Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 31 juillet 2019

Le meilleur de 2018/2019 - Jur - Il était fou

jeudi, 25 octobre 2018

Jur, Le match

Jur, Le seuil

mercredi, 24 octobre 2018

Jur, Viens

mardi, 23 octobre 2018

Jur - Loin

lundi, 22 octobre 2018

L'album du jour : Jur, Il était fou

samedi, 21 février 2015

L'actualité de la chanson française du 9 au 22 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : François Corbier enregistré le samedi 27 septembre 2014 au Café de la Poste à Narbonne

L'album de la fin de semaine, Prix Georges Moustaki 2015 : Garance, Les idées rock

Le clip de la fin de semaine, Prix Georges Moustaki 2015 : Liz Van Deuq "Au conservatoire"

Les vidéos du jour : En début de semaine avec les 7 finalistes du Prix Georges Moustaki 2015 : Liz van Deuq, K!, Garance, Cyprès, Laurie Darmon, Baptiste W. Hamon et Jules & Jo. Et la fin de semaine à nouveau avec Discorama, l'émission de Denise Glaser.

Le clip de la semaine : Vianney - Pas là

A la une

Télérama - Fauve, Vieux Frères - partie 2

Fauve ? Une secousse tellurique sur la scène française. Force abrupte des mots, du flow, des concerts, assortie d'une créativité intense — le collectif ayant produit, en un an et demi, un EP et un album. Et voici que ça continue : onze nouveaux titres nous arrivent, qui constituent le second volet du disque sorti l'an passé. Logique, donc, qu'ils s'inscrivent dans sa continuité : même urgence de cracher ses mal-être et ses désirs — contrariés ou pas —, de poser un regard sans filtre sur les déglingués que nous croisons — ou que nous sommes —, de repousser les injonctions sociales.

22 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La voix (Eskelina)

Ça commence par une reprise d'Octobre postée sur Youtube le 15 du même mois et l'on pense en la découvrant qu'on devrait obliger les filles à jouer de la guitare, surtout quand elles ont la voix cristalline. Ça calmerait les fous et les profanateurs qui font que ce monde s'incline. Et puis l'on se dit très vite en voyant le visage d'Eskelina Svanstein que la Suède doit être irrésistible quand elle vous regarde dans les yeux…

21 février

La Croix - « Le prix Georges Moustaki offre un beau démenti au prétendu déclin de la chanson française »

ENTRETIEN La finale du cinquième Prix Georges Moustaki, le 26 février 2015, permettra de découvrir sur scène sept espoirs de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Lucrèce Sassella : le chrysanthème sous la marguerite…

Le charmant Studio de l’Ermitage, ancienne manufacture ouvrière, cocon cosy et tamisé en plein cœur de Boboland Ménilmontant est bondé en cette froide soirée de février. C’est que ce soir est un soir un peu spécial, qui fête la sortie d’album de Lucrèce Sassella, suivie depuis moult lurettes au fil des petites salles parisiennes, et le bouche-à-oreilles des plus laudateurs a su réunir un public nombreux et attentif. L’ambiance est bon enfant, mais il flotte dans l’air quelque chose comme l’excitation d’une naissance, et c’est toujours beau. On croise au détour du bar bien du beau monde issu du milieu de la chanson ou du spectacle, et bien d’autres encore que rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici…

Nos Enchanteurs - Soyez de la revue avec Je Chante !

C’est une sorte de franc-tireur de la presse, l’exception dans toute sa splendeur, une revue qui défie toutes les règles communément admises en matière de bizness.
La parution ? aléatoire et autoproclamée « irrégulomadaire » ;
Des couvertures résolument non racoleuses ;
Des articles fouillés et bien écrits ;
Et le culot de mettre en couverture une artiste qui n’est pas la plus médiatisée dans le monde de la chanson.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Beau disque

Il y a les «aigrivains» dont parlait Patrick Besson et les «chianteurs» qui s'écoutent tellement chanter de leur voix rauque et maniérée que c'en est désolant. Sur son premier album sorti en octobre 2014, Clementi interprète seul à la guitare, d'une douce voix intelligible, d'intimes chansons à la peau fine, très écrites, d'amours usés et de peines, dont l'élégance rappelle les merveilles que façonnait pour Bourvil le tandem composé par Robert Nyel et Gaby Verlor, et qui vous mettent un poison dans la tête.

20 février

RFI - Jean Leloup à la belle étoile, Huitième album, À Paradis City

Reconnu pour orchestrer sa propre disparition symbolique puis pour réapparaître lorsqu’on ne l’attend plus, le chanteur et guitariste québécois Jean Leloup vient d’effectuer un retour surprenant avec À Paradis City, un huitième album chanson bien accueilli, qu’il a composé à Montréal, à Panama et au Costa Rica.

RFI - Fauve, une suite logique, Nouvel album, Vieux Frères - Partie 2

En deux ans, Fauve est devenu l'une des figures incontournables du rock -parlé- chanté en français. Creusant un sillon intime qui a touché au cœur une génération connectée, le collectif parisien publie son deuxième disque, Vieux Frères - Partie 2, et pose en filigrane cette question : si demain, la partie s'arrêtait ?

Le Prix Georges Moustaki a été fondé en 2011 par Thierry Cadet et Matthias Vincenot. Il récompense l’artiste indépendant et/ou autoproduit de l’année, pour les auteurs, compositeurs et interprètes (ou groupes) sans distinction de style.

Chaque année le public peut décerner le Prix du Public (remporté sur les éditions précédentes par Melissmell, Vendeurs d’Enclumes, 3 Minutes sur Mer et Govrache). A 30% sur Internet (ci-dessous), et à 70% en salle.

Pour 2015 ce sont les projets de Cyprès, Laurie Darmon, Garance, Baptiste W. Hamon, Jules & Jo, K! et Liz van Deuq qui ont retenu l’attention du jury.

Votez dès à présent pour élire votre artiste préféré parmi les 7 encore en lice

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2015 ! les sept candidats restant en lice

Plus de deux cent postulants au départ : d’année en année, le prix Georges-Moustaki de la Chanson indépendante se taille une place enviable dans tous ces prix (ils seraient plus d’un millier en France…) qui récompensent la Chanson et dont l’obtention peut offrir un peu de visibilité aux lauréats. La gagnante de l’an passé, Robi (prix du jury), qui ces jours-ci sort son second album (au moins sous ce nom-là, ce projet-là) est en pleine exposition médiatique et brandit, elle dont les textes sont plutôt avares de mots, comme un atout ce prix Moustaki. C’est tout bon pour ce prix créé par Thierry Cadet et Matthias Vincenot, dont c’est cette année la cinquième saison.

19 février

Le blog de Stéphanie Berrebi - Claire Diterzi la flamboyante

Diterzi est flamboyante avec sa voix unique, capable de tout, de celles qui nous paraissent presque surréalistes. Elle crée un univers magique avec ses trois musiciens, instrumentistes, bidouilleurs de son et choristes hors-paires.  Décomplexée dans sa manière d’être et dans son approche de la chanson, elle nous emmène dans son univers loufoque, foutraque et pourtant parfaitement cohérent.

Télérama - Stephan Eicher : “Chaque soir, on choisit qui a gagné : la machine ou l'homme”

Seul en scène, le chanteur suisse s'entoure de sept automates qu'il réussit à commander, ou pas... Une part de hasard qui fait le sel de ses concerts.

Télérama - Fauve, Vieux Frères - partie 2

Fauve ? Une secousse tellurique sur la scène française. Force abrupte des mots, du flow, des concerts, assortie d'une créativité intense — le collectif ayant produit, en un an et demi, un EP et un album. Et voici que ça continue : onze nouveaux titres nous arrivent, qui constituent le second volet du disque sorti l'an passé. Logique, donc, qu'ils s'inscrivent dans sa continuité : même urgence de cracher ses mal-être et ses désirs — contrariés ou pas —, de poser un regard sans filtre sur les déglingués que nous croisons — ou que nous sommes —, de repousser les injonctions sociales

 
INFO RTL - Sept ans après "La robe et l'échelle", on découvrira très prochainement les nouvelles chansons de Francis Cabrel. L'artiste sortira son nouvel album au printemps, et fera son retour sur scène dès le 2 octobre 2015.

C'est déjà ça - La sage photo de famille des Victoires

Pas de razzia pour Christine, des papys Souchon-Voulzy respectés, un nouveau Juju (Doré), et quelques autres choix très consensuels: le palmarès des 30es Victoires de la musique n'a pas été indigne, pas audacieux non plus.

18 février

Hexagone - JUR tranquille à Pantin

Vendredi soir donc, c’était le tour de JUR. JUR c’est un groupe construit autour de la personnalité de Jur Domingo, artiste plutôt circassienne de formation qui ne néglige aucun art. Quand elle fait de la chanson comme ici, elle est tour à tour Nina Hagen, Victoria Abril et Barbara. Cosmopolite cette senorita qui chante dans sa langue natale comme dans sa langue d’accueil. Avec pareille aisance.

15, 16 et 17 février

Nos Enchanteurs- Cherhal : et Liz est là

Allez, s’il faut trouver le lien d’avec le disque précédent, de 2011, Il est arrivé quelque chose, où sur nombre de plages, des propos sanguinolents faisaient rare hécatombe : celui-ci se nomme Les survivantes, comme quoi il en est finalement resté (notons qu’elle commet cependant encore un homicide dans J’ai le cœur gros…)

France Inter - Victoires de la musique : Direct et coulisses

L'Obs - Christine & the Queens, sacrée artiste féminine de l'année

(AFP) - Christine & the Queens a été sacrée artiste féminine de l'année, sa deuxième récompense de la soirée, vendredi lors des 30e Victoires de la musique.

France Info - Les 30èmes Victoires de la Musique

Anniversaire tout rond pour les Victoires de la Musique qui fêtaient leurs 30 ans ce vendredi au Zénith de Paris. Comme attendu, Christine & the Queens, a survolé la cérémonie avec deux victoires. Julien Doré a été préféré à Johnny comme artiste masculin. Souchon et Voulzy, duo inséparable sont aussi récompensés, de même qu'Akhenaton et Indila, qui engrange un spectaculaire succès populaire.

De la consécration attendue de Christine & the Queens à l'indémodable tandem Alain Souchon/Laurent Voulzy, les 30emes Victoires de la musique ont fait le lien entre les générations.

12, 13 et 14 février

C'est déjà ça - Victoires de la musique: nos pronostics

La cérémonie des trentièmes Victoires de la Musique se dérouleront vendredi soir (France 2, de 20h50 jusque trop loin dans la soirée). Dans une sélection énervante d'oublis récurrents et de quelques artistes décidément incongrus, on se calme un peu et on se lance avec subjectivité dans les pronos. Christine devrait en être la queen.

Télérama - Sur la route avec Miossec : “J'ai tout largué pour cette vie-là”

Depuis vingt ans que Miossec roule sa bosse, le voilà apaisé. Mais le chanteur brûle encore : avec son mini-big band et son public fidèle, c'est la tournée du renouveau.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #110 : Fauve et Joseph d'Anvers

Le deuxième album de Fauve (en moins d'un an) est-il à la hauteur du premier ? Le quatrième opus de Joseph d'Anvers verra-t-il enfin sa carrière décoller ? Sophie Delassein de “L'Obs” et Gilles Médioni de “L'Express” en débattent avec Valérie Lehoux.

Victoires de la Musique 2015 : Christine and the Queens et Calogero partent favoris

EN IMAGES - Le groupe Christine and The Queens, nommé dans cinq catégories, est bien parti pour succéder à Stromae comme grand gagnant des Victoires. Cité trois fois, Calogero pourrait lui aussi passer une bonne soirée.

Culturebox - Les Victoires de la Musique fêtent leurs 30 ans vendredi

Les Victoires de la musique soufflent leurs 30 bougies vendredi au Zénith de Paris et sur France 2 et Culturebox. La grande favorite de la soirée sera Christine & the Queens, reine des nominations avec cinq catégories.

Les Inrocks - Victoires de la Musique 2015 : le palmarès, selon Facebook et Twitter

Qui sont les favoris des Victoires de la Musique selon Internet et ses statistiques surprenantes ? Si l’on en croit les chiffres, Christine And The Queens repartira bredouille, au contraire d’Indila ou Johnny Hallyday.

Culturebox - Fauve sort un 2e album lundi, indépendant avant tout

Depuis deux ans, Fauve parle comme personne aux 20-30 ans et remplit les salles sans passer à la télévision. Mais la fierté du collectif parisien, alors que sort lundi prochain son deuxième album "Vieux Frères - Partie 2", c'est son Indépendance, loin des maisons de disques.

C'est déjà ça - Beaucoup de chanson dans quelques livres

Ils sont sortis il y a quelques jours, semaines, voire mois pour certains. Ce n'est pas une raison pour ne pas en parler une fois qu'on les a lus et plutôt aimés. Sélection de quelques ouvrages décalés et/ou passionnés.

RFI - Dorsaf Hamdani fait dialoguer Barbara et Fairouz, Un projet audacieux et séduisant

Medium d’une rencontre artistique qui n’a jamais eu lieu entre des artistes emblématiques des cultures qu’elles représentent, la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani relie la chanson arabe et la chanson française à travers les répertoires de Barbara et de Fairouz.

11 février

RFI - La nouvelle ère de Joseph d’Anvers, Nouvel album, Les matins blancs

Séparé de son label après trois disques, Joseph d’Anvers autoproduit aujourd’hui son quatrième album, Les Matins blancs, grâce notamment à la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. Ce nouvel opus, composé essentiellement de chansons d’amour, de rupture, révèle une pop élégante, où s’invitent des "frères d’armes", tels Miossec, Dominique A ou Lescop. Avec ce quatrième volet, le chanteur s’inscrit définitivement dans cet héritage. Rencontre.

Nos Enchanteurs - Christophe Roncalli, l’accent sur l’essentiel

A sa manière, il est lui aussi un cru de Limoux. Il y réside et c’est là qu’il a mis en boîte son troisième disque, sorti il y a quelques mois. Christophe Roncalli, naguère interprète de Brassens, n’est pas précisément un tout jeune de la chanson, né de la dernière rosée. C’est dire si son chant est singulier.

RFI - Véronique Sanson, l'indestructible, Les Années américaines à l'Olympia

En paix avec ses anciens démons, Véronique Sanson a renoué avec l'état de grâce. Charisme magnétique, voix claire et en place, setlist attrayante, frissons au piano. Jusqu'au 13 février et avant d'entamer une tournée, elle poursuit à l'Olympia une série de concerts dans lesquels elle revient sur ses Années américaines.

Hexagone - Liz Cherhal – Les survivantes

« Ambiance pesante / Regard qui ne se croisent plus / Fratrie absente / Parents qui n’avaient rien vu / Si dévastée, la plaine / Je la quitte au matin / Chacun avec sa peine repart sur le chemin / Survivant, survivante. » C’est ainsi que se ferme Les survivantes de Liz Cherhal,  paru tout début février. La note est grave, douloureuse comme le titre même le suggère. Un album, un albaume pour apaiser des douleurs, construit sur les cicatrices d’une existence – comme celle du commun des mortels – qui a trop longtemps gardé ses secrets.

10 février

Nos Enchanteurs - Évasion et Anne Sylvestre, question d’hormones

Évasion nous avait habitués (si j’ose dire) au dépaysement à chacun de leurs spectacles. Nous n’étions même plus surpris de les entendre chanter en japonais, en bulgare ou en wolof ! Il y avait bien quelques chansons françaises par-ci par-là… et même de plus en plus, au fil de leurs (déjà !) trente ans de carrière.

Concertlive - Mademoiselle K : "j'ai envie de casser les règles du Genre"

La rockeuse Mademoiselle K revient sur le devant de la scène française après un séjour aux États-Unis et en Angleterre. Cette langue dans laquelle elle a vécu plusieurs mois, elle l'utilise comme un nouvel instrument sur son nouvel opus « Hungry Dirty Baby » paru le 19 janvier 2015. La chanteuse se confie à Concertlive quant au choix de cette langue, ses sources d'inspirations aborde avec passion les thèmes du féminisme et de la théorie du genre.

Nos Enchateurs - Rémo Gary, des coups d’pied au cœur qui s’perdent

Rémo Gary, 31 janvier 2015 à Théâtre et Chansons à Aix-en-Provence,

Encore une fois, ce petit théâtre d’Aix bruissait de l’attente impatiente d’un public serré sur ses bancs un peu durs pour applaudir Rémo Gary. Rémo est certes un habitué du lieu, mais on ne peut guère s’empêcher d’y retourner : il fait partie de ces humains non seulement doués pour tout mais qui de plus vous redonnent confiance en l’humanité. Nous en avons bien besoin.

Gala - The Voice- Guil­hem Valayé, rockeur des fleurs. L’an­cien paysa­giste est déjà favori des jurés

Guil­hem Valayé n’était déjà plus vrai­ment un anonyme, le voila main­te­nant hissé au rang de révé­la­tion de The Voice. Le chan­teur a eu l'honneur de pouvoir choi­sir son coach parmi les quatre jurés tous tombés sous son charme.

9 février

RFI - Ravageuse Robi, Nouvel album, La cavale

On était déjà tombé, il y a deux ans, raide dingue de Robi dont l'univers sombre et sans concessions faisait des petits miracles sur scène comme sur disque. Cet état énamouré se prolonge avec La cavale, deuxième album au minimalisme obsédant et qui n'a certainement pas fini de nous contaminer.

 

dimanche, 11 janvier 2015

L'actualité de la chanson française du 29 décembre au 11 janvier (mise à jour)

Quelques jours en vidéo avec Georges Brassens et Léo Ferré qui sont sans doute les plus proches par leur répertoire de ceux qui ont été assassinés à Charlie Hebdo.... mais aussi des vidéos de Cabu, Bernard Joyet, Leny Escudéro, du Professeur Choron...

A la une

Pure Breack - Grand Corps Malade : Je suis Charlie, sa chanson touchante pour Charlie Hebdo

Plus habitué aux concerts et aux chansons qu'aux réseaux sociaux, Grand Corps Malade a pris sa plume magique pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Charlie Hebdo. Ce vendredi 9 janvier 2015, le slameur a ainsi publié sur Youtube 'Je suis Charlie', un texte poignant, mis en musique par John Mamann.

L'Obs + - Chanson "Je suis Charlie" sur Facebook : "Tu salis ta religion". Percutant

Ce n'est pas une question que nous nous posons ce soir, mais une vidéo, qui a été vue plus de 6,5 millions de fois, que nous avons choisi de diffuser. Il s'agit de la chanson "Je suis Charlie", interprétée par JB Bullet, qui connaît un immense succès sur Facebook. La vidéo de ce soir est pertinente.


je-suis-CharlieLe 3 janvier dernier, le photographe Alain Rullier me souhaitait la bonne année en m’adressant ce portrait récent et magnifique de mon ami Cabu... Deux jours plus tôt, sur le groupe du réseau social lié à mon blog, j’avais publié ce souhait : « Un mot clé pour 2015 : l’ouverture (à tous les possibles et à tout ce que l’on peut aimer et découvrir). » Et pour symboliser ce nécessaire état d’esprit au seuil de l’an neuf, je suggérais un dialogue entre chanson et peinture, en « postant » des toiles de Matisse, adepte des fenêtres ouvertes, sur Collioure, sur Tahiti, sur le monde…

10 et 11 janvier

Midi Libre - Narbonne : Cabu, un homme libre sur les traces de Trenet

Le dessinateur a été tué dans l'attaque qui a visé Charlie Hebdo. Il s'était investi dans les rouages du Festival Trenet.

Saisissant contraste. Le 25 août 2011, alors que la matinée s'étire, nombre de personnalités se pressent dans la modeste cour qui fait office d'entrée au 13 avenue Charles-Trenet. Là, au pied de la statue de l'illustre enfant du pays, Nana Mouskouri, Fabienne Thibeault et le gratin politique de la ville font face aux photographes et caméras, venus découvrir la nouvelle mise en scène de la maison natale du Fou chantant.

Pure Charts - Charlie Hebdo : le témoignage touchant de la fille de Renaud. "Il a perdu tous ses amis"

Chroniqueur pour "Charlie Hebdo" dans les années 90, le chanteur Renaud est affecté par l'attentat qui a visé les locaux du journal hier. Sa fille, Lolita Séchan, raconte.

9 janvier

Nos Enchanteurs - Cabu « Tarentelle de Caruso »

Une chanson de Charles Trenet (paroles et musique) interprétée par un de ses plus grands fans : le dessinateur Cabu, par ailleurs papa de Mano Solo, assassiné ce 7 janvier 2015 lors d’une conférence de rédaction de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, avec onze autres personnes, par un commando a priori d’un islamisme intolérant qui ne sait rien des choses de l’humour et de l’esprit, qui ne sait rire de rien.

7 et 8 janvier

C'est déjà ça - 2014: les top 10 de la rédaction de "C'est déjà ça"

L'exercice est aussi rituel et convenu que plaisant: sélectionner les dix albums qui ont marqué l'année, toujours un savoureux casse-tête. Voici nos deux best of (en français dans le texte), différents et donc complémentaires.

Hexagone - Une Demoiselle sur une balançoire

.... La Demoiselle Inconnue chante, plutôt bien même, mais pas que. Je m’explique. On se méfie toujours à raison des comparaisons hâtives ou pas, mais il n’est cependant pas sot de mentionner un cousinage avec Loïc Lantoine. Comme son aîné, la Demoiselle Inconnue donne assez régulièrement dans une sorte de chanson « pas chantée ». Un texte puissant, lourd, vient se poser sur un accompagnement minimaliste. Juste 2 ou 3 accords sur un arpège ou une rythmique des plus basiques, les cordes à peine effleurées. Le reste, c’est l’interprétation, la magie de mots percutants déversés comme une excuse, des mots susurrés mais sans censure pour une politesse prononcée avec force détermination. Cette détermination, cette force intérieure que l’on sent présente à chaque instant, comme une écorchure que l’on ne souhaiterait pas voir cicatriser.

Nos Enchanteurs - La demoiselle inconnue, échappée belle d’«Alors Chante»

.... Qu’elle chante de sa voix qui ondule, ponctue certaines syllabes, entre diction et chanson, qu’elle dise ses textes sans aucun accompagnement, si ce n’est celui de ses mains alors libérées de sa guitare ou de son ukulélé, qu’elle chante en français ou en anglais (reprise de Britney Spears, la jambe, le bras, d’une poupée genre Barbie pour gratter les cordes ! ) on ne saurait vraiment dire pourquoi la demoiselle sans nom vous décoche des flèches invisibles, qui vous vont direct en plein cœur et y imprime leur marque indélébile.

C'est déjà ça - Jur, l'énergie "Fossile"

Issu du cirque, le groupe Jur délivre un album d'une brûlante intensité. La succession de Lhasa est dignement assurée

Voilà un disque qui a immédiatement captivé nos oreilles par sa délicate intensité. "Fossile", album sorti le 22 septembre par le groupe Jur, puise son magma dans les méandres de l'âme humaine, les tréfonds de l'imagination, touchant à l'épiderme.

Froggy's Delight - Geneviève Morissette

.... Geneviève Morissette nous avait déjà séduit l'année dernière avec des chansons comme "je me présente tout' nue devant vous". Elle est aujourd'hui entourée d'un groupe rock qui envoie le bois. Elle a quelque chose de Diane Dufresnes, et pas seulement en raison de ses cheveux roux bouclés, mais aussi la voix, l'attitude, l'univers décalé. Une chanson comme "Toutes les chanteuses qui exagèrent"

4, 5 et 6 décembre

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Miossec

Télérama - Miossec, Ici-bas, ici même

On l'a connu plus plaintif et plus rageur. Plus détruit et plus destructeur. A croire qu'à l'approche de la cinquantaine il est arrivé à un point charnière de son existence, peut-être aussi de sa carrière. Formellement, ce neuvième album délaisse les tentations rock pour mettre au jour des chansons sobres, près de l'os et de l'essentiel, que Miossec semble avoir expulsées d'une traite. Les guitares électriques cèdent le pas devant les cordes, le piano, le marimba, le bandonéon ; et parfois les choeurs, qui ne sont pas si loin des... voix bulgares. Orchestrations inattendues, que l'on doit à l'élégant Albin de la Simone. Dans cet écrin, la voix est vacillante et l'écriture, bancale, car elles ressemblent à la vie. Les mots frappent par leur acuité, comme au beau temps de Boire, l'album choc des débuts — il y a dix-neuf ans. Et s'ils portent toujours leur lot de peurs et de noirceurs (« On ne se refait pas », chante-t-il comme un aveu), ils semblent plus sereins. Ou, du moins, ils ont faim. De vie. « Le temps file vite », nous dit le chanteur, qui compte profiter de celui qui lui reste

Les Inrocks - Miossec : “Je n’ai jamais eu l’impression d’être dépressif”

Après une carrière déjà longue et accidentée, Miossec surprend et séduit à nouveau avec un album plus musical : « Ici-bas, Ici même ». On y retrouve le chanteur qui, il y a vingt ans, nous avait envoyé sa cassette comme une bouteille à la mer. Entretien, critique et écoute.

RFI - L’album lumineux de Miossec, Nouvel album, Ici-bas, Ici même

Avec Ici-bas, Ici même, Miossec sort un 9e album lumineux, terrestre, charnel, empreint de douceur. Hors de ses habituels univers pop-rock, ce très beau disque, écrit et composé pour l'essentiel par le Brestois, arrangé par Albin de la Simone, collectionne des textes sensibles, lucides sur l’amour, la mort et la vie : des mots justes, pesés, qui voguent sur une musique minimaliste, tissée de cordes et de marimba. Une fois encore, Miossec nous offre un époustouflant voyage. Rencontre.

France Musique - Miossec, pour la tournée "Ici-bas, Ici même"

2 et 3 janvier

Télérma - Nicolas Paugam, Aqua Mostlae

Il y a du Michel Legrand dans cette voix, des sonorités très années 1970 dans ces chansons d'amour sans illusions. Un style troublant, à contre-courant.

Qui c'est, celui-là ? On n'avait jamais entendu son nom. Encore moins ses chansons. Et puis, dès le premier titre, Le Col du Galibier : bingo ! Un étrange pouvoir d'attraction se dégage de cette voix bizarre, un peu fausse, un peu vieillotte, et pourtant accrocheuse, à la diction précise et précieuse. Et la suite s'avère, elle aussi, troublante. Pas toujours séduisante mais intrigante, car ne ressemblant à rien de ce qu'on a l'habitude d'entendre — ni à la pop fade qu'on nous sert à longueur de journée, ni aux chansons prétendument « à textes », façon journal intime d'ados.

France Musique - Spéciale La Souterraine : Nicolas Paugam et Chevalrex en session

Emission spéciale consacrée au site La Souterraine, vitrine de la pop francophone underground. Défricheur de talents, le site propose – en accès libre – des compilations monographiques et thématiques. Une mine d’or, dont ses fondateurs - Laurent Bajon et Benjamin Caschera - ont extrait 40 pépites, publiées en CD sur le coffret Anthologie Souterraine. Ils sont les invités de Vincent Théval pour présenter leur travail.

Pour écouter l'album de Nicolas Paugam sur le site de La Souterraine

Nicolas Paugam est sur Facebook

La Souterraine sur Facebook

Télérama - Jeanne Cherhal, Histoire de J.

Avec sa voix sensuelle et une maturité nouvelle, la Nantaise creuse un peu plus son sillon dans la chanson française. Son nouvel album est plein de grâce, de culot et de profondeur.

Elle a toujours eu cet air d'équilibriste, un peu fragile, près de tomber. Capable aussi de s'envoler, aussi légère et gracieuse qu'une plume d'oiseau. Pour cette présence lumineuse qui balance entre hardiesse et timidité, pour l'ironie tendre et la profondeur de ses textes, Jeanne Cherhal est une chanteuse précieuse. Sans tambour ni trompette, elle est même devenue l'une des plus attachantes de sa génération.

Avec le splendide « Histoire de J. », sous influence Véronique Sanson, Jeanne Cherhal dépasse l’exercice d’hommage à la chanson pop des seventies pour livrer son disque le plus personnel. Rencontre, critique et écoute.

L'Obs - Jeanne Cherhal : ce que Jacques Higelin m'a appris

J’ai débuté sur scène en première partie de Jacques Higelin. J’avais 22 ou 23 ans, je m’y suis retrouvée par les hasards de la programmation, comme c’est souvent le cas - on n’est pas forcément choisi par l’artiste.

31 décembre et 1er janvier

Télérama - Dick Annegarn : “On n’a pas besoin d’être semblables pour communiquer”

Un très bel album, une tournée pour ses quarante ans de scène : revenu de loin, le chanteur néerlandais n’a rien perdu de son mordant. Iconoclaste et esprit libre. Dick Annegarn est l'invité de “Télérama” cette semaine.

RFI - Dick Annegarn, un chansonnier dans le texte, Nouvel album, Vélo va

Quand on rencontre Dick Annegarn, il revient d’une saison passée au Maroc, son autre terre d’accueil. Alors qu’il publie un nouveau disque, Vélo va, et qu’il s’apprête à fêter ses 40 ans de carrière sur scène, le chanteur "nolandais" remonte le fil de son écriture. Promenade dans une conversation au cours de laquelle Dick A. aura discuté de sa vision d’un "vélo social", évoqué son village, la culture berbère ou ce développement durable qu’il croque dans ses chansons tendres, définitivement pleines de poésie.

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Jean-Louis Murat

Laure Adler s'entretient avec Jean-Louis Murat, auteur, compositeur et interprète

Il évoque les paysages de son enfance en Auvergne, son corps dans la nature... "J'aimais beaucoup me mêler aux élements et en jouir..."  Les animaux sont aussi importants : "j'espère bien finir en m'occupant des vaches (...) Je parle beaucoup aux vaches..."

De l'école il garde un assez mauvais souvenir : "il y avait des distinctions de classe très fortes..." Il continue pourtant les études, dans un lycée non-mixte... "C'était une libération totale pour moi" Il fait souvent le mur. "Comme je travaillais bien j'étais couvert par les autorités si j'ose dire..."

Télérama - Murat, Babel

Avec un groupe de folk-rock lui aussi venu d'Auvergne, Jean-Louis Murat se hisse au sommet. De ses montagnes, de son paysage mental. De son oeuvre.

C'est déjà ça - Jean-Louis Murat: "Je déteste la chanson réaliste"

Un an et demi après un "Toboggan" tranquille et une tournée classieuse version guitare-batterie, l'Auvergnat bougon et lumineux revient avec The Delano Orchestra pour un "Babel" somptueux et puissant, naturel et profond. Il s'est confié tout récemment à notre pote du blog voisin, "Pop, rock et colegram". A déguster.

Les Inrocks - “Babel” de Jean-Louis Murat, un disque de deuil et de vie retrouvée

Riche disque de deuil et de vie retrouvée, le nouveau Murat a été enregistré avec le très américanophile Delano Orchestra. Jamais les monts d’Auvergne n’avaient été si bien jumelés avec les Appalaches. Rencontre, critique et écoute.

Le Monde - Jean-Louis Murat en altitude

La qualité constante de Jean-Louis Murat n'en finit pas d'étonner. Fruit d'une discipline, d'un mode de vie, autant que d'une inspiration, elle ne le met pas pour autant à l'abri de la lassitude qu'implique parfois la surabondance. Certains des treize albums que le dandy paysan a publiés ces treize dernières années (une vingtaine depuis ses débuts en 1982) ont ainsi pu souffrir d'une instrumentation trop repliée sur son autarcie.
 

Accompagné du Delano Orchestra, l’ermite auvergnat sort «Babel», un double album naturaliste, entre folk et blues, au goût de terroir.

Longueur d'ondes - MURAT & DELANO ORCHESTRA Rencontre aux sommets

Un an après « Toboggan », et épaulé cette fois-ci du Delano Orchestra, quintette folk-rock lui aussi enraciné en Auvergne, Jean-Louis Murat frappe fort avec « Babel ». Du haut d’un magnifique double-album, il plonge à la renverse dans tout ce qui le constitue. Ses montagnes. Sa cartographie intime, réelle ou fantasmée. Son œuvre.

Télérama - Jean-Louis Murat : “Je ne suis pas un chevalier blanc, je vois juste la pourriture du système”

A l'occasion de la sortie de “Babel”, le chanteur revient entre autres sur ses relations avec les médias, sur l'évolution du métier de chanteur et sur le rôle de la chanson.

Le Figaro - Jean-Louis Murat, le groove dans la peau

Pour le Live-Le Figaro, le chanteur auvergnat parle de son nouvel album intitulé Babel, certainement l'un des meilleurs disques de sa discographie depuis la sortie de Lilith en 2003.

30 décembre

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Laure Adler s'entretient avec la chanteuse Barbara Carlotti

France Culture - Semaine spéciale chanteur : Laure Adler s'entretient avec Brigitte Fontaine, auteur, compositeur, interprète, comédienne, écrivain

France Culture - Semaine spéciale chanteurs : Laure Adler s'entretient avec le rappeur Disiz

Télérama - Daphné, La fauve

Pour ce que l'on sait d'elle, ce qu'on en a perçu dans ses disques précédents, le titre lui sied à merveille. Oui, il y a bien du fauve en Daphné, une fougue indomptable, un instinct animal la liant aux éléments, une infinie capacité à s'embraser. A l'écouter, on l'imagine un peu sorcière, à la fois d'ici et d'ailleurs, rêveuse et terrienne, récidiviste de l'amour, consumée mais aussi nourrie par le feu de ses sentiments forcément passionnés — à l'image d'une Barbara, qu'elle a d'ailleurs chantée.
 
29 et 30 décembre

Télérama - Les Sonos Tonnent #107, le club chanson : Charles Aznavour, Bernard Lavilliers et Johnny Hallyday

Lavilliers, qui revisite son répertoire en acoustique. Aznavour, à qui de jeunes interprètes rendent hommage. Et Hallyday, dont la presse a salué le nouveau disque, quasi unanimement... Que se passe-t-il ? Valérie Lehoux de “Télérama”, Sophie Delassein de “L’Obs” et Gilles Médioni de “L’Express” nous disent ce qu'ils en pensent.

Nos Enchanteurs - Michel Boutet, écoutez son fleuve de mots

.... Boutet, c’est un bouquet de mélancolies, de couleurs, de sonorités et de matières différentes. Du soyeux, du granuleux. Du passé, du présent. De l’individuel, du collectif. Des chansons douces, très musicales, qui charrient les souvenirs, soupèsent les épreuves, les séparations : « Si tu l’aimes, faut pas la noyer / Ell’ veut plus être ta moitié / Si tu l’aimes, c’est toute entière / De sa source à la haute mer. » C’est dans ce registre de la rupture que Michel Boutet est plus déchirant encore, qu’il nous offre les plus belles chansons (Barcelone, Partie loin) de ce disque.

 

mardi, 06 janvier 2015

JUR AU "MAGIC MIRRORS" -- FESTIVAL ALORS... CHANTE DE MONTAUBAN LE 8 MAI 2013


JUR AU "MAGIC MIRRORS" -- FESTIVAL ALORS..... by MILIQUE

Jur - À marée basse (live au Bijou, 2012)