Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 mai 2013

Fred Bobin à l'Arthé café - Singapour


Fred BOBIN à l'Atrhé café - SINGAPOUR par GJM63

Frédéric Bobin "La découverte"


Frédéric BOBIN "La découverte" par GJM63

Frédéric Bobin - Il faut plaindre les rois


Frédéric Bobin - Il faut plaindre les rois par MissionMusiqueLyon

dimanche, 07 avril 2013

L'actualité de la chanson française du 2 au 7 avril (mise à jour)

A la une :

Le Monde - Pour le Hall de la chanson, tout finit enfin en musique

"Ça y est, on l'ouvre !" L'affiche est explicite. Après vingt-deux ans d'existence, des centaines de concerts et des dizaines de spectacles, le Hall de la chanson s'installe dans ses murs au pavillon du Charolais du parc de La Villette. Du jeudi 4 au samedi 6 avril, l'autrement nommé Centre national du patrimoine de la chanson fête cette nouvelle ère avec une série de spectacles : deux créations sur Edith Piaf, un concert cabaret avec plateau de choix (Jil Caplan, Juliette, Rachel des Bois, Joseph Racaille, JP Nataf) et un spectacle "familial". "Nous voulions un événement qui nous ressemble, généreux, varié, ouvert, proclame le patron des lieux, Serge Hureau. Après une si longue attente, il fallait montrer à tous ceux qui l'ignoraient qui nous sommes."
________________________________

Les vidéos de la fin de semaine : Pauline Croze à Acoustic et Melissmell dont le nouvel album "Droit dans la gueule du luop" est pour lundi

L'entretien de la fin de semaine : interview Bill Deraime (Après demain)

L'album de la fin de semaine - Lili Cros, Thierry Chazelle : Tout va bien

Le clip de la fin de semaine : Nawel, Figurine
_____________________________

6 et 7 avril

Les chroniques de Mandor - Axel Bauer : interview pour la sortie de Peaux de serpents

Le septième album d’Axel Bauer, Peaux de serpents, est sorti il y a un mois. Pour ce retour attendu, le chanteur a mis l’accent sur les textes et sur une musique rock impeccable. Dans ce disque fort et profond, Marcel Kanche, Gérard Manset, Brigitte Fontaine, Jean Louis Aubert et Pierre-Yves Lebert l’accompagnent avec brio. Loin de "Cargo" ou d’"Éteins la lumière", c’est à Alain Baschung que l’on pense quand on écoute ses nouveaux titres.

Les chroniques de Mandor - Prohom : interview pour Un monde pour soi

Le Lyonnais (comme moi) Philippe Prohom est un artiste aux multiples talents : auteur, compositeur, interprète, comédien, clown, intervenant scénique…Revenons en quelques mots sur son déjà important parcours. Après avoir sorti deux albums chez Polydor, Prohom (2002) et Peu importe (2004), qui ont reçu un bon accueil tant du public que de la presse, Prohom a conquis la France à travers une tournée de 650 dates  accompagné par 3 musiciens. Ensuite, par souci d’indépendance, il signe justement chez un producteur indépendant un 3e album, Allers retours.

Nos Enchanteurs - Randan, des artistes sur paroles

La Chanson des livres, c’est ce week-end à Randan. C’est une petite commune du Puy-de-Dôme, tranquille, avec ses commerces de proximité. Et le parc du château pas loin. Le dimanche matin, l’église fait recette. Celui des rameaux, elle fait le plein à bénir les branches. Et pendant ce temps-là, en face, des artistes attendent le chaland devant leur étal de bouquins où s’étalent leurs chansons sans musique, sagement typographiées.

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 8 avril au 20 avril 2013

...Le 17 Avril une des plus loufoques saltimbanques du moment, Agnès Collet dans Gétoufo, ou l’âpre anti star, : un show mini Broadway burlesque et drôlissime. Si Marie Dubas et Cab Calloway avaient eu une fille, ç’aurait pu être cette Agnès Gétoufo. Totalement déjantée côté look, c’est épatant sur le plan musical, textuellement pêchu, on fait du rock’drôle, et ça balance bien. Le syndrôme Calloway, on se marre, mais qu’est-ce que c’est bien foutu musicalement.
Aux Rendez vous d’ailleurs, petite salle mais très bien agencée, très conviviale, avec une belle scène où l’artiste a de l’espace, où Agnès Collet peut nous servir un frenchy rock à rendre jaloux  Dick Rivers. La vie d’artiste d’Agnès Collet, c’est là.

RFI - Anouk Aïata, la tête dans les nuages : Premier disque

Conjurant ses années de galère, Anouk Aïata, chanteuse trentenaire, sort un premier disque de variété world, La femme mangeuse des nuages du ciel, où elle impose un personnage de gypsie mystique, inspirée par le jazz et ses contemplations entre ciel et terre.

Anouk Aïata sur Facebook
____________________________________

L'album de la semaine : Loïc Lantoine, J'ai changé

Le clip de la semaine : Frédéric Bobin - Des corps
________________________________

5 avril

Pure Charts - Jean-Jacques Goldman a écrit le titre "Si" pour le nouvel album de Zaz

Il est partout sans vraiment être là. Jean-Jacques Goldman est au cœur de l'actualité musicale depuis quelques mois grâce au succès de la compilation "Génération Goldman". Régulièrement aux crédits de différents albums, l'auteur-compositeur a signé la chanson "Si" pour Zaz.

Pure Charts - Jacques Higelin en duo avec Sandrine Bonnaire sur la chanson "Duo d'anges heureux"

Cette semaine, Jacques Higelin fait son grand retour en musique. Il publie l'album "Beau repaire", dont le titre "Seul" tourne actuellement en radio. A l'affiche du film "Jappeloup", numéro un au box-office, l'artiste se fend même d'un duo avec l'actrice et comédienne Sandrine Bonnaire, sur le titre "Duo d'anges heureux".

Télérama - Higelin, Beau Repaire

Un regard plein de vie sur les choses et les gens, qui remet le troubadour à sa place : au sommet de la chanson.

A quoi tient la grâce d'un homme ? Par quels ressorts un disque nous fait-il décoller de terre ? Et comment décrire la sensation de plénitude qu'il insuffle chez celui qui l'écoute ? A aucune de ces questions on n'aura de réponse définitive. Tout juste pourra-t-on avancer, et c'est déjà beaucoup, l'indicible alchimie d'une folie douce euphorisante et d'une liberté sereine. A 72 ans, Jacques Higelin sort un album à la fois léger et profond, enivrant, habité par une pureté qui jamais ne cède à la facilité, ni à la naïveté.

 
Le Lebègue nouveau est arrivé : le tome II d’À Ma Zone est sorti des presses. Toujours la même gouaille, la même écriture précise, qui assène les mots comme des uppercuts et raconte la vie sans concession. C’est marrant : quand je lis, j’ai l’impression d’entendre la voix de Claudine me raconter l’histoire ! Je jurerais presque que je si je relève assez vite les yeux, je vais croiser son regard et apercevoir son sourire ironique…

 
Le premier site de la chanson francophone fête aujourd’hui sa millionième connexion : champagne les amis !
C’est né d’un rien, d’un dépit, un gros chagrin, une injustice : vous pensez, la mort de Chorus, revue mythique s’il en fut. J’ai eu l’honneur d’y collaborer, d’être de cette fine équipe dirigée par Fred Hidalgo.
Une idée, un rien stupide : créer un blog et le nourrir une fois par jour, fidèlement, même le dimanche, faire de ce bout de toile une agora où se discute, où se dispute la chanson, surtout celle qui a peu ou pas accès aux médias. En faire un rendez-vous indispensable.

4 avril

RFI - Carla Bruni: Nouvel album, Little French Songs

Pour son quatrième album, Little French Songs, couvé pendant tout un quinquennat (notoriété de son époux, l'ex-président Nicolas Sarkozy, oblige), Carla Bruni revient avec un bouquet de chansons mélancoliques, amoureuses… A double sens aussi, parfois. Chronique d’un disque annoncé.

Nos Enchanteurs - Olivier Neveux, les voyages oniriques…

Théâtre de l’Essaïon, le 2 avril 2013. C’est dans une pénombre complice que naissent les récits de voyages d’un reclus involontaire au 20e étage d’une tour urbaine. La porte blindée fermée, seule la fenêtre et son imagination lui offrent une évasion virtuelle. Et un flash-back de souvenirs réels ou irréels, nourris de musique, de cinéma, de fantasmes flous, de planches de BD, de fragments de livres, de tout ce qui se faufile dans la mémoire, plus ou moins clandestinement et qui revient impromptu.

Télérama - Sandrine Bonnaire : “Jacques Higelin incarne la liberté”

Journée Higelin | Sur le nouvel album d'Higelin, “Beau Repaire”, la comédienne chante “Duo d'anges heureux” avec lui. Sandrine Bonnaire nous raconte la genèse de cette chanson.

Télérama - Jacques Higelin : top 5 subjectif et commenté

Journée Higelin | Cinq chansons illustrant les différentes facettes d'Higelin, en évitant “Tête en l'air” et “Tombé du ciel”. Choix forcément subjectif…

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Paradis païen” (1998) : “Je l’écoute pas souvent… j’avais du mal à chanter”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Beau Repaire” (2013) : “Celui-là, je l’aime, du premier au dernier morceau !”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Brigitte Fontaine et Jacques Higelin… avant le déluge” (1976) : “Je voulais ressembler à Philippe Clay”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Higelin à Bercy” (1985) : “J'étais comme dans un grand film”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “No man’s land” (1978) : “J’aimais pas… je m’aimais pas”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Champagne pour tout le monde” (1979) : “Je suis p’tête qu’un chansonnier qui s’est risqué à faire du rock”

3 avril

Nos Enchanteurs - L’Espoir têtu, Serge Utgé-Royo

L’Espoir têtu, c’est le 8 et 9 avril au Vingtième Théatre. L’Espoir têtu, c’est aussi avancer dans un silence médiatique unanime ou presque, mais avec la détermination de rester debout quoi qu’il arrive.

Nos Enchanteurs - Vie d’artiste…

Je suis chanteuse, comédienne et chanteuse, j’interprète des personnages, au théâtre, au cinéma, à la télé, j’écris des chansons, sur ma vie, sur la vie, je fais des interventions dans des écoles, des centres sociaux, parfois gratuitement, parfois un peu défrayées, quand je n’ai pas à préparer, à répéter un rôle qui peut prendre plusieurs jours pour un petit rôle, ou plusieurs semaines pour un rôle important. Lorsque j’écris des chansons, je donne le texte à ma partenaire pianiste, qui, tous les jours, fait ses gammes pour être au sommet de son art.

Nos Enchanteurs - Les Pitiot, père et fils, déménagent

Ils étaient depuis trois jours, jusqu’à hier au soir, sur la scène de l’Européen, pour la présentation de leur disque commun. Avant de lire les impressions captées en live par Norbert Gabriel, revenons sur ce double album…
C’est une petite entreprise qui semble ne pas connaître la crise. « Transports Pitiot Père & Fils » que c’est peint sur l’enseigne, en pleins et en déliés.

Nos Enchanteurs - Pitiot père & fils, de concert

« …je suis un griot. Je me reconnais dans ce cousinage interculturel des saltimbanques brailleurs de tous bords. J’ai ce privilège de réinventer chaque jour mon quotidien, d’y ajouter des notes et d’ouvrir la porte au bonheur… »

Cet extrait d’un texte de Thomas Pitiot en 2008, pour l’album Griot, donne une bonne approche de ce qui conduit les Pitiot Père & fils dans la vie et le spectacle. Dans leur ascendance plus ou moins lointaine, il doit y avoir quelques gènes de Gaston Couté, de Jean Richepin, peut-être de Gringoire, pour arriver un Woody Guthrie d’Aubervilliers. Sa guitare est une machine à faire avancer l’humanité…

Nos Enchanteurs - Gainsbourg moi non plus…

Dans le cirque de la vie, Serge Gainsbourg a vite compris que le monde est un spectacle, et il fût un expert dans la mise en scène d’un personnage parfois attachant, parfois exaspérant. Il est donc logique qu’un groupe de comédiens musiciens polyvalents abordent le sujet avec un esprit Gainsbourg, insolent et sans complexe pour faire vivre une partie du répertoire des débuts, la période jazz, avec des chansons moins connues du grand public que les standards de Gainsbarre.

Nos Enchanteurs - Avril 2013 : les festivals à ne pas manquer

En Ardèche, à Annonay, les 5 et 6 avril, c’est cet épatant week-end qu’est Pas des poissons, des chansons, le festival de La Presqu’île. Accueil sensationnel toujours et mini-festival mené tambour battant entre le Théâtre municipal et l’Aquarium et, plus loin, la salle de La Presqu’île. Avec Lo’Jo et Volo le vendredi 5 et (attention les yeux !) Suissa, Boule, Barcella, Mathieu Boogaerts, Babx et Dominique A le samedi 6. Qui dit mieux ? Le site de la Presqu’île c’est ici.

______________________________

Bien reçu, merci

Le nouveau numéro de Francofans, avec un dossier sur La Grande Sophie mais aussi des articles sur Adamus, Délinquante,
Francofans est sur le Web et sur Facebook.

L'album d'Hervé Lapalud, Pas pour une heure. Concert sortie d'album au Zèbre de Belleville, mardi 2 avril. 
Hervé Lapalud est sur le Web et sur Facebook
________________________________

2 avril

Blog Mediapart - Loic Lantoine, les grands mots des petites gens

Loic Lantoine paye sa tournée avant un nouvel album prévu pour le mois d’avril. Le duo voix – contrebasse des débuts est devenu quintet. L’émotion, elle, est intacte…

Avec sa poésie taillée dans les pavés de son Nord-pas-de-Calais natal, évoquant les bonheurs et tourments du populo, Loic Lantoine est hors normes dans une génération de chanteurs plus enclins au nombrilisme et à l’anecdotique. Sa voix rocailleuse et abîmée conte, clame, susurre ou éructe une prose d’une incroyable puissance. Chez lui, les mots font partie intégrante de la musique, jouant leur partition avec une sensibilité à fleur de peau.

Loïc Lantoine sur Facebook

Kiblind - Loïc Lantoine, J'ai Changé

Il est un rude chameau de chansons pas chantées mais qui le sont de plus en plus. Il est pape d'Armentières version « Hanhôn frAnçaise » et pilote de fusées à Baïkonour parce qu'aujourd'hui, « quand on veut la lune, on est pas poète, on est cosmonaute »...  Loïc Lantoine sort un quatrième album début avril après deux studios et un live. Le titre est mensonger : Lantoine n'a pas changé, il est toujours aussi doué pour tutoyer la lune; il a juste invité encore plus de copains à ouvrir son bréviaire d'altérité où trainent, entre autres, Norge, Couté et Michaux. Foudroyant.

Télé Obs - "Beau Repaire" : le cadeau de printemps de Jacques Higelin

Avec "Beau Repaire", publié le lundi de Pâques, Jacques Higelin livre un album lumineux et plein de grâce, porté par la joie de vivre et le désir de traduire en chanson "la félicité du renouveau du printemps".

Le blog de Fred Hidalgo - GEORGES MOUSTAKI Éphémère éternité 

C’est un florilège de l’œuvre de Georges Moustaki, la fine fleur de son répertoire : un bouquet de chansons, des plus évidentes aux plus discrètes (96 textes exactement sur quelque trois cents), choisies et présentées par Marc Legras, expert connu et reconnu en « moustakiologie ». Des chansons qui jalonnent nos souvenirs, nos intimes cheminements, précise-t-il avant d’inviter à l’embarquement pour Cythère : « Pour peu que l’on soit disposé  à se laisser surprendre une nouvelle fois en les lisant, elles apparaissent comme si les années avaient glissé autour d’elles sans toucher à leur fraîcheur, à leur éclat. »

Le Point - Alice Dona, la chanteuse a (toujours) 20 ans

Celle qui a composé les plus grands tubes des années 60 et 70 sort aujourd'hui un album hommage aux chansons qui ont marqué sa jeunesse. Rencontre.

En grimpant chez Alice Dona, on pense à Raymond Queneau et à son roman Loin de Rueil. Le taxi s'est perdu dans un dédale de rues, ce qui laisse le temps de fredonner, pour ne pas perdre son calme. Quelques textes et mélodies composés pour son complice Serge Lama reviennent en mémoire. Le disque dur n'est pas endommagé et les paroles de l'inoubliable Je suis malade reviennent sans effort. C'était il y a quarante ans cette année. Quelle est la meilleure version, celle de Lama ou celle de Dalida ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

jeudi, 04 avril 2013

Le clip de la semaine : Frédéric Bobin - Des corps (clip officiel)

Le site de Frédéric Bobin

Premier Prix catégorie clip au Festival "Les Sérecom d'or" 2013

extrait de l'album "Le premier homme"
paroles : Philippe Bobin / musique : Frédéric Bobin
édition Ah Bon Publishing
réalisé par la Licence Pro ATC à Chambéry

samedi, 09 février 2013

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Les Frères Volo, Fiston

L'album de la fin de semaine : Robi, L'hiver et la joie

Les vidéos de la fin de semaine : Camille à L'Olympia, Claire Diterzi à Acoustic..... et quelques autres
_________________________________

A la une : les Victoires de la Musique

L'Express - Camille: "Il ne faut pas suivre les parcours fléchés" Par

A 35 ans, la chanteuse de la décennie est nominée dans deux catégories aux Victoires de la musique 2013. C'est une antistar. Qui intéresse désormais le cinéma. Chanteuse et comédienne, Camille se dédouble. 

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Dominique A brille, 'estomaqué' mais pragmatique

Un an après le sacre d'Hubert-Félix Thiéfaine, les Victoires de la Musique n'ont pas plus fait dans le consensuel du côté de l'interprète masculin de l'année pour leur 28e édition, vendredi 8 février 2013, en direct du Zénith de Paris. Mais elles ont très bien fait.

Le Parisien - Victoires de la musique : Dominique A sacré artiste masculin de l'année

A la croisée de la chanson française et du rock anglo-saxon, a reçu vendredi sa première Victoire de la Musique, en remportant la plus prestigieuse, celle d'artiste-interprète masculin de l'année. Du côté féminin, c'est qui a été sacrée, alors que les DJ nantais C2C ont fait un tabac.

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : La Grande Sophie à bout de souffle et de mots...

.... Victoire 2013 de l'Album de chansons à la faveur de son dernier album vertigineux de sensibilité et de secrets, La Place du Fantôme, La Grande Sophie est si grande qu'elle a l'élégance d'être troublée d'avoir triomphé de Françoise Hardy, qui était en lice dans cette catégorie reine

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Oxmo Puccino triomphe sans carrosse à Pam-Pa-Nam

"Y a pas de mots", se résout à dire le rappeur-poète, lui qui en a tant et les manie toujours à si bon escient. Trois ans après une première Victoire pour L'Arme de paix, Oxmo Puccino est de retour sur la scène des Victoires de la Musique. Un retour triomphal avec, à la clé, une seconde Victoire de la Musique glanée grâce à Roi sans carrosse, son album virtuose paru à la rentrée 2012.
_________________________________

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme

Nos Enchanteurs - Frédéric Bobin, la chanson fraternelle

.... Parfaite symbiose, encore une fois prouvée, entre Philippe, fin lettré, qui cisèle des textes délicats, pleins de finesse et d’humour et Frédéric, fort de sa riche expérience musicale, de ses talents de guitariste, nourri de ce qu’il y a de mieux dans la scène française et anglo-saxonne et dont la voix réussit la prouesse de porter haut et fort ces compositions sur le ton de la confidence. Cette chanson fraternelle, cette cuisine des frères Bobin est un mélange raffiné de légèreté et d’humour, d’insolence, de tendresse, et de poésie. On y devine l’amour des mots, un goût immodéré de leur saveur.

Frédéric Bobin est sur le Web et sur Facebook
____________________________________

Le clip de la semaine : Je retiens ton écho - François Staal/ L'irrespect EP #1

L'album de la semaine : Camille, Ilo lympia

__________________________________________

Les 9 et 10 février

Libé - Barbara Carlotti, malice pleine de grâce

Cette auteure-compositrice, élégante et fluide, partageuse et transversale, est nominée deux fois aux victoires de la musique.

Elle est élégamment mise, d’une sophistication simple, d’une classe flagrante. Ses longs cheveux paille coulent sur des épaules habillées de noir. On la complimente sans malice. Elle répond sans rougir : «J’ai toujours été un peu femme, jamais vraiment une gamine.» Plus tôt, elle avait pourtant glissé : «J’ai 38 ans, mais j’ai toujours l’impression d’en avoir 14.» Telle est Barbara Carlotti : simple et complexe, inquiète et joyeuse, dense et légère, sérieuse et déconneuse. Une sorte d’oxymoron multifacettes.

À l’affiche de l’Olympia jusqu’au 17 février, le chanteur populaire livre, à la veille de ses 70 ans, souvenirs et confidences d’un demi-siècle de chanson
« C’est fragile une chanson. C’est une histoire d’amour entre trois notes et trois phrases. » Serge Lama est un amoureux fou de son art, un fin connaisseur de Béranger et de Trenet, les précurseurs, un amant qui en a expérimenté les joies et les affres, qui a appris aussi, avec le temps, à en parler. Un homme de 70 ans – il les fêtera lundi – qui en a passé cinquante à assumer une popularité hors des tours d’ivoire. Une vocation que cet être « totalement mystique » compare à celle que porterait un « prêtre laïc » : « Nous, les chanteurs, devons dire des choses simples pour être accessibles à tous », suggère-t-il.

RFI - Serge Lama, 50 ans de carrière, Double album et Olympia

Serge Lama souffle les bougies de ses 50 ans de carrière avec La balade du poète, un double album regroupant quelques-unes de ses plus belles chansons, parfois revisitées, et quelques inédits, avant d’investir dès ce 8 février l’Olympia à Paris pour toute une série de concerts-anniversaire.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Barbara Carlotti, empreinte d’amour

Barbara Carlotti, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Mettons-nous sur la juste fréquence pour tenter d’apprécier. N’a-t-elle pas, après tout, séduit les critiques de Télérama et des Inrocks ? Même les jurés de l’Académie du disque Charles-Cros, c’est dire. Et ce 8 février, sans doute, ceux des Victoires de la musique. Bon, dans une telle programmation, aux Voix d’hiver, ça dénote un peu. Mais la chanson est plurielle et, que je sache, Carlotti fait dans la chanson.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Gruppetto, pliés d’en rire !

Gruppetto, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

La légende est tenace. Ce fut jadis une grande formation : 400 choristes, c’est pas une paille ! Qui, pour des raisons futiles sans doute (des « divergences d’opinion artistique » disent-ils) un jour se chamailla. De cette colère de Dieu en reste les quatre chefs de choeur : le Gruppetto. Et c’est pas rien. Un grupetto est un petit groupe aussi sûrement qu’un loto est une petite loterie, qu’un pipeau est une petite pipe.

Le 8 février

France Inter - Les Victoires de la musique 2013, Le 8 février 2013

France Inter s'installe au cœur des Victoires, en direct du Zénith, afin de proposer une émission exceptionnelle et bien sûr très musicale : des lives, des interviews, des réactions d’artistes à la sortie des loges… et aussi les coulisses en vidéos, en photos et en tweets (@f_inter)

I-Cone - La Grande Sophie : Interview exclusif

L'artiste française La Grande Sophie est en tournée après plus de 100 dates, elle était de passage pour un concert à Montmorillon. Nous sommes allé l'interviewer pour parler de son dernier album "La Place du fantôme", de musique et de Macarons ... La Grande Sophie est une artiste très sympathique, accessible et disponible. Ce fut un réel plaisir de la rencontrer et nous la remercions à nouveau.

I-Cone - Axel Bauer crée la Guilde des Artistes de la Musique

Axel Bauer et de nombreux artistes on visiblement décidé de faire entrendre leur voix et leurs points de vues qui ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux de l'industrie musicale. La "GAM" souhaite etre de tous les débats et décisions concernant droit d’auteur, copie privée, rémunération équitable, gestion collective, streaming, distribution numérique, relations artistes-producteur...

Electron Libre - Axel Bauer : «Les artistes se réveillent et se parlent !»

Axel Bauer est entré dans la légende grâce au tube Cargo. Nous publions l’entretien qu’il a donné en exclusivité pour Musique Info (du 23 janvier) au sujet de la création de la Guilde des Artistes de la Musique, organe de lobbying par les musiciens pour les musiciens, qu’il a aidé à mettre sur pied, et qui veut faire entendre à l’industrie la voix de ses membres, sans play-back.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Bühler, quarante ans de révoltes et de tendresse

Michel Bühler, 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

C’est l’Bühler des grands jours, des dimanches. Non qu’il ait mis la cravate, non, mais il est de sortie avec ses musiciens, presque un grand orchestre : guitare électrique, contrebasse, accordéon. C’est pas que ça requinque une chanson : ça lui donne utile profondeur, perspective, prolongement.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Entre 2 Caisses, l’Allain et l’père Youssef

Entre 2 Caisses « Je hais les gosses », 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

On ne sait vraiment d’où ils nous viennent. Ni quand on est. Eux sont les gardiens du Musée des gens du temps d’avant. Et nous narrent une journée même pas particulière, celle de comment on vivait alors. Entre 1954 et 2011. Comment on se conduisait, comment on s’habillait, comment on aimait…

Le 7 février

Pure People - Camille : Emouvante, elle évoque le décès de son papa et sa tendre famille

Quelques jours après la sortie d'Ilo Lympia, un cd et dvd live de sa prestation à l'Olympia en octobre dernier, Camille a pris le temps de se confier à l'hebdomadaire L'Express. Habituellement très discrète sur sa vie privée, la chanteuse a notamment évoqué ses parents et plus particulièrement son père, décédé "en juillet dernier", comme elle le révèle.

L'Express - Robi à la fiche, Par

La trentenaire sort un disque au bord de la cold wave, mais paradoxalement sensuel.
Qui? Une trentenaire, Chloé Robineau, qui a grandi à Madagascar et sur l'île de la Réunion. Finaliste du concours Inrocks Lab en 2011, elle est repérée par Jean-Louis Murat, dont elle ouvre les concerts. Après un EP et un petit tube, Je te tue, elle publie aujourd'hui son premier album, L'hiver et la joie, sous le nom de Robi. Une de ses chansons lui a inspiré un livre, Elle a de qui tenir (Océan éditions).

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Melissmiel (d’amours et de révoltes)

Melissmell, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Que retiendrons-nous de ce moment-là, de ce concert d’exception ? Sans doute l’ultime rappel où, en v.o. et en v.f. dans le texte, Melissmell osa Le partisan de Léonard Cohen. Ça lui va bien, ça, à Melissmell, cette belle en désir d’amour et de révoltes. Toujours et plus que jamais en résistance…

Culturebox - Chanson : Thomas Boissy, le surdoué de l'impro

Chantonner sur son petit orgue d’enfant ça peut mener loin. Après l’Olympia, Thomas Boissy joue au Théâtre de La Nouvelle Eve à Paris jusqu’au 30 mars. L’idée de son spectacle est très originale puisqu'il est uniquement composé d’improvisations de textes de chansons sur des airs connus, à partir des suggestions des spectateurs.

L'Express - Johnny Hallyday dit tout, Par

Le rockeur, qui appartient à tous, a raconté son existence exceptionnelle à l'écrivain Amanda Sthers. Elle l'a sublimée en une époustouflante confession. Hallyday, à vie et à vif: extraits exclusifs. 

Le Figaro - Michel Sardou : «Les Mémoires de Johnny? Je m'en tape !»

INFO LE FIGARO - Taxé de «vieux con réac» dans l'autobiographie de Johnny Hallyday, Michel Sardou réagit avec philosophie et humour. Dans son autobiographie écrite avec la romancière Amanda Sthers, Dans mes yeux (Plon), Johnny Hallyday règle ses comptes avec un certain nombre de vedettes de la chanson française. Parmi elles, Michel Sardou. Johnny Hallyday écrit à son propos: «À force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu.»

L'Express - Qui remportera les Victoires de la Musique 2013?

Ce vendredi, dès 20h45, les Victoires de la Musiques récompenseront les meilleurs artistes, albums, clips... de l'année Qui seront les vainqueurs ? L'Express vous livre ses pronostics, et vous propose de voter
 

Les Blérots de R.A.V.E.L, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Gauchy
Ils sont habillés comme au sortir d’un enterrement, croquemorts ayant fait leur trou dans la société ou famille en soif de noyer son chagrin, de fêter l’héritage. Tous et toutes vêtus de noir (ça leur va si bien…), voici donc nos Blérots de R.A.V.E.L et, déjà, le sentez-vous, le temps se cuivre, promesse d’orages, de folles turbulences.


Les Dénicheurs, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Qu’ont-ils donc déniché de si particulier, d’incroyable, pour se parer du titre de Dénicheurs ? Rien, sinon remonter la source de la chanson et d’y boire goulument. C’est le genre de groupe qu’on mettrait bien dans la case « animation en club du troisième âge » et c’est la classe autant que le mérite des Voix d’hiver de nous les placer sur la grande scène, au contact du tout public qu’ils méritent.


Arthur H, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
« La nuit nous amène au baiser de la lune… » Un piano tout noir, un chanteur vêtu de noir, cheveux en bataille, barbe de quelques jours, décontracté. Une soirée comme une nuit fatiguée, qui s’étire en son cœur, des histoires fantaisistes, fantasques, fantasmées, quand la parole s’affranchit de toute réalité et s’en va explorer d’autres confins, que le vrai s’accoquine avec le faux, que sur l’écran de ses nuits blanches on se fait son cinéma : « Est-ce que tu aimes / Dans les westerns ? » Jamais le chanteur de la nuit qu’est Arthur H ne sera aussi bon, aussi vrai que dans son rapport seul à seul avec son piano.


Pauvres Martins, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Ça se nomme Pauvres Martins. L’intitulé fait songer au père Brassens. Sans nullement prélever des chansons au sétois, le blaze vaut quand même promesse, filiation, estampille, presque tradition… Que dalle ! A mille lieux du moustachu, de sa guitare et de sa pipe, tant qu’on ne comprend pas forcément, qu’on a du mal à « lire » ce groupe, à le comprendre.

Le 6 février

La Croix - Amélie-les-Crayons, dessine-moi une chanson…

Sa dernière création, Jusqu’à la mer, enchante. Mais c’est sur scène qu’il faut découvrir cette fourmi qui s’arrête jeudi soir à La Cigale. Il y a douze ans, lors d’un stage de théâtre où chacun doit interpréter une chanson, une jeune femme prénommée Amélie choisit Les Crayons de Bourvil. Ce titre lui va si bien que les autres participants le collent aussitôt à son nom. Ainsi naît Amélie-les-Crayons, « par hasard ». Un surnom, puis un vrai personnage de scène, au nom entraînant comme une valse. Il lui va comme un gant.

Pure Charts - Globes de Cristal 2013 : Raphaël, "1789" et Olivia Ruiz récompensés

Pour leur neuvième année, les Globes de Cristal ont récompensé des petits nouveaux mais aussi des habitués. Ainsi, côté musique, Olivia Ruiz a décroché son troisième prix pour son album "Le calme et la tempête" tandis que Raphaël, qui n'avait jamais gagné, s'est imposé côté masculin pour "Super Welter".

Le Journal de Montréal - Chanson québécoise : De nombreux problèmes, quelques solutions

MONTRÉAL – Plusieurs questions et pistes de solutions ont été soulevées pour résoudre les problèmes qui sévissent depuis quelques années dans toutes les sphères l’industrie de la musique au Québec, lors du Forum sur la chanson québécoise, qui se déroule lundi et mardi au Centre PHI.

Sous le thème «la chanson en mutation», différents panellistes et acteurs de l’industrie – artistes, diffuseurs, producteurs – ont donné leur point de vue sur l’ère numérique, la place de la francité et la diversité, puis sur la diffusion des œuvres et leur création.

Le Monde - Idir : "Je dois à la langue française mon discernement"

Fils de berger, né en 1949 à Aït Lahcène, un village de Kabylie, Idir a publié son premier album en 1975 chez Pathé Marconi. Il contenait une chanson, A Vava Inouva, un succès planétaire, hymne à la vie paysanne des montagnes de l'Atlas, diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, que la communauté kabyle continue de transmettre comme un joyau. La publication de son nouvel album, Neveo, s'accompagne de deux concerts à l'Olympia, à Paris, les lundi 4 et mardi 5 février. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : "Ce n'est pas un chanteur comme les autres. C'est un membre de chaque famille."

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 11 au 20 février 2013

Tous les lundis de février : Annick Cisaruk et David Venitucci reviennent au Connétable Paris 3e avec Ferré, « L’âge d’or », sans doute l’interprète la plus affûtée et intense du grand Léo, avec l’accordéon symphonique de David Venitucci, un de ceux qui font oublier ce qu’on disait naguère du piano du pauvre.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les pointures se pointent chez Lapointe

« Mon fils tu as déjà soixante ans / Ta viell’ maman sucre les fraises / On ne veut plus d’elle au trapèze / A toi de travailler il serait temps / Moi je veux jouer de l’hélicon / Pon pon pon pon. » Connait-on, tonton, tout son Boby, bibi ? Ben non. A revisiter Boby Lapointe, le « repiquer » comme ils disent, comme on le ferait tant d’un clou que de boutures, sa petite-fille Dany (productrice de ce spectacle) et Yéti, Dimoné, Presque Oui, Evelyne Gallet, Imbert Imbert et Roland Bourbon font oeuvre de salubrité publique.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Zelko, à domicile

Zelko, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Lui est le régional de l’étape, venu de Ternier, dans l’Aisne, pas loin de Gauchy. Avec son public sans doute car à n’en pas douter Thomas Zelko se taille ici une enviable réputation. Lui à la guitare folk, ses compères qui à la basse électrique qui à la batterie, il fait tour de chant rondement mené.

Le 5 février

Nos Enchanteurs - Liz Cherhal, artiste à sang pour sang

Liz Cherhal, 31 janvier 2013, Espace Jemmapes, Paris

« Il est arrivé quelque chose… » A la sortie de son premier album, j’avais osé titrer à la manière d’un quelconque France-Soir, d’un vulgaire Rance-dimanche : « Cherhal killer », tant cette artiste-là aime à dégommer dans ses chansons, en venir au sang, au sans, au plus rien. Un peu comme une Landru au féminin, une femme au poêle. Remarquez bien sur son accordéon : les touches sont toutes noires (oui, je sais, j’anticipe, ça viendra…). Liz Cherhal est une récidiviste qui, sur chaque nouvelle scène, déglingue à qui mieux mieux.

Le 4 février

Paris Match - Serge Lama, l’insubmersible

Le 11 février il fêtera ses 70 ans et ses cinquante ans de carrière à l’Olympia. L’occasion d’un entretien vérité avec un monstre de la chanson française, que la critique a souvent blessé.

Le Figaro - Mort d'un ex-Compagnon de la Chanson

Gérard Sabbat, un des trois barytons du célèbre groupe vocal Les Compagnons de la Chanson est mort hier à Triel-sur-Seine (Yvelines) à l'age de 86 ans, a annoncé à l'AFP son épouse Mireille. Natif de Lyon, où il avait vu le jour en septembre 1926, il avait rejoint le célèbre groupe, initialement baptisé Compagnons de la Musique, en 1946.

Nos Enchanteurs - Carré de dames, carré de drames, carrément bien

« Carré de dames », 29 janvier 2013, festival Les Poly’Sons de Montbrison,
Deux pianos à queue, deux, qui se font face, non en concurrence mais en totale harmonie. Deux pianistes, deux, dans l’exercice de leur art : Nathalie Miravette et Dorothée Daniel. Par ailleurs aussi chanteuses, elles ne le seront ce soir que par intermittence, subtilement, efficacement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

jeudi, 07 février 2013

Frédéric Bobin "La découverte"

Frédéric Bobin est ce soir à La Cigale à Paris en première partie d'Amélie-les-Crayons


Frédéric BOBIN "La découverte" par GJM63

mardi, 05 février 2013

Torrents de bière - Frédéric Bobin

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme

lundi, 04 février 2013

Concert unplugged de Frédéric Bobin dans l'iDTGV Lyon-Paris

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme


Concert unplugged de Frédéric BOBIN dans l... par encoulisseavec

dimanche, 03 avril 2011

Frédéric Bobin et Michèle Bernard chantent "Bozo" de Félix Leclerc

Duo entre Frédéric Bobin et Michèle Bernard sur la chanson "Bozo" lors du concert à Mably


Duo avec Michèle Bernard par FredericBOBIN

lundi, 06 décembre 2010

Frédéric Bobin - Il faut plaindre les rois

Video sélectionnée pour la B.O. de Lyon 2009.
Frédéric Bobin sera à Lyon, A Thout Bout d'Chant du 16 au 18 décembre à 20h30


Frédéric Bobin - Il faut plaindre les rois
envoyé par MissionMusiqueLyon. - Regardez la dernière sélection musicale.