Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Alain Souchon "L'Autorail" (1978) | Page d'accueil | La chanson du jour : Loïc Lantoine, Je ferme »

jeudi, 15 août 2013

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 aoüt

L'album de la semaine - Delphine Coutant : Parades nuptiales

Le clip de la semaine : Kent "Notre amour"
___________________________________________ 

15 août

Nos Enchanteurs - Laurent Berger, entre peinture et cinéma

« Aller voir / Juste en bas de chez soi / Il suffit d’une fois / Pour que son regard change / Aller voir / Sur le trottoir d’en face / Là où la vie se passe / Et se fait plus étrange… »

Le sablier de Laurent Berger est large qui laisse filer le temps et maintient, fébrile mais pas plus pressée que ça, notre attente. Ça fait bien longtemps que toutes ou partie de ces nouvelles chansons ont été rodées sur scène. Vient un jour le moment de les consigner sur disque, de s’enfermer comme en conclave, en maternité, et d’accoucher de l’opus, distingué comme d’habitude, raffiné. Epuré, en un précieux piano-voix, tête à tête partagé avec Nathalie Fortin.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Cabadzi : de l’oxygène dans les méninges

Cabadzi a réveillé Concèze, qui dormait paisiblement depuis la dixième édition de ‘Découvrir’ en Août dernier. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont venus les aficionados des mots, de la musique et des surprises, pour être dérangés. Ça tombe bien, voilà quatre artistes qui ne donnent pas dans le convenu de la chanson, ça non, ça dépote plutôt, ça explose de toutes part et ça ne s’arrête jamais : « Casse-toi Michel » (Drucker), et d’ailleurs « à quoi ça servirait / d’écrire des paroles creuses / y’a bien assez de médias / de politiques / et de belles-mères pour ça ? »

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : des vers dans la framboise !

Etrange festival que celui-ci. Qui se passe au pays des framboises (c’en est la Capitale !) et des pommes, à mille lieux de tout, dans son coin de Corrèze. C’est un festival entièrement gratuit, qui alterne sur la même scène des poètes venus déclamer leurs vers et des artistes venus chanter les leurs. Des chanteurs parfois aux antipodes les uns des autres, mais étrangement tout ici fait sens.

Mathias Vincenot, poète et organisateur parisien des soirées de la Sorbonne, co-créateur du Prix Georges-Moustaki, tient ses quartiers d’été ici, retrouvant ses origines. Quitte à faire, il organise aussi ce festival qui nous invite à « DécOuvrir » comme il se nomme. 

Nos Enchanteurs - Jofroi : un gros livre comme un journal intime

« C’est un petit, petit pays, pays caché / Dans la bruyère et les rochers / Un coin perdu et suspendu comme un secret / Entre garrigues et forêts / Des entrelacs de murs de pierres, un cul de sac / Où j’ai posé mon sac / Cabiac sur terre… »

21 x 21 cm, dos carré collé, mise en page impeccable, jolie iconographie, pas loin du kilogramme… rien à redire sur cet estimable livre qui fait retour sur un parcours de vie, celle du chanteur Jofroi.

13 et 14 août

Les mélodies de Sophie - Lynda Lemay en "lettres rouges"

Parmi les artistes qui nous parviennent du Québec, j’aurais pu choisir Gilles Vignault, le plus littéraire, ou Robert Charlebois, le plus populaire, ou encore Alexandre Poulain, le plus méconnu. J’ai choisi Lynda Lemay en sachant que ça allait barder dans le clan des puristes de la chanson qui attendent du Jean-Louis Murat ou du Dominique A.

9, 10, 11 et 12 août 

Nos Enchanteurs - Antraigues : Natacha Ezdra entre en résonance

C’est sur une place d’Antraigues comble que Natacha Ezdra présente en avant-première son tout nouveau spectacle en hommage à Jean Ferrat : « Ferrat au C(h)oeur ». Un cédé va sortir fin novembre, nous dit-on, disque de partage dont les invités sont tous présents en cette nuit des étoiles : la chorale Résonnances d’Aubenas, Serge Utgé-Royo, Véronique Estel, Annick Cisaruk et ce cher Jacques Boyer, papa de Natacha, fidèle ami de Ferrat et maitre de cérémonie pour l’occasion.

Les mélodies de Sophie - Les "nuits parisiennes" de Louise Attaque

N’est-ce par regrettable que les membres de Louise Attaque ne se soient pas entendus plus longtemps que sur deux albums et les tournées qui allaient avec ? Quelle agréable surprise que l’arrivée de ce groupe en 1997 ! Il émanait de son premier album ("Louise Attaque"), un son nouveau, une autre manière de faire du rock, tout était original, jusqu’aux textes, jusqu’à la manière qu’avait le rouquin Gaëtan Roussel de les scander.

Du caf'conc' à la rive gauche : Chanteurs de charme : Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Le problème avec une série d’émission qui couvre près d’un siècle de chanson, c’est que l’on ne peut pas parler de tout le monde ni consacrer une émission à toutes les salles...

Mais aujourd’hui pour le prix d’une, je vous propose de passer cette demi-heure avec non pas un, ni deux mais trois chanteurs !
Leur point commun ? Ce sont des chanteurs de charme qui ont connu un grand succès dans les années 50. On part du Caf’ Con’ à la rive gauche avec Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Du caf'conc' à la rive gauche - Montand

Hier nous avons passé notre demi-heure quotidienne avec Edith Piaf. Je vous propose aujourd'hui de consacrer toute cette émission à un homme qu'elle a aimé un temps, qu’elle a aidé à percer à Paris, et qui est devenu après la guerre une immense vedette, un chanteur éblouissant et un comédien qui crève l'écran. Aujourd'hui Du Caf’Conc’ à la rive gauche avec Yves Montand, ses débuts, son ascension.

Les mélodies de Sophie - Grand Corps Malade : "Midi 20"

C’était en 2006, comme si c’était hier. On me prévient : un événement va se produire sur la scène musicale. J’y crois moyennement, j’en ai vu d’autres. L’événement en question porte un nom, pardon un blaze : il s’appelle Grand Corps Malade. Ah ouais ?

Les mélodies de Sophie - Renaud : "Putain de camion"

1988, la grande époque de Renaud, quand sa violence n’était pas du marketing, quand son engagement était une réalité, sa tendresse infinie. L’époque où Renaud se tenait debout et fier de l’être. Si je n’ai pas toujours été tendre avec lui, c’est que je suis arrivée dans son répertoire trop récemment, dans ce qu’il appelle ses années "Renard", les plus touchantes pour certains, les moins brillantes à mon goût.

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Miravette plein les mirettes

Son metteur en scène de mari, Pierre Margot, est dans la salle. Ça fait longtemps qu’il n’a pas vu ce Cucul. Culcul… mais pas que. Car l’ex-pianiste devenue foldingue de la scène est capable de bien pire. Et surtout le prouve en un spectacle radieux et jouissif, contagieux. C’est d’autant plus vrai que nous ne sommes pas dans les ors des théâtres parisiens, devant un parterre de vip, le gotha mondain des cultureux de Saint-Germain. Ici, c’est Aizac, petit festival sympa, salle communale rustique décorée d’affiches de ses collègues de chanson, toutes posées de guingois. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Bobin, folk-singer de chez nous

C’est un folk-song à la française qui lui valut il y a quelques jours l’insigne honneur d’être sacré du prix Marc-Robine. Le prix Bobine pour le Robin…

Frédéric Bobin a quatre albums à son actif mais n’en compte plus que deux dans sa bio officielle. Il a raison. Il est vraiment né avec ceSingapour qui restera dans l’Histoire tant de la chanson que des dégâts du libéralisme. 

Les mélodies de Sophie - Chanson - Camille, "le fil" et la perle

Elle a tellement été couverte d’éloges depuis ses débuts qu’il semble superflu d’en rajouter. A son apparition sur la scène française, Camille n’a pas immédiatement été perçue comme une petite révolution. Il a fallu attendre 2005 et "Le fil" pour classer son auteur, semble-t-il définitivement, du côté des talentueux, des inspirés, des premiers de la classe

Du caf'conc' à la rive gauche - Piaf

Avant et pendant la seconde guerre mondiale un piaf a pris son envol pour arriver après guerre au plus haut.

Sa voix est reconnaissable entre toute, envoutante, émouvante. Sa vie est un mélange de conte de fée et de drames. Pour nos voisins, elle est la France, elle est Paris, elle est à elle seule la chanson française.  La Vie en rose; Non, je ne regrette rien; Hymne à l'amour; Mon légionnaire; La Foule; Milord; Mon Dieu ou encore L'Accordéoniste.On a tous une de ces chansons dans le cœur. Aujourd'hui, même s'il nous faudrait des heures entières pour retracer toute sa carrière, nous passerons cette demi-heure en compagnie d'Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - L’impromptu enchanteur du duo Soham

6 Août 2013, Salle de fêtes de Belvis (11)

Quand la vie se décide à vous faire un clin d’œil, un cadeau éphémère et d’autant plus précieux, quand il vous vient l’envie de suspendre le cours du temps, on  s’empresse de partager avec les amis. Et tant pis si un lyrisme démodé l’emporte ! Voici…

Nos Enchanteurs - Pèlerinage à Antraigues

Je suis content, depuis le temps que je la voulais, cette boule que quand tu la secoues il neige, avec Ferrat sur sa montagne-qu’elle-est-belle. Y’avait d’autres modèles aussi, dont un bizarre : la nuit, que quand tu la secoues y’a du brouillard. Et puis une boule Leprest, tu la secoues et il pleut sur la mer. Mais ça sert à rien… De toutes façons, même mort ici, l’Allain se vend mal : il tient pas la corde. Donc j’ai acheté ça, et deux assiettes avec le Jean en plein milieu et une autre où on le voit jouer à la pétanque sur la place, une place qu’on devrait inscrire au patrimoine de l’humanité c’est sûr. Que fait-donc l’Unesco ? Tout se visite ici. Le cimetière bien sûr où on s’y fait prendre en photo. Même le stade de foot, là où Drucker a posé son hélico, le jour des obsèques nationales sur France3.
__________________________________________________
__________________________________________________ 

00:00 Publié dans | Lien permanent