Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 janvier 2019

Jofroi - Champs la rivière

L'album de la semaine : Jofroi, Habiter la terre

L'actualité de la chanson du 21 décembre au 3 janvier

Les artistes de la semaine : Jofroi, Jehan, Filip Chrétien, Bertille, Les rois de Suède, Samuel Cajal, Caroline Fredi

L'album de la semaine : Jofroi, Habiter la terre

JOFROI

Nos Enchanteurs - Jofroi : é…mot…ions !

Après Cabiac sur terre en 2011, le nouvel album de Jofroi nous parvient juste avant la fin de l’année. Onze nouvelles chansons, la reprise d’une de Julos Beaucarne (Le petit royau- me), un texte (L’homme qui voulait peindre la mer) et Un petit air sont au menu de ce disque glissé dans une pochette qui montre un Jofroi à l’œil malicieux.

Claude Févre - Jofroi, «Heureusement y a des chansons»

L’homme vous regarde droit dans les yeux avec un très léger sourire dans sa barbe grisonnante ;  il parle avec les mains ;  il vous attend, sur le banc, devant sa porte.  L’homme regarde la terre, la mer, le ciel, dans sa mémoire aussi, ceux qui sont partis et lui ont laissé traces d’amour. Il lui arrive d’en faire des chansons.  Car  l’homme joue de la guitare, l’homme chante et raconte… Cet homme c’est Jofroi et c’est cadeau que d’écouter son dernier opus fait de tendresse pour l’humaine condition, d’espérance, de questions aussi.

Alors, tout naturellement on s’installe dans le silence, on écoute, on déguste ces chansons qui rassurent. Car elles font inévitablement écho à notre monde intérieur, à nos  secondes suspendues entre hier et demain. On se sent proche, très proche de ces mots là, choisis,  qui vous arrivent comme au fil d’une conversation bienveillante avec un « passager ordinaire ».

FILIP CHRETIEN

Télérama - Filip Chrétien, Devant

De son timbre à la Miossec, le Breton chante la candeur de l’adolescence et les amours imprévues. Sur un album où plane une douce étrangeté.

Il a le timbre de Miossec, ses intonations, son univers musical, entre cordes parcimonieuses et guitares sèches. Et si physiquement il ne lui ressemble pas, il arbore sur son disque un pull marin qui le raccroche, lui aussi, à la Bretagne — photographié de surcroît par Richard Dumas, qui avait signé la pochette de Boire… On arrête là : il doit être rageant pour un chanteur d’être sans cesse ramené à un autre. N’empêche que la proximité est flagrante

CHRIS

Baptiste Vignol - The french singer

The Guardian, The Independant et Clash magazine ont fait de CHRIS leur disque de l’année 2018. Pour The TimesGirlfriend est la plus belle chanson des douze mois écoulés. Faut-il encore évoquer les innombrables revues anglo-saxonnes qui ont honoré la fille aux cheveux courts, ou bien alors le New York Times qui l'a mise à sa Une? Héloïse Letissier vit à Paris. Elle mesure trois centimètres de plus qu'Edith Piaf et peut chanter en anglais. A l’instar d'Aznavour qui, au début des sixties, entama une carrière internationale en faisant traduire ses succès, la chanteuse explose les frontières. Une Nantaise, reine du monde? De quoi pouffer en sourdine... Mais la voilà qui triomphe ! Femme volcan. Un seul pays fait encore la fine bouche, le sien.

CLAIRE LUCIANI

C'est déjà ça - Clara Luciani: "Cet album parle de moi à 100 000%"

Son premier album, « Sainte-Victoire », est une bombe, enrobée d'une voix de velours, avec une guitare basse féline en guise de mèche. Clara Luciani expose avec une puissance tranchante les rêves et les difficultés d'une femme d'aujourd'hui. Entretien avant deux concerts à Cenon et Cognac.

LAVILLIERS

Culturebox - Lavilliers : "Je dis les choses moins brutalement mais je suis resté le même"

50 ans de carrière, 21 albums et 12 tours du monde. Voilà comment Bernard Lavilliers a rempli sept décennies. A 71 ans, le chanteur-baroudeur est toujours sur la route avec, en bandoulière, la même envie de plonger sa plume dans les plaies de notre époque. Il en sort des mots justes qui touchent le public. Le succès critique et public de son dernier album "5 minutes au paradis" en est la preuve.

En concert à la salle Pleyel le 6 octobre dernier (à revoir jusqu'au 14 janvier sur Culturebox), Bernard Lavilliers est descendu chanter un de ses titres phares, "La salsa", au milieu du public avec son saxophoniste. Un bain de foule qui n’effraie pas celui qui se définit comme un bateleur de la scène.

BERTILLE

Claude Févre - Bertille, « Le chant de nos instants fragiles… »

Le projet de Bertille est de ceux qui valsent entre la tradition la plus classique-  ici cordes (violon, violoncelle, alto)- et l’infinie recherche des sons électroniques. Il interpelle, donne envie d’aller voir comment peuvent s’allier des univers à priori aussi distants. Ces derniers temps nos découvertes nous apprennent que la musique électronique gagne du terrain dans le monde de la Chanson. Certains, certaines, lui donnent même l’exclusivité, comme Claire Gimatt ou Christelle Boizanté (ex Orlando) et son Bel Armel, auxquelles Le Bijou a tout naturellement fait une place dans son actuelle saison. Soulignons une fois encore combien ce lieu nous est précieux pour prendre la mesure de la vitalité de la Chanson, pour ne pas passer outre ses recherches, ses expériences, pour nous faire faire un pas de côté.

LES ROIS DE SUEDE

Nos Enchanteurs - Les Rois de la Suède, fils de punk

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par la fin. C’est que le nouveau et double album des Rois de la Suède, Punk Rock Academy, s’achève opportunément par un  morceau intitulé La chanson du pardon. Dans cette chanson de repentir, le groupe passe en revue tous ceux et celles qu’ils ont allègrement brocardés dans les 20 chansons précédentes. Pratique donc pour vous résumer les grands thèmes de ce disque essentiel pour comprendre la marche du monde actuel.

MURAT

Baptiste Vignol - And the winner is...

En dégainant IL FRANCESE de son fourreau, Murat prouve qu’après quarante ans de chevauchée musicale, on peut encore épater son monde et retrouver dans un geste princier la place d’un condottiere dont l’esprit rebelle et la foisonnante culture imposèrent longtemps le respect avant qu’il ne devienne, par mégarde, le temps d’une parenthèse hasardeuse, au début des années 2010, le «dézingueur» patenté du champ des variétés. Murat, pour le quidam, avait alors, façon Biolay, le profil du grognard qui visait juste sans doute, mais que ses soutiens historiques, froissés par ses saillies (dont ils n'étaient pas épargnés), avaient abandonnés, au premier rang desquels les bidasses des Inrocks dont les critiques bébêtes occultaient désormais l'intrépide liberté qui n'a pourtant jamais cessé de caractériser l’œuvre du prophète auvergnat.

SAMUEL CAJAL

Nos Enchanteurs - Samuel Cajal, entre chien et loup

Samuel Cajal, nous l’avons connu bassiste, puis guitariste, accompagnant Fanch, Jérémie Kiefer ou Andoni Iturioz. Nous venons de l’apprécier en auteur pour K !. Nous l’avons écouté dans son projet punk cosmique et déjanté Zissis the Beast avec la chanteuse Yas. Mais je l’ai personnellement d’abord découvert au sein du trio 3 minutes sur mer, un rock aérien d’humaine mélancolie. La vie de tous les jours magnifiée dans des fulgurances de texte et d’harmonie. Cajal y ajoutait déjà à ses talents de compositeur quelques textes, qui l’habitaient depuis plusieurs années. Et plus au fond des tiroirs.

CAROLINE FREDI

Claude Févre - Caroline Fédi, « J’veux du soleil »

Il y a des jours comme ça, des jours où l’on s’attarde aux rives d’une joie simple et vraie. Des jours où l’on veut chanter et danser pour rendre le monde moins laid, la vie moins dure. Alors, quand on a la chance que des artistes vous proposent un peu de leur lumière, on s’en saisit vite et l’instant de l’écrire, on sauve ce rayon de soleil…

Vous le connaissez ce soleil, celui de la chanson du groupe Au p’tit bonheur,  comme un appel, une invitation, une prière sur laquelle a dansé toute une jeunesse, au début des années 90. C’est bien une des fonctions essentielles de la chanson, nous faire rire et chanter, nous émouvoir, nous faire danser. Cette chanson que Caroline Fédi honore dans cet album live où elles glissent subrepticement deux titres personnels dans un ensemble de reprises. On retiendra particulièrement T’as beau être beau, aux côtés de la chanson de Bénabar Je suis de celles… Paroles dont on la remercie.

CHARLES DUMONT

Culturebox - Rencontre. Charles Dumont : l'homme qui a fait qu'Edith Piaf ne regrette rien

Charles Dumont aura 90 ans en 2019. Une année qui, entre spectacles et CD s'annonce dores et déjà très chargée. Rencontre avec celui dont Edith Piaf disait qu’il avait donné à sa carrière un souffle nouveau.

En septembre dernier, Charles Dumont chantait sur scène avec l'orchestre philharmonique de Besançon. Lui qui aura 90 ans dans quelques semaines a toujours des projets à foison. En janvier, il sortira un double CD, conseils aux apprentis chanteurs sur un concept innovant qu’il a fait breveter. Puis un disque avec une reprise de titres peu connus du grand public. En mars, enfin, il donnera un concert dans le Lot pour son anniversaire. 

mercredi, 21 mars 2018

7ème La chanson à cueillir – Jofroi, Bien plus loin que l’oiseau

S’il est une terre, un lieu, une grange, un abri pour le spectacle vivant qui pouvait accueillir les mots et les chansons de Jofroi, c’est bien la ferme Articole de Cadalen (Tarn). C’est  une fin d’après-midi où les mots ultimes de Barbara, ses mots écrits avant son grand envol, ont tracé leurs arabesques, peint ses tableaux de chagrin, d’amour, et d’espérance. Entre ombres et lumières. Des chansons de Barbara interprétées par des accueillants de Chantons sous les Toits, par un chœur d’enfants, ont  prolongé dans l’élégance et l’authenticité la lecture des Mémoires.

 Jofroi, ce terrien aux quarante ans de chansons, ce grand cœur habité de rêves et de révoltes, peut  venir poser ses pieds nus.

L’homme qui s’installe devant nous avec sa guitare a quelque chose dans la silhouette d’un Jean-Pierre Chabrol, d’un Bernard Dimey… La barbe, les cheveux, la profondeur du regard, la douceur du  sourire… Sa voix de conteur, grave et cadencée,  appelle inévitablement à le suivre. Il ponctue son concert de récits, parfois rimés, de jonglages avec les mots, avec les images… On voyage avec lui, dans le temps, dans l’espace.  On imagine, on rêve aussi.

Lire la suite
____________________
____________________

vendredi, 25 avril 2014

L'indien de et par Jofroi

Chanson interprétée par Jofroi le vendredi 18 avril 2014 A Thou Bout d'Chant

mercredi, 23 avril 2014

Jofroi, Frontières

lundi, 06 janvier 2014

Jofroi, Et toi, toi, tu viens pour le gaz

D'après la chanson de Jacques Brel "le gaz"
musique : Gérard Jouannest
paroles, chant et images : Jofroi

dimanche, 20 octobre 2013

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 octobre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Lisa Leblanc, prix du 1er album Télérama/France Inter

L'album de la fin de semaine - Les Fatals Picards : 7ème ciel

Le clip de la fin de semaine - Lisa LeBlanc : Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde

Le clip de la semaine - Melissmell, Déserteur

L'album de la semaine - Jeremie Kisling : Tout m'echappe

A la une :

Nos Enchanteurs - Lisa LeBlanc, Prix France-Inter Télérama premier album

Mercredi 16 Octobre, le prix du premier album de chanson francophone France-Inter Télérama a été décerné après délibération d’un jury composé de 5 lecteurs de Télérama, 5 auditeurs de France Inter, et un jury professionnel Télérama-France Inter. Délibérations dans l’après midi, avec débat très disputé pour finir par décerner le prix avec une voix d’avance à Lisa LeBlanc.

Cet album s'écoute sur Deezer

19 et 20 octobre

Nos Enchanteurs - Juliette, comme elle en parle

« Comme on nous parle » avec Juliette, France Inter, 14 octobre 2013,

 C’était lundi dernier, à 9 h, avec Pascale Clark sur ma radio. Notre Juju toulousaine est venue faire sa promo, plus exactement la promo de son dernier album, Nour, comme elle l’a déjà faite sur cette même radio le 20 septembre avec André Manoukian dans le rôle de l’interviewer. Bon, franchement il avait été difficile d’y saisir quelques remarques pertinentes sur la Chanson, y compris celle de Juliette, tant on nous y a abreuvés de plaisanteries, gaudrioles et pas toujours du meilleur goût !  Pourtant j’y avais cueilli une information de taille : Juliette recevra cet automne la Légion d’Honneur qu’elle accepte (si, si !) et que son « patron » (c’est ainsi qu’elle le nomme) lui remettra, à savoir Pascal Nègre.

Le Bien Public - Dijon : Jamait chante Guidoni

Un mois avant la sortie de son 5e album, Yves Jamait relève un défi avec le Théâtre Dijon Bourgogne : interpréter les textes de Jean Guidoni dans une mise en scène de Benoît Lambert.

Rossignols et crapauds - Tout un théâtre jubile en chœur

La retraite, ça se dit jubilación en espagnol, et dans le cœur de Rémo Gary ce mot a résonné le jour où il l’a appris. C’est pourquoi, parvenu à cet âge où la loi permet encore, pour plus très longtemps, de cesser le travail, il a nommé ainsi la fête organisée là où il vit, à Bourg-en-Bresse.
Sur la scène d’un théâtre de 600 places plein à craquer, ses amis du monde du spectacle (1) sont venus interpréter tour à tour une, deux ou trois chansons, ou dire des textes, comme ce remarquable Bal des pendus qu’Arthur Rimbaud écrivit à l’âge de 16 ans, dit ici par Brigitte Mercier et Valérie Guillon, ou les commentaires pleins d’humour accompagnant les facéties offertes sur écran géant par le frère cadet du récent « retraité », Luc Garraud.

France Inter - Lisa LeBlanc gagne le prix du 1er album France Inter / Télérama, 16 octobre 2013

C'est l'acadienne Lisa LeBlanc, 21 ans, qui gagne le Prix du premier album francophone parrainé par France Inter et Télérama !

Au Québec, elle est déjà un véritable phénomène de disque et de scène et son tube « Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde » est devenu l’hymne du printemps d’érable. Sur son premier album, elle conjugue ses textes en « chiac » (mélange détonnant d’anglais et de français) avec du blues, de la rage et de l’autodérision permanente.

18 octobre

20 minutes - Olivia Ruiz, une gitane magique

La première du spectacle « Histoire du soldat/El amor brujo » a lieu ce mercredi à la MC2..... La deuxième pièce, El Amor Brujo, est écrite par Manuel de Falla. Comme la précédente, elle est à la croisée des genres. Mais, ici, les rôles s'inversent. Olivia Ruiz, qui interprète Candela, une gitane amoureuse, va se jouer de lui en utilisant la sorcellerie pour reconquérir son amant. Sa performance devrait marquer les esprits : «C'est une sorte de Carmen des temps modernes» déclare Jacques Osinski. Marc Minkowski confirme : «Elle a fait un travail énorme. Elle chante juste et dans le ton, ce qui est remarquable. C'est aussi une très bonne danseuse. Je crois qu'on est tous les trois amoureux d'elle !».

Le Dauphiné Libéré - Grenoble : et Olivia Ruiz se mit à incarner “L’Amour sorcier”

..... Olivia Ruiz, petite chose fragile parmi les danseurs, se laisse alors emporter dans le tourbillon chorégraphique de Jean-Claude Gallotta. Fluide, devenue ample, gagnant en rythme comme en majesté, la chorégraphie cisèle une voix profonde et une… présence incroyable ! Soutenue par des musiciens que l’on sent plus à leur aise dans le classicisme audacieux de de Falla que dans la musique révolutionnaire de Stravinsky, l’artiste de variétés s’affirme en quelques instants avec une autorité naturelle dans le répertoire. Un triomphe…

Acédie Délétére - Olivia Ruiz calme sa tempête !

Olivia, c'est une longue histoire. La première fois que je l'ai vue en concert, c'était il y a 10 ans. J'en avais 16. Elle faisait une première partie dans une toute petite salle franc-comtoise. Sur la tournée de J'aime pas l'amour, en 2003-2004, j'ai eu l'occasion de la rencontrer plusieurs fois, avant ou après les concerts. Même chose pour la tournée suivante, la Femme Chocolat. La troisième tournée fût moins "fructueuse", car la plupart des concerts de Miss Météores ont eu lieu dans des grandes salles, et je me suis un peu moins déplacée.

Nos Enchanteurs - Carmen Maria Vega fada (et maso) de Vian

Vedette de « variétés », possible star-rock, évidente nouvelle diva, idole de notre ami et collaborateur Norbert Gabriel, telle est la lyonnaise Carmen Maria Vega : deux albums au compteur, jolies réussites et tout l’avenir pour elle. Le monde lui appartient que, déjà, elle se permet une pause, histoire de mettre sa voix au service d’un de ses auteurs fétiches : le dénommé Boris Vian.

Nos Enchanteurs - Le bonheur est dans le pré, cours y vite !

« Clé des chants » Varilhes (09), 12 octobre 2013,

Figurez –vous qu’en arrivant sur le parking complet,  j’ai bien cru en effet que les spectateurs avaient couru nombreux, assister à cette deuxième soirée ! J’ai vite déchanté (!!) …des spectateurs il y a en avait mais… pour le match de foot sur le terrain d’à côté !

Nos Enchanteurs - Trois becs et fines bouches (à l’Anne Sylvestre)

Les 3 becs, 12 octobre 2013, Le Sou de La Talaudière,

Eux se nomment Les 3 becs. Pas étroit, non. De larges becs qui avalent et recrachent (avec délicatesse et talent) tout Sylvestre, l’œuvre d’une grande dame. Qui, contrairement à une absurdité devenue vérité, n’est pas que la chanteuse pour enfants des Fabulettes. Elle passerait en télé et radios que la méprise n’aurait jamais pu prendre corps. Mais c’est vrai que les grands médias comme on dit sont œuvre de désintelligence. S’il est une absence encore plus scandaleuse que d’autres, c’est bien celle d’Anne Sylvestre. C’est tellement criant que c’en est censure, honteux boycott de médias ignares et crétins, crime culturel dans nom.

17 octobre

RFI - Quand Astaffort fait fort, De riches Rencontres

Créée en 1992 à l’initiative de Francis Cabrel à Astaffort, l’association Voix du Sud organise chaque année depuis 1994, les Rencontres d’Astaffort : des stages comme des ateliers créatifs autour de la chanson, réunissant de jeunes artistes indépendants, encadrés par une équipe de professionnels du monde de la musique et parrainés à chaque session par un artiste reconnu, cette année, Dominique A. Les 37e Rencontres ont eu lieu du 3 au 11 octobre dernier. Reportage.

RFI - Féloche, enfant migrateur, Silbo, second album

Féloche signe son retour avec Silbo, second album en forme d’escapade dans les souvenirs et les obsessions d’enfance du chanteur. Trois ans après La Vie Cajun et son bayou fantasmé, place à un mystérieux langage sifflé des îles Canaries, et à des collaborations épiques avec Rona Hartner ou avec la rappeuse culte Roxanne Shanté. Portrait d’un artiste en quête de ravissement perpétuel.

 
Chanson rock à l’ombre des cratères… Au début, en des temps forcément reculés, à l’heure ou le rock faisait Grrrr, eux formèrent un groupe, au doux nom de Mmmhh, se revendiquant non contre la chanson mais partie prenante, acteur de cet art. Même si cette chanson, en plein cœur de l’Auvergne, est forcément éruptive. Car tous les volcans ne font pas forcément le dos rond…

Varilhes (09), 11 octobre 2013,

A peine rentrée de Paris et de la finale de Vive la reprise, derrière chez moi, savez-vous quoi qu’il y a ? Y a un festival, oui, un festival Chansons nommé La Clé des chants, dans la petite bourgade d’à côté, entre Pamiers et Foix, à Varilhes (3000 habitants). Un peu de géographie ? Nous sommes dans le piémont pyrénéen, en Ariège, à une heure de route de Toulouse dont on connaît le vivier historique. Autrement dit très loin du gotha de la chanson qui s’est retrouvé il y a cinq jours seulement à la Maison de la Poésie. Peu de chance de croiser ici l’un des membres du jury.

Nos Enchanteurs - France Inter, le radio crochet…

Vous avez sans doute eu des échos du radio crochet que France Inter met en route cette fin 2013 . Il y a pas mal de courrier sur le site, des questions (dont la réponse est souvent dans le règlement que les questionneurs n’ont pas lu, c’est dommage, il est très complet) des interrogations légitimes, une petite synthèse ça ne peut pas faire de mal. Histoire de clarifier le débat, cet extrait d’interview de Didier Varrod résume bien l’idée de base.

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

16 octobre

Les Inrocks - Brigitte Fontaine : “Je suis une vraie chanteuse populaire, je voudrais que ça se sache”

Un nouvel album et un film sur elle. Brigitte Fontaine nous reçoit chez elle, sur l’île Saint-Louis à Paris. Au programme : l’ère du Verseau, un jeune, Valls et Sonic Youth.

Chansons que tout cela - Don Grand Jacques des Marquises

De Brel, chanteur fulgurant, « bête » de scène, acteur, on sait à peu près tout. Tant d’articles, d’émissions, de biographies et d’ouvrages divers y ont été consacrés. Le journaliste Fred Hidalgo, créateur du mensuel Paroles et Musique, du trimestriel Chorus et coéditeur du référentiel Grand Jacques de Marc Robine (1998) est bien placé pour le savoir. Avec L’Aventure commence à l’aurore, c’est aux toutes dernières années de vie de l’être humain qu’il s’intéresse, le simple habitant des Marquises, celui du bateau, de l’avion, du rêve impossible vécu, enfin, à l’autre bout du monde.

Crapauds et rossignols - "Pourquoi pas moi aussi ?"

Y a-t-il trop de chanteurs ? Comme le faisait remarquer très justement René Troin, dire « trop » quand il s’agit de catégories humaines est très dangereux, voire condamnable. Cependant, on a beau essayer de s’en défendre, la question peut effleurer l’esprit.
Les télé- et radio-crochets (France Inter s’y met aussi), concours et tremplins divers, fleurissent un peu partout. Le nombre de ceux qui cherchent à y participer est proprement ahurissant.

Chansons que tout cela - Jofroi se livre

Originaire d’un petit village de Wallonie proche de la frontière française, Jofroi franchira celle-ci de nombreuses fois, mais surtout courant 1994, en famille, pour s’installer à Cabiac dans le Gard. Déja, il chante depuis un quart de siècle pour les grands et pour les petits, et aux côtés de sa femme Anne-Marie, il va devenir l’incarnation du festival Chansons de Parole, de Barjac. Autoproduit au mois d’août dernier, ce livre très personnel*, De Champs la rivière à Cabiac sur terre, retrace son parcours de vie. D’artiste et d’homme.

Nos Enchanteurs - Redécouvrir (l’ensemble de) Nino Ferrer

« Tu te rends compte, j’ai écrit, composé et produit près de deux cents chansons, et les gens n’en connaissent que trois. » Deux chefs d’œuvre (Le sud et La maison près de la fontaine) et quelques amuse-gueules néo-yéyés (Les cornichons, Mirza, Le téléphon), voilà ce qu’il reste, pour le grand public, de la vie d’un homme, de la carrière de Nino Ferrer (1934-1998). C’est léger pour recomposer le bonhomme. C’est surtout oublier tout le reste, des pans entiers de son œuvre. C’est tout l’intérêt de ce coffret qui vient de sortir chez Barclay. En 14 disques serrés comme des sardines dans un spartiate boitier, la totale est effectivement rassemblée : enregistrements studios et live, albums bien sûr mais aussi 45 tours, même un disque consacré aux Gottamou, cette formation dont Ferrer fut bassiste et où il signa trois titres dont le fameux Oh ! hé ! hein ! bon !

20 minutes - Serge Lama, Etienne Daho, Stromae… Les Grands Prix Sacem dévoilés

EXCLUSIF – «20 Minutes» est partenaire des Grands Prix Sacem qui seront remis lors d’une cérémonie à l’Olympia le 25 novembre… Cette fois, il devrait accepter. Serge Lama recevra, le 25 novembre, à L’Olympia, le seul, l’unique, prix Spécial de la Sacem. En février, le chanteur avait refusé une Victoire d’honneur, vexé parce qu’il faisait partie d’une fournée de quatre Victoires d’honneur.

Nos Enchanteurs - J’ai ben gagné l’concours mais ça m’a couté cher

On peut toujours chipoter (comme nous venons de le faire ici à propos de Vive la reprise) les concours et leurs jurys, suspecter la forme et le fond, y déceler ou pas des petits arrangements, reste qu’ils sont, peu ou prou, « normaux ».

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Bel est Belin

Il a la voix boiseuse, et l'on compte peu de crooners en France qui cachent dans leurs cordes un tel instrument. La texture de ses textes, comme des bélinogrammes rédigés dans l'urgence, lui donnerait presque les traits d'un poète qui chante. «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays». Je répète: «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays» (Pauvre grue). Un rai d'espérance, mouvant, fuse pourtant de ses musiques sensuelles, fertiles en rêveries, dansantes et cadencées parfois. Des étoiles nouvelles. Le quatrième volet de sa quête discographique approchera-t-il Bertrand Belin du graal?

15 octobre

Crapauds et rossignols - "De la qualité de l’air et des paroles"

On l’a d’abord appelée « chanson à texte », puis « chanson française de qualité », elle est devenue ensuite « chanson de paroles », et aujourd’hui « chanson non formatée ». Sous ses diverses appellations, elle est passée des feux de la rampe glorieuse des cabarets parisiens et des music-halls à ceux moins prestigieux des Maisons des Jeunes et de la Culture, des centres associatifs, avant de finir dans la marge, dans ces « îlots » qu’on dit de résistance. De minuscules festivals en « fête à… », elle vivote à présent chez l’habitant, dans les « chant’appart »…

Nos Enchanteurs - Où vont les chevaux quand ils dorment…

S’il est un spectacle qui devait être créé à Ivry, c’est bien celui-là. Il y a une trentaine d’années, un des premiers ateliers qui allait initier les résidences chansons était celui d’Allain Leprest. Leïla Cukierman a poursuivi son oeuvre, d’autres créations ont suivi chaque année, et à la veille de passer le relais elle a bouclé la boucle avec ce spectacle de chansons d’Allain Leprest, réunissant un des plus anciens complices de Leprest, Romain Didier, avec Jean Guidoni et Yves Jamait.

RFI - Thomas Fersen, cool fantaisie, Nouvel album

Fersen a donné à la chanson française une note d'humour nonchalant et beaucoup de fantaisie. Arrangé par le groupe de pop psychédélique The Ginger Accident, son neuvième disque va voir du côté de la soul et de l’esprit Bollywood. Ce monsieur qui n’a pas perdu sa malice et ses plaisirs enfantins parle de ce qui le tient aujourd’hui encore sur ses deux pieds.

Nos Enchanteurs - Nicolas, Marc, Emilie, Manu et les autres…

Voilà quatre soirs qu’il fête ses 15 ans de chansons, notre Bacchus, quatre soirs qu’il réunit les  amis, qu’il se donne un trac fou dans les heures qui précèdent mais quatre soirs aussi qu’il  retrouve un public  qui en redemande. Il se passe décidément quelque chose quand il est en scène, et j’en ai pour preuve ce couple venu d’Île de France,  Yves et Jacqueline, premier arrivés ce soir devant le café associatif  encore grilles fermées et qui me racontent leur goût pour l’ « Autre Chanson » et leur fidélité toute singulière à Nicolas.  Depuis quatre jours, ils ne le quittent pas d’une semelle.  Il y aurait  presque un paradoxe entre ce couple discret et ce que nous connaissons du  répertoire de Nicolas Bacchus, celui  qui aime à bousculer les conventions, les convictions, à taquiner sans limites nos  pudeurs, qui joue la provocation dans son rôle de dieu Pan, ou de faune en rut,  s’en allant voir sous nos oripeaux notre part animale, masculine de préférence…

RFI - Grégoire, variations sur un Je t’aime, Nouvel album, Les Roses de mon silence

Deux premiers albums rencontrant un grand succès auprès du public, des titres composés pour les autres ou pour les Restos du Cœur, et, récemment, la mise en musique des poèmes de Sainte Thérèse de Lisieux… Avec Les Roses de mon silence, Grégoire sort un troisième album marqué par de multiples influences musicales, l’amour comme fil rouge.

 
Le temps est venu (c’est une tradition chez NosEnchanteurs) de se tourner du côté de Prémilhat (près de Montluçon) où chaque année, à la Toussaint, se déroulent les Rencontres de la Chanson francophone, là où l’ami Jean-Michel Tomé, avec ses Michels et ses Michelines (les connaisseurs surnomment cette manifestation le « festival des Michel » cause qu’il y en a vraiment beaucoup), tentent de faire vivre la chanson.

14 octobre

Culturebox - "Enfantillages 2" d'Aldebert, un album pour rester tout petit

Tous les fans du sympathique auteur compositeur franc-comtois vont enfin pouvoir se régaler. L'album de Guillaume Aldebert sort ces jours-ci dans les bacs, l'occasion de faire plaisir aux petits et aux grands. "Enfantillages 2" à prolonger jusque Noël et à découvrir ensuite sur scène.

Nos Enchanteurs - Agnès Bihl, la trente-septième heure

Çà débute par un grand plaisir (La sieste crapuleuse) et s’achève par un autre (La manif) même si le repos de la guerrière devrait logiquement venir après l’effort… Qu’importe, Agnès Bihl fait relevé d’émotions fortes d’une journée type (on ne sait par contre si elle manifeste chaque jour…), une journée de 36 heures de la vie d’une femme (parce que 24 c’est pas assez).
_______________________________________________
_______________________________________________

jeudi, 15 août 2013

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 aoüt

L'album de la semaine - Delphine Coutant : Parades nuptiales

Le clip de la semaine : Kent "Notre amour"
___________________________________________ 

15 août

Nos Enchanteurs - Laurent Berger, entre peinture et cinéma

« Aller voir / Juste en bas de chez soi / Il suffit d’une fois / Pour que son regard change / Aller voir / Sur le trottoir d’en face / Là où la vie se passe / Et se fait plus étrange… »

Le sablier de Laurent Berger est large qui laisse filer le temps et maintient, fébrile mais pas plus pressée que ça, notre attente. Ça fait bien longtemps que toutes ou partie de ces nouvelles chansons ont été rodées sur scène. Vient un jour le moment de les consigner sur disque, de s’enfermer comme en conclave, en maternité, et d’accoucher de l’opus, distingué comme d’habitude, raffiné. Epuré, en un précieux piano-voix, tête à tête partagé avec Nathalie Fortin.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Cabadzi : de l’oxygène dans les méninges

Cabadzi a réveillé Concèze, qui dormait paisiblement depuis la dixième édition de ‘Découvrir’ en Août dernier. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont venus les aficionados des mots, de la musique et des surprises, pour être dérangés. Ça tombe bien, voilà quatre artistes qui ne donnent pas dans le convenu de la chanson, ça non, ça dépote plutôt, ça explose de toutes part et ça ne s’arrête jamais : « Casse-toi Michel » (Drucker), et d’ailleurs « à quoi ça servirait / d’écrire des paroles creuses / y’a bien assez de médias / de politiques / et de belles-mères pour ça ? »

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : des vers dans la framboise !

Etrange festival que celui-ci. Qui se passe au pays des framboises (c’en est la Capitale !) et des pommes, à mille lieux de tout, dans son coin de Corrèze. C’est un festival entièrement gratuit, qui alterne sur la même scène des poètes venus déclamer leurs vers et des artistes venus chanter les leurs. Des chanteurs parfois aux antipodes les uns des autres, mais étrangement tout ici fait sens.

Mathias Vincenot, poète et organisateur parisien des soirées de la Sorbonne, co-créateur du Prix Georges-Moustaki, tient ses quartiers d’été ici, retrouvant ses origines. Quitte à faire, il organise aussi ce festival qui nous invite à « DécOuvrir » comme il se nomme. 

Nos Enchanteurs - Jofroi : un gros livre comme un journal intime

« C’est un petit, petit pays, pays caché / Dans la bruyère et les rochers / Un coin perdu et suspendu comme un secret / Entre garrigues et forêts / Des entrelacs de murs de pierres, un cul de sac / Où j’ai posé mon sac / Cabiac sur terre… »

21 x 21 cm, dos carré collé, mise en page impeccable, jolie iconographie, pas loin du kilogramme… rien à redire sur cet estimable livre qui fait retour sur un parcours de vie, celle du chanteur Jofroi.

13 et 14 août

Les mélodies de Sophie - Lynda Lemay en "lettres rouges"

Parmi les artistes qui nous parviennent du Québec, j’aurais pu choisir Gilles Vignault, le plus littéraire, ou Robert Charlebois, le plus populaire, ou encore Alexandre Poulain, le plus méconnu. J’ai choisi Lynda Lemay en sachant que ça allait barder dans le clan des puristes de la chanson qui attendent du Jean-Louis Murat ou du Dominique A.

9, 10, 11 et 12 août 

Nos Enchanteurs - Antraigues : Natacha Ezdra entre en résonance

C’est sur une place d’Antraigues comble que Natacha Ezdra présente en avant-première son tout nouveau spectacle en hommage à Jean Ferrat : « Ferrat au C(h)oeur ». Un cédé va sortir fin novembre, nous dit-on, disque de partage dont les invités sont tous présents en cette nuit des étoiles : la chorale Résonnances d’Aubenas, Serge Utgé-Royo, Véronique Estel, Annick Cisaruk et ce cher Jacques Boyer, papa de Natacha, fidèle ami de Ferrat et maitre de cérémonie pour l’occasion.

Les mélodies de Sophie - Les "nuits parisiennes" de Louise Attaque

N’est-ce par regrettable que les membres de Louise Attaque ne se soient pas entendus plus longtemps que sur deux albums et les tournées qui allaient avec ? Quelle agréable surprise que l’arrivée de ce groupe en 1997 ! Il émanait de son premier album ("Louise Attaque"), un son nouveau, une autre manière de faire du rock, tout était original, jusqu’aux textes, jusqu’à la manière qu’avait le rouquin Gaëtan Roussel de les scander.

Du caf'conc' à la rive gauche : Chanteurs de charme : Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Le problème avec une série d’émission qui couvre près d’un siècle de chanson, c’est que l’on ne peut pas parler de tout le monde ni consacrer une émission à toutes les salles...

Mais aujourd’hui pour le prix d’une, je vous propose de passer cette demi-heure avec non pas un, ni deux mais trois chanteurs !
Leur point commun ? Ce sont des chanteurs de charme qui ont connu un grand succès dans les années 50. On part du Caf’ Con’ à la rive gauche avec Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Du caf'conc' à la rive gauche - Montand

Hier nous avons passé notre demi-heure quotidienne avec Edith Piaf. Je vous propose aujourd'hui de consacrer toute cette émission à un homme qu'elle a aimé un temps, qu’elle a aidé à percer à Paris, et qui est devenu après la guerre une immense vedette, un chanteur éblouissant et un comédien qui crève l'écran. Aujourd'hui Du Caf’Conc’ à la rive gauche avec Yves Montand, ses débuts, son ascension.

Les mélodies de Sophie - Grand Corps Malade : "Midi 20"

C’était en 2006, comme si c’était hier. On me prévient : un événement va se produire sur la scène musicale. J’y crois moyennement, j’en ai vu d’autres. L’événement en question porte un nom, pardon un blaze : il s’appelle Grand Corps Malade. Ah ouais ?

Les mélodies de Sophie - Renaud : "Putain de camion"

1988, la grande époque de Renaud, quand sa violence n’était pas du marketing, quand son engagement était une réalité, sa tendresse infinie. L’époque où Renaud se tenait debout et fier de l’être. Si je n’ai pas toujours été tendre avec lui, c’est que je suis arrivée dans son répertoire trop récemment, dans ce qu’il appelle ses années "Renard", les plus touchantes pour certains, les moins brillantes à mon goût.

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Miravette plein les mirettes

Son metteur en scène de mari, Pierre Margot, est dans la salle. Ça fait longtemps qu’il n’a pas vu ce Cucul. Culcul… mais pas que. Car l’ex-pianiste devenue foldingue de la scène est capable de bien pire. Et surtout le prouve en un spectacle radieux et jouissif, contagieux. C’est d’autant plus vrai que nous ne sommes pas dans les ors des théâtres parisiens, devant un parterre de vip, le gotha mondain des cultureux de Saint-Germain. Ici, c’est Aizac, petit festival sympa, salle communale rustique décorée d’affiches de ses collègues de chanson, toutes posées de guingois. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Bobin, folk-singer de chez nous

C’est un folk-song à la française qui lui valut il y a quelques jours l’insigne honneur d’être sacré du prix Marc-Robine. Le prix Bobine pour le Robin…

Frédéric Bobin a quatre albums à son actif mais n’en compte plus que deux dans sa bio officielle. Il a raison. Il est vraiment né avec ceSingapour qui restera dans l’Histoire tant de la chanson que des dégâts du libéralisme. 

Les mélodies de Sophie - Chanson - Camille, "le fil" et la perle

Elle a tellement été couverte d’éloges depuis ses débuts qu’il semble superflu d’en rajouter. A son apparition sur la scène française, Camille n’a pas immédiatement été perçue comme une petite révolution. Il a fallu attendre 2005 et "Le fil" pour classer son auteur, semble-t-il définitivement, du côté des talentueux, des inspirés, des premiers de la classe

Du caf'conc' à la rive gauche - Piaf

Avant et pendant la seconde guerre mondiale un piaf a pris son envol pour arriver après guerre au plus haut.

Sa voix est reconnaissable entre toute, envoutante, émouvante. Sa vie est un mélange de conte de fée et de drames. Pour nos voisins, elle est la France, elle est Paris, elle est à elle seule la chanson française.  La Vie en rose; Non, je ne regrette rien; Hymne à l'amour; Mon légionnaire; La Foule; Milord; Mon Dieu ou encore L'Accordéoniste.On a tous une de ces chansons dans le cœur. Aujourd'hui, même s'il nous faudrait des heures entières pour retracer toute sa carrière, nous passerons cette demi-heure en compagnie d'Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - L’impromptu enchanteur du duo Soham

6 Août 2013, Salle de fêtes de Belvis (11)

Quand la vie se décide à vous faire un clin d’œil, un cadeau éphémère et d’autant plus précieux, quand il vous vient l’envie de suspendre le cours du temps, on  s’empresse de partager avec les amis. Et tant pis si un lyrisme démodé l’emporte ! Voici…

Nos Enchanteurs - Pèlerinage à Antraigues

Je suis content, depuis le temps que je la voulais, cette boule que quand tu la secoues il neige, avec Ferrat sur sa montagne-qu’elle-est-belle. Y’avait d’autres modèles aussi, dont un bizarre : la nuit, que quand tu la secoues y’a du brouillard. Et puis une boule Leprest, tu la secoues et il pleut sur la mer. Mais ça sert à rien… De toutes façons, même mort ici, l’Allain se vend mal : il tient pas la corde. Donc j’ai acheté ça, et deux assiettes avec le Jean en plein milieu et une autre où on le voit jouer à la pétanque sur la place, une place qu’on devrait inscrire au patrimoine de l’humanité c’est sûr. Que fait-donc l’Unesco ? Tout se visite ici. Le cimetière bien sûr où on s’y fait prendre en photo. Même le stade de foot, là où Drucker a posé son hélico, le jour des obsèques nationales sur France3.
__________________________________________________
__________________________________________________ 

mercredi, 28 novembre 2012

Jofroi - Bienvenue sur la terre - extraits du spectacle

Jofroi, extraits du spectacle Bienvenue sur terre.
Textes et musique : Jofroi ;Arrangements : Line Adam ; Images et réalisation : Charlotte Plissart.

http://www.jofroi.com
http://www.facebook.com/jofroi1