Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'album du jour : Bonbon Vaudou, Cimetière Créole | Page d'accueil | L'album de la semaine : Hélène Piris, Non mais on va s'en sortir »

vendredi, 24 septembre 2021

L'actualité de la chanson française

Les artistes de la semaine : Daniel Auteuil, Louise Combier, Bonbon Vaudou, Ottlie [B], Thiéfaine, Hélène Piris

Le clip de la semaine : Hubert-Félix Thiéfaine - Page noire

L'album de la semaine : Hélène Piris, Non mais on va s'en sortir

DANIEL AUTEUIL

We Culte - Daniel Auteuil, chanteur par amour de la poésie

Après son spectacle musical «Déjeuner en l’air» aux Francofolies de la Rochelle, l’acteur Daniel Auteuil, 71 ans, sort «Si vous m’aviez connu». Un premier album réussi à l’interprétation émouvante, où il revisite les poèmes de l’écrivain Paul-Jean Toulet sur des musiques élégantes et modernes composées par Gaëtan Roussel, qu’il va dévoiler lors d’une tournée à partir du 17 septembre.

BONBON VAUDOU

RFI - Le cimetière enchanté de Bonbon Vodou

Qui aurait dit que l’un des albums les plus chaleureux de la rentrée célébrerait la vie à travers la mort ? Trois ans après African Discount, Bonbon Vodou revient avec Cimetière créole. Un deuxième disque, dansant et éclectique, sur lequel les voix claires d’Oriane Lacaille et JereM nous ensorcellent, en français et en créole.

Ce que l’on peut constater en écoutant Cimetière créole, c’est qu’il y a osmose dans les voix d’Oriane Lacaille et JereM, qui jouent, écrivent, composent et vivent ensemble depuis leur rencontre en 2014. Une osmose qui se confirme lorsqu’on les rencontre, dans l’ouest de la France, où ils se sont installés.

OTTILIE [B]

Nos Enchanteurs - Ottilie [B], l’album définitif !

J’habite chemin du silence / Ultime surface de réparation / De l’espèce et de l’instance… » Écrire sur Ottilie [B], c’est en préambule adopter son code typographique, précis et délicat. Ces crochets qui enserrent le B, le titre « chevronné » de cet album… Cette typo est un de ses traits de caractère, mais pas le seul, loin s’en faut. Tout en elle s’oppose, se cogne au tout venant ; elle n’est que singularité, qu’il s’agisse de son écriture ou du son et de son traitement.

00:00 Publié dans | Lien permanent