Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 novembre 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 novembre

Les artistes de la semaine : Daho, Chouf, Brigitte, Johnny Hallyday, The Chanteuse, Dick Rivers, LOU

L'album de la semaine : Daho, Blitz

Le clip de la semaine : Daho, Les flocons de l'été

THE CHANTEUSE

RFI - Quand l'Anglaise The Chanteuse se penche sur Patrick Modiano

La session live avec The Chanteuse pour son premier album Modiano.

On ne le sait pas forcément, mais le célèbre auteur français Patrick Modiano, Prix Nobel de litterature en 2014, a écrit pour quelques uns des plus célèbres artistes yéyé des années 60/70. Ce sont précisément ces chansons qui ont tant nourri et inspiré Lucy Hope alias The Chanteuse lorsqu’elle écrivait son mémoire de fin d’études à Oxford avec pour sujet Patrick Modiano ! Voilà maintenant six ans que Lucy Hope, artiste originaire de Manchester, s’est spécialisée dans la chanson et la variété française.

LOU

Nos Enchanteurs - LOU, y es-tu, que fais-tu ?

Or donc, voici LOU (son nom s’écrit en majuscules), auteure-compositrice-interprète, qui nous offre son 4ème album seulement en 18 ans. Le seul moment, c’est son titre. Neuf chansons suspendues. Comme une parenthèse dans le mouvement perpétuel. Un disque nocturne, à savourer le soir tombé, en s’y abandonnant, en se laissant bercer par cette ambiance douce et mélancolique. Un disque qui réchauffe l’âme.

DAHO

Télérama - Daho, Blitz

Visions du 7e art et groupes psychédéliques de la Cité des anges hantent ce dernier album solaire et inquiet. Et la voix délavée du chanteur ensorcelle des guitares en furie.

Un album d’Etienne Daho commence ailleurs. Au moment de l’écrire, le chanteur coupe les ponts et part en voyage. Il s’ouvre les portes d’une autre ville et s’y projette en visiteur nocturne, dans la peau de l’étranger fébrile qui pense que quelque chose l’attend là, au coin de la rue, au fil des boulevards, une vie, une musique et des promesses. Ça peut être New York ou Rome, cette fois c’est Londres, où il vit la moitié du temps, et Los Angeles, ville solaire saturée de légendes, dont Blitz, quatorzième album, celui de la soixantaine, réverbère les éclats.

Le Figaro - Étienne Daho, l'homme qui marche

Le chanteur sort le 17 novembre Blitz, un album qu'il a conçu et enregistré à Londres sous forte influence psychédélique.

Près de quarante ans après ses débuts à Rennes, Étienne Daho poursuit une quête passionnante. Sous l'inspiration de Syd Barrett, fondateur de Pink Floyd, il a composé Blitz, un album surprenant et puissant. À 61 ans, le chanteur atteste d'une vitalité et d'un appétit intacts malgré la lourdeur de l'époque. Grand album de résistance à la morosité, Blitz est une nouvelle réussite à porter au crédit d'un artiste au parcours sidérant.

Libé - Etienne Daho : «Le succès provoque des malentendus qu’il faut savoir contourner»

A la faveur d’une exposition à la Philharmonie et surtout de la sortie d’un nouvel album, «Blitz», qui renoue avec un son plus rock, le chanteur, faussement léger et plus subversif qu’il n’y paraît, commente la création actuelle dans un monde tourmenté.

France Inter - Étienne Daho : "Pour moi, c'était la gloire ou le caniveau"

Le chanteur vient à l'occasion de la sortie de son nouvel album, "Blitz", dont France Inter est partenaire.

Cet album, Etienne Daho l'a écrit en Grande-Bretagne. "Avec le Brexit et les attentats, les Anglais sont très hantés par la guerre." Dans  cette ambiance, le chanteur décide d'intituler son album Blitz plutôt que Canyon.

Les Inrocks - Etienne Daho : la pochette choc et le teaser chic du nouvel album

Pochette surprise en forme de référence à Scorpio Rising pour le nouvel album d'Etienne Daho, dont on peut également écouter de courts extraits qui mettent en appétit.

Tout d’abord diffusée par bribes sous forme d’un puzzle, la pochette du nouvel album d’Etienne Daho, Blitz (sortie le 17 novembre) a fini par apparaître dans son intégralité hier sur la page Facebook et le compte Twitter du chanteur.

HALLYDAY

Culturebox - "On a tous quelque chose de Johnny" : un album de reprises adoubé par Hallyday

Depuis quelques mois, ce sont les bulletins de santé qui égrènent l’actualité de Johnny Hallyday. Cette fois-ci, parlons chansons avec cette première : Johnny Hallyday a accepté qu'un album de reprises de ces chansons voie le jour. Ainsi est né "On a tous quelque chose de Johnny", un "tribute" signé Benjamin Biolay, Louane, Thomas Dutronc...

Le Monde - Johnny Hallyday a été hospitalisé

Le chanteur, qui souffre d’un cancer du poumon, est hospitalisé depuis la nuit de dimanche à lundi pour détresse respiratoire. Son entourage espère le voir quitter l’hôpital samedi.

Johnny Hallyday, qui lutte depuis plusieurs mois contre un cancer des poumons, est hospitalisé à Paris pour détresse respiratoire. Vendredi 17 novembre, un proche a confirmé une information de l’hebdomadaire Voici. Son entourage espère le voir quitter l’hôpital samedi.

CHOUF

Claude Févre - Simon Chouf fête dix ans en-chanteur

Simon Chouf, plus simplement nommé Chouf c’est l’artiste toulousain que l’on croise tout le temps. Il est là, attentif à ce qui se passe dans cet univers de la musique, de la Chanson, par amitié, par passion pour cette musique et ces mots qui l’habitent. On le voit par exemple à la Cave Poésie inviter tous les deux mois le public au coin de la cheminée, entouré de quelques fidèles,  « proposer un bœuf entre potes pour découvrir ou redécouvrir les chansons dans leur plus simple appareil. … » Cette semaine il s’est lancé dans un marathon de la Chanson, allant de lieu en lieu, pour fêter dix ans de scène et la sortie nationale de son album Volatils. Nous l’avions salué, comme il se doit, en termes élogieux en février 2016. C’était au Metronum, salle nouvelle pour les Musiques Actuelles, avec son quintet guitares, cuivres, trombone, trompette et batterie… Avec sa guitare rouge, une posture de rocker. Une alliance de mots et de sons électriques pour dire la violence du monde, le besoin de s’en arracher, l’appel à l’imaginaire, à l’espérance. Rester vivants, debout car dans ce « si petit bout de vie, faut que l’on s’y jette » !

ALDEBERT

Nos Enchanteurs - Sauvez vos enfants : faites leur écouter Aldebert !

..... Le tour de magie consiste à remporter l’adhésion du jeune public en distillant un propos intelligent et sophistiqué. C’est tellement brillant que l’on aimerait que bien des chansons destinées aux adultes soient déjà de ce niveau de vocabulaire et de poésie. Les mélodies sont imparables, les arrangements formidables, le son parfait. Alors en voyant ma progéniture bouche bée, puis euphorique, puis émue, en observant cette salle comble et ces enfants comblés, en prenant conscience qu’ils s’armaient d’idées nouvelles, qu’ils échappaient avec enthousiasme aux formatages, que leurs références prenaient de la hauteur, j’ai eu les larmes aux yeux. Aldebert est incontestablement un vrai chanteur, parce qu’il a une exigence, un propos, l’envie d’élever le niveau, la conscience de la responsabilité qui incombe à celui qui parle à nos enfants.

GUIDONI

Mandor - Jean Guidoni : interview pour Légendes urbaines

Ces derniers temps, Jean Guidoni a préféré faire revivre les poésies de Jacques Prévert et celles d'Allain Leprest (dont il m‘avait parlé dans sa mandorisation de 2014). Aujourd’hui, dix ans après La pointe Rouge (mandorisé la première fois pour cet album en 2007), il reprend la plume avec bonheur, cette fois-ci sur des musiques de son complice Didier Pascalis. Légendes urbaines est très acoustique: piano, contrebasse, guitare, et surtout très mélodieux. En toile de fond, le même univers que lors des anciennes productions, sombre et même davantage, mais avec des éclaircies. Homme de scène à la voix puissante, il ne choque plus comme autrefois, mais il impressionne d'autant plus. En tout cas, moi, il m’impressionne depuis longtemps… ce qui ne m’empêche pas de le rencontrer régulièrement.

EDDY MITCHELL

Nos Enchanteurs - Eddy Mitchell : la tribu fait le moine

Des titres célèbres, oui, et d’autres tirés de derrière les fagots, qui tous se prêtent sans mal à des duos. C’est évidemment bien plus qu’une compile, un produit surnuméraire qu’on prend forcément comme un disque hors-collection, un supplément, un cadeau. Si vous n’avez qu’un disque de Monsieur Eddy, ça peut être celui-là, le savez-vous ?

MC SOLAAR

Baptiste Vignol - Le fleuve Solaar

Géopoétique, divagation royale rappellant ô combien Solaar demeure le king de la rime et de l’image inattendue (« On dit qu’en Colombie / Les hiboux deviennent chouettes dès lors qu’ils croisent une colombe bi »). Les ânes trouveront à redire.

DICK RIVERS

Après avoir débuté au sein du groupe Les Chats Sauvages, Dick Rivers a entamé sa carrière solo, en 1962, avec le titre Baby John. Il a fait partie du phénomène Salut les copains qui a déferlé sur la France, dans les années 60, et a popularisé le rock dans le pays aux côtés de Johnny Hallyday et Eddy Mitchell. Il sort le 15 novembre 2017 un nouveau coffret de trois disques, 5/5 qui compile ses 55 ans de carrière.

RAPHAEL

Nos Enchanteurs - Raphael, le vent en poupe

.... Un bel objet musical en fin de compte que cet Anticyclone. Dans le voisinage des Christophe, Julien Doré ou Bashung. L’album d’un artiste arrivé à maturité, en pleine possession de ses moyens, et dont on se dit que le meilleur est à venir. Prenez donc le train en marche, la destination finale s’annonce très belle.

LANTOINE

RFI - Loïc Lantoine, en orchestre de jazz

Le chanteur-poète Loïc Lantoine revient avec Nous, un double-disque, composé, joué et arrangé en compagnie des Lyonnais du Very Big Experimental Toubifri Orchestra. Sur la scène du Café de La Danse, le 9 novembre dernier, ils offraient pour l’occasion un grand moment de joie, d’amitié et d’humanité. Reportage.

MOKAIESH

Le blog du doigt dans l'oeil - Rencontre avec Cyril Mokaiesh à Bordeaux au Théâtre l’Inox

Le 07 octobre dernier le Théâtre l’Inox accueillait à Bordeaux Cyril Mokaiesh pour un concert. Évidemment essentiellement acoustique, l’endroit demeurant localement un des rares lieux de résistance de la Chanson, où celle-ci soit invitée à s’exprimer sur une scène intime, sans autre arme que la poésie du dénuement et la sincérité du coeur. C’est un véritable militantisme de soutien de la Chanson francophone et de ses interprètes qui anime l’association Bordeaux Chanson, organisant des spectacles à l’Inox entre autres depuis maintenant plus d’une décennie.

samedi, 12 août 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017 – Face à la vie, entre humour et tragédie

Une soirée belle à pleurer s’affiche encore ce soir dans la cour mythique du château.

Les artistes ont de grandes ailes de géant… Nous le savons depuis toujours, ou presque. Il arrive qu’ils cèdent à leur  désespérance à ne pouvoir  voler. A ne savoir atteindre l’azur. Pour quelques heures, quelques jours. Parfois pour toujours. Dans les textes, les chansons qu’ils ont laissés, ils nous confrontent à  nos vies dans ce qu’elles peuvent  avoir d’immensément douloureux. Alors définitivement, on les aime ces « naufragés », ces frères en humanité auxquels Cyril Mokaiesh rend hommage.

Il arrive que la vie soit une mauvaise, une méchante. Naufragée, Missonne, aurait pu l’être très tôt. « Les plombs ont sauté » à sa naissance et pour toujours.  Mais  la vie n’a pas seulement été cruelle car elle l’a visiblement dotée d’un moral d’acier, d’une énergie folle et d’un humour salvateur… et  puis tout ce monde de la musique à portée de ses doigts dès ses premiers pas. Le père jazzman dont elle fait un facétieux portrait  d’homme qui « jazze » tout ce qui se dit, qui met tout en chanson, a de toute évidence eu à jouer son rôle d’initiateur.

Lire la suite
____________________
____________________

jeudi, 02 février 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

L'album de la semaine : Fishbach, A ta merci

Le clip de la semaine - Volo "Tabarnak"

FISHBACH

Têtu - Interview - Fishbach : "On aura beau causer, c'est ceux qui aiment qui ont raison"

Révélation annoncée des Trans Musicales de Rennes, Fischbach – de son vrai nom Flora Fischbach – sort un premier album taillé dans une pop troublante et fascinante.

Flora Fischbach, 25 ans, devenue Fishbach tout court flirte avec le bizarre, le tordu. Une chair de poule addictive qui rappelle une certaine Mylène, et qui envoie un présage étrange. Celui de croiser David Bowie, Catherine Deneuve, ou d’autres Prédateurs dans les dédales obscures. D’embarquer dans le Petit train de Catherine Ringer.

Les Inrocks - Jacques et Fishbach: rencontre entre les deux futures stars de la pop française

La nouvelle scène hexagonale a trouvé ses héros de 2017 : Jacques et Fishbach vont tout casser en imposant une génération de musiciens qui évolue en toute liberté. Rencontre.

 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

mercredi, 01 février 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

L'album de la semaine : Fishbach, A ta merci

Le clip de la semaine - Volo "Tabarnak"

FISHBACH

Têtu - Interview - Fishbach : "On aura beau causer, c'est ceux qui aiment qui ont raison"

Révélation annoncée des Trans Musicales de Rennes, Fischbach – de son vrai nom Flora Fischbach – sort un premier album taillé dans une pop troublante et fascinante.

Flora Fischbach, 25 ans, devenue Fishbach tout court flirte avec le bizarre, le tordu. Une chair de poule addictive qui rappelle une certaine Mylène, et qui envoie un présage étrange. Celui de croiser David Bowie, Catherine Deneuve, ou d’autres Prédateurs dans les dédales obscures. D’embarquer dans le Petit train de Catherine Ringer.

Les Inrocks - Jacques et Fishbach: rencontre entre les deux futures stars de la pop française

La nouvelle scène hexagonale a trouvé ses héros de 2017 : Jacques et Fishbach vont tout casser en imposant une génération de musiciens qui évolue en toute liberté. Rencontre.

 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

mardi, 31 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

L'album de la semaine : Fishbach, A ta merci

Le clip de la semaine - Volo "Tabarnak"

FISHBACH

Têtu - Interview - Fishbach : "On aura beau causer, c'est ceux qui aiment qui ont raison"

Révélation annoncée des Trans Musicales de Rennes, Fischbach – de son vrai nom Flora Fischbach – sort un premier album taillé dans une pop troublante et fascinante.

Flora Fischbach, 25 ans, devenue Fishbach tout court flirte avec le bizarre, le tordu. Une chair de poule addictive qui rappelle une certaine Mylène, et qui envoie un présage étrange. Celui de croiser David Bowie, Catherine Deneuve, ou d’autres Prédateurs dans les dédales obscures. D’embarquer dans le Petit train de Catherine Ringer.

Les Inrocks - Jacques et Fishbach: rencontre entre les deux futures stars de la pop française

La nouvelle scène hexagonale a trouvé ses héros de 2017 : Jacques et Fishbach vont tout casser en imposant une génération de musiciens qui évolue en toute liberté. Rencontre.

 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

lundi, 30 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

L'album de la semaine : Fishbach, A ta merci

Le clip de la semaine - Volo "Tabarnak"

FISHBACH

Têtu - Interview - Fishbach : "On aura beau causer, c'est ceux qui aiment qui ont raison"

Révélation annoncée des Trans Musicales de Rennes, Fischbach – de son vrai nom Flora Fischbach – sort un premier album taillé dans une pop troublante et fascinante.

Flora Fischbach, 25 ans, devenue Fishbach tout court flirte avec le bizarre, le tordu. Une chair de poule addictive qui rappelle une certaine Mylène, et qui envoie un présage étrange. Celui de croiser David Bowie, Catherine Deneuve, ou d’autres Prédateurs dans les dédales obscures. D’embarquer dans le Petit train de Catherine Ringer.

Les Inrocks - Jacques et Fishbach: rencontre entre les deux futures stars de la pop française

La nouvelle scène hexagonale a trouvé ses héros de 2017 : Jacques et Fishbach vont tout casser en imposant une génération de musiciens qui évolue en toute liberté. Rencontre.

 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

dimanche, 29 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

Le clip de la fin de semaine : Fishbach - Béton mouillé

Le concert de la fin de semaine - Monte le son : les sessions spécial "Gainsbourg / Bashung"

Les vidéos de la fin de semaine : Fischbach

Le concert du dimanche : Le pont des artistes #11 - VINCENT DELERM/MAISSIAT/TIM DUP

FISHBACH
 
 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

samedi, 28 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 janvier

Le clip de la fin de semaine : Fishbach - Béton mouillé

Le concert de la fin de semaine - Monte le son : les sessions spécial "Gainsbourg / Bashung"

Les vidéos de la fin de semaine : Fischbach

Le concert du dimanche : Le pont des artistes #11 - VINCENT DELERM/MAISSIAT/TIM DUP

FISHBACH
 
 
Elle a tendance à s’emballer, la presse musicale. A crier au génie pour un oui ou pour un non, emportée dans une course folle à la nouveauté. Mais combien de prétendus prodiges se sont déballonnés ? La dernière sensation s’appelle Fishbach, jeune femme de 25 ans qui s’est choisi pour nom de scène le patronyme familial à une lettre près (comme le fit Bas[c]hung). Elle voit à son tour s’abattre sur elle une pluie de dithyrambes à l’occasion de la sortie de son premier album. Pour une fois, ce n’est pas exagéré ; depuis un moment, on guette son couronnement.

MOKAIESH

C'est déjà ça - Mokaiesh : « un peu de vérité là où tout semble gesticuler »

Après deux albums solo au lyrisme parfois décrié, Cyril Mokaiesh revient avec « Clôture », parfait équilibre entre engagement et sentiments. Entretien avec un jeune homme au vibrant désenchantement

Le premier a été étiqueté « politique » parce qu’une chanson s’intitulait « Communiste ». Le deuxième  a été taxé de « romantisme tonitruant » parce qu’une amoureuse y rôdait avec insistance. Depuis le début dans la chanson de cet ancien champion de France junior de tennis, on suit Cyril Mokaiesh avec grand intérêt, belle admiration  devant un lyrisme assumé au profit de mots puissants. Avec indulgence confiante devant  une conjonction de la voix, des notes et des textes poussés à bloc.

Hexagone - Cyril Mokaiesh, photographie d’une époque

Clôture, le nouvel album de Cyril Mokaiesh vient juste de paraitre. Un album riche et profond, l’oeil de son auteur bien vissé sur les comportements d’une société bancale. Mokaiesh en fin observateur, définitivement doué d’une écriture sensible et précise, donne à voir et à entendre de son époque. Musicalement intense et moderne, cet album fait partie des incontournables de ce début d’année. 

FRANK THOMAS

Baptiste Vignol - Les mots se meurent dans l'écouteur

Que ça s'arrête! Après Robert Nyel le 26 novembre, Pierre Barouh le 28 décembre, Frank Thomas vient de se faire la malle, hier, 20 janvier 2017. Frank et Pierre, qui ne s'étaient pas vus depuis vingt ans, s'étaient d'ailleurs retrouvés le 14 novembre dernier dans une petite librairie parisienne à l'occasion de la parution d'un recueil d'entretiens avec quinze paroliers, «Les Tubes, ça s'écrivait comme ça», dans lequel ils apparaissent longuement, tout comme Robert d'ailleurs, l'un des proches de Thomas… Putain de recueil finalement puisque sur quinze, en voilà déjà trois de partis. Et ça commence à bien faire.

JULES ET LE VILAIN ORCHESTRA

Nos Enchanteurs - Ces dames ont toutes leur Jules

..... Sept titres, sept portraits au féminin taillés à la serpe ou brossés au pinceau, avec une précision assez remarquable. Sept titres car ce n’est somme toute qu’un « EP » : qu’en aurait-il été d’un album, un vrai, avec ses douze ou quatorze titres, avec d’autres dames, autres profils, autres tronches, autres cas de figures ?

GARNER

Hexagone - Garner, électro sensibilité.

Après son album Bas les armes, sorti en 2015, Arnaud Garnier – alias Garner – revient avec le très bel EP En plein coeur. Il y assume une orientation électro qui s’est imposée progressivement et qui vient parfaitement habiller  ses textes. 

 

jeudi, 26 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 janvier

Le clip de la semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

L'album de la semaine - Cyril Mokaiesh, Clôture

MOKAIESH

C'est déjà ça - "Clôture", le nouveau clip de Mokaiesh avant l'album

Portant le titre de son troisième album qui sortira le 20 janvier, Cyril Mokaiesh présente son nouveau clip après "La loi du marché" (avec Lavilliers) mis en ligne en septembre. "Clôture" pourrait bien réconcilier aficionados et détracteurs de l'auteur-compositeur lyrique et engagé.

RFI - Mokaiesh, à l’heure du bilan

Dans Clôture, le chanteur dresse le portrait parallèle d’une rupture amoureuse et d’un pays en plein doute. On a entendu des constats plus optimistes, mais avec ce troisième album, Cyril Mokaiesh a le mérite de mettre des mots justes sur tout ce qui flotte dans l’air : peur des attentats terroristes, péril de l’extrême-droite au pouvoir, paupérisation croissante… 

FREDERIC BOBIN ET HELENE PIRIS

Francofans - La lyonnaise Hélène Piris prépare un nouvel album

La lyonnaise Hélène Piris trace tranquillement sa route en prenant son temps. Elle se prépare à sortir un album qui va sortir 4 ans après son premier EP. Il est vrai que c'est une vraie musicienne qui participe à plusieurs projets tous aussi exigeants. Pour cette nouvelle réalisation, elle s'est entourée d'une équipe de haut niveau et elle a présenté une partie de ce travail sur la scène de la salle des Rancy à Lyon avant d'accompagner, sur la même scène, Frédéric Bobin dont un nouvel album est annoncé également en 2017.

Francofans - Frédéric Bobin et Hélène Piris dans un nouveau spectacle en duo, par Yves Le Pape

En fin 2016 Frédéric Bobin remontait sur la scène de la salle lyonnaise des Rancy à l'invitation de Christine Azoulay qui lui a proposé deux soirées de carte blanche en ce lieu. Frédéric en a profité pour inviter François Gaillard à reprendre leur spectacle de chansons de Renaud et d'associer, en première partie Hélène Piris et Matthias Bouffay. Hélène a donc pu présenter une partie du prochain album dont elle nous a parlé récemment sur ce site. Quant à Matthias, il a abandonné pour un soir la co-direction d'A thou Bout d'Chant pour nous rappeler à bon escient qu'il est d'abord un artiste, qu'il a un répertoire et une belle présence sur scène et on espère que son travail de programmateur lui laissera le temps nécessaire pour écrire encore de nouvelles chansons.

Francofans - La lyonnaise Hélène Piris prépare un nouvel album

La lyonnaise Hélène Piris trace tranquillement sa route en prenant son temps. Elle se prépare à sortir un album qui va sortir 4 ans après son premier EP. Il est vrai que c'est une vraie musicienne qui participe à plusieurs projets tous aussi exigeants. Pour cette nouvelle réalisation, elle s'est entourée d'une équipe de haut niveau et elle a présenté une partie de ce travail sur la scène de la salle des Rancy à Lyon avant d'accompagner, sur la même scène, Frédéric Bobin dont un nouvel album est annoncé également en 2017.

Claude Févre - Ouverture du 13è Chantons sous les toits ! Frédéric Bobin, amicalement nôtre

Pour ce troisième concert de l’ouverture de saison de Chantons sous les toits, Frédéric Bobin a privilégié la spontanéité, l’authenticité, la proximité pour installer peu à peu un dialogue, un partage sans manières, sans emphase. A plusieurs reprises il vient au plus près de nous, en acoustique.

Bien que très pudique, il raconte des petits bouts de lui, de son histoire. Il commence par saluer ce grand frère, Philippe qui vit à Nevers (Philippe de Nevers, un nom de héros, non ?). De 6 ans son aîné, c’est avec lui, à quatre mains donc, que  naissent les chansons. Certes il en est le compositeur mais c’est à deux que le texte se peaufine. Au fond ce n’est que le prolongement de leurs jeux d’enfance… Quand beaucoup d’entre nous à l’âge adulte perdent ce goût de l’imaginaire partagé avec frères et sœurs, eux ont su ne jamais interrompre  leur complicité.

SAEZ

C'est déjà ça - Saez, un premier choc pour 2017

Sorti quelques jours avant la nouvelle année, le nouveau disque de Damien Saez entièrement consacré aux attentats force l'agacement premier pour bouleverser complètement. A l'heure où finalement si peu d'artistes s'attaquent à l'époque, "L'oiseau liberté" fait et prend date.
 
NINA MORATO
 
 
Ses anciens disques restaient parmi nos préférés d'une époque prometteuse où Nina Morato, dans la ligne de Catherine Ringer, semblait devoir prendre la tête des nouvelles frondeuses parmi lesquelles figuraient alors les Elles, Clarika, Rachel des Bois, Zazie ou bien Gina et l'orchestre… Mais qui se souvient encore de Gina? Avec son premier album, JE SUIS LA MIEUX, Nina, elle, décrocha la Victoire de la Musique de la révélation féminine de l'année en 1994. Et c'était mérité.
 
JEANNE ROCHETTE
 

Cachée, oui : ce n’est pas le portrait de la souriante Jeanne Rochette qui figure sur la pochette de ce nouvel et second album. Mais bien une photo du village de ses vacances d’enfant, comme on en a tous au fond de nos Armoires vides, la voisine généreuse chez qui on allait goûter, les hommes en train de discuter en amitié, et la petite Jeanne qui nous tourne le dos…On voit déjà que Jeanne n’a pas envie de rentrer dans le rang, de séduire par des chansons faciles. Tendresse, humour et dérision se mêlent dans ses chansons, comme cette Paroles d’amie qui caricature les conseils de développement personnel des magazines féminins.

GOLDMAN

Norbert Gabriel - Confidences d’un mec bien

Faut dire que les albums de Jean-Jacques Goldman n’envahissent pas mes étagères .

Faut dire que le matraquage radiophonique de ses chansons , dans les années 80 m’agaçait plutôt, même si je me surprenais parfois à fredonner Envole moi, Au bout de mes rêves, Il suffira d’un signe, à force de les entendre

Faut dire que, si j’étais abonnée à Paroles et Musique, je suis hélas passée à côté de Chorus, et si il y a le pire et le meilleur sur internet, ça m’a au moins permis de renouer avec la chanson et tous les sites, blogs qui tiennent au courant de l’actualité musicale et artistique .

CLEMENCE SAVELLI

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli, des chansons qui ruinent l’indifférence

Ça aurait pu n’être qu’un disque de chansons d’amour, comme l’est son entame sentimentale : « Promène-moi dans tes bras / Moi je ne suis rien sans toi… » De belles chansons de cette jeune femme qui sait manier sa plume non comme personne mais bien mieux que la plupart de ses collègues.

Mais c’est Clémence Savelli et ce serait mal la connaître. La chanson qu’elle pratique aime à se mêler des événements de ce monde, de l’actualité, de comment nous vivons, de comment c’est difficile.

TURBOUST

RFI - Arnold Turboust, l'élégant racé

Compositeur d'une partie des plus grandes chansons d'Étienne Daho, Arnold Turboust est un explorateur mélodique, à la fois précieux et essentiel. Nouvelle preuve avec son album éponyme d'une grande richesse et qui ne doit pas rester comme l'un des trésors les mieux cachés sur le territoire hexagonal

NILDA FERNANDEZ

Norbert Gabriel - Nilda Fernandez & The Gang

C’est pas parce que je suis dans mon année Saravah, celle où on a envie de ne rien faire, (et on va le faire!) qu’on oublie ce qui se passe dans le monde… Ordonques… Oyez peuples francophones, dans quelques jours, les « Contes de mes 1001 vies » de Nilda Fernandez seront en vente libre, ce qui vous permettra de faire une mise en préparation pour ses spectacles à venir… Et pour les heureux habitants de l’Île de France, rendez-vous au Divan du Monde en mars..

DAVID LAFORE

C'est déjà ça - Lafore vampirise un peu la "Partie à trois"

Pour la  7e édition de la "Partie à trois" de Bordeaux Chanson, David Lafore, Laurent Lamarca et Ivan Tritiaux échangent leurs répertoires dans un spectacle inédit que Lafore emmène dans sa savoureuse folie douce. Desservant parfois les chansons des deux autres.

YVART

Norbert Gabriel - Jacques Yvart, Enfants de Bretagne / Bugaled Breizh

La semaine dernière, la barque de l’oncle Léon s’est faite goélette, pirogue, sampan, brick, jonque, drakkar, caravelle, kayak, chébec, corvette, brigantine, frégate, clipper, schonner,  chaloupe, chasse-marée, dundee, flambart, caraque, gabare, lougre, sinago, bisquine, sloop, dinghy, ketch, Pen Duick ou Joshua, Manureva ou Santa Maria , pour nous emmener avec Pierre Barouh aux quatre vents des mers et des terres de rencontres. Pour y cueillir des chansons chroniques, des chansons poésies, des chansons à rire et à danser, des chansons révoltes, des chansons de toutes les couleurs, pourvu qu’elles soient couleur saravah, comprend qui veut…

CONTREBRASSENS

Nos Enchanteurs - Contrebrassens, tout contre

..... Contrairement à Valérie Ambroise (autre de ses fameuses interprètes, qui ne pouvait assumer certains vers de Brassens tels que « pour l’amour on ne demande pas / aux filles d’avoir inventé la poudre »), Pauline Dupuy (notre Contrebrassens) ne corrige rien aux propos du vieux. Je ne sais si elle les adopte mais les interprète, sans chichi aucun, d’une voix presque fragile que contrecarrent des propos parfois bruts. Elle, sa voix et sa contrebasse. Le luxe, le seul, c’est celui d’un presque orchestre pour ce disque, fait de mellotron, optigan, célestas, dulcitone, wurlitzer, piano bastringue, piano jouet, vibraphone, marxophone, clavecin, guitares, banjo, flûtes irlandaises et percussions (tous joués par Michael Wookey, par ailleurs directeur artistique de cet opus) mais aussi batterie, trombone, euphonium, guira, trompette, pichotte, castagnettes, clarinette, clarinette basse, violon, accordéon, harmonium et harpe. Orchestre, oui, imaginatif, singulier, coquin lui aussi, mais qui jamais ne s’impose, ne supplante, de ses notes ne pousse la voix dans les orties.

FERSEN

C'est déjà ça - Thomas Fersen, dix albums au conteur

Depuis deux ans, l’artiste alterne sur scène chansons et monologues. A Luxey et Sarlat cette semaine, il y glissera les titres de son nouveau disque qui sort vendredi prochain

HEXAGONE

Norbert Gabriel - Hexagone : Un pour tous, tous pour un …

Un mook pour tous les amoureux de la chanson, et tous ces amoureux pour soutenir le mook, ce pourrait être la devise des mooksquetaires , c’est comme ça que j’ai compris le message de David Desreumaux dans l’édito du n°2 qui ouvre le bal : Si rien n’est gagné pour la chanson, imagine pour Hexagone ! Je l’ai déjà dit plus haut, j’arrête de radoter, mais sache qu’il nous reste encore du chemin pour asseoir durablement la revue . Ensemble, on y arrivera . C’est un message à mook ouvert .

LES TIT'NASSELS

Nos Enchanteurs - Les Tit’Nassels, déflagrations en plein cœur

Le grand tournant des Tit’Nassels, le duo des environs de Roanne, fut celui de 2013, quand Axl (Aurélien pour l’état civil) et Sophie décidèrent, après neuf albums (compiles incluses), de doubler la mise, à l’occasion du précédent et bien nommé album, Soyons fous. De passer à quatre, avec l’apport de Romain Garcia à la basse et de David Granier à la batterie, et ce indépendamment d’autres musiciens, autres instruments, pour les besoins des enregistrements studio.

DALIDA

Nos Enchanteurs - Dalida, costume en posthume pailleté

..... Dalida a beau ne pas être le pain quotidien de NosEnchanteurs, difficile pour nous de faire abstraction de cette chanteuse populaire aux tenues pailletées, à la plastique de pin-up et à la voix si caractéristique. Difficile de ne pas identifier aussi dans son pléthorique répertoire quelques pépites qui, sans mal, défient le temps, à plus forte raison s’ils sont réactivés à chaque date anniversaire.

mercredi, 25 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 janvier

Le clip de la semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

L'album de la semaine - Cyril Mokaiesh, Clôture

MOKAIESH

C'est déjà ça - "Clôture", le nouveau clip de Mokaiesh avant l'album

Portant le titre de son troisième album qui sortira le 20 janvier, Cyril Mokaiesh présente son nouveau clip après "La loi du marché" (avec Lavilliers) mis en ligne en septembre. "Clôture" pourrait bien réconcilier aficionados et détracteurs de l'auteur-compositeur lyrique et engagé.

RFI - Mokaiesh, à l’heure du bilan

Dans Clôture, le chanteur dresse le portrait parallèle d’une rupture amoureuse et d’un pays en plein doute. On a entendu des constats plus optimistes, mais avec ce troisième album, Cyril Mokaiesh a le mérite de mettre des mots justes sur tout ce qui flotte dans l’air : peur des attentats terroristes, péril de l’extrême-droite au pouvoir, paupérisation croissante… 

FREDERIC BOBIN ET HELENE PIRIS

Francofans - La lyonnaise Hélène Piris prépare un nouvel album

La lyonnaise Hélène Piris trace tranquillement sa route en prenant son temps. Elle se prépare à sortir un album qui va sortir 4 ans après son premier EP. Il est vrai que c'est une vraie musicienne qui participe à plusieurs projets tous aussi exigeants. Pour cette nouvelle réalisation, elle s'est entourée d'une équipe de haut niveau et elle a présenté une partie de ce travail sur la scène de la salle des Rancy à Lyon avant d'accompagner, sur la même scène, Frédéric Bobin dont un nouvel album est annoncé également en 2017.

Francofans - Frédéric Bobin et Hélène Piris dans un nouveau spectacle en duo, par Yves Le Pape

En fin 2016 Frédéric Bobin remontait sur la scène de la salle lyonnaise des Rancy à l'invitation de Christine Azoulay qui lui a proposé deux soirées de carte blanche en ce lieu. Frédéric en a profité pour inviter François Gaillard à reprendre leur spectacle de chansons de Renaud et d'associer, en première partie Hélène Piris et Matthias Bouffay. Hélène a donc pu présenter une partie du prochain album dont elle nous a parlé récemment sur ce site. Quant à Matthias, il a abandonné pour un soir la co-direction d'A thou Bout d'Chant pour nous rappeler à bon escient qu'il est d'abord un artiste, qu'il a un répertoire et une belle présence sur scène et on espère que son travail de programmateur lui laissera le temps nécessaire pour écrire encore de nouvelles chansons.

Francofans - La lyonnaise Hélène Piris prépare un nouvel album

La lyonnaise Hélène Piris trace tranquillement sa route en prenant son temps. Elle se prépare à sortir un album qui va sortir 4 ans après son premier EP. Il est vrai que c'est une vraie musicienne qui participe à plusieurs projets tous aussi exigeants. Pour cette nouvelle réalisation, elle s'est entourée d'une équipe de haut niveau et elle a présenté une partie de ce travail sur la scène de la salle des Rancy à Lyon avant d'accompagner, sur la même scène, Frédéric Bobin dont un nouvel album est annoncé également en 2017.

Claude Févre - Ouverture du 13è Chantons sous les toits ! Frédéric Bobin, amicalement nôtre

Pour ce troisième concert de l’ouverture de saison de Chantons sous les toits, Frédéric Bobin a privilégié la spontanéité, l’authenticité, la proximité pour installer peu à peu un dialogue, un partage sans manières, sans emphase. A plusieurs reprises il vient au plus près de nous, en acoustique.

Bien que très pudique, il raconte des petits bouts de lui, de son histoire. Il commence par saluer ce grand frère, Philippe qui vit à Nevers (Philippe de Nevers, un nom de héros, non ?). De 6 ans son aîné, c’est avec lui, à quatre mains donc, que  naissent les chansons. Certes il en est le compositeur mais c’est à deux que le texte se peaufine. Au fond ce n’est que le prolongement de leurs jeux d’enfance… Quand beaucoup d’entre nous à l’âge adulte perdent ce goût de l’imaginaire partagé avec frères et sœurs, eux ont su ne jamais interrompre  leur complicité.

SAEZ

C'est déjà ça - Saez, un premier choc pour 2017

Sorti quelques jours avant la nouvelle année, le nouveau disque de Damien Saez entièrement consacré aux attentats force l'agacement premier pour bouleverser complètement. A l'heure où finalement si peu d'artistes s'attaquent à l'époque, "L'oiseau liberté" fait et prend date.
 
NINA MORATO
 
 
Ses anciens disques restaient parmi nos préférés d'une époque prometteuse où Nina Morato, dans la ligne de Catherine Ringer, semblait devoir prendre la tête des nouvelles frondeuses parmi lesquelles figuraient alors les Elles, Clarika, Rachel des Bois, Zazie ou bien Gina et l'orchestre… Mais qui se souvient encore de Gina? Avec son premier album, JE SUIS LA MIEUX, Nina, elle, décrocha la Victoire de la Musique de la révélation féminine de l'année en 1994. Et c'était mérité.
 
JEANNE ROCHETTE
 

Cachée, oui : ce n’est pas le portrait de la souriante Jeanne Rochette qui figure sur la pochette de ce nouvel et second album. Mais bien une photo du village de ses vacances d’enfant, comme on en a tous au fond de nos Armoires vides, la voisine généreuse chez qui on allait goûter, les hommes en train de discuter en amitié, et la petite Jeanne qui nous tourne le dos…On voit déjà que Jeanne n’a pas envie de rentrer dans le rang, de séduire par des chansons faciles. Tendresse, humour et dérision se mêlent dans ses chansons, comme cette Paroles d’amie qui caricature les conseils de développement personnel des magazines féminins.

GOLDMAN

Norbert Gabriel - Confidences d’un mec bien

Faut dire que les albums de Jean-Jacques Goldman n’envahissent pas mes étagères .

Faut dire que le matraquage radiophonique de ses chansons , dans les années 80 m’agaçait plutôt, même si je me surprenais parfois à fredonner Envole moi, Au bout de mes rêves, Il suffira d’un signe, à force de les entendre

Faut dire que, si j’étais abonnée à Paroles et Musique, je suis hélas passée à côté de Chorus, et si il y a le pire et le meilleur sur internet, ça m’a au moins permis de renouer avec la chanson et tous les sites, blogs qui tiennent au courant de l’actualité musicale et artistique .

CLEMENCE SAVELLI

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli, des chansons qui ruinent l’indifférence

Ça aurait pu n’être qu’un disque de chansons d’amour, comme l’est son entame sentimentale : « Promène-moi dans tes bras / Moi je ne suis rien sans toi… » De belles chansons de cette jeune femme qui sait manier sa plume non comme personne mais bien mieux que la plupart de ses collègues.

Mais c’est Clémence Savelli et ce serait mal la connaître. La chanson qu’elle pratique aime à se mêler des événements de ce monde, de l’actualité, de comment nous vivons, de comment c’est difficile.

TURBOUST

RFI - Arnold Turboust, l'élégant racé

Compositeur d'une partie des plus grandes chansons d'Étienne Daho, Arnold Turboust est un explorateur mélodique, à la fois précieux et essentiel. Nouvelle preuve avec son album éponyme d'une grande richesse et qui ne doit pas rester comme l'un des trésors les mieux cachés sur le territoire hexagonal

NILDA FERNANDEZ

Norbert Gabriel - Nilda Fernandez & The Gang

C’est pas parce que je suis dans mon année Saravah, celle où on a envie de ne rien faire, (et on va le faire!) qu’on oublie ce qui se passe dans le monde… Ordonques… Oyez peuples francophones, dans quelques jours, les « Contes de mes 1001 vies » de Nilda Fernandez seront en vente libre, ce qui vous permettra de faire une mise en préparation pour ses spectacles à venir… Et pour les heureux habitants de l’Île de France, rendez-vous au Divan du Monde en mars..

DAVID LAFORE

C'est déjà ça - Lafore vampirise un peu la "Partie à trois"

Pour la  7e édition de la "Partie à trois" de Bordeaux Chanson, David Lafore, Laurent Lamarca et Ivan Tritiaux échangent leurs répertoires dans un spectacle inédit que Lafore emmène dans sa savoureuse folie douce. Desservant parfois les chansons des deux autres.

YVART

Norbert Gabriel - Jacques Yvart, Enfants de Bretagne / Bugaled Breizh

La semaine dernière, la barque de l’oncle Léon s’est faite goélette, pirogue, sampan, brick, jonque, drakkar, caravelle, kayak, chébec, corvette, brigantine, frégate, clipper, schonner,  chaloupe, chasse-marée, dundee, flambart, caraque, gabare, lougre, sinago, bisquine, sloop, dinghy, ketch, Pen Duick ou Joshua, Manureva ou Santa Maria , pour nous emmener avec Pierre Barouh aux quatre vents des mers et des terres de rencontres. Pour y cueillir des chansons chroniques, des chansons poésies, des chansons à rire et à danser, des chansons révoltes, des chansons de toutes les couleurs, pourvu qu’elles soient couleur saravah, comprend qui veut…

CONTREBRASSENS

Nos Enchanteurs - Contrebrassens, tout contre

..... Contrairement à Valérie Ambroise (autre de ses fameuses interprètes, qui ne pouvait assumer certains vers de Brassens tels que « pour l’amour on ne demande pas / aux filles d’avoir inventé la poudre »), Pauline Dupuy (notre Contrebrassens) ne corrige rien aux propos du vieux. Je ne sais si elle les adopte mais les interprète, sans chichi aucun, d’une voix presque fragile que contrecarrent des propos parfois bruts. Elle, sa voix et sa contrebasse. Le luxe, le seul, c’est celui d’un presque orchestre pour ce disque, fait de mellotron, optigan, célestas, dulcitone, wurlitzer, piano bastringue, piano jouet, vibraphone, marxophone, clavecin, guitares, banjo, flûtes irlandaises et percussions (tous joués par Michael Wookey, par ailleurs directeur artistique de cet opus) mais aussi batterie, trombone, euphonium, guira, trompette, pichotte, castagnettes, clarinette, clarinette basse, violon, accordéon, harmonium et harpe. Orchestre, oui, imaginatif, singulier, coquin lui aussi, mais qui jamais ne s’impose, ne supplante, de ses notes ne pousse la voix dans les orties.

FERSEN

C'est déjà ça - Thomas Fersen, dix albums au conteur

Depuis deux ans, l’artiste alterne sur scène chansons et monologues. A Luxey et Sarlat cette semaine, il y glissera les titres de son nouveau disque qui sort vendredi prochain

HEXAGONE

Norbert Gabriel - Hexagone : Un pour tous, tous pour un …

Un mook pour tous les amoureux de la chanson, et tous ces amoureux pour soutenir le mook, ce pourrait être la devise des mooksquetaires , c’est comme ça que j’ai compris le message de David Desreumaux dans l’édito du n°2 qui ouvre le bal : Si rien n’est gagné pour la chanson, imagine pour Hexagone ! Je l’ai déjà dit plus haut, j’arrête de radoter, mais sache qu’il nous reste encore du chemin pour asseoir durablement la revue . Ensemble, on y arrivera . C’est un message à mook ouvert .

LES TIT'NASSELS

Nos Enchanteurs - Les Tit’Nassels, déflagrations en plein cœur

Le grand tournant des Tit’Nassels, le duo des environs de Roanne, fut celui de 2013, quand Axl (Aurélien pour l’état civil) et Sophie décidèrent, après neuf albums (compiles incluses), de doubler la mise, à l’occasion du précédent et bien nommé album, Soyons fous. De passer à quatre, avec l’apport de Romain Garcia à la basse et de David Granier à la batterie, et ce indépendamment d’autres musiciens, autres instruments, pour les besoins des enregistrements studio.

DALIDA

Nos Enchanteurs - Dalida, costume en posthume pailleté

..... Dalida a beau ne pas être le pain quotidien de NosEnchanteurs, difficile pour nous de faire abstraction de cette chanteuse populaire aux tenues pailletées, à la plastique de pin-up et à la voix si caractéristique. Difficile de ne pas identifier aussi dans son pléthorique répertoire quelques pépites qui, sans mal, défient le temps, à plus forte raison s’ils sont réactivés à chaque date anniversaire.