Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 septembre 2018

Le Monde - La chanson d’amour de Bernard Cazeneuve : « Vienne », de Barbara

Bernard Cazeneuve fut maire de Cherbourg-Octeville, député, ministre de l’intérieur et premier ministre de François Hollande. Après la défaite du PS à l’élection présidentielle de 2017, il s’est mis en retrait de la vie politique pour reprendre son métier d’avocat.

« C’est pendant mon enfance, à l’âge où se construit la personnalité, que j’ai découvert la chanson d’amour, en cherchant l’émotion dans le répertoire méconnu des mélodies du XVIe siècle et de la période baroque. J’ai écouté sans jamais m’en lasser les Mille regretz de Josquin des Prés, dont la prosodie du poème et la mélodie pleine de langueur me plongeaient dans la mélancolie. La mort de Didon, dans l’opéra baroque d’Henry Purcell, acheva de me convaincre qu’il n’est de beauté des chants d’amour que dans l’infinie tristesse qu’ils répandent, dans l’alchimie si singulière des images, des mots et des sons.

Lire la suite

dimanche, 26 août 2018

Une femme qui chante: Barbara (INA, 1966)

Roger LOUIS est allée interviewer BARBARA, d'abord à Bobino ou elle répète les chansons de son nouveau spectacle, puis chez elle.Dans la loge de Bobino, à travers le nuage de fumée des cigarettes, BARBARA qui vient d'écrire huit nouvelles chansons, dit qu'elle n'a pas le talent d'écrire sur commande et fait une chanson comme on écrit une lettre. Puis elle parle de la salle "qu'il faut aller chercher" et la convaincre de vous aimer.Images de répétition sur la scène de Bobino avec un extrait de "Ma plus belle histoire d'amour".Chez elle, BARBARA supporte mal l'intrusion de la lumière, des caméras et le dit: "j'aime pas ça , je voulais pas, vous m'avez emprisonné, ici c'est ma place de femme...".Interprète des chansons de BREL et de BRASSENS, elle n'aime pourtant pas les chansons d'amour écrites par les hommes, alors elle a écrit les siennes "il fallait qu'elles soient senties, griffées...". Mais les hommes , elle les aime "ils m'ont faite, j'ai besoin d'eux" -

jeudi, 09 août 2018

L' album de la semaine : Barbara chante Brassens (Mono Version)

mardi, 10 juillet 2018

# OFF 18, Barbara amoureuse, Caroline Montier

Spectacle conçu et interprété par Caroline Montier Mise en scène Caroline Loeb Lumières Anne Coudret Filmé au Théâtre Essaïon le 18 Avril 2017

samedi, 24 mars 2018

Joël July - De Göttingen à Pantin, les mots de Barbara

Résumé de la vidéo

La peur n'est pas un motif évident dans le répertoire de Barbara. Frondeuse, libérée, décomplexée, militante à la fin de sa vie sous certains aspects, Barbara renverrait presque l'image contraire. Mais n'est-ce pas une image ? Et ses textes (ou ses interviews) n'insistent-ils pas sur la fragilité de la dame brune d'abord, victime de la guerre et de l'oiseau de proie et de la chanteuse de boulevard, victime de son trac et son souci de perfection ou d'absolue passion ?

Présentation de l'intervenant

Joël July est maître de conférences à AMU (Aix-Marseille Université), spécialiste en stylistique du roman moderne et contemporain et en stylistique de la chanson française. En 2002, sa thèse portait sur le style et versification dans les chansons de Barbara.

Vidéo en ligne ici
______________________
______________________

lundi, 12 mars 2018

Barbara - Même si tu revenais (1965)

samedi, 20 janvier 2018

Le concert de la fin de semaine : Jeanne Cherhal & Bachar Mar-Khalifé : hommage à Barbara

dimanche, 03 décembre 2017

L'intégrale Acoustic spéciale Barbara/ TV5MONDE

À l'occasion du vingtième anniversaire de la disparition de BARBARA, ALEXANDRE THARAUD lui rend hommage à travers un album sobrement intitulé "BARBARA". Pianiste classique de renommée internationale, il donne libre cours à son admiration pour la dame en noir et revisite ses plus belles chansons. À ses côtés on retrouve TIM DUP, ALBIN DE LA SIMONE et HINDI ZAHRA.

jeudi, 30 novembre 2017

L'actualite de la chanson française du 17 au 23 novembre

Alcaline du 24 novembre spécial Barbara en replay

Il y a 20 ans, jour pour jour, Barbara disparaissait. Ce numéro d'Alcaline est totalement consacé à la chanteuse et revient sur l'ensemble des hommages de la part du monde de la musique et du cinéma rendus à l'interprète de « L'Aigle noir ».

L'album du jour : Dalida par Ibrahim Maalouf

Le clip de la semaine - Damien Jourdan - Ca va tenir

Les artistes de la semaine : Raymond Devos, Jean-Louis Murat, Ibrahim Maalouf (Dalida), François Puyalto, Damien Jourdan, Mathieu Chedid.

L'album de la semaine : M, Lamomali (live)

DALIDA

Europe 1 - Ibrahim Maalouf rend hommage à Dalida dans son nouvel album

À l'occasion des 30 ans de la disparition de Dalida, Ibrahim Maalouf revisite le répertoire de la chanteuse dans un album résolument jazz et pop, dans les bacs avec Europe 1.

Barclay est le label historique de Dalida. La maison de disques fait appel à Ibrahim Maalouf pour rendre hommage à la chanteuse d'origine italienne, trente ans après sa disparition. Le trompettiste et compositeur franco-libanais a ainsi réuni son "big band" pour reprendre les plus grands titres du répertoire de l'interprète inoubliable de Bambino, et les revisiter dans un disque intitulé Dalida by Ibrahim Maalouf.

RAYMOND DEVOS

Culturebox - "Devos en musique(s)" : François Morel, Boris Bergman, MC Jean Gab1... album hommage au musicien des mots

Magicien de la langue française qui savait mieux que quiconque jongler avec les mots, Raymond Devos était aussi un multi-instrumentiste de talent. C'est parce que la musique tenait une place primordiale dans son art que le projet "Devos en musique(s)" est né : François Morel, Boris Bergman et MC JeanGab1 ont adapté ses textes en chansons, et 8 sketches sont mis en musique. Sortie le 10 novembre.

DAMIEN JOURDAN

Nos Enchanteurs - Damien Jourdan : aimer, c’est regarder le ciel dans sa direction

Le disque vient d’être inséré dans le lecteur. Ça fait un moment qu’il est attendu car, grâce aux réseaux, on est maintenant informé tôt du démarrage d’une nouvelle aventure et c’est enthousiasmant, la plupart du temps. Là, on dépasse, et de loin, l’enthousiasme.

Le son arrive et, aux premières notes, on reconnaît l’univers tant apprécié dans le précédent opus «Orchidées» alors on se laisse aller sur le chemin de l’écoute, on ouvre les vannes des sens et on se laisse emporter dans la découverte de l’album Je regarde le ciel.

FRANCOIS PUYALTO

Nos Enchanteurs - François Puyalto, tout en haut sa maison

Ecouter ce disque de François Puyalto, c’est comme visiter une maison en vue de l’acheter et savoir que c’est celle-ci que vous prendrez. Vous vous sentez immédiatement chez vous, comme si vous l’aviez habitée depuis l’enfance, et en même temps, à chaque pièce que vous visitez, vous faites des ho ! et des ha ! de surprise et d’émerveillement. Il y a d’abord la voix : grave, audible (diction parfaite), claire, caressante avec ces infimes inflexions qui ponctuent ses mots pour vous séduire. Un peu celle d’Arthur H, rocaille en moins. Aussi pour la liberté absolue de la  musique et des arrangements, qui part douce mélodie, parfois piano, parfois basse harmonique, pour virer rock ou free jazz détonant (il cite John Coltrane et ses méditations), avec des chœurs bien intégrés. Et pour le texte, limpide, précis, musical en lui-même, qui dit beaucoup avec peu de mots.

LAMONALIVE

C'est déjà ça - Un Lamomalive pour le 24 novembre

L'album "Lamomali" de M sorti au printemps et réalisé avec notamment les Diabaté père et fils, a été suivi d'une tournée réjouissante. Restitution en double CD dans 15 jours.

PREVERT

Culturebox - L'univers de Prévert servi par Yolande Moreau et Christian Olivier

La comédienne et réalisatrice, ex-Deschiens, et l'auteur compositeur interprète, ancien des Têtes Raides, Christian Olivier interprètent des textes choisis dans l'oeuvre de Jacques Prévert. Ajoutant chacun son univers et apportant de nouvelles couleurs à des textes très souvent entendus, ils en offrent une nouvelle lecture et une nouvelle musicalité. A La Rochelle puis en tournée.

Ouest France - RDV soniques. Le Prévert à la Moreau-Olivier prend aux tripes

RDV soniques. Compères accompagnés de trois musiciens talentueux, Yolande Moreau et Christian Olivier ont redonné tout son sel et sa verve à la prose de Prévert.

Interprétation de Prévert magistrale que celle offerte, vendredi soir, au public du festival au théâtre Roger-Ferdinand. La greffe des talents de la comédienne Yolande Moreau et du leader des Têtes raides, Christian Olivier, a pris. Enracinée dans les mots dits du Grand Jacques, au mégot au coin du bec, à la casquette de travers. Des travers d’ailleurs que le poète aimait dénoncer.

CHARLES CROS

Nos Enchanteurs - 70e Grand prix de l’Académie Charles-Cros : symphonie de talents

C’est jeudi 16 novembre que se tenait, à la Maison de la Radio, la proclamation des résultats du 70eme Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, qui décerne depuis 1948 des grands Prix du Disque (et du DVD plus tardivement) dans le domaine de la chanson, de la musique populaire ou savante au niveau français et international, ainsi que les Grands prix Scène....

Dans la catégorie Chanson c’est avec grand plaisir que nous retrouvons récompensés des artistes que nous soutenons depuis leurs débuts et que nos lecteurs connaissent bien. Sont Grands Prix internationaux du disque et du DVD : Camille pour Ouï, François Morel pour La vie (titre provisoire) et Nicolas Jules pour Crève-silence.

BARBARA

Baptiste Vignol - Ça, c'est «Arba»

C’est un voyage d’une heure et quinze minutes qui file à la vitesse d’une très bonne chanson de Barbara – c’est dire, une performance inouïe d’audace et de dextérité, un hommage inattendu, oblique, qui déshabille la longue dame brune par son versant musical, c’est un spectacle d’une simplicité admirable, évidente, qu’éclairent des projections justes et discrètes, une joute instrumentale entre deux êtres-piano, amoureuse, tendue, ludique et légère aussi....

BRIGITTE

RFI - Brigitte, l’aventure américaine

Fini les jumelles qui ont fait un carton sur un air de disco. Brigitte signe Nues, un troisième album "américain" imaginé à distance, entre Paris et Los Angeles. Le duo revient de cette escapade avec des chansons d’amour souvent contrariées, qui rappellent volontiers Véronique Sanson ou Michel Berger. La blonde, Aurélie Saada, et la brune, Sylvie Hoarau, n’ont toujours pas la langue dans leur poche. Concentré de filles.

SERGE LAMA

Le Républicain Lorrain - Serge Lama : « On m’a remis sur le chemin de la chanson »

Il est l’un des monuments de la chanson française : à 74 ans, après cinquante ans de carrière, Serge Lama repart sur les routes, avec toujours autant de passion et de verve sur le monde qui l’entoure.

HENRI VALETTE

Norbert Gabriel - Henri Valette et compagnie à l’Arthé Café.

Henri Valette, fine silhouette d’adolescent, visage encadré de longs cheveux blancs en boucles folles, voix qui se fait grave ou douce, qui se module du rire aux larmes, de la tendresse à la colère, s’adaptant au répertoire très riche et varié dont il est le passeur, ou lui-même l’auteur,  des intonations qui font penser  à Leny Escudero et parfois à Henri Tachan.

DAHO

Baptiste Vignol - Daho démate

Comment avoir pu écrire (co-signer en réalité) de merveilleuses chansonnettes comme Tombé pour la France, Duel au soleil, Week-end à Rome, Épaule Tattoo, Des Heures hindoues, Paris le Flore, L’Enfer enfin, Ouverture, La Baie... et proposer après trente-cinq ans de carrière un disque aussi vain que BLITZ, informe, pénible et plein de fatigues (ne nous attardons pas sur la pochette porno-crade, risible et glauque)?
 
SARDOU
 
 
Alors qu'il annonce refermer le chapitre chanson de sa vie avec un dernier album, "Le choix du fou", et une ultime tournée avant de se consacrer au théâtre, Michel Sardou revient sur sa carrière en répondant aux questions de Laurent Delahousse. L'occasion pour celui qui a vendu 100 millions de disques de faire le point des polémiques le concernant et d'évoquer des amitiés importantes.

MURAT

Froggy's Delight - Travaux sur la RN89

Parfois comme les jours, les disques se suivent et se ressemblent, c’était parfois le cas avec Murat, des petites différences, mais toujours la même veine, comme quelques variations sur le même thème et on aimait ça et c’était très bien comme ça. Soudain arrive ces Travaux sur la N89, et là c’est plus pareil. Alors comment qualifier cet album : audacieux, surprenant ou même suicide commercial ?

Télérama - JL Murat, Travaux sur la RN89

Au mieux, il dira qu’on n’a rien compris. Et cette fois il aura raison : on n’a pas saisi grand-chose de ce disque-là. Connaissant un peu Jean-Louis Murat, on présume pourtant qu’il a un sens. Mais voilà belle lurette que l’énergumène avance à couvert ; et, on n’a pas tenu à avoir plus d’explications que l’auditeur lambda — après tout, les peintres abstraits ne fournissent pas de mode d’emploi de leurs œuvres. C’est donc vierge de tout décryptage qu’on a abordé cette espèce de mini-opéra pop, à la production néo-électro sophistiquée, mais au propos embrumé. Les sons se mêlent aux notes.

France Inter - Drôle de titre pour un album étrange...Travaux sur la RN 89 : Le Jean-Louis Murat nouveau est arrivé !

Jean-Louis Murat, le troubadour éclectique, use de la métaphore des travaux pour nous indiquer peut-être qu'il se considère lui-même en chantier.

La nationale 89 est celle qui relie Clermont Ferrand à Bordeaux, une route par ailleurs en partie déclassée. Autant dire que dans un pays centralisé où l’axe nord-sud prime, c’est une sorte d’anomalie qui correspond assez bien au rapport au monde de Jean-Louis Murat. Etre désaxé volontairement. Respirer dans le sens de la marge.

Le site de Jean-Louis Murat

samedi, 25 novembre 2017

Barbara "Liberté" (INA, 1959)

BARBARA chante une chanson d'AZNAVOUR et de VIDALIN" Liberté", en s'accompagnant au tambour.