Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 mai 2018

L'actualite de la chanson française du 27 avril au 8 mai

MAURANE

Télérama - La chanteuse Maurane, au swing si particulier, est morte

Je me souviens de sa façon de chanter, qui ne se limitait pas au timbre exceptionnellement soyeux de sa voix. Elle avait, dans sa manière d’approcher les mots, de s’en emparer, de les envelopper, de les retourner, ce swing si singulier qui appartient aux chanteuses de jazz. En était-elle une ? Sans doute. Elle avait enregistré deux albums assez obscurs avec les jazzmen Steve Houben et Charles Loos, et sa voix y résonnait comme un instrument.

France Inter - Disparition de la chanteuse Maurane

La chanteuse belge Claudine Luypaerts, connue sous le nom de Maurane, a été retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles à l'âge de 57 ans. Il y a quelques jours encore, elle avait annoncé sur les réseaux sociaux son retour sur le devant de la scène, après deux années d'absence.

Nos Enchanteurs - Maurane, 1960-2018

Née Claudine Luypaerts à Ixelles (une des communes de l’agglomération bruxelloise) dans une famille de musiciens, pianote et violone depuis l’enfance. Et chante. Premiers pas dans le futur métier de chanteuse à douze ans à la Radio Télévision Belge, dans l’émission Feu Vert, jeunes talents. Mais c’est trois ans plus tard qu’on peut situer ses véritables débuts quand elle remporte le concours du Microsillon d’argent. A cette époque elle faisait la manche, en chantant il va de soi : du Brel, du Graeme Allwright… Et s’appelait alors Claude Malva. Mais se nomme Claudie Claude deux ans plus tard lorsqu’elle se présente à un autre concours, où elle gagne le second prix. Sous le nouveau nom de Claude Maurane, elle s’adjuge le premier prix d’un nouveau concours, en 1980.
______________________________________________________________________________________________

Les artistes de la semaine : Barcella, Nicolas Moro, Yvan Marc

Le clip de la semaine : Barcella - Passe-passe

Les vidéos du pont du 8 mai : Souchon, Barcella et Hervé Vilard

L'album de la semaine : Barcella, Soleil
____________________________________________________________________________________

BARCELLA

RFI - Barcella, l'éclairé

Le chanteur Barcella qui sait faire monter la fièvre sur scène livre Soleil, un quatrième album aux mélodies ensoleillées et sautillantes. Une jolie porte ouverte pour toucher le grand public.

Il faut voir Barcella en pièce et sur place. Au cours de son second passage au Café de la Danse à Paris en avril dernier, il confirme son parti pris pour la proximité. Le trentenaire dégingandé agence son ballet, s'offre plusieurs incursions dans la foule, ondule sur son tabouret. Énergique, la dynamique. Plaisants, les morceaux. Ni creux ni temps mort. Même les ballades ont un panache fédérateur. Le public connait le répertoire sur le bout des croches.

Branches Culture - La folie contagieuse de Barcella a désarmé la froideur et mis le soleil au coeur et au corps du W:Hall

À l’heure où d’autres gloussent en plein prime, le seul et unique Baba(r), celui qui se respecte et s’admire, nous prend par la main et nous emmène vers un pays pas si imaginaire mais redoutablement poétique, était sur la scène du W:Hall. Un retour en Belgique annonciateur d’un nouvel album (magnifique, on vous le glisse déjà) et de soleil, beaucoup de soleil. Barcella n’a pas changé, marionnettiste des belles émotions et du retour en enfance garanti, pris dans le courant de la rivière insouciante, insolente.

NICOLAS MORO

Nos Enchanteurs - Le Moro de Montmorillon… suite

NosEnchanteurs a déjà tenté de vous présenter Nicolas Moro. Mais est-il présentable ? On ne peut jamais d’une sculpture donner qu’une photo, il manquera toujours la troisième dimension. Il en est de même d’un CD. Voici donc une belle photo musicale, même si elle ne donne qu’un angle de vue du David qui défie les Goliath de la chanson. Le côté sexy qui attire le regard des dames vers le modèle de Michel-Ange est même perceptible à l’oreille, mais cela ne pourrait suffire à la réussite de l’album. Il y a beaucoup plus.

YVAN MARC

Francofans : Yvan Marc

Culturebox - "Nos dimanches", le nouvel album "fait maison" d’Yvan Marc

En 15 ans de carrière (cette année), Yvan Marc a tout connu. Des débuts entre copains dans sa Loire natale, aux émissions vedettes à la télé en passant par un méga label… Aujourd’hui sans maison de disque et sans tourneur, c’est en toute liberté qu’il nous reçoit chez lui, en Haute-Loire, région où il vit et il a composé "Nos dimanches", son septième album dans les bacs le 27 avril.

C'EST DEJA CA

C'est déja ça - Chroniques de printemps

De l'éclatante confirmation Tony Melvil au nouveau Daran, d'un Kent éclatant en live aux Léo hurlant en studio, de l'Ovni Thousand à l'incontournable Anne Sylvestre, ce début d'année est riche en sorties gouleyantes. Séances de rattrapage et galettes toutes chaudes: un vaste tour d'horizon

HERVE VILARD

Culturebox - Après plus de 50 ans de carrière, Hervé Vilard fait ses adieux à la scène à l’Olympia

Ses tubes ont bercé plusieurs générations de Français et l’ont amené à parcourir le monde. Mais à bientôt 72 ans, Hervé Vilard a décidé qu’il ne les chanterait plus sur scène. Il a entamé une tournée d’adieux internationale, qui s’achèvera les 5 et 6 mai prochains, à Paris évidemment, là où tout a commencé, à l’Olympia.

Le Parisien - Hervé Vilard : «Je ne chanterai plus mes succès»

«Capri c’est fini», «Reviens», «Nous»… Hervé Vilard s’apprête à chanter pour la dernière fois ses grands tubes. Il nous raconte une vie bien remplie.

À 71 ans, Hervé Vilard fait ses adieux, non au public, mais aux chansons qui l’ont rendu célèbre, de « Capri c’est fini », en 1965, à « Méditerranéenne », en 1983. Il en chantera pas moins de quarante samedi soir et dimanche dans un Olympia archi-complet et lors d’une dernière tournée en novembre et décembre.

CHAMFORT

C'est déjà ça - Alain Chamfort: "Je n'ai pas vu le temps passer"

Cinquante ans après ses débuts, Alain Chamfort sort "Le désordre des choses", un de ses plus beaux albums, nourri de l’inéluctable, relevé d’autodérision et d’énergie

mardi, 01 mai 2018

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 avril

Les artistes de la semaine : Yves Simon, Manu, Nicolas Moro, Léo Ferré, Pigalle

Les vidéos du pont du 1er mai : Yves Simon et Léo Ferré

Le clip de la semaine : Juniore - Les héros de Barbès

Les albums de la semaine : Génération(s) éperdue(s).....Yves SimonC'est Extra, La Souterrraine

YVES SIMON

France Inter - Au pays des merveilles d’Yves Simon et de Clou

De nombreux artistes de la jeune génération française ont collaboré autour de "Génération(s) éperdue(s)", un album, pour interpréter à leur manière des chansons du répertoire d’Yves Simon. Accompagné par l'une d'entre elles, il vous donne rendez-vous ce soir dans l'Heure Bleue.

RFI - Yves Simon, à base de pop

Pour la plupart, ils n’étaient pas nés à l’époque de ses plus grands succès. Quelques mois après la parution d’un recueil regroupant toutes ses chansons, c’est une nouvelle scène pop qui reprend le chanteur et écrivain, Yves Simon. Sortant du commun des albums "tribute", Génération(s) éperdue(s) offre un beau regard sur ce précurseur de la "nouvelle chanson française".

Culturebox - "Génération(s) éperdue(s)", un tribute à Yves Simon : "j'ai rassemblé des chanteurs élégants"

"Génération(s) éperdue(s)" (Because) est un album hommage à Yves Simon par la pop française d'aujourd'hui. Le titre renvoie à la génération perdue des écrivains américains. Celle d’un Hemingway, de son "Paris est une fête". Le disque pourrait s’appeler "les chansons sont des fêtes". Les chansons qui ont des histoires, les chansons qui parcourent le temps sans vieillir. Rencontre avec Yves Simon.

LEO FERRE

France Inter - Léo Ferré se la joue en Souterraine et c’est vraiment extra !

"C’est extra : 13 reprises de Léo Ferré" est une compilation pas comme les autres et qui rend un hommage moderne et vibrant à un vieux singe anarchiste et pop, un prophète halluciné, qui incarnait l’esprit libertaire et la poésie fulminante : Léo Ferré.

France Culture - Mathieu Ferré, P.r2b : "La poésie, c'est comme l'érotisme, il faut que ça reste mystérieux".

A l'initiative de Mathieu Ferré, la plateforme "La Souterraine" a réuni des artistes pour un album de reprises de chansons de Léo Ferré, intitulé "C’est Extra". La chanteuse P.r2b qui reprend l’une des chansons est aussi notre invitée ce soir.

BOURGES

Culturebox - Arthur H célèbre la poésie et la fantaisie d'Higelin au Printemps de Bourges

C'est avec une grande émotion que le chanteur Arthur H a rendu hommage en musique à son père, Jacques Higelin, décédé le 6 avril dernier. Invité sur la scène du Printemps de Bourges, le musicien a joué son dernier album (Amour Chien Fou) comme un grand adieu à celui qui lui a transmis la liberté et la fantaisie.

RFI - Les grands esprits du Printemps de Bourges

Alors que le festival du Printemps de Bourges a débuté mercredi dernier et se poursuit jusqu’au 29 avril dans la ville berrichonne, comme de coutume, la diversité des artistes embarque le public dans un voyage riche en rencontres et émotions. Mais grâce à Dani, Arthur H ou la jeune Calypso Valois, ce voyage permit aussi des rendez-vous, voire des retrouvailles avec quelques figures disparues.

Culturebox - Sensuel, romantique, engagé : le duo "Brigitte" embrase Le Printemps de Bourges

Chaud, très chaud, le Printemps de Bourges poursuit sur sa lancée féminine. Au programme le 26 avril sous le chapiteau du W, le duo "Brigitte" qui interprétait "Nues", son dernier album. Mais c'est bien habillées de robes romantiques que Sylvie Hoarau et Aurélie Saada ont offert à l'unisson un show à la fois sensuel et engagé, ponctué de quelques anciens titres.

MORO

Nos Enchanteurs - Le Moro de Montmorillon… suite

NosEnchanteurs a déjà tenté de vous présenter Nicolas Moro. Mais est-il présentable ? On ne peut jamais d’une sculpture donner qu’une photo, il manquera toujours la troisième dimension. Il en est de même d’un CD. Voici donc une belle photo musicale, même si elle ne donne qu’un angle de vue du David qui défie les Goliath de la chanson. Le côté sexy qui attire le regard des dames vers le modèle de Michel-Ange est même perceptible à l’oreille, mais cela ne pourrait suffire à la réussite de l’album. Il y a beaucoup plus.

PRINTIVAL

Hexagone - Printival jour 3 : les six concerts de la journée

Aujourd’hui, jeudi 19 avril, je t’emmène avec moi sur les cinq lieux du festival pour les six concerts de la journée d’un Printivalier (très) assidu qui ne veut rien rater du programme proposé. Ce périple est facilité par les horaires qui s’enchaînent et par l’accessibilité à pied des cinq lieux situés dans la ville.

LIZ CHERHAL

Nos Enchanteurs - Liz Cherhal, présent recomposé

On l’a déjà dit, ici comme ailleurs : une Cherhal peut en cacher une autre. Et cette autre ne démérite pas, loin s’en faut, de sa frangine, comme le prouve encore ce nouvel opus, à marquer d’une pierre blanche.

CLARA LUCIANI

Baptiste Vignol - Du neuf, enfin

Avec SAINTE-VICTOIRE, son premier album, Clara Luciani, 25 ans, se distingue en déroulant des chansons neuves et ondulantes, intelligibles (ce qui fait un bien fou), fougueuses, élégiaques aussi («Je pense aux fleurs et c’est bête / Mais j’envie leur beauté muette »), où l’on sent poindre le souffle d’une inspiration haletante.

CHAMFORT

RFI - Alain Chamfort, artisan mythique

Alain Chamfort, c’est l’extrême humanité, la distance sans virulence, la bienveillance sans concession, la douceur sans pathos. Le désordre des choses, son quatorzième album studio en cinquante ans de carrière, porte en lui toutes ces valeurs, mises en mots par Pierre-Dominique Burgaud et nichées, comme toujours, dans un écrin de luxe par de brillantes mélodies et une voix certes plus grave, mais toujours aussi alerte qu’à l’époque du délicieux Clara veut la lune

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, nos désirs, ses désordres

Alain Chamfort vient d’avoir 69 ans. Je sais, depuis Gainsbourg, difficile d’évo- quer cet âge sans émettre une considération graveleuse. Rien ne siérait moins pourtant à notre dandy préféré, lui qui incarne une certaine idée de l’élégance, de la délicatesse, du quant-à-soi

RUE DE LA MUETTE

Nos Enchanteurs - Rue de la Muette : arrêt sur images

L’album suivant, au titre de Novembre, attendra bien jusqu’à l’automne ou plus ; le temps est venu, au bout de six albums, d’une première compilation, un peu comme un inventaire, une restauration. Car remixer n’est pas jouer, et Patrick Ochs, le charismatique créateur et meneur de Rue de la Muette, après en avoir sélectionné les titres, s’est mis en tête de les rejouer avec l’énergie d’aujourd’hui, parfois même avec des textes recomposés à cet effet. Des recréations, en fait. Ça et son lot d’inédits (Veuillez rester à votre place, Madame Irma, Ce qu’on dit de toi), ni trop ni trop peu, pour ne pas empiéter sur l’album à venir. Telle quelle, cette compile, atteste d’un moment d’histoire, d’histoires aussi, une époque passée, révolue, qui forcément précède celle à venir. Partenaires, tel est son titre, parce qu’aucun disque, aucun des spectacles non plus, ne s’est fait seul. Mais méfions-nous, Partenaires est aussi le titre d’une des quinze chansons, qui veut dire toute autre chose, nous parle d’obsolescence, de gens qu’on vire : « tirez-vous, sortez du rang, vous coûtez trop chers » comme le lucide photo-maton de notre monde d’aujourd’hui…

HADJI-LAZARO

Télérama - François Hadji-Lazaro : l'interview saignante d'un ex-Garçon bouchers

Auteur, compositeur et multi-instrumentiste, à la tête des Garçons bouchers, il fut un personnage clé de la scène rock des années 1980. Le fondateur du label Boucherie Productions est toujours vaillant et lucide sur la société actuelle. Il sera sur scène à la Maroquinerie cette semaine avec son groupe Pigalle pour présenter son nouvel album.

LES NOUVEAUX COMPAGNONSles nouveaux compagnons,chanson,chanson francaise,musique,chanson française

Yves Le Pape, Chronique : Qu'est ce qu'on attend pour être heureux ? (MCA/Universal)

Fred Mella (94 ans) a été le pilier des Compagnons de la Chanson qui ont occupé une place majeure dans la chanson des années 50 et 60. Il passe aujourd'hui le relais aux Nouveaux Compagnons, une chorale d'hommes, tous des professionnels expérimentés, habitués des comédies musicales. Sous la direction d'Arnaud Léonard, il ont préparé un spectacle reprenant douze standards de la chanson et en ont fait un joyeux album placé sous l'égide du Charles Trenet. Pour ceux qui ont vécu ces lointaines décennies, c'est un vrai régal de retrouver, très bien rajeunies, Le mexicain basané que chantait Marcel Amont ou la Salade de fruits de Bourvil. Les plus jeunes découvriront quelques perles que chantaient leurs grand'parents, sélectionnées avec pertinence dans les répertoires de Gilbert Bécaud et Charles Aznavour et apprécieront sûrement Le Téléfon de Nino Ferrer et Les Plays Boys de Dutronc.

https://www.facebook.com/lesnouveauxcompagnons/

dimanche, 22 avril 2018

Alain Chamfort "Bébé chanteur" (INA, 1974)

Alain Chamfort "Chasseur d'ivoire" (INA, 1982)

Alain CHAMFORT interprète en direct une chanson de Serge Gainsbourg qu'il a mise en musique

samedi, 21 avril 2018

Alain Chamfort "Le temps qui court" (INA, 1976)

Alain Chamfort chante Dans les ruisseaux (INA, 1972)

Le concert de la fin de semaine - Le Pont des Artistes #17 - ALAIN CHAMFORT / ALEJANDRA RIBERA / ALBIN DE LA SIMONE

Alain Chamfort : "Joujou à la casse"

Le clip de la fin de semaine : Alain Chamfort, Exister

L'album de la fin de semaine : Alain Chamfort, Le désordre des choses