Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 août 2019

Le meilleur de 2018/19 - Benoît Dorémus "Bêtes à chagrin"

lundi, 20 mai 2019

Nos Enchanteurs - Benoît Dorémus, entre la rue Didot et la rue de Vanves

Benoît Dorémus, 30 mars 2019, Le Petit-Duc à Aix en Provence

Outre son impertinente chanson Brassens en pleine poire qui ouvre son concert, et où le gus se permet, après l’avoir insulté, de bombarder «  le maître illustre (…) Avec sa moustache de marbre / Auprès de son arbre » à coup de boules de neige, pour regonfler son égo auprès des gamins du quartier, tout ça parce qu’une greluche l’a laissé tomber : « Putain de Georges / Et puis paf le tir parfait / Et le parc entier qui m’acclamait / L’apothéose / Ose me dire que tu m’aimes plus / Ose / J’ai pris mes quinze secondes de gloire », le jeune Benoît a quelques points communs avec son aîné.

Lire la suite
__________________
__________________

lundi, 15 avril 2019

C'est déjà ça - Buridane/Dorémus : variations classe sur blues tenace

La Lyonnaise et le Parisien étaient ce vendredi soir sur la scène bordelaise de l'Inox, en guitare-voix intimiste. Deux manières, évanescente ou réaliste, d'interroger le monde, et d'y trouver peut-être sa place.

Elle doit s'y reprendre à deux fois pour démarrer. La technique invoquée n'est pas en cause. Buridane est nerveuse, tendue derrière son micro sur la petite scène d'un Inox à l'écoute toujours quasi-pieuse. Elle confiera quelques minutes plus tard que son enfant de 5 mois et demi pleure à quelques mètres dans sa loge, que sa guitare a été amochée dans le voyage et qu'elle gratte sur celle que lui a prêtée Dorémus. Une Gibson 1956 qui n'y est pour rien non plus.

Lire la suite
_________________
_________________

jeudi, 15 décembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 décembre

Le clip de la semaine : Tryo - Chanter

L'album de la semaine : Dans ce piano tout noir par Romain Didier

AUGUSTE WOOD

Francofans - Joyeuse sortie d'EP pour Auguste Wood à Lyon

Auguste Wood est un véritable homme de scène. Le jeune ardéchois a fait un triomphe sur la scène lyonnaise d'A Thou Bout d'Chant où il fêtait récemment la sortie d'Hirondelles et Crustacés, son nouvel EP. Il y a du GiédRé dans cet artiste mais aussi du Bobby Lapointe. C'est si vrai qu'il a chanté Ta katie t'a quitté pour gagner une sélection à La nouvelle star où il a franchi ensuite plusieurs tours. Du GiédRé également car il n'y va pas de main morte pour parler de sexe et de l'enfance.

ROMAIN DIDIER

Norbert Gabriel - Romain Didier, au Café de la Danse…

Dans ce piano tout noir, il y a le journal intime de nos enfances, des pages aux lignes teintées forget me not, le myosotis de la mémoire partagée. On a tous été amoureux de Julie la Loire, ou de son jumeau masculin… On a tous été, un jour peut-être, cet enfant qui se croit seul, qui l’est peut-être, et qui sublimera ce mal d’enfance par des envolées de musiques, avec ce piano confident…

Romain Didier ouvre les pages de ce carnet en touches pastels, tout est suggéré plutôt que disséqué, bien qu’il ait noté parfois le détail du temps qui passe avec une lucidité désabusée ? Est-ce le fil de sa vie ou le filigrane de nos vies qui s’envolent de son clavier, un peu des deux. Dans ce piano tout noir, les tableaux s’éclairent en lumières tamisées, en chroniques douces amères, dans ma rue, aujourd’hui la vie est tranquille, mais si le scénario changeait d’humeur, qui sait vraiment ce qui se passerait ? On nait blanc, noir, bronzé ou gay, qui sait vraiment à quoi ça tient ?

Nos Enchanteurs - Romain Didier : qu’y a-t-il à l’intérieur d’un piano noir ?

.... On a tellement écouté Romain Didier en pleurant Allain Leprest qu’il nous agréable de le retrouver uniquement dans ce qu’il a composé et écrit. Et dans ce qui l’a nourri. Parfois il chante autrui (Jonasz, Mouloudji, Bécaud), plus souvent il les évoque de son seul clavier (Aznavour, Barbara, Michel Legrand, Brel, Brassens, Vigneault, Ferré… subtils inserts plus parlants encore que s’ils étaient chantés), créant presque la bande-son de sa vie, retraçant sa route et les bornes blanches et rouges qui la jalonnent et en marquent à chaque kilomètre les étapes..

MANSET

Télérama - Gérard Manset fait le tour de son intégrale : “Je suis très sensible à la critique”

Dix-neuf CD, cent quatre-vingt-cinq chansons : “Mansetlandia”. Une intégrale qui n'en n'est pas vraiment une. Il a coupé, changé, retranché… Gérard Manset, rare en interview, revient sur sa carrière.

Le titre est accueillant : Mansetlandia. Un genre de pays enchanté donc, pays proche et lointain, celui de Manset, que l'on fréquente depuis des lustres et dont les frontières se dérobent toujours. En 2016, ce territoire prend la forme d'une « intégrale » de dix-neuf CD et cent quatre-vingt-cinq chansons. « Tout Manset », est-il précisé.

LISA LEBLANC

RFI - Lisa Leblanc, la fille du cow-boy

Avec son banjo, Lisa Leblanc est un sacré numéro. La chanteuse acadienne signe un deuxième disque presque complètement en anglais, Why you wanna leave, runaway queen ? Où l’on (re)découvre que cette nature est avant tout une voix…

"P’t’être que demain, ça ira mieux / Mais aujourd’hui, ma vie c’est d’laaaa maaaaarrrrde !"  C’est avec ce refrain qu’on avait découvert il y a quelques saisons Lisa Leblanc. La jeune chanteuse arrivait alors tout juste de son Acadie natale, mais sa réputation de fille pas chichiteuse l’avait précédée. Si bien que pendant quelques mois, ses "r" bien "rrroulés" et ses chansons en chiac, ce mélange de français et d’anglais parlé dans ce coin du Canada, s’étaient fait une petite place au soleil.

BAPTISTE VIGNOL

Norbert Gabriel - Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

Comment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

ASKEHOUG

Télérama - Askehoug, crooner impertinent

Ses années d'études aux Arts déco lui ont inspiré le drôle d'écrin de bois qui enserre son clavier et sur lequel apparaît son nom en lettres ajourées : Askehoug, simplification, pour la scène, de son état civil, Matthieu Aschehoug. La moustache évolutive, le look chic et cintré, la nonchalance apparente : on qualifierait volontiers ce multi-instrumentiste de dandy, même si, avant de s'oser en crooner impertinent, il fit ses classes dans des groupes punk puis devint compositeur de musiques de films et bassiste pour Stupeflip, Louis Chedid, ou dans Le Soldat rose

PIERRE DELORME

Crapauds et rossignols - Soyons justes !

Il est frappant de constater qu’on évoque rarement la voix des chanteurs lorsqu’ils sont auteurs et compositeurs de leurs chansons. C’est un paradoxe, car même s’ils ne sont pas des vocalistes hors pair, leur timbre de voix doit exercer un charme suffisant pour atteindre un grand nombre de personnes, y compris celles qui ne comprennent pas la langue dans laquelle sont écrites les paroles.Les auteurs-compositeurs de chez nous, cantonnés aux marges du métier, écrivent parfois de belles chansons, notamment de très beaux textes. Cependant, il leur manque souvent un timbre de voix suffisamment touchant pour espérer qu’un plus vaste public ait accès à leurs textes.

Crapauds et rossignols - Soyons justes (II)

Il faut avoir la voix qui convient au type d’arrangement qu’on désire pour ses chansons. De la même manière, il ne suffit pas de trouver un vêtement très beau sur un mannequin dans la vitrine, il faut aussi savoir s’il correspond à sa propre morphologie et si on est capable de bien le porter**.

DOREMUS

Claude Févre - Benoît Dorémus, « chansons toute nues »

Des rencontres inespérées, des soutiens, des accélérateurs de carrière comme on n’oserait même pas les imaginer en rêve, on peut dire qu’il en a Benoît Dorémus. Chaque article qui parle de lui nous rappelle en effet qu’il a croisé sur sa route Sarclo, Renaud qui devient même son producteur pour quelques temps, qui va – rendez vous compte –  jusqu’à reprendre l’une de ses chansons (Rien à te mettre)   Renan Luce et Alexis HK avec lesquels il partage  la scène, plus récemment Francis Cabrel… Des noms aussi mythiques que Tararata, Zénith, Olympia figurent dans sa biographie. Et c’est pourtant avec un financement participatif, couvert il est vrai  en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, qu’il auto produit son dernier album En Tachycardie en début d’année… De quoi abonder les sempiternels commentaires sur l’état du disque et de la Chanson.

BARBAGALLO

Nos Enchanteurs - Barbagallo, la pop au top

Barbagallo. On peut imaginer que le patronyme n’évoque pas grand-chose à pas grand-monde. La bio de ce jeune chanteur du Sud-Ouest nous apprend en gros qu’il a sorti un premier CD en 2014, à l’audience restée confidentielle, et qu’il est depuis quelques années le batteur attitré d’un groupe de rock australien du nom de Tame Impala. Espérons dès lors pour lui que son anonymat relatif prendra prochainement fin. Son deuxième disque, distribué par une major, pourrait bien y contribuer et ce ne serait que justice

LATELTIN

Blastingnews - Chanson: Romain Lateltin, le chanteur des champs qui récolte sa moisson !

Romain Lateltin chante légèrement les problématiques de la vie. Il sait tout faire seul...notamment être bien accompagné !

#Romain Lateltin, c'est l'histoire d'un mec... sympa. Le fait d'être né dans un petit village du Rhône, au sud de Lyon, n'y est sans aucun doute pas étranger. A Saint-Jean de Touslas, les gens râlent comme tout le monde mais, à Saint Jean de Touslas, il n'y a pas de chichi entre les habitants. Cela donne "Le râleur made in France" en 2009 et "Pas de chichi entre nous" en 2014.

PHILIPPE BRACH

RFI - Philippe Brach en liberté

Il surprend, séduit, enchante, dérange. Philippe Brach qui nous promène au sein de ses humeurs troublées et de son folk-rock hybride est un phénomène. Fantasque, mutin, provocateur, créatif, ce Québécois de 27 ans s'est façonné un écrin à sa vraie (dé)mesure. Nous l'avons récemment rencontré à Montréal lors du festival Coup de cœur francophone.

LES INNOCENTS

C'est déjà ça - Les Innocents: fin de tournée jubilatoire

Le duo bouclera avant Noël un périple de 140 dates, promenant "Mandarine", l'album des retrouvailles du groupe en sommeil depuis 15 ans. Jipé Nataf et Jean-Cri Urbain étaient à Biganos vendredi. Un régal

DEBORAH ELINA

Claude Févre - Deborah Elina, « parler d’amour à voix de velours »

Elina, un nom qui chante comme un prénom, Deborah un prénom hébraïque, peu répandu, qui trace au ciel une délicate passerelle entre elle et Barbara qui emprunta à sa tendre Grany, Varvara, son nom de scène… C’est ainsi que, subtilement, tendrement aussi  l’artiste dont nous évoquons le premier album nous ramène à l’auteure de Gare de Lyon. Cette chanson clôt cet opus, comme une signature, une filiation. Une invitation à l’amour, au départ, au rêve urgent de s’aimer. Taxi vite… ! L’interprétation piano voix nous avait déjà ravis, comme nous avait ravis, au Pic d’Or en mai, Monito Ring. Une histoire d’amour – ô combien – mais cette fois pour celui ou celle, promesse de vie, qui nous assène « coups de pied, coups de poing, coup de tête » et dont on garde au corps et au cœur mémoire vive, à jamais. « Et c’est doux » !

BOUQUINS

C'est déjà ça - De la chanson en toutes lettres

Goldman, Renaud, Ferré, Lama, Montand, mémoires, dictionnaire, recettes de tubes: les livres ont fleuri cet automne. Tour d'horizon et sélection

mercredi, 14 décembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 décembre

Le clip de la semaine : Tryo - Chanter

L'album de la semaine : Dans ce piano tout noir par Romain Didier

AUGUSTE WOOD

Francofans - Joyeuse sortie d'EP pour Auguste Wood à Lyon

Auguste Wood est un véritable homme de scène. Le jeune ardéchois a fait un triomphe sur la scène lyonnaise d'A Thou Bout d'Chant où il fêtait récemment la sortie d'Hirondelles et Crustacés, son nouvel EP. Il y a du GiédRé dans cet artiste mais aussi du Bobby Lapointe. C'est si vrai qu'il a chanté Ta katie t'a quitté pour gagner une sélection à La nouvelle star où il a franchi ensuite plusieurs tours. Du GiédRé également car il n'y va pas de main morte pour parler de sexe et de l'enfance.

ROMAIN DIDIER

Norbert Gabriel - Romain Didier, au Café de la Danse…

Dans ce piano tout noir, il y a le journal intime de nos enfances, des pages aux lignes teintées forget me not, le myosotis de la mémoire partagée. On a tous été amoureux de Julie la Loire, ou de son jumeau masculin… On a tous été, un jour peut-être, cet enfant qui se croit seul, qui l’est peut-être, et qui sublimera ce mal d’enfance par des envolées de musiques, avec ce piano confident…

Romain Didier ouvre les pages de ce carnet en touches pastels, tout est suggéré plutôt que disséqué, bien qu’il ait noté parfois le détail du temps qui passe avec une lucidité désabusée ? Est-ce le fil de sa vie ou le filigrane de nos vies qui s’envolent de son clavier, un peu des deux. Dans ce piano tout noir, les tableaux s’éclairent en lumières tamisées, en chroniques douces amères, dans ma rue, aujourd’hui la vie est tranquille, mais si le scénario changeait d’humeur, qui sait vraiment ce qui se passerait ? On nait blanc, noir, bronzé ou gay, qui sait vraiment à quoi ça tient ?

Nos Enchanteurs - Romain Didier : qu’y a-t-il à l’intérieur d’un piano noir ?

.... On a tellement écouté Romain Didier en pleurant Allain Leprest qu’il nous agréable de le retrouver uniquement dans ce qu’il a composé et écrit. Et dans ce qui l’a nourri. Parfois il chante autrui (Jonasz, Mouloudji, Bécaud), plus souvent il les évoque de son seul clavier (Aznavour, Barbara, Michel Legrand, Brel, Brassens, Vigneault, Ferré… subtils inserts plus parlants encore que s’ils étaient chantés), créant presque la bande-son de sa vie, retraçant sa route et les bornes blanches et rouges qui la jalonnent et en marquent à chaque kilomètre les étapes..

MANSET

Télérama - Gérard Manset fait le tour de son intégrale : “Je suis très sensible à la critique”

Dix-neuf CD, cent quatre-vingt-cinq chansons : “Mansetlandia”. Une intégrale qui n'en n'est pas vraiment une. Il a coupé, changé, retranché… Gérard Manset, rare en interview, revient sur sa carrière.

Le titre est accueillant : Mansetlandia. Un genre de pays enchanté donc, pays proche et lointain, celui de Manset, que l'on fréquente depuis des lustres et dont les frontières se dérobent toujours. En 2016, ce territoire prend la forme d'une « intégrale » de dix-neuf CD et cent quatre-vingt-cinq chansons. « Tout Manset », est-il précisé.

LISA LEBLANC

RFI - Lisa Leblanc, la fille du cow-boy

Avec son banjo, Lisa Leblanc est un sacré numéro. La chanteuse acadienne signe un deuxième disque presque complètement en anglais, Why you wanna leave, runaway queen ? Où l’on (re)découvre que cette nature est avant tout une voix…

"P’t’être que demain, ça ira mieux / Mais aujourd’hui, ma vie c’est d’laaaa maaaaarrrrde !"  C’est avec ce refrain qu’on avait découvert il y a quelques saisons Lisa Leblanc. La jeune chanteuse arrivait alors tout juste de son Acadie natale, mais sa réputation de fille pas chichiteuse l’avait précédée. Si bien que pendant quelques mois, ses "r" bien "rrroulés" et ses chansons en chiac, ce mélange de français et d’anglais parlé dans ce coin du Canada, s’étaient fait une petite place au soleil.

BAPTISTE VIGNOL

Norbert Gabriel - Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

Comment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

ASKEHOUG

Télérama - Askehoug, crooner impertinent

Ses années d'études aux Arts déco lui ont inspiré le drôle d'écrin de bois qui enserre son clavier et sur lequel apparaît son nom en lettres ajourées : Askehoug, simplification, pour la scène, de son état civil, Matthieu Aschehoug. La moustache évolutive, le look chic et cintré, la nonchalance apparente : on qualifierait volontiers ce multi-instrumentiste de dandy, même si, avant de s'oser en crooner impertinent, il fit ses classes dans des groupes punk puis devint compositeur de musiques de films et bassiste pour Stupeflip, Louis Chedid, ou dans Le Soldat rose

PIERRE DELORME

Crapauds et rossignols - Soyons justes !

Il est frappant de constater qu’on évoque rarement la voix des chanteurs lorsqu’ils sont auteurs et compositeurs de leurs chansons. C’est un paradoxe, car même s’ils ne sont pas des vocalistes hors pair, leur timbre de voix doit exercer un charme suffisant pour atteindre un grand nombre de personnes, y compris celles qui ne comprennent pas la langue dans laquelle sont écrites les paroles.Les auteurs-compositeurs de chez nous, cantonnés aux marges du métier, écrivent parfois de belles chansons, notamment de très beaux textes. Cependant, il leur manque souvent un timbre de voix suffisamment touchant pour espérer qu’un plus vaste public ait accès à leurs textes.

Crapauds et rossignols - Soyons justes (II)

Il faut avoir la voix qui convient au type d’arrangement qu’on désire pour ses chansons. De la même manière, il ne suffit pas de trouver un vêtement très beau sur un mannequin dans la vitrine, il faut aussi savoir s’il correspond à sa propre morphologie et si on est capable de bien le porter**.

DOREMUS

Claude Févre - Benoît Dorémus, « chansons toute nues »

Des rencontres inespérées, des soutiens, des accélérateurs de carrière comme on n’oserait même pas les imaginer en rêve, on peut dire qu’il en a Benoît Dorémus. Chaque article qui parle de lui nous rappelle en effet qu’il a croisé sur sa route Sarclo, Renaud qui devient même son producteur pour quelques temps, qui va – rendez vous compte –  jusqu’à reprendre l’une de ses chansons (Rien à te mettre)   Renan Luce et Alexis HK avec lesquels il partage  la scène, plus récemment Francis Cabrel… Des noms aussi mythiques que Tararata, Zénith, Olympia figurent dans sa biographie. Et c’est pourtant avec un financement participatif, couvert il est vrai  en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, qu’il auto produit son dernier album En Tachycardie en début d’année… De quoi abonder les sempiternels commentaires sur l’état du disque et de la Chanson.

BARBAGALLO

Nos Enchanteurs - Barbagallo, la pop au top

Barbagallo. On peut imaginer que le patronyme n’évoque pas grand-chose à pas grand-monde. La bio de ce jeune chanteur du Sud-Ouest nous apprend en gros qu’il a sorti un premier CD en 2014, à l’audience restée confidentielle, et qu’il est depuis quelques années le batteur attitré d’un groupe de rock australien du nom de Tame Impala. Espérons dès lors pour lui que son anonymat relatif prendra prochainement fin. Son deuxième disque, distribué par une major, pourrait bien y contribuer et ce ne serait que justice

LATELTIN

Blastingnews - Chanson: Romain Lateltin, le chanteur des champs qui récolte sa moisson !

Romain Lateltin chante légèrement les problématiques de la vie. Il sait tout faire seul...notamment être bien accompagné !

#Romain Lateltin, c'est l'histoire d'un mec... sympa. Le fait d'être né dans un petit village du Rhône, au sud de Lyon, n'y est sans aucun doute pas étranger. A Saint-Jean de Touslas, les gens râlent comme tout le monde mais, à Saint Jean de Touslas, il n'y a pas de chichi entre les habitants. Cela donne "Le râleur made in France" en 2009 et "Pas de chichi entre nous" en 2014.

PHILIPPE BRACH

RFI - Philippe Brach en liberté

Il surprend, séduit, enchante, dérange. Philippe Brach qui nous promène au sein de ses humeurs troublées et de son folk-rock hybride est un phénomène. Fantasque, mutin, provocateur, créatif, ce Québécois de 27 ans s'est façonné un écrin à sa vraie (dé)mesure. Nous l'avons récemment rencontré à Montréal lors du festival Coup de cœur francophone.

LES INNOCENTS

C'est déjà ça - Les Innocents: fin de tournée jubilatoire

Le duo bouclera avant Noël un périple de 140 dates, promenant "Mandarine", l'album des retrouvailles du groupe en sommeil depuis 15 ans. Jipé Nataf et Jean-Cri Urbain étaient à Biganos vendredi. Un régal

DEBORAH ELINA

Claude Févre - Deborah Elina, « parler d’amour à voix de velours »

Elina, un nom qui chante comme un prénom, Deborah un prénom hébraïque, peu répandu, qui trace au ciel une délicate passerelle entre elle et Barbara qui emprunta à sa tendre Grany, Varvara, son nom de scène… C’est ainsi que, subtilement, tendrement aussi  l’artiste dont nous évoquons le premier album nous ramène à l’auteure de Gare de Lyon. Cette chanson clôt cet opus, comme une signature, une filiation. Une invitation à l’amour, au départ, au rêve urgent de s’aimer. Taxi vite… ! L’interprétation piano voix nous avait déjà ravis, comme nous avait ravis, au Pic d’Or en mai, Monito Ring. Une histoire d’amour – ô combien – mais cette fois pour celui ou celle, promesse de vie, qui nous assène « coups de pied, coups de poing, coup de tête » et dont on garde au corps et au cœur mémoire vive, à jamais. « Et c’est doux » !

BOUQUINS

C'est déjà ça - De la chanson en toutes lettres

Goldman, Renaud, Ferré, Lama, Montand, mémoires, dictionnaire, recettes de tubes: les livres ont fleuri cet automne. Tour d'horizon et sélection

mardi, 13 décembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 décembre

Le clip de la semaine : Tryo - Chanter

L'album de la semaine : Dans ce piano tout noir par Romain Didier

AUGUSTE WOOD

Francofans - Joyeuse sortie d'EP pour Auguste Wood à Lyon

Auguste Wood est un véritable homme de scène. Le jeune ardéchois a fait un triomphe sur la scène lyonnaise d'A Thou Bout d'Chant où il fêtait récemment la sortie d'Hirondelles et Crustacés, son nouvel EP. Il y a du GiédRé dans cet artiste mais aussi du Bobby Lapointe. C'est si vrai qu'il a chanté Ta katie t'a quitté pour gagner une sélection à La nouvelle star où il a franchi ensuite plusieurs tours. Du GiédRé également car il n'y va pas de main morte pour parler de sexe et de l'enfance.

ROMAIN DIDIER

Norbert Gabriel - Romain Didier, au Café de la Danse…

Dans ce piano tout noir, il y a le journal intime de nos enfances, des pages aux lignes teintées forget me not, le myosotis de la mémoire partagée. On a tous été amoureux de Julie la Loire, ou de son jumeau masculin… On a tous été, un jour peut-être, cet enfant qui se croit seul, qui l’est peut-être, et qui sublimera ce mal d’enfance par des envolées de musiques, avec ce piano confident…

Romain Didier ouvre les pages de ce carnet en touches pastels, tout est suggéré plutôt que disséqué, bien qu’il ait noté parfois le détail du temps qui passe avec une lucidité désabusée ? Est-ce le fil de sa vie ou le filigrane de nos vies qui s’envolent de son clavier, un peu des deux. Dans ce piano tout noir, les tableaux s’éclairent en lumières tamisées, en chroniques douces amères, dans ma rue, aujourd’hui la vie est tranquille, mais si le scénario changeait d’humeur, qui sait vraiment ce qui se passerait ? On nait blanc, noir, bronzé ou gay, qui sait vraiment à quoi ça tient ?

Nos Enchanteurs - Romain Didier : qu’y a-t-il à l’intérieur d’un piano noir ?

.... On a tellement écouté Romain Didier en pleurant Allain Leprest qu’il nous agréable de le retrouver uniquement dans ce qu’il a composé et écrit. Et dans ce qui l’a nourri. Parfois il chante autrui (Jonasz, Mouloudji, Bécaud), plus souvent il les évoque de son seul clavier (Aznavour, Barbara, Michel Legrand, Brel, Brassens, Vigneault, Ferré… subtils inserts plus parlants encore que s’ils étaient chantés), créant presque la bande-son de sa vie, retraçant sa route et les bornes blanches et rouges qui la jalonnent et en marquent à chaque kilomètre les étapes..

MANSET

Télérama - Gérard Manset fait le tour de son intégrale : “Je suis très sensible à la critique”

Dix-neuf CD, cent quatre-vingt-cinq chansons : “Mansetlandia”. Une intégrale qui n'en n'est pas vraiment une. Il a coupé, changé, retranché… Gérard Manset, rare en interview, revient sur sa carrière.

Le titre est accueillant : Mansetlandia. Un genre de pays enchanté donc, pays proche et lointain, celui de Manset, que l'on fréquente depuis des lustres et dont les frontières se dérobent toujours. En 2016, ce territoire prend la forme d'une « intégrale » de dix-neuf CD et cent quatre-vingt-cinq chansons. « Tout Manset », est-il précisé.

LISA LEBLANC

RFI - Lisa Leblanc, la fille du cow-boy

Avec son banjo, Lisa Leblanc est un sacré numéro. La chanteuse acadienne signe un deuxième disque presque complètement en anglais, Why you wanna leave, runaway queen ? Où l’on (re)découvre que cette nature est avant tout une voix…

"P’t’être que demain, ça ira mieux / Mais aujourd’hui, ma vie c’est d’laaaa maaaaarrrrde !"  C’est avec ce refrain qu’on avait découvert il y a quelques saisons Lisa Leblanc. La jeune chanteuse arrivait alors tout juste de son Acadie natale, mais sa réputation de fille pas chichiteuse l’avait précédée. Si bien que pendant quelques mois, ses "r" bien "rrroulés" et ses chansons en chiac, ce mélange de français et d’anglais parlé dans ce coin du Canada, s’étaient fait une petite place au soleil.

BAPTISTE VIGNOL

Norbert Gabriel - Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

Comment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

ASKEHOUG

Télérama - Askehoug, crooner impertinent

Ses années d'études aux Arts déco lui ont inspiré le drôle d'écrin de bois qui enserre son clavier et sur lequel apparaît son nom en lettres ajourées : Askehoug, simplification, pour la scène, de son état civil, Matthieu Aschehoug. La moustache évolutive, le look chic et cintré, la nonchalance apparente : on qualifierait volontiers ce multi-instrumentiste de dandy, même si, avant de s'oser en crooner impertinent, il fit ses classes dans des groupes punk puis devint compositeur de musiques de films et bassiste pour Stupeflip, Louis Chedid, ou dans Le Soldat rose

PIERRE DELORME

Crapauds et rossignols - Soyons justes !

Il est frappant de constater qu’on évoque rarement la voix des chanteurs lorsqu’ils sont auteurs et compositeurs de leurs chansons. C’est un paradoxe, car même s’ils ne sont pas des vocalistes hors pair, leur timbre de voix doit exercer un charme suffisant pour atteindre un grand nombre de personnes, y compris celles qui ne comprennent pas la langue dans laquelle sont écrites les paroles.Les auteurs-compositeurs de chez nous, cantonnés aux marges du métier, écrivent parfois de belles chansons, notamment de très beaux textes. Cependant, il leur manque souvent un timbre de voix suffisamment touchant pour espérer qu’un plus vaste public ait accès à leurs textes.

Crapauds et rossignols - Soyons justes (II)

Il faut avoir la voix qui convient au type d’arrangement qu’on désire pour ses chansons. De la même manière, il ne suffit pas de trouver un vêtement très beau sur un mannequin dans la vitrine, il faut aussi savoir s’il correspond à sa propre morphologie et si on est capable de bien le porter**.

DOREMUS

Claude Févre - Benoît Dorémus, « chansons toute nues »

Des rencontres inespérées, des soutiens, des accélérateurs de carrière comme on n’oserait même pas les imaginer en rêve, on peut dire qu’il en a Benoît Dorémus. Chaque article qui parle de lui nous rappelle en effet qu’il a croisé sur sa route Sarclo, Renaud qui devient même son producteur pour quelques temps, qui va – rendez vous compte –  jusqu’à reprendre l’une de ses chansons (Rien à te mettre)   Renan Luce et Alexis HK avec lesquels il partage  la scène, plus récemment Francis Cabrel… Des noms aussi mythiques que Tararata, Zénith, Olympia figurent dans sa biographie. Et c’est pourtant avec un financement participatif, couvert il est vrai  en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, qu’il auto produit son dernier album En Tachycardie en début d’année… De quoi abonder les sempiternels commentaires sur l’état du disque et de la Chanson.

BARBAGALLO

Nos Enchanteurs - Barbagallo, la pop au top

Barbagallo. On peut imaginer que le patronyme n’évoque pas grand-chose à pas grand-monde. La bio de ce jeune chanteur du Sud-Ouest nous apprend en gros qu’il a sorti un premier CD en 2014, à l’audience restée confidentielle, et qu’il est depuis quelques années le batteur attitré d’un groupe de rock australien du nom de Tame Impala. Espérons dès lors pour lui que son anonymat relatif prendra prochainement fin. Son deuxième disque, distribué par une major, pourrait bien y contribuer et ce ne serait que justice

LATELTIN

Blastingnews - Chanson: Romain Lateltin, le chanteur des champs qui récolte sa moisson !

Romain Lateltin chante légèrement les problématiques de la vie. Il sait tout faire seul...notamment être bien accompagné !

#Romain Lateltin, c'est l'histoire d'un mec... sympa. Le fait d'être né dans un petit village du Rhône, au sud de Lyon, n'y est sans aucun doute pas étranger. A Saint-Jean de Touslas, les gens râlent comme tout le monde mais, à Saint Jean de Touslas, il n'y a pas de chichi entre les habitants. Cela donne "Le râleur made in France" en 2009 et "Pas de chichi entre nous" en 2014.

PHILIPPE BRACH

RFI - Philippe Brach en liberté

Il surprend, séduit, enchante, dérange. Philippe Brach qui nous promène au sein de ses humeurs troublées et de son folk-rock hybride est un phénomène. Fantasque, mutin, provocateur, créatif, ce Québécois de 27 ans s'est façonné un écrin à sa vraie (dé)mesure. Nous l'avons récemment rencontré à Montréal lors du festival Coup de cœur francophone.

LES INNOCENTS

C'est déjà ça - Les Innocents: fin de tournée jubilatoire

Le duo bouclera avant Noël un périple de 140 dates, promenant "Mandarine", l'album des retrouvailles du groupe en sommeil depuis 15 ans. Jipé Nataf et Jean-Cri Urbain étaient à Biganos vendredi. Un régal

DEBORAH ELINA

Claude Févre - Deborah Elina, « parler d’amour à voix de velours »

Elina, un nom qui chante comme un prénom, Deborah un prénom hébraïque, peu répandu, qui trace au ciel une délicate passerelle entre elle et Barbara qui emprunta à sa tendre Grany, Varvara, son nom de scène… C’est ainsi que, subtilement, tendrement aussi  l’artiste dont nous évoquons le premier album nous ramène à l’auteure de Gare de Lyon. Cette chanson clôt cet opus, comme une signature, une filiation. Une invitation à l’amour, au départ, au rêve urgent de s’aimer. Taxi vite… ! L’interprétation piano voix nous avait déjà ravis, comme nous avait ravis, au Pic d’Or en mai, Monito Ring. Une histoire d’amour – ô combien – mais cette fois pour celui ou celle, promesse de vie, qui nous assène « coups de pied, coups de poing, coup de tête » et dont on garde au corps et au cœur mémoire vive, à jamais. « Et c’est doux » !

BOUQUINS

C'est déjà ça - De la chanson en toutes lettres

Goldman, Renaud, Ferré, Lama, Montand, mémoires, dictionnaire, recettes de tubes: les livres ont fleuri cet automne. Tour d'horizon et sélection

lundi, 12 décembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 décembre

Le clip de la semaine : Tryo - Chanter

L'album de la semaine : Dans ce piano tout noir par Romain Didier

AUGUSTE WOOD

Francofans - Joyeuse sortie d'EP pour Auguste Wood à Lyon

Auguste Wood est un véritable homme de scène. Le jeune ardéchois a fait un triomphe sur la scène lyonnaise d'A Thou Bout d'Chant où il fêtait récemment la sortie d'Hirondelles et Crustacés, son nouvel EP. Il y a du GiédRé dans cet artiste mais aussi du Bobby Lapointe. C'est si vrai qu'il a chanté Ta katie t'a quitté pour gagner une sélection à La nouvelle star où il a franchi ensuite plusieurs tours. Du GiédRé également car il n'y va pas de main morte pour parler de sexe et de l'enfance.

ROMAIN DIDIER

Norbert Gabriel - Romain Didier, au Café de la Danse…

Dans ce piano tout noir, il y a le journal intime de nos enfances, des pages aux lignes teintées forget me not, le myosotis de la mémoire partagée. On a tous été amoureux de Julie la Loire, ou de son jumeau masculin… On a tous été, un jour peut-être, cet enfant qui se croit seul, qui l’est peut-être, et qui sublimera ce mal d’enfance par des envolées de musiques, avec ce piano confident…

Romain Didier ouvre les pages de ce carnet en touches pastels, tout est suggéré plutôt que disséqué, bien qu’il ait noté parfois le détail du temps qui passe avec une lucidité désabusée ? Est-ce le fil de sa vie ou le filigrane de nos vies qui s’envolent de son clavier, un peu des deux. Dans ce piano tout noir, les tableaux s’éclairent en lumières tamisées, en chroniques douces amères, dans ma rue, aujourd’hui la vie est tranquille, mais si le scénario changeait d’humeur, qui sait vraiment ce qui se passerait ? On nait blanc, noir, bronzé ou gay, qui sait vraiment à quoi ça tient ?

Nos Enchanteurs - Romain Didier : qu’y a-t-il à l’intérieur d’un piano noir ?

.... On a tellement écouté Romain Didier en pleurant Allain Leprest qu’il nous agréable de le retrouver uniquement dans ce qu’il a composé et écrit. Et dans ce qui l’a nourri. Parfois il chante autrui (Jonasz, Mouloudji, Bécaud), plus souvent il les évoque de son seul clavier (Aznavour, Barbara, Michel Legrand, Brel, Brassens, Vigneault, Ferré… subtils inserts plus parlants encore que s’ils étaient chantés), créant presque la bande-son de sa vie, retraçant sa route et les bornes blanches et rouges qui la jalonnent et en marquent à chaque kilomètre les étapes..

MANSET

Télérama - Gérard Manset fait le tour de son intégrale : “Je suis très sensible à la critique”

Dix-neuf CD, cent quatre-vingt-cinq chansons : “Mansetlandia”. Une intégrale qui n'en n'est pas vraiment une. Il a coupé, changé, retranché… Gérard Manset, rare en interview, revient sur sa carrière.

Le titre est accueillant : Mansetlandia. Un genre de pays enchanté donc, pays proche et lointain, celui de Manset, que l'on fréquente depuis des lustres et dont les frontières se dérobent toujours. En 2016, ce territoire prend la forme d'une « intégrale » de dix-neuf CD et cent quatre-vingt-cinq chansons. « Tout Manset », est-il précisé.

LISA LEBLANC

RFI - Lisa Leblanc, la fille du cow-boy

Avec son banjo, Lisa Leblanc est un sacré numéro. La chanteuse acadienne signe un deuxième disque presque complètement en anglais, Why you wanna leave, runaway queen ? Où l’on (re)découvre que cette nature est avant tout une voix…

"P’t’être que demain, ça ira mieux / Mais aujourd’hui, ma vie c’est d’laaaa maaaaarrrrde !"  C’est avec ce refrain qu’on avait découvert il y a quelques saisons Lisa Leblanc. La jeune chanteuse arrivait alors tout juste de son Acadie natale, mais sa réputation de fille pas chichiteuse l’avait précédée. Si bien que pendant quelques mois, ses "r" bien "rrroulés" et ses chansons en chiac, ce mélange de français et d’anglais parlé dans ce coin du Canada, s’étaient fait une petite place au soleil.

BAPTISTE VIGNOL

Norbert Gabriel - Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

Comment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

ASKEHOUG

Télérama - Askehoug, crooner impertinent

Ses années d'études aux Arts déco lui ont inspiré le drôle d'écrin de bois qui enserre son clavier et sur lequel apparaît son nom en lettres ajourées : Askehoug, simplification, pour la scène, de son état civil, Matthieu Aschehoug. La moustache évolutive, le look chic et cintré, la nonchalance apparente : on qualifierait volontiers ce multi-instrumentiste de dandy, même si, avant de s'oser en crooner impertinent, il fit ses classes dans des groupes punk puis devint compositeur de musiques de films et bassiste pour Stupeflip, Louis Chedid, ou dans Le Soldat rose

PIERRE DELORME

Crapauds et rossignols - Soyons justes !

Il est frappant de constater qu’on évoque rarement la voix des chanteurs lorsqu’ils sont auteurs et compositeurs de leurs chansons. C’est un paradoxe, car même s’ils ne sont pas des vocalistes hors pair, leur timbre de voix doit exercer un charme suffisant pour atteindre un grand nombre de personnes, y compris celles qui ne comprennent pas la langue dans laquelle sont écrites les paroles.Les auteurs-compositeurs de chez nous, cantonnés aux marges du métier, écrivent parfois de belles chansons, notamment de très beaux textes. Cependant, il leur manque souvent un timbre de voix suffisamment touchant pour espérer qu’un plus vaste public ait accès à leurs textes.

Crapauds et rossignols - Soyons justes (II)

Il faut avoir la voix qui convient au type d’arrangement qu’on désire pour ses chansons. De la même manière, il ne suffit pas de trouver un vêtement très beau sur un mannequin dans la vitrine, il faut aussi savoir s’il correspond à sa propre morphologie et si on est capable de bien le porter**.

DOREMUS

Claude Févre - Benoît Dorémus, « chansons toute nues »

Des rencontres inespérées, des soutiens, des accélérateurs de carrière comme on n’oserait même pas les imaginer en rêve, on peut dire qu’il en a Benoît Dorémus. Chaque article qui parle de lui nous rappelle en effet qu’il a croisé sur sa route Sarclo, Renaud qui devient même son producteur pour quelques temps, qui va – rendez vous compte –  jusqu’à reprendre l’une de ses chansons (Rien à te mettre)   Renan Luce et Alexis HK avec lesquels il partage  la scène, plus récemment Francis Cabrel… Des noms aussi mythiques que Tararata, Zénith, Olympia figurent dans sa biographie. Et c’est pourtant avec un financement participatif, couvert il est vrai  en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, qu’il auto produit son dernier album En Tachycardie en début d’année… De quoi abonder les sempiternels commentaires sur l’état du disque et de la Chanson.

BARBAGALLO

Nos Enchanteurs - Barbagallo, la pop au top

Barbagallo. On peut imaginer que le patronyme n’évoque pas grand-chose à pas grand-monde. La bio de ce jeune chanteur du Sud-Ouest nous apprend en gros qu’il a sorti un premier CD en 2014, à l’audience restée confidentielle, et qu’il est depuis quelques années le batteur attitré d’un groupe de rock australien du nom de Tame Impala. Espérons dès lors pour lui que son anonymat relatif prendra prochainement fin. Son deuxième disque, distribué par une major, pourrait bien y contribuer et ce ne serait que justice

LATELTIN

Blastingnews - Chanson: Romain Lateltin, le chanteur des champs qui récolte sa moisson !

Romain Lateltin chante légèrement les problématiques de la vie. Il sait tout faire seul...notamment être bien accompagné !

#Romain Lateltin, c'est l'histoire d'un mec... sympa. Le fait d'être né dans un petit village du Rhône, au sud de Lyon, n'y est sans aucun doute pas étranger. A Saint-Jean de Touslas, les gens râlent comme tout le monde mais, à Saint Jean de Touslas, il n'y a pas de chichi entre les habitants. Cela donne "Le râleur made in France" en 2009 et "Pas de chichi entre nous" en 2014.

PHILIPPE BRACH

RFI - Philippe Brach en liberté

Il surprend, séduit, enchante, dérange. Philippe Brach qui nous promène au sein de ses humeurs troublées et de son folk-rock hybride est un phénomène. Fantasque, mutin, provocateur, créatif, ce Québécois de 27 ans s'est façonné un écrin à sa vraie (dé)mesure. Nous l'avons récemment rencontré à Montréal lors du festival Coup de cœur francophone.

LES INNOCENTS

C'est déjà ça - Les Innocents: fin de tournée jubilatoire

Le duo bouclera avant Noël un périple de 140 dates, promenant "Mandarine", l'album des retrouvailles du groupe en sommeil depuis 15 ans. Jipé Nataf et Jean-Cri Urbain étaient à Biganos vendredi. Un régal

DEBORAH ELINA

Claude Févre - Deborah Elina, « parler d’amour à voix de velours »

Elina, un nom qui chante comme un prénom, Deborah un prénom hébraïque, peu répandu, qui trace au ciel une délicate passerelle entre elle et Barbara qui emprunta à sa tendre Grany, Varvara, son nom de scène… C’est ainsi que, subtilement, tendrement aussi  l’artiste dont nous évoquons le premier album nous ramène à l’auteure de Gare de Lyon. Cette chanson clôt cet opus, comme une signature, une filiation. Une invitation à l’amour, au départ, au rêve urgent de s’aimer. Taxi vite… ! L’interprétation piano voix nous avait déjà ravis, comme nous avait ravis, au Pic d’Or en mai, Monito Ring. Une histoire d’amour – ô combien – mais cette fois pour celui ou celle, promesse de vie, qui nous assène « coups de pied, coups de poing, coup de tête » et dont on garde au corps et au cœur mémoire vive, à jamais. « Et c’est doux » !

BOUQUINS

C'est déjà ça - De la chanson en toutes lettres

Goldman, Renaud, Ferré, Lama, Montand, mémoires, dictionnaire, recettes de tubes: les livres ont fleuri cet automne. Tour d'horizon et sélection

dimanche, 11 décembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 décembre

L'album de la fin de semaine : Dans ce piano tout noir par Romain Didier

Les vidéos de la fin de semaine : Romain Didier

L'émission de la fin de semaine : M6 - Renaud, en plein cœur le replay

Le concert de la fin de semaine : Nolwenn Leroy à la Fête de la Musique 2016

Le clip de la fin de semaine - Jules et le vilain orchestra : T'es chiante

ROMAIN DIDIER

Norbert Gabriel - Romain Didier, au Café de la Danse…

Dans ce piano tout noir, il y a le journal intime de nos enfances, des pages aux lignes teintées forget me not, le myosotis de la mémoire partagée. On a tous été amoureux de Julie la Loire, ou de son jumeau masculin… On a tous été, un jour peut-être, cet enfant qui se croit seul, qui l’est peut-être, et qui sublimera ce mal d’enfance par des envolées de musiques, avec ce piano confident…

Romain Didier ouvre les pages de ce carnet en touches pastels, tout est suggéré plutôt que disséqué, bien qu’il ait noté parfois le détail du temps qui passe avec une lucidité désabusée ? Est-ce le fil de sa vie ou le filigrane de nos vies qui s’envolent de son clavier, un peu des deux. Dans ce piano tout noir, les tableaux s’éclairent en lumières tamisées, en chroniques douces amères, dans ma rue, aujourd’hui la vie est tranquille, mais si le scénario changeait d’humeur, qui sait vraiment ce qui se passerait ? On nait blanc, noir, bronzé ou gay, qui sait vraiment à quoi ça tient ?

Nos Enchanteurs - Romain Didier : qu’y a-t-il à l’intérieur d’un piano noir ?

.... On a tellement écouté Romain Didier en pleurant Allain Leprest qu’il nous agréable de le retrouver uniquement dans ce qu’il a composé et écrit. Et dans ce qui l’a nourri. Parfois il chante autrui (Jonasz, Mouloudji, Bécaud), plus souvent il les évoque de son seul clavier (Aznavour, Barbara, Michel Legrand, Brel, Brassens, Vigneault, Ferré… subtils inserts plus parlants encore que s’ils étaient chantés), créant presque la bande-son de sa vie, retraçant sa route et les bornes blanches et rouges qui la jalonnent et en marquent à chaque kilomètre les étapes..

MANSET

Télérama - Gérard Manset fait le tour de son intégrale : “Je suis très sensible à la critique”

Dix-neuf CD, cent quatre-vingt-cinq chansons : “Mansetlandia”. Une intégrale qui n'en n'est pas vraiment une. Il a coupé, changé, retranché… Gérard Manset, rare en interview, revient sur sa carrière.

Le titre est accueillant : Mansetlandia. Un genre de pays enchanté donc, pays proche et lointain, celui de Manset, que l'on fréquente depuis des lustres et dont les frontières se dérobent toujours. En 2016, ce territoire prend la forme d'une « intégrale » de dix-neuf CD et cent quatre-vingt-cinq chansons. « Tout Manset », est-il précisé.

LISA LEBLANC

RFI - Lisa Leblanc, la fille du cow-boy

Avec son banjo, Lisa Leblanc est un sacré numéro. La chanteuse acadienne signe un deuxième disque presque complètement en anglais, Why you wanna leave, runaway queen ? Où l’on (re)découvre que cette nature est avant tout une voix…

"P’t’être que demain, ça ira mieux / Mais aujourd’hui, ma vie c’est d’laaaa maaaaarrrrde !"  C’est avec ce refrain qu’on avait découvert il y a quelques saisons Lisa Leblanc. La jeune chanteuse arrivait alors tout juste de son Acadie natale, mais sa réputation de fille pas chichiteuse l’avait précédée. Si bien que pendant quelques mois, ses "r" bien "rrroulés" et ses chansons en chiac, ce mélange de français et d’anglais parlé dans ce coin du Canada, s’étaient fait une petite place au soleil.

BAPTISTE VIGNOL

Norbert Gabriel - Baptiste Vignol, les tubes, ça s’écrivait comme ça

Comment naissent les chansons ? Ici, c’est avec les créateurs de l’ombre, les auteurs-compositeurs souvent ignorés du public qu’on entre dans la genèse de la création-chanson. Il est assez courant de résumer en disant, une chanson de Claude François, de Salvador, de Bashung, de Montand, ou de Piaf (qui a été aussi auteur de pas mal de chansons) de Joe Dassin, alors que la plupart du temps, ils sont la voix, la vitrine, de chansonnistes, terme préférable à celui un peu réducteur parolier.

AUGUSTE WOOD

Francofans - Joyeuse sortie d'EP pour Auguste Wood à Lyon

Auguste Wood est un véritable homme de scène. Le jeune ardéchois a fait un triomphe sur la scène lyonnaise d'A Thou Bout d'Chant où il fêtait récemment la sortie d'Hirondelles et Crustacés, son nouvel EP. Il y a du GiédRé dans cet artiste mais aussi du Bobby Lapointe. C'est si vrai qu'il a chanté Ta katie t'a quitté pour gagner une sélection à La nouvelle star où il a franchi ensuite plusieurs tours. Du GiédRé également car il n'y va pas de main morte pour parler de sexe et de l'enfance.

ASKEHOUG

Télérama - Askehoug, crooner impertinent

Ses années d'études aux Arts déco lui ont inspiré le drôle d'écrin de bois qui enserre son clavier et sur lequel apparaît son nom en lettres ajourées : Askehoug, simplification, pour la scène, de son état civil, Matthieu Aschehoug. La moustache évolutive, le look chic et cintré, la nonchalance apparente : on qualifierait volontiers ce multi-instrumentiste de dandy, même si, avant de s'oser en crooner impertinent, il fit ses classes dans des groupes punk puis devint compositeur de musiques de films et bassiste pour Stupeflip, Louis Chedid, ou dans Le Soldat rose

PIERRE DELORME

Crapauds et rossignols - Soyons justes !

Il est frappant de constater qu’on évoque rarement la voix des chanteurs lorsqu’ils sont auteurs et compositeurs de leurs chansons. C’est un paradoxe, car même s’ils ne sont pas des vocalistes hors pair, leur timbre de voix doit exercer un charme suffisant pour atteindre un grand nombre de personnes, y compris celles qui ne comprennent pas la langue dans laquelle sont écrites les paroles.Les auteurs-compositeurs de chez nous, cantonnés aux marges du métier, écrivent parfois de belles chansons, notamment de très beaux textes. Cependant, il leur manque souvent un timbre de voix suffisamment touchant pour espérer qu’un plus vaste public ait accès à leurs textes.

Crapauds et rossignols - Soyons justes (II)

Il faut avoir la voix qui convient au type d’arrangement qu’on désire pour ses chansons. De la même manière, il ne suffit pas de trouver un vêtement très beau sur un mannequin dans la vitrine, il faut aussi savoir s’il correspond à sa propre morphologie et si on est capable de bien le porter**.

DOREMUS

Claude Févre - Benoît Dorémus, « chansons toute nues »

Des rencontres inespérées, des soutiens, des accélérateurs de carrière comme on n’oserait même pas les imaginer en rêve, on peut dire qu’il en a Benoît Dorémus. Chaque article qui parle de lui nous rappelle en effet qu’il a croisé sur sa route Sarclo, Renaud qui devient même son producteur pour quelques temps, qui va – rendez vous compte –  jusqu’à reprendre l’une de ses chansons (Rien à te mettre)   Renan Luce et Alexis HK avec lesquels il partage  la scène, plus récemment Francis Cabrel… Des noms aussi mythiques que Tararata, Zénith, Olympia figurent dans sa biographie. Et c’est pourtant avec un financement participatif, couvert il est vrai  en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, qu’il auto produit son dernier album En Tachycardie en début d’année… De quoi abonder les sempiternels commentaires sur l’état du disque et de la Chanson.

BARBAGALLO

Nos Enchanteurs - Barbagallo, la pop au top

Barbagallo. On peut imaginer que le patronyme n’évoque pas grand-chose à pas grand-monde. La bio de ce jeune chanteur du Sud-Ouest nous apprend en gros qu’il a sorti un premier CD en 2014, à l’audience restée confidentielle, et qu’il est depuis quelques années le batteur attitré d’un groupe de rock australien du nom de Tame Impala. Espérons dès lors pour lui que son anonymat relatif prendra prochainement fin. Son deuxième disque, distribué par une major, pourrait bien y contribuer et ce ne serait que justice

LATELTIN

Blastingnews - Chanson: Romain Lateltin, le chanteur des champs qui récolte sa moisson !

Romain Lateltin chante légèrement les problématiques de la vie. Il sait tout faire seul...notamment être bien accompagné !

#Romain Lateltin, c'est l'histoire d'un mec... sympa. Le fait d'être né dans un petit village du Rhône, au sud de Lyon, n'y est sans aucun doute pas étranger. A Saint-Jean de Touslas, les gens râlent comme tout le monde mais, à Saint Jean de Touslas, il n'y a pas de chichi entre les habitants. Cela donne "Le râleur made in France" en 2009 et "Pas de chichi entre nous" en 2014.

PHILIPPE BRACH

RFI - Philippe Brach en liberté

Il surprend, séduit, enchante, dérange. Philippe Brach qui nous promène au sein de ses humeurs troublées et de son folk-rock hybride est un phénomène. Fantasque, mutin, provocateur, créatif, ce Québécois de 27 ans s'est façonné un écrin à sa vraie (dé)mesure. Nous l'avons récemment rencontré à Montréal lors du festival Coup de cœur francophone.

LES INNOCENTS

C'est déjà ça - Les Innocents: fin de tournée jubilatoire

Le duo bouclera avant Noël un périple de 140 dates, promenant "Mandarine", l'album des retrouvailles du groupe en sommeil depuis 15 ans. Jipé Nataf et Jean-Cri Urbain étaient à Biganos vendredi. Un régal

DEBORAH ELINA

Claude Févre - Deborah Elina, « parler d’amour à voix de velours »

Elina, un nom qui chante comme un prénom, Deborah un prénom hébraïque, peu répandu, qui trace au ciel une délicate passerelle entre elle et Barbara qui emprunta à sa tendre Grany, Varvara, son nom de scène… C’est ainsi que, subtilement, tendrement aussi  l’artiste dont nous évoquons le premier album nous ramène à l’auteure de Gare de Lyon. Cette chanson clôt cet opus, comme une signature, une filiation. Une invitation à l’amour, au départ, au rêve urgent de s’aimer. Taxi vite… ! L’interprétation piano voix nous avait déjà ravis, comme nous avait ravis, au Pic d’Or en mai, Monito Ring. Une histoire d’amour – ô combien – mais cette fois pour celui ou celle, promesse de vie, qui nous assène « coups de pied, coups de poing, coup de tête » et dont on garde au corps et au cœur mémoire vive, à jamais. « Et c’est doux » !

BOUQUINS

C'est déjà ça - De la chanson en toutes lettres

Goldman, Renaud, Ferré, Lama, Montand, mémoires, dictionnaire, recettes de tubes: les livres ont fleuri cet automne. Tour d'horizon et sélection

mercredi, 28 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 16 au 22 septembre

Le clip de la semaine - Olivia Ruiz - Mon corps mon amour

Souvenir de Matthieu Côte

A LA UNE : MELISSMELL

RFI -Melissmell, le chant de l'âme

Melissmell est une humanité d'un bloc. Elle publie L'Ankou, un troisième album très rock, autour duquel rode la mort. Atteinte par une maladie orpheline qui lui détruit ses intestins et d'un trouble bipolaire qui l'amène souvent dans des gouffres, elle se livre sincèrement. Rencontre.

YOANNA

Nos Enchanteurs - « Marre Mots » : Yoanna et Quillion travaillent l’émotion

Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.

ISABELLE AUBRET

Nos Enchanteurs - Les adieux arrivés d’Isabelle Aubret

C’est un disque particulier, soigné, pensé plus encore que les précédents. Encadré par deux titres « utilitaires », signés Lemesle, qui peuvent logiquement être moins intéressants. Et le sont. Le premier pour l’entame de son récital unique de ce 3 octobre 2016 à l’Olympia. L’autre, forcément plus émouvant, au moins pour son public fidèle, pour nous faire ses adieux"« Vous m’avez portée tant et tant / Qu’à l’heure de quitter la scène / J’emporte un merveilleux cadeau / Le bleu de la chaleur humaine / Dans les plis rouges du rideau". Car ce disque est son dernier, au sens d’ultime. Dernier disque, dernier Olympia, dernière tournée Age tendre puis la gueule de bois : la chanteuse respecte son âge et en tire conclusion autant que révérence. Sous une chevelure toujours aussi blonde, ses rides nous rappellent qu’Isabelle Aubret chante depuis 57 ans déjà (chanteuse d’orchestre au Havre en 1958 ; premier disque en 1961 ; deux fois Prix de l’Eurovision de la chanson ; sacrée « meilleure chanteuse du monde » par le Japon en 1980…). Faut-il dire que nous ne l’avons pas vue vieillir ?

RFI - Isabelle Aubret, dernier rideau

Porte-voix de Ferrat, Brel ou Aragon, Isabelle Aubret n'a jamais chanté pour passer le temps. Cette précieuse et généreuse interprète a toujours tranché dans le vif des mots. Elle sort aujourd'hui Allons enfants, son nouvel album avec notamment des textes de Claude Lemesle ou Georges Chelon, et entame début octobre à l'Olympia, un ultime tour de piste. Rencontre.

HEXAGONE

Le blog de Claude Févre - « Hexagone », Des paroles et des actes

Anne Sylvestre donc … Ce nouvel épisode de l’Histoire de la Chanson qui est en train de s’écrire pourrait commencer ainsi. Comme le montre la superbe photographie de David Desreumaux volée à la silhouette de cette chanteuse emblématique, veillant sur la nouvelle génération qui fait ses réglages pour le spectacle qui vient.

On ne saurait mieux faire, mieux dire en effet tant elle est plus qu’un talent d’écriture : une figure tutélaire qui continue, obstinément, généreusement, de se pencher sur la chanson. Celle qui éclot aujourd’hui, toujours plus riche et passionnante. Alors oui, cette soirée est un peu la sienne aussi …  et en filigrane la fête d’un couple absent, celui de Fred et Mauricette Hidalgo qui, avant David Desreumaux et Flavie Girbal, avaient donné vie  à leurs rêves …et pour longtemps ! Et c’était Anne Sylvestre en photo de couverture du premier numéro. Comme aujourd’hui. C’est elle, émue,  qui l’a rappelé ce soir et c’est un spectateur qui a nommé, bien trop discrètement, le nom de cette couverture : Paroles et Musique !  Si l’on devait exprimer un regret, au soir de cet émouvant  rendez-vous au Forum Léo Ferré à Ivry,  ce serait celui-là. Ne pas avoir entendu clairement énoncés ces noms, pour nous, essentiels. Ne pas avoir vu dans la salle quelques visages de cette brillante rédaction ou de ses collaborateurs. Allez, osons des noms… Comme on aurait aimé partager ce moment avec nos amis Yannick Delneste et Albert Weber, avec  Bertrand Dicale, Jacques Vassal, Michel Trihoreau, Marc Legras… avec Michel Kemper qui ne cesse depuis la disparition de Chorus, de croire  à un quotidien de la Chanson…  Oui, Fred et Mauricette, vous nous avez manqué ce soir !

BATLIK

RFI - Batlik poursuit sa route en toute indépendance

La session live avec Batlik pour son nouvel album XI Lieux.

Batlik est un anti-héros, formé à la rude école des performances dans les bars. Il a élaboré une écriture singulière et authentique. Aucune maison de disques n’a voulu de cet indépendantiste de l’art. L’enfant du 9-3 a fondé son label, À brûle-pourpoint, garant d’autonomie et de liberté. Batlik fustige la « bien-pensance », c’est-à-dire, explique-t-il, « tout ce qui fait l’unanimité ». Son nouvel album XI Lieux est l’occasion de revenir à l’orchestration guitare/voix de ses débuts. Il a pris en charge l’écriture, la composition, la réalisation, l’enregistrement et le mixage, conférant à ces onze titres une définition toute particulière.

MARC LAVOINE

Le Figaro - Les souliers rouges : le conte de fées de Marc Lavoine

Le chanteur est de retour, aux côtés de Cœur de Pirate et Arthur H, dans un conte musical. L'album est attendu le 16 septembre prochain.

Choisir entre l'amour et le succès, c'est le thème du premier conte musical, Les souliers rouges, de Marc Lavoine. Un registre inédit pour l'artiste de 54 ans, co-auteur de l'œuvre avec Fabrice Aboulker, son ami de toujours.

C'est déjà ça - Marc Lavoine et "Les souliers rouges": la beauté du diable

Quatre ans après son dernier album studio ("Je descends du singe"), Marc Lavoine adapte le conte d'Andersen qu'il chante avec Coeur de pirate et Arthur H.

FRED METAYER

Le blog de Baptiste Vignol - Du côté de chez Fred

Composé de dix chansons à l'étoffe inusable, l'album s'intitulait LA MORSURE — bon titre tant c'est précisément l'effet que procure sa voix juste et sans manière, tranchante comme un canif. S'il s'était adjoint les services de Miossec pour quatre morceaux du CD, c'était pure coquetterie puisque Fred Métayer a l'écriture folk et frondeuse qui colle à son personnage, celui du passager mal à l'aise dans la foule, toujours en partance, et dont les blessures personnelles autant que la rébellion contre une société qui vous broie semblent être le moteur.

CAMELIA JORDANA

Culturebox - Camélia Jordana revisite en musique le roman "Jules et Jim"

Camélia Jordana sera en tournée en France dès le mois d'octobre 2016. Avant, elle a choisi de donner une nouvelle représentation de sa lecture musicale de "Jules et Jim". La chanteuse en résidence au Havre, sera ce soir, jeudi 7 septembre, au Magic Mirrors, aux côtés des comédiens Niels Schneider et Paul Hamy. Une parenthèse enchantée.

PITIOT

Nos Enchanteurs - Thomas Pitiot dans la cour de récré

Chez Pitiot, tout le monde, toute la planète, parle à l’unisson. Uniformisation ? Non ! Si les codes sont bien souvent les mêmes (même les animaux se mettent au verlan, le parler et le braire à l’envers), les cultures se juxtaposent, s’additionnent, s’enrichissent. Sans être ni un catalogue de mentalités, de faits, de discriminations, à d’urgence corriger ni un truc lourdement moralisateur, ce disque (qui est aussi, vous vous en doutez, un spectacle – que notre consœur Catherine Cour vous a relaté en juillet dernier, lors du Off d’Avignon) est d’une actu brûlante. Parce que le vivre ensemble est le premier dégât collatéral de notre mal de vivre, de cette société bien trop libérale, égoïste, pour se soucier des autres.

DOREMUS

Le blog de Baptiste Vignol - Fils de

Le dernier Dorémus, EN TACHYCARDIE, a du cœur. Pas de ressassement ici ni de poses tape-à-l'œil, mais des chansons urbaines, sanguines, aussi belles que Paris quand on la voit s'allumer l'été depuis les marches du Sacré-Cœur dans la nuit tiède et marine. Des chansons qui racontent l'époque, les petites joies et les bonheurs (Marque ton stop que j't'embrasse), les angoisses (20 milligrammes), les relations bancales (Ton petit adultère), les rages, les défaites (Dernièrement) de celles et ceux qui avancent à voix basse, sur qui le temps qui passe finit par peser (La femme de ma vie) et pour qui l'existence n'a rien d'un clip à la con.

VERONIQUE PESTEL

Nos Enchanteurs - En scène, les noces d’argent de Pestel et de Barens

Parlée ou chantée, la voix de Pestel est rivage de tendre sagesse, de pure passion de l’autre : tout peut venir s’y échouer, pour mieux reprendre vie. « Le printemps se fera tout clair / Et mon amour ira dehors / Avec ses grâces jardinières / Et sa jeunesse à bras-le-corps »… Véronique Pestel est une des artistes les plus littéraires qui soient : par elle rien n’est gratuit. C’est grand luxe d’une chanteuse on ne peut plus populaire dans l’âme, qui fait de son art pur bijou. Elle vient de passer par ici, elle repassera par là : ne la manquez pas ! » Ce papier dont voici un extrait remonte à il y a douze ans et est toujours actuel.

mercredi, 09 mars 2016

Benoît Dorémus - Marque ton stop que j't'embrasse