Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 avril 2024

L'album de la semaine : Louise O'Sman, L'heure d'été

Louise O'sman - L'heure d'été

Une création hypnotique qui redessine notre rapport au monde par sa poésie lumineuse et son verbe suspendu.
Une création poétique musicale autour du temps suspendu, "hora sistere" ou "l’heure d’été", ce temps long qui permet de faire retour sur soi, de s’arrêter, de savourer le passage des heures et des humeurs. Se dessine alors dans l’immensité des sons, la profondeur des mots, la lente rumeur d’un monde qui monte quand le soir se fait attendre, à la faveur d’une île ou d’une histoire qu’il reste à inventer.

vendredi, 12 avril 2024

We Culte - Émilie Simon cosmique, vers l’inaccessible étoile « Polaris »

En 2003, Émilie Simon apparait sur les ondes avec sa voix sensuelle et envoutante portée par la musique électronique. Son premier album éponyme est couronné d’une Victoire de la musique. Vingt ans plus tard, après plusieurs opus remarqués, on retrouve avec plaisir la chanteuse toujours aussi créative et onirique au cœur d’un nouvel album « Polaris », en quête cette fois d’une étoile polaire qui symbolise le désir jamais éteint.

Lire la suite
____________________________
____________________________

jeudi, 04 avril 2024

L'album de la semaine : Julie Lagarrigue, Rendu les armes

 Julie Lagarrigue « Rendu les armes »

#concert #rocherdepalmer #cenon #bordeaux

Dim 10 Mar 2024 | 17:00 Salon de Musiques Julie Lagarrigue nous invite à la sortie de son troisième album Rendu les armes. Force tranquille des textes, voix singulière, la chansonnière s’y entend pour peindre la vie et les sentiments avec intensité.

vendredi, 29 mars 2024

L'album de la semaine : Tom Poisson, Jean-Michel

We Culte - Tom Poisson : un nouvel album qui navigue entre l’intime et l’universel

Après « Se passer des visages », Tom Poisson qui se produit également au sein du collectif « Les Fouteurs de Joie » vient de sortir un 7ème album solo baptisé « Jean-Michel » (son vrai prénom). Enregistré avec la complicité de Denis Pied-noir, il navigue ici entre l’intime et l’universel, la pop et l’électro. À découvrir sur scène le 28 mars prochain, au Café de la Danse, à Paris.

vendredi, 22 mars 2024

Marion Rampal, Oizel, un indispensable de Francofans

Francofans - MARION RAMPAL Oizel (Les Rivières Souterraines)

Elle déploie ses ailes pour planer au-dessus des mêlées actuelles, la lauréate d’une Victoire du Jazz 2022 (artiste vocale) pour son précédent album Tissé, qu’elle refermait sur un blues féministe, Still a bird. Sur Oizel, la compositrice et chanteuse poursuit son envol, entre migrations salutaires et recherche d’un nid protecteur.

jeudi, 14 mars 2024

L'album de la semaine : Olivia Ruiz, La réplique

vendredi, 08 mars 2024

L'album de la semaine : Louis Arlette, Chrysalide - We Culte : «Je suis tombé dans une espèce de folie gargantuesque »

Après « Arbre de vie » et ses ambiances pop-elctro, le chanteur Louis Arlette est de retour avec « Chrysalide » : un album plein de poésie voyageuse et d’inventivité dans lequel il flirte désormais avec un slam très joueur et s’abreuve aux sources de la civilisation antique, où son âme brûle d’un feu très créatif.

Auteur-compositeur-interprète aussi prolifique que singulier, Louis Arlette a choisi d’échapper au réel en vouant sa vie à l’art qui dit-t-il a le « pouvoir de nous élever».

Après « Sourire Carnivore » (2018), « Des ruines et des poèmes » (2019) et « Arbre de vie » (2021), voilà qu’il nous plonge dans l’Antiquité avec un nouvel album en forme d’Odyssée, plein de poésie et d’inventivité. Une manière de renaissance après trois albums pop-électro, dans lequel il se sentait à l’étroit.

Lire la suite
__________________________
__________________________

jeudi, 29 février 2024

L'album de la semaine : Noé Preszow, [préchof], un indispensable de Francofans

Francofans - NOÉ PRESZOW [prèchof] (tôt Ou tard)

Sur la pochette, on découvre un homme courant sur une route de campagne déserte. On imagine une fuite loin de la furie des hommes. Mais cette pochette est un leurre, car ce n’est pas de fuite qu’il est question tout au long de cet album, mais de résistance. Tel un Stéphane Hessel pop, Noé Preszow s’indigne, s’insurge. Ici, face à la banalisation de la montée de l’extrême droite (Juste devant glaçant de justesse), là devant la démentielle saturation des réseaux sociaux (Prière de ne pas déranger).

We Culte - Noé Preszow – « Prèchof » (Tôt ou Tard)

Se sentir vivant, chanter l’intime et le monde… tel est le crédo de Noé Preszow qui revient avec « Prèchof » : un album sous tension où se croisent mille questions existentielles. Il y a du Saez et du Renaud chez le jeune chanteur belge, qui s’est révélé avec la chanson «Que tout s’danse », extraite de son premier album « A nous » sorti en 2020.

mardi, 20 février 2024

L'album de la semaine : Lescop, Rêve parti

RFI - Les rêves lucides de Lescop

Huit ans après son dernier album solo, le chanteur français Lescop revient à sa pop synthétique avec un troisième opus intitulé Rêve parti. Où il est question de relations toxiques, de dépendances et de liberté…

Le choix musical de RFI «Rêve parti»: le nouvel album de Lescop

Retour en force après sept ans d'absence de l’artiste français Lescop. Avec, dans son escarcelle, un nouvel opus, « Rêve parti » et des titres en duo. C’est le choix musical du jour de RFI. 

______________________
______________________

vendredi, 16 février 2024

L'album de la semaine : Flavien Berger, Contrebande 02. Le disque de l'été

Télérama (abonnés) - “Contrebande 02” : Flavien Berger sort en février le “disque de l’été”

Des mots frissonnants, des airs vivifiants, d’amusants interludes… Entre soleil et déluge, plongée dans une délicieuse atmosphère estivale.

jeudi, 08 février 2024

L'album de la semaine : Nos Enchanteurs, Armelle Yons, les mots du rock à plein cœur

Nous avons connu Armelle Yons dans un répertoire Cabaret mâtiné de rock, ou chantant à l’international en French Duet des standards français, Piaf, Gainsbourg, Bashung, où le fameux Je ne veux pas travailler des Pink Martini… Comédienne, voix off, de formation d’Arts appliqués, elle est également maquilleuse. Le monde du spectacle est son univers. Lors du projet-hommage Champagne pour Higelin, Armelle rencontre le Duo La Bestiole, la batteuse Delphine Labey et le guitariste Olivier Azzano également à la création électro. Il se produit un coup de foudre musical, et bientôt elle leur confie des textes qu’elle concrétise en confinement, ce Secret qu’elle portait en elle. Cette chanson qui ouvre et ferme l’album, à l’atmosphère trépidante, très électro, celle d’une boîte de nuit et ses éclairages stroboscopiques, évoque des rêves, des flashs « Je revois des visages électriques / Dans la sphère irisée / Des vitraux, des Soulages éphémères », enferme dans sa spirale une métamorphose, qu’elle souffle doucement dans un voyage intérieur Ici tout simplement. Un très beau passage où elle inscrit sa propre « vie mode d’emploi ».

Lire la suite