Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 14 novembre 2013

L'actualité de la chanson française du 12 au 14 novembre (mise à jour)

Pour cause de voyage en terres lointaines l'actualité de la chanson française reprendra le 7 décembre 2013. Dans l'intervalle le blog se poursuit avec :
- chaque jour un retour en arrière sur une sélection de quelques uns des meilleurs albums de 2013
- quelques concerts en version intégrale
- un parcours dans les archives de l'INA à la recherche d'Edith Piaf, Juliette Greco, Denise Glaser, Jean-Christophe Averty et quelques autres
- des vidéos toutes récentes des dernières Rencontres d'Astaffort mais également quelques vidéos d'Yves Jamait et de Delphine Coutant
__________________________________________________________________________

Les clips de la semaine : Etienne Daho, La Peau Dure et Louis Chedid, Scoop

L'album de la semaine - Louis Chedid : Deux fois l'infini

A la une :

Télérama - Etienne Daho : “Le mot ‘destin’ me taraude” 

Son nouvel album parle de l'innocence retrouvée. Etienne Daho, revenu de l'enfer en cet automne 2013 est l'invité de “Télérama”. Extraits de l'entretien.

15 novembre

Télérama - Da Siva, Villa Rosa

Il continue de creuser, en l'élargissant, le sillon de ses précédents albums : celui d'une pop-rock mélodique et radiophonique. Plus qu'avant, Da Silva s'aventure même sur des rythmes dansants, vaguement disco (Gin fizz), loin de ses premiers pas qui l'attiraient vers le punk. Et en dépit d'une voix pointue il use de moments parlés pour tenter d'imposer des narrations, ou de brosser d'énigmatiques portraits (Un jour peut-être). Tout est bien ficelé et parfaitement maîtrisé 

Nos Enchanteurs - Poignot, qui tient et prend la route

Parfois de bonnes fées se penchent sur le berceau d’un chanteur. Là elles se nomment Yves Jamait et Hubert-Félix Thiéfaine, ce qui n’est pas rien. Le nouveau-né n’est d’ailleurs pas de la dernière pluie : mieux vaut tard que jamais. Dans les années quatre-vingt, Jean-Marc Poignot délaisse la guitare classique pour monter son premier groupe de rock. 

Nos Enchanteurs - Jules, sale gosse (et fier de l’être)

La chanson possède son Jules et, sans tout à fait la posséder, Jules en connait rayon chanson, par les disques qu’il écoutait tout jeune comme par ses collaborations (on lira sur son site sa façon tout à fait particulière et drôle de s’auto-biographer), par sa propre production désormais. Jules en est à son troisième album, les précédents étaient sortis chez Irfan, le label des Ogres de Barback, une référence.

France Inter - Craonne, sa chanson, ses mutins

Aujourd'hui nous retournons à Craonne, théâtre d’une des plus sanglantes batailles de la Grande Guerre. De cette boucherie, 155 000 Français morts en dix jours, naîtront les mutineries de 1917 et aussi la célèbre chanson de Craonne.

Avec Noël Genteur, maire de Craonne, et Yves Fohlen, guide-conférencier à la Caverne du Dragon.

Une nouvelle diffusion d'un reportage de Daniel Mermet (du 7 novembre 1997), préparé avec l'aide de Raïssa Blankoff.

14 novembre

Nos Enchanteurs - Erwens, Eponyme

Artisan discret dans son Languedoc, plus soucieux de bien faire que de faire davantage, il prend le temps de produire ses chansons. Voilà déjà presque vingt ans qu’il enregistrait son premier CD, Vol de Nuit, sous son vrai nom, Renaud Jeune.  Quelques singles de deux ou quatre titres de temps en temps, puis un autre album en 2010, Contes à Rebours constituent une discographie assez sobre pour un artiste qui multiplie les scènes de façon variée : comédies musicales, spectacles pour enfants et autres prestations seul ou accompagné. En effet, on le retrouve avec  Alexandre Karsenti dans les Tristes Sires, duo musical comique et dans Callipyge, un groupe qui reprend avec une joviale énergie les chansons de Brassens.

Nos Enchanteurs - Gilbert Laffaille, anthologique !

Gilbert Laffaille, 7 novembre 2013, L’Esprit frappeur à Lutry,

Son précédent disque studio remontait à il y a quatorze ans, et durant quelques temps, hasard ou avanie, il n’eut plus aucun album disponible à la vente, au sortir de ses concerts. Tant qu’il enregistra, en 2010, un « en public » à L’Esprit frappeur, à Lutry, pour palier à l’insolite et fâcheuse situation.

France Info y était  1913 en chansons | La guerre n'aura pas lieu, la France l'a déjà remportée

Chaque jeudi, découvrez une chanson de la Grande Guerre dans le cadre du projet Facebook "14-18 : France Info y était". Cette semaine, "En avant les p'tits gars" par le chansonnier Fragson.

13 novembre

Yvelines Radio - Une heure avec Georges Chelon

François Joyeux reçoit cette semaine dans " une Heure Avec..." le chanteur Georges Chelon à l'occasion de la sortie de son nouvel album " Gorges Chelon Chante Brassens" - François JOYEUX (Yvelines Radio).

Nos Enchanteurs - Pierrick Vivares, les bobos de la vraie vie

Pierrick Vivares, 8 novembre 2013, L’Esprit frappeur à Lutry,

 Y’a du titi parisien, du Gabin en lui – façon Le jour se lève -, et ce n’est sans doute pas dû qu’à sa casquette dont il ne se sépare jamais. Un jeune homme, style populaire et lettré à la fois, à la voix étonnement mûre qui vous saisit dès la première chanson. Le voici ce soir pour la seconde fois en concert à l’étranger. Oh, pas bien loin : à l’Esprit frappeur, à Lutry, Suisse. Où, vu l’accueil, on devine sans mal qu’il reviendra.

Toulouseblog - Interview - Loïc Lantoine, un orfèvre des mots à Toulouse

Loïc Lantoine sera sur la scène de la Dynamo de Toulouse ce mardi. Rencontre avec cet OVNI de la chanson française avant sa date toulousaine.
 
Loïc Lantoine est un ovni dans le paysage de la chanson française qui proclame à qui veut l’entendre qu’il fait de la chanson pas chantée. Alors, si l'on veut le classer, posons le diseur, ou plutôt slameur, lui qui est accompagné sur scène de François Pierron, compositeur et contrebassiste, arc-bouté sur des textes faits de sombres pensées et de tendre humanité. Rencontre avec Loïc Lantoine avant son passage toulousain.

 
Quand mademoiselle Clémentine reçoit dans son salon, elle sait composer un bouquet d’invités du meilleur cru, coloré, savoureux, spirituel. Un festival de fines plumes à l’écriture affinée, qu’aurait fort goûtée ce cher abbé Gabriel-Charles de Lattaignant, qui savait si bien disserter sur le mot et la chose. Mon révérend, je crains que vous n’ayez trop pratiqué les deux, car il y avait beaucoup de vos descendants, disciples ou héritiers à l’Européen ce 11 novembre 2013 pour un défilé de poètes de haute lignée.

 
Lorsque l’on admire une sculpture de la Grèce antique, on oublie souvent l’aspect qu’elle avait réellement, à l’époque: richement colorée, et non pas pâle et immaculée comme on la voit aujourd’hui dans un musée. Nous en déduisons une image beaucoup plus abstraite que celle qu’elle avait réellement. Le même discours peut être appliqué à la production poétique et littéraire de la Grèce antique, dont nous admirons les textes. Parce qu’en réalité, il nous manque quelque chose d’essentiel: leur musique.

La Croix - 1914-1918, les chansons d’une Grande Guerre

Au cours des quatre années de conflit, les chansons ont été très présentes aussi bien sur le front qu’à l’arrière.

Faire Face - Accessibilité : une chanson et un clip satiriques sur les places réservées

Il menace une conductrice se garant sur une place réservée, la nargue en avançant plus vite qu’elle dans les rayons d’un supermarché, empêche avec délectation des enfants de monter dans un ascenseur de centre commercial... Voilà un personnage de handicapé en fauteuil roulant des plus antipathiques ! La chanson "C’est ma place" ose l’inversion des rôles. À découvrir sur le tout récent album "L’amour vache" d’Anna C et Barbiche, duo de chanson française caustique de Nancy, elle a été co-écrite avec les Rim’ailleurs, autre duo nancéen, dans un registre plus poétique. 

Le Nouvel Obs - Françoise Hardy : "La première fois que j'ai vu Michel Berger..." Par Sophie Delassein

Il y a 40 ans, la chanteuse sortait "Message personnel", un album important dans sa carrière et dans sa vie privée. Il est réédité aujourd'hui. Entretien.

12 novembre

Mais qu'est ce qu'on nous chnate ? Entre Murat et Muray

Pour son cinquième disque, le chanteur Bertrand Louis, qui était jusqu'ici son propre auteur-compositeur, s'est trouvé avec Philippe Muray (1945-2006) un parolier sur-mesure. La douzaine de poèmes extraits du recueil «Minimum respect» paru en 2003 épousent avec cohérence l'univers houellebéquien qu'explore le chanteur depuis 2001 et son minitube À trente ansÀ trente ans / Laisse-moi te décrire toi qui te parisianises / À trente ans / Comme la vie te matérialise / Appartement...»).

Chansons que tout cela - Jean-Jacques Nyssen, figures de Rappel

J’ai la mémoire qui flanche… mais je me souviens qu’il chante, joue, raconte, se démultiplie, i-machine, délire, fait rire, émeut... sur le fil d’une espèce de nonsense à l’anglaise voire à la liégeoise. Après l’hommage au Belge mythique Chris Conty, auquel il a consacré spectacles, "docu" et conférences, Jean-Jacques Nyssen présente Rappel dès le mercredi 13 novembre* à l’Espace Christian Dente (ACP La Manufacture Chanson, 124 avenue de La République, 75011 Paris – Tél. 01 43 58 19 94).

Nos Enchanteurs - Madeleine Besson « the walker »

Elle est de la branche qui jazze comme au temps du vieux quartier de la New Orleans quand Buddy Bolden, Armstrong Bechet, envoyaient des notes vertigineuses traverser les bayous et résonner jusqu’au vieux monde. Madeleine Besson est dans la descendance des grandes voix qui rockent et swinguent avec du coffre et du tempérament, on mollit pas en langueurs chamallow, c’est du blues rock plutôt tabasco et cocktail bien frappé, génération Peggy Lee, fever et feeling  Ou Janis Joplin, en Mercedes Benz.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Double B(etsch)

«Je suis cette voix qu'on n'entend pas / Je suis une ombre dans la pénombre / Je suis une bombe qui n'éclate pas» (Dieu seul me voit). Dans la famille des B/B/ de la chanson française, on connaît Bruno Bénabar (le babillard), Bertrand Belin (le bélinographe), Benjamin Biolay (le bien-disant) et Bertrand Burgalat (le bizarre). Le plus brillant restant pour beaucoup le méconnu Bertrand Betsch. Qui n'en demeure pas moins leur éclaireur puisqu'il fut le premier à sortir en 1997 un CD désormais guetté par les collectionneurs, LA SOUPE À LA GRIMACE.

Nos Enchanteurs - Gabriel Saglio and Co au Café de la Danse

La découverte du nouvel album de Gabriel Saglio et les Vieilles Pies, avait suscité cette présentation :

C’est la kermesse musicale d’un monde à venir, un monde qui se serait construit avec la puissance de l’espoir , avec ce rêve fou d’être le constructeur d’un vivant édifice, d’un monde immense où l’homme serait un ami, un de ces mondes où l’étranger est un ami qu’on ne connait pas encore. Et ça danse dans un carrousel bigarré, dans une feria flamboyante où le fatalisme souriant de l’Orient croise la clarinette rieuse de la musique klezmer, celle qui brode des fantaisies narquoises sur fond de spleen slave. ..

Le Figaro - Louis Chedid, à l'infini et au-delà

LE LIVE - Quarante ans de carrière et toujours cette énergie positive qui pousse le chanteur à sortir un seizième album studio, Deux fois l'infini, et une intégrale de toutes ses productions

Le Figaro - Louis Chedid s'offre un Scoop

EXCLUSIF - Le musicien français vient de dévoiler le clip de son single Scoop, issu de son seizième album Deux fois l'infini, attendu le 4 novembre 2013. Le Figaro vous propose de découvrir cette vidéo en avant-première.

Nos Enchanteurs - Murat muré en son art

Jean-Louis Murat, 7 novembre 2013, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

Un grand écran en trois parties délimitant la scène comme un paravent. Deux hommes. Un batteur fort bien pourvu en percussions ; un chanteur, lunettes noires et art abscons. Une chanson une vidéo, comme autant de clips. Il neige dans la chanson qu’il neige sur écran ; on semble causer des morts de la der des ders qu’on projette des noms, qualités et dates gravées dans la pierre tombale.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Un-deux-trois Laffaille

Gilbert Laffaille, avec deux f. De ces auteurs-compositeurs capables de fabriquer des chansons aussi rondes, poétiques, fraîches et surprenantes qu'une goutte de pluie qui vous tombe sur le front en plein soleil. Dont les mots, à nu, supportent sans peine l'épreuve de la lecture. La plupart des chansons de sa dizaine d'albums (LE PRÉSIDENT ET L'ÉLÉPHANT, son premier 33 tours, est sorti en 1977) furent éditées par le fort regretté Christian Pirot dans deux recueils, «La ballade des pendules» (1994) et «La tête ailleurs» (2001), préfacés par Claude Duneton et Philippe Delerm.

Nos Enchanteurs - Yvan Marc, entre amours et révoltes

Yvan Marc, 7 novembre 2013, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

Une soirée très auvergnate partagée entre Jean-Louis Murat (lire précédente chronique) et Yvan Marc. Manifestement, l’intérêt était ce soir-là en première partie, par ce chanteur de Haute-Loire qui fut un temps de l’école de Montbrison (Mickeyville) et s’en démarque chaque jour plus encore. On a beaucoup apprécié son dernier album, La Cerise : en voici (certes ici tronquée pour cause de première partie au timing serré) la concrétisation en scène. Pas mal !

_______________________________________________
_______________________________________________

dimanche, 13 octobre 2013

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 octobre (mise à jour)

Les vidéos du diamnche : Bob Solo et Nicolas Bacchus qui chantent cette semaine à Lyon (A Thou Bout d'chant)

L'album de la fin de semaine - Soan : Sens interdits

Le clip de la fin de semaine : Helena Noguerra - Tom

L'album de la semaine - Guillaume Barraband : L'epopée rustre

Le clip de la semaine : Enzo Enzo - Ils S'Adorent
___________________________

A la une :

Nos Enchanteurs - La Jubilation de Rémo Gary

C’est dans ses terres que l’ami Gary fête aujourd’hui, dimanche 13 octobre, sa « Jubilation ». Jubilation ? Au sens de jubilé, d’anniversaire, oui : ce sont ses soixante balais. Des balais, des bâtons, des berges, des carats, des longes et des piges, des pigettes et des plombes tant Rémo Gary jongle depuis toujours avec les mots, les fouillent et trifouillent, les fait suer et cracher, les accouplent parfois en de drôles de combinaisons qui accouchent de nouvelles propositions.

Bien reçu, merci : Jacques Brel, Les 50 plus belles chansons, Barclay, Septembre 2013

12 et 13 octobre

Nos Enchanteurs - Agnès Bihl, la trente-septième heure

Çà débute par un grand plaisir (La sieste crapuleuse) et s’achève par un autre (La manif) même si le repos de la guerrière devrait logiquement venir après l’effort… Qu’importe, Agnès Bihl fait relevé d’émotions fortes d’une journée type (on ne sait par contre si elle manifeste chaque jour…), une journée de 36 heures de la vie d’une femme (parce que 24 c’est pas assez).

 
On peut prendre ce spectacle pour un hommage : c’en est un, qui plus est fameux. On peut aussi dire que c’est un salut, une caresse, une tendresse, la présence d’un ami. Une évidence. A l’heure où on célèbre à qui mieux mieux l’Edith Piaf, le Brel, le Trenet, le Ferré, convoquant à outrance les médias, on sait aussi, plus discrètement, dire un bonjour à l’Allain, le Leprest. Un tout jeune défunt – deux ans c’est rien –, un bleu, qui doit faire le timide là-haut avec ses illustres ainés, à leur raconter Mont-Saint-Aignan, à chercher partout le copain de son père, Gagarine et Saint-Max.

RFI, Bertrand Dicale - Soan, la preuve de vérité, Nouvel album, Sens interdits

Sens interdits, le troisième album de Soan, ancien gagnant de l'émission de téléréalité Nouvelle Star, confirme le talent singulier d’un chanteur qui avait suscité beaucoup de doutes à ses débuts.

Imaginerait-on le répertoire d'Edith Piaf sans "Non, je ne regrette rien" ? Et pourtant, la chanteuse a bien failli passer à côté cette chanson.

Automne 1960. Après une année très difficile, de nombreux problèmes de santé, plusieurs opérations chirurgicales, Edith Piaf vient de subir une rechute. À quarante-quatre ans, elle a le corps d’une vielle femme. A Paris, Charles Dumont compose. Il a donné l'une de ses musiques à Michel Vaucaire (le mari de Cora) qui a écrit un texte testamentaire qu'il a baptisé Non, je ne regrette rien. "C'est une chanson pour Piaf" affirme-t-il à Dumont. Ce dernier n'aime pas Piaf. Elle l'a humilié publiquement : "C'est juste un petit chansonnier"...

RFI - Vu d'ailleurs Octobre 2013, Piaf, 50 ans déjà

C’est l’année Piaf. Pour commémorer le cinquantenaire de la mort de la chanteuse, les hommages se multiplient. Direction les Etats-Unis, où les célébrations viennent d’être lancées en fanfare !

Le blog de Fred Hidalgo - Jacques Brel, 35 ans Suivre l’étoile…     

Il y a trente-cinq ans, jour pour jour, disparaissait Jacques Brel. Ce « petit matin » du lundi 9 octobre 1978, chambre 305 de l’hôpital franco-musulman de Bobigny, il était exactement 4 h 10 – comme dans la chanson de Thiéfaine... Son ami et ancien imprésario Charley Marouani parti à 2 h, seule sa compagne Maddly Bamy restait à son chevet
 
11 octobre

 
Réflexion faite, parler de chansons n’est pas une chose facile, peut-être pour la simple raison qu’elles ne sont pas faites pour ça, et que les écouter suffit sans doute à leur bonheur et au nôtre.
Mais la véritable raison se trouve plus sûrement dans le rapport affectif que nous entretenons avec certaines d’entre elles, surtout celles qui nous ont enthousiasmés pendant notre jeunesse. On dirait que ces chansons-là et leurs auteurs accompagnent notre vie, elles font partie de notre paysage affectif.

 
Je n’ai jamais vu Chantal Bou-Hanna. Pas même en photo. Mais je fréquente ses images.
Je ne l’ai jamais vue, alors, je l’imagine dans la salle d’attente de la gare de Nantes, sa ville d’attache, devant une mousse au chocolat, guettant la mise à quai de son train pour la capitale.
Car le TGV a été inventé pour cette France-trotteuse (d’accord, ça sonne bizarre ; mais, vous diriez comment, vous, pour une globe-trotteuse qui rebondit entre les quatre coins de l’Hexagone ?) de la chanson.
 
par Jacques Legrand,
Délinquante, 5 octobre 2013, brasserie Le Vendôme à Montceau-les-Mines,

Censé faire la part belle au piano du pauvre, le piano à bretelles, le festival TSB (Tango, Swing, Bretelles) de Montceau-les-Mines ouvre aussi largement ses portes à la chanson qui chante en frenchies.

 
Il y a exactement 50 ans, le 10 octobre 1963, Edith Piaf s'éteignait à seulement 47 ans. Au cours de cette vie hors du commun, la Môme est passée des pavés de Belleville aux sommets de la chanson, devenant une icône de la chanson française dans le monde entier.


Cette semaine, Philippe Labro raconte ses rencontres avec les deux immenses artistes français qui sont morts il y a 50 ans aujourd'hui.

 
"La vie en rose", chantait-elle. Le 10 octobre 1963, la voix d'Edith Piaf s'éteignait à 47 ans, au terme d'une existence hors du commun. 50 ans après, la "Môme" reste "LA" chanteuse française de référence à l'aura inégalée.

10 octobre

L'Express - Ecoutez Fast Food, deuxième extrait de l'album posthume de Guillaume Depardieu

Un nouveau titre de l'album Post Mortem a été mis en ligne ce mercredi sur le site guillaume-depardieu.fr

Nos Enchanteurs - Le douaisien Jean-Claude Darnal chanté dans sa ville

Les hommages sont toujours émouvants. Ils nous remettent en mémoire des chansons anciennes, ils cultivent une certaine nostalgie et – quand ils ne sont pas trahisons – nous rappellent l’artiste commémoré pour lequel on avait souvent plus que de l’admiration. Cependant, il est des lieux où les hommages sont encore plus poignants… Ce fut le cas à Douai, ville natale de Jean-Claude Darnal, où était donné lundi 7 octobre le spectacle musical « Tant mieux si la route est longue… » proposé par ses enfants Julie et Thomas Darnal entourés d’une belle troupe de musiciens et de chanteurs.

Nos Enchanteurs - Gilbert Laffaille, aujourd’hui comme hier un grand album

Premier opus en 1977, souvenez-vous du Président et l’éléphant, archéologique trace du giscardisme en Afrique : « Un bijou » pour Fred Hidalgo, « Un diamant ! » selon Bokassa !

Nous sommes en 2013 et, quatorze ans après La tête ailleurs, Gilbert Laffaille retrouve le chemin d’un studio pour une production originale

Nos Enchanteurs - Karpatt, pas prêt de se carapater

Karpatt, 4 octobre, l’Angora à Paris,

Six soirées bien pleines avec chaque jour un invité différent en première partie, c’est la fête à Karpatt. La Demoiselle Inconnue, Guyom Touseul, Lise Martin, Jérémie Bossone, Nicolas Joseph : que des chanteurs que l’on aime c’est un crève-coeur que de n’avoir pas pu être là tous les jours.

Vive la reprise 2013

Vive la Reprise : Lise Martin a remporté le Grand Prix du Centre de la chanson, le Prix du public, le Prix Chansons de parole (ex-æquo avec Garance) et le Prix Ecoutez Voir

Lise Martin est sur Noomizsur Facebook et sur le Web.

Nos Enchanteurs - « Vive la Reprise ! », une finale en demi-teinte

Paris, Maison de la poésie, lundi 7 0ctobre 2013

C’est indéniablement un bien bel endroit pour convier la chanson, ce quartier Beaubourg, cette petite impasse où se dressent quelques tables d’un bar à vin, face à une galerie de peinture, cette Maison de la Poésie avec sa salle circulaire et son promenoir… Le Centre de la Chanson a trouvé  là un écrin à la mesure de son tremplin et de l’éclairage ainsi mis sur la chanson d’aujourd’hui.

LE PALMARES DE VIVE LA REPRISE 2013
Grand prix : LISE MARTIN
ADAMI : STRANGE ENQUÊTE
SACEM & UNAC : GARANCE
Prix du public : Lise MARTIN
Programmation en 2014
Festival Chansons de Parole : GARANCE & Lise MARTIN
Manufacture Chanson : GARANCE
Le Mans Cité Chanson : SORIA
A Thou Bout d’Chant Lyon :  Guillaume BARRABAND
Le Bijou Toulouse : Guillaume BARRABAND
Ecoutez voir (Belgique) : Lise MARTIN
L’Esprit Frappeur (Suisse) : GARANCE
Chants de Gouttière (Chaumont) : Hélène PIRIS & SORIA – 1ère partie : FABULA
Edito Musiques : GARANCE
Festival Découvrir (Concèze) : GARANCE

Ecoutez Fast Food, deuxième extrait de l'album posthume de Guillaume Depardieu

Par LEXPRESS.fr, publié le09/10/2013 à  11:17

Un nouveau titre de l'album Post Mortem a été mis en ligne ce mercredi sur le site guillaume-depardieu.fr 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/ecoutez-fast-food-...

Ecoutez Fast Food, deuxième extrait de l'album posthume de Guillaume Depardieu

Par LEXPRESS.fr, publié le09/10/2013 à  11:17

Un nouveau titre de l'album Post Mortem a été mis en ligne ce mercredi sur le site guillaume-depardieu.fr 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/ecoutez-fast-food-...

9 octobre

RFI - Le retour des Innocents, Duo pop en concert

Presque quinze ans qu’on attendait ça… autant dire qu’on ne l’espérait plus. Il y a quelques mois, on pouvait lire dans les pages du quotidien Le Parisien la confirmation d’une rumeur à laquelle on ne croyait guère. Les Innocents – soit Jipé Nataf et Jean-Christophe Urbain, le duo créatif le plus talentueux que la chanson pop française des années 80 ait vu naître – y annonçaient un nouvel album "sur les rails". Finalement, à l’occasion du festival des Rendez-Vous de la Lune à Paris, les deux complices ont donné un concert ce 7 octobre, à la Cité Universitaire.

L'Indépendant - Fred Hidalgo sur les traces de Brel, l'aventurier

Fred Hidalgo, après plusieurs décennies à la tête de magazines sur la chanson francophone, profite de sa retraite en Roussillon pour raconter les dernières années de Jacques Brel, l'anonyme des îles Marquises. 

Pas évident d'écrire un livre sur un géant de la chanson comme Jacques Brel. Tout a été dit et Fred Hidalgo, créateur des magazines « Paroles et Musiques » et « Chorus » en sait quelque chose. Il a édité une des biographies les plus complètes, « Grand Jacques » de Marc Voline, sans compter les multiples dossiers dans ses magazines. Dans « Jacques Brel, l'aventure commence à l'aurore », Fred Hidalgo, qui n'a pas eu le bonheur de rencontrer l'artiste mort le 9 octobre 1978, apporte un éclairage nouveau sur les dernières années du chanteur du « Plat Pays » et des « Marquises ».

Libé - Cantat, emprisonné dans sa chanson

Guitare au genou, barbe blême, un type longtemps auréolé d’une gloire démente puis terrassé d’une réputation tueuse, débite une chanson triste assez splendide. Bertrand Cantat fut le romancero de Noir Désir. A Vilnius, il a battu à mort sa compagne Marie Trintignant. Condamné, il a purgé le temps prescrit. Libéré, il a vu sa femme Kristina Rady se suicider. Et les accusations de maltraitance ont repris du mordant.

France Inter - Revue de presse : Bruno Duvic invite Gaëtan Roussel

8 octobre

Le doigt dans l'oeil - On a les moyens de vous faire chanter

.... Quelques questions en passant, suite à quelques observations sur les dérives de ces concours qui ont pu être remarquées des dernières années dans les télés crochets

France Inter mardi 8 à 8h30 - Une revue de presse exceptionnelle avec Gaëtan Roussel

Le chanteur Gaëtan Roussel est l'invité de Bruno Duvic pour une revue de presse exceptionnelle. Il revient avec un nouvel album "Orpailleur" que l'on va beaucoup entendre cette saison. Il sera présent dans tous les programmes musicaux de la chaine. En prélude à son disque est sorti cet été "Éolienne" son premier single qui marque un tournant dans l'écriture de Gaëtan.

La Croix - Le Hall de la chanson célèbre Piaf et Cocteau

Ce nouveau lieu dévolu à la chanson de patrimoine présente en octobre plusieurs spectacles autour des deux artistes décédés il y a cinquante ans. À venir également, en novembre, une création autour de la chanson en 1914-1918

Finale du tremplin Vive la reprise, le Lundi 7 Octobre à 19h à la Maison de la Poésie. La soirée sera présentée par WALLY. L’audition des 7 finalistes sera suivie du concert du groupe JE RIGOLE, lauréat 2012, puis de la remise des prix. En Présence du Président du Jury, Monsieur Yves Jamait.

Vive la Reprise du Centre de la Chanson, en finale pour Paris : SORIA, GARANCE, LISE MARTIN

7 octobre

France Musique - Les greniers de la mémoire : Léo Ferré (1/2)

Premier volet consacré à un artiste qui restera comme l’un des plus grands chanteur-poète-compositeur du XXe siècle : Léo Ferré. Sa passion précoce pour la musique, ses débuts… l’artiste se raconte dans des extraits puisés dans les archives de la radio, et en chansons avec de nombreuses scènes inédites.

France Musique - Etonnez-moi Benoît : Hommage à Édith Piaf toujours présente dans les souvenirs et dans les coeurs, en cette année du 50e anniversaire ...
« Je n'ai pas honte de dire et redire merci à celle qui est, sans aucun doute, l'événement le plus important de ma vie. Je l'admire, je l'aime profondément, elle est plus qu'une interprète ou même qu'une artiste. C'est une créatrice. Elle avait la chanson qui coulait dans ses veines et ses chansons, comme nos chansons, sont toujours là pour témoigner d'un amour hors du commun, intense et platonique. Non,je ne regrette rien ! » Charles Dumont

Télérama - Les sonos tonnent #85 : Juliette et Thomas Fersen

Musiques | Ils ont l'un et l'autre contribué à façonner la chanson des vingt dernières années : Thomas Fersen et Juliette sortent chacun un nouvel album. Ils sont sur le grill des Sonos tonnent, notre club de critiques musicaux, qui réunit Sophie Delassein du “Nouvel Observateur”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti de “Télérama”.

Télérama - Nour (Lumière)

..... Mais Juliette Noureddine aime brouiller nos cartes : l'ultime titre, Nour(« lumière » en arabe, et partie de son nom), sonne comme un superbe adieu, qu'elle livre avec une subtilité, pour le coup, désarçonnante. C'est, ni plus ni moins, l'une des plus belles chansons qu'elle ait jamais écrites.
 
 
C’était il y a 3 ans, Jazz aux Puces, enfin Norig en direct… Depuis Le temps des gitans, les films de Kusturica, de Gatlif, les échos se multipliaient. Cette chanteuse qui incarne avec autant de sensibilité les états d’âme du peuple tzigane est en fait celte à demi catalane, et elle est entrée avec une aisance confondante dans ces chansons du folklore balkanique, roumaines, ou russes, ces musiques de toutes les douleurs qui dansent avec défi sur les désastres du monde.

_____________________________________________
_____________________________________________

samedi, 07 septembre 2013

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 septembre (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - La Jeanne

Le clip de la fin de semaine : I don't know why (La Jeanne)

Le clip de la semaine : Bernard Adamus, Brun (la couleur de l'amour) _____________________________

7 et 8 août

Agoravox - Chansons de la Douce France (1940-44) 

Les premiers artistes du music-hall à s'être amusés malgré l'occupation, ce fut le duo Charles et Johnny ("Charles", c'est Charles Trenet). Leur premier succès "Sur le Yang Tsé-Kiang", java chinoise évoque, en effet, sur un ton très badin l'occupation. Mais il s'agit de l'occupation de la Chine du Nord par le Japon en 1933. N'empêche. Puis vint l'occupation de la France par les Allemands. Là, au risque de décevoir le lecteur, il n'y eut ni vrais salauds ni héros parmi les artistes français de l'époque qui, comme le peuple dans son ensemble, cherchaient à survivre en se donnant du courage. Et comment se donne-t-on du courage ? En chantant ! Néanmoins, l'Histoire retient quelques cas assez troubles de sympathies de vedettes avec l'ennemi...

Nos Enchanteurs - Les funambules de la ritournelle

Ça commence avec un titre qui met le vert de l’envie à tous les plumitifs es-chanson, de plus le livre est de grande classe, sobre, élégant, indémodable, et en prime l’auteur est une des fines plumes de l’écriture contemporaine. Ces cent fous chantants réunis dans ce bel ouvrage de 615 pages, c’est la promesse de moments savoureux dans les paysages de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - JB Notché nous a encore scotchés…

JB Notché, 6 septembre 2013 au Purgatoire, Paris

… Et ce n’est pas un bon mot : ce chanteur-là, tout imprégné de poésie, de souffrance, incarne ses chansons avec une force irrésistible. C’est un jeune homme sauvage et raffiné, déjà une bête de scène qui philosophe. Attitude rock bien assurée, voix, puissante et passionnée. On sent qu’il est vrai et se donne sans retenue.

Nos Enchanteurs - Clémentine, interprète au si beau répertoire

Tant d’artistes autoproclamés s’autosatisfont de leur égo et de leur talent d’écriture parfois sans âme ni relief, d’une banalité affligeante, que de poser sur sa platine un tel disque est un bonheur, un vrai. A part collaborer sur deux titres, Clémentine n’écrit pas. Ne compose pas non plus. Elle se contente de se mettre en bouche des textes et notes d’autrui, de les magnifier.

France 24 - Cécile de France "sous le soleil exactement" au théâtre

Cécile de France délaisse les sunlights du cinéma pour chanter "Sous le soleil exactement" au théâtre, dans "Anna", pièce "musicale pop" tirée d'un téléfilm loufoque avec chansons de Serge Gainsbourg, où elle reprend le rôle d'Anna Karina.

Le Monde - L'autre champ de Vincent Delerm

Cinq ans que le chanteur au piano est resté loin des studios, le temps d'explorer d'autres pistes créatives. Après "Memory", spectacle mêlant théâtre, cinéma et chanson, Vincent Delerm expose son travail photographique au Centquatre, à Paris.

Le Soir - On connaît la chanson

Où sont les chansons grivoises d’antan ? Pas dans les hit-parades en tout cas. Snobées, décriées, les chansons paillardes gagneraient pourtant à être davantage reconnues, si pas chantées !

6 août

RFI - Au soleil de La Jeanne, Premier album, La Jeanne

L’histoire raconte que c’est en empruntant les planches du festival d’Avignon en 2007 que la comédienne Jane Bréduillard rencontra le musicien Robert Baccherini. Ainsi naquit La Jeanne, et avec elle, six ans après, leur premier album éponyme de chanson française aux couleurs du sud.

Télérama - “Taratata” va renaître sur le Web via vente-privée.com

L'information a été lancée hier par un journaliste de Puremédias sur son compte twitter, confirmée par le service communication de vente-privée.com que nous avons joint au téléphone ce jeudi 5 septembre 2013, sans toutefois donner plus de détails : oui, Jacques-Antoine Granjon, patron du site de déstockage et Nagui s'associent pour donner une nouvelle vie à l'émission musicale Taratata, dont l'arrêt avait été officialisé lors du dernier numéro, diffusé par France 2 le 13 juin dernier. Où ? Quand ? Comment ?

L’album posthume de Daniel Darc intitulé “Chapelle Sixteen” sortira le 30 septembre

Icône du rock, poète destroy, Daniel Darc nous a quitté en février dernier alors qu’il travaillait depuis plusieurs mois sur son nouvel album.
Ecrit et composé avec son acolyte Laurent Marimbert, Daniel avait enregistré les voix, choisi les chansons et baptisé l’album Chapelle Sixteen.

Agoravox - Chanson française : 1930-1939, ou l’insouciance aveugle

Après La chanson française à la Belle Époque (mai 2012) et Chanson française : de la Grande Guerre aux Années folles (novembre 2012), ce 3e volet, proposé sous la forme d’un florilège, est consacré à la décennie qui précède la 2e Guerre mondiale. Une décennie d’insouciance, malgré les conséquences de la « Grande dépression », malgré la montée des fascismes en Allemagne et en Italie...

Nos Enchanteurs - Eh, Farré !

C’est décidé, Jean-Paul Farré présente sa candidature à la première élection du Président de la chanson Poélitique. Si vous ne connaissez pas Jean-Paul Farré, essayons une tentative de description : on dirait que c’est un personnage échappé des contes et légendes de Grimm, une sorte de lutin géant, un magicien illuminé, inventeurs de prodiges, créateur en éruption permanente, en un mot, poète, qui voit plus haut que l’horizon, et qui se penche, enfin, sur le problème de la Res Publica, qui va pas fort soit dit en passant. D’où sa résolution de battre la campagne, électorale, sous la couleur du Mouvement Poélitique. Assez de balivernes rabâchées en style énarquo-ampoulé du prêt à chanter électoral, le tribun a plus ou moins révoqué les vieilles lunes, ni Marx ni Jésus, mais voici les évangiles de Ferrat, Ferré, avec les didascalies de Farré… Ne vous étonnez pas c’est tout nouveau, c’est poélitiquement incorrect selon les conventions mais c’est sacrément vivifiant.

5 août

Ptit blog- Chanson française aux couleurs latines : c'est La Jeanne

Dans l’univers de la nouvelle scène française indépendante, La Jeanne apporte une teinte des plus originales avec ses chansons romantiques aux couleurs latines et sa voix chaleureuse, profonde, quelque part entre Luz Casal et Vaya con Dios.

RFI - La liberté guidant Holden : Nouvel album, Sidération

Holden s’éloigne de la pop aérienne pour un cinquième disque plus incertain. Financé grâce à une levée de fonds sur Internet, Sidération présente un groupe qui, toujours à côté de la lumière, continue son petit bonhomme de chemin et s’affirme libre.

Le blog de Francis Hébert - Retrouver Laffaille

C’est le grand retour de Gilbert Laffaille, un des plus importants auteurs-compositeurs francophones des trente dernières années. Voici enfin un opus de chansons originales, le dernier remontait à 1999. «Le jour et la nuit», dont la sortie officielle est pour la mi-octobre, renoue avec la contemplation, l’enfance, la bossa-nova, la douleur (très belle et pudique chanson d’ouverture sur le deuil, Si tu n’es plus là).

Il faut du temps pour amadouer ces nouvelles créations, elles sont exigeantes, pleines de retenue. On les laisse séjourner dans le cœur, s’y installer doucement, afin qu’elles y demeurent plus longtemps. Nous sommes ici loin de l’éphémère.

Pierre Lapointe de retour «là où tout a commencé»

Pierre Lapointe est de retour au Festival international de la chanson de Granby (FICG), ce mercredi, 12 ans après y avoir enlevé les grands honneurs à titre d’auteur-compositeur-interprète. Il est l’artiste invité de la première demi-finale de la 45e mouture, qui bat son plein jusqu’au 14 septembre.

Nos Enchanteurs - Quand Brel enchantait les Marquises

« Il faut aller voir », répétait Jacques Brel. Fred Hidalgo l’a fait. Pas en touriste mais en reporter. Non seulement il fallait voir mais aussi sentir, rencontrer, comprendre. De Tahiti à Hiva Oa, Fred et son épouse Mauricette, tous deux fondateurs de Paroles et Musique et de Chorus, ont suivi à la trace le Grand Jacques. Fouillant et enquêtant avec méthode et détermination, ils ont vu s’ouvrir des portes dont seule leur humanité avait la clé : qualité essentielle parmi les valeurs demeurées intactes aux Marquises, où « Le temps s’immobilise » depuis  l’aube de la civilisation. « Le rire est dans le cœur, le mot dans le regard / Le cœur est voyageur, l´avenir est au hasard. »

4 septembre

Chansons que tout cela - Ferré Ferrat Farré

Touche à tout à l’humour échevelé au propre comme au figuré, Jean-Paul Farré trace depuis plus de quarante ans une route artistique originale de comédien et d’auteur-compositeur-interprète qui s’accompagne au piano. Créée en mars 2013 au Théâtre de Lonjumeau (Essonne), sa nouvelle facétie musicale au titre explicite, Ferré, Ferrat, Farré est à l’affiche du Vingtième Théâtre parisien jusqu’au 13 octobre*.

Nos Enchanteurs - Askehoug traine ses mocassins dans le sable d’un jardin de Paris

1er septembre 2013, festival Kiosquorama, square Maurice-Gardette, Paris 11ème

A peine quitté l’amphithéâtre Malesherbes où on l’a vu remporter le prix Moustaki, il apparaissait tous les mardis au Limonaire, il a figuré en bonne place au festival de Concèze, et le revoilou en plein air pour inaugurer le festival Kiosquorama qui se déroule dans ces lieux à la fois historiques et conviviaux que sont les kiosques à musique des parcs et jardins d’Ile de France. Aucun lieu ne le rebute. Il réussit à installer partout tour à tour l’étonnement, le contentement, l’adhésion, les composantes du coup de coeur en quelque sorte.

3 septembre

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Pop culture

Une chanson où la mélodie aurait toujours l'avantage sur le texte, fut-il excellent. Voilà comment l'on pourrait définir un morceau «pop»; ce qui écarte du juke-box Brassens et la chanson de paroles. Pour les Inrockuptibles du 28 août 2013, Étienne Daho, «rédacteur en chef» du numéro, a demandé à «l'incorruptible Christophe Conte de dresser une photographie des acteurs de la toile musicale pop en France». Si sa généalogie parait d'abord séduisante, elle révèle vite trop d'oublis pour faire foi; sa grande faiblesse étant du reste d'avoir été conçue dans l'optique de plaire à son commanditaire, dont le sémillant journaliste, auteur en 2008 de la biographie «Une autre histoire de Daho» (Flammarion), serait plutôt midinette - même si dans «Le Top 100 des chansons que l'on devrait tous connaître par cœur» (Ed. Didier Carpentier, 2013), la liste de ses dix chansons préférées ne mentionne aucun tube de Daho, mais du Polnareff, du Gainsbourg, du Barbara, du Christophe...

Le Point - La (re)naissance d'Helena Noguerra

Elle navigue entre les studios de cinéma et d'enregistrement depuis vingt ans. Avec "Année zéro", son dernier album, elle passe le cap de la composition

Cette fille-là doit bien avoir des failles. Mais même si on avait envie de les traquer, les 27 minutes chrono accordées pour l'interviewer ne nous laisseraient pas le loisir de les débusquer. Surtout, son (grand) sourire jusque dans la voix, franc, quasi permanent, désarme immédiatement. Tout comme son enthousiasme. Alors ses failles, on les lui laisse, elles n'appartiennent qu'à elle. On préfère se laisser séduire par ce qu'elle dégage. Et la chanson de Johnny de nous trotter dans la tête, "Cette fille-là, mon vieux, elle est terrible." Parce qu'elle est terrible - une si jolie fille sans fard, sans pose - mais aussi parce que le refrain charrie un âge d'or qui tranche avec la morosité ambiante, tout comme elle.

Nos Enchanteurs - Guillaume Boust, rouge cerise

Il n’entre pas dans la chanson sans biscuits, sans références, sans cette envie de travailler les mots pour les faire parler. Ce n’est sans doute pas pour rien qu’il termine ce premier disque (un sept titres) par Jean-Baptiste Clément et son Temps des cerises, chanson qu’on ne reprend pas impunément et fatalement teinte le reste d’une couleur écarlate.

Nos Enchanteurs - L’exceptionnel plateau anniversaire de Viricelles

S’il est une association que je chéris plus qu’une autre, c’est bien le Vibrevan’z de Viricelles. Viricelles ? Un tout p’tit bled entre Saint-Etienne et Lyon, à proximité de Chazelles-sur-Lyon et de son musée du chapeau. Un village de peu d’âmes (d’un peu plus de 400 habitants) qui se permet le grand luxe d’avoir sa saison culturelle. Sans subventions, louant même chaque fois le salle polyvalente qu’il faut deux jours pour transformer en salle de concert.

2 septembre

Charts in France - Helena Noguerra : "C’est la première fois que j’arrête de m’excuser d’exister"

Ecrivaine, actrice et musicienne, Helena Noguerra est une artiste multi-tâche qui n'entend pas entrer dans les cadres trop formatés de la création. De retour cette semaine dans les bacs avec l'album "Année zéro", nouveau départ en forme de crise de la quarantaine, la chanteuse de 44 ans ne s'est pas apaisée, loin de là. En partie déchargée de son rôle de mère, avec l'assurance de ne plus être systématiquement comparée à sa sœur ou à écrire dans l'ombre de son ancien mari, Helena Noguerra chante treize états amoureux et appelle à l'insoumission. Rencontre avec une artiste qui tente sans prétention de redonner un sens au mot « tenter ».
 
Puisque Nos Enchanteurs se désespère de la radio publique, faisons cas du « Classement playlist Quota ». Quota ? C’est un réseau fédérant quinze radios.
________________________________________________
________________________________________________

jeudi, 01 août 2013

L'actualité de la chanson française du 29 juillet au 4 août (mise à jour)

L'album de la semaine - Serge Utgé-Royo chante Léo Ferré : d'amour et de révolte

Le clip de la semaine : Salomé Leclerc, Caméléon
______________________

Le 1er août 

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Damia

Je dois bien vous avouer qu’on ne va pas beaucoup rigoler aujourd’hui puisque nous allons passer cette demi-heure avec la grande tragédienne de la chanson, Damia.

Le Nouvel Obs - L'illusion de "L'amour parfait" selon Cali

Quand il est apparu, Cali, avec son premier album, ce fut la très belle surprise du moment. Sur la pochette, un bogosse trentenaire nous promettait "L'amour parfait". Ce sentiment sans faille existe-t-il ? L'inconnu surnommé Cali semblait vouloir y répondre, chanson après chanson. De lui, nous ne savions rien, si ce n’est qu’il avait l’accent de Vernet-les-Bains, que du sang espagnol ruisselait dans ses artères. Une seule certitude : quel disque ! 

Objectif Gard -La chanson qui rend les gens intelligents à Barjac

Le Festival Chansons de Parole qui a commencé samedi à Barjac se poursuivra jusqu’au jeudi 1er aout (voir ici le programme complet). Revenons sur cette aventure avec son directeur artistique Jofroi : “Pour moi qui chante depuis quarante ans, qui vit ici depuis vingt ans et qui ai monté le premier festival à Barjac il y a 18 ans, cet hommage à Léo Ferré qui tirait sa révérence il y a vingt ans porte forcément un regard vers l’ensemble de ces années. Le Festival de Barjac c’est le rendez-vous de cette chanson là remplie de poésie et d’humeur, cette chanson qui rend les gens intelligents. Certes il y a quelques locomotives, comme Anne Sylvestre qui est aujourd’hui la marraine du Festival après Jean Ferrat, et aussi des personnalités connues. Mais ces gens ne sont pas dans le show-bizz. Ce sont des gens qui se sentent tous responsables de ce qui se raconte, des rebelles aussi, souvent.”

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Cour (se) fait Long

Rémy Long nous a présenté un spectacle poétique et d’une écriture très homogène. Je ne sais pas si c’est un défaut ou une qualité, pour un spectacle. J’imagine que c’est selon le vécu, le ressenti de chacun. Pas d’aspérités pour accrocher l’attention, tout coule de source, tout est dit, les indignations et les désespoirs… mais enrobés dans du papier-velours. Ne pas choquer, ne pas heurter pour que le message passe. Tout ce que je sais c’est que j’ai apprécié ce moment de voyage un peu hors du temps. 

Nos Enchanteurs Barjac 2013. Wladimir Anselme, un ailleurs de la chanson…

C’est un objet chantant non identifié de la chanson. Il n’en vient d’ailleurs pas, s’est simplement posé là comme une abeille au mitan d’une jolie fleur, pour s’en nourrir, pour la féconder.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nadot et Bühler lauréats du Jacques-Douai

C’était au retour de Barjac l’an passé. Viviane Boris (auteur, compositrice et interprète ardéchoise) créait une page facebook au titre de « Pour que Eric Nadot reçoive le Prix Jacques-Douai » sur laquelle nombre d’internautes amateurs de chanson se sont reconnus.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : la Femme, fertile terreau de Théraulaz

Bon, on vous résume la chanson de Ricet-Barrier : les spermatozoïdes, mus par je ne sais quel va et vient, concourent pour la course à l’ovule, leur mat de cocagne. Attention ! il n’y aura qu’un seul gagnant. Et… la lauréate est… Yvette Théraulaz ! 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Nico* : ce trac qui ruine la promesse d’un beau récital

Belle prestation ? Ben… Nico* est tendu et le restera, ruinant quelque peu son récital. Si ses musiciens font écrin, lui fait écran à son talent, non se détruit mais joue contre lui. Et les chansons se succèdent, saluées par politesse, non par enthousiasme. On sait que Nico* est en grand devenir : à défaut de tout à fait imaginer le lion qu’il sera, on voulait applaudir le lionceau qu’il est. 

Le 31 juillet

Télérama - Holden, Sidération

..... Jamais la voix énigmatique d'Armelle Pioline n'avait vibré si fort. Les guitares de Mocke lui répondent dans un dialogue étrange et fructueux. Le duo assume ici ses déséquilibres, mais ne perd pas pied. Il en tire une force tranquille. — Valérie Lehoux

Le Nouvel Obs - Ce qui est "prohibé" chez Brigitte Fontaine

Il y a un certain nombre d’informations à connaître sur Brigitte Fontaine. Savoir que sa prétendue folie relève en grande partie du marketing. Savoir qu’en revanche elle est vraiment agoraphobe, mais pas seulement. Elle serait "tout-phobe" selon sa propre expression. Savoir qu’en tête-à-tête, elle s’amuse à vous toiser d’un regard aussi lointain que possible, histoire de vous déstabiliser, ponctuant les rencontres de silences interminables et gênants. Savoir avant tout qu’elle ne supporte pas qu’on révèle son âge dans les articles (elle vient de fêter ses 74 ans), sous peine de provoquer son courroux et de recevoir aussi sec une fléchette empoisonnée entre les deux yeux.

France Musique - Du caf'conc' à la rive gauche : Fréhel

Fréhel disait : « J'ai chanté les grandes détresses de la misère et de l'abandon. Cela sort de moi comme le cri que l'on pousse sur le coup d'une douleur… Et je sens que cela va remuer dans la poitrine de ceux qui m'entendent, la même émotion, comme un écho. Je n'ai pas de peine à trouver les mots et les accents qui conviennent puisque je les ai employés tout simplement pour m'exprimer. Voilà si vous voulez l'explication de mon art, mais moi j'appellerais plutôt cela la vie ». Du Caf' Conc' à la rive gauche : on passe cette demi heure avec une des plus grande interprète de la chanson française : Fréhel !

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Daniel Hélin : l’eunuque et l’étêté

Le protocole est ainsi établi : Hélin ne se produit qu’appelé par le triomphe. On se rejoue donc la scène, on s’exécute et l’artiste entre à nouveau sous les bravos. Hélin, et l’autre : Margaret Hermant, qui semble jouer de tous les instruments, harpe et violon et des tas d’autres choses encore. Ah ! Hélin. En un concert il vous donne toutes les raisons de l’aimer. Et au moins autant non de le haïr mais de nous insupporter.

Nos Enchateurs - Barjac 2013. Côté jardin, une découverte de taille : Pierrick Vivares

Barjac est définitivement un lieu où tout peut arriver, un lieu pour la rencontre, pour le partage. Sans crier gare, au coin d’une petite rue, à la terrasse d’un restaurant (Nature et Thé pour ne pas le nommer) où Martine Scozzesi a ses habitudes (c’est déjà  plein de promesses quand on connaît la générosité de l’artiste) un jeune gars, casquette à la Jamait sur la tête, sourire et discrétion de bon aloi,  vous fait soudain battre le cœur. Il me fallait un coup de cœur : le voici ! 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Gilbert Laffaille, lanceur d’alertes

Chansons de parole donc, et ce récital qui fait déjà partie des grandes heures de Barjac, des impérissables souvenirs qui convoquent en nous et Brassens et son Orage. Pendant que des trombes d’eau se répandaient dans la cour du château, le public s’entassait dans la salle du bar, en une insolite mais avantageuse promiscuité, pour assister au cadeau promis : le Laffaille nouveau. 

Le 30 juillet

France Musique - Du caf'conc'à la rive gauche  : Le boeuf sur le toit

Aujourd’hui, nous allons parcourir l’univers farfelu d’un établissement qui fait encore parler de lui aujourd’hui, Le Bœuf sur le toit… en compagnie du groupe des six, de Jean Cocteau, de Clément Doucet et Jean Wiener.

.... Il y a quelques années, j’ai écrit à propos de Françoise Hardy : "La perfection en chanson porte son nom". Je n’y étais pas allée de main morte, je le reconnais, et cela m’avait valu quelques ricanements dont je me fichais bien. C’est étrange à dire, cela peut paraître absurde, mais elle fait partie de ces artistes qui progressent et échappent à la redite, à l’arthrose de l’écriture, qui ont l’art de ne pas se plagier tout en restant eux-mêmes.

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. L’écriture prend sa revanche avec Dominique Babilotte

Peut-être est-ce bien une forme de revanche, en effet, sur la scène du chapiteau ce soir ? La revanche d’un auteur, d’un compositeur, d’un interprète qui confesse en quittant son public qu’il est pour la première fois invité sur un festival. On sait qu’il n’est pourtant pas un débutant et que la scène est pour lui un lieu plus que familier. La joie de l’interprète et de ses deux excellents musiciens, Philippe Turbin au piano et Xavier Lugué à la contrebasse s’affiche alors ostensiblement et nous la partageons bien volontiers. 

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Alexandre Poulin, le cousin d’Amérique d’Amélie

Son physique, son art et son allant tiennent  tant de Cat Stevens que de Maxime Le Forestier avant leur conversion, l’un à l’islam, l’autre au cynique showbizz. Donc, Alexandre Poulin, québécois porté par son accent, ses anecdotes… « Puisque la vie est si fragile, raison de plus pour mordre dedans… » Poulin est bon comme le bon pain, à répandre le bonheur dans ses chansons. C’est non un conteur mais un ami qui vous raconte ses histoires, ses émotions et ses audaces, ses p’tites révoltes aux grosses conséquences, effet papillon de la raison.  

Nos Enchanteurs - Barjac 2013. Le rock délicat de Delly K

Une reprise pour ouvrir ce set, une autre pour le fermer : 20 ans, de Ferré, qui va si bien à la jeunesse de Delphine, la chanteuse ; et puis De la main gauche… Oh bien sûr ce n’est ni Louis Capart ni Danièle Messia mais, sans être une performance, l’interprétation est intéressante même si l’artiste passe trop en force au risque d’étêter l’émotion : certaines reprises sont plus délicates que d’autres…

Nos Enchanteurs - Barjac 2013 : Semal, ce mâle entendu…

..... Ah ! Semal. C’est bien ! Un peu beaucoup de sa Belgique à lui, de ses fanfares toutes royales, de ses terrils pour uniques montagnes, et de ses frites dont il fait grande consommation. Et de notre France à nous, même s’il « fait une fixette » sur le précédent quinquennat, sur le corps botoxé de Carla (qu’il assure baiser, « toutes mes cornichonneries avec Carla », mais abandonne sans regret à Philippe Val et Benjamin Biolay…) et de son « petit homme cynique et laid / élu président de la France. » Droit d’ingérence, sans doute, tant Semal élargit son petit pays à la juste dimension de son talent, annexant l’Hexagone et osant tout. 

Le 29 juillet

Mais qu'est ce qu'on nous chante - Un magnum d'eau tiède?

Il s'appelait Katerine, et sa sœur, Bruno. De 1991 au milieu des années 2000, il sortit quelques disques étonnants, juteux comme des tomates, farcis de chansons délicates, loufoques et poétiques. Mon bel Andalou, Un après-midi à Paris, Mon cœur balance, Copenhague, Je vous emmerde... De quoi devenir peut-être un nouveau Charles Trenet. D'ailleurs, en novembre 1999, il était là, salle Pleyel, pour applaudir le Fou chantant. Tendre l'oreille, et l'entendre au bar, à l'entracte, parmi la foule des spectateurs, expliquer un verre à la main à l'inoubliable Helena Noguerra son admiration pour Trenet...

Le Nouvel Observateur - "Des Roses et des Orties" ou le renouveau de Francis Cabrel Par Sophie Delassein

Les mélodies de Sophie. Chaque jour, notre journaliste sort de son juke-box un de ses albums préférés de la chanson française. Aujourd'hui, "Des Roses et des Orties".

Objectif Gard - BARJAC Festival “Chansons de Parole”, du 27 juillet au 1er août 2013, programme complet !

Retour du festival “Chansons de Parole” ce week-end à Barjac et ce jusqu’au jeudi 1er août 2013.

Cette année, le festival rendra hommage à Léo Ferré. Il y a vingt ans, Léo Ferré tirait sa révérence. Ni son image ni son chant n’ont faibli dans nos mémoires même si les paysages ont bien changé depuis. Plus que jamais, le poète cherche le chemin à emprunter pour se faufiler parmi les produits et les marchés dits culturels qui habitent notre quotidien. Il me reviendrait avec un peu de nostalgie cette époque, vingt ans plus tôt encore, où je me nourrissais d’Amour-Anarchie, ces années soixante-dix où tout semblait être à construire, si nous n’étions toujours en train de lutter.

Resistance Chanson - Fin de partie pour Le Pont des Artistes

La nouvelle est tombée, Le Pont des Artistes se sera pas à l'antenne à la rentrée 2013. La direction ayant esquissé plusieurs promesses d'offre musicale élargie avec des concerts en live avec public, on expédie aux archives une émission qui depuis 25 ans propose des concerts en live avec public. Logique !


Hier nous avons parlé de l’arrivée du jazz et des revues nègres en France et nous nous sommes quittés sur une chanson de la grande Joséphine. Et bien aujourd’hui, nous vous proposons de rester toute cette demi-heure en sa compagnie et de revenir sur la carrière de cette incroyable artiste.
_________________________________________________________
__________________________________________________

vendredi, 26 juillet 2013

Gilbert Laffaille - La tête ailleurs

A Barjac, le 28 juillet à 21h30