Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 21 janvier 2022

Nos Enchanteurs - Je Chante !, Hexagone : Anne Sylvestre à la une !

L’un, Hexagone, 186 pages, est trimestriel ; l’autre, Je Chante !, 78 pages très denses, annuel. Il y a tout juste un an, tous deux affichaient Michèle Bernard à leur « une » ; en ce début d’année, tous deux font couverture d’Anne Sylvestre. Si ce n’est leurs plumes sérieuses, impliquées, documentées, il y a pourtant peu de ressemblances entre ces deux revues que nous estimons beaucoup. Mais presque un partage : si Hexagone parle plus volontiers du présent et de l’avenir de la chanson, Je Chante !, non par mièvre nostalgie mais par soucis de l’Histoire de la chanson, consacre pas mal de pages à une chanson souvent révolue. Les deux sont la somme de notre patrimoine. Je crois que le bon réflexe de l’amateur chanson serait de s’abonner aux deux (et de lire NosEnchanteurs chaque jour), son panorama n’en serait que plus complet.

Lire la suite
___________________________
___________________________

jeudi, 20 janvier 2022

France Info - La joie des frères de "Terrenoire", nommés dans la catégorie révélation masculine des Victoires de la Musique 2022

Théo et Raphaël Herrerias, qui forment le groupe "Terrenoire", savourent le moment. Cette nomination aux 37e Victoires de la Musique est une consécration pour le duo qui se fait une place de choix sur la scène française. La cérémonie aura lieu le 11 février sur France 2. 

Le duo Terrenoire, (le nom du quartier de Saint-Étienne dans lequel les frères Herrerias ont grandi) est l'une des nouvelles sensations de la scène française. Leur premier album, Les forces contraires, est sorti à l'été 2020. Depuis, le groupe enchaîne les concerts et les invitations sur les plateaux de télévision. Une année qui débute en fanfare avec cette nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie révélations masculines, aux côtés de Chien Noir et Myd.
 
Lire la suite
____________________
____________________

Nos Enchanteurs - Barjac m’en chante : la programmation 2022

Jadis, l’annonce d’un nouveau Barjac nous donnait parfois, à tort ou à raison, l’idée qu’on prenait toujours les mêmes. C’est dire si cette impression est révolue : d’année en année, la programmation se renouvelle radicalement et la grande majorité des artistes qui sont à l’affiche de Barjac le sont pour la première fois : cette édition 2022 l’atteste sans mal. Bien sûr, on objectera la présence de Véronique Pestel, mais avec un nouveau répertoire (en l’occurrence sur Louis Aragon) ce qui est la règle. Et le retour de Wally, lui aussi dans un autre spectacle : son « projet Derli ». Notons que Wally fut, alors avec Vincent Roca, de la première édition signée Barens ; il est de la dernière, comme une boucle joliment bouclée, un témoignage d’amitié, de fidélité.

Lire la suite
___________________
___________________

France Inter - "Pars" de Jacques Higelin : la déclaration d'amour ultime

C'était un jour de septembre 1977 à 6h du matin. Higelin connaît des doutes, sans chiqué, qui le mettent au tapis. “C’est de la merde”. C’est ce que Jacques Higelin a dit à l’écoute du disque. La chanson "Pars" fait partie de l'album "No Man's land". 

Au départ, la chanson est une transe musicale de 20 minutes. Mais Laurent Thibaut, qui supervise les enregistrements fait des coupes. Et il met des bougies partout dans le studio, dans l’espoir que Higelin soit bien.

Lire la suite
______________________
______________________

mardi, 18 janvier 2022

France Info - Barbara Pravi nommée dans la catégorie "Révélation" des Victoires de la Musique 2022

La chanteuse Barbara Pravi, nommée dans la catégorie “Révélation” des Victoires de la Musique, est l’invitée du 23h du mardi 11 janvier.

Barbara Pravi est nommée aux côtés de L’Impératrice et de Silly Boy Blue, dans la catégorie “Révélation” des Victoires de la Musique, qui auront lieu le 11 février. “Je suis hyper fière d’être nommée à leurs côtés et c’est un peu tout à la fois : c’est étonnant parce qu (...) je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est comme si c’est le dessus de l’iceberg, mais qu’en dessous il y avait un énorme glaçon et ce dessous c’est du travail, c’est du temps”, décrit la chanteuse, sur le plateau du 23h.

Lire la suite
_______________________
_______________________

lundi, 17 janvier 2022

RFI - Marc Lavoine sur des chemins balisés

Marc Lavoine, désormais solidement installé dans le fauteuil de coach du télécrochet français The Voice et habile à se promener au sein d'autres disciplines, s'accroche à sa zone de confort sur Adulte jamais, nouvel album rassurant et à la production classique.

"La vie est si belle quand elle veut/Quand elle veut, elle ressemble à Dieu/Attends, attends-moi/Tiens-moi la main/Ne monte pas dans ce train/Viens dans mes bras, le temps d'un câlin/Reste avec moi ce soir... ". Du Marc Lavoine pur-jus, tout en continuité, catapultant Le train sur les rails de son quatorzième album. Sur ce morceau à l'efficacité évidente, un romantisme à gondoles - accentué dans le clip partagé avec l'actrice Virginie Ledoyen - , un refrain pop calibré et fredonnant à souhait, et bien sûr l'habituelle voix grave, tendance chanteur de charme.

Lire la suite
_________________________
_________________________

jeudi, 06 janvier 2022

Nos Enchanteurs - Raymond Fau, 1936-2021

Raymond Fau est décédé ce 27 décembre 2021 à l’âge de 85 ans à Graulhet (Tarn), là où il était né en 1936. Mais qui est Raymond Fau ? Il a écrit et composé l’un des cent chants les plus repris par les assemblées du dimanche dans les paroisses et les chapelles. « Tu es là au cœur de nos vie / Et c’est toi qui nous fais vivre / Tu es là au cœur de nos vies / Bien vivant O Jésus-Christ» , le titre sorti en 1973 est une sorte de tube dans la longue liste des cantiques d’aujourd’hui qui ont marqué plusieurs générations. Ils sont nombreux ces Chrétiens qui chantent et qui doivent beaucoup à Raymond Fau.

Lire la suite
_________________________
_________________________

lundi, 20 décembre 2021

We Culte - Playlist We Culte : Nos 5 coups de cœur de la semaine

We Culte.« Churches » de la chanteuse américano-italienne LP, le bel hommage des artistes de la nouvelle génération à Jean-Jacques Goldman avec « L’Héritage Goldman Vol 1 », la légendaire tournée nord-américaine de Johnny Hallyday avec « Mon nom est Johnny », les chants de Noël des Petits Chanteurs à la Croix de Bois et la chanson parodique du trio Chanson Plus Bifluorée avec « Au Revoir et merci ! « … sont au programme de notre sélection d’albums cette semaine.

Lire la suite
______________________
______________________

20:50 Publié dans Article du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : we culte |  Facebook | |

jeudi, 16 décembre 2021

Télérama (abonnés) - Léonie Penet

Il y a quelques années, Léonie Pernet œuvrait à la batterie pour le producteur électro Yuksek et son jeu nous avait impressionnée. Rémoise, comme lui, elle a pris son indépendance d’artiste avec un premier album Crave, sorti en 2018 chez les esthètes d’InFiné (Rone, Lucie Antunes, Vanessa Wagner), connus pour favoriser les croisements musicaux. Léonie Pernet y tentait alors, en anglais, une pop ombrageuse et néoclassique aux racines percussives. C’est à la faveur d’une mixtape, The Craving Tape, qu’on a découvert son talent à écrire et interpréter en français, d’une voix blanche et monocorde qui rappelle, par instants, celle de Julia Lanoë, alias Rebeka Warrior, moitié du duo Mansfield.TYA. On s’était alors passé en boucle les accords tristes de piano et les sanglots du violoncelle des Pères pleurent en écho. Son deuxième album, Le Cirque de consolation, creuse cette veine introspective et d’une douce froideur.

Lire la suite
_______________________
_______________________

mercredi, 15 décembre 2021

We Culte - « Les eaux sauvages » : à la source des chansons d’Anne Sylvestre

Disparue il y a tout juste un an, Anne Sylvestre a laissé un vaste répertoire dans lequel le chanteur et metteur en scène Olivier Hussenet a puisé quelques titres pour illustrer le beau spectacle « Les eaux sauvages ». Au Hall de la Chanson, Parc de la Villette, jusqu’au 19 décembre 2021.

Lors de sa création en 2017, Anne Sylvestre avait assisté à ce spectacle qui puisait dans son immense répertoire, pas moins de 600 chansons (sans compter les fameuses Fabulettes), pour faire émerger une quinzaine de textes sur le thème de l’eau.

Un an après sa disparition (le 30 novembre 020) Olivier Hussenet, interprète et metteur en scène et son complice Vladimir Médail (guitare et arrangements), ses « petits marins » comme elle s’amusait à les appeler,  nous invitent à embarquer, pour un autre périple à la découverte du concert-spectacle « Les eaux sauvages« , sous titré « Chansons hydrophiles d’Anne Sylvestre« .

Lire la suite
__________________________
__________________________

mardi, 14 décembre 2021

Télérama - Chassée par les cathos intégristes, Anna von Hausswolff trouve refuge au temple

Empêchée de jouer dans une église de Nantes puis à Saint-Eustache, dans le 1er arrondissement de Paris, la musicienne suédoise a pu finalement se produire le 9 décembre… dans le temple protestant de l’Étoile, dans le 17e arrondissement. On y était.

Une intense ovation, des hourras émus, même un furtif bain de foule. À la fin, c’est donc l’art qui gagne. Après quarante-huit heures d’une étrange controverse, Anna von Hausswolff s’est bien produite à Paris ce jeudi 9 décembre, devant des spectateurs enthousiastes et solidaires rassemblés en nombre dans l’église protestante unie de l’Étoile, dans le 17e arrondissement.

Lire la suite
________________________
________________________

08:40 Publié dans Article du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hausswolff |  Facebook | |