Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 juillet 2014

L'actualité de la chanson francaise du 15 au 28 juillet (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Mademoiselle K au Festival FNAC Live, Paris, le 19 juillet 2014

 

Souvenirs, souvenirs : cette semaine avec les chansons de Francis Lemarque

 

Le clip de la fin de semaine : Feu! Chatterton, La Malinche

 

Le clip de la semaine : Garance - Jour de poisse

 

A la une 

RFI - La poésie à l’ancienne de Feu ! Chatterton, Le groupe français qui monte

Ce groupe parisien qui cite Baudelaire et Aragon mêle dans ses chansons l'électro-rock et l'héritage de la poésie classique. Révélation des dernières Francofolies de La Rochelle, attendu pour la rentrée avec très beau mini album, Feu ! Chatterton est d'ores et déjà un grand espoir de la chanson française. Présentation d'un groupe qui monte et plus si affinités...

25, 26, 27 et 28 juillet

Télérama - Fabien Martin, Littoral

On avait gardé le souvenir d'un garçon plutôt lunaire, à la pop mélodique, aux contours un peu flous... Huit ans qu'on n'avait plus de nouvelles, tant et si bien qu'on le pensait rangé des voitures et des disques. Mais non, Fabien Martin revient, doucement, avec sept titres — format hybride entre l'EP et l'album entier. Signe d'une hésitation durable ? Pas vraiment. 

Télérama - Les cinq (ou six) disques fétiches de Jeanne Cherhal

MUSIQUES | De Véronique Sanson à Sonic Youth, Jeanne Cherhal qui se produit samedi 19 juillet au festival Fnac Live, à Paris, nous parle des disques qui l'ont le plus marquée.

23, et 24 juillet

 Nos Enchanteurs - Festi Faï 2014 : Pascal Mathieu, on l’a aimé d’amourpar Agnès André. Attention, article sans jeu de mots !, car « Il faut une limite, même aux rébus. Est modus in rebus » (Victor Hugo) 

L’air de rien, inaperçu de noir vêtu, avec ses mini-instruments et sa chaise rehaussée, Pascal Mathieu détonne franchement à côté des voix élancées des concerts précédents. C’est là qu’est toute la force séductrice de Pascal Mathieu : grand maître du décalage, il joue de ses piètres talents musicaux pour nous surprendre de sa verve – aphorismes, calembours, contrepèteries – qu’il condense dans ses vers à un rythme défiant tout esprit. 

Nos Enchanteurs - Alain Nitchaeff : l’endroit de l’enfer

Nous étions il y a peu dans ce paradis suisse de Lutry, à l’Esprit frappeur, pour la création de ce nouveau et diabolique récital où Nitchaeff-Lucifer, le maître des lieux, scanne notre bas-monde avec malice et satisfaction. En voici la version discographique où, en douze étapes, notre diable d’homme liste les maux de l’homme pour lesquels il remue avec sadisme le couteau dans la plaie, et nous les fait visiter, un peu à la manière d’un guide touristique au volant de son autocar roulant à un train d’enfer.

Culturebox - A Avignon, Tom Novembre fait son one man concert show

Comme il est à la fois compositeur, chanteur ou acteur, Tom Novembre, invité du off du festival, joue sur toutes ces ressources dans ce spectacle, "Le Récital", à la fois drôle et critique.

Nos Enchanteurs - Festi Faï 2014 : le Saix-Appeal de Delphine Coutant par Agnès André, 

Dans la salle des Fêtes du Saix, point de ramages mais bien un plumage et non des moindres : Delphine Coutant, robe blanche et duvet de plumes, flotte sur les voix de ses deux chanteuses et les rythmes de son musicien ; légère, délicate, magicienne. C’est du rêve rendu réel, trois voix qui dentellent des paysages en demi-tons, tandis que la basse de Ronan Prual ricochette sur la rivière qui s’étend soudain à nos pieds, indiens ou tisserandes sur ses rives. 

Nos Enchanteurs - Blanzat 2014 : Michel Bühler, la rencontre intime de « Bubu »

Un micro, une guitare et la douceur d’un éclairage de circonstance, à savoir chaudement intime et surtout, surtout un immense sourire ! Voici Michel Bühler et sa première chanson qui campe un décor ardéchois, la douceur d’un grand amour : Amis que la vie vous soit douce ! On croirait lire Jean de Florette mais ici l’histoire aurait bien fini. 

Nos Enchanteurs - Blanzat 2014 : Frédéric Bobin, au nom de la fraternité

Jeudi 17 juillet, 10e Rencontres Marc-Robine, Blanzat (63) 

Frédéric Bobin, récompensé par le premier Prix Marc-Robine l’an passé est attendu, avec une fébrilité singulière ce soir, sur cette terre auvergnate qui lui est pourtant familière. D’ailleurs le public, très nombreux à la Muscade, lui semble acquis. C’est amusant comme cette familiarité, cette joie qui se lisent sur les visages créent un climat de convivialité bon enfant. Le bonheur est palpable dans cette chaude soirée de juillet.  

21 et 22 juillet

 

RFI - Dans l'autre Forêt des mal-aimés, Premier album, Forêt

 

Ceux qui ont eu la bonne idée de se rendre au printemps dernier au festival "Les femmes s'en mêlent" ont sans doute été intrigués par la pop expérimentale du groupe Forêt. Porté par le duo Emilie Laforest et Joseph Marchand, ce premier disque éponyme a suscité l'attraction au Québec.

 

 

Longueur d'Ondes, Cantat ou pas ? Retour sur une polémique

Angélisme fanatique ou amnésique chez les uns, mutisme gêné ou haine chez les autres… La remontée sur scène de l’ex-chanteur de Noir Désir ne laisse pas indifférent. Un débat insoluble où s’opposent maladroitement passion et subjectivité. Résumé. 

C'est déjà ça - Un été avec Renaud (1): "La bande..." par le menu

C'est le carton discographique de l'été: "La bande à Renaud" est toujours en tête des ventes hexagonales avec près de 120000 exemplaires écoulés en cinq semaines. Bénabar, Biolay, Carla Bruni, Coeur de pirate, Nolwenn Leroy... Quand les stars et starlettes de la variété interprètent Renaud sous la houlette d'Alain Lanty et de Dominique Blanc-Francard. Passage en revue des quatorze titres.

19 et 20 juillet 

Télérama - Fnac Live : Christophe donne un coup d'envoi lunaire

ON Y ÉTAIT ! | Le festival Fnac Live a débuté jeudi 17 juillet : quatre jours de concerts gratuits devant, et dans l'Hôtel de ville de Paris. Hier, Christophe jouait dans un salon de la mairie..

Nos Enchanteurs - Avignon off 2014 : Pascal Mary, « Tout compte fait », l’émotion à fleur de peau

Quand l’humour maintient à distance le tragique, quand l’ironie adoucit la brutale réalité, quand l’autodérision permet de ne pas s’apitoyer sur son sort, quand la tendresse surgit à l’improviste au détour d’une chanson qui s’achève en pirouette… c’est qu’on assiste à un récital de Pascal Mary !

Nos Enchanteurs - Blanzat 2014 : Laurent Berger, l’excellence

Mercredi 16 juillet, 10e Rencontres Marc-Robine, Blanzat (63)

On ne compte plus les chroniques que notre site consacre à Laurent Berger. La toute dernière, il y a quelques heures seulement, rappelait encore son talent de peintre et l’impressionnisme de son concert, en solo guitare. On pourra nous reprocher cette prédilection. Tant pis ! Quand on aime… n’est-ce pas ?

Nos Enchanteurs - Blanzat 2014 : les Rencontres Marc-Robine, un festival au doux nom de l’amitié

Mercredi 16 juillet 2014, 10e Rencontres Marc-Robine, Blanzat (63), 

Rendez-vous à La Muscade et sa petite salle de 180 places, juste ce qu’il faut pour offrir l’écrin rêvé de ces soirées de partage. La Muscade, un nom qui fleure bon la campagne, a fortiori si l’on vous précise que le lieu se situe très précisément rue Vigne-de-Madame. Le charme opère, non ? C’est là en effet que se déroule l’un des ces festivals que nous concoctent ici et là, un peu partout, des amoureux de la chanson. « La rencontre de l’amitié et de la Chanson », c’est sur ces mots-là que s’est ouverte cette 10e édition. Le ton de l’accueil est bon enfant. Ici on ne se la joue pas. On parle vrai, sans effets de manche.

L'Yonne Républicaine - Juliette : "La chanson française, symbole de la France dans le monde" 

Juliette, tête d'affiche du Festival de la chanson française, à Lormes, sera en concert demain soir à 21 heures.

Êtes-vous une inconditionnelle des festivals d'été ?

Pas tellement, pour tout dire. Cette année, je ne fais que Lormes puis Luxey en août. En fait je n'aime pas trop les festivals sous tente ou en plein air. Pourtant, ceux où je vais sont généralement très sympas. Je garde un bon souvenir de mon passage à Lormes en 2003 où il y avait eu un orage absolument terrifiant. 

Ouest France - Vieilles Charrues 2014. Stromae, la marque des grands

Exceptionnelle performance de Stromae, vendredi soir, au festival des Vieilles Charrues. Le Belge a retourné Carhaix !

Artiste sans doute le plus attendu de ce festival, Stromae a livré un concert hallucinant. De maîtrise, d'énergie, d'inventivité, d'originalité. Hallucinant aussi par la foule massée devant la grande scène du festival. Une marée humaine compacte (trop compacte?), rarement vue auxVieilles Charrues.

FranceTVinfo - Stromae et les Vieilles Charrues, c'est comme ça qu'on s'aime 

De mémoire de festivalier, on n'a jamais vu ça aux Vieilles Charrues. Stromae a électrisé le public sur le site de Kerampuilh. L'artiste belge a joué à guichets fermés, il y avait au bas mot 60 000 festivaliers et c'était géant !

Nos Enchanteurs - Avignon off 2014 : Lili Cros et Thierry Chazelle, tout va bien !

..... Ils écrivent chacun leur texte mais composent leurs musiques à quatre mains. Lui à la guitare, elle à la basse, aux percussions. Elle, brune piquante, lui jette des regards à faire fondre une banquise ! Lui ne regrette plus la fermeture de l’Érotika, il se jette à ses pieds et se ferait bien anthropophage pour croquer sa belle… même si elle le prévient « Comment faire / Quand on n’a pas envie / De rencontrer l’homme de sa vie ? / Que faut-il faire / Pour échapper à l’âme sœur / Éviter sa moitié d’ malheur »… Eh bien, Lili, c’est mal barré ! Tu l’as trouvée, ta moitié d’orange ! Et s’il n’a rien (ou enfin pas grand-chose) de Clint Eastwood, il semble bien parti pour faire ton bonheur ! Et le nôtre, par contrecoup…

Télérama - Les disques fétiches de Dick Annegarn 

Le chanteur fête ses cinquante ans de scène. Il sera samedi 19 juillet au festival Fnac Live à Paris. Lui qui est au croisement de la chanson, du folk, du blues et du rock, nous présente les cinq albums qui l'ont le plus marqué...

Nos Enchanteurs - Blanzat 2014 : les Tit’Nassels, sur leur manège désenchanté

Mardi 15 juillet 2014, 10e Rencontres Marc-Robine, Blanzat (63)

La chanson populaire, celle qui paie pas de mine, n’est pas bégueule, fait taper des mains et gambiller des pieds, a de beaux jours devant elle ! Ici surNosEnchanteurs nous l’évoquons souvent. Est-ce pourtant nécessaire de le rappeler avec insistance en l’opposant au sage public grisonnant, venu écouter la chanson « à texte », comme le fait AxL (alias Aurélien Mathot) ? Bien sûr, il s ‘agit là d’un trait d’humour, mais on pourrait perdre le goût d’en sourire quand on frôle le surdosage. Sans doute le public éclectique de ce soir, avec une proportion non négligeable de jeunes, n’est-il pas étranger à cette judicieuse programmation ? Mais cessons, que diable, d’opposer les générations et les styles !

Nos Enchanteurs - Avignon off 2014 : ah, la belle aventure !

Les ensorceleuses (Le Quartet Buccal) au Théâtre Le Cabestan, 

Avignon 2014 est un festival bizarre. Entre des débuts trop précoces (le 5 juillet), une météo pour le moins changeante et d’incessantes actions interluttantes, il règne dans la Cité des Papes un climat que l’on pourrait sans peine qualifier de déroutant.

18 juillet

Culturebox - Dix ans après sa mort, Claude Nougaro déplace toujours les foules

Une foule immense (entre 200 et 250 000 personnes selon le maire Jean-Luc Moudenc), est venue rendre hommage ce 14 juillet à Claude Nougaro. Une grande fête organisée par sa ville, Toulouse avec de nombreux artistes invités. Dix ans après la mort du chanteur, personne ne semble l'avoir oublié.

Télérama - Véronique Sanson (2), une chanson dans chaque port

Quand j'ai rencontré Véronique Sanson, elle faisait route commune avec Alain Souchon, c'était je crois en 1986. « Chacun son tour » (disait l'affiche), l'un ouvrait pour l'autre. Un quotidien aujourd'hui disparu nous avait envoyés, une consœur et moi, suivre en tandem la tournée à deux têtes. Bien que voyageant dans la voiture de l'auteur de J'suis bidon (conduite sportive inattendue), j'avais été surtout impressionné par le feu que mettait Sanson dès qu'elle plaquait le premier accord sur son piano. 

Télérama - Véronique Sanson (1), la minute blonde et transie

La fille blonde avait vingt-trois ans. Quatre de plus que l'aînée de mes sœurs. Elle était amoureuse. C'était écrit sur son premier album. En quoi ça me concernait ? Ma sœur n'avait pas ce disque – sinon je n'aurais pas attendu tout ce temps pour savoir ce qu'il y avait dedans. Côté chanteuse française, elle était restée bloquée à Françoise Hardy. Maintenant il y avait les Américaines cool, style Carly Simon. Et entre les deux ? Il est assez tentant de voir Véronique Sanson comme la première chanteuse américaine de langue française. 

Télérama - Qui est Feu ! Chatterton, révélation des Francos ?

MUSIQUES | Le groupe vient de remporter le prix Félix Leclerc, ce qui lui vaudra l'an prochain de se produire aux Francofolies de Montréal. D'ici là, c'est aux Francos de La Rochelle que Feu ! Chatterton s'apprête à jouer, samedi 12 juillet..

17 juillet

Télérama - Hervé Cristiani ("Il est libre Max") est mort

Il restera l'homme d'un tube, Il est libre Max. Gravant dans les mémoires l'image d'un chanteur doux et rêveur. Mais qui sait qu'auparavant, Hervé Cristiani avait côtoyé quelques uns des plus grands artistes de la chanson française ? Dans les années 60, alors qu'il était encore adolescent (il était né en 1947), l'apprenti chanteur avait fréquenté l'American Center à Paris, repaire de jeunes gens férus de folk, et vivier de créativité. Il y avait notamment croisé Jacques Higelin, Maxime Le Forestier ou Dick Annegarn (avec lequel il a plus tard enregistré). Il avait également suivi les enseignements de Mireille, au sein de son célèbre Petit Conservatoire, qui conseilla nombre de jeunes artistes dans ces années-là.

Paris Match - "IL EST LIBRE, MAX": LE CHANTEUR HERVÉ CRISTIANI EST MORT

C’est un de ces tubes qui vous marque une génération. Avec son atmosphère aérienne, son texte poétique et son refrain entêtant, «Il est libre Max» était l’un des grands succès des années 1981 et 1982. Son auteur, Hervé Cristiani, vient de nous quitter. Le chanteur est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans un hôpital parisien, selon une information de Jean-Marc Morandini. Hervé Cristiani était âgé de 66 ans.

Nos Enchanteurs - Hervé Cristiani, 1947-2014

...... Son dernier album, en 2008, dix-huit ans après le précédent, est un total chef d’oeuvre, comme on peut le dire d’un chef d’oeuvre de compagnon. Paix à nos ospourrait lui aussi inspirer le marbrier. Sur cet album d’humble artisanat, ses copains Jonasz, Souchon, Cabrel et Noah sont venus pousser la chansonnette avec lui : ça n’a pas pour autant dessoudé les oreilles des programmateurs. On a souvent vu Hervé Cristiani sur scène ces dernières années, avec parfois dans sa voix le reproche de n’avoir été connu que pour un titre, qu’il ne s’interdisait pas pour autant de chanter : on le sentait tout de même meurtri, blessé, de ne pas être reconnu pour ce qu’il était. Et c’était quelqu’un de bien. 

Télérama - Poésie le jour, concert le soir, aux Voix de la Méditerranée

POÉSIE | Quarante poètes, Abbas Kiarostami, des chanteurs, du jazz… 5 bonnes raisons d'aller au festival, à Lodève (Hérault).

Nos Enchanteurs - Dominique Cista, les maux et le verbe

Nous l’avions présenté ici même il y a un peu plus d’un an sous le nom – c’est le sien – de Dominique Citerne. Caprice d’artiste, le voici sous celui de Dominique Cista. Ça ne change ni l’art ni l’intérêt de celui devenu artiste sur le tard, comme une évidence qu’il ne pouvait plus taire. On ne regrette pas.

Nos Enchanteurs - Johnny Mangano et Cie, l’été à Paris

En Juillet, en groupe, en ligue, en procession, les pélerins de la bonne chanson vont à Pourchères, Barjac ou Avignon, faire leurs moissons et leurs vendanges à plein corbillons… Devant cet exode inexorable vers des cieux a-priori ensoleillés, Paris fluctuat nec mergitur. On peut se régaler au Limonaire, braire avec les Trois Baudets, monter au paradis au Lucernaire, puisque c’est ici que Johnny Mangano s’installe jusqu’au 13 septembre. 

Culturebox - Pierre Lapointe et Louis Chedid, la chanson à texte à l'honneur à Pause Guitare 

Le festival Pause Guitare d'Albi a offert une soirée entièrement dédiée à la chanson française et francophone en réunissant Pierre Lapointe et Louis Chedid. Du Québec à la France, quarante années séparent ces deux artistes animés par la même passion des textes et des histoires à raconter. La 18e édition du festival se poursuit jusqu'au 12 juillet 2014

16 juillet

Culturebox - Les 30e Francofolies battent leur record de fréquentation

Les Francofolies de La Rochelle, qui s'achèvent lundi soir sur un concert de Stromae, ont battu leur record de fréquentation pour leur 30e anniversaire, avec 130.000 spectateurs, dont 92.000 entrées payantes en cinq jours. C'est ce qu'a annoncé lundi leur directeur Gérard Pont, qui s'est félicité de ce qu'il considère comme "la meilleure édition de l'histoire des Francos".

 

L'express - Alain Souchon emporté par sa Foule sentimentale

 

Les Francofolies ont 30 ans. L'occasion d'une balade estivale à travers ses succès cultes. Cette semaine: Foule sentimentale, considérée depuis 1993 comme la chanson parfaite des temps modernes. Les Français l'ont sacralisée. Elle est née d'un rien dans la tête d'Alain Souchon. Mais ce rien, c'est déjà toute une histoire.

 

15 juillet

C'est déjà ça - ux Francos, le retour du grand fauve

Avec Détroit, samedi soir à la Rochelle, Bertrand Cantat a montré qu'il n'a rien perdu de son mordant. Une soirée complétée par Mokaiesh, Deluxe, Catherine Ringer et son projet Plaza Francia, et Shaka Ponk

Nos Enchanteurs - Avignon off 2014 : le grand casting de Chanson plus bifluorée

S’il est un spectacle en Avignon qui n’engendre pas la mélancolie, c’est bien celui que nous offre, chaque jour, le groupe Chanson Plus Bifluorée dans son nouveau spectacle « Le grand casting«

Nos Enchanteurs - A écouter Jur et nuit…

Après les albums Juste içi en 2009 et Ladrona en 2012, le retour attendu d’une artiste décalée, hors-norme, étonnante et résolument attachante.

 

dimanche, 11 août 2013

L'actualité de la chanson française du 1er au 8 août (mise à jour)

9, 10, 11 et 12 août 

Du caf'conc' à la rive gauche - Montand

Hier nous avons passé notre demi-heure quotidienne avec Edith Piaf. Je vous propose aujourd'hui de consacrer toute cette émission à un homme qu'elle a aimé un temps, qu’elle a aidé à percer à Paris, et qui est devenu après la guerre une immense vedette, un chanteur éblouissant et un comédien qui crève l'écran. Aujourd'hui Du Caf’Conc’ à la rive gauche avec Yves Montand, ses débuts, son ascension.

Les mélodies de Sophie - Grand Corps Malade : "Midi 20"

C’était en 2006, comme si c’était hier. On me prévient : un événement va se produire sur la scène musicale. J’y crois moyennement, j’en ai vu d’autres. L’événement en question porte un nom, pardon un blaze : il s’appelle Grand Corps Malade. Ah ouais ?

Les mélodies de Sophie - Renaud : "Putain de camion"

1988, la grande époque de Renaud, quand sa violence n’était pas du marketing, quand son engagement était une réalité, sa tendresse infinie. L’époque où Renaud se tenait debout et fier de l’être. Si je n’ai pas toujours été tendre avec lui, c’est que je suis arrivée dans son répertoire trop récemment, dans ce qu’il appelle ses années "Renard", les plus touchantes pour certains, les moins brillantes à mon goût.

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Miravette plein les mirettes

Son metteur en scène de mari, Pierre Margot, est dans la salle. Ça fait longtemps qu’il n’a pas vu ce Cucul. Culcul… mais pas que. Car l’ex-pianiste devenue foldingue de la scène est capable de bien pire. Et surtout le prouve en un spectacle radieux et jouissif, contagieux. C’est d’autant plus vrai que nous ne sommes pas dans les ors des théâtres parisiens, devant un parterre de vip, le gotha mondain des cultureux de Saint-Germain. Ici, c’est Aizac, petit festival sympa, salle communale rustique décorée d’affiches de ses collègues de chanson, toutes posées de guingois. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Bobin, folk-singer de chez nous

C’est un folk-song à la française qui lui valut il y a quelques jours l’insigne honneur d’être sacré du prix Marc-Robine. Le prix Bobine pour le Robin…

Frédéric Bobin a quatre albums à son actif mais n’en compte plus que deux dans sa bio officielle. Il a raison. Il est vraiment né avec ceSingapour qui restera dans l’Histoire tant de la chanson que des dégâts du libéralisme. 

Les mélodies de Sophie - Chanson - Camille, "le fil" et la perle

Elle a tellement été couverte d’éloges depuis ses débuts qu’il semble superflu d’en rajouter. A son apparition sur la scène française, Camille n’a pas immédiatement été perçue comme une petite révolution. Il a fallu attendre 2005 et "Le fil" pour classer son auteur, semble-t-il définitivement, du côté des talentueux, des inspirés, des premiers de la classe

Du caf'conc' à la rive gauche - Piaf

Avant et pendant la seconde guerre mondiale un piaf a pris son envol pour arriver après guerre au plus haut.

Sa voix est reconnaissable entre toute, envoutante, émouvante. Sa vie est un mélange de conte de fée et de drames. Pour nos voisins, elle est la France, elle est Paris, elle est à elle seule la chanson française.  La Vie en rose; Non, je ne regrette rien; Hymne à l'amour; Mon légionnaire; La Foule; Milord; Mon Dieu ou encore L'Accordéoniste.On a tous une de ces chansons dans le cœur. Aujourd'hui, même s'il nous faudrait des heures entières pour retracer toute sa carrière, nous passerons cette demi-heure en compagnie d'Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - L’impromptu enchanteur du duo Soham

6 Août 2013, Salle de fêtes de Belvis (11)

Quand la vie se décide à vous faire un clin d’œil, un cadeau éphémère et d’autant plus précieux, quand il vous vient l’envie de suspendre le cours du temps, on  s’empresse de partager avec les amis. Et tant pis si un lyrisme démodé l’emporte ! Voici…

Nos Enchanteurs - Pèlerinage à Antraigues

Je suis content, depuis le temps que je la voulais, cette boule que quand tu la secoues il neige, avec Ferrat sur sa montagne-qu’elle-est-belle. Y’avait d’autres modèles aussi, dont un bizarre : la nuit, que quand tu la secoues y’a du brouillard. Et puis une boule Leprest, tu la secoues et il pleut sur la mer. Mais ça sert à rien… De toutes façons, même mort ici, l’Allain se vend mal : il tient pas la corde. Donc j’ai acheté ça, et deux assiettes avec le Jean en plein milieu et une autre où on le voit jouer à la pétanque sur la place, une place qu’on devrait inscrire au patrimoine de l’humanité c’est sûr. Que fait-donc l’Unesco ? Tout se visite ici. Le cimetière bien sûr où on s’y fait prendre en photo. Même le stade de foot, là où Drucker a posé son hélico, le jour des obsèques nationales sur France3.

8 août

Télérama - Sarah Olivier, Pink Galina

D'abord, on découvre une chanson slamée, à la froideur esthétisante ; puis on aborde des rivages latinos, à l'esprit mambo. Le virage suivant nous rapproche du jazz. Et l'épingle d'après nous projette dans une chanson réaliste et mélancolique... Où va Sarah Olivier ? A l'issue de ce premier album, on n'en saura pas grand-chose. Mais on l'aura vue avancer en zigzag dans un univers théâtral, au gré de ses humeurs, adorant estomper les repères et taquiner les tabous

L’aventurier de la chanson française      

Comme tout un chacun, la Camarde aurait pu s’offrir des vacances à la belle saison. Elle a préféré jouer les stakhanovistes, fauchant par exemple Léo Ferré un 14 juillet, Gilles Elbaz un 21 juillet, Allain Leprest un 15 août… L’été n’est que trop souvent meurtrier pour la chanson, tant pour ceux qui lui donnent vie et l’incarnent que pour ceux qui la rendent vivante en faisant profession de la partager. L’an dernier, c’est Jean Théfaine qui s’éteignait un 18 août et avec lui l’une des plus belles plumes que la presse musicale ait connues. Le 26 août, cela fera dix ans que Marc Robine, l’homme-orchestre, « le colporteur » de la chanson française, a rejoint le paradis des musiciens.

France Musique - Du caf'conc à la rive gauche : L'ABC

11 boulevard Poissonnière, dans le 2e arrondissement de Paris.

Aujourd'hui c'est un magasin pour bébés, mais il y a une cinquantaine d'années c'était encore l'A.B.C, une salle mythique qui fait encore rêver aujourd'hui. Ils y sont tous passé Marie Dubas, Fréhel, Piaf, Ray Ventura, les frères jacques, Léo Ferré, Charles Trenet. Suivez-nous, aujourd'hui sur France Musique, pendant cette demi-heure, on vous emmène dans les coulisses de l'A.B.C

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Les Zazous

Hier, nous avons survolé la chanson pendant la seconde guerre mondiale allant des chansons patriotiques de la drôle de guerre aux parodies de Pierre Dac depuis Radio Londres en passant par ces artistes de cabaret qui ont continués à chanter pendant l’occupation. Aujourd’hui nous restons dans la seconde guerre mondiale auprès d’une jeunesse qui résiste à sa manière, et on se plonge dans le phénomène Zazou.

France Inter, Le baladeur - Chantal écoute "Les chansons de l'innocence" d'Etienne Daho 

Julien Cernobori est entré au hasard chez "Chantal Coiffure". Il a fait connaissance avec la patronne et lui a mis "Les chansons de l'innocence" d'Etienne Daho entre les oreilles

France Inter - Vibrato : Encore, encore

Le vendredi est à Vibrato ce que le rappel est à un concert. 

Les sujets abordés les jours précédents laissent toujours un petit goût de reviens-y quand il faut rendre l’antenne. Vibrato, le vendredi, est une émission bonus comme il existe des DVD bonus avec des scènes de film coupées, faute de place. C’est la semaine écoulée en final cut. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : le cas Lily Luca

« Dans le fond de ma bulle bulle bulle / Je suis la vie nouvelle, cellule / Dans mon antre liquide / Innocente et candide / Ignorante du vide / Qui me guette, perfide. » C’est une chanteuse pas pareille aux autres, un cas Luca, un peu mon n’veu, qui semble faire semblant de. Qui semble hésiter, puis s’élance, fait l’ingénue, fait son chapelet de mots, bien séparés, articulés… Souvent, une chanson est faite de pleins et de déliés, de crissements de plume sur le papier, de cames et de tempêtes…

RFI - Voyage au coeur de la chanson Par Yvan Amar

Les chansons ont existé bien avant l'écriture. Trame de l'imaginaire collectif, elles composent un kaléidoscope de la mémoire affective de chacun. Dans ce panorama de la chanson francophone du Moyen-âge à nos jours, Louis-Jean Calvet inaugure une façon d'analyser la chanson qui prend en compte toutes ses composantes - le texte, la voix, la mélodie, l'orchestration, la scène - afin de construire un véritable discours critique
__________________________________________

Le clip de la semaine : Eric La Blanche - La Mort à Johnny

L'album de la semaine : Wladimir Anselme, Mauvaises herbes
__________________________________________

6 et 7 août

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : la deuxième guerre mondiale

Aujourd’hui dans notre voyage du Caf’Conc’ à la rive gauche, je vous propose de rester sur la chanson pendant la seconde guerre mondiale. Il y a bien eu une vie musicale dans Paris, et importante, même sous l’occupation.

Dans ce terrible contexte politique et économique, de grandes vedettes ont réussi à continuer avec succès leur carrière. Pendant, ce temps là, Radio Londres nous a offert de superbes parodies, et les français fredonnaient discrètement des chansons emplies d’espoir et d’espérance. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : le Guidoni grand cru

Je m’en veux, j’avais oublié à quel point Guidoni (nous) est important. Plus de trente ans déjà qu’il étale ses chansons optimistes ou glauques sur les scènes, depuis ce Je marche dans les villes, pour toujours une des plus belles pièces de nos discothèques ordonnées. Moi, hasard de l’histoire, je ne l’avais vu qu’une seule fois en scène. Aux tous débuts ou presque, pour un Crime passionnelde toute beauté, qui vous laisse pour toujours pantois, béat.

France Musique - Des nuits noires de monde : Claude Nougaro et les femmes

France Musique - Les greniers de la mémoire : Henri Tachan

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Bouchées doubles pour les Ogres

Final dans la cour du château. A Dimoné succèdent les sœurs et frères Burgière, nos (fameux) Ogres de Barback. En tournée intermédiaire, sans renfort de machineries ni de décors, de trapézistes et autres musicos (un seul est présent : le batteur), ce qui leur permet de tenir sur cette scène finalement étriquée. Le bon format pour Barjac !

5 août 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Céline Faucher nous met l’âme à la tendresse

Quand on est québécoise et qu’on reprend les chansons de Pauline Julien, le choix des titres interprétés ne peut être neutre. C’est tant la vie de Pauline Julien que l’histoire du féminisme chez nos lointains cousins qui nous est ici présentée ; l’une étant pratiquement indissociable de l’autre.

Les 2, 3 et 4 août 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Émilie Cadiou, qui coule de source

..... La lauréate de « Vive la reprise » 2012 tient bien les promesses que le jury du Centre de la chanson a décelées. Ses textes sont gais, inventifs, subtils. Ils allient les jeux de mots aux jeux d’images, de lumière et d’ombre. Faussement naïfs, souvent décalés, ils invitent à la réflexion, ce qui est la marque de fabrique des « Chansons de paroles ».

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Dimoné, erreur de casting

Nous aurons sans doute, dans ces mêmes colonnes, l’occasion de reparler de Dimoné, alors capté en un autre lieu, à une autre date, dans un cadre qui lui corresponde un peu mieux.

Là ce fut raté. Bien pire, c’est une erreur de programmation, une incompréhensible erreur. Non une faute de goût : une faute tout court.

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Trenet

Le 18 mai dernier on fêtait les 100 ans du Fou chantant ! 

Ce n'est pas une demi-heure qu'il nous faudrait mais des semaines entières pour retracer le parcours de Charles Trenet et évoquer ses innombrables chansons. On nous annonce pas moins de 900 chansons, 900 petits bijoux que même nos bambins aujourd'hui reprennent en cœur dans leurs écoles.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. «Ça m’fait d’la peine mais il faut que je m’en aille»

Un vieux monsieur de 87 ans, à la démarche fragile, au corps fatigué. Une chemise blanche impeccable avec, dans la poche, un peu beaucoup de facétie : un nez rouge dont il se parera, éternel gamin qu’il est.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Rinaldi, jeux et enjeux

.... Noire tenue bas-rock en queue de pie, marinière, crâne lisse comme un oeuf et barbichette de rigueur, tel est notre esthète helvète, sur cette scène qui lui avait déjà été offerte, il y a neuf ans, alors en première partie de Leprest, à qui il rend singulier hommage : « Tu n’as pas baissé ton pantalon / Pour figurer au Panthéon / De l’inutile. » Autre clin d’œil amical, celui à Graeme Allwright qui le suit ce soir sur cette même scène, par un Dylan d’anthologie.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Jean-Paul Den, estimable prestation d’un chanteur attachant

C’est sans grande prétention, c’est d’autant plus estimable. Den nous est pour la plupart inconnu. On se l’imagine bien en veillée, avec des voisins, des amis. Là, il se retrouve sous le chapiteau de Barjac. Et le public est resté jusqu’au bout, séduit par ses chansons bien troussées, par ce personnage sympathique, talentueux et pas avare d’humour.  

Nos Enchanteurs -Barjac 2013 : les Pauvres Martins chaussent leurs bottes de sept lieues

Depuis que nous les suivons ces jeunes là, depuis que nous assistons à leur conquête des prix (Prix d’écriture Claude-Nougaro, prix des Découvertes Pause Guitare, prix du public àAlors Chante), depuis que nous les voyons donner toujours d’autres couleurs à leurs interprétations, nous savons qu’ils ont une envie folle d’en découdre avec le monde de la chanson, et qu’ils y mettront de l’audace.

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Marie Dubas

Si hier nous avons évoqué ce personnage intriguant voir même inquiétant qu’est Damia, aujourd’hui on part à la rencontre d’une interprète d’un genre tout à fait différent.

Grande vedette des années 30, elle avait le don de faire passer son public du rire aux larmes. Impossible de la ranger dans une catégorie, elle sait à peu près tout faire : jouer la comédie, chanter et danser. On dira que c’est une fantaisiste, c’est surtout une incroyable bête de scène ! On passe cette demi-heure, Du Caf’Conc’à la rive gauche avec Marie Dubas.

RTBF - Rencontre avec GiedRé et son humour noir bourré de charme, à découvrir!

« Mon premier album vendu dans les magasins » donne le ton : sarcastiques, cyniques et scatologiques, les chansons de GiedRé bousculent tous les tabous et décoincent toutes nos pudeurs, à découvrir ce dimanche 4 août à Ronquières et le samedi 17 août au Brussels Summer Festival.

RFI - Zaz, une belle palette d'émotions : Nouvel album, Recto Verso

Trois ans après un album éponyme vendu à 1,8 million d’exemplaires à travers le monde, Zaz revient avec Recto Verso. Ce second opus, elle le veut "plus pointu et réfléchi" afin d’inviter, grâce à des sonorités éclectiques, son public au voyage.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Utgé-Royo en maître de cérémonie

L’été 2013 ne cesse de faire signe à Léo Ferré, et c’est justice. Lui adresser  un hommage depuis la cour du château de Barjac était attendu et entendu.

Barjac ne pouvait être en reste et la cérémonie se devait d’être grandiose. Utgé-Royo, sa Catalogne au corps et au cœur, les combats contre le franquisme rivés à sa mémoire, en font un indéniable passeur pour que se lèvent encore les idées, disons  plutôt l’idéal, de Léo Ferré.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Amour-Anarchie : six voix s’élèvent

Serge Utgé-Royo s’est entouré ce soir de la fine fleur du théâtre et de la chanson pour que s’accomplisse une célébration dont les pierres du château de Barjac se souviendront. Deux musiciens seront principalement conviés à habiller, que dis-je, transfigurer les mots : le pianiste Léo Nissim et l’accordéoniste David Venitucci. Ces deux musiciens vont offrir une alchimie entre le texte et la musique, illustrant, s’il en est besoin, ce qui fait la grandeur et l’exception de la Chanson dans le spectacle vivant.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Michel Boutet, juste sublime !

Il y a des moments magnifiques qui naissent d’un pur hasard. À Barjac, l’habitude est de rendre chaque soir hommage à un artiste en diffusant une de ses chansons avant le début du premier spectacle. Lundi soir, avant le récital de Michel Boutet, la chanson choisie était « Juste une femme » extraite du dernier album d’Anne Sylvestre (marraine du festival). À la  fin du morceau, Michel Boutet, comme si cette succession était voulue, enchaîne « Juste une femme… juste une autre femme, une femme qui n’a jamais demandé à personne de penser à sa place ».
________________________________

 
Le clip de la fin de semaine : Riff Cohen - A Paris

L'album de la fin de semaine : Rencontres de la chanson francophone (2)
____________________________________

Le 1er août 

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Damia

Je dois bien vous avouer qu’on ne va pas beaucoup rigoler aujourd’hui puisque nous allons passer cette demi-heure avec la grande tragédienne de la chanson, Damia.

Le Nouvel Obs - L'illusion de "L'amour parfait" selon Cali

Quand il est apparu, Cali, avec son premier album, ce fut la très belle surprise du moment. Sur la pochette, un bogosse trentenaire nous promettait "L'amour parfait". Ce sentiment sans faille existe-t-il ? L'inconnu surnommé Cali semblait vouloir y répondre, chanson après chanson. De lui, nous ne savions rien, si ce n’est qu’il avait l’accent de Vernet-les-Bains, que du sang espagnol ruisselait dans ses artères. Une seule certitude : quel disque ! 

Objectif Gard -La chanson qui rend les gens intelligents à Barjac

Le Festival Chansons de Parole qui a commencé samedi à Barjac se poursuivra jusqu’au jeudi 1er aout (voir ici le programme complet). Revenons sur cette aventure avec son directeur artistique Jofroi : “Pour moi qui chante depuis quarante ans, qui vit ici depuis vingt ans et qui ai monté le premier festival à Barjac il y a 18 ans, cet hommage à Léo Ferré qui tirait sa révérence il y a vingt ans porte forcément un regard vers l’ensemble de ces années. Le Festival de Barjac c’est le rendez-vous de cette chanson là remplie de poésie et d’humeur, cette chanson qui rend les gens intelligents. Certes il y a quelques locomotives, comme Anne Sylvestre qui est aujourd’hui la marraine du Festival après Jean Ferrat, et aussi des personnalités connues. Mais ces gens ne sont pas dans le show-bizz. Ce sont des gens qui se sentent tous responsables de ce qui se raconte, des rebelles aussi, souvent.”

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Cour (se) fait Long

Rémy Long nous a présenté un spectacle poétique et d’une écriture très homogène. Je ne sais pas si c’est un défaut ou une qualité, pour un spectacle. J’imagine que c’est selon le vécu, le ressenti de chacun. Pas d’aspérités pour accrocher l’attention, tout coule de source, tout est dit, les indignations et les désespoirs… mais enrobés dans du papier-velours. Ne pas choquer, ne pas heurter pour que le message passe. Tout ce que je sais c’est que j’ai apprécié ce moment de voyage un peu hors du temps. 

Nos Enchanteurs Barjac 2013. Wladimir Anselme, un ailleurs de la chanson…

C’est un objet chantant non identifié de la chanson. Il n’en vient d’ailleurs pas, s’est simplement posé là comme une abeille au mitan d’une jolie fleur, pour s’en nourrir, pour la féconder.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nadot et Bühler lauréats du Jacques-Douai

C’était au retour de Barjac l’an passé. Viviane Boris (auteur, compositrice et interprète ardéchoise) créait une page facebook au titre de « Pour que Eric Nadot reçoive le Prix Jacques-Douai » sur laquelle nombre d’internautes amateurs de chanson se sont reconnus.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : la Femme, fertile terreau de Théraulaz

Bon, on vous résume la chanson de Ricet-Barrier : les spermatozoïdes, mus par je ne sais quel va et vient, concourent pour la course à l’ovule, leur mat de cocagne. Attention ! il n’y aura qu’un seul gagnant. Et… la lauréate est… Yvette Théraulaz ! 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nico* : ce trac qui ruine la promesse d’un beau récital

Belle prestation ? Ben… Nico* est tendu et le restera, ruinant quelque peu son récital. Si ses musiciens font écrin, lui fait écran à son talent, non se détruit mais joue contre lui. Et les chansons se succèdent, saluées par politesse, non par enthousiasme. On sait que Nico* est en grand devenir : à défaut de tout à fait imaginer le lion qu’il sera, on voulait applaudir le lionceau qu’il est.
____________________________________

L'album de la semaine - Serge Utgé-Royo chante Léo Ferré : d'amour et de révolte

Le clip de la semaine : Salomé Leclerc, Caméléon
_____________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________

samedi, 03 août 2013

Michel Bühler - Département 26

16:00 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : buhler, chanson, musique |  Facebook

jeudi, 01 août 2013

L'actualité de la chanson française du 29 juillet au 4 août (mise à jour)

L'album de la semaine - Serge Utgé-Royo chante Léo Ferré : d'amour et de révolte

Le clip de la semaine : Salomé Leclerc, Caméléon
______________________

Le 1er août 

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Damia

Je dois bien vous avouer qu’on ne va pas beaucoup rigoler aujourd’hui puisque nous allons passer cette demi-heure avec la grande tragédienne de la chanson, Damia.

Le Nouvel Obs - L'illusion de "L'amour parfait" selon Cali

Quand il est apparu, Cali, avec son premier album, ce fut la très belle surprise du moment. Sur la pochette, un bogosse trentenaire nous promettait "L'amour parfait". Ce sentiment sans faille existe-t-il ? L'inconnu surnommé Cali semblait vouloir y répondre, chanson après chanson. De lui, nous ne savions rien, si ce n’est qu’il avait l’accent de Vernet-les-Bains, que du sang espagnol ruisselait dans ses artères. Une seule certitude : quel disque ! 

Objectif Gard -La chanson qui rend les gens intelligents à Barjac

Le Festival Chansons de Parole qui a commencé samedi à Barjac se poursuivra jusqu’au jeudi 1er aout (voir ici le programme complet). Revenons sur cette aventure avec son directeur artistique Jofroi : “Pour moi qui chante depuis quarante ans, qui vit ici depuis vingt ans et qui ai monté le premier festival à Barjac il y a 18 ans, cet hommage à Léo Ferré qui tirait sa révérence il y a vingt ans porte forcément un regard vers l’ensemble de ces années. Le Festival de Barjac c’est le rendez-vous de cette chanson là remplie de poésie et d’humeur, cette chanson qui rend les gens intelligents. Certes il y a quelques locomotives, comme Anne Sylvestre qui est aujourd’hui la marraine du Festival après Jean Ferrat, et aussi des personnalités connues. Mais ces gens ne sont pas dans le show-bizz. Ce sont des gens qui se sentent tous responsables de ce qui se raconte, des rebelles aussi, souvent.”

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Cour (se) fait Long

Rémy Long nous a présenté un spectacle poétique et d’une écriture très homogène. Je ne sais pas si c’est un défaut ou une qualité, pour un spectacle. J’imagine que c’est selon le vécu, le ressenti de chacun. Pas d’aspérités pour accrocher l’attention, tout coule de source, tout est dit, les indignations et les désespoirs… mais enrobés dans du papier-velours. Ne pas choquer, ne pas heurter pour que le message passe. Tout ce que je sais c’est que j’ai apprécié ce moment de voyage un peu hors du temps. 

Nos Enchanteurs Barjac 2013. Wladimir Anselme, un ailleurs de la chanson…

C’est un objet chantant non identifié de la chanson. Il n’en vient d’ailleurs pas, s’est simplement posé là comme une abeille au mitan d’une jolie fleur, pour s’en nourrir, pour la féconder.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nadot et Bühler lauréats du Jacques-Douai

C’était au retour de Barjac l’an passé. Viviane Boris (auteur, compositrice et interprète ardéchoise) créait une page facebook au titre de « Pour que Eric Nadot reçoive le Prix Jacques-Douai » sur laquelle nombre d’internautes amateurs de chanson se sont reconnus.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : la Femme, fertile terreau de Théraulaz

Bon, on vous résume la chanson de Ricet-Barrier : les spermatozoïdes, mus par je ne sais quel va et vient, concourent pour la course à l’ovule, leur mat de cocagne. Attention ! il n’y aura qu’un seul gagnant. Et… la lauréate est… Yvette Théraulaz ! 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nico* : ce trac qui ruine la promesse d’un beau récital

Belle prestation ? Ben… Nico* est tendu et le restera, ruinant quelque peu son récital. Si ses musiciens font écrin, lui fait écran à son talent, non se détruit mais joue contre lui. Et les chansons se succèdent, saluées par politesse, non par enthousiasme. On sait que Nico* est en grand devenir : à défaut de tout à fait imaginer le lion qu’il sera, on voulait applaudir le lionceau qu’il est. 

Le 31 juillet

Télérama - Holden, Sidération

..... Jamais la voix énigmatique d'Armelle Pioline n'avait vibré si fort. Les guitares de Mocke lui répondent dans un dialogue étrange et fructueux. Le duo assume ici ses déséquilibres, mais ne perd pas pied. Il en tire une force tranquille. — Valérie Lehoux

Le Nouvel Obs - Ce qui est "prohibé" chez Brigitte Fontaine

Il y a un certain nombre d’informations à connaître sur Brigitte Fontaine. Savoir que sa prétendue folie relève en grande partie du marketing. Savoir qu’en revanche elle est vraiment agoraphobe, mais pas seulement. Elle serait "tout-phobe" selon sa propre expression. Savoir qu’en tête-à-tête, elle s’amuse à vous toiser d’un regard aussi lointain que possible, histoire de vous déstabiliser, ponctuant les rencontres de silences interminables et gênants. Savoir avant tout qu’elle ne supporte pas qu’on révèle son âge dans les articles (elle vient de fêter ses 74 ans), sous peine de provoquer son courroux et de recevoir aussi sec une fléchette empoisonnée entre les deux yeux.

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Fréhel

Fréhel disait : « J'ai chanté les grandes détresses de la misère et de l'abandon. Cela sort de moi comme le cri que l'on pousse sur le coup d'une douleur… Et je sens que cela va remuer dans la poitrine de ceux qui m'entendent, la même émotion, comme un écho. Je n'ai pas de peine à trouver les mots et les accents qui conviennent puisque je les ai employés tout simplement pour m'exprimer. Voilà si vous voulez l'explication de mon art, mais moi j'appellerais plutôt cela la vie ». Du Caf' Conc' à la rive gauche : on passe cette demi heure avec une des plus grande interprète de la chanson française : Fréhel !

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Daniel Hélin : l’eunuque et l’étêté

Le protocole est ainsi établi : Hélin ne se produit qu’appelé par le triomphe. On se rejoue donc la scène, on s’exécute et l’artiste entre à nouveau sous les bravos. Hélin, et l’autre : Margaret Hermant, qui semble jouer de tous les instruments, harpe et violon et des tas d’autres choses encore. Ah ! Hélin. En un concert il vous donne toutes les raisons de l’aimer. Et au moins autant non de le haïr mais de nous insupporter.

Nos Enchateurs - Barjac 2013. Côté jardin, une découverte de taille : Pierrick Vivares

Barjac est définitivement un lieu où tout peut arriver, un lieu pour la rencontre, pour le partage. Sans crier gare, au coin d’une petite rue, à la terrasse d’un restaurant (Nature et Thé pour ne pas le nommer) où Martine Scozzesi a ses habitudes (c’est déjà  plein de promesses quand on connaît la générosité de l’artiste) un jeune gars, casquette à la Jamait sur la tête, sourire et discrétion de bon aloi,  vous fait soudain battre le cœur. Il me fallait un coup de cœur : le voici ! 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Gilbert Laffaille, lanceur d’alertes

Chansons de parole donc, et ce récital qui fait déjà partie des grandes heures de Barjac, des impérissables souvenirs qui convoquent en nous et Brassens et son Orage. Pendant que des trombes d’eau se répandaient dans la cour du château, le public s’entassait dans la salle du bar, en une insolite mais avantageuse promiscuité, pour assister au cadeau promis : le Laffaille nouveau. 

Le 30 juillet

France Musique - Du caf'conc'à la rive gauche  : Le boeuf sur le toit

Aujourd’hui, nous allons parcourir l’univers farfelu d’un établissement qui fait encore parler de lui aujourd’hui, Le Bœuf sur le toit… en compagnie du groupe des six, de Jean Cocteau, de Clément Doucet et Jean Wiener.

.... Il y a quelques années, j’ai écrit à propos de Françoise Hardy : "La perfection en chanson porte son nom". Je n’y étais pas allée de main morte, je le reconnais, et cela m’avait valu quelques ricanements dont je me fichais bien. C’est étrange à dire, cela peut paraître absurde, mais elle fait partie de ces artistes qui progressent et échappent à la redite, à l’arthrose de l’écriture, qui ont l’art de ne pas se plagier tout en restant eux-mêmes.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. L’écriture prend sa revanche avec Dominique Babilotte

Peut-être est-ce bien une forme de revanche, en effet, sur la scène du chapiteau ce soir ? La revanche d’un auteur, d’un compositeur, d’un interprète qui confesse en quittant son public qu’il est pour la première fois invité sur un festival. On sait qu’il n’est pourtant pas un débutant et que la scène est pour lui un lieu plus que familier. La joie de l’interprète et de ses deux excellents musiciens, Philippe Turbin au piano et Xavier Lugué à la contrebasse s’affiche alors ostensiblement et nous la partageons bien volontiers. 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Alexandre Poulin, le cousin d’Amérique d’Amélie

Son physique, son art et son allant tiennent  tant de Cat Stevens que de Maxime Le Forestier avant leur conversion, l’un à l’islam, l’autre au cynique showbizz. Donc, Alexandre Poulin, québécois porté par son accent, ses anecdotes… « Puisque la vie est si fragile, raison de plus pour mordre dedans… » Poulin est bon comme le bon pain, à répandre le bonheur dans ses chansons. C’est non un conteur mais un ami qui vous raconte ses histoires, ses émotions et ses audaces, ses p’tites révoltes aux grosses conséquences, effet papillon de la raison.  

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Le rock délicat de Delly K

Une reprise pour ouvrir ce set, une autre pour le fermer : 20 ans, de Ferré, qui va si bien à la jeunesse de Delphine, la chanteuse ; et puis De la main gauche… Oh bien sûr ce n’est ni Louis Capart ni Danièle Messia mais, sans être une performance, l’interprétation est intéressante même si l’artiste passe trop en force au risque d’étêter l’émotion : certaines reprises sont plus délicates que d’autres…

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Semal, ce mâle entendu…

..... Ah ! Semal. C’est bien ! Un peu beaucoup de sa Belgique à lui, de ses fanfares toutes royales, de ses terrils pour uniques montagnes, et de ses frites dont il fait grande consommation. Et de notre France à nous, même s’il « fait une fixette » sur le précédent quinquennat, sur le corps botoxé de Carla (qu’il assure baiser, « toutes mes cornichonneries avec Carla », mais abandonne sans regret à Philippe Val et Benjamin Biolay…) et de son « petit homme cynique et laid / élu président de la France. » Droit d’ingérence, sans doute, tant Semal élargit son petit pays à la juste dimension de son talent, annexant l’Hexagone et osant tout. 

Le 29 juillet

Mais qu'est ce qu'on nous chante - Un magnum d'eau tiède?

Il s'appelait Katerine, et sa sœur, Bruno. De 1991 au milieu des années 2000, il sortit quelques disques étonnants, juteux comme des tomates, farcis de chansons délicates, loufoques et poétiques. Mon bel Andalou, Un après-midi à Paris, Mon cœur balance, Copenhague, Je vous emmerde... De quoi devenir peut-être un nouveau Charles Trenet. D'ailleurs, en novembre 1999, il était là, salle Pleyel, pour applaudir le Fou chantant. Tendre l'oreille, et l'entendre au bar, à l'entracte, parmi la foule des spectateurs, expliquer un verre à la main à l'inoubliable Helena Noguerra son admiration pour Trenet...

Le Nouvel Observateur - "Des Roses et des Orties" ou le renouveau de Francis Cabrel Par Sophie Delassein

Les mélodies de Sophie. Chaque jour, notre journaliste sort de son juke-box un de ses albums préférés de la chanson française. Aujourd'hui, "Des Roses et des Orties".

Objectif Gard - BARJAC Festival “Chansons de Parole”, du 27 juillet au 1er août 2013, programme complet !

Retour du festival “Chansons de Parole” ce week-end à Barjac et ce jusqu’au jeudi 1er août 2013.

Cette année, le festival rendra hommage à Léo Ferré. Il y a vingt ans, Léo Ferré tirait sa révérence. Ni son image ni son chant n’ont faibli dans nos mémoires même si les paysages ont bien changé depuis. Plus que jamais, le poète cherche le chemin à emprunter pour se faufiler parmi les produits et les marchés dits culturels qui habitent notre quotidien. Il me reviendrait avec un peu de nostalgie cette époque, vingt ans plus tôt encore, où je me nourrissais d’Amour-Anarchie, ces années soixante-dix où tout semblait être à construire, si nous n’étions toujours en train de lutter.

Resistance Chanson - Fin de partie pour Le Pont des Artistes

La nouvelle est tombée, Le Pont des Artistes se sera pas à l'antenne à la rentrée 2013. La direction ayant esquissé plusieurs promesses d'offre musicale élargie avec des concerts en live avec public, on expédie aux archives une émission qui depuis 25 ans propose des concerts en live avec public. Logique !


Hier nous avons parlé de l’arrivée du jazz et des revues nègres en France et nous nous sommes quittés sur une chanson de la grande Joséphine. Et bien aujourd’hui, nous vous proposons de rester toute cette demi-heure en sa compagnie et de revenir sur la carrière de cette incroyable artiste.
_________________________________________________________
__________________________________________________

samedi, 09 février 2013

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Les Frères Volo, Fiston

L'album de la fin de semaine : Robi, L'hiver et la joie

Les vidéos de la fin de semaine : Camille à L'Olympia, Claire Diterzi à Acoustic..... et quelques autres
_________________________________

A la une : les Victoires de la Musique

L'Express - Camille: "Il ne faut pas suivre les parcours fléchés" Par

A 35 ans, la chanteuse de la décennie est nominée dans deux catégories aux Victoires de la musique 2013. C'est une antistar. Qui intéresse désormais le cinéma. Chanteuse et comédienne, Camille se dédouble. 

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Dominique A brille, 'estomaqué' mais pragmatique

Un an après le sacre d'Hubert-Félix Thiéfaine, les Victoires de la Musique n'ont pas plus fait dans le consensuel du côté de l'interprète masculin de l'année pour leur 28e édition, vendredi 8 février 2013, en direct du Zénith de Paris. Mais elles ont très bien fait.

Le Parisien - Victoires de la musique : Dominique A sacré artiste masculin de l'année

A la croisée de la chanson française et du rock anglo-saxon, a reçu vendredi sa première Victoire de la Musique, en remportant la plus prestigieuse, celle d'artiste-interprète masculin de l'année. Du côté féminin, c'est qui a été sacrée, alors que les DJ nantais C2C ont fait un tabac.

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : La Grande Sophie à bout de souffle et de mots...

.... Victoire 2013 de l'Album de chansons à la faveur de son dernier album vertigineux de sensibilité et de secrets, La Place du Fantôme, La Grande Sophie est si grande qu'elle a l'élégance d'être troublée d'avoir triomphé de Françoise Hardy, qui était en lice dans cette catégorie reine

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Oxmo Puccino triomphe sans carrosse à Pam-Pa-Nam

"Y a pas de mots", se résout à dire le rappeur-poète, lui qui en a tant et les manie toujours à si bon escient. Trois ans après une première Victoire pour L'Arme de paix, Oxmo Puccino est de retour sur la scène des Victoires de la Musique. Un retour triomphal avec, à la clé, une seconde Victoire de la Musique glanée grâce à Roi sans carrosse, son album virtuose paru à la rentrée 2012.
_________________________________

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme

Nos Enchanteurs - Frédéric Bobin, la chanson fraternelle

.... Parfaite symbiose, encore une fois prouvée, entre Philippe, fin lettré, qui cisèle des textes délicats, pleins de finesse et d’humour et Frédéric, fort de sa riche expérience musicale, de ses talents de guitariste, nourri de ce qu’il y a de mieux dans la scène française et anglo-saxonne et dont la voix réussit la prouesse de porter haut et fort ces compositions sur le ton de la confidence. Cette chanson fraternelle, cette cuisine des frères Bobin est un mélange raffiné de légèreté et d’humour, d’insolence, de tendresse, et de poésie. On y devine l’amour des mots, un goût immodéré de leur saveur.

Frédéric Bobin est sur le Web et sur Facebook
____________________________________

Le clip de la semaine : Je retiens ton écho - François Staal/ L'irrespect EP #1

L'album de la semaine : Camille, Ilo lympia

__________________________________________

Les 9 et 10 février

Libé - Barbara Carlotti, malice pleine de grâce

Cette auteure-compositrice, élégante et fluide, partageuse et transversale, est nominée deux fois aux victoires de la musique.

Elle est élégamment mise, d’une sophistication simple, d’une classe flagrante. Ses longs cheveux paille coulent sur des épaules habillées de noir. On la complimente sans malice. Elle répond sans rougir : «J’ai toujours été un peu femme, jamais vraiment une gamine.» Plus tôt, elle avait pourtant glissé : «J’ai 38 ans, mais j’ai toujours l’impression d’en avoir 14.» Telle est Barbara Carlotti : simple et complexe, inquiète et joyeuse, dense et légère, sérieuse et déconneuse. Une sorte d’oxymoron multifacettes.

À l’affiche de l’Olympia jusqu’au 17 février, le chanteur populaire livre, à la veille de ses 70 ans, souvenirs et confidences d’un demi-siècle de chanson
« C’est fragile une chanson. C’est une histoire d’amour entre trois notes et trois phrases. » Serge Lama est un amoureux fou de son art, un fin connaisseur de Béranger et de Trenet, les précurseurs, un amant qui en a expérimenté les joies et les affres, qui a appris aussi, avec le temps, à en parler. Un homme de 70 ans – il les fêtera lundi – qui en a passé cinquante à assumer une popularité hors des tours d’ivoire. Une vocation que cet être « totalement mystique » compare à celle que porterait un « prêtre laïc » : « Nous, les chanteurs, devons dire des choses simples pour être accessibles à tous », suggère-t-il.

RFI - Serge Lama, 50 ans de carrière, Double album et Olympia

Serge Lama souffle les bougies de ses 50 ans de carrière avec La balade du poète, un double album regroupant quelques-unes de ses plus belles chansons, parfois revisitées, et quelques inédits, avant d’investir dès ce 8 février l’Olympia à Paris pour toute une série de concerts-anniversaire.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Barbara Carlotti, empreinte d’amour

Barbara Carlotti, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Mettons-nous sur la juste fréquence pour tenter d’apprécier. N’a-t-elle pas, après tout, séduit les critiques de Télérama et des Inrocks ? Même les jurés de l’Académie du disque Charles-Cros, c’est dire. Et ce 8 février, sans doute, ceux des Victoires de la musique. Bon, dans une telle programmation, aux Voix d’hiver, ça dénote un peu. Mais la chanson est plurielle et, que je sache, Carlotti fait dans la chanson.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Gruppetto, pliés d’en rire !

Gruppetto, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

La légende est tenace. Ce fut jadis une grande formation : 400 choristes, c’est pas une paille ! Qui, pour des raisons futiles sans doute (des « divergences d’opinion artistique » disent-ils) un jour se chamailla. De cette colère de Dieu en reste les quatre chefs de choeur : le Gruppetto. Et c’est pas rien. Un grupetto est un petit groupe aussi sûrement qu’un loto est une petite loterie, qu’un pipeau est une petite pipe.

Le 8 février

France Inter - Les Victoires de la musique 2013, Le 8 février 2013

France Inter s'installe au cœur des Victoires, en direct du Zénith, afin de proposer une émission exceptionnelle et bien sûr très musicale : des lives, des interviews, des réactions d’artistes à la sortie des loges… et aussi les coulisses en vidéos, en photos et en tweets (@f_inter)

I-Cone - La Grande Sophie : Interview exclusif

L'artiste française La Grande Sophie est en tournée après plus de 100 dates, elle était de passage pour un concert à Montmorillon. Nous sommes allé l'interviewer pour parler de son dernier album "La Place du fantôme", de musique et de Macarons ... La Grande Sophie est une artiste très sympathique, accessible et disponible. Ce fut un réel plaisir de la rencontrer et nous la remercions à nouveau.

I-Cone - Axel Bauer crée la Guilde des Artistes de la Musique

Axel Bauer et de nombreux artistes on visiblement décidé de faire entrendre leur voix et leurs points de vues qui ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux de l'industrie musicale. La "GAM" souhaite etre de tous les débats et décisions concernant droit d’auteur, copie privée, rémunération équitable, gestion collective, streaming, distribution numérique, relations artistes-producteur...

Electron Libre - Axel Bauer : «Les artistes se réveillent et se parlent !»

Axel Bauer est entré dans la légende grâce au tube Cargo. Nous publions l’entretien qu’il a donné en exclusivité pour Musique Info (du 23 janvier) au sujet de la création de la Guilde des Artistes de la Musique, organe de lobbying par les musiciens pour les musiciens, qu’il a aidé à mettre sur pied, et qui veut faire entendre à l’industrie la voix de ses membres, sans play-back.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Bühler, quarante ans de révoltes et de tendresse

Michel Bühler, 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

C’est l’Bühler des grands jours, des dimanches. Non qu’il ait mis la cravate, non, mais il est de sortie avec ses musiciens, presque un grand orchestre : guitare électrique, contrebasse, accordéon. C’est pas que ça requinque une chanson : ça lui donne utile profondeur, perspective, prolongement.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Entre 2 Caisses, l’Allain et l’père Youssef

Entre 2 Caisses « Je hais les gosses », 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

On ne sait vraiment d’où ils nous viennent. Ni quand on est. Eux sont les gardiens du Musée des gens du temps d’avant. Et nous narrent une journée même pas particulière, celle de comment on vivait alors. Entre 1954 et 2011. Comment on se conduisait, comment on s’habillait, comment on aimait…

Le 7 février

Pure People - Camille : Emouvante, elle évoque le décès de son papa et sa tendre famille

Quelques jours après la sortie d'Ilo Lympia, un cd et dvd live de sa prestation à l'Olympia en octobre dernier, Camille a pris le temps de se confier à l'hebdomadaire L'Express. Habituellement très discrète sur sa vie privée, la chanteuse a notamment évoqué ses parents et plus particulièrement son père, décédé "en juillet dernier", comme elle le révèle.

L'Express - Robi à la fiche, Par

La trentenaire sort un disque au bord de la cold wave, mais paradoxalement sensuel.
Qui? Une trentenaire, Chloé Robineau, qui a grandi à Madagascar et sur l'île de la Réunion. Finaliste du concours Inrocks Lab en 2011, elle est repérée par Jean-Louis Murat, dont elle ouvre les concerts. Après un EP et un petit tube, Je te tue, elle publie aujourd'hui son premier album, L'hiver et la joie, sous le nom de Robi. Une de ses chansons lui a inspiré un livre, Elle a de qui tenir (Océan éditions).

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Melissmiel (d’amours et de révoltes)

Melissmell, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Que retiendrons-nous de ce moment-là, de ce concert d’exception ? Sans doute l’ultime rappel où, en v.o. et en v.f. dans le texte, Melissmell osa Le partisan de Léonard Cohen. Ça lui va bien, ça, à Melissmell, cette belle en désir d’amour et de révoltes. Toujours et plus que jamais en résistance…

Culturebox - Chanson : Thomas Boissy, le surdoué de l'impro

Chantonner sur son petit orgue d’enfant ça peut mener loin. Après l’Olympia, Thomas Boissy joue au Théâtre de La Nouvelle Eve à Paris jusqu’au 30 mars. L’idée de son spectacle est très originale puisqu'il est uniquement composé d’improvisations de textes de chansons sur des airs connus, à partir des suggestions des spectateurs.

L'Express - Johnny Hallyday dit tout, Par

Le rockeur, qui appartient à tous, a raconté son existence exceptionnelle à l'écrivain Amanda Sthers. Elle l'a sublimée en une époustouflante confession. Hallyday, à vie et à vif: extraits exclusifs. 

Le Figaro - Michel Sardou : «Les Mémoires de Johnny? Je m'en tape !»

INFO LE FIGARO - Taxé de «vieux con réac» dans l'autobiographie de Johnny Hallyday, Michel Sardou réagit avec philosophie et humour. Dans son autobiographie écrite avec la romancière Amanda Sthers, Dans mes yeux (Plon), Johnny Hallyday règle ses comptes avec un certain nombre de vedettes de la chanson française. Parmi elles, Michel Sardou. Johnny Hallyday écrit à son propos: «À force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu.»

L'Express - Qui remportera les Victoires de la Musique 2013?

Ce vendredi, dès 20h45, les Victoires de la Musiques récompenseront les meilleurs artistes, albums, clips... de l'année Qui seront les vainqueurs ? L'Express vous livre ses pronostics, et vous propose de voter
 

Les Blérots de R.A.V.E.L, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Gauchy
Ils sont habillés comme au sortir d’un enterrement, croquemorts ayant fait leur trou dans la société ou famille en soif de noyer son chagrin, de fêter l’héritage. Tous et toutes vêtus de noir (ça leur va si bien…), voici donc nos Blérots de R.A.V.E.L et, déjà, le sentez-vous, le temps se cuivre, promesse d’orages, de folles turbulences.


Les Dénicheurs, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Qu’ont-ils donc déniché de si particulier, d’incroyable, pour se parer du titre de Dénicheurs ? Rien, sinon remonter la source de la chanson et d’y boire goulument. C’est le genre de groupe qu’on mettrait bien dans la case « animation en club du troisième âge » et c’est la classe autant que le mérite des Voix d’hiver de nous les placer sur la grande scène, au contact du tout public qu’ils méritent.


Arthur H, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
« La nuit nous amène au baiser de la lune… » Un piano tout noir, un chanteur vêtu de noir, cheveux en bataille, barbe de quelques jours, décontracté. Une soirée comme une nuit fatiguée, qui s’étire en son cœur, des histoires fantaisistes, fantasques, fantasmées, quand la parole s’affranchit de toute réalité et s’en va explorer d’autres confins, que le vrai s’accoquine avec le faux, que sur l’écran de ses nuits blanches on se fait son cinéma : « Est-ce que tu aimes / Dans les westerns ? » Jamais le chanteur de la nuit qu’est Arthur H ne sera aussi bon, aussi vrai que dans son rapport seul à seul avec son piano.


Pauvres Martins, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Ça se nomme Pauvres Martins. L’intitulé fait songer au père Brassens. Sans nullement prélever des chansons au sétois, le blaze vaut quand même promesse, filiation, estampille, presque tradition… Que dalle ! A mille lieux du moustachu, de sa guitare et de sa pipe, tant qu’on ne comprend pas forcément, qu’on a du mal à « lire » ce groupe, à le comprendre.

Le 6 février

La Croix - Amélie-les-Crayons, dessine-moi une chanson…

Sa dernière création, Jusqu’à la mer, enchante. Mais c’est sur scène qu’il faut découvrir cette fourmi qui s’arrête jeudi soir à La Cigale. Il y a douze ans, lors d’un stage de théâtre où chacun doit interpréter une chanson, une jeune femme prénommée Amélie choisit Les Crayons de Bourvil. Ce titre lui va si bien que les autres participants le collent aussitôt à son nom. Ainsi naît Amélie-les-Crayons, « par hasard ». Un surnom, puis un vrai personnage de scène, au nom entraînant comme une valse. Il lui va comme un gant.

Pure Charts - Globes de Cristal 2013 : Raphaël, "1789" et Olivia Ruiz récompensés

Pour leur neuvième année, les Globes de Cristal ont récompensé des petits nouveaux mais aussi des habitués. Ainsi, côté musique, Olivia Ruiz a décroché son troisième prix pour son album "Le calme et la tempête" tandis que Raphaël, qui n'avait jamais gagné, s'est imposé côté masculin pour "Super Welter".

Le Journal de Montréal - Chanson québécoise : De nombreux problèmes, quelques solutions

MONTRÉAL – Plusieurs questions et pistes de solutions ont été soulevées pour résoudre les problèmes qui sévissent depuis quelques années dans toutes les sphères l’industrie de la musique au Québec, lors du Forum sur la chanson québécoise, qui se déroule lundi et mardi au Centre PHI.

Sous le thème «la chanson en mutation», différents panellistes et acteurs de l’industrie – artistes, diffuseurs, producteurs – ont donné leur point de vue sur l’ère numérique, la place de la francité et la diversité, puis sur la diffusion des œuvres et leur création.

Le Monde - Idir : "Je dois à la langue française mon discernement"

Fils de berger, né en 1949 à Aït Lahcène, un village de Kabylie, Idir a publié son premier album en 1975 chez Pathé Marconi. Il contenait une chanson, A Vava Inouva, un succès planétaire, hymne à la vie paysanne des montagnes de l'Atlas, diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, que la communauté kabyle continue de transmettre comme un joyau. La publication de son nouvel album, Neveo, s'accompagne de deux concerts à l'Olympia, à Paris, les lundi 4 et mardi 5 février. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : "Ce n'est pas un chanteur comme les autres. C'est un membre de chaque famille."

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 11 au 20 février 2013

Tous les lundis de février : Annick Cisaruk et David Venitucci reviennent au Connétable Paris 3e avec Ferré, « L’âge d’or », sans doute l’interprète la plus affûtée et intense du grand Léo, avec l’accordéon symphonique de David Venitucci, un de ceux qui font oublier ce qu’on disait naguère du piano du pauvre.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les pointures se pointent chez Lapointe

« Mon fils tu as déjà soixante ans / Ta viell’ maman sucre les fraises / On ne veut plus d’elle au trapèze / A toi de travailler il serait temps / Moi je veux jouer de l’hélicon / Pon pon pon pon. » Connait-on, tonton, tout son Boby, bibi ? Ben non. A revisiter Boby Lapointe, le « repiquer » comme ils disent, comme on le ferait tant d’un clou que de boutures, sa petite-fille Dany (productrice de ce spectacle) et Yéti, Dimoné, Presque Oui, Evelyne Gallet, Imbert Imbert et Roland Bourbon font oeuvre de salubrité publique.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Zelko, à domicile

Zelko, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Lui est le régional de l’étape, venu de Ternier, dans l’Aisne, pas loin de Gauchy. Avec son public sans doute car à n’en pas douter Thomas Zelko se taille ici une enviable réputation. Lui à la guitare folk, ses compères qui à la basse électrique qui à la batterie, il fait tour de chant rondement mené.

Le 5 février

Nos Enchanteurs - Liz Cherhal, artiste à sang pour sang

Liz Cherhal, 31 janvier 2013, Espace Jemmapes, Paris

« Il est arrivé quelque chose… » A la sortie de son premier album, j’avais osé titrer à la manière d’un quelconque France-Soir, d’un vulgaire Rance-dimanche : « Cherhal killer », tant cette artiste-là aime à dégommer dans ses chansons, en venir au sang, au sans, au plus rien. Un peu comme une Landru au féminin, une femme au poêle. Remarquez bien sur son accordéon : les touches sont toutes noires (oui, je sais, j’anticipe, ça viendra…). Liz Cherhal est une récidiviste qui, sur chaque nouvelle scène, déglingue à qui mieux mieux.

Le 4 février

Paris Match - Serge Lama, l’insubmersible

Le 11 février il fêtera ses 70 ans et ses cinquante ans de carrière à l’Olympia. L’occasion d’un entretien vérité avec un monstre de la chanson française, que la critique a souvent blessé.

Le Figaro - Mort d'un ex-Compagnon de la Chanson

Gérard Sabbat, un des trois barytons du célèbre groupe vocal Les Compagnons de la Chanson est mort hier à Triel-sur-Seine (Yvelines) à l'age de 86 ans, a annoncé à l'AFP son épouse Mireille. Natif de Lyon, où il avait vu le jour en septembre 1926, il avait rejoint le célèbre groupe, initialement baptisé Compagnons de la Musique, en 1946.

Nos Enchanteurs - Carré de dames, carré de drames, carrément bien

« Carré de dames », 29 janvier 2013, festival Les Poly’Sons de Montbrison,
Deux pianos à queue, deux, qui se font face, non en concurrence mais en totale harmonie. Deux pianistes, deux, dans l’exercice de leur art : Nathalie Miravette et Dorothée Daniel. Par ailleurs aussi chanteuses, elles ne le seront ce soir que par intermittence, subtilement, efficacement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

dimanche, 31 août 2008

Jofroi et Michel Bühler chantent Monument aux oiseaux de François Béranger

Extrait du spectacle "Laissez-vous Béranger" enregistré le 15 mars 2008 à la mjc de Venelles
4 artistes (Jofroi, Michel Bülher, Thomas Pitiot et Marie tout court) rendent hommage à François Béranger au travers de ce spectacle.
Production : les productions du soleil
Réalisation vidéo : Eric Vieu