Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

mercredi, 24 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

lundi, 22 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

Le clip de la semaine - Clara Luciani - Pleure Clara, pleure

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

L'album de la semaine : Benjamin Biolay

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

vendredi, 19 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

dimanche, 28 février 2016

L'actualité de la chanson française du 15 au 29 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Arman Méliès - Constamment Je Brûle

Le clip de la semaine - Clarika - Je ne te dirai pas

Les vidéos de la semaine : tous les candidats à la finale du prix Georges Moustaki 2016

A la une

Hexagone - Claire Sabbagh, retour sur scène

Claire Sabbagh est une artiste lyonnaise qui s’est fait connaître par un premier EP en 2010. Il a fallu attendre 2015 pour qu’elle sorte son premier album. Entre temps, il s’est passé beaucoup de choses dans sa vie qu’elle raconte ici pour Hexagone. En mars, elle sera deux fois sur une scène lyonnaise à commencer par une sortie de résidence à A Thou Bout d’Chant, puis, à l’occasion d’un concert dans le cadre du festival des Chants de Mars. Deux de ses programmateurs avaient présenté récemment ce festival pour Hexagone. Comme je l’avais signalé, certains concerts risquaient d’être très vite complets. C’est ce qui s’est déjà produit pour Miossec et GiedRé. Ca ne va pas tarder certainement pour d’autres dates. Un conseil : lyonnaises et lyonnais, réservez !

Nos Enchanteurs - Clarika, message cardiaque

On ne cherche plus depuis longtemps ce qui diffère d’un album l’autre chez Clarika, en quoi le nouveau disque est préférable au précédent. Nous sommes avec elle très haut dans l’art de la chanson. Ce qui diffère ici, c’est cette thématique, cette fois-ci très personnelle, de la rupture. Nous savions beaucoup de choses d’elle, mais pas de façon si intime. Même son désir, jadis, d’être porte-savon dans le vestiaire des garçons ne la mettait pas autant à nu.

27 au 29 février

RFI - Clarika à cœur vaillant - Nouvel album, De quoi faire battre mon cœur

Les ruptures amoureuses, aussi douloureuses soient-elles, peuvent engendrer de très grandes chansons. De quoi faire battre mon cœur, le septième album de Clarika, en est la preuve étincelante. C'est un disque intense, déchirant et happant. Qu'il arrive aux oreilles du plus grand nombre ne serait donc que justice.

Nos Enchanteurs - 6e Prix Moustaki : à vos marques, prêts ? Votez !

Ils furent près de cent cinquante au départ, à postuler. Deux longues séances de travail ont permis d’en retenir vingt-deux. Sur lesquels le jury vient d’en retenir sept : voici donc celles et ceux qui concourront pour le prix Georges-Moustaki, 6e du nom, un prix singulier qui ne cesse de gagner en réputation et où – c’est assez exceptionnel pour être signalé – même un artiste dit en émergence peut s’adjuger le trophée.

21 au 26 février

Hexagone - Détours de chant : Grand K ! d’un festival XXElles avec Ben Mazué

Détours de chant (la suite). Sur l’article précédent, je te faisais un retour sur mes quatre concerts des deux premiers jours. Là, on continue sur les vendredi, samedi et dimanche de la première semaine mais j’ai déjà réduit le braquet : un seul concert par jour. Et à nouveau de l’éclectisme, de la qualité et la présence d’un nombreux public.

Dora Mars en vol libre, Rédigé par Claude Fèvre

19 février 2016, Sandra Bourguet en solo, Dessine-moi un avion. Accompagnement artistique, Eric Saint Antonin. Mise en scène, Fabrice Guerin. Sortie de résidence, Centre Culturel Alban Minville (Toulouse)

Avouons qu’elle est bien inspirée Sandra Bourguet de s’offrir un si joli nom inspiré par une autre Dora Mars, née sous la plume de l’auteur toulousain Franck Giroud et le dessin de Cyril Bonin. Aventureuse, romantique, le personnage a de quoi ouvrir grand les portes de l’imaginaire.

Hexagone - Sendak : « La scène m’a aidé à m’accepter dans mes forces et mes faiblesses »

J’ai fait la connaissance de Sendak, chanteur/musicien/auteur/compositeur qui prépare son premier EP, Ocelot, sur les recommandations d’un ami. J’ai d’abord écouté son SoundClound, mais ce sont ses sessions acoustiques qui m’ont frappée. La sensibilité avec laquelle il chante m’a sauté aux yeux. Il enjolive les mots et leur donne une chaleur, une profondeur. Se lançant tout juste dans une campagne de financement participatif, j’ai voulu en savoir plus sur cet artiste. Il m’a ouvert les portes de son univers, me révélant toute sa richesse mais aussi ses faiblesses. Preuve qu’un artiste est celui qui réceptionne l’humanité, la retransmet selon son angle de vue pour en révéler toute sa beauté et sa complexité. Pas toujours des plus démonstratifs au premier abord, mais généreux avant tout. À défaut d’avoir le privilège de rencontrer Sendak de visu, nous avons conversé pendant près de deux heures autour de ses créations. Un échange des plus intéressants qu’Hexagone vous invite à découvrir.

Télérama - Clarika, De quoi faire battre mon coeur

Le ton plus grave, l'écriture aussi poétique et mordante : un poignard plongé dans le coeur, Clarika chante vrai. Et retrouve sa flamme.

Milieu des années 1990. Bien avant ­Camille ou Cherhal, une jeune femme bouscule la chanson par la modernité de son écriture, sa manière singulière de faire surgir une ironie mordante ou une poésie poignante du vocabulaire le plus simple. Non, ça s'peut pas se hisse au palmarès des plus belles chansons d'amour. « Ça s'peut pas que ça dure toujours, ça s'peut pas... C'est trop fort, c'est trop pur, notre amour, là. » La chanson disait vrai. Le temps a passé, et l'amour aussi, à en croire ce septième album marqué par la séparation. 

C'est déjà ça - Ludéal sur "Pluton": chic planète

Deux ans après le somptueux "Paon d'or", le trop discret Ludéal récidive et nous embarque pour "Pluton", quatrième album où la classe le dispute à l'inspiration, où l'espace est habité par des mélodies spectrales, où l'amour, la mort et leurs enfants dégagent une chaleur élégante jusqu'à envoutante

C'est déjà ça - Alors chante!: riche affiche pour la trentième édition

Chassées par la ville de Montauban, les "Francos du sud" prennent leurs quartiers à Castelsarrasin, biotope de Pierre Perret qui ouvrira la première soirée d'une 30e édition pantagruélique avec 50 artistes. Vianney, Thomas Dutronc, Thiéfaine, Youssoupha, La Grande Sophie, Yves Jamait, Alexis Hk et plein d'autres défileront en Tarn-et-Garonne du 4 au 7 mai prochains

C'est déjà ça - Le troisième album solo de Magyd Cherfi est en route... mais après le livre

L'auteur-chanteur de Zebda vient de terminer les maquettes de "Catégorie reine", son troisième disque solo. Il fait l'objet d'un financement participatif. Premier titre à l'écoute...

Froggy's Delight - Pierre Lebelâge, Interview  (Montreuil)  janvier 2016

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années : on pourrait appliquer cette citation au chanteur Pierre Lebelâge, 30 ans, jeune pousse grandie sur un terrain doublement fertile (mélange de chanson à texte exigeante et de mélodies pop 60’s), dont les premiers fruits s’avèrent particulièrement goûteux. On a déjà dit le bien qu’on pensait de son album inaugural, Babel. On l’a ensuite vu en concert (son premier en tête d’affiche) le 20 juin 2015 au Forum Léo Ferré, et gardé à l’œil depuis. Alors qu’il continue les premières parties de prestige (Philippe Torreton et Jean Guidoni, excusez du peu), il fourbit ses armes pour sa deuxième grosse date : le vendredi 19 février prochain, dans la mythique salle des Trois Baudets, chère à l’écurie Canetti (dont Brassens, son maître à penser). Lebelâge lui, fait partie de l’équipe Tacet – la très respectable maison de disque du regretté Allain Leprest – et il a de qui tenir… avec ce petit supplément de soleil dans la voix (il vient du Sud) et dans les compos (biberonné aux Beatles), qui font sa singularité.

19 et 20 février

Norbert Gabriel - Agnès Collet Gétoufo II

Elle écrit avec la plume ironico-caustique façon Boris Vian, des portraits gentiment féroces, tendrement cruels, selon votre approche de l’autodérision, faites votre choix. C’est le défilé d’une série de personnages bigarrés, une fantasia humaine à dominante féminine dans sa quête assidue du tube qui la propulsera en haut de l’affiche, mais j’t’en fiche, le chemin est biscornu, plein d’impasses. Mais c’est le chemin… Faut-il rapper, rocker, moduler lyrique, slamer ou susurrer, tout y passe. Toujours en équilibre sur le fil, jamais méchamment ridicule, il y a toujours une touche de convivialité amusée dans cette mini musicale comédie.

Nos Enchanteurs - Dimoné, honneur de casting !

Partager l’art nerveux, saccadé et amoureux de Dimoné est expérience enviable. Associer nos voix à la sienne dans des chansons si intimes, si intérieures… Rarement le créateur des Narcisses n’aura connu telle proposition que celle-ci. Une captation vidéo nous proposera sans doute un jour quelques extraits de ce concert forcément collector où neuf adolescents de la Maîtrise de la Loire ont eu la chance de se parer d’un peu de Dimoné, de faire sinon jeu égal avec lui au moins singulier compagnonnage en des conditions professionnelles, sur une scène idéale. Convenez que c’est bien mieux qu’un selfie avec l’idole.

Hexagone - Pierre Lebelâge fête la sortie de son premier album « Babel », aux Trois Baudets

Pierre Lebelâge, je l’ai découvert d’abord avec son album que quelques chroniqueurs avaient signalé avec enthousiasme réjouissant. Je l’ai vu ensuite sur la scène d’A Thou Bout d’Chant à Lyon. Il est rare, surtout chez un tout jeune artiste, de trouver tout de suite une telle concordance dans la réussite de l’album et de la scène. J’avais beaucoup de questions à lui poser et, à la veille de 2 beaux rendez-vous sur les scènes parisiennes, il a accepté d’y répondre…

Télérama - Eskelina, chanteuse franco-folk

Voix claire et guitare sous les doigts, la jeune Suédoise enchantait avec les chansons des autres. Elle a désormais les siennes. Du sur-mesure à découvrir sur disque et sur scène.

18 février

Norbert Gabriel - Mec, le spectacle…

Ovation debout pour Philippe Torreton et Edward Perraud à La Cigale qui a fait le plein pour partager les vers de Leprest , servis avec générosité, envoyés comme un direct au cœur par un boxeur du verbe, un enragé de la vie, Torreton est un athlète de la scène, Leprestophile passionné..... La soirée a commencé avec Pierre Lebelâge, pour 4 chansons en lever de rideau. Malgré la perturbation de quelques arrivées tardives de spectateurs, placés dans les premiers rangs, la salle est vite captivée, Pierre Lebelâge seul avec sa guitare, n’a pas changé grand chose depuis ses premières apparitions en scène, et pourtant il y a quelque chose de plus.

L'Humanité - Philippe Torreton et Edward Perraud, un frissonnant cœur à cœur avec Leprest

Outre Cyrano de Bergerac qu’il joue au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, Philippe Torreton présente à la Cigale, avec le maître rythmicien, le CD Mec !. Sublime hommage à Allain Leprest et sa poésie de la lucidité.

Le 11 septembre 2015, le temps se suspendit, tandis que Philippe Torreton et Edward Perraud faisaient offrande d’un miracle de poésie. C’était à l’espace des Amis de l’Huma, lors de la Fête de l’Humanité. Le comédien et le musicien déclinèrent dix-neuf titres d’Allain Leprest, dans le cadre de leur spectacle baptisé du nom de la bouleversante chanson, Mec !. Malgré l’environnement impétueux de la Fête qui battait son plein, l’auditoire se laissa captiver, happer, par le subtil hommage à l’ami Leprest.

16 et 17 février

Nos Enchanteurs - Joulik, le tour du monde en quatre-vingts minutes

Le Petit Duc, Aix-en-Provence, 23 janvier 2016,

Et quelques minutes de bonus ! Une fois encore la programmation du Petit Duc nous fait voyager, avec ce jeune groupe à la géométrie variable (actuellement un trio), Joulik. Ceux qui déjà regrettent l’arrêt du groupe Bratsch se souviennent de leur chanson dont le titre russe peut se traduire approximativement  par « chenapan».

Norbert Gabriel - Mère agitée, Ann’Clair

C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante à la vie et à l’amour, quand les temps sont difficiles. Toutefois, tant qu’il y a de vie, y a de l’espoir, et avec l’homme que j’aime, messieurs, vous avez des indices et des pistes pour tenter de conquérir cette mère agitée femme sauvage, qui n’est pas née pour être sage.

15 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le feu d'Arman Méliès

Sorti en octobre 2015, VERTIGONE est un grand disque ardent, sauvage, mais tendu avec précision, telle une corde au-dessus d'un lac de laves sur laquelle un funambule aurait à tenter une traversée. Impitoyable et calme, conçu comme on tresse une natte, chaque chanson s'enlaçant aux flammes qui la précèdent, c'est un tableau incandescent, plein de sourdes conspirations, que viennent lécher de longs solos de sax qui tournoient, lentement, avant que la voix claire et féline d'Arman Méliès ne s'échauffe et brûle en lumineux cataclysmes.

RFI - Les Victoires de la Musique 2016, Le triomphe de Vianney et Yael Naim

Un palmarès qui se répète comme en proie à d'étranges bugs (Johnny Hallyday, Les Innocents), le sacre d'un label indépendant (Vianney et Yael Naim), Louane curieusement couronnée, le nouveau doublé de Christine and The Queens mais dans des catégories moins prisées. Voilà ce qu'on peut retenir de cette 31e édition des Victoires de la musique.

Chloé Lacan en trio, la pêche au bonheur, Rédigé par Claude Fèvre

Quand vos albums ont pour titre « Plaisirs solitaires » puis « Ménage à trois », on ne peut pas dire que vous soyez ambigüe, que vous n’affichiez pas d’emblée la couleur, le ton… Et pourtant, s’il est bien question d’amour- le plus souvent avec un grand A, ici pas d’amourette lénifiante - on ne saurait se méprendre bien longtemps.

C’est de l’amour que l’on devine douloureux. Souvent. Celui que l’on cherche en vain, celui qui invite au voyage, celui, nostalgique, qui nous lie à l’enfance - un petit tour en méditerranée - celui qui se noie dans l’alcool, au temps désespéré des amours adolescentes. Celui aussi que l’on vend. On voit se dessiner alors, sur fond de parking, de zone urbaine et de poids lourds, un personnage, une petite sœur venue d’Ukraine, une petite sœur d’amour de l’émouvante Tatiana de Frédéric Bobin.

Hexagone - Lise Martin, mettre au monde cette étoile qui danse

« Je suis née le 8 décembre 1984. Le jour de l’immaculée conception » raconte avec un large sourire Lise Martin. Le genre de hasard du calendrier que sa grand-mère regardait avec bonheur, confie-t-elle. Tout commence dans l’Allier, dans la commune de Saint-Menoux. Jusque-là, que du banal mais le banal tombe quand je t’apprends que Lise voit le jour à la maison. Au foyer. Genre à l’ancienne parce que ses parents « étaient un peu des hippies. » Devancée d’un an par sa sœur Soizic, Lise arrive en numéro 2 dans une famille de cinq mouflets. Quatre filles et un garçon. Il devait y avoir bien de l’occupation dans cette maison non loin de Vichy et de Moulins.

Nos Enchanteurs - Manu Lods, pigeon, hirondelle et tourtereaux

C’est pas qu’il soit né de la cuisse de Font & Val, mais c’est tout comme, lui qui fit longtemps leurs premières parties à l’orée des années quatre-vingt dix, puis fut un temps coursier à Charlie-Hebdo avant d’écrire dedans. Est-ce de ce temps que Manu Lods a gardé par capillarité un timbre qui n’est pas sans faire songer à Philippe Val ? Ça vous saute plus encore aux tympans quand vous écoutez Le pigeon du 11 janvier, une chanson sur ce fameux jour d’après massacre, de concorde nationale (« Tout l’monde portait le même prénom ce jour-là dans la rue / Entre République et Nation c’était du jamais vu ») et d’un pigeon sans doute anar qui s’en va chier sur l’épaule présidentielle, pour faire marrer les rescapés de Charlie, Luz et Pelloux au premier plan, Lods juste derrière.

12 février 2016, Quévin Noguès, Archibald, solo textes, chant, guitare (et quantité d’autres sons en boucles !) le Bijou, Toulouse

Le spectacle d’Archibald commence sur la célèbre invitation de Charles Baudelaire à l’ivresse. Il le déclame, verre en main, en parcourant la salle. Il plante ses regards dans le nôtre. Un sourire conquérant éclaire son visage. Il ne le quittera guère.

dimanche, 23 novembre 2014

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 novembre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Alain Souchon en 2002

Le clip de la fin de semaine - Peter Peter, Beauté Baroque

L'album de la fin de semaine - Brigitte : A bouche que veux-tu

Les vidéos du jour : toute la fin de semaine avec les vidéos d'Hexagone, le "mag sans papier de la chanson"

L'album de la semaine : Johnny Hallyday, Rester vivant

Le clip de la semaine : Louis-Ronan Choisy - Lucie Lucie

Bien reçu.... merci : Crocodile, le nouvel album de Louis-Ronan Choisy

A la une

Ces chansons qui font l'actu par Bertrand Dicale : Le chant des tours

Le Conseil de Paris ne veut pas de la Tour Triangle, ce qui nous invite à explorer le rapport de notre chanson à l'urbanisme contemporain, mais aussi celui de la culture populaire américaine.

23 novembre

Télérama - Souchon & Voulzy

.... D'une harmonie sans faille : jamais il ne cherche à forcer le trait ou le passage. Les chansons y surgissent en douceur, en nuances, et dans le brouhaha ambiant c'est aussi reposant que plaisant. Et puis la déception de la première écoute s'estompe aux suivantes : on se laisse gagner par ces histoires d'amour fugace (Idylle anglo-normande) ou de tristesse éternelle (Consuelo, sur la veuve de Saint-Exupéry). C'est tout le paradoxe d'un album événement, qui ne joue pas l'épate ; le charme discret d'un album pastel, teinté de spleen.

RTL - Souchon et Voulzy dévoilent "Oiseau malin", un extrait inédit de leur nouvel album

SÉRIE 4/5 - Chaque jour jusqu'à dimanche, Laurent Voulzy et Alain Souchon dévoilent sur RTL une chanson inédite de leur album en duo à paraître lundi prochain. Le quatrième titre s'intitule "Oiseau malin".

Nos Enchanteurs - Flo Zink Les veilleurs de lune…

Dans un film de Chaplin, elle pourrait être la petite sœur de Paulette Goddard, ou la grande sœur du Kid, moitié lutin malicieux, moitié galopin insolent, dans un livre de Hugo, elle pourrait être un Gavroche féminin, on rit pour ne pas pleurer, et surtout ne pas faire pleurer les autres. C’est un rayon de soleil têtu qu’elle promène sur la vie, et si par hasard le malheur se pointait, Flo lui ferait un joli pied de nez, une pirouette cacahuète, et le malheur ferait profil bas. Voire il se ferait heureux, histoire de voir ce que ça fait.

Culturebox - Brigitte présente son nouvel album, "A bouche que veux-tu"

Elles ont un culot qui n'a d'égal que leur sensualité. Il fallait oser, il y a trois ans, mettre en musique et en bouche une nouvelle version du titre phare de NTM, "Ma Benz". Les Brigitte l'on fait, et ont cartonné. Deux-cent mille albums se sont vendus en quelques mois, et la tournée a fait un tabac. Victoire... de la musique

Nos Enchanteurs - Zorozora, du classique et ça décoiffe !

Quand deux médaillés de conservatoire, l’une à la clarinette, l’autre au violon rencontrent un certain Charly (pas primé du tout !) à la guitare dont il joue en autodidacte mais définitivement amoureux fou des mots et de la scène, on obtient ce trio inclassable. On les a même connus à Foix, encore mineurs, avec d’autres copains en scène ! Ils n’ont rien perdu de la spontanéité, de l’ardeur de vivre de cette époque là ; nous avons pu le vérifier ce soir.

L'Obs - Calogero condamné pour plagiat : les deux raisons qui pourraient le blanchir en appel

LE PLUS. 80.000 euros, c'est la somme que Calogero a été condamné à verser ce vendredi. Accusé de plagiat pour sa chanson "Si seulement je pouvais lui manquer", le chanteur a néanmoins décidé de faire appel. A-t-il des chances de gagner ? Avec quels arguments ? Le décryptage de Nicolas Rebbot, avocat.

Nos Enchanteurs - La madone des paumés..

Quand tante Berthe est devenue manager de sa nièce entrant dans la carrière, (l’épisode précédent est là) elle ne se doutait pas que son destin était de devenir la madone des paumés. Au programme, karma désastre et calamités en tous genres, c’est Miss Scoumoune dans tous ses états, c’est la reine de la paumitude (!) la paum’paum girl qui tourne les pages du catalogue de la Redoute des désillusions, c’est le BHV des avanies, et tout ce qui peut foirer dans la vie, c’est pour elle. Et l’époque étant au recyclage, autant que ça serve à quelque chose, faisons des chansons… Verbalisons nos douleurs comme dit SB à VM (restons discret)

22 novembre

RFI - Libre comme Brigitte, Deuxième album, A bouche que veux-tu

Phénomène de l'année 2011 avec l'album Et vous, tu m'aimes ?, Brigitte, duo composé d'Aurélie Saada et Sylvie Hoarau, avait marqué les esprits par sa légèreté et son ironie carnassière. Forte d'une énergie dansante et encore davantage libérée, Brigitte joue avec A bouche que veux-tu, son destin sous les boules à facettes. Un deuxième opus propice au déhanchement.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Triple A

Pour démarquer un fameux calligramme de Guillaume Apollinaire dont on vient de retrouver trois inédits, imaginons de vieux amis se demander: «As-tu connu "Tof" au galop/ Du temps qu'il était Alister?»… Ceux qui ont écouté AUCUN MAL NE VOUS SERA FAIT en 2008 puis DOUBLE DÉTENTE trois ans plus tard savent combien les chansons de Christophe Ernault, alias Alister, sont romantiques et nerveuses. Alors que son prochain album sortira au printemps 2015, trois titres annonciateurs éclos ce 17 novembre 2014 s'encastrent sans forcer dans une œuvre ordonnée.

21 novembre

C'est déjà ça - "L'ivresse des sens", la belle histoire de Kevin et Ampli

C'est la rencontre entre Kevin Sgro, jeune handicapé moteur et Ampli, structure de musiques actuelles. L'un a des textes frais et sensibles, l'autre les accueille, fédère un collectif musical autour du chanteur Daguerre pour un spectacle touchant et généreux.

C'est déjà ça - Léo hurle haut... et revient Mano Solo

Pour le premier spectacle autour du chanteur mort en 2010, les Hurlements d’Léo étaient à La Teste ce week-end. Après acclimatation, toute la force de l'écorché, intacte, servie par un combo en phase.

Libé - Un premier pour la route

CRITIQUE Avec ce disque au son anglo-saxon, le duo livre une de ses meilleures créations.

Dans quelle étoffe sont taillées les chansons ? Dans «l’amour caché, les tourments, la colère, la révolte, le rêve de partir aussi», écrit Alain Souchon dans Derrière les mots, le premier titre de son premier album en commun avec Laurent Voulzy, après quarante ans de complicité musicale. La chanson est une sorte d’Ars Poetica, succincte évocation du métier d’auteur de chansons, sur laquelle plane une inquiétude : «Derrière nos voix/ Est-ce que l’on voit nos cœurs/ Et les tourments à l’intérieur ?»

Libé - «On continue de regarder le monde, un peu stupéfaits»

RENCONTRE Pour parler de leur premier album enregistré ensemble, Alain Souchon et Laurent Voulzy ont retracé, en une journée à «Libé», quarante ans de complicité.

Lundi matin à Libération. Assis à la table de la conférence de rédaction, Laurent Voulzy et Alain Souchon, 65 et 70 ans, ont commenté l’actualité, discuté du journal du lendemain. Avant d’évoquer leur parcours d’artistes, les chemins qui les y ont menés, leur passion pour la Grande-Bretagne et la vision du temps qui passe… Un long et foisonnant dialogue en prélude à leur premier album commun (lire page 28), et avant une tournée marathon l’an prochain.

Libé - Pirouette et provoc

CONFÉRENCE DE RÉDAC Lundi matin, le compositeur et le parolier ont mis l’ambiance au comité de rédaction.

On a failli attendre. Mais à 10 heures à peine passées, Alain Souchon se pointe, charme flou en bandoulière, pull en V noir sur le dos. Presque à l’heure pour la conférence de rédaction du matin, qui se tient comme chaque jour dans la salle du Hublot, sise au huitième étage du journal. Suivi, dix minutes plus tard, par Laurent Voulzy, jean sombre et baskets blanches, qui prend en route le comité, et trouve «impressionnante» la grande table autour de laquelle s’asseyent les chefs de service pour dérouler le journal du lendemain. L’exercice est désormais bien connu à Libé : des personnalités participent au comité, réagissent aux sujets évoqués, sont questionnés sur l’actualité.

20 novembre

Les Inrocks - On y était : Frànçois & the Atlas Mountains, Petit Fantôme et Babe au Bataclan

Frànçois & the Atlas Mountains et tous ses copains jouait hier au Bataclan, et ce fut une fête magnifique : on y était, on vous raconte.

18 novembre. C’était l’anniversaire de Frànçois. Son obsession pour le partage ancré au cœur, avec le généreux désir de partager et d’échanger les plaisirs et la gloire, il l’a fêté en famille, avec les Atlas Mountains et l’excellent Botibol. Babe, projet de Gerard Black dans lequel officie l’autre Atlas Mountain Amaury Ranger, aux côtés des deux copains de Glasgow Michael Marshall et de Thomas Ogden, ouvre pour ses frères de groupe dans un Bataclan déjà bien rempli et déjà bienveillant.

Libé - «Légèreté de l’Occupation» : Zaz reconnaît des propos maladroits

La chanteuse à succès Zaz, qui a suscité dimanche un début de polémique sur les réseaux sociaux, après avoir évoqué une «forme de légèreté» à Paris sous l’Occupation, a reconnu ce lundi avoir tenu des propos maladroits.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Ce bouquin qui manquait

Dans ce monde qui vocalise à l'envers, saluons les initiatives qui décoiffent un peu le brushing de cette vieille dame repoussante qu'est devenue pour beaucoup la chanson française. Alister, chanteur de classe dont on connaît ici la finesse du slice (cliquer là), publie aux éditions La Tengo un petit traité d’expertise, hilarant, moqueur mais amoureux où Barbara, Brassens, Brel, Bruel et Gainsbourg, ces «maîtres» auxquels on ne doit jamais toucher un cheveu, sont pris le doigt dans le nez. Fautes de français, liaisons barbares, mauvaises prononciations, textes incompréhensibles ou, moins drôle, pillages indus...; avec son «Anthologie des Bourdes et autres Curiosités de la Chanson française», Alister vient d'écrire le livre qui manquait à la Variété.

RFI - Johnny Hallyday, à nouveau euphorisant, Nouvel album, Rester vivant

Il n'est en aucun cas la vieille gloire rassise comme le souhaiteraient ses détracteurs. Pour son 49eme album, Rester vivant, Johnny Hallyday renoue avec de belles vibrations. Une voix éclatante, des textes évocateurs et un équilibre parfait entre ballades d'excellente tenue et country-rock-blues efficace.

Nos Enchanteurs - Anne Sylvestre… Coquelicot
Mettez vite ce coquelicot sur votre table de chevet, dans votre poche, c’est un régal à avoir sous yeux à toute heure du jour et de la nuit. Et même au bout de la centième nuit, il vous viendra toujours l’envie d’en effeuiller quelques pages. Que vous pouvez picorer au hasard, en toute fantaisie et folâstrerie de ménestrel ou de pipistrelle en goguette.

Hexagone - Dimoné, l’accent circonflexe

Dimoné, t’es qui ? T’es qui Dimoné ? Supernova à l’accent circonflexe débarquée dans un paysage de la chanson qui supporte mal l’hybride, Dominique Terrieu occupe une place à part dans la galaxie de la rime.

Dimoné, avant d’être l’anagramme de Dominique, c’est le nom du démon, en Catalan, d’où il tire ses origines dans la région de Perpignan.

RFI - Dimoné, le fil-de-fériste, Nouvel album, Bien hommé mal femmé

Il n'a pas la visibilité qui lui sied de droit mais cela pourrait ne plus tarder. Plus que jamais mature dans sa pratique et sa richesse textuelle, Dimoné a un sens de la singularité qui emballe dans son quatrième album aux teintes éclatantes, Bien hommé mal femmé. Une offrande sacrément belle à entendre.

Dimoné – qui l’a déjà ouï le sait – est à nul autre pareil, musicien chanteur composite qui capte les airs du temps et pose des rythmes pops délicats mais déterminés sur ses émotions.

Nos Enchanteurs - Terrain déminé, Dimoné

Dimoné, 14 novembre 2014, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

« Chuttt, chutt, shut up ! » La première chanson fait étrange impression. Comme si des mots-reliefs passaient, perçaient le mur du son pour s’exposer à nous qui les collectons et tentons de reconstruire, d’assembler une insolite poésie. « Où l’écho cherche des noises au bruit… » Comme un edelweiss perçant la neige. Un narcisse peut-être.

19 novembre

RFI - Anaïs, l'indépendante, Nouvel album, Hellno Kitty

Après l'échec de son opus A l'eau de javel dans lequel elle reprenait des chansons créées entre les années 1930 et 1970, Anaïs a quitté sa major pour (re)tracer sa propre route. Une démarche salvatrice puisque Hellno Kitty, son quatrième album aux couleurs folk, renoue avec la verve décapante du Cheap Show, en plus engagé. Et c'est inévitablement dans cette veine-là qu'on la préfère.

18 novembre

Nos Enchanteurs - Le cri du poilu, la der des ders en chantant

Coko et Danito, jeudi 13 novembre 2014, café associatif « Chez ta mère », 

Le centenaire de ces quatre années de guerre et de ses neuf millions de morts vaut bien que l’on s’y attarde un peu. Coko, dont nous avons récemment souligné le goût pour le patrimoine oublié de la chanson du siècle écoulé, ne pouvait passer outre cette célébration.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #104 : Karen Brunon, Cabadzi et Jean Guidoni

Quoi de neuf du côté de la chanson ? Notre club de critiques passe en revue les disques de la quinzaine : Karen Brunon, violoniste et amie de Biolay, qui se lance en solo. Cabadzi, groupe cousin de Fauve. Et Jean Guidoni, qui chante du Leprest. Qu'en pensent Sophie Delassein de “L'Obs”, Gilles Médioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama” ?

17 novembre

C'est déjà ça - Philippe Torreton, en version "100% Leprest"

L'acteur se glisse dans les mots du chanteur Allain Leprest, dans une formule acrobatique avec le percussionniste Edward Perraud. Quand un "mec" en rencontre un autre, ça promet de belles étincelles...

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Nocturnes choisies

Louis-Ronan Choisy n’a pas qu’une belle gueule qu’il amoche, il est surtout doté d'une voix qui bourdonne des milles rumeurs de la ville et qui se niche dans l’oreille. Sauvages, ses chansons ont du muscle. Et voilà treize titres capiteux, dont trois soleils couchants. Dans les yeux d’Alain Delon d'abord, que l’intéressé, héros tragique, adorera (portrait d'une statue qui se lézarde, abandonnée par l'époque). Chocolat ensuite, qui marque l’inespéré come-back d’Adrienne Pauly; leur duo, magnétique, est une fontaine de sensualité. Mag song enfin, où le chant de Choisy, à fleur de mélodie « polnarévienne », fait merveille. Baisers voraces.

Le Mague - Révélation musicale : "Crocodile" de Louis-Ronan Choisy par Frédéric VIGNALE

Il est des disques qui, comme cela, dès la première écoute, vous donne un sentiment immédiat, percutant, évident, historique et durable de qualité supérieure, de moment important, précieux et unique. "Un grand disque", "un bel album", comme on dit ! "Crocodile" même sans rien connaître de son chanteur, auteur, concepteur et imaginateur, est un ovni génial d’une grande force, d’une belle Evidence qui s’apprécie de la première à la dernière chanson, et qu’on a envie aussitôt de mettre en boucle.

Le site de Lous-Ronan

Sa page Facebook
__________________________
__________________________

dimanche, 29 avril 2012

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 avril (mise à jour)

A LA UNE : PRINTEMPS DE BOURGES

Le Monde - Giedré, la petite souillon dans la prairie berruyère
Avec sa robe flottante, ses cheveux sagement coiffés et son mini décor de verdure et de fleurs épanouies, on lui donnerait "La petite maison dans la prairie" sans confession. La chanteuse franco-lituanienne Giedré nous parle d'une grand-mère qui met sa flûte traversière dans l'anus de son chat, d'une bande de copains nain, homme-tronc, myopathe et autres incontinents allant chercher l'âme soeur chez des "putes à 10 euros" en définitive peu charitables, d'un ver de terre passant d'un corps mort à une truite puis dans l'assiette d'une petite fille, de diverses odes à la sodomie, au pipi debout et au caca partout.

Le Monde - Printemps de Bourges, observatoire socio-politique
C'est un Printemps entre deux. Entre deux eaux, entre deux tours. C'est un Printemps de crise, où les têtes d'affiche ont définitivement perdu leur droit divin et c'est tout à l'honneur du festival berruyer de ne pas céder aux sirènes des icônes anglo-saxonnes, dont les prix se négocient autour du million de dollars. On ne trouvera toujours pas trace de cette gabegie au trente-sixième Printemps de Bourges, qui se tient dans la capitale berrichonne jusqu'au dimanche 29 avril.

Le Monde - La "découverte" de Patrick Watson et la résurrection de Daniel Darc
Chaque journée à Bourges commence sous le signe des "découvertes". Celles que, depuis plus de 25 ans, un réseau d'une trentaine d'antennes régionales sélectionne parmi plusieurs milliers de prétendants pour présenter les forces vives du renouvellement. De midi à 15 heures, dans les salles jumelles du 22 Est et Ouest, le rituel quotidien de ces concerts d'espoirs dans les starting-blocks mobilise de nombreux programmateurs et directeurs artistiques en quête de chair fraîche.

Le Monde - De Mina Tindle à Dionysos, inflation d'inflexions enchanteresses
Vingt-neuf concerts, mercredi 25 avril pour la deuxième journée du Printemps de Bourges. Sous une pluie persistante, le festival, organisé dans une douzaine de salles et de lieux de la ville jusqu'au 29 avril, prend sa vitesse de croisière. Avec une place faite, ce jour-là, à la voix, ou plutôt à des voix, qui emportent par leur expressivité, un timbre différent, une couleur, un enchantement.

Le Monde - Le spectacle vivant rapporte, selon la Sacem
Les droits d'auteurs issus du spectacle vivant sont repartis à la hausse en 2011 (+ 1,9 %), a annoncé la Sacem, alors que la 36e édition du festival du Printemps de Bourges vient de commencer. "Les droits d'auteur du spectacle vivant s'établissent en 2011 à 76,9 millions d'euros, contre 75,5 millions d'euros en 2010, mais ils n'ont toujours pas retrouvé leur niveau de 2009", précise Claire Giraudin, déléguée aux relations extérieures et à l'analyse stratégique de la Sacem.

Le Monde - Éclosion d'images au Printemps de Bourges
Sous le grand chapiteau du Phénix, mercredi 25 avril, Goz devrait être le premier musicien virtuel à triompher au Printemps de Bourges. Membre à part entière du groupe Shaka Ponk, ce sympathique singe de synthèse se révèle un redoutable ambianceur sur l'écran rond où sont projetées les animations de sa performance interactive, aux côtés de ses camarades de chair et de sang. "Dès le départ, le concept du groupe était de travailler autant la musique que les images, explique Frah, chanteur de Shaka Ponk et papa graphiste de Goz. Nous avons développé un univers que nous maîtrisons de bout en bout."

Le Parisien - Zebda devant Hollande au printemps de Bourges: "Il va gagner!"
"Il va gagner!", a lancé devant , venu assister vendredi aux répétitions du groupe toulousain au de Bourges, a constaté une journaliste de l'AFP.
"+Second Tour+ est le titre de leur album, c'est aussi le titre du mien", a plaisanté le candidat socialiste à l'élection présidentielle, après avoir reçu du groupe un tee-shirt à son effigie et les avoir écoutés interpréter "Un je ne sais quoi".

Le Nouvel Obs - Le Printemps de Bourges réunit amis et proches pour un hommage à Lhasa
Elle était un "choc électrique d'inspiration", dit d'elle Arthur H. Le Printemps de Bourges a réuni les amis, les admirateurs et la famille de Lhasa pour rendre un hommage intime à la chanteuse disparue en 2010, à travers la création du festival.... "Dès que tu étais à côté d'elle, c'était comme prendre un petit choc électrique d'inspiration, ça t'ouvrait des paysages nouveaux, il y avait des désirs nouveaux qui naissaient à son contact", se souvient Arthur H, qui l'a côtoyée pendant dix ans.

Le Point - Frànçois and The Atlas Mountains à Bourges: les vents lointains de la musique
Première signature du très respecté label anglais Domino, Frànçois and The Atlas Mountains marie chanson française, pop anglaise et rythmes africains, une musique portée par des "vents qui viennent de loin", explique-t-il à l'occasion de sa venue au Printemps de Bourges.

Obiwi - Printemps de Bourges 2012 : rencontre avec la fascinante Camille
Conversation avec Camille, artiste fascinante et cérébrale que le public retrouvera quelques heures plus tard au palais d’Auron dans un univers feutré et intimiste autour de Ilo Veyou, son dernier album. Musique, enfance, religion, féminisme, télé crochets, humour et... dessin pour les lecteurs d’OBIWI!

L'Express - Le Printemps de Bourges au jour le jour
La pluie s'est invitée au Printemps de Bourges, mais les concerts et les festivaliers sont bien là. Revue en images.

L'Express - Découvertes du Printemps de Bourges: "On n'envoie jamais les groupes au casse-pipe"
Chaque année, Réseau Printemps sélectionne les 32 Découvertes qui jouent au Printemps de Bourges, au côté des plus grands.
Chaque année, Réseau Printemps se charge d'une mission particulière: repérer les 32 groupes qui deviendront les Découvertes du Printemps de Bourges. Parmi eux, les futurs Jeanne Cherhal, Nosfell ou Hocus Pocus. Marcelle Galinari, directrice du Réseau Printemps depuis 2000, explique comment ça se passe.

RFI - Mina Tindle, Taranta, premier album
Réalisé avec l’ex-Innocents JP Nataf, Taranta, premier album de la jeune parisienne Mina Tindle, dévoile enfin à un large public une voix captivante, parfois insaisissable, et un sens de la pop vibrante et intimiste plutôt rare. Portrait d’une artiste dont on devrait entendre parler longtemps.

Télérama - La vie en musique de Dominique A
Entretien |
A l’occasion du Printemps de Bourges, six chanteurs français emblématiques évoquent leur parcours musical. Aujourd’hui, Dominique A.
« J'ai une image en tête : moi, gamin, assis en tailleur devant la télé. Je ne me souviens plus des programmes mais je me rappelle les musiques, les génériques. Une autre image : je suis dans ma chambre, dans une grande maison en Seine-et-Marne, à l'étage. J'entends une musique, je descends, et c'est un disque de Brel ou de Ferrat. J'entends une voix, j'entends « des voix », littéralement

Télérama - La vie en musique de Juliette Gréco
Entretien |
A l’occasion du Printemps de Bourges, six chanteurs français emblématiques évoquent leur parcours musical. Première de la série : Juliette Gréco, qui ne mâche pas ses mots.
« Dans la cour de l'école, j'entendais les filles chanter « O Catarinetta bella Tchi-tchi »... Je trouvais ça très drôle, mais ça ne m'a jamais bouleversée. Puis j'ai découvert Agnès Capri... Et elle m'a bouleversée. Je l'ai découverte par ouï-dire, par le philosophe Merleau-Ponty ou par Boris Vian. On parlait beaucoup d'Agnès Capri à cette époque-là. Alors, moi aussi, je me suis mise à chouiner des chansons.

La Nouvelle République - Le Printemps de Bourges dans la génétique du Centre
Même si la France traverse un épisode de giboulées, c’est le Printemps. Bourges fête ses 36 ans avec l’aide financière de la Région Centre.

Le Figaro, Olivier Nuc - Printemps de Bourges : Rock français en anglais
Le Printemps de Bourges, qui ouvre mardi 24 avril, fait la part belle à ces formations françaises qui ont choisi la langue de Bob Dylan..... Mais celui qui a trouvé la parade et le mieux résolu le dilemme de la langue pourrait bien être François and the ­Atlas Mountains. Ses compositions en apesanteur, nourries d'influences qui vont de la pop britannique à la musique africaine, sont livrées dans un délicieux mélange d'anglais et de français.

Le Nouvel Obs - Printemps de Bourges: une programmation de qualité sans grosses têtes d'affiche
TOURS (AP) — La 36e édition du Printemps de Bourges s'ouvre mardi pour six jours. Evénement incontournable de la scène musicale, le premier grand festival de musiques actuelles de la saison va accueillir 456 concerts dans différents lieux de la ville, dont ceux de Charlie Winston, La Grande Sophie, The Rapture, Shaka Ponk, Dominique A, Camille, Arthur H, Selah Sue, lauréate du prix Constantin 2011, ou encore le rapper Orelsan

Evene - Les artistes français font le Printemps de Bourges
La Grande Sophie, Brigitte, Dionysos, Dominique A, Camille, Shaka Ponk, etc. Aux côtés de ces têtes d’affiche programmées sous le chapiteau du Phénix, la 36ème édition du Printemps de Bourges (du 24 au 29 avril) nous prépare comme chaque fois de belles surprises autour d’une programmation éclectique. Evene a sélectionné pour vous les concerts à ne pas manquer.

Le site du Printemps de Bourges

Les découvertes du Printemps de Bourges

LES VIDEOS DE LA FIN DE SEMAINE

Petit Fantôme, Emzel Café, Nicolas Peyrac, Lise Cabaret, Dick Rivers, Brigitte Fontaine, Cora Vaucaire et Sophie Hunger.

ERIC CHARDEN

Le Progrès - Fin de "L'Aventura" pour Eric Charden
Connu pour ses duos avec Stone, notamment "L'aventura" ou "Made in Normandie", mais aussi pour ses compositions pour Johnny Hallyday, Claude François ou Dalida, Eric Charden est décédé dimanche des suites d'une longue maladie, à l'âge de 69 ans.

DALIDA

Culturebox - Il y a 25 ans mourait Dalida
Fans de la première heure et jeunes admirateurs se sont rassemblés samedi matin au cimetière de Montmartre pour rendre hommage à Dalida. La chanteuse d'origine Egyptienne, qui était également comédienne, s'est suicidée il y a 25 ans
Adulée de son vivant, Dalida, qui a enregistré plus de 2.000 chansons en dix langues (dont l'hébreu et le flamand) et vendu près de 140 millions  d'albums dans le monde entier, continue d'être vénérée.

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca, la vie qui pointe
Autant la voix que la façon de chanter de Lily Luca font volontairement gamine. Du reste, les petits dessins (entre Le Petit Nicolas et Le journal d’Henriette si vous avez une culture bédé…) sur le digipack et le livret la représentent dans l’enfance de son art. Si la tonalité appelle donc la naïveté dans la forme, les sujets abordés font nécessairement contraste et c’est là que réside l’intérêt de telles chansons.

AU BIZOU

Nos Enchanteurs - Baisers du B’izou de Bruxelles par Claude Fèvre
Il en faut bien de l’énergie, bien du talent, bien de l’obstination pour que vive le son, ici, là-bas, tout le temps… Pour que vive et se propage le son des émotions, le son des voix et des musiques qu’elles véhiculent avec ou sans instruments, pour que l’écho nous habite encore longtemps, longtemps après. Sûr qu’à cette heure les murs du café théâtre “Au B’Izou”, à Bruxelles se souviennent des moments vécus le week-end dernier. J’y étais accueillie pour prolonger les liens entre notre association Festiv’Art, son festival ariégeois, mais aussi ses ateliers. Il va de soi que mon nom n’allait pas créer une émeute devant le 13 rue de la Promenade, à Anderlecht où Isabelle Poitrenaud et Jean Saeremans ont posé leurs valises de rêves : rêves de rencontres autour du texte et de la chanson.

CARMEN MARIA VEGA

Télérama, Valérie Lehoux - Du chaos naissent les étoiles
Séquence première : une petite brune explosive débarque sur scène. Cousine d'Anaïs, version chanson réaliste : gouailleuse, drôle, joyeusement vulgaire, elle devient le « buzz » de l'été 2009... Mais six mois plus tard, l'album, bancal, brouillon, fait pschitt. Séquence deuxième : Carmen Maria Vega, qu'on avait un peu oubliée, revient avec un disque mille fois mieux ficelé. La gouaille n'a pas disparu, le versant « réaliste » non plus (même s'il s'est largement estompé), l'humour piquant subsiste... mais délesté de la vulgarité.

LE CLIP DE LA FIN DE SEMAINE

“Mon Dieu Mon Amour”, par Barbara Carlotti et Philippe Katerine

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

NINO FERRER

La Croix - « Nino » :  l’été, l’adolescence, l’éternité… on dirait Nino Ferrer
En filmant une « adolescence imaginaire » du chanteur, Thomas Bardinet signe une œuvre délicate et réjouissante...
Son film se veut « une adolescence imaginaire de Nino Ferrer »  et « enchante »  en empruntant, à bicyclette, les chemins de traverse, vallonnés, loin des récits biographiques ennuyeux et plats. Thomas Bardinet invente même un genre en partant, pour tisser son histoire, de deux chansons de Nino Ferrer : le blues Il me faudra Natacha  (« Il me faudra m’en aller sans rien emporter de toi, Natacha… » ) et la bluette Chanson pour Nathalie  (« La vie c’est comme de l’eau qui coule d’une fontaine/mais elle n’a pas eu le temps de boire la sienne , la petite Nathalie lointaine… » ).

FN

Street press - 10 chansons anti FN
Qui se souvient de « L'avenir est un long passé » morceau dans lequel Manau comparait Jean-Marie Le Pen au Fürher ? Même Pierre Perret en a fait une: La chanson anti-FN est un classique de la variété française.

LES SONOS TONNENT : BERRY ET DAMIEN

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #59 : Berry et Damien
Ils sortent leur deuxième album. “Les Passagers” pour Berry, dont le premier disque néo folk, en 2008, avait séduit une partie de la critique. Et “Flirt” pour Damien, un quasi inconnu qui publie un opus minimaliste et raffiné déclinant toutes les phases de la drague. Qu'en pensent nos critiques ? Ecoutez les avis croisés de Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti de “Télérama”.

La Voix du Nord - Berry : « J'espère que ma passion pour la musique s'entend sur ce disque»
Un peu plus de quatre ans après « Mademoiselle », son premier album, porté par les singles « Demain » et « Le bonheur », la chanteuse Berry revient avec « Les passagers ». Un deuxième disque (sorti hier), dans la continuité du premier, placé sous le double signe du voyage et de l'intime.

DOMINIQUE A

Le Parisien - Tous fans de Dominique A
Le chanteur, longtemps confidentiel, écrit pour Julien Doré, Calogero, Jane Birkin. Il donnera deux concerts cette semaine au Printemps de Bourges.
Il y a un A dans le mot chanson. C’est sans doute un peu celui de Dominique Ané. Soit , vingt ans de carrière, quelques-uns en tant qu’éternel outsider, avant de trouver enfin le chemin de la reconnaissance. l’adore, Julien Doré le cite en référence, ne jure que par lui. Bref, Dominique A est désormais presque partout. Au Printemps de Bourges, qui s’ouvre aujourd’hui, il jouera même deux fois avec son nouveau spectacle demain, mais aussi jeudi, en revisitant son premier album, « la Fossette », paru il y a vingt ans.

SEBASTIEN TELLIER

Télérama - Sébastien Tellier : “Je suis un peu le fils de Jean-Michel Jarre, Christophe et Serge Gainsbourg.”
Entretien vidéo |
Compositeur, homme politique et même gourou. A chaque album, Sébastien Tellier explore une autre vie. Alors que sort “My God Is Blue”, l'excentrique crooner répond à notre questionnaire sur petits papiers colorés.

TORRETON A FERRAT

Nos Enchanteurs - Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat
Jean,
J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Antraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !
Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées, je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave !

PRESQUE OUI

Nos Enchanteurs - A Presque Oui le Prix Raoul-Breton
.... Créé il y a pas loin de cinquante ans au sein des Grands Prix de la Sacem, le « Raoul-Breton » vit une nouvelle jeunesse au sein du Festival Alors Chante ! de Montauban et par un jury de 25 professionnels désormais composé des membres de la Fédération des Festivals de Chanson Francophone. A nouvelle composition, nouvel esprit et autre type de lauréats. Au « Raoul-Breton » qui avait récompensé, de 2001 à 2009, M (Mathieu Chédid), Bénabar, Carla Bruni, Sanseverino, Jamait, Raphaël, Abd Al Malik, Thomas Dutronc et Flow, succède celui (pas de Prix en 2010 cause à cette refonte tant des Prix Sacem que du « Raoul-Breton ») qui récompense des artistes moins en vue dans les médias : Pierre Lapointe en 2011 et… Presque Oui cette année 2012

LE CLIP DE LA SEMAINE

Séquoia - Presque Oui

L'ALBUM DE LA SEMAINE

______________________________________________________________________________________

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

__________________________________________________________________________________

vendredi, 27 avril 2012

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 avril (mise à jour)

L'Express - Oslo chante contre la haine de Breivik
Sur une place de la capitale norvégienne, proche du lieu du procès du tueur, environ 40 000 Norvégiens ont chanté Enfants de l'arc-en-ciel. Un morceau que Anders Behring Breivik a dit exécrer, car chanté par un "marxiste".

A LA UNE : CARMEN MARIA VEGA

Télérama, Valérie Lehoux - Du chaos naissent les étoiles
Séquence première : une petite brune explosive débarque sur scène. Cousine d'Anaïs, version chanson réaliste : gouailleuse, drôle, joyeusement vulgaire, elle devient le « buzz » de l'été 2009... Mais six mois plus tard, l'album, bancal, brouillon, fait pschitt. Séquence deuxième : Carmen Maria Vega, qu'on avait un peu oubliée, revient avec un disque mille fois mieux ficelé. La gouaille n'a pas disparu, le versant « réaliste » non plus (même s'il s'est largement estompé), l'humour piquant subsiste... mais délesté de la vulgarité.

LE CLIP DE LA FIN DE SEMAINE

“Mon Dieu Mon Amour”, par Barbara Carlotti et Philippe Katerine

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

JULIETTE GRECO

Télérama - La vie en musique de Juliette Gréco
Entretien |
A l’occasion du Printemps de Bourges, six chanteurs français emblématiques évoquent leur parcours musical. Première de la série : Juliette Gréco, qui ne mâche pas ses mots.

« Dans la cour de l'école, j'entendais les filles chanter « O Catarinetta bella Tchi-tchi »... Je trouvais ça très drôle, mais ça ne m'a jamais bouleversée. Puis j'ai découvert Agnès Capri... Et elle m'a bouleversée. Je l'ai découverte par ouï-dire, par le philosophe Merleau-Ponty ou par Boris Vian. On parlait beaucoup d'Agnès Capri à cette époque-là. Alors, moi aussi, je me suis mise à chouiner des chansons.

NINO FERRER

La Croix - « Nino » :  l’été, l’adolescence, l’éternité… on dirait Nino Ferrer
En filmant une « adolescence imaginaire » du chanteur, Thomas Bardinet signe une œuvre délicate et réjouissante...
Son film se veut « une adolescence imaginaire de Nino Ferrer »  et « enchante »  en empruntant, à bicyclette, les chemins de traverse, vallonnés, loin des récits biographiques ennuyeux et plats. Thomas Bardinet invente même un genre en partant, pour tisser son histoire, de deux chansons de Nino Ferrer : le blues Il me faudra Natacha  (« Il me faudra m’en aller sans rien emporter de toi, Natacha… » ) et la bluette Chanson pour Nathalie  (« La vie c’est comme de l’eau qui coule d’une fontaine/mais elle n’a pas eu le temps de boire la sienne , la petite Nathalie lointaine… » ).

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de La Grande Sophie, Da Silva et Delphine Serina

FN

Street press - 10 chansons anti FN
Qui se souvient de « L'avenir est un long passé » morceau dans lequel Manau comparait Jean-Marie Le Pen au Fürher ? Même Pierre Perret en a fait une: La chanson anti-FN est un classique de la variété française.

LES SONOS TONNENT : BERRY ET DAMIEN

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #59 : Berry et Damien
Ils sortent leur deuxième album. “Les Passagers” pour Berry, dont le premier disque néo folk, en 2008, avait séduit une partie de la critique. Et “Flirt” pour Damien, un quasi inconnu qui publie un opus minimaliste et raffiné déclinant toutes les phases de la drague. Qu'en pensent nos critiques ? Ecoutez les avis croisés de Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti de “Télérama”.

La Voix du Nord - Berry : « J'espère que ma passion pour la musique s'entend sur ce disque»
Un peu plus de quatre ans après « Mademoiselle », son premier album, porté par les singles « Demain » et « Le bonheur », la chanteuse Berry revient avec « Les passagers ». Un deuxième disque (sorti hier), dans la continuité du premier, placé sous le double signe du voyage et de l'intime.

DOMINIQUE A

Le Parisien - Tous fans de Dominique A
Le chanteur, longtemps confidentiel, écrit pour Julien Doré, Calogero, Jane Birkin. Il donnera deux concerts cette semaine au Printemps de Bourges.
Il y a un A dans le mot chanson. C’est sans doute un peu celui de Dominique Ané. Soit , vingt ans de carrière, quelques-uns en tant qu’éternel outsider, avant de trouver enfin le chemin de la reconnaissance. l’adore, Julien Doré le cite en référence, ne jure que par lui. Bref, Dominique A est désormais presque partout. Au Printemps de Bourges, qui s’ouvre aujourd’hui, il jouera même deux fois avec son nouveau spectacle demain, mais aussi jeudi, en revisitant son premier album, « la Fossette », paru il y a vingt ans.

SEBASTIEN TELLIER

Télérama - Sébastien Tellier : “Je suis un peu le fils de Jean-Michel Jarre, Christophe et Serge Gainsbourg.”
Entretien vidéo |
Compositeur, homme politique et même gourou. A chaque album, Sébastien Tellier explore une autre vie. Alors que sort “My God Is Blue”, l'excentrique crooner répond à notre questionnaire sur petits papiers colorés.

BOURGES

La Nouvelle République - Le Printemps de Bourges dans la génétique du Centre
Même si la France traverse un épisode de giboulées, c’est le Printemps. Bourges fête ses 36 ans avec l’aide financière de la Région Centre.

Le Figaro, Olivier Nuc - Printemps de Bourges : Rock français en anglais
Le Printemps de Bourges, qui ouvre mardi 24 avril, fait la part belle à ces formations françaises qui ont choisi la langue de Bob Dylan..... Mais celui qui a trouvé la parade et le mieux résolu le dilemme de la langue pourrait bien être François and the ­Atlas Mountains. Ses compositions en apesanteur, nourries d'influences qui vont de la pop britannique à la musique africaine, sont livrées dans un délicieux mélange d'anglais et de français.

Le Nouvel Obs - Printemps de Bourges: une programmation de qualité sans grosses têtes d'affiche
TOURS (AP) — La 36e édition du Printemps de Bourges s'ouvre mardi pour six jours. Evénement incontournable de la scène musicale, le premier grand festival de musiques actuelles de la saison va accueillir 456 concerts dans différents lieux de la ville, dont ceux de Charlie Winston, La Grande Sophie, The Rapture, Shaka Ponk, Dominique A, Camille, Arthur H, Selah Sue, lauréate du prix Constantin 2011, ou encore le rapper Orelsan

Evene - Les artistes français font le Printemps de Bourges
La Grande Sophie, Brigitte, Dionysos, Dominique A, Camille, Shaka Ponk, etc. Aux côtés de ces têtes d’affiche programmées sous le chapiteau du Phénix, la 36ème édition du Printemps de Bourges (du 24 au 29 avril) nous prépare comme chaque fois de belles surprises autour d’une programmation éclectique. Evene a sélectionné pour vous les concerts à ne pas manquer.

Le site du Printemps de Bourges

Les découvertes du Printemps de Bourges

TORRETON A FERRAT

Nos Enchanteurs - Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat
Jean,
J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Antraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !
Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées, je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave !

PRESQUE OUI

Nos Enchanteurs - A Presque Oui le Prix Raoul-Breton
.... Créé il y a pas loin de cinquante ans au sein des Grands Prix de la Sacem, le « Raoul-Breton » vit une nouvelle jeunesse au sein du Festival Alors Chante ! de Montauban et par un jury de 25 professionnels désormais composé des membres de la Fédération des Festivals de Chanson Francophone. A nouvelle composition, nouvel esprit et autre type de lauréats. Au « Raoul-Breton » qui avait récompensé, de 2001 à 2009, M (Mathieu Chédid), Bénabar, Carla Bruni, Sanseverino, Jamait, Raphaël, Abd Al Malik, Thomas Dutronc et Flow, succède celui (pas de Prix en 2010 cause à cette refonte tant des Prix Sacem que du « Raoul-Breton ») qui récompense des artistes moins en vue dans les médias : Pierre Lapointe en 2011 et… Presque Oui cette année 2012

LE CLIP DE LA SEMAINE

Séquoia - Presque Oui

L'ALBUM DE LA SEMAINE

______________________________________________________________________________________

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

__________________________________________________________________________________

jeudi, 26 avril 2012

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 avril (mise à jour)

A LA UNE : JULIETTE GRECO

Télérama - La vie en musique de Juliette Gréco
Entretien |
A l’occasion du Printemps de Bourges, six chanteurs français emblématiques évoquent leur parcours musical. Première de la série : Juliette Gréco, qui ne mâche pas ses mots.

« Dans la cour de l'école, j'entendais les filles chanter « O Catarinetta bella Tchi-tchi »... Je trouvais ça très drôle, mais ça ne m'a jamais bouleversée. Puis j'ai découvert Agnès Capri... Et elle m'a bouleversée. Je l'ai découverte par ouï-dire, par le philosophe Merleau-Ponty ou par Boris Vian. On parlait beaucoup d'Agnès Capri à cette époque-là. Alors, moi aussi, je me suis mise à chouiner des chansons.

NINO FERRER

La Croix - « Nino » :  l’été, l’adolescence, l’éternité… on dirait Nino Ferrer
En filmant une « adolescence imaginaire » du chanteur, Thomas Bardinet signe une œuvre délicate et réjouissante...
Son film se veut « une adolescence imaginaire de Nino Ferrer »  et « enchante »  en empruntant, à bicyclette, les chemins de traverse, vallonnés, loin des récits biographiques ennuyeux et plats. Thomas Bardinet invente même un genre en partant, pour tisser son histoire, de deux chansons de Nino Ferrer : le blues Il me faudra Natacha  (« Il me faudra m’en aller sans rien emporter de toi, Natacha… » ) et la bluette Chanson pour Nathalie  (« La vie c’est comme de l’eau qui coule d’une fontaine/mais elle n’a pas eu le temps de boire la sienne , la petite Nathalie lointaine… » ).

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de La Grande Sophie, Da Silva et Delphine Serina

FN

Street press - 10 chansons anti FN
Qui se souvient de « L'avenir est un long passé » morceau dans lequel Manau comparait Jean-Marie Le Pen au Fürher ? Même Pierre Perret en a fait une: La chanson anti-FN est un classique de la variété française.

LES SONOS TONNENT : BERRY ET DAMIEN

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #59 : Berry et Damien
Ils sortent leur deuxième album. “Les Passagers” pour Berry, dont le premier disque néo folk, en 2008, avait séduit une partie de la critique. Et “Flirt” pour Damien, un quasi inconnu qui publie un opus minimaliste et raffiné déclinant toutes les phases de la drague. Qu'en pensent nos critiques ? Ecoutez les avis croisés de Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti de “Télérama”.

La Voix du Nord - Berry : « J'espère que ma passion pour la musique s'entend sur ce disque»
Un peu plus de quatre ans après « Mademoiselle », son premier album, porté par les singles « Demain » et « Le bonheur », la chanteuse Berry revient avec « Les passagers ». Un deuxième disque (sorti hier), dans la continuité du premier, placé sous le double signe du voyage et de l'intime.

DOMINIQUE A

Le Parisien - Tous fans de Dominique A
Le chanteur, longtemps confidentiel, écrit pour Julien Doré, Calogero, Jane Birkin. Il donnera deux concerts cette semaine au Printemps de Bourges.
Il y a un A dans le mot chanson. C’est sans doute un peu celui de Dominique Ané. Soit , vingt ans de carrière, quelques-uns en tant qu’éternel outsider, avant de trouver enfin le chemin de la reconnaissance. l’adore, Julien Doré le cite en référence, ne jure que par lui. Bref, Dominique A est désormais presque partout. Au Printemps de Bourges, qui s’ouvre aujourd’hui, il jouera même deux fois avec son nouveau spectacle demain, mais aussi jeudi, en revisitant son premier album, « la Fossette », paru il y a vingt ans.

SEBASTIEN TELLIER

Télérama - Sébastien Tellier : “Je suis un peu le fils de Jean-Michel Jarre, Christophe et Serge Gainsbourg.”
Entretien vidéo |
Compositeur, homme politique et même gourou. A chaque album, Sébastien Tellier explore une autre vie. Alors que sort “My God Is Blue”, l'excentrique crooner répond à notre questionnaire sur petits papiers colorés.

BOURGES

La Nouvelle République - Le Printemps de Bourges dans la génétique du Centre
Même si la France traverse un épisode de giboulées, c’est le Printemps. Bourges fête ses 36 ans avec l’aide financière de la Région Centre.

Le Figaro, Olivier Nuc - Printemps de Bourges : Rock français en anglais
Le Printemps de Bourges, qui ouvre mardi 24 avril, fait la part belle à ces formations françaises qui ont choisi la langue de Bob Dylan..... Mais celui qui a trouvé la parade et le mieux résolu le dilemme de la langue pourrait bien être François and the ­Atlas Mountains. Ses compositions en apesanteur, nourries d'influences qui vont de la pop britannique à la musique africaine, sont livrées dans un délicieux mélange d'anglais et de français.

Le Nouvel Obs - Printemps de Bourges: une programmation de qualité sans grosses têtes d'affiche
TOURS (AP) — La 36e édition du Printemps de Bourges s'ouvre mardi pour six jours. Evénement incontournable de la scène musicale, le premier grand festival de musiques actuelles de la saison va accueillir 456 concerts dans différents lieux de la ville, dont ceux de Charlie Winston, La Grande Sophie, The Rapture, Shaka Ponk, Dominique A, Camille, Arthur H, Selah Sue, lauréate du prix Constantin 2011, ou encore le rapper Orelsan

Evene - Les artistes français font le Printemps de Bourges
La Grande Sophie, Brigitte, Dionysos, Dominique A, Camille, Shaka Ponk, etc. Aux côtés de ces têtes d’affiche programmées sous le chapiteau du Phénix, la 36ème édition du Printemps de Bourges (du 24 au 29 avril) nous prépare comme chaque fois de belles surprises autour d’une programmation éclectique. Evene a sélectionné pour vous les concerts à ne pas manquer.

Le site du Printemps de Bourges

Les découvertes du Printemps de Bourges

TORRETON A FERRAT

Nos Enchanteurs - Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat
Jean,
J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Antraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !
Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées, je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave !

PRESQUE OUI

Nos Enchanteurs - A Presque Oui le Prix Raoul-Breton
.... Créé il y a pas loin de cinquante ans au sein des Grands Prix de la Sacem, le « Raoul-Breton » vit une nouvelle jeunesse au sein du Festival Alors Chante ! de Montauban et par un jury de 25 professionnels désormais composé des membres de la Fédération des Festivals de Chanson Francophone. A nouvelle composition, nouvel esprit et autre type de lauréats. Au « Raoul-Breton » qui avait récompensé, de 2001 à 2009, M (Mathieu Chédid), Bénabar, Carla Bruni, Sanseverino, Jamait, Raphaël, Abd Al Malik, Thomas Dutronc et Flow, succède celui (pas de Prix en 2010 cause à cette refonte tant des Prix Sacem que du « Raoul-Breton ») qui récompense des artistes moins en vue dans les médias : Pierre Lapointe en 2011 et… Presque Oui cette année 2012

LE CLIP DE LA SEMAINE

Séquoia - Presque Oui

L'ALBUM DE LA SEMAINE

______________________________________________________________________________________

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

__________________________________________________________________________________

mercredi, 25 avril 2012

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 avril (mise à jour)

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #59 : Berry et Damien
Ils sortent leur deuxième album. “Les Passagers” pour Berry, dont le premier disque néo folk, en 2008, avait séduit une partie de la critique. Et “Flirt” pour Damien, un quasi inconnu qui publie un opus minimaliste et raffiné déclinant toutes les phases de la drague. Qu'en pensent nos critiques ? Ecoutez les avis croisés de Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti de “Télérama”.

La Voix du Nord - Berry : « J'espère que ma passion pour la musique s'entend sur ce disque»
Un peu plus de quatre ans après « Mademoiselle », son premier album, porté par les singles « Demain » et « Le bonheur », la chanteuse Berry revient avec « Les passagers ». Un deuxième disque (sorti hier), dans la continuité du premier, placé sous le double signe du voyage et de l'intime.

LES VIDEOS DU JOUR

Les chansons de Damien et Philippe Barbot

DOMINIQUE A

Le Parisien - Tous fans de Dominique A
Le chanteur, longtemps confidentiel, écrit pour Julien Doré, Calogero, Jane Birkin. Il donnera deux concerts cette semaine au Printemps de Bourges.
Il y a un A dans le mot chanson. C’est sans doute un peu celui de Dominique Ané. Soit , vingt ans de carrière, quelques-uns en tant qu’éternel outsider, avant de trouver enfin le chemin de la reconnaissance. l’adore, Julien Doré le cite en référence, ne jure que par lui. Bref, Dominique A est désormais presque partout. Au Printemps de Bourges, qui s’ouvre aujourd’hui, il jouera même deux fois avec son nouveau spectacle demain, mais aussi jeudi, en revisitant son premier album, « la Fossette », paru il y a vingt ans.

SEBASTIEN TELLIER

Télérama - Sébastien Tellier : “Je suis un peu le fils de Jean-Michel Jarre, Christophe et Serge Gainsbourg.”
Entretien vidéo |
Compositeur, homme politique et même gourou. A chaque album, Sébastien Tellier explore une autre vie. Alors que sort “My God Is Blue”, l'excentrique crooner répond à notre questionnaire sur petits papiers colorés.

BOURGES

La Nouvelle République - Le Printemps de Bourges dans la génétique du Centre
Même si la France traverse un épisode de giboulées, c’est le Printemps. Bourges fête ses 36 ans avec l’aide financière de la Région Centre.

Le Figaro, Olivier Nuc - Printemps de Bourges : Rock français en anglais
Le Printemps de Bourges, qui ouvre mardi 24 avril, fait la part belle à ces formations françaises qui ont choisi la langue de Bob Dylan..... Mais celui qui a trouvé la parade et le mieux résolu le dilemme de la langue pourrait bien être François and the ­Atlas Mountains. Ses compositions en apesanteur, nourries d'influences qui vont de la pop britannique à la musique africaine, sont livrées dans un délicieux mélange d'anglais et de français.

Le Nouvel Obs - Printemps de Bourges: une programmation de qualité sans grosses têtes d'affiche
TOURS (AP) — La 36e édition du Printemps de Bourges s'ouvre mardi pour six jours. Evénement incontournable de la scène musicale, le premier grand festival de musiques actuelles de la saison va accueillir 456 concerts dans différents lieux de la ville, dont ceux de Charlie Winston, La Grande Sophie, The Rapture, Shaka Ponk, Dominique A, Camille, Arthur H, Selah Sue, lauréate du prix Constantin 2011, ou encore le rapper Orelsan

Evene - Les artistes français font le Printemps de Bourges
La Grande Sophie, Brigitte, Dionysos, Dominique A, Camille, Shaka Ponk, etc. Aux côtés de ces têtes d’affiche programmées sous le chapiteau du Phénix, la 36ème édition du Printemps de Bourges (du 24 au 29 avril) nous prépare comme chaque fois de belles surprises autour d’une programmation éclectique. Evene a sélectionné pour vous les concerts à ne pas manquer.

Le site du Printemps de Bourges

Les découvertes du Printemps de Bourges

TORRETON A FERRAT

Nos Enchanteurs - Lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat
Jean,
J’aimerais te laisser tranquille, au repos dans cette terre choisie. J’aurais aimé que ta voix chaude ne serve maintenant qu’à faire éclore les jeunes pousses plus tôt au printemps, la preuve, j’étais à Antraigues il n’y a pas si longtemps et je n’ai pas souhaité faire le pèlerinage. Le repos c’est sacré !
Pardon te t’emmerder, mais l’heure est grave, Jean. Je ne sais pas si là où tu es tu ne reçois que le Figaro comme dans les hôtels qui ne connaissent pas le débat d’idées, je ne sais pas si tu vois tout, de là haut, ou si tu n’as que les titres d’une presse vendue aux argentiers proche du pouvoir pour te tenir au parfum, mais l’heure est grave !

PRESQUE OUI

Nos Enchanteurs - A Presque Oui le Prix Raoul-Breton
.... Créé il y a pas loin de cinquante ans au sein des Grands Prix de la Sacem, le « Raoul-Breton » vit une nouvelle jeunesse au sein du Festival Alors Chante ! de Montauban et par un jury de 25 professionnels désormais composé des membres de la Fédération des Festivals de Chanson Francophone. A nouvelle composition, nouvel esprit et autre type de lauréats. Au « Raoul-Breton » qui avait récompensé, de 2001 à 2009, M (Mathieu Chédid), Bénabar, Carla Bruni, Sanseverino, Jamait, Raphaël, Abd Al Malik, Thomas Dutronc et Flow, succède celui (pas de Prix en 2010 cause à cette refonte tant des Prix Sacem que du « Raoul-Breton ») qui récompense des artistes moins en vue dans les médias : Pierre Lapointe en 2011 et… Presque Oui cette année 2012

LE CLIP DE LA SEMAINE

Séquoia - Presque Oui

L'ALBUM DE LA SEMAINE

______________________________________________________________________________________

Quand la musique donne de Didier Varrod sur France Inter
Le Pont des artistes d'Isabelle Dhordain
Chanson Boum d'Hélène Hazéra
On connaît la musique de Thierry Lecamp
Musicalement vôtre
La chanson française au 3 baudets sur Arte Live Web
Ma liste préférée l'émission d'Eric Jean-Jean sur RTL
Les vidéos du Chabada de Daniela Lumbroso
Acoustic/TV5

La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer
Monique Giroux sur l'espace musique de Radio Canada de 22h à 23h30 en France.
Les Airs de rien, Option musique et Panorama de la Radio Suisse Romande
La chanson française dans ma radio yahoo et sur My Space, MyTaratata

__________________________________________________________________________________