Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 novembre 2013

L'actualité de la chanson française du 29 octobre au 3 novembre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Julien Doré et Alexandre Poulin

L'album de la fin de semaine - Alexandre Poulin : Le mouvement des marées

Le clip de la fin de semaine : Alexandre Poulin - L'écrivain acoustique (2011)

Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - Scorpion

L'album de la semaine : Julette Greco chante Brel

A la une :

France Info - Les uns pour les autres Une AMAP musicale : la chanson sans intermédiaire
 
A Saint-Étienne (Loire), Étienne et Pierre-Alexandre ont créé un réseau de distribution de leurs productions musicales. Les adhérents de "Inouïe Distribution" reçoivent chaque mois un CD, pour 10 euros. De la musique directement du producteur au "consomm-acteur", avec une mise en avant des artistes locaux.

2 et 3 novembre

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Delphine Coutant, le sel et le sucre

..... Quand la sono fait pleuvoir sur Nantes, on songe aussi, et ce n’est pas faux, à Barbara, tant le timbre de Coutant s’approche parfois des rives émues de la longue dame brune. Pestel, Barbara, ce n’est pas trop pour relater Delphine Coutant qui forcément marquera ce festival de Prémilhat. Par touches, par émotions, elle est celle qu’on devine, qu’on pressent, bourrée de talent. Epatant !

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Anne Sila, les habits neufs de Barbara

Mise en jambes comme en voix par un premier titre in english comme on fait ses vocalises, comme on donne aussi le la…

« Il pleut sur Nantes / Donnes-moi la main / Le ciel de Nantes / Rend mon cœur chagrin… » C’est porté par une voix neuve, une énergie qui nous était inconnue, la fraîcheur de son jeune âge arrimé à un talent fou : « je veux me saouler de printemps » chantait Barbara, là elle doit carrément être pompette.

Prémilhat 2013 : Yacoub, l’incroyable folk-singer

Chaise haute, bouteille d’eau et guitare : Gabriel Yacoub sans musiciens, dans l’épure de son art. Quand on le connaît, on sait l’immense artiste qu’il est. Distraits que nous sommes à l’écoute d’autres chanteurs, d’autres plaisirs, on peut l’oublier. Mais chaque fois qu’il nous revient, qu’il est là devant nous, nous le retrouvons, sensible et puissant, admirable. Yacoub est un des rares folk-singer français.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Monique Brun, calée entre 2 Caisses

Rien que ce court instant, juste coincé entre les projos qui s’allument et les prime propos. Nos quatre chantistes et la comédienne sont debout, raides comme des piquets : rien que ce visuel-là est d’une force terrible qui déjà délivre son lot de sensations, ses promesses d’émotion.

Crapauds et rossignols - Le point Brassens

La loi de Godwin dit que « plus une discussion en ligne (1) dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 ». On atteint alors le point Godwin ! Les discussions entre les passionnés de chanson ont leur particularité, le « point  Brassens ». Plus la discussion dure, plus la probabilité devient grande d’y entendre dire qu’« aujourd’hui Georges Brassens n’arriverait pas à se faire connaître ».

Nos Enchanteurs - Ferrat, fait rare ; extra, Ezdra !

.... Là, je m’incline. Une chanson a d’abord emporté mon adhésion : ce duo Natacha Ezdra et Michel Bühler sur J’arrive où je suis étranger. Comme un prolongement de l’œuvre de l’helvète, la persistance d’un chant… L’émotion vous courre l’échine. J’ai tiré la pelote du reste : le charme et la consistance étaient là, tout entier. Ezdra a le toupet de nous faire entendre Ferrat sans que jamais la voix du chanteur ne nous revienne en tête, en parasite l’écoute. Elle récrée quelque chose d’à la fois fidèle et différent, servie par deux musiciens efficaces : Patrick Reboud et Christophe Sacchettini, ce dernier se permettant même de mettre de la cornemuse dans le cuirassé Potemkine.

Ce nouveau lieu dévolu à la chanson de patrimoine présente en octobre plusieurs spectacles autour des deux artistes décédés il y a cinquante ans. À venir également, en novembre, une création autour de la chanson en 1914-1918.

Nos Enchanteurs - Miravette en représentation comme en dévédé

Vous faire l’article sur NosEnchanteurs de la Miravette ferait incongru, notre Nathalie ayant depuis longtemps ici son rond de serviette : nous aimons farouchement cette dame qui nous fait craquer chaque fois qu’elle nous montre son Cucul.

Libé - Cantat, emprisonné dans sa chanson

Guitare au genou, barbe blême, un type longtemps auréolé d’une gloire démente puis terrassé d’une réputation tueuse, débite une chanson triste assez splendide. Bertrand Cantat fut le romancero de Noir Désir. A Vilnius, il a battu à mort sa compagne Marie Trintignant. Condamné, il a purgé le temps prescrit. Libéré, il a vu sa femme Kristina Rady se suicider. Et les accusations de maltraitance ont repris du mordant.

Nos Enchanteurs - Pan Piper en Détonnante

.... Puis vient la blonde Giédré, une sorte de madone pastel angélique, mais qui s’est nourrie des stances rabelaisiennes pour poivrer ses chansons d’amour. Le constat est sans équivoque, Rabelais est bien honoré par sa disciple, et San Antonio approuve. La bibliothèque rose des bébés livrés par cigogne express dans des bouquets de roses ou de choux, c’est pas son folklore. Ce serait plus l’égérie des corps de garde que celle des garderies d’enfançons du XVIe. Une partie du public connait le signe de reconnaissance, dont je ne dirai rien.

1er novembre

Culturebox - Lézardrieux, le refuge breton du Sétois Brassens

C'est un épisode de la vie de Georges Brassens qu'on ignore souvent, le poète sétois a délaissé son littoral héraultais pour la Bretagne. A Lézardrieux dans les Côtes-d'Armor (alors les Côtes-du-Nord), où une rue et la salle communale portent aujourd'hui le nom du chanteur, on se souvient qu'en 1971, il avait acheté une maison et s'était très bien intégré à la vie du village.

Froggy's Delight - Anna C & Barbiche L'amour vache  (Autoproduit)  octobre 2013

Swing, vacheries, impertinence, cynisme, grinçant, il y a tout ça chez ces deux là, et encore plus. En faisant des phrases, le duo est principalement accordé façon piano with batterie, ce qui donne des rythmes endiablés qui filent de bonne humeur et me font renouer avec la malédiction de la table basse-aïe-merde-ça-fait-mal-mais-qu’est-ce-qu’elle-fait-là ? (je soupçonne un lutin de la déplacer quand je me mets à danser, si on peut appeler ça de la danse).

Froggy's Delight - Marie-Flore - Ottilie [B] - Hologram La Flèche d'Or  (Paris)  mardi 15 octobre 2013

.... C’est donc avec Ottilie [B] que ma soirée débute. La jeune femme dont l'accent trahit les origines du sud-ouest de la France concourait, avec son album, pour le prix France Inter / Télérama du meilleur premier album francophone de l'année. Seule en scène, s'accompagnant tantôt d'une guitare, tantôt de claviers, d'un accordéon et réalisant des boucles à l'aide de pédales d'effets, son univers musical surprend, étonne et détonne.

Nos Enchanteurs - Sylvain Luc, guitare et comptines

Il y a des jours où il est particulièrement agréable de retomber en enfance, si en plus on aime la guitare et la musique, on a de quoi se régaler les oreilles. Sylvain Luc est un des plus fins guitaristes de sa génération. Tous ces Souvenirs d’enfance qui renaissent à travers les grands classiques de carnets de chants de tous les temps, on les réentend dans des versions colorées d’un très swing élégant, racé comme un champagne de grande maison.

Chansons que tout cela - Nathalie la folie, Miravette l’interprète

Remarquée au piano derrière Allain Leprest, Bernard Joyet et Anne Sylvestre, Nathalie Miravette est devenue également une fine lame scénique de la chanson. Une rigolotte viscérale mais pas que… Ce dont témoigne la sortie d’un DVD, prétexte à une fête le lundi 4 novembre au Café de la Danse (Paris 11e - Tél; 01 47 00 57 59), en compagnie d’invités artistes. Mais pas qu’eux.

L'Express - Benjamin Biolay composera l'hymne de l'Olympique lyonnais

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a demandé à Benjamin Biolay de créer l'hymne du club. Un choix qui fait déjà polémique auprès des supporters. 

Nos Enchanteurs - Gabriel Saglio (et les Vieilles Pies) : l’entretien

Gabriel Saglio et les Vieilles Pies, c’est une famille, une tribu, une troupe à la Lo’Jo, il y a des musiciens, des poètes, des circassiens, dans une fusion créative qui a donné un album somptueux avec des plages musicales symphoniques, des respirations poétiques sans paroles, une petite valse des niglos ou une courtillette joyeuse, que la clarinette éclabousse de ses éclats de notes sautillantes. L’album est paru il y a quelques semaines, et il va être en sortie parisienne au Café de la Danse très bientôt. Mais qui est cette bande ?

31 octobre

RFI - Grand Corps Malade, question d’équilibre, Nouvel album, Funambule

Avec Funambule, Grand Corps Malade, en équilibre sur les multiples facettes du monde, confirme l’essence de son art : le goût des histoires, des mots habiles et des émotions perçues par le prisme de son regard. Pour ce quatrième album, ponctué de duos avec Sandra Nkaké, Francis Cabrel et Richard Bohringer, le slameur le plus célèbre de l’Hexagone a fait appel aux talents de compositeur et d’arrangeur du trompettiste libanais Ibrahim Maalouf. Un beau disque, où le personnel acquiert une dimension universelle…

La Dépêche du Midi - Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious : les trois ténors

Les chanteurs toulousains Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious travaillent ensemble sur un spectacle intitulé «Toulouse Con Tour». Le trio a repris et réarrangé des classiques toulousains, des chansons de Nougaro aux tubes de variété.

On connaît les trois ténors de la musique classique, voici les trois ténors de la chanson toulousaine. Le 22 novembre, première date d’une série de dix concerts, Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious vont monter tous les trois sur scène avec l’accordéoniste Lionel Suarez pour leur «Toulouse Con Tour». Entretien avec Yvan Cujious, à l’origine du spectacle.

31 octobre

Nos Enchanteurs - Rencontres de Prémilhat, cuvée 2013

Dès demain, mercredi 30 octobre (avec cependant un concert dès ce soir à La Grange d’Argenty), la salle des fêtes de Prémilhat, dans l’Allier, résonnera des premières paroles et musiques de ces étonnantes Rencontres de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - De l’universalité réduite à sa plus simple expression, de la sonnerie et de la trébucherie conjuguées, grandeur concomittente d’Allah et de Chantal Goya

par Michel Boutet (chronique proposée le 2 octobre 2013 aux auditeurs de l’émission « On est là pour voir le défilé », sur Radio G (101.5 à Angers) qui recevait, ce jour-là, Jacques Bertin)

Dans le débat qui m’oppose à moi-même sur l’état de la chanson française, plusieurs questions me tarabustent dès qu’elles ont cessé de me turlupiner. C’est vous dire si je vole souvent dans des zones de turbulences !

Nos Enchanteurs - Céline Caussimon, pas dans l’sens de la marche

Céline Caussimon, 25 octobre 2013, Théâtre libre à Saint-Etienne,

 « Pas de chance / Elle est juste pas dans l’sens de la marche. » La chance est notion toute relative : nous avons, nous, la chance d’avoir Céline Caussimon qui, jadis, se contentait de marcher « juste au bord, du rebord. » Elle tourne le dos maintenant. Du reste, devenue ménagère de plus de cinquante ans, elle intéresse moins, est moins sollicitée : on se permet moins de vendre son temps de cerveau disponible à m’sieur Coca-Cola. C’est autant de gagné pour elle. Et pour nous

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le raz-de-marée Cormier

Né le 26 mai 1980 à Sept-Îles, sur la rive nord du Golfe du Saint-Laurent, à 928 km de Montréal, ce garçon brun au teint pâle est devenu le Benjamin Biolay du show biz québécois, son gage de qualité, auteur, compositeur, interprète, musicien, producteur. Par delà l'intelligence des textes, la grande force des chansons signées Louis-Jean Cormier, ce sont leurs mélodies, résolument modernes et qui donnent le tournis.

QSM - 35e Gala de l’ADISQ : Première récolte fructueuse pour Louis-Jean Cormier

Louis-Jean Cormier et les académiciens Marie-Mai et Marc Dupré ont remporté les grands honneurs de la 35e édition du Gala de l’ADISQ, présentée à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 27 octobre. Un gala fluide, où la relève a fait sa place aux côtés des gros noms de l’industrie musicale.

30 octobre

Télérama - Exclusivité : “Quand je marche” le duo inédit d'Alex Beaupain et La Grande Sophie

Chanson | Alex Beaupain et La Grande Sophie viennent d'enregistrer un duo inédit, écrit à quatre mains. “Quand je marche”. Découvrez-le en exclusivité.

Le Huffington Post - Les gagnants du 35e Gala de l'ADISQ

La 35e édition du Gala de l'ADISQ avait lieu dimanche soir. Découvrez (ou redécouvrez) en direct les gagnants de la soirée

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Du punch et du style

Il a le nez cassé des enfants des quartiers qui fréquentaient les salles de boxe. Faut bien se faire respecter. Dans sa voix, l'accent de Marseille, où «Riton», rentré du collège, écoutait sur son magnétophone les K7 de Renaud et des Beastie Boys. En 2005, à propos de son deuxième CD, SANS TAMBOUR NI TROMPETTE (produit par Zenzile), Bayon écrivait: «L'école Rit, c'est celle du "riddim" détaché du folklore; l'école flottante Jack Johnson ("as" surfer cinéaste hawaïen recyclé bluette "via" les coraux), la classe Pierre Schott (cajun reggae d'Alsace); l'école cool. Du ragga de garrigue fondant Brassens et Marley.»

Le blog du doigt dans l'oeil - Demandez l'programme

Amis lointains de la Terre Adélie, de Wallis et Futuna ou d’Alert (70 h au Nord du Nord du Nunavut) vous n’avez peut-être pas eu le privilège de voir en scène l’exquise pétulante Nathalie Miravette, ça peut venir, mais en attendant cet heureux jour, j’ai une très bonne nouvelle pour vous, elle va être disponible en DVD très bientôt. Et pour fêter l’évènement, la Miravette et son friends’band sera au Café de la Danse lundi 4 novembre. Amis lointains, vous avez le temps de frêter un aéroplane, voire une goélette si vous partez toutes affaires cessantes, pour être à 20h30 pile vers la rue de Lappe et du passage Louis Philippe réunis.

Nos Enchanteurs - L’Homme parle et parle bien (il chante surtout)

L’imposteur Manoukian a beau pérorer sur Inter que la chanson engagée est morte avec Béranger, il ne se passe pas un jour sans que nous mettions sur la platine un disque tout neuf d’un beau rouge écarlate, le réchauffement climatique favorisant le temps des cerises en toutes saisons. Mieux, celui-ci étale son contenu dès la pochette, parodiant La liberté guidant de peuple de Delacroix.

29 octobre

Du caf'conc à la rive gauche : Juliette Greco.... réécouter l'émission du 20 août 2013

Télérama - Juliette Greco chante Brel

A 86 ans, Juliette Gréco garde une force d'interprétation hors norme : il suffit qu'elle lance sa voix grave et emphatique à l'assaut de n'importe quel texte pour capter notre attention. Quand, en plus, c'est de Brel dont elle s'empare, jamais notre écoute ne s'égare. Elle qui fut l'une des premières à le défendre semble depuis toujours taillée pour empoigner ses chansons.

Canoe.ca - Quand Gréco parle de Brel

Soixante ans après leur «belle rencontre», Juliette Gréco consacre pour la première fois un disque à Jacques Brel, le magnifique Gréco chante Brel, publié lundi. Chez lui, «il n'y a que la terrible vérité» confie-t-elle à l'AFP

Gala - Juliette Greco: itinéraire d'une amoureuse, L'infatiguable chanteuse se confie sur les hommes de sa vie

Ne lui dites surtout pas qu’elle est une icône, elle part aussitôt dans un éclat de rire. Belle, élégante, l’œil pétillant d’une femme qui croque la vie à pleines dents et l’esprit vif, Juliette Gréco tient salon dans une suite du Lutetia pour la sortie de son nouvel album, Gréco chante Brel (Universal). Conversation sur les hommes de la vie d’une grande dame de la chanson française.

Ouest-France - Interview. Juliette Gréco et sa petite-fille finistérienne se confient

La chanteuse Juliette Gréco était en concert ce week-end au Quartz, à Brest. Nous l’avons rencontrée avec sa petite-fille, Julie, qui vit à Roscoff. C’est la première fois que les deux femmes se livrent ensemble.

______________________________________________________
______________________________________________________

jeudi, 15 août 2013

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 aoüt

L'album de la semaine - Delphine Coutant : Parades nuptiales

Le clip de la semaine : Kent "Notre amour"
___________________________________________ 

15 août

Nos Enchanteurs - Laurent Berger, entre peinture et cinéma

« Aller voir / Juste en bas de chez soi / Il suffit d’une fois / Pour que son regard change / Aller voir / Sur le trottoir d’en face / Là où la vie se passe / Et se fait plus étrange… »

Le sablier de Laurent Berger est large qui laisse filer le temps et maintient, fébrile mais pas plus pressée que ça, notre attente. Ça fait bien longtemps que toutes ou partie de ces nouvelles chansons ont été rodées sur scène. Vient un jour le moment de les consigner sur disque, de s’enfermer comme en conclave, en maternité, et d’accoucher de l’opus, distingué comme d’habitude, raffiné. Epuré, en un précieux piano-voix, tête à tête partagé avec Nathalie Fortin.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Cabadzi : de l’oxygène dans les méninges

Cabadzi a réveillé Concèze, qui dormait paisiblement depuis la dixième édition de ‘Découvrir’ en Août dernier. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont venus les aficionados des mots, de la musique et des surprises, pour être dérangés. Ça tombe bien, voilà quatre artistes qui ne donnent pas dans le convenu de la chanson, ça non, ça dépote plutôt, ça explose de toutes part et ça ne s’arrête jamais : « Casse-toi Michel » (Drucker), et d’ailleurs « à quoi ça servirait / d’écrire des paroles creuses / y’a bien assez de médias / de politiques / et de belles-mères pour ça ? »

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : des vers dans la framboise !

Etrange festival que celui-ci. Qui se passe au pays des framboises (c’en est la Capitale !) et des pommes, à mille lieux de tout, dans son coin de Corrèze. C’est un festival entièrement gratuit, qui alterne sur la même scène des poètes venus déclamer leurs vers et des artistes venus chanter les leurs. Des chanteurs parfois aux antipodes les uns des autres, mais étrangement tout ici fait sens.

Mathias Vincenot, poète et organisateur parisien des soirées de la Sorbonne, co-créateur du Prix Georges-Moustaki, tient ses quartiers d’été ici, retrouvant ses origines. Quitte à faire, il organise aussi ce festival qui nous invite à « DécOuvrir » comme il se nomme. 

Nos Enchanteurs - Jofroi : un gros livre comme un journal intime

« C’est un petit, petit pays, pays caché / Dans la bruyère et les rochers / Un coin perdu et suspendu comme un secret / Entre garrigues et forêts / Des entrelacs de murs de pierres, un cul de sac / Où j’ai posé mon sac / Cabiac sur terre… »

21 x 21 cm, dos carré collé, mise en page impeccable, jolie iconographie, pas loin du kilogramme… rien à redire sur cet estimable livre qui fait retour sur un parcours de vie, celle du chanteur Jofroi.

13 et 14 août

Les mélodies de Sophie - Lynda Lemay en "lettres rouges"

Parmi les artistes qui nous parviennent du Québec, j’aurais pu choisir Gilles Vignault, le plus littéraire, ou Robert Charlebois, le plus populaire, ou encore Alexandre Poulain, le plus méconnu. J’ai choisi Lynda Lemay en sachant que ça allait barder dans le clan des puristes de la chanson qui attendent du Jean-Louis Murat ou du Dominique A.

9, 10, 11 et 12 août 

Nos Enchanteurs - Antraigues : Natacha Ezdra entre en résonance

C’est sur une place d’Antraigues comble que Natacha Ezdra présente en avant-première son tout nouveau spectacle en hommage à Jean Ferrat : « Ferrat au C(h)oeur ». Un cédé va sortir fin novembre, nous dit-on, disque de partage dont les invités sont tous présents en cette nuit des étoiles : la chorale Résonnances d’Aubenas, Serge Utgé-Royo, Véronique Estel, Annick Cisaruk et ce cher Jacques Boyer, papa de Natacha, fidèle ami de Ferrat et maitre de cérémonie pour l’occasion.

Les mélodies de Sophie - Les "nuits parisiennes" de Louise Attaque

N’est-ce par regrettable que les membres de Louise Attaque ne se soient pas entendus plus longtemps que sur deux albums et les tournées qui allaient avec ? Quelle agréable surprise que l’arrivée de ce groupe en 1997 ! Il émanait de son premier album ("Louise Attaque"), un son nouveau, une autre manière de faire du rock, tout était original, jusqu’aux textes, jusqu’à la manière qu’avait le rouquin Gaëtan Roussel de les scander.

Du caf'conc' à la rive gauche : Chanteurs de charme : Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Le problème avec une série d’émission qui couvre près d’un siècle de chanson, c’est que l’on ne peut pas parler de tout le monde ni consacrer une émission à toutes les salles...

Mais aujourd’hui pour le prix d’une, je vous propose de passer cette demi-heure avec non pas un, ni deux mais trois chanteurs !
Leur point commun ? Ce sont des chanteurs de charme qui ont connu un grand succès dans les années 50. On part du Caf’ Con’ à la rive gauche avec Jacqueline François, Eddie Constantine et André Claveau

Du caf'conc' à la rive gauche - Montand

Hier nous avons passé notre demi-heure quotidienne avec Edith Piaf. Je vous propose aujourd'hui de consacrer toute cette émission à un homme qu'elle a aimé un temps, qu’elle a aidé à percer à Paris, et qui est devenu après la guerre une immense vedette, un chanteur éblouissant et un comédien qui crève l'écran. Aujourd'hui Du Caf’Conc’ à la rive gauche avec Yves Montand, ses débuts, son ascension.

Les mélodies de Sophie - Grand Corps Malade : "Midi 20"

C’était en 2006, comme si c’était hier. On me prévient : un événement va se produire sur la scène musicale. J’y crois moyennement, j’en ai vu d’autres. L’événement en question porte un nom, pardon un blaze : il s’appelle Grand Corps Malade. Ah ouais ?

Les mélodies de Sophie - Renaud : "Putain de camion"

1988, la grande époque de Renaud, quand sa violence n’était pas du marketing, quand son engagement était une réalité, sa tendresse infinie. L’époque où Renaud se tenait debout et fier de l’être. Si je n’ai pas toujours été tendre avec lui, c’est que je suis arrivée dans son répertoire trop récemment, dans ce qu’il appelle ses années "Renard", les plus touchantes pour certains, les moins brillantes à mon goût.

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Miravette plein les mirettes

Son metteur en scène de mari, Pierre Margot, est dans la salle. Ça fait longtemps qu’il n’a pas vu ce Cucul. Culcul… mais pas que. Car l’ex-pianiste devenue foldingue de la scène est capable de bien pire. Et surtout le prouve en un spectacle radieux et jouissif, contagieux. C’est d’autant plus vrai que nous ne sommes pas dans les ors des théâtres parisiens, devant un parterre de vip, le gotha mondain des cultureux de Saint-Germain. Ici, c’est Aizac, petit festival sympa, salle communale rustique décorée d’affiches de ses collègues de chanson, toutes posées de guingois. 

Nos Enchanteurs - Aizac 2013 : Bobin, folk-singer de chez nous

C’est un folk-song à la française qui lui valut il y a quelques jours l’insigne honneur d’être sacré du prix Marc-Robine. Le prix Bobine pour le Robin…

Frédéric Bobin a quatre albums à son actif mais n’en compte plus que deux dans sa bio officielle. Il a raison. Il est vraiment né avec ceSingapour qui restera dans l’Histoire tant de la chanson que des dégâts du libéralisme. 

Les mélodies de Sophie - Chanson - Camille, "le fil" et la perle

Elle a tellement été couverte d’éloges depuis ses débuts qu’il semble superflu d’en rajouter. A son apparition sur la scène française, Camille n’a pas immédiatement été perçue comme une petite révolution. Il a fallu attendre 2005 et "Le fil" pour classer son auteur, semble-t-il définitivement, du côté des talentueux, des inspirés, des premiers de la classe

Du caf'conc' à la rive gauche - Piaf

Avant et pendant la seconde guerre mondiale un piaf a pris son envol pour arriver après guerre au plus haut.

Sa voix est reconnaissable entre toute, envoutante, émouvante. Sa vie est un mélange de conte de fée et de drames. Pour nos voisins, elle est la France, elle est Paris, elle est à elle seule la chanson française.  La Vie en rose; Non, je ne regrette rien; Hymne à l'amour; Mon légionnaire; La Foule; Milord; Mon Dieu ou encore L'Accordéoniste.On a tous une de ces chansons dans le cœur. Aujourd'hui, même s'il nous faudrait des heures entières pour retracer toute sa carrière, nous passerons cette demi-heure en compagnie d'Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - L’impromptu enchanteur du duo Soham

6 Août 2013, Salle de fêtes de Belvis (11)

Quand la vie se décide à vous faire un clin d’œil, un cadeau éphémère et d’autant plus précieux, quand il vous vient l’envie de suspendre le cours du temps, on  s’empresse de partager avec les amis. Et tant pis si un lyrisme démodé l’emporte ! Voici…

Nos Enchanteurs - Pèlerinage à Antraigues

Je suis content, depuis le temps que je la voulais, cette boule que quand tu la secoues il neige, avec Ferrat sur sa montagne-qu’elle-est-belle. Y’avait d’autres modèles aussi, dont un bizarre : la nuit, que quand tu la secoues y’a du brouillard. Et puis une boule Leprest, tu la secoues et il pleut sur la mer. Mais ça sert à rien… De toutes façons, même mort ici, l’Allain se vend mal : il tient pas la corde. Donc j’ai acheté ça, et deux assiettes avec le Jean en plein milieu et une autre où on le voit jouer à la pétanque sur la place, une place qu’on devrait inscrire au patrimoine de l’humanité c’est sûr. Que fait-donc l’Unesco ? Tout se visite ici. Le cimetière bien sûr où on s’y fait prendre en photo. Même le stade de foot, là où Drucker a posé son hélico, le jour des obsèques nationales sur France3.
__________________________________________________
__________________________________________________ 

mardi, 13 décembre 2011

Grand Corps Malade : "Accepter la France comme elle est"


Grand Corps Malade : "Accepter la France comme... par Europe1fr

samedi, 26 mars 2011

Grand Corps Malade - Le Café Serré

Extrait de l’émission Le Café, présentée par Mazarine Pingeot en partenariat avec Lesinfos.com, Starbucks France, Aufeminin.com et Dailymotion.


Grand Corps Malade - le Café Serré par lecafe

Grand Corps Malade : le Web café


Grand Corps Malade : le Web café par lecafe

jeudi, 24 mars 2011

Grand Corps Malade - Le Divan Café


Grand Corps Malade - le Divan Café par lecafe

mercredi, 16 février 2011

Grand Corps Malade : "Mon nom est une boutade"


Grand Corps Malade : "Mon nom est une boutade"
envoyé par lecafe. - Regardez la dernière sélection musicale.

Le slameur Grand Corps Malade est cette semaine l’invité du Café, présenté par Mazarine Pingeot en partenariat avec Starbucks Coffee France, Dailymotion, Auféminin.com et lesinfos.com.
Destiné à une carrière sportive, Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, est en 1997 victime d'un accident qui le l'oblige à se chercher une nouvelle passion. "Je croyais que j'allais repartir en marchant, mais même si je souffre de séquelles physiques, j'ai eu beaucoup de chance". Une vertèbre déplacée, des difficultés à marcher, c'est lors d'une soirée slam à Clichy en 2003 que Grand Corps Malade découvre cet univers. "Ce n'est pas le slam qui m'a aidé à faire mon deuil du basket, mais c'est ce qui me remet en contact avec une passion". Fasciné par le talent des slameurs qu'il rencontre, il s'y jette corps et âme. "Beaucoup d'écrivain disent que l'écriture est une torture, pour moi c'est un jeu", dit-il avant d'avouer qu'il n'est pas un forcené de travail, mais que "quelques bonnes idées suffisent. Je suis efficient."

samedi, 11 décembre 2010

Interview Grand Corps Malade


Interview Grand Corps Malade
envoyé par confidentielles. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.

jeudi, 11 novembre 2010

Grand Corps Malade chez Pascale Clark, sur France Inter

Pascale Clark reçoit dans l'émission "Comme on nous parle" , Grand Corps Malade, le slameur vient de sortir son troisème album, "3ème temps", chez AZ.


Grand Corps Malade
envoyé par franceinter. - Regardez d'autres vidéos de musique.

lundi, 01 novembre 2010

Grand Corps Malade - Teaser 7 - Rencontre Blogueurs

dimanche, 31 octobre 2010

Grand Corps Malade - Définitivement –