Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 juin 2015

L'actualité de la chanson française du 1er au 7 juin (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Mathieu Rosaz chante Barbara (Spectacle entier)

Le clip de la fin de semaine : Kent - "Notre amour"

Le clip de la semaine : Thomas Dutronc - Allongés dans l'herbe

L'album de la semaine - Thomas Dutronc : Eternels jusqu'à demain

Une journée en vidéo : Vendredi avec Kent et Starshooter

A la une

RFI - Les Innocents, l'art de la subtilité et de l'élégance Mandarine, le fruit de la réunion

Quinze ans après leur séparation, les Innocents, mythiques créateurs de tubes tels Jodie ou L’Autre Finistère, reviennent avec un nouvel album, Mandarine. Dans cet opus concocté et joué à quatre mains, par JP Nataf, et Jean-Christophe Urbain, se retrouvent toute la saveur, la simplicité et la fraîcheur, de leurs compositions aux accents mélodiques et pop. Pour RFI Musique, la paire complice revient sur leur retrouvaille, leur manière de composer et de vivre la musique… Rencontre.

 

Hexagone - Mélisse Bernad, lauréate du tremplin 2015 d’A Thou Bout d’Chant

La drômoise Mélisse Bernad, 21 ans, vient de remporter la finale du tremplin d’A Thou Bout d’Chant, un des tremplins de la chanson les plus réputés en région Rhône-Alpes. Les plus récents vainqueurs s’appellent Philibert, Zim, Lisa Bracadabra, tous présents sur les scènes musicales lyonnaises. Lors des qualifications du tremplin 2015, Mélisse avait déjà remporté à la fois le prix du jury et celui du public. Comme plusieurs artistes, elle a choisi de se former musicalement à l’Ecole Nationale de Musique (ENM) de Villeurbanne qui dispose d’un département chanson où sont passés notamment Sarah Mikovski, Hélène Piris, Martin Luminet, Anissa Karat, Lisa Bracadabra et Antoine Bertazzon qui sont des élèments reconnus de la jeune scène lyonnaise. Rencontre avec cette jeune artiste qui évoque son parcours musical, ses projets et son expérience à l’ENM de Villeurbanne.

7 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Pierre Lapointe, toute joie mise au clou

Pierre Lapointe, 6 juin 2015, Festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, salle Jeanne-d’Arc,

 

Drôle d’homme que ce Lapointe. Drôle, il l’est, assurément. Mais vient nous faire tristesse, tristesse à en pleurer. Bonjour tristesse. C’est un rôle, une composition. Lui la vedette du Québec, les filles se pendent à son cou. Ou plus bas encore. Et c’est lui qui les quittent, jamais elles : comprenez qu’il a tellement le choix. Tu Lapointe ou tu tires…

France 3 - La vie secrète des chansons

Qu'elles soient engagées, autobiographiques, humoristiques ou nostalgiques, toutes les chansons cachent une histoire intime. Aux côtés d'André Manoukian, des artistes dévoilent la face cachée de leurs compositions. «Ma déclaration», de France Gall, raconte un coup de foudre entre deux célébrités, tandis que «Je t'aime moi non plus», interprétée par le couple légendaire Gainsbourg/Birkin, s'inspire d'une passion amoureuse. D'autres tubes brisent les tabous et s'attaquent aux moeurs sociétales. C'est le cas de «Comme ils disent», de Charles Aznavour. Derrière les plus grands succès, les compositeurs se mettent à nu et, parfois, provoquent leur public.

Excellente émission à voir ou à revoir en replay sur le Pluzz de France 3

6 juin

RFI - La bande passante Les pulsations de Claire Diterzi

La session live avec Claire Diterzi pour son nouvel album «69 battements par minute».

 

Pour son sixième album, Claire Diterzi sort à nouveau des sentiers battus de la chanson française avec une proposition artistique totale. Humoristique et cru, «69 battements par minute» est tout à la fois un album, un journal intime de soixante-trois pages et un spectacle, mis en scène récemment aux Bouffes du Nord à Paris.

Libé - Kent: rock ou chanson, pourquoi choisir?

Autant un acteur peut facilement changer de registre, autant pour un chanteur, «c’est mal admis», regrette Kent, qui a toujours refusé de choisir entre rock à guitares et chanson réaliste, alors que paraît lundi une intégrale de ses 14 albums studio.

RFI, La bande passante ,Kent, la plume du rock, Par Alain Pilot

La session live avec Kent à l'occasion de la sortie de l'intégrale de ses albums.

Il fut avec Starshooter l'un des rares porte-parole du rock français. Depuis qu'il travaille en solo, Kent a développé d'autres facettes de sa personnalité musicale comme une sorte de liberté débridée. La sortie du coffret intégrale de ses quatorze albums compile trente ans d'une carrière artistique énergique et inventive. Kent, c'est avant tout une écriture. Son sens de l'observation et de la description de ses contemporains nous pousse à redécouvrir la chanson française sous un nouveau jour

Hexagone - Emilie Marsh, reine de Pic

Le Pic d’Or 2015. Concours en trois actes qui respecte la règle des trois unités d’une pièce de théâtre. Unité de lieu : le théâtre (et nous n’allons pas voir une pièce classique puisque nous sommes au théâtre des Nouveautés de Tarbes !). Unité de temps : la fin de semaine des 22 et 23 mai. Unité d’action : une joute en chanson  française dans laquelle interviennent vingt cinq candidats pour 6 prix.

5 juin

Nos Enchanteurs - Tom Nardone, cette com’ qui relie intelligemment adultes et enfants

Là, c’est un chanteur, en fait quatre. C’est Tom Nardone et ses Sales gones (Alain Alarcon, Sébastien Manent et Richard Posselt ainsi que la participation sur plusieurs titres de Géraldine Lefrêne). Leur créneau c’est la chanson « jeune public » (neuf albums depuis 1989). Parfois, va-t-on savoir pourquoi, l’écriture ripe un peu et s’éloigne du public habituel, gagnant le grand public. Le C’ tout com ! de Nardone, ça ressemble à ça, à un chanteur qui s’échappe de son strict commerce pour aller voir plus grand, plus large : Tom Nardone n’est pas seul dans ce cas, nous l’avons vu récemment avec des comme Djamel Touil ou Gil Chovet, à se hasarder dans ce no man’s land entre une cible légèrement dépassée et un autre auditoire pas encore gagné, dont on n’a plus ou pas encore tous les codes ni les entrées.

Culturebox - Drôle et décalée "La Framboise Frivole" chatouille les papilles de la chanson

Le duo belge de "La Framboise frivole" clôture joyeusement la saison du théâtre d'Orléans. Virtuoses de la musique classique, Peter Hens et Bart Van Caenegem jonglent avec les mots et les notes dans leur spectacle "Delicatissimo" qui revisite les plus grands standards de la variété française. A déguster sans modération jusqu'au 13 juin 2015.

C'est déjà ça - Les Innocents ont retrouvé le geste frère

Après quinze ans d'absence, le tandem leader du groupe-phare de pop française des années 90 revient avec "Mandarine", un album tricoté cordes qui se bonifie au fil des écoutes pour devenir indispensable. Jipé Nataf et Jean-Chri Urbain reviennent pour nous sur chacune des dix nouvelles chansons et confient leurs cinq titres-clés.

Télérama - Les Innocents, Mandarine

Longtemps, ils ont joué l'Arlésienne. Les Innocents — du moins leur noyau dur, JP Nataf et Jean-Christophe Urbain — ne cessaient plus d'annoncer leur retour. Après quelques apparitions scéniques, les voici enfin qui sortent un disque... seize ans après le précédent. La patience et le perfectionnisme ont payé : leurs dix chansons affichent une irréprochable finesse sonore.

La Croix - Innocents comme au premier jour

Avec Mandarine, leur nouvel album, les Innocents rompent quinze ans de silence et laissent à nouveau le charme agir.

Le Parisien - Musique: Les Innocents sont de retour, quinze ans après

Les Innocents sortent lundi leur premier album depuis plus de quinze ans. De "Fous à lier", le disque de tous les succès, à "Mandarine", nouvel album baigné de guitares acoustiques, tour d'horizon de ce qui a changé dans ce groupe qui a marqué la pop française des années 90.

4 juin

Mauvaise Nouvelle - 3 mn sur mer - Chronique d’une désillusion annoncée, Par Bertrand Betsch

Album « Des espoirs de singe »

Tristan Cabral, poète né en 1944, a huit ans quand il lit pour la première fois un poème de Rimbaud, « Les effarés », recopié d’une écriture appliquée par son instituteur dans un cahier sur le temps de midi. Le poète raconte : « Je me suis dit que ça m’était adressé et je me suis mis à pleurer. Il (l’instituteur) est venu me voir pour me demander ce que j’avais et je lui ai répondu "Merci pour les mots". Et j’ai découvert que toute la vie était dans les mots, qu’il fallait les aimer et les chercher partout où ils étaient… Les mots m’ont sauvé la vie. »

Hexagone - Michèle Bernard, la bonne école Lyonnaise

A l’initiative d’Anne-Laure Girardot, professeur des écoles à l’école primaire Aveyron de Lyon, l’artiste lyonnaise Michèle Bernard a participé cet hiver à un travail avec les classes de CP de cet établissement. Durant plusieurs mois, les élèves ont travaillé et appris un répertoire qu’ils ont interprété en public tout récemment, en mai. Leur enthousiasme était palpable et partagé par les parents d’élèves et les enseignants réunis dans une grande salle de spectacle pour l’occasion. Michèle Bernard et Anne-Laure Girardot ont bien voulu répondre à nos questions le jour du spectacle final.

3 juin

Le Monde - Dominique A, « comme tiré vers le haut par la lumière »

Autodidacte, cet auteur, compositeur et interprète français – né le 6 octobre 1968 – est considéré comme l’un des fondateurs de la « nouvelle scène française ». A 46 ans, il confie : « Il n’y a pas chez moi de volonté de règlement de comptes. Juste celle de déchiffrer une forme de rejet qui m’a habité. (...) En grandissant, j’ai pris plus de distance. Quand je fais de la musique, je me sens solide. » Avec sa sensibilité d’artiste, il commente une sélection d’images prises lors de son concert – qui a eu lieu mardi 26 mai au Grand Rex à Paris – par le photographe Julien Mignot.

Hexagone - Mam’zelle Clio !

Jeudi 28 mai 2015. Il fait bon, l’air est frais et moi je file vers le Forum Léo Ferré à Ivry. Encore une prog à fendiller les cornées ce soir. Anastasia en artiste principale toute yeah groovy Baby avec sa telecaster et James Sindatry à la contrebasse en bois. Tu pourras retrouver très bientôt quelques vidéos d’Anastas’ sur la chaîne YouTube à nous qu’on a. On parlera de son cas intéressant une autre fois à cette chanteuse qui est un peu le pendant féminin de Batlik.

Nos Enchanteurs - Julien Renon et la troublante actualité de Boris Vian

29 mai 2015, On n’est pas là pour se faire engueuler, Julien Renon (chant), Valérie Rogozinski (piano), le Bijou à Toulouse,

Quand le comédien Julien Renon arrive en scène, très grand et très mince  dans son pantalon chic et sa chemise orange,  qu’il s‘offusque de l’arrivée de sa pianiste, bruyante (et en retard !), du fond de la salle, qui se met à jouer par erreur du Chopin, on saisit d’emblée qu’on n’est pas là pour se prendre au sérieux, encore moins pour se faire engueuler.

Télérama - Thomas Dutronc, Eternels jusqu'à demain

Au début, on ne le croit pas. Thomas Dutronc chante Aragon : Est-ce ainsi que les hommes vivent, jadis mis en musique par Léo Ferré et ici totalement réinventé. Coup d'envoi du disque, et coup d'éclat, grâce à une mélodie pop à l'élégance entêtante (composée par David Chiron, vieux complice musical) et à une voix suave et sensuelle — le tout rappelant étonnamment Le Twenty-two Bar, de Dominique A.

2 juin

Les Echos - Thomas Dutronc : Allongé dans l’herbe mais pas au repos

A bientôt 42 ans - il est né le 16 juin - , Thomas passe la vitesse supérieure avec un album remarquable. Oubliées les démonstrations de guitare manouche, les jeux de mots parfois un peu faciles, il y a dans ces textes de la joie et de la tristesse, de la mélancolie et de la liesse. Surtout, une envie de mordre la vie. « Croc Madam » par exemple qui profite de la participation de M ( Matthieu Chedid) donne envie de danser, « J’me fous de tout » reprend le côté frondeur et pop de la nouvelle chanson française. « Minuit moins le quart » a du Christophe dans les paroles mais un côté guilleret à la Sanseverino dans les arrangements. 
 
 
Autant un acteur peut facilement changer de registre, autant pour un chanteur, "c'est mal admis", regrette Kent, qui a toujours refusé de choisir entre rock à guitares et chanson réaliste, alors que paraît une intégrale de ses 14 albums studio. A l'écoute de ces disques, remastérisés et enrichis d'une soixantaine de versions inédites et rares, Kent s'est rendu compte à quel point il est depuis ses débuts "un artiste indiscipliné". "J'ai jamais su systématiser quelque chose. A partir du moment où je maîtrise quelque chose, j'ai envie de passer à autre chose. C'est un truc assez mal admis dans la chanson", confie à l'AFP Hervé Despesse, 58 ans, connu sous le nom de Kent.
 
 
Interview de Franck Vandecasteele, ex leader de Marcel et son Orchestre, auteur et chanteur de Lénine Renaud. Le groupe est en concert gratuit ce samedi soir sur la place de la République à l'occasion du Forum européen des alternatives. Retrouvez en prime des extraits vidéo du concert de Lénine Renaud à l'Européen.
 
 
Les Hurlements d'Léo ressuscitent l'oeuvre musicale de Mano Solo. Ils interprètent ses titres, sur scène et dans un album à venir le 10 juin prochain. Pour éviter la solitude et la nostalgie, le groupe s'entoure d'artistes aussi variés que sincères dans leurs hommages. La réunion est belle, très belle.
 
 
Avec spontanéité, intelligence et générosité, Boulevard des Airs parcourt les routes depuis 10 ans. Après des centaines de concerts, un disque d'or, une nomination aux Victoires de la Musique, plus de 80 000 disques vendus, des millions de vues sur Youtube et de nombreuses rencontres, le groupe nous présente aujourd'hui son troisième album baptisé "Bruxelles", disponible en téléchargement sur iTunes.
 

28 mai 2015, école de Roquefeuil, en haute vallée de l’Aude,

Si par le monde tous les gones (en parler lyonnais) voulaient se donner la main, les pitchous, les gosses, les drôles, les marmots, les gamins… C’est par du rêve que commence le concert d’Hervé et Jonathan ! Si « toutes les voix du monde s’invitaient sans veto », quelle fête, quel festin ce serait !

1er juin

Froggy's Delight - Jehan - Lionel Suarez Studio de l'Ermitage  (Paris)  jeudi 21 mai 2015

Dix mois après leur passage au Limonaire (chroniqué ici), le chanteur JeHaN et l’accordéoniste Lionel Suarez sont revenus présenter leur spectacle à Paris, sur une plus grande scène. Entretemps, ils ont enregistré un disque (Pacifiste Inconnu, prévu pour novembre) et travaillé avec une jeune équipe (Ulysse Production). On est content de les revoir dans une vraie salle, avec un vrai spectacle. Ce que l’on perd en intimité – au Limo, le public touche presque les artistes – on le gagne en mise en scène. Ce que l’on perd en débraillé "rock" (le spectacle d’il y a 10 mois était brut de décoffrage, avec toutes les grandes qualités et petits défauts que ça comporte), on le gagne en nuances. Ceci dit, même en mode "retenu", JeHaN est suffisamment "bête de scène" pour instaurer une atmosphère de communion – chaleureuse, certes, mais surtout pas solennelle… même si c’est le répertoire d’un grand disparu que l’on honore.

C'est déjà ça - Jonasz ou la belle tristesse

Le chanteur était sur la scène du Pin Galant hier soir accompagné de son fidèle pianiste et complice Jean-Yves d'Angelo. Deux heures de bonheur à la nostalgie rieuse.

Nos Enchanteurs - Retour Aubercail : Evelyne Gallet / Les Blérots de R.A.V.E.L

Les plus fidèles d’entre vous, chères Enlectrices, chers Enlecteurs, s’en souviendront sans doute : c’est par voie fluviale et subséquemment navigante que votre obligé rejoignit l’an passé le cadre enchanteur du Magic Mirrors abritant le festival Aubercail, sis comme son nom le laisse volontiers subodorer au sein de la riante banlieue d’Aubervilliers.

Nos Enchanteurs - Retour Aubercail : Sarah Olivier / Paris Combo

Épaulée par une solide formule guitare électrique/contrebasse/batterie,la tornade Sarah Olivier déboule sur scène toutes dentelles dehors, flamboyante et généreuse comme à son habitude. Après une douce intro en solo à la guimbarde vaporeuse, elle se lance dans un « Pink Gallina » déchainé, avec au fond de la voix une belle et suave sauvagerie. A ses côtés, le flegmatique Stephen Harrison, dandy punk en costume trois pièces, se lâche d’emblée et fait virevolter sa contrebasse comme un vulgaire ukulélé.

Froggy's Delight - Autour de Lucie Interview  (Palais de Tokyo, Paris)  samedi 21 mai 2015

Elle a un petit creux, il n’a dormi que deux heures… Ce 21 mai au Palais de Tokyo, Valérie Leulliot et Sébastien Lafargue terminent un après-midi promotionnel pour le cinqième album d’Autour de Lucie : Ta Lumière Particulière. L’occasion pour Valérie "d’arrêter le temps dans un endroit où l’art nous ramène à l’humain".

Froggy's Delight - Aude Juncker Le houhouhouhouhou  (Autoproduit)  mai 2015

J’ai découvert Aude Juncker  en Oliver Peel Session. Elle assurait la première partie de Françoiz Breut.

Le Parisien - Les Innocents sont de retour, quinze ans après

Les Innocents sortent lundi leur premier album depuis plus de quinze ans. De "Fous à lier", le disque de tous les succès, à "Mandarine", nouvel album baigné de guitares acoustiques, tour d'horizon de ce qui a changé dans ce groupe qui a marqué la pop française des années 90. Retour en duo
Autrefois à quatre ou cinq, les Innocents ne sont plus aujourd'hui qu'un duo, composé de ses deux compositeurs JP Nataf et Jean-Christophe Urbain.

dimanche, 10 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 4 au 11 mai (mise à jour)

L'album de la semaine - Raphaël : Somnambules

Le clip de la semaine - Raphaël - Somnambule

Les vidéos du jour : Garner  ; Eric Mie le mercredi ; Nach (Anna Chedid) jeudi puis 3 journées de fin de semaine avec Bashung dans les archives de l'INA et un concert complet.

A la une

RFI - Aznavour, l'éternel assoiffé, Nouvel album, Encores

Sa longévité en devient presque insolente. Et à bientôt 91ans, il ne faut pas compter sur le patriarche de la chanson française pour songer à tirer sa révérence. S'il se retourne sur le passé et convoque ses souvenirs dans son 51e album Encores, Charles Aznavour continue de regarder droit devant avec une série de concerts programmés à la rentrée et un autre disque déjà quasiment bouclé. Insolent, on vous dit...

8, 9 et 10 mai

 

Les Chroniques de Mandor - Yoanna : interview pour Princesse

Yoanna est l’une des plus brillantes chanteuses francophones de ses dernières années. Je la suis depuis son premier album et je garde une admiration sans faille pour son œuvre  (trois disques, Moi Bordel ! (2008), qui m’a permis de la mandoriser une première fois, Un peu brisée (2012) et enfin Princesse (2015). Yoanna est une très grande, mais nous ne sommes pas si nombreux à le savoir.

Cette chanteuse, certains de mes confrères ne l’aiment pas, ne la défendent pas/plus. Soit, ils considèrent que ses chansons sont trop noires et glauques (je l’ai entendu dire, alors que c’est juste puissant et intense, que ça fouille dans le tréfonds de l’être humain et que c’est pas toujours joli-joli…), soit ils n’aiment pas sa « grande gueule ». C’est sûr Yoanna est franche du collier, ça lui joue des tours. Comme dit mon copain David Desreumaux sur son site Hexagone (dont je loue le travail intelligent, précis, extrêmement bien documenté) : Ce que l’on aime chez Yoanna, c’est qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche – ni son accordéon – et que cette langue est fleurie comme un parterre à l’anglaise. Elle caresse comme elle griffe et l’on kife cette sincérité brute et parfois brutale. »

Hexagone - Frédo (réen)chante Renaud à Cergy

17 avril 2015. Cergy-Pontoise, un vendredi soir. Rencard pour un plateau de spécialités du cru : Sugar Lab, Willigens et Frédo chante Renaud. Apparemment on a eu de la chance, paraît qu’il y avait des bouchons interminables sur l’A86. On est passés complètement à côté, s’en rendant à peine compte, mais les mines étaient tirées autour de nous. Peu importe ! On a fini par arriver à l’Observatoire, sympathique salle aux allures de MJC, qui sait accueillir et redonne vite le sourire à tout le monde : on sent l’esprit associatif, ça rigole derrière le bar, les biscuits apéros sont posés sur le comptoir et la bière est plus qu’abordable. Et pas dégueu. Une bonne ambiance, on se sent de suite chez soi.

RFI - Autour de Lucie relance la machine, Nouvel album, Ta lumière particulière

Le collectif, emmené désormais par Valérie Leulliot et Sébastien Lafargue, avait donné de ses nouvelles il y a deux ans à travers un titre sorti lors du Disquaire Day. Après onze ans de silence, le voilà enfin bel et bien de retour avec un fringant cinquième album qui a le potentiel de le ramener du côté de la lumière. Interview de sa charismatique chanteuse, seule membre d'origine de Autour de Lucie.

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2015 : Anne Baquet, les feux et leurs artifices

Présenter dans un festival de chanson une prestation intitulée Non je ne veux pas chanter pourrait paraître étonnant. Mais le public qui a rempli la salle ne s’est pas arrêté à ce paradoxe et s’en félicite, car il a eu droit à une soirée jubilatoire. Lorsque d’aucuns tirent la chanson à texte vers le texte, Anne Baquet et son super-pianiste Grégoire Baumberger en explorent le côté musical et vocal, auquel ils ajoutent l’humour et la virtuosité.

Le Parisien - Anne Sila de «The Voice» signe chez Universal

La finaliste de «The Voice», Anne Sila, qui a vu la victoire lui échapper face à Lilian Renaud, samedi dernier, vient de signer pour le label Decca Records France, une filiale d'Universal.

Hexagone - Autour du 10 mai, le festival Dimey à Nogent

Festival Dimey à Nogent (52) : 15ème édition du 6 au 9 mai (eh oui ce festival a lieu autour du dix mai !). Plusieurs fois attiré par la programmation j’y suis enfin allé l’an passé (c’est pas à côté de Toulouse !). Résultat : un vrai coup de cœur.

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

7 mai

Quai Baco - Nach – « Ce qu’ils deviennent » en session acoustique

Tout comme son frère M, Anna s’est elle aussi créée son personnage, Nach, afin de nous présenter son propre univers. Après de multiples collaborations familiales, la petite sœur Chedid a pris son envol avec son tout premier opus solo. De passage à Nantes, Nach a accepté de nous interpréter une sublime version piano/voix de son titre « Ce qu’ils deviennent » co-écrit avec Orelsan.

Le Parisien - Nach et Izïa, petites soeurs de caractère chez les Chedid et les Higelin

Dans les familles Higelin et Chedid, les petites soeurs aussi ont du caractère. L'énergique Izïa Higelin se réinvente en chanteuse pop en français pendant que la débutante Anna Chedid, dite Nach, se lâche pour la première fois en solo.

Nos Enchanteurs - The Voice or not The Voice ? That’s the question

.... Gageons, quoi qu’on en dise, que le groupe 3 Minutes sur mer ne sera pas perdant car ce Guilhem Valayé n’a pas vendu son âme au diable. Il est très clair dans sa démarche, dans ses choix. Pas plus que le duo Fergessen éliminé plus tôt, ni même Anne Sila, artiste s’il en est (du bagage, elle en a à revendre !… piano, violoncelle, jazz…) objet d’une polémique stérile. Elle a perdu en effet derrière le très jeune Lilian, émouvant en diable, débarqué de son Haut-Doubs, avec une humilité, une gentillesse qui ne peuvent pas laisser le spectateur indifférent. Il a fait rêver dans les chaumières, et pas seulement les minettes. On a pu lire sur lui des commentaires méprisants et c’est tout à fait regrettable.

Télérama - Raphaël, Somnambules

Soutenu par des voix juvéniles, le chanteur explore les territoires contrastés de l'enfance. Et renoue en beauté avec la fraîcheur de ses premiers tubes.

Raphael chante avec une chorale d'enfants. Rien de révolutionnaire, mais pourquoi pas. A condition de ne pas céder à la mièvrerie. Dès les deux premiers titres, on comprend qu'il a réussi. Somnambules a beau explorer les territoires de l'enfance, il n'a rien de gnangnan. Parce que l'enfance elle-même n'est pas que ce pays perdu et enchanté qu'on nous sert trop souvent. Terrain de luttes autant que de jeux, de pleurs autant que de rires. Et parfois d'angoisses. Raphael, qui se révélait tourmenté et toxique sur son précédent disque, se promène à l'aise sur ces territoires contrastés, tout en renouant avec la fraîcheur de ses premiers tubes (les mélodies claires sont composées avec David-Ivar, de Herman Düne).

6 mai

Télérama - Avez-vous déjà entendu la plus vieille chanson du monde ?

La plus ancienne chanson complète dont on connait et les paroles, et la partition (pour accompagner le chant à la lyre) est connue sous le nom d'Épitaphe de Seikilos. Cet épitaphe est inscrit sur une petite stèle retrouvée en 1883 sur une tombe de la ville antique de Tralles, en Asie mineure, près de la ville turque actuelle d'Aydin, et maintenant conservée au Nationalmuseet de Copenhague

Télérama - Autour de Lucie, Ta lumière particulière

Les mêmes, vingt-deux ans après leurs débuts, et onze ans après leur dernier album. Quoique... pas tout à fait les mêmes. En deux décennies, Autour de Lucie est passé de groupe à duo : ­Valérie Leulliot, chanteuse et fondatrice, épaulée du multi-instrumentiste Sébastien Lafargue. Mais curieusement, même resserré, le coeur du réacteur ne manque pas de puissance. Au contraire : ce disque de retrouvailles, annoncé depuis au moins deux ans, ­affiche une musculature assez rock, des rythmiques parfois dansantes, un son ample qui balance entre l'acoustique, l'électrique et l'électro.

Télérama - Izia : “ Je suis insouciante sur scène et pleine de doute dans la vie”

Avant de monter sur la scène du Printemps de Bourges, mercredi 29 avril, avec son son nouvel album “La Vague”, la chanteuse et comédienne a répondu avec humour à nos questions sur petits papiers colorés.

RFI - Francis Cabrel, la force tranquille, Nouvel album, In extremis

Inutile de bousculer l'artiste aux dix-huit millions d'albums vendus, celui-ci va à son rythme. D'où ces sept ans de longue attente entre son précédent disque et cet In extremis traversé par le temps qui passe et dans lequel il se montre assez mordant avec les dirigeants politiques. C'est le même Cabrel qu'on retrouve dans l'enveloppe musicale, en différant dans ses angles d'attaque.

5 mai

5e Album de Jérémie Kisling

Rejoignez-moi pour mon cinquième album et venez découvrir mon univers de plus près! En concert, en studio, en tournage, en atelier d’écriture: toutes mes facettes et mes ficelles!

Culturebox - Rencontre avec Nach, digne héritière de la famille Chedid

Dans la famille Chedid, demandez… la fille. Anna, alias Nach. À 28 ans, la fille de Louis et sœur de Matthieu et Joseph sort son premier album. Un moment fort pour la jeune femme qui donne un concert au Printemps de Bourges lundi 27 avril, avant une grande tournée familiale.

Nos Enchanteurs - HK & Les Saltimbanks en allumeurs de réverbère social

« Chanteur engagé, une espèce en voie d’extinction ? » osait il y a peu un de mes confrères de la presse régionale. Évidemment si ce collègue, qui semble n’y entendre que pouic en Chanson (ça doit être la compétence reconnue pour justement écrire sur ce sujet), n’écoute qu’NRJ, Radio-Nostalgie, France-Inter hors les jours de grève ou Drucker, il ne saura jamais à quel point la Chanson actuelle chante la vie, la société, la politique, comment, disque après disque, elle consigne les faits et gestes de notre monde qui file un bien mauvais coton.

Hexagone - David Sire, « je ne suis pas une orchidée »

J’ai testé la bidulosophie à travers plusieurs expériences. David Sire est associé cette saison à La Bouche D’Air à Nantes. C’est une association qui organise, depuis 30 ans des concerts dans une salle nantaise, notamment des concerts de chanson française. J’ai commencé par un cercle « bidule » en février. Il s’agissait donc, ce soir-là d’une petite soirée avec une dizaine de personnes dans un appartement nantais. Chacun devait apporter un bidule. « Un bidule ? Quelque chose auquel on tient tout particulièrement, quelque chose qui nous tient, nous aide à pousser, à grandir, devenir. Une sorte d’arbre à l’intérieur de l’intérieur. Un bidule peut être matériel ou immatériel. Il peut se raconter, se montrer, se chanter, se danser, se goûter, se murmurer. Il peut être présent ou absent. Discret ou grande gueule. Passé, présent ou futur. Il n’y a aucune limitation d’aucun ordre à la liberté d’un bidule. Un bidule, c’est imprévisible et il n’y a aucun jugement à porter dessus… » Un moment unique de partage, de confiance, d’émotion, de douceur qui fait du bien. On apprend à se connaître différemment, on découvre des choses que l’on ne soupçonnait pas chez ses voisins de canapé, on est ému, touché, on rit, on discute… Et puis David chante de jolies chansons comme ça, parce qu’il en a envie, parce que ce qu’on vient de lui dire le fait penser à une de ses chansons. Il a fait plusieurs cercles bidules sur Nantes, il est venu aussi pour son concert jeune public Niet popov ! Avant d’assister au concert, David Sire s’est gentiment et simplement prêté au jeu de la rencontre papotage.

4 mai

Nos Enchanteurs - Lizzie, le risque d’un ailleurs

S’il est un premier album désiré, attendu, rêvé c’est bien celui-ci. Au moins sept bonnes années, pour ce que nous savons d’elle… peut-être davantage ? Parfois au bord de l’abandon, de la désespérance, Lizzie a pourtant tenu bon et ce que nous écoutons ici, maintenant, lui donne raison. Elle est allée au bout de ce désir légitime de voir ses chansons enjolivées des musiques qui l‘habitent, la possèdent, elle, depuis son enfance appliquée, les doigts posés sur les touches du piano.

Télérama - Francis Cabrel sort “In extremis” de sa tanière

Sept ans après son dernier album, le chanteur revient avec un nouveau disque, “In extremis”, sorti cette semaine. Une fois encore, le Gascon risque fort d'atteindre le sommet des ventes. Tout, chez lui, semble rassurer : sa « normalité », son calme, son accent AOC, sa constance... Quitte à ennuyer.

Hexagone - Les Trash Croutes : une semaine de concerts Toulousains

Les Trash Croutes. En tournée d’une semaine à Toulouse. Du mardi au samedi en apéro concert au théâtre du Grand Rond. Et le dimanche, le final Chez ta mère. Peut être, sûrement tu ne connais pas … encore. Je les ai vues le mardi et le dimanche : alors je t’en parle.

Nos Enchanteurs - Médaille d’or de Saignelégier : From & Ziel, comme d’hab’

Les prix se suivent et se ressemblent qui, tous, ou peu s’en faut, sacrent From & Ziel. Tant qu’on peut se demander à quoi ça sert. Le poitrail de From, celui de Ziel aussi, ressemble à celui d’un général soviétique, lourd de médailles qui breloquent et tintinnabulent en chœur, qui disent batailles et mérites, chantent grandes louanges. Pourquoi cette course aux prix de leur part ? Si les organisateurs ne savent pas encore les mérites de ce duo-là, c’est qu’ils ne doivent pas sortir beaucoup, qu’ils ne doivent organiser que fort occasionnellement.

Nos Enchanteurs - Bertin, l’ami au coin du feu

17 avril 2015, Théâtre et chansons à Aix-en-Provence,

 Écouter Jacques Bertin, c’est comme avoir rendez-vous avec un vieil ami au coin du feu, qui nous régalerait de la fine fleur de la chanson française avec sa « gratte » sur les genoux : « Nous les riens, nous les guitareux. » Comme Brassens ? Pas tout à fait. Sa main droite a la particularité de jouer plus près du talon du manche que de la rosace, donnant une résonance très « battante ».

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.