Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 septembre 2022

Bernard Lavilliers "On the road again" — La vie secrète des chansons — André Manoukian

mardi, 09 août 2022

Le meilleur de 2021/22 - Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - Qui a tué Davey Moore ? ft. Eric Cantona, Hervé, Izïa, Gaëtan Roussel

mardi, 21 décembre 2021

Le meilleur de 2021 - Lavilliers, Sous un soleil énorme

vendredi, 19 novembre 2021

Bernard Lavilliers, politique et poétique - C à vous - 17/11/2021

mardi, 16 novembre 2021

France Inter - Bernard Lavilliers, Terrenoire et Romain Humeau

Côté Club, le rendez-vous de toute la scène française et plus si affinités. Une heure pour faire le tour de l’actualité musicale et plus encore. Quand la musique rencontre les arts, du cinéma à la BD, du théâtre à la littérature. Bienvenue au Club !

Après plus de 4 années, Bernard Lavilliers revient aujourd’hui avec un nouvel album intitulé "Sous un soleil énorme" (Universal music) l’occasion pour nous de lui laisser carte blanche, à la veille de la sortie.

Après un entretien au long cours avec Laure Adler et avoir pris les commandes de "Very good trip", Bernard Lavilliers devient rédacteur en chef de notre émission.

Ecoutez la suite
____________________
____________________

lundi, 15 novembre 2021

Nos Enchanteurs - Lavilliers : vol direct Buenos-Aires/Saint-Étienne

N’en déplaise à nombre d’artistes que j’estime au plus haut point, je n’en connais guère qui, sur l’ensemble de leur carrière, ont eu une telle constance, une telle qualité dans leur production que Bernard Lavilliers. A 75 ans, ce nouvel album, son 23e studio, est autre enchantement, qu’on tiendra pour l’un de ses meilleurs.

.... En reprenant la version de Graeme Allwright du Who Killed Davey Moore ? de Bob Dylan (ici rebaptisée Davy Moore avec, sur le ring et pour les besoins du casting, Gaëtan Roussel, Izia, Eric Cantona et Hervé), Lavilliers fait implicitement référence à son supposé passé de boxeur qui, s’il a disparu de sa plus récente biographie officielle (à lire sur le site Universal), reste tatoué en nous. La boxe, il en est aussi question dans Je tiens d’elle, une chanson sur Saint-Étienne, en trio avec les deux de Terrenoire*, où Lavilliers revient sur sa ville natale et s’en explique, s’y confond : « Je tiens d’elle ma Saint-Étienne / Plus brave que belle, plus frère que fière / Plus fière que celles qu’ont pas souffert / Je suis noire je suis belle / Je suis fumée poussière vacarme assourdissant / Mais ça c’était avant ». Une grande chanson, vraiment…

Lire la suite
_______________________
_______________________

dimanche, 14 novembre 2021

Bernard Lavilliers, Terrenoire - Je tiens d'elle

La Vie secrète des Chansons des Francos - Bernard Lavilliers

En 1989, alors que le pays fête le bicentenaire de la Révolution, Bernard Lavilliers a marqué tous les esprits. Pour le bicentenaire, Jean-Louis Foulquier a invité 1989 enfants issus de la francophonie à chanter aux côtés de l’artiste. Passionné par l'univers de la chanson, Alain Manoukian nous livre les meilleurs moments des concerts captés lors des Francofolies à travers chaque épisode de "La vie secrète des Chansons des Francofolies". Une coproduction France 3 Nouvelle-Aquitaine – Morgane Production avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

samedi, 13 novembre 2021

Lavilliers par Lavilliers (2020)

mercredi, 15 juillet 2020

L'écharpe. Patrizia Poli accompagnée de Bernard Lavilliers. Bastia. Haute-Corse. 18 avril 2015