Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 septembre 2021

Charles Trenet's "Que reste-t-il de nos amours?" by Pomplamoose.

lundi, 16 août 2021

Le meilleur des chansons confinées - Mister Mat - Au Grand Café (Charles Trenet Cover)

mardi, 08 juin 2021

A la radio - France Info - "Trenet, le revenant" : un hommage rock 'n roll et poétique au "Fou chantant" disparu il y a vingt ans

Charles Trenet est à l'honneur d'un spectacle audacieux, à la fois déjanté et plein d'humanité, coécrit et interprété par Serge Hureau, directeur du Hall de la chanson à Paris. Une production également destinée à défendre l'image du "Fou chantant", injustement ternie par de vieilles rumeurs tenaces.

Jusqu'au 20 juin 2021 à Paris, le Hall de la chanson célèbre la mémoire de Charles Trenet, disparu il y a vingt ans, avec l'hommage musical Trenet, le revenant. Un spectacle onirique plein d'humour, de dérision et de poésie, monté avec deux chanteurs et trois instrumentistes, et où l'on redécouvre des perles - souvent méconnues - du répertoire du "Fou chantant" reprises dans des esthétiques diverses : chanson, rock, jazz, slam...

Lire la suite
________________________
________________________

dimanche, 30 mai 2021

Dalida "La mer" (INA, 1976)

dimanche, 27 mai 2018

Marcel AMONT "Le grand café"

dimanche, 31 décembre 2017

Dalida "La mer" (INA, 1976)

samedi, 30 décembre 2017

Dalida et Charles Trenet "Que reste-t-il de nos amours?" (INA, 1972)

lundi, 08 mai 2017

Dalida et Charles Trenet "Que reste-t-il de nos amours?" (INA, 1972)

mercredi, 17 août 2016

Cinq colonnes à la une - Ce soir à l'Etoile : Charles Trenet (INA, 1961)

Charles Trenet fait sa rentrée à l'Étoile après trois ans d'absence. Pour les spectateurs présents dans la salle et pour les téléspectateurs de "Cinq colonnes à la une", il chante : "Dis-moi quel est ton nom".

dimanche, 23 août 2015

C'est l'été : revue de presse en vacances !

Les vidéos de l'été : toute la fin de semaine en vidéo avec les spectacles d'A Thou Bout d'Chant, souvenirs de la belle programmation de Marc David et Frédérique Gagnol.... et la revue de presse et du web reprendra réellement à partir du 24 août.

Hexagone : Changement de direction chez A Thou Bout d’Chant

A Thou Bout d’Chant est la salle emblématique de la chanson française à Lyon et en Rhône-Alpes. Une salle qui a vu les premiers pas de Carmen Maria Vega, Buridane, Frédéric Bobin et de tant d’autres jeunes artistes de la scène lyonnaise. L’actuelle direction, Frédérique Gagnol et Marc David, a décidé de tirer sa révérence après 14 ans d’exercice. Hexagone les a rencontrés avant l’annonce officielle de ce retrait. L’occasion de leur poser quelques questions. A eux ainsi qu’aux repreneurs, Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay.

Ulele - A Thou Bout d'Chant : la reprise Une nouvelle équipe à la tête de la salle chanson lyonnaise!

Au 2 rue de Thou, en bas des pentes de la Croix-Rousse, la salle de spectacle A Thou Bout d’Chant soutient, depuis 14 ans, la chanson française à Lyon, sous sa voûte en pierre typique. Une drôle d’idée quand on sait qu’à l’époque de la création de la salle, et aujourd’hui encore, la tendance était beaucoup plus à la langue des Beatles qu'à celle des Innocents. Au fil des années, la salle s’est fait un nom autant au niveau local que national en découvrant et faisant émerger de nombreux artistes comme Carmen Maria Vega, Amélie-les-crayons ou Buridane (et certains hommes aussi, quand même).

Hexagone - Guillaume Lloret raconte Agend’Arts, une salle de quartier pour les artistes lyonnais

Il y a à Lyon deux salles de spectacles où il est possible d’écouter 2 ou 3 fois par semaine de la belle chanson française. J’ai déjà parlé ici d’A Thou Bout d’Chant qu’une nouvelle équipe est en train de prendre en main. La seconde salle est Agend’Arts, dont on va parler longuement avec Guillaume Lloret qui en est le responsable. Cet entretien est l’occasion de découvrir l’histoire de cette salle que rien ne prédestinait à devenir un rendez-vous de qualité pour les amateurs de chanson. Salle devenue le centre d’un réseau de quartier, en l’occurrence la Croix-Rousse, où la densité d’artistes est particulièrement élevée.