Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 janvier 2016

L'actualité de la chanson française du 3 au 18 janvier (mise à jour)

Le clip de la semaine : Cali, Le coeur chargé comme un fusil

Bien reçu, merci : Jehan et Lionel Suarez, Leprest, Pacifiste inconnu sortie prévue le 17 janvier.

Les vidéos du jour : Anne-Claire en concert au Bateau El Alamein, à Paris, le 07 janvier 2016, filmée par Hexagone et Sages Comme Des Sauvages

A la une

RFI - GiedRé, pas comme tout le monde Nouvel album, Lalala

Dans Lalala, son neuvième album auto-produit, la Lituanienne GiedRé chantonne les absurdités de notre société avec un humour provocateur et décapant.

Nos Enchanteurs - Célina Ramsauer, elle et nous

Septième album pour l’helvète valaisanne Célina Ramsauer, opus dont l’argument principal est tiré d’un inédit de Georges Moustaki, Nous, chanson d’amour que le chanteur, grand cadeau, lui a offert de son vivant, droits d’édition inclus. Il y a longtemps, Célina Ramsauer signait une chanson, Lettre à Monsieur Moustaki, qui avait scellé leur amitié et avait même conduit la suissesse sur le plateau de l’Olympia pour interpréter avec notre Métèque la Lettre en duo (en vidéo ci-dessous). S’en suivit une amitié, jamais démentie.

15, 16 et 17 janvier

Hexagone - Elie Guillou, « on ne choisit pas le réel »

Elie Guillou est un habitué des colonnes d’Hexagone. En décembre 2015, il est venu chanter à Lyon, invité par A Thou Bout d’Chant et par Nicolas Bacchus avec qui il a partagé la scène pendant trois soirées. J’en ai profité pour le rencontrer et évoquer avec lui  son parcours, la Bretagne, son père, le Kurdistan…. Elie Guillou a beaucoup de choses à dire, à raconter. Avide de rencontres, inventeur permanent, il met son art au service de l’humanité. Elie Guillou fait partie des artistes trop rares qui réinventent et veulent ré-enchanter leur métier. Un regard lucide et juste sur le monde et ses dérives. Un chouette moment avec un artiste des plus précieux.

RFI, Bertrand Dicale - Et si les chansons réparaient le monde… Une utilité face au terrorisme ?

De La Marseillaise chantée par la France entière jusqu’au Perlimpinpin de Barbara, vêtu de bleu-blanc-rouge, il semble que la musique joue un rôle singulier dans les temps troublés que nous traversons.

Quand la France marche dans les rues le 11 janvier 2015 ou se rassemble dès l’aube du 14 novembre, elle chante La Marseillaise. Si l’on demande ce qu’est cette dernière, on peut l’appeler hymne, symbole ou lieu de mémoire, selon que l’on est responsable politique, journaliste ou historien.

Mais c’est une chanson – c'est-à-dire une mélodie et un texte organisés en couplets et refrain, dont la forme fixe s’accorde de nombreux contextes possibles. Tenant la main de ses enfants dans une marche citoyenne, en foule dans un stade, mezza voce quand clament les chœurs et cuivres de l’Armée dans une cérémonie officielle, c’est toujours la même Marseillaise – celle de la Révolution et des Résistants, celle des préfets et des répressions, celle que le monde entier nous emprunte souvent, celle qui est toujours plus grande que chaque voix qui la chante…

13 et 14 janvier

Hexagone - Zim, une chanson sans étiquette

Zim fait partie de la jeune scène lyonnaise de la chanson. Il a remporté, il y a 2 ans, le tremplin d’A Thou Bout d’Chant et a sorti en 2015 un premier EP. Il n’ pas suivi le même parcours que beaucoup de ses contemporains qui sont allés apprendre leur métier à l’Université, au conservatoire de Lyon ou à l’école nationale de musique de Villeurbanne. Autodidacte, il a pris aujourd’hui du recul par rapport à la métropole lyonnaise et découvre maintenant les salles très vivantes implantées dans les territoires ruraux. Pour Hexagone, il raconte son parcours de jeune musicien qui a choisi un jour d’abandonner un bel avenir d’instituteur pour se donner totalement à la chanson et à la musique.

11 et 12 janvier

Le blog du doigt dans l'oeil - Les Banquettes Arrières

Voici un scoop en ce début d’année : les Marx Brothers ont des filles, elles sont trois, elles font chauffer la scène sous le nom « Les Banquettes Arrières ». Et ce fut show samedi aux ACP pour leur seconde soirée parisienne, salle archi comble, public ultra caliente aux choeurs spontanés impeccables en totale impro. Pour le nom du trio, n’allez vous cramer les neurones en cherchant une explication primaire, c’est comme pour « La soupe au canard » de leurs papas putatifs, y avait pas de canard, et pas non plus de soupe dans leur œuvre cinématographique, juste un tourbillon entre surréalisme et burlesque selon le principe de Groucho : Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu’il n’y est pas. Mais il n’est pas interdit d’espérer, et tout est permis pour y arriver…

Nos Enchanteurs - Jean Vasca, au bout du compte

En décembre 2014, après avoir rassemblé l’intégrale de ses textes, il les a publié, en un livre sobre et classieux, La concordance des chants, que d’aucuns ont dû tenir pour bible de la chanson alors qu’il n’en est qu’un précieux et passionnant recueil. Puis s’est mis à l’écriture d’un vingt-cinquième opus, son dernier disque avant de fermer boutique, de n’être plus qu’un ancien et vieux chanteur, un jadis de la rue Mouff’tard.

Nos Enchanteurs - Abd Al Malik : l’O.P.A. Garnier

Il est des disques qu’on ne sait comment aborder. Pas trop aimables de prime abord, ils demandent d’être apprivoisés, domestiqués, assimilés peu à peu. Le temps nécessaire à la transformation du coup de poing en caresse.

Scarifications, le nouvel opus de rappeur-slammeur-écrivain-réalisateur Abd Al Malik appartient sans conteste à cette catégorie d’album.

C'est déjà ça - Raphaële Lannadère, beauté plastique

L était sur la scène du Rocher jeudi soir pour un concert très synthétique et expressionniste. Comme son deuxième album du même nom, la fulgurance de ses textes et de son interprétation n'a pas parfois été servie par des arrangements plastiques.

C'est déjà ça - Beaupain n'est jamais "Loin"

L'auteur-compositeur sortira "Loin", son cinquième album, le 25 mars prochain

Le blog de Norbert Gabriel - Le Pont des Artistes, le retour !

Les grands moments de radio du Pont des Artistes restent des références dans la vie du spectacle vivant musical. Après une éclipse involontaire, Le Pont revient avec sa créatrice à la barre, dans un autre lieu, dans le même format, ce n’est plus France-Inter, mais Le Triton, avec une  télé pour diffuser urbi et orbi.  Et toujours la possibilité d’assister aux enregistrements.

Voici tout ou presque pour être présent à cette première.

8, 9 et 10 janvier

Hexagone - Les Sessions – 01 – Balthaze

Hexagone te propose un nouveau rendez-vous, tout en images. On a appelé ça « Les Sessions ». Régulièrement, tu retrouveras dans cette rubrique, des artistes qui seront venus se raconter un peu dans La Blackroom, et qui auront interprété 2 chansons. C’est le format : une petite interview et 2 chansons pour une découverte qui vise à aller plus loin. Ton travail à toi.

Nos Enchanteurs - Charlie, des chansons à dessein

..... Sans doute parce que dessin et chanson sont des arts bien plus proches qu’on peut le croire, nos chanteurs ont sorti leurs crayons et leurs guitares. Dare d’art ! A tel point qu’il est déjà difficile de recenser toutes les chansons relatives au carnage de Charlie-Hebdo. De la part d’un hebdo qui avait, il y a peu encore, une rubrique au doux nom de « Je hais la chanson française » (dessinée par Luz), ça fait tendrement sourire… Mais c’est bien, c’est surtout évident.

Tentons ici, sans nulle exhaustivité, une revue, sinon de presse, au moins de chansons.

C'est déjà ça - Et de quinze pour Murat

On peut l'ajouter dans la liste des albums attendus en ce premier semestre 2016: le très prolifique Jean-Louis Murat sortira "Morituri", son quinzième album studio, en avril prochain.

Hexagone - Hexagone, un rêve de papier en 2016

Bon ben voilà Hexagonaute, 2015 tire à sa fin et franchement, vu l’année de merde qu’on a vécue entre le 7 janvier et le 13 novembre, on ne va pas trop la regretter celle-ci. Sans parler de la montée vers la descente aux enfers avec le Front National qui s’installe dans notre, dans mon quotidien alors que je ne lui ai rien demandé. Mais absolument rien sinon de se casser de mon paysage dans la mesure où j’ai le cortex trop écolo pour me le faire polluer par une bande de trous de balles haineux et écho-irresponsables.

6 et 7 janvier

C'est déjà ça - Et de quinze pour Murat

On peut l'ajouter dans la liste des albums attendus en ce premier semestre 2016: le très prolifique Jean-Louis Murat sortira "Morituri", son quinzième album studio, en avril prochain

France Info - La mort de Michel Delpech, "La Fin du Chemin" d'un chanteur de charme

A 69 ans, le chanteur, auteur, compositeur Michel Delpech est mort samedi soir, annonce son épouse. Il a été emporté par un cancer de la gorge contre lequel il se battait depuis plusieurs années.

Il aurait eu 70 ans dans moins d'un mois, le 26 janvier. Michel Delpech, s'est éteint samedi soir à Puteaux, en région parisienne. Son épouse précise que "cela faisait trois ans qu'il se battait contre un cancer" de la gorge, qui l'avait forcé à quitter la scène en 2013.

4 et 5 janvier

Hexagone - Sélection pop & rock à Paris en janvier

Ça y est ! 2016 est enfin arrivée, apportant son lot de rêves et d’ambitions. Hexagone en porte plein, prêts à se concrétiser. Nous prenons le soin de te raconter les concerts que nous avons vus comme si tu y étais, mais on s’est dit que ce serait bien aussi de t’informer des dates avant qu’elles ne soient passées. C’est le boss qui m’a lancé comme ça : « Hey, Déborah, ça te dit de parler d’une sélection de concerts en début de chaque mois ? » Dans ma tête, une boule à facette s’est mise à tourner sur des sons Rock. Je me voyais déjà vous dénicher toutes les perles de la nouvelle scène française. Certes ce n’est qu’une actu, rien d’exhaustif, mais quand même, je me dis que grâce à ton magazine préféré – Hexagone, ne va pas m’en sortir un autre, sinon je vais me fâcher rouge – toi aussi tu vas pouvoir assister à de chouettes concerts. Sors vite ton calendrier, que je te raconte tes prochaines sorties sur la capitale.

Hexagone - Thomas Pitiot chante Vassiliu au Divan du monde le 30 janvier

Thomas Pitiot sera le 30 janvier prochain au Divan du Monde, à 20h30, pour chanter Pierre Vassiliu. Ça nous réjouit. Voici ce qu’en dit le petit programme promotionnel. Je suis en parfait accord. Franchement, à ta place, je réserverais tout de suite ma place pour ce samedi 30 janvier. Quelque chose me dit que tu ne le regretteras pas. Mais alors pas du tout !

Hexagone - La Menuiserie en janvier

T’as remarqué comme l’hiver est doux en ce moment ? Ouais, c’était déjà le cas y a un an pile, si tu suis bien ton mag chanson préféré.

Alors comme t’as pas d’excuse pour ne pas sortir, on te file la programmation de la Menuiserie de ce mois de janvier (qui est particulièrement doux, oui) : tu pourras y aller voir, entre autre, Baptiste W. Hamon en personne (il aura peut-être sa chemise à carreaux assortie à sa casquette et ses moustaches (ou pas)), une fille grise mais brune, qui s’est fait « cornaquée », une bande de nanas pas coiffées du tout, ainsi que Léopoldine HH et son univers légèrement barré. On te donne toutes les dates ci-dessous, alors lis.

Hexagone - Janvier au Forum Léo Ferré

Alors donc, en ce début d’année 2016 (qui est, ma foi, somme toute assez doux, niveau météo), tu te dis que tu prendrais bien de bonnes résolutions. Bien. Mais tu ne sais pas lesquelles. Ok.

Ça tombe bien, parce que, comme on est vachement sympa ici, on va t’en proposer (au moins une), de bonne résolution : jeter un œil à la programmation du Forum Léo Ferré, voire les deux. Et t’oublieras pas d’y aller avec tes oreilles, bien sûr (les deux, de préférence).

Hexagone - Janvier au Limonaire

En ce début d’année, le Limo ne déroge pas à la règle qu’il a fait sienne, et frappe fort.

Après Francesca Solleville, c’est au tour d’Estelle Meyer d’être programmée tous les mardis, et tous les lundis, c’est toujours La goguette des Z’énervés.

Sinon, on commence ce mois de janvier, le 6 et le 7, avec Loïc Lantoine.

Hexagone - Janvier à L’ACP La Manufacture Chanson

Bon, on ne va pas se mentir, hein, mais la programmation de l’ACP La Manufacture Chanson, c’est du lourd, en ce début d’année !

Si on n’y peut rien, quant au fait que ce mois de janvier est plutôt doux pour la saison (quoique pluvieux, mais doux quand même), ce qu’on peut faire, par contre, c’est te conseiller, voire t’inciter fortement, à la lire, cette programmation. C’est pas compliqué, c’est juste en-dessous.

Télérama - Michel Delpech, mort d'un chanteur humaniste et populaire

L'une des dernières fois que l'on a vu Michel Delpech, c'était il y a plus d'un an, en novembre 2014, sur le plateau de La Fête de la Chanson Française (France 2). Eprouvé par la maladie et les deux ans qu'il venait de passer à la combattre, mais ému, surtout, d'être là et d'entendre les autres (en l'occurrence Julien Clerc, Julien Doré et Yannick Noah) reprendre l'un de ses classiques. Chez Laurette. Tableau mélancolique et tendre, évoquant l'adolescence, dans lequel tout le monde pouvait se reconnaître un peu. Un titre doux amer empli d'humanité, qui avait non seulement scellé le style Delpech, mais avait marqué son entrée dans la chanson populaire.

Le Monde - Le chanteur Michel Delpech est mort

Avec son sourire chaleureux, sa séduction tranquille dans la voix, bien posée, juste, assez économe d’effets, Michel Delpech aura été du milieu des années 1960 la fin des années 1970 l’un des interprètes les plus populaires de la chanson française. Un « chanteur de variétés. Je n’offre pas une “œuvre” », avait-il confié à notre collègue Bruno Lesprit, en décembre 2000. Souffrant d’un cancer de la gorge et de la langue depuis 2013, le chanteur, parolier et compositeur Michel Delpech est mort le 2 janvier. Il était âgé de 69 ans.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/01/02/le-chanteur-michel-delpech-est-mort_4840953_3382.html#vi8vS4ekgl4M8yeY.99

C'est déjà ça - Michel Delpech: le crooner pop tendre de la chanson est mort

L'auteur-chanteur est mort hier 2 décembre quelques jours avant ses 70 ans, victime d'un cancer qui le rongeait depuis 2013. Michel Delpech laisse une flopée de chansons dignes, sensibles et populaires, de "Wight is wight" à "Chez Laurette", des "Divorcés" à "Que Marianne était jolie"

 
Les années 70 furent une décennie où tous les chanteurs populaires s’appelaient Michel. Jean-Michel Delpech l’avait bien compris, lui qui dès débuts en 1963 se débarrassa de son prénom composé, contrairement à Fugain, Polnareff, Sardou ou Berger. Né au lendemain de la guerre dans une famille aisée de Courbevoie, le jeune garçon ne fréquente pas pour autant les beaux quartiers. Mais à la fin des années 50, la musique est partout. Brel, Brassens, Ferré, Barbara ou Aznavour sont déjà des immenses vedettes.
 
 
Le 12 avril 1966, Jean-Marie Périer immortalise, pour le magazine Salut les copains, les représentants de la vague yé-yé: Johnny Hallyday, Claude François, Christophe, France Gall, Sylvie Vartan, Adamo, Dick Rivers, Antoine… Michel Delpech n'y figure pas. Pourtant, cette année-là, le chanteur signe Inventaire 66, un de ses premiers grands succès, et monte sur la scène de l'Olympia, en lever de rideau de Jacques Brel.
 
 
... "Michel Delpech est mort sans avoir vieilli. Ses chansons nous touchaient car elles parlaient de nous. De nos émotions comme de nos épreuves. Il avait traduit mieux que personne les années 70", a salué le président François Hollande dans un communiqué.
 

Michel Delpech fut un chanteur de variétés jusqu’au jour où on s’aperçut qu’il était sans doute bien plus, émargeant autrement dans l’estime de cet art. Que certaines de ses chansons balisent notre parcours, que parfois même elles ont anticipé la marche et la législation de notre société, comme Les divorcés, avant qu’il ne le soit lui-même : « Si tu voyais mon avocat / Ce qu’il veut me faire dire de toi / Il ne te trouve pas d’excuse / Les jolies choses de ma vie / Il fallait que je les oublie / Il a fallu que je t’accuse… »

jeudi, 14 janvier 2016

Elie Guillou - Le poète qui s'ignore - Live au festival St Malo Étonnants Voyageurs

La Tête d'Elie Guillou - Rue Oberkampf ou à la quête du Johnny Originel - Interview et extrait

Le Paris-Brest d'Elie Guillou, étape bonus : Paris-Brest au Parc des Princes

mercredi, 13 janvier 2016

Elie Guillou - Claquer la machine - Live au Lavomatic Tour Juin 2013

samedi, 12 décembre 2015

Elie Guillou - Mon Homme (concert à La Menuiserie)


Elie Guillou - Mon Homme par La_Menuiserie

Rue Oberkampf par Elie Guillou - Teaser

Teaser Elie Guillou "Paris-Brest"


Teaser Elie GUILLOU "Paris-Brest" par GommetteProduction

vendredi, 11 décembre 2015

Elie Guillou - Le poète qui s'ignore - Live au festival St Malo Étonnants Voyageurs

L'actualité de la chanson française du 30 novembre au 13 décembre (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Vison - Ventre Millénaire

Le clip de la semaine : L'Homme parle - Le jour viendra

Les vidéos de la semaine : Nicolas Bacchus et Elie Guillou à l'occasion de leur 3 concerts à Lyon à A Thou Bout d'Chant en fin de semaine. Dimanche avec les prix SACEM 2015.

A la une

Hexagone - Elie Guillou, Rue Oberkampf ou l’heur des contes

A la table d’à côté, Xavier Lacouture blague avec 2 dames, venues un peu par hasard, et moi pas rasé je m’amuse de la situation. Un autre, bien portant et bonhomme, déambule avec un pansement sur le nez et une chemisette blanche mais élégante. Flo Zink est au zinc et les zygomatiques roulent bon train ce vendredi soir au Limonaire. T’es dans l’ambiance ?

Hexagone - Bacchus, libertin j’écris ton nom ! (avril 2014)

Même pas mort ! Bacchus bande encore ! Cinq ans après la parution de l’album A table, Nicolas Bacchus remet les pieds dans le plat de la chanson avec un nouvel album, La verVe et la Joie où l’amusante contrepèterie nous apprend que notre libertin libertaire est toujours amateur de belles plumes…

Nous voilà donc rassurés, Bacchus vieillit bien. Comme le bon vin. Quand d’aucuns se ramollissent au fil du temps, lui nous revient en pleine bourre, la quarantaine aux aguets, la rage subtile à fleur de peau, brandissant son besoin d’amour intarissable, dispensant une générosité démesurée avec l’humilité de celui qui a pris des coups dans la gueule et qui se relève.

Hexagone - Elie Guillou, Chanteur Public (septembre 2014)

On ne va pas y aller par quatre chemins. Elie Guillou est un de nos coups de cœur de la rentrée. Son nouvel et second album, Chanteur public, paraitra le 21 octobre prochain et l’objet séduit à plus d’un titre.

Hexagone - Nicolas Bacchus : Le troubadour du bas canal (avril 2014)

Nicolas Bacchus est un cas d’espèce en voie d’apparition. Il gueule tout haut ce que pas mal n’ont jamais osé chanter tout bas. La fourmilière en est toute remuée…

L’essentiel, c’est de ne pas plaire à tout le monde. Tel est le mot d’ordre de Nicolas Bacchus, électron libre néo-libertin pédé affirmé , auto-proclamé. Voilà qui est dit.

10, 11, 12 et 13 décembre

RFI - Tous les voyages d’Anggun, Nouvel album, Toujours un ailleurs

Avec Toujours un ailleurs, l’Indonésienne Anggun, infatigable globetrotteuse, à cheval sur trois continents, sort un album en français, aux accents voyageurs : un disque pop-world dans lequel se croisent notamment son ami Florent Pagny, l’écrivain David Foenkinos, ou encore le tube de Maxime Le Forestier, Né Quelque Part. Selon sa créatrice, ses pistes devraient susciter des rêves d’évasion salutaires. Suivons-les.

C'est déjà ça - La Mine de Rien creuse son sillon

La Mine de Rien fait chalouper les mots sur des sons cuivrés bien emballés. Dernier album en date, "Avec des si"

La chanson française en mode multi-instrumentiste, voix grave et textes chiadés, assemblage réussi entre l'héritage des grands anciens, a connu son heure de gloire dans les années 90, avec Têtes Raides ou La Tordue en figures de proue. Beaucoup sont passés à autre chose, mais il en reste quelques-uns qui perpétuent le genre avec conviction.

8 et 9 décembre

Hexagone - Les sirènes de Gisèle Pape et le sang chaud de Ludéal

Après une absence prolongée de trois mois à la salle des Trois Baudets, j’y ai fait mon retour le mardi 1er Décembre. Je suis entrée dans cette salle pour laquelle j’ai tant d’affection sans avoir l’impression de l’avoir quittée. J’y étais encore hier avec le boss, pour découvrir le spectacle du mois de juillet. Les sièges rouges m’ont accueillie comme ils le font chaque fois : confortablement, et comme chaque fois, j’y ai découvert de bons artistes : Gisèle Pape et Ludéal. Aux Trois Baudets, les déceptions n’existent pas.

C'est déjà ça - « Paris Tristesse »: une dernière très spéciale pour Pierre Lapointe

L'artiste québécois a donné le dernier des 39 concerts de sa tournée française au théâtre du Rond-Point en début de semaine. Forcément particulier.

6 et 7 décembre

C'est déjà ça - Vison, le poil hérissé

Vison concentre la folie douce des Suprêmes Dindes et les envies d'ailleurs de Cécile Jarsaillon

"Vison, variété post-punk", est-il annoncé. Comme un projet qui ne sait pas trop où il habite, parce que ses envies dépassent les cases. Le groupe a plus de 200 dates au compteur, mais son existence nous avait échappé. Mais pas le timbre de la chanteuse, Cécile Jarsaillon. On reconnaît vite la voix et le verbe de l'ancienne chanteuse de Suprêmes Dindes, jouissif combo féministe déguisé en secrétaires.

Hexagone - Décembre en chansons à Toulouse : on finit l’année en beauté !

Je vais te parler des concerts de Décembre alors je commence par … mes deux coups de cœur de la dernière semaine de novembre. Le mercredi La boca abierta : une aventure « une proposition hors cadre » dira fort justement Lior Shoov : un duo féminin extraordinaire, rires et plaisir, ce n’est pas de la chanson, c’est un grand moment surprenant de spectacle vivant et original. Si tu as l’occasion, cours le voir ! Le jeudi, la première de la création de B. comme Fontaine, Hervé Suhubiette et ses trois musiciens chanteurs, créativité et talent, richesse des arrangements et de la mise en espace, une superbe recréation à partir du répertoire iconoclaste de Brigitte Fontaine. Dès que c’est joué à nouveau je te fais signe ! Bon alors décembre, quelques gentils concerts pour atteindre doucettement les fêtes ? Que nenni !  Menu à la fois gastronomique par la qualité et richement copieux (ou copieusement riche) par la quantité. Regarde-moi cette sélection. Un festival Comme ça nous chante sur quatre jours qui va me faire sortir … quatre soirs de suite. Les premières soirées Francofans à Toulouse. Des must comme Fredo chante Renaud et quatre jours de Gérard Morel en solo. Deux groupes féminins, chanson du monde, que j’apprécie fortement. Bon je te détaille ma sélection par lieu.

Hexagone - Décembre au Limonaire

Pour finir l’année, le Limo tape fort en proposant tous les mardis l’éternelle Francesca Solleville. Plusieurs fois 20 ans et toujours la même envie de chanter, la même détermination chez Francesca même s’il faut avouer qu’elle n’a plus exactement ni la voix ni la mémoire d’autrefois. Francesca sera, comme toujours, accompagnée par Nathalie Fortin. Parmi les belles dates de ce mois de Noël (pas Noëlle du Limonaire, celui des cadeaux si t’as été sage), on retiendra Flo Zink et Laurent Berger pour le week-end à venir, le 17 Armelle Dumoulin avant (ça fait moulin à vent) Scott Taylor & Guertrude les 18 et 19. La Demoiselle Inconnue chantera le 23 décembre pour une des premières fois sous son vrai nom : Camille Hardouin. Les chansons restent les mêmes, il n’y a que le nom qui change. C’est comme avec Treets et M&M’s. Le 30 s’annonce également être une très belle soirée avec une carte blanche à K ! dont on n’a pas encore beaucoup parlé sur Hexagone bien que l’on apprécie énormément son travail. On réparera ça prochainement.

Nos Enchanteurs - Barbara-Bruel : 1-0

On nous dira, comme à chaque fois, que c’est pour transmettre, pour faire connaître aux plus jeunes l’œuvre de l’artiste ici reprise. Non, Barbara ou pas, Patrick Bruel, 56 ans, ne s’adresse pas, ne s’adresse plus aux jeunes. Son public, fidèle, a vieilli avec lui. Le jeune public l’ignore autant qu’il ignore Barbara. Ce disque n’est fait que pour le public de Bruel. Éventuellement pour ceux, du même âge ou plus, qui aimeraient retrouver Barbara, oubliant que les disques de la longue dame brune sont toujours disponibles dans le commerce. Et qu’il est ici préférable de tendre l’oreille à l’original.

Hexagone - Avec -VOUS-, le retour de Vincent Gaffet

Vincent Gaffet, un jeune artiste de la scène lyonnaise, avait sorti en 2007, Coton, un premier album très réussi. Il s’est consacré ensuite totalement au Tram des Balkans et aux musiques du monde. Avec ses coéquipiers Mathieu Cervera et Diego Meymarian, il fait son grand retour dans la chanson française avec le groupe -VOUS- dont les premiers enregistrements sont désormais disponibles. Le 4 décembre, -VOUS- est à Lyon, à la salle des Rancy. J’ai rencontré Vincent et Mathieu pour parler avec eux de leur projet commun.

Le blog du doigt dans l'oeil - Bruel et Barbara, une rencontre ?

La blogosphère du Landerneau de la chanson explose, c’est passion et fulmination après le scandale annoncé de l’attentat contre Barbara. Accusé Bruel, le pilori vous attend. Avant même que la moindre note ne soit proposée aux oreilles expertes des amateurs professionnels (si-si, il y en a..) de la chose chantée, les bazookas crachaient, et les procureurs avaient fourbi leurs réquisitoires, les résosocios en ont témoigné, et la suite l’a confirmé. Sans être dans la boule de cristal de madame Irma, et avec un peu de recul et de souvenirs concernant la presse chanson, on pouvait deviner qui allait dire quoi, surtout contre. (Remember Romain Gary/Ajar, et aussi Sheila, abondamment et systématiquement vilipendée par quelques uns qui ont adoooré Be devotion , sans la reconnaître)

4 et 5 décembre

Les Insus en tournée en mai à Angoulême, Bordeaux et Pau

Après trois concerts dans des petites salles de Paris, Ille et Lyon, trois des quatre membres de Téléphone repartent sur les routes et passeront dans la région au printemps

Télérama - Raphaële Lannadère (alias L) : la chanson en art majeur

Raphaële Lannadère, qu'on avait découverte sous le nom de L, sort un deuxième album riche, à l'écriture renversante, et aux arrangements néo électro. Nous l'avons rencontrée avant son concert ce lundi soir à Paris, au Café de la Danse.

RFI - Raphaële Lannadère vole de ses propres L, Nouvel album, L

On l'a connue, il y a quatre ans, à travers un patronyme qui se réduisait à la lettre L. Si Raphaële Lannadère a repris depuis sa véritable identité, la fameuse lettre est toujours présente puisque c'est le titre de son deuxième album aux sonorités électro. L'habillage a peut-être changé, mais le vertige est toujours prégnant.

Nos Enchanteurs - Raphaële Lannadère, la beauté fardée

Elle c’est L. Mais essayez donc de la retrouver sur la toile avec un tel blase. En conséquence L retrouve le sien pour ce second album : c’est Raphaële Lannadère. Le disque s’intitule L. ; le précédent, sorti lui aussi chez Tôt ou Tard, en 2011, s’intitulait Initiale. On l’y voyait de face, la voici de dos. Jolie voix, avec un soupçon de cheveu sur la langue, belles mélodies et des vers qui trainent sur de beaux sentiments, d’une écriture élégante, presque surannée, aux mots rares, évocateurs, précieux. La séduction est immédiate.

2 et 3 décembre

Hexagone - Découvertes Alors Chante 2016 : en balade et en résidence

Hexagonaute, je t’ai annoncé en début de mois le plateau du 8 novembre de Chansons en balades. Je t’avais précisé que ces concerts constituaient un des éléments du dispositif de sélection des Découvertes d’Alors Chante. Aujourd’hui je vais t’en dire un peu plus sur l’actualité du moment. Sur le plateau de Chansons en balades du 29 novembre, à Donzac (puisque j’y étais) et sur l’annonce du dernier Chansons en balades de la saison le 6 décembre. Sur l’atelier résidence à Castelsarrasin du 29 novembre au 4 décembre. Je vais commencer par là d’ailleurs.

C'est déjà ça - Jean Corti, ce cher papy à bretelles

L'accordéoniste de Jacques Brel, remis en lumière par Têtes Raides, a poussé son dernier souffle

Le JDD - Patrick Bruel : "Je ne pensais pas que l'unité nationale exploserait si vite après les attentats"

INTERVIEW - Patrick Bruel signe son retour avec un disque en hommage à la "Rose noire", Barbara. Un exercice délicat et réussi. Il revient aussi sur les attentats qui ont endeuillé la capitale.

Télérama - L'hommage collatéral de Bruel à Barbara

Patrick Bruel, trois ans après Daphné, sort un album hommage à Barbara... Les géants de la chanson française sont décidément dans l'air du temps. Faut-il s'en réjouir ?

L'Humanité - Patrick Bruel : « Barbara, c’est toute ma vie »

Entretien. Le chanteur revient avec "Très souvent, je pense à vous". Un album éminemment sensible aux mélodies mélancoliques où il reprend quinze classiques de la Dame en noir, qu’il admire depuis son enfance

RFI - Par Patrice Demailly- Bruel, sa belle histoire avec Barbara, Nouvel album, Très souvent, je pense à vous

Comme pour beaucoup, les chansons de la Dame en noir ont été et sont toujours pour lui un baume, une caresse, une béquille. En revisitant quinze titres de la magistrale Barbara, dans un album intitulé Très souvent, je pense à vous, Patrick Bruel sait que certains puristes vont hurler au loup. Mais, joliment épaulé par le travail d'arrangeur de son demi-frère David-François Moreau, il s'en sort avec les honneurs. Rencontre.

30 novembre et 1er décembre

Télérama - Mort de Jean Corti, accordéoniste de Brel aux Têtes Raides

L'accordéoniste Jean Corti, qui joua pendant six ans aux côtés de Jacques Brel, est décédé à l'âge de 86 ans.

Son nom était lié à celui de Brel : dans la décennie 60, il en fut l'accordéonniste attitré. Un coup de fil de Jacques Canetti, grand producteur de l'époque, avait suffi à l'embarquer pour une série de concerts. L'aventure devait durer un mois ; elle dura six ans. Période des tournées marathons : Brel et Corti donnaient alors près de trois cents récitals par an. Plus qu'un accompagnateur, le musicien avait même composé ou co-composé plusieurs titres de Brel, devenus des classiques : Les Vieux, Madeleine, Les Bourgeois...

RFI - Grand Corps Malade, à plein de voix, Nouvel album, Il nous restera ça

Depuis bientôt une décennie, sa voix grave et sa silhouette étirée par une canne anglaise incarnent le slam en France. Cette fois-ci, Grand Corps Malade a convoqué une pléiade d'artistes sur un album choral, notamment marqué par la classe folle de Charles Aznavour et le retour de Renaud. "Il nous restera ça", dit la formule qui a servi de ciment à ce disque. Et si, dans un pays sous le choc des attentats terroristes qui ont touché Paris, il nous restait Fabien Marsaud ?