Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 septembre 2020

"Pendant 24h" Grand Corps Malade et Suzane

mercredi, 19 février 2020

La marraine du prix Moustaki 2020, Suzane • Il est où le SAV ?

jeudi, 13 février 2020

L'album de la semaine : Suzane, Toï Toï

L'actualité de la chanson française du 31janvier au 6 février

Les artistes de la semaine : Morgane Imbeaud, Kid Francescoli, Forcioli, Jean-Louis Bergère, Xavier Besse

Le fin de semaine avec les 8 indispensables du numéro 81 de Francofans : Gari Grèu, Grise Cornac, Süeür, Les révoltés du bac à sable, Volin, Sages comme des Sauvages, Pekka et JePh.

Le clip de la fin de semaine - Pekka - Ma Solitude et Moi

MORGANE IMBEAUD

France 3 - Morgane Imbeaud mène sa guerre tout en douceur avec son album « Amazone »

Le 24 janvier sort le nouvel album de l’artiste clermontoise Morgane Imbeaud. « Amazone » a été écrit et composé en grande partie lors d’un voyage en Norvège. De cet exil dans le grand nord, l’ancienne voix féminine de Cocoon a rapporté des ballades qui ne laissent pas de glace.

FRANCESCOLI

RFI - Les amours de Kid Francescoli

Marseille, le foot, la musique, les femmes… font partie du quotidien de Kid Francescoli. Mais c’est encore et toujours l’amour qui inspire sa pop à la fois mélancolique et dansante. Son quatrième album, Lovers, fait la part belle aux femmes.

Rendez-vous dans l’antre de Kid Francescoli, en plein Marseille, dans des sous-sols où toute une bande de potes musiciens s’affairent de jour ou de nuit : on peut y croiser French 79, Diapositive, Nasser, Husbands… Claviers, ordinateurs, batteries, guitares peuplent cette caverne d’Ali Baba version nouvelles technologies. Mathieu Hocine, alias Kid Francescoli, reçoit dans son studio décoré d’une gigantesque photo de palmiers sous le soleil couchant. Le jeune homme revendique haut et fort sa fierté d’être Marseillais.

FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Forcioli déshabille les chansons de Brassens

"« Georges Brassens ? Une boussole pour tous ceux qui se soucient de tolérance, de conscience éclairée et de vérité ! ». Pas moins. Philippe Forcioli depuis ses 18 ans, à l’âge où il prit une guitare, n’a cessé de pratiquer Georges Brassens comme on le fait d’un moraliste, d’un fabuliste, à l’épreuve du temps. « Brassens, penseur pessimiste, sceptique mais dont la bonté et la compassion sur l’homme, la femme, l’amour, la mort débordent dans chaque vers si finement ciselé » assure le programme de ces soirées exceptionnelles.
 
JEAN-LOUIS BERGERE
 
Nos Enchanteurs - Jean-Louis Bergère, autres paysages de la chanson

On dira de lui qu’il est musicien, et chanteur ; on peut aussi le voir comme peintre. Avec, sur sa palette, les 26 lettres du dictionnaire et les 7 notes, dont il va faire les plus doux et audacieux mélanges. C’est fou les combinaisons possibles, même et surtout en chanson. Lui fixe sur sa toile des émotions, des sentiments, des réflexions, des rêveries, des espoirs… Des paysages réels, d’autres mentaux. Des territoires plus qu’esquissés. Il peint en pointillés des chansons qui vont bien au-delà de leur strict format, qui se prolongent en nous. Il débute, non forcément des histoires, mais une pensée. Ce qu’il fait avec les mots, il le fait avec les notes. Ça dénote. On le dira chanteur, sauf qu’il n’est pas chanteur comme le tout venant, le tout chantant. Il est plus sûrement artiste, dans le halo de son art.

XAVIER BESSE

Nos Enchanteurs - Ces mots que vous dit Xavier Besse

Xavier Besse fut interprète avant de tenter l’aventure de l’auteur-compositeur-interprète qu’il est devenu. De fait, ce sont les deux qui se retrouvent sur ce second album (le premier, Tout va très beau, remonte à il y a sept ans). L’interprète, à n’en pas douter, a bon goût : Allain Leprest (avec La retraite : si c’est pas d’actualité, ça…), Bernard Joyet (avec On s’ra jamais vieux : là, il insiste !), Laurent Berger (pas celui qui a son rond de serviette à l’Elysée, non : le chanteur !)… même Arthur Rimbaud, même Georges Brassens à qui il reprend un titre peu connu, L’arc-en-ciel d’un quart d’heure (chanson qui, sans le nommer, évoque Charles De Gaulle), pour lequel, après Joel Favreau, il ose écrire à son tour la partition.

SUZANE
 
Nos Enchanteurs - Suzane, attention au départ !

Toï Toï. Titre étrange que celui-là. L’explication ? Il s’agit d’une expression allemande que l’on glisse aux artistes avant une représentation, afin de leur porter chance. L’équiva- lent de notre merde, quoi ! Belle appellation dès lors pour un premier jalon de carrière.

 

 

 

jeudi, 06 février 2020

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 janvier

Les artistes de la semaine : Suzane, Antoine Hénaut, Tryo, Maud Octallinn, Samuel Leroy, MPL

L'album de la fin de semaine : Tryo, XXV

L'album de la semaine : Suzane, Toï Toï

Les vidéos de la fin de semaine : Tryo et Suzane

Francofans - Les 8 indispensables du numéro 80

TRYO

Victor Hache - Rencontre. Tryo : “L’écologie a toujours été l’ADN du groupe”

Tryo fête ses 25 ans de carrière et sort “XXV”. Un double album anniversaire de duos dans lequel le groupe fondé en 1995, revisite ses plus grandes chansons aux côtés de 25 amis artistes de plusieurs générations. Un répertoire reggae-folk, festif et militant pour la planète, que le quatuor dévoilera le 13 mars à Bercy (AccorHotels Arena) à l’occasion d’un concert exceptionnel auquel participeront de nombreux invités. Rencontre avec Christophe Mali, chanteur et guitariste du groupe.

SUZANE

France Inter - Les Américains ont Billie Eilish, nous avons Suzane

Alors qu'aux États-Unis la chanteuse Billie Eilish est la révélation de ces derniers mois et vient d’enchaîner les prix aux Grammy Awards, le phénomène musical francophone de 2020 pourrait n’avoir qu’un prénom : Suzane, qui vient de sortir son premier album “Toï Toï”.

Culturebox - Suzane, de la révélation au phénomène

La chanteuse Suzane sort vendredi son premier album, "Toï Toï", elle qui vient également d'être nommée parmi les révélations des prochaines Victoires de la Musique. L'aboutissement d'un chemin sinueux, et d'un destin qu'elle n'aurait pas forcément imaginé.

Il est là, sous ses yeux, ce premier album, Toï Toï, aux tons bleutés qu'elle couve du regard. Suzane s'affiche, dans son éternelle combinaison bleue et noire inspirée par Bruce Lee, ou Elvis, confesse-t-elle. Sa musique est hybride, du texte sur de grosses nappes électro qu'elle convoque seule, sur scène.

ANTOINE HENAUT

Nos Enchanteurs - Antoine Hénaut, le bon copain de la chanson

Il est des disques qui font du bien. Tout bêtement. Avec des chansons simples, bien tournées, qui racontent des histoires sur des musiques décontractées. Des textes dans lesquels on peut aisément se reconnaître. Des mélodies qu’on sifflote, orchestrées sobrement avec talent. Des albums qui ne fracassent pas les charts, qu’on n’entend pas en boucle à la radio, qui ne squattent pas les écrans, mais qui s’immiscent dans les cœurs et les esprits pour y diffuser de la bonne humeur et du plaisir. De la chanson artisanale, à mille lieues de la musique industrielle.

MAUD OCTALLINN

Hexagone - Maud Octallinn – Sainte saucisse

Que voilà un bien étrange album, délicieusement barré aux confins de la chanson décalée et des spécialités culinaires pur porc ! Deux ans après un premier disque, celui-ci, gageons-le n’aurait pas dépareillé chez Boucherie Productions, ou tout du moins leur succursale Charcuterie Productions… À l’image de la pochette, voilà un opus où la dérision se prend follement au sérieux, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors bien sûr, ces petites comptines grinçantes et gentiment fofolles ne sont pas à mettre entre les oreilles prudes de vos amis véganes. Ce disque nécessitera peut-être même plusieurs écoutes afin d’en savourer toute la substantifique moelle. La performance est probablement plus pertinente en scène, où la donzelle dévoile sans conteste toute la démesure de son original talent.

SAMUEL LEROY

Nos Enchanteurs - Samuel Leroy, une chanson qui ne manque pas de jugeote

On ne sait pas comment travaille Samuel Leroy, comment il trouve les sujets de ses chansons, déniche l’inspiration. On se demande parfois s’il ne choisit pas particulièrement ce que les autres n’ont pas voulu. Les restes, quoi ! Comme ce rendez-vous pour la vidange : « On a changé le démarreur / On a changé le radiateur / On a changé le joint d’culasse / Sans quoi vous niquiez vot’moteur » Et ça, ça fait une chanson, comme quoi rien ne se perd. « Vous êtes chanteur, ça tombe bien / On a changé aussi les disques ». Les droits d’auteur paieront la réparation. Comme cette cabine d’essayage, ou plutôt le miroir en dedans : « Moi miroir aux alouettes / Et miroir aux silhouettes / Je me marre volontiers / Devant les clients à oilpé ». C’est la société en son ensemble qui s’y mire dedans. Et, encore, celui qui tente d’accrocher son puzzle de 5000 pièces, comme trophée, au mur de son salon… Mis à part un texte de Claude Lemesle, La chanson du veilleur de nuit, tout ici est de la plume un rien fantasque de Samuel Leroy.

GUILLO

Nos Enchanteurs - Guillo, l’homme, l’animal

Troisième album pour Guillo, coup de cœur du Prix Charles-Cros pour le précédent, Soulage, en 2016 (réédité au printemps suivant, dans un très bel ouvrage paru chez LamaO-Éditions). Celui-ci, Macadam animal, mérite tout autant notre attention, peut être plus encore. A l’écouter, il nous semble être la jonction idéale entre chanson et variété, l’addition entre des textes solides et des mélodies et orchestrations qui pourrait ravir bien des programmateurs : encore faut-il qu’ils daignent l’écouter ce qui est, on le sait, autre paire de manches. Toujours est-il que Guillo ne déparerait pas aux cotés de Chedid père, Cabrel ou Bénabar. Histoire de sensibilité, du talent de narration.

dimanche, 02 février 2020

SUZANE en LIVE avec "Laisse Tomber Les Filles" COVER dans Le Lab Virgin Radio

Suzane décrypte « Il est où le SAV ? », sa chanson militante pour la planète

Suzane sort ce vendredi son premier album, «Toï Toï », un disque dansant et militant dans l’air du temps qui pourrait faire d’elle la star de 2020. Après avoir performé sur les festivals durant tout l'été, la chanteuse de 29 ans dénonce, avec son titre « Il est où le SAV ? », la manière dont nous avons « pété la planète ». Océane, de son vrai prénom, nous décrypte les paroles de ce qui pourrait devenir un tube référence.

Suzane • IL EST OÙ LE SAV? (feat. Témé Tan)

samedi, 01 février 2020

La Boîte à Questions de Suzane – 28/01/2020

vendredi, 31 janvier 2020

Suzane • SLT