Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 1er au 16 juillet

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 31 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

L'album de la semaine : Barbara Weldens, Le grand H de l'Homme

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Garance, Les idées rock (Avigon off 2017 en chansons)

BARBARA WELDENS

Norbert Gabriel - Barbara Weldens

Parfois, souvent, je m’interroge sur l’utilité et l’intérêt des chroniques de concert publiées ça et là.

Aujourd’hui j’ai un élément de réponse. Il y a deux heures, j’ai appris que Barbara Weldens est morte, très vraisemblablement électrocutée sur la scène où elle chantait. Je ne la connaissais que par la chronique de Danièle Sala, aux Rencontres Marc Robine, il y a quelques jours. Mais par cette chronique, j’avais très envie de découvrir en scène cette artiste étonnante… Et il y avait presque une sorte d’intimité virtuelle, à sens unique, qui s’était créée. Sa disparition brutale laisse un vide et une douleur que je n’aurais pas imaginée. Comme un rendez vous d’amour manqué..

Nos Enchanteurs - Barbara Weldens, 1982-2017

Le monde de la chanson est en deuil, d’un deuil cruel car tragique. Barbara Weldens, 35 ans, s’était imposée depuis quelques années sur scène, où elle nous impressionnait chaque fois.

Rappelons que Barbara Weldens venait de sortir, en février de cette année, son premier album, Le grand H de l’Homme, qu’elle avait été lauréate du Pic d’Or de Tarbes et venait de recevoir un Coup de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros. Barbara Weldens devait se produire à Barjac, en première partie d’Yves Jamait. Un artiste n’est pas interchangeable et Barbara ne sera pas remplacée.

Rencontres Marc Robine 2017, quatrième jour.

.... Arrive alors l’ étonnante découverte de ces dernières années, Barbara Weldens, une grande blonde voluptueuse à crête iroquoise, en short et haut noir, escarpins rouges, qu’elle nous montre et qu’elle balance, car elle a envie d’être à l’aise pour bouger. Elle en reprendra un un peu plus tard, pour téléphoner à Alice du pays des merveilles : Allo, allo, Alice tu m’entends ?

AMELIE LES CRAYONS

Culturebox - "Mille ponts", le joyeux bal d'Amélie-les-crayons au Off d'Avignon

Pour défendre un album baptisé "Mille ponts", quel meilleur endroit qu’une cité rendue célèbre pour son Pont où "l’on danse tous en rond "?! C’est là qu'Amélie-les-crayons présente son quatrième opus, fruit d’un spectacle où rythmes terriens, humour et délicatesse forment un savoureux mélange. Dégustation au premier jour du Off dans la petite salle de l’Arrache-Cœur.

Francofans, Yves Le Pape - Les Mille Ponts d'Amélie les crayons

Amélie les Crayons nous a offert tout récemment Mille Ponts, un superbe nouvel album. Elle nous propose dans la foulée un merveilleux spectacle actuellement programmé à Avignon avant une très longue tournée 2017/2018 qui va remplir les salles dans toute la France avant d'enflammer les festivals de l'été 2018.

NICOLAS JULES

Télérama - Nicolas Jules, Crève silence

On l'a connu plus fantasque, misant sur son air de Pierrot lunaire et son humour pince-sans-rire pour faire passer ses sentiments doux-amers. Puis le temps a passé et l'ironie aussi. Quinze ans après ses débuts, Nicolas Jules, artisan appliqué d'une chanson souvent décalée, revient plus caverneux, centré, profond, inquiétant.

CLEMENT BERTRAND

Francofans, Yves Le Pape - Clément Bertrand, La peau bleue

.... Tout ceux qui le connaissent savent que Clément est un grand poète et, en chansons, il est clairement dans la lignée de Léo Ferré. Ses textes peuvent être crus et avec le sexe on va sans hésitations vers le volcan qui brûle entre les cuisses de l'amante. Mais la tendresse l'emporte aussi quand c'est la nuque qu'il embrasse (Ta nuque) alors que les hommes reluquent le cul de cette beauté.

LES FRANCOFOLIES

C'est déjà ça - Francofolies de La Rochelle: la lumineuse ligne de Faye

Intense, littéraire, énergique, grave et joyeux, le concert de Gaël Faye a été le moment fort de ce vendredi aux Francos où le vieux Jonasz a ravi la Coursive, où Doré a emballé Saint-Jean d'Acre, où Clara Luciani a pointé le bout de son talent à la guinguette

C'est déjà ça - Francofolies de La Rochelle: Willem et l'étoile de Berger

Ce jeudi aux Francos a été marqué par la création du festival: Christophe Willem et le pianiste Yvan Cassar revisitaient l'univers de Michel Berger en piano-voix. Mais on a croisé aussi à la Rochelle Dick Annegarn (encore lui!), François & The Atlas mountains,Kungs et même DJ Jean-Louis

PAUSE GUITARE

Claude Févre - 21ème Pause Guitare – Tremplin « Découverte Chanson », victoire du gang liégeois

Bien sûr, on ne s’étonnera pas de nous voir attentive à cette scène découverte proposée au chœur d’un évènement aux dimensions commerciales affichées.  Alain Navarro, son directeur, en fait sa ligne de conduite, celle des évènements qu’il promeut. Il réconcilie l’inconciliable. Certes les mots sont excessifs, démesurés… Mais c’est pourtant ce que l’on peut croire parfois dans cette enclave musicale qu’est la Chanson, où il est de bon ton de se gausser de certains succès.

RENCONTRES MARC ROBINE

Norbert Gabriel - Rencontres Marc Robine premier jour, 11 juillet 2017.

..... C’est par cette chanson de Michel Bulher( 1976) interprétée par Marc Robine : « Les immigrés», que commencent ces treizièmes rencontres Marc Robine.

Le public est au rendez-vous, les fidèles, ceux que l’on revoit chaque année, et des nouveaux aussi, de tous les âges, puisque cette année est placée sous le signe de la jeunesse, de la relève, et vu ces deux premiers concerts, on peut être rassurés quant à l’avenir de la chanson française.

Et c’est une toute jeune fille en courte robe rouge, pieds nus, qui s’avance vers le micro, bien trop haut pour elle, et monte sur une chaise pour affronter le public 

BARBARA

Nos Enchanteurs - Treize visions de Barbara

Bien sûr il y a ceux et celles qui ne supportent pas qu’un ou une autre chante Barbara. Ceux-là réécouteront avec profit la discographie de Barbara largement disponible.

Mais de la même façon qu’on joue toujours Sophocle, Shakespeare ou Molière, de même que les plus grands peintres déclinent à l’infini les chefs d’œuvre (amusez-vous à chercher les différentes versions de La liberté guidant le peuple ou du Déjeuner sur l’herbe), il faut que la chanson vive de sa propre vie, et d’autant plus qu’elle est grande.

JEAN DUINO

Nos Enchanteurs - Jean Duino, la fine fleur de l’Humanité

Jean Duino est une personnalité discrète et lumineuse de la chanson. Toujours de blanc vêtu, jusqu’à ses cheveux, le sourcil noir, armé de sa seule guitare, c’est le Provençal vrai, profond, fin sourire mais réservé, gardant une part de mystère. Une voix douce, modulée, conte avec ce délicat accent de soleil qui ourle aussi ses chansons.

BLANZAT

Nos Enchanteurs - Rencontres Marc-Robine 2017 : le bon cru de Blanzat

Il porte le nom d’un grand journaliste de la chanson, lui-même auteur, compositeur et interprète, qui plus est historien de cet art, biographe et conférencier : Marc Robine. Année après année, ce festival non seulement ne démérite pas de ce nom mais, au contraire, s’en rapproche plus encore. Alors qu’il a fallu une révolution de palais à Barjac pour apporter un sang neuf à sa programmation, la mue des Rencontres Marc-Robine s’est faite de l’intérieur, par Alain Vannaire, son directeur artistique et créateur, parfois, sinon au grand dam, au moins à l’étonnement de son équipe. Vannaire est un alchimiste de la chanson, qui mélange ses fioles, tente d’audacieux cocktails, de singulières parentés, risque l’improbable, désoriente tant ses proches qu’au final le public. Un public qu’il prend pour suffisamment intelligent – et qui l’est – pour accepter de goûter à ses mixtures.

LAVILLIERS

RFI - Série Lavilliers «Le plus vieil employé de Barclay» (Episode 1)

La rencontre entre un rebelle engagé et Eddy Barclay, l’homme qui incarna le show business à paillettes. 50 ans de carrière pour un artiste à mi-chemin entre la chanson française traditionnelle poétique et le rock, dont sa génération est issue.

PHLOX ET RESEDA

Nos Enchanteurs - L’alibi de la Libido : Phlox et Réséda se font la Belle

.... Et pourtant, une cinquantaine de personnes résiste à l’envahisseur et se retrouve dans une petite salle de l’Office Culturel pour un spectacle ravissant à tous égards : Phlox et Réséda reprennent des chansons de Marie-Paule Belle ! Elle, c’est Judith, ingénieure, lui, c’est Vincent, assistant social, tous deux passionnés de théâtre et de chansons. À leurs frais et sur leurs congés, ils ont suivi les parcours « oser chanter » initiés par Christian Camerlynck, puis se sont perfectionnés en participant à d’autres stages plus pointus. Et ils se sont lancés en assurant des premières parties de cabarets-découvertes, des scènes ouvertes, des illustrations-chansons de colloques, et j’en passe. Ils ont travaillé leurs belles voix et leurs dictions ; ils chantent bien, juste, en rythme et sont soucieux des détails ! Evidemment, ce sont des chanteurs amateurs, mais quand un spectacle de reprises atteint ce niveau de qualité, pourquoi ne pas en rendre compte, à l’instar des hommages à Ricet Barrier, Roger Riffard ou Jean-Claude Darnal ?

lundi, 03 juillet 2017

Le clip de la semaine - Bernard Lavilliers - Croisières méditerranéennes

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mardi, 24 janvier 2017

Cyril Mokaiesh en duo avec Bernard Lavilliers - La loi du marché

mercredi, 05 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 septembre

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

Bien reçu.... merci : l'album de Louis Arlette

En souvenir de Matthieu Côte

A LA UNE : MICHELE BERNARD

Télérama - Michèle Bernard, Tout'manières

Il y a des disques, des livres, des films qui réchauffent. Redonnent un peu confiance en une humanité désespérante et désespérée. Il y a des oeuvres qui émeuvent et consolent. L'album de Michèle Bernard (son premier pour adultes depuis dix ans) est de cette trempe-là. Bouleversant par sa grâce, sa lucidité généreuse, son refus de se résigner. Illuminé de sa voix chaude, cuivrée et claire. En quatorze chansons aux allures de rengaines populaires ou d'échappées polyphoniques, la voici qui nous dit l'urgence d'aimer... et le monde tel qu'il va, de guingois.

France Musique - "Etonnez moi Benoît" avec Michèle Bernard

Un entretien avec Michèle Bernard dans le nouveau numéro de Francofans N°61, oct/nov 2016

OLIVIA RUIZ

Le Figaro - Olivia Ruiz aimante le public de Lyon

Elle est entrée sur la scène de la Maison de la danse de Lyon le cœur noué comme jamais. Olivia Ruiz faisait ce mercredi soir ses débuts dans Volver, la comédie musicale que Jean-Claude Gallotta a écrite pour elle. Avant le lever du rideau, «Dominique Hervieu, directrice de la Biennale, m'a confié que les critiques les plus intransigeants étaient là», raconte Olivia Ruiz. Or elle porte en elle ce projet depuis toujours.

L'Express - "Volver", avec Olivia Ruiz, entre comédie musicale, concert dansé et "faux biopic"

Lyon - Elle est chanteuse et aime danser, il est chorégraphe et un "enfant du rock": dans "Volver", créé mercredi soir à la Biennale de Lyon, Olivia Ruiz et Jean-Claude Gallotta croisent leurs talents, entre comédie musicale, concert dansé et "faux biopic"

LAVILLIERS

The Conversation France - Quand Bernard Lavilliers revisite la chanson sociale

La peur c’est le chantage du pouvoir : tel est l’exergue de l’album Pouvoirs que Bernard Lavilliers vient de resortir : il s’agit d’un réenregistrement avec des inédits de l’album éponyme sorti en 1979 – en attendant le nouvel album en préparation et pour initier la tournée qui débute. Il s’agit comme toujours chez l’artiste de chanson sociale qui résonne particulièrement avec l’actualité avec des titres comme « La Peur », « Sœur de la zone » ou encore « Bats-toi » ou « Promenade des anglais », auquel il faut ajouter des reprises par Jeanne Cheral, Fishbach ou Feu ! Chatterton.

Nos Enchanteurs - Pouvoirs, pour (re)voir ce Lavilliers-là

.... Depuis l’entame des années 2000, Nanar renoue avec une veine politique où il n’hésite pas, n’hésite plus à interférer, par ses chansons autant que par des interviews et concerts de soutien, dans le débat national, le marasme politique, l’insolent triomphe des forces du capital. A ce titre, à plus d’un titre, Pouvoirs ne s’écoutera pas comme un témoignage des presque débuts de Lavilliers, période muscles et débardeur, mais comme l’oeuvre forte qu’elle est, quasi intemporelle. Un très grand classique.

RENAUD

Culturebox - Renaud entame samedi une tournée marathon

Samedi soir à Évry, en Essonne, Renaud le "Phénix" donnera le coup d'envoi d'une tournée marathon très attendue par ses fans qui n'ont plus eu l'occasion de l'applaudir en concert depuis bientôt dix ans.

Avec presque 100 dates annoncées pour le moment, jusqu'à fin avril, principalement en France mais aussi en Belgique et en Suisse, Renaud s'est préparé, à 64 ans, un copieux programme de retour.
 
YOANNA
 
 
Eux n’ont pas essayé de faire et distribuer aux enfants des chansons comme on leur donnerait leur ration de Smarties ou de Yop. Quillion et Yoanna se sont placé du côté de l’enfance, « à cet instant où l’on commence à sentir, à comprendre que l’on est traversé par des émotions, toutes sortes d’émotions, et que l’autre, l’adulte, semble avoir oublié et ne pas comprendre ». Et y’a pas besoin d’être môme pour être scotché par certaines de ces chansons tant elles visent justes, sans cible et sensibles. Droit au cœur. Ça questionne, ça travaille dans le dedans et doit se voir au dehors.

BAZBAZ

Télérama - Bazbaz, Café

.... Une fois de plus, ce dernier album frappe à la fois par sa cohérence et sa richesse : la langueur déchirée et déchirante de Roucoule, la lucidité cuivrée de Désaveux, ou les autoportraits sans flatterie, mais terriblement entraînants, de Zombie ou Attention les filles. Partout, les genres se mélangent, s'harmonisent, et le plaisir du chant est palpable. C'est même peut-être le plus marquant : l'intensité physique et le groove saisissant de ce disque. Vertus rares dans la chanson française.

SOLEIMAN

Les Inrocks - Adrien Soleiman, nouvelle étoile dans le ciel de la chanson française

Saxophoniste jazz s’émancipant en chanteur pop, Adrien Soleiman signe un premier album entre réminiscences de l’enfance et émotions passionnelles. Passant de l’ombre à la lumière, l’album “Brille” s’affranchit des codes de la variété avec une mise en scène élégante et organique.

CHRISTINA ROSMINI

Libé - Christina Rosmini, l'humanité en chanson

Les textes, la voix, la gestuelle... On peut sans hésiter classer Christina Rosmini dans la tradition de la chanson française, niveau supérieur. Frêle, menue, délicate, regard enchanteur, la Méditerranéenne s’asseoit devant moi. S’anime comme un colibri. Après un premier disque (L’Oranger), elle présentera le 29 septembre, au Zèbre de Belleville (Paris), son album Lalita (Couleur d’Orange/L’Autre Distribution).

THOMAS DUTRONC

Nos Enchanteurs - La foire du tronc

.... S’en suivent des chansons de ces albums, de Django Reinhardt ainsi qu’une reprise bluesy de sleepwalk et une autre, rock, des Triplettes de Belleville, en compagnie de Raoul Chichin (fils de feu Fred et très bon guitariste) que Thomas a voulu à ses côtés pour faire quelque chose de différent et qui leur ressemble. C’est un concert de musiciens auquel nous assistons et Thomas Dutronc est fondamentalement un excellent instrumentiste ! Généreux, la soirée est à son image, lui qui semble aimer les belles choses de la vie.

HUMEAU

RFI - Romain Humeau, combat rock

Il n'y a jamais eu beaucoup de temps morts chez le chanteur d'Eiffel. Alors que son groupe s'octroie une pause dont il est coutumier, Romain Humeau publie son deuxième album solo. Resserré autour des ballades rock, Mousquetaire #1 est un recueil de chansons, familier pour ceux qui le suivent. Un disque honnête pour un musicien qui ne baisse pas la garde.

FESTI'VAL-DE-MARNE

Télérama - Au Festi’Val-de-Marne, la chanson française se porte comme un charme

Du 29 septembre au 19 octobre, le Festi’Val-de-Marne fête ses trente ans. Les musiques actuelles y sont particulièrement à l’honneur, avec une programmation aussi éclectique que qualitative, qui laisse sa part belle à la francophonie. Jeunes talents, spectacles musicaux où artistes confirmés, découvrez nos coups de cœur du casting chanson.

BRASSENS

Nos Enchanteurs - Les Amis de Georges : le superbe millésime du dixième

En dix ans le toujours fringant Jean-Paul Sermonte n’a pas pris une ride. Quant au public des amis de Georges il ne peut que se bonifier avec le temps, qui ne fait rien à l’affaire mais bon… Ce millésime 2016 est un grand cru : on a le bec fin, il nous faut du vin d’premièr’ classe : Joël Favreau, Contrebrassens, Yves Uzureau, Angelina Wismes. Et Enrico Macias.

Le blog de Norbert Gabriel - Ces chansons qui sont nées quelque part … le DVD..

Comment naissent les chansons ? Dans les roses, dans les choux ? Livrées par une cigogne ?? Tout est possible. Pour ce qui concerne Brassens, elles naissaient dans la vie, dans la poésie, dans le hasard des rencontres, de mots notés dans des cahiers, dans des carnets, et c’est dans ces pages que Jean-Paul Liégeois a trouvé les sources, et il en a fait un spectacle.

Editeur des Oeuvres complètes de Brassens au Cherche Midi , il avait de quoi nourrir: Ces chansons qui sont nées quelque part… Brassens dit et chanté par Annick Roux et Yves Uzureau.

VINCHA

RFI - Vincha, du texte et de la musique avant toute chose

Il a voyagé de l’Afrique à l’Amérique du Sud jusqu'à la Chine. Il a été professeur de français à La Serena, au Chili. Le rappeur Vincha, avec Hippocampe Fou et quelques autres, rend au rap à textes son lustre, vingt ans après Obsolète de MC Solaar. Son second album, Qui dit mieux ?, présente onze titres drôles, autobiographiques – et excellents.

MORAN

Nos Enchanteurs - La complainte du québécois Moran

Il n’y a rien qui ressemble plus à un album de Moran qu’un autre album de Moran. On le sait et on y plonge chaque fois, singulière et perverse gourmandise, dans la poisse des mots et cette interprétation éraillée, comme fatiguée, pas désespérée mais… Moran est une longue plainte qui vous étreint, comme un cri étouffé, un appel à je ne sais quel possible secours, quel éventuel recours. Le monde qu’il chante, intérieur, extérieur, tombe en lambeaux : l’amour, l’envie, l’en vie, les paroles… « Et je tombe et tombe encore / Tu prends ton plaisir dans ma chute ».

LES TETES DE LINETTES

Le blog de Claude Févre - Les Têtes de Linettes, chansons en dérapage contrôlé

Beaucoup de reproches sont adressés à la Chanson – souvent dans son propre camp – pour déplorer sa maigre existence dans les médias, dans le cœur des jeunes spectateurs soumis au diktat d’une industrie, ajouterions-nous. Et pourtant il existe partout en France et au-delà dans toute la francophonie, des acteurs qui résistent en se structurant géographiquement, en s’organisant en réseaux. Tant et si bien qu’il est difficile pour les artistes Chanson de se faire connaître au-delà des frontières de leur Région. Ainsi en est-il de ces jeunes femmes, délicieusement nommées « Têtes  de Linettes » que nous découvrons grâce à un échange avec un animateur radio au Forum Léo Ferré dimanche dernier. Elles sont originaires des Hautes Alpes, de Gap, et de la Région PACA donc, où elles étaient sélectionnées cette année pour le festival Région en Scène (réseau régional du Chaînon Manquant)

lundi, 07 septembre 2015

Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - L'Exilé

Calendar

samedi, 18 avril 2015

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 avril (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Édith Piaf : 1936/1945

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Le film de la fin de semaine : La Môme

Le clip de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy - Oiseau malin

L'album de la semaine - Klô Pelgag : L'alchimie des monstres

Les vidéos du jour : Jeudi et vendredi avec Renaud Papillon Paravel. Et une fin de semaine avec Edith Piaf à l'occasion de l'expo du centenaire à la BNF.

A la une

Culturebox - Bernard Lavilliers et Patrizia Poli sur scène à Bastia avec des titres inédits

C'est une histoire d'amitié qui prend corps sous nos yeux. Bernard Lavilliers avait envie de mettre en scène Patrizia Poli. La chanteuse corse a accepté sans hésitation. Le résultat ne pouvait être qu'une invitation au voyage. Caminendu qui signifie "en marchant" sera jouée au théâtre de Bastia le samedi 18 avril 2015. Attention représentation unique.

19 avril

Le Monde - Les artistes mieux accueillis dans les cafés

Des musiciens comme La Grande Sophie, Sanseverino ou Massilia Sound System ont fait leurs débuts dans des bars. Derrière cet aspect convivial et chaleureux, se cachent souvent des pratiques peu satisfaisantes autant pour les cafetiers que pour les musiciens.
Visite guidée de l’exposition évènement de la Bibliothèque Nationale  : « Piaf », sous tous ses aspects, dans un joyeux bric à brac de souvenirs... et avec un casque aux oreilles.
 
 
Une exposition se tient à la Bibliothèque nationale de France en l'honneur de la célèbre chanteuse. L'occasion de redécouvrir une artiste aux multiples facettes.

18 avril

Nos Enchanteurs - François Puyalto, ovni jubilatoire

Pourquoi se priverait-on de citer in extenso Emily Loizeau à qui ce bassiste doit déjà ses irruptions improbables au-devant de la scène ? De quoi, sans aucun doute, lui donner l’audace et l’envie de s’adonner au plaisir des mots. Alors voici : « Chaque chanson de ce garçon est un ovni jubilatoire et ciselé. Ciselé dans une toile où  le jazz, le rock, le moyen-âge et l’Afrique font une énorme chouille. Une chouille où on a tous les droits, où les mots planent au dessus de l’eau comme des oiseaux volant vers les pays chauds avec devant, comme figure de proue, ce drôle de pâtre excentrique et calme qui viendrait de se réveiller d’un long rêve étonné… » C’est joliment écrit, il faut en convenir, mais c’est surtout un élégant passeport vers une reconnaissance d’auteur. Le musicien, lui, ne manque pas de créativité, de goût des autres surtout

C'est déjà ça - La Zaza a la gouaille groovy, l'Igit a le blues d'ici

Le public de Barbey a été plongé hier soir dans deux univers très différents, entre les goualantes de Zaza Fournier et le blues-rock d'Igit.

17 avril

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

Le blog de Fred Hidalgo - Du rêve à la réalité « Alors… Chante ! »… au Café du Canal 

C’est l’histoire d’un impossible rêve devenu réalité… ou en passe de le devenir. J’avais conté ici la façon dont une certaine politique ennemie de la culture vivante avait mis fin au rêve du festival Alors… Chante ! de Montauban de fêter cette année sa trentième édition. Finalement, ça ne sera que partie remise, mais ailleurs, en d’autres terres plus aimables pour la chanson. À Castelsarrasin, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne. À Castelsarrasin, où selon Pierre Perret y a du tabac, y a du raisin : « C’est pas du havane il s’en faut / Et le vin c’est pas du bordeaux / Mais les gens y sont accueillants / Et j’en connais de bien vaillants… » La preuve !

16 avril

Hexagone - Retour du printemps : Plaisir du Printival !

Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 15 au 18 avril. Allez je délaisse Toulouse une petite semaine et je t’emmène du côté de Pèzenas. Le Printival : mon festival préféré (avec Musicalarue). Une belle programmation, bien sûr. Et une superbe ambiance : alchimie réussie de convivialité, de proximité et d’amour de la chanson. C’est une belle adresse !

Nos Enchanteurs - Denez Prigent, son jardin enchanteur

S’il y a un reproche, un seul, à faire sur ce disque, sur le livret plutôt, c’est de ne pas avoir traduit les textes en français. C’est forcément un choix. Mais tous ne parlons pas forcément breton, pas même ces critiques qui se parent d’un nom finistérien. Ça a beau n’être qu’une somme de chanson d’inspirations et de thèmes traditionnels, des gwerz (complaintes), on aime savoir ce qu’on écoute, vivre un peu ses complaintes tragiques qui peuplent l’art de Prigent.

Télérama, Denez Prigent : Enchanting garden Ul liorzh vurzhudus

Ressourcé aux voyages et à la scène, le chanteur breton Denez Prigent revient de douze années de silence discographique avec des compositions neuves, enracinées dans un imaginaire celtique métisse et fécond. Ses gwerz mutent ainsi au contact d'effluves orientaux et de couleurs méditerranéennes, entre rythme grec, violon tzigane et frappes andalouses. Les percussions (daf, ­cajon, bendir...) cultivent la bohème.

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

15 avril

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût aussi sont goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

RFI - Alain Chamfort renoue avec l'envie, Nouvel album

Il aura fallu attendre plus d'une décennie pour qu'Alain Chamfort sorte de nouveaux morceaux originaux. En s'entourant du décidément inspiré Frédéric Lo – à qui l'on doit beaucoup pour le majestueux Crève Cœur de Daniel Darc – et de son fidèle parolier Jacques Duvall, cet éternel romantique fait la part belle aux sonorités eighties. Un disque éponyme qui s'inscrit dans la continuité.

14 avril

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Nos Enchanteurs - Bobin, Fèvre, Vivares, l’évidence d’un trio

« L’insurrection poétique », 2 avril 2015, théâtre de l’Ourdissoir à Lavelanet (Ariège), par Cécile D.

La scène est sobre, intime : une table, une petite lampe rouge allumée, des guitares, trois sièges, trois micros, des câbles et deux enceintes… Les deux musiciens entrent en scène et ouvrent par leurs accords la voie aux rimes si spécifiques de Nougaro, lus par la voix singulière, soufflée, presque rauque de Claude Fèvre (elle nous dira à la fin du concert qu’elle l’avait perdue il y a quelques jours…). « Il serait temps que l’homme s’aime »… « Assez ! » Le ton est donné, le trio est en scène et nous embarquera sans répit dans une insurrection poétique et musicale qui parle au cœur et au ventre.

Nos Enchanteurs - Jeanne Cherhal, émotions intimes

Jeanne Cherhal, 21 mars 2015, festival Avec le Temps, Espace Julien à Marseille,

Elle fait partie de ces femmes qui savent tout réussir. Belle et talentueuse, elle joue du piano, écrit ses textes, compose ses musiques, vient d’enfanter cet automne et est déjà repartie en tournée pour cet album, Histoire de J, qu’elle chantait déjà sur scène avec son joli ventre rond. Avec toujours ce mélange d’émotions intimes, d’engagements et d’humour qui le rende universel.

RFI - Renaud Papillon Paravel, hors cadre et fier de l’être, Nouvel album, La Langue de la bestiole

Pas sûr que La Langue de la bestiole change grand-chose au statut de Papillon Paravel : celui d’un autoproclamé "chanteur mal entendu", qui poursuit son chemin de voix dans une relative indifférence médiatique. Dommage, car le bonhomme construit depuis maintenant 5 albums, un univers à nul autre pareil. A la fois planant et féroce, tire larmes et rentre-dedans. Où le parler-chanter d’avant le slam répond aux écrins soniques les plus soignés. Un univers qui a notamment séduit Charlélie Couture, qui signe ici un texte. Rencontre avec un chanteur au flow calme.

13 avril

Hexagone - Bastien Lallemant : La maison haute

Une photo noir & blanc, floue, un peu cramée. Crédit Clément Deuve. Extérieur nuit. Gros plan sur le personnage principal, la clope à la main et le regard ailleurs. Le personnage principal sur ce cliché qui donne le ton du disque, c’est Bastien Lallemant. Il prend la pose pour son nouvel album intitulé La maison haute, sorti au début du mois de mars. Un petit bijou.

Nos Enchanteurs - Alors Chante, une sortie de tunnel en septembre ?

10 avril 2015, Communiqué de presse signé de l’association « Chants libres » et « Abacaba »,

Une association, c’est avant tout l’énergie farouche de quelques bénévoles, nous le savons, pour peu que nous ayons pris un jour des responsabilités dans ce type de gouvernance… Dans la tourmente, les rats quittent le navire, il faut bien l’avouer. Et l’on se retrouve non seulement éprouvé par l’obligation d’écoper mais aussi, et plus encore, par l’abandon des rameurs.

Nos Enchanteurs - Face à l’amertume, tous en Seine !

Pile entre la Dame de Canton, ex-jonque chinoise, et le Bateau-phare, temple de l’électro, El Alamein c’est bien plus qu’un gros bateau amarré au pied de la Bibliothèque Nationale. C’est, à l’extérieur, un véritable jardin flottant, jungle luxuriante et indomptée. C’est, dans la cale, un incroyable et chaleureux capharnaüm mêlant vieux mobilier défraichi, tableaux improbables, objet hétéroclites aux murs, masques africains et instruments de musique à la jeunesse envolée… c’est surtout un putain de beau lieu de vie, une chapelle dédiée à la chanson, un havre de convivialité et de chaleur humaine.

Nos Enchanteurs - Collectif 13, melting-potes, pot commun

On vient de les voir au Divan du monde et ils sont, pour un bout de temps, pour une grosse poignée de dates, sur les routes. Eux, c’est le Collectif 13. Pourquoi 13 ? Parce qu’il s’est créé en 2013, parce que certains d’entre eux viennent des Bouches-du-Rhône, parce qu’ils ont mis treize chansons sur ce premier album et qu’ils sont, semble-t-il, treize sur la route. Peut-être aussi parce que, dit-on, ça porte bonheur.

dimanche, 25 janvier 2015

José Artur et Bernard Lavilliers : entretien 2

José Artur et Bernard Lavilliers : entretien 3

José Artur et Bernard Lavilliers : entretien 4