Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 août 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 31 juillet

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 15 août.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

L'album du mois : Jeanne Moreau

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Les vidéos du mois : Les artistes du nouveau Francofans (Lo'Jo, Soan, Cabadzi,Ben Mazué, Gauvain Sers, Chelon, Lamuzgueule, Une touche d'optimisme, Les Balochiens....)

Le clip de la semaine - Boulevard des airs, Le Bagad de Lann-Bihoué - Le bagad de Lann-Bihoué

L'album de la semaine - Breizh eo ma bro ! La bretagne est mon pays !

AVIGNON OFF EN CHANSONS

Francofans - Avignon Off 2017 en chansons par Yves Le Pape

Le Festival Off d'Avignon a proposé comme chaque année une très riche programmation en chansons et spectacles musicaux. En voici donc quelques chroniques mises à jour épisodiquement au fil du mois de juillet.

Les chroniques des concerts de Hildebrandt, Nicolas Jules, Clément Bertrand, Amélie les crayons, Nathalie Miravette, Garance....

JEANNE MOREAU

Télérama - Jeanne Moreau chanteuse tourbillonnante

Même sans une imposante discographie, Jeanne Moreau, disparue à 89 ans ce 31 juillet, sera entrée dans l’histoire de la chanson. Elle nous laisse au moins deux classiques : “Le Tourbillon de la vie” “J'ai la mémoire qui flanche”. Pour elle, la chanson était beaucoup une histoire d’amitié.

C'est déjà ça - Jeanne Moreau, l'audace

L'actrice mais aussi chanteuse est partie à l'âge de 89 ans à la tête d'une carrière exemplaire et d'une liberté qui l'était encore plus. Reprendre avec Daho en 2010 les textes sulfureux d'un Jean Genet qu'elle avait côtoyé, n'aura pas été la moindre de ses audaces. En marge du "Tourbillon" justement ressassé, ce condamné à mort nous hante encore.
 
 
Quelques heures après l'annonce du décès de Jeanne Moreau, la grande Brigitte Fontaine nous a adressé ce texte, inédit, écrit pour l'actrice disparue.

Libé - Jeanne Moreau, chanteuse sans en avoir l'air

Sans jamais revendiquer une carrière de musicienne, Jeanne Moreau a mis sa voix unique au service des mots de grands auteurs, comme des siens, fournissant à la chanson française parmi ses plus belles pépites.

En 1962, Jeanne Moreau assise près d’un guitariste, les mains sur les genoux, s’est mise à chanter devant la caméra de François Truffaut. «Elle avait des bagues à chaque doigt…»

La scène de Jules et Jim, devenue presque un monument à elle seule, a lancé l’autre carrière de l’actrice : celle d’une chanteuse à la voix grave, particulièrement attachée aux mots.

Le Figaro - Jeanne Moreau, «le tourbillon de la vie» en chansons

Décédée à l'âge de 89 ans ce lundi, l'actrice à la voix reconnaissable entre mille était aussi chanteuse à ses heures. Connue mondialement pour ses rôles au cinéma, elle a aussi légué des chansons populaires et poétiques. Du célèbre titre Le Tourbillon au Blues indolent, Le Figaro vous propose une playlist de ses 5 titres cultes.

RFI - Les ballades de Jeanne Moreau

Monstre sacré du cinéma et du théâtre, Jeanne Moreau a aussi marqué de son élégance le monde de la chanson française. Retour sur le parcours musical de cette grande dame, qui vient de disparaître à l’âge de 89 ans.

BFM TV - Jeanne Moreau en cinq chansons de Brigitte Bardot à Etienne Daho

La célèbre actrice, connue pour ses rôles dans Ascenseur pour l'échafaud, Jules et Jim et Les Valseuses, a été retrouvée morte à son domicile ce lundi. Retour sur un pan essentiel de sa carrière: la musique.

AMELIE LES CRAYONS

RFI - Amélie-les-Crayons, des chansons en marchant

Cinq ans après Jusqu’à la mer, Amélie-les-Crayons est de retour avec son nouvel album Mille Ponts. Entourée de ses musiciens, elle a charmé chaque soir le public du Festival d’Avignon avec son nouveau spectacle, qui s’y joue jusqu’à la fin du mois de juillet. Rencontre au cœur du Festival.

ESKELINA

Baptiste Vignol - Voix rare

Paul Morand disait dans «Bains de mer» que l’eau bleue des Açores était douce comme un ongle. La voix d’Eskelina, elle, aurait la douceur de l’ivoire chauffé au soleil. Capable, quand elle s'envole de chasser les nuages. Le deuxième album de la Suédoise contient treize jolies chansons bien carrées. Légères (L’emmerdeuse), coquines (Les Trois garçons), aigres-douces (Le cèdre) ou mélancoliques (Charlie Townsend), elles ne sont pas du dernier cri mais charment instantanément grâce au timbre d'Eskelina dont l’accent fait l’empreinte et leur donne cette clarté, unique en France, blonde, franche et sensuelle.

BARBARA/BINOCHE

RFI - Avignon: «Vaille que vivre», une pièce nourrie de l’œuvre de Barbara

En Avignon dans la cour du Lycée St-Joseph a pris place un spectacle particulier où se retrouvent l’actrice Juliette Binoche toujours prête à expérimenter de nouvelles formes artistiques et le pianiste Alexandre Tharaud. Les deux artistes ont monté une pièce autour de Barbara où se mêlent le chant, le piano, le texte. «Vaille que vivre» est une pièce nourrie de l’œuvre de la chanteuse et de sa vie.

Libé - Barbara enchante Binoche

En échappant aux pièges balourds du biopic, l’actrice accompagnée du pianiste Alexandre Tharaud a livré à Avignon un subtil hommage à «la dame en noir».

.... La représentation va crescendo, au fur et à mesure que la comédienne se saisit des chansons, bascule de la parole aux chants et réciproquement, non à la manière de Barbara, mais avec sa voix à elle, un peu grave. Le parcours de Binoche sur scène suit celui de Barbara dans la vie. D’abord timide, elle déploie ses ailes de plus en plus diva, jusqu’à l’excentricité - et c’est l’aigle noir que l’on voit à travers le costume de l’actrice, une combinaison noire aux manches bouffantes, multifonctionnelle puisqu’elle évoque l’intimité comme l’habit de gala, pyjama autant que robe de soirée.

L'Humanité - Récital. Un duo chic pour Barbara

« Vaille que vivre » a des allures de récitals, avec ses ronds de lumières (d’Eric Soyer, compagnon de travail de Joël Pommerat) qui subliment les acteurs, le piano, dessinent une chorégraphie en noir et blanc qui captent et captivent le regard du spectateur. Sur le plateau vide de la cour du lycée Saint-Joseph, un piano. Instrument fétiche de Barbara qu’elle caressait de ses longs doigts nerveux et puissants, majestueux, partenaire de jeu de Juliette Binoche et Alexandre Tharaud. Leur spectacle est un hommage à Barbara, un hommage chanté et parlé à travers des chansons et des extraits de son livre (« Il était un piano noir… Mémoires interrompues »)

BESSA

En janvier 2016, la jeune Française Bessa sidérait par sa reprise de Partir avant les miens sur un album hommage à Daniel Balavoine. Parallèlement, sortait son premier quatre titres, envoûtant, fascinant. Une première impression confirmée par son premier album, De l'homme à l'animal. On y découvre plus longuement Bessa, chanteuse aux origines corses, siciliennes, élevée du côté de Marseille. Son disque, c'est de la haute voltige, avec cette voix vertigineuse et ses arrangements audacieux, entre pop électro, sensualité soul, émotion chanson.

ADAMO

Culturebox - L'indémodable charme de Salvatore Adamo au Festival Pause Guitare

L'inclassable Salvatore Adamo a fait une halte au festival Pause Guitare à Albi, dans le Tarn. A 73 ans et 50 ans de carrière à son actif, le chanteur populaire a conquis ses fans avec ses tubes et ses titres plus engagés au Grand théâtre. Retour sur cette soirée mémorable.

Inutile de présenter l'interprète de "Sans toi ma mie", son premier succès en 63 à contre courant du style Yéyé de l'époque. Invité au Festival Pause Guitare, Salavatore Adamo a enchaîné ses plus grands tubes comme "Vous permettez monsieur", "Mes mains sur tes hanches",  "Les filles du bord du mer" réactualisé dernièrement par son concitoyen Arno ou encore "Tombe la neige" qui a fait de lui une mégastar au Japon.
 
SALVADOR
 
 
EPM vient de sortir un coffret-dépliant fait de quatre disques, 105 titres pour une prix riquiqui (15 €), c’est tentant. Ce n’est certes pas tout Salvador : il s’en fallut de pas mal d’autres albums encore. Tout ici a été enregistré il y a au moins cinquante ans. C’est justement le début de l’histoire d’Henri Salvador, inclus ses « tubes et succès » tels que Faut rigoler, Le lion est mort ce soir, Blouse du dentiste, Petite fleur et Le loup la biche et le chevalier.
 
BARBARA WELDENS
 
 
On ne meurt pas à 35 ans. Si, en fait. Parfois bêtement. Barbara Weldens.
Morte sur scène hier soir, à priori électrocutée, alors qu’elle donnait un concert dans l’église des cordonniers à Gourdon, dans le Lot, dans le cadre du Festival Léo Ferré. Pourquoi j’ai eu une peine immense en apprenant la mort de Barbara Weldens ce matin. Je ne la connaissais pas personnellement. Elle n’était pas une amie. Juste son talent m’impressionnait. Juste, elle représentait la vie. Juste, elle me semblait puissante et invincible. Une chanteuse hors du temps au talent incommensurable. La seule femme qui racontait des histoires de femmes et qui me filait des frissons

Norbert Gabriel - Barbara Weldens

Parfois, souvent, je m’interroge sur l’utilité et l’intérêt des chroniques de concert publiées ça et là.

Aujourd’hui j’ai un élément de réponse. Il y a deux heures, j’ai appris que Barbara Weldens est morte, très vraisemblablement électrocutée sur la scène où elle chantait. Je ne la connaissais que par la chronique de Danièle Sala, aux Rencontres Marc Robine, il y a quelques jours. Mais par cette chronique, j’avais très envie de découvrir en scène cette artiste étonnante… Et il y avait presque une sorte d’intimité virtuelle, à sens unique, qui s’était créée. Sa disparition brutale laisse un vide et une douleur que je n’aurais pas imaginée. Comme un rendez vous d’amour manqué..

Nos Enchanteurs - Barbara Weldens, 1982-2017

Le monde de la chanson est en deuil, d’un deuil cruel car tragique. Barbara Weldens, 35 ans, s’était imposée depuis quelques années sur scène, où elle nous impressionnait chaque fois.

Rappelons que Barbara Weldens venait de sortir, en février de cette année, son premier album, Le grand H de l’Homme, qu’elle avait été lauréate du Pic d’Or de Tarbes et venait de recevoir un Coup de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros. Barbara Weldens devait se produire à Barjac, en première partie d’Yves Jamait. Un artiste n’est pas interchangeable et Barbara ne sera pas remplacée.

Rencontres Marc Robine 2017, quatrième jour.

.... Arrive alors l’ étonnante découverte de ces dernières années, Barbara Weldens, une grande blonde voluptueuse à crête iroquoise, en short et haut noir, escarpins rouges, qu’elle nous montre et qu’elle balance, car elle a envie d’être à l’aise pour bouger. Elle en reprendra un un peu plus tard, pour téléphoner à Alice du pays des merveilles : Allo, allo, Alice tu m’entends ?

samedi, 05 août 2017

Le nouveau Francofans

Pour commander Francofans version papier, c'est ici
La version numérique est là

ENTRER

mardi, 18 juillet 2017

Nos Enchanteurs - Avignon Off 2017 – Cabadzi x Blier, parce que votre sourire faudra bien qu’il revienne un jour

Dessinées au trait, des illustrations inspirées des films de Blier (Bertrand), projetées sur un écran-rideau en fil suspendus, qui laisse deviner les musiciens au fond. Depardieu, Miou-Miou, Dewaere, Michel Blanc… s’animent sous nos yeux, avec un sentiment d’éternité plus fort que si les images des films étaient elles-mêmes projetées.

Le décor, les projections alternées donnent un effet stroboscopique. Les images vous sautent à la figure, les sons aux oreilles. Le cœur éclate.

Lire la suite
_________________
_________________

dimanche, 04 septembre 2016

Le concert du dimanche : Cabadzi aux Vieilles Charrues 2015

dimanche, 22 mars 2015

L'actualité de la chanson francaise du 16 au 22 mars (mise à jour)

Les vidéos du jour : Jeudi avec Héloïse Rôth à l'occasion de son passage aux trois Baudets. Vendredi avec 3 concurrents remarquables de The Voice : Anne Sila,Neeskens et Guilhem Valayé. Pour la fin de semaine, rendez-vous avec Karimouche qui sort lundi un nouvel album.

Le concert de la fin de semaine : Albin de la Simone au Théâtre des Bouffes du Nord en juin 2014

Le clip de la fin de semaine : Héloïse Rôth, Prête-moi ta plume

L'album de la semaine : Cabadzi, Des angles et des épines

Le clip de la semaine : Dominique A - Éléor

A la une

Télérama - Dominique A, Éléor

C'est si systématique que ça en deviendrait suspect. Depuis plus de vingt ans, la critique encense les disques de Dominique A, autant pour ce qu'ils sont que pour ce qu'ils représentent : une audace, une exigence, une esthétique, une radicalité parfois difficile à suivre — le tout allié à une voix étrange, sensuelle quoique androgyne. Avec le recul, certains albums ont mieux vieilli que d'autres ; celui-ci, le dixième, se hisse d'emblée parmi ses meilleurs et n'en sera, à coup sûr, pas délogé avec le temps. Par leur évidence mélodique et sensorielle, la moitié de ces titres au moins devrait même susciter l'adhésion, et pas seulement chez les adeptes de longue date. Eléor a la puissance des disques classiques. Qui affirment une identité suffisamment forte pour ne pas se soucier de capter à tout prix l'air du temps.

22 mars

Hexagone - Francesca Solleville, belle et rebelle

Francesca Solleville, en cinq morceaux au Forum Léo Ferré, on t’en avait causé un brin déjà. Pour ce second acte, résolument placé sous le signe du printemps, Hexagone a bougé ses os de mars pour sauter sur le forum.

Fin d’après midi ensoleillée, la Porte d’Ivry semblait belle. Le moulin d’Ivry avait fière allure, imposait une ombre magistrale et ne faisait carrément pas ses 300 balais bien sonnés. Face à lui, ce fameux forum, tenu admirablement par Gilles Tcherniak et l’équipe de « la chanson pour tout bagage. » Avant de te causer plus avant de Francesca, il convient de saluer le boulot d’importance effectué par cette asso qui a su reprendre ce lieu, sans le dénaturer, mais en l’ouvrant à toutes les formes de la chanson d’expression et de qualité. A toutes les générations également. Une entreprise des plus salutaires dans un climat ambiant peu propice à la diffusion des arts en général et de la chanson indépendante en particulier. Voilà c’est dit.

21 mars

RFI - Dominique A, géographie de l’imaginaire, Nouvel album, Eléor

Avec Eléor, Dominique A sort un dixième album, aux accents lyriques et nomades : un objet de quiétude, de lumière(s) et de sérénité, qui navigue, sur des cordes et des mots choisis, des arrangements et une poésie de dentelle, entre lieux fantasmés, effluves du passé, et amours colorées. Rencontre avec l’artisan d’un disque précieux.

RFI - Jean Ferrat et ses drôles de camarades, Album hommage, Airs de liberté

C'était un artiste légendaire, profond, humaniste, engagé, admirateur d'Aragon. Mais qu'est-ce que Jean Ferrat, disparu il y a tout juste cinq ans à l'âge de 79 ans, aurait pensé de la totalité du casting et des versions de ces Airs de liberté ? Un album hommage où quelques fulgurances cohabitent aux côtés de sacrés ratés. Une bonne occasion tout de même, de réécouter quelques titres emblématiques.

Gala - The Voice – Anne Sila, la Jeanne d’Arc de la chan­son Une douce voix envoû­tante

Zazie n’a pas hésité à compa­rer Anne Sila à Jeanne d’Arc. Anne, qui nous a trans­porté durant sa pres­ta­tion, est prête à aller au combat lors des battles.

Metro - "The Voice" vu de Twitter : direction la finale pour Anne Sila ?

REVUE DE TWEETS - S'il y a une candidate qui a fait l'unanimité hier soir, c'est bien Anne Sila. Avec sa justesse, sa fluidité et son interprétation parfaite, la jeune chanteuse a fait un carton plein, décrochant son billet pour l'épreuve ultime. Et à en croire Mika et les twittos, contre elle, les autres candidats n'ont aucune chance.

Metro - The Voice 4 - Guilhem Valayé : "Je suis au croisement de Jacques Brel et de Nirvana"

INTERVIEW – C'est l'un des talents les plus singuliers de l'équipe de Zazie. Samedi soir, Guilhem Valayé jouera sa place pour les directs de The Voice lors de l'épreuve ultime. L'occasion pour metronews de poser quelques questions à ce fan de rock et de chanson française.

La Tribune de Genève - Un talent annécien crève l’écran

Rencontre avec Neeskens Sur scène, Neeskens rayonne. Sa guitare en main, il entonne une de ses créations.Sa silhouette se découpe dans la lumière aveuglante des spots. Sur scène, Neeskens rayonne. Sa guitare en main, il entonne une de ses créations. De sa voix suave s’élève cet esprit folk, teinté de pop, qui caractérise le style du chanteur annécien. Le jeune homme, originaire des Pays-Bas, a usé de toutes ces armes à l’occasion de son passage sur TF1. Dans l’émission The Voice, lors des auditions à l’aveugle, sa prestation a fait se retourner les quatre coaches.

20 mars

Hexagone - L’effet Boeuf aux Trois Baudets

.... Toute la délicatesse et le raffinement présents sur ce disque, j’avais peur de les perdre sur scène, dans une interprétation en seules guitare-voix. Lecteur à moi que j’ai, sache que j’ai été bluffé. Et souvent touché par l’interprétation et la profondeur du garçon. Cette sensibilité que j’évoquais plus haut, Fabien Boeuf en fait montre à mort sur scène également, passant de la folk acoustique à la demi caisse Hofner avec pareille pudeur, retenue et engagement à la fois. Seul en scène, il parvient à capter l’attention, libérer des émotions qui te chopent et tiennent par le licou. On oublie violon, violoncelle et mandoline et la forme épurée présentée convainc. Grandement.

Nos Enchanteurs - Guilam, sur le ton des confidences

Guilam, 4 mars 2015, Cave du hublot à Aix-en-Provence,

Nouveau lieu pour la chanson que cette Cave du hublot où l’hôte, lui-même chanteur (dans un répertoire fait tant de Brassens et de Dimey que de ses propres compos où les rimes sont souvent coquines), se donne pour rôle, en accueillant des artistes, de les faire découvrir à d’éventuels programmateurs. Une splendide cave voutée comme il en existe beaucoup ici, magnifique bar carrelé qu’un soleil de mosaïque irrigue de son centre. Mais les verres de Côtes de Provence ou d’ailleurs rendent bavards les spectateurs qui s’y attardent, même quand le chanteur est à la tâche, dans l’intimité de son art. C’est dire si c’est gênant…

Hexagone - Héloïse Rôth, sur l’amour et le reste

.... Les chansons, ça brode beaucoup autour du thème amoureux. Sujet universel, intemporel. Sans artifice, sans sacrifice. Mais pas que de ça non plus. On croise un vampire aussi si ma mémoire ne me fait pas défaut. Des textes pas fort simples à chanter. Ce qui est séduisant chez elle, c’est son implication sur scène, la profondeur qu’elle met dans son chant, une envie évidente de faire et de bien faire. Avec toujours le doute et la crainte d’avoir raté, de n’avoir pas été à la hauteur. La marque des artistes talentueux et qui veulent progresser. On la suivra cette Héloïse Rôth.

19 mars

Le Point - Cabadzi : hip-hop en conscience

Le groupe nantais sortait fin 2014 son deuxième album. Flow sombre sur cordes symphoniques, l'opus autoproduit est (aussi) une profession de foi.

Le discours, posé et mesuré, tranche avec le flow, sombre et rageur. Sur scène et dans ses textes, Olivier Garnier, dit Lulu, recrache toutes les petitesses et la noirceur dont nous sommes capables - coupables - au quotidien, nous, "nation Prozac shooté(e) au Mac et à l'anxiété", pour qui il n'est pas beaucoup d'autres priorités que l'image et la propriété. Mais, en interview, l'artiste a l'âge et l'intelligence nécessaires pour échapper à tous les clichés que l'on serait tenté de faire de son CV. Pour faire bref et à gros traits : issu d'un milieu rural et populaire - "même très populaire" -, a vécu sur les routes et en communauté, vit désormais dans un coin reculé d'une région régulièrement en proie à la désobéissance civile, a d'abord trouvé moyen de s'exprimer par le cirque contemporain, avant de se lancer dans la musique, genre hip-hop, en 2009. Avec Victorien Bitaudeau, dit Vikto, et Jonathan Bauer, dit Jo, il forme alors Cabadzi, nom aux évocations circassiennes et à la vocation salvatrice : la forme - hip-hop donc - nous tient en haleine, le fond - sans concession -, en éveil.

BSC News - Cabadzi : la pépite inclassable de la jeune scène française

Par Nicolas Vidal  - BSCNEWS.FR /  Cabadzi a la puissance des textes et la virtuosité des instruments que le groupe met au service de son talent. Une atmosphère hybride entre des textes équilibrés, un rythme envoûtant sur chacun des 10 morceaux de ce nouvel album «Des angles et des épines » de Cabadzi et des clips coup de poing. Une vraie belle découverte inclassable de la scène française que nous avons mis au défi de nous dévoiler quelques unes de ses intimités musicales. À découvrir, à regarder et à écouter de toute urgence !

Froggy's Delight - Cabadzi Des angles et des épines

... Des angles et des épines, ce sont 10 titres, deux bonus et autant de plongées dans les profondeurs faustiennes des trois compères. Et en français, s’il vous plaît. Et en beau français. Dans la belle langue d’un Voltaire ou d’un Rousseau disséquant sa sombre société et ses noires chevauchées. Cabadzi est Le Horla de la chanson française, cet être indéfinissable qui vous poursuit dans vos cauchemars, celui que vous combattez, mais que vous ne laisserez jamais s’échapper. Parce qu’il vous a façonné.

18 mars

C'est déjà ça - Louis-Ronan Choisy, extase toxique

Avec "Crocodile", le chanteur ouvre grand la gueule de nuits agitées, avec une nonchalance qui ne cache pas ses fêlures

Nos Enchanteurs - Granby s’offre une tournée dans le vieux continent

Le festival international de la chanson de Granby, près de Montréal, est un des plus grands événements québécois de la chanson. Nos lecteurs le savent qui ont suivi, en septembre dernier, le relation, jour après jour, de sa dernière édition en date. En partenariat avec nombre de structures hexagonales, voici ce festival qui vient nous rendre visite en France (et une date juste avant en Belgique), le temps d’une tournée, pour nous faire découvrir deux de ses nombreuses découvertes : Garoche ta sacoche et Mathieu Lippé, respectivement lauréats de ce festival en 2013 et 2011.

Nos Enchanteurs - Antoine Fetet fait revivre Bernard Haillant

Deux poids deux mesures, nous dira-t-on. Oui, nous déplorons l’actuel déferlement de disques et de spectacles de reprises : il y en a tant qu’on ne sait plus s’il y a encore place à la création, sur scène ou dans les bacs. Mais que, quand Évasion, Alexis HK, Noah Lagoutte, Annick Cisaruk, Jehan ou Jean-Marc Héran reprennent respectivement Anne Sylvestre, Georges Brassens, Claude Nougaro, Léo Ferré, Allain Leprest ou Henri Tachan, ça nous semble être d’utilité publique. Comme ce spectacle revu récemment – et qui a de la peine à tourner cause à la frilosité des programmateurs et à leur grande méconnaissance de la chanson – sur Roger Riffard.

Nos Enchanteurs - Éric Mie, un chanteur entier

Il est chansonnier. Avec son complice Lobo, depuis leur premier festival d’Avignon en 2003, il est même sociétaire tant du Caveau de la République que du café théâtre Le Grenier, à Paris. Dès 1992, le duo Lobo & Mie s’inscrivait déjà sur scène dans la succession de Font & Val alors que ces derniers officiaient encore. Lobo & Mie, eux, existent encore.

17 mars

C'est déjà ça - Les Innocents fleuriront finalement au printemps

Une mandarine avant le festin. Quinze ans après leur séparation, les Innocents ont fait aussi traîner leur retour. Annoncé cet automne, l'album "Les philharmonies martiennes" sortira finalement le 1er juin. Mise en bouche juteuse: "Mandarine"

16 mars.

Samedi c'était l'hommage de France 2 à voir en replay sur le Pluzz de France 2.

L'Humanité - « Ferrat au cœur » avec ses Amis

À l’invitation de Colette Tenenbaum-Ferrat et des Amis de l’Humanité, un hommage au chanteur, en musiques et en paroles, 
se déroulera au cœur du Paris de la culture, à la Maison des métallos, partenaire de l’événement.

L'Humanité - Ferrat, ce que nous avons de meilleur;

L'éditorial de Patrick Apel-Muller. Un hommage à l'artiste qui, il y a cinq ans, passait l'arme à gauche, mais s'était bien gardé, toute sa vie durant, d'emprunter "la porte à droite".

L'Humanité - Avant, avec, après Ferrat : Antraigues, comment peut-on t’imaginer...

L’Humanité a posé ses valises en Ardèche, à la rencontre des villageoises et villageois d’Antraigues-sur-Volane, terre de toutes les cultures

L'Humanité - Gérard Meys : « Marc Lavoine tenait à interpréter Camarade »

Ami et producteur historique de Ferrat, Gérard Meys revient sur la genèse de l’album "Des airs 
de liberté", le Grand Show Ferrat et annonce la préparation d’un documentaire sur le chanteur.

L'Humanité - Bénabar : « Des chansons portées par un souffle »

Bénabar interprète "Potemkine".

 « Dans l’émission de Michel Drucker, je chante Potemkine, une chanson forte. Elle cumule plein d’inconvénients de par l’histoire qu’elle raconte, la révolte du Potemkine, le film qui est mythique ainsi que la chanson qui est compliquée à interpréter. Je l’ai beaucoup travaillée en privilégiant une interprétation sobre et retenue.

L'Humanité - Cali : « Un engagement total »

Cali interprète "la Montagne"

« Ferrat, c’est toujours ce qui réunit dans une famille. Chez moi, on écoutait beaucoup de chants révolutionnaires, Ferré et bien sûr Ferrat. Mon père me disait : “C’est un écorché.” C’est quelqu’un qui n’a pas peur dans ses textes. J’ai tout de suite voulu chanter la Montagne.

L'Humanité - Patrick Bruel : « Les années du vivre-ensemble»

Patrick Bruel interprète 
"Ma môme"

« À l’époque, j’étais plus Brel, Barbara et Brassens. On arrive en 1963 dans une municipalité communiste, Argenteuil, maman est institutrice et écoutait beaucoup Ferrat. Je me souviens que j’aimais la chanson Potemkine et quasiment un an plus tard, j’aimais Amsterdam, Jef de Brel, des chansons à l’interprétation puissante, forte. Quand on m’a demandé d’interpréter une chanson de Ferrat, j’ai pensé à Ma môme. Je la trouve très belle, mélodique et évocatrice des moments de bonheur qu’on peut avoir, trouver dans la force d’une relation plus de soleil que dans tous les artifices.

L'Humanité - Patrick Fiori : "Aragon-Ferrat, la rencontre magique "

Patrick Fiori interprète "Que serais-je sans toi"

« Ferrat faisait partie de la discographie de mes parents. Je ne suis qu’un digne héritier de cette musique-là et d’autres. Ferrat, c’était son engagement, sa poésie, c’était comme me le disait mon oncle “un garçon qui fait des mélodies qui semblent simples », mais qui sont atrocement compliquées. Et il avait une philosophie de vie idéale pour un grand nombre de gens à l’époque, dont évidemment les membres de ma famille.

Paris Match - Colette Ferrat “Je n'ai rien connu de plus beau que notre amour”

La veuve de Jean Ferrat nous a ouvert pour la première fois leur maison en Ardèche.

«Je n’écrirai plus, c’est mon dernier livre… Beaucoup trop douloureux », soupire Colette Ferrat. Nous sommes installées à l’auberge Lo Podello, là même où, en 1964, sur un coin de table, Jean Ferrat écrivit « La montagne ». Cinq ans après sa disparition, elle a voulu faire revivre « Jean », l’artiste, l’amant, l’ami, le voyageur, l’homme, parce qu’elle veut, dit-elle, « maintenir sa mémoire ».

jeudi, 19 mars 2015

L'album de la semaine : Cabadzi, Des angles et des épines

mercredi, 18 mars 2015

Cabadzi - Cent fois (Session acoustique exclusive)

Cabadzi - Session Acoustique - "L'odeur"

Cabadzi, Cent fois

Cabadzi, Le bruit des portes