Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 avril 2020

L'actualité de la chanson française du 27 mars au 2 avril

En vidéo cette semaine : priorité aux artistes à la maison #chanteàlamaison

Les artistes de la semaine : Octave Noire, Louis-Jean Cormier, La Rue Ketanou, Claire, Puyalto, Les petites ouvreuses, Maldingue

L'album de la semaine : La Rue Kétanou, 2020

La vidéo de la fin de semaine : Spécial COVID - Pour déjouer l'ennui - Pierre Lapointe, Hubert Lenoir, Julien Chiasson et Stick&Bow

Le clip de la semaine : La Rue Kétanou - Le Beaujolais

COVID

France Info - Charlélie Couture : "Le coronavirus m’a pris et m’a entraîné dans le fond, c'est dur de résister"

Le chanteur et peintre a été frappé par le virus Covid-19, il témoigne d'un combat difficile à mener et il pense à ceux qui le livrent seuls.

Elodie Suigo : vous venez d’affronter le virus, ce Covid-19, vous avez d’ailleurs publié sur Facebook un témoignage terrible de votre traversée de la maladie, vous parlez de "Huit jours et huit nuits terribles, au fond du trou"…

Le Pariisien - Ivry : emportée par le Covid-19, Viviane, patronne de l’Annexe, ne chantera plus avec ses artistes invités

La patronne du resto-bistrot-cabaret de la rue Victor-Hugo a été emportée par le coronavirus dans la nuit de ce lundi.

Sur le répondeur téléphonique de l'Annexe, à Ivry, la voix de Viviane Bouculat résonne encore. Mais la patronne de ce restaurant-bistrot-cabaret implanté au 100 de la rue Victor-Hugo ne la fera plus entendre. La dame est décédée dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital Bicêtre, au Kremlin-Bicêtre, emportée par le coronavirus.

Claude Févre - COVID- 19, Des mots et des musiques comme des fenêtres – 3

26 au 30 mars 2020, épisode 3 du confinement contre le COVID-19

Jour après jour, malgré le flot  incessant de nouvelles alarmantes, malgré les consignes qui ont réduit nos libertés les plus fondamentales, malgré l’incurie des plus hauts responsables, malgré la violence aveugle d’un virus dont on ignore à peu près tout, se déroule sous nos yeux d’internautes une création permanente. Elle nous ébahit, nous émeut, nous ouvre des horizons, et nous donne à espérer.

Alors, on continue de vouloir humblement en sauver quelques épisodes, entrevus par le hasard d’une navigation quotidienne où tout peut advenir. Et même le refus… Oui, le  refus de se prêter à l’une de ces vidéos de chanson en direct, ou de  concert dont on nous abreuve pour le meilleur et parfois, c’est vrai, le presque  pire… Et ce refus est magnifique, disons-le. C’est celui de Bernard Joyet qui, après avoir joué l’un de ces petits tours dont il a le secret, a rédigé un texte de « résistance », superbe hommage au spectacle vivant où il avoue son incapacité à en faire de même, face à un ordinateur qui le regarderait comme une salle vide…  Il énumère alors tout ce qui lui manquerait bien trop, depuis le voyage, la découverte du lieu de concert, le  casse-croûte offert, « ces ultimes secondes dans les coulisses, où l’on se serre les poings comme des sportifs, avant d’entrer dans l’arène, dans une autre vie, dans un autre monde. » jusqu’à la rencontre avec le public, « sa respiration, son rire, son cœur qui bat… ». Chapeau bas  Bernard !

Claude Févre - COVID- 19, Des mots et des musiques comme des fenêtres – 2

21 au 25 mars 2020, épisode 2 du confinement contre le COVID-19

Laissons une fois encore Wajdi Mouawad ouvrir ce deuxième temps, ce deuxième  interstice temporel inattendu, en nous proposant sur le site du Théâtre de la colline  une métaphore que voici : « Que peuvent et doivent faire les artistes ? Si la santé est aujourd’hui le grand requin blanc se battant contre la maladie, qui sont alors les petits poissons pilotes qui accompagnent les squales ? Nous sommes peut-être ces petits poissons pilotes… »

À défaut de l’être soi-même, à  chacun de trouver ses petits poissons pilote. À chacun, au gré de ses pérégrinations sur le net. A chacun son florilège, ses découvertes, selon son temps disponible… C’est un spectacle en continu à la mesure de cette démesure de la pandémie. A portée d’un seul clic, tout peut advenir.

Artiste révélation - Bourvil: La Tendresse enchanteresse

"Mais vivre sans tendresse. Le temps vous paraît long. Long, long, long, long. Le temps vous parait long..." Le classique de Bourvil (1963) - paroles Noël Roux, musique Hubert Giraud - devient une symphonie du confinement. 45 musicien.nes et chanteur.ses réuni.es par Valentin Vander interprète La Tendresse de leur résidence immobile. Le travail de montage des 45 versions réalisé par Julia Vander a duré une semaine. Le mixage est signé Valentin Vander et Paul Vanderhaegen, le mastering Nicolas Thevenin.

Baptiste Vignol - Jour 5

L'originalité, vois-tu, c’est comme les tatouages, elle consiste désormais à ne pas en porter. Alors, pour se distinguer, quand on est chanteur de variété, mieux vaudrait aujourd'hui se faire discret, échapper au troupeau, cultiver le mystère quoi. Mais le ventre mou de la chanson française se vautre en chœur sur Facebook et c’est pas jojo… Ah! Voir Jean-Louis Aubert, sous son bonnet, se trémousser, glousser et balancer chez lui ses rengaines de supermarché sensées, pense-t-il, «nous» faire du bien…

Nos Enchanteurs - Chronique du confinement : renvoyer la censure ?

Souvenez-vous, ils nous avaient déjà fait le coup avec les attentats du 11 septembre. Ils ? Appelons—les le « comité de bienséance », histoire de ne pas galvauder le terme de « censeurs ». Des petits bras qui estiment sans doute que nous ne sommes pas assez intelligents pour faire la part entre la réalité et la poésie. Ce sont eux qui, en 2001, avaient banni des ondes des radios nationales toutes les chansons qui pouvaient évoquer, de près ou de loin, le drame survenu aux États-Unis. La liste tenait de l’inventaire à la Prévert : L’hôtesse de l’air de Dutronc, Tombé du ciel d’Higelin, New York avec toi de Téléphone, Comme un avion sans aile de Couture, Le grand incendie de Noir Désir…

Ouest France - Coronavirus. Le groupe de rock humoristique trompe l’ennui en direct sur Facebook

Histoire de passer le temps et de tromper l’ennui, le groupe de rock humoristique rennais propose deux fois par semaine une émission en direct, d’une heure, avec des invités de marque. Comme Jean-Louis Aubert, la semaine dernière.

« On est tous confinés, chacun chez soi. On a déjà l’habitude de poster des vidéos. Au début, on voulait faire des live, puis on a eu cette idée d’une émission en direct sur Facebook, pour garder le lien entre nous mais aussi avec les fans » explique Willy Gachet, régisseur et batteur du groupe rennais Les 3 Fromages.

CABREL/RIVERS

France Info - "Dick c'est le rock absolu, moi c'est le roll" : Francis Cabrel sort un album live enregistré sur la route en 1990 avec Dick Rivers

Francis Cabrel annonce la sortie pour avril de "Rock'n'roll show", un album live enregistré en compagnie de son ancien complice disparu, Dick Rivers.

C'était il y a trente ans. Le chanteur Francis Cabrel et le rocker Dick Rivers, s'étant découverts une passion commune pour le rock'n'roll, effectuaient ensemble une tournée française. Sur cette dizaine de dates, plus une halte d'une semaine au Bataclan, les deux complices jouaient leurs standards du rock préférés. "C'est un excellent souvenir, c'est le moment où on a été le plus proches", se souvient l'auteur de Sarbacane.

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Les accents solaires d’Octave Noire

« Chanter ? Non merci ! ». C’était hier le propos d’un passionné de sons et de musiques électroniques orchestrales passé par l’université. Les temps ont changé pour le créateur de Nouveau monde (son premier album Néon) passé désormais sur le devant de la scène. Octave Noire était né après une soirée symphonique à Paris. Avec son deuxième album Monolithe, aux accents solaires, Octave Noire (Patrick Moriceau à la ville) démontre son pari réussi de passer de l’ombre à la lumière. A 46 ans, Octave Noire (association du son et de la couleur pour une communication entre les sens) crée une musique riche en sensations étranges et atmosphères mélancoliques. Dix titres au ressenti fluide, riche en images par un amateur de synthés en tous genres.

LOUIS-JEAN CORMIER

RFI - Louis-Jean Cormier, au nom du père

C’est sans aucun doute l’un des chanteurs québécois les plus doués de sa génération. Le leader du groupe de rock Karkwa, Louis-Jean Cormier, publie son 3e album solo, Quand la nuit tombe, qui a beaucoup à voir avec la religion catholique.  À cette occasion, l’auteur-compositeur-interprète a retrouvé ses premières amours au piano et s’est beaucoup nourri de hip hop.

LA RUE KETANOU

Nos Enchanteurs - Kétanou de nouveau dans la Rue !

On va tant vous faire saliver que vous frustrer. La Rue Kétanou sort son nouvel album. Et alors ? Un disque de la Rue Két’ est toujours bien. Mais c’est mieux encore en scène et, de ce côté-là, bernique, il vous faudra attendre la fin du confinement, la réouverture des salles, le délai d’une nouvelle programmation. Un nouveau CD, même les disquaires sont fermés. Si toutefois votre facteur avance masqué, vous pouvez toujours le commander par correspondance : c’est m’sieur Amazon qui va bien s’engraisser…

CLAIRE

Nos Enchanteurs - Claire, femme qui chante

« Fille des bois / J’ai survécu de rêves comme beaucoup d’enfants… » Par cette chanson débute le coffret de 2 CD, dans l’excellente collection Rouge et noir (EPM), d’une femme qui chante dont la voix nous est familière et que nous avons un immense plaisir à réentendre : Claire.

PUYALTO

Nos Enchanteurs - François Puyalto, océan de délicatesse

Puyalto ne fait pas de bruit, il préfère faire de la musique. Il ne fait pas d’éclats, il crée de la lumière. Accompagnant à la basse Bertrand Belin, Jeanne Rochette ou Emily Loizeau, et bientôt Sanseverino, musicien, arrangeur, auteur, les artistes l’apprécient. Il collabore avec Dimoné et Askehoug sur des Figur(e)s Imposé(e)s en référence à Bashung, mêle son répertoire à celui de Thibaud Defever dans un Pas deux pareilsOn l’a vu dans un jazz electriklezmer avec les Horse Raddish, dans une fantaisie douce et tendre pour le jeune public (et les autres!) sur les chansons de Dick Annegarn, duo avec Nathalie Ardilliez mêlé de danse et de claquettes : « Ah c’qu’on est bien dans ce jardin ! »

LES PETITES OUVREUSES

Nos Enchanteurs - Les P’tites Ouvreuses, ça danse de source !

Quelque soit le sujet, triste ou joyeux, la musique est délicieusement rythmée, sautillante, ravissante : « La barque est lancée sur la Bosphore / Nous prenons quelques risées / La java, pour animer le bord / S’inspire de la fusée / Ils sautill’nt, ils balanc’nt / Ils s’ador’nt, les danseurs sont inspirés ! » Que des rythmes qui se déhanchent, chaloupent… Le carnaval de chez eux doit y être pour quelque chose, à ces Niçois nourris à plein de choses et de gens qu’on aime dans la chanson française. Ce troisième album (leur précédent, éponyme, en juin 2019, était tant un CD qu’un DVD) se veut être poésie d’une guinguette exotique, faite de chansons métisses entre java et bossa nova : « il est conçu comme un bijou simple, rare et précieux, défendant les belles paroles ».

MALZINGUE

Nos Enchanteurs - Malzingue, la paix sur terre et dans mon verre

Si on évoque ici le groupe Dandy, nos lecteurs attentifs se souviendront sans mal de cette formation de Clermont-Ferrand. Il leur faudra désormais s’habituer au nom de « Malzingue ». Dandy s’étant pris les doigts dans la prise, le groupe auparavant plutôt acoustique a du coup changé son blase en adoptant l’électricité. Et puis, comme ils le disent eux-mêmes « Dandy faisait trop Télérama ». Au fait, que signifie Malzingue ? Marchand de vins, en patois de ce coin-ci du Massif central.

 

jeudi, 02 avril 2020

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 mars

Les artistes de la semaine : Sarah Mikovski, Mister Mat, Margot Madani, Stan Mathis, Ludéal, Paul Barbieri, Claire

Le clip de la fin de semaine spécial COVID : Les Ogres de Barback - À vous la Terre [version à distance]

COVID 19

Claude Févre - 16 au 20 mars 2020, premiers jours de confinement contre le COVID-19 Comme des fenêtres –  épisode 1

« Le présent se rétrécit au quatuor de ces syllabes : CON-FI-NE-MENT ».

Ces mots sont de Wajdi Mouawad, acteur, metteur en scène, comédien, directeur du théâtre de la Colline. Il est parmi les premiers à avoir donné rendez-vous aux confinés que nous sommes. C’est ainsi que nous pouvons l’écouter chaque jour à 11h dans  un épisode sonore de moins d’un quart d’heure, sur le site soundcloud.com. « Une écriture à dire, une parole d’humain confiné à humain confiné,  des mots comme des fenêtres, pour fendre la brutalité de cet horizon qui nous enterre… Faire preuve de présence… » S’enivrer contre la mort en somme, comme le fit Ulysse, prisonnier du cyclope Polyphème… Et je pense soudain à l’impressionnante statue de bronze du cyclope par Thomas Houseago, plantée devant le théâtre Sorano à Toulouse. L’art en réponse à la mort, à sa menace.

RFI - La musique aux temps du coronavirus

Alors que les annulations de festivals et de concerts s'enchaînent, laissant présager une hécatombe sans précédent pour le secteur, la musique et les artistes s'organisent sur le Web et les réseaux sociaux, pour tenter d'apporter du baume aux cœurs des confinés : lives en ligne, créations de chanson inédites, etc. De la France métropolitaine aux territoires d'Outre-mer, en passant par l'Afrique : petit tour d'horizon des sons du net.

Baptiste Vignol - Jour 5

L'originalité, vois-tu, c’est comme les tatouages, elle consiste désormais à ne pas en porter. Alors, pour se distinguer, quand on est chanteur de variété, mieux vaudrait aujourd'hui se faire discret, échapper au troupeau, cultiver le mystère quoi. Mais le ventre mou de la chanson française se vautre en chœur sur Facebook et c’est pas jojo… Ah! Voir Jean-Louis Aubert, sous son bonnet, se trémousser, glousser et balancer chez lui ses rengaines de supermarché sensées, pense-t-il, «nous» faire du bien…Pourtant, parmi les va-t-en-guerre, il faut saluer Francis Cabrel dont l'éternelle discrétion paysanne permet de penser qu'il ne court pas, lui, après le public. Chaque soir, Cabrel exhume un trésor méconnu de son répertoire, et c'est admirable. Jeu de guitare, interprétation, sobriété, tout est là. Jusqu’au clin d’œil final, qui dit tout. Des instantanés de poésie.

France Info - Le syndicat des professionnels du spectacle vivant estime à 590 millions les pertes du secteur sur trois mois

Le spectacle vivant va perdre 590 millions d'euros, selon le Prodiss, syndicat de professionnels

L'impact du coronavirus sur le spectacle vivant privé, en France, va se chiffrer à 590 millions d'euros de pertes de chiffre d'affaires et à 37.900 personnes concernées par un arrêt de leur activité, selon les estimations publiées vendredi par le Prodiss, syndicat de professionnels, qui portent sur la période du 1er mars au 31 mai.

"Le secteur du spectacle vivant est en danger absolu", selon le Prodiss.
Nombre de spectacles, concerts, festivals ont été annulés en raison de l'épidémie. "Plus que jamais, pour éviter un état d'urgence économique et social pour le secteur du spectacle vivant privé, un soutien conséquent, à la hauteur de la détresse économique du secteur, doit être apporté", souligne Malika Seguineau, directrice générale de cet organe représentatif dans un communiqué

Le Progrès - Amélie les Crayons et la chanson collective « la plus longue du monde »

a chanteuse Amélie les Crayons, que les Lyonnais ont découverte il y a presque vingt ans à « A Thou Bout de Chant » et dans les petites salles de la région est désormais installée en Bretagne. Et dans son confinement lointain, elle continue à travailler, et à garder un lien avec sa communauté virtuelle. Elle a ainsi lancé l’écriture d’une chanson collective, qui a rencontré un joli succès.

Derrière son piano, elle a proposé le premier complet. Une chanson en do majeur, sur un rythme bluesy, qui parle évidemment de l’actualité et du confinement. Mais avec la joie tendre de la pianiste chanteuse. « C’est pas la fièvre qui va m’empêcher de t’aimer, c’est pas la peur qui va m’empêcher de chanter » disent les premières phrases, alors que le couplet lance : « T’as vu ? je suis loin. Mais je te tiens la main… »

Télérama - Avec les orchestres confinés, un genre musical est né

Depuis le 20 mars, deux vidéos d’œuvres orchestrales enthousiasment les réseaux sociaux. Leur particularité ? Chaque instrumentiste joue sa partition et se filme depuis son salon ou sa chambre à coucher. De quoi donner des idées aux musiciens confinés du monde entier…

MANU DIBANGO

Nos Enchanteurs - Manu Dibango, 1933-2020

.... Les chanteurs français ne s’y trompent pas : une soirée Salut Manu, fut organisée en 1988 par Jean-Louis Foulquier dans le cadre des Francofolies de La Rochelle, avec Maxime Le Forestier et Nino Ferrer, entre autres. Manu Dibango collabore aussi avec Dick Rivers, Mike Brant, Michel Fugain, Pierre Vassiliu et même Touré Kunda, Yannick Noah ou Black M ! Sur le site Discogs, Dibango est crédité plus de 300 fois en tant que musicien ou arrangeur. Ajoutons à cette discographie tout sauf exhaustive sa participation au disque collectif de Joël Favreau, Chantons Brassens (1992, aux côtés de Souchon, Cabrel, Renaud, Romain Didier, Catherine et Maxime Le Forestier, Françoise Hardy…) et la musique du film Kirikou et les bêtes sauvages (2005).

MISTER MAT

Le Parisien - Nos bons plans pour garder le moral : Mister Mat, l’ex-rugbyman devenu chanteur

C’EST BON POUR LE MORAL. Mathieu Guillou, ancien rugbyman et moniteur de ski, s’est lancé en solo à 41 ans. Il est en live tous les jours à 18 heures sur sa page Facebook et son compte Instagram.

Mister Mat ou l'art du contre-pied. A l'heure où les maisons de disques ne jurent que par le rap et la pop urbaine et certaines radios jugent périmés les artistes de plus de 30 ans, ce chanteur-guitariste isérois de 41 ans se lance en solo. Et a sorti son premier album sous son nom, le 20 mars. Il n'est pas inconscient. Il est juste « Désespérément optimiste », comme il le clame de sa voix chaude et rocailleuse dans son premier single : « Désespérément optimiste/A contre-courant/Contre l'avis des spécialistes/Faiseurs de sale temps ».

PAUL BARBIERI

Nos Enchanteurs - Paul (Barbieri), l’album de l’amour fou

Quand vous êtes en train d’écouter, presque à la chaine, des artistes qui, tous ou presque, font dans les vents dominants, les airs convenus qui jamais ne remettent en cause les formats du moment, mettre sur la platine le premier disque (qu’un EP a précédé deux ans auparavant) de Paul Barbieri est bienvenu, rassurant. Un piano-voix, même si, sur certains titres, y a tripette de cordes, parfois de clarinette, de batterie et de percussions. Une voix sans filtre, qui ne fera pas tabac : c’est déjà fait, rauque à souhait. L’ambiance pourrait être celle d’une nuit de fumées, d’alcools et d’amour, d’une fatigue remise à plus tard. Juste au moment où l’esprit vagabonde dans le réel : « L’alcool et la fumée / Nous font rire / Du monde désenchanté / Qu’en finit pas d’crever… »

HOSHI

RFM - Hoshi repousse la date de sortie de son album

La sortie du nouvel album d'Hoshi, initialement prévue le 27 mars, a été repoussée au 5 juin prochain.

Deux ans après un premier album intitulé Il suffit d’y croire écoulé à près de 200.000 exemplaires, celle que l’on qualifie de nouvelle «étoile» de la chanson française (référence à son nom de scène qui signifie étoile en japonais) s’apprêtait à sortir son tant attendu nouvel opus le 27 mars 2020.  Au vu de la situation actuelle et des mesures restrictives engendrées par le gouvernement, la chanteuse Hoshi a annoncé le report de la sortie de son second album Sommeil Levant en physique et digital. Toutes les personnes qui ont précommandé l'album au format CD et/ou vinyle seront livrées à la nouvelle date de sortie de l'album, fixée au 5 juin au plus tard

SARAH MIKOVSKI

Nos Enchanteurs - Sarah Mikovski, la tendre, la copine

Parait-il qu’on cherche une nouvelle ambassadrice des pôles. En voici une, au sens que son nouvel album s’intitule Pôle Nord et que visiblement elle n’y perd pas le Sud. Sarah Mikovski est, on le sait, une forme de pétillance dans la chanson. Pas particulièrement engagée mais résolument engageante. Enfin, jusqu’à présent. Car chanter Mon mec d’extrême droite, un titre pas bien méchant soit-dit en chantant, lui a valu et lui vaudra encore le vomi, la raclure, les excréments des réseaux sociaux et de tous ceux dont les idées sont aussi courtes que leurs cheveux. Tout y est passé : son blase, sa couleur de peau, sa tignasse. Dédions donc cette chronique à tous ces cons, lepénistes ou non, si courageux qu’ils se parent en général d’un pseudo pour mieux caguer leur haine. Sarah, non : elle signe sous son nom. Un extrait de cette chanson, pour le plaisir : « Il est épouvantable / Avec toutes ses idées / Je le cache sous la table / Quand y’a des invités / Quand il veut m’énerver / Il me parle de Wauquiez / Et quand on fait l’amour / Il cite Éric Zemmour ».
 
MARGOT
 

La finale de l’édition 2020 du tremplin A nos chansons, organisé par l’association Initiatives Chansons, s’est tenue lundi 9 mars 2020 à l’Espace Culturel André Malraux au Kremlin-Bicêtre.

Nous vous proposons cette playlist qui regroupe une très large partie des chansons interprétées par les sept finalistes : La réjane, Margot, Nawel Dombrowsky, Valentin Vander, Sophie Le Cam, Martin Mabz et Jeph. Voici les résultats complets de l’édition dont Claude Nougaro était le fil rouge. Le jury était présidé par le réalisateur Yves Jeuland.

STAN MATHIS
 

« Comme le feu, comme le vent / Je n’existe jamais que dans l’instant ». Troisième album (le premier, ce fut en 2013) pour ce rockeur lyonnais. Un disque scindé en deux, en fait deux ep dans le même boîtier, deux volumes distincts, l’un électrique, l’autre acoustique. Mathis se veut être un de ces chroniqueurs du quotidien : du sien, du nôtre. Et ses chansons sont comme un carnet de notes, très rédigé, bien construit, qui consigne impressions, émotions, souffrances, interrogations, résolutions : « Je laisserai / Au champ d’honneur / Les blessures et les plaies / Au point d’impact / Révélateur / Volontaire et rêveur / Je partirai / En éclaireur / Vers tout ce qui me plaît / Je n’ai plus peur / Des prédateurs… »

LUDEAL

Ouest France - La musique du confinement. Ruez-vous ! « L’Aurore » de Ludéal est superbe

Le cinquième album de Ludéal est sorti vendredi 13 mars, quelques heures avant que tout ferme. Il nous reste le streaming, une chance.

Le temps qui nous est offert est immense, alors ne boudons pas le plaisir de partir à la découverte d’artistes qui seraient sans ça passés sous les radars. « L’Aurore », nouvel album de Ludéal, a pointé vendredi 13 avec la chance de ne pas rester confiné à quelques amateurs des mélodies superbes et du phrasé élégant de ce dernier

ALOISE SAUVAGE

Nos Enchanteurs - Aloïse Sauvage, la vie à pleines dents

Peut-être avez-vous découvert Aloïse Sauvage lors de la récente soirée des Victoires de la musique. Nommée dans la catégorie « Révélations scène », elle nous a offert une prestation inédite de chant mêlé de voltige, laissant ressurgir son passé de circassienne. Son interprétation à quelques mètres du sol lui a valu son quart d’heure de célébrité, tant, au-delà de la performance physique, la fougue, l’énergie et le culot dont elle a fait montre ont d’emblée suscité la sympathie.
 
NEW AGE
 

Ludéal, Jean-Baptiste Soulard, Ceylon, Manuel Adnot, Agnès Obel et So'Filles : six artistes français qui s'inscrivent dans une mouvance pop planante.

La nouvelle scène française ne se cantonne pas à perpétuer l’héritage de la chanson classique. De nombreuses influences viennent nourrir les jeunes artistes, et une tendance qu’on entend de plus en plus est une vague aux accents légèrement New Age. De la pop, du rock ou du folk, mais qui privilégie les effluves vaporeuses, l’introspection, le voyage, le tout dans une ambiance très planante. Six exemples de sorties en ce début d'année.

CLAIRE

Nos Enchanteurs - Claire, femme qui chante

Tout au long de son parcours – pour ne pas dire sa carrière – en chanson, Claire n’a jamais cédé à la facilité. Intransigeante sur les textes, ses mélodies sont très travaillées et ses arpèges à la guitare très fouillés, laissant la place, au fil des années, à des arrangements jazzy ou bossa nova. Bien sûr, la voix rappelle Anne Sylvestre, Colette Magny, parfois même Barbara et Catherine Le Forestier. Ses couplets dessinent davantage des portraits de femmes que des icônes. Et l’amour est toujours présent : Je suis à toi comme le mur à la vigne / dans ton étreinte je reste ma vie. L’humour servant le combat féministe aussi, j’en veux pour preuve ce texte de Francine Cockenpot qu’elle a mis en musique, Couchée dans l’herbe, que ne renieraient pas Angèle et Clara Luciani, ou le savoureux Pruneau vert : « Ma vie elle s’écoule entre Carrefour et Mammouth / J’en demande trop sans doute » ! Ses deux disques pour enfants, parus chez Arc En Ciel, montrent encore davantage l’éventail du répertoire de Claire. Son dernier disque date de 1999, mais elle a continué à se produire en public en créant des spectacles avec des comédiens amateurs et en devenant professeure des écoles, toujours syndiquée.

jeudi, 26 mars 2020

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 mars

Les artistes de la semaine : Aloïse Sauvage, Lily Luca, Volo, Cali, Juniore, Zoufris Marakas, Oldelaf

L'album de la semaine : Hommage à Jean Ferrat : Des airs de liberté

Le clip de la semaine : Lily Luca, Laissez-moi peigner mon poney

CORONAVIRUS

France Info - Coronavirus. Sortir son album ou pas ? The Weeknd, Baxter Dury et Thomas Dutronc face au dilemme

Les sorties d’albums des artistes français et internationaux vont-elles être reportées en raison de la pandémie du Covid 19, à l’image de la distribution des films ? 

The Weeknd, Baxter Dury et Jacques Dutronc vont-ils maintenir la sortie de leur nouvel album aux dates prévues ? The Weeknd ne change pas ses plans, Baxter Dury non plus, mais concède que "c'est le pire moment", tandis que d'autres, comme Thomas Dutronc, reportent la sortie d'un disque en plein coronavirus, alors que nombre de questions restent en suspens.

Télérama - Coronavirus : cinéma, livre, musique... Le ministère de la Culture au secours d’un secteur totalement à l’arrêt

La Rue de Valois a dévoilé mercredi un premier dispositif de soutien et le déblocage d’au moins 22 millions d’euros pour aider, en urgence, le monde de la culture, très durement affecté par les mesures de confinement.

« Nous sommes en guerre. » Emmanuel Macron l’a répété six fois lors de sa dernière allocution. Rien d'étonnant, donc, à voir les différents ministres du gouvernement monter au créneau chacun dans leur secteur respectif. Ce mercredi, le ministre de la Culture, Franck Riester, est passé à l'offensive sur deux fronts distincts. À destination des millions de Français confinés chez eux, seuls, en famille ou avec des enfants, il a décidé de transformer le site du ministère en un vaste terrain de jeu culturel. Cette « opération Overlord » de la culture à l'ère du coronavirus a été baptisée #Culturecheznous.

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca, rendez-lui son peigne

Quand vous avez un tel objet entre les doigts, comment pouvez-vous imaginer un seul instant la dématérialisation de ce qu’indistinc- tement vous nommez musique et que j’appelle chanson. Regardez, touchez la pochette. Elle est tellement belle, bien conçue, le livret aussi, qu’on l’achèterait rien que pour ça. Ici, dès le tactile, c’est déjà du Luca : le choix du papier qu’à présent vous caressez. Cette police forte en caractère, qui n’est autre que sa calligraphie. Et ces dessins qui ont labouré le lino, ces encres… Ça, c’est pour l’emballage. Le reste c’est l’emballement.

ALOISE SAUVAGE

France Inter - Un immense appétit pour 'Dévorantes', premier album d'Aloïse Sauvage

Après un EP déjà remarqué, une tournée réussie et une nomination aux Victoires de la Musique, il était temps pour la jeune Aloïse Sauvage de sortir son premier album. Le voici donc ! Il s'intitule 'Dévorantes' et il paraît ce vendredi 28 février.

27 ans, pas très grande, tout en muscles : c’est autant par sa puissance de feu sur scène qu’avec la publication de ses premières chansons qu’Aloïse Sauvage s’est fait connaître. Elle sait occuper toute seule l’espace des grandes scènes, comme celle du Studio 104 de la Maison de la Radio en septembre 2019. Son énergie ne sacrifie pas la précision, parce que Sauvage est aussi danseuse, comédienne, circassienne. Une fille avide de tout, qui s’est calée sur un débit de boxeuse, comme une évidence. 

VOLO

Nos Enchanteurs - Volo, retours d’expériences

« Il est avec son frère / Ils partent tout à l’heure / Un secret pour son père / La promesse à sa sœur / De protéger son frère / Quand ils seront loin d’ici / La lettre pour sa mère / Pardon, merci »

Volo est un cas à part dans la chanson, une niche sans autre occupant. Ce que ces deux frères chantent est inédit. C’est de l’intime relié au monde. La vie sociale, collective, politique, par le filtre de celle des Volovitch. De deux voix douces, sans heurts, pas sans douleurs. Un chant déchirant, presque plaintif.

CALI

RFI - Cali en Cavale

Deux ans après son hommage vibrant à Léo Ferré, Cali est de retour avec un neuvième opus studio, l’exaltant Cavale.

C’est avec un album profondément humaniste et fougueux que revient Cali en cette fin d’hiver: une cavale audacieuse, composée à deux. Une grande première pour l’artiste qui a donc fait appel à Augustin Charnet, 24 ans (et déjà réalisateur du dernier album de Christophe), rencontré avec bonheur en tournée, il y a quelques années: "C’est un jeune musicien de génie. Il m’a montré un univers inconnu. On s’est amusés comme des gamins dans une cour de récréation. J’ai adoré ne plus avoir le contrôle de tout", nous confie-t-il. Un désir de lâcher prise que l’on retrouve dans la voix grave et inimitable de Cali : "95% des chansons sont des premières prises de voix pour garder la beauté émotionnelle. J’étais sur un fil d’équilibriste en l’enregistrant", analyse-t-il. Un album écrit et composé en quelques mois, à Montreuil, la nuit, le temps d’un été.

Europe 1 - Cali "invite les gens à continuer à prendre des places de spectacle"

L’épidémie de coronavirus porte aussi un coup dur à l’industrie culturelle. Publications retardées, spectacles annulés, sorties ciné repoussées… De nombreux artistes craignent ainsi de voir leur œuvre ne pas trouver son public en raison du confinement. C’est le cas, notamment, du chanteur Cali, qui a sorti mi-mars son dernier opus, Cavale, un album de onze chansons, accompagné d’un court-métrage, d’un livre... et surtout d'une tournée, mise entre parenthèses à cause du confinement. "J’invite les gens à continuer à prendre des places de spectacle, pour le mien ou d’autres, ça va inciter les tourneurs à reporter ces dates", lance le chanteur sur Europe 1.

SUZY DELAIR

Nos Enchanteurs - Suzy Delair, 1917-2020

« Mais elle avait pour elle / Un’ chose exceptionnelle / Que les autres n’avaient pas / Avec son tra-la-la / Son petit tra-la-la / Ell’ faisait tourner toutes les têtes / D’un coup de tra-la-la / Ell’ faisait tra-la-la / Et chacun rêvait d’êtr’ dans ses bras ». Vous connaissez cette chanson. Non que vous l’ayez entendue chanter par Suzy Delair en scène, à l’A.B.C. dans les années cinquante. Mais au cinéma ou à la télé, en 1947 ou plus tard, dans le fameux Quai des orfèvres d’Henri-Georges Clozot, où, dans le Paris de l’après-guerre, elle tenait le rôle de Jenny Lamour, jeune chanteuse qui use de ses charmes pour se faire une place dans le milieu du music-hall. Elle fut aussi, en plumes et en strass, la Lady Paname, rôle-titre du film d’Henri Jeanson en 1949.

JUNIORE

France Inter - On vous parle du nouvel album de Juniore dans trois, deux, un...

Juniore, trio français mené par Anna Jean (fille de l'écrivain J. M. G. Le Clézio), publie 'Un, deux, trois', un deuxième album qui mêle sonorités yéyés venues des sixties et onirisme féerique, qui évoque un univers de films d'horreur ou de science-fiction. À la fois "pop" et "dark", Juniore est dans Pop N' Co.

Parmi les choses étonnantes que l'on peut remarquer à propos de Juniore, c'est que le groupe a reçu, et reçoit, un bel accueil en Angleterre… avec des chansons qui ont pour titre des expressions françaises intraduisibles. Parmi celles-ci : "Ah bah d'accord", qui dit justement le désaccord, avec un soupçon de consternation. (On peut ainsi se demander, dans le cadre de cette chronique, à quoi bon faire des phrases, quand Juniore sait utiliser trois mots seulement.)

mardi, 17 mars 2020

L'actualité de la chanson française du 6 au 12 mars

Les artistes de la semaine : Jean-Louis Murat, Mathias Malzieu, Virginie Seghers, Fabienne Elkoubi, Morgane Imbeaud et toute la semaine avec Jean Ferrat

L'album de la semaine - Ferrat-10 ans : Je ne chante pas pour passer le temps

Le clip de la semaine : Dionysos - Le chêne

 

JEAN FERRAT

BFMTV - Jean Ferrat: une chanson inédite sort dix ans après sa mort

Dis-moi, qu'as-tu fait du temps des cerises sera commercialisé ce vendredi 13 mars à l'occasion des 10 ans de la mort du chanteur.

C'est déjà ça - Ferrat : une intégrale 1960/1972 pour les dix ans de sa mort

Universal sort le 6 mars prochain, la totalité des enregistrements studio chez Barclay et Decca : 12 CD et 130 titres  avec de nouveaux mixages. On retrouvera le  format de coffret qu'Universal décline depuis quelques années maintenant (Aznavour, Barbara, Reggiani, Zazie...). Pour les 10 ans de la mort de Jean Ferrat, l'éditeur ressort la totalité de sa discographie entre 1960 et 1972, avant que le "crooner rouge", en rupture avec Barclay, ne créée sa propre maison de disques (Temey) avec Gérard Meys, son éditeur historique.
 
Nos Enchanteurs - Ferrat : émotion, audimat et merchandising
 
C’était il y a dix ans, un 13 mars : l’ermite d’Antraigues-sur-Volane tirait sa révérence en nous tirant des larmes à profusion. Un chanteur parmi d’autres ? Pas sûr. A une époque où plateaux télé et studios radio lui étaient offerts, il avait su capitaliser le cœur des Français. Le cœur est resté fidèle et le restera tant qu’on se souviendra de Ferrat, tant qu’on fredonnera ses chansons. On croit, par erreur, par ignorance, cause à ces médias fainéants qui ne font pas leur boulot (ou, au contraire, le font trop bien…) que Ferrat était le seul artiste engagé. Ce serait oublier tous les autres, pour beaucoup aussi doués mais moins connus : des dizaines, des centaines d’autres. Mais il l’a été, lui le communiste, et a permis, sur les ondes, d’émettre quelques idées qui, s’ils elles n’avaient pas la faveur du pouvoir en place – loin s’en faut – , étaient bien dans l’air du temps. Et le sont toujours pour la plupart.

BORIS VIAN

France 3, Replay : Boris Vian, un cœur qui battait trop fort

Boris Vian aimait la vie, et il la célébrait sur tous les tons, à travers tous les arts que ce surdoué maîtrisait parfaitement, de la littérature à la musique, de la chanson à la poésie ou de la peinture à la science. Il aimait la vie parce qu'il savait que son cœurmalade ne lui permettrait pas de vieillir. Vian s'est éteint à 39 ans, le 23 juin 1959. Ce documentaire raconte cette dernière année. C'est l'occasion de revenir sur son incroyable vie : l'enfance cossue à Ville-d'Avray puis le déclassement et l'assassinat du père, jusqu'au scandale inouï soulevé par la parution de « J'irai cracher sur vos tombes ».

RFI - Boris Vian aurait cent ans !

Alors que l'on fête aujourd'hui l'anniversaire de sa naissance, Boris Vian a produit une œuvre tout au long de sa vie que l'on considère de nos jours, intemporelle. Un joli pied de nez à l'histoire puisque ce musicien, auteur, interprète, metteur-en-scène, romancier fut en son temps, méconnu, voire snobé par certains. Aujourd'hui, sort un coffret de 100 chansons (classiques, raretés et inédits) sur le label de Jacques Canetti, une jolie façon de se replonger dans l'univers de ce poète qui cultivait une belle liberté artistique.

France Info - Centenaire de Boris Vian : "Ses chansons rencontrent notre actualité, il avait une longueur d'avance" se souvient la fille de son producteur

Boris Vian aurait eu cent ans ce mardi 10 mars. L'ingénieur, romancier, musicien, auteur, compositeur est décédé le 23 juin 1959 à Paris, à 39 ans. En plus de ses ouvrages, il laisse derrière lui des chansons, qui ont inspiré un style nouveau, sous l'influence du producteur Jacques Canetti. La fille de ce dernier publie un coffret de 100 chansons de Boris Vian.

Son père avait poussé Boris Vian sur les planches du théâtre, pour se produire en chanson. Françoise Canetti, la fille de Jacques Canetti, se souvient du chanteur Boris Vian, qui aurait eu cent ans aujourd'hui. Elle publie un coffret intitulé Boris Vian, 100 ans, 100 chansons.

Hexagone - Vian par Debout sur le zinc

Boris Vian, disparu il y a soixante ans et entré depuis dans La Pléiade, représente bien cette époque de l’après-guerre, ce désir de renaissance et d’appétit de la vie qui traversait une partie de la jeunesse d’alors.

Pour les six musiciens de Debout sur le Zinc, tout part d’une rencontre avec Françoise Canetti, la fille de Jacques Canetti, producteur et directeur artistique de toute une génération de chanteuses et de chanteurs dans les années cinquante, et qui propulsa Vian sur la scène des Trois Baudets.  L’occasion pour les artistes de se mettre un peu en retrait au niveau créatif afin de servir l’œuvre du grand Boris et de l’enrichir. Ils s’étaient déjà frottés à l’univers du musicien en 2011 avec la création d’un spectacle jeune public autour de son Abécédaire musical.

France Info - Boris Vian aurait 100 ans : hommages, reprises et expositions célèbrent sa modernité

L'auteur, compositeur, musicien et metteur en scène Boris Vian aurait eu 100 ans ce mardi 10 mars. Commémorations, spectacles, éditions... lui rendent hommage. 

Commémoration et hommage, voilà sans doute deux mots que Boris Vian aurait snobé pour évoquer ses cents ans ce mardi 10 mars 2020. La Camarde en a décidé autrement en le fauchant prématurément en juin 1959, âgé de 39 ans, d'une crise cardiaque dans une salle de cinéma parisienne, où l'on projetait l'adaptation de son roman "J'irai cracher sur vos tombes", signé du pseudonyme Vernon Sullivan.

MURAT

France Info - Jean-Louis Murat : "La plus grande musique est celle qui donne envie de se reproduire"

Jean-Louis Murat sort vendredi un nouvel album, encore : "Baby Love". Nouvelle preuve de la capacité de l'Auvergnat à sans cesse se renouveler, passionné autant par la chanson que le rap ou les machines.

Pour cet album tendrement intitulé Baby Love, Jean-Louis Murat a voulu, dit-il, mettre en avant le "groove". Et ça marche encore très bien, qu'il se rassure. C'est même assez étonnant de voir un artiste qui a sorti tant de disques - "On dit toujours une vingtaine mais c'est beaucoup plus !" - parvenir à impressionner à chaque fois. D'autant plus quand, comme lui, on suit un rythme d'un voire plusieurs disques par an.

VIRGINIE SEGHERS

Nos Enchanteurs - Chanson et lithographie, la singulière œuvre de Virginie Seghers

C’est au fond d’une impasse pavée, rue de Montparnasse. Des ateliers tels qu’ils étaient à l’origine. Une imprimerie d’art, créée en 1881. Si ce n’est l’odeur d’encres et de solvants, si ce n’est ces épreuves qui sèchent en hauteur comme du linge au balcon, on pourrait se croire dans un musée. Poulies et courroies témoignent encore de la vapeur qui jadis actionnait les gigantesques machines, des Marinoni et Voirin, toujours en activité. Sept mètres de long, dix-huit tonnes. On s’étonne. L’électricité a depuis pris le relais. Ni musée, ni éco-musée, c’est un lieu de vie, de travail, qui plus est de création, où artistes et ouvriers œuvrent de concert. Nous sommes dans une imprimerie lithographique (1), lieu d’art et d’industrie.

MATHIAS MALZIEU

We Culte ! - Mathias Malzieu : “Je voulais un album qui soit jouissif “

Interview. Quatre ans après “Vampire en pyjama”, Mathieu Malzieu, leader du groupe Dionysos, revient avec l’inventif “Surprisier”. Un album barock’n’roll ultra vivant, au souffle épique et onirique où se mêlent riffs de guitares “garage”, cuivres, chœurs et ambiances mariachis ou western. Un disque inspiré de son roman “Une sirène à Paris” à l’énergie festive pour rêver, mais aussi résister à la morosité ambiante, qui promet de beaux moments de folie sur scène. Tournée du groupe partir du 27 mars, concert à La Cigale le 29 avril et au Zénith de Paris le 22 janvier 2021. 

FABIENNE ELKOUBI

Nos Enchanteurs - Les mémoires enchantées de Fabienne Elkoubi

Malgré quarante ans de carrière et « plusieurs dizaines d’albums, de CD, de cassettes et de singles » il semble ne rester à présent que quatre CD au nom de Fabienne Elkoubi et trois autres au nom de Fabell. Difficile de porter deux noms, dont le second n’est que le diminutif du premier. Toujours est-il que ce nouvel album – son premier disque « en public » – porte les deux noms. CD collector tant pour les conditions d’enregistrement (lors d’un concert donné en début 2019 au Connétable, à Paris) que parce qu’il se veut être un survol de son parcours, « des cabarets de Mouffetard aux grands salles parisiennes », à travers dix-neuf chansons-culte, « celles que j’aime le plus et vous aussi, je crois ! » dit-elle. Ces Mémoires enchantées sont une belle occasion, pour qui découvrirait Fabienne Elkoubi à l’instant, de rattraper un peu de ces quatre décennies.

MORGANE IMBEAUD

Mandor - Morgane Imbeaud : Interview pour l'album Amazone

Dans son premier album solo, Morgane Imbeaud se livre sans concession, sans maquillage, à l’image de la photo de la pochette. Comme l’indique le dossier de presse, « il est loin le temps où la jeune fée folk courait ses premières scènes avec le duo Cocoon. Pour ce projet, la compositrice s’est exilée en Norvège, seule, loin des autres, plus proche d’elle. Son constat : malgré une première partie de carrière bien remplie (au sein de Cocoon, Peaks et Orage, nombreuses collaborations avec Jean-Louis Murat, Julien Doré, Elias Dris, sans oublier son conte musical Les Songes de Léo »

MOKAIESH

Télérama - Cyril Mokaiesh, un violent souffle poétique dans la chanson française

Après le rock fiévreux et des virées jazz ou symphonique dans la chanson à textes, le Français mélange désormais sonorités orientales et programmations électros avec “Paris-Beyrouth”, son dernier album. Trois bonnes raisons de redécouvrir Cyril Mokaiesh, en concert cette semaine.

En dix ans de carrière, il n’a cessé d’apparaître là où on ne l’attendait pas. Après de discrets débuts en groupe (Mokaiesh, en 2008), voilà qu’en 2011 déferle sur les ondes le saisissant Communiste, extrait du non moins ardent Du rouge et des passions. À ces prémisses en solo militants succédera le plus sentimental mais toujours intense L’Amour qui s’invente (2014).

CONTREBRASSENS

Nos Enchanteurs - Contrebrassens, la femme faite Brassens

Il y aurait tout un livre, passionnant, à écrire sur Brassens et ses femmes : toutes celles qu’il a chanté, sujet premier de son œuvre. Les dames du temps jadis, la première fille, les filles de joie, Margot, Hélène, Marinette, Mélanie, Élégie, la nonne en sa légende, Colombine, la femme d’Hector, Pénélope, la traîtresse, la fille à cent sous, la religieuse, Jeanne bien sûr, Marquise, la tondue, celle à qui il fait la non-demande, cette princesse que regrette encore le croque-notes, cette veuve qu’il lui faut fesser, la méchante avec de jolis seins, la maîtresse d’école, Jeanne Martin et d’autres encore… Et Fernande, à laquelle vous pensez.

 

mercredi, 11 mars 2020

L'actualité de la chanson française du 28 février au 5 mars

Les artistes de la semaine : Christine and the Queens, Verdée, Doriand, Sages comme des sauvages, Chantal Grimm

L'album de la semaine : Sages comme des sauvages, Luxe Misère

Le clip de la semaine : Estelle Meyer, Mes cardinales

BASHUNG

SAGES COMME DES SAUVAGES

FIP - Sages comme des Sauvages dévoile sa vision soucieuse du "Luxe Misère"

Avec leur fausse naïveté, Ava Carrère et Ismaël Colombani dénoncent la brutalité du monde et le luxe qui engendre la misère dans un nouvel album inclassable.

Le quartet franco-américano-greco-corso-bruxellois Sages comme des Sauvages aime récolter et transformer des chansons et des instruments pour enrichir son propre folklore du monde. Pour colporter le répertoire de son premier opus Largue ta Peau, le groupe a voyagé de l'île de la Réunion au Québec avec son second degré comme rempart aux violences et aux désillusions de notre temps. Une partie du disque à été enregistrée sur l'île de la Réunion, ainsi que le clip du titre éponyme Luxe Misère, à découvrir en avant-première. Sur l’île de la Réunion, au milieu d’un bazar chinois, Sages comme des sauvages attendent en chantant qu’on les achète, qu’on les emballe ou qu’on les offre

RFI - Session live Sages Comme Des Sauvages & Baltazar Montanaro, amours, luxe et misère

Sages comme des Sauvages
Tapis derrière la jungle de leurs plantes d’appartement, Ava Carrère et Ismaël Colombani observent la vie comme elle va. Le luxe engendre la misère, la mode taille des costards aux fauves et l’usine vole le feu du volcan. Sages Comme Des Sauvages échafaude sa musique comme le lieutenant Colombo mène l’enquête, comme le douanier Rousseau peint ses tigres, avec la naïveté en bandoulière, comme une arme contre le second degré et les désillusions de notre temps. Le nouvel album Luxe Misère est sorti sur le label Zamora et pose une question entêtante «où j’ai mis mes clés ?», question à laquelle ni Danyel Waro (présent sur l’album), ni Jean Lamoot (le réalisateur) n’ont répondu…

VERDEE

Nos Enchanteurs- Verdée, la lumière promise

Au printemps dernier nous vous présentions la personnalité originale de Verdée : « une artiste touche-à-tout, venue du jazz, de la bossa et de l’électro, à l’univers tout à la fois ancré dans l’éternité et résolument moderne. »
Verdée fait sa récolte de sons dans la nature, frappe les pierres, saisit le clapotis du ruisseau, gratte les écorces ou les pommes de pin, cogne à pleines mains la planche de bois qui bat comme un cœur, et même sa voix percute, taladam, pour faire monter
Le cœur et la sève, « laisser les certitudes s’éloigner du corps / Marcher vers l’horizon, s’abandonner au sort ». Ce sont les graines qui lèveront. Puis, parfaitement contemporaine, les triture au clavier, au synthé Moog, à la boîte à rythme.

CHRISTINE AND THE QUEENS

Culturebox- Christine and the Queens de retour avec six nouveaux titres

Christine and the Queens, alias Héloise Letissier, revient sur le devant de la scène avec un album de six titres qui ne manqueront pas de ravir ses fans.

Elle prend ses fans par surprise. Après le succès international de son deuxième album Chris en 2018, devenu disque de platine en France, primé en Angleterre et aux USA, la chanteuse Chris, redevenue Christine and the Queens, a sorti jeudi 27 février un nouvel EP, disponible sur YouTube.

Un disque de six titres qui s'ouvre par la ballade People, I’ve been sad qu'on avait déjà pu découvrir sur la plateforme Colors. Une voix fragile et un gros son pour ouvrir ce mini-album, et des mélodies toujours très accrocheuses. Les rythmiques, bien calées sur celles des grands Américains, font forcément penser à Michael Jackson ou Prince.

CHANTAL GRIMM

Nos Enchanteurs - Chantal Grimm : un livre et un disque pour la (re)découvrir

« Car il faut rester demain / Mutine et corsaire / Lutine et solaire / C’est un beau chemin… » On dit que c’est dans les vieux pots… Que Chantal Grimm ne m’en veuille pas de parler ainsi d’elle et de ce disque. Mais il est vrai qu’elle n’est pas de prime jeunesse et que ce disque est un vrai délice. Quoi qu’en soit le propos, anecdote personnelle ou considération plus politique, chaque texte ou presque musarde vers la fable, presque la comptine, aidé par pléthore d’instruments (une quinzaine !) et presque autant de musiciens. Mine de rien, ça devient rare, c’est grand luxe. Et ça illustre les vers de toutes les couleurs. Couleur chagrin parfois, comme dans ce superbe hommage, A un ami, à Claude Duneton, historien de la chanson s’il en est.

GARI GREU

Francofans - Gari Grèu en famille ...

C'est toujours un plaisir pour notre rédaction que de recevoir les disques de tout ce à quoi touche Gari Grèu : Massilia Sound System, Oai Star, Collectif 13 ou son projet solo. D'ailleurs, ce nouvel album, Barka, s'est hissé parmi les Huit Indispensables de la rédaction du numéro 81. Album aux mélodies variées, joyeuses et entraînantes (l'invitation à la danse n'est jamais loin), teinté ça et là d'un soupçon de mélancolie.  Le Marseillais reste égal à lui-même, amoureux de la vie, de sa ville, et concerné par le monde qui l'entoure, qu'il aborde l'écologie, la place des femmes, et l'individualisme qui nous détruit. 

DORIAND

Mandor - Doriand : interview pour l'album Portraits

Avec Portraits, il s’agit de peindre le portrait de Doriand, (auteur de l’année 2019 par la CSDEM), mais dont la carrière solo n’a peut-être pas été autant mise en avant qu’elle le méritait. Le quadragénaire girondin affiche déjà une collection de quatre albums solo remarqués par la critique, recélant quelques tubes modestes, comme « Au diable le paradis », « L’âge des saisons » ou « Aucune personnalité ».

CLAUDE LEMESLE

Nos Enchanteurs - Claude Lemesle, homme de paroles

Récitals, ateliers d’écriture, nouvelles chansons, Claude Lemesle donne le ton. Claude Lemesle. Homme de paroles, il vient de passer un nouveau cap dans une carrière déjà impressionnante. Son patrimoine artistique d’auteur compte désormais plus de 1500 chansons enregistrées pour lesquelles il a trouvé depuis ses débuts (La fleur aux dents pour Joe Dassin) les mots. En parcourant sa collection d’une centaine de cahiers d’écoliers où il conserve ce qu’il écrit au stylo chaque matin pour nombre d’artistes – Dont plus récemment Frank Michaël et Michel Sardou- les amateurs de chansons feront une moisson de succès et de « belles inconnues », ces titres passés inaperçus au regard des médias. Impressionnant chemin parcouru depuis premiers essais d’écriture aux côtés d’Alice Dona dans les séances du fameux Petit Conservatoire de Mireille (de 1960 à 1974 à la télé).

Wikipédia : Claude Lemesle

Dès l'âge de quinze ans, Claude Lemesle a envie d'écrire des chansons. Il apprend le solfège, le piano et la guitare. Il s'essaye à la chanson en tant qu'interprète, et fait du cabaret avec des chansons humoristiques dont il écrit la musique, mais n'a pas de succès.

À 21 ans, il rencontre Joe Dassin au Centre américain du boulevard Raspail à Paris, de cette amitié naît son premier succès d'auteur, La Fleur aux dents.

Il est aujourd'hui président d'honneur du Syndicat national des auteurs et compositeurs (SNAC)1 et a été également par deux fois président de la SACEM.

En janvier 2013, il évoque ses souvenirs dans un ouvrage dédié aux 70 ans du Football Club de Nantes, En jaune, nos épopées2.

POMME

RFI - Brut de Pomme, doux nectar à nos oreilles

Elle est sans aucun doute l’artiste qui monte dans le petit monde de la chanson française. Pomme a décroché voici deux semaines aux Victoires de la Musique la Victoire de l’album révélation pour son deuxième album. Il faut dire que la sensibilité qui se dégage de ces 16 titres aux allures de balades intimistes dans La nature et dans sa nature, a de quoi toucher l’âme et le cœur. Une voix douce et envoûtante, des textes à la fois très simples et très forts sur une musique acoustique, Pomme fait entendre sa différence. « Les failles cachées » est toujours disponible chez Polydor.

VALENTIN VANDER

Francofans - Valentin Vander, douce ironie

Mon étrangère, c'est le deuxième album de Valentin Vander. Un album subtil qui questionne la société, l'évolution des sexualités et l'amour ...Une perle chanson pop dont on se régale à bien des égards.   Ce nouveau clip, La femme de ma vie, est le résultat du  magnifique travail en stop-motion, dessiné par Valentin Dahmani et réalisé par Sylvain Cornut. Il nous emmène dans ses rêves pour parler de la "femme de ma vie qui n'est peut-être pas faite pour moi" ! Touchant et drôle, ce clip est irrésistible. 

LOUIS CHEDID

France Inter - Retour sur un chanteur qui a fondé une dynastie de musiciens, au service de la musique et des beaux textes : Louis Chedid… 

C’est une histoire de fidélité. D’abord à soi-même. Le système harmonique de Louis Chedid est là depuis le commencement. Des accords de guitare tirés vers le sud, vers l’Amérique, vers l’Amérique du Sud, et dès les early eighties, ces sons des années 80, le temps où l’on découvrait les synthétiseurs et les batteries électroniques Simmons qui faisaient "Pi Pi PiPiou", et les nappes frigorifiques new wave moins le quart, qu’on mettait partout, et bien, Louis Chedid fut le premier à les utiliser dans ses chansons. Ça lui allait bien, parce que cette mécanique un peu froide mélangée au son caliente de sa guitare, et à sa voix mélancolique et traînante, et enveloppante, et ces textes doux amers dont il avait le chic, ça vous faisait un mélange chaud-froid, sucré-salé, une cuisine libanaise light en somme, ce qui peut paraître impossible, j’en sais quelque chose vu que la cuisine arménienne, à une feuille de vigne près, c’est la même, et franchement pour rendre léger, le pathos consubstantiel à la culture orientale, il faut avoir tout le dandysme d’un Chedid, Louis de son prénom.

 

jeudi, 05 mars 2020

Les actualités de la chanson française du 21 au 27 février

Les artistes de la semaine : Louis Chedid, Ehla, Marie Baraton, Féloche, Braz Bazar, 22H22

Les vidéos de la fin de semaine : Louis Chedid

L'album de la semaine : Louis Chedid, Tout ce qu'on veut dans la vie

Le clip de la semaine : Louis Chedid - Tout ce qu'on veut dans la vie

LOUIS CHEDID

RFI - La recette du bonheur selon Louis Chédid

À 73 ans, Louis Chédid revient avec un nouveau disque, Tout ce qu’on veut dans la vie. Sur ses titres bien cadencés, le chanteur délivre sa philosophie de vie 100% optimiste. Une leçon de bonheur, qu’il confirme chez lui, dans son studio à quelques mètres du cimetière du Montparnasse : un refuge empli de bonnes ondes, d’une dizaine de guitares et d’une tribu d’instruments. Louis Chédid, solaire et sincère, paraît avoir trouvé le secret de son éternelle jeunesse, dans son goût du présent et son art de la chanson. Rencontre.

Nos Enchanteurs - Louis Chedid, l’élégance toujours

Chaque nouvel album de Louis Chedid est un événement et, ni plus ni moins que les précédents, celui-ci n’y échappe. D’autant plus que ça faisait un septennat qu’il ne nous en avait pas proposé un nouveau. Depuis Deux fois l’infini, en 2013 : trois fois l’éternité donc !

We Cult ! - Louis Chedid: “Les gens qui donnent de l’amour, on les respecte”

Six ans après “Deux fois l’infini”, avec des parenthèses consacrées à des hommages à Brassens, à Henri Salvador et une tournée à guichets fermés avec ses enfants, Louis Chedid revient avec un nouvel album solo “Tout ce qu’on veut dans la vie”. Onze chansons qui parlent essentiellement d’amour sur des airs de rumba, de pop ou de bossa-nova. Un magnifique contre-pied à la morosité ambiante. Sortie le 28 février prochain, avant la tournée qui débutera fin mars.

MARIE BARATON

Nos Enchanteurs - Les p’tits bonheurs de Marie Baraton

Envie de décliner les saisons de l’amour dans le temps long ? Écoutez les chansons de Marie Baraton. Avec son fidèle co-parolier et musicien, Pierre-André Athané, Marie Baraton interprète de Piaf (chantée dans les rues), et de tant d’autres titres issus du répertoire, offre un troisième album de ses compositions, tout en sentiments. De la légèreté à l’humeur des jours en chroniques riches en souvenirs. Elle sait esquisser des tableaux aux couleurs d’éphémère. Hors du temps ? Pas vraiment. Sinon de ce temps pressé par des urgences de circonstances. Une voie toute tracée depuis que celle qui a fait ses classes chansons à Paris (à l’ACP La Manufacture) est dédiée à ce registre indémodable. Il y a eu du chemin depuis les premiers essais aux côtés de sa mère, fervente accordéoniste diatonique, par une participation à une chorale de chants traditionnels, du côté de Vichy.

EHLA

We Cult! - Ehla, la sœur de Clara Luciani, sort l’EP “Pas d’ici”

Elle s’appelle Léa mais a choisi Ehla pour nom d’artiste. La sœur aînée de Clara Luciani revient avec son second EP “Pas d’ici”. Un mini album aux ambiances pop-soul et R’n’B teinté de textes personnels émouvants, qu’elle dévoilera les 23 et 24 mars au 1999, à Paris.

PRIX MOUSTAKI

Claude Févre - Prix Georges Moustaki 10ème, « J’ai dix ans / Laissez-moi rêver »

Être sélectionné pour participer à la soirée d’attribution du Prix Georges Moustaki, voilà qui sans nul doute, rassure, conforte… Y recevoir l’un des Prix ou l’une des « sélections » remises par l’un ou l’autre membre du jury, c’est incontestablement un instant de forte émotion et une récompense pour tant et tant d’heures dans l’ombre et le secret de sa création… Pour des heures où le vent s’engouffre dans le crâne et sous la peau, ces moments d’hiver, ces inquiétudes, ces angoisses, ces questionnements sur le sens de son engagement inhérents à la condition d’artiste. Et que dire de celui qui œuvre dans le domaine de la Chanson d’expression française si marginalisée, malgré l’abondance des propositions et souvent leur qualité ? Alors on imagine aisément les espoirs que suscite l’organisation de ce prix réunissant chaque hiver bon nombre de professionnels.

FELOCHE

Nos Enchanteurs - Féloche, le funambule et la mandoline

Un an après;"Chimie vivante", Féloche nous revient avec un nouvel album. Nouveau ? Pas complètement, il s’agit en fait d’une version de concert, issue de sa tournée avec The Mandolin Orchestra en 2016, un orchestre de dix-huit mandolines. L’Ouverture (à la Féloche), rêveur instrumental, clôt l’album, plutôt que de l’ouvrir comme dans les opéras, et on ne s’en plaint pas tant il nous laisse sur un petit nuage de bonheur.

POMME

RFI - Pomme, forte et fragile

Jeune fille ambitieuse et de caractère, Pomme ne masque pas sa vulnérabilité dans Les failles, deuxième disque introspectif, acoustique et récemment réédité avec cinq nouveaux titres. Il lui a notamment permis de remporter la Victoire de la musique dans la catégorie de l'Album révélation et d'agrandir considérablement le cercle de ses aficionados.

22H22

Mandor - 22H22 : interview pour l'EP Tout tremble et rien ne bouge

L’un est commissaire de police judiciaire (il a même été chef de la section opérationnelle de la BRI de Paris, la fameuse Brigade de recherche et d'intervention, communément appelée l’antigang), l’autre est prof de gym dans une ZEP (mais un prof à la Pennac, un prof qu’on n'oublie pas, un prof qui fait des films de danses avec ses élèves). Malgré leurs vies trépidantes, les frères Pierre et Yves Le Coz s’adonnent à la musique la nuit. Et pas en dilettante… ils le font sérieusement et passionnément. Ils jouent d’ailleurs très régulièrement au Café Quartier, rue de Charonne, leur fief (on y revient dans l’interview). Après un premier album il y a 6 ans, voici un nouvel EP, Tout tremble et rien ne bouge, contenant 6 titres avec aux arrangements Fred Jacquemin et au mix et à la production, Philippe Avril. De la très bonne variété à l'ancienne, mais moderne (ce qui n'est pas nécessairement paradoxal). Bijou.

LES VICTOIRES

Baptiste Vignol - Des Victoires en vase clos

Nouvelles Victoires, nouveaux effets? Inutile de revenir sur les polémiques nées autour des absences d'Aya Nakamura, Stephan Eicher, Jeanne Cherhal, Bertrand Belin, Anne Sylvestre, Roméo Elvis, les Ogres de Barback, Clarika, IAM, etc., dans la liste des nominés et des changements opérés dans la classification des genres qui, plus que jamais, firent, le 14 février dernier, des Victoires de la Musique un ramdam lisse et bon teint, prévisible, étriqué. Une semaine après cette cérémonie censée doper le marché, la froide vérité du Top des ventes de CD (le seul classement qui compte) a parlé! L'heure de voir en quoi cette soirée a pu profiter aux lauréats et nominés.

BRAZ BAZAR

Nos Enchanteurs - Braz Bazar, petit par le duo mais big par le talent !

Abraz’ouverts est un spectacle fabuleux qui se situe entre rêverie et drôlerie, entre Prévert et Ionesco, entre Steve Waring et Hugues Le Bars, entre musique contemporaine et orientale. Un peu déjanté, donc, comme les deux protagonistes musiciens, Jérémie Abt et Bastian Pfefferli, du duo Braz Bazar.

VERDEE

Nos Enchanteurs- Verdée, la lumière promise

Au printemps dernier nous vous présentions la personnalité originale de Verdée : « une artiste touche-à-tout, venue du jazz, de la bossa et de l’électro, à l’univers tout à la fois ancré dans l’éternité et résolument moderne. »
Verdée fait sa récolte de sons dans la nature, frappe les pierres, saisit le clapotis du ruisseau, gratte les écorces ou les pommes de pin, cogne à pleines mains la planche de bois qui bat comme un cœur, et même sa voix percute, taladam, pour faire monter
Le cœur et la sève, « laisser les certitudes s’éloigner du corps / Marcher vers l’horizon, s’abandonner au sort ». Ce sont les graines qui lèveront. Puis, parfaitement contemporaine, les triture au clavier, au synthé Moog, à la boîte à rythme.

DORIAND

Mandor - Doriand : interview pour l'album Portraits

Avec Portraits, il s’agit de peindre le portrait de Doriand, (auteur de l’année 2019 par la CSDEM), mais dont la carrière solo n’a peut-être pas été autant mise en avant qu’elle le méritait. Le quadragénaire girondin affiche déjà une collection de quatre albums solo remarqués par la critique, recélant quelques tubes modestes, comme « Au diable le paradis », « L’âge des saisons » ou « Aucune personnalité ».

PIROUETTE CACAHUETE

France 3 - "Pirouette Cacahuète" : l'auteure de la comptine pour enfants est morte à l'âge de 99 ans

La célèbre chanson a été écrite dans les années 1950 par une institutrice d'Alençon.

Elle avait écrit la comptine pour enfants "Pirouette Cacahuète" : Gabrielle Grandière est morte mardi à l'âge de 99 ans, rapporte France Bleu Maine, mercredi 26 février.

Auteure, compositrice, violoniste et écrivaine, la Sarthoise a écrit cette comptine qui a bercé des générations d'enfants dans les années 1950 : "Il était un petit homme... Pirouette, Cacahuète !" Gabrielle Grandière est alors institutrice à Alençon. "Je trouvais que les comptines étaient cucul", raconte-t-elle, sur France Bleu Maine en 2012. Elle s'est donc décidée à en faire une elle-même. "Je l'ai écrite en un rien de temps !" La chanson s'exporte ensuite assez rapidement à travers le monde, à la grande surprise de Gabrielle Grandière.

jeudi, 27 février 2020

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 février

Les artistes de la semaine : Pomme, Valentin Vander, Julien Gasc, Sarah Mikovski, Alexandre Poulin, Cyril Adda, Jean-Michel Piton

POMME

VALENTIN VANDER

Claude Févre - Valentin Vander, « C’est peut-être l’écho du bonheur »

Il en va de l’écriture comme d’une rencontre… Certains vous donnent le goût de prolonger, de rester un moment à leurs côtés.

Valentin Vander est de ceux-là. Il ne nous est pas inconnu. Nous l’avons découvert dans l’inénarrable et jubilatoire numéro des Goguettes en trio…  mais à quatre puis revu dans un tout autre registre aux côtés de Lise Martin pour porter haut les chansons de Vladimir Vissotsky, « une bulle de lyrisme, de souffle de vie qui se bat, se débat, dans cette vie si peu amène » avions nous écrit.

C’est assez pour donner envie de s’y arrêter lorsqu’il publie un album de ses propres chansons. Le visuel étonne, interpelle. Valentin Vander y figure sur fond rose, assis en tailleur, cheveux et barbes bruns sans apprêt,  regard franc tourné vers l’objectif, vêtu d’une robe fleurie d’un autre temps. On pense aux questions de genre qui agitent l’air du temps, on pense à nos jeunes années qui déjà chantaient Comme un garçon (Sylvie Vartan), Fille ou garçon (Stone et Charden), Nous ne sommes pas des anges (France Gall). Le clip de  la chanson L’écho du bonheur offre en images une forme de dénouement à ce travestissement. C’est un rendez-vous amoureux, joyeux, presque enfantin et la chanson donne à coup sûr la tonalité de l’album. « Les cris se taisent / Les cris se terrent… » Enfin !  Aurions-nous envie d’ajouter.

Nos Enchanteurs - Valentin Vander, la petite mélodie du bonheur

Plusieurs façons de lutter contre la violence et le morosité ambiante : crier et dénoncer ; passer tout ça à la moulinette d’un humour satirique ; ou donner paradoxalement libre cours à toute sa sensibilité et à ses envies de tendresse et de douceur. C’est le parti qu’a choisi Valentin Vander dans ce disque tout en délicatesse, tant au niveau des mélodies que des thèmes ou des mots. La mélancolie n’y est pas absente, il n’est que de voir le choix de la poésie mise en musique, Il pleure dans mon cœur, rebaptisée Verlaine. Une affirmation plutôt qu’une invocation, « Le doux bruit de la pluie », une strophe répétée en doux manège , comme sur une boîte à musique, et l’écho de la voix de Clémence Monnier.

JEAN-MICHEL PITON

Nos Enchanteurs - Par bonheur, Jean-Michel Piton récidive

Le premier volet de ses « Musiques & Mots de l’Âme » paru il y a toute juste un an appelait sans délai une suite. Quels seraient, dans cette passionnante anthologie, les successeurs des Charles Baudelaire, Charles Cros, Charles Lecomte de Lisle, Germain Nouveau, Raoul Ponchon, Georges Jean, Marc Alyn, Anne-Marie Kegels, Jean Cocteau, Guillaume Apollinaire et Jean Richepin du volume 1 ?

TROPHEE BRASSENS

Nos Enchanteurs - Qu’est-ce que le Trophée Brassens, à Sète ?

On le sait, Brassens aimait encourager les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes. Tous ceux qui ont profité de ses premières parties peuvent en témoigner. On sait aussi l’importance, pour ne pas dire la vénération que le monde de la chanson (je ne parle pas du show-business) reconnait à Tonton Georges.

Qu’est-ce que le Trophée Brassens, à Sète ?

jeudi, 20 février 2020

Actualité de la chanson française du 7 au 16 février

Une semaine avec les finalistes du Prix Georges Moustaki 2020 : Melba, Abel Chéret, Francoeur, Andoni Iturrioz, Brune, Matteo Langlois, Théophile et Francoeur mais aussi Agnès Bihl, Clarisse Lavanant

Le clip de la semaine - Agnès Bihl - Ni Parfaite Ni Refaite

L'album de la semaine : Agnès Bihl, Il était une femme

GRAEME ALLWRIGHT

RFI, Bertrand Dicale - Graeme Allwright, la chanson comme liberté

Auteur, compositeur, adaptateur de Leonard Cohen ou de héros du folk américain, Graeme Allwright a donné leurs hymnes aux babas cool francophones des années 60-70. Et sans jamais faire véritablement carrière. Le chanteur français d'origine néo-zélandaise interprète de Jolie Bouteille et Jusqu'à la ceinture s'est éteint dimanche 16 février 2020 en région parisienne à l'âge de 93 ans.

Nos Enchanteurs - Graeme Allwright, 1926-2020

Tout Néo-Zélandais qu’il est, importateur du protest-song étasunien, c’est l’un de nos plus grands chanteurs français qui vient de tirer sa révérence. Pour beaucoup d’entre-nous, le chagrin est immense. Il y a des douleurs, je crois, qui jamais ne pourront cicatriser. Les yeux embués, on se consolera en se disant qu’il ne pourra être mort que quand nous ne le chanterons plus. C’est pas demain la veille, bon dieu.

RTS -Le chanteur Graeme Allwright ne boira plus à l'amitié, l'amour, la joie

Français d'origine néo-zélandaise, le chanteur Graeme Allwright est décédé dimanche en région parisienne à l'âge de 93 ans. Il était connu notamment pour avoir adapté de nombreuses chansons d'artistes folk américains.

"Il est décédé cette nuit, dans la maison de retraite où il résidait depuis une année", en Seine-et-Marne, a annoncé sa fille Jeanne Allwright.

Né en Nouvelle-Zélande en 1926, Graeme Allwright avait commencé sa carrière comme acteur en Angleterre après la 2e Guerre mondiale, avant de s'installer en France en 1948. Il n'avait entamé une carrière de chanteur qu'à près de 40 ans, avec un premier disque en français en 1965 baptisé "Le trimardeur", adapté du "Protest singer" Pete Seeger.

Le Monde - Le chanteur folk Graeme Allwright est mort

Le chanteur français d’origine néo-zélandaise, connu notamment pour avoir adapté de nombreux morceaux d’artistes folks américains en français, avait 93 ans.

Le chanteur français d’origine néo-zélandaise Graeme Allwright, connu notamment pour avoir adapté de nombreuses chansons d’artistes folks américains en français, est mort dimanche 16 février à l’âge de 93 ans, a annoncé sa famille. « Il est décédé cette nuit, dans la maison de retraite où il résidait depuis une année », en Seine-et-Marne, a déclaré sa fille, Jeanne Allwright.

Le Figaro - Le chanteur Graeme Allwright, premier «protest singer» de France, est mort à 93 ans

DISPARITION - Il était connu, entre autres, pour avoir adapté des chansons des artistes américains Woody Guthrie et Pete Seeger et du canadien Leonard Cohen en français.

Il est parti «changer d’étoile», «sur un navire» il a «mis la voile». Il nous avait prévenus en chansons. Graeme Allwright s’en est allé. Le chanteur français d’origine néo-zélandaise, connu notamment pour avoir adapté de nombreux morceaux d’artistes folk américains en français, est décédé dimanche à l’âge de 93 ans, a annoncé sa famille à l’AFP.

VICTOIRES

Le Monde - Victoires de la musique 2020 : Clara Luciani, Alain Souchon et Philippe Katerine récompensés

La Victoire de l’album révélation est allée, vendredi, à « Les Failles », de Pomme, celle de la tournée au Brol Tour d’Angèle, celle de la révélation scène à Suzane. Et une Victoire d’honneur est allée à Maxime Le Forestier.

L’on aurait pu espérer qu’avec seulement huit récompenses, la 35cérémonie des Victoires de la musique ne se serait pas éternisée. Raté. Diffusée en direct sur la chaîne de télévision France 2, et les radios France Inter et France Bleu, vendredi 14 février, depuis La Seine musicale, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), elle aura duré trois heures trente (générique compris). L’amoncellement de séquences inutiles revenant sur des éditions précédentes, au prétexte, répété à l’envi, de fêter 35 ans de Victoires, a largement allongé la sauce.

RFI - Clara Luciani et Philippe Katerine, tandem gagnant des Victoires

Pas de razzia au niveau des récompenses pour cette 35e édition des Victoires de la musique. Clara Luciani et Philippe Katerine ont été récompensés dans les catégories reines, Alain Souchon sacré Meilleur album. Angèle, qui triomphe partout où elle passe, ne décroche finalement que la Victoire du Meilleur concert. Une soirée marquée par un excès de nostalgie

AGNES BIHL

Nos Enchanteurs - Nos Agnès Bihl, les mots qui tombent à propos

Que ce disque ne passe pas inaperçu, que la presse s’y intéresse, que radios et télés convient Bihl est en soi une bonne nouvelle : ça rassure, tant pour la chanteuse que pour ce qu’elle chante. De féminicides en humiliations, de cinéma en patinage, dans la vie de tous les jours, au rythme des faits divers et des révélations, le viril monde vacille et les nausées abondent. Le nouvel album d’Agnès Bihl tombe à propos.

Telle est Bihl, son engagement, ses combats. Passés sous silence ou presque, hier, ils se trouvent être à présent en pleine lumière, en résonance avec cette actualité qui compte ses scandales, égrène ses morts. Paroles de femme, qui chante ses sœurs malmenées. La chanson-titre est exemplaire, autant que pourrait l’être une chanson d’Anne Sylvestre.

CLARISSE LAVANANT

Nos Enchanteurs - Clarisse Lavanant, un florilège breton

Qu’un artiste breton veuille chanter les siens n’est pas nouveau : on est d’une même terre, d’une même famille. En 2018, Clarisse Lavanant sortait son dixième album, Kantikoù Breizh, dédié aux plus beaux cantiques bretons. En fin 2019, elle poursuit son florilège, cette fois-ci par les auteurs-compositeurs-interprètes.

Ce disque nous rappelle celui de Louis Capart, Rives gauches de Bretagne et d’ailleurs d’il y a plus de vingt ans. Tant d’ailleurs que quatre titres y sont communs : La ville que j’ai tant aimée de Tri Yann (une adaptation de l’Irlandais Phil Coulter), Kerouze de Claude Besson, Loguivy-de-la-mer de François Budet et Marie-Jeanne-Gabrielle de Louis Capart. Une même veine, un même plaisir à écouter cette autre sélection, à découvrir comment Clarisse Lavanant se les est appropriés, se les est mis en voix. Disons-le : c’est un sans-faute.

MELBA

Kosmic - À Coeur ouvert, à coeur battant : « Coeur combattant », le premier EP de Melba

La semaine dernière, Melba nous attendait autour d’un chaï latté, rempart de chaleur contre l’hiver qui persiste, et signe une rencontre hors du temps. Après une campagne de crowfunding réussie, un premier titre fracassant et éblouissant  « Machine de guerre » et une série de concert, Melba a posé ses valises à Lyon pour la sortie tant attendue de son EP. On vous raconte. 
 
« C’est simple, mon parcours, ma musique, démarre quand je suis née, ça ressemble à une blague mais en fait… » Melba rigole. Le cadre est posé. Elle a grandi entourée d’artistes de toutes disciplines : du trapèze à la chanson, des arts plastiques au théâtre. Évoluant jeune dans un milieu où toutes les formes d’expression pouvaient exister et cohabiter librement, où on pouvait être artiste comme on exerce n’importe quel métier, Melba choisit le texte. Et elle choisit d’écrire.

ANDONI ITURRIOZ

Longeur d'ondes - Andoni  Iturrioz, Le roi des ruines

D’entrée de jeu, avec l’introductif “La joie noire” digne d’un Léo Ferré en majesté, nous pressentons la puissance de ce disque et de son auteur. En huit titres et autant de poèmes existentiels, l’artiste se dévoile, éternel voyageur riche d’expériences acquises. Pour son troisième album, le Basque, très en verve, s’est entouré de collaborateurs vertueux tels Bertrand Louis (direction musicale), Lisa Portelli, Samuel Cajal et le groupe La Danse Du Chien, assurant brillamment la mise en lumière (couleur blues-rock) de textes ambitieux déclamés autant que chantés

 

jeudi, 13 février 2020

L'actualité de la chanson française du 31janvier au 6 février

Les artistes de la semaine : Morgane Imbeaud, Kid Francescoli, Forcioli, Jean-Louis Bergère, Xavier Besse

Le fin de semaine avec les 8 indispensables du numéro 81 de Francofans : Gari Grèu, Grise Cornac, Süeür, Les révoltés du bac à sable, Volin, Sages comme des Sauvages, Pekka et JePh.

Le clip de la fin de semaine - Pekka - Ma Solitude et Moi

MORGANE IMBEAUD

France 3 - Morgane Imbeaud mène sa guerre tout en douceur avec son album « Amazone »

Le 24 janvier sort le nouvel album de l’artiste clermontoise Morgane Imbeaud. « Amazone » a été écrit et composé en grande partie lors d’un voyage en Norvège. De cet exil dans le grand nord, l’ancienne voix féminine de Cocoon a rapporté des ballades qui ne laissent pas de glace.

FRANCESCOLI

RFI - Les amours de Kid Francescoli

Marseille, le foot, la musique, les femmes… font partie du quotidien de Kid Francescoli. Mais c’est encore et toujours l’amour qui inspire sa pop à la fois mélancolique et dansante. Son quatrième album, Lovers, fait la part belle aux femmes.

Rendez-vous dans l’antre de Kid Francescoli, en plein Marseille, dans des sous-sols où toute une bande de potes musiciens s’affairent de jour ou de nuit : on peut y croiser French 79, Diapositive, Nasser, Husbands… Claviers, ordinateurs, batteries, guitares peuplent cette caverne d’Ali Baba version nouvelles technologies. Mathieu Hocine, alias Kid Francescoli, reçoit dans son studio décoré d’une gigantesque photo de palmiers sous le soleil couchant. Le jeune homme revendique haut et fort sa fierté d’être Marseillais.

FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Forcioli déshabille les chansons de Brassens

"« Georges Brassens ? Une boussole pour tous ceux qui se soucient de tolérance, de conscience éclairée et de vérité ! ». Pas moins. Philippe Forcioli depuis ses 18 ans, à l’âge où il prit une guitare, n’a cessé de pratiquer Georges Brassens comme on le fait d’un moraliste, d’un fabuliste, à l’épreuve du temps. « Brassens, penseur pessimiste, sceptique mais dont la bonté et la compassion sur l’homme, la femme, l’amour, la mort débordent dans chaque vers si finement ciselé » assure le programme de ces soirées exceptionnelles.
 
JEAN-LOUIS BERGERE
 
Nos Enchanteurs - Jean-Louis Bergère, autres paysages de la chanson

On dira de lui qu’il est musicien, et chanteur ; on peut aussi le voir comme peintre. Avec, sur sa palette, les 26 lettres du dictionnaire et les 7 notes, dont il va faire les plus doux et audacieux mélanges. C’est fou les combinaisons possibles, même et surtout en chanson. Lui fixe sur sa toile des émotions, des sentiments, des réflexions, des rêveries, des espoirs… Des paysages réels, d’autres mentaux. Des territoires plus qu’esquissés. Il peint en pointillés des chansons qui vont bien au-delà de leur strict format, qui se prolongent en nous. Il débute, non forcément des histoires, mais une pensée. Ce qu’il fait avec les mots, il le fait avec les notes. Ça dénote. On le dira chanteur, sauf qu’il n’est pas chanteur comme le tout venant, le tout chantant. Il est plus sûrement artiste, dans le halo de son art.

XAVIER BESSE

Nos Enchanteurs - Ces mots que vous dit Xavier Besse

Xavier Besse fut interprète avant de tenter l’aventure de l’auteur-compositeur-interprète qu’il est devenu. De fait, ce sont les deux qui se retrouvent sur ce second album (le premier, Tout va très beau, remonte à il y a sept ans). L’interprète, à n’en pas douter, a bon goût : Allain Leprest (avec La retraite : si c’est pas d’actualité, ça…), Bernard Joyet (avec On s’ra jamais vieux : là, il insiste !), Laurent Berger (pas celui qui a son rond de serviette à l’Elysée, non : le chanteur !)… même Arthur Rimbaud, même Georges Brassens à qui il reprend un titre peu connu, L’arc-en-ciel d’un quart d’heure (chanson qui, sans le nommer, évoque Charles De Gaulle), pour lequel, après Joel Favreau, il ose écrire à son tour la partition.

SUZANE
 
Nos Enchanteurs - Suzane, attention au départ !

Toï Toï. Titre étrange que celui-là. L’explication ? Il s’agit d’une expression allemande que l’on glisse aux artistes avant une représentation, afin de leur porter chance. L’équiva- lent de notre merde, quoi ! Belle appellation dès lors pour un premier jalon de carrière.

 

 

 

jeudi, 06 février 2020

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 janvier

Les artistes de la semaine : Suzane, Antoine Hénaut, Tryo, Maud Octallinn, Samuel Leroy, MPL

L'album de la fin de semaine : Tryo, XXV

L'album de la semaine : Suzane, Toï Toï

Les vidéos de la fin de semaine : Tryo et Suzane

Francofans - Les 8 indispensables du numéro 80

TRYO

Victor Hache - Rencontre. Tryo : “L’écologie a toujours été l’ADN du groupe”

Tryo fête ses 25 ans de carrière et sort “XXV”. Un double album anniversaire de duos dans lequel le groupe fondé en 1995, revisite ses plus grandes chansons aux côtés de 25 amis artistes de plusieurs générations. Un répertoire reggae-folk, festif et militant pour la planète, que le quatuor dévoilera le 13 mars à Bercy (AccorHotels Arena) à l’occasion d’un concert exceptionnel auquel participeront de nombreux invités. Rencontre avec Christophe Mali, chanteur et guitariste du groupe.

SUZANE

France Inter - Les Américains ont Billie Eilish, nous avons Suzane

Alors qu'aux États-Unis la chanteuse Billie Eilish est la révélation de ces derniers mois et vient d’enchaîner les prix aux Grammy Awards, le phénomène musical francophone de 2020 pourrait n’avoir qu’un prénom : Suzane, qui vient de sortir son premier album “Toï Toï”.

Culturebox - Suzane, de la révélation au phénomène

La chanteuse Suzane sort vendredi son premier album, "Toï Toï", elle qui vient également d'être nommée parmi les révélations des prochaines Victoires de la Musique. L'aboutissement d'un chemin sinueux, et d'un destin qu'elle n'aurait pas forcément imaginé.

Il est là, sous ses yeux, ce premier album, Toï Toï, aux tons bleutés qu'elle couve du regard. Suzane s'affiche, dans son éternelle combinaison bleue et noire inspirée par Bruce Lee, ou Elvis, confesse-t-elle. Sa musique est hybride, du texte sur de grosses nappes électro qu'elle convoque seule, sur scène.

ANTOINE HENAUT

Nos Enchanteurs - Antoine Hénaut, le bon copain de la chanson

Il est des disques qui font du bien. Tout bêtement. Avec des chansons simples, bien tournées, qui racontent des histoires sur des musiques décontractées. Des textes dans lesquels on peut aisément se reconnaître. Des mélodies qu’on sifflote, orchestrées sobrement avec talent. Des albums qui ne fracassent pas les charts, qu’on n’entend pas en boucle à la radio, qui ne squattent pas les écrans, mais qui s’immiscent dans les cœurs et les esprits pour y diffuser de la bonne humeur et du plaisir. De la chanson artisanale, à mille lieues de la musique industrielle.

MAUD OCTALLINN

Hexagone - Maud Octallinn – Sainte saucisse

Que voilà un bien étrange album, délicieusement barré aux confins de la chanson décalée et des spécialités culinaires pur porc ! Deux ans après un premier disque, celui-ci, gageons-le n’aurait pas dépareillé chez Boucherie Productions, ou tout du moins leur succursale Charcuterie Productions… À l’image de la pochette, voilà un opus où la dérision se prend follement au sérieux, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors bien sûr, ces petites comptines grinçantes et gentiment fofolles ne sont pas à mettre entre les oreilles prudes de vos amis véganes. Ce disque nécessitera peut-être même plusieurs écoutes afin d’en savourer toute la substantifique moelle. La performance est probablement plus pertinente en scène, où la donzelle dévoile sans conteste toute la démesure de son original talent.

SAMUEL LEROY

Nos Enchanteurs - Samuel Leroy, une chanson qui ne manque pas de jugeote

On ne sait pas comment travaille Samuel Leroy, comment il trouve les sujets de ses chansons, déniche l’inspiration. On se demande parfois s’il ne choisit pas particulièrement ce que les autres n’ont pas voulu. Les restes, quoi ! Comme ce rendez-vous pour la vidange : « On a changé le démarreur / On a changé le radiateur / On a changé le joint d’culasse / Sans quoi vous niquiez vot’moteur » Et ça, ça fait une chanson, comme quoi rien ne se perd. « Vous êtes chanteur, ça tombe bien / On a changé aussi les disques ». Les droits d’auteur paieront la réparation. Comme cette cabine d’essayage, ou plutôt le miroir en dedans : « Moi miroir aux alouettes / Et miroir aux silhouettes / Je me marre volontiers / Devant les clients à oilpé ». C’est la société en son ensemble qui s’y mire dedans. Et, encore, celui qui tente d’accrocher son puzzle de 5000 pièces, comme trophée, au mur de son salon… Mis à part un texte de Claude Lemesle, La chanson du veilleur de nuit, tout ici est de la plume un rien fantasque de Samuel Leroy.

GUILLO

Nos Enchanteurs - Guillo, l’homme, l’animal

Troisième album pour Guillo, coup de cœur du Prix Charles-Cros pour le précédent, Soulage, en 2016 (réédité au printemps suivant, dans un très bel ouvrage paru chez LamaO-Éditions). Celui-ci, Macadam animal, mérite tout autant notre attention, peut être plus encore. A l’écouter, il nous semble être la jonction idéale entre chanson et variété, l’addition entre des textes solides et des mélodies et orchestrations qui pourrait ravir bien des programmateurs : encore faut-il qu’ils daignent l’écouter ce qui est, on le sait, autre paire de manches. Toujours est-il que Guillo ne déparerait pas aux cotés de Chedid père, Cabrel ou Bénabar. Histoire de sensibilité, du talent de narration.