Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 juin 2018

Bertrand Betsch - Les vents contraires (live à Bruxelles)

#906 Bertrand Betsch - Aimez-nous les uns les autres (Session Acoustique)

L'album du jour : Bertrand Betsch, Tout Doux

"LE VIDE EN SOI" / Bertrand BETSCH / Album "TOUT DOUX"

La beauté du monde - Bertrand Betsch

mercredi, 21 septembre 2016

Bertrand Betsch - Les Hommes Douleurs (Froggy's Session)

11 mai 2016, Froggy's Session de Bertrand Betsch, Studio Le Vestiaire, Pantin
Titre : La Vie Apprivoisée
Cette session a été enregistrée par Froggy's Delight avec l'aimable autorisation des artistes.
Enregistrement son et Mastering : Laurent Morelli, Marie Gransac
Cadrage : David Didier, Laurent Coudol, Laura Balfet
Montage : David Didier
Photos : Laurent Hini (http://www.tasteofindie.com/bertrand-...)
http://www.froggydelight.com
© Froggy's Delight 2016
Le facebook du label de Bertrand Betsch : https://www.facebook.com/lesimprudenc...
Merci au Studio Le Vestiaire à Pantin pour son accueil

mardi, 20 septembre 2016

Bertrand Betsch - La Vie Apprivoisée (Froggy's Session)

11 mai 2016, Froggy's Session de Bertrand Betsch, Studio Le Vestiaire, Pantin
Titre : La Vie Apprivoisée
Cette session a été enregistrée par Froggy's Delight avec l'aimable autorisation des artistes.
Enregistrement son et Mastering : Laurent Morelli, Marie Gransac
Cadrage : David Didier, Laurent Coudol, Laura Balfet
Montage : David Didier
Photos : Laurent Hini (http://www.tasteofindie.com/bertrand-...)
http://www.froggydelight.com
© Froggy's Delight 2016
Le facebook du label de Bertrand Betsch : https://www.facebook.com/lesimprudenc...
Merci au Studio Le Vestiaire à Pantin pour son accueil

dimanche, 18 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 septembre

Le clip de la fin de semaine - Scotch & Sofa - Ça ne m'amuse pas

Bien reçu.... merci : Maria Teresa et Moustaki Quartet, Pour un ami

A LA UNE : FACTEURS CHEVAUX

Télérama - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

Sourdant de la roche alpine, comme issu d'âges lointains, le chant du duo offre des moments sidérants.

Des urbains qui randonnent sur les pentes de la Chartreuse, les Alpins en voient tous les jours. Deux qui se mettent à chanter, c'est plus rare. Et quand ils produisent des harmonies remontant de la nuit des temps pour éclairer les environs, c'est un cas de signalement immédiat. Ainsi, les Facteurs Chevaux, vidant leur musette de chansons qu'on dirait rachetées pour trois sous à un ancien brocanteur et ensuite recyclées, customisées, mises en espace, font l'actualité.

Nos Enchanteurs - Facteurs Chevaux, le presque silence au pas, pas même au trot

Dans la production chanson, cet album tient, sinon de l’extra-terrestre, au moins de l’insolite, du pas vu pas entendu. D’ailleurs, eux-même le disent, en exergue sur la pochette de leur disque : « Pénétrer dans l’univers de Facteurs Chevaux risque d’ouvrir une brèche spatio-temporelle dans votre quotidien, sans certitude de retour à la normale ». Ils osent fortement vous suggérer l’équipement adéquat pour cette aventure : chaussures de rando, coupe-vent, gourde, fruits secs et bâton de pèlerin, tout pour les suivre « jusqu’au refuge où ils ont entassé guitares en bois, lampes de poche et vieux livres remplis de légendes et autres histoires à dormir debout ». La maison sous les eaux, prime opus de Facteurs Chevaux (Fabien Guidollet et Sammy Decoster, ce dernier étant l’auteur de l’album Tucumcari en 2009 et collaborateur du duo Verone), n’est pas disque à écouter au casque dans le métro, sauf à vouloir louper sa correspondance, à fuir intentionnellement le brouhaha, à conspuer NRJ, à tailler la route bien au-delà du RER A.

Froggy's Delight - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

"Huit morceaux à la beauté noire réverbérée par l’écho minéral d’une église savoyarde"

A l’origine de cette promesse épiscopale, il y a un ancien espoir du rock et un blasé du goudron : Sammy Decoster et Fabien Guidollet. Tous deux saisis de la phobie du speed, ils s’en furent loin du monde, sans se connaître. Alors que Sammy cherchait à percer le mystère de la boisson verte à 55 degrés, il se retrouva sur les rivages d’un lac de montagne, là où on avait retrouvé la besace d’un moine Chartreux. C’est là qu’il rencontra Fabien, contemplant les doux froissements de la surface de l’eau.

PADAM

RFI - La chanson française s'ouvre au monde avec Padam

Ce groupe qui a pris racines dans le 18ème arrondissement de Paris voilà quinze ans, se montre toujours aussi vivace, porté par la voix éraillée de Nader, avec ses mélodies tourbillonnantes, ses portraits taillés dans la matière brute de l’âme, qui hurlent encore et toujours leur amour pour la vie. Padam mêle sa passion de la chanson française à celle des musiques traditionnelles. Jazz ou Java des îles, blues et rythmes endiablés d’Orient, valses du grand nord, mettent en couleur et en fête les textes de Nader, histoires d’amours tordues, de voyages et de rencontres, portraits satiriques ou drôles d’anti héros qui composent avec leurs travers. Ils viennent nous présenter en live leur nouvel album Les Primitives.

BERTRAND BETSCH

Froggy's Delight - Bertrand Betsch, interview

En ce mois de mai, Bertrand Betsch, désormais installé à Toulouse, était venu à Paris à l'occasion de deux concerts et d'une séance d'enregistrement avec Kiefer. Les contributeurs à l'opération de crowdfunding lancée par Bertrand Betsch, via son label Les Imprudentes, avaient reçu sa dernière production, La vie apprivoisée, quelques jours auparavant. Ce nouvel album, sans être déroutant pour qui connaît l'univers de Bertand Betsch, se révèle ambitieux et riche de surprises en particulier au niveau de sa production. Par un jour pluvieux, nous avons donc rencontré l'interprète de "Passer sous le métro" et de "Pas de bras, pas de chocolat" pour lui poser quelques questions sur ce nouvel album, son rapport à la scène, son label et ses autres projets.

J2D

Claude Févre - Julie 2 D, la petite voleuse de chansons

.... Donc voici Julie entourée des deux D, à  savoir David Meignan et Dominique Robert. Ces deux là qui s’acoquinent aussi quand Karin La Rouquiquinante chante, ont suivi, porté, encouragé le dé-tricotage de la jeune, fougueuse et dévastatrice Julie. Car si chanter les autres, c’est dans ses gênes, pas question de se soumettre, d’imiter servilement ni les interprètes originaux, encore moins sa mère. Alors elle s’empare des récentes comme des plus anciennes et vous fait sa rébellion ! C’est décapant et tout bonnement  réjouissant, jamais attendu !  Elle casse les rythmes, scandent entre raga reggae, visitent les mélodies pour faire siennes les chansons des autres et on aime furieusement cette audace, cette insolence de fille d’aujourd’hui.

MARVIN JOUNO

Nos Enchanteurs - Marvin Jouno : vue de l’intérieur

Chose promise, chose due. Dans une chronique de juillet, je vous écrivais : « Très belle découverte également de ces Francos 2016 : Marvin Jouno. De la pop électro portée par des textes d’une très belle facture et un interprète magnétique (…). Promis, nous y reviendrons bientôt, juste le temps de nous procurer son CD, qui mérite une écoute attentive ». Comme sur NosEnchanteurs, nous n’avons qu’une parole, le moment est venu de ré-aborder le sujet.

GAUVAIN SERS

C'est déjà ça - Gauvain Sers, à suivre de près

A 26 ans, l'auteur-compositeur interprète pointe le bout de son nez, de ses mélodies travaillées et de ses textes à la douce ironie. Fils de Renaud et Souchon, frangin de Dorémus: Gauvain Sers séduit d'emblée

"Pourvu". En une seule chanson, il éveille l'attention, le plaisir, la connivence et l'émotion sans forcer. Le cahier des charges de la fille idéale n'est certes pas un canevas nouveau, mais parvient à le renouveler en douceur, avec tournures et références à lui. Quelqu'un qui aime Darroussin, la voix de Gérard Darmon et Allain Leprest, ne peut pas être mauvais.

MELISSMELL

Nos Enchanteurs - Melissmell, le coup de l’Ankou

Photo au gros grain, sobre et élégante typographie. Sur la même ligne, le nom de l’artiste et le titre de l’album, L’Ankou, qu’une croix mortuaire sépare. L’Ankou n’est pas la mort en elle-même, seulement son serviteur. Dans l’héritage breton de la mythologie celte, son rôle est de collecter dans sa charrette grinçante les âmes des défunts. On dit que celui qui aperçoit l’Ankou meurt dans l’année…

HURLEMENTS D'LEO

Le blog de Norgert gabriel - Entretien avec Les Hurlements d’Léo

Le 26 juin 2015, trois membres des Hurlements d’Léo nous avaient accordé un entretien pour parler du double album que le groupe sortait en hommage à Mano Solo, et qu’ils partaient défendre pour plusieurs dates de concert

Retrouver le groupe une année plus tard, à l’occasion d’un de ses derniers concerts de cette tournée spéciale, où il n’interprète pas ses propres compositions, mais celles d’un artiste dont l’œuvre l’a bien sur influencé, mais a touché tellement de cœurs, était pour nous une évidence et un vrai plaisir. Plaisir visiblement partagé par une audience dans laquelle se croisaient deux publics, celui de Mano Solo et celui des Hurlements, pour se joindre l’un à l’autre, l’instant d’un hommage ou, -qui sait- pour se confondre et se retrouver à l’avenir. A l’instar de l’album qui comporte de nombreux duos avec des artistes talentueux, ce concert accueilli sur scène quelques invités (Melissmell, Arno Futur, Fredo des Ogres de Barback avec ses musiciens), tous heureux de venir enrichir la formation musicale et de partager ce moment fort en émotion, intensité et énergie. Quelques temps après la fin, c’est un quatrième membre du groupe, Renaud (dit « Reno », contrebasse) qui n’avait pu être présent lors du premier entretien, qui acceptait de prendre la parole pour répondre à quelques questions.

mardi, 13 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 septembre

Le clip de la semaine - Scotch & Sofa - Qui fait ça ?

L'album de la semaine - Ailleurs par Scotch & Sofa

OLIVIA RUIZ

"Mon corps mon amour" : Olivia Ruiz charnelle et mutine sur son nouveau single

De retour avec un nouvel album attendu en novembre, Olivia Ruiz dévoile le premier extrait prometteur, "Mon corps mon amour". A écouter sur Pure Charts !

Olivia Ruiz est de retour. Et il était temps ! Quatre ans après le déroutant "Le calme et la tempête", la chanteuse reviendra avec un nouvel album au mois de novembre prochain. C'est le single "Mon corps mon amour", écrit et composé par Olivia Ruiz, et co-réalisé avec Edith Fambuena (Alain Bashung, Etienne Daho, Miossec...), qui est chargé aujourd'hui d'en dévoiler la couleur musicale. « Mon corps s'affaiblit, mon amour / Je fais appel à ta bravoure / Mon corps s'engourdit, mon amour / J'appelle tes sens en dernier recours » chante l'artiste avec malice et espièglerie sur cette valse sensuelle, tourbillonnante et entêtante. Un titre charnel qui est le point de départ d'un tas de nouveaux projets portés par Olivia Ruiz, qui a sillonné les routes en France, en Asie et aux Amériques ces dernières années.

BRASSENS

Culturebox - Louis Chedid orchestre un album hommage à Georges Brassens avec une brassée d'actrices et d'acteurs

Pierre Richard, Audrey Tautou, Jean-Pierre Darroussin, Karin Viard, Michel Bouquet, Catherine Frot... Des stars du cinéma et du théâtre proposeront en octobre une relecture originale des chansons de Georges Brassens dans un album de reprises concocté par Louis Chedid.

FRANCOISE HARDY

 
Dans un documentaire qui lui est consacré, Françoise Hardy se confie sur sa maladie et sur la relation qu'elle entretient avec son fils, Thomas Dutronc. Alors qu'elle venait d'apprendre souffrir d'un cancer du système lymphatique, la chanteuse a écrit une chanson pour son fils, une chanson aux allures de testament. Non Stop People vous en dit plus.
 
BOOGAERTS

C'est déjà ça - Avant le nouveau Boogaerts, encore du Boogaerts

Alors que son septième album, "Promeneur" sortira le 4 novembre Mathieu Boogaerts fait l'objet d'un album-hommage de la scène expérimentale française du collectif de la Souterraine ondulée. Cerise sur le gâteau: téléchargeable gratuitement.

LYNDA LEMAY

Baptiste Vignol - Le secret de Lynda Lemay

La raison ne peut que parler, c’est l’amour qui chante… Voici celui d'une mère pour ses filles, et pour la vie, délivré telle une lettre. Chanteuse d’abondance, précise comme une épistolière du temps jadis, Lynda Lemay se montre encore et toujours capable de vues justes au milieu du chaos. Avec ses mots et ses trouvailles (« tu vas te geler les lèvres si tu les enfoulardes…»), dans ses musiques tricotées comme des châles, la Québécoise laisse ici plus que jamais peut-être son témoignage. Son prochain disque, qui sortira le 23 septembre, s'annonce avec Attrape pas froid, écrite peu après la tuerie de Charlie Hebdo, et que l'artiste interprète depuis lors dans ses spectacles.

MARC LAVOINE

Culturebox - "Les souliers rouges" : un conte musical à trois voix de Marc Lavoine

"Les souliers rouges", c’est le nom du nouveau conte musical de Marc Lavoine, qui sortira le 9 septembre prochain. L’album adapté du conte éponyme d'Andersen raconte l’histoire tragique d’une jeune ballerine. Une histoire chantée par Marc Lavoine, Cœur de Pirate et Arthur H.

SCOTCH ET SOFA

RFI - Les chansons souriantes de Scotch & Sofa

Ils imaginent une chanson française pas si légère que ça. Formé il y a un peu plus de dix ans à Montpellier, le duo Scotch et Sofa publie un deuxième disque, Ailleurs, à base de pop électronique. Les deux trentenaires, Romain Preuss (Scotch) et Chloé Monin (Sofa), ont pris le temps de s'affirmer dans le sillage d'une musique introspective.

GUILLO

Claude Févre - Guillo, sentir le vent et voir la mer

Voilà bientôt dix ans que Guillaume Galiana, alias Guillo, est sélectionné pour participer comme auteur aux 26èmes Rencontres d’Astaffort parrainées par Tété,et, qu’à cette occasion, commence une fructueuse et longue  collaboration avec Voix du Sud. Aujourd’hui Guillo est intervenant, anime, en parallèle de sa carrière, des ateliers de création de chansons hors les murs ou dans les locaux de l’association à Astaffort. C’est dire en quelques lignes seulement qu’il bénéficie d’une reconnaissance du métier et surtout de beaucoup d’amitiés dont les noms apparaissent sur le livret de Soulage. On aimera citer par eux,  et pour des raisons toutes personnelles,  Jérémie Bossone, Davy Kilembé, David et Michaëlla (Fergessen), Nicolas Vitas, Guillaume Barraband, Alain Sourigues

ERIC MIE

Nos Enchanteurs - L’ami Mie, orages et des espoirs

.... Car, au moins pour les amateurs éclairés, qui connaissent leur Mie en entier, ceux à qui on ne la fait pas, ce disque est singulière rupture avec les précédents. Délibérément dans la finesse : il en faut pour écrire ce qu’il y écrit. Mie se forçait chaque fois de faire montre de son art par un savant dosage de chansons rigolotes, d’engagées et d’autres tristes. On l’a souvent cité comme un des héritiers de Font & Val : toutes ses chansons se prêtaient à cette filiation. Là, il s’en va résolument vers d’autres portées…

BETSCH

Baptiste Vignol - Qui bêche gagne

Bertrand Betsch a des chansons plein la bouche, qu'il enregistre tous les deux ou trois ans sur son propre label, Les imprudences, avec la rectitude, l'engagement poétique, la dévotion d'un Jacques Bertin, contre vents et marées médiatiques. Douze titres composent LA VIE APPRIVOISÉE sorti au printemps 2016, dont quelques-uns, s'ils étaient diffusés, toucheraient le public. Où tu vas?, par exemple, avec ses cris, ses plaintes et ses douces alarmes, est typiquement le morceau dont aurait besoin Étienne Daho pour enflammer une dernière fois les charts qu'il a quittés voici presque quinze ans (Comme un boomerang, n°6 du Top en mars 2002).

OLIVIER MARGUERIT

C'est déjà ça - O, un courant de fraicheur sur la pop

Équipier de luxe pour Syd Matters, les Chicros ou Mina Tindle, Olivier Marguerit s’est lancé sous le sobriquet « O » avec des chansons intimistes et délicates, tendues par sa voix haut perchée.Il sera ce vendredi sur la scène du festival Coconut, à l'abbaye aux Dames de Saintes.

IMBERT IMBERT

Nos Enchanteurs - Imbert Imbert, à cœur et à cru

Rentrée en force et en tendresse avec  Mathias Imbert, dit Imbert Imbert, en duo de contrebasses avec Stephen Harrison, ce musicien anglais que nous avions pu apprécier la saison dernière avec Sarah Olivier. Vous ne connaissiez pas Imbert Imbert ? Il s’agit d’une sorte d’amazone mâle qui plutôt que de se couper un sein pour manier l’arc plus facilement, a préféré couper une manche de son polo pailleté pour dompter avec tendresse et volupté une vieille dame qui n’en finit pas de vibrer et de résonner : sa contrebasse. Silhouette fine, crête floue, jean camouflage et rangers de toile, l’artiste a laissé de côté sa panoplie de cuir punk-grunge et ses tourments gothiques pour chanter la vie telle quelle est, ensoleillant les recoins obscurs de son âme et de la nôtre par la même occasion, distillant la tendresse sous la crudité de ses propos, de sa voix douce et râpeuse comme langue de chat.

SAMUEL LEROY

Claude Févre - Samuel Leroy, pour quelques fariboles de plus

Il est plus que temps de vous parler de cet album arrivé dans la boîte aux lettres avec un  petit signe d’amitié, comme on en envoie aux copains, aux frangins… Car il faut vous dire qu’il est comme ça, Samuel, un gars tout simple qui monte en scène pour vous raconter ses histoires bancales, « bancroches » dirait son ami Régis Cunin, le lorrain qui l’invite souvent à Jarny, à l’espace Gérard Philippe. Guettez, chanceux qui habitez dans les parages, l’un de ces rendez-vous !

Calembredaines, fariboles… Jolis mots, un soupçon désuets, mais qui collent bien à cet univers qui se joue de tout et même de ce qui fait mal, et même des déceptions ! Bernique ! Dit le titre que l’on entend volontiers dans la voix d’un enfant moqueur, d’une moqueuse…celle dont on voit les pieds en équilibre sur le rail de chemin de fer ! Même pas peur !

JULIEN DORE

Baptiste Vignol - Le chanteur casqué

Julien Doré a peu de chose à dire, souvent rien, mais en plus il le chante mal, sur ce même air lancinant qui plait tant aux Inrockuptibles. Sa «nouvelle» chanson Le Lac, sensée catapulter son prochain album, est un condensé de fades promesses («T'aimer sur le bord du lac / Ton cœur sur mon corps qui respire…»), d'espoirs futiles («Pourvu que les hommes nous regardent / Amoureux de l'ombre et du pire») et de sentimentalités brouillonnes («Si demain tu regrettes le miroir écorché / Que le lac te reflète, promets-moi d'oublier»), où le souffle est celui d’un Christophe enrhumé.

jeudi, 14 novembre 2013

L'actualité de la chanson française du 12 au 14 novembre (mise à jour)

Pour cause de voyage en terres lointaines l'actualité de la chanson française reprendra le 7 décembre 2013. Dans l'intervalle le blog se poursuit avec :
- chaque jour un retour en arrière sur une sélection de quelques uns des meilleurs albums de 2013
- quelques concerts en version intégrale
- un parcours dans les archives de l'INA à la recherche d'Edith Piaf, Juliette Greco, Denise Glaser, Jean-Christophe Averty et quelques autres
- des vidéos toutes récentes des dernières Rencontres d'Astaffort mais également quelques vidéos d'Yves Jamait et de Delphine Coutant
__________________________________________________________________________

Les clips de la semaine : Etienne Daho, La Peau Dure et Louis Chedid, Scoop

L'album de la semaine - Louis Chedid : Deux fois l'infini

A la une :

Télérama - Etienne Daho : “Le mot ‘destin’ me taraude” 

Son nouvel album parle de l'innocence retrouvée. Etienne Daho, revenu de l'enfer en cet automne 2013 est l'invité de “Télérama”. Extraits de l'entretien.

15 novembre

Télérama - Da Siva, Villa Rosa

Il continue de creuser, en l'élargissant, le sillon de ses précédents albums : celui d'une pop-rock mélodique et radiophonique. Plus qu'avant, Da Silva s'aventure même sur des rythmes dansants, vaguement disco (Gin fizz), loin de ses premiers pas qui l'attiraient vers le punk. Et en dépit d'une voix pointue il use de moments parlés pour tenter d'imposer des narrations, ou de brosser d'énigmatiques portraits (Un jour peut-être). Tout est bien ficelé et parfaitement maîtrisé 

Nos Enchanteurs - Poignot, qui tient et prend la route

Parfois de bonnes fées se penchent sur le berceau d’un chanteur. Là elles se nomment Yves Jamait et Hubert-Félix Thiéfaine, ce qui n’est pas rien. Le nouveau-né n’est d’ailleurs pas de la dernière pluie : mieux vaut tard que jamais. Dans les années quatre-vingt, Jean-Marc Poignot délaisse la guitare classique pour monter son premier groupe de rock. 

Nos Enchanteurs - Jules, sale gosse (et fier de l’être)

La chanson possède son Jules et, sans tout à fait la posséder, Jules en connait rayon chanson, par les disques qu’il écoutait tout jeune comme par ses collaborations (on lira sur son site sa façon tout à fait particulière et drôle de s’auto-biographer), par sa propre production désormais. Jules en est à son troisième album, les précédents étaient sortis chez Irfan, le label des Ogres de Barback, une référence.

France Inter - Craonne, sa chanson, ses mutins

Aujourd'hui nous retournons à Craonne, théâtre d’une des plus sanglantes batailles de la Grande Guerre. De cette boucherie, 155 000 Français morts en dix jours, naîtront les mutineries de 1917 et aussi la célèbre chanson de Craonne.

Avec Noël Genteur, maire de Craonne, et Yves Fohlen, guide-conférencier à la Caverne du Dragon.

Une nouvelle diffusion d'un reportage de Daniel Mermet (du 7 novembre 1997), préparé avec l'aide de Raïssa Blankoff.

14 novembre

Nos Enchanteurs - Erwens, Eponyme

Artisan discret dans son Languedoc, plus soucieux de bien faire que de faire davantage, il prend le temps de produire ses chansons. Voilà déjà presque vingt ans qu’il enregistrait son premier CD, Vol de Nuit, sous son vrai nom, Renaud Jeune.  Quelques singles de deux ou quatre titres de temps en temps, puis un autre album en 2010, Contes à Rebours constituent une discographie assez sobre pour un artiste qui multiplie les scènes de façon variée : comédies musicales, spectacles pour enfants et autres prestations seul ou accompagné. En effet, on le retrouve avec  Alexandre Karsenti dans les Tristes Sires, duo musical comique et dans Callipyge, un groupe qui reprend avec une joviale énergie les chansons de Brassens.

Nos Enchanteurs - Gilbert Laffaille, anthologique !

Gilbert Laffaille, 7 novembre 2013, L’Esprit frappeur à Lutry,

Son précédent disque studio remontait à il y a quatorze ans, et durant quelques temps, hasard ou avanie, il n’eut plus aucun album disponible à la vente, au sortir de ses concerts. Tant qu’il enregistra, en 2010, un « en public » à L’Esprit frappeur, à Lutry, pour palier à l’insolite et fâcheuse situation.

France Info y était  1913 en chansons | La guerre n'aura pas lieu, la France l'a déjà remportée

Chaque jeudi, découvrez une chanson de la Grande Guerre dans le cadre du projet Facebook "14-18 : France Info y était". Cette semaine, "En avant les p'tits gars" par le chansonnier Fragson.

13 novembre

Yvelines Radio - Une heure avec Georges Chelon

François Joyeux reçoit cette semaine dans " une Heure Avec..." le chanteur Georges Chelon à l'occasion de la sortie de son nouvel album " Gorges Chelon Chante Brassens" - François JOYEUX (Yvelines Radio).

Nos Enchanteurs - Pierrick Vivares, les bobos de la vraie vie

Pierrick Vivares, 8 novembre 2013, L’Esprit frappeur à Lutry,

 Y’a du titi parisien, du Gabin en lui – façon Le jour se lève -, et ce n’est sans doute pas dû qu’à sa casquette dont il ne se sépare jamais. Un jeune homme, style populaire et lettré à la fois, à la voix étonnement mûre qui vous saisit dès la première chanson. Le voici ce soir pour la seconde fois en concert à l’étranger. Oh, pas bien loin : à l’Esprit frappeur, à Lutry, Suisse. Où, vu l’accueil, on devine sans mal qu’il reviendra.

Toulouseblog - Interview - Loïc Lantoine, un orfèvre des mots à Toulouse

Loïc Lantoine sera sur la scène de la Dynamo de Toulouse ce mardi. Rencontre avec cet OVNI de la chanson française avant sa date toulousaine.
 
Loïc Lantoine est un ovni dans le paysage de la chanson française qui proclame à qui veut l’entendre qu’il fait de la chanson pas chantée. Alors, si l'on veut le classer, posons le diseur, ou plutôt slameur, lui qui est accompagné sur scène de François Pierron, compositeur et contrebassiste, arc-bouté sur des textes faits de sombres pensées et de tendre humanité. Rencontre avec Loïc Lantoine avant son passage toulousain.

 
Quand mademoiselle Clémentine reçoit dans son salon, elle sait composer un bouquet d’invités du meilleur cru, coloré, savoureux, spirituel. Un festival de fines plumes à l’écriture affinée, qu’aurait fort goûtée ce cher abbé Gabriel-Charles de Lattaignant, qui savait si bien disserter sur le mot et la chose. Mon révérend, je crains que vous n’ayez trop pratiqué les deux, car il y avait beaucoup de vos descendants, disciples ou héritiers à l’Européen ce 11 novembre 2013 pour un défilé de poètes de haute lignée.

 
Lorsque l’on admire une sculpture de la Grèce antique, on oublie souvent l’aspect qu’elle avait réellement, à l’époque: richement colorée, et non pas pâle et immaculée comme on la voit aujourd’hui dans un musée. Nous en déduisons une image beaucoup plus abstraite que celle qu’elle avait réellement. Le même discours peut être appliqué à la production poétique et littéraire de la Grèce antique, dont nous admirons les textes. Parce qu’en réalité, il nous manque quelque chose d’essentiel: leur musique.

La Croix - 1914-1918, les chansons d’une Grande Guerre

Au cours des quatre années de conflit, les chansons ont été très présentes aussi bien sur le front qu’à l’arrière.

Faire Face - Accessibilité : une chanson et un clip satiriques sur les places réservées

Il menace une conductrice se garant sur une place réservée, la nargue en avançant plus vite qu’elle dans les rayons d’un supermarché, empêche avec délectation des enfants de monter dans un ascenseur de centre commercial... Voilà un personnage de handicapé en fauteuil roulant des plus antipathiques ! La chanson "C’est ma place" ose l’inversion des rôles. À découvrir sur le tout récent album "L’amour vache" d’Anna C et Barbiche, duo de chanson française caustique de Nancy, elle a été co-écrite avec les Rim’ailleurs, autre duo nancéen, dans un registre plus poétique. 

Le Nouvel Obs - Françoise Hardy : "La première fois que j'ai vu Michel Berger..." Par Sophie Delassein

Il y a 40 ans, la chanteuse sortait "Message personnel", un album important dans sa carrière et dans sa vie privée. Il est réédité aujourd'hui. Entretien.

12 novembre

Mais qu'est ce qu'on nous chnate ? Entre Murat et Muray

Pour son cinquième disque, le chanteur Bertrand Louis, qui était jusqu'ici son propre auteur-compositeur, s'est trouvé avec Philippe Muray (1945-2006) un parolier sur-mesure. La douzaine de poèmes extraits du recueil «Minimum respect» paru en 2003 épousent avec cohérence l'univers houellebéquien qu'explore le chanteur depuis 2001 et son minitube À trente ansÀ trente ans / Laisse-moi te décrire toi qui te parisianises / À trente ans / Comme la vie te matérialise / Appartement...»).

Chansons que tout cela - Jean-Jacques Nyssen, figures de Rappel

J’ai la mémoire qui flanche… mais je me souviens qu’il chante, joue, raconte, se démultiplie, i-machine, délire, fait rire, émeut... sur le fil d’une espèce de nonsense à l’anglaise voire à la liégeoise. Après l’hommage au Belge mythique Chris Conty, auquel il a consacré spectacles, "docu" et conférences, Jean-Jacques Nyssen présente Rappel dès le mercredi 13 novembre* à l’Espace Christian Dente (ACP La Manufacture Chanson, 124 avenue de La République, 75011 Paris – Tél. 01 43 58 19 94).

Nos Enchanteurs - Madeleine Besson « the walker »

Elle est de la branche qui jazze comme au temps du vieux quartier de la New Orleans quand Buddy Bolden, Armstrong Bechet, envoyaient des notes vertigineuses traverser les bayous et résonner jusqu’au vieux monde. Madeleine Besson est dans la descendance des grandes voix qui rockent et swinguent avec du coffre et du tempérament, on mollit pas en langueurs chamallow, c’est du blues rock plutôt tabasco et cocktail bien frappé, génération Peggy Lee, fever et feeling  Ou Janis Joplin, en Mercedes Benz.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Double B(etsch)

«Je suis cette voix qu'on n'entend pas / Je suis une ombre dans la pénombre / Je suis une bombe qui n'éclate pas» (Dieu seul me voit). Dans la famille des B/B/ de la chanson française, on connaît Bruno Bénabar (le babillard), Bertrand Belin (le bélinographe), Benjamin Biolay (le bien-disant) et Bertrand Burgalat (le bizarre). Le plus brillant restant pour beaucoup le méconnu Bertrand Betsch. Qui n'en demeure pas moins leur éclaireur puisqu'il fut le premier à sortir en 1997 un CD désormais guetté par les collectionneurs, LA SOUPE À LA GRIMACE.

Nos Enchanteurs - Gabriel Saglio and Co au Café de la Danse

La découverte du nouvel album de Gabriel Saglio et les Vieilles Pies, avait suscité cette présentation :

C’est la kermesse musicale d’un monde à venir, un monde qui se serait construit avec la puissance de l’espoir , avec ce rêve fou d’être le constructeur d’un vivant édifice, d’un monde immense où l’homme serait un ami, un de ces mondes où l’étranger est un ami qu’on ne connait pas encore. Et ça danse dans un carrousel bigarré, dans une feria flamboyante où le fatalisme souriant de l’Orient croise la clarinette rieuse de la musique klezmer, celle qui brode des fantaisies narquoises sur fond de spleen slave. ..

Le Figaro - Louis Chedid, à l'infini et au-delà

LE LIVE - Quarante ans de carrière et toujours cette énergie positive qui pousse le chanteur à sortir un seizième album studio, Deux fois l'infini, et une intégrale de toutes ses productions

Le Figaro - Louis Chedid s'offre un Scoop

EXCLUSIF - Le musicien français vient de dévoiler le clip de son single Scoop, issu de son seizième album Deux fois l'infini, attendu le 4 novembre 2013. Le Figaro vous propose de découvrir cette vidéo en avant-première.

Nos Enchanteurs - Murat muré en son art

Jean-Louis Murat, 7 novembre 2013, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

Un grand écran en trois parties délimitant la scène comme un paravent. Deux hommes. Un batteur fort bien pourvu en percussions ; un chanteur, lunettes noires et art abscons. Une chanson une vidéo, comme autant de clips. Il neige dans la chanson qu’il neige sur écran ; on semble causer des morts de la der des ders qu’on projette des noms, qualités et dates gravées dans la pierre tombale.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Un-deux-trois Laffaille

Gilbert Laffaille, avec deux f. De ces auteurs-compositeurs capables de fabriquer des chansons aussi rondes, poétiques, fraîches et surprenantes qu'une goutte de pluie qui vous tombe sur le front en plein soleil. Dont les mots, à nu, supportent sans peine l'épreuve de la lecture. La plupart des chansons de sa dizaine d'albums (LE PRÉSIDENT ET L'ÉLÉPHANT, son premier 33 tours, est sorti en 1977) furent éditées par le fort regretté Christian Pirot dans deux recueils, «La ballade des pendules» (1994) et «La tête ailleurs» (2001), préfacés par Claude Duneton et Philippe Delerm.

Nos Enchanteurs - Yvan Marc, entre amours et révoltes

Yvan Marc, 7 novembre 2013, festival Les Oreilles en pointe, Le Quarto à Unieux,

Une soirée très auvergnate partagée entre Jean-Louis Murat (lire précédente chronique) et Yvan Marc. Manifestement, l’intérêt était ce soir-là en première partie, par ce chanteur de Haute-Loire qui fut un temps de l’école de Montbrison (Mickeyville) et s’en démarque chaque jour plus encore. On a beaucoup apprécié son dernier album, La Cerise : en voici (certes ici tronquée pour cause de première partie au timing serré) la concrétisation en scène. Pas mal !

_______________________________________________
_______________________________________________