Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 mai 2014

Souvenirs, souvenirs : Marie Paule Belle et Serge Lama "Quand nous serons amis" (live officiel) - Archive INA


Marie Paule Belle et Serge Lama "Quand nous... par ina

jeudi, 24 octobre 2013

Nicolas Peyrac et Serge Lama dans les coulisses du nouvel album "Et nous voilà"

dimanche, 23 juin 2013

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 juin (mise à jour)

A l'occasion de la publication de l'anthologie de son œuvre, 3 jours en vidéo avec Guy Béart et ses chansons

Bien reçu.... merci : L'indigné de Léo Ferré, intégrale studio Barclay 1960-1974, 20 CD Barclay.

L'album de la fin de semaine : Guy Béart, L'eau vive

Le clip de la fin de semaine : Marie-Pierre Arthur, Emmène-moi
___________________

A la une :

Le Huffington Post Québec - Fête Saint-Jean 2013: 35 chansons pour fêter le Québec (VIDÉOS)

Alors que l'on célébrera bientôt la Fête nationale du Québec aux quatre coins de la province, le Huffington Post Québec a pensé faire un petit clin d'oeil à la musique québécoise

22 et 23 juin

Nos Enchanteurs - Sarah Olivier, l’extra diva

Sarah Olivier est une diva polymorphe qui aurait intégré et transmuté les gènes de Camille, de Nina Hagen, Diane Dufresne, et toutes ces incandescentes femmes de scène voltigeant d’un opéra punk à un blues déchiré, d’un slow intimiste à un rock réaliste dans un carrousel d’émotions à fleur de mots.

Nos Enchanteurs - TaParole 2013, première, la demoiselle inconnue

Ce sera une vue partielle, au sens propre, par la fantaisie d’un oeil en grève, que le second a vite soutenu par solidarité… Vendredi « La demoiselle inconnue » a ouvert la soirée, superbe découverte, envoûtante, étonnante, passant du français à l’anglais avec aisance et sans casser le charme, a capella ou en solo guitares, avec sa partenaire clarinettiste, les voilà dans une vidéo interview qui résume bien cette demoiselle, interview et extraits ici.

Le Journal du Québec - Serge Lama honoré

Serge Lama a reçu deux nouvelles distinctions, soit la Grande ­Médaille de la Chanson Française, et le Prix Nikos Gatsos 2013. Celui qui était de passage à la Salle ­Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, ­dimanche dernier, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal, a de quoi célébrer cette année.

Québec Info Musique - Ne me quitte pas: un hommage à Jacques Brel

22 juin 2013 (QIM) – Pour son trentième anniversaire, le Festival de la chanson de Tadoussac avait choisi de rendre hommage à Jacques Brel, un des plus illustres représentants de la chanson française. Pour l'occasion, dix artistes se sont réunis sur la scène de l'église de Tadoussac en ce vendredi 14 juin, pour faire revivre 20 chansons de ce grand disparu.

Nos Enchanteurs - La Chansonnade d’Ardèche, un festival fait maison

Nous sommes indécrottables, préférant aux grandes scènes les petits lieux. Si tout notre entier respect va aux organisateurs des Vieilles charrues (ce qu’ils font, eux et leurs 5000 bénévoles, est un exemple d’organisation au service des gens de Carhaix et des environs, et du développement en milieu rural), c’est néanmoins en des chemins moins encombrés que nous aimons déambuler, loin des Foules sentimentales. Nous serons en fin de ce mois à Pourchères, en Ardèche, pour un festival petit et singulier, comme il s’en fait, comme on les ignore. Ça se nomme la Chansonnade, à siroter comme une orangeade, une limonade…

Le Point - Guy Béart, le maître enchanteur

"Il est de nos meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes", disait de lui Georges Moustaki. Rencontre avec l'un des monstres sacrés de la chanson.

Guy Béart donne ses rendez-vous au bar du Lutetia, à deux pas de Saint-Germain-des-Prés qu'il a immortalisé dans la chanson "Il n'y a plus d'après". Plus d'un demi-siècle s'est écoulé depuis 1960, où il écrivait : "Tu me dis comme tout change, les rues te semblent étranges." Cet hymne nostalgique d'un quartier de la jeunesse d'après-guerre a été chanté par Juliette Greco, Yves Montand ou Anthony Perkins. Lesquels ne se sont pas fait prier pour interpréter quelques-unes des plus belles chansons de la seconde moitié du XXe siècle, nées dans le coeur d'un orfèvre en la matière.

Libé - Faut-il réviser Jean-Jacques Goldman pour avoir son bac ?

Le commentaire de «Là-bas» du chanteur à succès était l'un des sujets du bac français mercredi.

«Là-bas/Tout est neuf et tout est sauvage/Libre continent sans grillage/C'est pour ça que j'irais là-bas.» Voilà le texte à commenter qu'ont découvert les aspirants au baccalauréat professionnel mercredi. Pendant que les filières classiques planchaient sur Giono, Steinbeck, Paul Valéry ou Michel Tournier, les élèves de la filière pro devaient commenter les paroles de Là-bas de Jean-Jacques Goldman. Comme les élèves du CAP coiffure de Reims  avaient dû analyser en 1986 Envole-moi du même chanteur.

Fête de la Musique : France Inter, le concert de l'Olympia en soirée avec Olivia Ruiz, Christophe, Rover....

France Inter, Comme on nous parle avec La Grande Sophie et Stromae

France Inter, On va tous y passer avec Aurélie Filippetti, Cali et Mathieu Boogearts

Nos Enchanteurs - L’enfance d’Annie Butor, c’est un pays plein de chansons

Il fallait la distance nécessaire pour écrire ces confidences, écrit Annie Butor – longtemps appelée Bizy-Ferré – ce que Colette aurait pu écrire quand elle se mit à rédiger, à plus de cinquante ans, ses souvenirs d’enfance sur Sido, sa mère. Il aura fallu quarante ans pour publier ce récit d’une enfance et d’une adolescence dans le sillage d’un amour fou, celui de sa mère Madeleine et de Léo.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Marie-Pierre Arthur, de musicienne à chanteuse De notre correspondant au Québec, Cyril Schreiber,

Après avoir accompagné bon nombre d’artistes sur les routes du Québec pendant plusieurs années, Marie-Pierre Arthur s’est lancé dans une carrière solo remplie de succès, que ce soit de ce côté de l’océan ou en France. Elle se produisait lors de ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac dans un lieu inusité, à une heure insolite : dans un sous-sol d’église, la scène Sirius XM, à 15 h, un lieu d’habitude réservé aux spectacles nocturnes.

21 juin

Evene- Léo Ferré, avec le temps c’est (toujours) extra

Vingt après sa mort, le 14 juillet 1993, Léo Ferré bouge encore et les jeunes générations redécouvrent la force lyrique de ce musicien et de ce poète révolté. Une intégrale en coffret permet de réécouter toutes ses chansons. Des livres éclairent le personnage d’un jour nouveau. Certains même parlent à sa place et nous rappellent que « même les plus chouettes souvenirs ça t'as une de ces gueules ». Mais Ferré a toujours le dernier mot.

La Croix - Alain Simard : « Tout le monde profite de la réussite des Francofolies de Montréal »

Le cofondateur et président des Francofolies de Montréal revient sur une aventure musicale et humaine dont le succès se fonde sur l’amour profond des Québécois pour la chanson et les beaux textes.

 
Une pichenette sur la tige d’une toupie, et hop!, c’est parti! C’est vivant, coloré, subtil, impétueux, tendre à souhait! Comme dans un magasin de jouets, Michèle Bernard, petit bout de femme en rouge et bleu, fait défiler sa galerie de portraits.

 
Autour de la table de cuisine des émotions avec les Soeurs Boulay
Pourquoi est-on si chamboulés quand l’unisson devient harmonie dans Ça mouille les yeux? Pourquoi un tel émoi quand elles chantent les notes en voix de tête dans Cul-de-sac? Qu’est-ce qui nous déstabilise dans le deuxième refrain de Shooters de fort? J’ai demandé à Stéphanie et Mélanie Boulay d’apporter guitare et ukulélé chez une amie encore plus fan que moi, et on en a parlé tous ensemble. Bouts de chansons à l’appui. Une expérience unique.
 

Le plus grand festival au monde de la chanson francophone célèbre ses 25 ans, jusqu’au 22 juin. Il offre plus de 250 spectacles, dont 180 gratuits en plein air, avec 1 000 artistes d’une douzaine de pays et près d’un million de spectateurs.

Radio Canada - Tadoussac : un trentième festival réussi

Le 30e Festival de la chanson de Tadoussac qui a pris fin dimanche a attiré des milliers de personnes venues faire de belles découvertes ou rencontrer leurs artistes dans une ambiance festive. De jeudi à dimanche, des dizaines de spectacles étaient présentés dans différentes salles ou sous chapiteaux, sur la promenade qui longe la plage ou au détour d'un sentier.

Le Devoir - Festival de la chanson de Tadoussac - Une 30e édition touffue et touche-à-tout

Lancer un festival loin des grands centres, le porter à bout de bras bénévolement pendant des années et parvenir à en faire un incontournable de l’été musical québécois est en soi un exploit. Mais les organisateurs du Festival de la chanson de Tadoussac y sont parvenus, et de belle façon.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Louis-Jean Cormier, homme seul bien accompagné de notre correspondant au Québec, Cyril Schreiber,

Au Festival de la chanson de Tadoussac, on veille tard, quitte à ne pas se coucher du tout. Vers 23 h 30 (finalement monté sur scène à 23 h 45) se produisait, sous le Chapiteau du cirque, Louis-Jean Cormier. L’ex-chanteur de Karkwa, groupe toujours en jachère aux dernières nouvelles, a publié à l’automne 2012 un premier album solo, Le treizième étage, qui reçoit depuis sa sortie éloges et prix.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : les Hay Babies, avant et après nous

Pour ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac, il y en avait pour tous les goûts : chanson plus classique ou styles plus contemporains. Parmi la riche programmation, on retrouvait le trio acadien Les Hay Babies, composé des complices Katrine Noël, Vivianne Roy et Julie Aubé. Ersatz de Lisa Leblanc, LE phénomène acadien actuel ? Bien plus que ça, autre chose que ça : Les Hay Babies font plus dans le country-folk mélodique où les harmonies de voix ont leur place.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Marcie, comme Barbara à la guitare…

Nouvelle scène à ce Festival de la chanson de Tadoussac, celle du chapiteau du cirque, autour de laquelle les sièges sont disposées en rond ; vaut mieux être le plus centré possible. C’est la jeune chanteuse québécoise Marcie qui a eu l’honneur d’inaugurer ce nouveau lieu avec les chansons de son premier album éponyme ainsi que deux reprises de Françoise Hardy et Félix Leclerc

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Brel, hier et aujourd’hui

Marqué par des spectacles collectifs, ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac accueillait vendredi soir, dans l’église du village, le spectacle Ne me quitte pas : un hommage à Jacques Brel, présenté l’année dernière au festival Montréal en lumière et repris en mini-tournée cet été.

Nos Enchanteurs - Tadoussac : une histoire d’amour musicale

Le plus grand des petits festivals ! Voilà le slogan, ô combien véridique, du Festival de la chanson de Tadoussac. À moins que ça ne soit le « plus petit des grands festivals » ? C’est que, depuis 30 ans, le petit village de la Haute-Côte-Nord, situé à la croisée du fleuve St-Laurent et de la rivière Saguenay, est devenu un lieu de rendez-vous incontournable pour les amateurs de chanson francophone à la mi-juin. Pendant quatre jours, les festivaliers se donnent rendez-vous dans ce petit village typiquement québécois, qui se métamorphose le temps d’un week-end et accueille des artistes de renommée internationale et bon nombre de spectateurs venus voir et entendre leurs chanteurs et groupes favoris dans des lieux bien souvent intimes.
___________________________________

Le clip de la semaine : Etienne Daho - Les Chansons De L'Innocence

L'album de la semaine - Marie Pierre Arthur : Aux alentours
_______________________________

20 juin

Nos Enchanteurs - Les vingt ans du P’tit crème : ce que ça leur a Couté

L’objet est sympa et élégant : un livret-disque (le livret est, outre les poèmes, un album de photos) pour acter vingt ans d’activité, vingt pour, à leur tour, dans le droit fil de Bernard Meulien ou de Gérard Pierron, faire vivre les textes de Gaston Couté (1880-1911), ce poète mineur puisque chansonnier, paysan, anarchiste et beauceron de l’entre-deux guerres, celles de 70 et de 14-18. Eux, ce sont Le p’tit crème (le chanteur Jean Foulon, le diseux Bernard Gainier, les musiciens Bruno Méranger, Michel Monie et Cédric Vingerder, le technicien Yves Treflez et l’ombre portée du trépassé François Gerbel), né en 1992 dans le coin d’Orléans.

La Dépêche du Midi - Dick Annegarn : 40 ans de chanson et trois concerts

Dick Annegarn, auteur-compositeur-interprète néerlandais, vit dans le sud de la Haute-Garonne. Il fêtera ses 40 ans de carrière par trois concerts à Toulouse début juillet. Toujours présent dans l’esprit et le cœur du public et de ses pairs qui enregistrent un tribute à Dick Annegarn, «Le Grand Dîner» en 2006. Bashung, Arno, Raphael, Christophe, -M- chantent ses chansons parmi d’autres enfants.

19 juin

RFI - Daniel Darc, de la nuit à la lumière, Un livre d’entretiens

Près de trois mois après la disparition de Daniel Darc, le 28 février dernier, un livre d’entretiens avec son ami et journaliste Bertrand Dicale, également collaborateur régulier de notre site, vient de paraître aux éditions Fayard. Dans Tout est permis mais tout n’est pas utile, le chanteur se confie sur sa famille, Taxi Girl, la drogue et, surtout, son chemin vers la foi et le bonheur touché du doigt au terme de sa vie. Les explications de son auteur.

La Croix - Tadoussac : au bout du monde, un festival et des baleines

Fondé en 1600, le village québécois de Tadoussac, sur la Côte-Nord, renaît, depuis trente ans, grâce à son Festival de la chanson et à l’observation des baleines.... S’y produire représente un enjeu pour les musiciens, un tremplin pour les carrières émergentes, une référence sur les cartes de visite. Les plus grands y sont venus (Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Richard Desjardins, Zachary Richard), les talents prometteurs s’y sont révélés (Damien Robitaille, Lisa Leblanc, Louis-Jean Cormier). Pour les trente ans, 80 spectacles et 50 artistes ont été invités dans différents lieux : bars, chapiteaux, hôtel, anses du Saguenay où l’on pagaie en kayak pour aller écouter les chanteurs (quand le vent froid ne barre pas le passage) ou concert au lever du jour (4h38…), face au Saint-Laurent.

Lapresse.ca - La symphonie du Québec

Deux douzaines de vedettes et autant de chansons connues, voilà le concept tout simple du spectacle présenté hier soir sur la Place des festivals pour souligner les 25 ans des FrancoFolies. Gros événement, compte tenu des pointures rassemblées, d'Ariane Moffatt à Paul Piché. Concept hyper local, aussi, puisque cet anniversaire digne de mention a été fêté sans aucun artiste venu d'un autre coin du vaste monde francophone.

Le Huffington Post Québec - FrancoFolies 2013: à fond avec Bernard Adamus

Faire partie de la foule dans un concert de Bernard Adamus, c’est un peu comme si on était au nombre de ses amis privilégiés. Le chanteur, sympathique à souhait, jase à la foule puis ne se tracasse guère du décorum et des formalités. Chez l’éméché Adamus c’est l’fun, gras, déjanté et sans tracas. Une approche parfois brouillonne dans les manières, mais qui donne un show d’une contagieuse connivence. Résultat : des amateurs emballés, gonflés de paroles, d’émotions, de camaraderie… et souvent imbibés d’alcool. Tout un party lundi soir au Métropolis pour ce chanteur de folky-jazzy-blues-trash qui avait les spectateurs dans sa manche.

En effet, une fois les spectacles dans la nuit terminés, le public était invité, au petit matin, à se diriger vers les dunes de Tadoussac pour aller voir et entendre, vers 4 heures du matin, le groupe Caïman Fu. La programmation a beau être chargée, le festivalier souvent confronté à des choix cornéliens, il n’était pas question de rater cet événement unique, que ce soit après une sieste réparatrice ou tout de suite après Bernard Adamus & Canailles ou Propofol, les derniers spectacles inscrit à l’horaire du vendredi. - See more at: http://impactcampus.qc.ca/arts-et-culture/festival-de-la-chanson-de-tadoussac-jour-3-contact-avec-la-nature-contact-avec-la-ville_8790#sthash.nvvo9XZQ.dpuf

Le Huffington Post, Québec - 25 ans, 25 artistes, 25 chansons... et 25 ans de beaux défis pour les FrancoFolies

C’est ce lundi que seront célébrés les 25 ans des FrancoFolies de Montréal avec un spectacle gratuit présenté sur la place des Festivals. Paul Piché, Éric Lapointe, Daniel Lavoie, Mes Aïeux, Dumas, Vincent Vallières et Pierre Lapointe font partie de cette longue liste d’artistes qui monteront sur la scène Bell pour l’événement 25 ans, 25 artistes, 25 chansons.

18 juin

Le Huffington Post - Québec - FrancoFolies 2013: Marcie et son romantisme abrasif

MONTRÉAL - Finaliste des dernières Francouvertes 2013, Marcie trimbale des chansons poéticoromantiques simples, mais efficaces. Tantôt inspirée, tantôt maniérée et timide, la chanteuse du Saguenay-Lac-Saint-Jean d'adoption montréalaise accompagne à la guitare les morceaux d'un récent album qu'elle a écrits et composés. Rencontre avec la charmante jeune femme qui raconte son univers de chanson française et de pop rétro.

Télérama - Ecoutez le nouveau single d'Etienne Daho

Son onzième album, Les Chansons de l'innocence retrouvée, sort en octobre 2013. En attendant, Etienne Daho vient de mettre en écoute gratuite un premier extrait, au titre éponyme, avec une vidéo. Voix de crooner mi-parlée, mi-chantée, arrangements pop et new-wave... son style est identifiable à la première minute. Pour ce qui est du clip, les boules à facettes et les néons évoquent les années 80 et le style disco.

17 juin

Le JDD - Béart : "Oui à la chanson pour tous!"

INTERVIEW - A 83 ans, Guy Béart publie le recueil de toutes ses chansons. Pour l’occasion, il évoque ses souvenirs et projets, sa fille Emmanuelle, sa mort "qui ne saurait tarder"… et la télé.

 
C’est à Montauban, vers où convergent chaque année au week-end de l’Ascension la plupart des professionnels du spectacle, directeurs de salles et de festivals, que l’académie Charles-Cros – la plus prestigieuse et ancienne institution phonographique du monde francophone – décerne ses Coups de cœur chanson du millésime en cours. Toujours un beau palmarès qui, sans consultation préalable, évidemment, recoupe régulièrement la programmation d’Alors… Chante ! À tel point qu’un artiste peut repartir de Montauban, doublement chargé d’un prix Charles-Cros et de Bravos des Découvertes du festival… Quand ça n’est pas du prix Raoul-Breton de la Francophonie, récompensant un artiste « en développement » (c’est-à-dire confirmé et apprécié des connaisseurs mais encore méconnu du grand public), décroché cette fois par le plus que méritant et talentueux Alexis HK.
 
 
Vingtième anniversaire de la mort de Ferré, disent-ils. Je m’en vais sur www.leo-ferre.com mais le site semble avoir été abandonné depuis plus de deux ans ; je vais sur celui des éditions La Mémoire et la mer, du fils Ferré : y’a qu’un ch’veu sur le site à Mathieu, pas grand’chose d’autre : si, une nouveauté à paraître en 2006, une autre en 2008… Signe des temps, il faut aller sur la page Léo Ferré de facebook pour y lire un peu la vie artistique et éditoriale autour de l’anar défunt : des bouquins sur lesquels se déchireront les exégètes, la onzième livraison des Cahiers Léo-Ferré (consacrée à La Mémoire et la mer) et des hommages, ici et là, au Québec, à Monaco, en Italie, en France… Des déjà passés, des à venir.
 
 
À 83 ans, le chanteur publie l'anthologie de son œuvre et s'inquiète du "grand chambardement" d'une époque sous l'emprise de la télé
Guy Béart quitte rarement son manoir Bauhaus, sur les hauteurs de Garches, près de Paris. Une demeure aussi flamboyante que jaunie par le temps, où il aime vivre dans le "bordel remarquable" de sa chambre encombrée de souvenirs et de notes.
 
 
Ainsi donc, France2 a définitivement acté la suppression de Taratata, de CD’Aujourd’hui, de Chabada et d’Hebdo musique mag. Tous à la trappe pour faire place à Alcaline (comme un clin d’œil appuyé à la chanson d’Alain Bashung…), titre d’une nouvelle offre musicale que la chaine publique mettra en ondes dès la rentrée de septembre. Sous le nom générique d’Alcaline se cacherait foule (!) de projets : tant un format court quotidien, une hebdo le jeudi soir, une mensuelle qu’un concert-évènement une à deux fois par an (c’est bien peu !).

 
Fils d’institutrice et de cheminot, Alex Beaupauin a pu jouir d’une éducation classique malgré ses origines modestes, nous apprend son profil biographique. Goût des lettres, goût des chansons de grande taille. Extra-terrestre en 2013 ? Exception qui confirme cette règle voulant que la littératie décline inéluctablement ?


Le chanteur, désormais septuagénaire, a entonné ses plus beaux tubes et des chansons plus confidentielles, samedi soir, lors de deux concerts événements.
 
 
A ceux qui tentaient d’obtenir de lui une confidence sur son copain Georges Brassens, il leur répondait invariablement que dans « secrétaire » il y a le mot « secret ». Et le verbe « taire ». Pierre Onténiente (surnommé Gibraltar), décédé ce 14 juin 2013, fut l’ami, l’homme de confiance, le secrétaire et comptable de Georges Brassens qu’il rencontra en 1943 à Basdorf, en Allemagne, durant le STO passé dans une usine d’automobiles. Il y était bibliothécaire, Brassens le fut à ses côtés.
_________________________________________________________________
_________________________________________________________________

dimanche, 17 février 2013

L'actualité de la chanson française du 11 février au 17 février (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Granville : Les voiles

Le clip de la fin de semaine : Laura Cahen, Chaque fois

Les vidéos de la fin de semaine : V. Delerm, A. de la Simone, JP Nataf et M. Boogaerts à Acoustic

Le concert de la fin de semaine : Vincent Delerm, Un soir Boulevard Voltaire 2003
______________________

Bien reçu, merci : La Lue, Tant pis si j'en rajoute

Un excellent album avec tout l'humour et la profondeur que la jurassienne La Lue met dans son répertoire.

La Lue est sur Facebook et sur My Space

La Lue chantait à Lyon, A Thou Bout d'Chant le 14 février en co-plateau avec La Bel'Rousse
______________________

A la une : Anne Sylvestre

J'ai la mémoire qui chante - Anne Sylvestre : Faites-nous des chansons

En ce lendemain de St-Valentin, il arrive que le chansonneur ait, lui-aussi, l’inspiration dans les talons… Alors quoi de mieux que cette chanson d’Anne Sylvestre, cette grande oubliée de la chanson d’expression française à qui on a rarement donné la place qu’il lui revenait mais dont le talent est pourtant immense.

Anne Sylvestre, de son vrai nom Anne-Marie Beugras est née en 1934 à Lyon. Elle commence à chanter à la fin des années 1950 dans des cabarets comme « La Colombe » où elle fait ses débuts,  puis au Cheval d’Or, La Contre-Escarpe, Le Port du Salut, Chez Moineau et enfin aux « Trois Baudets » où elle chante jusqu’en 1962. C’est toutefois à la radio qu’elle commence à se faire un nom avec un premier disque et surtout avec sa chanson  « Mon mari est parti » qui lancera véritablement sa carrière.
____________________________________

Le clip de la semaine : Go! Les Becs bien zen - Titre issu de l'album Peau d'homme

L'album de la semaine : Prohom, Un monde pour soi
________________________________

Les 16 et 17 février

Télérama - Granville, Les Voiles

Bien sûr, on pourra trouver des vertus à ce premier album : frais, léger, mélodique, sympa... Et nostalgique, tellement il semble tout droit sorti des années 1960.

RFI - Axelle Red, l'âme soul : L’album du retour aux sources

Après une parenthèse country-folk, Axelle Red renoue avec la soul de ses débuts sur Rouge Ardent. Librement inspiré du film Into the Wild de Sean Penn, ce nouvel album aux accents romantiques ponctue vingt ans de carrière pour la chanteuse belge, qui avoue avoir "enfin su réconcilier sa vie, sa musique et ses engagements humanitaires". Entretien.

Froggy's Delight - Robi Interview  (Par mail)  vendredi 25 janvier 2013

Robi, rebelles scories

Après un EP en 2011, L’Hiver et la Joie, sort le 4 février. Entre silence et rage, le chemin de ce premier album a été tracé intuitivement par Chloé Robineau (alias Robi) et prolongé par Jeff Hallam, son (ex) bassiste. 11 titres (dont une reprise) au dire cash, c’est sans fioritures. L’écriture n’est jamais superficielle, et il faut tendre l’oreille pour entendre la voix s’attarder sur les aspérités et à l’âpreté de la vie, les cabosses du temps qui file sur le rasoir. Musique minimaliste, scandée et entêtante, avec rythmique lancinante, clavier hypnotique, guitare stridente et basse omniprésente, au carrefour de la chanson (Dominique A donne la réplique sur "Ma Route"), de l’électro et de la new wave.

Les Lundis de la chanson, 4 et 11 février 2013, Le Vingtième Théâtre, Paris,

Voilà bien le genre de soirée qu’on peut programmer en toute confiance si on aime découvrir la chanson qui raconte, qui fait découvrir, qui fait rire ou pleurer, et qui est ancrée dans la vie et son kaléïdoscope d’émotions. Une chanson sensuelle et sensitive qui explose en éclats de rêves dans toute la gamme des sensations.

Nos Enchanteurs - Les ritournelles espiègles d’Amélie les Crayons

Sans ses crayons dans le chignon, Amélie fait de belles chansons, et vive le chapeau rond de nos amis bretons… Comment ça, c’est pas un bon début de chanson ? Pourtant le breton est tendance depuis quelques temps… Ma chanson vous a pas plu, n’en parlons plus, et parlons de La Cigale où Amélie les Crayons a refait le décor aux couleurs des mers de Bretagne, et sensualité en filigrane bleu océan.

Le Devoir : Chanson - Et vos dix préférées, à vous?

Le top 100 des chansons que l'on devrait tous connaître par coeur
Baptiste Vignol
Éditions Didier Carpentier
Paris, 2013, 320 pages
Le chroniqueur Baptiste Vignol a sondé 276 artistes et 69 spécialistes de « variétés francophones », récolté une foule sentimentale d’immortelles personnelles et décanté une centaine glorieuse dans un nouveau livre passionnant. Constats et curiosités.

Le 15 février

Le Monde - Serge Lama, un peu moins réac, toujours "déchiré"

Dans la famille réac, voici le légataire turbulent. Serge Lama a fêté ses 70 ans le 11 février à Paris en s'offrant l'Olympia pendant plus d'une semaine, une durée que peu d'artistes sont encore capables de tenir.

Il a mal à la hanche (une opération l'a contraint à retarder sa rentrée scénique). Il s'autorise des chansons de fin de vie, telle J'arrive à l'heure, parue en 2008 sur l'album L'Age d'horizons. Même Henri Salvador ne l'aurait pas osé, lui qui donna son dernier concert au Palais des Congrès fin 2007, perclus des douleurs de ses 90 ans.

Le 14 février

Zikeo - Christophe de retour avec des titres inédits

Un album de chansons inédites de Christophe nommé "Paradis Retrouvé" sortira dans les bacs le 11 mars prochain.
Fruit de plusieurs années de recherche dans les archives de l'artiste, "Paradis Retrouvé" retrace en 13 chansons enregistrées entre 1972 et 1982 les aspirations de Christophe pour les nouvelles sonorités, souvent synthétiques, qui donnent à cet album de titres inédits un parfum de modernité.

Nos Enchanteurs - Jules Nectar, le temps du trio

Jules Nectar, 10 février 2013, « Chez ta mère », Toulouse,

Voilà plus d’un an qu’il tambourine à ma porte, enfin, façon de parler… que, par mails, il m’invite à venir l’écouter. Son album – autoproduit, il va sans  dire-  m’avait laissé une empreinte agréable, une envie sincère d’écouter, de voir de près l’artiste en scène et de rencontrer l’homme.

Libé - Cure de jouvence aux victoires de la musique

Prix . Le jury a récompensé, vendredi soir, plusieurs lauréats inédits. Souvent pour le meilleur.
La scène semble remonter à la préhistoire : en smoking à paillettes et nœud pap, Michel Sardou et Eddy Mitchell échangent des blagues usées. Les victoires de la musique, avant, c’était ça. Vendredi, comme si un tsunami avait balayé le vieux monde, le téléspectateur a eu droit à Dominique A, Barbara Carlotti, Lescop, Orelsan dans une pantomime sado-maso, et le show glam-rock de Shaka Ponk. Vous ne rêvez pas. C’était sur France 2, et en prime-time.

Le 13 février

Nos Enchanteurs - Prix Georges-Moustaki : en public le 22 février !

Ce furent hier les fameuses Victoires de la musique et le palmarès qu’on sait. Il existe en francophonie des centaines de prix de la chanson dont la renommée ne va pas, pour la plupart, au-delà de leurs frontières cantonales. Nous en suivons tout de même quelques-uns à NosEnchanteurs, notamment le prix de l’Académie du disque Charles-Cros ainsi que le p’tit dernier : le prix Georges-Moustaki de « l’album indépendant et/ou autoproduit » de l’année. Le jury 2013 (quarante professionnels et journalistes), présidé par Alexis HK, a retenu sept artistes ou groupes, qui sont : Aliose, Askehoug, La Jeanne, Luciole, Céline Ollivier, Scotch & Sofa et 3 minutes sur mer.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les décibels grondent et la caravane passe

Alex Taff et La Caravane passe, 8 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Tout festival aime bien se refermer sur une touche festive, java bien ordonnée fixant à tout jamais l’édition qui ainsi s’achève. Et programmer Alex Taff et La Caravane passe c’est parier sur de bons chevaux.

Nos Enchanteurs - Ferré, Guillard et la manière

Philippe Guillard chante Léo Ferré, 9 février 2013, Le Deux pièces cuisine, Le Blanc-Mesnil,

Il a le physique de bien trois nuits d’insomnies, de lieux interlopes, de cadavres en pagaille et la voix de circonstance, de nicotine, de rocailles sans filtre, râpeuse, éraillée, presque égarée devant ce micro, sous les sunlights. Avec cependant l’insolite grâce d’un corps qui presque mime le petit rat d’opéra et, toutes griffes dehors, cherche sa souris.

Le 12 février

Télérama - Clarika, La Tournure des choses

Difficile d'avouer sa déception devant le disque d'une artiste qu'on aime, et qu'on suit depuis des années. Vingt ans, tout juste, après avoir bousculé la chanson féminine avec un premier album piquant et moderne, Clarika en sort un sixième. Son écriture, très libre, y est toujours maligne ; sa voix, de plus en plus assurée, y vibre avec force ; et les images, comme toujours, y sont parfois — et même souvent — fulgurantes.

Zikeo - Prohom sort son quatrième album : Un Monde Pour Soi

"Un Monde pour soi" c'est douze chansons, un album authentique forgé de main de maître par un Prohom lumineux, toujours intègre, qui assume désormais en pleine conscience ses choix artistiques. Un quatrième opus qui remonte à la source de l'émotion pure et qui se donne une identité profondément humaine.

Télérama - Dans mes yeux, Johnny Hallyday et Amanda Sthers

Et la montagne accoucha d'une souris... La montagne ? Johnny, monument national depuis cinquante ans. La souris ? Un petit livre léger comme l'air, Dans mes yeux, dans lequel l'idole aurait décidé « de tout dire et de se livrer sans fard, mais à une seule personne : Amanda Sthers ». Tout ? Vraiment ? Quelle déception pour ceux qui espéraient enfin entrer dans la tête de l'énigmatique icône, dont la pudeur et l'expression orale limitée ont cruellement nourri tant de caricatures et de quolibets. On pensait qu'enfin, détendu, en confiance avec une plume « amie », il livrerait de l'intérieur le récit vertigineux d'une carrière extraordinaire (quoi qu'on en pense artistiquement). Hélas... Dans mes yeux ne propose qu'un survol parcellaire et déséquilibré d'une vie entière, une confession truffée d'ellipses, d'impasses et de raccourcis frustrants, d'autant plus rageants qu'une bonne portion de l'ouvrage s'étend à n'en plus finir sur les colossales vertus (dont on ne doute pas) de la formidable Laeticia.

Nos Enchanteurs - Qué Nervious ! Quand la chanson fait son cirque

Mardi 5 février, 18ème festival Nez Rouge, Saint Orens-de-Gameville,
Mais que vient faire la chanson ce soir là et, qui plus est, pour ouvrir un festival de Cirque ? J’en suis là de mes interrogations quand commence le spectacle auquel la production m’a gentiment invitée. Nous nous sommes déjà croisés au B.I.S à Nantes l’an passé. Nous y avions parlé de Pulcinella, d’Hervé Suhubiette dans leur re-création de Claude Nougaro, d’Imbert Imbert ou d’Eric Lareine.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les « Rouges » d’Emilie Polak

La photographe Emilie Polak, 30 ans, est professionnelle de son art depuis cinq ans. Après un parcours parisien sans grand lendemain, elle revient dans sa ville natale de Saint-Quentin où elle crée son studio de prise de vue au-dessus du magasin de ses parents, dans une pièce de 20 m2. Et démarche plusieurs mois durant les grandes entreprises de la région. Ce sont les collants Le Bourget qui lui donneront sa première chance en 2010. Dès lors d’autres entreprises lui feront confiance : Tereos (sucres Bégin say), Well (collants), Nuxe (cosmétiques), Le Creuset (Cocottes en fonte) et Majuscule (matériel de bureau et scolaire).

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 18 au 28 février 2013

.... Samedi 23, Frédéric Bobin au Sémaphore à Cébazat (63). Son album a été chroniqué ici même il y a quelques semaines, il faisait la première partie d’Amélie les Crayons à La Cigale le 7 Février, et dès les deux premières notes et les trois premiers mots, on est embarqué et sous le charme, sensible et profond, doux-amer et lucide, mais jamais désespéré. « Mais souviens-toi que les fleuves se jettent dans la mer /  Quel effet ça te fait d’être éphémère ? » Le site de Frédéric Bobin, c’est là.

Le 11 février

Ouest France - Cali, le passionné de la chanson française

Il est l'invité de dimanche Ouest-France. Chanteur bourré d’énergie, aux concerts flamboyants et aux engagements affirmés, Cali s’est révélé très à l’écoute de nos lecteurs, levant le voile sur ses facettes plus intimes.

Culturebox - Serge Lama fête en tournée ses 50 ans de succès

Serge Lama s'installe à l'Olympia jusqu'au 17 février, prélude à une tournée en France, Belgique et Suisse célébrant ses 50 ans de carrière. "Plus je vieillis, plus je rajeunis! Il y a une jeunesse pour chaque période de la vie. Il faut juste savoir la détecter!", assure l'auteur de "Je suis malade".

Le Point - Serge Lama et les bobos

Qu'on ne se méprenne pas sur le titre. Nous n'allons pas vous raconter une nouvelle fois par le menu l'histoire de "Je suis malade", la chanson qui le rendit célèbre et que Dalida reprit à la perfection. Non, "les bobos", ce sont ceux qui, hier comme aujourd'hui, persistent à ne voir en Serge Lama que l'interprète des "Petites femmes de Pigalle".

______________________________________________________________________
______________________________________________________________________

samedi, 09 février 2013

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Les Frères Volo, Fiston

L'album de la fin de semaine : Robi, L'hiver et la joie

Les vidéos de la fin de semaine : Camille à L'Olympia, Claire Diterzi à Acoustic..... et quelques autres
_________________________________

A la une : les Victoires de la Musique

L'Express - Camille: "Il ne faut pas suivre les parcours fléchés" Par

A 35 ans, la chanteuse de la décennie est nominée dans deux catégories aux Victoires de la musique 2013. C'est une antistar. Qui intéresse désormais le cinéma. Chanteuse et comédienne, Camille se dédouble. 

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Dominique A brille, 'estomaqué' mais pragmatique

Un an après le sacre d'Hubert-Félix Thiéfaine, les Victoires de la Musique n'ont pas plus fait dans le consensuel du côté de l'interprète masculin de l'année pour leur 28e édition, vendredi 8 février 2013, en direct du Zénith de Paris. Mais elles ont très bien fait.

Le Parisien - Victoires de la musique : Dominique A sacré artiste masculin de l'année

A la croisée de la chanson française et du rock anglo-saxon, a reçu vendredi sa première Victoire de la Musique, en remportant la plus prestigieuse, celle d'artiste-interprète masculin de l'année. Du côté féminin, c'est qui a été sacrée, alors que les DJ nantais C2C ont fait un tabac.

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : La Grande Sophie à bout de souffle et de mots...

.... Victoire 2013 de l'Album de chansons à la faveur de son dernier album vertigineux de sensibilité et de secrets, La Place du Fantôme, La Grande Sophie est si grande qu'elle a l'élégance d'être troublée d'avoir triomphé de Françoise Hardy, qui était en lice dans cette catégorie reine

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Oxmo Puccino triomphe sans carrosse à Pam-Pa-Nam

"Y a pas de mots", se résout à dire le rappeur-poète, lui qui en a tant et les manie toujours à si bon escient. Trois ans après une première Victoire pour L'Arme de paix, Oxmo Puccino est de retour sur la scène des Victoires de la Musique. Un retour triomphal avec, à la clé, une seconde Victoire de la Musique glanée grâce à Roi sans carrosse, son album virtuose paru à la rentrée 2012.
_________________________________

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme

Nos Enchanteurs - Frédéric Bobin, la chanson fraternelle

.... Parfaite symbiose, encore une fois prouvée, entre Philippe, fin lettré, qui cisèle des textes délicats, pleins de finesse et d’humour et Frédéric, fort de sa riche expérience musicale, de ses talents de guitariste, nourri de ce qu’il y a de mieux dans la scène française et anglo-saxonne et dont la voix réussit la prouesse de porter haut et fort ces compositions sur le ton de la confidence. Cette chanson fraternelle, cette cuisine des frères Bobin est un mélange raffiné de légèreté et d’humour, d’insolence, de tendresse, et de poésie. On y devine l’amour des mots, un goût immodéré de leur saveur.

Frédéric Bobin est sur le Web et sur Facebook
____________________________________

Le clip de la semaine : Je retiens ton écho - François Staal/ L'irrespect EP #1

L'album de la semaine : Camille, Ilo lympia

__________________________________________

Les 9 et 10 février

Libé - Barbara Carlotti, malice pleine de grâce

Cette auteure-compositrice, élégante et fluide, partageuse et transversale, est nominée deux fois aux victoires de la musique.

Elle est élégamment mise, d’une sophistication simple, d’une classe flagrante. Ses longs cheveux paille coulent sur des épaules habillées de noir. On la complimente sans malice. Elle répond sans rougir : «J’ai toujours été un peu femme, jamais vraiment une gamine.» Plus tôt, elle avait pourtant glissé : «J’ai 38 ans, mais j’ai toujours l’impression d’en avoir 14.» Telle est Barbara Carlotti : simple et complexe, inquiète et joyeuse, dense et légère, sérieuse et déconneuse. Une sorte d’oxymoron multifacettes.

À l’affiche de l’Olympia jusqu’au 17 février, le chanteur populaire livre, à la veille de ses 70 ans, souvenirs et confidences d’un demi-siècle de chanson
« C’est fragile une chanson. C’est une histoire d’amour entre trois notes et trois phrases. » Serge Lama est un amoureux fou de son art, un fin connaisseur de Béranger et de Trenet, les précurseurs, un amant qui en a expérimenté les joies et les affres, qui a appris aussi, avec le temps, à en parler. Un homme de 70 ans – il les fêtera lundi – qui en a passé cinquante à assumer une popularité hors des tours d’ivoire. Une vocation que cet être « totalement mystique » compare à celle que porterait un « prêtre laïc » : « Nous, les chanteurs, devons dire des choses simples pour être accessibles à tous », suggère-t-il.

RFI - Serge Lama, 50 ans de carrière, Double album et Olympia

Serge Lama souffle les bougies de ses 50 ans de carrière avec La balade du poète, un double album regroupant quelques-unes de ses plus belles chansons, parfois revisitées, et quelques inédits, avant d’investir dès ce 8 février l’Olympia à Paris pour toute une série de concerts-anniversaire.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Barbara Carlotti, empreinte d’amour

Barbara Carlotti, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Mettons-nous sur la juste fréquence pour tenter d’apprécier. N’a-t-elle pas, après tout, séduit les critiques de Télérama et des Inrocks ? Même les jurés de l’Académie du disque Charles-Cros, c’est dire. Et ce 8 février, sans doute, ceux des Victoires de la musique. Bon, dans une telle programmation, aux Voix d’hiver, ça dénote un peu. Mais la chanson est plurielle et, que je sache, Carlotti fait dans la chanson.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Gruppetto, pliés d’en rire !

Gruppetto, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

La légende est tenace. Ce fut jadis une grande formation : 400 choristes, c’est pas une paille ! Qui, pour des raisons futiles sans doute (des « divergences d’opinion artistique » disent-ils) un jour se chamailla. De cette colère de Dieu en reste les quatre chefs de choeur : le Gruppetto. Et c’est pas rien. Un grupetto est un petit groupe aussi sûrement qu’un loto est une petite loterie, qu’un pipeau est une petite pipe.

Le 8 février

France Inter - Les Victoires de la musique 2013, Le 8 février 2013

France Inter s'installe au cœur des Victoires, en direct du Zénith, afin de proposer une émission exceptionnelle et bien sûr très musicale : des lives, des interviews, des réactions d’artistes à la sortie des loges… et aussi les coulisses en vidéos, en photos et en tweets (@f_inter)

I-Cone - La Grande Sophie : Interview exclusif

L'artiste française La Grande Sophie est en tournée après plus de 100 dates, elle était de passage pour un concert à Montmorillon. Nous sommes allé l'interviewer pour parler de son dernier album "La Place du fantôme", de musique et de Macarons ... La Grande Sophie est une artiste très sympathique, accessible et disponible. Ce fut un réel plaisir de la rencontrer et nous la remercions à nouveau.

I-Cone - Axel Bauer crée la Guilde des Artistes de la Musique

Axel Bauer et de nombreux artistes on visiblement décidé de faire entrendre leur voix et leurs points de vues qui ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux de l'industrie musicale. La "GAM" souhaite etre de tous les débats et décisions concernant droit d’auteur, copie privée, rémunération équitable, gestion collective, streaming, distribution numérique, relations artistes-producteur...

Electron Libre - Axel Bauer : «Les artistes se réveillent et se parlent !»

Axel Bauer est entré dans la légende grâce au tube Cargo. Nous publions l’entretien qu’il a donné en exclusivité pour Musique Info (du 23 janvier) au sujet de la création de la Guilde des Artistes de la Musique, organe de lobbying par les musiciens pour les musiciens, qu’il a aidé à mettre sur pied, et qui veut faire entendre à l’industrie la voix de ses membres, sans play-back.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Bühler, quarante ans de révoltes et de tendresse

Michel Bühler, 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

C’est l’Bühler des grands jours, des dimanches. Non qu’il ait mis la cravate, non, mais il est de sortie avec ses musiciens, presque un grand orchestre : guitare électrique, contrebasse, accordéon. C’est pas que ça requinque une chanson : ça lui donne utile profondeur, perspective, prolongement.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Entre 2 Caisses, l’Allain et l’père Youssef

Entre 2 Caisses « Je hais les gosses », 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

On ne sait vraiment d’où ils nous viennent. Ni quand on est. Eux sont les gardiens du Musée des gens du temps d’avant. Et nous narrent une journée même pas particulière, celle de comment on vivait alors. Entre 1954 et 2011. Comment on se conduisait, comment on s’habillait, comment on aimait…

Le 7 février

Pure People - Camille : Emouvante, elle évoque le décès de son papa et sa tendre famille

Quelques jours après la sortie d'Ilo Lympia, un cd et dvd live de sa prestation à l'Olympia en octobre dernier, Camille a pris le temps de se confier à l'hebdomadaire L'Express. Habituellement très discrète sur sa vie privée, la chanteuse a notamment évoqué ses parents et plus particulièrement son père, décédé "en juillet dernier", comme elle le révèle.

L'Express - Robi à la fiche, Par

La trentenaire sort un disque au bord de la cold wave, mais paradoxalement sensuel.
Qui? Une trentenaire, Chloé Robineau, qui a grandi à Madagascar et sur l'île de la Réunion. Finaliste du concours Inrocks Lab en 2011, elle est repérée par Jean-Louis Murat, dont elle ouvre les concerts. Après un EP et un petit tube, Je te tue, elle publie aujourd'hui son premier album, L'hiver et la joie, sous le nom de Robi. Une de ses chansons lui a inspiré un livre, Elle a de qui tenir (Océan éditions).

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Melissmiel (d’amours et de révoltes)

Melissmell, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Que retiendrons-nous de ce moment-là, de ce concert d’exception ? Sans doute l’ultime rappel où, en v.o. et en v.f. dans le texte, Melissmell osa Le partisan de Léonard Cohen. Ça lui va bien, ça, à Melissmell, cette belle en désir d’amour et de révoltes. Toujours et plus que jamais en résistance…

Culturebox - Chanson : Thomas Boissy, le surdoué de l'impro

Chantonner sur son petit orgue d’enfant ça peut mener loin. Après l’Olympia, Thomas Boissy joue au Théâtre de La Nouvelle Eve à Paris jusqu’au 30 mars. L’idée de son spectacle est très originale puisqu'il est uniquement composé d’improvisations de textes de chansons sur des airs connus, à partir des suggestions des spectateurs.

L'Express - Johnny Hallyday dit tout, Par

Le rockeur, qui appartient à tous, a raconté son existence exceptionnelle à l'écrivain Amanda Sthers. Elle l'a sublimée en une époustouflante confession. Hallyday, à vie et à vif: extraits exclusifs. 

Le Figaro - Michel Sardou : «Les Mémoires de Johnny? Je m'en tape !»

INFO LE FIGARO - Taxé de «vieux con réac» dans l'autobiographie de Johnny Hallyday, Michel Sardou réagit avec philosophie et humour. Dans son autobiographie écrite avec la romancière Amanda Sthers, Dans mes yeux (Plon), Johnny Hallyday règle ses comptes avec un certain nombre de vedettes de la chanson française. Parmi elles, Michel Sardou. Johnny Hallyday écrit à son propos: «À force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu.»

L'Express - Qui remportera les Victoires de la Musique 2013?

Ce vendredi, dès 20h45, les Victoires de la Musiques récompenseront les meilleurs artistes, albums, clips... de l'année Qui seront les vainqueurs ? L'Express vous livre ses pronostics, et vous propose de voter
 

Les Blérots de R.A.V.E.L, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Gauchy
Ils sont habillés comme au sortir d’un enterrement, croquemorts ayant fait leur trou dans la société ou famille en soif de noyer son chagrin, de fêter l’héritage. Tous et toutes vêtus de noir (ça leur va si bien…), voici donc nos Blérots de R.A.V.E.L et, déjà, le sentez-vous, le temps se cuivre, promesse d’orages, de folles turbulences.


Les Dénicheurs, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Qu’ont-ils donc déniché de si particulier, d’incroyable, pour se parer du titre de Dénicheurs ? Rien, sinon remonter la source de la chanson et d’y boire goulument. C’est le genre de groupe qu’on mettrait bien dans la case « animation en club du troisième âge » et c’est la classe autant que le mérite des Voix d’hiver de nous les placer sur la grande scène, au contact du tout public qu’ils méritent.


Arthur H, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
« La nuit nous amène au baiser de la lune… » Un piano tout noir, un chanteur vêtu de noir, cheveux en bataille, barbe de quelques jours, décontracté. Une soirée comme une nuit fatiguée, qui s’étire en son cœur, des histoires fantaisistes, fantasques, fantasmées, quand la parole s’affranchit de toute réalité et s’en va explorer d’autres confins, que le vrai s’accoquine avec le faux, que sur l’écran de ses nuits blanches on se fait son cinéma : « Est-ce que tu aimes / Dans les westerns ? » Jamais le chanteur de la nuit qu’est Arthur H ne sera aussi bon, aussi vrai que dans son rapport seul à seul avec son piano.


Pauvres Martins, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Ça se nomme Pauvres Martins. L’intitulé fait songer au père Brassens. Sans nullement prélever des chansons au sétois, le blaze vaut quand même promesse, filiation, estampille, presque tradition… Que dalle ! A mille lieux du moustachu, de sa guitare et de sa pipe, tant qu’on ne comprend pas forcément, qu’on a du mal à « lire » ce groupe, à le comprendre.

Le 6 février

La Croix - Amélie-les-Crayons, dessine-moi une chanson…

Sa dernière création, Jusqu’à la mer, enchante. Mais c’est sur scène qu’il faut découvrir cette fourmi qui s’arrête jeudi soir à La Cigale. Il y a douze ans, lors d’un stage de théâtre où chacun doit interpréter une chanson, une jeune femme prénommée Amélie choisit Les Crayons de Bourvil. Ce titre lui va si bien que les autres participants le collent aussitôt à son nom. Ainsi naît Amélie-les-Crayons, « par hasard ». Un surnom, puis un vrai personnage de scène, au nom entraînant comme une valse. Il lui va comme un gant.

Pure Charts - Globes de Cristal 2013 : Raphaël, "1789" et Olivia Ruiz récompensés

Pour leur neuvième année, les Globes de Cristal ont récompensé des petits nouveaux mais aussi des habitués. Ainsi, côté musique, Olivia Ruiz a décroché son troisième prix pour son album "Le calme et la tempête" tandis que Raphaël, qui n'avait jamais gagné, s'est imposé côté masculin pour "Super Welter".

Le Journal de Montréal - Chanson québécoise : De nombreux problèmes, quelques solutions

MONTRÉAL – Plusieurs questions et pistes de solutions ont été soulevées pour résoudre les problèmes qui sévissent depuis quelques années dans toutes les sphères l’industrie de la musique au Québec, lors du Forum sur la chanson québécoise, qui se déroule lundi et mardi au Centre PHI.

Sous le thème «la chanson en mutation», différents panellistes et acteurs de l’industrie – artistes, diffuseurs, producteurs – ont donné leur point de vue sur l’ère numérique, la place de la francité et la diversité, puis sur la diffusion des œuvres et leur création.

Le Monde - Idir : "Je dois à la langue française mon discernement"

Fils de berger, né en 1949 à Aït Lahcène, un village de Kabylie, Idir a publié son premier album en 1975 chez Pathé Marconi. Il contenait une chanson, A Vava Inouva, un succès planétaire, hymne à la vie paysanne des montagnes de l'Atlas, diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, que la communauté kabyle continue de transmettre comme un joyau. La publication de son nouvel album, Neveo, s'accompagne de deux concerts à l'Olympia, à Paris, les lundi 4 et mardi 5 février. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : "Ce n'est pas un chanteur comme les autres. C'est un membre de chaque famille."

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 11 au 20 février 2013

Tous les lundis de février : Annick Cisaruk et David Venitucci reviennent au Connétable Paris 3e avec Ferré, « L’âge d’or », sans doute l’interprète la plus affûtée et intense du grand Léo, avec l’accordéon symphonique de David Venitucci, un de ceux qui font oublier ce qu’on disait naguère du piano du pauvre.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les pointures se pointent chez Lapointe

« Mon fils tu as déjà soixante ans / Ta viell’ maman sucre les fraises / On ne veut plus d’elle au trapèze / A toi de travailler il serait temps / Moi je veux jouer de l’hélicon / Pon pon pon pon. » Connait-on, tonton, tout son Boby, bibi ? Ben non. A revisiter Boby Lapointe, le « repiquer » comme ils disent, comme on le ferait tant d’un clou que de boutures, sa petite-fille Dany (productrice de ce spectacle) et Yéti, Dimoné, Presque Oui, Evelyne Gallet, Imbert Imbert et Roland Bourbon font oeuvre de salubrité publique.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Zelko, à domicile

Zelko, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Lui est le régional de l’étape, venu de Ternier, dans l’Aisne, pas loin de Gauchy. Avec son public sans doute car à n’en pas douter Thomas Zelko se taille ici une enviable réputation. Lui à la guitare folk, ses compères qui à la basse électrique qui à la batterie, il fait tour de chant rondement mené.

Le 5 février

Nos Enchanteurs - Liz Cherhal, artiste à sang pour sang

Liz Cherhal, 31 janvier 2013, Espace Jemmapes, Paris

« Il est arrivé quelque chose… » A la sortie de son premier album, j’avais osé titrer à la manière d’un quelconque France-Soir, d’un vulgaire Rance-dimanche : « Cherhal killer », tant cette artiste-là aime à dégommer dans ses chansons, en venir au sang, au sans, au plus rien. Un peu comme une Landru au féminin, une femme au poêle. Remarquez bien sur son accordéon : les touches sont toutes noires (oui, je sais, j’anticipe, ça viendra…). Liz Cherhal est une récidiviste qui, sur chaque nouvelle scène, déglingue à qui mieux mieux.

Le 4 février

Paris Match - Serge Lama, l’insubmersible

Le 11 février il fêtera ses 70 ans et ses cinquante ans de carrière à l’Olympia. L’occasion d’un entretien vérité avec un monstre de la chanson française, que la critique a souvent blessé.

Le Figaro - Mort d'un ex-Compagnon de la Chanson

Gérard Sabbat, un des trois barytons du célèbre groupe vocal Les Compagnons de la Chanson est mort hier à Triel-sur-Seine (Yvelines) à l'age de 86 ans, a annoncé à l'AFP son épouse Mireille. Natif de Lyon, où il avait vu le jour en septembre 1926, il avait rejoint le célèbre groupe, initialement baptisé Compagnons de la Musique, en 1946.

Nos Enchanteurs - Carré de dames, carré de drames, carrément bien

« Carré de dames », 29 janvier 2013, festival Les Poly’Sons de Montbrison,
Deux pianos à queue, deux, qui se font face, non en concurrence mais en totale harmonie. Deux pianistes, deux, dans l’exercice de leur art : Nathalie Miravette et Dorothée Daniel. Par ailleurs aussi chanteuses, elles ne le seront ce soir que par intermittence, subtilement, efficacement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

vendredi, 28 décembre 2012

Serge Lama "A quinze ans"

Numéro un - 01/10/1977

mercredi, 26 décembre 2012

Serge Lama Moyennant quoi

Serge Lama - Des Eclairs & des Revolvers

L'album de la semaine - Serge Lama : La balade du poète

______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________

lundi, 24 décembre 2012

Serge Lama - Les Hommes et les Femmes


Serge Lama - Les Hommes et les Femmes par SergeLama-Official

Serge Lama en dix secondes


Serge Lama en dix secondes par Europe1fr