Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 mars 2013

Claire Diterzi - Clair-Obscur

Claire Diterzi - Je me souviens de la neige

Claire Diterzi - Roi des fôrets

Claire Diterzi - Interview par Olivier Nuc

Claire Diterzi répond aux questions d'Olivier Nuc pour le Live, l'émission musicale du Figaro.

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 mars (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Robi et Claire Diterzi

L'album de la fin de semaine - Trio Esperança : Doce frança

Le clip de la fin de semaine : Chez Keith Et Anita - Carla Bruni

La rencontre de la fin de semaine : Rencontre avec Albin de la Simone
_______________________

Bien reçu, merci : Cédane, Les aventures du bout de la rue

Cédane est sur My Space et Facebook
_______________________

A la une : Libé - L’industrie musicale se remet à flow

Après des années de disette, le secteur a progressé dans le monde en 2012, tiré par de nouveaux marchés et l’arrivée à maturité du numérique. Par Sophian Fanen
Après plus d’une décennie de mines défaites, le monde de la musique souffle un peu : le marché mondial a, pour la première fois depuis 1999, stoppé sa chute. Mieux : en 2012, il a progressé d’un tout petit 0,3%, derrière lequel se cachent des mutations jamais vues dans un secteur qui a peiné à s’adapter au tsunami Internet.

Libé - «Pendant trois ans, Deezer a reversé 150% de ses revenus aux maisons de disques»

Interview Simon Baldeyrou, directeur général du numéro 1 du streaming en France, décrypte cette nouvelle industrie. Simon Baldeyrou est le directeur général de Deezer France, leader du streaming dans l’Hexagone (avec une part de marché estimée à environ 80%). Avec 3 millions d’abonnés payants, l’entreprise est numéro 2 mondial derrière le suédois Spotify.

Libé - Tourner en bus pour gagner plus

Analyse L’organisation de concerts reste lucrative mais a tendance à creuser les différences entre les artistes. Par CHRISTIAN LOSSON, SOPHIAN FANEN
Physique ou numérique, l’album tient de plus en plus du produit d’appel. C’est donc sur les concerts que s’est jeté le monde de la musique depuis quelques années. Des têtes de pont ont ainsi engrangé des recettes phénoménales en 2012

Libé - Révolutions, Par NICOLAS DEMORAND

Il y a plusieurs manières d’envisager le zéro : point de passage d’une courbe filant vers le fond d’un gouffre ou, à l’inverse, comme le marché mondial de la musique en 2013, retour tant espéré au niveau de la mer. Cette prouesse, car c’en est une, doit se mesurer aux chocs sismiques encaissés par ce secteur depuis que la numérisation en bouleversa les règles, en pulvérisa l’économie, en dispersa les rentes, secouant parfois à mort de vieilles entreprises, tétanisées par ce qui leur arrivait.
_____________________

Les 9 et 10 mars

France Musique - Romain Didier était l'invité de Benoit Duteurtre dans son émission "Etonnez moi Benoit" le samedi 09 mars de 11h à 12h30

Nos Enchanteurs - Clarika en best de scène

Pour paraphraser quelques standards de la pub, on pourrait dire de Clarika qu’avec ses albums et la scène, c’est l’effet kiss cool. Double détente, son talent d’écriture est magnifié par une présence scénique et une maîtrise totale, du chant, de la danse, avec un naturel et une aisance qui démontrent que sans le travail un don n’est qu’une sale manie. A la fois légère et puncheuse, sous les mots d’amour pour l’humain en général, il y a toujours une rage sous jacente devant les incohérences du monde qui boîte… ça s’peut pas ça devrait pas, mais la vie ne tourne pas toujours dans le bon sens, n’empêche, on va essayer de vivre quand même. On est oualou mais on crèvera heureux

RFI - Pierre Akendengue, orfèvre de la chanson, Destinée, nouvel album du chanteur septuagénaire

S’il assure avec une touchante humilité appartenir à une autre époque en tant qu’artiste, le Gabonais Pierre Akendengue demeure un fabuleux faiseur de chansons. Simples en apparence, efficaces, elles n’en sont pas moins riches, conçues avec une redoutable précision par cet ancien élève du célèbre Petit Conservatoire de la chanson. Son vingtième album Destinée sort l’année de ses 70 ans.

Le 8 mars

Froggy's Delight - Le Coq Chaconnes  (Holistique Music)  février 2013

..... Et puis il y a Le Coq. Thierry de son prénom. L'univers de Le Coq n'est pas à rapprocher des artistes sus-cités, c'est autre chose, c'est ailleurs et assez peu commun. On pense souvent à l'écoute de Chaconnes, ce nouvel album, à des groupes rencontrés ces dernières années du côté du Québec. Des groupes comme Malajube, Karkwa ou Monogrenade ("Autant d'amants"). Non pas que la ressemblance soit si frontale que cela mais il y a ce quelque chose dans les arrangements, le chant, la scansion qui rapprochent tous ces univers là.

Froggy's Delight - Maissiat Tropiques  (Troisième Bureau / Wagram)  février 2013

Voilà qui ressemble fort à la bande originale d’une longue et belle histoire d’amour : un souffle, une brise, des épis de blés qui ondulent dans la chaleur de l’été, des étoiles à la surface de l’eau, de la brume matinale… Un rêve donc qui a pour identité une certaine Maissiat, et un premier album Tropiques.

Le Télégramme - Pia Moustaki amoureuse du public breton

Pia Moustaki, qui vit depuis quinze ans à Saint-Servan (35), ne se lasse pas de ce public breton chaleureux et présent. Elle se produira en concert, dimanche, à Dol-de-Bretagne.

La crinière rouge de Pia arrive au Cancalais, ce bar de Saint-Servan où elle a ses habitudes. Un large sourire illumine son visage. Le froid pique un peu mais il fait un soleil radieux. Des badauds sont installés en terrasse, contemplant la mer et la tour Solidor. Pia se pose, elle parle simplement sans se mettre en avant. Elle est force et douceur à la fois, comme la mer.

Le Monde - Les "traficotages" hors d'âge des Divalala, tendres et délirantes

Trois voix, trois textes : J'attendrai, adaptation d'une chanson italienne, dont Rina Ketty en 1938 donna une première version en français ; Pour ne pas vivre seul, que Sébastien Balasko et Daniel Faure écrivirent pour Dalida en 1972 ; Je suis malade, d'Alice Dona et Serge Lama, tube du chanteur en 1973. En longue robe noire, Gabrielle Laurens entonne la première chanson. Angélique Fridblatt à son tour, en noir aussi, prend le relais avec la deuxième, puis Marion Lépine. Chacune gardant sa mélodie, son texte. A cappella, justes dans le ton, le détail émotionnel.
______________________

L'album de la semaine : Maissiat, Tropiques

Le clip de la semaine : Lescop - La Nuit Américaine
___________________

Le 7 mars

La Voix Du Nord - Avec près de 85 000 vues en deux mois, la chanson de deux Cambrésiens fait le buzz

Même dans leurs rêves les plus fous, Jacques Machu et Arnaud Delsaux n’avaient jamais imaginé un tel succès. Pourtant, leur chanson «Le Nord, mon pays» est en train de créer un véritable buzz sur la Toile. Leur vidéo a déjà été vue sur You Tube par près de 85000internautes en même pas deux mois.

Le Huffincton Post Québec - Une autre ouverture en français au Festival d'été de Québec

MONTRÉAL - Pour une cinquième année consécutive, le coup d'envoi du Festival d'été de Québec (FEQ) sera donné dans la langue de Molière. Paul Piché, Daniel Lavoie, Richard Séguin, Michel Rivard et Laurence Jalbert monteront sur scène lors du spectacle d'ouverture sur les plaines d’Abraham avec un spectacle intitulé Quand le Québec chante. Ces cinq grands noms de la chanson francophone, qui seront accompagnés de 400 choristes, revisiteront leur répertoire collectivement ou individuellement.

Nos Enchanteurs - « Chez ta mère »

« Chez ta mère », Dimanche 10 Février 2013

Une fois n’est pas coutume, voici une chronique rien que pour vous parler d’un lieu, d’un de ces petits lieux de proximité qu’affectionne un autre Michel à la plume experte! Ce café associatif, scène théâtre et chanson, fêtera bientôt son premier anniversaire et mon petit doigt me dit que l’évènement ne devrait pas passer inaperçu dans le milieu branché de Toulouse.

Le 6 mars

RTL - Votre chanson emblématique française interprétée dans l'émission Hier Encore en vidéo !

Vous aviez le choix entre "A bicyclette" d'Yves Montant,"La mer" de Charles Trenet et "Ne me quitte pas" de Jacques Brel.
Vous avez désigné la chanson de Jacques Brel à 60%. "Ne me quitte pas" a donc été interprété lors de la soirée par Isabelle Boulay, La Grande Sophie, Patrick Bruel et Tal. Retrouvez la vidéo !

Sud Ouest - Vanessa Paradis, une nouvelle chanson

Enregistrée, arrangée et produite par Benjamin Biolay, une chanson inédite a été dévoilée dimanche et annonce le nouvel album de la chanteuse.

Nos Enchanteurs - Affaire Indochine, 2e partie : interview de Christophe Sirkis

Christophe Sirchis explique comment il a récupéré les droits d’édition de son livre et pu achever une version intégrale et complétée qui est sortie le 27 février 2013 : www.starmustang.net

Si vous avez raté le début, c’est là

Le 5 mars 

Nos Enchanteurs - Julos Beaucarne, qui reboise l’âme humaine

Julos Beaucarne, 25 février 2013, Le Vingtième Théâtre, Paris,
Dans les langages populaires de nos belles provinces de France et de Navarre, de nos territoires d’Outre Mer et d’outre Océan, de Wallis et Futuna à Saint-Pierre et Miquelon et peut-être même de la terre Adélie, on évoque souvent les personnes hors normes en opinant méditativement : c’est un drôle d’oiseau. S’il en est un qui peut revendiquer l’appellation stricto sensu, c’est bien le balbuzard fluviatile (pandion haliaetus). Seul représentant de la famille des pandionidés, le balbuzard pêcheur et fluviatile, prénommé Julos, est une espèce unique en son genre : c’est dans les fleuves et rivières célestes qu’il va chercher ses vers et ses rimes, ses fleurs d’anacoluthe, ses parfums de prosopopée, il explore son terroir d’étoiles et navigue sur la voie lactée ; sa nef intergalactique mi-hélioplane, mi-vélocycle stellaire, suit les zéphyrs, les souffles des litotes et des onomatopées.

Ouest France - Le 4e album d'Albin de la Simone

Splendide quatrième album du pianiste de M et de Vanessa Paradis. Délicat de bout en bout. Textes et musiques.

La crainte de ne pas être à la hauteur à l’arrivée d’un premier enfant… Une fuite romanesque après une bêtise… La douleur à l’enterrement d’un frère militaire… Un couple tendrement enlacé dans un fauteuil : « Plus de feu ni de glace/le temps courbe les griffes et la douleur s’efface/la chaleur la remplace… »

La Presse.ca - Daniel Bélanger en trois temps

On n'a pas fini d'entendre parler de Daniel Bélanger. En plus de participer à l'émission de télé la plus regardée du moment et de figurer parmi les artisans de la pièce la plus attendue du TNM, le voilà qui lance un premier disque de chansons nouvelles en quatre ans. Coup d'oeil en trois temps sur une saison faste.

Nos Enchanteurs - Mars 2013 : les festivals à ne pas manquer

Du 14 au 24 mars dans le Rhône. Il y a les salles de musiques actuelles qui, souvent, font fi de la chanson. Eux se définissent comme « festival de chanson actuelle » et ça change le ton. Ici donc, trois mjc lyonnaises (Marché Gare, Salle Léo-Ferré et Salle des Rancy, toutes à Lyon même, auxquels s’associent nombre de partenaires locaux) unissent leur talent depuis quelques années pour faire vivre un festival. Qui s’étoffe et est en train de devenir un vrai événement.

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme du 12 au 29 mars

CLARIKA, the best de scène, qui a fait vibrer le Café de la Danse sold out deux soirs de suite, emmène « La tournure des choses« 

Complètement à l’Ouest le 19 Mars, Festival Femmes dans la ville, à La Glacerie (vers Cherbourg)
et dans l’Est le 23 mars à Jussey (vers Epinal… à suivre ..

RFI - Les latitudes amoureuses de Maissiat, Premier disque, Tropiques

Une pochette d’album comme le négatif estampé d’une toile du Douanier Rousseau, des touches de noir et de blanc comme celles de son piano, un son raffiné mais riche, bienvenue au cœur de Tropiques, le premier disque de Maissiat.

L'Express - Coup de coeur pour Maissiat Par

L'ex-chanteuse du groupe Subway sort un premier album solo, Tropiques. L'ex-chanteuse électrique du groupe féminin Subway fait sa révolution avec Tropiques, un premier album élégiaque tiré à quatre épingles et joué au piano. Amandine Maissiat met en musique tropismes du coeur, nuits d'insomnie et autres ballades blanches dans la grande tradition d'une Françoise Hardy. Et réussit son entrée dans le club de la mélancolie version moderne et orageuse.

Le 4 mars

Mais qu'est-ce qu'on nous chante ? Chanteuse au zénith

Certaines architectures subliment les spectacles qui s'y donnent. Il en va ainsi du théâtre en plein air de Saint-Gilles-les-Bains, dans l'Océan Indien. Francis Cabrel n'a-t-il pas affirmé qu'il s'agissait là de l'endroit au monde où il préférait chanter? Plus que l'air marin, probablement la douceur mascarine... 

Samedi 2 mars 2013, La Grande Sophie, dont LA PLACE DU FANTÔME a reçu la Victoire du meilleur album 2012, y délivra un show d'anthologie sous l'obscure clarté qui tombe des étoiles.

Nos Enchanteurs - L’affaire Indochine, Starmustang / 1ere partie

Affaire Indochine et mauvaises nouvelles de l’édition
Article de Miren Funke. Première partie lundi 4 mars
Interview de Christophe Sirkis par Maëlle Muller mardi 5 mars

Depuis quelques jours le petit monde de l’édition s’effare de pratiques assez douteuses. On a eu «La putain de la République» voici la putain de l’édition. Si vous avez raté le début, une écrivaine se fait séduire par un homme important dans le but à peu près avoué d’en tirer un livre très indiscret, sous couvert de littérature érotique…

_____________________________________________________________________
_____________________________________________________________________

dimanche, 24 février 2013

L'actualité de la chanson française du 18 au 24 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : "Je voudrais que..." - Prohom - Clip officiel

L'album de la fin de semaine - Prohom : Un monde pour soi

Les vidéos du jour : Imbert Imbert en concert aux Trois Baudets le 06 juin 2009.
Mathias Imbert, dit Imbert Imbert au chant et à la contrebasse, Romain Burgeat au son, David Bompard aux lumières, et Anna Mano au décor.
En concert ce soir à A Thou Bout d'Chant à Lyon
_____________________________________

A la une : Prix Georges Moustaki 2013

Askehoug a obtenu le prix du jury, 3 minutes sur mer le prix du public

Askehoug est sur le Web et Facebook

3 minutes sur mer est sur le Web et sur Facebook
___________________________________________

Les 23 et 24 février

Le Point - Justice : Arielle Dombasle condamnée pour avoir "dénaturé" une chanson

Pour avoir "dénaturé" l'une de chansons de Nilda Fernandez, Arielle Dombasle a été condamnée jeudi à lui verser 6 000 euros de dommages et intérêts. L'auteur-compositeur interprète avait saisi la justice, car il contestait les modifications de sa chanson "Yo le decia", version espagnole de "Nos fiançailles", qu'Arielle Dombasle avait reprise sur son album Diva Latina, sorti le 15 mai 2011.

Télérama, Valérie Lehoux - Claire Diterzi : “Où est-il écrit que la chanson doit être ‘facile’ ?”

Entretien | Pour Claire Diterzi, la chanson est un art noble et une recherche personnelle. Des squats punks aux théâtres, elle a toujours tracé sa voie avec audace et exigence.

En 2010, elle fut la toute première auteure-compositrice-interprète admise à la très prestigieuse villa Médicis. Ce qui fit grincer des dents : des représentants de la musique contemporaine adressèrent une lettre ouverte de protestation au ministre de la Culture (1) , tandis que sur le Net la polémique se doublait d'insultes... Réactions d'autant plus curieuses que Claire Diterzi est à l'inverse de la facilité : une tête chercheuse qui ose décloisonner, innover, se mettre en danger. Elle est même sans doute l'artiste la plus singulière et la plus audacieuse de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Reno Bistan, perpectives de vie

Forcément, rien qu’à voir la pochette et cette tronche d’ahuri qui s’apprête à boire la tasse, on pense à Kad Merad… Il n’en est rien, c’est (ce n’est que) Reno Bistan ! Enfin, il n’en est rien, façon de parler… Le lyonnais Bistan (cinquante pour cent de l’ex Bistanclaque !) fait dans le sérieux, mais toujours avec humour et dérision. La vie du cul, la vie du couple (L’amour et la cuisine…), la société, le chômage, la politique (Monde de droite – un vrai cauchemar : « Je tremble, j’ai les mains moites / Le monde entier est de droite »), tout est passé au crible avec décontraction, empathie (mais pas sur tout le monde !) et sympathie, avec conviction aussi.

Nos Enchanteurs - Pauline Paris a vu le loup

« Marlaguette », 20 février, Le Lucernaire, Paris.

Hors son talent et sa personnalité scénique, force est de reconnaître que Pauline Paris n’est pas bien grande, trois pommes à genou tout au plus, la taille de sa guitare. Et voilà t’y pas qu’elle nous fait à présent un spectacle pour enfants. On n’osera pas dire « à sa hauteur » mais elle s’y débrouille bien.

________________________________________

Le clip de la semaine : Babx - Tchador Woman (Manal's Songe)

L'album de la semaine - Rose : Et puis juin
_________________________________

Le 22 février

La Tribune de Lyon - Rock. Interview de Philippe Prohom : “Mon bonheur ne dépend pas du succès”

Disponible le 11 février, le quatrième album de Prohom réussit le prodige de combiner les styles (chanson, rock, electro…) en demeurant très cohérent, mais aussi de luire d’un noir optimisme…... Figure majeure de la scène lyonnaise, Philippe Prohom connaît la notoriété dès son premier album éponyme en 2002. Il rompt cependant avec la major Universal en 2007 pour retourner à des expériences plus personnelles. En parallèle, il compose pour d’autres artistes (Olivia Ruiz) et est coach scénique

Quai Baco - Prohom – « Un Monde Pour Soi » : La chronique

Hasard des calendriers, «un monde pour soi», le nouvel album de Philippe Prohom, a précédé de quelques jours la sortie du dernier Indochine. Nicola Sirkis aurait peut-être pu y jeter une oreille attentive…

En effet, on peut dire que « Un Monde Pour Soi » est l’exact opposé du nouveau chef d’oeuvre de Nico, ou plus exactement le film négatif. Là où Indochine sort l’artillerie lourde pour créer artificiellement et maladroitement un univers sombre et désabusé, Philippe Prohom, en quelques notes, quelques mots y parvient sans mal.

Prohom est sur le Web et Facebook

Télérama - Les Sonos Tonnent, le club chanson #74 : Rose et Robi

Deux jeunes femmes au sommaire de notre club chanson : Rose, qui encore auréolée du succès de son premier album néo folk, en sort un troisième, plus tourné vers la variété. Et Robi, nouvelle venue au pays d'une pop sombre et un peu new wave. Nos critiques Sophie Delassein, Gilles Medioni, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti nous disent ce qu'ils en pensent.

Le 21 février

L'Express - Rose, rebelle pastel, Par

Ce troisième album manque du peps qui caractérisait la Rose de Ciao Bella. Depuis La liste et Ciao Bella, deux tubes en 2006, la chanson compte sur le folk sans artifice de Rose - un nom de scène inspiré par The Rose, film sur Janis Joplin. Et son troisième album intitulé Et puis juin déroule des histoires d'amours, d'amants, de jalousies, de peines, couchées avec une plume chantournée.

 
« Et puis juin » est le troisième album de Rose. Un album dans la lignée des précédents, à savoir un style folk-chanson française mettant en avant la plume de la chanteuse niçoise.

On ne peut pas dire que Rose manque de cohérence avec ce troisième album. En effet, on retrouve tout les ingrédients qui ont fait son succès. D’un point de vue musical, on est donc dans du très classique : des chansons de 3 minutes formatées radio, accompagnées d’arpèges de guitares acoustiques, de pianos et de batteries douces. C’est très propre. Trop même.

RFI - Granville, welcome to Normandie, Premier album, Les voiles

Avec son premier album Les voiles, le groupe Granville surfe de sa Normandie natale sur les vagues pop de la contre-culture américaine. Après Orelsan, Concrete Knives et quelques-autres, les Caennais voient arriver un autre prétendant local aux premières places des classements nationaux. La scène bas-normande, active, tournée vers le reste de la France, s’offre aussi une incartade en terrain anglophone. A n'en pas douter, Granville avec son premier album est déjà un des fleurons de l’indie-pop à la française.

Nos Enchanteurs - Chanter la langue de chez nous…

..... Peut-être que ça se discute, c’est un point de vue qu’on peut ne pas partager. Peut-être que c’est un crime de lèse majesté de saluer un album qui ne parle pas français.,Mais j’ai du mal à limiter mes enchantements au format hexagonal quand je peux avoir le monde entier à découvrir. « Le monde ouvert à ma fenêtre... » a toujours des airs balladins à découvrir, on n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle.

RFI, Bertrand Dicale - Les chansons piégées d’Albin de la Simone, Nouvel album, Un homme

Quatrième album pour Albin de la Simone, l’ancien accompagnateur de vedettes devenu un des chanteurs les plus impressionnants de sa génération. Et Un homme plonge son auditeur dans des émotions toujours surprenantes. Revue de détail.

Les 18, 19 et 20 février

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli, la chanson pour arme

Clémence Savelli, 14 février, Théâtre de l’Ile Saint-Louis, Paris

C’est un théâtre minuscule, presque de poupées. Avec ses rideaux pourpres, sa scène, ses enluminures. Joli théâtre vraiment que celui de l’Ile Saint-Louis où Clémence Savelli jouera encore prochainement (*).

Culturebox - Une première "Nuit de la déprime" à guichets fermés

Raphaël Mezrahi a réussi son pari en réunissant, lundi soir sur la scène des Folies Bergère de Paris, de nombreux artistes dont Nolwenn Leroy, Véronique Sanson, Catherine Lara, Hugues Aufray et Alain Chamfort, à l'occasion de la 1ère "Nuit de la déprime", pied-de-nez à la morosité ambiante.

Nos Enchanteurs - Claudio Zaretti, charme et mélancolie

Claudio Zaretti, 13 février 2013, L’Angora, Paris 11e,

Aïe, on se dit qu’on va prendre des nouvelles de l’ami Zaretti. Mais c’est jour de grand froid et il a la crève, ça s’entend. Et les cafés et les salles sont comme les rues, un peu désertes. Pas le jour donc. Mais nous y sommes, restons.

Nos Enchanteurs - Belle de Jur

Jur, 14 février, Le 104, Paris,

D’abord le souffle de flacons de shampoing qui expirent sous ses doigts et qu’elle sample… Singulière entrée en matière pour étonnante artiste qui n’entre dans le domaine chanson qu’au chausse-pied. Jur (prononcez « jour » ; son vrai nom c’est… Georgina Domingo Escofet) est grande de taille, filiforme, un peu Birkin dans la silhouette (comme Jane elle maîtrise son accent à souhait, ce qui n’est pas rien dans son aura, dans son charme), dégingandée, ci-devant vêtue d’une longue robe pourpre dont elle se joue, en un érotisme qui n’est pas sans lien avec la fascination qu’elle peut susciter, au moins chez son public masculin.

Télérama - Robi, L'Hiver et la Joie

Au premier titre, on s'emballe : On ne meurt plus d'amour a tout ce qu'il faut d'entêtant, de mélodique, de sensuel, de sombre et même de légèrement pervers pour nous séduire. Et poser Robi dans la catégorie des fortes têtes, aux mots cinglants et languissants, un peu à la manière d'une Adrienne Pauly (dont on avait adoré le premier disque, et dont on guette le deuxième depuis... six ans). Le reste de l'album n'est pas aussi incisif


Auteur, compositeur, interprète, Chloé Lacan investit la scène en solo avec pour seule compagnie, un piano et son accordéon. Elle swingue, souffle, débite des mots qui nous percutent. Tour à tour diva, rockeuse ou clown, elle se raconte tout en pudeur et fantaisie… Son père, les hommes, le sexe, Mozart
 

Les Inrocks - Le premier album sensuel et féroce de Robi

Pour la sortie de son premier album, Robi se confie au Lab et lève le voile sur son histoire et ses influences.

L’hiver et la joie est le premier album de Robi. C’est presque un oxymore mais il a le mérite d’annoncer toute la complexité du style indie pop wave minimaliste de Chloé Robineau. La finaliste du Lab 2011 avait déjà marqué les esprits lors de la session d’octobre

Le blog de Fred Hidalgo - NILDA FERNANDEZ « Préserver sa liberté de pondre »   

Il y aurait beaucoup à dire sur l’industrie phonographique, sur l’histoire et l’évolution des maisons de disques. Beaucoup à dire sur le formatage « culturel » dans la production et la médiatisation, accouchant d’éphémères « produits staristiques sans artistes » qui masquent la forêt (et la solitude) des chanteurs de fond. Beaucoup à dire aussi sur le déclin incessant de la francophonie non seulement dans le monde, faute d’une politique volontariste, mais dans le pays même de la langue de Brassens : ainsi, les Victoires de la Musique viennent-elles de franchir un nouveau seuil en consacrant « artiste féminine de l’année » une chanteuse (débutante) qui écrit et chante en anglais…

Le Télégramme - Grand Prix du disque. "Zebra & Bagad Karaez", titre par titre

Zebra apporte un commentaire sur les onze titres composant l'album lauréat du dixième Grand Prix du Disque du Télégramme. Tour d'horizon dans l'ordre d'apparition et retour sur le Grand prix du disque attribué par les internautes. [Toutes nos videos sur Zebra]

_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

dimanche, 10 février 2013

Claire Diterzi "Tableau de chasse" - Acoustic / TV5MONDE

Claire Diterzi "Lodalisque" - Acoustic / TV5MONDE

samedi, 09 février 2013

Claire Diterzi - Roi des fôrets

jeudi, 31 janvier 2013

Encore un matin : Claire Diterzi

Ce matin, nous partons à la découverte du quatrième album solo de Claire Diterzi qu’elle a baptisé « Le salon des refusées », clin d’œil à la polémique que suscita son admission à La Villa Médicis, en 2010, au titre de première chanteuse dite populaire.

Extrait de « Au salon des refusées »

Ce disque n’est pas seulement l’illustration de cette vaine polémique entre deux mondes. Celui de quelques artistes de musiques dites savantes avec le monde de la chanson marchande. Le parcours de Claire Diterzi incarne brillamment une résistance forcenée à l’idée que l’on se fait de la chanson aujourd’hui. Un art de l’éphémère totalement gouverné par les puissances de l’argent et les traders de la société du spectacle qui ont même réussi à pervertir le concept warholien de quart d’heure de célébrité. Claire Diterzi aborde chacun de ses disques avec l’impérieuse énergie de la nécessité.

Lire la suite

_________________________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________