Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 septembre 2017

L'actualité de la chanson française du 15 au 31 août

Le clip de la semaine : Camille - Seeds

L'album de la semaine : François Corbier, Preque parfait

Les artistes de la semaine en vidéo : François Corbier, Motivés!, Bernhari, Marine Futin

Colette Magnyfique du 6 au 21 octobre 2017 - Paris/Montreuil

BERNHARI

RFI - Bernhari, romantique écorché

La pop vaporeuse et mélancolique du Québécois Bernhari monte très haut en altitude et en extase. Signé cet été par Arista, un des labels de Sony France, Bernhari publiera à l'automne un EP qui puisera dans ses deux excellents albums déjà sortis du côté de la Belle-Province.

Cela fait quelques mois qu'on le suit de près : une prestation lors du dernier Coup de cœur francophone à Montréal, un show case au Divan du monde à Paris et un concert au festival de Tadoussac. À chaque fois, un emballement décuplé à son égard. Même emphase scintillante, même intimité tumultueuse. Et la sensation tenace que ce garçon-là n'est pas de la race des tièdes.

MOTIVES

Longueur d'ondes - Motivés, Vent debout

Deux décennies plus tard, Les Motivés remettent le couvert et pensent bien changer l’avenir pendant qu’il en est encore temps. À la fois groupe et mouvement citoyen appelant l’individu à se réapproprier son destin politique, que reste-t-il aujourd’hui des braises sur lesquelles souffla ce vent de démocratie avant le cataclysme du 1er tour de la présidentielle en 2002 ? Mouss du groupe Zebda éclaire notre lanterne à ce sujet.

MARINE FUTIN

Marine Futin - Le 21 septembre, à A Thou Bout d'Chant

Energique et rafraîchissante, Marine Futin présente son tout premier album "Qui danse", dont elle est compositrice, chanteuse et guitariste.

Nouvelle venue sur la scène pop francophone internationale, Marine Futin s’inscrit dans une lignée rare des chanteuses qui attachent autant d’importance aux textes qu’aux accompagnements. Elle propose un répertoire totalement acoustique et fondamentalement moderne.

Marine Futin – Qui danse

La Bisontine Marine Futin est une expatriée. De New York où elle habite depuis trois ans, elle envoie, via Facebook, des tranches de sa vie américaine, faite de concerts… et de compositions. Elle publie aujourd’hui son premier album, Qui danse, des paroles en français, piquantes ou mélancoliques, qui se lovent dans des ambiances jazzy.

CORBIER

Chat 20 minutes - François Corbier: «Mon nouvel album est dédié à mon camarade Cabu»

Mon nouvel album semble mieux accueilli que les précédents. Il semble qu’on accepte que je ne m’adresse plus aux enfants.

Je me suis entouré de musiciens de grande qualité: Eric Gombart, David Gorthcinski, Alain Chapelain, Matchito et la prise de son a été réalisée par Patrick Balbin. 

À ce jour je n’ai eu que des compliments pour ce nouveau CD, du coup je suis déjà sur un futur nouvel album!

BARBARA

Télérama - En exclusivité : un inédit de Barbara, tiré de son album perdu “Lily Passion” !

Cette chanson-là, personne ne l’a encore entendue. En tout cas pas comme ça : “Bizarre”, déambulation à l’esprit jazz et enfumé, est extrait de l’album studio de “Lily Passion”, resté inédit depuis 32 ans. Il sortira le 6 octobre, enfin ! En attendant, découvrez cette chanson, en avant-première, pour Télérama. 

MARC ROBINE

Fred Hidalgo - Le colporteur de chansons

Il y a des dates impossibles à oublier : le 26 août 2003 est de celles-là qui marquait, avec la disparition de notre ami et collaborateur Marc Robine (à l’âge seulement de 52 ans), une perte irréparable pour la chanson française. Les médias n’en parleront pas davantage cette année que les précédentes, le « métier » restera fort discret à son sujet, mais les uns et les autres – du moins les vrais « pros » – savent combien la collectivité nationale est redevable à Marc Robine de son action sans pareille de préservation de notre patrimoine chansonnier.

LES INROCKS

Baptiste Vignol - Souchon les a tué

30 août 2017. Dix ans que ce blog palpite, jour pour jour. La parution récente d’un hors-série des Inrockuptibles consacré aux « 100 meilleurs albums français » fournit donc l'opportunité de marquer cet anniversaire. Car la musique made in France (chanson, rap, rock, électro, pop et tout ça) vue par les Inrocks, ça doit pouvoir susciter quelques lignes tant le magazine cultive pour la variété française un mépris tenace qu’il tempère à coups de postures démagogiques et d'élans fleurant bon le snobisme absolu d’un certain « épicentre parisien » dont parlait Étienne Roda-Gil. La rédaction des Inrocks vient ainsi de consacrer comme disque roi de son « top ultime » MELODY NELSON du dieu Gainsbourg.

ANNE SYLVESTRE

Télérama - Anne Sylvestre : “Dès le début, j’ai posé un problème”

Ses “Fabulettes” poétiques ont marqué des générations d’enfants. Mais Anne Sylvestre est surtout une auteure visionnaire, profondément humaine, dont les textes pour adultes, injustement méconnus, sont parmi les plus beaux du répertoire français. Nous l’avons rencontrée avant qu’elle ne fête en octobre soixante ans de chanson sans concessions.

ISABELLE AUBRET

Baptiste Vignol - Grande dame

Isabelle Aubret. Sa voix séraphique, comme l’écrit Alister pour parler, dans Schnock, de son interprétation de la chanson C’est ainsi que les choses arrivent, musique de Michel Colombier, texte de Charles Aznavour, dans le générique final d’Un flic de Jean-Pierre Melville. Voix d’ange ou de sirène, scandaleusement ignorée par les tenants du bon goût qui, n’ayant jamais écouté CASA FORTE, son 33 tours culte de 1971 dans lequel elle s’abandonnait au souffle de la bossa brésilienne, n’ont qu’Édith Piaf, Juliette Gréco et Nana Mouskouri à la bouche pour évoquer les immenses interprètes féminines de la chanson francophone. 
 
HELENE MARTIN
 

C’était le 24 Décembre 2016, avec un flash back sur les chansons et les artistes qui laissent une trace tatouée à vie dans la mémoire… Bien sûr avant il y avait eu Tino Rossi et Petit papa Noêl, Luis Mariano et Mexico-ooo, et surtout Stéphane Golmann et ses Actualités, chantées par Montand, accompagné par la guitare de Crolla… C’était l’enfance… Avec Hélène Martin, j’avais  grandi… Et aujourd’hui, c’est l’occasion de retrouver quelques unes des très belles pages de chansons dont j’ai parfois du mal à retrouver l’équivalent aujourd’hui… Hélène Martin  est chez EPM.. Et Puis Martin, c’est bien ça ?

MELISSMELL

Le blog du doigt dans l'oeil - Musicalarue : rencontre avec Melissmell

Quelques premières nappes de clavier sobres moutonnant sur un jeu de batterie acéré et de guitare discrète, c’est face aux applaudissements du public que malgré l’absence imprévue d’un des deux guitaristes, l’artiste Melissmell et ses trois musiciens abordaient la scène du Théâtre de Verdure samedi 12 aout, pour y faire monter une crue d’émotions contraires, plus turbulentes les unes que les autres, propres à commotionner le cœur. Certes, Melissmell n’est pas de celles et ceux que l’on vient écouter par hasard, tant l’artiste a esquissé tôt les couleurs de son monde et profilé le sens de son chemin. Pourtant un festival comme Musicalarue reste un lieu privilégié offrant l’occasion de découvrir des artistes auxquels on ne prend pas toujours le temps de s’intéresser autrement.

BURGALAT

Baptiste Vignol - Chanteur obscur?

... Sorti en mai, LES CHOSES QU’ON NE PEUT DIRE À PERSONNE, doit être son six ou septième album studio. Un disque longue durée, 67'48, composé de dix neuf titres, dont six splendides plages instrumentales (Tombeau pour David Bowie…) – les deux premières lançant l’échappée pour 6’50 d’ouverture sans blabla! Inimaginable ailleurs. Mais il faut signaler que l'homme aux lunettes seventies dirige son propre label, Tricatel, depuis 1995. Ces chansons neuves sont pour neuf d'entre elles « parolées » (comme dirait McNeil) par d’autres auteurs, compagnons de voyages et de poésie blanche, épineuse et lucide.

SOUCHON

Un été en Souchon. "Rio Grande" par Eddy Mitchell (1993)

Alain Souchon a souhaité que l'on parle aujourd'hui d'une histoire très française, quelque part en Amérique ou en Alsace. Et d'un chanteur qui n'est pas si loin de lui...

Un été en Souchon. "Ta douleur", par Camille (2005)

L’incroyable forme inventée par Camille impressionne Alain Souchon.

Un été en Souchon. "Salut les amoureux" par Joe Dassin (1972)

Le choix du jour d'Alain Souchon: un des plus grands classiques créés par Joe Dassin, avec des paroles de Claude Lemesle.

Un été en Souchon. "Vies monotones" par Gérard Manset (1984)

Tout l’été, Alain Souchon choisit des chansons qui le fascinent ou qu’il admire. Et, ensemble, nous explorons leur histoire, leur résonnance dans notre mémoire, l’épopée de leurs créateurs. Mardi, "Vies monotones" de Gérard Manset. 

Un été en Souchon. "Filles faciles" par Jean-Jacques Goldman (1987)

Alain Souchon a choisi une chanson émouvante et fraternelle de son ami Jean-Jacques Goldman.

Un été en Souchon. "Ordinaire" par Robert Charlebois (1971)

Alain Souchon évoque aujourd’hui son ami du Québec qui parle crument les questions que se pose un chanteur populaire.

Un été en Souchon. "Si on chantait" par Julien Clerc (1972)

En évoquant un des plus grands classiques de Julien Clerc, Alain Souchon rend hommage à un grands paroliers français, Etienne Roda-Gil.

lundi, 24 octobre 2016

C'est déjà ça - Melissmell: "Le monde ne m'étonne plus"

Avec "L'Ankou", elle frappe un grand coup. Dans son troisième album, Melissmell trouve le juste équilibre entre rage et douceur, rock et ballade sous tension. Loin d'être apaisée, sa poésie gagne en altitude et puissance.

On ne niait pas la force. Cette sourde douleur qui semblait animer la jeune femme éructant sa colère, gueulant son constat délétère, hurlant ses élans. Un peu trop pour être vraiment audible, finalement. Cabossée par la vie, Melissmell a gagné elle-même tout ce qu'elle est aujourd'hui. Ses deux premiers albums, électrique puis acoustique n'en restaient pas moins parfois difficilement accessibles, torrents étouffants.

Lire la suite
_____________________
_____________________

mercredi, 28 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 16 au 22 septembre

Le clip de la semaine - Olivia Ruiz - Mon corps mon amour

Souvenir de Matthieu Côte

A LA UNE : MELISSMELL

RFI -Melissmell, le chant de l'âme

Melissmell est une humanité d'un bloc. Elle publie L'Ankou, un troisième album très rock, autour duquel rode la mort. Atteinte par une maladie orpheline qui lui détruit ses intestins et d'un trouble bipolaire qui l'amène souvent dans des gouffres, elle se livre sincèrement. Rencontre.

YOANNA

Nos Enchanteurs - « Marre Mots » : Yoanna et Quillion travaillent l’émotion

Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.

ISABELLE AUBRET

Nos Enchanteurs - Les adieux arrivés d’Isabelle Aubret

C’est un disque particulier, soigné, pensé plus encore que les précédents. Encadré par deux titres « utilitaires », signés Lemesle, qui peuvent logiquement être moins intéressants. Et le sont. Le premier pour l’entame de son récital unique de ce 3 octobre 2016 à l’Olympia. L’autre, forcément plus émouvant, au moins pour son public fidèle, pour nous faire ses adieux"« Vous m’avez portée tant et tant / Qu’à l’heure de quitter la scène / J’emporte un merveilleux cadeau / Le bleu de la chaleur humaine / Dans les plis rouges du rideau". Car ce disque est son dernier, au sens d’ultime. Dernier disque, dernier Olympia, dernière tournée Age tendre puis la gueule de bois : la chanteuse respecte son âge et en tire conclusion autant que révérence. Sous une chevelure toujours aussi blonde, ses rides nous rappellent qu’Isabelle Aubret chante depuis 57 ans déjà (chanteuse d’orchestre au Havre en 1958 ; premier disque en 1961 ; deux fois Prix de l’Eurovision de la chanson ; sacrée « meilleure chanteuse du monde » par le Japon en 1980…). Faut-il dire que nous ne l’avons pas vue vieillir ?

RFI - Isabelle Aubret, dernier rideau

Porte-voix de Ferrat, Brel ou Aragon, Isabelle Aubret n'a jamais chanté pour passer le temps. Cette précieuse et généreuse interprète a toujours tranché dans le vif des mots. Elle sort aujourd'hui Allons enfants, son nouvel album avec notamment des textes de Claude Lemesle ou Georges Chelon, et entame début octobre à l'Olympia, un ultime tour de piste. Rencontre.

HEXAGONE

Le blog de Claude Févre - « Hexagone », Des paroles et des actes

Anne Sylvestre donc … Ce nouvel épisode de l’Histoire de la Chanson qui est en train de s’écrire pourrait commencer ainsi. Comme le montre la superbe photographie de David Desreumaux volée à la silhouette de cette chanteuse emblématique, veillant sur la nouvelle génération qui fait ses réglages pour le spectacle qui vient.

On ne saurait mieux faire, mieux dire en effet tant elle est plus qu’un talent d’écriture : une figure tutélaire qui continue, obstinément, généreusement, de se pencher sur la chanson. Celle qui éclot aujourd’hui, toujours plus riche et passionnante. Alors oui, cette soirée est un peu la sienne aussi …  et en filigrane la fête d’un couple absent, celui de Fred et Mauricette Hidalgo qui, avant David Desreumaux et Flavie Girbal, avaient donné vie  à leurs rêves …et pour longtemps ! Et c’était Anne Sylvestre en photo de couverture du premier numéro. Comme aujourd’hui. C’est elle, émue,  qui l’a rappelé ce soir et c’est un spectateur qui a nommé, bien trop discrètement, le nom de cette couverture : Paroles et Musique !  Si l’on devait exprimer un regret, au soir de cet émouvant  rendez-vous au Forum Léo Ferré à Ivry,  ce serait celui-là. Ne pas avoir entendu clairement énoncés ces noms, pour nous, essentiels. Ne pas avoir vu dans la salle quelques visages de cette brillante rédaction ou de ses collaborateurs. Allez, osons des noms… Comme on aurait aimé partager ce moment avec nos amis Yannick Delneste et Albert Weber, avec  Bertrand Dicale, Jacques Vassal, Michel Trihoreau, Marc Legras… avec Michel Kemper qui ne cesse depuis la disparition de Chorus, de croire  à un quotidien de la Chanson…  Oui, Fred et Mauricette, vous nous avez manqué ce soir !

BATLIK

RFI - Batlik poursuit sa route en toute indépendance

La session live avec Batlik pour son nouvel album XI Lieux.

Batlik est un anti-héros, formé à la rude école des performances dans les bars. Il a élaboré une écriture singulière et authentique. Aucune maison de disques n’a voulu de cet indépendantiste de l’art. L’enfant du 9-3 a fondé son label, À brûle-pourpoint, garant d’autonomie et de liberté. Batlik fustige la « bien-pensance », c’est-à-dire, explique-t-il, « tout ce qui fait l’unanimité ». Son nouvel album XI Lieux est l’occasion de revenir à l’orchestration guitare/voix de ses débuts. Il a pris en charge l’écriture, la composition, la réalisation, l’enregistrement et le mixage, conférant à ces onze titres une définition toute particulière.

MARC LAVOINE

Le Figaro - Les souliers rouges : le conte de fées de Marc Lavoine

Le chanteur est de retour, aux côtés de Cœur de Pirate et Arthur H, dans un conte musical. L'album est attendu le 16 septembre prochain.

Choisir entre l'amour et le succès, c'est le thème du premier conte musical, Les souliers rouges, de Marc Lavoine. Un registre inédit pour l'artiste de 54 ans, co-auteur de l'œuvre avec Fabrice Aboulker, son ami de toujours.

C'est déjà ça - Marc Lavoine et "Les souliers rouges": la beauté du diable

Quatre ans après son dernier album studio ("Je descends du singe"), Marc Lavoine adapte le conte d'Andersen qu'il chante avec Coeur de pirate et Arthur H.

FRED METAYER

Le blog de Baptiste Vignol - Du côté de chez Fred

Composé de dix chansons à l'étoffe inusable, l'album s'intitulait LA MORSURE — bon titre tant c'est précisément l'effet que procure sa voix juste et sans manière, tranchante comme un canif. S'il s'était adjoint les services de Miossec pour quatre morceaux du CD, c'était pure coquetterie puisque Fred Métayer a l'écriture folk et frondeuse qui colle à son personnage, celui du passager mal à l'aise dans la foule, toujours en partance, et dont les blessures personnelles autant que la rébellion contre une société qui vous broie semblent être le moteur.

CAMELIA JORDANA

Culturebox - Camélia Jordana revisite en musique le roman "Jules et Jim"

Camélia Jordana sera en tournée en France dès le mois d'octobre 2016. Avant, elle a choisi de donner une nouvelle représentation de sa lecture musicale de "Jules et Jim". La chanteuse en résidence au Havre, sera ce soir, jeudi 7 septembre, au Magic Mirrors, aux côtés des comédiens Niels Schneider et Paul Hamy. Une parenthèse enchantée.

PITIOT

Nos Enchanteurs - Thomas Pitiot dans la cour de récré

Chez Pitiot, tout le monde, toute la planète, parle à l’unisson. Uniformisation ? Non ! Si les codes sont bien souvent les mêmes (même les animaux se mettent au verlan, le parler et le braire à l’envers), les cultures se juxtaposent, s’additionnent, s’enrichissent. Sans être ni un catalogue de mentalités, de faits, de discriminations, à d’urgence corriger ni un truc lourdement moralisateur, ce disque (qui est aussi, vous vous en doutez, un spectacle – que notre consœur Catherine Cour vous a relaté en juillet dernier, lors du Off d’Avignon) est d’une actu brûlante. Parce que le vivre ensemble est le premier dégât collatéral de notre mal de vivre, de cette société bien trop libérale, égoïste, pour se soucier des autres.

DOREMUS

Le blog de Baptiste Vignol - Fils de

Le dernier Dorémus, EN TACHYCARDIE, a du cœur. Pas de ressassement ici ni de poses tape-à-l'œil, mais des chansons urbaines, sanguines, aussi belles que Paris quand on la voit s'allumer l'été depuis les marches du Sacré-Cœur dans la nuit tiède et marine. Des chansons qui racontent l'époque, les petites joies et les bonheurs (Marque ton stop que j't'embrasse), les angoisses (20 milligrammes), les relations bancales (Ton petit adultère), les rages, les défaites (Dernièrement) de celles et ceux qui avancent à voix basse, sur qui le temps qui passe finit par peser (La femme de ma vie) et pour qui l'existence n'a rien d'un clip à la con.

VERONIQUE PESTEL

Nos Enchanteurs - En scène, les noces d’argent de Pestel et de Barens

Parlée ou chantée, la voix de Pestel est rivage de tendre sagesse, de pure passion de l’autre : tout peut venir s’y échouer, pour mieux reprendre vie. « Le printemps se fera tout clair / Et mon amour ira dehors / Avec ses grâces jardinières / Et sa jeunesse à bras-le-corps »… Véronique Pestel est une des artistes les plus littéraires qui soient : par elle rien n’est gratuit. C’est grand luxe d’une chanteuse on ne peut plus populaire dans l’âme, qui fait de son art pur bijou. Elle vient de passer par ici, elle repassera par là : ne la manquez pas ! » Ce papier dont voici un extrait remonte à il y a douze ans et est toujours actuel.

dimanche, 18 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 septembre

Le clip de la fin de semaine - Scotch & Sofa - Ça ne m'amuse pas

Bien reçu.... merci : Maria Teresa et Moustaki Quartet, Pour un ami

A LA UNE : FACTEURS CHEVAUX

Télérama - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

Sourdant de la roche alpine, comme issu d'âges lointains, le chant du duo offre des moments sidérants.

Des urbains qui randonnent sur les pentes de la Chartreuse, les Alpins en voient tous les jours. Deux qui se mettent à chanter, c'est plus rare. Et quand ils produisent des harmonies remontant de la nuit des temps pour éclairer les environs, c'est un cas de signalement immédiat. Ainsi, les Facteurs Chevaux, vidant leur musette de chansons qu'on dirait rachetées pour trois sous à un ancien brocanteur et ensuite recyclées, customisées, mises en espace, font l'actualité.

Nos Enchanteurs - Facteurs Chevaux, le presque silence au pas, pas même au trot

Dans la production chanson, cet album tient, sinon de l’extra-terrestre, au moins de l’insolite, du pas vu pas entendu. D’ailleurs, eux-même le disent, en exergue sur la pochette de leur disque : « Pénétrer dans l’univers de Facteurs Chevaux risque d’ouvrir une brèche spatio-temporelle dans votre quotidien, sans certitude de retour à la normale ». Ils osent fortement vous suggérer l’équipement adéquat pour cette aventure : chaussures de rando, coupe-vent, gourde, fruits secs et bâton de pèlerin, tout pour les suivre « jusqu’au refuge où ils ont entassé guitares en bois, lampes de poche et vieux livres remplis de légendes et autres histoires à dormir debout ». La maison sous les eaux, prime opus de Facteurs Chevaux (Fabien Guidollet et Sammy Decoster, ce dernier étant l’auteur de l’album Tucumcari en 2009 et collaborateur du duo Verone), n’est pas disque à écouter au casque dans le métro, sauf à vouloir louper sa correspondance, à fuir intentionnellement le brouhaha, à conspuer NRJ, à tailler la route bien au-delà du RER A.

Froggy's Delight - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

"Huit morceaux à la beauté noire réverbérée par l’écho minéral d’une église savoyarde"

A l’origine de cette promesse épiscopale, il y a un ancien espoir du rock et un blasé du goudron : Sammy Decoster et Fabien Guidollet. Tous deux saisis de la phobie du speed, ils s’en furent loin du monde, sans se connaître. Alors que Sammy cherchait à percer le mystère de la boisson verte à 55 degrés, il se retrouva sur les rivages d’un lac de montagne, là où on avait retrouvé la besace d’un moine Chartreux. C’est là qu’il rencontra Fabien, contemplant les doux froissements de la surface de l’eau.

PADAM

RFI - La chanson française s'ouvre au monde avec Padam

Ce groupe qui a pris racines dans le 18ème arrondissement de Paris voilà quinze ans, se montre toujours aussi vivace, porté par la voix éraillée de Nader, avec ses mélodies tourbillonnantes, ses portraits taillés dans la matière brute de l’âme, qui hurlent encore et toujours leur amour pour la vie. Padam mêle sa passion de la chanson française à celle des musiques traditionnelles. Jazz ou Java des îles, blues et rythmes endiablés d’Orient, valses du grand nord, mettent en couleur et en fête les textes de Nader, histoires d’amours tordues, de voyages et de rencontres, portraits satiriques ou drôles d’anti héros qui composent avec leurs travers. Ils viennent nous présenter en live leur nouvel album Les Primitives.

BERTRAND BETSCH

Froggy's Delight - Bertrand Betsch, interview

En ce mois de mai, Bertrand Betsch, désormais installé à Toulouse, était venu à Paris à l'occasion de deux concerts et d'une séance d'enregistrement avec Kiefer. Les contributeurs à l'opération de crowdfunding lancée par Bertrand Betsch, via son label Les Imprudentes, avaient reçu sa dernière production, La vie apprivoisée, quelques jours auparavant. Ce nouvel album, sans être déroutant pour qui connaît l'univers de Bertand Betsch, se révèle ambitieux et riche de surprises en particulier au niveau de sa production. Par un jour pluvieux, nous avons donc rencontré l'interprète de "Passer sous le métro" et de "Pas de bras, pas de chocolat" pour lui poser quelques questions sur ce nouvel album, son rapport à la scène, son label et ses autres projets.

J2D

Claude Févre - Julie 2 D, la petite voleuse de chansons

.... Donc voici Julie entourée des deux D, à  savoir David Meignan et Dominique Robert. Ces deux là qui s’acoquinent aussi quand Karin La Rouquiquinante chante, ont suivi, porté, encouragé le dé-tricotage de la jeune, fougueuse et dévastatrice Julie. Car si chanter les autres, c’est dans ses gênes, pas question de se soumettre, d’imiter servilement ni les interprètes originaux, encore moins sa mère. Alors elle s’empare des récentes comme des plus anciennes et vous fait sa rébellion ! C’est décapant et tout bonnement  réjouissant, jamais attendu !  Elle casse les rythmes, scandent entre raga reggae, visitent les mélodies pour faire siennes les chansons des autres et on aime furieusement cette audace, cette insolence de fille d’aujourd’hui.

MARVIN JOUNO

Nos Enchanteurs - Marvin Jouno : vue de l’intérieur

Chose promise, chose due. Dans une chronique de juillet, je vous écrivais : « Très belle découverte également de ces Francos 2016 : Marvin Jouno. De la pop électro portée par des textes d’une très belle facture et un interprète magnétique (…). Promis, nous y reviendrons bientôt, juste le temps de nous procurer son CD, qui mérite une écoute attentive ». Comme sur NosEnchanteurs, nous n’avons qu’une parole, le moment est venu de ré-aborder le sujet.

GAUVAIN SERS

C'est déjà ça - Gauvain Sers, à suivre de près

A 26 ans, l'auteur-compositeur interprète pointe le bout de son nez, de ses mélodies travaillées et de ses textes à la douce ironie. Fils de Renaud et Souchon, frangin de Dorémus: Gauvain Sers séduit d'emblée

"Pourvu". En une seule chanson, il éveille l'attention, le plaisir, la connivence et l'émotion sans forcer. Le cahier des charges de la fille idéale n'est certes pas un canevas nouveau, mais parvient à le renouveler en douceur, avec tournures et références à lui. Quelqu'un qui aime Darroussin, la voix de Gérard Darmon et Allain Leprest, ne peut pas être mauvais.

MELISSMELL

Nos Enchanteurs - Melissmell, le coup de l’Ankou

Photo au gros grain, sobre et élégante typographie. Sur la même ligne, le nom de l’artiste et le titre de l’album, L’Ankou, qu’une croix mortuaire sépare. L’Ankou n’est pas la mort en elle-même, seulement son serviteur. Dans l’héritage breton de la mythologie celte, son rôle est de collecter dans sa charrette grinçante les âmes des défunts. On dit que celui qui aperçoit l’Ankou meurt dans l’année…

HURLEMENTS D'LEO

Le blog de Norgert gabriel - Entretien avec Les Hurlements d’Léo

Le 26 juin 2015, trois membres des Hurlements d’Léo nous avaient accordé un entretien pour parler du double album que le groupe sortait en hommage à Mano Solo, et qu’ils partaient défendre pour plusieurs dates de concert

Retrouver le groupe une année plus tard, à l’occasion d’un de ses derniers concerts de cette tournée spéciale, où il n’interprète pas ses propres compositions, mais celles d’un artiste dont l’œuvre l’a bien sur influencé, mais a touché tellement de cœurs, était pour nous une évidence et un vrai plaisir. Plaisir visiblement partagé par une audience dans laquelle se croisaient deux publics, celui de Mano Solo et celui des Hurlements, pour se joindre l’un à l’autre, l’instant d’un hommage ou, -qui sait- pour se confondre et se retrouver à l’avenir. A l’instar de l’album qui comporte de nombreux duos avec des artistes talentueux, ce concert accueilli sur scène quelques invités (Melissmell, Arno Futur, Fredo des Ogres de Barback avec ses musiciens), tous heureux de venir enrichir la formation musicale et de partager ce moment fort en émotion, intensité et énergie. Quelques temps après la fin, c’est un quatrième membre du groupe, Renaud (dit « Reno », contrebasse) qui n’avait pu être présent lors du premier entretien, qui acceptait de prendre la parole pour répondre à quelques questions.

samedi, 02 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 27 avril au 3 mai (mise à jour)

Les vidéos du jour :  Jeudi avec Circé Deslandes. Vendredi avec Patachou qui vient de décéder. Et la fin de semaine avec Alexis HK.

Le concert de la fin de semaine - Renaud : La chetron sauvage / Concert live au Zenith (1986)

L'album de la fin de semaine - Archives BNF : Patachou chante aux variétés

L'album de la semaine - Bastien Lanza : 2h du mat

Le clip de la semaine - Bastien Lanza - 2h du mat'

A la une :


La Bague à Jules, Voyage de noces, Maman, papa : Patachou était chanteuse, une interprète rigoureuse, à la voix sensuelle et vibrante. Mais elle était bien plus : partageuse, traqueuse de talents, aventureuse, femme de cabaret, étoile d’une France identifiée à sa vie nocturne autant qu’à son sens poétique. Henriette Ragon, dite Patachou, a quitté le monde des vivants, le 30 avril.
 
2 et 3 mai
 
 
Une petite chronique sur les deux derniers jours du Printival. Et, en toute logique, on commence par le dernier : le samedi, jour de marché. De la vie, de l’accent, des couleurs, des odeurs : j’aime bien ces moments là. En remontant le cours Jean Jaurès on entend quelques phrases définitives le long des étals : « Profitons des beaux jours et des bons moments car il y en a plus derrière que devant », « il n’y a que de la maladie dont on ne se remet pas, d’une déception ou d’un chagrin on se remet ! ». On arrive place Gambetta pour le concert de Dimoné à midi et en plein air. Très bonne idée de permettre aux Piscénois et aux touristes de passage de voir gratuitement et d’apprécier cet artiste pour qui ils n’auraient certainement pas pris un billet. Un superbe concert de Dimoné de plus en plus à l’aise sur scène et dans ses échanges avec le public.

C'est déjà ça - Au temps en emporte Cabrel

Francis Cabrel a sorti ce lundi 27 avril "In extremis", son treizième album studio. Douze titres sur le temps qui passe (vite), le monde qui tourne (mal), l'amour qui sauve (à peu près). Décryptage de la galette, chanson par chanson.

Nos Enchanteurs - Les Ogres : vingt ans et toujours le même appétit

Vingt ans ! Oui, comme dit la chanson « ça n’arrive qu’une fois seulement. » Alors ça s’arrose, ça se fête, ça se guinche. Ça fait en sorte qu’après coup on n’oublie plus ces instants-là, qu’ils soient gravés à la gouge ou au burin dans la mémoire du temps. Et, de ce côté-là, il faut dire que les Ogres de Barback ont bien fait les choses. D’abord ils ont partagé. Partagé leur joie, leurs musiques, leurs chansons, là où ils sont le plus à même de le faire : sur scène.

C'est déjà ça - Patachou ne chante plus

La chanteuse est morte hier à l'âge de 96 ans. Outre sa propre carrière d'artiste ("Chez Temporel"), elle aura marqué le monde de la chanson en tenant pendant plus de vingt ans un cabaret où elle a lancé des débutants comme Brel ou Brassens. Avec ce dernier, elle créa notamment la chanson "Maman, Papa".

Nos Enchanteurs - Patachou, 1918-2015

Se rendre Chez Patachou, à Montmartre, dès l’installation, en 1948, de cette ancienne dactylo devenue pâtissière aussi (d’où son surnom de « pâte à choux » ; son cabaret étant un local mitoyen de sa boutique), qui aimait chanter pour ses amis médecins des chansons de corps de garde, c’était, si peu que vous soyez un de ses riches clients, prendre le risque de repartir avec une demi-cravate. Castratrice de cravates, c’est ainsi qu’elle se lança, que le bouche-à-oreille fonctionna : ça devait être d’un vrai chic de se se faire couper un si viril instrument…

Le Monde - Mort de la chanteuse Patachou

Patachou, l'une des voix les plus gouailleuses de la chanson française d'après-guerre, qui avait tenu un célèbre cabaret parisien à Montmartre avant de se lancer elle-même sur les planches, s'est éteinte jeudi à 96 ans, entourée de sa famille.

De son vrai nom Henriette Ragon, Patachou, née le 10 juin 1918 à Paris, est morte à son domicile à Neuilly (Hauts-de-Seine), a annoncé son fils Pierre Billon à l'AFP, confirmant une information de France 2.

1er mai

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy en concert: chanter, c'est lancer des balles

Une semaine après le début de leur tournée-événement, le duo enfin rassemblé sur album et sur scène était à Angoulême. Plus de deux heures et demie d'un concert pantagruélique et léger, avec des pépins techniques et des impros craquantes, où défile un incroyable best of de quarante ans

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le cas caséeux de «The Voice»

.... une artiste hors norme, regard foudroyant, bouille et voix lumineuses, dont chacun connaît déjà le nom: Anne Sila. Samedi soir, pour la dernière épreuve de l'émission, Julien Doré est même venu lui donner la réplique. Et c'est l'ancienne Nouvelle star qui paraissait intimidée. Anne Sila survole son domaine, laissant toujours planer sur ses prestations comme une grâce mystérieuse suspendue par des battements d'aile impalpables. Elle sera si les petits cochons ne la mangent pas une grande dame de la chanson française. Ça tombe bien, Juliette Gréco tire enfin sa révérence.

30 avril

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Si nue Circé

Comme nulle ne le chante aujourd'hui, cette jeune femme moderne parle cru, de «bite» ici, de «boules» là, de «trous», de «cul», d'odeurs qui sentent aussi le remugle parfois et d'impatiences fondamentales avec dans la voix une langueur jamais monotone. «Je veux bien me fendre en deux/ Pourvu que ce soit dans tes yeux.» Qu'est-ce alors sinon de l'amour intégral? Voici sur un disque d'enfer quatorze bulles de rêves, de silences et d'espoirs («Il est là, le soleil!»...). Du nectar.

Nos Enchanteurs - Melissmell, l’énergie du désespoir

Dans la gueule du loup, 11 avril 2015, MJC Venelles (13),

Nous l’avions connue révoltée, hurlant d’une voix rauque si particulière, le poing levé, Aux armes… etc, cette Marseillaise « enculée par l’Internationale » (sic) qu’elle nous chante encore en fin de récital.

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Sud Ouest - Le Landais Guillo lance un appel pour financer la finalisation de son prochain album

En contrepartie de leurs dons, Guillo propose notamment un concert à domicile, un titre écrit et composé spécialement pour le donateur, ou encore un bond dans la dune en vrai, main dans la main au Pyla avec lui.

SOULAGE, mon nouvel album, pointe à l'horizon...

A la toute fin du mois de mars 2014, il y a un an déjà, j'ai rassemblé mes idées, mes notes, chargé mes guitares dans le coffre de la voiture, puis maquettes en poche j'ai pris la route du Far Est pour rejoindre l'antre du studio de David et Michaela de Fergessen, dans les Vosges, avec l'idée simple de donner un frère, une sœur, une suite à Super 8, mon dernier album paru en 2013 (en écoute sur Deezer) ...

Pendant dix jours et neuf nuits, nous avons posé des voix témoins, les premières guitares, du piano, quelques percussions, avons beaucoup discuté et bu du vin, décliné les ambiances et l'esprit de ces chansons qui vivaient alors dans ma tête...Naturellement, arrivés des quatre vents, les amis musiciens sont passés donner de leurs notes, de leurs voix, comme autant de souffle dans les voiles de ces titres qui ne demandaient qu'à prendre leur envol :

Voix : Fabien Boeuf (+ prises de son Violoncelle), Davy Kilembé, Jean-Marc Lemerre, Jérémie Bossone (+ guitares), Michaela Chariau, Laurent Cabrillat (Le Larron), Antoine Corriveau, Pierre-Yves Lebert, Nicolas Vitas, Olivier Daguerre, Alain Sourigues, Fox Kijango, Guillaume Barraband,  Bastien Lanza, Majid Kabdani, Valentin Marceau, David Cairol, Gérald Genty, Syan, Matthieu Askehoug, Arthur de la Taille...

29 avril

RTL - Bastien Lanza : découvrez 2 titres de son premier album dans le Grand Studio RTL

REPLAY - LE GRAND STUDIO - Bastien Lanza vient de sortir son premier album,"2h du mat" dont il interprète 2 morceaux, "2h du mat" et "À l'air libre" dans le Grand Studio. Découvrez "2h du mat" en vidéo.

Ptit Blog - Bastien Lanza en interview

Avant même de sortir son premier album, Bastien Lanza a déjà eu un beau parcours. Le jeune auteur-compositeur-interprète est passé par les Rencontres d'Astaffort, a chanté au sein du collectif Génération Goldman, et a fait les premières parties de Renan Luce, Irma, Joyce Jonathan et Francis Cabrel. Ce dernier a d'ailleurs pris sous son aile le jeune artiste en acceptant de chanter un duo sur son tout premier opus. Dans les bacs ce 26 janvier, 2H du mat' est un petit bijou d'écriture, parfois drôle, touchant, et présente un univers poétique. Bastien Lanza nous raconte comment il en est arrivé jusqu'ici !

Inconnu il y a quatre ans, Bastien Lanza a convaincu les contributeurs du label My Major Company d'investir pour le financement de son album "2h du mat". Il a ensuite assuré les premières parties de Joyce Jonathan ou encore Renan Luce, et figure sur la compilation "Génération Goldman 2" avec Sofia Essaïdi. Ensemble, ils ont enregistré une reprise du titre "Si je t'avais pas".
 

Son premier album, "2h du mat" sort le 26 janvier. A l'intérieur, parmi les 12 titres, le chanteur Bastien Lanza fait notamment un duo avec Francis Cabrel. Bastien Lanza est notre invité de midi. Découvrez sa belle voix, sa belle gueule et ses chansons d'amours impossibles

Le Dauphiné Libéré (décembre 2011) - Le chanteur Bastien Lanza prépare son premier album

Au printemps dernier, il s’était fait remarquer sur le web, par le site My major company : en deux mois, Bastien Lanza, avait collecté la somme de 100 000 €, nécessaire pour la production de son album. Un temps record jamais atteint par les artistes produits auparavant sous ce label.

28 avril

Le JDD - Francis Cabrel : "Le théâtre politique ressemble à un vaudeville"

INTERVIEW - Avec In extremis, Francis Cabrel signe un disque à la fois féroce contre les puissants et intimiste. Il en décrit le contenu pour le JDD, mais évoque aussi Charlie Hebdo et la politique.

Culturebox - L'album "In Extremis" de Francis Cabrel dans les bacs lundi 27 avril

Francis Cabrel est de retour sur les ondes radio avec "Partis pour rester", le premier extrait de "In Extremis", son nouvel album annoncé pour le 27 avril. Le chanteur dit aborder, à 61 ans, les "derniers lacets" de sa carrière avec l'envie de "dire exactement ce (qu'il) ressent, sans vouloir toujours accrocher un public d'une quinzaine d'années".

Le blog de l'Occitan - Quand Francis Cabrel fait chanter l’occitan « In extremis »

Francis Cabrel évoque dans son nouvel album « In extremis » la disparition de la langue occitane qu’il compare à celle des oiseaux. Le chanteur a l’accent revendiqué sortira son nouvel album le 27 avril. On y entendra le Corou de Berra.

Le Parisien - Cabrel : «Je me sens comme un débutant»

Francis Cabrel revient aujourd'hui en radio avec « Partis pour rester », premier extrait de son 13e album, « In extremis », qui paraîtra le 27 avril.

27 avril

Télérama - Europe 1 ressuscite le mythe Bashung

Avec beaucoup de tendresse et d'admiration, ses proches racontent l'interprète surdoué de “Vertige de l'amour”, mort il y a six ans.

Le Parisien - «The voice» : les réseaux sociaux s'élèvent contre la défaite d'Anne Sila

Quatrième année consécutive que «The voice», le télécrochet de TF1 sacre un homme. Lilian Renaud, le jeune fromager de Franche-comté a remporté 54 % des suffrages ce soir lors de la finale du concours musical de TF1. Un score sans appel. Anne Sila, candidate de Florent Pagny, grande favorite termine deuxième, avec 32 % des voix mais très loin derrière le poulain de Zazie.

Nos Enchanteurs - Lizzie, le risque d’un ailleurs

S’il est un premier album désiré, attendu, rêvé c’est bien celui-ci. Au moins sept bonnes années, pour ce que nous savons d’elle… peut-être davantage ? Parfois au bord de l’abandon, de la désespérance, Lizzie a pourtant tenu bon et ce que nous écoutons ici, maintenant, lui donne raison. Elle est allée au bout de ce désir légitime de voir ses chansons enjolivées des musiques qui l‘habitent, la possèdent, elle, depuis son enfance appliquée, les doigts posés sur les touches du piano.

C'est déjà ça - Les Hurlements d'Léo peaufinent leur copie

Le projet de reprises de Mano Solo s'épanouit à travers un disque, le 10 juin, bondé d'invités, et une nouvelle tournéeQuelques jours au vert pour mieux rebondir. Cette semaine, les Hurlements d'Léo se sont posés à Rouillac, en Charente, afin de donner de nouvelles couleurs à leur projet autour de Mano Solo. Déjà évoqué ici, cette belle et judicieuse aventure a déjà donné lieu à une quarantaine de concerts, avec le soutien de proches du chanteur disparu, dont son guitariste Napo Romera. Le spectacle a déjà fait ses preuves, mais cette deuxième salve prend une configuration un peu différente, sans Erwan Wallace, alias R1.Wallace, l'un des historiques de la bande, qui fait une pause.

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

jeudi, 07 novembre 2013

Melissmell, Rock n'roll

18:14 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : melissmell |  Facebook

mercredi, 06 novembre 2013

Mélissmell, La Colère

dimanche, 20 octobre 2013

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 octobre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Lisa Leblanc, prix du 1er album Télérama/France Inter

L'album de la fin de semaine - Les Fatals Picards : 7ème ciel

Le clip de la fin de semaine - Lisa LeBlanc : Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde

Le clip de la semaine - Melissmell, Déserteur

L'album de la semaine - Jeremie Kisling : Tout m'echappe

A la une :

Nos Enchanteurs - Lisa LeBlanc, Prix France-Inter Télérama premier album

Mercredi 16 Octobre, le prix du premier album de chanson francophone France-Inter Télérama a été décerné après délibération d’un jury composé de 5 lecteurs de Télérama, 5 auditeurs de France Inter, et un jury professionnel Télérama-France Inter. Délibérations dans l’après midi, avec débat très disputé pour finir par décerner le prix avec une voix d’avance à Lisa LeBlanc.

Cet album s'écoute sur Deezer

19 et 20 octobre

Nos Enchanteurs - Juliette, comme elle en parle

« Comme on nous parle » avec Juliette, France Inter, 14 octobre 2013,

 C’était lundi dernier, à 9 h, avec Pascale Clark sur ma radio. Notre Juju toulousaine est venue faire sa promo, plus exactement la promo de son dernier album, Nour, comme elle l’a déjà faite sur cette même radio le 20 septembre avec André Manoukian dans le rôle de l’interviewer. Bon, franchement il avait été difficile d’y saisir quelques remarques pertinentes sur la Chanson, y compris celle de Juliette, tant on nous y a abreuvés de plaisanteries, gaudrioles et pas toujours du meilleur goût !  Pourtant j’y avais cueilli une information de taille : Juliette recevra cet automne la Légion d’Honneur qu’elle accepte (si, si !) et que son « patron » (c’est ainsi qu’elle le nomme) lui remettra, à savoir Pascal Nègre.

Le Bien Public - Dijon : Jamait chante Guidoni

Un mois avant la sortie de son 5e album, Yves Jamait relève un défi avec le Théâtre Dijon Bourgogne : interpréter les textes de Jean Guidoni dans une mise en scène de Benoît Lambert.

Rossignols et crapauds - Tout un théâtre jubile en chœur

La retraite, ça se dit jubilación en espagnol, et dans le cœur de Rémo Gary ce mot a résonné le jour où il l’a appris. C’est pourquoi, parvenu à cet âge où la loi permet encore, pour plus très longtemps, de cesser le travail, il a nommé ainsi la fête organisée là où il vit, à Bourg-en-Bresse.
Sur la scène d’un théâtre de 600 places plein à craquer, ses amis du monde du spectacle (1) sont venus interpréter tour à tour une, deux ou trois chansons, ou dire des textes, comme ce remarquable Bal des pendus qu’Arthur Rimbaud écrivit à l’âge de 16 ans, dit ici par Brigitte Mercier et Valérie Guillon, ou les commentaires pleins d’humour accompagnant les facéties offertes sur écran géant par le frère cadet du récent « retraité », Luc Garraud.

France Inter - Lisa LeBlanc gagne le prix du 1er album France Inter / Télérama, 16 octobre 2013

C'est l'acadienne Lisa LeBlanc, 21 ans, qui gagne le Prix du premier album francophone parrainé par France Inter et Télérama !

Au Québec, elle est déjà un véritable phénomène de disque et de scène et son tube « Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde » est devenu l’hymne du printemps d’érable. Sur son premier album, elle conjugue ses textes en « chiac » (mélange détonnant d’anglais et de français) avec du blues, de la rage et de l’autodérision permanente.

18 octobre

20 minutes - Olivia Ruiz, une gitane magique

La première du spectacle « Histoire du soldat/El amor brujo » a lieu ce mercredi à la MC2..... La deuxième pièce, El Amor Brujo, est écrite par Manuel de Falla. Comme la précédente, elle est à la croisée des genres. Mais, ici, les rôles s'inversent. Olivia Ruiz, qui interprète Candela, une gitane amoureuse, va se jouer de lui en utilisant la sorcellerie pour reconquérir son amant. Sa performance devrait marquer les esprits : «C'est une sorte de Carmen des temps modernes» déclare Jacques Osinski. Marc Minkowski confirme : «Elle a fait un travail énorme. Elle chante juste et dans le ton, ce qui est remarquable. C'est aussi une très bonne danseuse. Je crois qu'on est tous les trois amoureux d'elle !».

Le Dauphiné Libéré - Grenoble : et Olivia Ruiz se mit à incarner “L’Amour sorcier”

..... Olivia Ruiz, petite chose fragile parmi les danseurs, se laisse alors emporter dans le tourbillon chorégraphique de Jean-Claude Gallotta. Fluide, devenue ample, gagnant en rythme comme en majesté, la chorégraphie cisèle une voix profonde et une… présence incroyable ! Soutenue par des musiciens que l’on sent plus à leur aise dans le classicisme audacieux de de Falla que dans la musique révolutionnaire de Stravinsky, l’artiste de variétés s’affirme en quelques instants avec une autorité naturelle dans le répertoire. Un triomphe…

Acédie Délétére - Olivia Ruiz calme sa tempête !

Olivia, c'est une longue histoire. La première fois que je l'ai vue en concert, c'était il y a 10 ans. J'en avais 16. Elle faisait une première partie dans une toute petite salle franc-comtoise. Sur la tournée de J'aime pas l'amour, en 2003-2004, j'ai eu l'occasion de la rencontrer plusieurs fois, avant ou après les concerts. Même chose pour la tournée suivante, la Femme Chocolat. La troisième tournée fût moins "fructueuse", car la plupart des concerts de Miss Météores ont eu lieu dans des grandes salles, et je me suis un peu moins déplacée.

Nos Enchanteurs - Carmen Maria Vega fada (et maso) de Vian

Vedette de « variétés », possible star-rock, évidente nouvelle diva, idole de notre ami et collaborateur Norbert Gabriel, telle est la lyonnaise Carmen Maria Vega : deux albums au compteur, jolies réussites et tout l’avenir pour elle. Le monde lui appartient que, déjà, elle se permet une pause, histoire de mettre sa voix au service d’un de ses auteurs fétiches : le dénommé Boris Vian.

Nos Enchanteurs - Le bonheur est dans le pré, cours y vite !

« Clé des chants » Varilhes (09), 12 octobre 2013,

Figurez –vous qu’en arrivant sur le parking complet,  j’ai bien cru en effet que les spectateurs avaient couru nombreux, assister à cette deuxième soirée ! J’ai vite déchanté (!!) …des spectateurs il y a en avait mais… pour le match de foot sur le terrain d’à côté !

Nos Enchanteurs - Trois becs et fines bouches (à l’Anne Sylvestre)

Les 3 becs, 12 octobre 2013, Le Sou de La Talaudière,

Eux se nomment Les 3 becs. Pas étroit, non. De larges becs qui avalent et recrachent (avec délicatesse et talent) tout Sylvestre, l’œuvre d’une grande dame. Qui, contrairement à une absurdité devenue vérité, n’est pas que la chanteuse pour enfants des Fabulettes. Elle passerait en télé et radios que la méprise n’aurait jamais pu prendre corps. Mais c’est vrai que les grands médias comme on dit sont œuvre de désintelligence. S’il est une absence encore plus scandaleuse que d’autres, c’est bien celle d’Anne Sylvestre. C’est tellement criant que c’en est censure, honteux boycott de médias ignares et crétins, crime culturel dans nom.

17 octobre

RFI - Quand Astaffort fait fort, De riches Rencontres

Créée en 1992 à l’initiative de Francis Cabrel à Astaffort, l’association Voix du Sud organise chaque année depuis 1994, les Rencontres d’Astaffort : des stages comme des ateliers créatifs autour de la chanson, réunissant de jeunes artistes indépendants, encadrés par une équipe de professionnels du monde de la musique et parrainés à chaque session par un artiste reconnu, cette année, Dominique A. Les 37e Rencontres ont eu lieu du 3 au 11 octobre dernier. Reportage.

RFI - Féloche, enfant migrateur, Silbo, second album

Féloche signe son retour avec Silbo, second album en forme d’escapade dans les souvenirs et les obsessions d’enfance du chanteur. Trois ans après La Vie Cajun et son bayou fantasmé, place à un mystérieux langage sifflé des îles Canaries, et à des collaborations épiques avec Rona Hartner ou avec la rappeuse culte Roxanne Shanté. Portrait d’un artiste en quête de ravissement perpétuel.

 
Chanson rock à l’ombre des cratères… Au début, en des temps forcément reculés, à l’heure ou le rock faisait Grrrr, eux formèrent un groupe, au doux nom de Mmmhh, se revendiquant non contre la chanson mais partie prenante, acteur de cet art. Même si cette chanson, en plein cœur de l’Auvergne, est forcément éruptive. Car tous les volcans ne font pas forcément le dos rond…

Varilhes (09), 11 octobre 2013,

A peine rentrée de Paris et de la finale de Vive la reprise, derrière chez moi, savez-vous quoi qu’il y a ? Y a un festival, oui, un festival Chansons nommé La Clé des chants, dans la petite bourgade d’à côté, entre Pamiers et Foix, à Varilhes (3000 habitants). Un peu de géographie ? Nous sommes dans le piémont pyrénéen, en Ariège, à une heure de route de Toulouse dont on connaît le vivier historique. Autrement dit très loin du gotha de la chanson qui s’est retrouvé il y a cinq jours seulement à la Maison de la Poésie. Peu de chance de croiser ici l’un des membres du jury.

Nos Enchanteurs - France Inter, le radio crochet…

Vous avez sans doute eu des échos du radio crochet que France Inter met en route cette fin 2013 . Il y a pas mal de courrier sur le site, des questions (dont la réponse est souvent dans le règlement que les questionneurs n’ont pas lu, c’est dommage, il est très complet) des interrogations légitimes, une petite synthèse ça ne peut pas faire de mal. Histoire de clarifier le débat, cet extrait d’interview de Didier Varrod résume bien l’idée de base.

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

16 octobre

Les Inrocks - Brigitte Fontaine : “Je suis une vraie chanteuse populaire, je voudrais que ça se sache”

Un nouvel album et un film sur elle. Brigitte Fontaine nous reçoit chez elle, sur l’île Saint-Louis à Paris. Au programme : l’ère du Verseau, un jeune, Valls et Sonic Youth.

Chansons que tout cela - Don Grand Jacques des Marquises

De Brel, chanteur fulgurant, « bête » de scène, acteur, on sait à peu près tout. Tant d’articles, d’émissions, de biographies et d’ouvrages divers y ont été consacrés. Le journaliste Fred Hidalgo, créateur du mensuel Paroles et Musique, du trimestriel Chorus et coéditeur du référentiel Grand Jacques de Marc Robine (1998) est bien placé pour le savoir. Avec L’Aventure commence à l’aurore, c’est aux toutes dernières années de vie de l’être humain qu’il s’intéresse, le simple habitant des Marquises, celui du bateau, de l’avion, du rêve impossible vécu, enfin, à l’autre bout du monde.

Crapauds et rossignols - "Pourquoi pas moi aussi ?"

Y a-t-il trop de chanteurs ? Comme le faisait remarquer très justement René Troin, dire « trop » quand il s’agit de catégories humaines est très dangereux, voire condamnable. Cependant, on a beau essayer de s’en défendre, la question peut effleurer l’esprit.
Les télé- et radio-crochets (France Inter s’y met aussi), concours et tremplins divers, fleurissent un peu partout. Le nombre de ceux qui cherchent à y participer est proprement ahurissant.

Chansons que tout cela - Jofroi se livre

Originaire d’un petit village de Wallonie proche de la frontière française, Jofroi franchira celle-ci de nombreuses fois, mais surtout courant 1994, en famille, pour s’installer à Cabiac dans le Gard. Déja, il chante depuis un quart de siècle pour les grands et pour les petits, et aux côtés de sa femme Anne-Marie, il va devenir l’incarnation du festival Chansons de Parole, de Barjac. Autoproduit au mois d’août dernier, ce livre très personnel*, De Champs la rivière à Cabiac sur terre, retrace son parcours de vie. D’artiste et d’homme.

Nos Enchanteurs - Redécouvrir (l’ensemble de) Nino Ferrer

« Tu te rends compte, j’ai écrit, composé et produit près de deux cents chansons, et les gens n’en connaissent que trois. » Deux chefs d’œuvre (Le sud et La maison près de la fontaine) et quelques amuse-gueules néo-yéyés (Les cornichons, Mirza, Le téléphon), voilà ce qu’il reste, pour le grand public, de la vie d’un homme, de la carrière de Nino Ferrer (1934-1998). C’est léger pour recomposer le bonhomme. C’est surtout oublier tout le reste, des pans entiers de son œuvre. C’est tout l’intérêt de ce coffret qui vient de sortir chez Barclay. En 14 disques serrés comme des sardines dans un spartiate boitier, la totale est effectivement rassemblée : enregistrements studios et live, albums bien sûr mais aussi 45 tours, même un disque consacré aux Gottamou, cette formation dont Ferrer fut bassiste et où il signa trois titres dont le fameux Oh ! hé ! hein ! bon !

20 minutes - Serge Lama, Etienne Daho, Stromae… Les Grands Prix Sacem dévoilés

EXCLUSIF – «20 Minutes» est partenaire des Grands Prix Sacem qui seront remis lors d’une cérémonie à l’Olympia le 25 novembre… Cette fois, il devrait accepter. Serge Lama recevra, le 25 novembre, à L’Olympia, le seul, l’unique, prix Spécial de la Sacem. En février, le chanteur avait refusé une Victoire d’honneur, vexé parce qu’il faisait partie d’une fournée de quatre Victoires d’honneur.

Nos Enchanteurs - J’ai ben gagné l’concours mais ça m’a couté cher

On peut toujours chipoter (comme nous venons de le faire ici à propos de Vive la reprise) les concours et leurs jurys, suspecter la forme et le fond, y déceler ou pas des petits arrangements, reste qu’ils sont, peu ou prou, « normaux ».

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Bel est Belin

Il a la voix boiseuse, et l'on compte peu de crooners en France qui cachent dans leurs cordes un tel instrument. La texture de ses textes, comme des bélinogrammes rédigés dans l'urgence, lui donnerait presque les traits d'un poète qui chante. «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays». Je répète: «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays» (Pauvre grue). Un rai d'espérance, mouvant, fuse pourtant de ses musiques sensuelles, fertiles en rêveries, dansantes et cadencées parfois. Des étoiles nouvelles. Le quatrième volet de sa quête discographique approchera-t-il Bertrand Belin du graal?

15 octobre

Crapauds et rossignols - "De la qualité de l’air et des paroles"

On l’a d’abord appelée « chanson à texte », puis « chanson française de qualité », elle est devenue ensuite « chanson de paroles », et aujourd’hui « chanson non formatée ». Sous ses diverses appellations, elle est passée des feux de la rampe glorieuse des cabarets parisiens et des music-halls à ceux moins prestigieux des Maisons des Jeunes et de la Culture, des centres associatifs, avant de finir dans la marge, dans ces « îlots » qu’on dit de résistance. De minuscules festivals en « fête à… », elle vivote à présent chez l’habitant, dans les « chant’appart »…

Nos Enchanteurs - Où vont les chevaux quand ils dorment…

S’il est un spectacle qui devait être créé à Ivry, c’est bien celui-là. Il y a une trentaine d’années, un des premiers ateliers qui allait initier les résidences chansons était celui d’Allain Leprest. Leïla Cukierman a poursuivi son oeuvre, d’autres créations ont suivi chaque année, et à la veille de passer le relais elle a bouclé la boucle avec ce spectacle de chansons d’Allain Leprest, réunissant un des plus anciens complices de Leprest, Romain Didier, avec Jean Guidoni et Yves Jamait.

RFI - Thomas Fersen, cool fantaisie, Nouvel album

Fersen a donné à la chanson française une note d'humour nonchalant et beaucoup de fantaisie. Arrangé par le groupe de pop psychédélique The Ginger Accident, son neuvième disque va voir du côté de la soul et de l’esprit Bollywood. Ce monsieur qui n’a pas perdu sa malice et ses plaisirs enfantins parle de ce qui le tient aujourd’hui encore sur ses deux pieds.

Nos Enchanteurs - Nicolas, Marc, Emilie, Manu et les autres…

Voilà quatre soirs qu’il fête ses 15 ans de chansons, notre Bacchus, quatre soirs qu’il réunit les  amis, qu’il se donne un trac fou dans les heures qui précèdent mais quatre soirs aussi qu’il  retrouve un public  qui en redemande. Il se passe décidément quelque chose quand il est en scène, et j’en ai pour preuve ce couple venu d’Île de France,  Yves et Jacqueline, premier arrivés ce soir devant le café associatif  encore grilles fermées et qui me racontent leur goût pour l’ « Autre Chanson » et leur fidélité toute singulière à Nicolas.  Depuis quatre jours, ils ne le quittent pas d’une semelle.  Il y aurait  presque un paradoxe entre ce couple discret et ce que nous connaissons du  répertoire de Nicolas Bacchus, celui  qui aime à bousculer les conventions, les convictions, à taquiner sans limites nos  pudeurs, qui joue la provocation dans son rôle de dieu Pan, ou de faune en rut,  s’en allant voir sous nos oripeaux notre part animale, masculine de préférence…

RFI - Grégoire, variations sur un Je t’aime, Nouvel album, Les Roses de mon silence

Deux premiers albums rencontrant un grand succès auprès du public, des titres composés pour les autres ou pour les Restos du Cœur, et, récemment, la mise en musique des poèmes de Sainte Thérèse de Lisieux… Avec Les Roses de mon silence, Grégoire sort un troisième album marqué par de multiples influences musicales, l’amour comme fil rouge.

 
Le temps est venu (c’est une tradition chez NosEnchanteurs) de se tourner du côté de Prémilhat (près de Montluçon) où chaque année, à la Toussaint, se déroulent les Rencontres de la Chanson francophone, là où l’ami Jean-Michel Tomé, avec ses Michels et ses Michelines (les connaisseurs surnomment cette manifestation le « festival des Michel » cause qu’il y en a vraiment beaucoup), tentent de faire vivre la chanson.

14 octobre

Culturebox - "Enfantillages 2" d'Aldebert, un album pour rester tout petit

Tous les fans du sympathique auteur compositeur franc-comtois vont enfin pouvoir se régaler. L'album de Guillaume Aldebert sort ces jours-ci dans les bacs, l'occasion de faire plaisir aux petits et aux grands. "Enfantillages 2" à prolonger jusque Noël et à découvrir ensuite sur scène.

Nos Enchanteurs - Agnès Bihl, la trente-septième heure

Çà débute par un grand plaisir (La sieste crapuleuse) et s’achève par un autre (La manif) même si le repos de la guerrière devrait logiquement venir après l’effort… Qu’importe, Agnès Bihl fait relevé d’émotions fortes d’une journée type (on ne sait par contre si elle manifeste chaque jour…), une journée de 36 heures de la vie d’une femme (parce que 24 c’est pas assez).
_______________________________________________
_______________________________________________

mercredi, 16 octobre 2013

Le clip de la semaine - Melissmell, Déserteur (Official Music Video)


Melissmell - Déserteur (Official Music Video) par Discograph

jeudi, 16 mai 2013

MeliSsmelL révélation du Festival l'Air du Temps - France 3 Orléans