Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 décembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

mercredi, 30 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

mardi, 29 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

lundi, 28 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

dimanche, 27 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

samedi, 26 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

vendredi, 25 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

vendredi, 11 décembre 2015

L'actualité de la chanson française du 30 novembre au 13 décembre (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Vison - Ventre Millénaire

Le clip de la semaine : L'Homme parle - Le jour viendra

Les vidéos de la semaine : Nicolas Bacchus et Elie Guillou à l'occasion de leur 3 concerts à Lyon à A Thou Bout d'Chant en fin de semaine. Dimanche avec les prix SACEM 2015.

A la une

Hexagone - Elie Guillou, Rue Oberkampf ou l’heur des contes

A la table d’à côté, Xavier Lacouture blague avec 2 dames, venues un peu par hasard, et moi pas rasé je m’amuse de la situation. Un autre, bien portant et bonhomme, déambule avec un pansement sur le nez et une chemisette blanche mais élégante. Flo Zink est au zinc et les zygomatiques roulent bon train ce vendredi soir au Limonaire. T’es dans l’ambiance ?

Hexagone - Bacchus, libertin j’écris ton nom ! (avril 2014)

Même pas mort ! Bacchus bande encore ! Cinq ans après la parution de l’album A table, Nicolas Bacchus remet les pieds dans le plat de la chanson avec un nouvel album, La verVe et la Joie où l’amusante contrepèterie nous apprend que notre libertin libertaire est toujours amateur de belles plumes…

Nous voilà donc rassurés, Bacchus vieillit bien. Comme le bon vin. Quand d’aucuns se ramollissent au fil du temps, lui nous revient en pleine bourre, la quarantaine aux aguets, la rage subtile à fleur de peau, brandissant son besoin d’amour intarissable, dispensant une générosité démesurée avec l’humilité de celui qui a pris des coups dans la gueule et qui se relève.

Hexagone - Elie Guillou, Chanteur Public (septembre 2014)

On ne va pas y aller par quatre chemins. Elie Guillou est un de nos coups de cœur de la rentrée. Son nouvel et second album, Chanteur public, paraitra le 21 octobre prochain et l’objet séduit à plus d’un titre.

Hexagone - Nicolas Bacchus : Le troubadour du bas canal (avril 2014)

Nicolas Bacchus est un cas d’espèce en voie d’apparition. Il gueule tout haut ce que pas mal n’ont jamais osé chanter tout bas. La fourmilière en est toute remuée…

L’essentiel, c’est de ne pas plaire à tout le monde. Tel est le mot d’ordre de Nicolas Bacchus, électron libre néo-libertin pédé affirmé , auto-proclamé. Voilà qui est dit.

10, 11, 12 et 13 décembre

RFI - Tous les voyages d’Anggun, Nouvel album, Toujours un ailleurs

Avec Toujours un ailleurs, l’Indonésienne Anggun, infatigable globetrotteuse, à cheval sur trois continents, sort un album en français, aux accents voyageurs : un disque pop-world dans lequel se croisent notamment son ami Florent Pagny, l’écrivain David Foenkinos, ou encore le tube de Maxime Le Forestier, Né Quelque Part. Selon sa créatrice, ses pistes devraient susciter des rêves d’évasion salutaires. Suivons-les.

C'est déjà ça - La Mine de Rien creuse son sillon

La Mine de Rien fait chalouper les mots sur des sons cuivrés bien emballés. Dernier album en date, "Avec des si"

La chanson française en mode multi-instrumentiste, voix grave et textes chiadés, assemblage réussi entre l'héritage des grands anciens, a connu son heure de gloire dans les années 90, avec Têtes Raides ou La Tordue en figures de proue. Beaucoup sont passés à autre chose, mais il en reste quelques-uns qui perpétuent le genre avec conviction.

8 et 9 décembre

Hexagone - Les sirènes de Gisèle Pape et le sang chaud de Ludéal

Après une absence prolongée de trois mois à la salle des Trois Baudets, j’y ai fait mon retour le mardi 1er Décembre. Je suis entrée dans cette salle pour laquelle j’ai tant d’affection sans avoir l’impression de l’avoir quittée. J’y étais encore hier avec le boss, pour découvrir le spectacle du mois de juillet. Les sièges rouges m’ont accueillie comme ils le font chaque fois : confortablement, et comme chaque fois, j’y ai découvert de bons artistes : Gisèle Pape et Ludéal. Aux Trois Baudets, les déceptions n’existent pas.

C'est déjà ça - « Paris Tristesse »: une dernière très spéciale pour Pierre Lapointe

L'artiste québécois a donné le dernier des 39 concerts de sa tournée française au théâtre du Rond-Point en début de semaine. Forcément particulier.

6 et 7 décembre

C'est déjà ça - Vison, le poil hérissé

Vison concentre la folie douce des Suprêmes Dindes et les envies d'ailleurs de Cécile Jarsaillon

"Vison, variété post-punk", est-il annoncé. Comme un projet qui ne sait pas trop où il habite, parce que ses envies dépassent les cases. Le groupe a plus de 200 dates au compteur, mais son existence nous avait échappé. Mais pas le timbre de la chanteuse, Cécile Jarsaillon. On reconnaît vite la voix et le verbe de l'ancienne chanteuse de Suprêmes Dindes, jouissif combo féministe déguisé en secrétaires.

Hexagone - Décembre en chansons à Toulouse : on finit l’année en beauté !

Je vais te parler des concerts de Décembre alors je commence par … mes deux coups de cœur de la dernière semaine de novembre. Le mercredi La boca abierta : une aventure « une proposition hors cadre » dira fort justement Lior Shoov : un duo féminin extraordinaire, rires et plaisir, ce n’est pas de la chanson, c’est un grand moment surprenant de spectacle vivant et original. Si tu as l’occasion, cours le voir ! Le jeudi, la première de la création de B. comme Fontaine, Hervé Suhubiette et ses trois musiciens chanteurs, créativité et talent, richesse des arrangements et de la mise en espace, une superbe recréation à partir du répertoire iconoclaste de Brigitte Fontaine. Dès que c’est joué à nouveau je te fais signe ! Bon alors décembre, quelques gentils concerts pour atteindre doucettement les fêtes ? Que nenni !  Menu à la fois gastronomique par la qualité et richement copieux (ou copieusement riche) par la quantité. Regarde-moi cette sélection. Un festival Comme ça nous chante sur quatre jours qui va me faire sortir … quatre soirs de suite. Les premières soirées Francofans à Toulouse. Des must comme Fredo chante Renaud et quatre jours de Gérard Morel en solo. Deux groupes féminins, chanson du monde, que j’apprécie fortement. Bon je te détaille ma sélection par lieu.

Hexagone - Décembre au Limonaire

Pour finir l’année, le Limo tape fort en proposant tous les mardis l’éternelle Francesca Solleville. Plusieurs fois 20 ans et toujours la même envie de chanter, la même détermination chez Francesca même s’il faut avouer qu’elle n’a plus exactement ni la voix ni la mémoire d’autrefois. Francesca sera, comme toujours, accompagnée par Nathalie Fortin. Parmi les belles dates de ce mois de Noël (pas Noëlle du Limonaire, celui des cadeaux si t’as été sage), on retiendra Flo Zink et Laurent Berger pour le week-end à venir, le 17 Armelle Dumoulin avant (ça fait moulin à vent) Scott Taylor & Guertrude les 18 et 19. La Demoiselle Inconnue chantera le 23 décembre pour une des premières fois sous son vrai nom : Camille Hardouin. Les chansons restent les mêmes, il n’y a que le nom qui change. C’est comme avec Treets et M&M’s. Le 30 s’annonce également être une très belle soirée avec une carte blanche à K ! dont on n’a pas encore beaucoup parlé sur Hexagone bien que l’on apprécie énormément son travail. On réparera ça prochainement.

Nos Enchanteurs - Barbara-Bruel : 1-0

On nous dira, comme à chaque fois, que c’est pour transmettre, pour faire connaître aux plus jeunes l’œuvre de l’artiste ici reprise. Non, Barbara ou pas, Patrick Bruel, 56 ans, ne s’adresse pas, ne s’adresse plus aux jeunes. Son public, fidèle, a vieilli avec lui. Le jeune public l’ignore autant qu’il ignore Barbara. Ce disque n’est fait que pour le public de Bruel. Éventuellement pour ceux, du même âge ou plus, qui aimeraient retrouver Barbara, oubliant que les disques de la longue dame brune sont toujours disponibles dans le commerce. Et qu’il est ici préférable de tendre l’oreille à l’original.

Hexagone - Avec -VOUS-, le retour de Vincent Gaffet

Vincent Gaffet, un jeune artiste de la scène lyonnaise, avait sorti en 2007, Coton, un premier album très réussi. Il s’est consacré ensuite totalement au Tram des Balkans et aux musiques du monde. Avec ses coéquipiers Mathieu Cervera et Diego Meymarian, il fait son grand retour dans la chanson française avec le groupe -VOUS- dont les premiers enregistrements sont désormais disponibles. Le 4 décembre, -VOUS- est à Lyon, à la salle des Rancy. J’ai rencontré Vincent et Mathieu pour parler avec eux de leur projet commun.

Le blog du doigt dans l'oeil - Bruel et Barbara, une rencontre ?

La blogosphère du Landerneau de la chanson explose, c’est passion et fulmination après le scandale annoncé de l’attentat contre Barbara. Accusé Bruel, le pilori vous attend. Avant même que la moindre note ne soit proposée aux oreilles expertes des amateurs professionnels (si-si, il y en a..) de la chose chantée, les bazookas crachaient, et les procureurs avaient fourbi leurs réquisitoires, les résosocios en ont témoigné, et la suite l’a confirmé. Sans être dans la boule de cristal de madame Irma, et avec un peu de recul et de souvenirs concernant la presse chanson, on pouvait deviner qui allait dire quoi, surtout contre. (Remember Romain Gary/Ajar, et aussi Sheila, abondamment et systématiquement vilipendée par quelques uns qui ont adoooré Be devotion , sans la reconnaître)

4 et 5 décembre

Les Insus en tournée en mai à Angoulême, Bordeaux et Pau

Après trois concerts dans des petites salles de Paris, Ille et Lyon, trois des quatre membres de Téléphone repartent sur les routes et passeront dans la région au printemps

Télérama - Raphaële Lannadère (alias L) : la chanson en art majeur

Raphaële Lannadère, qu'on avait découverte sous le nom de L, sort un deuxième album riche, à l'écriture renversante, et aux arrangements néo électro. Nous l'avons rencontrée avant son concert ce lundi soir à Paris, au Café de la Danse.

RFI - Raphaële Lannadère vole de ses propres L, Nouvel album, L

On l'a connue, il y a quatre ans, à travers un patronyme qui se réduisait à la lettre L. Si Raphaële Lannadère a repris depuis sa véritable identité, la fameuse lettre est toujours présente puisque c'est le titre de son deuxième album aux sonorités électro. L'habillage a peut-être changé, mais le vertige est toujours prégnant.

Nos Enchanteurs - Raphaële Lannadère, la beauté fardée

Elle c’est L. Mais essayez donc de la retrouver sur la toile avec un tel blase. En conséquence L retrouve le sien pour ce second album : c’est Raphaële Lannadère. Le disque s’intitule L. ; le précédent, sorti lui aussi chez Tôt ou Tard, en 2011, s’intitulait Initiale. On l’y voyait de face, la voici de dos. Jolie voix, avec un soupçon de cheveu sur la langue, belles mélodies et des vers qui trainent sur de beaux sentiments, d’une écriture élégante, presque surannée, aux mots rares, évocateurs, précieux. La séduction est immédiate.

2 et 3 décembre

Hexagone - Découvertes Alors Chante 2016 : en balade et en résidence

Hexagonaute, je t’ai annoncé en début de mois le plateau du 8 novembre de Chansons en balades. Je t’avais précisé que ces concerts constituaient un des éléments du dispositif de sélection des Découvertes d’Alors Chante. Aujourd’hui je vais t’en dire un peu plus sur l’actualité du moment. Sur le plateau de Chansons en balades du 29 novembre, à Donzac (puisque j’y étais) et sur l’annonce du dernier Chansons en balades de la saison le 6 décembre. Sur l’atelier résidence à Castelsarrasin du 29 novembre au 4 décembre. Je vais commencer par là d’ailleurs.

C'est déjà ça - Jean Corti, ce cher papy à bretelles

L'accordéoniste de Jacques Brel, remis en lumière par Têtes Raides, a poussé son dernier souffle

Le JDD - Patrick Bruel : "Je ne pensais pas que l'unité nationale exploserait si vite après les attentats"

INTERVIEW - Patrick Bruel signe son retour avec un disque en hommage à la "Rose noire", Barbara. Un exercice délicat et réussi. Il revient aussi sur les attentats qui ont endeuillé la capitale.

Télérama - L'hommage collatéral de Bruel à Barbara

Patrick Bruel, trois ans après Daphné, sort un album hommage à Barbara... Les géants de la chanson française sont décidément dans l'air du temps. Faut-il s'en réjouir ?

L'Humanité - Patrick Bruel : « Barbara, c’est toute ma vie »

Entretien. Le chanteur revient avec "Très souvent, je pense à vous". Un album éminemment sensible aux mélodies mélancoliques où il reprend quinze classiques de la Dame en noir, qu’il admire depuis son enfance

RFI - Par Patrice Demailly- Bruel, sa belle histoire avec Barbara, Nouvel album, Très souvent, je pense à vous

Comme pour beaucoup, les chansons de la Dame en noir ont été et sont toujours pour lui un baume, une caresse, une béquille. En revisitant quinze titres de la magistrale Barbara, dans un album intitulé Très souvent, je pense à vous, Patrick Bruel sait que certains puristes vont hurler au loup. Mais, joliment épaulé par le travail d'arrangeur de son demi-frère David-François Moreau, il s'en sort avec les honneurs. Rencontre.

30 novembre et 1er décembre

Télérama - Mort de Jean Corti, accordéoniste de Brel aux Têtes Raides

L'accordéoniste Jean Corti, qui joua pendant six ans aux côtés de Jacques Brel, est décédé à l'âge de 86 ans.

Son nom était lié à celui de Brel : dans la décennie 60, il en fut l'accordéonniste attitré. Un coup de fil de Jacques Canetti, grand producteur de l'époque, avait suffi à l'embarquer pour une série de concerts. L'aventure devait durer un mois ; elle dura six ans. Période des tournées marathons : Brel et Corti donnaient alors près de trois cents récitals par an. Plus qu'un accompagnateur, le musicien avait même composé ou co-composé plusieurs titres de Brel, devenus des classiques : Les Vieux, Madeleine, Les Bourgeois...

RFI - Grand Corps Malade, à plein de voix, Nouvel album, Il nous restera ça

Depuis bientôt une décennie, sa voix grave et sa silhouette étirée par une canne anglaise incarnent le slam en France. Cette fois-ci, Grand Corps Malade a convoqué une pléiade d'artistes sur un album choral, notamment marqué par la classe folle de Charles Aznavour et le retour de Renaud. "Il nous restera ça", dit la formule qui a servi de ciment à ce disque. Et si, dans un pays sous le choc des attentats terroristes qui ont touché Paris, il nous restait Fabien Marsaud ?

samedi, 17 octobre 2015

La Mine de Rien - L'un contre l'autre (duo acoustique)

Le concert de la fin de semaine : La Mine de Rien - Concert intégral - La der de Ced, Laurent et Ghis !

Concert de La Mine de Rien à l'occasion du festival Melting Potage à Vaugneray (69) le 05 sept 2015... C'était la dernière pour Cédric, Laurent et Ghislain au sein du groupe !