Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 novembre 2014

L'actualité de la chanson française du 27 octobre au 2 novembre (mise à jour)

L'album de la fin de semaine : La bande à Renaud, volume 2

Le clip de la fin de semaine : Gervaise, La femme que l'on déteste

En vidéo : en concert à la Menuiserie, salle de concert de Pantin

L'album de la semaine : GiedRé, Ma première compil'

Le clip de la semaine, GiedRé - TouTes des PuTes

Les vidéos de la fin de semaine : La Bande à Renaud 2 (et Les Licenciés de chez renaud) et les concerts de la Menuiserie à Pantin

Bien reçu.... merci : Noémi, Les pays humides

A la une

Télérama - Johnny Hallyday se confie : le rock, la “Star Ac”, la drogue, la mort de Jim Morrison...

Entretien | Il sort un nouvel album, “Rester vivant”, et s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre (en attendant une tournée en 2015). Dans une longue interview pour “Télérama”, Johnny Hallyday, rencontré à Los Angeles, se livre avec pudeur et sincérité. Voici une partie bonus de cet entretien publié dans notre magazine.

2 novembre

Nos Enchanteurs - Allain Leprest : le livre qu’il méritait

Ceux qui espéraient lire en cet ouvrage la biographie définitive de Leprest seront déçus. Encore qu’il y ait pas mal de façons de relater le parcours de ce natif de Rouen. Ici ce sont des bribes de vie et des ellipses, des séquences qui s’attardent sur quelques moments et en enjambent d’autres : « un livre à plusieurs entrées, récit entrecoupé de formes courtes », d’abord « à quatre mains », celles de Marc Legras (ex de France-Musique et de France-Culture, de Paroles et Musique et de Chorus), celles d’Allain. Puis demain, à deux mains seulement, dès après un funeste quinze août (à peine esquissé, d’ailleurs, par « des véhicules de police, au bas de l’hôtel » et cette nouvelle qui « fait le tour du village »). Nous sommes (ou nous nous croyons) tellement tous dépositaires d’un peu de la vie d’Allain Leprest que ce livre nous surprendra, qui élude des épisodes que nous savons ou que nous croyons savoir, tout en en réhabilitant d’autres à ce jour inconnus du plus grand nombre.

1er novembre

Hexagone - Gervaise en flamme mystère

« Femme officielle » ou « Femme officieuse » ? Comme Gervaise le dépeint en nuance sur La femme que l’on déteste. On ne tranchera pas. Cependant, on se rangera derrière le titre de ce premier EP, paru le 15 octobre dernier, La Femme Mystère, pour se faire une idée définitivement et volontairement multiple de Gervaise.

Le Figaro - La Bande à Renaud 2 : des reprises sans ambition

Quatre mois après le premier volume, la chanson française continue à rendre hommage à l'un de ses plus fiers représentants. Sans parvenir pour autant à donner toute la force aux textes du chanteur.

Nos enchanteurs - Ces licenciés de chez Renaud, qui « bande » autrement mieux

.... C’est quoi ça, ces Licenciés ? Trois gars (David Hougron aux chant, guitare, banjo et mandoline ; Franck Thomelet, aux cajon et percussions ; Laurent Bouvron, chant et guitare) qui s’en donnent à cœur et à joie, de chanter Renaud. C’est par eux un Renaud tout mouillé d’émotion (pas grave, car Renaud Séchan…), retrouvant corps et esprit, sa gouaille, féconde faconde. Un Renaud vrai de chez vrai, pas vicié.

Nos Enchanteurs - Ewen, Delahaye et Favennec électrifient la Route 66

Ces trois-là, on les nomme aussi par leurs initiales : ça fait « EDF » (comme [Patrick] Ewen, [Gérard] Delahaye et [Melaine] Favennec) et, vu l’énergie qu’ils dégagent, ça leur va plutôt bien. C’est pas qu’ils se le jouent rockers (il le sont un peu, très folk-rock, un peu blues) mais ils ont les mêmes codes. Que ce soit pour l’aqueu Johnny ou pour eux, ça passe notamment par la Route 66. Sauf que la leur relie Saint-Jean-du-Doigt, dans le nord, à la Pointe de la Torche, dans le sud, axe de leur bel imaginaire.

31 octobre

RFI - Massilia Sound System, trente ans et un disque, Massilia, nouvel album

Fortement lié à sa ville des bords de la Méditerranée qu’il chante sur tous les tons, et souvent sur fond de reggae, Massilia Sound System a réuni ses effectifs dispersés sur les projets solos, pour donner forme à un nouvel album, Massilia, et le défendre en live, tout en fêtant ses trente ans d’existence.

Télérama - Karen Brunon, La Fille idéale

Depuis plus de vingt ans, Karen Brunon est l'une des musiciennes les plus demandées du circuit. Exposée, d'ailleurs, plus que d'autres (elle est membre à part entière du « super groupe » Circus, aux côtés de Calogero). Aujourd'hui, la voilà qui sort un album solo, conviant auprès d'elle Biolay, mais aussi Keren Ann ou Elodie Frégé, pour l'épauler à l'écriture et à la composition. Un beau casting. Et une longue gestation pour un disque dans lequel on pensait entendre un peu d'urgence. Il est, au contraire, tout en légèreté. Evanescent.

30 octobre

Télérama - Johnny Hallyday : “Le manque de père a hanté ma vie”

Avant-goût | Un nouvel album, deux nouveaux spectacles et un retour aux sources du rock. Johnny Hallyday est l'invité de “Télérama” cette semaine. En voici un aperçu.

Nul besoin d’aimer l’intégralité de sa discographie pléthorique pour s’intéresser à l’homme. Et difficile de ne pas être touché par sa candeur, sa franchise, sa sincérité. Il sort un nouvel album, Rester vivant, s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre et prépare une tournée en 2015. Johnny Hallyday nous a reçu à Los Angeles. Il est l'invité de Télérama cette semaine.

29 octobre

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #104 : Julien Clerc, Adrien Gallo et Salomé Leclerc

Musiques | L'un fait figure d'ancien, l'autre de chanteur en vogue, la troisième de talent prometteur : Julien clerc, Adrien Gallo (chanteur de BB Brunes en solo) et la Québécoise Salomé Leclerc sont passés au crible par nos critiques chanson : Sophie Delassein de “L'Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Salomé Leclerc, l’amour et le mystère

.... Retour à Granby, cinq ans après, pour Salomé Leclerc, en formule dépouillée, en guitariste percussionnante, femme battante. Splendide spleen amoureux, dentelle d’émotions. « Je pensais rapporter / La lune à bout de bras / Elle est encore bien accrochée / Je suis resté en bas / L’impossible ne se fait pas sans toi. » Un micro pour chanter dedans, un autre pour que la voix porte loin, explore d’autres contrées, sonde d’autres mondes, prolonge l’instant présent, se brise en abimes. La main lourde de son maillet qui frappe sans tendresse les cordes de sa guitare, Salomé Leclerc a tout d’une amazone, à lutter pour se frayer un chemin dans la passion amoureuse, imaginaires luxurieux, mystérieux, réels en suspens faits d’éclaircies et de noirceurs.

28 octobre

Nos Enchanteurs - Brassens nous ouvre (enfin) son journal

Pour bien comprendre les chanteurs il faut les écouter, et lire ce qu’ils écrivent. Parfois il faut des éléments de décodage par des initiés, (comme  L’aigle noir de Barbara) parfois on dispose d’un livre qui apporte à tout lecteur un peu attentif de quoi comprendre sans qu’on le dirige sur des voies balisées. Ici, Jean Paul Liégeois a réuni dans une stricte chronologie les écrits, les notes, les carnets de brouillon où Brassens notait au jour le jour les idées esquissées, les débuts de chansons, un thème possible, une observation personnelle… On voit se dérouler tout ce qui fait l’ordinaire d’une vie, qu’un écrivain, poète, ou auteur de chansons transforme en matériau de construction pour ses ritournelles, ses chansonnettes, ses tranches de vie… Des fragments de textes écrits au fur et à mesure, qui reviennent parfois, comme une idée qu’on avait oubliée, et qu’on renote, parfois à l’identique, parfois avec des variantes. On y trouve ce qui sera peut-être une des pierres du monument.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014. Michèle Bernard, 1,2,3 soleil !

Un gros soleil tout rond, tout jaune, avec des yeux et un large sourire illumine la page blanche. C’est que, ce soir, l’enfance a déboulé sur la scène, toute habillée de couleurs acidulées, couleurs sucre d’orge ou roudoudou, de boîtes empilées et de toute petites lampes aux quatre coins, avec le rouge de leur abat-jour. On devine même un nounours sagement assis dans sa boite. Les instruments veillent en attendant que commence la fête : côté jardin, ukulélé, alto, violon, tuba, côté cour guitares, au fond la grosse contrebasse et en avant scène, princier au pied du micro, l’accordéon.

C'est déjà ça - Perez, le rôdeur des méandres

Le Bordelais pose les jalons d'un univers dans un EP prometteur, "Gamine"

Ca commence par un gars qui n'ose pas suivre une fille sur le quai de la gare. Classique. Et puis il se pose dans un café, et se transforme en... chaise. Ce n'est déjà pas la même musique, et passé la surprise du propos, on compatit pour ce destin immobile, condamné à supporter les popotins quand on ne l'envoie pas voltiger pendant les bagarres. Jusqu'à la libération, le retour de la fille, et le garçon qui ne laisse pas passer cette deuxième chance.

Quai Baco - GiedRé débarque au Japon !

Qui pouvait imaginer que la douce poésie de GiedRé débarquerait un jour au pays du soleil levant ? Pourtant la chanteuse vient tout juste de sortir son premier opus au Japon avec comme single incontournable son titre « Minna Unchi Suru » («On fait tous caca»).

27 octobre

Libé - Jean-Louis Murat en son Puy carré

Accompagné du Delano Orchestra, l’ermite auvergnat sort «Babel», un double album naturaliste, entre folk et blues, au goût de terroir.

Froggy'd delight - Claire Elzière L'Européen  (Paris)  samedi 27 septembre 2014

Fin septembre, Claire Elzière et Dominique Cravic ont donné un récital à l’Européen pour fêter la sortie de leur album Claire Elzière chante Allain Leprest. La salle était comble, et l’on pouvait y voir plusieurs représentants de la "famille Leprest", tant artistique que génétique : Fantine et Sally, Francesca Solleville (toutes trois saluées par Claire Elzière), JeHaN et Caroline Allonzo (dont on a récemment chroniqué un spectacle au Limonaire), François Lemonnier, Jean-Louis Beydon, Françoise Kucheida, Claude Lemesle.

Froggy's Delight - Claire Elzière Claire Elzière chante Allain Leprest  (Saravah)  août 2014

Trois ans après sa mort, l’œuvre d’Allain Leprest connaît ces jours-ci un sursaut inespéré : après les nécessaires hommages, voici qu’on ouvre enfin le coffre aux trésors inédits – révélant la face cachée de cette production monumentale, jusque-là très éparpillée (dont on retrouve chaque jour de nouveaux morceaux). Nous chroniquions la semaine dernière l’album Paris-Milan de Jean Guidoni mis en musique par Romain Didier et produit par Didier Pascalis pour le label Tacet. Un autre album d’inédits était déjà paru, quelques semaines plus tôt, chez Saravah. Belle brune à voix limpide, Claire Elzière est connue pour ses interprétations de Pierre Louki – déjà deux albums à son actif sur le label de Pierre Barouh. Elle jouit d’une petite notoriété au Japon, où elle publie des disques de standards spécifiquement destinés au marché francophile. Son nouvel album, sur des textes d’Allain Leprest, contient quatorze chansons dont dix inédites, plus quatre reprises choisies – politique maison oblige – sur les albums publiés par Leprest chez Saravah dans les années 90’s. 

dimanche, 05 octobre 2014

L'actualité de la chanson française du 29 septembre au 4 octobre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : 2014-09-26 Concert de clôture de 39èmes Rencontres d'Astaffort - 20 ans par VOIXDUSUD47

Le clip de la fin de semaine : Valérie Mischler " Qu'aurait-il fallu ? "

L'album de la fin de semaine - Simon Gerber : Vent d'est

Le clip de la semaine : Veronique Riviere - Capitaine en tournée et de passage à Lyon, A Thou Bout d'Chant les 3 et 4 octobre

L'album de la semaine : Véronique Rivière, Tout court

Les vidéos du jour : samedi avec Salomé Leclerc à l'occasion de la sortie de son nouvel album "27 fois l'aurore" qui sortira en France, Suisse et Belgique le 13 octobre et dimanche avec Cabadzi pour son nouvel album "Des angles et des épines".

A la une

Télérama - Cabadzi, Des angles et des épines

.... un deuxième disque qui scelle l'identité d'un groupe rageur, capable de professions de foi sociologiques et politiques puissantes (Féroces intimes, Cancre ultime, L'Odeur) et d'une grammaire musicale assez luxueuse — où les guitares et les sons électro se fondent parfaitement au violoncelle, au violon, à l'ukulélé et aux cuivres. Avec sa voix saillante, son souci permanent des textes, portés par des mélodies qui jamais ne les écrasent ni ne cèdent aux tentations d'énergie pure, c'est bien de la chanson que fait ici Cabadzi...

5 octobre

L'Express - Dans la peau de Camélia Jordana

Le deuxième album de l'ex-candidate de la Nouvelle Star s'intitule Dans la peau. Camélia Jordana l'a en majeure partie composé et confié la réalisation à Babx. Elle y interprète des textes qui chantent la nuit noire, traînant parfois les syllabes pour mieux fixer les vertiges des sentiments. 

L'Express - La petite révolution intime d'Arthur H

Les mélodies sont souvent sinueuses, les chants d'amours, obliques, la voix s'échappe des graves ténébreux qui étaient la griffe d'Arthur H. Écoutez Soleil dedans, son 16e album. 

(Québec) Elle semble bien loin l'époque où Salomé Leclerc débarquait à Québec avec son premier album sous le bras, pour convier le public du Théâtre Petit Champlain dans un cocon de folk feutrée. Son deuxième disque encore tout chaud, la chanteuse a lancé jeudi sur la même scène sa nouvelle tournée en en mettant plein les oreilles, illustrant avec brio tout le chemin parcouru en à peine trois ans.

4 octobre

RFI - La liberté affichée de Yelle, Nouvel album, Complètement fou

Voici Complètement fou, le troisième album de Yelle, conçu entre la France et les États-Unis où le succès ne se dément pas. Des chansons électropop aux textes plus directs, mais parfois plus graves.

 
Dans ses portraits et scènes de la vie de femmes au bord de la crise des quadras, mais juste au bord, sans tomber dans le pathos, Valérie Mischler surfe sur la vie bariolée, couleurs mélangées, sentiments contrastés, lucide et caustique, tendre et sensible, autodérision et compassion, l’humour et l’amour s’enlacent pour danser cette chienne de vie dans une farandole joueuse. Ses bluettes sur canapé pourraient être sous titrées femmes en blues porte jarretelles, façon dessous chics qui cachent… vous savez la suite. C’est aussi le nez rouge du clown qui cache parfois les détresses, les désarrois, face aux barbaries ordinaires d’un après-midi d’été. On ne peut pas toujours rire de tout.
 
3 octobre

Télérama - Tony Hymas, Chroniques de résistance

Suite en vingt-sept fragments dédiée aux résistants de toujours, ce beau livre-disque, conçu et produit par Jean Rochard, créateur des disques Nato, et le pianiste et compositeur britannique Tony Hymas, est un acte de résistance contre l'uniformisation de la musique par la numérisation et l'accès gratuit. Il s'agit de l'enregistrement d'un spectacle donné en août 2013 au festival Kind of Belou, à Treignac (Corrèze), avec un groupe de récitants (Nathalie Richard, Frédéric Pierrot, Elsa Birgé, Desdamona, également chanteuses) et les musiciens Tony Hymas, ceux du trio Journal intime (Sylvain Bardiau, trompettiste, Frédéric Gastard, saxophoniste basse, Mathias Mahler, trombone), le saxophoniste baryton François Corneloup et le batteur Peter Hennig.
 
2 octobre
 
Nos Enchanteurs - Festival « Attention les feuilles » : mettez-en de la chanson !

Pour la quatorzième fois consécutive, Meythet écoute tomber les feuilles dès que les arbres rougissent, jaunissent, ocrissent, marronnissent. Attention les feuilles ! que ça se nomme même. C’est un festival de chanson avec rien que du bon. Du très bon même.

Le directeur de la salle Le Rabelais (salle qui fait aussi cinéma), Laurent Boissery, aime la chanson et a créé un festival lui étant dédié. Ce dans une région qui n’est pas, de réputation, un terreau du genre. Et que fit-il, ce Boissery ? De sa salle un nouveau village gaulois de la Chanson pour secte patentée ? Non : d’emblée il associa toutes les communes alentours, Annecy compris. Par la Communauté de communes, il se donna les moyens de les faire chanter. En harmonie.
 
 
Vous ne savez pas quoi ? Vous êtes des petits chanceux… Si. Je vais de ce pas vous emmener, dans ma gibecière, en plein cœur des  étonnantes Soirées à l’affut : il s’agit de la très originale présentation de saison de Zamora Productions, eux même chasseurs de talent(s). Et pour cela, nous partons de ce pas au Musée de la Chasse et de la Nature, typiquement l’endroit où je n’aurais (bêtement) jamais mis les pieds de moi-même…

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy: l'album sort le 24 novembre

Face caméra, ils l'ont annoncé sur leur site spécialement créé pour l'occasion: Alain Souchon et Laurent Voulzy sortiront leur premier album en duo le 24 novembre, le premier single se dévoilant dès lundi prochain.Neuf ans qu'on en parlait, cinq mois qu'ils enregistraient: on n'a jamais été aussi près et on peut commencer à y croire...

C'est déja ça - Souchon et Voulzy font monter le suspense

Dix ans que les deux compères monuments de la chanson annonçaient un album en commun et une tournée. On n'a jamais été aussi près: le site des deux artistes est en ligne, Souchon et Voulzy promettant de lever un peu le voile sur le disque ce lundi à 18 heures.

1er septembre

C'est déjà ça - Astaffort: Les hommes et femmes du moment

Retour sur la soirée à la Music'Halle du fief cabrélien où la brillante 39e promotion des Rencontres s'est produite avant ses marraine et parrain, Rose et Alexis HK.

C'est déjà ça - Rencontres d'Astaffort: "Une douce urgence"

La deuxième promotion de ce cru-anniversaire a présenté un spectacle impressionnant de maîtrise et de variété, résultat d'une session harmonieuse et passionnée. Impressions.

Mettre un pied dans cette cour d'école apporte à chaque fois une bouffée d'indéfinissable. Un mélange de nostalgie tant elle répond aux clichés tendres d'une enfance révolue pour beaucoup (snif), et d'énergie tant les jeunes gens qui y passent, s'y posent, y échangent et rigolent font joliment trembler les augustes platanes.

Hexagone - Elie Guillou, Chanteur Public

.... Sous la direction artistique de Pierrick Hardy, Chanteur Public frappe par une simplicité, une limpidité, acoustiques du meilleur effet. Finement soutenue par une guitare nylon, une clarinette (Catherine Delaunay) et une viole de gambe (Marie Suzanne de Loye), la voix d’Elie Guillou est claire, précise. Belle tout simplement, comme l’est ce disque auquel on revient sans lassitude. Avec Élie, vive le service public !

Nos Enchanteurs - Elie Guillou, livraison publique de commandes privées

Sans cesse mais avec grand talent Elie Guillou travaille la matière chanson. Qu’il porte parfois en de singulières situations (faire Paris Brest à pied par exemple, en trente étapes et autant de concerts, chaque soir dans une commune différente…), en des endroits inédits aussi (ses tournées des Lavomatic, qui passent prochainement à Brest, Avignon et Rennes ; le temps d’un programme avec soquette pour mise de fond, les rappels au séchage. En fait, pas des concerts une scène ouverte qu’Eric Guillou organise et au sein de laquelle tout le monde peut venir s’exprimer [soit par une chanson, un texte, un poème, de la danse, etc.] que l’on soit pro ou amateur, enfant ou vieillard).

30 septembre

Hexagone - Claire Elzière chante les voix qui se sont tues

.... Leprest, impressionnante bête de scène était éructant et on l’adorait aussi pour ça. Chez Claire, c’est tout en féminité que les messages vont passer. Sans manières, sans chichis. Une diction claire et précise, qui donne aux mots d’Allain une couleur différente. Ça reste du Leprest, ça s’entend dès le premier vers !  Les mots, les images fulgurantes viennent en permanence nous le rappeler. Mais Claire s’approprie la langue de son aîné, langue parfois bien masculine qu’elle déclame avec assurance, quand il s’agit de parler de « coupeur de bites en deux » par exemple.

Nos Enchanteurs - Marie-Thérèse Orain en public… et intacte !

Intacte, et résolument originale. A l’heure où beaucoup de débutants entrent dans la carrière avec un album de douze/treize chansons, d’autres prennent le temps de travailler leur sujet, le peaufiner, l’étoffer, lui donner du corps et de l’âme. Vu sous cet angle, c’est un très grand cru longuement affiné que Marie-Thérèse Orain va mettre en boîte, et ce beau projet se concrétise dans les jours qui viennent. Résumé de ce qui se prépare.

Hexagone - Oldelaf au Zénith le 29 novembre

... La grande date de la tournée Dimanche approche et si tu n’as pas encore pris ta place, grouille-toi un peu quand même. Ce sera le samedi 29 novembre 2014 au Zénith de Paris. Ça va être une joyeuse partie de déconne organisée comme on les aime je crois.

Nos Enchanteurs - Commando Nougaro, à l’assaut d’un mythe

Jeudi 25 septembre, Le Bijou, Toulouse,

 Le quartet s’affiche en combattants et l’on sait qu’à Toulouse (où l’on vient tout juste d’inaugurer la statue de bronze de l’artiste) c’est encore et toujours un défi de se lancer dans la reprise de son répertoire. C’est audacieux, risqué, semé d’embûches. Le projet, né en 2009 d’une commande d’Hélène Nougaro pour fêter les 80 ans de Claude, a rassemblé quantité de participants, notamment au festival de Moissac en 2010.

Pousse le son - Coup de foudre pour Jur et A boca llena

..... Dès les premières notes, j’ai infailliblement pensé à cette superbe chanteuse si chère et malheureusement partie bien trop tôt : Lhasa de Sela. J’ai eu comme une décharge au coeur, un électro choc : je veux dire que la voix de Jur me « parlait » de la même façon que celle de Lhasa. J’étais frissonnante en train de dériver de l’autre côté des Pyrénées, au large du port de Barcelone avec la chanson Boca Llena. Mais j’étais plutôt bouche bée et totalement subjuguée, envahie… Comment dire cette émotion ? Quand le corps reste immobile mais que l’esprit s’en va mais qu’on est bien vivant tous les sens en éveil… quand les poils se hérissent sur la peau, qu’on est comme suspendue, que le temps s’arrête et qu’on hurlerait à la moindre perturbation extérieure (oui parfois je suis un peu sanguine…) Au début, je n’entendais que la voix, à elle seule comme un instrument à part entière, et accrochée à tenter de comprendre les paroles de sa première chanson j’ai continué par « Avec ou sans » puis « Il est revenu » et c’est là où j’ai pris conscience de la musique qui accompagnait cette voix poignante, comme cabossée par endroits, assurément sortie d’entrailles rocailleuses et servant des textes un peu énigmatiques mais si joliment imagés.

Nos Enchanteurs - Jur… Fossile

Des arrangements d’une finesse gainsbourienne, une façon de faire sonner les mots comme une danse sensuelle, on entrevoit dans les chansons de Jur l’expressivité de cette Carmen venue du cirque, et qui fait de ses chansons un spectacle total. Une étrange cérémonie plus ou moins fantasmagorique, un carambolage de sentiments sang et or, une sorte de tableau en clair-obscur dans lequel on devine dans les ombres un kaléïdoscope d’émotions à fleur de peau et à plein cœur.

Jur est sur Facebook

29 septembre

Nos Enchanteurs - Isabelle Bazin, traditionnelle lumière

La lyonnaise Isabelle Bazin (de Caluire-et-Cuire pour être précis) fait dans le trad : les musiques et les chants traditionnels. Qui n’en sont pas, pas toutes et pas tout à fait : elles les crée en grande partie, comme un prolongement. A la manière de, mais librement, sans entraves ni gros sabots. Des valses, scottish, mazurka et bourrées pour bals, des chansons pour soirées et concerts…
_______________________
_______________________

 

dimanche, 21 septembre 2014

L'actualité de la chanson française du 15 au 21 septembre (mise à jour)

En vidéos, toute la fin de semaine, les artistes qui se sont faits remarquer au festival de Granby au Québec comme Bodh'aktan, Le Vent du Nord, Karimouche, Giedré, Les chercheurs d'or, Michel Robichaud, Emile Bilodeau, Philippe Brach, Ariane Brunet, Eli et Papillon, Brigitte Boisjoli, Mathieu Lippé.....

L'album de la fin de semaine - Les étangers familiers, Un salut a George Brassens

Le clip de la fin de semaine : Camélia Jordana - Dans la peau

L'album de la semaine - Claire Elziere : Chante Allain Leprest

Le clip de la semaine : Courir les rues, Je souris

A la une 

Froggys'Delight - Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - jeudi 11 septembre Le Vent du Nord

Le Vent du Nord est un groupe de musique traditionnelle québécoise, utilisant violon, bandonéon mais aussi guitare ou viole électrique. Formé en 2002, chantant à quatre voix a cappella, leur carrière les a emmenés sur les cinq continents. Cette musique traditionnelle, nourrie aux racines celtes, est à la base aussi bien des albums Aion de Dead Can Dance ou Red Roses For Me des Pogues, ce qui fait que l'amateur de rock ou de musique indé peut apprécier le spectacle sans forcément savoir danser la gigue. Il se dégage de leur prestation une authenticité que nous ne prêterons jamais à une Nolwenn Leroy par exemple. De leur dernier album Tromper le temps, ils interpréteront "Le dragon de Chimay" et "Toujours amants". Les qualités vocales du groupe, la belle maîtrise des instruments, la rythmique appuyée sur les morceaux à danser et surtout la joie évidente et communicative des quatre musiciens font du Vent du Nord une très belle découverte.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Le Vent du nord, bourrasque force 4

..... Il y a deux ou trois jours nous vous parlions ici d’un groupe folk québécois, RéVeillons ! En voici un autre, récompensé l’an passé du Prix de l’Académie du disque Charles-Cros et ce n’est sans doute pas pour rien. Simon, Nicolas, Réjean et Olivier sont les quatre du Vent du nord, treize ans d’existence, mille deux cents concerts, sept disques déjà. Et, comment vous dire, la perfection faite musique s’il en est. A les voir, on pense évidemment, là encore mais plus encore, à la crème des groupes folk français des années soixante-dix, notamment La Bamboche. Malicorne quand ils font polyphonie. Tri Yann, Le Claque-Galoche, La Chiffonie et bien d’autres. La vague folk s’est retirée, s’est épuisée dans l’Hexagone où la pratique des musiques trad’ se fait désormais presque sous le manteau, en des cercles fermés, boutée hors du chant public. Là, au Québec, le folk a toute sa place dans la chanson (c’en est !), dans un festival de chanson, à Granby ou ailleurs.

Le Devoir - Michel Robichaud couronné à Granby

Dans un Granby gris et sous la pluie, la 46e édition du Festival international de la chanson a pris fin samedi soir avec la grande finale de son volet concours dont l’auteur-compositeur-interprète Michel Robichaud est sorti gagnant.

21 septembre

Froggy's Delight - Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - mardi 9 septembre Réveillons!  (Granby)  du 3 au 14 septembre 2014 

Le Festival International de la Chanson de Granby, dans les Cantons-de-l'Est, au Québec, a débuté depuis une semaine. On y verra d'ailleurs, cette semaine, de nombreux nominés à l'ADISQ 2014. Ce festival qui permet de découvrir la fine fleur des artistes québécois, réunis en un même lieu l'espace de quatre jours, est aussi un concours de chansons pour des artistes qui n'ont pas encore de contrat avec une maison de disque.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Michel Robichaud, le lauréat

C’est Michel Robichaud qui remporte la victoire. Et pas mal de dollards. L’autre et manifeste gagnant est Emile Bilodeau qui rafle pas mal de prix offerts par des partenaires et quelques très belles programmations.

Après avoir glané tout ou presque des grands prix des différents concours francophones canadiens (cinq sur six autres cette année), Robichaud, qui nous vient de Sainte-Adèle, dans le comté des Pays-d’en-Haut, faisait figure de grand favori. Si les prix aident à lancer une carrière, cet artiste ne peut qu’être, à court terme, qu’un homme choyé par le public, vu le nombre de ses rampes de lancement.

Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - samedi 13 septembre Karimouche - Les Chercheurs d'Or - Francis d'Octobre - Soucy - Michel Robichaud - Kelly Bado - Émile Bilodeau - Antoine Lachance - Charles Robert - Lynda Lemay - Yves Duteil - Isabelle Boulay - Dead Obies  (Granby)  du 3 au 14 septembre 2014

Dernier jour de "vitrines", les showcases réservés au professionnels, au festival de Granby. Lors de ces après-midis, des artistes viennent présenter une version courte de leur spectacle afin de décrocher des contrats pour des tournées ou des concerts dans les salles et festivals des deux côtés de l'Atlantique.

Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - vendredi 12 septembre Bon Débarras - Charles-Baptiste - Emile Proulx-Cloutier - Ingrid St-Pierre - Bodh'aktan - Trois Accords  (Granby)  du 3 au 14 septembre 2014

Le groupe Bon Débarras est un groupe de folk traditionnel, dans lequel on joue de la planche à laver, du banjo, de la guitare et de la contrebasse et avec lequel on danse la gigue avec des chaussures à bout ferré. Les musiciens sont excellents. Festif, bon esprit, le trio assure l'ambiance et mouillent la chemise au propre comme au figuré.

Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - jeudi 11 septembre Le Vent du Nord - Philippe Brach - Ariane Brunet - Eli et Papillon - Guillaume Beauregard - Alfa Rococo - Andréanne A. Mallette - GiedRé - Karimouche - Alex Nevsky - Vincent Vallières  (Granby)  du 3 au 14 septembre 2014

Le Vent du Nord est un groupe de musique traditionnelle québécoise, utilisant violon, bandonéon mais aussi guitare ou viole électrique. Formé en 2002, chantant à quatre voix a cappella, leur carrière les a emmenés sur les cinq continents. Cette musique traditionnelle, nourrie aux racines celtes, est à la base aussi bien des albums Aion de Dead Can Dance ou Red Roses For Me des Pogues, ce qui fait que l'amateur de rock ou de musique indé peut apprécier le spectacle sans forcément savoir danser la gigue. Il se dégage de leur prestation une authenticité que nous ne prêterons jamais à une Nolwenn Leroy par exemple. De leur dernier album Tromper le temps, ils interpréteront "Le dragon de Chimay" et "Toujours amants". Les qualités vocales du groupe, la belle maîtrise des instruments, la rythmique appuyée sur les morceaux à danser et surtout la joie évidente et communicative des quatre musiciens font du Vent du Nord une très belle découverte.

Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - mercredi 10 septembre Vanessa Borduas - Navert - Brigitte Boisjoli - Jonathan Savage - Garoche Ta Sacoche - Mathieu Lippé  (Granby)  du 3 au 14 septembre 2014
Vanessa Borduas, qui ouvre les "vitrines" (showcases) du Festival International de la Chanson de Granby a été une des candidates de l'édition 2014 de La Voix.

20 septembre

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Karimouche, d’Octobre et Chercheurs d’or : tous ont trouvé de l’or !

Qui n’a pas vu Les Chercheurs d’or en scène ne sait cette idée précise de la beauté. Beauté d’une voix d’abord, celle d’Isabeau. Beauté d’une musique, d’une chanson qui trouvent incontestablement leurs racines dans le répertoire traditionnel et s’en extraient quelque peu, comme autonome, pour l’enrichir à leur manière.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Bodh’aktan, buvons un coup, buvons-en deux…

Ce sont sept grands gars tous tatoués, gaillards vêtus qui en jeans, qui en kilt. On ne les saurait pas musiciens qu’on les dirait bûcherons. Instruments électriques, instruments trad, ils forment, hors le batteur toujours derrière, une ligne imposante plus impressionnante encore qu’une mêlée de rugby. Le chapiteau est plein et y’aura pas que lui. Pas de ces bouteilles d’eau minérale sur scène, question de style, d’éthique aussi. Mais d’la bière nom de dieu ! La signe de ralliement entre eux et leur public, ça doit être ça : brandir le bras levé chopes et cannettes et de crier en choeur « A boire, à boire ! »

19 septembre

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La peinture d'Archimède

..... ARCADIE, son troisième album, est sorti juste avant l'été. Un mauvais disque n'avance pas. Non seulement celui-ci démarre fort, mais il va crescendo et foisonne d'idées, de «singles». L'espiègle Ça fly away par exemple, spéciale dédicace aux jeunes pousses parisiennes prétendument anglophiles, et qui rappelle avec panache la fibre rénaldienne du 33 tours MARCHE À L'OMBRE; ou Toi qui peines au bureau, genre de sagacité qu'aimerait tant écrire Bénabar… Avec une tranquillité savoureuse, Archimède déroule des tableaux auxquels il est douteux de résister (Au Marché des Amandiers, Oh viens ma chérie), élevant encore le niveau pour s'achever sur un bijou d'émotion dont le cadre est l'hôpital Necker: Le Grand jour

Le Figaro - Archimède, toujours aussi percutant sur scène

LE LIVE - Les deux frères du groupe présentent au Live-Le Figaro des chansons érudites de leur troisième albumArcadie, en avant-première de leur concert du 6 novembre au Divan du monde.

18 septembre

Culturebox - Feu! Chatterton : rencontre avec la nouvelle sensation française

Leur nom à lui seul en dit long, qui est à la fois celui d’un poète maudit suicidé et d’un album de Bashung. Repéré en première partie de Fauve au Bataclan, puis dans tous les festivals cet été, des Francofolies à Rock en Seine, le quintet parisien Feu! Chatterton sort son premier EP cette semaine. Rencontre avec notre coup de cœur de la rentrée et notre plus bel espoir des deux prochaines années.

Culturebox - "ImMortel", CharlElie Couture fait son retour avec Biolay

Exilé à New York, CharlElie Couture retrouve lundi la France avec "ImMortel", un album très finement produit par un Benjamin Biolay dont le "poète rock" se dit "admiratif", dans un entretien à l'AFP. Un 1er extrait "L'amour au fond" est à découvrir.

Les sonos tonnent, le club chanson #101 : Camelia Jordana, Arthur H et Moodoïd

C'est la rentrée pour tout le monde, y compris pour notre club de critiques chanson. Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Guillemette Odicino et Valérie Lehoux de “Télérama” ont écouté les disques de Camelia Jordana, Arthur H et Moodoïd. Ils ne sont pas d'accord entre eux. Ça vous étonne ?

17 septembre

Télérama - Rencontre avec Feu! Chatterton, tête d'affiche de la rentrée “Télérama”

Musiques | Les cinq jeunes hommes de Feu! Chatterton font souffler un vent nouveau sur la pop française. Littéraire, théâtral et diablement entêtant.

Télérama - Etienne Daho (1), timide retour du crooner français

Qu'est-ce qu'un bon chanteur français ? Un qui n'est pas douloureusement belge (Brel) ou convulsivement italien (Ferré) ? Un qui sait marier le grave et le léger, faire cohabiter en un seul corps le chanteur de charme et le poète maudit ? Quand Etienne Daho Jr se lance au début des années 80, la terre est quasi vierge.

Télérama - Etienne Daho (2), fin de party éthylique et charnelle

Entre la discrète sortie de Mythomane, sur lequel Virgin n'a pas exactement joué toutes ses billes, et le moment où Etienne Daho, tel un Rastignac fredonnant, s'émancipe d'une scène rennaise devenue vaporeuse et fonce enfin sur la capitale avec l'idée de s'y installer, plus de deux ans se sont écoulés. Le printemps 1984 est radieux.

Nos Enchanteurs - Emilie Cadiou, format à trois

.... l’écriture de la jeune et belle Emilie recèle en effet bien des parts sombres. Mais les images, les métaphores, habillent d’onirisme le tout si bien que l’on s’imagine voir Amélie Poulain mâtinée d’Alice qui suit « les petits nains mutins de son jardin », raconte que sous l’influence de la lune, les femmes au contact de l’eau se voient pousser des poils au menton, ou bien se rêve couturière, rapiéçant son amour : « Une envie de te broder le décor / Où nous pourrions vivre longtemps encore / Dans le doute / Oublions la mort / de nous» Elle invite même le public à se mettre dans la peau d’un œuf mollet ! Si, si ! Et plus on est d’œufs, plus c’est la fête !

Un été avec Renaud (5) : Benoît Dorémus, le disciple et l'ami

C’est l’un de ses descendants les plus éclatants, évidents, épatants. Sans singer le Renard, Benoît « Bénito » Dorémus a la plume nourrie à la même émotion-dérision craquante. A l’aube d’un nouvel album, le jeune chanteur raconte la rencontre avec son mentor qui va produire en 2005 son premier disque, et devenir son pote.

16 septembre

C'est déjà ça - Elzière et Cravic emmènent Leprest sur d'autres rivages

La chanteuse Claire Elzière et son comparse compositeur Dominique Cravic ont donné vie à des textes offerts par l'auteur disparu il y a trois ans. Et redonné des couleurs à d'autres titres pour un album qui est tout sauf un hommage funèbre.

C'est déjà ça - Zebda déjà en piste!

Deux ans seulement après "Second tour", l'album de la reformation suivi d'une tournée triomphale, les Toulousains sautent à nouveau sur l'Hexagone avec "Comme des Cherokees". Dix titres aux guitares pêchues et au funk affirmé, sans entamer des textes toujours précis et concernés.

C'est déjà ça - Sous les étoiles d'Ambès, des chansons sur les lacs

Les onzièmes Odyssées d'Ambès (33) au bout de la presqu'île girondine du même nom ont pris un virage résolument musical. Réussi: aidées par le temps radieux, elles ont réuni 7000 spectateurs qui se sont régalés de Fersen, Karimouche, Pendentif, Bengale et même, même de Didier Super...

Nos Enchanteurs - Claire Elzière chante Allain Leprest

Régulièrement, par le talent et la grâce des interprètes, on redécouvre des chansons toutes neuves, qu’une voix nouvelle fait vivre aujourd’hui et maintenant, oubliant l’image tutélaire du créateur originel il y a plusieurs décennies. Ce 25 Août, c’est Allain Leprest qui vient à la une avec des textes qu’il avait donnés à Claire Elzière et Dominic Cravic.

15 septembre

Concert and Co - Interview Entretien avec CharlElie à l'occasion de la sortie de l'album ImMortel

A New-Yorker in Méounes…
(L’Autre Côté…)

En marge de la sortie de l’excellent ImMortel chez Universal (à paraître tout bientôt, le 15 septembre 2014) et de l’ultime show de pré-tournée donné par CharlElie et son groupe, lors du Festival de Néoules, retour sur l’interview du bonhomme réalisée ce même 17 juillet 2014 et enregistrée sur la terrasse ombragée, accueillante et salvatrice, de l’hôtel-restaurant La Source (Méounes).

Mauvaise nouvelle - Feu ! Chatterton ressuscite la poésie

On ne l’attendait pas, on ne lui avait rien demandé, et voilà qu’au milieu du brouhaha maniéré de la chanson française sans texte, des mélanges de voix au vibrato cloné, surgit celle d’un écorché-vif aimant l’ironie des mystères. C’est une voix de garage qui s’impose de façon quasi suicidaire au dessus de tous les enfoirés de la variétoche. Feu ! Chatterton dérange dès la première syllabe, il oblige les autres à se taire, on sent que sa folie ne le fera pas renoncer. Il faut qu’il chante, il faut qu’on l’écoute. Nouveau groupe, nouvelle voix, avec un EP sorti le 8 septembre : 4 titres, 2 clips. La presse étonnée de cette présence manifeste aussitôt déboule. Leur moteur de recherche rapproche le nom du groupe du nom de l’album de Bashung, première référence établie sur la base de l’album phare du chanteur, puis on évoque Noir Désir, parce que la voix de Feu ! Chatterton n’hésite pas à se faire très sonore et à dérailler sur de larges voyelles. Vrai. Il faut toujours raccrocher les nouveaux venus à de l’existant, c’est le baptême opéré par les médias. Pour ma part, je pense un peu aux Négresses Vertes, un peu aux Têtes Raides. Un peu c’est tout. On est dans autre chose. Feu ! Chatterton est un nouveau groupe de rock français.

Froggy's Sessions : Geneviève Morissette 17 juin 2014

mardi, 16 septembre 2014

L'album de la semaine - Claire Elziere : Chante Allain Leprest

_________________________
_________________________

samedi, 13 septembre 2014

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 septembre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine - Zebda au Festival Mawazine 2014

L'album de la fin de semaine - La Mine de de Rien, Avec des si

Le clip de la fin de semaine - Zebda, "Les Chibanis" (Le Doc'clip) de Rachid Oujdi

L'album de la semaine - Zebda : Comme des cherokees, sorti le 25 août

Et toute la fin de semaine en vidéos avec les lyonnais de La Mine de Rien dont l'album "Avec des si" est sorti le 28 Avril 2014 (Mediatone / L'Autre Distribution)

Le clip de la semaine : Brigitte - A bouche que veux-tu, premier extrait de leur nouvel album

Samedi dernier, sur France 2 : Les copains d'abord, 30 ans, 30 chansons, enregistrés en juillet aux Francofolies de La Rochelle, maintenant disponible sur le Pluzz

A la une

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? C'est Béart qui te parle

Paru dans le onzième numéro de la revue Schnock (juin 2014), cet entretien avec Guy Béart réalisé fin octobre 2013 est délivré ici dans sa version complète.

Il fut le chanteur préféré de deux présidents de la République, Georges Pompidou (avec Léo Ferré) et François Mitterrand (avec Jean Ferrat). L'Eau vive est restée plus d'un an n°1 du hit-parade. Record imbattable. Depuis 1967, il vit à Garches, dans une maison des années 30 de 1200m2, due aux architectes du Bauhaus, Rosenauer et Pierre-Otto Bauer, au milieu d'une immense propriété au fond de laquelle une piscine constamment chauffée à 30° est entourée d'une terrasse dallée où pourraient s'allonger cinquante personnes sur leurs serviettes de bain. «Charles Trenet avait six ou sept maisons, Brassens, trois ou quatre. Moi, je n'ai qu'une baraque, mais elle en jette.»

14 septembre

C'est déjà ça - Zebda déjà en piste!

Deux ans seulement après "Second tour", l'album de la reformation suivi d'une tournée triomphale, les Toulousains sautent à nouveau sur l'Hexagone avec "Comme des Cherokees". Dix titres aux guitares pêchues et au funk affirmé, sans entamer des textes toujours précis et concernés.

C'est déjà ça - Elzière et Cravic emmènent Leprest sur d'autres rivages

La chanteuse Claire Elzière et son comparse compositeur Dominique Cravic ont donné vie à des textes offerts par l'auteur disparu il y a trois ans. Et redonné des couleurs à d'autres titres pour un album qui est tout sauf un hommage funèbre.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? 15€ jetés par la fenêtre

Au fond, il serait presque plaisant d'affirmer crânement: «Le nouveau Bénabar n'est pas si mal fichu que ça!». La réalité, c'est qu'INSPIRÉ DE FAITS RÉELS est un disque à la médiocrité affligeante. Parce qu'avec ce parolier les «arbres» sont «obséquieux» et les «orages» forcément «déchaînés», sans parler des «yeux qui klaxonnent» ni du mot «route» qui rime avec «minute» entre autres vers épouvantable

Hexagone - Avec un Z qui veut dire Zelten

L’an dernier, Zelten a sorti l’album En l’honneur des vivants, d’où est extraite la présente chanson, Pris dans l’orage, présentée comme un hommage à Malcolm Lowry, l’auteur du célèbre roman Au-dessous du volcan. Sur une dynamique folk-rock des plus agréables, Stephane Zelten arrose ses délicates mélodies de textes trempés d’inspiration littéraire régurgitée avec la simplicité qu’exige le genre de la chanson. C’est bien fait, bien ficelé et si le garçon n’est plus le perdreau de l’année, on sent néanmoins chez lui moult références musicales qui vont de Bashung à Thiéfaine en passant par Miossec.

13 septembre

Granby 2014. Vitrines enchantées (suite)

Deuxième journée de vitrines, ces show-case nous étant proposés, autant d’artistes prêts à l’exportation. Au quatrième jour, il nous faudra choisir un lauréat.

Nos Enchanteurs - Le Vent du nord, bourrasque force 4

.... Il y a deux ou trois jours nous vous parlions ici d’un groupe folk québécois, RéVeillons ! En voici un autre, récompensé l’an passé du Prix de l’Académie du disque Charles-Cros et ce n’est sans doute pas pour rien. Simon, Nicolas, Réjean et Olivier sont les quatre du Vent du nord, treize ans d’existence, mille deux cents concerts, sept disques déjà. Et, comment vous dire, la perfection faite musique s’il en est.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. GiedRé, chantre du socio-cul

.... Le statut autoproclamé de chanteuse-humoriste française autorise tout à GiedRé ; en conséquence elle se permet tout et fait rimer embrouilles avec couilles, pulvérise les codes sociaux, s’affranchit de toute morale, de toute pudeur : de toutes façons, elle doit pas savoir ce que c’est.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Mathieu Lippé, tout en un de la tchatche

..... Lippé, c’est de la pure philosophie, réflexions à l’effet domino, propositions à l’effet papillon, bouts de ficelle et selle de cheval, des mots rien que pour la gourmandise de les dire, qui plus est pas sots. Beaucoup d’introspection et notre place dans l’espace, le temps, la gravité. Parfois des facilités, des mots valise, mais quand même une prestation de belle tenue, presque de haut vol. Ses compagnons de scène lui donnent les justes notes qui conviennent, ourlant de belles portées sur ses envolées. Joli.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Ça va, Savage…

Concours réservé au seul public professionnel que celui-ci. A l’United Church, une église pour le coup réformée, devenue salle de concerts. Ici ce sont les vitrines (show-cases). Quatre concurrents par jour, quatre jours durant. Jacques Madebène, directeur du festival « Sémaphore en chanson », à Cébazat, en est le président du jury.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Garoche ta sacoche et cabosse ta chanson

Il faut se mettre à la juste dimension du propos : l’une n’est pas bien grande, l’autre est taille basket, bien au-dessus du panier. Les voir ensemble est déjà gag en soi : elles en jouent en une sorte de Laurel et Hardy, duo qui détonne. Le reste est à l’avenant.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Le pont chanté de la francophonie

A toute chanson un préalable. A Concèze il se prénomme Jacqueline, un pétillant de framboise pas bien farouche, mais méfiez-vous… Au bout de quelques verres, vous chanterez aussi. Aux Nuits de Troyes c’est le Champagne, c’est évident et ça bulle; aux Vieilles charrues on fait son miel du chouchen. Ici, à Granby, au Québec, c’est le cidre de glace. A presque tomber dans les pommes, façon de chanter. C’est ça qui vous cueille et vous accueille… Merci.

C'est déjà ça - Un été avec Renaud (4,5): les artistes de "Tatassin!" témoignent encore

Suite de notre volet sur le projet de reprises dénuées d'autre intérêt que celui de rendre un hommage sincère, original et gratuit à l'auteur-compositeur. Après François Morel, Pierre Schott ou Ludéal, place à huit autres chatoyants ouvriers de chez Renaud

12 septembre

C'est déjà ça - Les chemins de traverse de Fredda

Il y a deux ans, "L'ancolie" avait séduit après deux auto-productions plus approximatives. Avec "Le chant des murmures", Fredda creuse le sillon d'une chanson délicate et sensitive, sa voix en porte-drapeau délicat de la cause des fragiles déterminées

C'est déjà ça - Le Larron s'anime

Un nouveau clip original pour le chanteur qui persiste à dire que "La vie est belle"

RFI - Diane Dufresne aux violons, Sortie d'un album live, Partager les anges

Diane Dufresne s’était lancée en 2012-2013 dans une tournée en compagnie des Violons du Roy, orchestre de chambre québécois. Partager les anges, l’album enregistré lors de ces concerts, sort enfin en France, avant une représentation unique à Paris, au Théâtre du Châtelet fin septembre. Une splendeur méditative et poétique.

RFI - Marie-Flore, mélancolie des nuées, Premier album, By The Dozen

Pour son premier album, By The Dozen, la jeune Parisienne Marie-Flore se révèle en digne héritière d’une pop au charme vénéneux, dans la tradition de Leonard Cohen ou du Velvet Underground. Portrait.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Le pont chanté de la francophonie

A toute chanson un préalable. A Concèze il se prénomme Jacqueline, un pétillant de framboise pas bien farouche, mais méfiez-vous… Au bout de quelques verres, vous chanterez aussi. Aux Nuits de Troyes c’est le Champagne, c’est évident et ça bulle; aux Vieilles charrues on fait son miel du chouchen. Ici, à Granby, au Québec, c’est le cidre de glace. A presque tomber dans les pommes, façon de chanter. C’est ça qui vous cueille et vous accueille… Merci.

Hexagone - Yoanna, Princesse à Paname en octobre

.... elle s’apprête à sortir le 3ème, Princesse, incessamment en Suisse et le 2 février 2015 en France hexagonale.

Cet album, Yoanna viendra le présenter en avant-première lors de deux soirées parisiennes. La première, le 1er octobre dans le cadre du festival de Marne, à l’Espace Culturel André Malraux au Kremlin Bicêtre. La seconde soirée aura lieu le lendemain, le 2 octobre, à l’Espace Jemmapes à Paris. Il faut y aller, absolument, Yoanna ne vient que trop rarement sur Paname.

11 septembre

Huffington Post - Gala de l'ADISQ 2014: grande fierté pour les finalistes

L’ADISQ a dévoilé mardi la liste des finalistes en vue de son 36e Gala, lequel célèbre chaque année l’industrie de la musique et de la scène d’ici.

Serge Fiori part favori avec cinq nominations pour son album éponyme (Album de l’année- Adulte contemporain, Choix de la critique, Meilleur vendeur, Interprète masculin de l’année et Vidéoclip de l’année), mais Pierre Lapointe le talonne de près avec une mention pour Les Callas et trois pour Punkt, tout comme Émile Proulx-Cloutier, nommé trois fois pour Aimer les monstres.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. RéVeillons !, la tradition loin d’être endormie

Ils sont quatre, Jean-François (bodhran, souliers, tambour à mailloche…) et David Berthiaume concertina, bombardes…), Richard Forest (violon, fiddle) et André Gagné (guitare, banjo). Le Québec doit être un refuge qui a sû, lui, préserver le folk, celui qui sévit jadis dans nos contrées, dans les années 70. Là, c’est bien vivant, au cœur de la chanson, pas mis sur la touche, pas ringardisé. Et RéVeillons ! est un groupe de belle tenue dont les influences sont multiples.

Nos Enchanteurs - Andoni Iturrioz L’insolitude

D’emblée on est saisi par ces tambours profonds qui résonnent comme les tambours indiens, ces rythmes qui semblent reliés à des forces vitales, millénaires, comme une sorte de marche en avant de la vie, toute la vie, tout ce qui constitue l’univers selon les indiens, la terre mère et tous ses enfants. On n’est pas seul, on est en route… même  sédentaire, être de passage, on a la foi, on croit au doute, les courants d’air sont des messages..

10 septembre

Télérama - Voilà pourquoi CharlElie Couture a été coupé au montage d'une émission de France 2

Musiques | Invité au concert hommage aux Francofolies, pour les 30 ans du festival, CharlElie Couture a eu la surprise de ne pas voir sa prestation lors de la diffusion de la soirée “Les Copains d'avant” sur France 2. Retour sur les explications alambiquées de la chaîne.

Lapresse.ca - CharlElie Couture, exilé à New York, retrouve la France

Exilé à New York, CharlElie Couture retrouve lundi la France avec ImMortel, un album très finement produit par Benjamin Biolay dont le «poète rock» se dit «admiratif», dans un entretien à l'AFP.

Gil Chovet : le gaga sans peine et dans la joie

Gil Chovet, « Les chansons du Grand Coissou », Le Sou de La Talaudière (42), 6 septembre 2014,

 Vous êtes lecteurs de tout l’Hexagone, de Suisse et de Belgique. Du Québec aussi. Et de partout dans le monde où se niche la diaspora des amateurs de chansons d’expression française. Et nous voici à vous entretenir d’un microcosme très localisé : le gaga. Qui n’est pas, incultes, la langue de la Lady éponyme, ni de ses fans. Qui n’est point sénile non plus. Ni entiché ni gâteux, simplement stéphanois !

Aujourd’hui même, Claude Nougaro aurait 85 ans. Né la même année que le Grand Jacques (qui disait de lui à Tahiti : « Nougaro ? C’est le meilleur d’entre nous ! »), il a vécu toute sa vie sous le signe du 9, ou plutôt du neuf, du nouveau, du renouveau. Véritable phénix de la chanson française, ce natif du 9/09/1929 s’est appliqué comme nul autre à renaître de ses cendres pour repartir toujours de plus belle. Une fois sa formule musicale du moment arrivée à son apogée, alors qu’il aurait pu prolonger son succès longtemps encore, il préférait tourner la page et s’attaquer à un nouveau défi – quitte à passer sans transition d’une formation rock explosive au simple piano-voix de ses débuts au Lapin Agile* ou à la fanfare de L’Enfant-phare de Paziols. L’artiste avait besoin de se remettre sans cesse en danger pour se sentir exister. C’est ce qu’il me confia, entre autres, le jour de ses 55 ans – le 9/09/1984 – où il avait tenu à m’inviter chez lui pour travailler à son premier dossier de Paroles et Musique…  

9 septembre

Toute la culture - [Interview] Feu ! Chatterton : « La chanson peut être poétique, mais n’est pas de la littérature »

2012 avait vu la consécration de Lescop et d’Aline. 2013 celle de La Femme et de Granville. 2014 a d’abord vu celle de FAUVE, et est en train de célébrer, depuis la fin du mois d’août, celle de son pendant fou et psyché Moodoïd. En 2015, la scène « pop francophone » verra la consécration de Grand Blanc, et surtout celle de Feu ! Chatterton, ce projet ombré et lumineux qui ne cesse depuis quelques mois de fusionner esthétisme du passé (la poésie ainsi interprétée) et armements du présent (des instrus électriques et synthétiques) au service d’une pop poétique et parfaitement singulière. Arthur, Clément, Sébastien, Raph et Antoine sortent aujourd’hui leur tout premier EP éponyme, et donnent aux semaines à venir un espoir : celui de réconcilier la pop avec une langue française que l’on aura rarement vue maniée avec autant de dextérité et de second degré aussi bien agencé…

Metro - Festival de la chanson de Granby: une étonnante finale à cinq

On aura une finale à cinq au Festival international de la chanson de Granby 46 et pas tout à fait les cinq que l’on attendait. Si l’on voyait clairement Michel Bilodeau et Antoine Lachance sur scène le 13 septembre prochain, on n’a jamais vu venir les choix de Kelly Bado, Soucy et Émile Bilodeau (choix du public et du jury).

RTL - Julien Clerc sort "On ne se méfie jamais assez", premier extrait de son nouvel album

Le chanteur Julien Clerc une nouvelle chanson résolument gaie, intitulée "On ne se méfie jamais assez", premier extrait de son album "Partout la musique vient" qui sortira le 3 novembre.

Nos Enchanteurs - Julie Rousseau : le visage du caractère, comme River…

On l’a attendu longtemps, ce River dont on ignorait tout… Cela fait plusieurs années que l’on suit les étapes de la trajectoire opiniâtre de Julie : ses participations à « La Tangente » qui nous a proposé de belles interprétations en polyphonie, au « Trio JOB » avec ses versions originales, décalées ou très émouvantes de chansons de Brassens

Hexagone - Demi-mondaine : Aether

Demi Mondaine a sorti un premier album, Aether, au printemps dernier. Il souffle à présent un vent d’espoir, de renouveau et de résurrection sur la french touch du gros rock.

Gros rock en bandoulière donc, la voix Gitane tendance Dieu est un fumeur de Havane, hyper sensualité tatouée jusqu’à la moelle de l’épiderme, Béa a créé Demi Mondaine il y a 5 ans. Un nom qui déchire et qui n’est pas qu’un effet de style !

Nos Enchanteurs - Lila et les pirates

Tous vos chers enfants viennent de retrouver les plaisirs multiples de l’école. Et vous-même, vous avez peut-être la nostalgie de ces jeunes années qui couraient dans les rues, les champs, et les 7 mers du Sud dans vos rêves de voiliers et de corsaires. Ou de flibustiers, ou de pirates, selon vos aspirations, Surcouf ou Long John Silver, à vous de voir.

Culturebox - Calogero : "Je reste un chanteur de Variété, et ça me va très bien"

L’ancien chanteur des Charts (puis de Circus) signe un 6e album solo remarqué et attendu. Cela fait cinq ans qu’il n’avait pas produit de disque sous son nom. Une production taillée pour la scène, qu'il retrouvera en tournée, dès le 22 novembre à Bercy.

La Pressse.ca - Zebda ou le militantisme qui groove

Sans minimiser l'impact de ses refrains fédérateurs et de son métissage musical, Zebda est avant tout affaire de textes et d'engagement. La Presse a joint le chanteur Mustapha Amokrane («Mouss») au Timhotel Montmartre pour décortiquer Comme des Cherokees. Cet album poursuit le combat engagé avec Second tour, lancé en 2012 après un hiatus de huit ans. Quatre mots pour... entendre.

Culturebox - Le nouveau Zebda très attendu dans les quartiers Nord de Toulouse

"Comme des Cherokees", le nouvel album de Zebda est dans les bacs depuis hier. Dans les quartiers nord de Toulouse on attendait l'événement avec impatience car Magyd Cherfi et sa bande n'ont pas oublié d'où ils viennent. Outre "Les petits pas" l'album comprend un titre qui fait tilt dans les quartiers. "Chibanis" sort de l'ombre ces immigrés âgés qui vivent modestement leur retraite en France.

Quai Baco - Zebda – « Comme des Cherokees »

Deux ans après leur dernier album, les Toulousains de Zebda nous reviennent avec un « Comme des Cherokees » au goût festif. Enregistré dans les conditions du live sur la plupart des morceaux, les 5 copains retrouvent l’énergie des premiers albums au travers d’un opus un peu plus léger et taillé pour la scène.

L'Humanité - Zebda  : « Geronimo porte notre souffrance comme un frère »

Deux après le succès de Second Tour, le collectif toulousain sort Comme des Cherokees. Un album dansant à l’énergie rock et funky dans lequel Magyd CherfI, Mustapha et Hakim Amokrane témoignent de leurs engagements, en attendant leur retour sur scène à la Cigale en novembre.

8 septembre

Nos Enchanteurs - Graeme Allwright au Forum Léo Ferré

Le temps est loin de nos 20 ans ? Pas toujours, une soirée avec Graeme Allwright, et on oublie le temps, et les plus chouettes souvenirs reviennent intacts, peut-être avec une ou deux rides, celles du rire, au coin des yeux, celles de la vie. Le Forum Léo Ferré avait fait le plein des réservations depuis plusieurs semaines pour les trois soirées rendez-vous avec et éternel gamin. Plus de 60 ans de scène, de vie bigarrée, et toujours cette envie de voyager et de chanter, dans les salles où on est au contact du public.

Nos Enchanteurs - Le cabaret de la belle absinthe, à siroter jusqu’à plus soif

Un EP de cinq titres qui en a mis du temps pour arriver jusqu’à moi ! Sorti en juillet 2011, le voici tout juste dans ma boîte aux lettres, par les bons soins de l’amitié. Et pourtant la chanteuse – mais pas seulement – Gaëlle Sara Branthomme a tant voyagé dans l’univers musical et son abondante diversité que l’on s’étonne de ne pas être en mesure de la reconnaître dans sa rue !