Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 janvier 2018

Nos Enchanteurs - Barjac m’en chante 2018 : la chanson dans tous ses états et plus encore

Durant longtemps la programmation de Barjac nous donnait le ressenti (qui, à l’examen, disons-le, n’était pas toujours la réalité) d’être toujours la même, de fonctionner en vase clos. D’être un peu la réserve d’une chanson certes estimable, bien plus même, mais qui n’avait plus vraiment cours ailleurs, isolée. Comme une réserve d’indiens.

C’est dire si l’annonce de la programmation 2018 est aux antipodes de ce sentiment. Bien sûr on y retrouve quelques connaissances du festival mais on a surtout l’impression de desserrer l’étreinte, d’élargir la chanson, d’aller la chercher en des pistes jusqu’à présent inexplorées, de lui agréger d’autres formes, d’autres expressions, de préparer plus encore son indispensable renouvellement.

Lire la suite
__________________
__________________

jeudi, 17 août 2017

Nos Enchanteurs - Barjac 2017. Lise Martin, grâce singulière

Voix délicate et résolue, Lise Martin est, à n’en point douter, un de ces troubadours féminins des temps modernes, à la lisière d’une chanson traditionnelle dont elle porte en elle le précieux souvenir (sa voix légèrement nasillarde peut nous rappeler la vibration du bourdon des instruments trad’), la science des anciens comme le devenir des mots, en des chansons particulièrement bien ouvragées.

Lire la suite
__________________
__________________

lundi, 14 août 2017

Hexagone - Barjac m’en chante : les rencontres

Barjac m’en chante. Ce petit billet particulier ne va pas traiter de compte-rendu de concert. Son sujet ? Évoquer un aspect marquant du festival : les rencontres. Rencontres entre artistes d’abord, car un festival permet de rencontrer les autres artistes, et d’aller voir leur spectacle. C’est rare de voir autant d’artistes, en dehors des concerts, dans un festival. Des artistes non programmés ici cette année viennent pour toute la durée de Barjac m’en chante (et je pourrai citer Nicolas Joseph, Laurent Berger, Michel Boutet, Nicolas Duclos et Alice Animal).

Lire la suite
___________________
___________________

lundi, 07 août 2017

Nos Enchanteurs - Barjac 2017. Mehdi calmant parlant, Krüger est un médicament

.... On connaît l’ouverture et l’exigence de la programmation artistique de Jean-Claude Barens depuis belle lurette. Mais, en ce mardi 1er août 2017, il faut bien reconnaître qu’il a poussé le bouchon très loin. En programmant Vincent Tron Cheirézy & Christina Rosmini sous le chapiteau, pour les concerts de l’après-midi, puis Mehdi Krüger, suivi de La Mal Coiffée, dans la Cour du château, il a tenté un coup de poker très culotté. « J’aime les gens qui doutent » chante, encore et toujours pour notre plus grand plaisir, l’immense Anne Sylvestre. Hé bien, on pourra dorénavant écrire, en parlant du directeur artistique de Barjac m’en chante, « J’adore les gens qui osent ». Ce qui ne signifie pas qu’ils ne doutent pas. Mais, juste qu’ils ont des convictions suffisamment chevillées au corps, pour oser présenter -à un public féru de chanson francophone dite « de qualité » (ou « de caractère », selon les chapelles)- de tels artistes.

dimanche, 06 août 2017

Hexagone - Barjac m’enchante, la scène ouverte

Le festivalier à Barjac a de quoi étancher sa soif de concerts et d’animations autour de la chanson. Le lève-tôt est au rendez-vous de 11h-11 pour des échanges autour de la chanson, avec des artistes de la veille et un acteur du métier. A 15h, deux choix de concert dont un spectacle jeune public. Juste le temps d’enchaîner avec deux concerts au chapiteau à 17h et 18h30. A peine la possibilité de grignoter un peu avant de monter au château pour les deux concerts du soir.

Lire la suite
_____________________
_____________________

samedi, 05 août 2017

Hexagone - Barjac, B. comme Fontaine à la cour du chateau

Festival Barjac m’enchante, 31 Juillet, Cour du Château. B. comme Fontaine, un spectacle original sur le répertoire et l’univers de Brigitte Fontaineinterprété par trois musiciens chanteurs (ou l’inverse) : Eugénie Ursch (principalement au violoncelle), Hervé Suhubiette et  Lucas Lemauff (majoritairement au clavier).

D’un poste de radio installé sur scène, semble jaillir au début du concert, et plusieurs fois ensuite, la voix de Brigitte  (la voix des premiers disques, beaucoup plus claire que maintenant). Cela semble signifier : « C’est son univers, c’est le nôtre et voici notre lecture. » La quasi totalité du répertoire retenu correspond aux chansons du début de sa carrière. 

Lire la suite
_____________________
_____________________

vendredi, 04 août 2017

Hexagone - Barjac, les Morel(s) ouvrent en beauté

Festival Barjac m’enchante. 29 Juillet. Cour du Château. Gérard Morel et sa guitare qui l’accompagne. Un récital, déjà apprécié en petit lieu. Ici, il démarre en chantant « Na ne ni no nu » et dit  » Commencer un festival de chansons à texte, ici à Barjac par Na ne ni no nu, j’en ai rêvé ! ». Il est venu nous apporter des bonnes nouvelles : d’abord les chansons (bonnes voire superbes) puis l’arrivée prochaine d’un album les contenant.

Lire la suite
__________________
__________________

mercredi, 02 août 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017 – Lise Martin et Gauvain Sers divisent ou rassemblent ?

Avant d’en venir au trio qui ne cesse d’exercer sur nous son charme, sans que nous y puissions grand-chose – il en va ainsi de la force d’attraction d’un spectacle –  il nous semble nécessaire d’évoquer  quelques unes des questions qui courent dans notre monde de la chanson. Le matin même, Gauvain Sers invité à la rencontre de 11h moins 11, avait évoqué le public d’Antraigues, autre lieu emblématique s’il en est dans ce coin de France. Sa soudaine ascension lui vaut en effet d’accéder au public que l’on dit « grand » – mot où il faut sous- entendre la puissance de certains  médias, dits « grands »  eux aussi –  assez  ignorants d’ordinaire des chanteurs qui  nous émeuvent.

Lire la suite
____________________
____________________

mardi, 01 août 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017, Deux Morel sinon rien !

Outre leur patronyme commun ces deux là avaient tout pour se rencontrer, s’aimer, partager des bouts de scène, des chansons…Voire toute une soirée comme ils vont le faire aujourd’hui et récidiveront en novembre, à l’occasion des trente ans du Train Théâtre de Portes – Lès – Valence. Là, le titre s’impose : Un Morel peut en cacher un autre !

Lire la suite
__________________
__________________

lundi, 31 juillet 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017, la Chanson ça court dans les rues

Sous l’allée des platanes qui prennent de faux airs d’arbres à palabre – si l’on en croit les éclats de voix, les gestes amples, la joie de ceux qui se retrouvent là –  sur cette place la tradition est bien gardée. C’est ici que s’ouvre le festival, aujourd’hui nommé Barjac m’en chante… Oui Barjac nous en conte des histoires qui nous rassemblent, nous font croire que nous sommes de la même famille. Et comme dans toutes les familles, parfois ça peut se chercher des noises, des poux dans la tête… Comme dans toutes les familles, on aime évoquer les anciens, ceux qui de là-haut peut-être se fendent la poire à nous voir, à nous entendre… Allez savoir ! Comme dans toutes les familles, l’année écoulée a vu la mort s’abattre sans discernement.

Lire la suite
__________________
__________________