Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 février 2022

Victoires de la musique 2022

Le Figaro, Olivier Nuc - Victoires de la musique 2022 : on prend les mêmes et on recommence... à s'enquiquiner

Pour la 37e année, la cérémonie qui, comme prévu, a récompensé les favoris Orelsan et Clara Luciani, aura été, une fois encore, cruellement ennuyeuse.

Une fois n'est pas coutume, nous étions, covid oblige, devant notre poste de télévision pour assister à la 37e cérémonie annuelle des Victoires de la Musique. À chaque édition, sa polémique. Elle concerne cette année le nombre trop restreint de nommés dans les catégories, avec une poignée de musiciens qui squattent les places.

Lire la suite
__________________
__________________

Le Parisien - Victoires de la musique 2022 : la surprise... c’est qu’il n’y en a pas !

Les 37es Victoires de la musique ont sacré Orelsan et Clara Luciani dans les catégories reines. Une soirée également marquée par la récompense d’honneur remise à Jacques Dutronc.

Alors, on a dansé. En ouvrant les 37es Victoires de la musique, ce vendredi soir à la Seine Musicale, le président d’honneur de la cérémonie, Stromae, n’a pas fait de grand discours. Alors, il a chanté. Et invité le public et les téléspectateurs à le suivre dans sa chorégraphie. Le message est simple, basique. Tout le monde se lève pour la réouverture des grandes salles, le retour des grands concerts. De la bamboche, de la vie presque normale. « Show must go on », pouvait-on entendre dès le lever de rideau.

RFI - Victoires de la Musique : Orelsan et Clara Luciani plient le match

Orelsan et Clara Luciani, respectivement auteur d'un triplé et d'un doublé, s'emparent de la moitié du palmarès presque sans surprise de la 37e édition des Victoires de la musique. Mais face à de nombreuses voix qui s'élèvent et reprochent notamment le manque criant de diversité, l'institution vacille.

Désillusion pour Roselyne Bachelot qui, quelques minutes avant le lancement des festivités, nous annonçait son choix de cœur pour Juliette Armanet et Feu!Chatterton ("Je n'ai pas réussi à comprendre si le groupe était branché sur le réchauffement climatique"). Les deux, en embuscade dans le quatuor de tête des nommés, sont effectivement repartis bredouille. Disponible pour afficher ses goûts personnels, la ministre de la Culture, l'est beaucoup moins lorsqu'on l'emmène sur le terrain du malaise épais concernant la logique interne de la cérémonie. "Pour moi, c'est un immense spectacle populaire. Bien sûr, j'ai lu qu'il y pouvait y avoir des mécontentements, mais ce n'est pas mon boulot de nourrir la polémique".

RFI - Victoires de la Musique : quand le rap aura-t-il vraiment sa place ?

La cérémonie des Victoires de la Musique a lieu ce 11 février, lors d'une soirée organisée à la Seine musicale en région parisienne et retransmise à la télévision française. Quid du rap ? Comme d'habitude, ce genre musical, alors qu'il est le plus écouté sur les plateformes de streaming, est très peu représenté. On vous propose un palmarès alternatif, soit une série de Victoires qui auraient pu être attribuées à des rappeurs français.

samedi, 12 février 2022

Victoires de la musique 2022 : le palmarès intégral

Orelsan - L'odeur de l'essence - Live - Victoires de la musique 2022

jeudi, 02 décembre 2021

L'actualité de la chanson française du 19 au 25 novembre

Les artistes de la semaine : Bénabar, Eddy Mitchell, Orelsan, Amina, Kijoté mais aussi Joséphine Baker et Gilbert Bécaud

L'album de la semaine : Bénabar - On lâche pas l'affaire

Le clip de la semaine : François Gaillard, Les grandes marées

Bien reçu merci Denis Rivet : Memento Roma de Denis Rivet et Mehdi Kruger

JOSEPHINE BAKER

France Culture - Joséphine Baker : de ses terres des Milandes au Panthéon

Elle se dit “accompagnée” par Joséphine Baker depuis vingt ans. Angélique de Saint-Exupéry expose les multiples facettes de la première femme noire à entrer au Panthéon, dans son ancien fief en Dordogne, le château des Milandes, toujours “habité” par l’artiste, résistante et militante antiraciste. 

BECAUD

Le Parisien - Gilbert Bécaud : un coffret CD et un livre pour les 20 ans de sa disparition

Warner sortira le 19 novembre un coffret de 3 CD, «Je reviens te chercher». Un livre écrit par Claude Lemesle et Jacques Pessis paraîtra également le mois prochain.

À quand un bel hommage télévisé ? Et une exposition Bécaud à la Philharmonie de Paris ? En attendant la consécration méritée de la première idole des jeunes et l’une des rares stars internationales de la chanson hexagonale, ses proches profitent du 94e anniversaire de sa naissance (le 24 octobre) et du 20e anniversaire de sa disparition (le 18 décembre) pour le faire écouter et découvrir aux nouvelles générations.

France Info - Gilbert Bécaud : 20 ans après sa mort, un livre pour raconter le destin du célèbre chanteur

Il y a 20 ans, le chanteur Gilbert Bécaud disparaissait. Alors qu’un livre consacré à l’artiste vient d’être publié, sa fille Emily est sur le plateau de franceinfo pour témoigner.

20 ans après la mort de son père, Emily Bécaud se souvient avec nostalgie de celui qui a disparu quand elle était âgée de 29 ans. Aujourd’hui, elle cherche à faire revivre la mémoire de Gilbert Bécaud via un coffret trois CD, composé de quelques raretés. Avec ce coffret, elle souhaite distiller de l’amour, celle que le chanteur donnait à son public.

BENABAR

France Info - Bénabar : "C'est la première fois que je fais un album de chanteur"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd’hui, l’acteur, auteur, chanteur et musicien Bénabar. Il sort un nouvel album : "On lâche pas l'affaire".

Bénabar est acteur, mais aussi et surtout auteur, compositeur et interprète. Ses chansons s'inscrivent dans le respect de la chanson populaire, souvent humoristique, ce qu'il revendique d'ailleurs. Il décrit bien souvent la vie quotidienne et on lui doit notamment : L'effet papillon, Maritie et Gilbert Carpentier, ou encore Le dîner. Aujourd'hui, il sort un nouvel album : On lâche pas l'affaire.

RFI - Bénabar, et de dix avec "On lâche pas l'affaire"

Neuf mois après Indocile Heureux, Bénabar est de retour avec On lâche pas l'affaire, un dixième album solide où on trouve notamment un duo avec Renaud. Interview en studio.

Deux albums la même année ? On parle de Bénabar ou d’un rappeur français ? Blague à part, cette proximité entre Indocile heureux, paru fin janvier 2021, et ce dixième opus titré On lâche pas l'affaire, est le résultat d’une créativité débridée, exacerbée par le confinement et l’impossibilité de tourner.

Dans un studio parisien du quartier de Saint-Germain, avec pas loin Bertrand Lamblot, membre du cercle rapproché de Bénabar depuis quelque temps, l’artiste nous explique la trajectoire qui a mené à ce dixième album studio où l’on trouve aussi bien des morceaux uptempo comme À contre-nuit, des tranches de vie comme Monogame, des chansons émouvantes comme Telle quelle si belle, d’autres plus légères comme J'ai perdu le mot de passe et un duo détendu avec un Renaud qui n’avait pas chanté aussi bien depuis longtemps, Chez les Corses.

ORELSAN

We Culte - Le rappeur Orelsan sort «Civilisation», son nouveau manifeste

Quatre ans après l’immense succès de son précédent disque « La fête est finie », Orelsan continue de coller à l’époque et revient avec un quatrième opus « Civilisation ». Un album aux textes percutants, traversé par la question de « transmission », qu’il dévoilera lors de sa nouvelle tournée à partir de janvier et du 15 au 19 mars à l’Accor Arena, à Paris.

Télérama (abonnés) - Orelsan, Civilisation

.... Avec son piano en accords majeurs et sa guitare chantante rappelant le rap américain à résonance pop des années 2000, Aurélien Cotentin tient probablement sur ce quatrième album un joyeux tube aux allures de bilan, alors qu’il fêtera bientôt ses 40 ans. Mais évidemment, on peut se tromper : on a toujours échoué à prévoir les hits chez ce diable mélangeant comme personne l’intime et la marche du monde, l’autodépréciation la plus franche et abyssale et l’ironie la plus mordante et distanciée lorsqu’il jette un œil sur le paysage qui l’entoure. 

RFI - La tornade Orelsan présente "Civilisation"

Entre critique sociale frontale, cynisme moins présent qu'à l'accoutumée et émois intimes, Orelsan frappe à nouveau très fort avec Civilisation, 4e album qui était déjà Disque d'or avant sa sortie. Admiration sans réserve devant cette écriture percutante et ces productions haute-couture. Une claque.

II y a un mois, surgissait Ne le montre jamais à personne, scotchante série-documentaire réalisée par son petit-frère Aurélien Contentin et affolant les compteurs sur la plate-forme Amazon Prime Video. Images d'archive précieuses glanées dès le début des années 2000 et qui témoignent d'une trajectoire du néant aux sommets. Une fascinante ascension que, d'ailleurs, bien malin aurait pu prédire.

RIVET/KRUGER

Hexagone - Memento Roma par Mehdi Krüger et Denis Rivet

Écrit et composé en cinq jours à Rome, au gré de leurs errances et de leurs rencontres, l’album s’écoute comme une collection de Polaroïd musicaux.
Dénichant par hasard un vieil album-photo, Mehdi et Denis décident d’en écrire et d’en composer la B.O, sur fond de rupture amoureuse.

BOURVIL

France Inter - Raphaël Imbert raconte "Mon village au clair de lune" par Bourvil

Le conservatoire de Marseille fête ses 200 ans ce weekend. A cette occasion, Frédéric Pommier a rencontré son directeur, le saxophoniste de jazz Raphaël Imbert. Celui-ci a choisi d'évoquer "Mon village au clair de lune" dans la version de Bourvil, qu'il considère comme "le Louis Armstrong français". 

LEONID

Nos Enchanteurs - Les Oreilles en pointe 2021. Léonid, parce que c’est leur projet !

.....En fait, sous couvert d’humour et de légèreté, leurs p’tites chansons ne sont pas si roses. Elle sont même rosses. Dans leurs vers se promènent plein de laissez-pour compte : des bénéficiaires du RSA, des z’intermittents (expliquer l’intermittence et ses calculs en une chanson aussi technique que follement plaisante relève de l’exploit !), des qui imaginent la facture du garagiste suite au carbu que vous savez… La poisse, la mouise et, pour se redonner du baume au cœur, cette voix-leitmotiv qui motive, celle de not’président : « Parc’que c’est notre projet ! »

AMINA

RFI - Amina, entente magnétique

Longtemps disparue des radars sur le sol hexagonal, l'interprète il y a pile trente ans de C'est le dernier qui a parlé qui a raison lors du concours de l'Eurovision revient aux affaires sous la houlette de Leonard Lasry. Et donne une autre inflexion à sa voix avec l'authentique et attachant La lumière de mes choix.

Amina, le retour. Cette fois-ci, la formule n'a rien de galvaudé puisqu'il faut remonter à trois décennies pour trouver trace de chansons originales de la chanteuse franco-tunisienne. Annabi, son nom au civil, disque publié en 1999. Époque du bail chez Universal Music, de Mots bleus aux teintes électro et partagés avec leur géniteur. L'entendre dire au sujet de sa longue éclipse : “Cela correspond à un cycle saturnien pour les astrologues

WE CULTE

We Culte - Luciani, Armanet, les Dutronc, de Pretto au Printemps de Bourges

Clara Luciani, Juliette Armanet, Jacques et Thomas Dutronc ou encore Eddy de Pretto sont parmi les premières têtes d’affiche du prochain Printemps de Bourges, qui lancera la saison des festivals du 19 au 24 avril 2022.

KIJOTE

Divertir - Kijoté : l'album Ombre et Lumière

Après Les Perdants Magnifiques, Kijoté revient avec son album Ombre et Lumière. Le chanteur provenant de Carcassonne livre une musique francophone, tout en alliant l’énergie du swing manouche à la chaleur des rythmes latins.

Avec son dernier disque « Les Perdants Magnifiques » Kijoté vous propose une chanson alliant l'énergie du swing manouche à la chaleur des rythmes latins, un univers où le cri enragé côtoie aussi bien la taquinerie, le pamphlet que le récit onirique. A partir d’histoires vécues ou fantasmées il traite des sujets tel que la place de l’individu dans la société d’aujourd’hui, et aborde des thématiques plus sociales mais toujours sans démagogie. Kijoté délivre une musique dans un style brut, épuré sans artifice. Il partagera la scène de Magyd Cherfi, Les Hurlements de Léo, Flavia Coelho, Les Vieilles Pies, Délinquantes, Mauresca Fracas Dub.

LA COMMUNE

Nos Enchanteurs - Il y a cent cinquante ans, comm’ un, Commune

Revenons pourtant sur La Commune, dont ce fut le 150e anniversaire (passé sous un relatif silence), avec le plus bel album qui soit : un collectif initié par Corentin Coko et Les Ogres de Barback, composé d’eux-mêmes et de HK, Michèle Bernard, François Morel, Melissmell, Fredo, Les Croquants, Agnès Bihl, Eyo’nlé, Francesca Solleville, La Mal Coiffée & Laurent Cavalié, Christian Olivier, Mouss et Hakim, Michel Bühler & Nathalie Fortin, Ben Herbert Larue, Florent Vintrigner, Manu Théron, Audrey Peinado & Arthur Bacon, Le Chœur du Lamparo. Que des gens qui, certes, n’ont pas érigé des barricades dans le Paris assiégé par monsieur Thiers, mais participent à cette entreprise avec ferveur et conscience politique, pas avec l’opportunisme qui sied habituellement à de tels collectifs s’ils sont initiés par de gros labels.

DOLBY ATMOS

Trax - Qu’est-ce que le Dolby Atmos , la technologie audio immersive censée révolutionner l’industrie musicale ?

Depuis son lancement sur le service de diffusion Apple Music en juin dernier, le Dolby Atmos intrigue de nombreux mélomanes. Déjà disponible depuis plusieurs mois sur Amazon Music et Tidal, cette technologie d’audio immersive est censée devenir un nouveau standard pour l’industrie musicale. Alors innovation de rupture ou simple miroir aux alouettes ?

Et voici une vieille marotte de l’industrie de la musique qui refait surface… En 1972, le constructeur japonais JVC, mais également le label américain RCA Record, tentent de populariser le principe de l’écoute immersive sous le nom de CD-4 ou de vinyle quadriphonique. Un support qui permet d’écouter de la musique en double stéréo avec comme objectif de recréer chez soi une ambiance proche d’une salle de concert.

LES DUTRONC

We Culte - Tournée générale pour Jacques et Thomas Dutronc

Jacques et Thomas Dutronc préparent ensemble une tournée événement. Le père et le fils monteront sur scène à partir d’avril 2022. Une tournée générale baptisée « Dutronc & Dutronc », qui passera par deux dates au Casino de Paris, un passage au Printemps de Bourges et les festivals d’été et salles de France, Suisse et Belgique, jusqu’au début 2023.

KARIMOUCHE

Nos Enchanteurs - Les Oreilles en pointe 2021. Karimouche fait mouche

13 novembre 2021, Espace Camus au Chambon-Feugerolles,

Deux praticables, comme deux îles sur la scène : un pour les claviers, l’autre pour la batterie. Et au milieu coule une impétueuse rivière de révolte et de séduction, de résolution, un vaste espace d’expression, une mer de bon sens et de folies berbères : « Sous les pavés il a la rage / Sous le plastique il y a la plage […] Il y a le bateau qui prend l’eau / La vie va à vau-l’eau / Y a plus de bouées de sauvetage / J’traverse la mer à la nage / Il faudrait rester cool / Alors qu’on coule, coule / Il faudrait rester cool ». Ci-devant, Karimouche, incroyable Karimouche qui « vit dans l’instant, dans l’instinct » et ne met pas le temps d’une chanson pour se mettre le public dans la poche.

 

mercredi, 01 décembre 2021

Clément Viktorovitch : la rhétorique d’Orelsan

"L'odeur de l'essence" extrait du nouvel album "Civilisation" d’Orelsan, est un texte hautement rhétorique, qui s’est répandu comme une traînée de poudre. L’auteur nous livre sa vision sur l’état du monde, marquée selon lui par la xénophobie, l’angoisse climatique et la dégradation du débat public. Dans "Entre les lignes", nouveau rendez-vous quotidien de franceinfo, Clément Viktorovitch décrypte les discours, analyse les paroles des politiques qui font l'actualité.​

mardi, 30 novembre 2021

Orelsan et Clément Cotentin : "Quand je revois les images de l’époque, je crois toujours pas en moi"

Léa Salamé reçoit le rappeur Orelsan et son frère Clément, qui a réalisé un documentaire sur la jeunesse et l'irrésistible ascension du musicien.

L'album du jour : Orelsan, Civilisation

L’odeur de l’essence - La carte blanche d’Orelsan

Trois ans après le succès colossal de son disque multi récompensé "La fête est finie", et dans la continuité du documentaire "Montre jamais ça à personne" consacré à son ascension et réalisé par son frère, il fait paraitre ce vendredi son 4ème album : "Civilisation". Orelsan est l'invité d'Augustin Trapenard, et pour Boomerang, il interprète pour la première fois en live son titre "L’odeur de l’essence".

dimanche, 28 novembre 2021

Brut - Un jour avec Orelsan

Jamais un album de rap français n'avait connu un tel démarrage. Brut a passé la journée avec OrelSan (et son chat) pour la sortie de "Civilisation".

mercredi, 16 mars 2016

L'actualité de la chanson française de la semaine du 4 au 10 mars

Le clip de la semaine : Séverin, France-Brasil

Les vidéos de la semaine : Makja, Sandrine Cabadi, Philémon Cimon, Séverin et les artistes du festival des Chants de Mars à Lyon

A la une

Télérama, Valérie Lehoux - Arman Méliès, Vertigone

Sa voix est toujours chaude et écorchée. Mais avec des guitares psyché et une batterie martelante, le chanteur se fait plus direct, plus sauvage.

Encore un. Un qui façonne dans l'ombre médiatique une chanson distinguée, labyrinthique parfois mais plus souvent enivrante, inquiète toujours et pourtant pas sombre. Un qui cherche, qui avance, au risque de s'égarer un peu (les sons très synthétiques de son dernier album désincarnaient son chant), et qui réapparaît aujourd'hui avec un cinquième disque incandescent, aussi riche que concis. Plus direct et plus droit que les précédents. Moins sophistiqué. Presque abrupt. Disque sauvage, cinglant, à la tonalité rock, aux tentations psyché, aux mélodies-mélopées d'une redoutable envergure, aux tempos martelés comme des certitudes ou des désirs impossibles à enterrer.

C'est déjà ça - Méliès : voyage sur le volcan

Après quatre albums assez radicaux, Arman Méliès éblouit toujours mais y ajoute l'émotion dans "Vertigone". En concert ce soir à Bordeaux, demain à Cognac.

Arman pour le peintre plasticien, Méliès pour le cinéaste. Le premier accumulait les produits manufacturés pour mieux illustrer le productivisme. Le second a inventé le rêve et l’audace au cinéma. L’auteur-compositeur Arman Méliès chante entre ces deux pôles, avec la précision d’un musicien chevronné, avec l’onirisme d’une plume imagée.

Le Figaro - Arman Méliès, vers les hauteurs

Vertigone, son cinquième album, est sans conteste le meilleur disque de la jeune carrière d'Arman Méliès. Cet ancien membre du groupe Enola s'est lancé en solo il y a un peu plus de dix ans et a su affirmer progressivement une identité forte, tout comme une exigence jamais prise en défaut.

Son site Web

Sur Facebook

BALTHAZE

Hexagone - Balthaze, un visible animal

Balthaze sera sur la scène du Zèbre de Belleville le 24 mars pour le concert de sortie de son premier album. C’est un artiste que je connais maintenant depuis quelques mois. Dès que j’ai découvert quelques uns de ses morceaux, son projet m’a tout de suite parlé. Depuis, je l’ai revu sur scène régulièrement, dans des formules différentes et avec de nombreux instruments. En solo, en trio, avec pleins de copains sur scène, invité par d’autres artistes, à la guitare, au banjo, au mandole… Et à chaque fois, il fait mouche. Avec des textes forts et des sonorités remplies de multiples influences, son répertoire est très riche. Il y a quelque chose qui me touche tout spécialement dans ce qu’il fait. Je ne saurais dire si c’est son approche de la musique, la façon dont il nous emmène voyager avec, la sincérité de l’interprétation, l’importance du contenu ou l’authenticité de l’artiste. Certainement l’association de tout ça à la fois. Alors forcément, j’ai eu envie de lui poser quelques questions.

BAPTISTE W.HAMON

Télérama - Baptiste W. Hamon, L'insouciance

A Nashville, un jeune baladin bien entouré chante dans sa langue ses fantasmes d'Amérique sur fond de violon et de pedal steel. Fin et habité.

Un signe qui ne trompe pas à l'écoute du tout premier morceau : après l'intro, au joli trot country des guitares, au bourdon du violon, on s'attend à ce que sonne une voix ad hoc, américaine. Et puis non, voici le candide et crâne Baptiste : « Moi j'aime une fille, son nom c'est Joséphine. » Le Grand Meaulnes est à Nashville et il apprend vite.

SANDRINE CABADI

Claude Fèvre - Sandrine Cabadi, un album qui fait boum

Avec Sandrine Cabadi, on a bien l’impression qu’il se passe quelque chose dans le monde du disque depuis qu’elle l’a fait entendre. On lit ici et là des chroniques enthousiastes et voilà qu’Hélène Hazera l’invite sur France Culture. C’est dire !

C’est en scène que depuis des années elle s’accroche coûte que coûte à son rêve. De petite scène en petite scène, elle y va de sa goualante derrière son clavier, jamais sans sa casquette, version p’tit gars à qui on ne l’a fait pas, avec sa voix de chanteuse des années 30, des « R » qui roulent jusqu’à vos pieds et leur donnent envie de danser la java !

Nos Enchanteurs - C’est dit, c’est Cabadi !

Car ce nouvel opus, totale rupture qui signe l’arrivée d’une chanteuse sur laquelle il faudra désormais compter, est sincèrement un pavé, pas comme ceux qu’on s’envoyait à la figure jadis au quartier latin, mais comme un disque qui déjà nous marque, nous touche pile dans le mille. Sincère, enjouée, d’une voix assurée, qui parfois fait songer à Juliette la diva, notre trentenaire Cabadi (c’est l’âge qu’elle se donne en se plaignant du Complexe de la trentenaire) fait bonne impression par une galette où tout est bon : les musiciens, l’orchestration, les arrangements, l’interprétation (on se dit que Cabadi est capable de tout chanter, de la douceur à la furie, de la mélancolie à l’humour…), les textes… Tout !

SEVERIN

RFI - Séverin, chansons d’amour et de samba, Nouvel album, Ça ira tu verras

On avait suivi de loin ses débuts discrets dans la chanson, l’oreille distraite par le "trop" d’électro pop qui prenait le pas sur une écriture hésitant encore à se frotter au français. Trois disques plus tard, Séverin a pris ses marques. Résultat : beaucoup de ballades, un peu de samba, et un très abouti Ça ira tu verras.

Culturebox - Séverin : un clip génial et un bel album aux saveurs brésiliennes

Séverin lance son deuxième album solo de la plus belle des manières : avec un clip très réussi qui met en scène le dialogue joyeusement difficile d’un couple franco brésilien, à l’aide de l'outil Google de traduction automatique.

BERNARD JOYET

Chansons que tout cela - Bernard Joyet, à auteur d’âme

Qui l’ignore encore ? Bernard Joyet est l’une de nos plus fines plumes de la chanson. S’il s’y est mis un brin « tardivement » courant 1985 en duo rigolard avec le batteur Roland Salomon (Joyet et Roll Mops), les choses « sérieuses » ont commencé en solo avec le nouveau millénaire. L’an dernier est sorti son quatrième album, AUTODIDACTE II, un cru haut de grappe à apprécier d’abord en scène (notamment le 14 mars au Vingtième Théâtre*, à Paris) en compagnie de la pianiste Nathalie Miravette.

GAINSBOURG

Double Note, Victor Hache - Serge Gainsbourg, 25 ans après, toujours à la page

Victor  Hache,  25 ans de la mort de Serge Gainsbourg. À l’occasion du 25e anniversaire de la mort du chanteur, le journaliste Bertrand Dicale publie Tout Gainsbourg. Une somme de plus de 1 000 pages qui explore l’œuvre d’un artiste qui a souvent connu l’échec avant de triompher en 1979 avec la Marseillaise en reggae, Aux armes et cætera.

MAJKA

Hexagone - Makja – Un camp

Makja, est une de mes belles découvertes aux Rencontres d’Astaffort de mai 2015. Il m’avait touché par l’intensité de son interprétation. Basé en Aquitaine, on le voit malheureusement trop peu en région parisienne, mais depuis j’ai gardé un œil attentif sur l’évolution de ses projets. C’est donc avec joie que j’ai appris la sortie d’un EP en mars !

PHILEMON CIMON

Il y a deux ans, une chanson venue du Québec (Moi, j'ai confiance) nous saisissait par sa grâce androgyne. Qui pouvait chanter de cette voix à peine juste mais captivante l'irrépressible envie de croire en l'amour ? Philémon Cimon, trentenaire gracile, auteur à l'époque de deux disques — le premier aux ­accents cubains ; le deuxième, très pop dépouillée — passés inaperçus ici. Ce nouvel album, au son vintage un peu yéyé, saupoudré d'embruns de surf musique, devrait permettre au jeune homme de se faire remarquer. Ses ­petites histoires, moins innocentes que ses textes naturalistes et son timbre ­angélique ne le laissent supposer, ont le don de déclencher de mini-tornades sentimentales.

GIEDRE

L'Obs - GiedRé : "C'est dur d'être une femme, c'est dur d'être un nain..."

A 30 ans, la chanteuse de "Toutes des putes" s'est spécialisée dans la comptine trash pour dénoncer le sexisme. Portrait, en musique. 

ans "Belle au bois dormant", GiedRé remixe les contes de fées de notre enfance en y ajoutant une touche sodomite : un homme rencontre dans une forêt une princesse transexuelle qui a un fort accent brésilien et un pénis. Il part en courant : "Elle le rattrapa bien vite/ Et contre un épicéa/ La belle sortie sa bite/ Et l'encula."

Dans une autre chanson, "les Petits enfants", GiedRé raconte l’histoire d’une petite fille et d’un pédophile à l’arrière de son camion ("L’un pleurant, l’autre chantant/ Ainsi va la vie, ainsi font les gens").

ORELSAN

Libé - De Ferré à Orelsan, brève chronologie du sexisme dans la chanson française

L'affaire Orelsan, accusé de faire l'apologie de violences contre les femmes, s'est close jeudi par la relaxe de l'artiste. Pour autant, elle ne doit pas faire oublier que l'histoire de la chanson française, à l'image de la société dont elle se fait souvent le miroir, a été émaillée de paroles sexistes, plus ou moins assumées.

EDDY LA GOOYATSH

Nos Enchanteurs - Eddy La Gooyatsh, le doux et le méchant

Oui, des chansons chez l’Eddy. Pas de celles de circonstance, pas d’éclats de voix, mais l’observation poétique de notre quotidien, de notre environnement, de nos sentiments, de nos émotions. Un peu hors du temps, « au temps du joli temps… », celui « qui feint de n’être que de passage », hors des mouvements… Des chansons comme toujours contemplatives, comme des tableaux : un disque de La Gooyatsh est une cimaise, onze œuvres y sont cette fois accrochées.
 
DAVID KILEMBE
 
 
La biographie de Davy Kilembé nous dit que cet artiste indépendant (nombreux le sont) est « reconnu par beaucoup pour son talent. » Pour son talent indéniablement, mais pas que. Car le talent ne fait pas tout. S’il est si apprécié tant du public que de ses collègues, c’est qu’il développe d’autres qualités, la générosité n’étant pas la moindre.