Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 juillet 2020

Comme un Boomerang S.Gainsbourg Cover Acquin Feat.Gervaise

jeudi, 08 mars 2018

L'actualité du 23 février au 1er mars

Les artistes de la semaine : Marie Modiano, Eddy de Pretto, Grand Corps Malade, Liz Cherhal, Bazar et Bémols, GiedRé, Cyril Mokaiesh et les artistes primés au Prix Georges Moustaki 2018

Le clip de la semaine - Cyril Mokaiesh - Les hommes de demain

BAZAR ET BEMOLS

Nos Enchanteurs - Bazar & Bémols, pour trancher du métro-boulot-dodo

Les nouveaux médias ont eu pour effet de multiplier l’offre musicale tout en nous éloignant progressivement de la chanson. Jazz, groove, reggae, rythmes latins… : eh oui, pour s’imposer, on grignote les parts de marché ! Bazar & Bémols, eux, font l’inverse : au lieu de séparer, de morceler, ils rassemblent. Dans un tout-en-un pour le moins dynamique qui sonne vrai.

PRIX GEORGES MOUSTAKI

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2018 : le sacre de Gervaise et de Gatica

D’année en année, le « Moustaki » ne cesse de se bonifier, de gagner en profession- nalisme, pas loin désormais de friser la perfection. Le Prix Georges Moustaki pour être complet, dont ce fut hier la huitième édition, et qui a vu la victoire de Gatica et de Gervaise.

Le Prix du Jury 2018 est attribué à Gatica.
Le Prix du Public 2018 est attribué à Gervaise.
Le Prix Catalyse est attribué à Gervaise.
La sélection FrancoFans est attribuée à For The Hackers.
La sélection de Juliette Solal est attribuée à For The Hackers.
La sélection du Scrib est attribuée à Mehdi Krüger.

EDDY DE PRETTO

 
A 25 ans, il nous épate. Portés par un groove hybride, mêlant chanson, rap et slam, ses textes crus, intimes, autour du genre et de la sexualité reflètent brillamment l’air du temps.

« Jeunes gens modernes », ça vous dit quelque chose ? Au tournant des années 1970-1980, l’expression désignait une nouvelle génération de musiciens français née sur les cendres du punk. Ils étaient jeunes, c’est sûr. Modernes ? Plus ou moins, car leurs airs désabusés et délicieusement désinvoltes ne reflétaient que partiellement l’esprit de l’époque — ils en prenaient même le contre-pied.

Libé - Eddy de Pretto, que la fête commence

Nommé aux victoires de la musique, le phénomène annoncé se retranche derrière un style âpre et convulsif et brise les codes de l’hétéronormativité.

Casquette blanche vissée sur le crâne, blouson en toile fermé jusqu’au cou et tête penchée sur son smartphone, Eddy de Pretto pourrait difficilement passer plus inaperçu, dans le renfoncement de cette brasserie craspec de la porte de Clignancourt qui, toisant l’ironie lexicale, n’aurait de royale que le nom. Si le rendez-vous a été fixé ici, avec vue imprenable sur des artères encombrées par les travaux de voirie, c’est juste en raison de la proximité avec son domicile parisien - où il ne se sent «pas à l’aise» de recevoir. Un choix pratique, compte tenu de l’agenda copieusement garni du chanteur qui, «malgré les regards plutôt bienveillants, doux et respectueux», concède avoir «de plus en plus de mal à être en contact direct avec les gens».

Les Echos - Initial, l'incubateur derrière la révélation Eddy de Pretto

Créé en octobre 2016 pour dynamiser la première major de France et attirer les jeunes talents, cet incubateur a déjà propulsé quatre artistes dont Eddy de Pretto, la révélation de l'automne, qui concourt aux Victoires de la musique.

AGEND'ARTS

Francofans - Coutant-Berger-Nico*, le beau plateau d'Agend'Arts

Agend'Arts, Lyon, le 25 février 2018

Guillaume Lloret, le patron d'Agend'Arts, une scène lyonnaise de la chanson, ouvre souvent sa scène aux plus belles des rencontres musicales. En février on y retrouvait par exemple la nantaise Delphine Coutant, le lyonnais Nico* et Laurent Berger, le voironnais (de Voiron, à côté de Grenoble).

Ils ont chanté en solo, en duo ou en trio. Ils se sont accompagnés au piano (tous les 3 à tour de rôle avec Cécile Wouters accompagnant Nico*), la guitare (Laurent) et le violon (Delphine). Les trois répertoires se sont entrecroisés avec une intelligence très subtile. Les 3 artistes sont de beaux poètes et leurs textes nous font voyager dans des univers très personnels mais qui se conjuguent avec justesse.

MOKAIESH

Soul Kitchen - Cyril Mokaiesh – Les hommes de demain

Cyril Mokaiesh vient de sortir un nouvel EP après son très beau Clôture l’année dernière. Il poursuit sa quête humaniste avec un titre optimiste qui fait du bien et redonne confiance en l’autre, une ode aux « petits princes d’aujourd’hui, aux femmes de demain », à l’avenir de géant que l’on se construit. Émotions.

LIZ CHERHAL
 
2 mars 2018 – Sortie du nouvel album de Liz Cherhal L’Alliance
 

Voici donc un nouvel album de Liz Cherhal, qui porte un bien joli nom : L’Alliance.  On observe ses deux L comme deux chemins parallèles dessinés à la main que l’on retrouve blancs sur fond noir, ornant la quatrième de couverture de la jaquette.

Deux voies, deux destins, deux vies qui vont si proches mais jamais confondues. L’alliance.

On entend les sonorités du mot, la douceur des liquides, leur profondeur aussi et l’espérance qu’il évoque. Cet album c’est d’abord un objet tout de noir et blanc. Les photos de la chanteuse sont autant de portraits d’une jeune femme simple, cheveux libres, mi-longs, buste fier, regard franc. Et large sourire aussi, au milieu du livret, quand elle partage la photographie avec Morvan Prat. En couverture, elle le regarde intensément, main gauche se perdant négligemment dans sa chevelure, visage incliné, bouche entrouverte sur un dialogue. Lui, on l’aperçoit légèrement flou de dos. Le message est clair, ces deux là sont liés pour la réalisation de cet album comme pour le précédent. Pour sûr, cette alliance là suit son cours.

GRAND CORPS MALADE

L'Humanité - Grand Corps Malade passe au Plan B

Le slameur sort son premier album en indépendant. Un opus qui invite à plus d’humanité, porté par la chanson Au feu rouge, évoquant le parcours d’une réfugiée syrienne.

Passer au Plan B, c’est une manière de se créer de nouvelles opportunités ?

Grand Corps Malade Souvent, c’est parce qu’on n’a pas trop le choix. La vie, ça se passe rarement comme on l’a imaginée. C’est cette nécessaire capacité d’adaptation. Le Plan B, ça me parle parce que sur l’adaptation, j’en connais quelques exemples. Ce beau projet artistique musical, ce n’était pas mon plan A au départ. Je ne voulais pas être artiste depuis petit. Moi, c’était plutôt le sport. Plan B, c’est le symbole de tout cela.

Culturebox - "Plan B" : Grand Corps Malade chante en live son titre "Dimanche soir"

L'amoureux des mots, Grand Corps Malade sort son 6e album "Plan B", chez un label indépendant, déjà en tête des ventes. Rencontre avec le slameur pour qui la vie ne s'est pas déroulée comme prévue. Destiné à une carrière sportive de haut niveau, un accident l'a obligé à changer de voie. L'artiste interprète en live "Dimanche soir" dédié à sa femme.

JULIETTE

Norbert Gabriel - Juliette, j’aime pas la chanson…

La procrastination est un art de vivre qui demande un peu d’organisation pour que ce soit vraiment vivable, bien planifier ce qui peut attendre demain, après demain, le mois prochain et l’an prochain, chaque étape étant susceptible de renouvellement ad libitum. Mais faut pas exagérer non plus*..

2 FOLKS

Nos Enchanteurs - 2 Folks, voyages en pays intérieurs

Telle un Courant d’air,  une voix de jeune femme, claire, cristalline, apparaissait Vagabondeuse et discrète sur plusieurs titres des Confidences de Guilam, son album de 2013. Quelqu’un d’un peu curieux aurait compris que Camille Delahaye était la digne fille de son père Guillaume, dont elle a hérité la voix haute et souple et bien des gènes de talent.

 

samedi, 03 mars 2018

Prix Georges Moustaki 2018, Gervaise, prix du public

mercredi, 17 janvier 2018

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2018 : les 7 nominés pour la finale

Près de cent-quarante productions reçues, vingt-deux candidates et candidats retenus dans un premier temps. Et, dernière étape, sept d’entre eux envoyés en finale le 1er mars prochain. Voici le Prix Georges-Moustaki qui nous revient pour sa huitième édition

..... La finale 2018 verra participer : Alysce, Carole Masseport, Denis K, For the hackers, Gatica, Gervaise et Medhi Krüger. C’est sur scène, en public, qu’ils seront départager le 1er mars prochain au Centre Malesherbes de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université (entrée gratuite sur réservation).

Lire la suite
________________
________________

samedi, 30 avril 2016

Le concert de la fin de semaine : Concert Anniversaire Hexagone - Soirée Echangiste avec Garance, Gaëlle Vignaux, Gervaise, Eric Guilleton et Gauvain Sers

Concert Anniversaire Hexagone - Soirée Echangiste à La Blackroom, à Clichy, le 02 avril 2016. Avec Garance, Gaëlle Vignaux, Gervaise, Eric Guilleton, Gauvain Sers et Baptiste W Hamon.

mercredi, 11 février 2015

Prix Georges Moustaki 2015 - Gervaise "Le goût de ses lèvres"

Prix Georges Moustaki 2015 : Gervaise - La femme que l'on déteste

samedi, 01 novembre 2014

Le clip de la fin de semaine - Gervaise, La femme que l'on déteste

L'actualité de la chanson française du 27 octobre au 2 novembre (mise à jour)

L'album de la fin de semaine : La bande à Renaud, volume 2

Le clip de la fin de semaine : Gervaise, La femme que l'on déteste

En vidéo : en concert à la Menuiserie, salle de concert de Pantin

L'album de la semaine : GiedRé, Ma première compil'

Le clip de la semaine, GiedRé - TouTes des PuTes

Les vidéos de la fin de semaine : La Bande à Renaud 2 (et Les Licenciés de chez renaud) et les concerts de la Menuiserie à Pantin

Bien reçu.... merci : Noémi, Les pays humides

A la une

Télérama - Johnny Hallyday se confie : le rock, la “Star Ac”, la drogue, la mort de Jim Morrison...

Entretien | Il sort un nouvel album, “Rester vivant”, et s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre (en attendant une tournée en 2015). Dans une longue interview pour “Télérama”, Johnny Hallyday, rencontré à Los Angeles, se livre avec pudeur et sincérité. Voici une partie bonus de cet entretien publié dans notre magazine.

2 novembre

Nos Enchanteurs - Allain Leprest : le livre qu’il méritait

Ceux qui espéraient lire en cet ouvrage la biographie définitive de Leprest seront déçus. Encore qu’il y ait pas mal de façons de relater le parcours de ce natif de Rouen. Ici ce sont des bribes de vie et des ellipses, des séquences qui s’attardent sur quelques moments et en enjambent d’autres : « un livre à plusieurs entrées, récit entrecoupé de formes courtes », d’abord « à quatre mains », celles de Marc Legras (ex de France-Musique et de France-Culture, de Paroles et Musique et de Chorus), celles d’Allain. Puis demain, à deux mains seulement, dès après un funeste quinze août (à peine esquissé, d’ailleurs, par « des véhicules de police, au bas de l’hôtel » et cette nouvelle qui « fait le tour du village »). Nous sommes (ou nous nous croyons) tellement tous dépositaires d’un peu de la vie d’Allain Leprest que ce livre nous surprendra, qui élude des épisodes que nous savons ou que nous croyons savoir, tout en en réhabilitant d’autres à ce jour inconnus du plus grand nombre.

1er novembre

Hexagone - Gervaise en flamme mystère

« Femme officielle » ou « Femme officieuse » ? Comme Gervaise le dépeint en nuance sur La femme que l’on déteste. On ne tranchera pas. Cependant, on se rangera derrière le titre de ce premier EP, paru le 15 octobre dernier, La Femme Mystère, pour se faire une idée définitivement et volontairement multiple de Gervaise.

Le Figaro - La Bande à Renaud 2 : des reprises sans ambition

Quatre mois après le premier volume, la chanson française continue à rendre hommage à l'un de ses plus fiers représentants. Sans parvenir pour autant à donner toute la force aux textes du chanteur.

Nos enchanteurs - Ces licenciés de chez Renaud, qui « bande » autrement mieux

.... C’est quoi ça, ces Licenciés ? Trois gars (David Hougron aux chant, guitare, banjo et mandoline ; Franck Thomelet, aux cajon et percussions ; Laurent Bouvron, chant et guitare) qui s’en donnent à cœur et à joie, de chanter Renaud. C’est par eux un Renaud tout mouillé d’émotion (pas grave, car Renaud Séchan…), retrouvant corps et esprit, sa gouaille, féconde faconde. Un Renaud vrai de chez vrai, pas vicié.

Nos Enchanteurs - Ewen, Delahaye et Favennec électrifient la Route 66

Ces trois-là, on les nomme aussi par leurs initiales : ça fait « EDF » (comme [Patrick] Ewen, [Gérard] Delahaye et [Melaine] Favennec) et, vu l’énergie qu’ils dégagent, ça leur va plutôt bien. C’est pas qu’ils se le jouent rockers (il le sont un peu, très folk-rock, un peu blues) mais ils ont les mêmes codes. Que ce soit pour l’aqueu Johnny ou pour eux, ça passe notamment par la Route 66. Sauf que la leur relie Saint-Jean-du-Doigt, dans le nord, à la Pointe de la Torche, dans le sud, axe de leur bel imaginaire.

31 octobre

RFI - Massilia Sound System, trente ans et un disque, Massilia, nouvel album

Fortement lié à sa ville des bords de la Méditerranée qu’il chante sur tous les tons, et souvent sur fond de reggae, Massilia Sound System a réuni ses effectifs dispersés sur les projets solos, pour donner forme à un nouvel album, Massilia, et le défendre en live, tout en fêtant ses trente ans d’existence.

Télérama - Karen Brunon, La Fille idéale

Depuis plus de vingt ans, Karen Brunon est l'une des musiciennes les plus demandées du circuit. Exposée, d'ailleurs, plus que d'autres (elle est membre à part entière du « super groupe » Circus, aux côtés de Calogero). Aujourd'hui, la voilà qui sort un album solo, conviant auprès d'elle Biolay, mais aussi Keren Ann ou Elodie Frégé, pour l'épauler à l'écriture et à la composition. Un beau casting. Et une longue gestation pour un disque dans lequel on pensait entendre un peu d'urgence. Il est, au contraire, tout en légèreté. Evanescent.

30 octobre

Télérama - Johnny Hallyday : “Le manque de père a hanté ma vie”

Avant-goût | Un nouvel album, deux nouveaux spectacles et un retour aux sources du rock. Johnny Hallyday est l'invité de “Télérama” cette semaine. En voici un aperçu.

Nul besoin d’aimer l’intégralité de sa discographie pléthorique pour s’intéresser à l’homme. Et difficile de ne pas être touché par sa candeur, sa franchise, sa sincérité. Il sort un nouvel album, Rester vivant, s'installe à Bercy avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell du 5 au 10 novembre et prépare une tournée en 2015. Johnny Hallyday nous a reçu à Los Angeles. Il est l'invité de Télérama cette semaine.

29 octobre

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #104 : Julien Clerc, Adrien Gallo et Salomé Leclerc

Musiques | L'un fait figure d'ancien, l'autre de chanteur en vogue, la troisième de talent prometteur : Julien clerc, Adrien Gallo (chanteur de BB Brunes en solo) et la Québécoise Salomé Leclerc sont passés au crible par nos critiques chanson : Sophie Delassein de “L'Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

Nos Enchanteurs - Granby 2014. Salomé Leclerc, l’amour et le mystère

.... Retour à Granby, cinq ans après, pour Salomé Leclerc, en formule dépouillée, en guitariste percussionnante, femme battante. Splendide spleen amoureux, dentelle d’émotions. « Je pensais rapporter / La lune à bout de bras / Elle est encore bien accrochée / Je suis resté en bas / L’impossible ne se fait pas sans toi. » Un micro pour chanter dedans, un autre pour que la voix porte loin, explore d’autres contrées, sonde d’autres mondes, prolonge l’instant présent, se brise en abimes. La main lourde de son maillet qui frappe sans tendresse les cordes de sa guitare, Salomé Leclerc a tout d’une amazone, à lutter pour se frayer un chemin dans la passion amoureuse, imaginaires luxurieux, mystérieux, réels en suspens faits d’éclaircies et de noirceurs.

28 octobre

Nos Enchanteurs - Brassens nous ouvre (enfin) son journal

Pour bien comprendre les chanteurs il faut les écouter, et lire ce qu’ils écrivent. Parfois il faut des éléments de décodage par des initiés, (comme  L’aigle noir de Barbara) parfois on dispose d’un livre qui apporte à tout lecteur un peu attentif de quoi comprendre sans qu’on le dirige sur des voies balisées. Ici, Jean Paul Liégeois a réuni dans une stricte chronologie les écrits, les notes, les carnets de brouillon où Brassens notait au jour le jour les idées esquissées, les débuts de chansons, un thème possible, une observation personnelle… On voit se dérouler tout ce qui fait l’ordinaire d’une vie, qu’un écrivain, poète, ou auteur de chansons transforme en matériau de construction pour ses ritournelles, ses chansonnettes, ses tranches de vie… Des fragments de textes écrits au fur et à mesure, qui reviennent parfois, comme une idée qu’on avait oubliée, et qu’on renote, parfois à l’identique, parfois avec des variantes. On y trouve ce qui sera peut-être une des pierres du monument.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2014. Michèle Bernard, 1,2,3 soleil !

Un gros soleil tout rond, tout jaune, avec des yeux et un large sourire illumine la page blanche. C’est que, ce soir, l’enfance a déboulé sur la scène, toute habillée de couleurs acidulées, couleurs sucre d’orge ou roudoudou, de boîtes empilées et de toute petites lampes aux quatre coins, avec le rouge de leur abat-jour. On devine même un nounours sagement assis dans sa boite. Les instruments veillent en attendant que commence la fête : côté jardin, ukulélé, alto, violon, tuba, côté cour guitares, au fond la grosse contrebasse et en avant scène, princier au pied du micro, l’accordéon.

C'est déjà ça - Perez, le rôdeur des méandres

Le Bordelais pose les jalons d'un univers dans un EP prometteur, "Gamine"

Ca commence par un gars qui n'ose pas suivre une fille sur le quai de la gare. Classique. Et puis il se pose dans un café, et se transforme en... chaise. Ce n'est déjà pas la même musique, et passé la surprise du propos, on compatit pour ce destin immobile, condamné à supporter les popotins quand on ne l'envoie pas voltiger pendant les bagarres. Jusqu'à la libération, le retour de la fille, et le garçon qui ne laisse pas passer cette deuxième chance.

Quai Baco - GiedRé débarque au Japon !

Qui pouvait imaginer que la douce poésie de GiedRé débarquerait un jour au pays du soleil levant ? Pourtant la chanteuse vient tout juste de sortir son premier opus au Japon avec comme single incontournable son titre « Minna Unchi Suru » («On fait tous caca»).

27 octobre

Libé - Jean-Louis Murat en son Puy carré

Accompagné du Delano Orchestra, l’ermite auvergnat sort «Babel», un double album naturaliste, entre folk et blues, au goût de terroir.

Froggy'd delight - Claire Elzière L'Européen  (Paris)  samedi 27 septembre 2014

Fin septembre, Claire Elzière et Dominique Cravic ont donné un récital à l’Européen pour fêter la sortie de leur album Claire Elzière chante Allain Leprest. La salle était comble, et l’on pouvait y voir plusieurs représentants de la "famille Leprest", tant artistique que génétique : Fantine et Sally, Francesca Solleville (toutes trois saluées par Claire Elzière), JeHaN et Caroline Allonzo (dont on a récemment chroniqué un spectacle au Limonaire), François Lemonnier, Jean-Louis Beydon, Françoise Kucheida, Claude Lemesle.

Froggy's Delight - Claire Elzière Claire Elzière chante Allain Leprest  (Saravah)  août 2014

Trois ans après sa mort, l’œuvre d’Allain Leprest connaît ces jours-ci un sursaut inespéré : après les nécessaires hommages, voici qu’on ouvre enfin le coffre aux trésors inédits – révélant la face cachée de cette production monumentale, jusque-là très éparpillée (dont on retrouve chaque jour de nouveaux morceaux). Nous chroniquions la semaine dernière l’album Paris-Milan de Jean Guidoni mis en musique par Romain Didier et produit par Didier Pascalis pour le label Tacet. Un autre album d’inédits était déjà paru, quelques semaines plus tôt, chez Saravah. Belle brune à voix limpide, Claire Elzière est connue pour ses interprétations de Pierre Louki – déjà deux albums à son actif sur le label de Pierre Barouh. Elle jouit d’une petite notoriété au Japon, où elle publie des disques de standards spécifiquement destinés au marché francophile. Son nouvel album, sur des textes d’Allain Leprest, contient quatorze chansons dont dix inédites, plus quatre reprises choisies – politique maison oblige – sur les albums publiés par Leprest chez Saravah dans les années 90’s.