Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 décembre 2017

Gérard Morel & Les Quatre Mains Qui l'accompagnent

Bande annonce Café de la Danse Paris : 5 février 2018
Conception et mise en scène : Gérard Morel assisté de Hervé Peyrard.
Direction musicale et arrangements : Stéphane Méjean Avec Françoise Chaffois à l’accordéon

vendredi, 08 décembre 2017

Gérard Morel "Il pleut des cordes" sur France Bleu Drôme Ardèche

jeudi, 07 décembre 2017

L'actualite de la chanson française du 24 au 30 novembre

Johnny Hallyday est mort à l'âge de 74 ans a annoncé sa femme..... C’était sa recette magique : cette force qui l’habitait. Une force déséquilibrée, qui le dominait souvent plus que lui-même ne la maîtrisait, le poussant fréquemment à sombrer dans le n’importe quoi. Le titre de son ­autobiographie, Destroy, est d’ailleurs explicite, qui prouve qu’il n’était nullement dupe de cet état de fait. Et même qu’il s’en accommodait fort bien.

Le Monde - Johnny Hallyday est mort : l’idole aux 110 millions de disques vendus disparaît à 74 ans

Johnny a conquis des générations de Français avec ses tubes « Que je t’aime », « Quelque chose de Tennessee », « Allumer le feu »…

Avec la mort de Johnny Hallyday, dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre, à l’âge de 74 ans, c’est une légende de la chanson française qui disparaît. L’artiste était devenu un mythe vivant en France, ayant conquis un très large public qui appréciait autant sa personnalité et sa sensibilité que ses chansons. Sa carrière est phénoménale, il a enregistré plus de mille titres, composé une centaine de chansons et vendu 110 millions de disques.

Les vidéos de la semaine : des artistes présents dans le nouveau Francofans N°68/Décembre/Janvier à commencer par Amélie les crayons et  GiedRé/Fromet/Oldelaf qui font la couverture du numéro... Lisa Portelli, Balmino, Gérard Morel, Michèle Bernard, Mon Côté Punk, Catherine Ringer, Bobon Vodou, Virage à Droite, Dans l'Shed, Coffees & Ciguarettes, Manu Galure, Lili Cros & Thierry Chazelle, Erwan Roux.....

L'album de la semaine : Gérard Morel, Affûtiaux cafouilleux

Le clip de la semaine : Amélie-les-crayons, Y'a plus d'Saison

MICHELE BERNARD

Nos Enchanteurs - Michèle Bernard s’offre en un nouvel album en public

La discographie de Michèle Bernard est grande, mais sans beaucoup d’enregistre- ments publics : si on excepte les deux versions des Nuits noires de monde et L’oiseau noir du champ fauve (le spectacle sur Louise Michel) celui-ci n’est que son second. C’est dire s’il devrait combler son public et, plus encore, tout amateur de chansons. Car à ce « live » s’ajoute un DVD (la captation d’une grande partie du concert ainsi qu’un entretien exclusif) et, ça, c’est une première qui faisait défaut et qu’il nous faut saluer puis savourer (1).... En cette période où chacun d’entre nous se demande ce qu’il va bien pouvoir offrir aux êtres aimés pour les fêtes, ce disque ne se discute même pas : il s’impose. C’est à lui tout seul un bout d’humanité, qui plus est de talent. On n’a pas besoin d’aimer la chanson pour écouter ce disque, il suffit, contre vents et marées, de croire en la vie.

Claude Févre - Michèle Bernard & Monique Brun, Même avec une épée en bois…

Que pouvons-nous faire, pauvres humains, pour survivre au dégoût, à la nausée que génèrent la violence et la haine ?

Michèle Bernard et Monique Brun sont de ceux et celles qui luttent avec des armes improbables – armes de bois – celles de l’imaginaire. Et nous ne les remercierons jamais assez d’être faites tout entières  de ce bois là, de cette veine, de cette texture qui résiste à la désespérance. C’est dans la salle du Bijou que ce soir leur souffle de vie va s’immiscer sous nos épais vêtements d’hiver et atteindre notre cœur.

Nous entrons dans la salle, et là – surprise ! – nous les découvrons déjà installées en scène. Michèle a replié ses bras sur son accordéon rouge, à sa gauche sur un semblable tabouret haut, Monique a posé ses mains sur ses genoux. Elles échangent quelques regards complices, quelques mots. Elles attendent l’heure du spectacle… Elles ont le temps de nous apercevoir dans la salle éclairée et sans doute nous apprivoisent-elles déjà, à la façon du renard s’adressant au Petit Prince… « Tu t’assoiras d’abord un peu loin de moi, comme ça, dans l’herbe. Je te regarderai du coin de l’œil et tu ne diras rien…»

BALMINO

Nos Enchanteurs - Balmino : les morsures d’un superbe album

Comment vous dire ? C’est du Balmino et, dès la première note, dès le premier mot, la première rime, on plonge dedans pour n’en plus ressortir. La mélancolie, la voix entêtante, l’énergie, tout vous saisit. On sait, de connaissance ou d’intuition, que le voyage sera long et court à la fois, que les rimes vont tisser une trame dont nous aurons du mal à nous départir, alors englués dans le questionnement, la passion et la dramaturgie des mots, leur calme comme leur tempête.

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - L’affûté Gérard Morel sort son cinquième album

Sans être le canal officiel de « Gégé » Morel, convenons qu­’à NosEnchanteurs celui-ci est un de nos artistes fétiches et que suivre son actualité ne nous est pas désagréable. Surtout quand, de temps à autre, il nous sort une telle galette, qui plus est affublée d’un tel titre, lui sur la pochette en presque bonze du Tibet, d’Haïti ou de je ne sais où. D’autant que, tout affairé à la scène où il multiplie les initiatives de bon goût, il a peu de temps à concevoir des disques ; ça faisait même plus de six ans qu’il n’y avait songé. Affûtiaux cafouilleux est le titre de celui-ci

THIEFAINE

Télérama - Hubert-Félix Thiéfaine : “Soft Machine, c’était comme une étoile tombée du ciel”

Il a vu la lumière avec Johnny et fait ses débuts dans le placard à balais du petit séminaire. Guitariste, chanteur et poète, Thiéfaine trimbale depuis quatre décennies un répertoire à part : épique, onirique, érotique… A la veille de repartir en tournée, il refait pour nous son parcours musical. 

A l’automne prochain, il fêtera ses quarante ans de chanson par une série de douze concerts. Ce ne sera pas la première fois qu’il remplira les dix-huit mille places de l’ex-Palais omnisports de Paris-Bercy, devenu AccorHotel Arena, pourtant, il semble devoir rester éternellement à la marge, en retrait, ou plutôt « ailleurs » , pour reprendre un mot qu’il emploiera souvent lors de cette rencontre.

CHARLOTTE GAINSBOURG

RFI - Charlotte Gainsbourg, au plus près d’elle-même

Après s’être offert les services de Air pour 5.55 (2006), et de Beck pour IRM (2009) Charlotte Gainsbourg s’associe sur ce disque, avec le musicien électro SebastiAn. Sur Rest, elle chante aussi pour la première fois en français et signe tous ses textes. Charlotte lève enfin le voile…

Peu de disques firent couler autant d’encre, cette année, que le dernier-né de Charlotte Gainsbourg, Rest, entre chroniques dithyrambiques ("un disque somptueux, impudique, ample, gainsbourien", s’extasie Les Inrocks) et critiques virulentes ("ça coule comme du Mylène Farmer aphone sur fond d’électro soft", rétorque Télérama). Dans les pages des magazines, sur les ondes des radios, sur les plateaux télé, Charlotte se raconte jusqu’à l’overdose, livre ses doutes, murmure ses errances, chuchote sa quête du "rest", ce repos des âmes aimées, et sa traque d’elle-même : forcément touchante… parfois jusqu’à l’auto-parodie.

JULIEN CLERC

Le Monde - Julien Clerc : « A l’Olympia, j’ai vu mes parents côte à côte pour la première fois »

A 70 ans, le chanteur fête son demi-siècle de carrière avec un 24e album studio, « A nos amours », et une longue tournée en France. Il s’est confié à « La Matinale du Monde ».

Je ne serais pas arrivé là si…

… si mes parents n’avaient pas divorcé. Les enfants qui ont vécu ça ont en commun quelque chose que ne comprennent pas les autres. J’ai eu cette espèce de fêlure. Pour un métier artistique, ce n’était pas mauvais à 100 %. J’ai été confié à mon père, ce qui était rarissime à l’époque, et ma belle-mère comme ma mère ont joué un rôle dans ce qui m’a constitué. Dans les deux foyers, il y avait de la musique.

JUKE

Nos Enchanteurs - Juke, suivez son petit bateau

Oualala, keskeçéksa, a dit ma tata ? Fais pas chier, a dit mon tonton, et Laisse les dire. Même si cet album est présenté par le Label Caravan jeune Public, voici un CD tout public qui s’adresse aux jeunes de 5 à 105 ans. Je vous préviens, si vous n’avez pas gardé votre âme d’enfant, version Guerre des boutons ou Les malheurs de Sophie, vous risquez d’être désarçonnés. Pourtant si les animaux sont vos copains, des bigorneaux aux escargots, si les chiens et les chats sont vos meilleurs amis, si vous êtes prêts à enfourcher Jolly Jumper ou à ramasser le coton sur d’irrésistibles airs country ou cajuns, tout autant qu’à rateler du goémond chez Les Penn culs, si vous vous laissez prendre par la bonne humeur insolente de Juke, par sa tendresse récurrente (La fiancée du pirate, Les roses trémières, L’indien dans l’eau, La flamme), vous allez passer une sacrée bonne (grosse) demi-heure.

TOP

Baptiste Vignol - Ce top qui en dit long

Passé de mode, jamais Daho n’aura donc réussi ces quinze dernières années à coups de productions pompeuses et de chansons en toc à reconquérir la jeunesse. Malgré une campagne asphyxiante («le pape de la pop», «le prince», «le patron», tu parles...), BLITZ ne se sera écoulé qu’à 13 000 exemplaires la semaine de sa sortie. Bye bye Étienne. Tombé dans le rance

mardi, 05 décembre 2017

L'album de la semaine : Gérard Morel, Affütiaux cafouilleux

vendredi, 04 août 2017

Hexagone - Barjac, les Morel(s) ouvrent en beauté

Festival Barjac m’enchante. 29 Juillet. Cour du Château. Gérard Morel et sa guitare qui l’accompagne. Un récital, déjà apprécié en petit lieu. Ici, il démarre en chantant « Na ne ni no nu » et dit  » Commencer un festival de chansons à texte, ici à Barjac par Na ne ni no nu, j’en ai rêvé ! ». Il est venu nous apporter des bonnes nouvelles : d’abord les chansons (bonnes voire superbes) puis l’arrivée prochaine d’un album les contenant.

Lire la suite
__________________
__________________

mercredi, 02 août 2017

Nos Enchanteurs - Barjac 2017. Un Morel à toute épreuve

Inaugurer un nouveau Festival Barjac m’en chante avec les deux Morel, c’est comme participer à une dégustation de vins de pays où les vignerons se seraient amusés à remplir quelques-uns des flacons de Bourgueil ou de Saint-Pourçain avec de la Romanée-Conti et du Petrus. Parce que sous leurs airs faussement bonhommes et gouleyants, le Gégé et le François s’avèrent être, en réalité, de sacrées bêtes de compète et des nectars de première.

Lire la suite
_______________
_______________

mardi, 18 juillet 2017

Avignon Off 2017 en chansons : Zèbre à trois - Théâtre des Lucioles - 10h45

samedi, 15 juillet 2017

Avignon #OFF17 : Emma la Clown & Gérard Morel qui l'accompagne

jeudi, 30 mars 2017

Gérard Morel / La guinguette des fines gueules - "Cantique en toque"

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mars

En vidéos cette semaine avec Frànçois & The Atlas Mountains,  Amélie les Crayons, Leonard Lasry, Saez, Fraissinet, Gérard Morel,  Jil Caplan....

Le clip de la semaine : Fraissinet, Apprends-moi

L'album de la semaine : Léonard Lasry, Le seul invité

Bien reçu... merci : Léonard Lasry, Le seul invité

LEONARD LASRY

Le Figaro - Léonard Lasry, «mélodiste» aux mille regards

Compositeur, interprète mais aussi à la tête d'une célèbre marque de lunettes, ce touche-à-tout talentueux multiplie les projets au fil de ses rencontres. Son nouvel album, Le seul invité, est disponible depuis le 10 mars, et une de ses chansons sera à l'affiche du prochain spectacle du Crazy Horse.

Comment ne pas remarquer cet homme qui se faufile entre les passants? En ce début de printemps grisâtre dans les rues parisiennes, il détonne au milieu d'une foule homogène. Crâne rasé, barbe rousse fournie, des vêtements aux couleurs «flashy» et physique robuste...

FRANCOIS &THE ATLAS MOUNTAINS

RFI - Le mouvement poétique de Frànçois & The Atlas Mountains

L’Afrique est toujours là mais ce n’est plus tout à fait la même. Avec son nouvel album, Solide mirage, le chanteur François Marry imagine une nouvelle géographie à son groupe. Notamment entouré d’un nouveau musicien, il déplace Frànçois & The Atlas Mountains vers un propos rugueux, où le politique se mêle au poétique. Rencontre autour d’un chanteur en perpétuel mouvement.

JIL CAPLAN

Nos Enchanteurs - Jil Caplan, l’imparfaite du subjectif

.... On se félicitera donc de son retour dans les bacs et sur les scènes, avec un nouveau CD (le premier depuis 10 longues années) intitulé Imparfaite. Titre autobiographique ? Chacun jugera, mais en tout cas, disque intime et miroir mûri de son âme.

Projet aux antipodes de son œuvre antérieure pourtant que cette galette-là, puisque la variété-pop qui était sa marque de fabrique laisse ici la place au jazz manouche. Auteure des paroles, Jil Caplan s’est entourée du guitariste Romane, à la composition de la quasi-totalité des morceaux, et du fidèle Jean-Christophe Urbain (la moitié des Innocents) à la réalisation, déjà à l’ouvrage sur l’album Comme elle vient de 2004.

FRANCESCA SOLLEVILLE

Hexagone - Francesca Solleville, une grande d’âme de la chanson

Francesca Solleville. Café de la Danse – 5 mars 2017

« Passeuse passerelle » : Anne Sylvestre a trouvé la bonne formule pour parler du métier d’interprète en général, et de Francesca Solleville en particulier. Au-delà de l’aspect purement vocal, Francesca est aussi le chaînon artistique entre beaucoup de gens essentiels – d’Aragon et Ferré (qui lui offrit la primeur de ses mises en musique du poète) à Leprest, en passant par Ferrat, Fanon, Mac Orlan etc. Elle résume à elle seule plusieurs pages essentielles de l’histoire de la chanson, qu’elle a traversé en « second rôle » (comme dit affectueusement son biographe Marc Legras) mais auxquelles elle a survécu… au point de les lier en un bouquet et les incarner toutes, désormais !

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les Chants de Mars à Lyon, Par Yves Le Pape

La richesse du programme de la 11ème édition du festival lyonnais des Chants de Mars ne nous permet pas d'assister à l'ensemble des concerts proposés cette année. Il n'est donc pas été possible de parler ici de spectacles ou d'artistes très attachants qui auraient mérité une chronique tout autant que ceux qui ont été finalement retenus.

Nos Enchanteurs - Les Chants de mars 2017. Rodolphe Burger : chantonne cavalier mental

Entrée en scène de Rodolphe Burger, secondé par Christophe Calpini qui tient la batterie, le clavier de l’ordi et les autres sortilèges techniques. L’ex-leader de Kat Onoma nous emporte tout de suite avec le premier morceau, Good, de son album éponyme fraîchement sorti, dans une envolée musicale de haute volée, et enchaîne sur le deuxième titre de l’album, pour une Happy Hour aux notes ironiques, voire carrément mordantes : « On se retrouve ni mieux ni pire au bar […] / C’est le signal pour servir les cocktails de flatteries au venin aux voisins / Quant à moi merci bien je ne bois rien / Que des liqueurs abstraites produites à l’œil / Par magie blanche », déclare le chanteur sur son tabouret, sourire en coin et verre d’alcool à la main.

AMELIE LES CRAYONS

C'est déjà ça - Sous les pins, la chanson tient chaud

L'épatant festival "Chantons sous les pins" qui fête son 20e anniversaire est à mi-chemin de son itinérance landaise. Samedi soir, un plateau royal était servi dans l'Agora de Mugron avec les Idiots, Amélie les crayons et Volo

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Avec le temps 2017. Miossec, rattraper le bonheur

Configuration assise pour tous, spectateurs comme musiciens. Miossec a troqué son éternel chapeau contre une casquette, et se place discrètement, guitare sur les genoux, entre la violoniste-mandoliniste Mirabelle Gilis et le guitariste-bassiste Leander Lyons, à la gauche duquel se trouve Thomas Schaettel jonglant entre clavier et orgue.

SAEZ

Télérama - Saez, le manifeste-Lulu

Il n'a pas toujours été aisé de défendre Saez, avec sa rebelle attitude obstinée, ses rimes crues coups-de-poing, sa diction caricaturale... Mais dès son Jeune et con inaugural, puis son J'accuse enragé ou son triple Messina, on appréciait la fougue et la sincérité de son style qui jetait un pont entre Noir Désir et Brel. Rock militant clashien et chanson française classique et enfiévrée. Avant Noël, il a publié une collection de protest songs post 13 novembre. Ce disque engagé, dont le message désespéré excusait le sentiment de bégaiement qui s'en dégageait, arrivait en préambule à ce nouveau triple album (Saez ne connaît pas la mesure). Hélas, si Saez a toujours l'indignation et le combat justes (pour les petits, les migrants, la culture et l'amour contre les méchants loups du capitalisme, du showbiz, des médias, etc.), son inspiration, elle, est en berne.

BABX

C'est déjà ça - Babx, entre deux mots

Son dernier album, "Cristal automatique #1", met en musique des poètes. Babx les confronte à ses propres textes, en attendant un album qui mijotte. Il sera ce jeudi au Gallia Théâtre de Saintes.

LEOPOLDINE HH

Nos Enchanteurs - Léopoldine Hache Hash, tranchante et planante

.... L’artiste lauréate, qui s’est offert à la fois le prix de jury et le prix du public, nous vient d’Alsace et se nomme Léopoldine HH (a-t-elle doublé sa consonne pour éviter qu’on la confonde avec l’Arthur de la même initiale ?). Le titre de son album, en allemand dans le texte, se traduit par Fleurs en pot. Le moins que l’on puisse dire est qu’a priori, cet intitulé n’a aucune consonance autobiographique : il ne viendrait à l’idée de quiconque ayant écouté ce disque de qualifier la chanteuse de « potiche » ou de « fleur décorative » ! Léopoldine HH se rangerait plutôt dans la famille des fleurs vivaces, sauvages et envahissantes, qui n’ont nul besoin d’un tuteur pour s’épanouir. Prenez dès lors vos précautions avant de glisser votre CD dans le lecteur : c’est de la bombe que vous vous préparez à découvrir…

FRAISSINET

Claude Févre - Fraissinet, les yeux grand ouverts

Un titre, Voyeurs. En couverture le portrait de Fraissinet, celui d’un homme en noir. Regard bleu acier, bleu si profondément irréel.  Lui donnerait-il, qui sait, la faculté de voir au-delà de nous, ou bien de nous pétrifier, comme cette Méduse qu’il chantait dans l’album Les Métamorphoses ? En quatrième de couverture le même homme, plongé dans le noir regarde vers une lumière -céleste ? – les yeux protégés de lunettes. Quelques détails graphiques dans le livret nous emmènent vers un autre temps, un Ailleurs fait d’aventures dignes de Jules Verne.

BROKEN BACK

C'est déjà ça - Broken Back: "Toujours une pierre à rajouter"

Broken Back fait partie de ces artistes propulsé au firmament par la grâce d'internet. Il affiche complet à Cognac, où il était passé en parfait inconnu il y a un an et demi

GERARD MOREL

Nos Enchanteurs - Gérard Morel, maître-queue de l’amour

Les rendez-vous pour un « vrai » spectacle de Gérard Morel, avec uniquement Gérard Morel à l’affiche, sont rares. On a l’habitude de le croiser entouré d’autres chanteurs, au détour d’un « Bar à Jamait », d’un « hommage à… », d’une « Guinguette des fines gueules »… A chaque fois on reste sur sa faim : deux, trois chansons, c’est bien trop peu ! juste une mise en bouche… et on attend vainement le plat de résistance !

FACTEURS CHEVAUX

Nos Enchanteurs - Avec le Temps 2017. La musique idéale de Facteurs chevaux

..... Facteurs Chevaux, ce sont Fabien Guidollet, cheveux courts et petit costume sombre discrets, et Sammy Decoster, allure de cow-boy barbu, cheveux mi-longs, jeans et santiag, leurs guitares. Duo de voix fusionnelles, grande proximité et complicité, passant à tour de rôle sur le devant de la scène. Partis sous la pluie sur la cime de nos rêves, à bouche fermée, à chœurs ouverts, à voix douces, à nous donner des fantasmes : « Baisons sous la pluie, buvons la sève ».