Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 août 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017 – Chansons et plus… si affinités

Aujourd’hui on partage la rencontre entre Monsieur Roux, l’aîné et Boule, à moins que ce ne soit avec Boule et Monsieur Roux… Ils s’échangent leurs chansons, ils s’accompagnent réciproquement. Ils ont des univers qui agitent les conventions, les normes, les codes. La parole de Monsieur Roux ne fait pas dans la dentelle, il s’en prend à  tout ce qui enferme, isole… Il pourfend l’idée de drapeau, de nation, «  Y a pas de pays pour ceux qui n’en veulent pas », il s’attaque au machisme, à l’instinct de domination des hommes pires que des chiens, au « vote utile » guidé par la peur, aux stupides, aux sots, aux  complotistes…  Est-ce différent aujourd’hui qu’il y a dix ans, quand Monsieur Roux atteignait un large public en chantant le sort du « bouffon de la cité, le souffre douleur du quartier » ? En n’hésitant pas à semer dans ses chansons un vocabulaire de la rue, de la cour de récré… ?   Ces « gros mots », c’était un peu sa marque de fabrique à l’époque et la jeunesse aimait ça. Nous avons pu voir ailleurs qu’elle venait encore, nombreuse, avec sa décennie de plus,  chanter les refrains de Monsieur Roux. Ici cette jeunesse là est absente… Dommage vraiment !

Lire la suite
_____________________
_____________________

mercredi, 06 avril 2016

Monsieur Roux - J'habite une rue

samedi, 18 avril 2015

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 avril (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Édith Piaf : 1936/1945

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Le film de la fin de semaine : La Môme

Le clip de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy - Oiseau malin

L'album de la semaine - Klô Pelgag : L'alchimie des monstres

Les vidéos du jour : Jeudi et vendredi avec Renaud Papillon Paravel. Et une fin de semaine avec Edith Piaf à l'occasion de l'expo du centenaire à la BNF.

A la une

Culturebox - Bernard Lavilliers et Patrizia Poli sur scène à Bastia avec des titres inédits

C'est une histoire d'amitié qui prend corps sous nos yeux. Bernard Lavilliers avait envie de mettre en scène Patrizia Poli. La chanteuse corse a accepté sans hésitation. Le résultat ne pouvait être qu'une invitation au voyage. Caminendu qui signifie "en marchant" sera jouée au théâtre de Bastia le samedi 18 avril 2015. Attention représentation unique.

19 avril

Le Monde - Les artistes mieux accueillis dans les cafés

Des musiciens comme La Grande Sophie, Sanseverino ou Massilia Sound System ont fait leurs débuts dans des bars. Derrière cet aspect convivial et chaleureux, se cachent souvent des pratiques peu satisfaisantes autant pour les cafetiers que pour les musiciens.
Visite guidée de l’exposition évènement de la Bibliothèque Nationale  : « Piaf », sous tous ses aspects, dans un joyeux bric à brac de souvenirs... et avec un casque aux oreilles.
 
 
Une exposition se tient à la Bibliothèque nationale de France en l'honneur de la célèbre chanteuse. L'occasion de redécouvrir une artiste aux multiples facettes.

18 avril

Nos Enchanteurs - François Puyalto, ovni jubilatoire

Pourquoi se priverait-on de citer in extenso Emily Loizeau à qui ce bassiste doit déjà ses irruptions improbables au-devant de la scène ? De quoi, sans aucun doute, lui donner l’audace et l’envie de s’adonner au plaisir des mots. Alors voici : « Chaque chanson de ce garçon est un ovni jubilatoire et ciselé. Ciselé dans une toile où  le jazz, le rock, le moyen-âge et l’Afrique font une énorme chouille. Une chouille où on a tous les droits, où les mots planent au dessus de l’eau comme des oiseaux volant vers les pays chauds avec devant, comme figure de proue, ce drôle de pâtre excentrique et calme qui viendrait de se réveiller d’un long rêve étonné… » C’est joliment écrit, il faut en convenir, mais c’est surtout un élégant passeport vers une reconnaissance d’auteur. Le musicien, lui, ne manque pas de créativité, de goût des autres surtout

C'est déjà ça - La Zaza a la gouaille groovy, l'Igit a le blues d'ici

Le public de Barbey a été plongé hier soir dans deux univers très différents, entre les goualantes de Zaza Fournier et le blues-rock d'Igit.

17 avril

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

Le blog de Fred Hidalgo - Du rêve à la réalité « Alors… Chante ! »… au Café du Canal 

C’est l’histoire d’un impossible rêve devenu réalité… ou en passe de le devenir. J’avais conté ici la façon dont une certaine politique ennemie de la culture vivante avait mis fin au rêve du festival Alors… Chante ! de Montauban de fêter cette année sa trentième édition. Finalement, ça ne sera que partie remise, mais ailleurs, en d’autres terres plus aimables pour la chanson. À Castelsarrasin, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne. À Castelsarrasin, où selon Pierre Perret y a du tabac, y a du raisin : « C’est pas du havane il s’en faut / Et le vin c’est pas du bordeaux / Mais les gens y sont accueillants / Et j’en connais de bien vaillants… » La preuve !

16 avril

Hexagone - Retour du printemps : Plaisir du Printival !

Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 15 au 18 avril. Allez je délaisse Toulouse une petite semaine et je t’emmène du côté de Pèzenas. Le Printival : mon festival préféré (avec Musicalarue). Une belle programmation, bien sûr. Et une superbe ambiance : alchimie réussie de convivialité, de proximité et d’amour de la chanson. C’est une belle adresse !

Nos Enchanteurs - Denez Prigent, son jardin enchanteur

S’il y a un reproche, un seul, à faire sur ce disque, sur le livret plutôt, c’est de ne pas avoir traduit les textes en français. C’est forcément un choix. Mais tous ne parlons pas forcément breton, pas même ces critiques qui se parent d’un nom finistérien. Ça a beau n’être qu’une somme de chanson d’inspirations et de thèmes traditionnels, des gwerz (complaintes), on aime savoir ce qu’on écoute, vivre un peu ses complaintes tragiques qui peuplent l’art de Prigent.

Télérama, Denez Prigent : Enchanting garden Ul liorzh vurzhudus

Ressourcé aux voyages et à la scène, le chanteur breton Denez Prigent revient de douze années de silence discographique avec des compositions neuves, enracinées dans un imaginaire celtique métisse et fécond. Ses gwerz mutent ainsi au contact d'effluves orientaux et de couleurs méditerranéennes, entre rythme grec, violon tzigane et frappes andalouses. Les percussions (daf, ­cajon, bendir...) cultivent la bohème.

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

15 avril

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût aussi sont goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

RFI - Alain Chamfort renoue avec l'envie, Nouvel album

Il aura fallu attendre plus d'une décennie pour qu'Alain Chamfort sorte de nouveaux morceaux originaux. En s'entourant du décidément inspiré Frédéric Lo – à qui l'on doit beaucoup pour le majestueux Crève Cœur de Daniel Darc – et de son fidèle parolier Jacques Duvall, cet éternel romantique fait la part belle aux sonorités eighties. Un disque éponyme qui s'inscrit dans la continuité.

14 avril

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Nos Enchanteurs - Bobin, Fèvre, Vivares, l’évidence d’un trio

« L’insurrection poétique », 2 avril 2015, théâtre de l’Ourdissoir à Lavelanet (Ariège), par Cécile D.

La scène est sobre, intime : une table, une petite lampe rouge allumée, des guitares, trois sièges, trois micros, des câbles et deux enceintes… Les deux musiciens entrent en scène et ouvrent par leurs accords la voie aux rimes si spécifiques de Nougaro, lus par la voix singulière, soufflée, presque rauque de Claude Fèvre (elle nous dira à la fin du concert qu’elle l’avait perdue il y a quelques jours…). « Il serait temps que l’homme s’aime »… « Assez ! » Le ton est donné, le trio est en scène et nous embarquera sans répit dans une insurrection poétique et musicale qui parle au cœur et au ventre.

Nos Enchanteurs - Jeanne Cherhal, émotions intimes

Jeanne Cherhal, 21 mars 2015, festival Avec le Temps, Espace Julien à Marseille,

Elle fait partie de ces femmes qui savent tout réussir. Belle et talentueuse, elle joue du piano, écrit ses textes, compose ses musiques, vient d’enfanter cet automne et est déjà repartie en tournée pour cet album, Histoire de J, qu’elle chantait déjà sur scène avec son joli ventre rond. Avec toujours ce mélange d’émotions intimes, d’engagements et d’humour qui le rende universel.

RFI - Renaud Papillon Paravel, hors cadre et fier de l’être, Nouvel album, La Langue de la bestiole

Pas sûr que La Langue de la bestiole change grand-chose au statut de Papillon Paravel : celui d’un autoproclamé "chanteur mal entendu", qui poursuit son chemin de voix dans une relative indifférence médiatique. Dommage, car le bonhomme construit depuis maintenant 5 albums, un univers à nul autre pareil. A la fois planant et féroce, tire larmes et rentre-dedans. Où le parler-chanter d’avant le slam répond aux écrins soniques les plus soignés. Un univers qui a notamment séduit Charlélie Couture, qui signe ici un texte. Rencontre avec un chanteur au flow calme.

13 avril

Hexagone - Bastien Lallemant : La maison haute

Une photo noir & blanc, floue, un peu cramée. Crédit Clément Deuve. Extérieur nuit. Gros plan sur le personnage principal, la clope à la main et le regard ailleurs. Le personnage principal sur ce cliché qui donne le ton du disque, c’est Bastien Lallemant. Il prend la pose pour son nouvel album intitulé La maison haute, sorti au début du mois de mars. Un petit bijou.

Nos Enchanteurs - Alors Chante, une sortie de tunnel en septembre ?

10 avril 2015, Communiqué de presse signé de l’association « Chants libres » et « Abacaba »,

Une association, c’est avant tout l’énergie farouche de quelques bénévoles, nous le savons, pour peu que nous ayons pris un jour des responsabilités dans ce type de gouvernance… Dans la tourmente, les rats quittent le navire, il faut bien l’avouer. Et l’on se retrouve non seulement éprouvé par l’obligation d’écoper mais aussi, et plus encore, par l’abandon des rameurs.

Nos Enchanteurs - Face à l’amertume, tous en Seine !

Pile entre la Dame de Canton, ex-jonque chinoise, et le Bateau-phare, temple de l’électro, El Alamein c’est bien plus qu’un gros bateau amarré au pied de la Bibliothèque Nationale. C’est, à l’extérieur, un véritable jardin flottant, jungle luxuriante et indomptée. C’est, dans la cale, un incroyable et chaleureux capharnaüm mêlant vieux mobilier défraichi, tableaux improbables, objet hétéroclites aux murs, masques africains et instruments de musique à la jeunesse envolée… c’est surtout un putain de beau lieu de vie, une chapelle dédiée à la chanson, un havre de convivialité et de chaleur humaine.

Nos Enchanteurs - Collectif 13, melting-potes, pot commun

On vient de les voir au Divan du monde et ils sont, pour un bout de temps, pour une grosse poignée de dates, sur les routes. Eux, c’est le Collectif 13. Pourquoi 13 ? Parce qu’il s’est créé en 2013, parce que certains d’entre eux viennent des Bouches-du-Rhône, parce qu’ils ont mis treize chansons sur ce premier album et qu’ils sont, semble-t-il, treize sur la route. Peut-être aussi parce que, dit-on, ça porte bonheur.

dimanche, 12 avril 2015

L'actualité de la chanson française du 6 au 12 avril (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Fabien Boeuf - "Avec des bouteilles"

Le clip de la semaine : Stromae - Carmen

L'album de la semaine - Fabien Boeuf : Dans les cordes

France 2 : L'anniversaire de Jacques Dutronc en Corse (le replay)

Les vidéos du jour :  Vendredi avec Emilie Marsh, en concert à A Thou Bout d'Chant le 11 avril. Pour la fin de semaine et jusqu'à lundi, Klo Pelgag, la québécoise qui vient de remporter le Prix Barbara.

A la une

Hexagone - Changement de direction chez A Thou Bout d’Chant

A Thou Bout d’Chant est la salle emblématique de la chanson française à Lyon et en Rhône-Alpes. Une salle qui a vu les premiers pas de Carmen Maria Vega, Buridane, Frédéric Bobin et de tant d’autres jeunes artistes de la scène lyonnaise. L’actuelle direction, Frédérique Gagnol et Marc David, a décidé de tirer sa révérence après 14 ans d’exercice. Hexagone les a rencontrés avant l’annonce officielle de ce retrait. L’occasion de leur poser quelques questions. A eux ainsi qu’aux repreneurs, Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay.

RFI - Klô Pelgag, sensation québécois, Premier album, L'alchimie des monstres

Avec L'alchimie des monstres, album de pop orchestrale en éventail, Klô Pelgag, jeune Québécoise décomplexée, impose un style fantasque et imagé qui confine au panache. À coup sûr, elle fera causer d'elle au Printemps de Bourges le jeudi 24 avril, ainsi que dans de nombreuses contrées francophones.

Télérama - Klô Pelgag, l'extra terrestre de Montréal

Elle semble aussi étrange que son nom : Klô Pelgag fait des chansons fantasques et décalées, à la poésie inquiétante. En juillet 2014, lors des Francofolies de Montréal, nous l'avions rencontrée. A l'heure du rendez-vous, elle avait faim... Replay.

Huffington Post - Klô Pelgag lauréate du prix Barbara en France

L'auteure-compositrice-interprète Klô Pelgag, une des Révélations Radio-Canada 2014-2015, a reçu le prix Barbara en France. Fleur Pellerin, la ministre de la Culture et de la Communication française, lui a remis le prix mercredi.

Hexagone - Klô Pelgag au Trianon le 15 avril – Places à gagner

Klô Pelgag sur Hexagone, on adore ! Son premier album, L’alchimie des Monstres, paru il y a plus d’un an est une petite merveille d’élégance et de curiosité. L’album fera d’ailleurs l’objet d’une version Deluxe, le 13 avril, version augmentée de 5 titres et d’un livret de 16 illustrations de jeunes artistes inspirés de Klô Pelgag

11 et 12 avril

Nos Enchanteurs - Jean Vasca à l’abri des pages de son livre

.... Jean Vasca sort La concordance des chants, une somme, la sienne, toute une vie ou peu s’en faut. Poèmes et chansons de cinquante ans d’écriture (et quelques inédits). De 1964 à 2014. « En marge des Sorbonne et des Showbiz, je me suis ouvert un territoire, un terrain vague où obstinément creuser mon sillon et semer mes mots et mes notes. Le poème, la chanson : mes deux béquilles pour aller mon chemin : j’en lâche une, et je boîte. Interaction donc, interpénétration, entre la poésie et la chanson, entre le chant poétique et le chant « chansonnier ». J’écris, je vis, je chante, c’est d’une même voix, mais avec des intonations différentes. Je crois à une oralité qui ne s’oppose pas à la graphie mais qui donne à l’écriture son supplément de chair » nous dit Vasca dans la courte préface de cet imposant recueil. Concordance des chants, oui, pour cette œuvre frappée d’intemporalité et de toute beauté.

Nos Enchanteurs - Nonolimite, sans vraiment de limites

..... Celui-là est un double album. L’un est plutôt « chanson » (my god, le vilain mot !), l’autre carrément « rock ». En fait les deux faces de Nonolimite & Les Psycho Potes, groupe de chanson-rock « à géométrie variable » (ça englobe aussi le reggae, le disco, la samba, le blues, le funk… tous styles, sans compromis ni état d’âme). Ils auraient pu en faire deux albums distincts, d’autant que les titres en sont différents, à vendre selon le public en présence, selon les occasions, selon le degré de pollution dans l’atmosphère : un jour je vends le chiffre pair, l’autre impair. Mais non, eux groupent le ying et le yang, le blanc et le noir (c’est la dominante tant de leur digipack que du livret), s’exposent dans leurs différences, mélangent les genres.

Ouest-France - Le Mans cité chanson. Emilie Marsh remporte le tremplin de la chanson

La chanteuse originaire de La Rochelle a gagné le tremplin de la chanson francophone, organisé par le Mans cité chanson.

Elle fait du rock mais chante en français. Emilie Marsh, 28 ans, maîtrise bien la scène, chante bien et s'est crée un univers bien à elle. Même si elle se dit "influencée par des grandes icônes féminines, Catherine Ringer, Camille" ou encore Patti Smith, sa rockeuse préférée

10 avril

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût sont aussi goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

9 avril

Ouest-France - Ruée vers l'Aure à Bayeux. Bastien Lucas remporte la 7e édition

A la Halle aux grains, samedi soir, cinq jeunes talents ont concouru pour obtenir la pépite d'Aure. C'est Bastien Lucas qui a gagné. Avant que Kent n'emporte le public.

Bastien Lucas a remporté la pépite d'Aure, notamment grâce à ce deuxième titre original qui a conquis le jury : "Félins".

Télérama - Alain Chamfort

A priori, tout y est. Un chanteur et compositeur au pedigree incontesté, dont le dernier disque original, consacré à Saint Laurent (en 2010), avait été un modèle de raffinement. Un auteur aguerri, Jacques Duvall, prince du ­second degré et du double sens, qui a officié pour Lio, Marie France, Jane Birkin et... Chamfort, beaucoup, dans les années 1980 et 1990. Un réalisateur, enfin, Frédéric Lo, qui avait contribué à la renaissance de Daniel Darc ou à l'éclosion d'Alex Beaupain. Pour certains, cela suffira sûrement à classer l'album parmi les réussites de la saison. Pas pour nous.

C'est déjà ça - Eicher, orchestrales manoeuvres

L'Helvète underground était à Ambès (33) vendredi soir, entouré d'instruments-automates pour un des concerts les plus incarnés de sa carrière

Nos Enchanteurs - Guillaume ressort Ledent

En fait cet album est sorti il y a quelques temps déjà, au mitan de l’an passé. Dans un emballage fragile, cartonné (sous le titre générique de Histoires d’écailles et de plumes), avec deux disques : celui-ci de Guillaume Ledent, Marcher sur les murets, et celui de son pote Guillemot, Je vole sur l’eau. Saveurs différentes mais complémentaires de deux artistes qui, souvent, font scènes communes, s’offrant mutuellement leurs publics respectifs.

Nos Enchanteurs - La Maison Tellier : il était une fois dans l’ouest

24 mars 2015, Festival L’air du temps, Espace Julien à Marseille,

Il règne sur scène un fort parfum de testostérone, avec cette fratrie à la Dalton où la seule présence féminine serait une Ma dépassée par ses fils et seulement évoquée, atmosphère de western viril et barbu ou d’aventures épiques sur l’océan (la sirène de Love Boat est… un homme). Les femmes n’y jouent d’ailleurs aucun rôle, à part dans Mauvais coton où l’amour est difficile (« On s’est souvent piqué sur un fuseau dans un palais ») mais parfois salvateur (« Et quand je marchais dans le noir / C’est ta main accrochée au fil qui m’a sauvé de mon exil »), à moins qu’elles ne soient les pensionnaires du bordel de La chambre rose, telles celles de la Maison Tellier de Maupassant.

Quai Baco - La Maison Tellier – « Sur un volcan » en session acoustique

Portée par leur single « Sur un volcan », La Maison Tellier est devenue le fer de lance du folk-rock francophone. Leur quatrième album « Beauté pour tous » a reçu un accueil plus que chaleureux aussi bien de la part des critiques que du public venu très nombreux découvrir le groupe en concert.

RFI - Les promesses de campagne de La Maison Tellier, Nouvel album, Beauté pour tous

La Maison Tellier creuse avec son quatrième album, Beauté pour tous, le sillon d’une folk music à la française. Hanté par les fantômes du compositeur Ennio Morricone, le groupe de l’Ouest concilie l’héritage des folk singers et une certaine idée de la France, résolument citoyenne et de gauche.

Télérama - La Maison Tellier - Beauté pour tous

Alchimie inattendue des textes, des mélodies et du chant : de ce disque rectiligne se dégage une mélancolie lumineuse, une tristesse presque joyeuse et irrésistiblement pénétrante. Aux références folk et country d'hier s'adjoignent des embrasements rock (Mauvais Coton) ou des litanies africanisantes (Sur un volcan). Les habitants de La Maison Tellier se promènent avec aisance au bord des précipices, chantant d'une voix vibrante des vertiges intimes (A rebours), des rêveries romantiques (Exposition universelle) ou des noirceurs plus politiques (Un bon Français, aux échos ­réalistes hélas très actuels).

8 avril

RFI - Nach, enchantée, Premier album

La petite dernière de la famille Chédid, Anna, qui se fait connaître sous le nom de Nach, 28 ans, sort un premier album frais, pêchu, tissé de joie de vivre et de belle maîtrise. On écoute !

 

Télérama - Les Franglaises démystifient la pop anglo-saxonne

Dans un spectacle drôle et débridé, ces douze copains reprennent, en français, des standards anglophones. Ils nous décodent quelques titres.

France Info - Les Franglaises : une bande de potaches dynamite les tubes anglo-saxons

"Savez-vous vraiment ce que vous chantez ?" c'est le sous titre d'un spectacle à l'affiche actuellement à Paris à Bobino. Un troupe de 12 jeunes chanteurs acteurs musiciens qui s'amusent à traduire en français les grands tubes anglo-saxons.

7 avril

Hexagone - La Demoiselle Inconnue, ado de Zèbre

On a vu des soldats, des domiciles, des adresses et tout un tas de bazar « inconnus » mais de demoiselle point. Jusqu’ici. Mais voilà, depuis quelques années maintenant, La Demoiselle Inconnue, comme elle s’appelle, a pour mission d’accroître les rangs de son anonymat et il s’y emploie remarquablement. Depuis le début du mois de mars et jusqu’à la fin avril, elle chevauche le Zèbre de Belleville tous les lundis, en co-plateau avec Estelle Meyer. Cette Estelle Meyer dont nous reparlerons par ailleurs, ultérieurement, tant sa prestation vaut le détour également. Le 30 mars dernier, donc, on s’est jetés sur le Zèbre, on a pris notre brin de rayure. T’en souvient-il tout le bien qu’on avait pensé de La Demoiselle Inconnue, en novembre dernier, lors de son passage à la Menuiserie ? Je ne vais pas ici radoter mais j’ai quand même bien envie de finir de te convaincre que cette demoiselle, c’est du haut vol.

Nos Enchanteurs - Élie Guillou : nécessité poétique vs vanité autocentrée

Élie Guillou, « Rue Oberkampf », 25 mars 2015, Théâtre du Temps, Paris 11e,

Notre amie Claude Fèvre avait déjà, il y a quatre mois, couvert cet étonnant spectacle. Nous y sommes revenu, au terme d’un mois de représentations à Paris, à deux stations de métro d’Oberkampf, pile au mitan de l’action.

Nos Enchanteurs - Gildas Thomas, humaniste et debout

28 mars 2015, en scène à domicile, Artigat (Ariège),

Chanteur de proximité, Gildas Thomas a tout, dans son répertoire comme dans son interprétation, pour satisfaire ceux qui ouvrent leur maison aux voisins, aux amis pour un temps de chansons. Il a cette simplicité et cette authenticité des mots qui vont aller toucher les cœurs. Pas de doute, il fait mouche parce qu’en miroir il nous parle de nos vies, de nos émotions, de nos questions, de nos rêves.

6 avril

Cabaret : Nicole Croisille pétulante et haute en couleur

Olivier Desbordes a toujours mis l'opéra sens dessus dessous. Cet iconoclaste persiste avec la comédie musicale. Est-ce parce que le metteur en scène s'était déjà intéressé à l'atmosphère berlinoise avec Kurt Weill ? Il vient de revisiter une des oeuvres les plus marquantes du genre pour nous livrer une production généreuse et impeccable, dont il a donné la première cet été au Domaine d'O à Montpellier.

RFI - Luciole clignote à nouveau, Deuxième album, Une

Apparue il y a six ans avec un premier album qui la voyait s'envoler sur la scène slam, Luciole donne enfin de ses nouvelles discographiques avec Une. Pour ce retour qu'on guettait secrètement, une voix de chanteuse joliment assumée et une pop-electro aussi bien attrayante que songeuse, permettent à Luciole de prendre un virage parfaitement dompté.

RFI - Vu d'ailleurs Avril 2015, L’heure de la relève

Les stars établies n’ont qu’à bien se tenir. La jeune garde de la scène musicale française s’attaque à l’international avec un succès grandissant. Quelques exemples avec Madeon, Zaz, Indila, Christine & The Queens et Mademoiselle K.

Nos Enchanteurs - La Maison Tellier : il était une fois dans l’ouest

24 mars 2015, Festival L’air du temps, Espace Julien à Marseille,

Il règne sur scène un fort parfum de testostérone, avec cette fratrie à la Dalton où la seule présence féminine serait une Ma dépassée par ses fils et seulement évoquée, atmosphère de western viril et barbu ou d’aventures épiques sur l’océan (la sirène de Love Boat est… un homme). Les femmes n’y jouent d’ailleurs aucun rôle, à part dans Mauvais coton où l’amour est difficile (« On s’est souvent piqué sur un fuseau dans un palais ») mais parfois salvateur (« Et quand je marchais dans le noir / C’est ta main accrochée au fil qui m’a sauvé de mon exil »), à moins qu’elles ne soient les pensionnaires du bordel de La chambre rose, telles celles de la Maison Tellier de Maupassant.

Nos Enchanteurs - Marie Stone, de la viole de gambe à la râpe à fromage

 Marie Stone, 21 mars 2015, Sanary (Var),

C’était un soir à marquer d’une pierre blanche : rendez-vous au « petit » Galli. Sous le « grand » théâtre qui voit se succéder les stars médiatisées, une nettement plus petite salle aménagée en cabaret. Petites tables, petite scène… belle musique et grande voix !

vendredi, 24 juillet 2009

L'actualité de la chanson française du 20 au 24 juillet


Lire la suite

mardi, 30 juin 2009

L'actualité de la Chanson Française, le 30 juin

DERNIERE HEURE

NOUVELOBS.COM | 30.06.2009 | La nouvelle loi Hadopi est inconstitutionnelle elle aussi
C'est ce qu'affirme le Conseil d'Etat, qui soulève plusieurs points d'inconstitutionnalité dans la nouvelle loi antipiratage. S'il était saisi, le Conseil constitutionnel pourrait retoquer le texte une seconde fois.

 

PIERRE GUIMARD

Discordance - Pierre Guimard - Les Beaux Souvenirs ne Meurent Jamais
Il y a des albums qui s’écoutent, d’autres qui se dansent et d’autres encore qui se vivent ou qui se rêvent. Le nouvel opus de Pierre Guimard, Les Beaux Souvenirs ne Meurent Jamais sont de ceux-là.

MONSIEUR ROUX

Zikeo - L'été Caniculaire
Depuis le 1er juin dernier, Monsieur Roux à débarqué dans les bacs avec un nouvel album intitulé "L'été caniculaire".

ARON'C

ResMusica - Aron’C, un autre que moi
On fait parfois des rencontres magiques, au hasard d’un surf sur le web, à la croisée des chemins tracés par l’Internet. Formé en 2005, Aron’C est un duo né de la rencontre artistique de Aron Cohen et de Thomas Cousin, tout les deux guitaristes, auteurs-compositeurs, et amis de 20 ans.

AMANDINE BOURGEOIS

Zikeo - Interview
Cette semaine, à l'occasion de la sortie du premier album d'Amandine Bourgeois, Zikeo.com vous propose de découvrir la jeune artiste en interview.

LES VIDEOS DU JOUR

Toute la semaine, jusqu'à vendredi, Jean Corti en vidéos

L'ALBUM DE LA SEMAINE

______________________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne

La Casa à Pique et Coeur
Hier Nougaro, demain Newgaro, une émission de Didier Varod
Concert privé d'Olivia Ruiz à Ce soir ou jamais sur France 3
Arte Live Web, Nicolas Jules aux Trois Baudets
Imbert Imbert aux Trois Baudets sur Arte Live Web
Chanson Boum : Hélène Hazéra avec Xavier Merlet
Julien Baer avec Yves Calvi dans les archives de Nonobstant
Le Pont de l'été d'Isabelle Dhordain avec Anis
Musicalement vôtre de Pascal Pareti
On connaît la musique de Thierry Lecamp sur Europe 1
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Acoustic/TV5
Sous les étoiles exactement de Serge Levaillant sur France Inter
La prochaine fois je vous le chanterai
de Philippe Meyer sur France Inter
Fréquence Libre et Espace Musique de Radio Canada
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

____________________________________________________________________________________________________________________

jeudi, 11 juin 2009

Monsieur Roux Interview

jeudi, 29 mai 2008

Monsieur Roux, le clip "P'tite Pouff" extrait de l'album "Ah si j'etais grand et beau"

Clip 1 "P'tite Pouff" extrait de l'album "Ah si j'etais grand et beau" Sortie le 26 mars.
http://www.monsieurroux.com
http://www.atmospheriques.com