Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 19 au 25 mai

Les artistes de la semaine : Soan, Babx, Burgalat, Claude Lemesle, Gérald Genty....

Le clip de la semaine : Session Unik : Babx et Archie Shepp

CHARLELIE

Le Figaro - CharlÉlie Couture revient en France à cause de Donald Trump

Après avoir vécu pendant quinze ans à New-York, le chanteur français annonce sur sa page Facebook avoir pris la décision de quitter le sol américain et rejoint une France qu'il trouve transformée depuis l'élection d'Emmanuel Macron.

«C'est décidé, je rentre en France», écrit CharlÉlie Couture sur son compte Facebook, regrettant le visage changé de New-York. La ville debout, le chanteur ne l'aime plus. Plus encore que la ville debout, c'est un certain immeuble qu'il déteste.

BABX

Télérama - Babx, Ascensions

..... En rompant avec l'industrie du disque pour produire lui-même ses projets, anti-commerciaux à souhait, il nous avait alors prévenus : « Plus de compromis : quitte à être super chiant, je veux aller au bout de ce que j'aime. Je ne suis pas un entertainer. » Pari réussi. Quand il adresse une plainte lancinante à l'un des assassins du Bataclan (Le Déserteur), il lui redonne une humanité. Et quand il fait chanter quelques mots d'une vieille rengaine française à un jeune réfugié soudanais (Tango), il célèbre l'accueil de la plus jolie des manières.

CLAUDE LEMESLE

Nos Enchanteurs - Claude Lemesle, 50 ans de chansons !

L’homme qui entre sur scène, avec son guitariste Philippe Hervouet, fête cette année les 50 ans de sa première chanson, La fleur aux dents, enregistrée par Joe Dassin. C’est Simplement qu’il entame son tour de chant, par cette autre chanson peu connue : « Je voudrais vous jouer mes mots simplement / Que ce soit mon cœur qui parle… » Puis s’appuyant sur l’auteur à succès qu’il est, interprète Ça va pas changer le monde, repris en chœur par le public. Claude Lemesle est un monument de son art ; si vous ne connaissez pas l’homme, vous connaissez forcément ses chansons. Par lui, nous allons entendre L’été indien, Et si tu n’existais pas, Salut les amoureux, Ton côté du lit,  qu’il a écrites pour Joe Dassin,  Rosalie et Les croisades, pour Carlos, Le barbier de Belleville pour Serge Reggiani et bien d’autres pour ces chanteurs à succès que sont ou furent Gilbert Bécaud, Julio Iglesias, Michel Fugain…

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov, chanteuse étoile

Il y a deux ans, Valérie Lehoux avait découvert cette jeune chanteuse portant sur le monde un regard curieux et poétique. Aujourd’hui, elle sort un album et se produit sur la scène du Centquatre, à Paris, ce mardi 23 mai. Portrait.

HERIDEL

Norbert Gabriel - Jean-Luc Héridel

Quand j’étais lecteur compulsif et assidu de tout ce qui parlait de chanson, un nom revenait souvent accompagné de commentaires très chaleureux, Jean-Luc Héridel, avec ses Lettres aux Enchantées… Très vite s’est esquissée et précisée l’image d’un Don Quichotte lumineux, celui qu’admirait Cyrano, celui que l’aile des moulins peut envoyer dans les étoiles.

BURGALAT

RFI - Bertrand Burgalat, le rêveur lucide

Bonne nouvelle pour les amateurs de la pop française majuscule, Bertrand Burgalat publie son 9ème album, Les choses qu’on ne peut dire à personne. Un voyage labyrinthique dans l’univers sophistiqué, rétro futuriste et mélancolique d’un compositeur, producteur et arrangeur aussi sensible que clairvoyant. Entretien.

CAMILLE

C'est déjà ça - Camille, déesse en bleu

Entre messe païenne et fest-noz calibré, la chanteuse a présenté hie soir au Rocher de Cenon un spectacle aussi somptueux que simple. Au détriment parfois, du vrai partage, de la folie et de l'émotion

PIC D'OR  2017

Claude Févre - PIC d’OR 2017, en finale on monte le son !

Pic d’or : For The hackers

..... On entendra dire qu’iI s’agit là d’un dépoussiérage, d’un rajeunissement bienfaisant. Pourtant depuis longtemps déjà le Pic d’Or se distingue par ses choix qui privilégient les musiques amplifiées, les recherches sonores actuelles. On ne saurait donc s’étonner vraiment de ce palmarès. On serait prête à s’incliner devant ce choix à condition de pouvoir s’intéresser au sens des mots, au sens des textes ce qui n’a pas été possible ou si peu pour la plupart des lauréats.  Que voulez-vous, on reste obstinément attachée – définitivement pensons-nous – à l’émotion, aux frissons que fait naître en nous le spectacle vivant quelle que soit son esthétique. Voir  des artistes en scène, les regarder se mouvoir,  entendre du son, des voix, des instruments, c’est pour vibrer avec eux… Sinon, à quoi bon ?

GERALD GENTY

C'est déja ça - Gérald Genty, l'album improbable

Pas moins de 38 morceaux sur le 5e album du Genty mais toujours aussi frappé. Jeux de mots et jeux d'enfants sont au coeur de cet "Hippopopopopopopopopopopotame" aux facilités assumées mais aussi aux mélodies et trouvailles rythmiques étonnantes.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Point - Albin de la Simone : chanson française, mode d'emploi

Ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française de Souchon et de Gainsbourg. Il interprète "Le Grand Amour".

Il a accompagné Iggy Pop sur scène, participé à la création d'une centaine d'albums en tant que musicien, choriste ou arrangeur de Vanessa Paradis à Jean-Louis Aubert (il est même crédité sur un disque des 2Be3 !), et pourtant le véritable talent d'Albin l'Eleu de la Simone, c'est le chant. On ne peut pas dire que son coffre impressionne (il chuchote plus qu'il ne pratique les mélismes), mais ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française d'Alain Souchon et de Serge Gainsbourg, celle des voix fragiles portées par des auteurs qui n'ont pas peur d'exposer leur fragilité derrière un piano délicatement arrangé ou des cordes élégantes.

VINCENOT

Norbert Gabriel - Poésie et chanson, stop aux a priori!

Le premier bonheur du jour, ce 24 mai, ce fut la livraison d’un très élégant livre sur la chanson, et ce qui la relie à « la bande originale de nos vies »*. Ou à la poésie, et à tout ce qui sublime une émotion par la grâce de quelques mots, ou quelques notes.

VOLO

C'et déjà ça - Volo, cool sentimental

Les frangins Volovitch retrouvaient le Rocher de Palmer ce samedi soir pour un spectacle tout en douceur, guitares et chaleur

ANNEGARN

Culturebox - Dick Annegarn : "J’écris des chansons contraires à la violence que je ressens"

Dick Annegarn, chanteur néerlandais installé en France depuis 45 ans, se produit cette semaine dans l’Hexagone, avec un concert au Bataclan jeudi soir. L’auteur de la célèbre chanson "Bruxelles" y présente son dernier album en date, "Twist", sorti cet automne. Rencontre.

HOSHI

Au Féminin - Pourquoi on adore Hoshi, le nouveau phénomène de la chanson française

La scène musicale française regorge de nouveaux talents. Parmi eux, on distingue Hoshi, jeune chanteuse de 20 ans à la voix éraillée qui nous donne des frissons avec son premier EP sorti ce 19 mai. A écouter d’urgence!

A peine 20 ans et Hoshi s’annonce comme l’une des jeunes artistes les plus prometteuses du moment. Mathilde de son vrai nom, elle fait un carton avec son premier single Comment je vais faire. Et si elle a conquis nombre de fans avec ce titre, elle va sans aucun doute en séduire d’avantage avec son EP, disponible dès le 19 mai 2017.

mardi, 30 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 19 au 25 mai

Les artistes de la semaine : Soan, Babx, Burgalat, Claude Lemesle, Gérald Genty, Lior Shoov....

Le clip de la semaine : Session Unik : Babx et Archie Shepp

LIOR SHOOV

L'Humanité - Lior Shoov, la sensation du dernier festival de Bourges

Une expérience sonore originale et poétique que l’on retrouve dans son premier album (chez Musique sauvage) qu’elle partagera au Centquatre, à Paris, le 23 mai.

Inventive, décalée, lunaire, Lior Shoov a fait sensation au dernier Printemps de Bourges. Originaire de Tel-Aviv, la chanteuse a beaucoup voyagé avant de s’installer en France. Si elle a souvent joué dans la rue, c’est sur scène qu’il faut découvrir cette artiste hors du commun dont le répertoire mêle anglais, français, hébreu ou espagnol.

Télérama - Lior Shoov, chanteuse étoile

Il y a deux ans, Valérie Lehoux avait découvert cette jeune chanteuse portant sur le monde un regard curieux et poétique. Aujourd’hui, elle sort un album et se produit sur la scène du Centquatre, à Paris, ce mardi 23 mai. Portrait.

BABX

Télérama - Babx, Ascensions

..... En rompant avec l'industrie du disque pour produire lui-même ses projets, anti-commerciaux à souhait, il nous avait alors prévenus : « Plus de compromis : quitte à être super chiant, je veux aller au bout de ce que j'aime. Je ne suis pas un entertainer. » Pari réussi. Quand il adresse une plainte lancinante à l'un des assassins du Bataclan (Le Déserteur), il lui redonne une humanité. Et quand il fait chanter quelques mots d'une vieille rengaine française à un jeune réfugié soudanais (Tango), il célèbre l'accueil de la plus jolie des manières.

CLAUDE LEMESLE

Nos Enchanteurs - Claude Lemesle, 50 ans de chansons !

L’homme qui entre sur scène, avec son guitariste Philippe Hervouet, fête cette année les 50 ans de sa première chanson, La fleur aux dents, enregistrée par Joe Dassin. C’est Simplement qu’il entame son tour de chant, par cette autre chanson peu connue : « Je voudrais vous jouer mes mots simplement / Que ce soit mon cœur qui parle… » Puis s’appuyant sur l’auteur à succès qu’il est, interprète Ça va pas changer le monde, repris en chœur par le public. Claude Lemesle est un monument de son art ; si vous ne connaissez pas l’homme, vous connaissez forcément ses chansons. Par lui, nous allons entendre L’été indien, Et si tu n’existais pas, Salut les amoureux, Ton côté du lit,  qu’il a écrites pour Joe Dassin,  Rosalie et Les croisades, pour Carlos, Le barbier de Belleville pour Serge Reggiani et bien d’autres pour ces chanteurs à succès que sont ou furent Gilbert Bécaud, Julio Iglesias, Michel Fugain…

HERIDEL

Norbert Gabriel - Jean-Luc Héridel

Quand j’étais lecteur compulsif et assidu de tout ce qui parlait de chanson, un nom revenait souvent accompagné de commentaires très chaleureux, Jean-Luc Héridel, avec ses Lettres aux Enchantées… Très vite s’est esquissée et précisée l’image d’un Don Quichotte lumineux, celui qu’admirait Cyrano, celui que l’aile des moulins peut envoyer dans les étoiles.

BURGALAT

RFI - Bertrand Burgalat, le rêveur lucide

Bonne nouvelle pour les amateurs de la pop française majuscule, Bertrand Burgalat publie son 9ème album, Les choses qu’on ne peut dire à personne. Un voyage labyrinthique dans l’univers sophistiqué, rétro futuriste et mélancolique d’un compositeur, producteur et arrangeur aussi sensible que clairvoyant. Entretien.

CAMILLE

C'est déjà ça - Camille, déesse en bleu

Entre messe païenne et fest-noz calibré, la chanteuse a présenté hie soir au Rocher de Cenon un spectacle aussi somptueux que simple. Au détriment parfois, du vrai partage, de la folie et de l'émotion

PIC D'OR  2017

Claude Févre - PIC d’OR 2017, en finale on monte le son !

Pic d’or : For The hackers

..... On entendra dire qu’iI s’agit là d’un dépoussiérage, d’un rajeunissement bienfaisant. Pourtant depuis longtemps déjà le Pic d’Or se distingue par ses choix qui privilégient les musiques amplifiées, les recherches sonores actuelles. On ne saurait donc s’étonner vraiment de ce palmarès. On serait prête à s’incliner devant ce choix à condition de pouvoir s’intéresser au sens des mots, au sens des textes ce qui n’a pas été possible ou si peu pour la plupart des lauréats.  Que voulez-vous, on reste obstinément attachée – définitivement pensons-nous – à l’émotion, aux frissons que fait naître en nous le spectacle vivant quelle que soit son esthétique. Voir  des artistes en scène, les regarder se mouvoir,  entendre du son, des voix, des instruments, c’est pour vibrer avec eux… Sinon, à quoi bon ?

GERALD GENTY

C'est déja ça - Gérald Genty, l'album improbable

Pas moins de 38 morceaux sur le 5e album du Genty mais toujours aussi frappé. Jeux de mots et jeux d'enfants sont au coeur de cet "Hippopopopopopopopopopopotame" aux facilités assumées mais aussi aux mélodies et trouvailles rythmiques étonnantes.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Point - Albin de la Simone : chanson française, mode d'emploi

Ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française de Souchon et de Gainsbourg. Il interprète "Le Grand Amour".

Il a accompagné Iggy Pop sur scène, participé à la création d'une centaine d'albums en tant que musicien, choriste ou arrangeur de Vanessa Paradis à Jean-Louis Aubert (il est même crédité sur un disque des 2Be3 !), et pourtant le véritable talent d'Albin l'Eleu de la Simone, c'est le chant. On ne peut pas dire que son coffre impressionne (il chuchote plus qu'il ne pratique les mélismes), mais ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française d'Alain Souchon et de Serge Gainsbourg, celle des voix fragiles portées par des auteurs qui n'ont pas peur d'exposer leur fragilité derrière un piano délicatement arrangé ou des cordes élégantes.

VINCENOT

Norbert Gabriel - Poésie et chanson, stop aux a priori!

Le premier bonheur du jour, ce 24 mai, ce fut la livraison d’un très élégant livre sur la chanson, et ce qui la relie à « la bande originale de nos vies »*. Ou à la poésie, et à tout ce qui sublime une émotion par la grâce de quelques mots, ou quelques notes.

VOLO

C'et déjà ça - Volo, cool sentimental

Les frangins Volovitch retrouvaient le Rocher de Palmer ce samedi soir pour un spectacle tout en douceur, guitares et chaleur

ANNEGARN

Culturebox - Dick Annegarn : "J’écris des chansons contraires à la violence que je ressens"

Dick Annegarn, chanteur néerlandais installé en France depuis 45 ans, se produit cette semaine dans l’Hexagone, avec un concert au Bataclan jeudi soir. L’auteur de la célèbre chanson "Bruxelles" y présente son dernier album en date, "Twist", sorti cet automne. Rencontre.

HOSHI

Au Féminin - Pourquoi on adore Hoshi, le nouveau phénomène de la chanson française

La scène musicale française regorge de nouveaux talents. Parmi eux, on distingue Hoshi, jeune chanteuse de 20 ans à la voix éraillée qui nous donne des frissons avec son premier EP sorti ce 19 mai. A écouter d’urgence!

A peine 20 ans et Hoshi s’annonce comme l’une des jeunes artistes les plus prometteuses du moment. Mathilde de son vrai nom, elle fait un carton avec son premier single Comment je vais faire. Et si elle a conquis nombre de fans avec ce titre, elle va sans aucun doute en séduire d’avantage avec son EP, disponible dès le 19 mai 2017.

CHARLELIE

Le Figaro - CharlÉlie Couture revient en France à cause de Donald Trump

Après avoir vécu pendant quinze ans à New-York, le chanteur français annonce sur sa page Facebook avoir pris la décision de quitter le sol américain et rejoint une France qu'il trouve transformée depuis l'élection d'Emmanuel Macron.

«C'est décidé, je rentre en France», écrit CharlÉlie Couture sur son compte Facebook, regrettant le visage changé de New-York. La ville debout, le chanteur ne l'aime plus. Plus encore que la ville debout, c'est un certain immeuble qu'il déteste.

vendredi, 26 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 19 au 25 mai

Les artistes de la semaine : Soan, Babx, Burgalat, Claude Lemesle, Gérald Genty....

Les chansons de la fin de semaine : Joe Dassin et Claude Lemesle

L'album de la fin de semaine : Bertrand Burgalat, Les choses qu'on ne peut dire à personne

Le clip de la fin de semaine : Bertrand Burgalat - Les choses qu'on ne peut dire à personne

BABX

Télérama - Babx, Ascensions

..... En rompant avec l'industrie du disque pour produire lui-même ses projets, anti-commerciaux à souhait, il nous avait alors prévenus : « Plus de compromis : quitte à être super chiant, je veux aller au bout de ce que j'aime. Je ne suis pas un entertainer. » Pari réussi. Quand il adresse une plainte lancinante à l'un des assassins du Bataclan (Le Déserteur), il lui redonne une humanité. Et quand il fait chanter quelques mots d'une vieille rengaine française à un jeune réfugié soudanais (Tango), il célèbre l'accueil de la plus jolie des manières.

CLAUDE LEMESLE

Nos Enchanteurs - Claude Lemesle, 50 ans de chansons !

L’homme qui entre sur scène, avec son guitariste Philippe Hervouet, fête cette année les 50 ans de sa première chanson, La fleur aux dents, enregistrée par Joe Dassin. C’est Simplement qu’il entame son tour de chant, par cette autre chanson peu connue : « Je voudrais vous jouer mes mots simplement / Que ce soit mon cœur qui parle… » Puis s’appuyant sur l’auteur à succès qu’il est, interprète Ça va pas changer le monde, repris en chœur par le public. Claude Lemesle est un monument de son art ; si vous ne connaissez pas l’homme, vous connaissez forcément ses chansons. Par lui, nous allons entendre L’été indien, Et si tu n’existais pas, Salut les amoureux, Ton côté du lit,  qu’il a écrites pour Joe Dassin,  Rosalie et Les croisades, pour Carlos, Le barbier de Belleville pour Serge Reggiani et bien d’autres pour ces chanteurs à succès que sont ou furent Gilbert Bécaud, Julio Iglesias, Michel Fugain…

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov, chanteuse étoile

Il y a deux ans, Valérie Lehoux avait découvert cette jeune chanteuse portant sur le monde un regard curieux et poétique. Aujourd’hui, elle sort un album et se produit sur la scène du Centquatre, à Paris, ce mardi 23 mai. Portrait.

HERIDEL

Norbert Gabriel - Jean-Luc Héridel

Quand j’étais lecteur compulsif et assidu de tout ce qui parlait de chanson, un nom revenait souvent accompagné de commentaires très chaleureux, Jean-Luc Héridel, avec ses Lettres aux Enchantées… Très vite s’est esquissée et précisée l’image d’un Don Quichotte lumineux, celui qu’admirait Cyrano, celui que l’aile des moulins peut envoyer dans les étoiles.

BURGALAT

RFI - Bertrand Burgalat, le rêveur lucide

Bonne nouvelle pour les amateurs de la pop française majuscule, Bertrand Burgalat publie son 9ème album, Les choses qu’on ne peut dire à personne. Un voyage labyrinthique dans l’univers sophistiqué, rétro futuriste et mélancolique d’un compositeur, producteur et arrangeur aussi sensible que clairvoyant. Entretien.

CAMILLE

C'est déjà ça - Camille, déesse en bleu

Entre messe païenne et fest-noz calibré, la chanteuse a présenté hie soir au Rocher de Cenon un spectacle aussi somptueux que simple. Au détriment parfois, du vrai partage, de la folie et de l'émotion

PIC D'OR  2017

Claude Févre - PIC d’OR 2017, en finale on monte le son !

Pic d’or : For The hackers

..... On entendra dire qu’iI s’agit là d’un dépoussiérage, d’un rajeunissement bienfaisant. Pourtant depuis longtemps déjà le Pic d’Or se distingue par ses choix qui privilégient les musiques amplifiées, les recherches sonores actuelles. On ne saurait donc s’étonner vraiment de ce palmarès. On serait prête à s’incliner devant ce choix à condition de pouvoir s’intéresser au sens des mots, au sens des textes ce qui n’a pas été possible ou si peu pour la plupart des lauréats.  Que voulez-vous, on reste obstinément attachée – définitivement pensons-nous – à l’émotion, aux frissons que fait naître en nous le spectacle vivant quelle que soit son esthétique. Voir  des artistes en scène, les regarder se mouvoir,  entendre du son, des voix, des instruments, c’est pour vibrer avec eux… Sinon, à quoi bon ?

GERALD GENTY

C'est déja ça - Gérald Genty, l'album improbable

Pas moins de 38 morceaux sur le 5e album du Genty mais toujours aussi frappé. Jeux de mots et jeux d'enfants sont au coeur de cet "Hippopopopopopopopopopopotame" aux facilités assumées mais aussi aux mélodies et trouvailles rythmiques étonnantes.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Point - Albin de la Simone : chanson française, mode d'emploi

Ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française de Souchon et de Gainsbourg. Il interprète "Le Grand Amour".

Il a accompagné Iggy Pop sur scène, participé à la création d'une centaine d'albums en tant que musicien, choriste ou arrangeur de Vanessa Paradis à Jean-Louis Aubert (il est même crédité sur un disque des 2Be3 !), et pourtant le véritable talent d'Albin l'Eleu de la Simone, c'est le chant. On ne peut pas dire que son coffre impressionne (il chuchote plus qu'il ne pratique les mélismes), mais ses textes tendres qui parlent d'amour font revivre la chanson française d'Alain Souchon et de Serge Gainsbourg, celle des voix fragiles portées par des auteurs qui n'ont pas peur d'exposer leur fragilité derrière un piano délicatement arrangé ou des cordes élégantes.

VINCENOT

Norbert Gabriel - Poésie et chanson, stop aux a priori!

Le premier bonheur du jour, ce 24 mai, ce fut la livraison d’un très élégant livre sur la chanson, et ce qui la relie à « la bande originale de nos vies »*. Ou à la poésie, et à tout ce qui sublime une émotion par la grâce de quelques mots, ou quelques notes.

VOLO

C'et déjà ça - Volo, cool sentimental

Les frangins Volovitch retrouvaient le Rocher de Palmer ce samedi soir pour un spectacle tout en douceur, guitares et chaleur

ANNEGARN

Culturebox - Dick Annegarn : "J’écris des chansons contraires à la violence que je ressens"

Dick Annegarn, chanteur néerlandais installé en France depuis 45 ans, se produit cette semaine dans l’Hexagone, avec un concert au Bataclan jeudi soir. L’auteur de la célèbre chanson "Bruxelles" y présente son dernier album en date, "Twist", sorti cet automne. Rencontre.

HOSHI

Au Féminin - Pourquoi on adore Hoshi, le nouveau phénomène de la chanson française

La scène musicale française regorge de nouveaux talents. Parmi eux, on distingue Hoshi, jeune chanteuse de 20 ans à la voix éraillée qui nous donne des frissons avec son premier EP sorti ce 19 mai. A écouter d’urgence!

A peine 20 ans et Hoshi s’annonce comme l’une des jeunes artistes les plus prometteuses du moment. Mathilde de son vrai nom, elle fait un carton avec son premier single Comment je vais faire. Et si elle a conquis nombre de fans avec ce titre, elle va sans aucun doute en séduire d’avantage avec son EP, disponible dès le 19 mai 2017.

CHARLELIE

Le Figaro - CharlÉlie Couture revient en France à cause de Donald Trump

Après avoir vécu pendant quinze ans à New-York, le chanteur français annonce sur sa page Facebook avoir pris la décision de quitter le sol américain et rejoint une France qu'il trouve transformée depuis l'élection d'Emmanuel Macron.

«C'est décidé, je rentre en France», écrit CharlÉlie Couture sur son compte Facebook, regrettant le visage changé de New-York. La ville debout, le chanteur ne l'aime plus. Plus encore que la ville debout, c'est un certain immeuble qu'il déteste.

jeudi, 25 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

mercredi, 24 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

lundi, 22 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

Le clip de la semaine - Clara Luciani - Pleure Clara, pleure

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

L'album de la semaine : Benjamin Biolay

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

vendredi, 19 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 12 au 18 mai

Les artistes de la semaine : Benjamin Biolay, Isabelle Boulay, Clara Luciani, Nicolas Jules, Valerie Amboise, Archimède, Danielle Darrieux.....

La bande-annonce de la semaine : Barbara par Amalric et Balibar

Le clip de la fin de semaine - Leïla Huissoud - On s'connaît depuis longtemps

L'album de la fin de semaine : Isabelle Boulay, En vérité

Le concert de la fin de semaine : Mesparrow & Octave Noire dans Foule Sentimentale (Didier Varrod, France Inter)

BIOLAY

Télérama - Biolay, Volver

.... Un an après son très beau Palermo Hollywood, qui exhalait la moiteur enfiévrée des rues de Buenos Aires, le chanteur continue de marier les sons et les ambiances pour dire les brûlures de la vie et de l'amour. Il alterne ballades mélancoliques et déflagrations urbaines, parenthèses de gravité et titres dansants, tous unis par la chaleur de sa voix de crooner un brin désabusé. Volver est-il pour autant la suite de Palermo Hollywood ? Il s'en fait plutôt l'écho : on entend des vocalises lyriques, le flow tendu de la chanteuse-comédienne Sofia Wilhelmi, ou même le timbre doux de Chiara Mastroianni, partenaire de ¡Encore Encore !, duo sensuel et sexuel dont les va-et-vient rappelleront immanquablement Je t'aime moi non plus — perche de plus pour ceux qui l'associent systématiquement à Gainsbourg.

ISABELLE BOULAY

Le Parisien - Revivez le live et l'interview d'Isabelle Boulay au Parisien

La Québécoise était en direct sur notre page Facebook pour un live exceptionnel. 

Ils ont presque le même nom. Boulay, Biolay. Ces deux là étaient faits pour s'entendre. Et ça fait presque 20 ans que ça dure. Isabelle Boulay, interprète rêvée, voix parfaite. Benjamin Biolay, auteur compositeur réalisateur bouillonnant. Le tandem s'est reformé, une fois de plus, pour le nouvel album de la québécoise «En vérité» qui sort ce vendredi, comme ils le font régulièrement.

VALERIE AMBOISE

Nos Enchanteurs - Valérie Ambroise décédée, tristesse chez Brassens

Si encore les gazettes se fendaient d’un entrefilet, trois quatre lignes pour simplement nous informer de son décès. Mais c’est dans un grand silence que Valérie Ambroise disparaît. Alors, parlons-en. Ambroise ? Seuls les fins amateurs de Brassens savent qui est cette dame, dont pourtant la carrière ne peut uniquement se résumer à l’excellente et intransigeante repreneuse qu’elle fut du chanteur à la pipe, non en en faisant sa propriété, mais… C’est par Brassens qu’adolescente elle se découvre vocation pour la chanson. Elle débute comme interprète en 1961 Chez le marquis, un des nombreux cabarets de la Rive-Gauche qu’elle écume ensuite. Luc Bérimont la programme dans ses émissions radiophoniques, notamment La fine fleur de la Chanson française.

BARBARA/BALIBAR/AMALRIC

C'est déjà ça - Le "Barbara" d'Amalric présenté à Cannes, sortira le 6 septembre

Le film sera présenté en ouverture de la sélection "Un certain regard" et sortira sur les écrans à la rentrée
"Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle."

CLARA LUCIANI

Télérama - Clara Luciani, Monstre d'amour

Voix grave et souple, faite de brumes et de clartés ; climat mouvant, entre références eighties, sixties, et guitares rock (trois réalisateurs y ont contribué, dont Benjamin Lebeau de The Shoes, et Ambroise Willaume de Revolver). Et surtout, chansons étranges, archi mélancoliques (« Dis-moi pourquoi je sombre dans des eaux, dans des om­bres »), pour ne pas dire angoissantes, comme quand la chanteuse se lance dans une plainte lancinante propre à hanter ceux qui l'écoutent (Pleure, ­Clara pleure).

L'Obs - Clara Luciani, ex-chanteuse du groupe La Femme, nous présente en exclusivité son premier album "Monstre d'amour", dans les bacs le 28 avril prochain. Écoutez son concert acoustique en direct.

NICOLAS JULES

Nos Enchanteurs - Nicolas Jules, noyé sous le bleu des libellules

Ceux qui prennent Nicolas Jules pour un histrion pourront être surpris (désarçonnés ?). Les autres ont déjà deviné la profonde mélancolie cachée sous la blague potache, la bizarrerie de la lubie ; il n’est que d’écouter Une sale odeur ou J’aime la vie à mort.

Avec Crève-silence il réalise un album très différent des précédents, d’une cohérence noire absolue sur ses douze titres. Mais aussi, par son vocabulaire poétique, un opus totalement « nicolajulien » : « Mes tibias courent / Sur le tambour / De ta rue louche / Le diable est à / Mes trousses », la fulgurance des mots assemblés (« Je cherchais (…) la poulie pour mon cœur »), par ses identifiables rythmes musicaux, encore ralentis, amplifiés.

ARCHIMEDE

Baptiste Vignol - Entre deux tours

«On a les dirigeants qu'on mérite, / On se les coltine en mode repeat / Drôle de vie qu'on mène : / Métro, boulot, problèmes» (Je singe le monkey),  «Pardon pour le monde qu'on vous lègue, / Pardon pour les mers un peu deg', / Y avait pas de poubelle à la ronde ! / Pardon pour les plages qu'on bétonne, / Pardon pour les baleines qu'on harponne, / Fallait bien des cosmétiques pour nos blondes…» (Toujours plus con), «J'aurais pu végéter / Jusqu'à devenir une ombre / Mais j'ai préféré finir et te dédier / Cette chanson qu'à ton attention / J'ai nommée “La joie de rompre”» (La joie de rompre).... Des textes carrés qui dépeignent l'époque sur des musiques barrées, rock et pas baroques, Archimède avec MÉHARI survole le salmigondis des fanas de Dutronc, de Renaud, d'Oasis. Et tout ça fait un disque d'enfer (leur quatrième), plein de singles, d'humour et de sens. Comme d'hab.

MARIE ZOO

Nos Enchanteurs - Marie Zoo : mélodies en sous-sol

.... Ces réserves exprimées n’entachent nullement le travail de la chanteuse, auteure, compositeure et co-productrice. Mary Zoo habite chaque « station » explorée de ses vers en rapport avec le lieu : « Arrêtez de m’étouffer / Ma liberté j’vais la garder / J’veux respirer, je veux crier / Sainte-Anne, Sainte-Anne / Qu’est-ce qu’ils vont faire de moi ? » La belle a le bon goût, du côté des catacombes, d’appeler à elle Camille Saint-Saëns. Qui osera dire que ça fait macabre ? Mary s’imprègne des pierres humides, de ces murs a priori tous pareils, chargés d’histoires différentes, au-dessus comme en-dessous. Les musiques planent, les vers sont parfois en suspension, la fascination se mêle à la crainte, « Y’a des rats qui nous bouffent les boyaux / Des cafards qui nous rongent le cerveau ». Passe-murailles, on traverse le temps, s’infiltre dans les fissures, creuse un chemin… La chanson est ici une tête chercheuse : on vous recommande l’expérience.

DANIEL DARRIEUX

Baptiste Vignol - Entendre encore Danielle Darrieux

Elle chantait fort joliment, Danielle Darrieux, et mieux que ça. Aussi naturellement que son charme piquant illuminait le grand écran. D'ailleurs, de toutes les véritables stars du cinéma français qui possèdent une discographie digne de ce nom (elle fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 1960), Danielle Darrieux est celle qui, avec Vanessa Paradis, chantait le plus juste. Elle est pourtant celle dont on a oublié les chansons, qu'elle choisissait avec tact.

MARIE D'EPIZON

Nos Enchanteurs - Marie d’Épizon, une sirène dans le bleu de la nuit

..... Là, pour la deuxième fois consécutive, après Les desseins des pensées d’il y a sept ans, Marie d’Épizon fait paroles et musiques communes avec Claude Kintzler, en tandem probant, épatant. Seuls trois titres sont écrits par autres qu’eux : Bernard Joyet (un vibrant et irrésistible exposé sur le portable), Joseph Moalic et Jean-Michel Piton. « Des gens debout qui crient bravo / A la colombe et son rameau / Et font savoir qu’ils sont heureux / J’en veux ». On écoutera avec attention le J’en veux signé par Jean-Michel Piton ; pour l’anecdote autant que la malice on le comparera avec le même J’en veux du même Piton, chanté cette fois par Francesca Solleville : deux versions différentes, celle de Marie d’Épizon avant menues corrections, avant rajout. Toutes deux pareillement soutenues par un accordéon : deux interprétations, l’une en délicatesse, l’autre plus en passion, question de caractère.

TORRETON/LEPREST

C'est déjà ça - Torreton transcendé, Leprest transcendant

Accompagné d'un Yann Perraud ébouriffant, Philippe Torreton rugit les mots de Leprest, donnant une force nouvelle à sa poésie décidément terrassante. Après le Haillan jeudi, le duo était hier à Arcachon.

BAB EL WEST

RFI - Bab El West, rencontre endiablée entre Maroc et Bretagne

Entre folk, soul et pop arabe, le groupe franco-marocain Bab El West ("la porte de l’Ouest") livre un premier album à l’énergie communicative : Douar. Calibrés pour donner du baume au cœur, les dix titres s’enracinent dans les montagnes de l’Atlas, au Maroc… et sur la Côte de granit rose, en Bretagne. Rencontre avec trois des musiciens du groupe : Habib Farroukh, parolier, guitariste et chanteur, Clément Vallin, bassiste, et Marc Dupont, batteur.

jeudi, 18 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 mai

Les artistes de la semaine : Georges Chelon, Lior Shoov, Paris Combo, Christopher Murray, Le Minimum

Le concert du jour à 20h45 : Georges Chelon le 9 Mai 2015 à Plougasnou (29)

Le clip de la semaine - Paris Combo - Je suis partie

L'album de la semaine : Georges Chelon, On est pas tout seul

Bien reçu, merci Paris Combo, Tako Tsubo

PARIS COMBO

RFI - Paris Combo, le swing à la française

Paris Combo sort son nouvel album Tako Tsubo : douze chansons à écouter et à chanter, douze danses à inventer et douze films à rêver... Avec six albums et deux décennies de concerts dans le monde entier, Paris Combo occupe une place singulière dans le paysage musical français. À la fois swing, éclectique et en français dans le texte, le groupe tourne en France comme à l'étranger, mené par la chanteuse Belle du Berry, « icône des années trente téléportée au XXIème siècle. »

CHRISTOPHER MURRAY

Nos Enchanteurs - Christopher Murray, l’amour de l’amour

Cinquième album pour le mi-Stéphanois mi-Écossais qu’est Christopher Murray. Saluons d’emblée le grand luxe de ce digipack et ce de livret d’une rare élégance. D’une typographie sobre et raffinée, et je ne vous parle même pas des photos très classe de Niko Rodamel (qui, dans le passé, a déjà signé des photos pour NosEnchanteurs) illustrant le charme discret de la bourgeoisie dans lequel s’insère irrésistiblement celui de cette nouvelles livraison de Murray.

GEORGES CHELON

EPM : Georges Chelon On n’est pas tout seul (2017)

Ce nouveau disque enchaine 13 nouvelles  chansons : chansons d’amours éphémères ou durables, chansons qui interpellent l’actualité, l’accueil des migrants, la colère ou encore la vieillesse, le tout teinté d’une pointe d’humour voire d’ironie car personne n’est dupe….

Nos Enchanteurs - Georges Chelon, millésimes 2015 et 2016

Il est arrivé discrètement dans la chanson, en pleine période yéyé. Enfin, discrètement n’est peut-être pas d’ailleurs pas le mot juste. Ce fut quand même un coup de gueule venu de loin qui signa son entrée dans la chanson, avec Père prodigue : « Ah ! te voilà, toi… » Une chanson arrivée comme un cheveu sur la soupe, ajout de dernière minute sur son premier album : ce fut le succès que l’on sait, qui tranchait tant d’avec ce qu’on entendait alors à la radio. Déjà sa voix douce grondait. Comme la plupart des grands chanteurs, Georges Chelon ne chante vraiment que lui-même, ce qu’il vit ce qu’il ressent, dans le tumulte des sentiments.

Idoles Mag - Interview de Georges Chelon (1911)

Nous avons été retrouver Georges Chelon, à Binche, en Belgique. Il y donnait un concert dans le cadre de la fête de la musique. L'occasion était belle pour lui poser quelques questions sur son nouvel album, « C'est passé vite ». A propos de cet album, Georges nous expliquera qu'il n'était absolument pas prévu et qu'il est arrivé « un peu comme ça »... Cet album est superbe! Nous évoquerons aussi ses concerts au Trocadéro de Liège le 11 novembre 2011 et à l'Olympia, le 19 février 2012, où il partagera l'affiche avec Charles Dumont.

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov

A priori, c'était impossible : graver sur disque ce que fait Lior Shoov, artiste israélienne aux spectacles-performances à mi-chemin entre le concert, le numéro de clown et le théâtre improvisé. D'ailleurs, ce premier album ne retranscrit pas grand-chose de ces instants scéniques où elle chante, mime, parle, tout en jouant du ukulélé, des clochettes, du charango, de l'harmonica, de la sanza — et même de la bouteille ou du sac en plastique. Et pourtant, il parvient à transmettre un peu de la poésie immanente de cette jeune femme hors du commun.

LE MINIMUM

RFI - Le Minimum, onirique et rock

Un album enchanteur, exigeant : Around Keats, du groupe Le Minimum, impose une superbe voix féminine, une atmosphère onirique et met dignement en musique des poèmes du romantique anglais John Keats, traduits en français. Découverte d’un groupe rare.

Des cordes. Une note tenue au piano. Aussitôt, le souffle de la voix de John Keats (1795-1821), en l’occurrence celle de Ben Whishaw qui l’interprète dans l’excellent film Bright Star de Jane Campion : "I almost wish we were butterflies and lived but three summer days…" ("J’en suis à souhaiter que nous soyons des papillons, pour ne vivre que trois jours d’été.") La voix de Chantal Dayan, d’abord caressante, s’élève ensuite vers les aigus. Batterie marquée. Montée de cordes. Keats se retrouve alors du côté sombre de la lune, cerné dans un espace-temps incertain, comme chez Pink Floyd. Ce morceau, Three Summer Days, a été écrit sur l’île de Wight – le 3 juillet 1819…

DECIBELLLES

Rue 89 - C’est bien beau d’être artiste #28 : Decibelles ou l’école du micro ardent

Oubliez vos préjugés sur le rock blindé de testostérone. Les trois lyonnaises de Decibelles font un genre de filles qui jouent avec le mur du son. Pas là pour épargner vos oreilles.

Entre pop noisy et longs riffs indiscutablement punk, les joueuses de Decibelles ont déjà dû tiquer en lisant ces lignes car elles ne veulent surtout pas « se coller d’étiquette ». Avec un troisième album tout juste sorti, le trio compose son identité, le girl-band indé de 2017.

FESTIVAL DIMEY

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2017. L’évidence d’une programmation féminine…

La première soirée du festival de Nogent a justifié l’affiche : à quelques exceptions qui confirment la règle, rien que des noms féminins. Pourquoi ? Sûrement, comme on l’a mentionné dans la cérémonie d’ouverture, parce que Bernard Dimey aimait les femmes (Yvette Cathiard, Dominique Dimey) – comme l’a rappelé le tout nouveau et très solide documentaire de Dominique Regueme, diffusé le 8 mai prochain sur FR3 Lorraine : Bernard Dimey, poète et pourquoi pas ? Il a écrit des chansons pour alimenter leurs répertoires comme par exemple pour Juliette Gréco ou Zizi Jeanmaire, et les a célébrées à tous âges (Mémère) et dans beaucoup de situations…

mercredi, 17 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 mai

Les artistes de la semaine : Georges Chelon, Lior Shoov, Paris Combo, Christopher Murray, Le Minimum

Le clip de la semaine - Paris Combo - Je suis partie

L'album de la semaine : Georges Chelon, On est pas tout seul

Bien reçu, merci Paris Combo, Tako Tsubo

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov

A priori, c'était impossible : graver sur disque ce que fait Lior Shoov, artiste israélienne aux spectacles-performances à mi-chemin entre le concert, le numéro de clown et le théâtre improvisé. D'ailleurs, ce premier album ne retranscrit pas grand-chose de ces instants scéniques où elle chante, mime, parle, tout en jouant du ukulélé, des clochettes, du charango, de l'harmonica, de la sanza — et même de la bouteille ou du sac en plastique. Et pourtant, il parvient à transmettre un peu de la poésie immanente de cette jeune femme hors du commun.

PARIS COMBO

RFI - Paris Combo, le swing à la française

Paris Combo sort son nouvel album Tako Tsubo : douze chansons à écouter et à chanter, douze danses à inventer et douze films à rêver... Avec six albums et deux décennies de concerts dans le monde entier, Paris Combo occupe une place singulière dans le paysage musical français. À la fois swing, éclectique et en français dans le texte, le groupe tourne en France comme à l'étranger, mené par la chanteuse Belle du Berry, « icône des années trente téléportée au XXIème siècle. »

CHRISTOPHER MURRAY

Nos Enchanteurs - Christopher Murray, l’amour de l’amour

Cinquième album pour le mi-Stéphanois mi-Écossais qu’est Christopher Murray. Saluons d’emblée le grand luxe de ce digipack et ce de livret d’une rare élégance. D’une typographie sobre et raffinée, et je ne vous parle même pas des photos très classe de Niko Rodamel (qui, dans le passé, a déjà signé des photos pour NosEnchanteurs) illustrant le charme discret de la bourgeoisie dans lequel s’insère irrésistiblement celui de cette nouvelles livraison de Murray.

LE MINIMUM

RFI - Le Minimum, onirique et rock

Un album enchanteur, exigeant : Around Keats, du groupe Le Minimum, impose une superbe voix féminine, une atmosphère onirique et met dignement en musique des poèmes du romantique anglais John Keats, traduits en français. Découverte d’un groupe rare.

Des cordes. Une note tenue au piano. Aussitôt, le souffle de la voix de John Keats (1795-1821), en l’occurrence celle de Ben Whishaw qui l’interprète dans l’excellent film Bright Star de Jane Campion : "I almost wish we were butterflies and lived but three summer days…" ("J’en suis à souhaiter que nous soyons des papillons, pour ne vivre que trois jours d’été.") La voix de Chantal Dayan, d’abord caressante, s’élève ensuite vers les aigus. Batterie marquée. Montée de cordes. Keats se retrouve alors du côté sombre de la lune, cerné dans un espace-temps incertain, comme chez Pink Floyd. Ce morceau, Three Summer Days, a été écrit sur l’île de Wight – le 3 juillet 1819…

DECIBELLLES

Rue 89 - C’est bien beau d’être artiste #28 : Decibelles ou l’école du micro ardent

Oubliez vos préjugés sur le rock blindé de testostérone. Les trois lyonnaises de Decibelles font un genre de filles qui jouent avec le mur du son. Pas là pour épargner vos oreilles.

Entre pop noisy et longs riffs indiscutablement punk, les joueuses de Decibelles ont déjà dû tiquer en lisant ces lignes car elles ne veulent surtout pas « se coller d’étiquette ». Avec un troisième album tout juste sorti, le trio compose son identité, le girl-band indé de 2017.

FESTIVAL DIMEY

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2017. L’évidence d’une programmation féminine…

La première soirée du festival de Nogent a justifié l’affiche : à quelques exceptions qui confirment la règle, rien que des noms féminins. Pourquoi ? Sûrement, comme on l’a mentionné dans la cérémonie d’ouverture, parce que Bernard Dimey aimait les femmes (Yvette Cathiard, Dominique Dimey) – comme l’a rappelé le tout nouveau et très solide documentaire de Dominique Regueme, diffusé le 8 mai prochain sur FR3 Lorraine : Bernard Dimey, poète et pourquoi pas ? Il a écrit des chansons pour alimenter leurs répertoires comme par exemple pour Juliette Gréco ou Zizi Jeanmaire, et les a célébrées à tous âges (Mémère) et dans beaucoup de situations…

GEORGES CHELON

EPM : Georges Chelon On n’est pas tout seul (2017)

Ce nouveau disque enchaine 13 nouvelles  chansons : chansons d’amours éphémères ou durables, chansons qui interpellent l’actualité, l’accueil des migrants, la colère ou encore la vieillesse, le tout teinté d’une pointe d’humour voire d’ironie car personne n’est dupe….

Nos Enchanteurs - Georges Chelon, millésimes 2015 et 2016

Il est arrivé discrètement dans la chanson, en pleine période yéyé. Enfin, discrètement n’est peut-être pas d’ailleurs pas le mot juste. Ce fut quand même un coup de gueule venu de loin qui signa son entrée dans la chanson, avec Père prodigue : « Ah ! te voilà, toi… » Une chanson arrivée comme un cheveu sur la soupe, ajout de dernière minute sur son premier album : ce fut le succès que l’on sait, qui tranchait tant d’avec ce qu’on entendait alors à la radio. Déjà sa voix douce grondait. Comme la plupart des grands chanteurs, Georges Chelon ne chante vraiment que lui-même, ce qu’il vit ce qu’il ressent, dans le tumulte des sentiments.

Idoles Mag - Interview de Georges Chelon (1911)

Nous avons été retrouver Georges Chelon, à Binche, en Belgique. Il y donnait un concert dans le cadre de la fête de la musique. L'occasion était belle pour lui poser quelques questions sur son nouvel album, « C'est passé vite ». A propos de cet album, Georges nous expliquera qu'il n'était absolument pas prévu et qu'il est arrivé « un peu comme ça »... Cet album est superbe! Nous évoquerons aussi ses concerts au Trocadéro de Liège le 11 novembre 2011 et à l'Olympia, le 19 février 2012, où il partagera l'affiche avec Charles Dumont.

mardi, 16 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 mai

Les artistes de la semaine : Georges Chelon, Lior Shoov, Paris Combo, Christopher Murray, Le Minimum

Le clip de la semaine - Paris Combo - Je suis partie

L'album de la semaine : Georges Chelon, On est pas tout seul

Bien reçu, merci Paris Combo, Tako Tsubo

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov

A priori, c'était impossible : graver sur disque ce que fait Lior Shoov, artiste israélienne aux spectacles-performances à mi-chemin entre le concert, le numéro de clown et le théâtre improvisé. D'ailleurs, ce premier album ne retranscrit pas grand-chose de ces instants scéniques où elle chante, mime, parle, tout en jouant du ukulélé, des clochettes, du charango, de l'harmonica, de la sanza — et même de la bouteille ou du sac en plastique. Et pourtant, il parvient à transmettre un peu de la poésie immanente de cette jeune femme hors du commun.

PARIS COMBO

RFI - Paris Combo, le swing à la française

Paris Combo sort son nouvel album Tako Tsubo : douze chansons à écouter et à chanter, douze danses à inventer et douze films à rêver... Avec six albums et deux décennies de concerts dans le monde entier, Paris Combo occupe une place singulière dans le paysage musical français. À la fois swing, éclectique et en français dans le texte, le groupe tourne en France comme à l'étranger, mené par la chanteuse Belle du Berry, « icône des années trente téléportée au XXIème siècle. »

CHRISTOPHER MURRAY

Nos Enchanteurs - Christopher Murray, l’amour de l’amour

Cinquième album pour le mi-Stéphanois mi-Écossais qu’est Christopher Murray. Saluons d’emblée le grand luxe de ce digipack et ce de livret d’une rare élégance. D’une typographie sobre et raffinée, et je ne vous parle même pas des photos très classe de Niko Rodamel (qui, dans le passé, a déjà signé des photos pour NosEnchanteurs) illustrant le charme discret de la bourgeoisie dans lequel s’insère irrésistiblement celui de cette nouvelles livraison de Murray.

LE MINIMUM

RFI - Le Minimum, onirique et rock

Un album enchanteur, exigeant : Around Keats, du groupe Le Minimum, impose une superbe voix féminine, une atmosphère onirique et met dignement en musique des poèmes du romantique anglais John Keats, traduits en français. Découverte d’un groupe rare.

Des cordes. Une note tenue au piano. Aussitôt, le souffle de la voix de John Keats (1795-1821), en l’occurrence celle de Ben Whishaw qui l’interprète dans l’excellent film Bright Star de Jane Campion : "I almost wish we were butterflies and lived but three summer days…" ("J’en suis à souhaiter que nous soyons des papillons, pour ne vivre que trois jours d’été.") La voix de Chantal Dayan, d’abord caressante, s’élève ensuite vers les aigus. Batterie marquée. Montée de cordes. Keats se retrouve alors du côté sombre de la lune, cerné dans un espace-temps incertain, comme chez Pink Floyd. Ce morceau, Three Summer Days, a été écrit sur l’île de Wight – le 3 juillet 1819…

DECIBELLLES

Rue 89 - C’est bien beau d’être artiste #28 : Decibelles ou l’école du micro ardent

Oubliez vos préjugés sur le rock blindé de testostérone. Les trois lyonnaises de Decibelles font un genre de filles qui jouent avec le mur du son. Pas là pour épargner vos oreilles.

Entre pop noisy et longs riffs indiscutablement punk, les joueuses de Decibelles ont déjà dû tiquer en lisant ces lignes car elles ne veulent surtout pas « se coller d’étiquette ». Avec un troisième album tout juste sorti, le trio compose son identité, le girl-band indé de 2017.

FESTIVAL DIMEY

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2017. L’évidence d’une programmation féminine…

La première soirée du festival de Nogent a justifié l’affiche : à quelques exceptions qui confirment la règle, rien que des noms féminins. Pourquoi ? Sûrement, comme on l’a mentionné dans la cérémonie d’ouverture, parce que Bernard Dimey aimait les femmes (Yvette Cathiard, Dominique Dimey) – comme l’a rappelé le tout nouveau et très solide documentaire de Dominique Regueme, diffusé le 8 mai prochain sur FR3 Lorraine : Bernard Dimey, poète et pourquoi pas ? Il a écrit des chansons pour alimenter leurs répertoires comme par exemple pour Juliette Gréco ou Zizi Jeanmaire, et les a célébrées à tous âges (Mémère) et dans beaucoup de situations…

GEORGES CHELON

EPM : Georges Chelon On n’est pas tout seul (2017)

Ce nouveau disque enchaine 13 nouvelles  chansons : chansons d’amours éphémères ou durables, chansons qui interpellent l’actualité, l’accueil des migrants, la colère ou encore la vieillesse, le tout teinté d’une pointe d’humour voire d’ironie car personne n’est dupe….

Nos Enchanteurs - Georges Chelon, millésimes 2015 et 2016

Il est arrivé discrètement dans la chanson, en pleine période yéyé. Enfin, discrètement n’est peut-être pas d’ailleurs pas le mot juste. Ce fut quand même un coup de gueule venu de loin qui signa son entrée dans la chanson, avec Père prodigue : « Ah ! te voilà, toi… » Une chanson arrivée comme un cheveu sur la soupe, ajout de dernière minute sur son premier album : ce fut le succès que l’on sait, qui tranchait tant d’avec ce qu’on entendait alors à la radio. Déjà sa voix douce grondait. Comme la plupart des grands chanteurs, Georges Chelon ne chante vraiment que lui-même, ce qu’il vit ce qu’il ressent, dans le tumulte des sentiments.

Idoles Mag - Interview de Georges Chelon (1911)

Nous avons été retrouver Georges Chelon, à Binche, en Belgique. Il y donnait un concert dans le cadre de la fête de la musique. L'occasion était belle pour lui poser quelques questions sur son nouvel album, « C'est passé vite ». A propos de cet album, Georges nous expliquera qu'il n'était absolument pas prévu et qu'il est arrivé « un peu comme ça »... Cet album est superbe! Nous évoquerons aussi ses concerts au Trocadéro de Liège le 11 novembre 2011 et à l'Olympia, le 19 février 2012, où il partagera l'affiche avec Charles Dumont.

dimanche, 14 mai 2017

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 mai

Les artistes de la semaine : Georges Chelon, Lior Shoov, Paris Combo, Christopher Murray, Le Minimum

Le clip de la fin de semaine : Tim Dup, Moïra Gynt

Le concert de la fin de semaine - Georges Chelon Olympia 2008

L'album de la semaine : Georges Chelon, On est pas tout seul

Bien reçu, merci Paris Combo, Tako Tsubo

GEORGES CHELON

EPM : Georges Chelon On n’est pas tout seul (2017)

Ce nouveau disque enchaine 13 nouvelles  chansons : chansons d’amours éphémères ou durables, chansons qui interpellent l’actualité, l’accueil des migrants, la colère ou encore la vieillesse, le tout teinté d’une pointe d’humour voire d’ironie car personne n’est dupe….

Nos Enchanteurs - Georges Chelon, millésimes 2015 et 2016

Il est arrivé discrètement dans la chanson, en pleine période yéyé. Enfin, discrètement n’est peut-être pas d’ailleurs pas le mot juste. Ce fut quand même un coup de gueule venu de loin qui signa son entrée dans la chanson, avec Père prodigue : « Ah ! te voilà, toi… » Une chanson arrivée comme un cheveu sur la soupe, ajout de dernière minute sur son premier album : ce fut le succès que l’on sait, qui tranchait tant d’avec ce qu’on entendait alors à la radio. Déjà sa voix douce grondait. Comme la plupart des grands chanteurs, Georges Chelon ne chante vraiment que lui-même, ce qu’il vit ce qu’il ressent, dans le tumulte des sentiments.

Idoles Mag - Interview de Georges Chelon (1911)

Nous avons été retrouver Georges Chelon, à Binche, en Belgique. Il y donnait un concert dans le cadre de la fête de la musique. L'occasion était belle pour lui poser quelques questions sur son nouvel album, « C'est passé vite ». A propos de cet album, Georges nous expliquera qu'il n'était absolument pas prévu et qu'il est arrivé « un peu comme ça »... Cet album est superbe! Nous évoquerons aussi ses concerts au Trocadéro de Liège le 11 novembre 2011 et à l'Olympia, le 19 février 2012, où il partagera l'affiche avec Charles Dumont.

LIOR SHOOV

Télérama - Lior Shoov

A priori, c'était impossible : graver sur disque ce que fait Lior Shoov, artiste israélienne aux spectacles-performances à mi-chemin entre le concert, le numéro de clown et le théâtre improvisé. D'ailleurs, ce premier album ne retranscrit pas grand-chose de ces instants scéniques où elle chante, mime, parle, tout en jouant du ukulélé, des clochettes, du charango, de l'harmonica, de la sanza — et même de la bouteille ou du sac en plastique. Et pourtant, il parvient à transmettre un peu de la poésie immanente de cette jeune femme hors du commun.

PARIS COMBO

RFI - Paris Combo, le swing à la française

Paris Combo sort son nouvel album Tako Tsubo : douze chansons à écouter et à chanter, douze danses à inventer et douze films à rêver... Avec six albums et deux décennies de concerts dans le monde entier, Paris Combo occupe une place singulière dans le paysage musical français. À la fois swing, éclectique et en français dans le texte, le groupe tourne en France comme à l'étranger, mené par la chanteuse Belle du Berry, « icône des années trente téléportée au XXIème siècle. »

CHRISTOPHER MURRAY

Nos Enchanteurs - Christopher Murray, l’amour de l’amour

Cinquième album pour le mi-Stéphanois mi-Écossais qu’est Christopher Murray. Saluons d’emblée le grand luxe de ce digipack et ce de livret d’une rare élégance. D’une typographie sobre et raffinée, et je ne vous parle même pas des photos très classe de Niko Rodamel (qui, dans le passé, a déjà signé des photos pour NosEnchanteurs) illustrant le charme discret de la bourgeoisie dans lequel s’insère irrésistiblement celui de cette nouvelles livraison de Murray.

LE MINIMUM

RFI - Le Minimum, onirique et rock

Un album enchanteur, exigeant : Around Keats, du groupe Le Minimum, impose une superbe voix féminine, une atmosphère onirique et met dignement en musique des poèmes du romantique anglais John Keats, traduits en français. Découverte d’un groupe rare.

Des cordes. Une note tenue au piano. Aussitôt, le souffle de la voix de John Keats (1795-1821), en l’occurrence celle de Ben Whishaw qui l’interprète dans l’excellent film Bright Star de Jane Campion : "I almost wish we were butterflies and lived but three summer days…" ("J’en suis à souhaiter que nous soyons des papillons, pour ne vivre que trois jours d’été.") La voix de Chantal Dayan, d’abord caressante, s’élève ensuite vers les aigus. Batterie marquée. Montée de cordes. Keats se retrouve alors du côté sombre de la lune, cerné dans un espace-temps incertain, comme chez Pink Floyd. Ce morceau, Three Summer Days, a été écrit sur l’île de Wight – le 3 juillet 1819…

DECIBELLLES

Rue 89 - C’est bien beau d’être artiste #28 : Decibelles ou l’école du micro ardent

Oubliez vos préjugés sur le rock blindé de testostérone. Les trois lyonnaises de Decibelles font un genre de filles qui jouent avec le mur du son. Pas là pour épargner vos oreilles.

Entre pop noisy et longs riffs indiscutablement punk, les joueuses de Decibelles ont déjà dû tiquer en lisant ces lignes car elles ne veulent surtout pas « se coller d’étiquette ». Avec un troisième album tout juste sorti, le trio compose son identité, le girl-band indé de 2017.

FESTIVAL DIMEY

Nos Enchanteurs - Festival Dimey 2017. L’évidence d’une programmation féminine…

La première soirée du festival de Nogent a justifié l’affiche : à quelques exceptions qui confirment la règle, rien que des noms féminins. Pourquoi ? Sûrement, comme on l’a mentionné dans la cérémonie d’ouverture, parce que Bernard Dimey aimait les femmes (Yvette Cathiard, Dominique Dimey) – comme l’a rappelé le tout nouveau et très solide documentaire de Dominique Regueme, diffusé le 8 mai prochain sur FR3 Lorraine : Bernard Dimey, poète et pourquoi pas ? Il a écrit des chansons pour alimenter leurs répertoires comme par exemple pour Juliette Gréco ou Zizi Jeanmaire, et les a célébrées à tous âges (Mémère) et dans beaucoup de situations…