Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 25 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

Aux Chants de Mars ce samedi : Pomme, Adrien Soleiman, Jean-Marc Le Bihan et Remo Gary, en vidéo ce samedi

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

 

mardi, 26 juillet 2016

L'actualité de la chanson française du 1er au 15 juillet (revue de presse et du web bimensuelle...en été)

Le clip de la semaine - Emily Loizeau - Eaux sombres

BOSSONE

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone : ceci n’est pas un album

…encore moins deux, mais une compilation de titres hétéroclites, vraies chansons, en grand nombre dans le premier enregistrement, ou impressions musicales, beaucoup de titres d’une minute voire de quelques secondes, prétexte à essais musicaux comme verbaux, maquettées au fur et à mesure de sessions de créations. Une sorte d’histoire de la création d’un album, avant que les chansons heureuses élues ne s’assemblent en un tout cohérent. Un cadeau qu’il nous fait entre deux albums, pour « noyer la connerie » d’une « immense vague de chansons. »

Le site de Jérémie

Sa page Facebook

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca : l’album du presque parfait !

Sauf à être adepte de la Boutin, ce ne sera pas La petite goutte de Luca qui, pour nous, fera déborder le vase. Ou plus sûrement le préservatif. Ni ça ni le reste. Dédier une chanson (du fond d’un utérus, d’une capote ou du petit gobelet blanc au laboratoire) au sperme, on n’avait pas vu ça depuis Les spermatozoïdes de Ricet Barrier (« Nous sommes 300 millions, massés derrière la porte… ») ou, si on veut, Les Sucettes de Gainsbourg goulument léchées par l’innocente France Gall, « lorsque le sucre d’orge / parfumé à l’anis / coule dans la gorge d’Annie ». Gloire à Lily Luca qui incontestablement est artiste et femme de goût. Et ose : « C’est une petite goutte de plus / Qu’un corps étranger éjecte / Tout au fond d’un utérus / Qui pour sa part… s’en délecte / C’est une petit goutte de trop / D’une irrésistible envie / Dans l’arrière-salle d’un bistrot / Celle qui peut changer la vie. »

BABEL

C'est déjà ça - Babel a trouvé son langage

Le quartet angevin mélange chanson, électro et musique classique, et ça commence à vraiment faire des étincelles...

TIMBRES

Crapauds et rossignols - Timbres

Les « timbres » ne sont pas morts. Au XIXe siècle, on aimait bien écrire de nouvelles paroles de chanson sur des airs connus, y compris sur des airs d’opéra. Cela s’appelait des timbres. C’était en vogue dans les goguettes, sortes de réunions amicales chantantes. Les Américains eux-mêmes pratiquaient le timbre, mais à leur manière. Woody Guthrie avait expliqué au jeune Robert Zimmerman (Bob Dylan), du moins Bob s’est-il plu à le raconter ainsi, qu’il suffisait pour faire une chanson de prendre un air connu et de modifier quelques notes ici ou là.

PAUSE GUITARE

Claude Févre - 20ème Pause Guitare, Chanson en avant toutes !

Enfin arrive Emilie Marsh qui à chaque prestation – nous avons aussi beaucoup écrit sur elle –  semble aller davantage vers son univers de rockeuse, forte et fragile à la fois. Ses textes gardent son empreinte singulière où elle martèle sa farouche énergie de tout dire. La voix est belle, au premier plan, toujours. Dira-ton assez le bonheur de saisir le sens des chansons ? Ses  hommes, ceux qui l’accompagnent, ne ménagent pourtant pas leur peine, aux claviers et à la batterie… Preuve que l’on peut tout garder : l’énergie et le sens ! En tout cas le jury semble lui accorder encore une marge de progression en lui offrant le prix Découverte 2016. Et nous, nous avons  aimé sa frange et sa coupe mi-longue qui lui donnaient un faux air de Colette à la trentaine : Colette, l’effrontée, Colette la scandaleuse, Colette sans entrave.

FONTAINE WALLACE

C'est déjà ça - Fontaine Wallace: jouvence blues

Nicolas Falez, l'auteur-compositeur de Superflu puis Tancarville a fédéré un nouvel équipage pour le projet Fontaine Wallace: cette même pop désenchantée à l'indéniable charme lucide.

BELACIDE

Télérama - Belacide, J'ai joué dans deux films

Album mystère. Qui est Belacide, depuis quand chante-t-il, a-t-il déjà enregistré ? Puisque ces questions-là restent en suspens, on s'intéressera à l'essentiel : à ce disque aussi pointu que plaisant, qui s'inscrit sans réserve dans la famille des Dominique A, Mathieu Boogaerts ou même Daniel Darc — et de tous ceux qui depuis vingt ans ont su renouveler la chanson française —, Belacide scellant son propre style avec un inquiétant décalage.

EN FRANCAIS

Norbert Gabriel - Chanter, la langue de chez nous …

... J’aime assez le parcours de Louis Ville, qui a fait du rock en anglais, et qui s’est mis à écrire en français pour être plus précis et riche dans ce qu’il voulait partager. «Cinémas, cinémas» c’est de la chanson qui raconte, qui a du sens et du son . Une chanson dont Pierre Dac aurait dit:«Pour bien comprendre les gens, le mieux est d’écouter ce qu’ils disent.» Bien sûr qu’on comprend mieux quand c’est la langue de chez nous.

POLNAREFF

C'est déjà ça - Michel Polnareff remonte le temps

Le chanteur était au festival Cognac Blues Passions, samedi soir. Retour sur une prestation pétrie de tubes, conçue sur mesure pour les fans

C'est déjà ça - Michel Polnareff: "Je pense être multifacette"

Mélodiste de génie, Michel Polnareff est également habile en formules qui font mouche. Alors que sa tournée 2016 passe par Cognac Blues Passions, samedi 9 juillet, il se révèle en pleine forme

CELINE DION

RFI - Céline Dion, les retrouvailles parisiennes, Concert à l'AccorHotels Arena

Retrouvailles heureuses et remplies d'émotion entre la chanteuse, marquée il y a cinq mois par le décès de son époux et mentor René Angélil, et le public de AccorHotels Arena à Paris. Neuf dates complètes jusqu'au 9 juillet et la preuve définitive que, dans les chanteuses à voix francophones, Céline a une belle longueur d'avance sur la meute.

DELERM

C'est déjà ça - Le 7 octobre, retour de Vincent Delerm

Le chanteur sortira ce jour-là "A présent" son sixième album. Il sera en concert au Fémina de Bordeaux le 14 décembre
 
AU QUEBEC
 
RFI - Festival d’été de Québec 2016, Découvertes de tout acabit sous météo extrême

Lancées jeudi 7 juillet, les festivités du 49e Festival d’été de Québec (FÉQ) se poursuivent dans la capitale du Québec jusqu’au 17 juillet. Retour sur un premier week-end froid, pluvieux, mais très couru, chargé de concerts de toutes dimensions… de Sting et Peter Gabriel sur les vastes Plaines d’Abraham, jusqu’à Louis-Jean Cormier en concert-surprise à un arrêt d’autobus.

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Miossec, mammifère en mue

Changement d’herbage réjouit les veaux, chantait jadis Ricet Barrier. J’ignore si ce dicton fonctionne à coup sûr pour toutes les occasions, mais pour Miossec, cela semble avéré !

On avait laissé notre breton voici deux ans sur son excellent Ici-bas, Ici même réalisé avec Albin de a Simone. Il nous revient déjà avec une nouvelle galette concoctée dans l’urgence : Mammifères. Le livret nous apprend en effet que le projet est né de la rencontre du chanteur avec un trio de musiciens – Leander Lyons à la guitare, Mirabelle Gilis au violon, Johann Riche à l’accordéon – et de leur volonté de partir très vite sur les routes pour chanter dans une formule acoustique dans des petits lieux insolites, histoire d’apporter du bonheur aux gens.

NICOLAS MICHAUX

C'est déjà ça - Nicolas Michaux, le fou sous la glace

Après dix ans au sein de l'énergie pop du groupe Eté 67, l'auteur-compositeur belge s'émancipe avec douceur et intensité dans un premier album addictif, "A la vie, à la mort".

LOIZEAU

Nos Enchanteurs - Fée comme Loizeau

Depuis son Autre bout du monde paru en 2006, confirmé par un brillant Pays sauvage en 2009, Emily Loizeau nous est devenue indispensable. Son timbre de voix, son univers de beauté, de mélancolie et de gravité mêlées, son petit accent… Tout la rend irrésistible et quiconque l’a applaudie un jour sur scène sait en outre qu’elle y est comme un poisson dans l’eau.

jeudi, 16 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 juin

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

L'album de la semaine : Imbert Imbert, Viande d'amour

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Les Sonos Tonnent #129 : bilan de la saison 2015-2016

Dernier numéro de la saison de notre club de critiques chanson : Valérie Lehoux, Sophie Delassein et Véronique Mortaigne reviennent sur les temps forts de l'année écoulée. Avec, bien sûr, les coups de cœur des auditeurs.

PHILIPPE MEYER

Sur Facebook, pour défendre La prochaine fois je vous le chanterai La prochaine fois je vous le chanterai...encore

Le Monde - Philippe Meyer va quitter France Inter

Après Stéphane Paoli et Pascale Clark, une autre figure s’apprête à quitter France Inter : il s’agit de Philippe Meyer, qui y présente, le samedi à midi, l’émission « La prochaine fois, je vous le chanterai », dédiée à la chanson française. « On me prie de quitter l’antenne de France Inter », a expliqué au Monde, lundi 6 juin, M. Meyer, qui présente cette émission depuis 2002.
 
 
Hier lundi, c’était la dernière des Ponctuelles chanson au Vingtième Théâtre, et en même temps, on a appris que Philippe Meyer était invité à choisir entre son émission sur France Culture, et son émission de chanson sur France Inter. La raison invoquée par la hiérarchie étant qu’un producteur ne peut avoir deux émissions à Radio France. C’est la ligne de Frédéric Schlesinger  qui avait liquidé Pollen et ses 4 h de chanson hebdo sans aucun remplacement.
 

On me prie de quitter l’antenne de France Inter. » Ça y est, après Isabelle Dhordain, après Serge Levaillant, ils ont fini par avoir la peau du dernier des dinosaures de la chanson, de ceux qui savent ce qu’elle est, ce qu’elle vaut, de ceux qui aimaient tant à la partager. Le dernier ilot de résistance « chanson » de France-Inter, le dernier espace non calibré existant encore disparaît avec lui : Philippe Meyer et son émission La prochaine fois, je vous le chanterai, dédiée à la chanson française, quittent la grille de cette radio de moins en moins publique, au sens du service rendu au public.

EMILY LOIZEAU

 
RFI - Emily Loizeau, la fabuleuse histoire de Mona, Nouvel album, Mona

Avec Mona, le disque tiré de son spectacle éponyme, joué en janvier dernier au 104 à paris, Emily Loizeau raconte l’histoire rocambolesque d’un bébé né vieux, à 73 ans. Autour de son héroïne punk, surréaliste, elle explore les univers psychiatriques, la déshumanisation, mais aussi, en filigrane, les dérives de notre société. Dans cette œuvre poétique, aquatique, aux sonorités d’algues folles, aux couleurs bleutées, Emily cherche la lumière, la respiration, la vie. Rencontre.

Télérama - Emily Loizeau, Mona

D'apparence, un disque doux, aux sonorités acoustiques belles et soignées. De plus près, il est parsemé d'épines, comme autant de poignards acérés. Les obsessions qui ne cessent de griffer la chanteuse, présentes en filigrane sur ses enregistrements précédents, occupent ici tout l'espace : le deuil, l'incompréhension, la vieillesse... Elles se font parabole : Mona, c'est l'histoire — entre autres — d'un bébé mal né, d'emblée trop vieux, incapable de trouver sa place dans le monde, et qui se voit aspiré vers le néant. Mona fut un spectacle avant de devenir un album ; nul doute que la scène, mieux que le studio, est à même de servir un tel propos.

C'est déjà ça - "Mona", fée comme Loizeau

Tirée de la pièce qu'elle a créée il y a un an, "Mona, le quatrième album d'Emily Loizeau, enchante deux histoires de famille

RENAUD

Le Figaro - Renaud lève le voile sur sa tournée et annonce un nouvel album

Malgré la pluie, plus d'un demi-milliers d'« Aminches » se sont déplacés jusqu'à Gérardmer dans les Vosges pour le voir. Il n'a pas chanté, s'est peu exprimé mais après dix ans loin des projecteurs, sa venue était un miracle pour ses fans. Face à tant d'amour, il a lâché quelques confidences.

SOAN

RFI - Soan, la victoire est au bout du métro ! Nouvel album, Retourné vivre

Avec son 4e album, Retourné vivre, Soan a voulu retrouver ses musiques d’avant La Nouvelle Star. Cet album est pour lui une véritable résurrection puisqu’il est effectivement "retourné vivre" à Narbonne plutôt que de "rester crever" à Paris. Un album généreux. Seize titres puissants et variés. Urgents. Et à aimer d’urgence.

AGNES BIHL

Nos Enchanteurs - Le cabaret électro-rétro d’Agnès Bihl

Ce sixième album de Bihl n’est pas précisément un disque « hors série » même s’il tranche singulièrement des précédents. C’est un spectacle dont voici pour l’heure la version discographique. Agnès Bihl y jette un œil dans le rétro. Pas que l’œil d’ailleurs, tout le corps s’y plonge, la dame n’ayant jamais fait les choses à moitié. À croire qu’elle va chercher loin les fondamentaux de son art, de son engagement.

CHRISTOPHE

Baptiste Vignol - Le Roi Christophe

Il faudrait pour rire un peu retrouver les vieux billets moqueurs écrits sur Christophe au fil des années quatre-vingt, après Succès fou (1983), quand il ne valait pas davantage qu'un Dave ou qu'un Lenorman aux yeux d'une critique déjà folle de Manset. Mais Joe Dassin la faisait bien marrer aussi... Toutes ces idoles à papa. Des ringards. Certains savaient pourtant, qui se passaient, sur la platine et sous le manteau, LES PARADIS PERDUS, LES MOTS BLEUS, SAMOURAI, aujourd'hui cultes: «Tiens, et goûte ça, c'est du bon.» 1996, une éclaircie: BEVILACQUA. Grandiose, immense, consacré par Bayon.

RED CARDELL

Nos Enchanteurs - La vie sourit à Red Cardell

Même si jamais Riou et Moal ne trempent leur inspiration dans la même partition, c’est bien le terme de celtic-rock qui qualifie encore et toujours Red Cardell. C’est simplement moins rock que sur de précédents opus, plus « chanson », très écrit, très mélodique. Enthousiasmant.

CHRISTOPHE MAE

RFI - Christophe Maé, l'attache-texte, Nouvel album, L'attrape-rêves

Il aura fallu attendre le quatrième album pour que Christophe Maé sorte de sa zone de confort. En adoptant une autre manière de travailler et en s'entourant de Paul Ecole pour la co-écriture des textes, le chanteur élargit sa palette. L'attrape-rêves marque aussi une incursion dans des rythmiques plus urbaines. Rencontre.

PASCAL BOUAZIZ

Nos Enchanteurs - Pascal Bouaziz : le bonheur en less

Toujours moins ! Telle semble être la ligne directrice de l’album chroniqué dans ces lignes. Normal quand l’œuvre en question s’intitule Haïkus, du nom de ces poèmes japonais qui érigent la concision et l’épure en but ultime. Plus étonnant quand on découvre que son auteur est Pascal Bouaziz, tête pensante du groupe de rock arty Mendelson, dont le dernier triple album viscéral comportait, entre autres, une chanson de 54 minutes ! Bonjour le contraste…

Télérama - Bouaziz, Haikus

Vingt ans à porter à bout de voix le collectif Mendelson pour une chapelle d'initiés peinant à s'élargir sont loin d'avoir épuisé Pascal Bouaziz. Six mois après le formidable raffut dépressif de Bruit Noir, le voici qui nous murmure des choses à l'oreille, comme si seules les guitares avaient le droit de réveiller les voisins. C'est que, entre-temps, il y a eu Passages (1) , recueil de poèmes très courts (haïkus, tout se tient) : la fin d'une liaison, l'ébauche d'une autre. Une nouvelle envie de vivre et de chanter. Aller moins dans le mur ou dans le dur, plus vers le doux.

OLDAN

Hexagone - Oldan, un nouvel album anar & chic

Après s’être fait l’apôtre du libertinage dans son précédent opus, dissimulé derrière un Serial K, ange noir, trouble et vénéneux, Oldan se mettrait -il à nu dans ce troisième album…

« Anar chic« , un qualificatif qui colle à merveille à cet épicurien magnifique. Anar comme son « roi de rien » ou son « bottle man » qui vit dans une bouteille, mais comme il le précise, ce n’est pas grave… Une gravité qui semble s’être dissipée au profit d’un désenchantement joyeux chez Oldan. Il se sent « léger au bord de la falaise« , homme simplement heureux. L’observateur volontiers critique et sarcastique de ses contemporains, s’est semble-t-il apaisé ; il aurait trouvé « un pays tranquille » en perçant « le plus grand mystère. » L’homme est heureux donc, mais si il se demande tout de même « pourquoi ne peut-on pas », tout recommencer. Une ritournelle bucolique au rythme primesautier qui n’est pas sans rappeler le « bal des oiseaux » de Thomas Fersen de part sa joie communicative.

ARMELLE ITA

Nos Enchanteurs - Les grandes mothers et Armelle Ita trio : la vie en jaune safran

La blonde Armelle Ita cache sous sa juvénile apparence une voix de chanteuse de jazz dont elle use comme d’un instrument à part entière, agrémentée de  jeux vocaux, beat et scat, aidée des chœurs de ses deux musiciens. Elle utilise aussi une clarinette basse, et un sampler qui lui permet de créer en direct des boucles musicales qui se mêlent aux instruments avec une étourdissante créativité sonore.

HIGELIN

C'est déjà ça - Le nouvel Higelin pour le 7 octobre

Plusieurs fois retardée, la sortie du vingtième album de l'autre fou chantant est arrêtée. L'artiste livre en avant-goût, deux chansons à l'écoute "L'emploi du temps", morceau de bravoure de plus de huit minutes où l'artiste parle, digresse et divague autour du sablier, sur un free-jazz métallique. "Elle est si touchante", ballade dédiée à sa fille (et chanteuse) Izïa.

MIOSSEC

RFI - Miossec, toujours en mouvement, Nouvel album, Mammifères

Alors qu'on peine encore à se remettre de la majesté des chansons de son précédent album Ici bas, ici même, Miossec ne s'est accordé aucun répit. Le voilà déjà de retour aux affaires avec Mammifères, un disque instinctif, au propos existentiel et qui fait la part belle à l'accordéon. A nouveau, une éclatante réussite.

CABARET DERET

Hexagone - Cabaret Deret, la fronde de l’éternelle jeunesse

.... Quelle fraicheur chez ce bonhomme, chez cet homme libre qui chante la liberté (« On veut des piaules pour s’aimer ou bien s’aimer dans la nature » sur La dernière manif) ! L’écriture est claire, précise, élégante. Drôle sans jamais faire de concession, finement. Semblant toujours proposer et oser le divertissement plutôt que d’assommer avec des slogans. C’est réjouissant. Ce lundi-là – comme aurait dit Delpech – je suis arrivé en quadra fatigué au Forum, je suis reparti avec la pêche d’un gosse de 94 ans ! Merci Messire Florent !

EGO SYSTEM

Nos Enchanteurs - Les voix aériennes d’Ego System

Le CD ffet inhabituel dans la production française, puisque les Ego Sytem sont un groupe de jazz vocal n’ayant que faire des instruments de musique. Chez ces gens-là, Monsieur, on n’a besoin de personne, ni en Harley Davidson, ni pour s’accompagner. Quand on est six de cette trempe à mettre la main à la pâte (trois femmes – alto, soprano et mezzo – et trois hommes – baryton, basse et ténor), qu’on maîtrise comme ils le font tous les secrets des harmonies et vocalises, pourquoi diable voudriez-vous vous faire assister de l’un ou l’autre musicien ?

mercredi, 08 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 27 mai au 2 juin

Le clip de la semaine : Renaud – J’ai embrassé un flic

L'album de la semaine : Christophe Miossec, Mammifères

Bien reçu, merci : Emma Daumas, Vivante

IMBERT IMBERT

Longueur d'ondes - IMBERT IMBERT : EXCLU « A la Gorge du Temps »

Imbert Imbert, auteur, compositeur, chanteur et contrebassiste. J’écris des chansons depuis dix ans, j’ai déjà sorti 3 albums, celui-ci est le 4ème. Je suis en colère mais je compense avec l’amour, la musique, la passion et l’envie de vivre, qui font une belle équation, à peu prêt égale à zéro.

EMMA DAUMAS

Charts in France - Emma Daumas de retour avec "Vivante", un disque avec l'aide de Maxime Le Forestier

Révélée dans la "Star Academy" en 2002, Emma Daumas vient de publier un roman sur les coulisses de l'industrie musicale. Mais la chanteuse annonce également l'arrivée de l'EP "Vivante", contenant six titres peaufinés avec Maxime Le Forestier. Ecoutez !

ERWAN PINARD

Nos Enchanteurs - Les vers de Pinard

.... Pinard a la déprime et la colère salvatrices. Et le talent de les exposer, de les exprimer. Collages de mots, d’émotions, parfois d’indignations, drôles de combinaisons qui font sens, les défont parfois. Batterie et claviers, guitares et basse, cuivres et clarinette, violon et violoncelle font plus ample dramaturgie encore, dosent, régulent, sont aussi lecture, pouls des mots, pression artérielle. A l’unisson d’un disque important, d’un artiste qui l’est tout autant.

RENAUD

Claude Févre - Bobin, Gaillard et Boissery, Renaud for ever

Parfois vous vous rendez en concert comme à un rendez-vous de copains. Ni frime de votre part ou de la part des acteurs, ni attente trop forte. Aucun risque d’être déçu ! Vous vous installez dans la confiance et la certitude de trouver la chaleur, l’amitié… et même la tendresse.

C’est le cas ce soir, d’autant plus que c’est au Bijou à Toulouse, presque un peu chez soi… D’autant plus qu’il s’agit d’écouter les chansons de Renaud, comme un frangin –  décidément paumé ces derniers temps au point de chanter qu’il a embrassé un flic (mais ça, c’est une autre histoire !)… D’autant plus qu’il s‘agit de retrouver des valeurs sûres de la chanson qu’on aime, Bobin et Gaillard, tous deux copains comme cochons et en chansons depuis belle lurette.

IGIT

Télérama - Après “The Voice”, Igit se révèle sur scène

Le grand barbu à la voix grave livre des compositions teintées de blues, de funk ou d'électro, avec un sens mélodique parfois proche de Tom Waits.

Repéré au cours de l’édition 2014 du télé-crochet The Voice, il s’y était distingué autant par l’originalité de ses reprises – osant New-York, New-York en version française ou coloriant de reggae Les Bonbons de Brel – que par l’âme soul et blues que son timbre grave insufflait à ses interprétations.

TF1 - De la poésie, une nouvelle voix et Catherine Deneuve : Igit lève le voile sur son premier album

Avec "Jouons", à paraître le 26 août, le demi-finaliste de la saison 3 de "The Voice" nous emmène dans son univers léger et poétique, où la pleine puissance est donnée aux mots. En équilibre, il avance, avec un timbre qu'on ne lui connaissait pas encore. Une "prise de risque" qu'il détaille pour MYTF1News.

BRUEL

Norbert Gabriel - Nunca más, Nilda et Patrick…

La petite chatouille du jour, pour taquiner un peu… Depuis quelques mois, Patrick Bruel a eu droit à une belle avalanche d’épithètes plus ou moins malsonnantes, et plutôt plus que moins…

On a entendu pas mal de vilénies, des avis définitifs de la part des experts de la bonne chanson, dont beaucoup avaient fait leur religion avant d’avoir entendu quoi que ce soit…

JP CAPDEVIEILLE

Culturebox - Jean-Patrick Capdevielle, le libertaire individualiste, sort un nouvel album

Jean-Patrick Capdevielle s'était fait très rare. 37 ans après son tube "Quand t'es dans le désert" il sort un nouvel album "Bienvenue au Paradis" grâce au financement participatif. Pour remercier ses donateurs il a donné un concert la semaine dernière à Gien.

CABREL

Baptiste Vignol - Sung in french

Cabrel, ce patriote. Heu, de quoi s'agit-il? En gros, la star et son premier producteur, Richard Seff, s'inquiètent que les radios, qui déjà laissent peu de place dans le paysage musical aux chanteurs français, puissent prochainement, sur simple dérogation, «sans que l'on dise pourquoi et dans quelles conditions», abaisser de 5% le quota de chansons en langue française fixé à 40% sur l'ensemble de la diffusion depuis janvier 1996. «Il est primordial de réserver un espace de diffusion à la production des artistes français, assure Francis Cabrel. Trop d'entre nous se sont découragés et ont choisi la langue anglaise dans l'espoir d'accrocher une chance supplémentaire d'être programmés par les radios.» La langue anglaise. Francis est gentil. Quand bon nombre de nos brailleurs anglophiles seraient incapables de demander leur chemin dans le métro new yorkais...

OTTILIE [B]

Nos Enchanteurs - Ottilie [B], Denis Péan et Christine Salem, tout autour de la terre

Pendant un an, Ottilie [B] a parcouru le monde afin d’enregistrer les prémisses de titres destinés à un nouvel album, Passage, prévu pour l’automne 2016.Parmi ses rencontres artistiques, il y a Christine Salem la diva réunionnaise du maloya, le blues de son île, ancien chant d’esclaves subversif. La dame à la voix grave et profonde, au look à l’Angela Davis, à la rage contenue, c’est l’invitée surprise de ce soir. Elle fera la troisième de la rencontre Ottilie-Péan labellisée Gravitations (projet du Marseillais Nevche).

MIOSSEC

Télérama - Miossec, Mamifères

Déjà ? Deux ans après le très beau Ici-bas, ici-même, et à peine revenu d'une longue tournée, le Brestois sort un dixième album. Entre-temps, il a changé d'équipe : exit son label historique, Pias, au profit de Sony ; et bienvenue à de nouveaux musiciens (qui cosignent les arrangements), dont les couleurs très acoustiques donnent le ton : violon, mandoline, guitare, et surtout ­accordéon — omniprésent... L'esprit de groupe domine ces onze chansons dépouillées, qu'on imagine enregistrées en quasi live, sans chichis ni ­retouches.

FESTIVAL DIMEY

Hexagone - Le festival Dimey : vivement l’an prochain !

Bon d’accord, le festival est terminé depuis trois semaines. Mais les moments vécus restent très présents et l’envie de revenir l’an prochain déjà ancrée. Alors koikila de si bien ce Festival Dimey ? C’est un festival convivial avec une programmation originale de grande qualité, une superbe ambiance, de mémorables découvertes artistiques et de belles rencontres humaines.

PIC D'OR

Francofans - Pic D'or 2016 : Une édition époustouflante

Ils se sont retrouvés face à une Barbara Weldens qui a su en deux chansons nous faire rire et nous tirer une larme, d'une Flow qui joue sur la corde sensible particulièrement avec un titre sur l'attentat du Bataclan, d'un Makja découverte beaucoup la majorité des membres du jury qui se montre à fleur de peau, un Caruso qui se démarque par une écriture originale et une belle interprétation, ou d'une Clio touchante.

KARPATT

Nos Enchanteurs - Karpatt, festif mais pas que

Ils pourraient même se permettre de ne pas mettre leur nom sur la pochette. Toujours ce personnage à la tête de cerneau de noix, pas un poil sur le caillou, une large rangée de dents à la manière d’un clavier. Toujours des couleurs qui pétillent à la surface du dessin. Toujours Sébastien Thomazo au crayon. Et Frédéric Rollat, Gaétan Lebat et Hervé Jegousso dans le dedans du disque. C’est Karpatt et c’est leur nouvel album, le septième (live de 2010 inclus) pour désormais vingt-deux ans d’activité. Ça compte.

VIRAGE A DROITE

Claude Févre - Virage à droite, un pastiche pour la route

.... D’ailleurs, la fine équipe où Lucas Lemauff a pris très vite le relais de Nathalie Miravette s’est prise au jeu. Eric Toulis  y a mis son grain de sel, m’a-t-on dit, la liste des chansons a été revue, le travail scénique resserré, les personnages encore mieux typés. On notera que celui qui porte à son comble la balourdise et la crétinerie, n’est pas une blonde, pas même une femme !!… C’est  Manu Galladur qui s’y colle dans son pantalon de treillis, ses rangers et son haut de survêtement aux couleurs bleu, blanc rouge, qui laisse deviner un Marcel du meilleur goût, des lunettes de soleil… Certes Stéphanie de Morano n’est pas loin derrière en matière de bêtise. Elle pleurniche pas mal non plus. Mais son petit tailleur strict ne l’empêche pas de nous offrir quelques moments joyeusement débridés. Il faut bien que parfois le corps exulte !  C’est avec Nicolas Sarcchus qu’elle s’acoquine le plus souvent.  

AUBERCAIL 2016

Nos Enchanteurs - Aubercail 2016 : un petit supplément d’Anne…

Exit cette année le magnifique Magic Mirrors qui nous avait tant fait voyager les années précédentes… Pour fêter dignement sa dixième édition, le festival Aubercail, le festival des mots dits, toujours mené de maitre par la bande de Thomas Pitiot, investit l’Embarcadère, une grande salle flambant neuve. Les conditions scéniques et acoustiques sont parfaites, la technique y gagnera ce que le pittoresque y perd quelque peu… Accueillis toujours aussi chaleureusement et efficacement par les bénévoles au taquet, nous prenons le temps de découvrir les lieux et de humer un peu l’ambiance, l’occasion comme toujours de croiser et échanger avec les aficionados de la chanson non-crétinisante, venus nombreux pour la belle affiche de ce soir. Ils se reconnaitront, surtout toi. Et toi. Et toi aussi…

 

mardi, 07 juin 2016

L'album de la semaine : Christophe Miossec, Mammifères

dimanche, 05 juin 2016

Miossec - Les écailles


Miossec - Les écailles par rtl-fr

Miossec - Après le bonheur


Miossec - Après le bonheur par rtl-fr

Miossec - Je m'en vais


Miossec - Je m'en vais par rtl-fr

jeudi, 02 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 mai (revue de presse et du web hebdomadaire)

Le clip de la fin de semaine : Miossec - Après le bonheur

Le concert de la fin de semaine : Miossec - Live @ Nova Sessions (2014)

A LA UNE : MIOSSEC

Paris Match - Miossec se réinvente

... Car si Miossec s’est lancé dans cette étrange aventure, c’est qu’il a vécu un drame intime l’an passé. Son ami et héros d’enfance, Rémy Kolpa Kopoul – bien connu des auditeurs de Radio Nova – est décédé brutalement, presque dans ses bras. Quelques jours plus tard, à Paris, lors d’un hommage rendu au DJ, Christophe rencontre Mirabelle Gilis et Leander Lyons. La première est violoniste, le second, guitariste. Tous deux sont plus proches du milieu alternatif que de celui de la grande variété. « On a accroché tout de suite, on a fait une répétition, puis deux, et on s’est lancés. » 

Le Monde - Miossec, sans adjectifs

La mort d’un ami et le retour de l’amour ont donné un tour nouveau à la vie du chanteur brestois. Et à ses envies « de terrain », de petites salles chaleureuses.
Sobre depuis une demi-douzaine d’années, Christophe Miossec n’en fréquente pas moins Le Cannibale et L’Assassin, bars voisins du deux-pièces parisien qu’il loue depuis quelques mois, à deux pas du métro Couronnes. Comme si le chanteur brestois s’amusait de ces restes canailles de Ménilmuche dans un quartier brassant Orient, Afrique, Asie et soupçons de bourgeoisie bohème. « Je me sens un parfait touriste, étranger parmi les étrangers », remarque en souriant celui qui, il y a moins d’un an, vivait encore dans sa belle maison blanche, en bord de falaise, dominant la mer d’Iroise. « Les avantages de cette position ? Regarder et écouter. »
 
 
Le chanteur explique deux textes de son dixième album, Mammifères, un disque sombre et effréné, habité par les attentats de 2015.
 
 
Christophe Miossec sort vendredi son dixième album studio, "Mammifères", écrit sur les routes, au contact du public lors de concerts dans des petites salles, à prendre le pouls d'une "France catastrophée" par les événements écoulés depuis 2015. Dans un entretien à l'AFP, il présente son disque comme un acte de "militantisme musical".
 
SOAN
 
RFI - Soan, la victoire est au bout du métro ! Nouvel album, Retourné vivre

Avec son 4e album, Retourné vivre, Soan a voulu retrouver ses musiques d’avant La Nouvelle Star. Cet album est pour lui une véritable résurrection puisqu’il est effectivement "retourné vivre" à Narbonne plutôt que de "rester crever" à Paris. Un album généreux. Seize titres puissants et variés. Urgents. Et à aimer d’urgence.

MURAT
 
RFI - L'autre Jean-Louis Murat, Nouvel album, Morituri

À chaque nouvel album, il suit un fil ten(d)u entre la musique américaine et la chanson française. Pour Morituri, Jean-Louis Murat s'est fait le chroniqueur d'une année 2015 ensanglantée au cours de laquelle il n'a cessé de prendre des notes. Loin de sa provocation d'usage, qui crée avec les médias un rapport amour/haine, c'est un tout autre Murat qui nous a parlé de son essence musicale. Un homme tranché, certes, mais ô combien cultivé et passionné…

PIC D'OR

Claude Févre - Pic d’Or 2016, Barbara Weldens et sa folie l’emportent

.... Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !

Claude Févre - Pic d’or 2016, une journée entière dans les chansons

Une journée entière à écouter des artistes qualifiés d’auteurs, compositeurs, interprètes –  mais sans doute si l’on y regarde de plus près, plus au moins auteurs, plus ou moins compositeurs –  interprètes seuls ou accompagnés. Du solo au quintet… ce qui d’emblée fait une sacrée différence !  On vient ici, très au Sud, parfois de très, très loin au prix (c’est le cas de le dire) de déplacements compliqués et onéreux pour gagner une récompense, que l’on soit débutants (émergents dit-on) ou aguerris, ce qui pourrait justifier quelques réflexions sur la ligne directrice de cette sélection.

Claude Févre - Pic d’Or 2016 – Dis, Emilie Marsh, pourquoi tu chantes ?

La chanson pour Émilie répond d’abord au besoin de s’exprimer qui, dans l’adolescence, avait pris la forme de nouvelles, de poésies. D’ailleurs elle a fréquenté de très près les questions d’écriture puisqu’elle a opté pour des études de Lettres. Mais elle a très tôt aussi rencontré la musique avec la guitare classique.

Un jour ô miracle elle découvre que l’on peut lier les deux. Dès la première chanson, c’est une évidence : ce format court répond exactement à ce qu’elle souhaite dire. Et tant pis pour la littérature ! Elle ne reviendra plus à l’écriture de poésies, de nouvelles…

Nos Enchanteurs - Tarbes : Barbara Weldens se pique d’or

Ils sont tous venus, ils étaient tous là : Anastasia, Angèle*, Barbara Weldens, Benjamin Piat, Caruso (vu en TV à la Nouvelle Star), Clio, Deborah Elina, Eli’z, Garner, Jules Nectar, Koutla, L’Affaire Capucine, Les Flow, Liz Van Deuq, Lizzie, Makja, Marilyn Stanko, Quessada*, Odlatsa!, Roocky*, Sarah Mikovski, Sylvain Reverte, Thomas Monica, TiéRi, Timothée Levi, Whities et Yépa. Tous à la conquête, sinon d’une montagne, au moins d’un Pic. Pas n’importe lequel : il est d’or. Certains artistes ne sont pas inconnus de ces compétitions : ils ont concouru par ci, ils concourront par là. Liz Van Deuq s’est adjugé le Prix Moustaki, Sarah Mikovski Vive la reprise dont Jules Nectar fut par ailleurs finaliste… De dangereux récidivistes.

LES DIDOUDINGUES

Festival Dimey : Les DiDouDingues pour finir en beauté

Samedi 7 mai. Clôture du Festival Dimey, en Haute-Marne, avec Les DiDouDingues. Plus d’un an que je cherchais à voir ce spectacle. Longue attente mais un résultat au-delà des espérances. Huit artistes sur scène. Un superbe spectacle collectif. Une ovation debout à la fin du concert après quasiment deux heures de bonheur.

ROSELAND

C'est déjà ça - Roseland prête à éclore

Membre du groupe Le A, Emeline Marceau dévoile son projet personnel, entourée de l'équipe du Prince Miiaou, avec un premier concert à Bordeaux samedi
 
NICOLAS MICHAUX
 
RFI - La belle renaissance de Nicolas Michaux, Nouvel album, À la vie, à la mort

Il est sans conteste l'une des plus belles découvertes de ce printemps. À 31 ans, le Belge Nicolas Michaux prend son envol en solo avec un premier disque, À la vie, à la mort, qui (ré)concilie la pop et l'écriture en français. Et si ce garçon inspiré par les années soixante avait trouvé bien plus qu'un nouveau départ…

LILI CROS
 
 
On a bien entendu quelques scrupules à citer pour commencer ce que l’on a déjà écrit pour saluer Peau neuve, l’album. Et pourtant on se retrouve de plain-pied avec ses sensations, à l’instant où il est question du concert. Ce moment attendu de retrouvailles avec des artistes qui vous font tant de bien. C’est de la chanson sucre d’orge, du bonbon de l’enfance par ces temps de gris. C’est chaud, c’est doux. C’est comme un verre de bon vin, « à l’amitié, l’amour, la joie ! ». Ça vous réchauffe le corps et le cœur.
 
KEREN ANN
 
RFI - Keren Ann, mélancolie lumineuse, Nouvel album, You’re gonna get love

Avec son septième album, You’re gonna get love, Keren Ann revient à la lumière avec un disque intime et personnel, conçu après une parenthèse liée à la naissance de sa fille et à de nombreux projets parallèles. Ses atouts ? Un songwriting délicat, une narration simple et poignante, et une production plus soignée que jamais. Explications.

GUL DE BOA

Nos Enchanteurs - Gul de Boa, constricteur de chansons

Mais pourquoi donc ce type, Gul de Boa, n’est-il pas plus connu ? Que les programma- teurs fassent leur boulot, que Varrod et Manoukian se retirent les doigts du cul, qu’on remette en marche la machine à chanson non formatée, le bon sens, le bon goût. Et Gul de Boa (et pas mal d’autres, j’ai la liste) caracolera lui-aussi sur les ondes et dans le fenestron de nos soirées télévisuelles. C’est dit, ça fait du bien.

CAMUcamu,

Claude Févre - Camu, un jardin bleu dans l’océan

On sait que depuis l’accompagnement bienveillant du café associatif Chez ta Mère Olivier Chatellier reconnaît d’emblée un talent d’écriture, depuis  la victoire de Camu au Prix d’écriture Claude Nougaro de la Région Midi-Pyrénées en 2015, depuis les Découvertes d’Alors Chante,  un certain nombre de bons génies se penchent sur les chansons du très jeune Corentin Grellier. Le dernier en date, au cours d’une résidence au Bijou, est Eric Lareine, toujours attentif à la jeune génération. On aimera souligner en Camu, l’efficacité du réseau Chanson à Toulouse.

XAVIER RENARD

Nos Enchanteurs - Xavier Renard : la vie des gens dans la ville-terrier

Entre deux toiles, Xavier Renard travaille la matière et la couleur autrement : dans la gamme de gris de la ville, de ses néons, de ses petites lumières, en chansons, en concerts, en albums. Quatrième opus (et quelques ep) pour cet enseignant d’arts plastiques et artiste à la large palette. Ça se nomme La vie des gens et ne pourrait guère s’intituler autrement tant il est vrai que c’est la vie qui irrigue les veines de ses chansons, vie de villes, vers urbains, tramways qui serpentent, courses infernales contre le temps… qui parfois rêvent d’ailleurs, d’Argentine, de longues distances. « A-t’elle une horloge, la planète ? / Fuseaux horaires / Des calculs dans nos artères, nos pendules. »

BIOLAY

Nos Enchanteurs - Benjamin Biolay : vivre à Palermo

Benjamin Biolay est peut-être l’artiste français le plus clivant du moment. Son allure de dandy, son air hautain de premier de la classe, sa tendance à dégommer ses confrères… Autant d’attitudes qui peuvent porter à l’énervement et au rejet, sans même prendre la peine de jeter une oreille intéressée sur son œuvre. Celle-ci commence pourtant à être d’importance :  sept albums originaux à ce jour sous son seul nom et une multitude de collaborations diverses (du célébrissime Chambre avec vue de Salvador aux plus méconnus albums de Coralie Clément, en passant par Hubert Mounier, Julien Clerc, CharlÉlie Couture, Vanessa Paradis ou autre Élodie Frégé…), qui démontrent à suffisance que le métier, lui, n’a guère mis longtemps à reconnaître les mérites artistiques du successeur-le-plus-talentueux-de-Serge-Gainsbourg.

ROMTOM

Nos Enchanteurs - Romtom, subtil homme du monde

Un premier album qui commence par l’histoire d’un vendeur de roses n’est pas si banal que cela pour un jeune artiste masculin «Ça a besoin d’amour et de prose / De jour et d’une dose / De cieux. »

mercredi, 01 juin 2016

Le clip de la semaine : Miossec - Les écailles

Miossec, de retour - C à vous - 26/05/2016