Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 novembre 2018

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 novembre

Les artistes de la semaine : Thiéfaine, Bertignac, Corine, Thérapie Taxi, Vanessa Paradis, Pierre Perret, Michel Françoise

Le clip de la semaine : Thérapie Taxi, Chula

L'album de la semaine : Pauline Julien et Anne Sylvestre, Gémeaux croisés

PERRET

Nos Enchanteurs - Pierre Perret, l’esprit Charlie

Si nous devions céder à la mode de noter les disques, celui-ci – qui sort aujourd’hui en bac – aurait bien trois ou quatre « N ». N comme NosEnchanteurs il va de soi. Revoici revoilà Pierre Perret, 84 ans. Pour un trentième album studio, si on compte bien. Faites gaffe, y’en aura pas autant à venir… On avait dit de lui que sa voix était tombée dans les chaussettes mais ce qui est vrai en scène l’est moins en studio. Ou alors il a dû boire des cubis d’amidon à midi.

SAUVAGE FERRE

Nos Enchanteurs - Sauvage Ferré

Sauf d’en écrire de sempiternels sur les vedettes du passé et du présent, si possible bien calés sur les anniversaires des trépassés pour être convié sur les plateaux télé, concevoir un livre sur la chanson est aujourd’hui pure folie : aucun éditeur responsable n’investira la moindre tune pour avancer l’encre et le papier de votre prose, quel que soit son intérêt littéraire et historique. De nos jours, un éditeur conjugue son courage à l’imparfait du subjonctif. C’est dire si Michel Trihoreau est, certes parmi d’autres mais ils ne sont pas légion, un cas d’école. Lui s’obstine à écrire ce qui est intéressant mais ne se vendra pas, ou si peu. Pas de risque, lui, de le voir écrire sur Hallyday ou sur Renaud, mais, cette fois-ci, sur les relations au sommet entre Catherine Sauvage et Léo Ferré, cinquante ans de compagnonnage artistique entre deux géants, l’une désormais totalement oubliée, l’autre devenu icône, presque un saint chez les anars qui n’ont pourtant, il me semble, ni dieu ni maî

ANNE SYLVESTRE/PAULINE JULIEN

EPM - Gémeaux croisés

Rencontre de deux femmes, l'une est française, l'autre québécoise, l'une est auteur-compositeur, l'autre est surtout interprète, mais toutes deux, façonnées dans une même génération, elles chantent... Elles chantent la femme. La rencontre aboutit à la réalisation commune d'un spectacle dont les chansons et les textes sont puisés tant à leurs répertoire respectifs que chez d'autres: Brecht, Colette, Brigitte Fontaine, Léonard Cohen. Elle se livrent de la façon la plus simple, de la façon la plus humble, ces voyageuses de la chanson dans les temps et dans les espaces … Elles nous font rire et pleurer, elles nous font gagner du temps, elles nous font cadeau de l’expérience de leurs 2 vies en l’espace de 3 heures…

THIEFAINE

Le Figaro - Hubert-Félix Thiéfaine, quarante ans à brûler les planches

Le chanteur célèbre la sortie de son premier album, en 1978, avec une série de concerts-fleuves dans lesquels il revisite les pages les plus obscures d'un répertoire qui lui a permis de séduire des centaines de milliers de fans sans grand relais médiatique.

Une belle histoire. «Une sacrée obsession», comme il le dit lui-même dans un grand sourire. Elle a commencé alors qu'Hubert-Félix Thiéfaine avait une douzaine d'années tout au plus. À l'époque, le jeune natif du Jura envisage de devenir prêtre. «Quand je suis entré en pension, au début des années 1960, j'avais la vocation.

tre.

HISTOIRE

Europe 1 - "Avant la guerre de 1914-1918, vous avez des chansons nationalistes" : Jean-François Kahn raconte sa passion pour l'histoire de la chanson

En cette période de centenaire de la Grande Guerre, Jean-François Kahn, historien de formation, explique comment les chansons en disent long sur l'époque.

INTERVIEW

Comment savoir ce que pensaient les gens à une période donnée de l'histoire ? Le journaliste Jean-François Kahn, historien de formation, s'est posé cette question. Mieux : il a trouvé comment y répondre. Alors que sort son nouvel ouvrage intitulé M la maudite, dans lequel il évoque la Musique avec un grand M, il a expliqué sur Europe 1 comment la musique, et surtout la chanson française, pouvait permettre une lecture de l'histoire et notamment de la Grande Guerre dont la France fête le centenaire.

MICHEL FRANCOISE

Claude Févre - Lula, « Nos rêves ont les épaules larges »

Depuis quelques semaines, on devinait qu’il se tramait quelque chose d’important du côté de Nérac où réside Michel Françoise, l’instigateur du grand mystère, auteur et compositeur des chansons de Lula.  On devinait  que Fany Souville et sa maison d’édition s’étaient une nouvelle fois lancées dans une publication peu ordinaire. Cap sur les rêves les plus fous !

Rappelons pour mémoire qu’en début 2017 elle éditait le livre disque de Daguerre, La nuit Traversée, réunissant récit, dessins et chansons. Quelques mois plus tard Guillo confiait dans Je ne suis pas un long fleuve tranquille sa traversée très intime d’artiste créateur de chansons. Cet album disque devait être vite remarqué et récompensé par l’Académie Charles Cros au moment où elle publiait Nos années Parallèles, le bouleversant récit à deux voix de Stéphane Corbin. Doit-on ajouter à ce choix éditorial assez remarquable déjà, le roman de Jérémie Bossone, Crimson Glory ?

 

 

jeudi, 08 mars 2018

Anne Sylvestre "Clémence en vacances" (INA, 1977)

dimanche, 22 octobre 2017

"Journées Anne Sylvestre & Barbara" au Hall de la chanson Université chantée Du 12 au 14 mai 2017 : L'amour chez Barbara

Entretien avec Bernard Serf (neveu et représentant des ayant-droits de Barbara) "Journées Anne Sylvestre & Barbara" au Hall de la chanson Université chantée Du 12 au 14 mai 2017

jeudi, 19 octobre 2017

Anne Sylvestre 60 ans de chanson


Anne Sylvestre 60 ans de chanson

jeudi, 12 octobre 2017

Une sorcière comme les autres - Anne Sylvestre en concert

mercredi, 11 octobre 2017

Printemps de Bourges / Anne Sylvestre (INA, 2014)

mercredi, 06 septembre 2017

L'actualité de la chanson française du 15 au 31 août

Le clip de la semaine : Camille - Seeds

L'album de la semaine : François Corbier, Preque parfait

Les artistes de la semaine en vidéo : François Corbier, Motivés!, Bernhari, Marine Futin

Colette Magnyfique du 6 au 21 octobre 2017 - Paris/Montreuil

BERNHARI

RFI - Bernhari, romantique écorché

La pop vaporeuse et mélancolique du Québécois Bernhari monte très haut en altitude et en extase. Signé cet été par Arista, un des labels de Sony France, Bernhari publiera à l'automne un EP qui puisera dans ses deux excellents albums déjà sortis du côté de la Belle-Province.

Cela fait quelques mois qu'on le suit de près : une prestation lors du dernier Coup de cœur francophone à Montréal, un show case au Divan du monde à Paris et un concert au festival de Tadoussac. À chaque fois, un emballement décuplé à son égard. Même emphase scintillante, même intimité tumultueuse. Et la sensation tenace que ce garçon-là n'est pas de la race des tièdes.

MOTIVES

Longueur d'ondes - Motivés, Vent debout

Deux décennies plus tard, Les Motivés remettent le couvert et pensent bien changer l’avenir pendant qu’il en est encore temps. À la fois groupe et mouvement citoyen appelant l’individu à se réapproprier son destin politique, que reste-t-il aujourd’hui des braises sur lesquelles souffla ce vent de démocratie avant le cataclysme du 1er tour de la présidentielle en 2002 ? Mouss du groupe Zebda éclaire notre lanterne à ce sujet.

MARINE FUTIN

Marine Futin - Le 21 septembre, à A Thou Bout d'Chant

Energique et rafraîchissante, Marine Futin présente son tout premier album "Qui danse", dont elle est compositrice, chanteuse et guitariste.

Nouvelle venue sur la scène pop francophone internationale, Marine Futin s’inscrit dans une lignée rare des chanteuses qui attachent autant d’importance aux textes qu’aux accompagnements. Elle propose un répertoire totalement acoustique et fondamentalement moderne.

Marine Futin – Qui danse

La Bisontine Marine Futin est une expatriée. De New York où elle habite depuis trois ans, elle envoie, via Facebook, des tranches de sa vie américaine, faite de concerts… et de compositions. Elle publie aujourd’hui son premier album, Qui danse, des paroles en français, piquantes ou mélancoliques, qui se lovent dans des ambiances jazzy.

CORBIER

Chat 20 minutes - François Corbier: «Mon nouvel album est dédié à mon camarade Cabu»

Mon nouvel album semble mieux accueilli que les précédents. Il semble qu’on accepte que je ne m’adresse plus aux enfants.

Je me suis entouré de musiciens de grande qualité: Eric Gombart, David Gorthcinski, Alain Chapelain, Matchito et la prise de son a été réalisée par Patrick Balbin. 

À ce jour je n’ai eu que des compliments pour ce nouveau CD, du coup je suis déjà sur un futur nouvel album!

BARBARA

Télérama - En exclusivité : un inédit de Barbara, tiré de son album perdu “Lily Passion” !

Cette chanson-là, personne ne l’a encore entendue. En tout cas pas comme ça : “Bizarre”, déambulation à l’esprit jazz et enfumé, est extrait de l’album studio de “Lily Passion”, resté inédit depuis 32 ans. Il sortira le 6 octobre, enfin ! En attendant, découvrez cette chanson, en avant-première, pour Télérama. 

MARC ROBINE

Fred Hidalgo - Le colporteur de chansons

Il y a des dates impossibles à oublier : le 26 août 2003 est de celles-là qui marquait, avec la disparition de notre ami et collaborateur Marc Robine (à l’âge seulement de 52 ans), une perte irréparable pour la chanson française. Les médias n’en parleront pas davantage cette année que les précédentes, le « métier » restera fort discret à son sujet, mais les uns et les autres – du moins les vrais « pros » – savent combien la collectivité nationale est redevable à Marc Robine de son action sans pareille de préservation de notre patrimoine chansonnier.

LES INROCKS

Baptiste Vignol - Souchon les a tué

30 août 2017. Dix ans que ce blog palpite, jour pour jour. La parution récente d’un hors-série des Inrockuptibles consacré aux « 100 meilleurs albums français » fournit donc l'opportunité de marquer cet anniversaire. Car la musique made in France (chanson, rap, rock, électro, pop et tout ça) vue par les Inrocks, ça doit pouvoir susciter quelques lignes tant le magazine cultive pour la variété française un mépris tenace qu’il tempère à coups de postures démagogiques et d'élans fleurant bon le snobisme absolu d’un certain « épicentre parisien » dont parlait Étienne Roda-Gil. La rédaction des Inrocks vient ainsi de consacrer comme disque roi de son « top ultime » MELODY NELSON du dieu Gainsbourg.

ANNE SYLVESTRE

Télérama - Anne Sylvestre : “Dès le début, j’ai posé un problème”

Ses “Fabulettes” poétiques ont marqué des générations d’enfants. Mais Anne Sylvestre est surtout une auteure visionnaire, profondément humaine, dont les textes pour adultes, injustement méconnus, sont parmi les plus beaux du répertoire français. Nous l’avons rencontrée avant qu’elle ne fête en octobre soixante ans de chanson sans concessions.

ISABELLE AUBRET

Baptiste Vignol - Grande dame

Isabelle Aubret. Sa voix séraphique, comme l’écrit Alister pour parler, dans Schnock, de son interprétation de la chanson C’est ainsi que les choses arrivent, musique de Michel Colombier, texte de Charles Aznavour, dans le générique final d’Un flic de Jean-Pierre Melville. Voix d’ange ou de sirène, scandaleusement ignorée par les tenants du bon goût qui, n’ayant jamais écouté CASA FORTE, son 33 tours culte de 1971 dans lequel elle s’abandonnait au souffle de la bossa brésilienne, n’ont qu’Édith Piaf, Juliette Gréco et Nana Mouskouri à la bouche pour évoquer les immenses interprètes féminines de la chanson francophone. 
 
HELENE MARTIN
 

C’était le 24 Décembre 2016, avec un flash back sur les chansons et les artistes qui laissent une trace tatouée à vie dans la mémoire… Bien sûr avant il y avait eu Tino Rossi et Petit papa Noêl, Luis Mariano et Mexico-ooo, et surtout Stéphane Golmann et ses Actualités, chantées par Montand, accompagné par la guitare de Crolla… C’était l’enfance… Avec Hélène Martin, j’avais  grandi… Et aujourd’hui, c’est l’occasion de retrouver quelques unes des très belles pages de chansons dont j’ai parfois du mal à retrouver l’équivalent aujourd’hui… Hélène Martin  est chez EPM.. Et Puis Martin, c’est bien ça ?

MELISSMELL

Le blog du doigt dans l'oeil - Musicalarue : rencontre avec Melissmell

Quelques premières nappes de clavier sobres moutonnant sur un jeu de batterie acéré et de guitare discrète, c’est face aux applaudissements du public que malgré l’absence imprévue d’un des deux guitaristes, l’artiste Melissmell et ses trois musiciens abordaient la scène du Théâtre de Verdure samedi 12 aout, pour y faire monter une crue d’émotions contraires, plus turbulentes les unes que les autres, propres à commotionner le cœur. Certes, Melissmell n’est pas de celles et ceux que l’on vient écouter par hasard, tant l’artiste a esquissé tôt les couleurs de son monde et profilé le sens de son chemin. Pourtant un festival comme Musicalarue reste un lieu privilégié offrant l’occasion de découvrir des artistes auxquels on ne prend pas toujours le temps de s’intéresser autrement.

BURGALAT

Baptiste Vignol - Chanteur obscur?

... Sorti en mai, LES CHOSES QU’ON NE PEUT DIRE À PERSONNE, doit être son six ou septième album studio. Un disque longue durée, 67'48, composé de dix neuf titres, dont six splendides plages instrumentales (Tombeau pour David Bowie…) – les deux premières lançant l’échappée pour 6’50 d’ouverture sans blabla! Inimaginable ailleurs. Mais il faut signaler que l'homme aux lunettes seventies dirige son propre label, Tricatel, depuis 1995. Ces chansons neuves sont pour neuf d'entre elles « parolées » (comme dirait McNeil) par d’autres auteurs, compagnons de voyages et de poésie blanche, épineuse et lucide.

SOUCHON

Un été en Souchon. "Rio Grande" par Eddy Mitchell (1993)

Alain Souchon a souhaité que l'on parle aujourd'hui d'une histoire très française, quelque part en Amérique ou en Alsace. Et d'un chanteur qui n'est pas si loin de lui...

Un été en Souchon. "Ta douleur", par Camille (2005)

L’incroyable forme inventée par Camille impressionne Alain Souchon.

Un été en Souchon. "Salut les amoureux" par Joe Dassin (1972)

Le choix du jour d'Alain Souchon: un des plus grands classiques créés par Joe Dassin, avec des paroles de Claude Lemesle.

Un été en Souchon. "Vies monotones" par Gérard Manset (1984)

Tout l’été, Alain Souchon choisit des chansons qui le fascinent ou qu’il admire. Et, ensemble, nous explorons leur histoire, leur résonnance dans notre mémoire, l’épopée de leurs créateurs. Mardi, "Vies monotones" de Gérard Manset. 

Un été en Souchon. "Filles faciles" par Jean-Jacques Goldman (1987)

Alain Souchon a choisi une chanson émouvante et fraternelle de son ami Jean-Jacques Goldman.

Un été en Souchon. "Ordinaire" par Robert Charlebois (1971)

Alain Souchon évoque aujourd’hui son ami du Québec qui parle crument les questions que se pose un chanteur populaire.

Un été en Souchon. "Si on chantait" par Julien Clerc (1972)

En évoquant un des plus grands classiques de Julien Clerc, Alain Souchon rend hommage à un grands paroliers français, Etienne Roda-Gil.

lundi, 28 août 2017

Anne Sylvestre : “Dès le début, j’ai posé un problème”

Ses “Fabulettes” poétiques ont marqué des générations d’enfants. Mais Anne Sylvestre est surtout une auteure visionnaire, profondément humaine, dont les textes pour adultes, injustement méconnus, sont parmi les plus beaux du répertoire français. Nous l’avons rencontrée avant qu’elle ne fête en octobre soixante ans de chanson sans concessions.

Une jeune femme vient de lui sourire. Sans rien dire. Mais avec dans les yeux une joyeuse reconnaissance. « Voilà ce qui arrive dans la rue : des gens m’offrent leur sourire. C’est joli. » Ceux-là, c’est sûr, ont écouté son œuvre. Pas seulement ses Fabulettes pour enfants mais aussi ses chansons pour adultes. Ils savent combien elles sont précieuses.

Lire la suite
__________________
__________________

dimanche, 27 septembre 2015

L'actualité de la chanson française du 21 au 27 septembre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Klô Pelgag, la québécoise en concert au Fanthéon de Miribel à côté de Lyon le 2 octobre.

Le clip de la fin de semaine : Chloé Lacan - La Pêche au Bonheur

Le concert de la fin de semaine : Evelyne Gallet ACP Manufacture Chanson le 14 février 2014

Le clip de la semaine : Evelyne Gallet, Dans mon pays (Boby Lapointe)

La chanson de la semaine : Leila Huïssoud, "La Vieille" (Patrick Font)

A la une

Télérama - Klô Pelgag, l'extra terrestre de Montréal

Elle semble aussi étrange que son nom : Klô Pelgag fait des chansons fantasques et décalées, à la poésie inquiétante. En juillet 2014, lors des Francofolies de Montréal, nous l'avions rencontrée. A l'heure du rendez-vous, elle avait faim... Replay.

RFI - Klô Pelgag, sensation québécoise, Premier album, L'alchimie des monstres

Avec L'alchimie des monstres, album de pop orchestrale en éventail, Klô Pelgag, jeune Québécoise décomplexée, impose un style fantasque et imagé qui confine au panache. À coup sûr, elle fera causer d'elle au Printemps de Bourges le jeudi 24 avril, ainsi que dans de nombreuses contrées francophones.

Le Figaro - Klô Pelgag, l'audacieuse québécoise

.....Son album est sorti voilà un an tout juste, mais elle profite de sa nouvelle tournée française pour le présenter dans une version agrémentée de plusieurs chansons nouvelles. Lesquelles confirment le talent et l'audace de cette tête brûlée. Si elle rejette l'appellation «théâtrale», Klô Pelgag - Chloé Pelletier-Gagnon à la ville - impose pourtant un spectacle qui dépasse le cadre du simple tour de chant.

27 septembre

Télérama - Pour "Paris Mélodies", Le Sacre du Tympan revisite la chanson française

Paris est une muse et les chansons qui s'y réfèrent ne manquent pas. Fred Pallem et ses invités ont donc eu l'embarras du choix au moment de choisir le répertoire de Paris Mélodies, une création commandée par la Philharmonie dans le cadre du Week-end La Ville. Aux commandes du Sacre du Tympan, son orchestre qui trouve dans le jazz la liberté de voyager partout ailleurs, Fred Pallem accompagnera Philippe Katerine, Albin de la Simone, Yael Naim, Bernard Lavilliers, Mina Tindle et Sanseverino pour un hommage à Paname que l'on imagine tantôt poilant, poignant ou surprenant, tout sauf compassé – pas le genre de la maison. Présentation, par l'arrangeur en chef, de cinq des chansons et de leurs interprètes.

Hexagone - Evelyne Gallet, dix ans de « Confitures » à Agend’Arts

Les confitures, le premier album d’Evelyne Gallet a dix ans et Evelyne a souhaité chanter à nouveau ces chansons écrites par Patrick Font. Celui-ci avait le projet de fêter sur scène ses 75 ans. Ces deux projets ont été réunis et vont donc s’enchaîner sur la scène d’Agend’Arts à la fin de la semaine, cette salle dont on parlait ici même avec Guillaume Lloret en juillet dernier. Gageons qu’il y aura beaucoup de beaux moments au cours de ces 4 spectacles et probablement l’occasion d’entendre une nouvelle fois Ne la dérangez pas, chanson de Patrick Font remarquablement interprétée par Evelyne. J’ai rencontré Evelyne Gallet au Café de la Crèche, un bar de la Croix-Rousse à Lyon où l’ont peut venir chanter les meilleures chansons françaises lors des « apéros-musette » de Magali Berruet. Une très bonne adresse donc, pour parler chanson avec Evelyne.

26 septembre

Hexagone - Soirée TriFaZé : bon plan à trois

Dans la séquence découverte, cher Hexagonaute, aujourd’hui je ne te propose pas un artiste, pas deux artistes, mais trois ! Rien que ça ! Au diable l’avarice et les avares vicieux ! Qui peut le plus peut le plus et tout ça, alors pourquoi pas me suis-je dit. D’autant plus que j’ai une tonne d’articles en retard, que je ne voulais pas passer cette soirée sous silence parce que j’en avais pris date depuis un bout de temps déjà, alors je claque juste quelques mots sur chacun d’entre eux, quelques photos, quelques vidéos et on y reviendra forcément dans les mois à venir. Je te raconte.

25 septembre

Libé - Chanson française : les radios filent un mauvais quota

Une règle vieille de vingt ans impose 40 % de titres francophones sur les ondes. Difficile à respecter dans le contexte actuel.

La lettre pro - Une mesure pour la diversité : soutenons les artistes francophones!

Alors que, depuis ce matin, les radios privées "se mobilisent et mobilisent leurs auditeurs face à la réforme des quotas francophones", un collectif d'organismes liés à l'industrie musicale rappelle à son tour, dans une tribune que nous publions, que "l’efficacité des quotas n’est plus à démontrer".

.... Il y a quelques jours, dans le cadre de la loi Liberté et Création, les parlementaires de la Commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale ont adopté un amendement assurant une plus grande diversité dans l’exposition musicale à la radio et ont voté un contrôle renforcé du Parlement sur l’action du CSA pour faire respecter les dispositions relatives à la diffusion de chanson française.

C’est une avancée capitale pour la création musicale qui n’entrave en rien la liberté éditoriale des radios mais ouvre la porte de leur programmation à 2 nouveaux titres par mois. Au nom de la diversité culturelle, de la chanson française dans toutes ses expressions (rap, musique urbaine, électro, chanson rock, pop…), nous, auteurs, compositeurs, artistes, producteurs appelons de tous nos voeux la validation de ces amendements en séance publique.

Culturebox - Chanson française : les radios privées sont contre la réforme des quotas

Les radios privées ont qualifié mercredi de "liberticide" un amendement adopté la semaine dernière à l'Assemblée visant à éviter que les mêmes tubes francophones tournent en boucle sur les ondes afin de se conformer aux quotas imposés par la loi.

24 septembre

Le 10 vins blog - Coup de coeur : Nuits blanches avec un hibou sage - Evelyne Gallet

.... Assister à un concert d'Evelyne Gallet, c'est un événement. Généreuse, enthousiaste, avec la fausse ingénuité d'une débutante qui se chercherait encore un public, elle vous entraîne  dans son univers où la truculence le cède sans hiatus à l''émotion contenue et vice versa. L'accompagnement (elle-même à la guitare pour quelques titres et, du début à la fin, Arnaud Jouffroy à la guitare également, ou, dans "Les confitures", à l'orgue de Barbarie)  souligne le chant mais n'empiète jamais. Et puis la voix, claire, nuancée, tour à tour coquine et douce, un brin rêveuse, et qui sait aussi monter le ton à bon escient, bien que les vrais coups de gueule ne soient pas nombreux dans son répertoire. En tout cas, un des timbres les plus chaleureux et les plus expressifs que j'aie entendus.

23 septembre

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Chanteur de choc

Essentiel, voilà l'adjectif qu'il faut accoler à LA MAISON HAUTE de Bastien Lallemant sorti début 2015. Chanceux qui le découvrira. Intraitable dans sa qualité, tous les mots y sont à leur place, nombreux, variés, forts ou fins. Depuis combien d'années n'avions-nous pas entendu chose aussi belle, pleine d'espoir et cependant terrifiante que Le vieil amour, chantée avec Françoiz Breut ? Mais Un fils de Dieu jouit également d'une résonance inouïe

Nos Enchanteurs - Gérard Pierron au fil de l’eau

Il y a dans ce titre, Sillons Sillages, comme le rappel d’une de ses chansons de derrière les fagots, Falot Falotte. Il y a, premières images, la mer, souvenirs de quand il s’est fait embarquer, en 1969, sur un Terre-Neuvas, comme électricien, son roman de Melville à lui « J’avais vingt-quatre ans, j’en paraissais dix-sept, et les marins disaient : qu’est-ce qu’il vient faire ce gamin sur le bateau ? » Il adorait plus que tout changer les lampes en haut des mats…

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? C'était Téléphone

Être ou ne pas être rock. La question suscite des débats hystériques, parmi la critique s'entend, depuis la naissance du courant vers la fin des années 50. Une chose est sûre, dans cent ans les jeunes gens rebelles se contreficheront du rock'n roll (écrit à l'américaine) autant qu'ils se désintéressent aujourd'hui des premières cantates de Bach.

Nos Enchanteurs - Gainsbourg par Balandras : au livre et cætera

C’est un dossier, une de ces affaires de la République. Et ce n’est pas Monsieur X qui nous la raconte mais un acteur de la chanson, Laurent Balandras, journaliste, auteur, producteur… Par un livre tiré du dossier qu’en avait constitué le principal intéressé, la victime. Tout y est : les articles assassins de celui qui fut Droit dans ses bottes comme d’autres plumitifs, les coupures de presse qui relatent l’événement strasbourgeois, les lettres et télégrammes de soutien, les photos, tout.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Rien qu'une chanteuse populaire

Elle a de la voix, Geneviève. Et chante sans calcul ni cérémonie. Pas comme les souris de The Voice à qui l'on demande de chanter fort parce que ça impressionne le public, même si les pauvres ne comprennent pas souvent ce qu'elles clament... Geneviève Morissette, elle, y va tout de go, avec finesse mais sans détour ni trémolos, ce qui donne à son chant une verdeur extrêmement plaisante.

22 septembre

RFI - Michel Jonasz, trois décennies d’Unis vers l’Uni, Concert et anniversaire

C’était il y a trente ans. En 1985, Michel Jonasz sortait chez Atlantic Records, son disque phare, Unis vers l’Uni, aux multiples récompenses, et entamait la tournée éponyme. Les 18 et 19 septembre derniers, sur la scène du Casino de Paris, il a repris ce répertoire, avec des membres émérites de l’équipe originelle : son complice de toujours, le pianiste Jean-Yves D’Angelo, le batteur de jazz Manu Katché, rejoints par le contrebassiste Jérôme Regard. Diablement groovy, le quartet "jazz" a livré, pour la Première, un show plein de panache et d’émotion. On vous raconte !

RFI - Selim, un autre Chédid en liberté, Premier album, Maison rock

C'est ce qui s'appelle une famille prolifique qui n'en finit pas d'apprivoiser le mouvement perpétuel. Et cette fois-ci chez les Chédid, on pioche le nom de Joseph. Comme son frère et sa sœur, Selim préfère avancer masqué. Son premier album Maison rock, nerveux et brut, est une sorte de melting-pot musical.

21 septembre

Le blog de Norbert Gabriel - Tout feu Tout femme, Valérie Mischler, le retour…

Dans 15 jours, Valérie Mischler reprend ses soirées au Connétable dans un tout nouveau spectacle, dont vous avez quelques indications ci-dessus.

Il doit bien rester quelques places pour les derniers privilégiés qui seront à cette première.

Mais revenons à Octobre 2014, au Connétable quand Valérie Mischler y a fait sa série de soirées avec Bernard Dimey. Lors de la deuxième soirée un groupe de japonais était présent. Jusques là , rien d’extravagant, Le Connétable est un cabaret inscrit sur la liste des lieux à voir pour les touristes attirés par la chanson, et un certain folklore parisien . Ce qui est plus épatant, c’est l’appel téléphonique quelques jours plus tard, proposant une invitation au Japon pour Juin 2015.

Hexagone - Soirée Sacem. Askehoug, un rock pictural

L’autre soir, même que c’était le 16 septembre et qu’on était un mercredi, j’ai chaussé ma boîte à images et j’ai pris la route des Trois Baudets. Il y avait un petit moment que j’avais fait un nœud d’une croix ou marqué d’un mouchoir sur mon agenda, ou l’inverse je sais plus, enfin bref j’avais prévu d’aller à la première soirée Scène Sacem de la saison.

Le blog de Norbert Gabriel - Les hormones Simone, Evasion chante Anne Sylvestre…

Elles sont 5 à partir en grande ballade dans les chansons d’Anne Sylvestre: Evasion, plus de 25 ans de vie artistique, c’est la sortie de leur  8 ème album qui sera fêtée le 21 septembre au Vingtième Théâtre, à Ménilmontant. Elles ont fait les scènes les plus prestigieuses, les Festivals de France et du Canada, toujours « unies comme les 5 doigts de l’humain » humaines résolues à porter leurs voix dans tous les registres de la chanson qui fait bouger les idées vers un monde plus vivable.

Nos Enchanteurs - Fête de l’Huma 2015. C’est le luth final ! [1/3]

Ils sont venus, ils sont tous là.  Nous aussi.

80ème édition oblige, et comme l’an passé, NosEnchanteurs ne pouvait faire l’impasse sur cet incontournable événement populaire, parenthèse enchantée de partage, de rencontre et de communion laïque… Sans occulter aucunement échanges et débats politiques, c’est avant tout par le biais chanson, et musique en général, que nous apporterons notre regard et notre plume… Et quoi de mieux, pour vous faire vivre ces moments magiques de l’intérieur, que de s’immerger non-stop durant trois jours et deux (très, très courtes…) nuits ?

Nos Enchanteurs - Fête de l’Huma 2015. De boue, les damnés de la Terre ! [2/3]

Puisque nous voici embourbés jusqu’au cou et la tête dans les étoiles, conservons nos quartiers au pied de cette Grande Scène de plus en plus détrempée pour accueillir l’incontournable Manu Chao. Bon, soyons honnêtes (une fois n’est pas coutume…), on l’a vu des dizaines de fois en concert, on connait un peu par cœur le principe et l’idée et pourtant, bordel, on se laisse choper et emporter par l’ambiance de feu et de fou, par les refrains attendus et espérés, par l’ambiance survoltée et terriblement bon enfant. C’est dès son entrée en scène une véritable euphorie collective comme rarement vue (et pourtant…), de quoi réfléchir vraiment quant au pouvoir incroyable d’une simple chanson à réunir et à fédérer des milliers de si belles énergies humaines… Les cuivres chaleureux et puissants se font sang de la terre, sang de la vie, offrant un pont vertigineux entre les rythmes et les mots, entre le rite et le beau, entre les tripes et la peau.

Le blog de Norbert Gabriel - Béart, Ferré, Brassens, Gainsbourg, tous des ratés des arts majeurs…

Tous des ratés des arts majeurs, Ferré, Brassens, Gainsbourg, l’un aurait voulu être Villon , l’autre Beethoven ou Mozart, le dernier Van Gogh ou Picasso, pour la gloire de son vivant, c’est mieux.

Art majeur pour mineures

Ce qu’il reste de cette soirée Apostrophes de 1986, c’est le numéro de com’ esbrouffe de Gainsbourg avec sa digression sur les arts majeurs « à initiation ». Quant à la musique et la chanson, elles ne seraient que des ersatz d’art accessibles à des imbéciles incultes car non initiés.

Stéphanie Berrebie - Evelyne Gallet : Orange is the new black ?

.... Après avoir longuement tourné sur le spectacle Boby Lapointe Repiqué (elle reprend d’ailleurs manigfiquement Dans mon pays), Evelyne revient sur scène en formule duo. Une chaussure en illustration de disque comme pour dire que ça va dépoter, ou qu’elle va mettre des coups de pieds dans la fourmilière…  c’est fait … et bien fait !

Lyon Info (2010) - Evelyne Gallet remonte sur scène et le moral

« Je suis une fille de scène. » Pas de mystère, elle a ça dans le sang. Evelyne Gallet monte sur les planches depuis qu’elle a 11 ans et elle adore ça. Armée de sa guitare, d’une voix qui sait se faire au besoin douce ou rugueuse, et d’une bonne dose d’autodérision, elle revient à Lyon pour 2 concerts et un hommage à Michael Jackson.

Froggy's Delight - Evelyne Gallet Nuits blanches avec un hibou sage  (Samedi 14 / L'Autre Distribution)  mars 2015

C’est tout d’orange vêtue qu’Evelyne Gallet revient avec ce quatrième album :

Nuits blanches avec un hibou sage. Après deux albums studios et un live, des concerts et des salutations de la critique. Evelyne Gallet a gagné plusieurs prix, dont un prix à Sémaphore en chansons, signe d’un son avant-gardiste et intelligent, et un prix Jacques Brel, signe d’une poésie acérée et viscérale. Nous sommes donc en droit d’exiger de l’audace et de la finesse dans ce quatrième bébé.

Le clou dans la planche - L'infidèle effrontée

Evelyne Gallet est de retour sur la scène du théâtre du Grand Rond jusqu'à la fin de la semaine.

Il n'est ps mauvais de prendre un apéro en compagnie de cette chanteuse qui n’a pas froid aux yeux puisqu'elle a chaud au... Bon, on ne vous fait pas un dessin.
Sous sa tignasse rousse, Evelyne Gallet scrute la salle de ses grands yeux bleus. Fièrement campée sur ses deux jambes, sa guitare folk en bandoulière, le regard frondeur et le verbe haut, elle affiche d’emblée son statut assumé de femme infidèle qui ne saurait se contenter d’un Jules. Des principes moraux de la famille et des sermons bien-pensants des grands-mères elle a vite fait table rase pour faire honneur à une seule chose, la liberté, sexuelle notamment, la seule à laquelle elle soit fidèle. Avec ses allures de femme indomptable, Evelyne Gallet chante l’amour libre et met en garde l’éventuel prétendant qui voudrait tenter l’aventure : "J’te suivrai pas dans ta chaumière", lui déclare-t-elle, puis "J’te suivrai pas jusqu’à l’église", enfin "J’te suivrai pas dans la légende." Puis en guise d’intermède, elle lance un de ses fameux proverbes savoyards : "Dans le couple, y’en a toujours un de trop !"

Nos Enchanteurs - Patrick Font et Évelyne Gallet, histoire de transmission

..... Sociologue malgré elle, elle s’immisce dans les vies de couple en vendant des lingeries fines. Choquée de la jalousie excessive de son mari, elle le larde de coups de couteau. Elle disserte ici sur les gens, là sur les punks ; se refait le monde en taillant sur les envies, les besoins, supprimant carrément l’argent : « Plus de crise économique / Sans le fric, sans le fric / Plus de marchés financiers / Qui nous marchent sur les pieds… » Et les vieux amoureux qu’elle chante ne se touchent plus que par malentendu (élégantes dissonances relevées par Balmino). Super-maman hyper-active dans une chanson, elle est la tendresse maternelle dans l’autre, instinct de mère, instinct de louve : « Ça déchire mes entrailles, je ne suis que sa mère / Sa meute, son troupeau, sa famille, son repaire. » Magnifique !

samedi, 12 septembre 2015

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 septembre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine - Cali : Concert à Perpignan 23/11/13

Le clip de la fin de semaine : Alexander Faem - Dravidana

Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - L'Exilé

Les vidéos du jour :  La fin de semaine, dès vendredi avec Gauvain Sers et Jean-Philippe Vauthier/JePH

A la une

Hexagone - En septembre, à Lyon, en chansons

.... Mais pour débuter véritablement cette chronique je suis heureux de pouvoir annoncer à ceux qui ne le savent pas encore que la scène locale a reçu le renfort d’un nouveau lyonnais en la personne du très célèbre « libertin libertaire » Nicolas Bacchus. On aura sûrement l’occasion de parler directement avec lui de son arrivée à Lyon pour Hexagone. En tout cas le lundi 14 il sera là, sur scène, pour une première rencontre avec son public et pour tous ceux qui ne le connaissent pas encore, à l’espace Gerson, un café-théâtre de Saint Paul dans le Vieux Lyon, qui accueille surtout les meilleurs humoristes. Mais Nicolas n’est-il, à sa manière, un humoriste qui chante, « toujours gay, toujours politiquement incorrect, toujours tendre et cassant » comme on le présente parfois !

Hexagone - Jean-Philippe Vauthier, non JePh t’es pas tout seul !

Il y en a un autre qui faisait sa rentrée sur une terre inconnue en ce premier mercredi de septembre. C’est Jean-Philippe Vauthier. Leader et moteur du groupe Tournée Générale qui fête cette année ses 10 ans d’existence, moitié également du duo Rouge-gorge qu’il compose avec son frère Maxime. Grosse pression car Jean-Philippe devient JePh. Un artiste tout seul qui se lance dans l’expérience de chanteur en solo donc. Ça commençait ce mercredi, c’était au Connétable, rue des Archives à Paname et ça va se jouer jusqu’à fin décembre, tous les mercredis. Nous autres, on assistait donc à la première officielle en solo de ce gaillard qui a déjà arpenté tant de scènes. Eh, je t’assure Hexagonaute, il avait un peu les chocottes le Jean-Phi ! Remarque c’est normal, en plus c’était blindé pour cette première !

Hexagone - Gauvain, dans la maison un grand Sers

La gavroche vissée sur le crâne et taillant la discute au bar des Trois Baudets qu’il était Gauvain Sers lorsque je suis arrivé !

Je me suis assis, de dos, et sa voix devisant avec quelques amis de même accoudés au zinc me rappelait tantôt Wladimir Anselme, tantôt le renard avant sa mue excessive. Plutôt période 75, si tu vois ce que je veux dire.

12 septembre

L'Humanité - Manu Chao : « Personne ne quitte son pays le sourire aux lèvres »

Le chanteur globe-trotteur va donner un concert événement, samedi, sur la grande scène. Un show festif et conscient pour lequel il nous a accordé un entretien exclusif où il parle de la Grèce, des Indignés, des migrants, de son combat contre le géant de l’agrochimie Monsanto et de la Fête.

L'Humanité - Cyril Mokaiesh chante ses "Naufragés", dimanche, à la Fête de l'Humanité

l'album "Naufragés" est enfin disponible. C'est un voyage qui m'a marqué d'empreintes majestueuses, celles de dix poètes des temps modernes que la modernité n'a pas choyés. Cyril Mokaiesh se produira sur la scène Jazz de La Fête de l'Humanité, dimanche à 17 h.

Le JDD - Le festival Alors… chante! de Montauban entre en résistance

Privé de ses subventions municipales, le festival de Montauban se réinvente à Castelsarrasin avec le soutien, entre autres, de Zaz, Cabrel, Sanseverino ou Pierre Perret.

Culturebox - La splendide ode musicale de John Greaves à Verlaine

John Greaves, musicien et compositeur gallois installé à Paris, a écrit une somptueuse suite musicale, "Verlaine gisant", teintée de rock, de chanson française et de jazz autour d'un recueil de textes d'Emmanuel Tugny. Il s'est entouré de formidables musiciens, à commencer par les chanteurs Élise Caron, Jeanne Added et Thomas de Pourquery. En concert samedi à Jazz à la Villette. Rencontre.

C'est déjà ça - Témé Tan: "J'essaie de chanter comme je parle"

Ses musiciens ont leurs racines au Brésil, au Japon et en Afrique. Lui est Belge mais a grandi au Congo. Témé Tan sert quatre continents sur un plateau, ce vendredi au Coconut Music Festival, à Saintes

11 septembre

Hexagone - Quel beau mois de septembre du côté de Toulouse

Whaouh ! La programmation de mes salles habituelles pour la rentrée et jusqu’à fin décembre se révèle assez exceptionnelle ! Je vais donc te proposer une sélection par mois, triée par lieu (c’est pas un agenda : à toi de faire ton programme !). En effet beau temps sur la chanson pour la rentrée en septembre du côté de Toulouse. Tu vas y voir quelques-uns des « chouchous » nationaux d’Hexagone comme La Demoiselle Inconnue et Jérémie Bossone ou locaux comme Les Fils de ta mère, Chouf, Manu Galure, et des découvertes régionales comme Lucien La Movaiz Graine et Les Coloriés.

Hexagone - Septembre au Limonaire

Le Limonaire, à Paname, toi qui te goinfres ici de chansons à foison, forcément tu connais ! On t’en parle régulièrement, on y va de temps à autre itou, en fonction de nos plannings de ministres chargés comme un polac un soir de mariage. Mais tu dois savoir puisque tu le sais certainement qu’au Limo, il est difficile de prendre la prog à défaut. En plus, t’y bouffes bien, même très bien. Ça fait près de 15 ans que je ne me lasse pas de la terrine au foie en entrée. Un délice. Mais en fait, je voulais te parler surtout des concerts que tu vas pouvoir y voir en septembre.

Nos Enchanteurs - Népal en-chanteur[S], une armée des airs contre l’oubli

4 septembre 2015, groupe Jazzelas, duo Soham, Catherine Mayoly, Jules Nectar, Paamath. Hall de Paris, Moissac. Soirée de soutien à la création d’un orphelinat au Népal, organisée par l’association « Les Enfants du Toit du Monde », « Connais-tu l’armée des airs, plus belle armée de cette terre / Pas une goutte de sang versée, juste des notes à la volée ? »

Ces mots en exergue sont de Julien Malherbe, autrement dit Lucien la Movaiz Graine, dont le solo est l’objet de notre dernière publication. Délicieuse coïncidence qui nous offre de citer un auteur militant de la Chanson !

Paris Normandie - Le Rouennais Allain Leprest inspire un projet musical : « Les naufragés » de la chanson française

Allain Leprest, Bernard Dimey, Philippe Léotard ou Mano Solo... Ils ont écrit certains des plus beaux textes de la chanson française mais sont passés à côté du très grand public. Cyril Mokaiesh rend hommage à ces «Naufragés» dans un élégant album-livre à paraître vendredi 11 septembre.

France Info, Bertrand Dicale - La chanson du migrant

Tandis que la crise humanitaire et politique se poursuit, écoutons la manière dont la chanson évoque le sort de tous ceux qui quittent leur pays pour toujours.

Rester, partir, sauver sa peau, risquer sa vie, espérer, c’est toute l’histoire de centaines de milliers de désespérés au cœur de la terrible crise des migrants. La chanson ne parle pas de chiffres, ne parle pas toujours de grands principes, elle observe chacun de ces migrants, un à un. Elle cherche à comprendre pourquoi et comment on part, cherche à mesurer les dangers autant que les espoirs, que le départ soit une émigration, une expatriation, une fuite, un exil…

France Info - La mélancolique chanson de l'exil

Avoir quitté son pays inspire des couplets bouleversants, mais aussi s'être trouvé une nouvelle terre où vivre en paix...

Depuis le psaume 137 qui raconte comment les Hébreux déportés à Babylone peinent à chanter les cantiques du pays qu’ils ont quitté, la culture occidentale se penche très souvent sur les souffrances et les nostalgies de l’exilé. Et notre chanson s’intéresse aussi aux sentiments de l’immigré sur le sol de France.

10 septembre

RFI - Alexis HK converse avec Brassens Georges et moi, son nouveau spectacle

Certainement pas pornographe du phonographe, mais polisson de la chanson française, assurément. Cette année, Alexis HK sera sur les routes de France avec Georges et moi, un spectacle drôle et plein de poésie dans lequel il revisite Brassens. Une fois de plus, ceux qui voyaient en Georges Brassens un monolithe en auront pour leur frais.

Ouest France - Portrait. Chanteur et chef d'entreprise, la double vie de Dominique

La première coopérative d'activités et d'emploi créée par Dominique Babilotte va fêter ses dix ans. Cet entrepreneur aux valeurs sociales se transforme, le week-end, en chanteur engagé.
 
 
Un "vrai-faux" concert de Téléphone, une reformation actée pour Louise Attaque, une inspiration renouvelée pour Renaud et un nouveau disque pour Michel Polnareff. Des revenants attendus de longue date font l'actualité musicale en cette rentrée.
 

La belle Lue est revenue. Pas la grande Lulu, juste la Lue. Elle n’était pas partie bien loin puisqu’elle tourne beaucoup avec les Cancoillotte Girls.

Cette fois, c’est en solo qu’elle revient avec un album, un clip tourné par François Royet, un grand concert ce samedi à Pontarlier. Et puis tout son univers qu’elle a joliment mis en scène dans son album avec un graphisme très doux, une carte qui ressemble presque à un faire-part, un véritable jeu de cartes intuitives qu’elle a conçues elle-même. « J’adore ça, on tire une carte au hasard et elle éclaire notre journée, ça peut être un conseil, une maxime. Je l’ai un peu personnalisé ».

Hexagone - Gauvain, dans la maison un grand Sers

La gavroche vissée sur le crâne et taillant la discute au bar des Trois Baudets qu’il était Gauvain Sers lorsque je suis arrivé !

Je me suis assis, de dos, et sa voix devisant avec quelques amis de même accoudés au zinc me rappelait tantôt Wladimir Anselme, tantôt le renard avant sa mue excessive. Plutôt période 75, si tu vois ce que je veux dire.

Le rencard aux Trois Baudets, pour ce 1er octobre, je l’avais pris il y a un moment s’il t’en souvient. J’avais dit, dans ces colonnes, rapidement, tout le bien que ce creusois m’inspirait et m’étais promis de l’aller voir défendre ses ritournelles sur scène. Voir ce que elles et lui avaient dans le bide. Parce que un chanteur c’est comme une chanteuse, c’est quand même sur scène que ça se juge vraiment.

9 septembre

C'est déjà ça - Rimes féminines et drôles de dames

Anne Sylvestre et Agnès Bihl partagent leurs répertoires luxuriants, soutenues par les pianos virevoltants de Dorothée Daniel et Nathalie Miravette: un "Carré de dames" savoureux et royal où la soeur Anne domine

Hexagone - Quel beau mois de septembre du côté de Toulouse

Whaouh ! La programmation de mes salles habituelles pour la rentrée et jusqu’à fin décembre se révèle assez exceptionnelle ! Je vais donc te proposer une sélection par mois, triée par lieu (c’est pas un agenda : à toi de faire ton programme !). En effet beau temps sur la chanson pour la rentrée en septembre du côté de Toulouse. Tu vas y voir quelques-uns des « chouchous » nationaux d’Hexagone comme La Demoiselle Inconnue et Jérémie Bossone ou locaux comme Les Fils de ta mère, Chouf, Manu Galure, et des découvertes régionales comme Lucien La Movaiz Graine et Les Coloriés.

Hexagone - Septembre au Limonaire

Le Limonaire, à Paname, toi qui te goinfres ici de chansons à foison, forcément tu connais ! On t’en parle régulièrement, on y va de temps à autre itou, en fonction de nos plannings de ministres chargés comme un polac un soir de mariage. Mais tu dois savoir puisque tu le sais certainement qu’au Limo, il est difficile de prendre la prog à défaut. En plus, t’y bouffes bien, même très bien. Ça fait près de 15 ans que je ne me lasse pas de la terrine au foie en entrée. Un délice. Mais en fait, je voulais te parler surtout des concerts que tu vas pouvoir y voir en septembre.

Nos Enchanteurs - Lucien la Movaiz Graine, l’émotion à foison

6 septembre 2015, Julien Malherbe, solo « Heureu- sement », accordéon, guitare. Mise en scène Guillaume Renault. Café culturel Chez ta mère (Toulouse),

La veille « Chez ta Mère » s’est rempli pour le quartet dont on peut apprécier la forte originalité dans un mini-album, Blablabla… Le public n’a pas vraiment compris qu’il lui fallait  absolument revenir car la surprise est de taille ! Oui, le solo de Julien – Lucien (allez savoir où se dresse la frontière entre réalité et fiction ?) est de nature à provoquer un flot de sensations, d’émotions que l’on voudrait savoir traduire en mots. Essayons !

8 septembre

L'Obs - Cyril Mokaiesh chante le panthéon des maudits

Qui les écoute parfois ? Qui les connaît seulement ? En reprenant leurs chansons, Cyril Mokaiesh rend hommage à ces "Naufragés" que furent Bernard Dimey, Philippe Léotard, Vladimir Vissotski, Stephan Reggiani, Mano Solo, Daniel Darc ou Allain Leprest. Des astres éteints, des êtres cabossés, qu’on dirait maudits, destinés à chanter dans la pénombre. Tôt disparus, pour la plupart.

Culturebox - A l'Alhambra, les Swinging Poules se dandinent en musique

Trois cocottes moqueuses et sentimentales revisitent à trois voix des classiques de la chanson française et des airs inconnus. Une atmosphère rétro et cabaret autour d'un thème qui n'a pas fini de faire glousser : la femme. Jusqu'au 10 décembre à l'Alhambra, à Paris

7 septembre

M le magazine du Monde | Renaud et Thierry Séchan : désamour fraternel

Renaud, 63 ans, a annoncé la sortie d'un dix-septième album très attendu. Son frère aîné, Thierry Séchan, 65 ans, multiplie les sorties sur la vie privée et l'état de santé du chanteur, qui a manifesté son agacement.