Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 avril 2018

L'actualité de la chanson du 6 au 12 avril

Les artistes de la semaine : Laurent Lamarca et les indispensables du dernier Francofans (Lofofora, Lembe Lokk, Laurent Berger, Liz Cherhal, Scratchophone Orchestra, Flor del Fango, Thousand, Ahamada Smis)

L'album du jour : Scratchophone Orchestra, Plaisir Moderne

Le clip de la semaine : Barbara Weldens- Je ne veux pas de ton amour

L'album de la semaine : Laurent Berger, L'âme des maraudeurs

SCRATCHOPHONE ORCHESTRA

La Nouvelle République - Scratchophone Orchestra : du bonheur en tranches

Depuis six ans, le supergroupe swing électro tourangeau enflamme les scènes. Samedi, il est au Temps Machine pour la sortie de son premier album. Plaisir.

On les connaît bien, ces petits gars-là ! Musiciens hors pair, le quatuor du Scratchophone Orchestra a fait ses gammes dans plusieurs groupes de la région. Et pas des moindres. Armand, Clément, Aurélien et Gabriel, du Scratchophone Orchestra, ont plusieurs cordes à leurs arcs : Les Voleurs de Swing, Les Noces gitanes, Martine on the Beach, Le Gipsy Jukebox, Eldorado ou encore Fingers in the swing, c’est eux aussi.
Depuis six ans, les quatre amis ont décidé de monter ce groupe de swing qui cartonne partout où il passe.

Le site Web du groupe

AHAMADA SMIS

Culturebox - Le chanteur franco-comorien Ahamada Smis livre "Afro Soul", un nouvel opus plein de chaleur

Tout chaud et plein d'espoir, le nouvel album du musicien franco-comorien Ahamada Smis est prêt à sortir. Ce troisième album intitulé "Afrosoul" invite au voyage et à la danse. Il y a l'énergie du rap, les mots du slam, les mélodies traditionnelles des Comores et des idées positives. Un bon cocktail à déguster sans modération.

LIZ CHERHAL
 

Voici donc un nouvel album de Liz Cherhal, qui porte un bien joli nom : L’Alliance.  On observe ses deux L comme deux chemins parallèles dessinés à la main que l’on retrouve blancs sur fond noir, ornant la quatrième de couverture de la jaquette.

Deux voies, deux destins, deux vies qui vont si proches mais jamais confondues. L’alliance.

On entend les sonorités du mot, la douceur des liquides, leur profondeur aussi et l’espérance qu’il évoque. Cet album c’est d’abord un objet tout de noir et blanc. Les photos de la chanteuse sont autant de portraits d’une jeune femme simple, cheveux libres, mi-longs, buste fier, regard franc. Et large sourire aussi, au milieu du livret, quand elle partage la photographie avec Morvan Prat. En couverture, elle le regarde intensément, main gauche se perdant négligemment dans sa chevelure, visage incliné, bouche entrouverte sur un dialogue. Lui, on l’aperçoit légèrement flou de dos. Le message est clair, ces deux là sont liés pour la réalisation de cet album comme pour le précédent. Pour sûr, cette alliance là suit son cours.

France 3 - Liz Cherhal chante pour les sourds et malentendants

Inlassablement, ils coordonnent leurs gestes, répètent leurs déplacements sur la scène pour que ses mots à elle et ses signes à lui ne fassent plus qu'un...un spectacle totalement visuel.
Pour son troisième album, Liz Cherhal a souhaité mettre en avant la langue des signes, elle s'est entourée d'un chorégraphe, d'un metteur en scène et de deux interprètes LSF pour mettre au point un concert bilingue, et partager ses chansons avec tous les publics

THOUSAND

Les Inrocks - “Le Tunnel végétal”, fabuleux et luxuriant album signé Thousand, alias Stéphane Milochevitch

Un album peuplé de figures hétéroclites et d’influences littéraires aussi bien que cinématographiques.

“En décalage”, voilà comment se sent Stéphane Milochevitch par rapport au monde de la musique. On pensait lui parler des mille cousinages qu’on peut tirer comme mille fils sur son fabuleux nouvel album, mais lui préférera parler artisanat. “Je n’arrive pas à me passionner pour le music business : ce qui nourrit vraiment ma musique, c’est le dessin, la broderie ou les tapis berbères”, nous explique‑t‑il après avoir survolé un parcours qui le voit bourlinguer de la Moselle de son enfance à la banlieue parisienne, puis au Texas, où il commence à jouer et composer à 12 ans 

FLOR DEL FANGO

France 3 - Flor del Fango : le retour du rock latino engagé

C’est rock, c’est latino, c’est engagé et follement dansant, Flor del Fango est de retour après une pause d’une quinzaine d’années. Au menu des retrouvailles : de nouvelles chansons, un nouvel album et une tournée qui commence à Nantes mercredi 17 janvier…

LAURENT BERGER

Nos Enchanteurs - Laurent Berger, chansons en maraude

Lui n’a pour crimes que de piquer ici et là des moments de vie, d’émotion, de faire les poches aux dictionnaires pour enrichir son larcin de mots. Puis de les finir en rime, leur offrant ainsi d’autres perspectives, un peu de notoriété, une poussière d’éternité. Un maraudeur recycleur : rien ne se perd, pas un vers, pas un pied, surtout pas l’alexandrin : « Est-ce de n’avoir plus ce même métronome / Qui rend belle l’ivresse dans le cœur des hommes… »

3,2,1 chanson - RENCONTRE AVEC LAURENT BERGER

Depuis quand écris-tu et qui t'as donné l'envie d'écrire ?

J’ai essayé assez tôt, en apprenant la guitare, de chercher des musiques, dès l’adolescence, avec en tête les chansons de mes chanteurs préférés, j’ai essayé de faire quelques chansons qui bien sur ressemblaient beaucoup à celle de Renaud , Cabrel ou Téléphone. Plus tard, après avoir essayé d’écire en langue anglaise pour cause de découverte des Beattles, de John Lennon ou de Bob Dylan, c’est véritablement Brel qui m’a fait basculé dans un style d’écriture nourri d’images et de raccourcis poétiques. Mes premières chansons véritablement écoutables datent de cette époque, entre 20 et 22 ans. Il y en a certaines qu’il m’arrive encore de chanter parfois comme « Quel est mon nom ».

Le site Web de Laurent Berger

PATRICK FONT
 
 
Ainsi donc Patrick a eu la mauvaise idée de nous abandonner sur le chemin. Le même jour qu’Higelin, en plus ! Déjà qu’en temps normal son décès n’aurait pas bouffé tout l’espace dans les médias…
Pour un aperçu de sa vie son œuvre, je vous renvoie au très bel hommage que lui rend Eric Mie, qui nous a gentiment permis de vous le reproduire.
 
HOMMAGES
 

Depuis les ventes fracassantes des Bande à Renaud ou Génération Goldman, les albums « tribute » se multiplient comme des petits pains rassis. Trois nouveaux débarquent ces jours-ci, curieusement un peu plus intéressants que la plupart des précédents. D’abord celui consacré à Yves Simon (1) : d’une part parce que son répertoire est sorti des radars radio depuis suffisamment longtemps pour qu’on le redécouvre avec un plaisir quasi neuf ; ensuite parce que le casting évite les sempiternels abonnés aux hommages, pour faire place à une génération plus ou moins vierge de ce genre d’exercice – même si, contrairement à ce qu’on nous vend, certains s’y sont déjà essayés.

MARCEL AMONT
 
 
A 89 ans et après 70 ans de carrière, Marcel Amont remonte sur scène et enregistre un album de duos.
 
Le chanteur Marcel Amont a commencé sa carrière en 1951. A 70 ans de métier et âgé de 89 ans, il remonte sur scène pour raconter sa famille, ses débuts difficiles et ses succès. L'artiste enregistre également un album de duos avec ses amis Aznavour, Souchon, Cabrel ou Maxime Le Forestier.
 
DAPHNE
 
 
Chanteuse décidément envoûtante et à plusieurs facettes, Daphné entraîne ses nouveaux titres vers d'autres espaces, d'autres mouvements, d'autres audaces. Iris Extatis est un cinquième album de chansons originales, rêveur et à la créativité fourmillante.
 
SOVIET SUPREM
 

Faux cils et pour le moins ­marteau, tel est ce groupe mené par John Lénine et Sylvester Staline (de leur vrai blaze, encore que, de R.wan et Toma Feterman), qui nous sort son deuxième album, au joli nom de Marx Attack. Un groupe que semblent adorer les communistes, qu’on savait adorateurs des Marx Brothers, qui prennent le parti d’en rire, preuve qu’ils ont bien plus le sens de l’humour que pas mal d’autres formations politiques. Il n’est en effet pas rare d’applaudir Soviet Suprem dans des fêtes du PC, pas plus surprenant de lire leur interview dans les pages de L’Humanité.

HIGELIN

Libé - Derniers doux délires pour Jacques Higelin, Par Luc Le Vaillant

Au revoir sifflotant au chanteur surréaliste et facétieux, dont on aurait bien vécu la vie, même en rêve, plutôt que celle de Johnny.

Il est assez étonnant de se souvenir précisément du verbiage parlé d’un chanteur et moins de son phrasé mélodique, même si souvent ils se superposaient. Jacques Higelin avait le timbre de la contre-culture des années 70-80, comme Booba a le flow contemporain du rap couillu, doré sur tranche de cake.

Le grand Jacques avait une gouaille moins canaille qu’underground, un lâché moins parigot de Ménilmuche qu’Apache de contre-allée avec gapette de récup relevée sur un front de frondeur que tout déride.

L'Humanité - « Jacques Higelin, un artiste citoyen qui va manquer au monde »

Archie Shepp témoigne. Le légendaire musicien et activiste américain avait joué avec Higelin et Lubat au concert de soutien à l’Huma, en 2010, au Bataclan.

Quand, avec Patrick Le Hyaric, Patrick Apel-Muller et Silvère Magnon, nous avons décidé , nous avons décidé, en 2010, d’organiser un concert de soutien à notre journal, nous avons aussitôt eu envie d’y convier l’ami Jacques Higelin. Quelques mois auparavant, j’avais enfin pu mettre sur pied une rencontre entre Archie Shepp et Jacques, à laquelle je rêvais depuis longtemps. En effet, ces deux astres de la galaxie artistique avaient à mes yeux une démarche proche sur le plan de la création artistique et de la contestation de la pensée dominante.

LAMARCA

Charts in France - Laurent Lamarca part en road trip pour viser l'espace

Après avoir assuré les premières parties de Fréro Delavega, Laurent Lamarca part à l'assaut des radios avec son titre "Le vol des cygnes". Découvrez son clip, accompagné d'une idée folle, en avant-première sur Pure Charts ! Retenez bien le nom de Laurent Lamarca, car ses chansons risquent bien d'être sur toutes les lèvres en 2018. Pourtant, ce n'est pas vraiment un débutant ! En effet, l'artiste français a déjà écrit pour Camélia Jordana ou Luce, sorti un premier album "Nouvelle fraîche" (2013) et assuré les premières parties de Fréro Delavega.

NANA MOUSKOURI
 
 
A plus de 83 ans Nana Mouskouri sort un nouvel album, Forever Young , riche de quinze titres et décide de remonter sur scène. Elle était ainsi à la Salle Pleyel de Paris le 8 mars dernier. Avouons-le, c’est avec un peu d’inquiétude que l’on place la galette dans le lecteur CD en pensant : a-t-elle gardé sa voix d’or ? La réponse est bien évidemment non mais elle n’en est que plus précieuse car Nana Mouskouri est une très grande artiste qui dispose de moyens vocaux que bien des candidats à The Voice peuvent lui envier. Le timbre est certes un peu moins pur mais les petites fêlures du chant donnent encore plus de force et d’émotion aux interprétations.
 

jeudi, 22 février 2018

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 février

L'album du jour - Louis Arlette, Sourire carnivore

Les artistes de la semaine : Adamo, Pauline Croze, Daphné, Louis Arlette, Gael Faure

Le clip de la semaine - Pauline Croze - Ne Rien Faire

L'album de la semaine : Adamo, Si vous saviez.....

LOUIS ARLETTE

RFI - La modernité retro de Louis Arlette

La session live avec Louis Arlette pour son nouvel album Sourire Carnivore.

Louis Arlette. Un nom un peu rétro. Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet artiste pourtant d’une modernité folle. Il revendique le fait d’appartenir à la famille de la chanson française puisqu’il chante en français, mais il revendique aussi son
originalité. Si des groupes comme The Cure, Depeche Mode, Kraftwerk, la musique industrielle dans son ensemble, l’ont influencé, il n’est pas passé à côté du pop rock francophone ainsi que la chanson plus traditionnelle, des maîtres tels que Brel, Brassens, Gainsbourg et Vian.

Mandor - Louis Arlette : mini biographie à l'occasion de la sortie de son EP A notre gloire

On m'a demandé d'écrire une mini bio pour un artiste que j'aime beaucoup, Louis Arlette (mandorisé là). J'ai accepté uniquement parce qu'il est rare, précieux et fort talentueux. D'autres suivront (pour les mêmes raisons). Pour écrire sur quelqu'un il faut que je l'apprécie professionnellement et humainement. J'aime bien l'exercice de raconter une vie musicale sur deux pages. Voilà ce que cela donne, dans le cas de Louis Arlette qui sort le 13 octobre prochain  un premier EP, À Notre Gloire, extrait de l’album Sourire carnivore (sortie le 19 janvier 2018).

Rolling Stone - Louis Arlette, hérault de la chanson française

Chanteur, claviériste et violoncelliste, Louis Arlette a plus d’une corde à son archet. Il ne lui manquait qu’un album solo, sorti aujourd’hui

Sourire Carnivore. Derrière ce titre antinomique se cache un album des plus surprenant. Première incartade musicale d’un peintre sonore égaré dans les couloirs du temps, il conjugue instrumentation électro-savante proche de la pop anglo-saxonne de Radiohead et des textes dont la dimension presque trop littéraire n’empêche pas à tout un chacun d’y retrouver un peu de ses joies et de ses peines.

Louis Arlette sur Facebook

GAEL FAURE

Les Inrocks - Retour réussi pour Gael Faure, ex de la Nouvelle Star adoubé par Dominique A

Adoubé par Dominique A comme son “chien fou des montagnes”, l'Ardéchois signe “Regain” : un album tordant le cou à une folk trop sage. En guest, l'immense Piers Faccini.

Dans le dictionnaire Larousse, Regain donne droit à deux définitions, une agricole (“Herbe qui repousse dans les prairies après la fauche”) et une autre plus terre à terre (“Retour d’une qualité qui semblait décliner”). Le titre du nouvel album de Gael Faure est lui à prendre au sens propre comme au figuré. Succédant à De Silence en Bascules, le chanteur revient avec un ouvrage beaucoup plus personnel et incarné.

RFI - Gael Faure, vertueuse harmonie

Le chanteur français Gael Faure s'échappe d'un académisme acoustique pour faire entrer dans sa bulle la voie des airs. Des chansons pleines d'hélices, injectant des synthés et au verbe écolo-humaniste. Regain, son troisième album, est une éclatante surprise.

Trajectoire ascendante que celle de Gael Faure. Trajectoire qui n'a aucune emprise sur le garçon que l'on rencontre. Le jeune trentenaire, affable, bienveillant et vif, insuffle de l'amicalité à sa conversation. Sur lui, on aura entendu souvent ceci : belle gueule (nettement "trop" pour être crédible), dilettante (raccourci encore lié au physique avantageux), énième transfuge de Nouvelle Star, chanteur agréable, mais en quête d'une réelle identité artistique.

Le site de Gaël Faure

DAPHNE

Télérama - Daphné, Iris Extatis

Que ce soit clair : on aime l’univers de Daphné. Son imaginaire théâtral. Sa folie douce, parfois sauvage. Son espièglerie sensuelle ; sa fantaisie poétique, classique mais résolument à part. Et bien sûr, on les retrouve en partie dans ce cinquième album, avec ses textes inattendus (Faite à l’envers, autoportrait plein de bizarreries, La lune est une femme africaine, aux parfums de fantastique) et ses divagations aériennes (Song for rêveurs, On n’a pas fini de rêver). Mais on espérait davantage de fougue et de souffle. D’emportement et de fièvre. Parce qu’on sait que Daphné en est capable ; et parce qu’il en faut, pour se distinguer au sein d’une production de disques trop souvent aseptisée.

Froggy's Delight - Daphné, Iris Extatis

J’aime Daphné depuis ses débuts, j’écoute régulièrement ses albums précédents. L’émeraude, Carmin, Bleu Venise et La fauve n’ont pas de secrets pour moi. C’est bien simple, j’aime tout chez cette femme, sa beauté, sa musicalité, sa délicatesse, la profondeur de ses textes, son univers, tout ce qu’elle dégage. Alors évidemment, un nouvel album de Daphné est forcément pour moi un grand moment car je sais déjà, avant de découvrir cet album, que Daphné va de nouveau me faire voyager.

LOCKWOOD

Le Point - Didier Lockwood, célèbre violoniste de jazz, est mort à 62 ans

Le musicien Didier Lockwood est décédé d'une crise cardiaque dimanche 18 février à Paris à l'âge de 62 ans, a annoncé son agent dans un communiqué.

ADAMO

C'est déjà ça - Adamo: "Les rêveurs et les fous ouvrent le chemin"

L'auteur-compositeur sort le 17 février et à 74 ans, son 25e album. "Si vous saviez..." montre s'il le fallait encore que Salvatore Adamo n'est pas qu'un chanteur au romantisme désuet, déconnecté de la réalité. 11 chansons où l'amour et la délicatesse n'empêchent pas un regard lucide et inspiré sur le monde. En concert samedi à Bordeaux

Culturebox - Adamo casse son image dans son 25e album "Si vous saviez"

A 74 ans , Salvatore Adamo sort un nouvel album : "Si vous saviez". Ce 25e opus d'une carrière d'un demi-siècle apparaît comme un clin d'oeil voire un pied-de-nez à ceux qui l'ont toujours considéré comme un chanteur "gentil". Il n'est pas devenu méchant pour autant mais il faut savoir écouter ses textes loin d'être candides. Un album où perce la belle émotion d'un duo inattendu avec Camille.

JULIETTE

RFI - Juliette, intimes convictions

Juliette joue à saute-mouton et balaye à nouveau un spectre émotionnel large dans son nouvel album J'aime pas la chanson !. Elle met son fidèle piano au-devant, offre beaucoup d'elle-même au sein des thématiques choisies et réorchestre notamment une ancienne chanson coup de poing (Aller sans retour). Rencontre.

MUSIQUE ENEGISTREE

Culturebox - Marché de la musique enregistrée : l'embellie se confirme en France en 2017

La reprise du marché de la musique enregistrée se confirme : elle a affiché en 2017 une deuxième année consécutive de croissance, une nouvelle fois portée par l'usage toujours plus répandu du streaming. Un renouveau que l'industrie du disque juge encore fragile.

En 2016 l'industrie du disque avait amorcé une sortie de crise, en renouant avec la croissance après 15 années de baisse quasi constante. Une embellie qui s'est donc poursuivie en 2017.

PAULINE CROZE

France 3 - L’invité culture : Pauline Croze sort son 5e album

De retour avec un cinquième album intitulé "Ne rien faire", Pauline Croze dévoile une partie de sa vie personnelle. Elle explique aussi comment elle a dû surmonter son stress sur scène.

Pauline Croze est de retour. Un cinquième album, très personnel, sobrement intitulé "Ne rien faire". Dedans, elle a laissé libre-court à son écriture. "C’est vrai que ce sont mes expériences personnelles qui me nourrissent et qui font que j’ai envie de me sublimer et créer des chansons, en faire des expériences positives. Il faut que ça passe par mon ressenti". Pour cet album, elle s’est d’ailleurs bien entourée : Matthieu Chedid, Arthur H et Ours qui l’a produit. "Je l’ai vu sur scène, et j’aimais beaucoup la façon dont il gérait les chansons et le côté soul, il y avait une belle harmonie. Je voulais qu’il réalise mon album", raconte-t-elle.

PRIX SARAVAH

Ont été sélectionnées pour la finale du 22 mars prochain :
- Elea Braaz
- Anne Darban
- Aurore de St Baudel
- Louise Thiolon
- Mélie Fraisse
- Léopoldine HH

lundi, 19 février 2018

Le Live - Daphné (2012)

Daphné - Où est la fantaisie

L'album du jour : Daphné, Iris, extatis

Daphné - Flores Negras

Mélodie à personne, Daphné

samedi, 17 février 2018

Daphné - Faite à l'envers

mardi, 13 février 2018

L'actualité de la chanson française du 2 au 10 février

Les artistes de la semaine : Colette Magny, Léonard Lasry, Bruno Brel, Pierrick Vivares, Serge Lama.....

COLETTE MAGNY

Nos Enchanteurs - Colette Magny : on n’a pas tous les jours vingt ans

.... Qui se rappelle que Magny, au sortir d’un triomphe à La Contrescarpe puis d’un passage remarqué au Petit conservatoire de la Chanson se hissa au hit-parade de Salut les copains puis fit l’Olympia au même programme que Sylvie Vartan. Magny y vole le show, et la vedette à la jeune chanteuse, remportant là un triomphe inattendu. Mais y’a comme erreur sur l’étiquette… Car son premier disque ne laisse place à aucune ambiguïté : si l’elliptique Mélocoton nous parle d’enfance, deux reprises de Bessie Smith signent le blues de Magny, et le quatrième titre ce qui sera la dominante de l’œuvre de cette dame : la politique. C’est Co-opération : « Lorsque l’humanité sera enfin sage / Nous passerons de la compétition dans l’individualisme / A l’individualité dans la co-opération. » Le ton est donné : jamais plus il ne variera. Son chemin était tout tracé dans le métier où elle serait la chanteuse Bleu blanc blues. Elle qui venait déjà de fuir le trajet trop balisé d’une carrière de fonctionnaire n’allait pas repiquer au truc et docilement (!) faire là où on le lui demandait. Qui matera Magny n’était pas, n’était plus né. Quitte à avoir un micro, autant gueuler et c’est ce qu’elle fit. Elle le paya au prix fort, mise en quarantaine et pour toujours des sunlights.

PIERRICK VIVARES

Claude Févre - Ȼôme / Pierrick Vivares, Oser encore… Plus loin…

Oser encore… Avec ce troisième album Pierrick Vivarès tente des  paris un peu fous. Regardons-le un instant aller de porte en porte, chanter une chanson chez de braves gens qui ne l’attendent pas. Chanson d’appartement, en vrai !

Regardons –le changer de nom, orienter plus encore son univers musical, déjà amorcé dans son EP, Ph[o]enix, vers l’approfondissement  ce que l’on peut nommer une quête identitaire. La sienne, la nôtre.

En somme il nous désoriente, offrant à nos oreilles et nos idées une forme de paradoxe. Quand l’habillage sonore électrique emprunte résolument aux sons pop rock, et que  le banjo comme la « lap steel » guitare ne sont pas loin de nous entraîner vers la country, résolument dansante, dynamique, énergique,  les textes, eux, ne cessent d’approfondir un cheminement intime, très intérieur, profond…

DAPHNE

Mandor - Daphné : interview pour Iris Extatis

Ça fait longtemps que je suis fasciné par le monde merveilleux de Daphné. Il me semble avoir été le tout premier journaliste musical à l’avoir interviewé pour son premier album, L’émeraude, pour le magazine des magasins Virgin. C’était en 2005. Elle était encore timide mais résolue. Déjà, son univers mystérieux et féerique m’envoûtait. Elle était habitée par une vision singulière comme on n'en entend que trop rarement. Sur ce premier disque, violoncelles et autres arrangements de cordes fantasmagoriques portaient une voix fragile, mélancolique et remuante qui délivrait des textes intenses. Cinq albums plus tard, Daphné reste la même… en mieux. Avec Iris Extatis, le charme continue d’opérer.

LEONARD LASRY

RFI - La ligne pop de Léonard Lasry

Grâce à un quatrième album foisonnant, Avant la première fois, le chanteur parisien semble avoir trouvé sa voie au large de la pop et de la variété orchestrée. Et quand il n’est pas derrière le micro, Léonard Lasry compose pour la mode et travaille pour la marque de lunettes qu’il dirige avec son frère aîné. Rencontre.

En ce mois de janvier, le Café de Flore est bien rempli. Léonard Lasry nous attend à l’étage, dans une salle plus au calme. Le chanteur est un habitué des lieux, où il vient parfois le matin. Si l’institution de Saint-Germain-des-Prés est désormais un repère pour les touristes en visite dans la capitale, elle dégage un charme suranné.

LES VICTOIRES DE LA MUSIQUE

Interminable et poussive, la 33e édition de la cérémonie a affirmé la domination de la culture hip hop sur la production française.

Le palmarès de ces Victoires de la musique marquera un tournant. On imaginait que celui-ci refléterait la disparition inéluctable des frontières entre les genres. Cela a été le cas, bien au-delà des prévisions. En 2018, le vote des professionnels aura été une leçon de représentativité accrue de la réalité des usages.

Après avoir circonscrit «les musiques urbaines» à une seule catégorie, de plus en plus décriée au fil des années, les suffrages leur ont donné une belle longueur d'avance.

33eme Victoires de la Musique 2018,
Bien sûr Michèle Bernard ou Monique Brun n’ont aucune chance d’être nommées Artistes de l’année aux Victoires de la… quoi ? de la Musique. La première a dû se contenter d’un plus confidentiel quoique très prestigieux Prix Charles-Cros 2016 du  meilleur album (pour la quatrième fois), après avoir aussi été récompensée en 2013 pour son spectacle. Cependant dans ce millésime nous trouvons nommés quelques artistes que nous suivons régulièrement ou remarquons au passage, tel Bernard Lavilliers, Gauvain Sers, Catherine Ringer, Mathieu Chedid, Aliose, Gaël Faye, Fishbach, Albin de la Simone, qui paraît bien étrange avec sa délicate chanson d’amour entre MC Solaar et les Brigitte… Même Orelsan et Lomepal en musique urbaine…
 
 
Le rappeur de 35 ans a remporté vendredi soir sur France 2 trois Victoires, dont celle de l'artiste de l'année, lors d'une cérémonie qui a également récompensé Charlotte Gainsbourg.
 
Et un, et deux, et trois trophées. Orelsan a fait un sans faute, vendredi soir, aux Victoires de la musique : artiste de l'année, clip de l'année et album de musiques urbaines, appellation pompeuse pour parler de rap, de hip-hop. Un style enfermé dans une case, une seule pendant longtemps, mais qui a défoncé des portes, est passé par la fenêtre pour être désormais partout.
 
 
Les 33e Victoires de la musique ont sacré le rap français et son nouveau chef de file Orelsan, auteur d’un triplé et désigné artiste masculin de l’année, vendredi lors d’une soirée dédiée à Johnny Hallyday qui a également couronné pour la première fois Charlotte Gainsbourg.

SERGE LAMA

Culturebox - Serge Lama à l'Olympia : "Je suis fragile, sur scène j'ai peur tous les soirs"

Serge Lama a repris la route pour une tournée qui passera par l'Olympia du 9 au 14 février. L'auteur de "Femmes, femmes, femmes" et de "Je suis malade" était l'invité de Laurent Delahousse dans 20h30 le dimanche. De la gloire aux Victoires de la musique, de l'accident à Brassens, Il revient sur les moments forts d'une carrière de plus de cinquante ans.

Serge Lama aura 75 ans le 11 février. Une date dans le calendrier qui n'altère pas son plaisir de chanter : "J'ai encore ce désir de chanter qui est un besoin viscéral chez moi et qui est lié au besoin d'écrire. J'écris tout le temps et il faut que ces chansons aillent quelque part. je suis le seul qui peut les porter."

LIMINANAS

RFI - The Limiñanas, la touche française

Adopté par l’Amérique underground, le rock à l’ancienne de The Limiñanas a séduit les Anglais de Primal Scream comme Anton Newcombe. Produit par le leader du Brian Jonestown Massacre, leur nouvel album, Shadow People, devrait encore faire grandir la notoriété du prolifique duo perpignanais. Guitare fuzz, parlé/chanté en français et culture rock’n’roll profondément ancrée, voilà la recette de l’un des groupes français les plus "fun" de l’époque.

JULIETTE

Culturebox - Juliette - "J'aime pas la chanson" : rencontre avec la drôle et caustique Juliette

A l'occasion de son passage à Toulouse, sa ville natale, la chanteuse Juliette est revenue pour nous sur sa carrière et son envie toujours intacte de composer, écrire et chanter. A 55 ans, elle perpétue la tradition de la chanson "rive gauche". Un style qui fait la part belle à l'humour, au piano et à la qualité de l'écriture. "J'aime pas la chanson" son nouvel album sort le 9 février 2018.

LOIC LANTOINE

Mandor - Loïc Lantoine et le Very Big Experimental Toubifri : interview pour l'album Nous

Grégoire Gensse, jeune homme d’à peine 30 ans est mort l’année dernière. Il était le compositeur du Cirque Plume. Il était aussi à la tête du Very Big Experimental Toubifri Orchestra, fanfare iconoclaste de dix-huit musiciens. Un jour Gensse a rencontré Loïc Lantoine… et l’osmose fut parfaite. En 2015, un spectacle autour de l’univers de ce dernier, mêlant d’anciennes et nouvelles chansons, tout en y ajoutant quelques morceaux inédits créés pour l’occasion, est né. Cette collaboration existe aussi désormais sur disque… et ça déménage !

BRUNO BREL

Nos Enchanteurs - Bruno Brel, retour de flammes

..... Il y a deux décennies, Bruno Brel, accueillant les chansons de son oncle au sein de son répertoire, nous parlait d’héritage et de descendance. L’héritage semble désormais digéré et on peut ne plus pouvoir faire la différence entre ce que chantait l’oncle et ce que chante désormais le neveu, ni dans l’intention ni dans l’intonation, la démonstration. Chassons de suite le mauvais procès instruit par les médiocres : non, un Brel ne clone ni ne singe l’autre, mais les gènes sont identiques et on n’y peut rien. Même si, aux yeux et aux oreilles des chroniqueurs et programmeurs qui ne savent fonctionner que par a priori, le procès est déjà bouclé, le verdict prononcé.

ALICE LEWIS

Télérama - Alice Lewis, Imposture

Passé l’agacement premier (encore une trentenaire qui recycle la pop des années 80 pour nous raconter ses galères amoureuses), on s’est senti gagné par une certaine mansuétude. Ou peut-être par l’habileté d’Alice Lewis. Car, au fond, elle n’est pas la pire représentante de cette vague néo-eighties qui s’étend sur la production française. Et elle, au moins, assume ses influences : autant du côté de Mylène Farmer (qu’il va bien falloir reconsidérer un jour ou l’autre) que des plus chics Elie et Jacno. Est-ce donc une « imposture » que ce disque ? Pas tant que cela…

OLIVIER RECH

Nos Enchanteurs - Olivier Rech, au cœur du monde

En l’appelant Engagé engageant, Olivier Rech nous avait prévenus : son album allait faire le tour de ses préoccupations, et tenter de faire la synthèse de toutes les causes auxquelles il est sensible, et pour lesquelles il s’est déjà impliqué dans sa vie d’homme et d’artiste. C’est le leitmotiv de sa première chanson, sur une musique folk plutôt dansante, Le monde a du souci. Engagements écologiques, défense du patrimoine, respect des animaux, soutien aux combats contre les maladies parsèment sa carrière. En quelque sorte mettre en chansons ses engagements, tout en gardant l’aménité qu’on lui connaît. C’est tâche difficile, si l’on veut que l’ensemble ne soit pas réductible à un ensemble de bons sentiments, ni à une suite de tracts militants.

 

lundi, 10 juillet 2017

L'album de la semaine : Elles et Barbara