Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 septembre 2015

Cyril Mokaïesh et Giovanni Mirabassa font leur «Live»


Cyril Mokaïesh et Giovanni Mirabassa font leur... par lefigaro

Le chanteur s'associe au pianiste italien dans un recueil de reprises de chansons françaises oubliées. Il sont passés au studio de Figaro TV en jouer quelques extraits et répondre aux questions d'Olivier Nuc.

Cyril Mokaiesh - «Y a rien qui s'passe» (Allain Leprest)


Cyril Mokaiesh - «Y a rien qui s'passe» par lefigaro

vendredi, 28 août 2015

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 août (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Thomas Demaere - "Les stations balnéaires"

Le clip de la semaine : Hushh, Jamais perdus

A la une

La fin de semaine en vidéo avec Marc Ogeret et Hélène Martin mais aussi Antoine Coesens :

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient

....  j’ai beaucoup aimé Antoine Coesens. Le bonhomme déjà. On co-gîtait et j’ai eu le temps de découvrir une merveille d’être humain. Mais l’artiste également. Ses talents d’interprète notamment. Le soir de la première à Pompadour, pour le lancement du festival, il a chanté Je suis comédien de Debronckart et Ma France de Ferrat. Cette dernière est devenue l’hymne du festival à tous les afters.

Le Monde, Véronique Mortaigne (2009) - Hélène Martin : entre les mots et la musique

Hélène Martin ne voit pas le temps passer, elle le sent. Les yeux clairs en acier trempé, cheveux batailleurs, sourire élégant, elle joue comme une jeune fille des attributs de son art, la chanson. Quoique, comme elle le dit : "Je suis de ce pays frontalier entre les mots et la musique. Mais où la musique "qui a sa place unique" donne priorité au verbe et à l'amour du verbe." Non, la vieillesse n'est pas un naufrage, mais l'avancée dans la vie modifie le regard des autres, toujours prompts à plaindre, à aider et à considérer que tout est bien qui finit bien. Hélène Martin a 80 ans.

J'ai la mémoire qui chante (Pierre M. Lavallée)

J'ai la mémoire qui chante - James Ollivier – Je n’aime pas dormir (Jean Cocteau)

James Ollivier (de son vrai nom James Gaston Raymond Duchamp) est un chanteur et musicien français, né le 25 mars 1933 à Reims. Il a commencé sa carrière comme comédien, mais se tourna très tôt vers la chanson, en se produisant dans les cabarets de la rive gauche et en participant à l’émission de Luc Bérimont, La Fine Fleur de la chanson française.

29 août

En 1996, La Grande Sophie est repérée par Jean-Louis Foulquier, qui l’intègre dans sa compilation « Le Son de Paris » et l’invite à se produire à son festival en juillet de la même année, il était donc complètement naturel qu'elle soit invitée.
avec : La Grande Sophie

France Inter, L'esprit d'Inter : Hubert-Félix Thiéfaine du 06/08/2015

Il était parmi ces artistes que Foulquier aimait tant : Hubert-Félix Thiéfaine, présent lors de première édition des Francos ... Souvenir, souvenir quand tu nous tiens !
avec : Hubert-Félix Thiéfaine

démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission

France Inter, L'esprit d'Inter ; Alain Souchon du 07/08/2015

Il avait chanté avec Jean-Louis Foulquier, copains pour toujours, en ce vendredi, il fallait aussi Alain Souchon pour se souvenir.
avec : Alain Souchon
démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission
 
Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

28 août

BFMTV - Comment les majors du disque vont toucher le jackpot avec Deezer

En donnant accès à leur catalogue, Universal, Sony et Warner ont obtenu des options convertibles en actions de Deezer. Elles valent aujourd'hui près de 200 millions d'euros.

C’est le secret le mieux gardé de l’industrie musicale. Il s’agit de la participation des majors de disque au capital de Deezer. Cette participation a la forme d’options convertibles en actions Deezer -dans le jargon financier, on appelle ça des bons de souscription d’action (BSA) ou des warrants.

Nos Enchanteurs - René Lacaille en réunion de famille

La « Marmaille » de René Lacaille, ce sont ses enfants, Marco et Oriane, qui accompagnent leur père depuis qu’ils ont quatorze ans. Famille de musiciens où René était déjà enfant de la balle. Cet opus est le premier album d’inédits de ce trio.

RFI - Mathieu Saïkaly, folk rayonnant, Premier album, A million particles

Sorti à une date hasardeuse, A million particles, le premier album du lauréat l'an dernier de Nouvelle Star, prend l'auditeur par surprise et emballe par sa belle audace. A seulement 22 ans et avec des chansons folk hybrides, Mathieu Saïkaly fait ainsi preuve d'une assurance assez impressionnante. Il faudra le suivre de très près.

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient.

Du 12 au 18 août dernier se déroulait la 13ème édition du Festival DécOUVRIR de Concèze, en Corrèze. Tu ne l’ignores pas Hexagonaute, toi qui lis ces pages avec délectation comme un premier communiant fait son beurre de Missel, tu ne l’ignores pas dis-je puisque tu as pu suivre nos pérégrinations. Aujourd’hui, le festoche a plié boutique et tire des plans sur la comète pour 2016. Nous, à tête reposée et jacqueline digérée (la jacqueline est un petit apéro local à base de framboise pas dégueu mais il faut faire gaffe aux excès quand même), on peut revenir sur les moments qui ont marqué plus spécifiquement nos hexagonales portugaises.

Nos Enchanteurs - Lucas Rocher, un turbulent de la Chanson

Sortie de l’ep « Restons couchés Vol.1″, paroles et musique de Lucas Rocher, aidé pour les arrangements par Axel Dachet (violon), Damien Tartamella (harmonicas),

Avouons que ces chansons-là, on aimerait les voir tout de suite incarnées par les musiciens, l’habituel trio (Rocher, Dachet, Tartamella). On sait déjà, par les photos, les enregistrements vidéo, qu’avec eux la scène c’est avant tout une fête. « Alors on danse » !

Nos Enchanteurs - Alexander Faem, une chanson-pop en voyage

Alexander Faem est le guitariste du groupe pop Gülcher. Ou était, le seul album recensé de ce groupe, After nature, remonte à fin 2006. Rien qu’en solo, Faem en a fait bien plus : L’agent 238 en 2009 puis Bataille royale en 2012. C’est son troisième opus qui nous intéresse aujourd’hui, O’Cangaceiro (titre, les cinéphiles s’en souviennent, d’un des plus grands succès, en 1953, du cinéma brésilien).

27 août
 
RFI - La chanson 360° de Jehro, Bohemian Soul Songs, nouvel album

Avec son approche omnidirectionnelle de la musique, le chanteur français Jehro nourrit en permanence son inspiration, comme le laisse deviner son parcours artistique depuis seize ans. Pour son nouvel album, Bohemian Soul Songs, auquel il a voulu donner un accent soul prononcé, le chanteur marseillais s’est envolé vers les États-Unis.

France 24 - Baptiste Hamon, héritier de la chanson française à textes

"À l'Affiche !" accueille Baptiste Hamon, héritier inspiré de la chanson française à textes. Entre folk, country et chanson française, son premier album fait déjà beaucoup parler de lui.

Nos Enchanteurs - D’un Z qui veut dire…

Qui veut dire zoB’ : c’est son nom d’artiste (comme dit l’un de mes fils, conseiller en Chanson de son père : « C’est glamour ! »). Le petit métier de dénicheur de pseudo ayant disparu cause à la crise, il est de plus en plus difficile d’en trouver un : flûte, merde, bite, zob ! Ce sera donc zoB’, avec un apostrophe pour panache et la capitale – c’est important – pas placée pareil, quitte à frôler l’incident typographique.

Hexagone - Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - La Goutte, goutte après goutte

Il a le timbre de Laurent Berger (le chanteur, pas le syndicaliste, hein !) et quelques intonations communes à Loïc Lantoine et à Batlik, à Mano Solo aussi, belles familiarités pour entrer en connaissance. Lui, c’est Gabriel de Villeneuve, le chanteur de La Goutte.

Télérama - Arnaud Le Gouëfflec, Deux fois dans le même fleuve

Oui, la chanson française peut être intrépide ! La preuve avec cet album joliment touche-à-tout.

Chanson folk, rock psyché, divagations lyriques ou dansantes. Surréalisme assez sombre et pourtant réjouissant. Le nouvel album de ce Brestois prolifique, scénariste de bandes dessinées (dont une sur Dominique A), auteur, prof de français, rappelle l'esprit qui régnait dans les années 70 du côté des disques Saravah — quand Brigitte Fontaine, entre autres, explosait les codes de la chanson.

Le Devoir - Deux fois dans le même fleuve, Arnaud Le Gouëfflec

L’été s’écoulait en apparence comme un long fleuve tranquille… l’eau de nos yeux semblait toujours identique et pourtant, il suffisait que le vent souffle dans le sillage d’un presqu’inconnu pour que notre coeur s’emballe au point de cesser de battre. Mais comme chante le Brestois Arnaud Le Gouëfflec, « Mieux vaut trouver la mort / Que de ne trouver rien ».

26 août

C'est déjà ça - Renaud: un album avant Noël?

Le chanteur est actuellement en studio à Bruxelles pour travailler ses nouvelles chansons. Son retour dans les bacs pourrait se faire avant 2016

Fidèle suiveur transi et bienveillant de l'artiste, le directeur des programmes musicaux de France Inter Didier Varrod l'a évoqué ce matin sur les ondes de la radio publique: Renaud est en studio pour l'enregistrement de son treizième album.

France Info, Bertrand Dicale - "La chanson française, c’était mieux avant"

On le dit souvent au bistrot ou dans les repas de famille : la chanson française n'est plus ce qu'elle était. Mais savez-vous depuis quand c'était mieux avant ?

 En ce temps-là, on savait chanter, ma bonne dame ! Et puis les chanteurs de maintenant c’est plus pareil !  Eh bien ça sonne faux.

Hexagone - Festival de Marne 2015 du 1er au 17 octobre

Hexagonaute, tiens-toi bien, prépare-toi, refais-toi une santé, prends un rail de coke ou un bouillon de poule, mais il va te falloir tenir la forme pour enquiller les 15 gros jours du Festival de Marne 2015. 29ème édition cette année, du 1er au 17 octobre, pour ce festival que l’on aime très particulièrement chez Hexagone.

Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Le Dix Vins Blog - CHRISTOPHE ANDREANI - Le coup de coeur musical de Pierre Thévenin

Aujourd'hui, c'est en effet au cinéma que je vous convie, les chansons de Christophe Andréani étant  des  courts métrages qui font songer aux films de Jacques Tati, avec leur fantaisie et leur poésie du quotidien. Ici pas de drames, pas de faits divers, mais deux bicyclettes à partir desquelles l'auteur se raconte une histoire, un piaf qui égaie Paris ou encore une petite vendeuse de croissants (inspirée par un personnage réel) dont il regrette qu'elle ne puisse être immortalisée par Vermeer et qui offre quelques miettes de ses pâtisseries à un oiseau (sans doute le pierrot de la cinquième chanson).  Des scènes touchantes, déroulées avec une délicatesse et un art consommé du détail qui fait mouche et dénuées de toute mièvrerie. Des films où il est tantôt spectateur, tantôt acteur.

25 août

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (6) – Allain et Nino, à la mi-août

Nino Ferrer « a bu une carabine / et s’est endormi dans ses vignes » le 13 août 1998 à Montcuq (Lot), où le « Festival de la chanson à texte » de juillet à accueilli Francesca Solleville, l’interprète frangine d’Allain. « Le vin garde son dernier mot… » aussi pour l’auteur de Nino, qui a pris congé le 15 août 2011 à Antraigues (Ardèche), un an et demi après son ami Jean Ferrat.

Mais qu'est ce qu'on nous chante - Radiographie

Dans un monde normal, Julien Baer, Pierre Schott ou Jean-François Coen continueraient pépères d'apparaitre tous les deux-trois ans chargés d'une cargaison d'airs soyeux qu'ils écouleraient facilement à quarante mille exemplaires au moins, ce qui leur permettrait d'en vivre et d'orner la chanson française de leurs démons. Dans un monde normal, 2014 aurait été l'année de Dominique Dalcan (HIRUNDO); Circé Deslandes, la It girl du moment. Quoi encore? Les Innocents casseraient la baraque avec MANDARINE. Dick Annegarn remplirait l'Olympia. Pareil pour Ariane Moffatt, Mokaïesh, Barbara Carlotti, Lisa Leblanc ou Fred Métayer...

Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - Gemma, presque jusqu’au bout ?

.... Voici que notre brève rencontre avec Gemma nous donne envie d’aller faire un tour dans son univers. Jeune artiste d’Auvergne, son nom a couru sur les ondes de France-Inter pendant un certain nombre de semaines à la faveur du radio crochet cher à Didier Varrod. Encouragée par les auditeurs, elle est allée « presque jusqu’au bout »… Alors, bien sûr, on se sent curieux.

RFI - Hushh, positive attitude, Premier album, Jamais perdus

Nouvel élu du label de financement participatif My Major Company, Hushh a surgi idéalement pour l'été avec Jamais perdus. Un disque chaleureux, aux textes simples, optimistes et directs. Reflet aussi de la persévérance d'un jeune duo guitare-voix incarné par Raphh et Chrys et qui affirme son penchant pour des sonorités métissées.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (5) : Bolée initiale, écriture et Dragues

Retour chez l’ami Allain après quatre mois et demi sans article sur ce blog, qui pourraient inciter à penser « Y’a rien qui s’passe » (sur Facebook, j’ai prévenu que nous sommes en train de vendre notre trois pièces de 70m2 à Ménilmontant en vue de notre déménagement à Bordeaux et que si ça vous chante, il suffit de me contacter en privé)… Bref, après les trois extraits d’entretien datés de janvier 1987, où le chanteur parle de ses débuts à Paris et de son rapport à l’écriture, suit un autre inédit, vocal celui-là.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (4) : Entre "le" Ferrat et la peinture

Dès la semaine prochaine, dans les médias, on va beaucoup parler de Jean Ferrat, disparu il y a cinq ans, le 13 mars. Un disque d’hommage et une « grande » émission sur France 2 sont d’ores et déjà annoncés… Comme une exposition de portraits et de peintures d’Allain sera également dans l’actualité (certes de façon beaucoup plus discrète), j’ai eu envie d’associer les deux chanteurs dans ce quatrième épisode de la série LDLM.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (3) : « Je hais les colloques "

Allain Leprest aurait sans doute pu chanter cette « haine » comme il a chanté Je hais les gosses. Au « second degré », il va de soi, vous le constaterez dans la version maison qui réjouit ce troisième épisode de la série LDLM, laquelle troque exception- nellement le M de « micro » contre celui de « musée », voire de « Médoc », puisque les jeudi 15 et vendredi 16 janvier s’est tenu au Musée d’Aquitaine de Bordeaux un colloque en hommage à son irrévérent auteur.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (2) : « Voleur de mots »

À l’automne 2002, la revue Chorus consacre l’un de ses deux dossiers principaux à Allain Leprest*. Il y parle bien sûr de son enfance (nous y reviendrons) et rappelle qu’avant de devenir agent d’entretien, son père avait été menuisier. Et il ajoute : « C’est probablement une des origines de ma carrière… J’ai poursuivi ça longtemps au niveau des mots…/… cette technique de l’emboîtage. »

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (1) : « Poète »

Après une vingtaine d’articles en sept ans, voici du Leprest sur paroles. Une série de courts extraits sonores, captés dans des endroits divers et variés, lors des multiples entretiens que nous avons eus Allain et moi, tout au long de sa vie professionnelle. Premier épisode, le « poète », terme qu’on lui accole à tout-va aujourd’hui.

24 août

C'est déjà ça - Lutte anti-corrida: on connaît (pas trop) la chanson

En cette période dense en rendez-vous sanglants, l'occasion est tentante de faire un point sur la production chanson traitant de la corrida, tendance contre. L'éventail n'est pas luxuriant, parfois chez les plus grands. Tour d'arène des anti-corrida non exhaustif.

Si la littérature est assez nourrie en pages enflammées sur le genre, signées par des écrivains ou journalistes illustres et/ou géniaux, elle est aussi riche en pamphlets contre cette mise à mort élevée au rang de spectacle. D'autres arts (peinture, sculpture) en sont également richement dotés. La chanson peut alors faire figure de parent pauvre.

Télérama - Le Cabaret vert, un festival qui pousse comme du gazon

L'événement, qui compte désormais parmi les grandes manifestations de l'été, a ouvert ses portes jeudi 20 août à Charleville-Mézière. Modèle d'engagement et de bénévolat, il a su affirmer au fil des années son identité.

Nos Enchanteurs - Flamarens 2015. Sarah, promesse d’une grande ?

6 août 2015, première partie : Sarah, Puissances endormies,

Pas vraiment ce qu’il y a de plus évident que de programmer un(e) artiste venant du Québec, de s’offrir en conséquence la référence de la francophonie. Et pourtant, l’obstination, également partagée de part et d’autre de l’océan, a remporté la partie puisque voici ce soir, en ouverture de cette 5ème édition, Sarah débarquée du Québec.

RFI - Louane, nouvelle élue, Portrait

Révélée en 2013 dans The Voice, Louane Emera est cette année à la fois championne du box-office et des charts. Cette consécration entamée sur grand-écran avec La famille Bélier, film qui lui a valu de remporter le César du jeune espoir féminin, se poursuit avec son premier album Chambre 12 qui fonce tout droit vers le demi-million d'exemplaires vendus. Où s'arrêtera-t-elle ?

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Hexagone - Mick à Avignon – Top 1 : Romain Didier

Romain Didier en piano solo. Je t’en ai déjà parlé comme un de mes coups de cœur des concerts 2014. En fait c’est un chanteur référence pour moi. Il m’accompagne depuis une trentaine d’année. D’habitude j’essaie de te faire partager mes découvertes des dernières semaines, des derniers mois, des toutes dernières années. Aujourd’hui, je fais dans l’intime, l’encore plus subjectif. D’ailleurs Romain Didier s’est choisi le prénom de mon fils, pourtant né plusieurs décennies après lui ! Depuis l’époque de l’album Piano Public (tiens un piano solo en live comme il en fait à nouveau depuis quelques années), comme une personne proche, je l’ai très souvent vu en concert et j’ai énormément beaucoup écouté ses chansons. Puis avec le temps, comme avec certains amis, je l’ai vu un peu moins souvent, peut être car il ne venait pas chanter près de mon lieu de vie (deux fois seulement en quasi vingt ans à Toulouse), je l’ai écouté moins souvent peut être parce que ses thèmes d’alors me touchaient moins, étaient moins en résonance avec ma vie. Et puis, ces dernières années, je le retrouve comme on retrouve un ami, et je l’apprécie comme lors de la première rencontre.

Nos Enchanteurs - Éric Guilleton, le temps, l’errance et toutes ces choses

S’il y a trois ans, son précédent album, Une ville, un soir, le voyait en solo, tant aux guitares, au piano qu’à l’ukulélé, opus particulièrement intime donc, il y a un monde avec celui-ci. Il y a du monde même. Guilleton y gagne pas moins qu’un orchestre, celui de DécOuvrir, issu de la festivalière école de Concèze, dirigé par Étienne Champollion, un petit génie de la musique qui déchiffre une partition comme son aïeul une pierre de Rosette. Qu’on sait travailler également avec Céline Caussimon, Émilie Marsch et quelques autres encore.

 
 

jeudi, 23 juillet 2015

L'actualité de la chanson française du 13 au 23 juillet (mise à jour)

Les vidéos de l'été : parcours varié dans les archives de l'INA avec, entre autres, Gainsbourg, Trenet, Béart, Julien Clerc et quelques autres. Mais aussi en vidéo avec Agend'Arts une belle salle chanson de Lyon.... et cette revue de presse et du web reprendra réellement à partir du 24 août.

Hexagone - Guillaume Lloret raconte Agend’Arts, une salle de quartier pour les artistes lyonnais

Il y a à Lyon deux salles de spectacles où il est possible d’écouter 2 ou 3 fois par semaine de la belle chanson française. J’ai déjà parlé ici d’A Thou Bout d’Chant qu’une nouvelle équipe est en train de prendre en main. La seconde salle est Agend’Arts, dont on va parler longuement avec Guillaume Lloret qui en est le responsable. Cet entretien est l’occasion de découvrir l’histoire de cette salle que rien ne prédestinait à devenir un rendez-vous de qualité pour les amateurs de chanson. Salle devenue le centre d’un réseau de quartier, en l’occurrence la Croix-Rousse, où la densité d’artistes est particulièrement élevée.

A la une

C'est déjà ça - Higelin en studio vers un vingtième album

L'autre Grand Jacques revient. Après le très beau..."Beau repaire" et une longue tournée, Higelin est déjà en route vers un nouveau disque. L'annonce est originale: elle est faite par Mahut, l'immense percussionniste et historique compagnon de route du chanteur. Verbatim qui se suffit à lui-même...

21, 22 et 23 juillet

Hexagone - Une femme mariée – Enfin septembre

Elle s’appelle Une femme mariée mais c’est pas son vrai nom. Dans la vraie vie, elle répond au patronyme de Constance Petrelli et c’est quand même un blase qui a de la gueule. Comme ses chansons qui n’en manquent pas non plus. De gueule.

Constance a monté son projet chanson « Une femme mariée » en 2005. Le nom en hommage au film de Godard. Il y a pire références ciné, tu l’avoueras. Du ciné, genre années 60 et en couleurs, c’est un peu le film qui se joue devant nos yeux à l’écoute des chansons de Constance. Après un premier EP, toujours en 2005, Constance Petrelli sort son premier album, Les mauvais garçons, en 2009. Onze titres qui montrent la voie empruntée par cette femme bien mariée avec une pop vive et efficace.

Nos Enchanteurs - 10 raisons (plus ou moins bonnes) de se rendre à Barjac

Y rencontrer les amis. C’est le rendez-vous annuel de qui aime la chanson « de parole » (dite aussi « chanson-française-de-qualité » ou « chanson à texte » comme s’il en existait sans). D’une année l’autre, on s’y retrouve, les tempes plus blanchies que la fois dernière, sans toutefois amener avec nous la relève espérée. Bien sûr on y devise chanson : c’est la menue monnaie de Barjac. Mais pas que. On s’inquiète des absents, qui ont forcément tort. Chaque année, on compte les disparus. Là je serai triste de ne plus voir l’ami Jean Florin, de Montbrison. Un de moins pour faire agréable et pertinent chorus.

Le Figaro - Françoise Hardy, atteinte d'un cancer, arrête la chanson

La chanteuse de 71 ans, qui souffre d'un lymphome, confie avoir tiré un trait sur sa carrière longue de cinquante ans

«C'est curieux car j'ai toujours vécu en sachant de quoi j'avais envie et là, pour la première fois, je ne vois pas ce que je pourrais faire», confiait l'interprète de Message personnel en recevant l'AFP il y a quelques jours dans la chambre d'une clinique francilienne où elle récupérait de nouvelles séances de chimiothérapie.

Le Télégramme - Vieilles Charrues. Un géant aux pieds d'argile

Avec 60.000 spectateurs ce samedi, on imagine des caisses bien pleines et un succès assuré. L'image qui colle aux Vieilles Charrues est tenace mais la réalité est un peu plus complexe. Le plus gros festival de France est en fait un colosse aux pieds d'argile qui, chaque année, doit batailler pour équilibrer son budget. Un exploit permanent

Hexagone - Erwan Pinard, prof et chanteur, « une complémentarité nécessaire »

Erwan Pinard chantait récemment au Bal des Fringants, une petite salle de spectacle dans les Pentes de la Croix-Rousse à Lyon. Une belle occasion pour prendre rendez-vous avec l’artiste. On s’est retrouvés quelques jours plus tard pour échanger librement sur ses métiers (il est prof en collège en même temps que musicien), sur ses albums et son parcours dans la chanson.

19 et 20 juillet

Hexagone - Mick à Avignon – Session 1 : Emanuel Bémer

Et me voilà à Avignon, une année de plus. Il fait chaud (plus que l’an dernier !), le programme du off comporte un grand nombre de spectacles (plus que l’an dernier !), beaucoup de monde dans les rues (par rapport à l’an dernier ? je ne sais pas, je n’ai pas compté !). Je prends l’apéro à côté de théâtreux parisiens et j’entends « si tu veux te faire voir par le métier il faut venir à Avignon, tout Paris est là, tu vois tout le monde.» Je ne connais pas beaucoup de parisiens et encore moins de théâtreux parisiens et si j’en ai peut être croisés, je n’ai pas parlé à un seul (vu que je ne les connais pas !). Je vis à Toulouse et je vais voir quelques concerts chanson. Et bien c’est pareil, en deux jours, j’ai croisé le tout Toulouse de la chanson ou plus précisément le tout Bijou : l’ancien patron, le nouveau, le chargé de com, l’ingé son, un chanteur toulousain passé au Bijou, un artiste parisien passé au Bijou cette saison !

Télérama - Kent, Intégrale des albums studio 1982-2013

On a tendance à l'oublier, mais au tournant de la décennie 90, Kent fut l'un des artisans du renouveau d'une chanson en français, assumant une tendresse ni mièvre ni ringarde (avec le recul, on est frappé de voir à quel point là aussi il s'inscrivait dans les pas d'Higelin).

Télérama - Gainsbourg and The Revolutionaries

Les albums reggae du plus rasta des chanteurs français réédités, enrichis d'inédits et de versions dub.

A la fin des années 1970, Gainsbourg a besoin de relancer une carrière en eaux basses et débarque en Jamaïque avec un chèque en blanc pour la fine fleur des musiciens de studio de King­ston. Des Clash à Police, le reggae est en vogue, mais il semble taillé pour la poésie percussive, les rimes torrides et la diction nonchalante du Français. Rien n'a été composé à l'avance. Tout se joue en une nuit d'écriture stressée et quelques jours d'enregistrement pendant lesquels la personnalité de Gainsbourg maraboute les musiciens locaux, Sly and Robbie en tête, qui tiennent Aux armes et cætera pour « le meilleur album reggae d'un non-­Jamaïcain » (comprendre un Blanc).

RFI - Quelque chose en nous de Johnny, Dernière soirée des Francos de La Rochelle

Johnny Hallyday a clôturé les 31e Francofolies de La Rochelle par un beau concert le 14 juillet, avant le feu d’artifice. Le festival qui a fait revenir le chanteur sur sa grande scène dix-neuf après son dernier passage, affiche une édition plutôt au beau fixe et des projets de voyage vers la Bulgarie.

Nos Enchanteurs - Blanzat 2015. Jamait en gueule d’amour

Il y a sur cette scène, en ce répertoire, un peu beaucoup du cinéma romantique et réaliste d’avant guerre. Jamait en gueule d’amour à la Gabin, casquette de rigueur et mélodrames. Tout ou presque ici est fait d’amours blessés, meurtris, qui parfois, souvent, se sont fait la belle. De manque d’amour aussi, de désirs : « Caresse moi caresse moi / Ne laisse pas ce jour vieillir / Sans poser avant qu’il n’expire / Tes mains sur moi / Caresse moi… » D’infinis regrets.

Hexagone - Le Mad aux Francos – Episode 2 : Clarika, Daphné et Christine, toutes des reines !

Eh toi ! Oui, toi l’hexagonophile invétéré(e) ! De deux choses l’une, soit tu es francos-maso compulsif ou alors, grave traumatisé par ces interminables sagas estivales que tu contemplais à la téloche, lorsque tu étais un gniard boutonneux. Si tu te reconnais dans la seconde option, ne compte pas trop sur Le Mad pour te la jouer sous le soleil…

17 et 18 juillet

C'est déja ça - Francos 2015: quelques impressions et clichés

La 31e édition des Francofolies de La Rochelle se terminent ce soir, notamment par le Barnum de la grande scène, rassemblant Noah et Hallyday. Il était plutôt conseillé de se glisser dans le théâtre Verdière de la Coursive où se succédaient Luce et Mathieu Boogaerts suivis d'Alain Chamfort, puis Jeanne Added et Claire Diterzi. Ou alors l'inratable parce que somptueux spectacle de Stefan Eicher et ses automates, précédés du précieux Ben Mazué. En attendant, retour sur les trois premiers jours...

C'est déja ça - Babel, "chant-son" habité

De passage aux Francofolies de la Rochelle, l'inclassable quartet angevin a démontré combien sa pièce montée chanson-électro-scratch est toujours plus appétissante 

Le Mad aux Francos – épisode 1 : Emilie Marsh en showcase

Hexagonaute chéri(e), mon amour*… Tu vas être fort marri d’apprendre que celui qui s’est auto-proclamé envoyé spécial d’Hexagone aux trente et unième Francofolies de la Rochelle, est en fait le moins qualifié au sein de ce beau webzine, entièrement dévoué à la « Cause », pour te raconter LE festival de la chanson française.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (5) : Bolée initiale, écriture et Dragues

Retour chez l’ami Allain après quatre mois et demi sans article sur ce blog, qui pourraient inciter à penser « Y’a rien qui s’passe » (sur Facebook, j’ai prévenu que nous sommes en train de vendre notre trois pièces de 70m2 à Ménilmontant en vue de notre déménagement à Bordeaux et que si ça vous chante, il suffit de me contacter en privé)… Bref, après les trois extraits d’entretien datés de janvier 1987, où le chanteur parle de ses débuts à Paris et de son rapport à l’écriture, suit un autre inédit, vocal celui-là.

16 juillet

Hexagone - Avignon Off : un grand festival de … chansons !

Du 4 au 25 juillet le festival d’Avignon Off présente plus de mille spectacles. Et qui dit festival d’Avignon dit théâtre. Moi je te dis qu’Avignon est un grand festival chanson et je vais te le prouver. Une affiche de plus de 30 artistes ou groupes et quelques spectacles en catégorie « théâtre musical. » Chaque spectacle est joué en moyenne 15 fois au moins. Donc plus de cinq cent concerts proposés. Quel festival dit plus ? Et vise un peu, ci dessous, les artistes présents.

Nos Enchanteurs - 11e Rencontres Marc-Robine : la belle affiche que voilà !

On peut ne pas le connaître, comme quand on habite une rue et qu’on ne sait même pas qui est celui ou celle qui lui a donné son nom. Lui c’est Marc Robine et un élégant festival porte son nom : Les Rencontres Marc-Robine, à Blanzat, près de Clermont-Ferrand. Marc Robine fut un génial touche-à-tout de la chanson, au service de la chanson. Chanteur-musicien lui-même, qui débuta dans la musique traditionnelle. C’est même sur des airs trad’ qu’il chanta Gaston Couté. Journaliste de la chanson, il fut une des plus grandes plumes de Chorus, jusqu’à sa disparition en 2000. Conférencier et historien de la chanson, direction de collection chez EMP, il nous laisse des ouvrages et anthologies formidables. Biographe, il signa des livres d’importance.

Du 13 au 15 juillet

C'est déjà ça - Thiéfaine, chevalier indestructible et poète rock

L'un des plus fidèles artistes des Francofolies s'est produit en clôture de la soirée de samedi sur la grande scène, à la tête de son dernier et magistral album. Une heure et quart puissante et enlevée, balayant trente ans de chansons hors-normes.

C'est déjà ça - Alexis, le mauvais sujet surtout pas repenti

Alexis HK a livré aux Francos dimanche un condensé de son spectacle autour de Brassens, "Georges et moi". C'est déjà un bonheur de finesse, d'humour et d'inspiration

C'est déjà ça - Raphaël réinvente Manset, sobre et magique

Grand moment de (re)création tout à l'heure sur la scène de la Coursive aux Francofolies 2015: Raphaël a livré une version folk-rock intense de "Matrice", un des albums-phares de Gérard Manset.

Hexagone - Benjamin Biolay chante Trenet aux Folies Bergères

Benjamin Biolay était aux Folies Bergères pour deux dates consécutives, le 29 et 30 juin afin de nous faire découvrir ses reprises de Charles Trenet. Il était accompagné d’un orchestre où toute la famille des violons était présente, ainsi que du guitariste Nicolas Fiszman et du batteur Denis Benarrosh. L’artiste auteur, compositeur vient pour la première fois proposer un album de reprises. Surprenant au premier abord, mais pas tant que cela venant de la part de ce touche-à-tout. Quand certains reprennent Goldman ou Renaud, surfant sur les tendances actuelles en y apposant des voix jeunes et connues, Biolay, reprend un chanteur qui lui tient à cœur. Plusieurs générations nous séparent de Charles Trenet, autant dire que Benjamin est loin de suivre cette vague commerciale, à tel point qu’on craint le flop. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de faire salle comble, probablement parce qu’il fait ce qu’il aime avant tout.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2015. Michèle Bernard : l’amour et tout ce qui s’ensuit !

Comment dire la belle, la superbe cohérence de cette Chansonnade 2015 ? Seulement rappeler que Michèle Bernard en était le fil rouge, que tous les artistes présents étaient liés par l’amitié qu’ils portent à la Mimi de Saint-Julien. Alors, tel un 14 juillet tirant ses plus beaux feux d’artifice, Pourchères s’est achevé sur la brillante prestation de Michèle Bernard. C’est ce concert qui a rassemblé le plus de monde.

dimanche, 25 janvier 2015

La télé Libre : Hommage à Allain Leprest


HOMMAGE AU CHANTEUR ALLAIN LEPREST par latelelibre

Le concert de la fin de semaine : spectacle "Allain Leprest porte un joli nom". Octobre 2014

samedi, 24 janvier 2015

Allain Leprest - Interview (2003)

Allain Leprest - Y'a rien qui spasse