Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 juillet 2016

L'actualité de la chanson française du 1er au 15 juillet (revue de presse et du web bimensuelle...en été)

Le clip de la semaine - Emily Loizeau - Eaux sombres

BOSSONE

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone : ceci n’est pas un album

…encore moins deux, mais une compilation de titres hétéroclites, vraies chansons, en grand nombre dans le premier enregistrement, ou impressions musicales, beaucoup de titres d’une minute voire de quelques secondes, prétexte à essais musicaux comme verbaux, maquettées au fur et à mesure de sessions de créations. Une sorte d’histoire de la création d’un album, avant que les chansons heureuses élues ne s’assemblent en un tout cohérent. Un cadeau qu’il nous fait entre deux albums, pour « noyer la connerie » d’une « immense vague de chansons. »

Le site de Jérémie

Sa page Facebook

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca : l’album du presque parfait !

Sauf à être adepte de la Boutin, ce ne sera pas La petite goutte de Luca qui, pour nous, fera déborder le vase. Ou plus sûrement le préservatif. Ni ça ni le reste. Dédier une chanson (du fond d’un utérus, d’une capote ou du petit gobelet blanc au laboratoire) au sperme, on n’avait pas vu ça depuis Les spermatozoïdes de Ricet Barrier (« Nous sommes 300 millions, massés derrière la porte… ») ou, si on veut, Les Sucettes de Gainsbourg goulument léchées par l’innocente France Gall, « lorsque le sucre d’orge / parfumé à l’anis / coule dans la gorge d’Annie ». Gloire à Lily Luca qui incontestablement est artiste et femme de goût. Et ose : « C’est une petite goutte de plus / Qu’un corps étranger éjecte / Tout au fond d’un utérus / Qui pour sa part… s’en délecte / C’est une petit goutte de trop / D’une irrésistible envie / Dans l’arrière-salle d’un bistrot / Celle qui peut changer la vie. »

BABEL

C'est déjà ça - Babel a trouvé son langage

Le quartet angevin mélange chanson, électro et musique classique, et ça commence à vraiment faire des étincelles...

TIMBRES

Crapauds et rossignols - Timbres

Les « timbres » ne sont pas morts. Au XIXe siècle, on aimait bien écrire de nouvelles paroles de chanson sur des airs connus, y compris sur des airs d’opéra. Cela s’appelait des timbres. C’était en vogue dans les goguettes, sortes de réunions amicales chantantes. Les Américains eux-mêmes pratiquaient le timbre, mais à leur manière. Woody Guthrie avait expliqué au jeune Robert Zimmerman (Bob Dylan), du moins Bob s’est-il plu à le raconter ainsi, qu’il suffisait pour faire une chanson de prendre un air connu et de modifier quelques notes ici ou là.

PAUSE GUITARE

Claude Févre - 20ème Pause Guitare, Chanson en avant toutes !

Enfin arrive Emilie Marsh qui à chaque prestation – nous avons aussi beaucoup écrit sur elle –  semble aller davantage vers son univers de rockeuse, forte et fragile à la fois. Ses textes gardent son empreinte singulière où elle martèle sa farouche énergie de tout dire. La voix est belle, au premier plan, toujours. Dira-ton assez le bonheur de saisir le sens des chansons ? Ses  hommes, ceux qui l’accompagnent, ne ménagent pourtant pas leur peine, aux claviers et à la batterie… Preuve que l’on peut tout garder : l’énergie et le sens ! En tout cas le jury semble lui accorder encore une marge de progression en lui offrant le prix Découverte 2016. Et nous, nous avons  aimé sa frange et sa coupe mi-longue qui lui donnaient un faux air de Colette à la trentaine : Colette, l’effrontée, Colette la scandaleuse, Colette sans entrave.

FONTAINE WALLACE

C'est déjà ça - Fontaine Wallace: jouvence blues

Nicolas Falez, l'auteur-compositeur de Superflu puis Tancarville a fédéré un nouvel équipage pour le projet Fontaine Wallace: cette même pop désenchantée à l'indéniable charme lucide.

BELACIDE

Télérama - Belacide, J'ai joué dans deux films

Album mystère. Qui est Belacide, depuis quand chante-t-il, a-t-il déjà enregistré ? Puisque ces questions-là restent en suspens, on s'intéressera à l'essentiel : à ce disque aussi pointu que plaisant, qui s'inscrit sans réserve dans la famille des Dominique A, Mathieu Boogaerts ou même Daniel Darc — et de tous ceux qui depuis vingt ans ont su renouveler la chanson française —, Belacide scellant son propre style avec un inquiétant décalage.

EN FRANCAIS

Norbert Gabriel - Chanter, la langue de chez nous …

... J’aime assez le parcours de Louis Ville, qui a fait du rock en anglais, et qui s’est mis à écrire en français pour être plus précis et riche dans ce qu’il voulait partager. «Cinémas, cinémas» c’est de la chanson qui raconte, qui a du sens et du son . Une chanson dont Pierre Dac aurait dit:«Pour bien comprendre les gens, le mieux est d’écouter ce qu’ils disent.» Bien sûr qu’on comprend mieux quand c’est la langue de chez nous.

POLNAREFF

C'est déjà ça - Michel Polnareff remonte le temps

Le chanteur était au festival Cognac Blues Passions, samedi soir. Retour sur une prestation pétrie de tubes, conçue sur mesure pour les fans

C'est déjà ça - Michel Polnareff: "Je pense être multifacette"

Mélodiste de génie, Michel Polnareff est également habile en formules qui font mouche. Alors que sa tournée 2016 passe par Cognac Blues Passions, samedi 9 juillet, il se révèle en pleine forme

CELINE DION

RFI - Céline Dion, les retrouvailles parisiennes, Concert à l'AccorHotels Arena

Retrouvailles heureuses et remplies d'émotion entre la chanteuse, marquée il y a cinq mois par le décès de son époux et mentor René Angélil, et le public de AccorHotels Arena à Paris. Neuf dates complètes jusqu'au 9 juillet et la preuve définitive que, dans les chanteuses à voix francophones, Céline a une belle longueur d'avance sur la meute.

DELERM

C'est déjà ça - Le 7 octobre, retour de Vincent Delerm

Le chanteur sortira ce jour-là "A présent" son sixième album. Il sera en concert au Fémina de Bordeaux le 14 décembre
 
AU QUEBEC
 
RFI - Festival d’été de Québec 2016, Découvertes de tout acabit sous météo extrême

Lancées jeudi 7 juillet, les festivités du 49e Festival d’été de Québec (FÉQ) se poursuivent dans la capitale du Québec jusqu’au 17 juillet. Retour sur un premier week-end froid, pluvieux, mais très couru, chargé de concerts de toutes dimensions… de Sting et Peter Gabriel sur les vastes Plaines d’Abraham, jusqu’à Louis-Jean Cormier en concert-surprise à un arrêt d’autobus.

MIOSSEC

Nos Enchanteurs - Miossec, mammifère en mue

Changement d’herbage réjouit les veaux, chantait jadis Ricet Barrier. J’ignore si ce dicton fonctionne à coup sûr pour toutes les occasions, mais pour Miossec, cela semble avéré !

On avait laissé notre breton voici deux ans sur son excellent Ici-bas, Ici même réalisé avec Albin de a Simone. Il nous revient déjà avec une nouvelle galette concoctée dans l’urgence : Mammifères. Le livret nous apprend en effet que le projet est né de la rencontre du chanteur avec un trio de musiciens – Leander Lyons à la guitare, Mirabelle Gilis au violon, Johann Riche à l’accordéon – et de leur volonté de partir très vite sur les routes pour chanter dans une formule acoustique dans des petits lieux insolites, histoire d’apporter du bonheur aux gens.

NICOLAS MICHAUX

C'est déjà ça - Nicolas Michaux, le fou sous la glace

Après dix ans au sein de l'énergie pop du groupe Eté 67, l'auteur-compositeur belge s'émancipe avec douceur et intensité dans un premier album addictif, "A la vie, à la mort".

LOIZEAU

Nos Enchanteurs - Fée comme Loizeau

Depuis son Autre bout du monde paru en 2006, confirmé par un brillant Pays sauvage en 2009, Emily Loizeau nous est devenue indispensable. Son timbre de voix, son univers de beauté, de mélancolie et de gravité mêlées, son petit accent… Tout la rend irrésistible et quiconque l’a applaudie un jour sur scène sait en outre qu’elle y est comme un poisson dans l’eau.