Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 décembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

mercredi, 30 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

mardi, 29 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

lundi, 28 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

L'album de la semaine - Mathieu Boogaerts, Promeneur

Le clip de la semaine - Mathieu Boogaerts, Pourquoi pas

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

dimanche, 27 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

samedi, 26 novembre 2016

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

vendredi, 25 novembre 2016

Alister "Elisabeth"

L'actualité de la chanson du 18 au 24 novembre

Le clip de la fin de semaine : Cécile Corbel, Faada Freddy, La fille sans nom

L'album de la fin de semaine : Dick Annegarn, Twist

Le concert de la fin de semaine : Christine and The Queens - Concert 2016

MATHIEU BOOGAERTS

Télérama - Mathieu Boogaerts, Promeneur

On a déjà tout dit du style Boogaerts, de son art des chansons funambulesques, où les orchestrations se présentent dans le dépouillement et le raffinement. Et on le redira encore, tant ce septième disque creuse plus profond encore le sillon : Boogaerts l'a enregistré seul ou presque, jouant lui-même de très fines guitares, des claviers, des percussions ; signant seul les paroles, les musiques et les arrangements ; ne concédant à inviter, et encore, que des cordes et des choeurs (Le Glorieux).

RFI - Le petit air de Mathieu Boogaerts

Il a célébré ses vingt ans de carrière l’an passé. Mathieu Boogaerts publie Promeneur, un septième disque avec lequel il continue, mine de rien, sa balade dans l’existence. S’il aimerait toucher le grand public, le chanteur apparu au milieu des années 90 n’en a pas moins gagné une place au soleil de la chanson française. C’est un homme heureux qui parle de son artisanat avec un regard lucide et passionné.

Les Inrocks - Mathieu Boogaerts, l’artisan chansonnier

Avec vingt ans de carrière au compteur, le Français continue son pèlerinage pop et atteint des sommets d’élégance sur son septième album, Promeneur.

Un peu plus de vingt ans après la sortie de son premier album (Super) et une rencontre dans un home studio aménagé dans la cave de ses parents à Nogent-sur-Marne, nous retrouvons Mathieu Boogaerts sous la verrière cossue d’un hôtel particulier de Montmartre.

Libé - Mathieu Boogaerts, régal frugal

L’auteur-compositeur poursuit son œuvre de dépouillement dans un septième album champêtre et inspiré.

Au début de sa carrière, quelque temps après la sortie de son premier album en 1996, baptisé Super sans avoir l’air d’y croire, Mathieu Boogaerts a souhaité partir en tournée en compagnie de Dick Annegarn, dont le folklore excentrique l’accompagne depuis l’enfance. C’est dire sous quel singulier parrainage ce garçon a placé son histoire. Mathieu Boogaerts aime le mot mais aussi le rythme, puisque Bob Marley et son reggae trônent en bonne place dans son jukebox intime.

Nos Enchanteurs - Mathieu Boogaerts, rêverie d’un promeneur en solo

.... Le titre de l’œuvre annonce la couleur : Promeneur. Et c’est bien à une flânerie que nous invite le chanteur. Une balade que chacun fera à son rythme, guidé par les mélodies simples mais accrocheuses, par l’orchestration épurée sans être minimaliste (Mathieu Boogaerts a joué de tous les instruments, hormis un couple de violons venu s’immiscer dans deux chansons et une apparition discrète de chœurs), par la voix fluette et unique de l’artiste. Au cours de la randonnée, une halte sera bienvenue de ci de là, pour apprécier l’élégance des textes, la pertinence d’une rime, la joliesse d’une tournure.

LA MINE DE RIEN

20 minutes - La Mine de rien trace sa route avec des adieux «forts en émotions»

« Ça va être un beau bordel ! » Le chanteur et fondateur de La Mine de rien Yannick Chatelain a hâte d’être sur la scène du CCO de Villeurbanne vendredi (20 heures). Après 14 ans, cinq albums et près de 800 dates, il va retrouver les 14 musiciens qui ont marqué l’histoire du groupe lyonnais à travers différentes époques. Et ce pour un concert d’adieux « qui s’annonce fort en émotions ».

« Certains viendront même spécialement d’Angleterre ou de Bulgarie, apprécie Yannick Chatelain. C’est la preuve que ça tenait à cœur à tout le monde de refermer ce chapitre ensemble. »

JULIETTE

Culturebox - L'Académie Charles Cross récompense Juliette pour l'ensemble de sa carrière

L'Académie Charles Cros, qui récompense les disques et DVD français, a décerné jeudi le Prix Chanson à Juliette pour l'ensemble de sa carrière, Miossec héritant pour sa part du Grand Prix Scène.

C'est la troisième fois que Juliette est récompensée par l'Académie, après avoir déjà reçu le même prix pour ses albums "Irrésistible" (1994) et "Le festin de Juliette" (2002). La chanteuse de 54 ans compte à son actif 13 albums

STEF!

Nos Enchanteurs - Stef !, chanteuse (peu) conforme

Au jeu des comparaisons qui souvent valent raison, Stef ! est comme une Lynda Lemay sous acide. Plus sûrement, elle est solide concurrente d’Evelyne Gallet. Des chansons à en faire rougir plus d’une, du féminin qui ne sait pas grand chose des codes de la féminité, de ceux qu’on enseigne dans la presse spécialisée avec plein de pubs dedans. De la chanson taille large : un conseil, si vous n’aimez que la chanson anorexique, changez de fréquence, demandez à Varrod.

DICK ANNEGARN

Télérama - Dick Annegarn, Twist

Nonobstant Bruxelles, très jolie chanson qui l'a fait connaître en 1974 et qui reste sa carte de visite auprès du grand public, Dick Annegarn aime ce qui frotte. Les mots, la voix, les notes. Son nouvel album, Twist, est presque un manifeste du genre : rugueux, terrien, puisant ses racines dans le folk et le blues, et qui jamais ne cherche à faire joli. C'est même aux franges du chaos, du moins du déséquilibre que le chanteur nous emmène avec résolution, voire radicalité.

LA PIETA

Longueur d'ondes - Bonjour Tristesse

Beats hip hop, textes méchants, voix slam, La Pietà fracasse rock et rap,puise dans sa propre existence pour mieux divulguer l’universel. Derrière cette évidence se niche cependant le parcours de toute une vie. Très secrète par crainte de l’exposition, La Pietà accepte ici de se dévoiler. Un peu.

CHRISTINE AND THE QUEENS

L'Obs - A l'étranger, Christine and The Queens plus forte que Macron

Quel rapport entre une reine de l’électro-pop, un jeune marquis de  l’art contemporain, un prince des douceurs et, dans une moindre mesure, un candidat à la présidence ? Le magazine Vanity Fair a trouvé. Ils font tous partie de la top list des 50 Français les plus influents dans le monde. Un classement fondé notamment sur leur succès à l’étranger et, de ce fait, l’attention que leur ont porté les médias internationaux ces derniers mois.

Ainsi, dans le peloton de tête, nous retrouvons une championne : Héloïse Letissier. À savoir, la chanteuse nantaise plus connue sous le nom de Christine And The Queens, 28 ans, "au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale", selon Vanity Fair.

ALAIN CHAMFORT

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, confession d’un chanteur solitaire

.... Oui, Alain Chamfort n’écrit pas ses paroles et dès lors, comme tant d’autres (on pense d’abord à Laurent Voulzy…), ne peut espérer faire un jour partie des grands de la chanson française, club réservé par ceux qui savent aux poètes de la plume, et non aux forçats du clavier. Et pourtant, par les choix de ses chansons et de ses collaborateurs, c’est indéniablement lui l’auteur complet d’une œuvre qui lui ressemble en tous points ! Cette communion virant à l’osmose est particulièrement sensible dans les albums de sa maturité, depuis le novateur Troubles jusqu’au dernier opus sorti à ce jour, lorsqu’il a décidé de confier l’écriture des textes au seul Jacques Duval, qui aura su écrire pour lui les mots que sa pudeur refuse d’énoncer.

DANAKIL

Télérama - Danakil, La rue raisonne

.... avec ce cinquième album studio, qui aborde, d'une prose digne de la chanson française à texte héritée de Brassens (avec en prime un clin d'oeil à Piaf sur Paris la nuit), des thèmes que les candidats à la présidentielle oublient souvent dans leur quête du Graal : destruction de la planète, vivre-ensemble, emprise de la télévision sur les esprits, avenir de la jeunesse... Musicalement, rythmiques pneumatiques, skank de guitare et riffs de cuivres jouent leur rôle entraînant et dérivent parfois de la route reggae roots pour côtoyer jazz, rap et world. 

LES FRERES JACQUES

Le Figaro - Les Frères Jacques, petit retour sur leurs grandes facéties en chansons

Paul Tourenne était le dernier membre du fameux quatuor qui, durant près d'un demi-siècle, amusa le public. Il vient de nous quitter à l'âge de 93 ans. La Confiture, La queue du chat mais aussi les textes de Prévert et de Gainsbourg les ont fait rentrer dans les anthologies de la chanson française. Florilège.

Le petit bout de la queue du chat l'électrisait et faisait se tordre de rire le public. Paul Tourenne, premier ténor et dernier des Frères Jacques encore en vie vient de disparaître, à 93 ans, dans la ville où il résidait, Montréal. Robin, son fils, a annoncé la nouvelle, précisant que son père était mort de vieillesse: «Son cœur a lâché.»

BRETELLE ET GARANCE

Norbert Gabriel - Bretelle et Garance Folie douce…

Lui c’est Bretelle et elle, c’est Garance, elle écrit les chansons de leurs vies à facettes polychromes, mais quand on sort de ce spectacle, on n’a qu’une envie, être amoureux et le chanter … Car ils sont bien décidés à explorer toutes les aventures de la vie jusqu’au temps où ils seront de vieux amoureux qui auront vérifié que finalement, le chemin valait le voyage. En attendant, c’est avec grâce, légèreté, humour et bonne humeur, à la façon de ces américains de légende qu’ils dansent et chantent en faisant de leur vie un art pétillant de champagne.

FRASIAK

Claude Févre - Éric Frasiak, le blues du lorrain

Si l’on peut regretter parfois que la chanson d’aujourd’hui tourne en rond autour du nombril de son auteur, on peut dare dare écouter le tout nouvel album d’Éric Frasiak. En voilà un qui garde grand ouverts ses yeux sur le monde, sur les autres quitte à en souffrir souvent. Car avant tout il est humain. Il nous le chante dans la douzième chanson de ce nouvel opus, une chanson de combat et d’espérance dédiée aux victimes de la barbarie à laquelle on refuse de s’habituer : « Je suis enfant, sans armure / L’eau, le feu, la terre et le vent / J’ai mal à celui qu’on torture / Je suis humain simplement ».

MICHEL DELPECH

La Croix - Une pléiade d’artistes rend hommage à Michel Delpech

L’album « J’étais un ange » permet à une vingtaine d’artistes français de réinterpréter 16 grands succès du chanteur décédé en janvier 2016, en leur donnant un coup de jeune.

Avant de mourir d’un cancer, le 2 janvier 2016, Michel Delpech espérait faire chanter à nouveau son répertoire par d’autres. Il avait lui même confié à sa famille et à des amis, comme Alain Chamfort ou Didier Barbelivien, cette mission de faire vivre son œuvre, et de trouver de jeunes talents, qui ont grandi en l’écoutant et puissent interpréter à leur tour ses tubes. C’est chose faite avec la sortie, vendredi 18 décembre, de l’album « J’étais un ange » (Mercury/Universal, 15,99 €), dans lequel une pléiade d’artistes lui rend hommage.

MICHEL BUHLER

Nos Enchanteurs - Michel Bühler, loin de n’être que vague

Si son précédent album (Et voilà ! en 2012) le voyait seul à la guitare, le présent opus (le vingtième !) le trouve à nouveau accompagné par piano, guitares et basse, contrebasse, accordéon et bandonéon, batterie et percussions. Grand luxe au service de chansons plus magnifiques et pertinentes que jamais.

ALISTER

Baptiste Vignol - L'équation d'Alister

.... Après six années de retraite occupées à propulser Schnock, «la revue préférée des vieux de 27 à 87 ans», Alister sort cet automne MOUVEMENT PERPÉTUEL, l'album du come-back musical, qui reprend avec classe l'énergie des deux précédents. Treize chansons inédites jouées flamberge au vent, à l'assaut du filet, quand ça n'est pas tout en nuance, à la Miloslav Mečíř, fortes d'un relâchement plutôt singulier sous nos contrées.

CALI

Culturebox - "Les choses défendues": Cali chante la nostalgie de l’enfance et les douleurs d'aujourd'hui

"C'est un Polaroid de ce que je suis en ce moment", dit Cali à propos de son septième album "Les choses défendues".

"Ce ne sont pas des chansons que j'aurais pu écrire il y a deux ans ou que je pourrais écrire dans deux ans", explique le natif de Perpignan, dans un  entretien. La chanson éponyme de l'album, qui sort vendredi, raconte le moment où "quand tu es gamin tu es un peu vierge de tout, vierge carrément", confie le  chanteur en pleine répétition d'une reprise de "Famous Blue Raincoat" de Leonard Cohen, dans un studio parisien.

BEN MAZUE

Nos Enchanteurs - Ben Mazué : comme un goût d’inachevé

Comme pour le précédent, le spectacle mêle chansons (anciens titres et inédits qui seront sur sa prochaine galette) et théâtre-stand up. On y cause autant que l’on y chante, si pas plus. Le titre ? La princesse et le dictateur. On dirait du cinéma ? C’est voulu, puisque c’est en fait le titre du film qui nous sera montré ce soir. Un film mettant en scène un certain Vincent, venu nous conter ses histoires de cœur et de couple, qu’il forme avec Romy. Ou ses déboires familiaux (une ultime fête dans la maison familiale réunissant le papa, les deux soeurs, une amie et d’autres encore…). Vincent qui est lui-même fan de Ben Mazué et qui va l’applaudir à Bercy !

dimanche, 23 novembre 2014

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 novembre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Alain Souchon en 2002

Le clip de la fin de semaine - Peter Peter, Beauté Baroque

L'album de la fin de semaine - Brigitte : A bouche que veux-tu

Les vidéos du jour : toute la fin de semaine avec les vidéos d'Hexagone, le "mag sans papier de la chanson"

L'album de la semaine : Johnny Hallyday, Rester vivant

Le clip de la semaine : Louis-Ronan Choisy - Lucie Lucie

Bien reçu.... merci : Crocodile, le nouvel album de Louis-Ronan Choisy

A la une

Ces chansons qui font l'actu par Bertrand Dicale : Le chant des tours

Le Conseil de Paris ne veut pas de la Tour Triangle, ce qui nous invite à explorer le rapport de notre chanson à l'urbanisme contemporain, mais aussi celui de la culture populaire américaine.

23 novembre

Télérama - Souchon & Voulzy

.... D'une harmonie sans faille : jamais il ne cherche à forcer le trait ou le passage. Les chansons y surgissent en douceur, en nuances, et dans le brouhaha ambiant c'est aussi reposant que plaisant. Et puis la déception de la première écoute s'estompe aux suivantes : on se laisse gagner par ces histoires d'amour fugace (Idylle anglo-normande) ou de tristesse éternelle (Consuelo, sur la veuve de Saint-Exupéry). C'est tout le paradoxe d'un album événement, qui ne joue pas l'épate ; le charme discret d'un album pastel, teinté de spleen.

RTL - Souchon et Voulzy dévoilent "Oiseau malin", un extrait inédit de leur nouvel album

SÉRIE 4/5 - Chaque jour jusqu'à dimanche, Laurent Voulzy et Alain Souchon dévoilent sur RTL une chanson inédite de leur album en duo à paraître lundi prochain. Le quatrième titre s'intitule "Oiseau malin".

Nos Enchanteurs - Flo Zink Les veilleurs de lune…

Dans un film de Chaplin, elle pourrait être la petite sœur de Paulette Goddard, ou la grande sœur du Kid, moitié lutin malicieux, moitié galopin insolent, dans un livre de Hugo, elle pourrait être un Gavroche féminin, on rit pour ne pas pleurer, et surtout ne pas faire pleurer les autres. C’est un rayon de soleil têtu qu’elle promène sur la vie, et si par hasard le malheur se pointait, Flo lui ferait un joli pied de nez, une pirouette cacahuète, et le malheur ferait profil bas. Voire il se ferait heureux, histoire de voir ce que ça fait.

Culturebox - Brigitte présente son nouvel album, "A bouche que veux-tu"

Elles ont un culot qui n'a d'égal que leur sensualité. Il fallait oser, il y a trois ans, mettre en musique et en bouche une nouvelle version du titre phare de NTM, "Ma Benz". Les Brigitte l'on fait, et ont cartonné. Deux-cent mille albums se sont vendus en quelques mois, et la tournée a fait un tabac. Victoire... de la musique

Nos Enchanteurs - Zorozora, du classique et ça décoiffe !

Quand deux médaillés de conservatoire, l’une à la clarinette, l’autre au violon rencontrent un certain Charly (pas primé du tout !) à la guitare dont il joue en autodidacte mais définitivement amoureux fou des mots et de la scène, on obtient ce trio inclassable. On les a même connus à Foix, encore mineurs, avec d’autres copains en scène ! Ils n’ont rien perdu de la spontanéité, de l’ardeur de vivre de cette époque là ; nous avons pu le vérifier ce soir.

L'Obs - Calogero condamné pour plagiat : les deux raisons qui pourraient le blanchir en appel

LE PLUS. 80.000 euros, c'est la somme que Calogero a été condamné à verser ce vendredi. Accusé de plagiat pour sa chanson "Si seulement je pouvais lui manquer", le chanteur a néanmoins décidé de faire appel. A-t-il des chances de gagner ? Avec quels arguments ? Le décryptage de Nicolas Rebbot, avocat.

Nos Enchanteurs - La madone des paumés..

Quand tante Berthe est devenue manager de sa nièce entrant dans la carrière, (l’épisode précédent est là) elle ne se doutait pas que son destin était de devenir la madone des paumés. Au programme, karma désastre et calamités en tous genres, c’est Miss Scoumoune dans tous ses états, c’est la reine de la paumitude (!) la paum’paum girl qui tourne les pages du catalogue de la Redoute des désillusions, c’est le BHV des avanies, et tout ce qui peut foirer dans la vie, c’est pour elle. Et l’époque étant au recyclage, autant que ça serve à quelque chose, faisons des chansons… Verbalisons nos douleurs comme dit SB à VM (restons discret)

22 novembre

RFI - Libre comme Brigitte, Deuxième album, A bouche que veux-tu

Phénomène de l'année 2011 avec l'album Et vous, tu m'aimes ?, Brigitte, duo composé d'Aurélie Saada et Sylvie Hoarau, avait marqué les esprits par sa légèreté et son ironie carnassière. Forte d'une énergie dansante et encore davantage libérée, Brigitte joue avec A bouche que veux-tu, son destin sous les boules à facettes. Un deuxième opus propice au déhanchement.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Triple A

Pour démarquer un fameux calligramme de Guillaume Apollinaire dont on vient de retrouver trois inédits, imaginons de vieux amis se demander: «As-tu connu "Tof" au galop/ Du temps qu'il était Alister?»… Ceux qui ont écouté AUCUN MAL NE VOUS SERA FAIT en 2008 puis DOUBLE DÉTENTE trois ans plus tard savent combien les chansons de Christophe Ernault, alias Alister, sont romantiques et nerveuses. Alors que son prochain album sortira au printemps 2015, trois titres annonciateurs éclos ce 17 novembre 2014 s'encastrent sans forcer dans une œuvre ordonnée.

21 novembre

C'est déjà ça - "L'ivresse des sens", la belle histoire de Kevin et Ampli

C'est la rencontre entre Kevin Sgro, jeune handicapé moteur et Ampli, structure de musiques actuelles. L'un a des textes frais et sensibles, l'autre les accueille, fédère un collectif musical autour du chanteur Daguerre pour un spectacle touchant et généreux.

C'est déjà ça - Léo hurle haut... et revient Mano Solo

Pour le premier spectacle autour du chanteur mort en 2010, les Hurlements d’Léo étaient à La Teste ce week-end. Après acclimatation, toute la force de l'écorché, intacte, servie par un combo en phase.

Libé - Un premier pour la route

CRITIQUE Avec ce disque au son anglo-saxon, le duo livre une de ses meilleures créations.

Dans quelle étoffe sont taillées les chansons ? Dans «l’amour caché, les tourments, la colère, la révolte, le rêve de partir aussi», écrit Alain Souchon dans Derrière les mots, le premier titre de son premier album en commun avec Laurent Voulzy, après quarante ans de complicité musicale. La chanson est une sorte d’Ars Poetica, succincte évocation du métier d’auteur de chansons, sur laquelle plane une inquiétude : «Derrière nos voix/ Est-ce que l’on voit nos cœurs/ Et les tourments à l’intérieur ?»

Libé - «On continue de regarder le monde, un peu stupéfaits»

RENCONTRE Pour parler de leur premier album enregistré ensemble, Alain Souchon et Laurent Voulzy ont retracé, en une journée à «Libé», quarante ans de complicité.

Lundi matin à Libération. Assis à la table de la conférence de rédaction, Laurent Voulzy et Alain Souchon, 65 et 70 ans, ont commenté l’actualité, discuté du journal du lendemain. Avant d’évoquer leur parcours d’artistes, les chemins qui les y ont menés, leur passion pour la Grande-Bretagne et la vision du temps qui passe… Un long et foisonnant dialogue en prélude à leur premier album commun (lire page 28), et avant une tournée marathon l’an prochain.

Libé - Pirouette et provoc

CONFÉRENCE DE RÉDAC Lundi matin, le compositeur et le parolier ont mis l’ambiance au comité de rédaction.

On a failli attendre. Mais à 10 heures à peine passées, Alain Souchon se pointe, charme flou en bandoulière, pull en V noir sur le dos. Presque à l’heure pour la conférence de rédaction du matin, qui se tient comme chaque jour dans la salle du Hublot, sise au huitième étage du journal. Suivi, dix minutes plus tard, par Laurent Voulzy, jean sombre et baskets blanches, qui prend en route le comité, et trouve «impressionnante» la grande table autour de laquelle s’asseyent les chefs de service pour dérouler le journal du lendemain. L’exercice est désormais bien connu à Libé : des personnalités participent au comité, réagissent aux sujets évoqués, sont questionnés sur l’actualité.

20 novembre

Les Inrocks - On y était : Frànçois & the Atlas Mountains, Petit Fantôme et Babe au Bataclan

Frànçois & the Atlas Mountains et tous ses copains jouait hier au Bataclan, et ce fut une fête magnifique : on y était, on vous raconte.

18 novembre. C’était l’anniversaire de Frànçois. Son obsession pour le partage ancré au cœur, avec le généreux désir de partager et d’échanger les plaisirs et la gloire, il l’a fêté en famille, avec les Atlas Mountains et l’excellent Botibol. Babe, projet de Gerard Black dans lequel officie l’autre Atlas Mountain Amaury Ranger, aux côtés des deux copains de Glasgow Michael Marshall et de Thomas Ogden, ouvre pour ses frères de groupe dans un Bataclan déjà bien rempli et déjà bienveillant.

Libé - «Légèreté de l’Occupation» : Zaz reconnaît des propos maladroits

La chanteuse à succès Zaz, qui a suscité dimanche un début de polémique sur les réseaux sociaux, après avoir évoqué une «forme de légèreté» à Paris sous l’Occupation, a reconnu ce lundi avoir tenu des propos maladroits.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Ce bouquin qui manquait

Dans ce monde qui vocalise à l'envers, saluons les initiatives qui décoiffent un peu le brushing de cette vieille dame repoussante qu'est devenue pour beaucoup la chanson française. Alister, chanteur de classe dont on connaît ici la finesse du slice (cliquer là), publie aux éditions La Tengo un petit traité d’expertise, hilarant, moqueur mais amoureux où Barbara, Brassens, Brel, Bruel et Gainsbourg, ces «maîtres» auxquels on ne doit jamais toucher un cheveu, sont pris le doigt dans le nez. Fautes de français, liaisons barbares, mauvaises prononciations, textes incompréhensibles ou, moins drôle, pillages indus...; avec son «Anthologie des Bourdes et autres Curiosités de la Chanson française», Alister vient d'écrire le livre qui manquait à la Variété.

RFI - Johnny Hallyday, à nouveau euphorisant, Nouvel album, Rester vivant

Il n'est en aucun cas la vieille gloire rassise comme le souhaiteraient ses détracteurs. Pour son 49eme album, Rester vivant, Johnny Hallyday renoue avec de belles vibrations. Une voix éclatante, des textes évocateurs et un équilibre parfait entre ballades d'excellente tenue et country-rock-blues efficace.

Nos Enchanteurs - Anne Sylvestre… Coquelicot
Mettez vite ce coquelicot sur votre table de chevet, dans votre poche, c’est un régal à avoir sous yeux à toute heure du jour et de la nuit. Et même au bout de la centième nuit, il vous viendra toujours l’envie d’en effeuiller quelques pages. Que vous pouvez picorer au hasard, en toute fantaisie et folâstrerie de ménestrel ou de pipistrelle en goguette.

Hexagone - Dimoné, l’accent circonflexe

Dimoné, t’es qui ? T’es qui Dimoné ? Supernova à l’accent circonflexe débarquée dans un paysage de la chanson qui supporte mal l’hybride, Dominique Terrieu occupe une place à part dans la galaxie de la rime.

Dimoné, avant d’être l’anagramme de Dominique, c’est le nom du démon, en Catalan, d’où il tire ses origines dans la région de Perpignan.

RFI - Dimoné, le fil-de-fériste, Nouvel album, Bien hommé mal femmé

Il n'a pas la visibilité qui lui sied de droit mais cela pourrait ne plus tarder. Plus que jamais mature dans sa pratique et sa richesse textuelle, Dimoné a un sens de la singularité qui emballe dans son quatrième album aux teintes éclatantes, Bien hommé mal femmé. Une offrande sacrément belle à entendre.

Dimoné – qui l’a déjà ouï le sait – est à nul autre pareil, musicien chanteur composite qui capte les airs du temps et pose des rythmes pops délicats mais déterminés sur ses émotions.

Nos Enchanteurs - Terrain déminé, Dimoné

Dimoné, 14 novembre 2014, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

« Chuttt, chutt, shut up ! » La première chanson fait étrange impression. Comme si des mots-reliefs passaient, perçaient le mur du son pour s’exposer à nous qui les collectons et tentons de reconstruire, d’assembler une insolite poésie. « Où l’écho cherche des noises au bruit… » Comme un edelweiss perçant la neige. Un narcisse peut-être.

19 novembre

RFI - Anaïs, l'indépendante, Nouvel album, Hellno Kitty

Après l'échec de son opus A l'eau de javel dans lequel elle reprenait des chansons créées entre les années 1930 et 1970, Anaïs a quitté sa major pour (re)tracer sa propre route. Une démarche salvatrice puisque Hellno Kitty, son quatrième album aux couleurs folk, renoue avec la verve décapante du Cheap Show, en plus engagé. Et c'est inévitablement dans cette veine-là qu'on la préfère.

18 novembre

Nos Enchanteurs - Le cri du poilu, la der des ders en chantant

Coko et Danito, jeudi 13 novembre 2014, café associatif « Chez ta mère », 

Le centenaire de ces quatre années de guerre et de ses neuf millions de morts vaut bien que l’on s’y attarde un peu. Coko, dont nous avons récemment souligné le goût pour le patrimoine oublié de la chanson du siècle écoulé, ne pouvait passer outre cette célébration.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #104 : Karen Brunon, Cabadzi et Jean Guidoni

Quoi de neuf du côté de la chanson ? Notre club de critiques passe en revue les disques de la quinzaine : Karen Brunon, violoniste et amie de Biolay, qui se lance en solo. Cabadzi, groupe cousin de Fauve. Et Jean Guidoni, qui chante du Leprest. Qu'en pensent Sophie Delassein de “L'Obs”, Gilles Médioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama” ?

17 novembre

C'est déjà ça - Philippe Torreton, en version "100% Leprest"

L'acteur se glisse dans les mots du chanteur Allain Leprest, dans une formule acrobatique avec le percussionniste Edward Perraud. Quand un "mec" en rencontre un autre, ça promet de belles étincelles...

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Nocturnes choisies

Louis-Ronan Choisy n’a pas qu’une belle gueule qu’il amoche, il est surtout doté d'une voix qui bourdonne des milles rumeurs de la ville et qui se niche dans l’oreille. Sauvages, ses chansons ont du muscle. Et voilà treize titres capiteux, dont trois soleils couchants. Dans les yeux d’Alain Delon d'abord, que l’intéressé, héros tragique, adorera (portrait d'une statue qui se lézarde, abandonnée par l'époque). Chocolat ensuite, qui marque l’inespéré come-back d’Adrienne Pauly; leur duo, magnétique, est une fontaine de sensualité. Mag song enfin, où le chant de Choisy, à fleur de mélodie « polnarévienne », fait merveille. Baisers voraces.

Le Mague - Révélation musicale : "Crocodile" de Louis-Ronan Choisy par Frédéric VIGNALE

Il est des disques qui, comme cela, dès la première écoute, vous donne un sentiment immédiat, percutant, évident, historique et durable de qualité supérieure, de moment important, précieux et unique. "Un grand disque", "un bel album", comme on dit ! "Crocodile" même sans rien connaître de son chanteur, auteur, concepteur et imaginateur, est un ovni génial d’une grande force, d’une belle Evidence qui s’apprécie de la première à la dernière chanson, et qu’on a envie aussitôt de mettre en boucle.

Le site de Lous-Ronan

Sa page Facebook
__________________________
__________________________

jeudi, 19 mai 2011

Alister - La Fonte Des Glaces


Alister - La Fonte Des Glaces par Le_Live