elle, nous aimerions ne parler que d’une chanteuse, qui plus est intéressante, attachante, à l’occasion de la sortie de son nouvel album, La renverse. Son cinquième. Événement raisonnable dans la carrière d’une artiste, sur lequel nous poserions un avis, une recommandation à l’adresse de nos lecteurs, une envie de partager comme nous le faisons souvent.

LES MUSICIENS

Les Echos - Les musiciens, parents pauvres de l'industrie

Selon une étude de Citigroup, les auteurs et musiciens ne touchent que 12 % des revenus de l'industrie de la musique. La part augmente, toutefois, notamment grâce au live.

La banque d'affaires est plus généreuse avec ses talents que l'industrie de la musique. C'est ce qu'explique Citigroup dans une étude récente sur les rouages de ce secteur .

DAMIEN LARIVIERE

Nos Enchanteurs - Damien Larivière, qui coule de source

C’est un de ces disques qui vous arrive à l’occasion d’un festival, récolte chaque fois nombreuse, parfois fructueuse. Lui c’est Damien Larivière, un artiste de la Somme. Non qu’il sorte du sommeil mais son nom n’a pas encore fait son tour de France. Du reste, ce n’est que son deuxième album, paru en début d’année.  Larivière « préfère, à la poésie des écorchés vifs, les chansons qui aident à vivre, raccommodent et réconcilient. Celles qui incitent à aimer sans posséder, à remercier et à grandir » nous instruit sa bio. Cet album a beau s’intituler Fleur éphémère, la fleur en question est une rose : qui s’y frotte s’y pique parfois. Comme dans le premier titre, La claire fontaine : sous un titre qui nous fait songer à la vieille (et si belle) chanson traditionnelle qu’on sait, Larivière, qui semble s’y connaître, nous parle de la privatisation de l’eau : « Des malins ont flairé l’aubaine / Les banquiers s’en sont emparée / Les députés ont approuvé / Il nous reste nos yeux pour pleurer ».

CHANSON FRANCAISE

France Info - La chanson française se porte bien selon une étude du syndicat national de l'édition phonographique

L'écoute en ligne est en très forte hausse en 2018 en France selon syndicat national de l'édition phonographique, porté notamment par la musique rap.

La musique française est en bonne santé avec 148 productions sur les 200 meilleures ventes d'album, selon le syndicat national de l'édition phonographique. Le Snep a publié jeudi 9 août les chiffres des performances du streaming en consommations payantes du premier semestre de 2018.  

MASDAU

Nos Enchanteurs - Masdau, langue verte et cœur tendre

S’entêtant dans une posture qui l’éloigne des gens bien et de leur compte en banque, plutôt que d’effectuer un Virage à droite comme ses habiles collègues (1), Masdau préfère risquer de couler par le fond en lançant son appel du haut du mât de misaine : « A gauche toute ». C’est le dessinateur-chantiste Jean Marc Héran qui l’habille en piraterie chansonnesque, foulard vert, panache rouge et tête de mort, avec comme arme sa seule guitare. L’album a un petit côté vintage pour la présentation (le boîtier cristal, ce n’est pas très écolo, l’album mériterait une pochette carton !)

BERNARD ASCAL

Nos Enchanteurs - Césaire de la meilleure adaptation : Bernard Ascal

Aimé Césaire nous a quittés voilà 10 ans, le 17 avril 2008, peu de temps avant son 95ème anniversaire. Poète et homme politique, chantre de la décolonisation, héraut de la négritude, il reste à coup sûr une image forte, un symbole incontestable, la figure emblématique de l’écrivain contestataire qui va au-delà des mots pour se lancer dans l’action. Mais est-il pour autant encore lu aujourd’hui ?

mercredi, 29 août 2018

L'actualité de la chanson française, juillet 2018 (mise à jour le 7 août)

En août Brassens au programme pour commencer Brassens lui-même mais aussi ceux qui l'ont chanté en d'autres langues comme Fabrizio de Andre en italien ou Paco Ibanez en espagnol.

L'album de la semaine : Brassens chanté par Les Ogres de Barback, Debout Sur Le Zinc, Aldebert, Agnès Bihl, Weepers Circus, Yves Jamait

BRASSENS

Norbert Gabriel - Brassens international

Il était fréquent il y a quelques décennies de proclamer que Brassens était inexportable. Les choses ont bien changé. Eric Vincent qui bat tous les records de pays visités en chantant, je veux dire en faisant son métier de chanteur, avait témoigné qu’au contraire il était un de ceux les plus chantés, « parce que lorsqu’on est seul en scène avec sa guitare, il faut du solide pour faire passer sa chanson. » Même quand on chante en français en Indonésie.

Un bref (!) panorama et une sélection personnelle subjective et aléatoire montre des interprétations riches de diversité… C’est à vous, à fond les baffles !!

Norbert Gabriel - Leçon de musique avec Brassens

A l’usage des indigents de l’oreille qui trouvent Brassens peu musical…

Car il s’en est trouvé, des «experts», pour juger Brassens monotone et répétitif… Voire guitaristiquement élémentaire … Les guitaristes plus ou moins débutants qui n’osaient pas Hécatombe ou le Gorille ont pu se rabattre sur l’Auvergnat, une mélodie parfois acrobatique, et un enchainement d’accords pas très compliqués, mais ce que fait Brassens est carré, alors que les tentatives de reprises sont souvent bancales.

Le Monde - Philosopher avec Georges Brassens

De « Chanson pour l’Auvergnat » à « Supplique pour être enterré sur la plage de Sète », Thomas Schauder nous invite à (re-) découvrir la pensée du chanteur et poète, philosophe à travers ses textes.

On étiquette souvent Georges Brassens comme « poète de la chanson française » à cause de la qualité remarquable de ses textes. Mais c’était aussi un être humain et, à ce titre, il était confronté aux mêmes problèmes que vous et moi. Et il a tenté de traduire dans ses chansons les intuitions que ces problèmes éveillaient en lui. En ce sens, Brassens était aussi un « poète philosophe », titre d’un livre de Lucien Rioux. Je vous propose donc cette semaine d’examiner quelques éléments de la philosophie de Georges Brassens en trois chansons.

Aupresdesonarbre

Analyse des chansons

BARJAC 2018

Nos Enchanteurs - Barjac 2018. Un festival en ordre de marche

Scènes, gradins et chapiteau démontés, festivaliers repartis : la 24e édition du festival de Barjac est déjà un souvenir. Mais, diantre, quel souvenir ! En trois ans, la mue opérée par Jean-Claude Barens est pleinement accomplie. Ce n’est pas que c’est un tout autre festival mais c’est celui, en ordre de marche, qui est prêt à affronter l’avenir et offre à partager la chanson avec plus jeune que soi, ce qui est la condition première de sa pérennité.

Nos Enchanteurs - Barjac 2018. La genèse et la jeunesse de la chanson

On a usé de beaucoup de qualificatifs pour parler de Barjac, ce festival objectivement à nul autre semblable. C’est, comme on l’a dit, le plus petit de tous les grands festivals, une manifestation à échelle humaine où les artistes ne sont pas isolés du public par des herses de barrières, des hordes de vigiles, où l’argent n’est pas roi. Un festival où le public est composé d’amateurs du genre, non de fans. Où les décibels ne font pas la loi, histoire de masquer comme c’est souvent le cas l’indigence des propos, la vacuité de la pensée. Où on ne farde pas non plus les paroles par une insipide couche de pop. Où, pour autant, attaquée, humiliée de toute part, la chanson ne s’y réfugie pas à la manière d’un village gaulois, dans ses derniers carrés, ses certitudes, ses chapelles. Car, malgré les temps difficiles qu’elle connaît, la chanson est ici plurielle, en constant renouvellement, en partage : les jeunes artistes y côtoient leurs aînés, apprennent d’eux. Et nous enchantent pareillement.

BRIGITTE FONTAINE

France Inter - Scandale ferroviaire avec Brigitte Fontaine

Ce soir, ‘Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?’ prend le train pour le Cap Fréhel avec Brigitte Fontaine. Il vaut mieux s'aider de la rectitude des chemins de fer pour ne pas trop se perdre dans l’univers surréaliste et foisonnant de cette artiste de génie.

HIGELIN

France Inter - "Quand Higelin monte sur une scène, il est pas normal"

Jacques Higelin, c'est la scène. Point à la ligne. Sans la scène, aurait il été le même, cet autre fou chantant qui embarquait le public jusqu'au bout de la nuit ?

France Inter - Quand Higelin devient rock

Jacques Higelin est tombé au ciel le 6 avril de cette année. Pour lui rendre hommage, France Inter vous propose de redécouvrir la série qui lui était consacrée dans le cadre des feuilletons radiophoniques des MFP.

DAHO

France Inter - Etienne Daho, "Avec ça vous ne signerez jamais"

Adolescent, Étienne Daho écrit des chansons dans son petit carnet rouge qu’il garde bien précieusement pour lui. Alors qu’on lui proposait à cette époque de devenir le chanteur d’un groupe, il était tétanisé à l’idée de se produire devant les autres. Le cinquième épisode de la série Daho, fan de pop, une série des MPF.

France Inter - Etienne Daho, une vie martienne

"Nos vies martiennes" est le quatrième album d’Étienne Daho. Avec ce disque, il prouve qu’il est là pour durer. Des titres comme "Des heures Hindoues" ou "Bleu comme toi" symbolisent l’ouverture du champ musical d’Étienne Daho. Quatrième épisode de "Daho, fan de pop".

L

France Inter - Prise de la citadelle de Montmédy avec L (Raphaële Lannadère)

Ce soir, ‘Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?’ s’incruste dans la citadelle de Montmédy, non loin de la frontière belge, pour découvrir un univers musical lumineux et touchant empreint des parfums de cette région, celui de L (pseudonyme de la chanteuse Raphaële Lannadère).

MONTAND

France Inter - Yves Montand, deuxième partie

On continue avec le beau, le talentueux, le ténébreux, le séducteur, l'acteur, le chanteur, Yves Montand. Cap sur le reste de sa vie.

CHAMFORT

France Inter - Soirée guinguette sur les bords de Marne avec Alain Chamfort

Ce soir, 'Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?' s'installe dans une guinguette des bords de Marne pour écouter les titres mythiques de l'indémodable Alain Chamfort et découvrir les chansons de son dernier album, 'Le Désordre des choses'.

LAVILLIERS

France Inter : Traversée du triangle des Bermudes avec Bernard Lavilliers

Ce soir, ‘Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?’ navigue vers les Amériques au milieu du triangle des Bermudes. Bernard Lavilliers est à la barre de ce bateau imaginaire pour une traversée bien réelle de son univers musical tempétueux, jusqu’à son dernier album, '5 minutes au Paradis'.

AVIGNON OFF 2018

Francofans - Anastasia, un belle découverte

Je le sais bien : d'autres l'ont découverte déjà depuis quelques années. Mais, c'est vrai, je ne connaissais pas Anastasia Rauch. L'ADAMI lui a offert la possibilité d'occuper la scène de l'Arrache Coeur pendant le Off 2018 et c'est, pour moi, l'occasion d'une vraie et belle découverte.

Anastasia a été d'abord la chanteuse et accordéoniste dans un groupe et en 2013 elle a pris son envol en faisant paraître Beau Parleur, son premier album produit par Batlik. On retrouve ce même Batlik comme auteur de quelques textes d'Aqua Toffana le nouvel album d'Anastasia sorti en décembre 2016.

C'est lui qui a écrit Aqua Toffana et Amazones, deux des chansons les plus fortes du set d'Avignon, écrites à quatre mains puisqu'Anastasia en a composé la musique. Elle y chante l'histoire d'une empoisonneuse dont le mari a absorbé ce breuvage infernal qui donne son titre à la chanson comme à l'album.

Francofans - Sur la planète déjantée de Léopoldine HH

L'ADAMI a choisi deux jeunes alsaciennes pour investir l'Arrache Coeur pendant ce mois de juillet, Anastasia et Léopoldine HH. Léopoldine a déjà acquis une belle notoriété avec son album Blumen im topf (fleurs en pot) qui lui a permis de conquérir le public et le jury du prix Moustaki 2017 et d'obtenir le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros. En 2018 elle remporte le 1er prix Saravah.

Francofans - Avec David Sire

Avec est un spectacle tout à fait extraordinaire que David Sire et le guitariste Cerf Badin, proposent cette année à l'Arrache Coeur dans le cadre des Talents On y chante de l'ADAMI. David est un personnage étonnant. Il sait chanter de grandes et belles chansons dans la plus pure tradition des grands anciens. C'est le cas avec Feux qui ouvre son spectacle, un grand classique avec les mots et la poésie de l'artiste. Je partirai d'Avignon cette année avec cette chanson en mémoire.

Francofans - Yapado Yapadam, l'écolo tour du Caribou Volant

Le Caribou Volant, c'est un duo composé de Yoan Giansetto et de Ninon Moreau. Yoan est né au Québec et a conservé des liens affectifs avec son pays de naissance. On en a la confirmation avec le spectacle « jeune public », proposé cette année au Théâtre des Vents. A travers textes et chansons les artistes nous entraînent d'abord en montgolfière dans les paysages et les forêts du grand nord canadien en mettant en valeur les animaux réels ou imaginaires de ces lointaines contrées.

Francofans - Les deux cousins de Léonid

Après treize années chez Sinsémilia et une longue collaboration avec Yoanna, Fabien (Fafa) Daïan s'est lancé d'abord en quatuor puis en duo avec Rémi d'Aversa, son cousin. C'est sous le nom de Léonid qu'ils chantent désormais ensemble. Ils sont à Avignon à l'Atypic Théâtre jusqu'au 26 juillet.

C'est un véritable orchestre que ces deux musiciens nous offrent sur scène. Il y a bien sur les claviers de Rémi et la guitare de Fafa. Mais ils s'accompagnent de nombreuses percussions dans une sorte de chorégraphie instrumentale tout à fait étonnante

Francofans - Le Marre Mots de Yoanna et Brice Quillion

Yoanna et Brice Quillion présentent Marre Mots, leur spectacle jeune public à l'Arrache Coeur tous les matins de juillet avec l'entrée gratuite pour les enfants. Avant Avignon ils avaient déjà dépassé les 150 dates pour ce projet qui a maintenant plus de 2 ans.

Au départ il y avait une proposition retenue par les Jeunesses Musicales de France (JMF). Il s'agissait d'un spectacle évoquant les émotions de l'enfance qui pouvait donner lieu à des interventions dans des écoles et à un travail dans les classes élémentaires sur des thèmes parfois difficiles à aborder avec les élèves.

Francofans - Avignon Off 2018 en chansons Par Yves Le Pape

Le festival Off est bien lancé avec une excellente programmation musicale. La chanson française est une nouvelle fois à l'honneur et on citera en premier lieu le spectacle de Michèle Bernard et Monique Brun que j'avais chroniqué ici-même lors de sa présentation au Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon.

Autre rendez-vous incontournable du Off, les Talents ADAMI qui s'installent une fois encore à l'Arrache-Coeur avec à l'affiche cette année David Sire, Anastasia, Batlik, Tom Poisson et Léopoldine HH. Dans la même salle on pourra apprécier avec les plus jeunes les Marre Mots de Yoanna et le Virage à Droite de Nicolas Bacchus et ses amis. Giédré profite de la relâche du mercredi pour investir les lieux une fois par semaine.

Leonid, Sarclo, Eskelina, Pascal Mary et Orly se sont donnés rendez-vous à l'Atypic Théâtre, le second haut lieu de la chanson à Avignon. Le Caribou Volant est de retour avec Yapado Yapadam au théâtre des Vents, un spectacle familial « écolo et survolté ».

Francofans - Hertzienne, Une parenthèse chantée de Gwen Soli

Profitant aussi d'une relâche Gwen Soli sera tous les lundis sur la scène du Magasin, un théâtre de la rue des Teinturiers. Avant de se lancer dans ce spectacle solo Gwen Soli a participé aux 900 concerts de groupe vocal Evasion, un groupe qui a souvent collaboré avec Michèle Bernard qui se trouvait elle-même dans la salle lors du premier concert de Gwen à Avignon.

ELISA POINT

Télérama - Elisa Point, Alain Klingler, Ce soir la nuit rentrera tard

Cela fait longtemps (trente ans ?) qu’Elisa Point et Alain Klingler naviguent sur des eaux musicales et textuelles plus ou moins troubles, s’essayant à des croisements artistiques au bonheur variable. Cet album-ci (à notre connaissance, le premier qui les réunit) se hisse en haut de leurs discographies. Il est même sans doute, par son originalité et son sens de l’absolu, l’une des productions les plus pointues de l’année.

FESTIVALS

Télérama - Les festivals de musique menacés par leurs frais de sécurité

Une circulaire du ministère de l’Intérieur publiée mi-mai favorise la facturation des dispositifs de sécurité aux festivals, jusqu’ici assurés par l’Etat. Les coûts, en hausse en ce contexte post-attentats, pourraient amener certains festivals à disparaître.

En quelques jours à peine, la circulaire Collomb a fait couler beaucoup d’encre, et généré sa première victime. Le festival Microclimax, qui devait se tenir sur l’Île de Groix les 6, 7 et 8 juillet derniers, a dû se résoudre à jeter l’éponge. La faute à une décision du Préfet et du capitaine de gendarmerie de Lorient, qui entendaient lui imposer un dispositif de sécurité hors norme (40 gendarmes pour 450 festivaliers, soit 1 pour 10!) – et à ses frais – pour sa première édition.

ARTISTES POLYVALENTS

RFI - Chanteurs, mais pas que…

Ils ont de multiples cordes à leur arc. Ils sont auteurs-compositeurs-interprètes et se lancent dans d'autres activités artistiques avec le plus grand sérieux et un grand talent. Zoom sur ces chanteurs aux nombreuses capacités, de Vincent Delerm à Gaël Faye, en passant par Albin de la Simone ou Stephan Zimmerli du groupe Moriarty.

Du 11 au 15 juillet dernier, à l’occasion des Francofolies de La Rochelle, Albin de la Simone présentait une quarantaine de ses dessins dans une exposition personnelle à la Coursive. Il succédait à Vincent Delerm qui lui, avait exposé ses photographies dans le même lieu l’année dernière. Mais… Ils n’étaient pas chanteurs ces deux-là ? Oui, mais pas que !