Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 janvier 2018

Le chanteur Babx présente "Les saisons volatiles" - Teaser

jeudi, 30 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

En vidéos cette semaine avec Frànçois & The Atlas Mountains,  Amélie les Crayons, Leonard Lasry, Saez, Fraissinet, Gérard Morel,  Jil Caplan....

Le clip de la semaine : Fraissinet, Apprends-moi

L'album de la semaine : Léonard Lasry, Le seul invité

Bien reçu... merci : Léonard Lasry, Le seul invité

LEONARD LASRY

Le Figaro - Léonard Lasry, «mélodiste» aux mille regards

Compositeur, interprète mais aussi à la tête d'une célèbre marque de lunettes, ce touche-à-tout talentueux multiplie les projets au fil de ses rencontres. Son nouvel album, Le seul invité, est disponible depuis le 10 mars, et une de ses chansons sera à l'affiche du prochain spectacle du Crazy Horse.

Comment ne pas remarquer cet homme qui se faufile entre les passants? En ce début de printemps grisâtre dans les rues parisiennes, il détonne au milieu d'une foule homogène. Crâne rasé, barbe rousse fournie, des vêtements aux couleurs «flashy» et physique robuste...

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

JIL CAPLAN

Nos Enchanteurs - Jil Caplan, l’imparfaite du subjectif

.... On se félicitera donc de son retour dans les bacs et sur les scènes, avec un nouveau CD (le premier depuis 10 longues années) intitulé Imparfaite. Titre autobiographique ? Chacun jugera, mais en tout cas, disque intime et miroir mûri de son âme.

Projet aux antipodes de son œuvre antérieure pourtant que cette galette-là, puisque la variété-pop qui était sa marque de fabrique laisse ici la place au jazz manouche. Auteure des paroles, Jil Caplan s’est entourée du guitariste Romane, à la composition de la quasi-totalité des morceaux, et du fidèle Jean-Christophe Urbain (la moitié des Innocents) à la réalisation, déjà à l’ouvrage sur l’album Comme elle vient de 2004.

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

Nos Enchanteurs - Les Chants de mars 2017. Rodolphe Burger : chantonne cavalier mental

Entrée en scène de Rodolphe Burger, secondé par Christophe Calpini qui tient la batterie, le clavier de l’ordi et les autres sortilèges techniques. L’ex-leader de Kat Onoma nous emporte tout de suite avec le premier morceau, Good, de son album éponyme fraîchement sorti, dans une envolée musicale de haute volée, et enchaîne sur le deuxième titre de l’album, pour une Happy Hour aux notes ironiques, voire carrément mordantes : « On se retrouve ni mieux ni pire au bar […] / C’est le signal pour servir les cocktails de flatteries au venin aux voisins / Quant à moi merci bien je ne bois rien / Que des liqueurs abstraites produites à l’œil / Par magie blanche », déclare le chanteur sur son tabouret, sourire en coin et verre d’alcool à la main.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

FACTEURS CHEVAUX

Nos Enchanteurs - Avec le Temps 2017. La musique idéale de Facteurs chevaux

..... Facteurs Chevaux, ce sont Fabien Guidollet, cheveux courts et petit costume sombre discrets, et Sammy Decoster, allure de cow-boy barbu, cheveux mi-longs, jeans et santiag, leurs guitares. Duo de voix fusionnelles, grande proximité et complicité, passant à tour de rôle sur le devant de la scène. Partis sous la pluie sur la cime de nos rêves, à bouche fermée, à chœurs ouverts, à voix douces, à nous donner des fantasmes : « Baisons sous la pluie, buvons la sève ».

 

mercredi, 29 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

En vidéos cette semaine avec Frànçois & The Atlas Mountains,  Amélie les Crayons, Leonard Lasry, Saez, Fraissinet, Gérard Morel,  Jil Caplan....

Le clip de la semaine : Fraissinet, Apprends-moi

Bien reçu... merci : Léonard Lasry, Le seul invité

LEONARD LASRY

Le Figaro - Léonard Lasry, «mélodiste» aux mille regards

Compositeur, interprète mais aussi à la tête d'une célèbre marque de lunettes, ce touche-à-tout talentueux multiplie les projets au fil de ses rencontres. Son nouvel album, Le seul invité, est disponible depuis le 10 mars, et une de ses chansons sera à l'affiche du prochain spectacle du Crazy Horse.

Comment ne pas remarquer cet homme qui se faufile entre les passants? En ce début de printemps grisâtre dans les rues parisiennes, il détonne au milieu d'une foule homogène. Crâne rasé, barbe rousse fournie, des vêtements aux couleurs «flashy» et physique robuste...

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

JIL CAPLAN

Nos Enchanteurs - Jil Caplan, l’imparfaite du subjectif

.... On se félicitera donc de son retour dans les bacs et sur les scènes, avec un nouveau CD (le premier depuis 10 longues années) intitulé Imparfaite. Titre autobiographique ? Chacun jugera, mais en tout cas, disque intime et miroir mûri de son âme.

Projet aux antipodes de son œuvre antérieure pourtant que cette galette-là, puisque la variété-pop qui était sa marque de fabrique laisse ici la place au jazz manouche. Auteure des paroles, Jil Caplan s’est entourée du guitariste Romane, à la composition de la quasi-totalité des morceaux, et du fidèle Jean-Christophe Urbain (la moitié des Innocents) à la réalisation, déjà à l’ouvrage sur l’album Comme elle vient de 2004.

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

Nos Enchanteurs - Les Chants de mars 2017. Rodolphe Burger : chantonne cavalier mental

Entrée en scène de Rodolphe Burger, secondé par Christophe Calpini qui tient la batterie, le clavier de l’ordi et les autres sortilèges techniques. L’ex-leader de Kat Onoma nous emporte tout de suite avec le premier morceau, Good, de son album éponyme fraîchement sorti, dans une envolée musicale de haute volée, et enchaîne sur le deuxième titre de l’album, pour une Happy Hour aux notes ironiques, voire carrément mordantes : « On se retrouve ni mieux ni pire au bar […] / C’est le signal pour servir les cocktails de flatteries au venin aux voisins / Quant à moi merci bien je ne bois rien / Que des liqueurs abstraites produites à l’œil / Par magie blanche », déclare le chanteur sur son tabouret, sourire en coin et verre d’alcool à la main.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

FACTEURS CHEVAUX

Nos Enchanteurs - Avec le Temps 2017. La musique idéale de Facteurs chevaux

..... Facteurs Chevaux, ce sont Fabien Guidollet, cheveux courts et petit costume sombre discrets, et Sammy Decoster, allure de cow-boy barbu, cheveux mi-longs, jeans et santiag, leurs guitares. Duo de voix fusionnelles, grande proximité et complicité, passant à tour de rôle sur le devant de la scène. Partis sous la pluie sur la cime de nos rêves, à bouche fermée, à chœurs ouverts, à voix douces, à nous donner des fantasmes : « Baisons sous la pluie, buvons la sève ».

 

mardi, 28 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

En vidéos cette semaine avec Frànçois & The Atlas Mountains,  Amélie les Crayons, Leonard Lasry, Saez, Fraissinet, Gérard Morel,  Jil Caplan....

Le clip de la semaine : Fraissinet, Apprends-moi

Bien reçu... merci : Léonard Lasry, Le seul invité

LEONARD LASRY

Le Figaro - Léonard Lasry, «mélodiste» aux mille regards

Compositeur, interprète mais aussi à la tête d'une célèbre marque de lunettes, ce touche-à-tout talentueux multiplie les projets au fil de ses rencontres. Son nouvel album, Le seul invité, est disponible depuis le 10 mars, et une de ses chansons sera à l'affiche du prochain spectacle du Crazy Horse.

Comment ne pas remarquer cet homme qui se faufile entre les passants? En ce début de printemps grisâtre dans les rues parisiennes, il détonne au milieu d'une foule homogène. Crâne rasé, barbe rousse fournie, des vêtements aux couleurs «flashy» et physique robuste...

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

JIL CAPLAN

Nos Enchanteurs - Jil Caplan, l’imparfaite du subjectif

.... On se félicitera donc de son retour dans les bacs et sur les scènes, avec un nouveau CD (le premier depuis 10 longues années) intitulé Imparfaite. Titre autobiographique ? Chacun jugera, mais en tout cas, disque intime et miroir mûri de son âme.

Projet aux antipodes de son œuvre antérieure pourtant que cette galette-là, puisque la variété-pop qui était sa marque de fabrique laisse ici la place au jazz manouche. Auteure des paroles, Jil Caplan s’est entourée du guitariste Romane, à la composition de la quasi-totalité des morceaux, et du fidèle Jean-Christophe Urbain (la moitié des Innocents) à la réalisation, déjà à l’ouvrage sur l’album Comme elle vient de 2004.

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

Nos Enchanteurs - Les Chants de mars 2017. Rodolphe Burger : chantonne cavalier mental

Entrée en scène de Rodolphe Burger, secondé par Christophe Calpini qui tient la batterie, le clavier de l’ordi et les autres sortilèges techniques. L’ex-leader de Kat Onoma nous emporte tout de suite avec le premier morceau, Good, de son album éponyme fraîchement sorti, dans une envolée musicale de haute volée, et enchaîne sur le deuxième titre de l’album, pour une Happy Hour aux notes ironiques, voire carrément mordantes : « On se retrouve ni mieux ni pire au bar […] / C’est le signal pour servir les cocktails de flatteries au venin aux voisins / Quant à moi merci bien je ne bois rien / Que des liqueurs abstraites produites à l’œil / Par magie blanche », déclare le chanteur sur son tabouret, sourire en coin et verre d’alcool à la main.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

FACTEURS CHEVAUX

Nos Enchanteurs - Avec le Temps 2017. La musique idéale de Facteurs chevaux

..... Facteurs Chevaux, ce sont Fabien Guidollet, cheveux courts et petit costume sombre discrets, et Sammy Decoster, allure de cow-boy barbu, cheveux mi-longs, jeans et santiag, leurs guitares. Duo de voix fusionnelles, grande proximité et complicité, passant à tour de rôle sur le devant de la scène. Partis sous la pluie sur la cime de nos rêves, à bouche fermée, à chœurs ouverts, à voix douces, à nous donner des fantasmes : « Baisons sous la pluie, buvons la sève ».

 

lundi, 27 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

En vidéos cette semaine avec Frànçois & The Atlas Mountains,  Amélie les Crayons, Leonard Lasry, Saez, Fraissinet, Gérard Morel,  Jil Caplan....

Le clip de la semaine : Fraissinet, Apprends-moi

Bien reçu... merci : Léonard Lasry, Le seul invité

LEONARD LASRY

Le Figaro - Léonard Lasry, «mélodiste» aux mille regards

Compositeur, interprète mais aussi à la tête d'une célèbre marque de lunettes, ce touche-à-tout talentueux multiplie les projets au fil de ses rencontres. Son nouvel album, Le seul invité, est disponible depuis le 10 mars, et une de ses chansons sera à l'affiche du prochain spectacle du Crazy Horse.

Comment ne pas remarquer cet homme qui se faufile entre les passants? En ce début de printemps grisâtre dans les rues parisiennes, il détonne au milieu d'une foule homogène. Crâne rasé, barbe rousse fournie, des vêtements aux couleurs «flashy» et physique robuste...

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

JIL CAPLAN

Nos Enchanteurs - Jil Caplan, l’imparfaite du subjectif

.... On se félicitera donc de son retour dans les bacs et sur les scènes, avec un nouveau CD (le premier depuis 10 longues années) intitulé Imparfaite. Titre autobiographique ? Chacun jugera, mais en tout cas, disque intime et miroir mûri de son âme.

Projet aux antipodes de son œuvre antérieure pourtant que cette galette-là, puisque la variété-pop qui était sa marque de fabrique laisse ici la place au jazz manouche. Auteure des paroles, Jil Caplan s’est entourée du guitariste Romane, à la composition de la quasi-totalité des morceaux, et du fidèle Jean-Christophe Urbain (la moitié des Innocents) à la réalisation, déjà à l’ouvrage sur l’album Comme elle vient de 2004.

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

Nos Enchanteurs - Les Chants de mars 2017. Rodolphe Burger : chantonne cavalier mental

Entrée en scène de Rodolphe Burger, secondé par Christophe Calpini qui tient la batterie, le clavier de l’ordi et les autres sortilèges techniques. L’ex-leader de Kat Onoma nous emporte tout de suite avec le premier morceau, Good, de son album éponyme fraîchement sorti, dans une envolée musicale de haute volée, et enchaîne sur le deuxième titre de l’album, pour une Happy Hour aux notes ironiques, voire carrément mordantes : « On se retrouve ni mieux ni pire au bar […] / C’est le signal pour servir les cocktails de flatteries au venin aux voisins / Quant à moi merci bien je ne bois rien / Que des liqueurs abstraites produites à l’œil / Par magie blanche », déclare le chanteur sur son tabouret, sourire en coin et verre d’alcool à la main.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

FACTEURS CHEVAUX

Nos Enchanteurs - Avec le Temps 2017. La musique idéale de Facteurs chevaux

..... Facteurs Chevaux, ce sont Fabien Guidollet, cheveux courts et petit costume sombre discrets, et Sammy Decoster, allure de cow-boy barbu, cheveux mi-longs, jeans et santiag, leurs guitares. Duo de voix fusionnelles, grande proximité et complicité, passant à tour de rôle sur le devant de la scène. Partis sous la pluie sur la cime de nos rêves, à bouche fermée, à chœurs ouverts, à voix douces, à nous donner des fantasmes : « Baisons sous la pluie, buvons la sève ».

 

samedi, 25 mars 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

Aux Chants de Mars ce samedi : Pomme, Adrien Soleiman, Jean-Marc Le Bihan et Remo Gary, en vidéo ce samedi

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

 

jeudi, 26 mai 2016

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 mai (revue de presse et du web hebdomadaire)

Le clip de la semaine : Pauline Croze - Voce Abusou

Bien reçu...merci : Pauline Croze, Bossa Nova (sortie annoncée le 27 mai)

A LA UNE

C'est déjà ça - Disques: un printemps luxuriant

Avalanche de grosses sorties depuis février avec des albums qui tiennent leurs promesses: de Murat à Beaupain, de Biolay à Manset mais aussi des pépites moins attendues comme Nicolas Séguy ou Jehan/Suarez. Une année en trois mois
 

Maissiat dans le "grand huit", RomTom enlacé de boucles, Sandrine Cabadi qui perpétue la chanson réaliste, trois façons de faire sonner la langue

FESTIVAL DIMEY

Hexagone - Festival Dimey : Flow d’émotions en ouverture

Mercredi 4 mai. Ouverture du festival. Je me suis assis dans un fauteuil confortable avec l’envie et même le plaisir de revoir Flow. Mais je ne m’attendais pas à une telle émotion. Toujours cette voix particulière et prenante, puissante et cassée. Un répertoire de plus en plus centré sur les enfants, sur l’enfance. Des mots simples, sur des sujets forts. Une artiste authentique, entière. Une sensibilité qui fait mouche. Ça part des tripes, de l’âme, du cœur. Et ça arrive direct dans les nôtres. Sans filtre, sans réflexion.

MAISON TELLIER

C'est déjà ça - Maison Tellier, sacrés tauliers

Helmut, Raoul, Leopold, Alexandre et Alphonse Tellier étaient hier soir sur la scène du Krakatoa. Intimisme et intensité, trompette et guitares, Normandie et Arizona, frissons et bon esprit.

CABREL

La Dépêche du Midi - Chanson française : Francis Cabrel lance un appel au patriotisme

À quelques jours de l'examen, le 24 mai, en deuxième lecture, par le Sénat du projet de loi sur la Liberté de Création, l'Architecture et le Patrimoine, Francis Cabrel lance un appel aux parlementaires pour «conforter» la chanson française.

«Il est primordial de réserver un espace de diffusion à la production des artistes français. Trop d'entre nous se sont découragés et ont choisi la langue anglaise dans l'espoir d'accrocher une chance supplémentaire d'être programmés par les radios» affirme Francis Cabrel. À quelques jours de l'examen, le 24 mai, en deuxième lecture, par le Sénat du projet de loi sur la Liberté de Création, l'Architecture et le Patrimoine, le chanteur donne de la voix, pour convier les sociétés de radios à «un consensus qui aurait le patriotisme comme porte- étendard». Pour lui «il serait bienvenu par les temps qui courent» de soutenir davantage les créations en langue française.

DALTON TELEGRAMME

Nos Enchanteurs - Dalton Telegramme, ni bêtes ni méchants

Comme il se doit, les Dalton sont quatre, rangés par ordre croissant, de Quentin Marquet, le chanteur et auteur caché sous la noire fourrure de sa barbe et sa casquette, guitare, trompette et bugle en main, jusqu’au plus grand, imposant en taille et en volume comme sa contrebasse et sa guimbarde, Bernard Thoorens.

THIEFAINE

C'est déja ça - Thiéfaine: "Je vois le monde se dégénérer sans surprise"

Une semaine après sa venue au festival Alors chante!, Hubert-Félix Thiéfaine clôturera la la deuxième édition du festival ODP à Talence (33). L'occasion de parler avec ce marathonien de la scène qui vient de sortir le live de sa tournée.

ANNE SILA

Pure Charts - "Amazing Problem", l'album d'Anne Sila : on aime ou on n'aime pas ? (critique)

Finaliste de "The Voice" l'an dernier face à Lilian Renaud, Anne Sila vient de publier son premier album "Amazing Problem", où se mêlent balades émouvantes et titres jazzy. Un bon cru ? Verdict!
 
MAISSIAT

Baptiste Vignol - Grande Maissiat

TROPIQUES, en 2013, la plaçait parmi les reines en devenir, féline et orageuse. GRAND AMOUR, son deuxième recueil, est d'autant plus bluffant qu'il confirme l'impression première, l'entérine. C'est à poil que Maissiat s'y plonge, à seule voix, pour une fervente ouverture, portique de l'édifice.

L'EGLISE DE LA PETITE FOLIE

Télérama - Mostla. L'église de la petite folie

La Souterraine a encore frappé : cette plateforme musicale, qui s'évertue à ­révéler des artistes vivant leur passion hors des grands circuits de distribution, publie une nouvelle compilation — promesse, comme toujours, d'y dénicher quelques pépites insoupçonnées. Cette fois, on y découvre d'abord un label, L'Eglise de la petite folie, installé du ­côté de Brest, et qui, depuis près de quinze ans, s'attache à défendre une chanson française « expérimentale ».

SAMUEL LEROY

Nos Enchanteurs - Samuel Leroy : « Bernique ! », tout un programme… de concert

Quand on met sur la platine le troisième disque de Samuel Leroy qui vient de sortir, on est d’abord embarqué par la voix et les mélodies qui aiguillent sur les mots. Et, de chanson en chanson, on a l’impression qu’il invite l’auditeur au filage d’un concert, selon un conducteur précis. C’est sûrement une volonté de sa part (le connaissant, je sais qu’il ne laisse rien au hasard) d’utiliser dans le CD quelques procédés de scène : chutes musicales, (rares) commentaires, ou ruptures d’ambiances et de ton. Il y a même une chanson bien trash pour présenter les musiciens, et un rappel aussi émouvant qu’imprévu !

BLACK M
 
La blogosphère d’extrême droite exulte : le concert gratuit du rappeur Black M prévu à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai, n’aura pas lieu. La Mairie l’a annoncé dans un communiqué, vendredi 13 mai, arguant de « risques forts de trouble à l’ordre public ». Retour sur une campagne qui, en l’espace de trois jours, a fait plier la mairie socialiste.
 
CHARLELIE COUTURE
 
RFI - CharlElie Couture, porté par les anges du bayou, Nouvel album, Lafayette

Pour son vingtième album, Lafayette, CharlElie Couture a quitté New York pour Lafayette, en Louisiane… Les genres cadiens – zydeco, coonass rock ou swampy rock – conviennent idéalement à sa musique et à sa voix. Un jour les anges, titre phare de cet album, s’impose comme une évidence. Et Lafayette en compte douze autres, jubilatoires…

JEHAN JONAS
 
 
Jehan Jonas est une de ces étoiles noires de la chanson, un passage éblouissant et un exil dans une sorte de monde secret connu de quelques afficionados. Mais, la belle équipe des Cabarettistes œuvre avec talent pour le faire revivre dans tout son éclat. Dans leur spectacle patchwork « Ne prenez pas les morts pour des cons » ils ont mis en scène Jehan Jonas sur la trame de ce soir… on récalcitre,  un spectacle voyage onirique, entre la poésie lunaire de Pierre Etaix et les contes fantastiques d’Edgar Poe.
 
BERTRAND BELIN
 
 
Le magnifique et cinquième opus "Cap Waller" offert cet automne ressort cette semaine nanti de trois nouveaux titres. "La nation", "Du haut d'un cap" et  "Le mot juste" en duo avec Camélia Jordana. En voici le clip
 
BAB X
 
 
David Babin dit BabX écrit en poète, joue du piano comme un musicien de jazz ou un Chopin échevelé qui se ferait la tête de Schubert, interprète ses textes comme un comédien de théâtre, du plus doux chuchotement à des colères furieuses. Quand il ne compose ou n’arrange pour d’autres. Il crache ses mots sur ses musiques et ses musiques sur les mots sans projet préétabli, retient sa voix pour donner plus de tension ou se laisse aller au cri primal. Il est là où on ne l’attend pas, et s’évade quand on croit le saisir. Vous l’aviez quitté sur un arrangement rock avec batterie, clavier, guitare électrique et violoncelle, ou sur les tonalités électroniques de Drônes personnels et de ses compositions et arrangements pour Il nous restera ça de Grand Corps malade et ses invités, et vous le retrouvez seul au piano à queue du Petit Duc, avec Julien Lefèvre, son copain de collège et toujours ami, caché derrière lui avec son violoncelle.
 
MONSIEUR ROUX
 

On le connaissait (et l'appréciait beaucoup) mordant et ironique, tendre mais toujours planqué dans une écharpe de deuxième degré. Avec "Récepteur CB1", voilà une autre facette, surprenante mais pas tant que ça. Toujours aussi juste en tout cas.

STEPHANE CADE
 

C’était avec la régularité d’un métronome qu’il nous sortait ses albums : tous les trois ans. Sauf ce quatrième opus, distant de bien sept ans du précédent. Entretemps la vie l’a happé, l’a distrait, absorbé qu’il était dans ses rêves. Rêve + rêve = réalité : les mathématiques se sont emparées du lui, ont fait foi, ont fait loi, vérifié ses sentiments, ses élans et figures acrobatiques « sous les draps rodéo / dans la nuit pornographique / sur le frigo / par terre sur le lino. » Tant que cette équation « reine et souterraine » s’est imposée comme titre de ce nouvel album.

ISABELLE MAYEREAU

Nos Enchanteurs - Parcours-santé avec Isabelle Mayereau

Honte sur moi : l’œuvre d’Isabelle Mayereau m’était quasi totalement inconnue ! Okay, il y avait Tu m’écris et L’enfance. Et puis ? Comme quoi être un amateur patenté de chanson française aux goûts éclectiques n’empêche pas qu’il puisse subsister maintes lacunes béantes dans l’éducation chansonnesque… Aussi ai-je saisi l’occasion que m’ont donnée NosEnchanteurs de combler ce vide indigne en partant à l’assaut de son intégrale fraîchement sortie.

VIANNEY

Nos Enchanteurs - T’étais où Vianney le 10 Mai ? À l’Olympia pour la première fois

L’incroyable succès de Pas là aura permis à Vianney de gagner très rapidement un large public mais il faut avouer que la surmédiatisation, jusqu’à l’indigestion, nous avait quelque peu rebuté. Cette soirée à l’Olympia nous a permis de laisser de côté certains a priori, de découvrir un vrai talent, un artiste sensible, un musicien doué, fier d’écrire des chansons en Français. On ne le dira jamais assez, il faut aller découvrir les artistes sur scène. On regrettera parfois, des textes un peu trop légers bien que bien construits. Sans doute un choix assumé. On devine chez Vianney un potentiel bien moins lisse qu’il n’y paraît, lui qui cite volontiers comme référence Dick Annegarn. Vianney est de ceux que l’on suivra avec attention et dont on reparlera.

 

lundi, 25 février 2013

Babx - Drone 1/6

dimanche, 24 février 2013

L'actualité de la chanson française du 18 au 24 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : "Je voudrais que..." - Prohom - Clip officiel

L'album de la fin de semaine - Prohom : Un monde pour soi

Les vidéos du jour : Imbert Imbert en concert aux Trois Baudets le 06 juin 2009.
Mathias Imbert, dit Imbert Imbert au chant et à la contrebasse, Romain Burgeat au son, David Bompard aux lumières, et Anna Mano au décor.
En concert ce soir à A Thou Bout d'Chant à Lyon
_____________________________________

A la une : Prix Georges Moustaki 2013

Askehoug a obtenu le prix du jury, 3 minutes sur mer le prix du public

Askehoug est sur le Web et Facebook

3 minutes sur mer est sur le Web et sur Facebook
___________________________________________

Les 23 et 24 février

Le Point - Justice : Arielle Dombasle condamnée pour avoir "dénaturé" une chanson

Pour avoir "dénaturé" l'une de chansons de Nilda Fernandez, Arielle Dombasle a été condamnée jeudi à lui verser 6 000 euros de dommages et intérêts. L'auteur-compositeur interprète avait saisi la justice, car il contestait les modifications de sa chanson "Yo le decia", version espagnole de "Nos fiançailles", qu'Arielle Dombasle avait reprise sur son album Diva Latina, sorti le 15 mai 2011.

Télérama, Valérie Lehoux - Claire Diterzi : “Où est-il écrit que la chanson doit être ‘facile’ ?”

Entretien | Pour Claire Diterzi, la chanson est un art noble et une recherche personnelle. Des squats punks aux théâtres, elle a toujours tracé sa voie avec audace et exigence.

En 2010, elle fut la toute première auteure-compositrice-interprète admise à la très prestigieuse villa Médicis. Ce qui fit grincer des dents : des représentants de la musique contemporaine adressèrent une lettre ouverte de protestation au ministre de la Culture (1) , tandis que sur le Net la polémique se doublait d'insultes... Réactions d'autant plus curieuses que Claire Diterzi est à l'inverse de la facilité : une tête chercheuse qui ose décloisonner, innover, se mettre en danger. Elle est même sans doute l'artiste la plus singulière et la plus audacieuse de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Reno Bistan, perpectives de vie

Forcément, rien qu’à voir la pochette et cette tronche d’ahuri qui s’apprête à boire la tasse, on pense à Kad Merad… Il n’en est rien, c’est (ce n’est que) Reno Bistan ! Enfin, il n’en est rien, façon de parler… Le lyonnais Bistan (cinquante pour cent de l’ex Bistanclaque !) fait dans le sérieux, mais toujours avec humour et dérision. La vie du cul, la vie du couple (L’amour et la cuisine…), la société, le chômage, la politique (Monde de droite – un vrai cauchemar : « Je tremble, j’ai les mains moites / Le monde entier est de droite »), tout est passé au crible avec décontraction, empathie (mais pas sur tout le monde !) et sympathie, avec conviction aussi.

Nos Enchanteurs - Pauline Paris a vu le loup

« Marlaguette », 20 février, Le Lucernaire, Paris.

Hors son talent et sa personnalité scénique, force est de reconnaître que Pauline Paris n’est pas bien grande, trois pommes à genou tout au plus, la taille de sa guitare. Et voilà t’y pas qu’elle nous fait à présent un spectacle pour enfants. On n’osera pas dire « à sa hauteur » mais elle s’y débrouille bien.

________________________________________

Le clip de la semaine : Babx - Tchador Woman (Manal's Songe)

L'album de la semaine - Rose : Et puis juin
_________________________________

Le 22 février

La Tribune de Lyon - Rock. Interview de Philippe Prohom : “Mon bonheur ne dépend pas du succès”

Disponible le 11 février, le quatrième album de Prohom réussit le prodige de combiner les styles (chanson, rock, electro…) en demeurant très cohérent, mais aussi de luire d’un noir optimisme…... Figure majeure de la scène lyonnaise, Philippe Prohom connaît la notoriété dès son premier album éponyme en 2002. Il rompt cependant avec la major Universal en 2007 pour retourner à des expériences plus personnelles. En parallèle, il compose pour d’autres artistes (Olivia Ruiz) et est coach scénique

Quai Baco - Prohom – « Un Monde Pour Soi » : La chronique

Hasard des calendriers, «un monde pour soi», le nouvel album de Philippe Prohom, a précédé de quelques jours la sortie du dernier Indochine. Nicola Sirkis aurait peut-être pu y jeter une oreille attentive…

En effet, on peut dire que « Un Monde Pour Soi » est l’exact opposé du nouveau chef d’oeuvre de Nico, ou plus exactement le film négatif. Là où Indochine sort l’artillerie lourde pour créer artificiellement et maladroitement un univers sombre et désabusé, Philippe Prohom, en quelques notes, quelques mots y parvient sans mal.

Prohom est sur le Web et Facebook

Télérama - Les Sonos Tonnent, le club chanson #74 : Rose et Robi

Deux jeunes femmes au sommaire de notre club chanson : Rose, qui encore auréolée du succès de son premier album néo folk, en sort un troisième, plus tourné vers la variété. Et Robi, nouvelle venue au pays d'une pop sombre et un peu new wave. Nos critiques Sophie Delassein, Gilles Medioni, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti nous disent ce qu'ils en pensent.

Le 21 février

L'Express - Rose, rebelle pastel, Par

Ce troisième album manque du peps qui caractérisait la Rose de Ciao Bella. Depuis La liste et Ciao Bella, deux tubes en 2006, la chanson compte sur le folk sans artifice de Rose - un nom de scène inspiré par The Rose, film sur Janis Joplin. Et son troisième album intitulé Et puis juin déroule des histoires d'amours, d'amants, de jalousies, de peines, couchées avec une plume chantournée.

 
« Et puis juin » est le troisième album de Rose. Un album dans la lignée des précédents, à savoir un style folk-chanson française mettant en avant la plume de la chanteuse niçoise.

On ne peut pas dire que Rose manque de cohérence avec ce troisième album. En effet, on retrouve tout les ingrédients qui ont fait son succès. D’un point de vue musical, on est donc dans du très classique : des chansons de 3 minutes formatées radio, accompagnées d’arpèges de guitares acoustiques, de pianos et de batteries douces. C’est très propre. Trop même.

RFI - Granville, welcome to Normandie, Premier album, Les voiles

Avec son premier album Les voiles, le groupe Granville surfe de sa Normandie natale sur les vagues pop de la contre-culture américaine. Après Orelsan, Concrete Knives et quelques-autres, les Caennais voient arriver un autre prétendant local aux premières places des classements nationaux. La scène bas-normande, active, tournée vers le reste de la France, s’offre aussi une incartade en terrain anglophone. A n'en pas douter, Granville avec son premier album est déjà un des fleurons de l’indie-pop à la française.

Nos Enchanteurs - Chanter la langue de chez nous…

..... Peut-être que ça se discute, c’est un point de vue qu’on peut ne pas partager. Peut-être que c’est un crime de lèse majesté de saluer un album qui ne parle pas français.,Mais j’ai du mal à limiter mes enchantements au format hexagonal quand je peux avoir le monde entier à découvrir. « Le monde ouvert à ma fenêtre... » a toujours des airs balladins à découvrir, on n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle.

RFI, Bertrand Dicale - Les chansons piégées d’Albin de la Simone, Nouvel album, Un homme

Quatrième album pour Albin de la Simone, l’ancien accompagnateur de vedettes devenu un des chanteurs les plus impressionnants de sa génération. Et Un homme plonge son auditeur dans des émotions toujours surprenantes. Revue de détail.

Les 18, 19 et 20 février

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli, la chanson pour arme

Clémence Savelli, 14 février, Théâtre de l’Ile Saint-Louis, Paris

C’est un théâtre minuscule, presque de poupées. Avec ses rideaux pourpres, sa scène, ses enluminures. Joli théâtre vraiment que celui de l’Ile Saint-Louis où Clémence Savelli jouera encore prochainement (*).

Culturebox - Une première "Nuit de la déprime" à guichets fermés

Raphaël Mezrahi a réussi son pari en réunissant, lundi soir sur la scène des Folies Bergère de Paris, de nombreux artistes dont Nolwenn Leroy, Véronique Sanson, Catherine Lara, Hugues Aufray et Alain Chamfort, à l'occasion de la 1ère "Nuit de la déprime", pied-de-nez à la morosité ambiante.

Nos Enchanteurs - Claudio Zaretti, charme et mélancolie

Claudio Zaretti, 13 février 2013, L’Angora, Paris 11e,

Aïe, on se dit qu’on va prendre des nouvelles de l’ami Zaretti. Mais c’est jour de grand froid et il a la crève, ça s’entend. Et les cafés et les salles sont comme les rues, un peu désertes. Pas le jour donc. Mais nous y sommes, restons.

Nos Enchanteurs - Belle de Jur

Jur, 14 février, Le 104, Paris,

D’abord le souffle de flacons de shampoing qui expirent sous ses doigts et qu’elle sample… Singulière entrée en matière pour étonnante artiste qui n’entre dans le domaine chanson qu’au chausse-pied. Jur (prononcez « jour » ; son vrai nom c’est… Georgina Domingo Escofet) est grande de taille, filiforme, un peu Birkin dans la silhouette (comme Jane elle maîtrise son accent à souhait, ce qui n’est pas rien dans son aura, dans son charme), dégingandée, ci-devant vêtue d’une longue robe pourpre dont elle se joue, en un érotisme qui n’est pas sans lien avec la fascination qu’elle peut susciter, au moins chez son public masculin.

Télérama - Robi, L'Hiver et la Joie

Au premier titre, on s'emballe : On ne meurt plus d'amour a tout ce qu'il faut d'entêtant, de mélodique, de sensuel, de sombre et même de légèrement pervers pour nous séduire. Et poser Robi dans la catégorie des fortes têtes, aux mots cinglants et languissants, un peu à la manière d'une Adrienne Pauly (dont on avait adoré le premier disque, et dont on guette le deuxième depuis... six ans). Le reste de l'album n'est pas aussi incisif


Auteur, compositeur, interprète, Chloé Lacan investit la scène en solo avec pour seule compagnie, un piano et son accordéon. Elle swingue, souffle, débite des mots qui nous percutent. Tour à tour diva, rockeuse ou clown, elle se raconte tout en pudeur et fantaisie… Son père, les hommes, le sexe, Mozart
 

Les Inrocks - Le premier album sensuel et féroce de Robi

Pour la sortie de son premier album, Robi se confie au Lab et lève le voile sur son histoire et ses influences.

L’hiver et la joie est le premier album de Robi. C’est presque un oxymore mais il a le mérite d’annoncer toute la complexité du style indie pop wave minimaliste de Chloé Robineau. La finaliste du Lab 2011 avait déjà marqué les esprits lors de la session d’octobre

Le blog de Fred Hidalgo - NILDA FERNANDEZ « Préserver sa liberté de pondre »   

Il y aurait beaucoup à dire sur l’industrie phonographique, sur l’histoire et l’évolution des maisons de disques. Beaucoup à dire sur le formatage « culturel » dans la production et la médiatisation, accouchant d’éphémères « produits staristiques sans artistes » qui masquent la forêt (et la solitude) des chanteurs de fond. Beaucoup à dire aussi sur le déclin incessant de la francophonie non seulement dans le monde, faute d’une politique volontariste, mais dans le pays même de la langue de Brassens : ainsi, les Victoires de la Musique viennent-elles de franchir un nouveau seuil en consacrant « artiste féminine de l’année » une chanteuse (débutante) qui écrit et chante en anglais…

Le Télégramme - Grand Prix du disque. "Zebra & Bagad Karaez", titre par titre

Zebra apporte un commentaire sur les onze titres composant l'album lauréat du dixième Grand Prix du Disque du Télégramme. Tour d'horizon dans l'ordre d'apparition et retour sur le Grand prix du disque attribué par les internautes. [Toutes nos videos sur Zebra]

_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

mercredi, 20 février 2013

Le clip de la semaine : Babx - Tchador Woman (Manal's Songe)

Nouvel album, "drones personnels", sortie le 11 mars.
En concert le 19 mars à la Gaîté Lyrique: http://bit.ly/gaitelyriquebabx
Et en tournée dans toute la France

Babx sur Facebook: https://www.facebook.com/babxmusique
Babx sur Twitter : https://twitter.com/Babxmusique
Site Officiel: http://babx-music.com/