Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 avril 2019

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 avril

Les artistes de la semaine : Simon Chouf, JL Murat, Frédéric Zeitoun, My Concubine, Guillaume de Chassy, Malik Djoubi, Miel de Montagne

Les vidéos de la fin de semaine : JL Murat, Hubert Mounier et l'Affaire Luis Trio

Le clip de la fin de semaine : Jean-Louis Murat - Autant en faire quelque chose

L'album de la fin de semaine : L'Affaire Louis' Trio, Mobilis in Mobile

SEXISME

Le Monde - Près de 700 professionnelles disent « non » au sexisme dans l’industrie musicale

Les signataires demandent la prise de « mesures concrètes [pour] garantir l’égalité et la diversité » dans l’industrie.

Près de 700 professionnelles de l’industrie musicale, dont les artistes Clara Luciani, Fishbach, Chloé ou encore Chris, ont publié, mardi 16 avril, un manifeste contre le sexisme et les violences sexuelles.

HUBERT MOUNIER

Lyon Capitale - Album collectif : la scène lyonnaise rend hommage à Hubert Mounier

“Place Hubert Mounier” est un projet de 12 titres, proposés par des artistes de la scène lyonnaise en souvenir du chanteur de l’Affaire Louis Trio.

C'est un casting 100 % lyonnais, où figurent Kent, Buridane, Carmen Maria Vega, Joe Bel, Les Chics Types et le Voyage de Noz. Ils se sont tous donné rendez-vous pour réaliser un album en hommage à Hubert Mounier, chanteur du groupe lyonnais l'Affaire Louis Trio disparu en 2016, à l'âge de 53 ans. Douze titres, avec des reprises, des duos et des compositions originales seront enregistrés par ces artistes d'univers et de générations différentes.

Le Monde (mai 2016) - Hubert Mounier part sur une autre planète

Le chanteur et fondateur du groupe L’Affaire Louis’ Trio est mort lundi 2 mai à l’âge de 53 ans.

Personnalité attachante de la scène pop et chanson française, tout en clair-obscur, le chanteur Hubert Mounier est mort lundi 2 mai à l’âge de 53 ans, d’une crise cardiaque selon son avocat. Avec sa voix tendre de crooner, il était connu essentiellement comme chanteur du groupe L’Affaire Louis’ Trio, sous un pseudonyme à calamiteux jeu de mots, Cleet Boris. Un personnage qui semblait droit sorti des planches d’une bande dessinée à ligne claire avec sa houpette à la Tintin, ses costumes cintrés et des chaussures bicolores. Mounier menait lui-même en parallèle une carrière de dessinateur.

MALIK DJOUBI

Libé - Malik Djoudi, courants ascensionnels

Influencé par Christophe et encensé par Etienne Daho, le chanteur à la voix sensible sort «Tempéraments», un superbe second album electro-pop riche en émotions.

La découverte de Un, premier album de Malik Djoudi, avait provoqué chez certains des tremblements qu’on ne prête qu’aux premières fois. Et si les autres n’ont pas tremblé, c’est sans doute parce qu’ils ne l’ont pas entendu.

Froggy's Delight - Malik Djoudi Tempéraments

.... Si vous ne le savez pas, j’ai vraiment beaucoup aimé le premier disque de Malik Djoudi UN, donc j’avoue le second disque, enfin le deuxième me fait peur, j’ai peur de ne pas avoir mon petit cœur qui tambourine autant, j’ai peur qu’alors que moins de deux ans se sont écoulés, je sois moins touché, moins transporté, normalement l’effet de surprise ne fonctionne qu’une fois, et on sait ce qu’il en ait de la probabilité quant à la répétition d’un coup de foudre.

Télérama - Malik Djoubi, Tempéraments

D’abord chanteur au sein de formations pop anglophones, Malik Djoudi a mis vingt ans avant de trouver sa couleur, et d’oser, en français, les mots simples qui lui correspondent. Deux cœurs sensibles s’entendent bien vite. Après son remarqué Un, il y a deux ans, il publie ce Tempéraments où apparaît Etienne Daho, sur A tes côtés. Goûts partagés pour les synthés évanescents et les guitares réverbérées, appétence pour un spleen éternellement adolescent, la rencontre coulait de source… Mais on ne peut s’empêcher de penser qu’une production moins musclée aurait davantage rendu grâce à leur duo, où chacun trace d’un verbe fluide la force procurée par un nouvel ami.

SIMON CHOUF

Hexagone - Simon Chouf & le Hardcordes Trio

Le n°6 d’Hexagone contient un article « Vu sur scène » pour « Le Chouf Toulouse Tour : onze concerts et sept spectacles du 2 au 11/10 » (2017), où j’évoquais son premier concert avec un trio à cordes. Tu peux y lire « Chouf, avec une formation inédite : violoncelle, violon et alto. Eugénie Ursch – qui a réalisé tous les arrangements pour cordes – radieuse et faisant corps avec son violoncelle, donne le la à ce trio de musiciens talentueux. Et c’est vrai que, superbes et vibrants, les arrangements apportent de la profondeur. Cet écrin musical permet une revisite originale, voire une redécouverte de la chanson, tout en mettant en valeur le force des textes et la beauté des mélodies. Salle comble, longs applaudissements après chaque chanson et ovation debout en fin de concert : l’émotion est forte sur scène et dans le public.  » Depuis l’idée du trio à cordes a fait son chemin, et en avril paraît l’album Simon Chouf & le Hardcordes Trio qui accompagne une série de concerts. Lors d’un entretien, Chouf évoque cette nouvelle étape de son parcours.

Claude Févre - Simon Chouf à l’hôtel des fous d’archet

Cette sortie d’album de Simon Chouf  fera date, à n’en pas douter. On se dit que parfois tout concourt à la beauté et à l’intensité des émotions. D’abord les lieux, au cœur de l’Espace Job à Toulouse, un lieu que Simon Chouf fréquente d’atelier d’écriture en formation vocale à l’école des musiques vivaces de Toulouse, Music’Halle… Bien sûr, nul n’est censé le savoir au moment où il apparaît en scène, mais nous croyons aux échanges d’énergies qui favorisent le spectacle, comme de bons génies penchés sur le berceau d’une création. Ensuite la salle de dimensions intimistes offre une  confortable disposition en amphithéâtre, un son et des lumières au diapason du projet. Enfin son concert fut précédé d’une première partie, un petit miracle auquel nous ne nous attendions pas vraiment : le nouveau projet de  Lunacello un duo qui avaient évidemment toute sa place dans ce festival Fous d’archet. Le piano et le  clavier de Mingo Josserand accompagnent  la voix parlée – poèmes de Garcia Lorca, Mallarmé, Maeterlinck – la voix chantée et le violoncelle d’Eugénie Ursch dans des terres proches et lointaines… Vibration quasi spirituelle, « une résonance intérieure », un voyage musical et sonore au charme puissant. Il faut du temps pour s’en arracher. Aussi resterons-nous dans la salle, pendant le changement de plateau, pour que sensations et émotions ne s’évaporent pas trop vite.

HEXAGONE

Le doigt dans l'oeil - Hexagone printemps 2019

C’est sous le signe du printemps qu’on aborde le numéro 11 de notre mook préféré, sur la photo de couverture, l’ami Pierrot sourit du haut de ses 85 printemps, entouré des Ogres de Barback. Sur la deuxième de couverture, toujours aussi radieux, Lili Cros et Thierry Chazelle, vont m’accompagner tout au long de mes lectures, ainsi que le regret de ne pas pouvoir assister à leur triomphe, le 18 mai prochain, à l’Olympia.

MY CONCUBINE

Longueur d'ondes - My Concubine, Quelqu'un dans mon genre

Eric Falce est de retour. Accompagné au chant par Lizzy Ling, il livre un très agréable recueil. L’auditeur est saisi dès le premier morceau par les richesses harmoniques. Des paroles masculines avec du sens, la voix féminine de l’éventuelle concubine qui réplique avec sensualité, la musique enjouée du quintette résonne avec une volupté entraînante. Ce style hors normes, dans lequel les voix se répondent dans une alchimie sonore, se prolonge tout au long des onze titres, tous en français.

GUILLAUME DE CHASSY

Télérama - Guillaume de Chassy, Pour Barbara

Pourquoi revient-on toujours à Barbara ? A l’évidence, parce que cette femme si étrange suscitait des passions que le temps n’épuise pas. Parce qu’elle était une voix, des mots, une présence. Mais aussi, et cela n’est peut-être pas assez souvent rappelé, parce que Barbara était une grande mélodiste. C’est cette dimension qu’explore ce disque offert à sa mémoire. Seul au piano, Guillaume de Chassy improvise autour de thèmes de la dame en noir, s’attachant à leur poésie vive, à la féerie musicale qui couvait sous ses strophes.

FREDERIC ZEITOUN

Nos Enchanteurs - Frédéric Zeitoun, l’enchanteur à roulettes double la mise

Frédéric Zeitoun a consacré toute sa vie à la chanson, écrit pour de nombreux artistes plutôt classés variété, d’Enrico Macias à Louis Bertignac, Hugues Aufray, Zaz et bien d’autres. Il a aussi prêté sa plume d’humoriste et parodiste à Jacques Martin ou Laurent Gerra. Mais je me souviens surtout de ses chroniques sur France 2 le matin où il dégageait un fort capital de sympathie. Ses publications sur la chanson nous disent que toutes les chansons ont une histoire… La sienne fut un peu compliquée, et l’incita à écrire des textes sur ses souvenirs d’enfance et son parcours dont il a si bien tiré parti.

Claude Févre - Frédéric Zeitoun , « Un enfant de la chanson »

Frédéric Zeitoun, homme du petit écran – ce n’est pas rien pour assoir une réputation ! –  parolier d’Hugues Aufray, Louis Bertignac, Carlos, Zaz, Charles Dumont, Frédéric François, Enrico Macias ou Laurent Gerra – une liste à faire pâlir de jalousie –  homme de scène, comme il l’a démontré avec obstination et passion tous les dimanches soirs à l’Alhambra, de septembre 2017 à décembre 2018,  dans son spectacle En Chanteur, publie un nouvel album. Autant dire qu’il n’aura pas besoin de notre plume pour diffuser la nouvelle… Il paraît même qu’il sera pour l’occasion sur le canapé rouge de Michel Drucker. C’est dire !

MARVIN JOUNO

Mandor - Marvin Jouno : interview pour Sur Mars

Le nouvel album de Marvin Jouno est l’histoire du chaos qu’il a traversé ces deux dernières années. Depuis la sortie d’Intérieur nuit il y a deux ans, tout s’est accéléré. Il y a eu les tournées, les médias, les rencontres avec d’autres artistes. « Et puis il y a eu les luttes intimes, les amours imprévues, les déchirements du deuil. Autant d’épreuves que Marvin Jouno exprime avec pudeur mais sans se cacher, mettant sa voix éraillée au cœur de ce marasme personnel. Car au bout de cette période de solitude et d’errances géographiques, il y a la lumière d’un album qui retrouve l’espoir et prend de la hauteur sur les tourments terrestres. Sur Mars donc  » indique le dossier de presse.

MATEO LANGLOIS

Hexagone - Matéo Langlois, vainqueur du tremplin de l’Entrepôt

L’Entrepôt, salle du Haillan, près de Bordeaux a organisé son premier tremplin chanson, destiné aux auteurs-compositeurs interprètes francophones n’ayant pas sorti plus d’un CD ou deux EP (mini-album).  Un tremplin qui connaît un succès de participation avec pas moins de 123 candidatures reçues en quelques semaines de la région Bordelaise ou Toulousaine bien sûr, mais aussi d’un peu partout (Paris, Marseille, Tours, …). Ce qui montre l’attente et le besoin de visibilité des artistes dits émergents. L’organisation a présélectionné quinze artistes ou groupes. Et un jury de professionnels a sélectionné quatre artistes pour la finale.

FRANCE INTER

Jean-Louis Murat se fend d'un titre inédit alors “Autant en faire quelque chose”

Une nouvelle chanson qui préfigure la sortie d’un nouvel opus, 6 mois à peine après la sortie de son dernier album studio “Il Francese”, clin d’œil à Joachim Murat, héros napolitain devenu roi de Naples. Ce nouvel album qui sortira le 19 avril s’intitule “Inamorato”.

Avec son deuxième album "Tempéraments", Malik Djoudi fait monter la température

Après "Un", un premier album remarqué, le Français Malik Djoudi, nouveau protégé d'Étienne Daho, revient avec "Tempéraments". Ce nouvel album, qui paraît ce vendredi 22 mars, est, en avant-première, à l'affiche de Pop & Co ce jeudi matin.

mardi, 16 avril 2019

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 avril

Les artistes de la semaine : Aloïse Sauvage, Zaz, Franços Barriet, Thibault Wolf, Cécile Corbel, Michel Cloup,

L'album de la semaine : Aloïse Sauvage, Jimy

Le clip de la semaine : Aloïse Sauvage - Ailleurs Higher

CECILE CORBEL

France Bleu - Vagabonde : Le nouvel album de Cécile Corbel

Deux ans après son album "La Fiancée", la harpiste, chanteuse, auteure-compositrice livre le 7 octobre son nouvel opus "Vagabonde"

Après avoir débuté en interprétant le répertoire traditionnel celtique, Cécile Corbel, originaire de la petite commune de Pont-Croix (29) tombée en amour de la Harpe celtique à l'âge de 15 ans, est devenue chanteuse, auteure-compositrice aux influences multiples passant du folk aux musiques du monde, de la musique classique à la musique contemporaine.

MICHEL CLOUP

 
S’éloignant du minimalisme folk, l’infatigable Toulousain teinte son parlé-chanté de krautpop et de post-punk.

Après avoir joué dans des groupes majeurs comme Lucie Vacarme et Diabologum, Michel Cloup a impulsé au début des années 2010 une nouvelle aventure musicale, fondée sur un désir de simplicité radicale. Au chant et à la guitare baryton, Cloup mène cette aventure en étroite synergie avec un compagnon de route à la batterie, actuellement Julien Ruffié.

ALOISE SAUVAGE

Télérama- Aloïse Sauvage, Jimy

Sur fond de hip-hop et d’électro, la Française scande ses textes libres et intenses. Un premier EP vivifiant.

Nul besoin qu’un disque soit long pour être attendu, et entendu. Celui-ci, guetté depuis des mois par les professionnels et les amateurs de nouveauté, comporte cinq titres, tous traversés d’un seul et même souci : la volonté de s’affirmer, de suivre ses désirs et ses instincts, quelles que soient les normes ou les peurs qui doivent être foulées au passage. Un appel éperdu à la liberté qui, musicalement, emprunte à la fois au hip-hop, à la chanson et à l’électro

Konbini - Rencontre : Aloïse Sauvage, l’indomptable artiste touche-à-tout

Elle porte bien son nom et le prouve à travers un premier EP empreint d'une sincérité brute.

Jimy, son EP inaugural, vient peut-être de sortir mais il ne marque en rien le début d’une carrière, puisqu’elle est déjà bien entamée. À 26 ans, Aloïse Sauvage collectionne les casquettes. Du cirque au théâtre, en passant par la danse et le 7e art (on l’a découverte dans l’acclamé 120 Battements par minute), rares sont les domaines auxquels cette pluridisciplinaire affirmée ne s’est pas encore frottée. Elle ajoute désormais une corde à son arc en sautant à pieds joints dans la musique.

Télérama - Aloïse Sauvage, la petite pas bête qui monte vite

Son premier EP sortira le 29 mars et s’annonce comme l’un des événements du printemps. Aloïse Sauvage, chanteuse, comédienne, danseuse, s’impose comme un personnage aussi doué qu’attachant. En pleine séance d’enregistrement, elle nous a ouvert les portes de son studio.

Télérama - Aloïse Sauvage, la surdouée inattendue des Trans Musicales

Déjà repérée au cinéma (dans “120 Battements par minute”), et dans le monde de la danse, Aloïse Sauvage commence à s’imposer dans la musique. Invitée des 40es Trans Musicales de Rennes, sa création à l’énergie tendue et à la beauté saisissante a sidéré le public et les professionnels.

CLARIKA

RFI - Clarika, intimes convictions

La chanteuse, toujours aussi à l'aise dans son art de passer de la légèreté à la gravité, n'a rien perdu de son acuité et de son inventivité. Son huitième album À la lisière réalisé par le non moins inspiré Florent Marchet, est un très grand cru. Presque désormais une habitude avec elle.

FRANCOIS BARRIET

Claude Fèvre - François Barriet, « Pour juste un bout de mieux »

« A l’origine, c’est un troubadour » disait de lui Hélène Hazera dans Chanson Boum, à l’occasion de la sortie de son précédent album en 2014. Ces mots, son auteur  aussi, on l’avoue,  auront suffi à nous donner l’envie, le goût de nous attarder un peu à cet Éléphant là… Enfin, pas seulement. Car l’abondant dossier de presse révèle aussi  un parcours d’homme qui s’attelle aux travaux d’écriture, avec régularité, obstination. D’atelier  en atelier (Arlette Mirapeu, Manufacture Chanson, Labo Chansons Voix du Sud, Claude Lemesle) il glane au passage  un premier prix de poésie du Printemps des Poètes de Pontoise en 2012 et 2013… Évidemment, pour nous, ce ne sont pas bagatelles, on le devine.

VANIA

Nos Enchanteurs - Vania Adrien Sens, 1946-2019

C’est au Centre Gabriel-Prévost (Apprentis d’Auteuil) où cet enfant de la DDASS fut placé après nombre de fugues, que Jean Pierre Adrienssens fut jadis initié à la musique. Vania ? un surnom qui lui fut donné dans son enfance par une famille russe immigrée. Il le conservera comme nom de scène.

C'EST DEJA CA

Chroniques de printemps

Malgré les apparences, l'hiver se traîne. Avalanche rayon disques par exemple : un coup d'oeil sur les derniers albums de Keren Ann, Gauvain Sers, les Innocents, Marc Delmas, la Maison Tellier, Thiéfaine, Daguerre, Marvin Jouno ou encore Gérard Morel et Wally.

CORENTIN GRELLIER

Hexagone - Corentin Grellier, en solo guitare

Arrivé à Toulouse quelques années plus tôt (fin 2012), guitare sur le dos et des mots plein la valise, j’ai vu débuter Corentin Grellier sur la scène de Chez ta mère lors de levers de rideau. J’ai assisté à ses progrès au sein du groupe Camu, un trio dont il était le chanteur-auteur-compositeur. Camu a gagné le prix Nougaro en 2015, publié un album Des vagues et des hommes où la mer avait une grande place, et connu plus de trois années de concert. Désormais, Corentin Grellier se produit en en solo guitare.

LES INNOCENTS

Baptiste Vignol - 6½ sur 6

Pas facile dirait-on de faire de la pop aujourd’hui sans geindre le cœur gros, les yeux pleins, sous d'épaisses et pâles nappes de cordes. Dans , les Innocent, sans décevoir, et fidèles à la réputation du groupe, aquarellent leurs nouvelles chansons de colorations lumineuses qui s'échappent des brumasses de l’époque. Quand la nuit tombe, premier titre de l’album, fait même partie de ces merveilles immédiates qui mettent tout le monde d’accord – et dont le binôme composé par JP Nataf et Jean-Christophe Urbain compte depuis trois décennies quelques prototypes indémodables

BELIN

RFI - Bertrand Belin, Persona grata

Le dandy-chanteur, encensé par la critique, continue d'élargir la taille d'un fan-club longtemps confidentiel avec son sixième album Persona. Un propos social et politique à travers les invisibles de la société et une voix toujours aussi identifiable. Il joue pour la première fois ce soir à l'Olympia.

FRANCE INTER

Aloïse Sauvage : à fond !

Après Eddy de Pretto, Chris ou Hervé, voici une nouvelle artiste hors normes. Aloïse Sauvage a elle aussi choisi de s’affranchir des codes il est vrai de moins en moins établis du hip hop et de la pop, pour en faire sa propre voie, son chant, son move.

Booomerang - Le bel âge d'Aloïse Sauvage

Elle musicienne, chanteuse, mais aussi comédienne et artiste de cirque. Depuis un an, son nom est sur toutes les lèvres. Son premier mini album, "Jimy", sort dans deux semaines. Fougueux. Percutant. Dansant – pour ne pas dire sauvage. La jeune Aloïse Sauvage est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Carte blanche : Zaz reprend Anne Sylvestre

Ce sont les mots d'une grande conteuse que Zaz a choisi de reprendre, ceux d'Anne Sylvestre. Carte blanche inédite dans Boomerang avec cette chanson qui s’appelle "Lâchez-moi"

"Elle est pleine d'ironie, elle est espiègle et en même temps elle exprime un truc qui est très vrai, confie Zaz à propos du choix de cette chanson. On rencontre toujours dans la vie des gens qui vampirisent, qui aspirent ton énergie."

Zaz tous azimuts

Chanteuse et musicienne, elle est aussi citoyenne ! Ses chansons ont fait le tour du monde, ses disques se sont vendus par millions, et elle déchaine les foules partout où elle passe. Elle entame une tournée mondiale avec son dernier album "Effet Miroir". Zaz est l'invitée d'Ausgustin Trapenard.

Par Jupiter - Les Ogres de Barback

Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent Alice, Mathilde et Sam Burguière du groupe les Ogres de Barback

De Danton par Sardou à Dreyfus par JoeyStarr, la chanson peut-elle vous faire réviser le bac ?

L'entreprise Studytracks a fait appel au rappeur JoeyStarr pour enregistrer trois chansons pour aider les lycéens à réviser le bac. Elles rejoindront un catalogue de près de 500 chansons faites pour les révisions. Mais se glisser sous un casque pour bosser ses exams, est-ce vraiment une bonne idée ?

De Tryo à Léo Ferré, les matières plastiques ont (aussi) inondé le monde de la chanson

Le plastique n'a pas pris toute sa place que dans nos (mauvaises) habitudes de consommation. Élément de la culture populaire et de la société de consommation, devenu incontournable au XXe siècle, il s'est aussi imposé dans les textes des chansons. Et pas toujours sous son meilleur jour.

mardi, 09 avril 2019

L'actualité de la chanson française du 29 mars au 4 avril

Les artistes de la semaine : Helena Noguerra, Canine, Baptiste W. Hamon, Les Grandes Bouches, Christian Paccoud et le Sister System

L'album de la semaine : Ces gens là....ils et elles chantent Brel

Le clip de la semaine - Helena Noguerra - Je Mens feat. Vincent Dedienne

BREL

Culturebox - "Ces gens-là" : l'hommage à Jacques Brel de Lavilliers, Faithfull, Dutronc, Zaz...

Jacques Brel aurait eu 90 ans le 8 avril. Pour lui rendre hommage, Decca sort ce vendredi un album de reprises, réalisé par Larry Klein, et interprété par plusieurs générations : Michel Jonasz, Bernard Lavilliers, Carla Bruni,Thomas Dutronc, Melody Gardot, Gauvain Sers, Zaz...Tous se sont prêtés à l'exercice périlleux de revisiter les chansons de ce monument de la chanson française.

NOGUERRA

France Info - Helena Noguerra : "Je me sens partout chez moi"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, la chanteuse Helena Noguerra.

Après Année Zéro en 2013, Helena Noguerra sort le 29 mars son nouvel album, Nue. Un nouveau disque où la chanteuse belge revendique son élégance. "L'idée c'était de faire un album de bossa, un peu comme Azul que j'ai fait en 2001, mais en français cette fois", confie-t-elle au micro de franceinfo.

Culturebox - Helena Noguerra sort "Nue", son nouvel album : "Mon plus grand talent c'est le culot !"

Télévision, chanson, cinéma ou littérature, Helena Noguerra est une artiste multiple. Elle sort ces jours-ci un nouvel album intitulé Nue (BMG). Une parenthèse de musique qui mixe la légèreté et la fantaisie, à l'image de sa créatrice, "rebelle et réfractaire". Estelle Colin est allée à sa rencontre.

Elle est "Nue" et elle se donne à tous ceux qui veulent bien la voir : Helena Noguerra est de retour avec cet opus on ne peut plus explicite.
 
CANINE
 
 
Et si le temps d’un disque, tant les lecteurs de NosEnchanteurs que l’auteur de ces lignes sortaient de leur zone de confort ? Car l’artiste dont il sera question dans cet article n’est pas de la famille de ceux que l’on a coutume de croiser dans les pages de notre quotidien de la chanson. Déjà, elle chante en anglais. Pas tout le temps, certes, mais majoritairement : seules 4 chansons sur les 13 qui composent son premier album font usage de la langue de Voltaire. Il est clair toutefois que ce ne sont pas les paroles, quelle que soit la langue utilisée, qui retiendront l’attention de l’auditeur. Le voyage est ailleurs.
 
LES GRANDES BOUCHES
 
 
Certains albums font figure de symbole, le dernier des Grandes Bouches est de ceux-là. Symbole qu’il partage avec beaucoup d’autres d’abord : celui de la résistance. Résistance à la dématérialisation massive et sans frein à laquelle on veut nous habituer.  

Un album est d’abord un objet, un habillage, un visuel, des  formes et des couleurs comme autant de messages, avant même d’écouter celui que formulent les mots des chansons.  Le format de la pochette est ici totalement inhabituel, 18cm x 18cm. L’image signée du peintre Thierry Clamens, est très colorée, évoquant d’emblée les graffitis, l’empilement des affiches sur nos murs urbains, des silhouettes grossières, des têtes caricaturées, bouche grand ouverte, qui rit ou hurle, yeux tout ronds. Le titre comme tracé à la main « Je te salue ma Rue ».

LA MAISON TELLIER

Télérama - La Maison Tellier, Primitifs modernes

Les Rouennais observent les fantômes de leur jeunesse passée. Et en conservent l’ardeur dans de belles envolées rock.

Mais qui sont ces primitifs modernes qui donnent leur nom au sixième album de la Maison Tellier ? Peut-être leurs propres fantômes, figures d’une adolescence passée qu’observent aujourd’hui ces hommes ancrés dans leur vie d’adulte. Si on ne prétend pas avoir tout compris aux textes, voilà du moins ce qu’on en retient : la sensation que le disque puise aux sources de la jeunesse et de son impétueuse vitalité, sans en nier les ratés, ni perdre de vue les richesses de la maturité.

Nos Enchanteurs - La Maison Tellier, hommes sweet hommes

6ème album studio déjà pour les cinq acolytes de La Maison Tellier. Avec un défi de taille : soutenir la comparaison avec leur disque précédent, Avalanche, paru en 2016 et réussi en tous points avec son habile mix de chanson française traditionnelle et d’ambiances western façon Ennio Morricone.

CHRISTIAN PACCOUD

Nos Enchanteurs - Christian Paccoud & le Sister System : des petits riens qui font un grand tout

Vous connaissez Christian Paccoud, l’un des plus beaux fleurons de la chanson populaire, dans la définition même du populaire : « qui émane du peuple », « propre au peuple ». A ne pas confondre avec populeux, encore moins populiste : y’a d’autres chanteurs pour ça, ils sont même nombreux.

Ça fait dix ans que Paccoud co-anime le Sister System (jadis ça s’appelait les Sœurs Sisters mais le nom devait être déjà pris), quatre chanteuses (ici Eléna Josse, Aurélie Miermont, Sophie Plattner et Armelle Dumoulin). Quatre femmes, et l’accordéoniste-chanteur, qui, souvent par des chants en apparence légers, valses et airs entrainants, font le récit de nos vies, de notre société. Et, en creux, disent la colère, la révolte qui gronde.

JOUNO

Marvin Jouno : interview pour Sur Mars

Le nouvel album de Marvin Jouno est l’histoire du chaos qu’il a traversé ces deux dernières années. Depuis la sortie d’Intérieur nuit il y a deux ans, tout s’est accéléré. Il y a eu les tournées, les médias, les rencontres avec d’autres artistes. « Et puis il y a eu les luttes intimes, les amours imprévues, les déchirements du deuil. Autant d’épreuves que Marvin Jouno exprime avec pudeur mais sans se cacher, mettant sa voix éraillée au cœur de ce marasme personnel. Car au bout de cette période de solitude et d’errances géographiques, il y a la lumière d’un album qui retrouve l’espoir et prend de la hauteur sur les tourments terrestres. Sur Mars donc  » indique le dossier de presse.

C'EST DEJA CA

C'est déjà ça - Chroniques de printemps

Malgré les apparences, l'hiver se traîne. Avalanche rayon disques par exemple : un coup d'oeil sur les derniers albums de Keren Ann, Gauvain Sers, les Innocents, Marc Delmas, la Maison Tellier, Thiéfaine, Daguerre, Marvin Jouno ou encore Gérard Morel et Wally.

SOAN

Nos Enchanteurs - Soan, les muses veillent sur lui

Soan aurait pu se contenter de faire une compilation de ses succès pour ses dix ans de chanson. C’est mal le connaître, il a préféré réenregistrer entièrement treize chansons des cinq albums de sa discographie, ponctués de quatre interludes – clins d’œil latinos ou western ( Chœurs de Bo Poncho ou voix langoureuse de La belle de Cadix…). Auxquels il a rajouté cinq inédits récemment écrits, et une chanson de Tryo d’abord enregistrée seule, A l’ancienne, message volontairement fédérateur et dansant, à chanter en se tenant par les bras, et son public aura bien envie de le lui dire, qu’il l’aime, à l’ancienne.

MARCEL AMONT

Le Parisien - Marcel Amont fête ses 90 ans sur scène, devant un parterre de célébrités

Marcel Amont fêtait ses 90 ans sur scène, mardi soir à Paris, avec un one-man-show sur sa vie et une kyrielle d’amis célèbres autour du gâteau.

Ce n’est pas un poisson d’avril, mais ce farceur l’aurait adoré. Marcel Amont a eu 90 ans lundi et il a fêté ça le lendemain dans sa salle parisienne fétiche de l’Alhambra. Il a soufflé ses 90 bougies entouré d’un nombre impressionnant d’artistes l’ayant accompagné au long de sa carrière et de sa vie.

A LA RADIO

France Inter - Baptiste W. Hamon, le plus américain des chanteurs français

Le jeune auteur-compositeur-interprète Baptiste Hamon se présente sous le nom d’artiste Baptiste W. Hamon, une coquetterie qui le ferait passer pour un américain. Il n’en est rien puisqu’il est né en région parisienne et a grandi à Nice.

France Inter - Pour "Dune", son premier album, Canine sort les griffes

D'elle, on sait qu'elle s'appelle Magali Cotta, qu'elle vient du Sud de la France et qu'elle a été enfant-actrice. C'est à peu près tout. Pour son premier disque, elle choisit d'avancer masquée, la plupart du temps, et de se déplacer en bande, ou plutôt en "meute". Le résultat ? "Dune", superbe premier album de Canine.

France Inter - La chanteuse Juliette

Juliette a silloné les routes de France pendant un an pour une immense tournée accompagnant son dernier album "J’aime pas la chanson" sorti en février dernier. Depuis qu'elle s'est faite repérée au Printemps de Bourges en 1985, Juliette est devenue une artiste hors du commun

jeudi, 04 avril 2019

L'actualité de la chanson française du 22 au 28 mars

Les artistes de la semaine : Gauvain Sers, Emilie Marsh, Vendredi sur Mer, Thomas Hellman,

Le clip de la semaine : Gauvain Sers - Les Oubliés

L'album de la semaine : Gauvain Sers, Les oubliés

GAUVAIN SERS

L'Humanité - Gauvain Sers chante pour les "oubliés" des campagnes

Entretien. Deux après le succès de Pourvu, le chanteur repéré par Renaud, Gauvain Sers, revient avec les Oubliés. Un album émouvant où il aborde la question de la désertification des campagnes et dénonce l’abandon des services publics en milieu rural au travers de paroles qui font écho à la lutte des gilets jaunes.

Gauvain Sers n’a pas besoin de grand-chose pour chanter. Une guitare, quelques suites d’arpège et des mots inspirés de la langue de Prévert lui suffisent. Deux ans après le succès de son album Pourvu, le chanteur repéré par Renaud, a choisi de se produire en  tournée acoustique dans les campagnes. Sa façon d’aller au plus près des “oubliés” auxquels il rend hommage avec justesse et sensibilité dans son nouvel album à paraître vendredi 29 mars. Éminemment émouvante, la chanson qui donne son nom à l’album lui a été inspirée par la lettre que lui a envoyée Jean-Luc Massalon, instituteur à Ponthoile, un village de la Somme en lutte pour sauvegarder son école, qui a dû fermer en septembre 2018.

Le Figaro - Avec Les Oubliés, Gauvain Sers dénonce la fermeture des écoles des petits villages

Lors d’une émouvante avant-première le ménestrel creusois a présenté la chanson engagée, qui signe son nouvel album Les Oubliés, aux habitants de la petite commune de Ponthoile dans la Somme.

«On est les oubliés, la campagne, les paumés, les trop loin de Paris...» Après Mon fils est parti au djihad, Gauvain Sers continue, pour son nouvel album Les Oubliés, dans son style si particulier de ménestrel perdu au XXIe siècle, de signer des chansons engagées. Dans une sorte d’avant-première bien dans sa manière, il est venu à Ponthoile, petit village de la Somme pour chanter au milieu de la cour de récréation le titre symbole de son nouveau disque.

Charts in France - "Que restera-t-il de nous ?" : Gauvain Sers collabore avec Michel Bussi pour son roman

Après "Les oubliés", Gauvain Sers dévoile un nouvel extrait de son deuxième album intitulé "Que restera-t-il de nous ?. Un titre sous forme de collaboration inattendue avec l'écrivain Michel Bussi, puisque la chanson est au coeur de son dernier roman "J'ai dû rêver trop fort".

EMILIE MARSH

Claude Févre - Emilie Marsh, « On vit pour ce qui nous étreint »

Depuis 2013 Émilie Marsh est arrimée à sa guitare couleur ivoire, qu’elle porte comme un vêtement dont on ne se sépare plus. On ne l’imagine plus en scène sans elle et sans ses pédales avec lesquelles elle jongle habilement pour ajouter des rythmes, des scansions. Alors on n’est pas du tout surpris de découvrir la pochette de son premier album, à la couleur de sa guitare. Elle y est assise à même le sol, dans une pause décontractée que soulignent aussi les cheveux ébouriffés.  Chemise blanche légèrement froissée, manches retroussées, pantalon  et bottines noirs.  L’instrument est au premier plan, posé à côté d’elle. Son visage est tourné vers l’objectif, le regard cerné de noir  est sans concession.  Émilie est prête à en découdre. Avec quoi, avec qui ? Nous le saurons très vite. Pour une grande part, nous le savons déjà. Car ses chansons qui nous arrivent, nous les connaissons pour les avoir entendues souvent en concert.

THOMAS HELLMAN

Le Devoir - La grande tapisserie de Thomas Hellman

Thomas Hellman au bout du fil. On est lundi, en fin d’après-midi. Je lui dis que tout de suite après notre conversation, j’embraye, direction Maison symphonique : il y a le spectacle d’adieu de Joan Baez, qui va bien sûr chanter du Dylan et du Woody Guthrie et l’histoire de Joe Hill le syndicaliste sacrifié. Je lui dis aussi que j’ai encore en tête Retour à Walden, l’album que Richard Séguin a distillé des écrits et de la vie de Henry David Thoreau. Paru il y a deux petites semaines. Et je lui dis qu’il n’y a pas de hasard si c’est maintenant que paraît le deuxième disque de Rêves américains, sa série parlée-chantée sur les illusions perdues de l’histoire du continent. Après Laruée vers l’or, c’est au tour de La Grande Crise. Je lui dis enfin que ça me secoue dans mon inertie, ces voix conjuguées si calmes et si décidées à la fois, cette volonté commune de faire entendre l’histoire au présent.

Huffington Post - Voyage au coeur de l'Amérique des années '30 avec Thomas Hellman

«En regardant le passé, on peut éclairer notre présent.»

Après le succès du tome 1, l'artiste pluridisciplinaire Thomas Hellman a lancé vendredi dernier l'album Rêves américains tome 2: La Grande Crise.

Si l'album Rêves américains tome 1: La ruée vers l'or, lancé en 2015, racontait l'époque de la conquête de l'ouest des États-Unis, la suite de l'histoire se passe durant la crise économique des années 1930.

Hellman a gardé la même forme que le premier, qui mélange le conte, la musique, le théâtre et la poésie, sans toutefois tomber dans un cours sur l'histoire américaine. Formé de plusieurs petits récits mettant en lumière des personnages colorés, cet excellent album s'apprécie mieux en écoute intégrale.

VENDREDI SUR MER

Les Inrocks - Vendredi Sur Mer nous parle de ses "Premiers Emois" dans un intrigant premier album

Une identité visuelle rétro, une sensualité débordante, des sentiments exprimés sans retenue... Le premier album de Vendredi Sur Mer est porté par la personnalité atypique de Charline Mignot.

Longue chevelure en cascade, fruit d’un brushing sophistiqué, déshabillé de soie rose, fauteuil coquillage blanc nacré. Dans un monde où le (bon) goût des autres prime, où le minimalisme chic se partage les faveurs avec les sempiternelles réminiscences pop art, la pochette du premier album de Vendredi Sur Mer est d’une fraîcheur qui flirte avec le kitch. Ce qu’assume fièrement Charline Mignot, 24 ans, alias Vendredi Sur Mer

MICHEL CORRINGE

Culturebox - Michel Corringe : les Stéphanois et les Bretons n'ont pas oublié ce chanteur inspiré par Kerouac

En octobre 2001, Michel Corringe disparaît à Lorette (Loire), rongé par la maladie, l’alcoolisme et tombé dans un certain oubli. En 1968 sa chanson "La Route" l'avait rendu célèbre. En avril 2018, un concert hommage à Plougerneau dans le Finistère rassemblait près d’un millier de personnes. Le 9 mars dernier, 650 Stéphanois manifestaient leur attachement à ce chanteur inspiré par Kérouac.

France 3 - Hommage au chanteur engagé Michel Corringe à Saint-Etienne

L'association «Hommage Michel Corringe» s’est fixée comme but d’organiser un concert avec les anciens musiciens de Michel Corringe, dans la salle Jeanne d’Arc à Saint-Etienne où l’artiste a connu ses moments de gloire. 

C'est en 1968 que Michel Corringe enregistre la chanson qui le fera connaître : La Route, un album vendu à 300 000 exemplaires. 
Michel Corringe est bourlingueur, il est un émule des beatniks. Jack Kerouac lui inspire certaines de ses chansons. Dans les années 1970, ses textes incarnent les idéaux d'une génération, celles des années soixante-huitardes. En 1982, il sort un album où le rock laisse la place à une forme de sérénité, plus progressive.

ISABELLE AUBRET

Culturebox - Isabelle Aubret : son concert d'adieu à Lille s'est joué à guichet fermé

L'émotion était à son comble pour le tout dernier concert d'Isabelle Aubret dans un théâtre Sébastopol de Lille plein à craquer. Car c'est bien ici que tout a commencé pour la chanteuse à la voix d'or née dans la capitale nordiste, il y a 80 ans. Sa tournée d'adieu dans toute la France prendra fin en 2020.

A 80 ans, cette grande dame de la chanson tire sa révérence. Tout de blanc vêtue, l'amie de Brel et Ferrat a chanté au théâtre Sébastopol à Lille, dans sa ville natale. Un concert d'adieu plein d'émotion pour cette fille du nord, issue d'une famille très modeste. Après avoir surmonté les épreuves de la vie, Isabelle Aubret, forte et fragile, a réussi à construire une longue et belle carrière dans la chanson en France et à l'étranger.
 
FREDERIC LO
 

Bien plus que des esquisses musicales, Hallelujah! est une perfection des arrangements, une voix singulière empruntée à la profondeur d’un être.

Des chansons toutes habilement ficelées, parfois en solo, parfois des duos et des collaborations (Alex Beaupain, Stephan Eicher, Elli Medeiros, Benjamin Biolay) colorent avec subtilité un univers musical qui m’a donné envie de rencontrer l’artiste.

MARJOLAINE PIEMONT

Mandor - Marjolaine Piémont : interview pour Sans le superflu

Marjolaine Piémont dévoile avec élégance le propos d’une femme singulière, espiègle et audacieuse éprise de liberté. « Après un premier EP Presqu’un animal sorti en octobre 2016, cette « femme qui chante » ne griffe pas, mais égratigne en douceur avec ses mots mordants » explique encore l’argumentaire de presse. Mais tout cela, je l’ai déjà raconté dans ma première mandorisation de la chanteuse datant d’il y a deux ans, à l’occasion de la sortie de ce fameux EP. J’attendais la suite avec impatience tant j’aime la voix, les chansons moderno-ironico-pince-sans-rire et la personnalité de Marjolaine Piémont. Sans le superflu est un disque d’une femme d’aujourd’hui aux textes malins et fins... et hyper bien produit. Un must dans cette production française parfois un peu trop classique. 
 
NATHALIE JOLY
 
Froggy's Delight - Café Polisson au Théâtre de l'Epée de Bois

Après s'être plongée dans l'histoire de la chanson française de la Belle Epoque pour dispenser un triptyque biopico-musical consacré à Yvette Guilbert*, figure légendaire du caf'conc et de la scène montmartroise, Nathalie Joly continue d'actionner la machine à remonter le temps.

Et ce jusqu'au Second Empire pour puiser dans le corpus des chansons consacrées aux dames dites "de petite vertu" et concevoir un "Café Polisson" qui retrace les misères davantage que les splendeurs de la prostitution "ordinaire" de celles qui n'appartiennent pas à la catégorie des cocottes, courtisanes et demi-mondaines ayant pignon sur rue.

AUREN

Mandor - Auren : interview pour Numéro

Née à Lyon, Auren est d’abord pianiste. Revendiquant son attachement à la variété francophone autant qu’à la simplicité brute d’un Johnny Cash, la jeune musicienne écrit ses titres et trace pas à pas son chemin toute seule, commençant par les petites scènes pour aboutir à des premières parties prestigieuses telles que celles de Chris Isaak ou Francis Cabrel. Débrouillarde et pleine de ressources, elle prend alors le temps de multiplier et triturer ses chansons avant d’enregistrer son album J’ose, sorti sur le label Naïve en 2013, réalisé par Nicolas Dufournet, dans lequel la chanteuse s’enhardit à développer toutes ses facettes musicales. L’album fera l’objet d’une tournée de plus de deux ans, dont quelques dates en compagnie de Benjamin Biolay, Yodelice ou Alex Beaupain. Des prestations toujours très remarquées, puisque encore tout récemment, en 2017, Olivia Ruiz elle-même, conquise par l’artiste, lui demanda d’assurer ses premières parties jusqu’à la fin de sa tournée.

MO CUSHLE

Froggy's Delight - Ma chair, mon sang

"Si mon corps pouvait parler, que dirait-il ?"

Sur ces entrefaites, Marion Corrales créa un projet musical : Mo Cushle, Ma chair, mon sang. Douze titres pour douze histoires anatomiques du corps de l’artiste. Mo Cushle chante l’affrontement des animalités viscérales, les au revoir et les départs, le passé et le présent et ces foutus souvenirs qui nous hantent ou nous rassurent.

C’est sous les cordes d’Alexandre Bellando que les poèmes de Marion Corrales ont pris vie. Et quelle vie ! D’une voix aux multiples couleurs, Marion fait planer les simples mortels qui osent laisser traîner un tympan non loin de ses cordes.

A LA RADIO : BRIGITTE FONTAINE

France Inter, Antoine De Caunes : Brigite Fontaine

Antoine De Caunes et Charline Roux reçoivent l'artiste Brigitte Fontaine au micro de Popopop, et en deuxième partie d'émission c'est Renan Cros qu'ils accueilleront pour une nouvelle chronique.

Elle aime plus les chats que les humains et pense qu'elle a 20 010 ans. Elle est aussi la reine des kékés, la queen des zazous, une libellule. Elle est vieille et elle nous "encule" d'après le titre d'un de ses chansons. Elle a aussi collaboré avec les plus grands : Bashung, Sonic Youth, Philippe Katerine, Etienne Daho et Jacques Higelin, entre autres.

A LA RADIO : VENDREDI SUR MER

France Inter - "Premiers émois" vibrants pour Vendredi sur Mer

Vendredi sur Mer (Charline Mignot pour l’état civil) est une jeune artiste originaire de Suisse. Après un premier EP "Marée basse" en 2017, elle révèle son premier album et ces premiers émois, ce sont ses fragments du discours amoureux en 2019 appliqués à la pop streamée.

jeudi, 28 mars 2019

L'actualité de la chanson française du 15 au 21 mars

Les artistes de la semaine : La Maison Tellier, Daguerre, Louis Arlette, Rovski, Marco Moustache, Alexandre Castillon

Le clip de la semaine - La Maison Tellier - Chinatown

L'album de la semaine : La Maison Tellier, Primitifs modernes

LA MAISON TELLIER

Soul Kitchen - Bienvenue à la Maison

SK* se met en alerte générale. Branle-bas de combat dans les locaux parisiens de la rédaction ! Les Normands de La Maison Tellier reviennent avec Primitifs Modernes, le 22 mars 2019. Et c’est beautiful again comme dit la chanson.

DAGUERRE

Sud-Ouest - Le nouveau Daguerre, livre-disque aux éditions girondines Lamao

"107.218 km/h" sortira le 20 mars, contenant 12 chansons réalisées par Michel Françoise.

" La terre se déplace sur une orbite autour du soleil à la vitesse moyenne de 107 218 km/h sans jamais dévier de sa trajectoire, sans jamais repasser par le même point. " Cet axiome scientifique est donc le titre du nouveau Daguerre, septième album et deux ans seulement après "La nuit traversée".

LOUIS ARLETTE

Rolling Stone - Louis Arlette : après lui, « Des ruines et des poèmes »

Le deuxième album du jeune chanteur Louis Arlette, disciple du duo Air, sortira le 15 mars prochain

En 2017 déjà, Louis Arlette attirait l’attention de Rolling Stone avec son premier album, Sourire Carnivore, odyssée mélangeant chanson et musique électronique, bravant les tempêtes personnelles. Après une Iliade dont il n’était pas sûr de revenir, le jeune artiste signe son retour avec Des ruines et des poèmes, un nouveau disque qui continue de suivre sa bonne étoile, de creuser son sillon dans un océan de sonorités, croisant sur sa route les esprits de Daniel Darc, Gaëtan Roussel, Jacques Brel (dont il reprend « Je suis un soir d’été ») ou encore le mythique duo Air, dont Louis Arlette fut disciple durant des années à leur studio de la rue de l’Atlas.

MARCO MOUSTACHE

Nos Enchanteurs - Marco Moustache, un genre qu’on aime

Ça y est, après des milliers d’années de silence, la parole de la femme se libère. Et ça gratte, ça agace, cette logorrhée verbale, il y avait tellement longtemps que c’était retenu, comme un énorme boule dans la gorge, qui vous empêche de respirer, d ‘avaler, de vivre. Il y a Des mots (où elle fait intervenir le rappeur Amosev) : « Les mots qui s’empilent / Les mots qui s’empalent / Les mots qui s’empirent et les mots qui s’emparent / Les mots qui transpirent / Les mots qui s’enflamment  / Les mots qui s’enfilent ». Des dialogues de femmes, avec Anne-Solène et Saba, pas seulement militants, beaux comme un poème qui s’élève en hymne à Ma liberté sur quelques notes de piano.

BAZBAZ

RFI - Bazbaz : love attitude

Avec son neuvième disque, le poète Camille Bazbaz poursuit le fil de son thème de prédilection – l’amour. Cet album se démarque surtout par sa décontraction sur cadences reggae et sa cool attitude. Rencontre.

"Je suis un créatif de nature, échoué sur cette planète : en état d’alerte permanent. Tout m’inspire, un rien m’appelle. Chaque seconde, je me sens prêt à capter une idée, à la perdre, à la noter. Je me sers de la vie. Je recycle. Mes inspirations surgissent en faisant le chat de gouttière. Pas en restant assis sur mon cul. Je vais toujours voir ailleurs si j’y suis, en jouant le traînard." : ainsi parle le poète Camille Bazbaz, au sujet de son processus créatif. Manu Militari, son neuvième disque, sonne ainsi : une balade le nez à l’air, une ode printanière, une flânerie musicale sur boucles reggae, un pied de nez pour se jouer de la gravité, une récréation sérieuse.

KEREN ANN

Baptiste Vignol - Le sable blond du succès

«Il n’y a ni grâce, ni cœur, ni horizon» chante Keren Ann dans une de ses nouvelles chansons. Pour parler de son disque?... Pfff, c'est bête et méchant, pardon. Et ça fait mal de dire du mal quand on n'est soi-même pas fichu d'écrire le moindre couplet qui se tienne. Mais où sont, dans cet album, les textes qui transportent, émeuvent, interrogent? Où sont les musiques dévorantes? Les fulgurances qui mettent à nu? Les soubresauts, la chaleur? Les vagues d'émotion? Pas un éditeur, pas un D.A. chez Polydor pour souffler à l'artiste: « Fais gaffe, Keren, tu tournes en rond »? Car ces chansons bleues délavées mais douces comme du mohair s’égouttent longuement, sagement, mollement, et c’est hypnagogique...

LES INNOCENTS

Le doigt dans l'oeil - Les Innocents 6 ½ …

... Ah ben si. Je vous assure que le printemps, c’est bien le 15 mars. C’est officiel depuis que Les Innocents ont choisi cette date pour la sortie de leur nouvel album : 6 ½.  Je ne vais pas me la jouer critique ; références musicales pointues à l’appui… j’y connais rien. Non. En revanche je peux vous dire qu’en mettant le CD en route, ma platine a retrouvé le sourire. Et moi aussi. Mon jardin rabougri a retrouvé des couleurs fragiles, la fenêtre de mon bureau s’est ouverte en grand dans un air piquant et le poids sur mes épaules s’est fait un peu moins lourd.

CORBIER

Nos Enchanteurs - Corbier dans son plus beau posthume

En 2018, coup sur coup, nous avons eu droit aux disques posthumes de Maurane, de Johnny et de Bashung. Probablement un peu jaloux du succès de ses confrères, Corbier a donc décidé de suivre la mode. Faut dire aussi qu’il avait tout compris, le bougre : pour faire le buzz, rien ne vaut un chanteur mort ! N’avait-il pas avoué jadis : Si j’étais sûr en mourant / De bourrer l’Olympia / J’avancerais de 30 ans / Le jour de mon trépas ?
 
LES OGRES
 
RFI - Les Ogres de Barback, amoureux solidaires
 
Cela fait 25 ans maintenant que les Ogres de Barback ont pris la route. Avec leurs engagements, Alice, Mathilde, Fred et Sam Burguière se sont fait une place au soleil de la chanson française. Une drôle de fratrie qui s’est faite sur scène et cultive, via sa maison de disques, Irfan, son indépendance. À l’occasion leur dixième album, Amours grises et colères rouges, retour sur cette histoire.
 
BONJOUR CHANSON
 
Le doigt dans l'oeil - Bonjour Chanson…
 
Il y a quelques  jours, plusieurs artistes de la scène vivante chanson francophone ont fait part de leur bonheur d’être programmés aux Etats Unis, grâce à  « Bonjour Chanson ».  C’est une bonne raison pour inviter Charles Spira à présenter cette belle histoire.
 
Bonjour Chanson”, une série de programmes radio qui fait la promotion de la chanson de langue française auprès des Anglophones, vient de fêter son dixième anniversaire.  Les épisodes sont enregistrés à Baltimore aux Etats-Unis. Je vous invite à échantillonner quelques épisodes avant de décrire le parcours qui a mené à leur création.

jeudi, 21 mars 2019

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 mars

Le clip de la semaine - Les Ogres de Barback - "P'tit coeur"

Les artistes de la semaine : Mo Cushle, Kerenn Ann, Bazbaz, Les Ogres de Barback, Les Innocents

L'album de la semaine : Les Ogres de Barback, Amours grises et colères rouges

LES INNOCENTS

Télérama - Les Innocents, 6 et demi

Après le disque du retour, en demi-teinte, le duo consolide sa complicité retrouvée. Et renoue avec la charmante candeur qui a fait son succès.

Ils l’avouent maintenant : JP Nataf et Jean-Christophe Urbain s’étaient « mis la pression » au moment de relancer sur le marché le nom qui fit leur fortune dans la décennie 1990. Ils songeaient à reformer les Beatles et se retrouvèrent à faire Simon & Garfunkel, en tête-à-tête avec leurs guitares.

LES OGRES

Culturebox - Les Ogres de Barback fêtent leurs 25 ans avec "Amours grises & Colères rouges", album intimiste et universel

Un quart de siècle que les Ogres de Barback jouent une chanson française bigarrée et cosmopolite, aux accents d'Europe centrale ou d'Afrique. Eux l'appellent "la musique du voyage" et leur dernier album "Amours grises et colères rouges", qui sort ce vendredi 15 mars, continue de nous emmener aux quatre coins du monde, avec des textes toujours centrés sur l'humain. Intimiste et universel à la fois.

KEREN ANN

Libé - Keren Ann, joli vague à l’âme

Dix-neuf ans après ses débuts, la chanteuse sort «Bleue», un huitième album hypnotique qu’elle a entièrement réalisé. Renouant avec l’écriture en français, elle y déploie ses thématiques aquatiques sur une pop limpide et maîtrisée.

France Culture - Keren Ann : "Quand je compose, je suis mon capitaine"

A l’occasion de la sortie le 15 mars de son huitième album « Bleue» chez Polydor, la musicienne nous parle de l'authenticité de l'écriture musicale, de ses méthodes de composition matinales, et d'une guitare basse comme compagnon de sons.

C’est la mélancolie qui domine dans ce nouvel album, écrit entièrement en français, qu’elle a conçu et réalisé de bout en bout. Dans « Bleue », le vague à l’âme est fluide, apaisé. Keren Ann y raconte l’éphémère et comment l’amour se délite, dans un constat doux-amer d’une lucidité implacable.

BAZBAZ

Télérama - Bazbaz, Manu militari

Ce n’est pas son meilleur, mais il recèle plusieurs chansons d’un désespoir épatant : Comment t’oublier, casse-tête amoureux au reggae obsédant ; Y a plus de saisons, constat swinguant de solitude, lui aussi pétri de ces rythmes jamaïcains que Bazbaz manie avec une science aiguë de la précision et de la distinction ; ou Ma chérie, déclaration en forme de réconfort face à l’absurdité d’une vie sans amour. Si l’album s’avère in fine trop répétitif pour vraiment passionner, il passe comme une soyeuse parenthèse musicale, mais riche, comme toujours avec Bazbaz, d’une profonde sensualité.

BASHUNG

RFI - Alain Bashung Immortel

De Gaby oh Gaby à La Nuit je mens, en passant par Résidents de la république, Alain Bashung a ponctué avec talent, plus de 30 ans d'histoire musicale française. Sa carrière ne fut pas un long fleuve tranquille et ses multiples rencontres artistiques et amicales lui permirent de se construire, jusqu'à la consécration. Alain Bashung est mort le 14 mars 2009, cela fait 10 ans. Déjà. INFOGRAPHIE.

Télérama - Alain Bashung est mort il y a 10 ans : “J’sens comme un vide”

Il y a pile dix ans, le 14 mars 2009, Alain Bashung faisait le mort, laissant des légions de fans inconsolables. L'année dernière, il est revenu le temps d'un album posthume aussi sobre que mélancolique, comblant (un peu) le manque laissé par sa disparition. Ce qui n'empêche pas, en cet anniversaire funèbre, d'avoir envie de se replonger dans la vie et les disques de celui qui reste une icône de de la chanson française.

Le Figaro - Birkin, Fontaine, Dominique A... Leur chanson préférée de Bashung

Pour les dix ans de la mort du dandy du rock français, ses amis, proches collaborateurs ou fans revendiqués ont choisi une chanson de son répertoire qui tient une place particulière dans leur cœur. Les six morceaux désignés figurent dans Immortel, un coffret intégral qui regroupe les 308 titres de l'artiste.

Alain Bashung est mort le 14 mars 2009. Dix ans plus tard, ses amis, proches collaborateurs ou fans revendiqués ont choisi pour l'AFP une chanson de son répertoire qui tient une place particulière dans leur cœur. Les six morceaux désignés par ces fidèles figurent dans Immortel, le coffret intégrale tout juste paru chez Universal, parmi les 308 titres au total dont quatre inédits.

RFI - Bashung par Bergman

Boris Bergman est un parolier prolixe à qui l’on doit de nombreux succès parmi lesquels Gaby Oh ! Gaby et Vertige de l’amour, qui ont lancé Alain Bashung au tout début des années 1980. Alors que Barclay préparait une nouvelle intégrale du chanteur disparu il y a dix ans, Boris a découvert dans ses archives des titres inédits enregistrés chez lui, à Montmartre, avec celui qui n’était encore qu’un jeune rocker sans hit. C’est dans ce même appartement que, 43 ans plus tard, nous avons rencontré Boris, qui nous révèle quelques secrets de fabrication de ces titres inespérés pour les fans de Bashung.

France Inter - Bashung, les sources électro et industrielles, en compagnie de Rodolphe Burger

Retour sur l'oeuvre d'Alain Bashung et ses origines électroniques et industrielles... avec les confidences de l'un de ses grands collaborateurs : Rodolphe Burger.

Ce soir, je vous propose une exploration, celle des sources musicales d’un grand absent : Alain Bashung. Certaines gisent dans des sites industriels abandonnés mais pas oubliés. Et c’est à l’Est qu’il y a plus de quarante ans and, déjà, a surgi du nouveau.

INA - Gaby! oh Gaby, une chanson pour les "gabounes"

Alain Bashung nous quittait le 14 mars 2009. Dix ans après sa mort, Universal sort un coffret de 24 CD. Le titre qu'ina.fr vous propose de réentendre sera très certainement en bonne place dans la sélection. Il s'agit de l'un de ses plus grands tubes intitulé Gaby! oh Gaby. Un titre qui cache un message...

France Inter - Semaine spéciale Bashung #4 : Tubes & Co - "La nuit je mens" : petits mensonges et grande chanson

Pour clore la semaine spéciale que Pop & Co propose à l'occasion des dix ans de la mort d'Alain Bashung, "La nuit je mens" est dans Tubes & Co. Tube de l'année 1998, figurant sur le sublime album "Fantaisie militaire", "La nuit je mens" laisse toute la place à l'imagination de celui ou celle qui l'écoute.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #3 : Pour "Osez Joséphine", il fallait oser Memphis

Pour le troisième épisode de la semaine Alain Bashung, à l'occasion des dix ans de la mort du chanteur, Pop & Co s'attarde sur l'album "Osez Joséphine". Ce huitième album studio de Bashung, avec ses tubes comme "Madame rêve", marque autant un retour aux sources du blues qu'un nouveau rendez-vous avec le succès.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #2 : Alain, sa voix et ses hommes de paroles

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur, Pop & Co est consacré toute la semaine à Alain Bashung. Pour le deuxième épisode, Rebecca Manzoni se penche sur l'univers poétique du chanteur, dessiné, album après album, parolier après parolier, et porté par une voix et une scansion uniques.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #1 : En attendant Gaby, débuts et balbutiements

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur, Pop & Co est consacré toute la semaine à Alain Bashung. Dans ce premier épisode, Rebecca Manzoni raconte ses débuts difficiles, ses doutes et ses tentatives, jusqu'à ce qu'il parvienne à trouver sa voie et sa voix, consacrées par le succès de "Gaby oh Gaby".

STREAMING

La Croix - La musique, en français et en rythme

Une génération d’artistes de musiques urbaines chantant en français a pris le pouvoir en France, selon le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep).

Johnny Hallyday domine cependant encore de loin le palmarès des meilleures ventes 2018.

CLARIKA

Baptiste Vignol - Clarika, et tout de suite

..... voici un album dense, accompli, écrit à la lisière du désespoir et qui rappelle combien Clarika n’a jamais cessé d’être en marge des courants, avec sa façon si particulière d’observer le monde (L'Azur, poignante) et nos tourments, de les dépeindre dans la banalité de leurs détails les plus anodins, auxquels personne ne prend jamais garde, mais qui brûlent et remuent quand on met le doigt dessus. Comme elle est réconfortante, douce et intelligente, la voix de Clarika. Et comme son écriture peut émouvoir lorsqu’elle est sertie avec soin par des musiques au diapason qui rappellent, dans leur ambition, un certain âge d’or de la chanson française.

C'est déja ça - Clarika, à la lisère des sentiments

Plus de 25 ans de carrière déjà pour la chanteuse des "Garçons dans les vestiaires" qui sort ce vendredi son huitième album "A la lisière". Un de ses meilleurs où l'auteure excelle à conter angoisses et bonheurs, constats et espoirs, sentimentaux et sociétaux.

MAUD LUBECK

La Croix - Maud Lübeck, la discrète amoureuse

Avec ses textes ciselés et sa musique piano-voix, Maud Lübeck, auteure, compositrice, interprète, se révèle en « divine » amoureuse dans la grande tradition de la chanson française.

Quand on la rencontre, présence posée, souriante et attentive, elle parle facilement de sa musique et peu d’elle. « Ah, un portrait de moi, c’est nouveau… », hésite Maud Lübeck, réticente. La chanteuse, discrète dans la vie, réserve le dévoilement de ses émotions à son art. En chansons, elle se met presque à nu pour dépeindre une rencontre qu’elle fit l’an dernier, et qui, oui, confie-t‑elle avec une belle lueur dans l’œil, « dure toujours ».

TUBES

Saint-André-des-Eaux : elle dévoile dans un livre les coulisses des chansons françaises

L'Andréanaise Catherine Chantepie publie un livre sur l'histoire cachée des tubes de la chanson française.

Quand Catherine Chantepie vous sert un café, c’est dans une tasse à l’effigie des Beatles. Autour d’elle, le quatuor de Liverpool s’affiche sur des vinyles, affiches et plusieurs objets de décoration.

Je ne peux nier que j’aime Les Beatles mais j’aime la musique en général, et ce depuis toujours. J’ai toujours eu un poste de radio à côté de moi.

En 2012, cette journaliste web a l’idée de lancer un blog qui raconterait la genèse des chansons françaises et internationales. Elle se replonge alors dans les interviews d’artistes, sa principale source d’informations. La Clef des Songs est née.

CORBIER

Nos Enchanteurs - Corbier dans son plus beau posthume

En 2018, coup sur coup, nous avons eu droit aux disques posthumes de Maurane, de Johnny et de Bashung. Probablement un peu jaloux du succès de ses confrères, Corbier a donc décidé de suivre la mode. Faut dire aussi qu’il avait tout compris, le bougre : pour faire le buzz, rien ne vaut un chanteur mort ! N’avait-il pas avoué jadis : Si j’étais sûr en mourant / De bourrer l’Olympia / J’avancerais de 30 ans / Le jour de mon trépas ?

BELIN

C'est déjà ça - Bertrand Belin : "mes personnages sont des représentants de l'espèce, c'est tout"

Le chanteur était sur la scène du Krakatoa ce vendredi, présentant son nouvel album "Persona". Quelques heures avant un concert énorme, il a évoqué son univers et son écriture.

Il vient de poser pour Pierre Wetzel, le photographe qui fixe les artistes au collodion humide, procédé originel et magique. Trois ans plus tôt, lors de son dernier passage, cela avait valu un de ses plus beaux clichés. Renouvelé. Élégance des rockers lettrés. Bertrand Belin promène "Persona" depuis quelques jours sur les routes. Où l'on retrouve ses personnages à la solitude ébauchée, aux détresses esquissées, comme les symboles impressionnistes de l'injustice au coin des rues.Trois heures avant de monter sur scène, il nous parle de ce sixième album, de ses mots simples, de sa syntaxe mystérieuse, de la vie de tournée et de Brel.

FREDERIC LO

Frédéric Lo, les élégantes fêlures

Le brillant réalisateur très courtisé après le magique "Crèvecoeur" pour Daniel Darc est aussi un chanteur dont le dernier album était sorti en 2000. Dix-neuf ans plus tard, voilà le bien-nommé "Hallelujah!", disque humble et délicat où passent Beaupain, Eicher, Biolay, Elli Medeiros et la légende Robert Wyatt.

Les aficionados des livrets de CD, attentifs aux cuisines qui ont produit les plats, auront remarqué depuis des années, son nom. Arrangeur, réalisateur, producteur : Frédéric Lo est devenu très courtisé en 2004 après "Crècecoeur" où il accompagnait au plus près un Daniel Darc sorti des limbes. Alex Beaupain, Stephan Eicher ou Alain Chamfort lui devront leurs plus beaux albums. Derrière la table de mixage ou devant ses partitions, Frédéric Lo n'a pas eu le temps de penser à autre chose, retrouver le devant de la scène par exemple. Question de caractère et d'ego tranquille aussi.

 

vendredi, 15 mars 2019

L'actualité de la chanson française du 1er au 7 mars

Les artistes de la semaine : Clarika, Guillo, Michel Korb, Marc Delmas, Victoire Chose, Johan Papaconstantino et SiAu prix Moustaki 2019 et Leïla Huissoud, prix du public Moustaki 2019.

L'album de la semaine : Clarika, Lisière

Le clip de la semaine : Emily Loizeau - Viens avec moi mon vieux pays

PRIX MOUSTAKI 2019

SiAu remporte le Prix du Jury 2019, et Leïla Huissoud remporte le Prix du Public et le Prix Catalyse 2019

La Croix - SiAu reçoit le prix Moustaki de la chanson française

Le Prix Georges-Moustaki 2019 de l’artiste indépendant de chanson française a récompensé jeudi 7 mars le musicien et chanteur SiAu (Simon Autain) qui compose une électro-pop introspective et tonique.

Tous les ans, le Prix Georges-Moustaki qui récompense un jeune artiste indépendant ou autoproduit de chanson française, engrange des propositions très différentes venues de la jeune scène hexagonale. La cérémonie finale de sa neuvième édition 2019 n’a pas dérogé à la règle.

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2019 : scié par SiAu

.... Nous avons assisté à deux victoires, en tous points opposées, qui signent l’irréconciliable partage de la chanson : les professionnels du jury ont sans ambiguïté sacré SiAu au second tour de scrutin, tandis que le public (un tiers au préalable par internet ; deux tiers le soir dans la salle) a choisi Leïla Huissoud. On ne parlera même plus de deux conceptions de la chanson mais d’un fossé gigantesque, béant, irréconciliable. Si le public fait honneur à une chanson où la parole est importante (comme le sont les chansons entre autres de Georges Moustaki), les 41 membres du jury (environ deux tiers de journalistes pour un tiers d’organisateurs) qui sont en mesure de faire ou défaire l’opinion ont choisi une forme de musique sans trop de paroles, en tous cas où la parole n’est qu’un vague son parmi d’autres, un argument fragile, un prétexte ténu. Certains y verront la négation de la chanson, je ne suis pas loin d’en faire partie.

MICHEL KORB

Télérama - Michel Korb chante Francis Lemarque

Sur le papier, ce n’est pas le projet le plus excitant de l’hiver : des reprises de Francis Lemarque par son fils, ­Michel Korb. Mais on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, et celle-ci dépasse tout ce qu’on pouvait espérer : sous réserve qu’on n’ait pas d’a­version pour les chan­sons de plus de cinquante ans ni pour le jazz manou­che, l’album pourra même se révéler addictif.

D’abord, il remet en lumière un ­répertoire éminemment populaire qui ne demandait qu’à se réveiller du fond de notre mémoire collective.

CLARIKA

Libé - Classe Clarika

Et si enfin le public rendait justice à la sensibilité et l’intelligence de cette chanteuse, qui revient avec un huitième album rayonnant ?

On a beau tourner le problème dans tous les sens, le mystère demeure. Pourquoi Clarika n’a-t-elle pas encore basculé en Ligue des champions des chanteuses ? Pourquoi ses audaces renouvelées ne trouvent-elles pas un écho plus marquant et le succès populaire qui devrait lui revenir de droit ?

Télérama - Clarika, A la lisière

« Quand passe le chagrin ? » Ces quelques mots échappés de ce huitième album en résument la teneur. Questions lancinantes : quand s’effa­cent les peines que l’on traîne malgré soi ? Les amours mortes qui pèsent encore, même lorsque de nouvelles apparaissent ? Clarika, l’une des plus belles plumes de la chanson française, interroge l’existence avec ce tact teinté d’ironie qu’elle manie si bien. Si, au fil des années, elle a perdu en légèreté (comme à peu près tout le monde), elle reste l’une des rares à savoir dire l’intime d’une façon à la fois claire, et joliment détournée

EMILY LOIZEAU

France Inter - Emily Loizeau, chanteuse et citoyenne engagée

Sur France Inter, nous suivons la carrière d’Emily Loizeau depuis ses tout débuts discographiques qui datent de 2005. Aujourd'hui, la chanteuse a choisi de s'engager contre les pesticides de synthèse et de soutenir l’appel lancé par le directeur de Charlie Hebdo : « Nous voulons des coquelicots ».

..... Elle a décidé de soutenir l’appel « Nous voulons des coquelicots » qui vise à interdire tous les pesticides de synthèse dont la pétition a déjà recueilli plus de 536 000 signataires. Cette association a été créée à l’été 2018 par un groupe de bénévoles qui a pour président le journaliste de Charlie Hebdo, Fabrice Nicolino. 

Pour élargir la mobilisation, Emily Loizeau a offert une chanson porteuse d’espoir, un hymne symbolique pour le mouvement, intitulé « Viens avec moi, mon vieux pays ». Le clip de la chanson a été réalisé par Cyril Dion, coréalisateur du film « Demain » et fondateur du mouvement Colibris.

Baptiste Vignol - La prière d'Emily

.... Emily Loizeau, qu’on n’avait plus connue aussi simple et nature depuis L’autre bout du monde, vient d’enregistrer une chanson (Viens avec moi mon vieux pays) mise en images par Cyril Dion, dont l’écologie est le combat. Double réussite. Qui dit les choses intuitivement. En filmant avec force l’émouvante espérance dans le regard des enfants. Les pesticides sont des poisons et nos gamins en crèveront, tous. A moins que l’homme ne prenne miraculeusement sa survie en main.

GUILLO

Claude Févre - Guillo, « Nous aimions la terre »

Nous avions quitté Guillo avec ce bel ouvrage édité chez LamaOEditions au printemps 2017, un récit, des histoires intimes qui ont fait naître  ses  chansons, celles de l’album Soulage paru un an avant. Nous avions tant aimé Je ne suis pas un long fleuve tranquille,  ce pas de côté dans la littérature.

Aujourd’hui le voilà qui s’en est retourné en studio avec pas moins d’une quinzaine de participants, et des arrangements à faire pâlir d’envie.

Certes, l’atmosphère pop –rock, les jeux de la voix  qui vont  de la confidence parlée au chant proclamé, des refrains qui deviennent très vite familiers, en font toujours la signature. Notons aussi que l’on peut très bien imaginer chaque chanson interprétée en acoustique, avec le seul accompagnement de la guitare, tant le texte et la mélodie ont cette exigence de clarté nécessaire.

VICTOIRE CHOSE

 
Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel sortent en album les chansons de leur spectacle fou «Grande».
Janvier 2017 : sur la scène du Centquatre, à Paris, Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel présentent une revue «tellement vaste, de tellement de choses, qu’elle pourrait ne jamais finir»Un sujet émerge entre les prodiges blindés de dinguerie, l’humain en détresse, qu’il souffre en solitaire ou s’écharpe dans son couple. Aussi, à la périphérie du fatras de quincailleries qui gît sur le plateau, une table présente un monceau d’instruments de musique. Là, le duo s’extirpe à l’occasion de l’action et fait de la musique, en sus de tout le reste, des instrumentaux turbo mélancoliques et des chansons, entraînantes et déprimées qui ironisent ou appuient le trait des sentiments qui circulent dans les numéros.
Après leur spectacle Grande, les comédiens-circassiens signent un album foutraque et poétique, où fanfare et techno se mêlent à leurs ritournelles.

« J’ai rien fait. Et ça, ça me fait penser… à l’ambition, à la défaite, à la culpabilité, que c’est lourd (parfois). » Sur fond de synthétiseurs chuintants, de beats électro et de claps aléatoires, et d’une trompette séquencée, dupliquée, donnant l’illusion d’une fanfare qui, à la fin du morceau, déraille et ralentit comme le ferait un disque passé à la mauvaise vitesse, le texte de J’ai rien fait intrigue.

JOHAN PAPACONSTANTINO

Les Inrocks - Johan Papaconstantino compose la musique de mariage dont vous avez toujours rêvé

Johan jouera son premier gros concert parisien vendredi 23 novembre prochain à l'occasion des Inrocks Festival. On l'avait rencontré juste avant l'été dans son atelier de peinture pour parler euphorie, mélancolie et Vangelis Perpiniadis.

MARC DELMAS

Claude Févre - Marc Delmas, « Il pourrait y avoir enfin une trêve… »

Cet album pourrait être un rêve, une halte, « une trêve pour une heure alanguie … »  C’est aussi ce que suggère le visuel, entre rose et gris. Photo d’une navigation sauvée de l’oubli ? Du ciel, de l’eau, la terre au loin… Refus, c’est sûr, d’une réalité trop crue.

Écouter ces chansons de Marc Delmas, au clos de la chambre, bien à l’abri des rumeurs, des tumultes sans trêve autour. Nous « plonger [à leur] bain de jouvence ». C’est en effet un privilège que de pouvoir accéder à cette sensation d’arrachement à tout ce qui blesse, comme seuls savent le faire les enfants dans leurs jeux. C’est pourquoi, sans doute, il accorde une chanson à Nos garçons, invitant à les admirer, « beaux, dorés aux rayons de juillet »… capables de « défier l’océan… même fatigués, continuer à tuer le temps ».

L’artiste aime les mots, s’en délecte et laisse planer leur pouvoir d’enchantement, d’irréalité dès le choix des titres : Jouvence, Adret, Les roses trémières, Fifrelin… Mots mystérieux, comme Wattana, primate captif, orang-outang de la mén

 

 

 

 

jeudi, 07 mars 2019

L'actualité de la chanson française du 22 au 28 février

Les artistes de la semaine : Cléa Vincent, Soan, Dimoné, Frédéric Lo, Nawel Ben Kraïm.

L'album de la semaine : Dimoné, Mon Annonce

Le clip de la semaine : Dimoné & Kursed - C'est nickel

Les vidéos de la fin de semaine : les finalistes du Prix Moustaki 2019, Leïla Huissoud, K!, Bastien Lucas, Morisse, La Pieta, Rovski, Siau

PRIX GEORGES MOUSTAKI

La finale du 9ème Prix Georges Moustaki aura lieu le 7 mars 2019 à 20h00, au Centre Malesherbes Sorbonne Université, 108 Boulevard Malesherbes, 75017 Paris (métro Malesherbes, ligne 3), en présence de Jean Guidoni (Président du jury) et du duo Aliose (marraine et parrain de la promotion #9).

CLEA VINCENT

France Inter - Cléa Vincent ou la fausse ingénue

« Nuits sans sommeil » est le deuxième album de Cléa Vincent dont elle est l’auteur compositrice et interprète.

.... Lorsqu’on parle de Cléa Vincent, on est systématiquement ramené à Michel Berger et Véronique Sanson. C’est ainsi. Non pas pour évoquer la noirceur de leurs amours presque gémellaires, ou la plongée dans la mythologie sex, drogue & rock’n’roll de la Sanson française, mais plus pour caractériser chez Cléa Vincent, la précision méticuleuse qu’elle emploie pour réussir de vraies chansons pop bien charpentées comme le fit Michel Berger. 

FREDERIC LO

Télérama - Frédéric Lo, Hallelujah !

A force, on avait fini par douter qu’il existe vraiment, ce Frédéric Lo dont le nom résonne comme un label qualité dans la chanson pop et chic depuis quinze ans — plus précisément depuis sa réalisation du miraculeux Crève-cœur de Daniel Darc (2004). Car si son nom revient souvent, on ne le voit jamais ; et s’il n’y avait Wikipédia, on ignorerait qu’en 1997 et 2000 il avait déjà sorti deux albums.

NAWEL BEN KRAIEM

Nos Enchanteurs - Nawel Ben Kraïem, entre racines et modernité

Nawel Ben Kraïem n’avait pas la bonne voix…trop grave, trop voilée, dans la Tunisie de son enfance. Pas le bon physique, quelle idée de porter des cheveux blonds. Pas l’envie de rentrer dans des cases, pas l’envie d’oublier ses racines : « J’ ai pas de soleil / J’ ai pas de vent / J’ai pas de sable / J’ai pas d’ enfants » (Par mon nom).

BIOLAY

Télérama - Benjamin Biolay : “Certains voudraient qu’on déteste les Gilets jaunes. Ce n’est pas mon cas.”

Dans les coulisses de l’Olympia, alors qu’il s’apprête à donner le dernier concert de sa tournée en duo avec Melvil Poupaud, Benjamin Biolay, détendu mais un peu accablé, raconte la France troublée qu’il vient de traverser. 

Mercredi 20 février, l’Olympia. Trois personnes font le pied de grue devant l’entrée des artistes. Elles guettent quoi, une star ou un Uber ? Pas le temps de le leur demander, je m’engouffre dans le sas sécurité.

LEILA HUISSOUD

Soul Kitchen - Auguste et Popeye

Leïla, ne t’inquiète pas, cette histoire finit bien.
Jeudi dans la nuit, j’avais écrit les premières lignes de ma chronique consacrée à ton album. Auguste. Ça attaquait méchant. Ça attaquait comme ça. Tout avait commencé la veille…

Berges du Rhône, je questionne.
— Si tu veux, je m’occupe de l’album de Leïla Huissoud.
Lui sourit. Il aurait même pu se marrer. Il se doute. Cette « chanson française » n’a rien pour m’attirer. Cette chanson française me passe au-dessus. Je ne parle pas des chansons qui viennent de France. Non, je parle de cette chanson qui se fait appeler française, s’érigeant en monopole. De cette chanson, là, qui se reconnait de loin. Au même immuable accord de guitare sèche. Au premier phrasé. Cette chanson qui manque de tout, sauf d’ennui. Mais on se justifie, on se proclame alors chanson à textes. Comme si les autres chansons de France, elles, n’en avaient pas. Elles en ont.

LA PIETA

Longueur d'ondes - La Pieta

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

La Pietà ne surgit pas de l’inconnu. Compositrice de nature, elle agrippe une guitare à quinze ans, puis, après avoir œuvré au sein d’un groupe, se lance, en 2012, dans une première carrière solo (sous une identité qu’elle souhaite désormais garder secrète). La Pietà en conserve aujourd’hui un sentiment amer : « Je fais de la musique depuis une quinzaine d’années. Il y a eu pas mal d’aventures, dont une avec une maison de disques qui ne s’est pas très bien passée puisqu’elle m’a rendu mon contrat (ce qui arrive à beaucoup d’artistes). Évidemment, quand tu es en plein développement de ton projet et que tu essaies de sortir un album, cela devient compliqué. Du coup, j’étais un peu perdue, tout simplement. À cette époque, je m’étais dit que j’allais arrêter la musique, que j’en avais fait le tour. Car même si je prenais du plaisir à jouer, le côté business me déplaisait. J’ai donc stoppé ce projet pour partir vers autre chose… Mais on ne peut jamais choisir d’arrêter ou pas la musique ! »

BASTIEN LUCAS

Mandor - Bastien Lucas : interview pour Fracanusa

J’ai connu artistiquement Bastien Lucas avec un EP 4 titres sorti en 2014, L’autre bout du globe. Puis je l’ai rencontré et vu sur scène car il a participé au Pic d’Or en 2015 (où  il a remporté le Pic d’Argent).  J’ai apprécié ses mélodies mélancoliques, sa poésie et la douceur qui émanait de lui. « Un petit quelque chose du monde de Mathieu Boogaerts qui aurait croisé celui des musiques élaborées d’un William Sheller » explique à juste titre le dossier de presse de l’artiste.

SIAU

La Parisienne - Rencontre Parisienne avec SiAu un talent à suivre de très près !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis SiAu, auteur, compositeur et interprète. Je chante des chansons électroniques assez planantes, contemplatives avec des sons qui craquent et qui grésillent un peu par moment. J’aime que cela ne soit pas linéaire et qu’il y ait un peu de relief. Je viens de Montpellier à la base et je suis maintenant banlieusard.

K!

Mandor - K! (Karina Duhamel) : interview pour La femme en boîte

Karina Duhamel sort un disque, humain, organique et intense. Celui d’une femme en quête de renouveau, de vérité et de simplicité, qui cueille sur son passage tous les possibles. La femme en boite prend pied dans l’intimité pour mieux s’élancer dans l’immensité. De la vie, du monde, des gens. D’un quotidien bouleversé, d’amours contrariées aussi. Une quête d’absolu, un appel d’air en souffle continu. Ce premier album produit par Fabien Tessier, « brave ses propres démons, empoigne le sentiment amoureux pour le tordre, le distordre et lui faire rendre l'âme ». Il vient de rentrer directement à la 7eme place dans le classement francophone QUOTA. Quant à K!, elle sera au Nouveau Casino en "release party" le 5 avril 2018 (co-plateau avec Tony Melvil).

LEO FERRE

Nos Enchanteurs - Léo Ferré, pour longtemps d’actualité

Ferré n’a beau plus manger que des racines sous le ballast, il n’en est pas moins d’actualité. En fait tout le temps. Tant que, régulièrement, nous consacrons dans ces colonnes la place pour chroniquer les disques et livres qui causent de Ferré et nous le chantent.

JEANNE PLANTE

Nos Enchanteurs - Jeanne Plante, couchée dans le chafouin…

Pour une belle plante, c’est une belle Plante. « Avec une grande robe rouge à paillettes fendue à la Sylvie Vartan et une perruque rouge avec des cheveux qui vont toucher les étoiles. Ridicule et femme fatale. Et sensuelle, qui ne se prend pas au sérieux » dit-elle d’elle-même. Qui plus est « chafouin », pas même au féminin, même si elle fouine ici, si elle couine là.

ARLETTE KOTCHOUNIAN

Télérama - L’amoureuse de Ray Charles, l’amie de Nougaro et d’Higelin, nous ouvre ses dossiers

Arlette Kotchounian fut l’intime de géants de la musique française et internationale, qu’elle a photographiés pendant des années. A 77 ans, elle nous a montré un peu de ses archives, pour le plaisir, dans l’intimité de son appartement aux allures de caverne d’Ali Baba…

Ce midi, je déjeune avec Arlette. Ceux qui fréquentent un tant soit peu les concerts parisiens de chanson ou de jazz l’ont forcément croisée. Arlette, un petit gabarit de 77 ans d’une vivacité sidérante