Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 août 2019

Le meilleur de 2018/18 - Les Ogres de Barback, Amours grises et colères rouges

jeudi, 21 mars 2019

Le clip de la semaine - Les Ogres de Barback - "P'tit coeur"

dimanche, 17 mars 2019

Le clip de la fin de semaine - Les Ogres de Barback - "Si tu restes"

samedi, 16 mars 2019

Les Ogres de Barback, avec Danyèl Waro - "La mauvaise réputation"

Découverte : les Ogres de Barback (INA, 1998)

vendredi, 15 mars 2019

Les Ogres de Barback - "La Rochelle" [version "en chantier"]

Extraits de session d'enregistrement, de séances de travail... voici donc une version non définitive, une version "en chantier" de "La Rochelle". [avec Eyo'nlé - cuivres, chant et chœurs, et Tarek Maaroufi - batterie, percus] Extrait de "Amours grises & colères rouges", nouvel album studio. Sortie le 15 mars 2019 [Irfan, le label]

dimanche, 18 mars 2018

Les Ogres de Barback [avec Pierre Perret, Tit' Nassels, Reno Bistan] - Blog Vidéo 2014 - Etape 13

lundi, 09 novembre 2015

Frédéric Fromet [avec Les Ogres de Barback] - "Je suis bobo"

Les Ogres de Barback Ft. Frédéric Fromet, Debout sur le Zinc, Timike - Blog Vidéo 2014 - Etape 2


Les Ogres de Barback Ft. Frédéric Fromet... par InterSessions

samedi, 18 avril 2015

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 avril (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Édith Piaf : 1936/1945

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Le film de la fin de semaine : La Môme

Le clip de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy - Oiseau malin

L'album de la semaine - Klô Pelgag : L'alchimie des monstres

Les vidéos du jour : Jeudi et vendredi avec Renaud Papillon Paravel. Et une fin de semaine avec Edith Piaf à l'occasion de l'expo du centenaire à la BNF.

A la une

Culturebox - Bernard Lavilliers et Patrizia Poli sur scène à Bastia avec des titres inédits

C'est une histoire d'amitié qui prend corps sous nos yeux. Bernard Lavilliers avait envie de mettre en scène Patrizia Poli. La chanteuse corse a accepté sans hésitation. Le résultat ne pouvait être qu'une invitation au voyage. Caminendu qui signifie "en marchant" sera jouée au théâtre de Bastia le samedi 18 avril 2015. Attention représentation unique.

19 avril

Le Monde - Les artistes mieux accueillis dans les cafés

Des musiciens comme La Grande Sophie, Sanseverino ou Massilia Sound System ont fait leurs débuts dans des bars. Derrière cet aspect convivial et chaleureux, se cachent souvent des pratiques peu satisfaisantes autant pour les cafetiers que pour les musiciens.
Visite guidée de l’exposition évènement de la Bibliothèque Nationale  : « Piaf », sous tous ses aspects, dans un joyeux bric à brac de souvenirs... et avec un casque aux oreilles.
 
 
Une exposition se tient à la Bibliothèque nationale de France en l'honneur de la célèbre chanteuse. L'occasion de redécouvrir une artiste aux multiples facettes.

18 avril

Nos Enchanteurs - François Puyalto, ovni jubilatoire

Pourquoi se priverait-on de citer in extenso Emily Loizeau à qui ce bassiste doit déjà ses irruptions improbables au-devant de la scène ? De quoi, sans aucun doute, lui donner l’audace et l’envie de s’adonner au plaisir des mots. Alors voici : « Chaque chanson de ce garçon est un ovni jubilatoire et ciselé. Ciselé dans une toile où  le jazz, le rock, le moyen-âge et l’Afrique font une énorme chouille. Une chouille où on a tous les droits, où les mots planent au dessus de l’eau comme des oiseaux volant vers les pays chauds avec devant, comme figure de proue, ce drôle de pâtre excentrique et calme qui viendrait de se réveiller d’un long rêve étonné… » C’est joliment écrit, il faut en convenir, mais c’est surtout un élégant passeport vers une reconnaissance d’auteur. Le musicien, lui, ne manque pas de créativité, de goût des autres surtout

C'est déjà ça - La Zaza a la gouaille groovy, l'Igit a le blues d'ici

Le public de Barbey a été plongé hier soir dans deux univers très différents, entre les goualantes de Zaza Fournier et le blues-rock d'Igit.

17 avril

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

Le blog de Fred Hidalgo - Du rêve à la réalité « Alors… Chante ! »… au Café du Canal 

C’est l’histoire d’un impossible rêve devenu réalité… ou en passe de le devenir. J’avais conté ici la façon dont une certaine politique ennemie de la culture vivante avait mis fin au rêve du festival Alors… Chante ! de Montauban de fêter cette année sa trentième édition. Finalement, ça ne sera que partie remise, mais ailleurs, en d’autres terres plus aimables pour la chanson. À Castelsarrasin, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne. À Castelsarrasin, où selon Pierre Perret y a du tabac, y a du raisin : « C’est pas du havane il s’en faut / Et le vin c’est pas du bordeaux / Mais les gens y sont accueillants / Et j’en connais de bien vaillants… » La preuve !

16 avril

Hexagone - Retour du printemps : Plaisir du Printival !

Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 15 au 18 avril. Allez je délaisse Toulouse une petite semaine et je t’emmène du côté de Pèzenas. Le Printival : mon festival préféré (avec Musicalarue). Une belle programmation, bien sûr. Et une superbe ambiance : alchimie réussie de convivialité, de proximité et d’amour de la chanson. C’est une belle adresse !

Nos Enchanteurs - Denez Prigent, son jardin enchanteur

S’il y a un reproche, un seul, à faire sur ce disque, sur le livret plutôt, c’est de ne pas avoir traduit les textes en français. C’est forcément un choix. Mais tous ne parlons pas forcément breton, pas même ces critiques qui se parent d’un nom finistérien. Ça a beau n’être qu’une somme de chanson d’inspirations et de thèmes traditionnels, des gwerz (complaintes), on aime savoir ce qu’on écoute, vivre un peu ses complaintes tragiques qui peuplent l’art de Prigent.

Télérama, Denez Prigent : Enchanting garden Ul liorzh vurzhudus

Ressourcé aux voyages et à la scène, le chanteur breton Denez Prigent revient de douze années de silence discographique avec des compositions neuves, enracinées dans un imaginaire celtique métisse et fécond. Ses gwerz mutent ainsi au contact d'effluves orientaux et de couleurs méditerranéennes, entre rythme grec, violon tzigane et frappes andalouses. Les percussions (daf, ­cajon, bendir...) cultivent la bohème.

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

15 avril

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût aussi sont goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

RFI - Alain Chamfort renoue avec l'envie, Nouvel album

Il aura fallu attendre plus d'une décennie pour qu'Alain Chamfort sorte de nouveaux morceaux originaux. En s'entourant du décidément inspiré Frédéric Lo – à qui l'on doit beaucoup pour le majestueux Crève Cœur de Daniel Darc – et de son fidèle parolier Jacques Duvall, cet éternel romantique fait la part belle aux sonorités eighties. Un disque éponyme qui s'inscrit dans la continuité.

14 avril

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Nos Enchanteurs - Bobin, Fèvre, Vivares, l’évidence d’un trio

« L’insurrection poétique », 2 avril 2015, théâtre de l’Ourdissoir à Lavelanet (Ariège), par Cécile D.

La scène est sobre, intime : une table, une petite lampe rouge allumée, des guitares, trois sièges, trois micros, des câbles et deux enceintes… Les deux musiciens entrent en scène et ouvrent par leurs accords la voie aux rimes si spécifiques de Nougaro, lus par la voix singulière, soufflée, presque rauque de Claude Fèvre (elle nous dira à la fin du concert qu’elle l’avait perdue il y a quelques jours…). « Il serait temps que l’homme s’aime »… « Assez ! » Le ton est donné, le trio est en scène et nous embarquera sans répit dans une insurrection poétique et musicale qui parle au cœur et au ventre.

Nos Enchanteurs - Jeanne Cherhal, émotions intimes

Jeanne Cherhal, 21 mars 2015, festival Avec le Temps, Espace Julien à Marseille,

Elle fait partie de ces femmes qui savent tout réussir. Belle et talentueuse, elle joue du piano, écrit ses textes, compose ses musiques, vient d’enfanter cet automne et est déjà repartie en tournée pour cet album, Histoire de J, qu’elle chantait déjà sur scène avec son joli ventre rond. Avec toujours ce mélange d’émotions intimes, d’engagements et d’humour qui le rende universel.

RFI - Renaud Papillon Paravel, hors cadre et fier de l’être, Nouvel album, La Langue de la bestiole

Pas sûr que La Langue de la bestiole change grand-chose au statut de Papillon Paravel : celui d’un autoproclamé "chanteur mal entendu", qui poursuit son chemin de voix dans une relative indifférence médiatique. Dommage, car le bonhomme construit depuis maintenant 5 albums, un univers à nul autre pareil. A la fois planant et féroce, tire larmes et rentre-dedans. Où le parler-chanter d’avant le slam répond aux écrins soniques les plus soignés. Un univers qui a notamment séduit Charlélie Couture, qui signe ici un texte. Rencontre avec un chanteur au flow calme.

13 avril

Hexagone - Bastien Lallemant : La maison haute

Une photo noir & blanc, floue, un peu cramée. Crédit Clément Deuve. Extérieur nuit. Gros plan sur le personnage principal, la clope à la main et le regard ailleurs. Le personnage principal sur ce cliché qui donne le ton du disque, c’est Bastien Lallemant. Il prend la pose pour son nouvel album intitulé La maison haute, sorti au début du mois de mars. Un petit bijou.

Nos Enchanteurs - Alors Chante, une sortie de tunnel en septembre ?

10 avril 2015, Communiqué de presse signé de l’association « Chants libres » et « Abacaba »,

Une association, c’est avant tout l’énergie farouche de quelques bénévoles, nous le savons, pour peu que nous ayons pris un jour des responsabilités dans ce type de gouvernance… Dans la tourmente, les rats quittent le navire, il faut bien l’avouer. Et l’on se retrouve non seulement éprouvé par l’obligation d’écoper mais aussi, et plus encore, par l’abandon des rameurs.

Nos Enchanteurs - Face à l’amertume, tous en Seine !

Pile entre la Dame de Canton, ex-jonque chinoise, et le Bateau-phare, temple de l’électro, El Alamein c’est bien plus qu’un gros bateau amarré au pied de la Bibliothèque Nationale. C’est, à l’extérieur, un véritable jardin flottant, jungle luxuriante et indomptée. C’est, dans la cale, un incroyable et chaleureux capharnaüm mêlant vieux mobilier défraichi, tableaux improbables, objet hétéroclites aux murs, masques africains et instruments de musique à la jeunesse envolée… c’est surtout un putain de beau lieu de vie, une chapelle dédiée à la chanson, un havre de convivialité et de chaleur humaine.

Nos Enchanteurs - Collectif 13, melting-potes, pot commun

On vient de les voir au Divan du monde et ils sont, pour un bout de temps, pour une grosse poignée de dates, sur les routes. Eux, c’est le Collectif 13. Pourquoi 13 ? Parce qu’il s’est créé en 2013, parce que certains d’entre eux viennent des Bouches-du-Rhône, parce qu’ils ont mis treize chansons sur ce premier album et qu’ils sont, semble-t-il, treize sur la route. Peut-être aussi parce que, dit-on, ça porte bonheur.