Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 mai 2020

Libé - Mort d'Idir : le peuple kabyle sans voix

L'«icône de l'art algérien», connu notamment pour «A Vava Inouva», est mort samedi à l'âge de 70 ans.
 
L’hécatombe, c’est le mot qui revient désormais dans le flux des réseaux tant les morts se succèdent du côté de la musique. Dernier en date, Idir, 70 ans, annoncé par la famille sur la page officielle de Facebook : «Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père [à tous], Idir, samedi à 21h30. Repose en paix, papa.» Un message pudique, à l’image du personnage qui restera dans la mémoire collective comme l’une des principales voix (avec Lounis Aït Menguellet) du peuple kabyle, dans laquelle se reconnaissait plus largement la communauté maghrébine des deux côtés de la Méditerranée. Ce que confirment les témoignages, rassemblant bien au-delà des questions d’âges et de genres. Ces messages d’anonymes, ou de gens du «métier» comme on dit, en disent autrement plus long du chagrin que celui du président algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui salue «une icône de l’art algérien». «Avec sa disparition, l’Algérie perd un de ses monuments.» Et comment.
 
Lire la suite
__________________
__________________
 
Nos Enchanteurs - Idir, 1949-2020
 
Qui n’a jamais vu Idir en scène ne peut s’imaginer la ferveur de son public, de ces femmes et filles et de leurs youyous qui éclatent de partout, comme les plus belles fusées d’un feu d’artifice, de ces vagues de bonheur, du regard des gens, de leur sourire. De cette tendresse dont l’épicentre est en scène : ce monsieur à l’allure banale, qui vous rassure, vous enchante de ses petites chansons, chaque fois « trois minutes de voyages, de rêve et d’utilité si on y arrive ». Des chansons qui, à elles seules, formaient le chant majeur d’Idir, somme de simplicité et d’émotion, d’inspirations traditionnelles et de respirations. Qui nous restituaient les joies et les peines, la vie quotidienne des femmes, les désirs frustrés, la calebasse saccadée qui rythme la tête et le cœur. Idir ne nous chantait que son pays, en tristesse belle mais en tristesse quand même. Des chansons douces comme quand on berce un enfant, qu’on le console et qu’on lui donne la force d’affronter l’avenir. Le public était son « métal précieux » qui par lui retrouvait l’ambiance de là-bas, le sel de la fête, le sucre de la douceur. Nul n’avait besoin d’être natif de Tizi-Ouzou pour vivre, le temps d’un concert, la fierté d’être kabyle, d’une culture minoritaire mais fière, qui s’emploie à se frotter à d’autres vents, à joindre à elle d’autres racines dans une rare évidence musicale : « Ça, c’est une flûte irlandaise. J’y fais de la musique kabyle dessus : c’est une forme d’intégration ».

mardi, 21 avril 2020

WeCulte - COVID-19. Printemps de Bourges confiné : l’imaginaire au pouvoir

Confinement. Après l’annulation de sa 44ème édition “physique” pour cause de pandémie de COVID-19, le Printemps de Bourges se réinvente en organisant “Un Printemps Imaginaire”. Une édition numérique confinée à suivre sur les réseaux sociaux et sur France Inter, qui durant six jours du 21 au 26 avril, va donner carte blanche aux artistes programmés à l’origine, parmi lesquels: Alain Souchon, Catherine Ringer, Jeanne Cherhal, Jeanne Added, La Grande Sophie, Aloïse Sauvage, Renan Luce, Dionysos, Tryo, Philippe Katerine….

Lire la suite
_________________
_________________

samedi, 28 mars 2020

Le Progrès - The Voice : la Lyonnaise Melba affronte les Battles ce samedi soir

L’émission a été enregistrée avant le début de la crise sanitaire. Elle est donc diffusée ce samedi soir sur TF1 et une des Battles opposera la lyonnaise Melba à Ana

Dans un entretien accordé au Progrès, la chanteuse lyonnaise assure être « confiante » pour cette nouvelle épreuve de The Voice dont elle espère triompher, après avoir passé les auditions à l’aveugle. Pourtant, Melba ne connaissait pas du tout la chanson choisie par son coach, Amel Bent , alors que dit-elle, « c’était la chanson préférée d’Ana » - son adversaire-partenaire de la Battle.

Lire la suite
________________
________________

jeudi, 26 mars 2020

France 3 Coronavirus Covid 19 : quand nos artistes rhônalpins jouent sur les réseaux en période de confinement

Nos artistes régionaux ont le sens du partage et de la solidarité. En cette période de confinement liée à l'épidémie de coronavirus, Amélie, Gibé, Nathalie Miravette, Hervé Peyrard ou encore Kent nous invite à vivre cette période, ensemble et en musique, sur les réseaux sociaux.

Elle s’appelle Amélie et est née à Vienne. Son groupe Amélie-les-Crayons s’est notamment distingué avec la sortie de l’album La Porte Plume (NDLR : chez le label indépendant Néomme) qui a reçu en 2007 le Grand prix de l’Académie Charles-Cros. Figure de la scène musicale régionale et nationale, la chanteuse, auteur compositrice est comme le reste de la population : confinée.

Lire la suite
___________________
___________________

mercredi, 25 mars 2020

Spécial COVID-19 : Claude Févre, COVID- 19, Des mots et des musiques comme des fenêtres

« Le présent se rétrécit au quatuor de ces syllabes : CON-FI-NE-MENT ».

Ces mots sont de Wajdi Mouawad, acteur, metteur en scène, comédien, directeur du théâtre de la Colline. Il est parmi les premiers à avoir donné rendez-vous aux confinés que nous sommes. C’est ainsi que nous pouvons l’écouter chaque jour à 11h dans  un épisode sonore de moins d’un quart d’heure, sur le site soundcloud.com. « Une écriture à dire, une parole d’humain confiné à humain confiné,  des mots comme des fenêtres, pour fendre la brutalité de cet horizon qui nous enterre… Faire preuve de présence… » S’enivrer contre la mort en somme, comme le fit Ulysse, prisonnier du cyclope Polyphème… Et je pense soudain à l’impressionnante statue de bronze du cyclope par Thomas Houseago, plantée devant le théâtre Sorano à Toulouse. L’art en réponse à la mort, à sa menace.

Lire la suite
__________________
__________________

lundi, 23 mars 2020

Spécial COVID 19 : Coronavirus : le gouvernement annonce des mesures pour les intermittents du spectacle

Le gouvernement a annoncé que la période de confinement liée au coronavirus ne sera pas prise en compte dans le calcul des droits pour les intermittents du spectacle.

Les ministères de la Culture et du Travail ont annoncé ce jeudi 18 mars que la période de confinement ne sera pas prise en compte dans le calcul de la période d'ouverture des droits et celui des indemnisations des intermittents du spectacle, lourdement pénalisés par la crise du coronavirus.

Lire la suite
_________________
_________________

dimanche, 22 mars 2020

Spécial COVID-19 - France Info - Le syndicat ds professionnels du spectacle vivant estime à 590 millions les pertes du secteur sur trois mois

Le spectacle vivant va perdre 590 millions d'euros, selon le Prodiss, syndicat de professionnels

L'impact du coronavirus sur le spectacle vivant privé, en France, va se chiffrer à 590 millions d'euros de pertes de chiffre d'affaires et à 37.900 personnes concernées par un arrêt de leur activité, selon les estimations publiées vendredi par le Prodiss, syndicat de professionnels, qui portent sur la période du 1er mars au 31 mai.

"Le secteur du spectacle vivant est en danger absolu", selon le Prodiss.
Nombre de spectacles, concerts, festivals ont été annulés en raison de l'épidémie. "Plus que jamais, pour éviter un état d'urgence économique et social pour le secteur du spectacle vivant privé, un soutien conséquent, à la hauteur de la détresse économique du secteur, doit être apporté", souligne Malika Seguineau, directrice générale de cet organe représentatif dans un communiqué

Lire la suite
_________________
_________________

mardi, 11 février 2020

Piero Pépin, 1967-2020

En 2016 il rencontre par hasard le chanteur contre-bassiste auteur et interprète Mathias Imbert et le guitariste et banjoiste Brunoï Zarn au cours d’un bœuf à l’issue d’un vernissage. Au milieu d’une vingtaine de musiciens, ce sont ces trois là qui percutent sur une même idée de la musique. En 2017 ils montent le projet Boucan, poésie-rock-jazz-folk, parce qu’il faut bien le nommer, mais en fait bien au-delà : « Boucan, c’est de la dynamite et de la dentelle, en même temps », c’est ainsi que Piero définissait le projet. Mathias Imbert et Brunoï Zarn écrivent les textes minimalistes mais ô combien suggestifs, sur les musiques composées par le trio, et illuminées par la solaire prestation de Piero. Les trois chantent. « Boucan sort des cadres, brise les carcans, fracasse les attentes, fait péter le son. », disait Pol de Groeve en chroniquant l’album. Qui a été sélectionné dans les albums de 2019 par NosEnchanteurs.

Lire la suite
_________________
_________________

mardi, 13 août 2019

Télérama - Confidences pour confidences Francesca Solleville, la dernière chanteuse communiste ?

A 87 ans, Francesca Solleville, figure de la chanson engagée (à gauche toutes), sort un album, “Les Treize Coups de minuit”. Notre chroniqueuse chanson a eu envie de la rencontrer chez elle, dans une ville communiste de la banlieue parisienne. Et de se confronter à un pan d’histoire de la chanson. Un pan d’histoire, tout court.

« Asseyez-vous sur le fauteuil. Je l’ai trouvé dans des ordures .» J’arrive chez Francesca Solleville. « Y a que des gens riches dans l’immeuble. Quand ils s’en vont, ils laissent des tas de trucs impeccables. » C’est vrai qu’il est nickel, son fauteuil. Et confortable, en plus ; il trône au milieu d’un petit salon, protégé du soleil et de la canicule par des stores à demi fermés.

Lire la suite
__________________
__________________

samedi, 10 août 2019

France Inter : Jean-Jacques Goldman, des chansons timides et sans complexe

Jean-Jacques Goldman est le monument de la variété française ! De par ses tubes, ses compositions, ses textes écrits et chantés par d’autres, sa discrétion devenue légendaire, il reste classement après classement, une des personnalités préférées des Français. Pourquoi ? Comment ? C'est ce qu'on va tenter de découvrir !

Blockbusters revient sur les temps fort de la carrière de Jean-Jacques Goldman ! Sa musique, ses paroles, son style... La période "Fredericks Goldman Jones", son engagement caritatif, la génération Goldman... Nous tenterons de comprendre comment et pourquoi le public français lui est resté fidèle si longtemps après la sortie de son dernier album ?

Lire la suite
_________________
_________________